TOUT EN VOUS EST DIGNE D’ETRE AIME

 

images (10)Je viens vers vous depuis la dimension centrale, pour vous expliquer que rien en vous n’est inférieur à moi, que tout en vous est digne d’être aimé. Bien entendu, vous vous jugez parfois comme non méritant, à cause d’hier, d’une erreur que vous avez commise et de la culpabilité qu’elle entraîne. Sachez que, même cela, ce que vous vous reprochez, je l’aime, car cet aspect fait partie intégrant de Qui vous êtes. C’est aussi une énergie qui à l’origine vient du Père-Mère que, par l’incarnation, par votre chemin de vie, par vos expériences, vous avez habillée de ce que vous croyez ombre. En vérité, c’est de la lumière qui attend d’être révélée par votre acceptation, par le lâcher prise de ce que vous n’êtes pas. Est-ce donc si difficile de lâcher tout cela. Dans le principe, c’est pourtant très simple.

Vous pouvez consciemment vous dire que vous acceptez votre passé, que dorénavant vos demandez à vivre pleinement et dans les valeurs de Qui vous êtes. C’est effectivement un premier pas, mais surtout une démarche essentielle et indispensable qui vous conduira nécessairement vers vous-mêmes ; Cependant, n’oubliez pas que vous êtes un être multidimensionnel et que pour qu’une décision soit totalement applicable dans votre existence, elle demande que tous vos plans soient dans l’acceptation de cette décision. C’est là, généralement, qu’il existe une distorsion entre une décision consciente et sa manifestation dans le plan physique : souvent, vous n’interrogez pas ni ne demandez l’avis des autres aspects de votre être.

Prenons un exemple. Il y a quelques années, vous avez vécu une expérience douloureuse avec une autre personne. Vous vous êtes fâché avec elle et avez rompu toutes les relations ; Le temps passant, vous avez eu d’autres expériences et vous avez évolué. A ce moment, en jetant un regard rétrospectif sur l’événement en question, vous vous êtes aperçu que vous n’étiez pas si clair que vous le pensiez dans vos actes, vos intentions – cette rétrospection était la preuve que vous vous étiez effectivement transformé – et vous en avez éprouvé quelques remords. Mais la personne avec qui vous aviez partagé cette expérience douloureuse n’étant plus là, vous ne pouviez plus réparer les choses. Alors vous avez culpabilisé pendant des mois. Puis ensuite, vous avez, comme il est de mode de le dire aujourd’hui « travaillé sur vous-même ». Et par ce travail, vous avez donc effacé cette culpabilité : vous y étiez parvenu, c’était terminé. Vous étiez enfin libéré de cette erreur passée, elle ne vous importunait plus et tout allais pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais revenons à l’expression que j’ai voulu mettre entre guillemets : travaillez sur vous-même.

Certes, à l’origine, tel que l’homme la comprend, vous pouvez considérer qu’elle est tout à fait louable, et c’est juste. Pourtant, je vous le dis, il y manque un aspect important et primordial car, travailler sur soi-même, c’est travailler à l’envers. Je m’explique : lorsque vous avez longuement, durant des mois, des semaines ou des années pour certains, travaillé sur vous-mêmes pour comprendre et vous libérer d’une culpabilité, d’une peur ou autre, et que vous y êtes parvenus, qu’avez-vous réellement fait ? En quelque sorte, vous vous êtes simplement déshabillés de votre problème ; mais se déshabiller signifie-t-il que le vêtement n’existe plus ? vous pourriez le croire puisque vous ne portez plus celui-ci. Travailler sur vous-même signifie que vous avez oublié l’un de vos aspects multidimensionnels.

En vérité, vous travaillez sur vous-mêmes alors qu’il vous faut travailler « en vous-mêmes ». Je vois que vous comprenez subitement la différence entre les deux. Pourtant, même la seconde formulation n’est pas vraiment adéquate. Je vous conseille la suivante : agir en vous-même.

Car travailler est associé, dans votre société actuelle et dans vos automatismes de pensée, à la souffrance. Dans ce cas, cela engendre toujours un effort, donc une opposition. En effet, en réaction à l’effort, l’ego enfouit le problème dans le subconscient pour que vous ne le voyiez plus. Votre problème n’est certes plus apparent, mais il est toujours bien présent dans votre intériorité et continue à empoisonner votre vie à votre insu. Vous en avez perdu le contrôle. Alors, comment interroger le subconscient pour qu’une décision volontaire et juste soit acceptée par lui ? En vivant l’instant présent. En lui se manifeste exactement ce que vous êtes consciemment et ce que vous êtes inconsciemment ; Lorsque vous cessez de vivre hier ou demain, en étant pleinement dans l’instant, vous vous regardez droit dans les yeux et vous pouvez y lire et traduire ce qu’il y a en vous-même au niveau inconscient. Etre dans l’instant, c’est interroger les plans dimensionnels, du plus dense au plus subtil : c’est être. C’est en partie cela agir en soi-même.

Mes enfants, mon message-conseil avait pour but de bien vous montrer que tout est là, maintenant. Et combien vous êtes aimés puisque j’ai transmis ce message à mon frère pour qu’il vous en fasse part et vous aide à appliquer ce que vous êtes. Vous êtes libres. Aimez-vous comme je vous aime, si vous le voulez bien, car j’aime tout ce que vous êtes.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

 

Une Réponse à “TOUT EN VOUS EST DIGNE D’ETRE AIME”

  1. SOleille dit :

    ♥ ♥ ♥

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...