Ouvertures de portails dimensionnels.

images (36)Le mot dimension vient du latin et signifie étymologiquement « mesurer en tous sens ». Ainsi, un espace uni-dimensionnel se caractérise par une unique donnée. Par exemple, une droite reproduite dans un espace à une dimension devient un point unique. De la même façon, il faut quatre nombre pour décrire exactement la position de nos corps dans notre dimension (en incluant le temps). Pour cette raison, on dit que les êtres humains vivent dans un espace-temps quadri-dimensionnel. Pour illustrer cette idée, vous pouvez vous représenter une balle de tennis durant un jeu, il faut quatre nombres pour définir ses positions et trajectoire.

Dans le Cosmos, il existe une infinité de dimensions. Toutefois, pour une meilleure compréhension, on a coutume de les diviser en 9 dimensions principales, chacune divisées elles-mêmes en 9 sous-dimensions, en séparant les planètes et les êtres. La science terrestre / humaine actuelle a identifié la multi-dimensionnalité de notre système et reconnaît de possibles existences parallèles entre les dimensions.

Les dimensions peuvent être définies comme des divisions qui séparent communément les planètes et les êtres – créés lors de l’exposition initiale à l’origine des particules et microparticules – selon leur modèle d’énergie et la densité de leur matière. Les particules ayant une plus grande charge énergétique sont restées plus proches de leur particule d’énergie originelle/centrale, formant les dimensions plus « énergisées ». Les particules ayant une plus grande densité de matière sont plus distantes de cette source, formant des dimensions plus denses.
Les consciences se regroupent sur des planètes ayant une énergie/densité compatible, dans des dimensions également compatibles à leur énergie et densité.

L’échelle ascendante des modèles énergétiques et de la densité des dimensions représente automatiquement le degré d’évolution de ce regroupement. Plus la charge énergétique est importante, moins la matière est dense et plus la phase évolutive est élevée. Les dimensions plus énergétiques et moins denses sont plus évoluées, alors que les moins évoluées et plus denses sont moins évoluées.
Si l’on part du principe que tous les êtres sont en constante évolution, tous ont comme objectif d’évoluer vers la prochaine dimension moins dense et plus énergétique.

Les différents modèles d’énergie et de densité empêchent tout contact direct entre les consciences de différentes dimensions. Les consciences de dimensions supérieures possèdent des vibrations ou fréquences supérieures, et inversement. Néanmoins, selon leur stade évolutif, elles peuvent interagir avec différentes dimensions (généralement de 1 à 3 niveaux en-dessous et 1 niveau au-dessus). L’interaction se produit par le biais d’un ajustement vibrationnel, c’est à dire d’une accélération de la fréquence mentale jusqu’à atteindre le niveau vibrationnel des intelligences ou dimensions désirées. C’est par exemple ce que font les paranormaux pour effectuer certains phénomènes physiques. D’ailleurs, pour cette raison, on attribue aux paranormaux la faculté de sentir, de visualiser ou de communiquer avec des consciences de dimensions parallèles.

La Terre est une planète de 3ème dimension et, de ce fait, les êtres humains, animaux, végétaux et minéraux de la Terre appartiennent aussi à la 3ème dimension, tout en se préparant à une transition vers la 4ème dimension et/ou vers des dimensions supérieures. Toutefois, la Terre connaît des interactions constantes avec des consciences de dimensions parallèles, surtout des dimensions supérieures qui interagissent avec des dimensions inférieures dans le but justement de les accompagner et de les aider dans leur évolution.

Selon les travaux de l’Ufologie (science parallèle), de plusieurs civilisations antiques et de quelques rares scientifiques modernes, la dénomination « extraterrestre » est utilisée pour désigner toutes les intelligences de dimensions parallèles ou externes à la Terre. Mais, compte tenu de tout ce qui vient d’être dit, il est plus adapté de parler de consciences d’autres dimensions.

L’interaction avec ces réalités plus vastes se fait par le biais de la perception et de l’identification des fréquences. Toutes les formes physiques, de l’état minéral à la forme la plus subtile, ont une fréquence. Celle-ci est émise sans interruption et peut être reçue par tous. Or, l’être humain ne la perçoit pas car il ne prête pas attention à des signaux si subtils.
Enfin, les planètes et constellation d’autres dimensions ne sont généralement pas visibles parce que cette perception dépend du degré de compatibilité vibrationnelle entre l’observateur et la planète. Avec de l’entrainement, les humains peuvent développer cette compatibilité et créer de nouveaux dialogues entre les dimensions.

vu sur : http://www.pearltrees.com

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...