RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 9)

 

 Ummites (vague Pléiadienne) 

Origine : Planète Ummo autour de l’étoile WOLF 424, constellation de la Vierge, mais d’après eux, ils sont issus d’une courbure de l’espace temps (?) 

Tendance salvatrice envers l’humanité tout en restant dans l’ombre car ils ne souhaitent pas modifier le Système Universel de la « matrice »… Ils nous signalent d’ailleurs l’existence sur notre planète d’une race arrivée en 1946, de très petite taille et cherchant à faire diverses expériences psychiques et parapsychiques sur la race humaine (et les autres d’ailleurs) : donc ils nous préviennent quand même un peu au sujet des Gris ! 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 9) dans PLEIADIENS (TERRE) et1Atterrissage en France ? A 13 kms de Dignes et 8 de La Javie, le 28 Mars 1950 à 4h17 TMG, par voyage dans un univers d’anti-matière (dans lequel le temps est inversé), et en utilisant des replis de l’espace. Des centaines de pages concernant des théories aidant l’humanité à mieux vivre et se comprendre. Théories scientifiques, théories spirituelles, etc. Certaines sont encore incomprises aujourd’hui, d’autres ont été directement exploitées scientifiquement, notamment par J.P. Petit du CNRS…voir MHD ( magnéto hydro dynamique ) Ils disent qu’ils nous étudient mais ne veulent pas interagir avec nous trop fortement. Ils ne veulent pas infléchir le cours de notre histoire, alors, lorsqu’ils sentent que leurs propos commencent à trop être pris au sérieux, ils disent ajouter volontairement des mensonges et des fautes grossières, pour diminuer l’intérêt qui leur est porté. Ils veulent qu’on les croit, mais pas trop. Un tri intelligent de leurs propos permet d’exploiter des trésors d’informations vraiment passionnantes. 

D’allure 100% humaine, d’un teint plus pâlot mais sensiblement identiques. S’apparentent à des Nordiques (teint blanc et cheveux blonds). Leur planète, décrite avec détail, est de même description approximative que la Terre, le champ magnétique y étant par contre beaucoup plus intense et un seul continent unique y existant au lieu de plusieurs comme chez nous, ce qui a beaucoup influencé leur société. Société neutre a tendance « communiste », tout est mis en commun. (L’insistance sur le caractère politique socialiste et scientifique de la société Ummite nous rend méfiant sur la réalité de cette race qui, selon certains sources,  aurait été imaginée par les soviétiques pour que le marxisme dispose d’une référence extraterrestre emblématique.  ) Ils cessent de pouvoir utiliser leurs cordes vocales dès l’âge de 12 ans et sont obligés d’utiliser un appareil implanté dans la gorge pour s’exprimer par des sons. Cette disparition de la parole est consécutive au développement dans leur passé

et-621 dans PLEIADIENS (TERRE)

 de leur capacité de communication télépathique. 

Les contactés par les Ummites prétendent qu’ils sont arrivés sur terre en mars 1950, dans la région de Digne, à la suite de la réception « accidentelle » d’un message en morse envoyé par un navire norvégien un peu plus de 16 ans auparavant. Trois aéronefs ont amené un corps d’expéditionnaires (de la planète UMMO, à 14,6 années de lumière) qui ont installé, probablement sur la Crête de la Blache entre Digne et la Javie, une première base (voir compilation, lettre D57). Ils passent un certain temps à analyser les coutumes, se promènent à Paris (et sans doute ailleurs), et évitent de faire parler d’eux. En 1966, Mr Fernando SESMA, animateur d’une association Espagnole à caractère ésotérique, et qui, dans un livre qu’il avait écrit, se disait en contact avec des extra-terrestres, commence alors à recevoir des lettres. D’autres destinataires en recevront par la suite (34 espagnols et plusieurs français connus). Le contact se poursuit jusqu’en 1994 (pas de lettres postérieures à cette date). Nous disposons actuellement de plus de 150 documents (sur les 176 répertoriés) représentant plus de 1000 pages de textes écrits par les Ummites, mais il est possible que de nombreuses autres lettres existent (il est fait mention, dans une lettre de 1988, de 3850 pages originales, envoyés à de nombreux destinataires sous forme de copies représentant 160 000 feuillets !). 

Ces lettres racontent l’arrivée sur Terre d’un petit corps expéditionnaire de scientifiques chargés de nous étudier, leur étonnement devant le polymorphisme et le désordre social des terriens; Ils exposent leur sociologie qui tient du totalitarisme éclairé et du super organisme à la Teilhard de Chardin, leur technologie en particulier celle de leurs astronefs lenticulaires qui profitent de plis transitoires de l’espace et transitent par un anti-univers (univers gémmelaire) pour court-circuiter les distances astronomiques qui nous séparent, leurs mœurs, leur sexologie, la géologie et la géographie de leur planète monocontinentale, et également leur cosmologie, leur logique, leur philosophie et leur théologie. Leur système de mesures est duodécimal. Ils auraient découvert une infinité de couples d’univers inverses et deux univers limites de type psychique, faits d’âmes collectives planétaires (le Buawe Biaie) et individuelles (les Buawaa), avec lesquelles les hommes sont directement reliés par des capteurs d’atomes de krypton situés dans le cerveau et l’ADN. Toutes nos particules ne seraient que des aspects d’une seule réalité fondamentale de type angulaire (l’Ibozo uu). 

