SOIS CE QUE TU ES – Fais ce que tu dois – Reste qui tu es.

 

 

images (1)La personnalité peut changer plusieurs fois au cours d’une vie, mais l’individualité, ce

qui fait vraiment l’unicité de l’être, ne change pas. Celui qui trouve au fond de lui-même ce qui le caractérise, ce qui fait de lui un être unique, a trouvé la paix intérieure et ne craint plus d’être décentré, chahuté, influencé par l’extérieur. 

Le monde est plein d’illusions, pleins d’images qui font rêver ou font peur, des situations et des êtres en qui on aime se projeter ou par qui on se laisse impressionner. Garde ton cap, garde ton calme en toute situation, frère de lumière. Demande toujours à ton âme si elle est d’accord avec ce que tu vois, tu sens, tu ressens. Et si un malaise s’installe dans ton esprit, si au milieu du doute tu sens un réel danger, alors recentre-toi au plus vite et médite sur ce ressentiment. 

Vous êtes, en vérité, votre propre danger lorsque vous adhérez sans discernement aux idées et aux croyances des personnes que vous côtoyez. Elles ne font que proposer leurs idées et leurs croyances, et sont là pour vous éprouver ou vous conforter dans ce que vous êtes réellement. 

Alors, si vous sentez que vous avez perdu votre propre chemin, ne leur en voulez pas, ne les critiquez pas non plus, mais remerciez-les au contraire de vous avoir ouvert les yeux, de vous avoir fait retrouver votre chemin, votre centre, votre être unique. Les autres ne sont que le reflet de vos propres tendances, de votre propre quête autant que de votre propre doute. Sachez les discerner en écoutant votre voix intérieure, celle de votre âme. Et si vous n’y arrivez pas, alors demandez notre aide ; vous savez que vous pouvez nous demander ce que vous voulez, cela vous sera accordé. 

Le monde est plein d’embûches, de pièges de toutes sortes, et il est très facile de se perdre dans les méandres du mental ou les égarements de l’ego. Soyez vous-même. Rendez-vous compte de la richesse que vous avez en vous, de ce qui vous caractérise, de ce qui vous rend admirable. Oui, vous pouvez même en rire en vous découvrant tel que vous êtes ; vous pouvez même vous trouver ridicule, mais à partir du moment où vous l’acceptez, vous êtes considéré comme un fils de Dieu par vos semblables, et VOUS vous reconnaissez alors comme un fils de Dieu. 

Le plus souvent, le malheur de l’homme vient de ce qu’il ne s’accepte pas tel qu’il est. Alors, il triche, il biaise, il imite, il tergiverse, il fabule, il louvoie et se perd au milieu de tous ses masques. Bas les masques, frères de Lumière ! 

Enlevez ces oripeaux que sont vos doutes, vos craintes, vos illusions, vos blocages émotionnels et vos ressentiments. 

Soyez NU, mettez-vous à nu comme un enfant qui ne connaît point la honte, et montrez-vous tel que vous êtes réellement, sans artifice, sans fanfare ni trompettes, juste ce que vous êtes, c’est tout. Et vous serez surpris du résultat : votre entourage vous trouvera épanoui, en bonne forme, à la fois sensible et détaché, authentique et ouvert. Ainsi, vous pourrez servir de miroir à vos proches sans qu’ils s’en rendent compte, et surtout sans que votre énergie à vous n’en soit altérée. Car vous ne ferez que réfléchir ce qu’ils sont eux aussi, sans vouloir les influencer, les

transformer, les convaincre.

Pourquoi ? Parce que vous serez le reflet de la Vérité, le reflet de la totalité de la

Création, le reflet de Dieu en vous.

Voilà la vraie humilité, voilà la vraie sagesse, frère de Lumière. 

Sois confiant et aime ce que tu es, aime ce que tu fais.

Tu as notre bénédiction. 

Un Guide 

EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...