Ouvrir son esprit avec ramtha

 

dieu3Vous tous connaissez à fond Dieu dans la forme limitée de la matière. Au cours de vos innombrables vies sur ce plan, vous avez fait l’expérience de tous les éléments constituant ce paradis né de votre remarquable créativité. Cette expérience vous a permis de connaître toutes les valeurs de la pense limitée du Dieu-homme vivant dans la réalité de la conscience sociale grégaire. Vous avez appris ce que sont la peur et l’insécurité, le chagrin, la colère et l’avidité. Vous avez appris à connaître la jalousie, la haine, la guerre. Vous avez appris à connaître la mort. Vous avez en vérité appris à connaître ce qu’est l’aliénation de vous-même par rapport à votre Source divine qui vous a aimé et soutenu tout au long de vos aventures entreprises afin de faire l’expérience de Dieu à ce dernier niveau de son spectaculaire déploiement d’Être.

Afin de pouvoir faire retour à un état d’illimitation, de faire l’expérience de la joie et de la liberté d’être, il vous faut redevenir cela même qui assure votre cohésion. Et pour cela, il n’existe qu’une seule voie – puisque vous voici encombrés d’un corps celle qui consiste à éveiller entièrement votre septième sceau, la pituitaire, en sorte que votre cerveau puisse capter les pensées illimitées qui sommeillent juste en dessous de la conscience sociale. Ceci est la manière de développer votre connaissance jusqu’à la compréhension illimitée de Dieu, cela qui permet, cela qui aime et cela qui est la totalité de lui-même, qui est la totalité de la pensée. Comment faire en sorte que cette merveilleuse petite glande éveille les parties dormantes de votre cerveau grâce à son flux hormonal ? Par le désir, simplement. Devenir un Christ, c’est désirer connaître le Père et devenir à l’image de Dieu. C’est désirer permettre à toute pensée de devenir la réalité en soi. C’est désirer aimer à chaque instant tout ce que vous êtes devenu. C’est désirer être l’Être de tout ce que vous êtes.

Pourquoi est-il important d’aimer la totalité de ce que vous êtes ? Parce que vous transcendez alors immédiatement la conscience sociale. Cela vous élève au-dessus de l’acceptation. Vous transcendez le jugement. Vous dépassez l’illusion du temps. Vous vivez alors pour l’accomplissement du soi. Vous n’écoutez plus que la voix intérieure. Vous ne suivez plus que le sentier de la joie. Et ce chemin recèle la connaissance de tout ce qui est.

Quelle est la voie royale qui permette la manifestation d’un désir ? Le proclamer depuis le Seigneur de votre être. Le Seigneur de votre être, votre âme, gouverne votre corps grâce à sa structure émotionnelle. C’est l’âme qui commande à votre glande pituitaire de libérer ses hormones. Le Dieu de votre être est la lumière qui entoure tout ce que vous êtes et qui permet à toute pensée de pénétrer dans votre être. L’être est l’ego qui fait l’expérience des réalités de la matière dans la forme corporelle ; c’est cette dernière qui incite au jugement et altère l’Être ou la pureté de pensée – d’où le terme d’ego altéré. Donc, en parlant depuis le Seigneur Dieu de votre être, vous alignez la totalité de ce que vous êtes, ce qui vous donne le pouvoir suprême de manifester et de créer quoi que ce soit que vous vouliez manifester et créer.

Lorsque, par le Seigneur Dieu de votre être, vous désirez capter des pensées illimitées, la pensée de cet accomplissement ressentie en votre âme se manifeste dans votre corps en activant la glande pituitaire, qui commence à s’ouvrir. Alors que celle-ci s’ouvre, elle envoie un flux d’hormones plus grand à la glande pinéale, ce qui éveille l’esprit dormant. Une autre partie de votre cerveau se trouve ouverte, qui facilite l’expérience de fréquences de pensées plus affinées dans le corps tout entier.

Extrait du livre ” Ramtha, Le livre blanc “
traduit par Chantal Lafont
Chapitre 19 – Ouvrir son esprit
Editions AdA Inc. Varennes (Qc)

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...