La vie au CENTRE DE LA TERRE

 

 

Les entités qui vivent dans l’intérieur sont vos frères supérieurs. Ce sont ceux qui ont survécu à une époque qui a pour ainsi dire contourné cette époque-ci et ils ont en vérité maîtrisé la technologie et la paix. Ils prospèrent à l’intérieur. Ce sont en vérité ceux qui découvrirent un paradis à l’intérieur, alors qu’ils n’ avaient nulle part ailleurs où aller. La connaissance des Atlantes, de leurs vaisseaux spatiaux et de leur technologie fut, en vérité, emportée avec eux, permettant pour ainsi dire leur salut dans le cœur de la Terre.

Ramtha.

images (5)Ils voient les choses et entrent en toutes choses, et réalisent toutes choses qui font l’objet de leur contemplation. Ils ont en vérité la faculté de devenir partie de ce qu’ils créent, ce qui leur permet assurément de créer un objet plus parfait. Ils ont créé des vaisseaux spatiaux en devant ce que sont les oiseaux. Et si le vaisseau se déplaçait de manière maladroite, ils imaginèrent en vérité des formes matérielles qui puissent réguler leur mouvement, réguler ce qu’on appelle les champs de force. Ainsi, maître, ils ont pu accomplir en eux-mêmes toutes les choses qu’ils ont accomplies. Leurs vaisseaux voyagent, en vérité, à partir de ce qui est connu comme des portes et des portails et nombreuses sont les entités, qui se sont placées ou implantées sur ce plan, ayant conçu des portes leur permettant d’entrer et de sortir à la dérobée. 

Non seulement ont-ils des choses comme ce qu’on appelle des vaisseaux spatiaux, mais également des choses comme en vérité des transports mobiles ; ceci veut dire qu’ils peuvent se déplacer eux-mêmes d’un endroit à un autre sur ce qu’on appelle un rayon de lumière en un instant. Ces entités sont en vérité vos ancêtres ou vos frères supérieurs uniquement en ce qui concerne la technologie, mais ils vous sont semblables. 

Pour ce qui est de la couleur de leurs vaisseaux, ils ont en vérité tout un flamboiement de couleurs auquel on peut donner le nom de vert et de rouge. Et la couronne extérieure de leur sphère est en vérité d’une couleur, d’une teinte jaune vif. Leurs vaisseaux fonctionnent en vérité sur ce qu’on appelle en vérité un champ magnétique et électrique visible dans les champs les plus élevés de la couleur. Telles qu’elles sont connues, les couleurs de la lumière sont en vérité les couleurs des vibrations des systèmes de support ; les couleurs les plus sombres sont en vérité les systèmes les plus faibles, les projectiles permettant en vérité d’atterrir en sécurité ou bien de rester en stationnement. Les lumières les plus vivres qui entourent la sphère de ce vaisseau sont en vérité ces choses qui ont la faculté de projection la plus rapide dans une éternité. En vérité, tel que cela est vu et connu dans votre temps, plus la lumière est blanche et claire, plus grande est la force qu’elle contient. 

En vérité, ces entités qui sortent à la surface sortent pour l’expérience et uniquement pour l’expérience de voir la coquille extérieure de leur demeure et, voir comment elle se comporte. Ils sont en vérité fort inquiets. Il y a eu en vérité des explosions à l’intérieur de la Terre ; il y en a eu dans les mers et en vérité également dans les atmosphères. Les explosions qui ont lieu dans la Terre sont en vérité ressenties dans leurs cieux. Comprenez bien cela. Ce qu’on appelle les volcans – ce qu’on appelle en vérité le tremblement de la surface de la Terre – sont des points de compression conçus en vérité par vos frères dans des lieux où de telles énergies peuvent être libérées de sorte à éviter que leur royaume ne soit en vérité détruit ; Les choses en sont ainsi. 

Cette société n’est pas de nature guerrière.Elle ne l’a jamais été, car ces entités se sont échappées en vérité pour se réfugier dans le sanctuaire intérieur de ce lieu-ci. Leur but en vérité était d’échapper à ce qu’on appelle la guerre et les machines de guerre. Au cours de leur évolution, maître, en vérité au cours du processus de leur évolution, ils sont en vérité devenus pacifiques et comprennent et aiment le fait que tous soient égaux. Si d’aucuns sont simples d’esprit, aussi tendres que le plus tendre des agneaux, ils sont considérés aussi importants à cause des tâches qu’ils accomplissent que le philosophe qui expose ses idées clairement et franchement. 

