COMPRENDRE LA SUPERCONSCIENCE

 

 

tumblr_ljlq7wRrjd1qcopsao1_400Vous vivez dans des temps périlleux ; ils sont périlleux seulement pour ceux qui sont criblés de doute et qui, pour être, ne sont pas préparés, et cela est périlleux. N’est-il pas dommage, pour ainsi dire, de ne pas être préparé pour quoi que ce soit ? Pourquoi vous faire du souci ? Vous avez une assurance-vie. Vous appelez cela être préparé ? Tout cela va bientôt disparaître. Ils investissent dans des produits plus stables. 

Entités bien-aimées, la souveraineté a tout à voir avec la préparation et la plus grande préparation de toutes est ce qu’on appelle un esprit souverain. Compris ? Ceci ne veut pas dire que les jours à venir soient menaçants, catastrophiques et terribles et tout cela, mais ils vont apporter des changements. 

Et l’objet de cette audience, quel est-il ? Vous savez, il n’est pas de vous donner une carte routière comme on les appelle. Il n’est pas de vous donner des instructions ; Il est de lancer un défi à un esprit endormi et paresseux pour qu’il développe sa faculté de cognition, sa faculté de savoir toutes ces choses sans même qu’elles aient été dites et pour qu’l soit dans un flux harmonieux. 

Connaissez-vous ce qui porte le nom de saumon ? Eh bien vous ne possédez pas leur faculté de cognition, car celle-ci leur permet de retourner chez eux envers et contre tout alors que cela paraît impossible. Connaissez-vous ce qu’on appelle les oiseaux sauvages qui prennent leur envol au cours des saisons et qui savent quand les saisons changes ? Ils savent, le poisson sait, mais vous ne savez pas. 

Dans les jours à venir surviendra pour ainsi dire un effort total de ce qu’on appelle l’évolution, à son zénith. Cela ne concerne pas seulement la Terre et toutes les nouvelles terres émergentes. Cela concerne le soleil, cette merveilleuse entité qui permet, grâce à la photosynthèse, qu’existent la vie et les échos de l’espace que l’on appelle l’éternité. Tout cela se trouve dans ce qu’on appelle une évolution synchronisée pour la toute première fois, et cela se manifeste en un mouvement d’une extrême profondeur. C’est ce qu’on appelle la vie, la suprême réalité. 

Pourquoi donc parler de super-conscience ? Parce qu’elle est requise pour être dans ce flux merveilleux et dans ce changement en évolution. Qu’êtes-vous, les uns comme les autres, si vous n’évoluez pas ? Qu’êtes-vous si vous ne changez pas ? Vous faites seulement partie de la stagnation des épaves stagnantes du drame humain, allant et venant avec la marée. Vous êtes très inconstants. Vous savez le sens du mot inconstant ? 

Eh bien ce qui fut aligné et créa la totalité de l’univers, qui est la vérité dont vous êtes dotés, il vous faut en revenir à cette compréhension afin de faire partie d’un flux qui n’est plus inconstant ou stagnant mais qui est une évolution mobile, volatile et perpétuelle – une évolution. 

L’évolution, c’est la continuation de l’expérience de Dieu, l’aventure que Dieu vit de lui-même, ce que l’on appelle le relatif éternel. Vous croyez avoir acquis un état de perfection ? S’il en est ainsi, vous avez atteint un état de limitation, car il n’existe pas d’éléments appelés perfection. Seule existent les limitations des éléments appelés perfection. Evoluer signifie changer, évoluer signifie apprendre et apprendre signifie avoir la connaissance. Compris ? 

Super-conscience est seulement un mot. C’est un terme qui ne veut rien dire et qui sonne merveilleusement bien, mais si vous n’en saisissez pas la signification, ce n’est qu’un mot. Il représente l’esprit dans un état d’expansion. Il représente l’humanité devant divinité. 

Etre souverain n’est pas seulement posséder la cognition par rapport à soi-même, mais être souverain sur toutes les facettes. Réfléchissez-y. Si ce qu’on appelle une famine venait à se produire ici sous peu, combien de nourriture auriez-vous pour subvenir à vos besoins ? En outre, la plupart d’entre vous sont si maigres. Vous savez, maigres. On pourrait les renverser d’un seul souffle ; Maigres. Vous avez à peine suffisamment de chair sur les os pour survivre un jour et demi. 

