CHOISIR L’AMOUR

 

images (9)Bientôt, notre environnement sera totalement différent de celui dans lequel nous vivons actuellement ; je sais que, pour vous, bientôt signifie un laps de temps qui demande à être défini et précisé. Pour nous, il est difficile de vous donner une date particulière puisque, si nous affirmons bientôt, c’est que  sur les plans de la conscience subtile, ce que nous vous annonçons est déjà accompli. C’est en cela qu’il y a parfois décalage, du moins ce que vous considérez comme tel, entre ce que nous disons et sa manifestation sur votre sphère physique.

Lorsque l’un des membres de la hiérarchie révèle à l’un de ses enfants de la Terre un événement à venir, c’est je le répète, que cet événement est déjà accompli sur la majorité des plans multidimensionnels ; Mais il vous reste à l’intégrer dans l’aspect physique sur lequel vous évoluez, car ce dernier est conçu à cette fin : manifester ce qui est. Le décalage que vous pouvez éventuellement constater est dû à votre propre décision ou hésitation. Je dis éventuellement car il arrive plus souvent que vous ne l’imaginez que l’accomplissement sur un plan « subtil » soit simultané avec celui du plan physique. En effet, là où vous êtes, Dieu vous a accordé un bien précieux et unique : le libre choix. Cette opportunité qui vous a été offerte vous autorise à concrétiser, ou non ans votre monde, ce qui est accompli sur les plans où vivent tous vos autres vous-mêmes, là où vos aspects dimensionnels s’expriment. Ainsi, ce que je voudrais vous faire comprendre par ce message, c’est que c’est de votre acceptation, et seulement d’elle, que dépend la concrétisation de ce qui vous est annoncé.

La plupart d’entre vous, suite à ce qui leur est dit par la hiérarchie, se réjouissent dans un premier temps. Mais ils se contentent de se réjouir avant de se mettre en état d’attente. Ensuite, les jours passent, souvent les mois, et parfois mieux les années sans qu’aucune manifestation tangible apparaissent dans leur existence. Enfin, ils en arrivent à pointer le doigt vers les Maîtres, et à les accuser de mensonges ; ils doutent ou rejettent tout en bloc. En vérité, le temps ne dépend pas de la hiérarchie puisque nous n’y sommes pas soumis : il dépend de vous. Quant à la réalisation de nos « promesses », elle attend seulement votre acceptation. Ainsi, lorsqu’une « prédiction » vous est faite, sachez qu’il vous appartient de l’accepter ou de la refuser, avec conscience et dans votre cœur. Et surtout pas en vous plaçant en situation d’attente. Car vous avez votre rôle à jouer, c’est pourquoi vous êtes dan s l’incarnation. Et celui-ci consiste à vous montrer attentif à l’instant, aux opportunités que nous vous envoyons. A vous de les saisir, de les refuser, c’est votre choix. Soyer certains de la chose suivante : lorsque nous vous affirmons une chose nous vous donnons toujours, concrètement dans votre vie, les opportunités de réalisation sur le plan physique.

Depuis quelques années, la Hiérarchie vous assure que la Terre va ascensionner. C’est une « prédiction certaine », elle l’a déjà accompli dans sa multidimensionnalité et elle le réalise jour après jour dans sa partie physique. Comment ? En acceptant les énergies qui lui sont envoyées par le Père-Mère et en les utilisant dans son incarnation. En agissant ainsi, la Terre est parfaitement obéissante à sa propre décision et la concrétise au fur et à mesure des opportunités qui luis sont présentées. Il vous a été dit aussi que l’humanité ascensionnerait. Mais là, par rapport à l’action consciente et volontaire de la Terre, il existe une petite différence d’importance capitale dont vous êtes à l’origine. C’est que, contrairement à elle, vous n’êtes pas toujours obéissant à votre propre décision. Ne pas être obéissant à sa propre décision consiste à oublier de superposer votre pensée et vos actions à votre décision. Ne voyez pas dans le terme obéissance une quelconque obligation, mais plutôt simplement je dirais même logiquement, d’être qui vous avez décidé d’être en conscience. C’est cela l’acceptation, rien de plus, rien de moins. J’entends bien quelques grincements de dents parmi vous. Certains disent : « J’ai accepté consciemment et rien ne se manifeste concrètement ».

