L’OUBLI : gérer notre héritage Pléiadien

images (3) 

A travers un long processus de dégénérescence, l’être humain a oublié que la source de toute vie et de toute manifestation est en lui. Parce qu’il projette à l’extérieur ce qu’il souhaite manifester, il lui est à présent difficile de réaliser qu’il est le créateur de sa propre réalité. Dans notre intention par exemple de nous rendre au cinéma, nous avons tendance à croire qu’en l’absence de cinéma nous ne pourrions expérimenter en aucune façon l’aventure créatrice, ce qui laisse en nous un sentiment d’impuissance. Nous ne nous souvenons pas qu’un jour très lointain nous étions capables de créer des formes physiques spontanément, bien qu’en tant qu’êtres universels nous pouvons naturellement user de ce pouvoir si nous avons l’esprit concentré. 

Cette incapacité à réaliser que nous créons notre propre réalité est d’autant plus dramatique que l’esprit humain est à présent scindé sur différents niveaux. Nous ne sommes plus des êtres présents à eux-mêmes. Cet état de fait résulte de notre abandon de la responsabilité de nos propres existences. La psychologie identifie les sections de l’esprit qu’elle nomme le conscient, le subconscient et l’inconscient, chacune contenant les pensées qui engendrent notre réalité. Parce que nous ne sommes pas conscients de toutes les pensées que nous avons refoulées dans les profondeurs du subconscient et de l’inconscient, nous ne sommes pas davantage conscients de l’impact de ces pensées sur nos vies. Alors que nos pensées conscientes créent notre réalité quotidienne (ce que nous pouvons constater dans les choix que nous faisons à chaque instant), nos pensées subconscientes et inconscientes demeurent cristallisées, tissant la trame de nos existences. Le processus de guérison, qui restaure nos facultés, amène chacun d’entre nous à réassumer la responsabilité de sa propre vie, ce qui implique l’exploration de chaque aspect de l’esprit et le contrôle du mécanisme de la pensée. Pour effectuer au mieux cette tâche, il convient d’examiner les circonstances externes de nos existences car elles sont une projection de nos pensées.  

L’APPEL DE DÉTRESSE DE L’HUMANITÉ 

L‘homme a perdu la notion de sa puissance.

Il a inconsciemment cédé ses pouvoirs à des puissances extérieures qui dictent la pensée collective et les processus de création. Il ignore qu’au cœur même de son être réside le pouvoir de manifester l’existence de son choix et croit que son cerveau est l’esprit conscient. Cette ignorance du moi profond donne lieu à la souffrance d’une existence vécue dans l’impuissance. Ainsi, la maladie, la mort, la violence et l’injustice sont autant de tragédies qui constituent le lot d’une existence humaine.  

Lorsque l’homme appelle à l’aide, c’est généralement par la prière. Ses appels de détresse ne sont souvent que le reflet de sa colère, de sa frustration et de sa peur devant le monde et ce que, impuissant, il perçoit de ce monde. Cet appel de détresse collectif crée une attirance électromagnétique agissant sur la source universelle et engendrant une force dédiée à la sauvegarde de l’humanité. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

 

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...