L’être humain perpétue sa vie

L'être humain perpétue sa vie dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN images-dQue doit faire un être humain s’il veut perpétuer sa vie ?

S’il ne veut pas mourir, il faut que l’homme construise en lui, déclenche en lui l’existence. Il y a une énorme différence entre vivre et exister. Ce n’est pas pour rien s’il existe les deux termes : vivre et exister. Si je vis, je suis comme n’importe quel élément, j’use tout simplement mes jours et je fais ce que la société, le temps, la mode me disent de faire. Je mange, j’aime, je lutte, je travaille, je fais l’amour comme tout le monde et finalement comme tout le monde on me mettra une pierre tombale sur le ventre. Quand un individu vit, il suit tout simplement le courant.

Mais le courant ce n’est pas la vie, le courant social, le courant de la civilisation, de la mode, de la religion et même de la spiritualité, des guides, ce n’est pas la vie, c’est un courant, c’est une structure. Si je vis cette vie, ce courant, je ne fais qu’effectuer que ce que le courant m’apporte, je ne fais que ce que le courant me donne à faire, comme à tout le monde. Alors, parce que l’on vit à l’ère du poisson, tout le monde sera dévotionnel, à l’ère du verseau, tout le monde sera alchimiste et altruiste.

Ceci, c’est faire partie du courant et ce n’est pas la bonne façon de vivre. Un singe sait vivre comme cela. Regardez un singe, il vous observe, il voit que vous vous passez un peigne dans les cheveux, alors il le fait en y ajoutant des grimaces. La grimace sera sa façon d’y ajouter de l’humour. Il n’est pas besoin d’être un humain pour être spirituel, un singe sait l’être. Comprenez bien cette chose pour comprendre en vous l’existence et que vous ne soyez pas en train de singer ce qui vous est montré. Lorsque c’est un messie qui vient et qui vous donne quelque chose, pour que vous ne soyez pas en train de singer le messie. Il m’a dit de prier, alors je prie. Le messie prie comme cela, alors je prie comme cela.

Ne soyez pas des singes. Soyez des hommes. Que fait l’homme ?
L’homme regarde le messie, c’est certain. Je ne dis pas que vous ne devez pas suivre l’exemple des plus grands, je dis simplement faites-le par votre existence et non pas parce que le courant vous y pousse. Parce que même si vous faites la chose, à partir du moment où vous la faites parce que le courant vous y pousse, elle ne vous apportera rien et elle entretiendra votre peur.

Celui qui va véritablement vous affranchir de la vie pour vous lancer dans l’existence, va d’abord faire cesser vos peurs. Lorsque votre peur sera dissoute, vous verrez votre propre liberté s’ouvrir, et c’est grâce à cette liberté que vous allez découvrir l’existence. Il n’y a pas d’existence sans liberté. La vie, c’est la prison. L’existence, c’est la liberté.

La vie, c’est le courant, le courant qui conditionne et qui emporte la fourmilière à l’endroit où il faut, parce que les fourmis sont aveugles, sourdes. Les fourmis ne veulent pas véritablement travailler, alors le courant est là qui les force. C’est la guerre d’usure, c’est la spiritualité par la guerre d’usure. Un beau jour à force d’être prise dans le courant, la personne finit par devenir toute polie, toute brillante et elle se dit : Je dois commencer à devenir parfaite. Alors elle commence à s’intéresser à la spiritualité pour tailler sur cette face polie les angles qui permettront de récupérer l’entier des vibrations de l’archétype, les 7 rayons, nécessitant la construction de 7 faces.

Vous pouvez choisir la façon lente qui est la guerre d’usure, mais vous serez aplatis dans le fond du torrent, contre ses écueils. Vous pouvez vivre de la sorte, c’est certain. Vous pouvez aussi vous lever du courant et participer davantage à son mouvement, mais au lieu de vivre ce courant depuis le fond, vous allez le vivre en surface où vous pourrez respirer, alors que dans le fond vous n’absorberez que de l’eau. De quelle eau je parle ? Je parle de l’astral. La plupart des hommes sont des poissons, ils vivent dans cette eau, et au lieu d’avoir des poumons ils ont des branchies.

L’astral est un plan de création, c’est un plan qui maintient toute la vie sur la planète. Mais en même temps, énormément de déformations passent dans cette eau astrale. L’astral n’est pas un piège posé au-dessus des hommes pour les maintenir dans les ténèbres, c’est un lieu de création. On ne peut pas créer quelque chose qui débouche sur le plan physique sans passer par l’astral. C’est la porte de la vie manifestée, car l’astral condense énormément l’énergie solaire.

Il n’y a pas plus grand condensateur de l’énergie solaire que le plan astral. C’est un fait, et j’en veux pour preuve les hommes dont la vie n’est ni orientée vers l’intellect, ni vers la morale, ni vers la spiritualité, ces hommes ont une puissante vitalité, parce qu’ils sont, de la tête aux pieds, l’astral dans sa plus grande envergure, l’astral les traverse complètement. Alors, bien sûr, ce sont des êtres de passion, mais en même temps ce sont des êtres de grande vitalité, voir même de puissance.

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...