A ceux qui doutent de l’INCARNATION

 

images (8)« Vous êtes des enfants de Dieu libres et aimés ». Cela signifie que vous ne serez aucunement jugés si vous refermez ce blog en rejetant son contenu.

La conscience sur la Terre et dans l’incarnation ne peut vraiment s’affirmer que par la liberté. C’est un programma particulier et unique du Père-Mère que de vous avoir accordé le libre arbitre. Pourtant, souvent vous maudissez ce cadeau car faire des choix ne vous est pas toujours facile. Cependant, c’est bien de vos décisions que dépend votre lendemain, avec les événements et nouvelles expériences qu’il comportera. Vous  avez parfois tendance à refuser le libre arbitre par peur de vous tromper. C’est humain et compréhensible ; toutefois, il vous est demandé de l’utiliser pleinement et sans réserve pour avancer vers votre destinée car, quand vous ne le faites pas, vous devenez immobiles et vous restez dans l’attente que le ciel et les autres agissent à votre place.

Nous vous aidons, nous vous soutenons et nous inter venons pour vous à chaque fois que vous nous le demandez. Mais nous vous avons aussi souvent répété que nous ne pouvions pas effectuer le travail à votre place. Cela signifie que si vous refusez d’agir, quelles qu’en soient les raisons, nous sommes, de fait, « condamnés » par vous et comme vous à rester dans l’immobilité ; Dans ce cas, nous ne pouvons plus vous aider car pour cela il vous faut montrer un minimum d’énergie pour que les nôtres puissent s’unir à la vôtre et ainsi permettre une manifestation sur le plan physique. Alors, si vous le voulez bien, je prie ceux d’entre vous qui ont perdu courage de quitter l’état de statue, d’agir, de faire même des choses insignifiantes, mais au moins de bouger. Car ce n’est que dans votre propre action que nous pouvons nous-mêmes intervenir dans vos existences pour vous conduire vers Qui vous êtes.

A vous, les êtres qui n’osent plus avancer par crainte de l’erreur, je vous le dis, il vaut mieux pour vous faire une erreur que ne pas bouger. Allez de l’avant sans vous préoccuper du regard des autres. Nous, depuis nos dimensionnements subtils, nous ne jugeons pas, et nous applaudissons à chacun de vos actes. Dans tous les cas, un acte trouve un résultat heureux car, comme je viens de le dire, il est une énergie qui peut s’unir aux nôtres. Sachez qu’aucun acte n’est jamais raté mais, comme vous vivez dans un monde dense et linéaire, il faut encore souvent une distance entre le moment de votre acte et le vrai résultat manifesté. Ce temps entre l’action et son résultat rétrécit avec l’évolution des dimensions qui est entrée dans une phase d’élévation accélérée qui les rapproche de la dimension centrale d’où vous venez tous. Puisque les dimensions sont en mouvement, alors il est préférable que vous le soyez aussi pour vivre le plus confortablement possible les événements qui se profilent à l’horizon.

Les événements ? Peut-être aimeriez-vous une prédiction ?

En voici une : vous êtes destinés à vous illuminer dans la richesse de Qui vous êtes. Vous êtes destinés, ai-je dit, cependant, si vous restez dans l’immobilité, et c’est le libre choix de chacun, vo s reporterez tout simplement cette réalisation à un autre cycle. Vous êtes libres, nous ne vous forcerons donc pas à agir ; Nous vous aimons trop pour cela. S’il nous faut attendre encore quelques millénaires pour votre retour à la Maison, nous patienterons.

Vous voyez, la hiérarchie ne vous impose rien. En son nom, je vous expose simplement la situation et je vous donne quelques conseils, certes insistants car je voudrais vous voir épanouis, maintenant, mais vous restez les seuls décideurs. Vous aurez certainement remarqué que j’ai beaucoup utilisé le terme conseil à la place de celui d’enseignement. Je l’ai fait tout simplement parce que vous vivez une époque différente de la précédente, parce que vous êtes entrés depuis peu dans une ère totalement nouvelle. Or l’enseignement, tel que transmis jusqu’à vos jours, s’inscrit dans un schéma correspondant à d’anciennes énergies. Et les nouvelles sont là, aujourd’hui, et elles vous inondent de leurs vibrations.

Autrefois, vous aviez besoin que l’on vous indique une marche à suivre, vous aviez besoin de lois et de préceptes pour avancer. Ainsi, on vous donnait un enseignement et vous aviez simplement à le mettre en pratique du mieux que  vous le pouviez. Cela a eu son utilité et vous a conduit là où vous en êtes aujourd’hui. Mais un tel enseignement provenait de l’extérieur. Dorénavant, il doit naître de l’intérieur, de vous-mêmes, de votre propre source. Vous devez retrouver cotre propre Maître et, je vous le rappelle, l’Ascension ne sera rien de moins que de vous installer définitivement dans votre état de Maître.  C’est pourquoi je qualifie mes propos de conseils, seulement de conseils, que vous pouvez accepter ou remettre en question, que vous pouvez adapter à vous-mêmes selon votre ressenti, votre désir, vos expériences personnelles. Car, je le répète, vous êtes une expression originale et unique de l’Amour. Cela signifie que l’enseignement que vous devez recevoir, le seul qui vous sera profitable, doit posséder lui aussi votre aspect unique et original. Ainsi, ces temps nouveaux vous rendent votre liberté. Non que vous l’aviez perdue, mais vous l’aviez cédée à la religion,  à la société, aux autres, ou qu’en dira-t-on.

Vous avez bien de la chance, mes enfants. L’époque que vous vivez est la plus facile depuis des temps immémoriaux car elle vous offre une opportunité exceptionnelle. En bénéficier demandait auparavant des vies entières de cheminement. Aujourd’hui, si vous vous prenez en main, si vous demandez notre aide, si vous acceptez simplement Qui vous êtes, vous pouvez entrer dans les dimensions supérieures en quelques semaines, en quelques jours et même dans l’instant pour quelques-uns. Parmi vous, il y en a qui ont déjà accompli cette ascension mais ils vivent encore sur la Terre pour aider les autres, pour y déposer leur lumière, en conscience ou pas, cela dépendant des nécessités de leur environnement. Alors, mes enfants, je vous conseille de dire oui à la vie, de quitter le doute quant à votre origine. Clamez à vous-même votre splendeur pour vous placer naturellement en harmonie avec la splendeur divine. Voyez, c’est simple, il vous suffit de décider d’accepter d’être Celui que vous êtes de tout éternité.

Adonaï.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012-- recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...