La pensée, c’est de l’énergie, et l’énergie matérialise cette pensée

 

imageIl tendit le bras vers la soucoupe volante et, d’un geste contrôlé de la main, il lui ordonna de quitter le sol. Elle s’éleva de terre très doucement, dans le plus grand silence. C’est alors que, d’un autre geste très rapide du bras, il lui ordonna cette fois de s’envoler dans le ciel. L’engin décolla si rapidement que je ne pus suivre de mes yeux son départ. C’est alors que je compris l’infinie possibilité de l’homme sur la matière. Je retournai la tête vers mon ami et je vis son image s’effacer doucement devant mes yeux ébahis. Sans même avoir eu le temps de le saluer, je fus aspiré et retiré de ce monde extraordinaire et magique. Je me souvins alors de ce qu’il m’avait dit au début de notre rencontre : « À ton retour, laisse-toi porter doucement et ne t’oppose pas à l’énergie qui te guidera. 

Tu verras que le transfert se fera tout en douceur et sans aucune douleur pour toi. » Suivant alors ses recommandations, je me laissai guider par cette force inconnue et je n’opposai aucune résistance. De toute façon, je savais très bien (en raison de l’expérience que j’avais eue plus tôt) que tous mes efforts seraient vains. Je sus alors que mon ami ne m’avait pas menti, car effectivement tout se passa en douceur et sans aucune douleur. Je pus ainsi vivre de manière consciente tout le processus du retour et même la réintégration dans mon corps matériel. Par contre, je ne peux pas dire que cette dernière fut très agréable pour moi. Sans être douloureuse, cette expérience fut plutôt saisissante et assez pénible. 

J’eus l’impression de pénétrer un corps étranger au mien, d’entrer dans une espèce d’enveloppe froide et sans vie. J’en conclus alors que notre corps physique n’était probablement que le véhicule de notre esprit. Que même détaché de lui, notre « conscience » subsistait. Ce qui fut pour moi, je dois dire, assez révélateur et rassurant. 

Alors, pour ceux qui se posent « la question », à savoir s’il existe de la vie après la mort… Cette expérience intemporelle que j’ai vécue tend à me laisser croire que oui. Bref, après un certain moment, je commençai à reprendre le contrôle sur mon corps physique. Je pus bouger mes doigts et mes orteils, ma tête et surtout gonfler mes poumons en les remplissant d’air frais. Ce qui m’assura que j’étais encore bien en vie, et très heureux de l’être. Étonnamment, à mon réveil, je n’avais pratiquement aucun souvenir de ce voyage fantastique. C’était comme un rêve mystérieux dont il ne reste que quelques images floues et sans consistance. Rien de précis, que des impressions subtiles, fugaces dans mon esprit. Ce n’est qu’au moment où je pris un papier et un crayon pour relater cette aventure que tout s’éclaircit et reprit alors sa place. Toutes les images, tous les mots, toutes les émotions que j’avais ressenties défilaient les uns après les autres. 

Comme si j’étais tout à coup branché à une mémoire totalement indépendante de la mienne qui me repassait le film de mon expérience. C’est ainsi que je pus raconter avec une telle précision les événements vécus lors de ce premier voyage fantastique et la rencontre avec ce guide qui allait devenir « mon ami du nouveau monde ». 

Avec nos pensées, nous créons le monde. (Bouddha)

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...