Vous êtes merveilleux, mais votre souveraineté de super-conscience va jusqu’à prendre soin de vous-même et savoir infiniment si vous êtes préparé pour tout ce qui va arriver ; en vous préparant, vous avez combattu la peur et êtes le maître de votre propre destinée ; La plupart de vous qui se rassemblent lors de ces audiences sont des entités précaires, car ils ne peuvent pas dire que « quoi qu’il arrive, et bien que je sente que c’est proche, j’ai mis cela loin de mon esprit parce que je n’ai pas voulu m’en occuper ». Savez-vous que c’est votre manière de vous en sortir ? Vous n’avez pas voulu vus en occuper. Mais, s’il y avait une famine, et vous allez en avoir une, où allez-vous trouver cotre nourriture ? Comment allez-vous la faire ? Où allez-vous la faire pousser ? Qui va la faire pousser pour vous ? La souveraineté est absolue. C’est être préparé et être suffisamment avisé pour savoir quand commencer à en mettre de côté, quand commencer à prendre soin de vous-même. 

La super-conscience est une faculté de cognition. C’est un sentiment, un sentiment inné qui est en harmonie avec la nature. La nature, que croyez-vous que c’est ? Vous croyez que ce sont simplement les molécules de la vie ; naître, vivre, mourir, se régénérer ? C’est la vie ; c’est Dieu. Et les brusques élans de la nature en sont les signes ; ce sont des messages offerts aux yeux de tous. Si vous n’êtes pas dans le flux de son esprit, si vous n’évoluez pas, vous n’agissez pas depuis ce qu’on appelle le soi illuminé car le soi illuminé est le tout, la nature. La super-conscient n’est pas seulement ce qu’on appelle la résurrection du phénix de ses cendres. Il ne s’agit pas de cela. La super-conscience n’a pas entièrement à voir avec les consensus selon lequel vous êtes un Dieu et le fait que vous puissiez répéter ces mots avec éloquence ; cela est dépourvu de consistance. La super-conscience est la conscience du tout. Vous n’entendez maintenant que e que vous voulez entendre. Vous pensez en fonction d e la masse, car vous vous nourrissez de la conscience les uns des autres. 

La super-conscience est d’être ainsi impliqué dans la nature ; il en résulte un point de vue illimité sur la vie et, si vous suivez ce chemin-là, vous vivrez pour toujours. Cet esprit qui s’ouvre doit s’harmonier avec la nature et regarder ses écrits infinis, les messages qu’elle donne sur où elle va et ce qu’elle fait, à vous qui en avez dépendu comme système de support sans pour autant être souverain. Savez-vous ce qu’est une entité souveraine ? Celui qui sait et lit les signes et les ombres projetées devant lui annonçant les jours à venir, celui qui peut les lire sans y ajouter chagrin et catastrophe, mais qui peut les regarder en face et savoir que c’est une connaissance. Que celui qui a les yeux voit. Et que celui qui a ce qu’on appelle les mains les utilise pour créer. 

Quand l’attitude changera et dira « Je suis réalisé », vous aurez trouvé de l’or. Vous avez et êtes devenus ce que vous croyiez être devenus à force de tant de travail, mais lors de ce tournant à gauche, vous avez omis une compréhension fort vitale ; Vous avez omis la fragilité de votre vie. L’illumination, quelle est son ampleur ? Eh bien si vous pouvez manger les bougies, ce n’est pas mal du tout. Si vous pouvez mettre un peu de poivre sur le papyrus et pouvez ainsi le mâchez, allez-y. Si, en vérité, ce qu’on appelle vos rituels vous divertissent, divertissez-vous. Cependant, si on enlève les fioritures, tout ceci est vain en l’absence d’un esprit épanoui. Ce que vous craignez le plus est d’avoir mal évalué ce qui était important. Compris ? On verra. On verra. 

Devenir a tout à voir avec écouter ce que l’on appelle vous-même ! 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du livre RAMTHA  – Chapitre : « L’étape suivante de la création » aux Editions AdA.

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...