Le style est ampoulé, redondant, professoral, dénué d’humour.(Une chercheuse belge, spécialisée dans l’étude du langage a montré que la langue Ummite est une création artificielle à partir de racines terrestres. Cela nous met encore une fois sur la piste des jésuites astrophysiciens qui contrôlent les grands observatoires et qui auraient créé le leurre Ummite, si conforme à leur idéal !) Ils semblent ignorer le jeu, la paresse, les arts (sauf celui des parfums), les notions de moyenne et d’arrondi et parlent de probabilité avec des décimales. Leur langage parlé et écrit permet deux discours simultanés disjoints et indépendants sans parler d’un troisième télépathique. Ils auraient déjà envoyé sur Ummo des reproductions tridimensionnelles de nos principales œuvres. Ils prédisent une possible fin nucléaire de l’humanité qu’ils pourraient empêcher en intervenant sur nos chefs d’état qui sont tous des fous dangereux. Ils disent mélanger le vrai et le faux et qu’il ne faut pas trop les croire. (L’éternel goût du paradoxe des initiés jésuites ?) Leurs connaissances scientifiques sont nettement au dessus du commun et nécessitent un groupe structuré de rédacteurs. Ils ont utilisé plus de 530 phonèmes, sans erreur d’utilisation entre les premières et les dernières lettres. Les racines étymologiques de ces phonèmes sont constantes dans le temps (mais d’origine terrestres). 

Jusqu’ici, vous avez sans doute un petit sourire en coin…C’est normal !… On sourit moins quand on prend la peine de lire ces textes et que l’on fait la somme des informations qui y sont contenues. 

Depuis 1975 un scientifique français, Jean-Pierre PETIT, a connaissance de ces lettres et en aurait reçu directement quelques une. Les informations contenues lui ont permis, et il le reconnaît, d’établir diverses théories concernant la propulsion magnéto-hydro-dynamique (MHD), l’annihilation de l’onde de choc à des vitesses supersoniques, les bases d’une mathématique nouvelle « tétravalente », ainsi que la modélisation et le calcul d’univers gémellaires. Cette dernière théorie, si elle est acceptée un jour par la communauté scientifique, remettrait complètement à plat la conception actuelle de notre univers en permettant d’expliquer deux points d’achoppement du modèle communément admis actuellement ; la masse manquante et le déficit en neutrinos solaires. (Un collègue astrophysicien de Jean-Pierre Petit révèle dans la préface d’un ouvrage de ce dernier que les ummites seraient une pure invention.) 

Ils décrivent de nombreux éléments de leur science et de leur manière de concevoir la matière, sa structure, l’univers avec beaucoup de précision: on a parfois l’impression d’être plongé dans un manuel de physique d’un extraterrestre d’une autre planète, c’est un sentiment très spécial… 

Leur religion et leur science ne font qu’un. Leur science leur a permis de comprendre ce qu’est l’Univers, la conscience et Dieu, ainsi que le but de l’univers; d’où l’unité de leur conception spirituelle et de leur science. (Teillard de Chardin ?) La religion Ummite est plus proche d’une philosophie religieuse que d’une religion proprement dite. S’il fallait la comparer à une religion terrestre, l’exemple qui vient immédiatement à l’esprit est le Bouddhisme. (Le Boddhisme philosophique est neutre et peut être adapté à toute forme de croyance) La différence la plus fondamentale par rapport à nos religions semble être l’absence quasi totale de rituel collectif et de hiérarchie religieuse. Pas de rituels collectifs ; non, mais une vie familiale qui semble être tournée vers la méditation et l’envie d’agir dans la collectivité, pour le bien de cette collectivité. Pas de hiérarchie religieuse ; mais en fait, à y regarder de plus près, leur système politique se fondant sur des lois morales issues de TAU religieux, on peut sans doute considérer que leurs dirigeants sont en fait les gardiens de ces lois religieuses, à défaut d’en être les prêtres. Il semble que seules de nouvelles découvertes scientifiques peuvent faire changer leur manière de voir. 

Les Ummites, nous disent-ils, ont intégré les découvertes de la science dans cette philosophie religieuse. Ils ont de ce fait répondu aux questions fondamentales que se posent nos philosophes depuis la nuit des temps, à savoir; qui sommes nous, d’ou venons nous, où allons nous, et pourquoi ?

Ils semblent avoir atteint un point d’évolution où leur foi dirige leurs actes pour le bien de leur humanité et pour l’amélioration des deux « univers hors de nos univers » qui commandent l’évolution vers un point oméga qu’ils espèrent le plus proche possible du dessein de WOA. (Le point Oméga est le stade ultime de l’évolution selon le jésuite Teillard de Chardin et d’autres penseurs du nouvel ordre mondial. Cette référence est une forte probabilité de l’influence jésuite derrière le mythe « trop humain » des Ummites.) 

Le contact de départ a été  Fernando Sesna Manzano (Madrid). Il faisait au départ des conférences discrètes sur les ETs et autres sujets… Il avait déjà discuté de l’existence d’autres entités extraterrestres quand les Ummites l’ont contacté… 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...