L’EXPANSION DES SEPT PLANS D’EXISTENCE

 

 

images (8)Selon le modèle de l’existence proposé par Ramtha, dans sa tentative de se connaître elle-même, l’expansion de la conscience et de l’énergie produit sept niveaux ou plans de potentiel distincts bâtis sur la connaissance obtenue et l’abaissement ou le ralentissement du temps au cours duquel s’est produite l’expérience en train d’être créée. La cosmologie de Platon elle aussi identifie sept divisions ou plans d’existence émergeant comme la conséquence de lois et de rapport s géométriques reflétant l’ordre de l’invisible et de la réalité primordiale immuable.

 Ramtha explique que l’univers physique de la matière dense appartient à l’expression la plus lente des sept niveaux de la conscience et de l’énergie. Ramtha décrit le processus de la création comme le voyage de l’involution et le voyage de l’évolution. L’involution est le voyage qui produisit les sept plans d’existence et l’évolution est le voyage consistant à se souvenir et à retourner, chargé de nos perles de sagesse, vers l’unité du Point Zéro et du Néant.

 Vue dans cette vaste perspective, l’évolution ne peut être comprise ni mesurée selon nos références temporelles. Si nous comparions par exemple notre système solaire à un seul atome comportant un nombre égal d’électrons tournant en orbite autour du noyau qu’il existe de planètes en orbite autre du soleil, nous pourrions supposer qu’il y a autant de diversités de formes d’existence dans chacun des minuscules électrons en orbite autour de cet atome même si nous ne pouvons pas le percevoir qu’il y a de diversités de formes de vie sur notre planète. Le fait que la vitesse des références temporelles et le rapport de la taille dans lesquels nous percevons l’existence de l’atome soient tellement plus rapides et plus petits que les nôtres n’exclut pas la possibilité que, si nous pouvions échanger nos échelles de temps et d’espace pour les leurs, nous pourrions faire l’expérience de l’atome comme un système solaire unique dans une galaxie comparable à la Voie lactée. Il se pourrait de même que notre système solaire ne soit qu’un seul atome d’un corps moléculaire vivant si vaste qu’il échappe à notre faculté de la percevoir.

 Si nous définissons exclusivement le soi en termes d’expression humaine, cette idée est alors évidemment imagination pure. Mais si nous définissons le soi en termes de conscience et d’énergie, nous commençons à percevoir que l’évolution de toute existence, l’exploration de la conscience éveillée, est un processus vaste et remarquable qui transcende tous les concepts humains que nous avons imaginés à propos de l’éternité. Le mystère de la vie n’est jamais ni diminué ni privé de son aspect extraordinaire et enchanteur. La transcendance divine conserve sa grandeur sans que cela implique pour autant une séparation intrinsèque et infranchissable d’avec le soi, car elle est essentiellement le soi et la force dynamique qui le pousse toujours à explorer et à se connaître lui-même.

 

Extrait d’un Chapitre retranscrit par Francesca - de RAMTHA aux Editions AdA.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...