Dans ce cas, posez-vous la question de savoir si vous êtes obéissant à votre propre décision. Et si dans l’intimité de votre cœur vous entrez dans la certitude que oui, ce qui déjà est une excellente chose, alors tournez-vous vers votre capacité d’acceptation, et interroger-vous : « Ai-je accepté ma décision sur tous les plans, dans tous les aspects de moi-même ». Car c’est bien à ce niveau-là que souvent se produit une distorsion entre ce que vous dites accepter et ce que vous pratiquez vraiment.

A une question que l’on vous pose ou que vous vous posez vous-mêmes, il est bien de répondre : « Oui, j’accepte » ou : « Non, ce n’est pas mon choix ». C’est une première démarche importante au plan mental. Importante car s’il n’y a pas acceptation à ce niveau-là, alors rien ne peut avancer davantage. Pour autant, il ne faut pas en rester à cet aspect conscient. Il est utile d’exprimer plus profondément votre réponse en allant volontairement à la rencontre de vos aspects mutltidimentionnels afin de les interroger et savoir si eux aussi participent et sans aucune réserve à votre décision. Car l’acceptation doit être effective dans votre globalité, depuis le plan subconscient jusqu’au plan conscient, depuis le moins éthéré jusqu’au plus subtil. C’est pourquoi je vous invite à entrer en vous-mêmes et à y interroger ces aspects auxquels vous vous intéressez malheureusement encore si peu. Pourtant, ils sont vous, mes enfants, et ils vous aident ou vous empêchent d’exprimer et expérimenter Qui vous êtes. Je vous donnerai un exercice que vous pourrez mettre en pratique. Il vous aidera à pénétrer dan le lieu sacré qu’est votre intériorité. Vous pourrez y faire en sorte que ce que vous avez choisi de vivre soit accepté par tous les aspects de votre être. Car ce qui fait que parfois ils vous empêchent de concrétiser votre décision, c’est tout simplement que vous ne les en avez pas informés.

La majorité d’entre vous a décidé d’accompagner notre Terre-Mère dans son cheminement vers la cinquième dimension. Oui, vous l’avez décidé, mais maintenant il vous faut être obéissants à votre propre décision et l’appliquer dans le quotidien en exprimant ce qui est de plus pur en vous : l’Amour dont je vous parle depuis le début. Car bien que votre décision soit prise, n’oubliez pas que vous possédez le libre arbitre, que vous pouvez l’utiliser à tout moment, et par tous vos aspects multidimenisonnels, et qu’il suffit qu’un seul d’entre eux s’oppose à votre décision consciente, que vous pensez telle, pour que celle-ci ne se réalise pas. Et si cet aspect s’y oppose, c’est toujours parce dans votre aspect incarné, une pensée ou une action présente ou passée est en distorsion avec votre décision. En conséquence, l’un de vos aspects réagit immédiatement à cette distorsion et l’applique, quelle que soit votre décision consciente. Car vos actes et vos pensées sont aussi une décision : en agissant, vous décidez de votre devenir. Vos actes et vos pensées sont une décision qui possède une force bien  plus puissante qu’un édit que vous prenez avec votre mental.

Alors, mes chers enfants, plutôt que de remuer en tous les sens vos idées, de les mélanger dans votre cerveau pur en extraire une logique qui vous convient, contentez-vous simplement d’agir avec le cœur, d’agir du mieux que vous le pouvez, d’agir en accord avec ce que vous êtes et non le qu’en dira-t-on, d’agir en accord avec votre propre décision : c’est-à-dire ascensionner avec la planète. Et pour cela, rien de plus simple, je le répète : soyez Amour. Dans l’Amour, il n’ya plus de doute, plus de peur, plus de fausses idées, plus d’erreur, mais uniquement la certitude de votre origine, de votre beauté, de votre divinité.

Par votre expression d’amour, par un geste au quotidien, par un sourire au passant, par la volonté de vivre joyeusement, par le pardon à vous-mêmes, vous vous reliez à tous vos aspects et vous leur transmettez votre choix de vivre dans l’Amour. Alors, informés de votre amour, ils le manifesteront aussitôt et participeront pleinement à votre Ascension. Votre Ascension est entre vos mains. Vous l’avez choisie, c’est un fait. Il ne vous reste plus qu’à l’accomplir, ainsi que je l’ai dit, en utilisant le plus bel outil à votre disposition : le bouton de rose qui est dépose sur votre cœur. L’Ascension n’est rien d’autre que l’épanouissement total de cette jolie fleur. Elle ouvrira ses pétales grâce à la douce attention que vous voudrez bien lui accorder. Soyez en paix. Je vous accompagne et vous êtes tous près e votre réalisation.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012- - recopié par Francesca  aux Editions HELIOS

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...