Question à Kryeon sur le travail

Question à Kryeon sur le travail dans KRYEON nous parle kryeon

Sors-moi de ce travail !

Cher Kryeon : Je ne peux pas croire où je travaille ! Ce lieu ne célèbre pas ma grandeur, tu le sais. Il ne peux pas se comparer à mon ange interne. Cher Esprit, sors-moi de ce travail pour pouvoir être un Artisan de la Lumière !

En fait cette question est une révision, car nous en avons déjà parlé, mais beaucoup parmi vous doivent l’entendre dans le contexte et dans ce que celui-ci implique. Artisan de la Lumière, Quel crois-tu être le travail que tu es venu faire ici ? Peut-être dirais-tu ceci à l’Esprit : Je veux être réellement un Artisan de la Lumière, mais je dois aller au travail. Je rentre chez moi fatigué, et je vais travailler à nouveau et je reviens encore fatigué. De quoi s’agit-il ? Je n’aime pas le lieu où je travaille et je n’aime pas les gens qui y travaillent. Je ne les choisirais jamais comme amis. Je suis le seul là-bas qui a un concept sur l’élévation de la conscience. Les autres marchent simplement d’un endroit à un autre. Je me sens seul, Je veux partir !

Je te dirais la chose suivante cher Artisan de la Lumière : Te rappelles-tu lorsque tu as émis l’intention d’être un phare de lumière ? Te rappelles-tu lorsque tu as dit : Je ferais ce qu’il faut pour vibrer plus haut et expérimenter l’amour de Dieu ? Et bien, tu es dans le lieu exact où tu peux faire ceci, et tant qu’il en sera ainsi, n’attends pas qu’on te sorte de là. (Rires) Peut-être es-tu la seule lumière dans ton travail. Peut-être qu’il y a là-bas de l’ombre. La métaphore est celle-ci : imagine un phare de lumière, ancré, solide parmi les rochers. Les grands navires en mer cherchant leur route vers un port sûr. Et voilà que tu y es, tu éclaires d’une lumière, des lieux qui normalement ne seraient pas éclairés si tu n’y étais pas, ancré, debout. As-tu déjà pensé à ceci ? Laisse-moi te dire quelque chose. Les énergies de cette année (2002) présentent une tempête qui s’est accrue. Cette tempête frappe encore plus le phare. Ceci rend de plus en plus difficile la conduite des navires dans l’obscurité. La puissance de la mer est incroyable et tu es là debout, ancré, guidant avec ta lumière. Rafale par-dessus rafale, elle te frappe. Que demandes-tu ? Imagine le gardien du phare disant : Je suis fatigué de ceci. Je veux partir. Eteignez la lumière et sortez moi d’ici. Tu es libre de choisir, tu le sais. Tu sais aussi ce que tu peux faire. Pour ceux qui se demandent si l’Esprit a écouté tes prières, la réponse est “oui”. Le lieu où tu te trouves actuellement n’est pas définitif, la réponse est donc : Célèbre le lieu où tu te trouves chaque jour. Sans tenir compte de l’objectif, sans tenir compte de ce que tu désires, sans tenir compte de ce que tu veux qui arrive, célèbre le présent tel qu’il est maintenant. Ceci vous paraît-il du déjà entendu ? Est-ce la même réponse à une autre des questions de cette série. Oui. Aies de la compassion pour tout ce qui t’entoure, car la compassion crée une action, une action interdimensionnelle. Ceci augmente ta lumière, celle-ci informe l’Esprit sur ton énergie. Elle envoie ton nom. Elle t’équilibre avec le restant des gens. Sais-tu que lorsque tu demandes à être déplacé de ce lieu, tu l’attires ? Cette question est très semblable à la numéro 1. N’est-ce pas vrai ? Nous te disons : persévère tant que ça dure. Cela ne devrait pas être très longtemps, et pendant que tu y es, sois en état de célébration et d’honneur. Combien parmi vous, avez le courage d’arriver chez vous et remercier pour être dans ce lieu, le lieu où vous travaillez et les gens qui vous entourent ? Ne croyez-vous pas que nous savons où vous vous trouvez ? Ne croyez-vous pas que nous marchons ensemble avec vous tout le temps ? Nous le faisons.

Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...