Par le Seigneur Maitreya

 

téléchargement (2)Ceux qui connaissent mes enseignements trouveront un style qui ne m’est pas habituel. En effet, j’ai utilisé avec ce canal (Marlice d’Allance) une méthode qui ne m’est pas coutumière et je souhaite vous dire pourquoi avant que vous ne commenciez à faire des conjectures.

Sur les Plans Célestes, nous sommes très organisés. N’en déplaise à ceux qui rêvent d’anarchie, le désordre n’a jamais été bénéfique pour qui que ce soit. Et, au contraire de ce que certains, surtout les plus jeunes, peuvent penser, liberté et désordre ne sont pas synonymes. Plus vous devenez libres, plus vous aimez l’ordre, sans tomber dans les excès qui, comme dans tous les domaines, sont à éviter.

Les Maîtres ont leurs spécialités. Chacun s’occupe en priorité d’un secteur, d’un aspect de la situation que l’on veut transformer. Ma spécialité est, comme certains le savent déjà et d’autres pas encore, l’enseignement des pratiques de l’Homme nouveau sur la Nouvelle Terre. J’ai donné des tonnes de directives, en différentes langues, en des points nombreux sur cette planète. J’ai utilisé la bonne volonté de dizaines, voire de centaines de « canals »  qui j’ai dicté des textes interminables et auxquels je voue un amour infini et une totale reconnaissance. Mais je ne m’estime pas écrivain. Voyez-vous, je ne pense pas que, si je venais en ce moment sur Terre dans un corps de la 3è dimension, je pourrais gagner ma vie par la plume ; j’ai bien conscience que les textes que je dicte sont plutôt lourds et que les lecteurs qui ne sont pas très motivés, pour employer un langage actuel, risquent de les trouver parfois un peu… disons, indigestes.

Ce qui m’a plus chez le canal auquel j’ai donné les messages qui constituent ceci a été la légèreté qui se marie à la profondeur, le langage simple et clair, le sens de l’humour qui n’enlève rien au sérieux des sujets. J’ai donc décidé de faire une entorse à mes habitudes. Je l’instruis pendant la nuit, dans son sommeil, et le matin venu elle met sur le papier, à sa propre façon, les concepts reçus. Ainsi donc, ceux qui connaissent déjà ma manière de m’exprimer ne doivent pas être surpris par ce de nouveaux styles. Le canal, elle, l’a été. Elle se désolait du manque de solennité de la transcription et voulait même tout arrêter, par manque d’assurance, de confiance en elle-même. Elle savait pourtant, en son cœur, qu’elle avait écrit depuis plusieurs siècles et que j’avais mes raisons pour la nommer « Commandeur » dès la première fois qu’elle est venue à moi. Cela faisait partie de ses choix, pris avant de s’incarner. Mais, comme la plupart d’entre vous, elle avait tout oublié.

A ce moment-là elle n’avait pas la moindre idée de qui j’étais et m’a appelé, pendant quelque temps, en raison de problèmes de prononciation « Maitre Ja «  (ou là). Ceci pour l’anecdote. J’ai eu du mal à la convaincre que les choses sérieuses ne sont pas incompatibles avec l’humour et que le rire est un des plus grands dons du Ciel. J’espère que vous serez d’accord avec moi et que cette lecture vous apportera autant de connaissances que de plaisir.

Extrait de « Le Temps des Maîtres » – transmis par Marlice d’Allance 2012- - recopié par Francesca  aux Editions HELIOS

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...