Tous ceux qui vivent en ce lieu sont reliés par une force commune faite d’amour. Bien qu’ils n’aient pas fait l’expérience de l’éclat de la lumière de cette stratosphère comme vous l’avez-vous-même faite, la lumière de leurs êtres a illuminé leur plan, leurs cœurs et leurs êtres. En ce qui concerne leurs religions, je peux vous dire ceci : ils n’en ont aucune, aucune religion. Ce qu’en vérité ils aiment par-dessus tout sont les objets qu’ils deviennent, car ils ont découverte en cela une réalité en laquelle croire. En devenant ces choses en lesquelles ils croient, maître, ils s’ouvrent en vérité à davantage de choses encore. 

En vérité, ils croient que la force – aussi grande ou dense qu’elle devienne dans la matière, aussi insaisissable qu’elle devienne dans la lumière – est un élément dominant de leur être tout entier de même que de toutes choses comprises et non comprises par vous. Maître, ils en aiment et en adorent l’idéal, ce qui leur ouvre en vérité une avenue comme vous le dites, leur permettant de voir de plus grandes réalisations et compréhensions. 

Dans cette existence, la couleur de leur peau n’appartient pas à ce que vous appelez des tons blancs ou bruns mais est en vérité un mélange des deux. En pénétrant en vérité dans la portion oxydée des gaz qui recouvrent les parois de la Terre intérieure, ils se sont harmonisés et accoutumés en vérité à ce qui ressemble en vérité à une teinte verte ou turquoise, ce qui est dû en vérité aux eaux qu’lis consomment dans leur corps et qui ne reçoivent qu’une quantité limitée de lumière de leur soleil diffus. Ils sont en vérité de couleur verte du fait de leur régime et de ce que l’on appelle la haute teneur en cuivre de l’eau qu’ils consomment. Revenus sur la surface de ce plan, entité, revenus dans cet environnement, ils perdraient rapidement cette couleur.

 Ayant pour la plupart souffert d’un grand nombre de traumatismes, les Atlantes ayant des difficultés du fait que leur type de peau prenait facilement un aspect ridé et tendu, ils transmirent ces traits génétiquement dans tous leurs gènes. 

Ceux qui vivent à l’intérieur sont vos frères plus avancés. Ce sont des entités qui sont en vérité étonnamment grandes et étonnamment petites ; Ils comprennent en vérité deux civilisations. Ceux que l’on appelle en vérité les nains et qui sont allés comme vous le dites dans le centre de la Terre. Ceux que dans vos langages on appelle les fées sont allés dans le centre de la Terre. Ceux que l’on appelle les elfes sont allés dans le centre de votre Terre. Telles sont les entités qui vivent en ces lieux. Ce sont les entités qui ont survécu à une époque qui a pour ainsi dire contourné cette époque-ci et ils ont en vérité maîtrisé la technologie et la paix. Ils prospèrent à l’intérieur. Et un jour en vérité, lorsque la grande lumière sera visible dans le ciel, vous les reverrez. 

Les Esprits de ces entités se sont élevés à des proportions plus vastes que ceux de leurs frères qui occupent les espaces extérieurs. C’est ce qui fait qu’ils appartiennent à une race supérieure.  Ils vous considèrent comme des primitifs. Ils sont en contact avec les frères habitant les autres espaces dans cette région de l’univers grâce à la Lumière. Ce qui est engendré de la pensée est la lumière. Ils se sont harmonisés au point où ils peuvent en vérité projeter leurs pensées sur un rayon fixe de lumière. La lumière se déplace en vérité en lignes parfaites qui ne dévient jamais en aucune autre direction que celle où elle doit aller. Et assurément, ils sont accordés avec tout ce qui reçoit la lumière. 

  retranscrit par Francesca

Ramtha  Extrait du Chapitre : « L’avenir de notre civilisation » aux Editions AdA.

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...