L’EFFET AKASHIQUE SUR L’HUMAIN

 

images (17)L’Akash a ce que nous appelons des moteurs. Ceux-ci communiquent à votre cerveau certains sentiments en provenance de l’Akash, vous permettant de pressentir quelque chose. Cela ne vient pas sous forme de souvenirs, comme nous l’avons précisé, et le système akashique ne met pas nécessairement en valeur chaque vie antérieure. [Cela pourrait venir plus tard, avec l‘éveil et l’activation d e l’ADN]. Les moteurs akashiques normaux ne transmettent pas jusqu’au cerveau qui vous étiez où vous étier, ni quand vous y étiez. Il n’y a ni nom ni sexe, même si vous croyez le savoir ; Ce qu’il fait plutôt, c’est vous donner des concepts expérientiels, émotionnels.

Présentement, le fonctionnement des moteurs akashiques est le même depuis des sicles. Les choses que vous sentez d’abord de la part de votre Akash sont des instincts de survie, lesquels se rapportent à des expériences passées qui ont engendré la peur et le drame, le karma à régler. Vous savez que j’ai raison. Que pressens-tu, vieille âme ? C’est de cela que tu as peur. L’Akash livrera cela à votre conscience non pas sous la forme d’un souvenir de ce qui s’est passé, mais en tant qu’émotion de survie devant ce qui est arrivé. Ces attributs akashiques s’appellent des moteurs, parce qu’ils vous poussent à l’action ou, dans bien des cas, à la non-action. Vous sentez quelque chose, mais vous n’irez pas et ne ferez rien à cause de ce que vus entez. Est-ce de l’intuition ou un souvenir akashique ? Vous recevez des concepts de votre ADN : ceux-ci irradient jusqu’à votre cerveau et, par cette exposition, vous mènent à la partie émotionnelle de votre pensée ; Pourquoi ces choses ont-elles une si basse énergie ? Pourquoi la peur et le drame ? Pourquoi les choses à régler, et, oui, appelons cela par son nom ; la culpabilité ? Pourquoi ? Vous êtes chacun une vieille âme. Ne méritez-vous pas mieux ? Nous vous avons déjà livré l’information. L’énergie de ce que vous avez créé sur la planète influence la conscience de Gaïa, de même que l’efficacité de votre ADN et l’avenir de l’humanité ; Elle représente votre livre arbitre jusqu’à ce jour, et cela est en train de changer.

Le RECALIBRAGE de L’AKASH PERSONNEL

Imaginez l’Akash en train de réaligner ses moteurs. Et si au lieu de la peur, du drame et des affaires à régler, l’Akash commençait à vous présenter autre chose ? Il le fera, chers amis, car cela vient avec la nouvelle énergie et le recalibrage en cours. Cela change la communication de l’Akash, car vous élevez votre vibration. Toutes les cellules de votre corps savent ce qui se passe en cette nouvelle ère. Vous vous demandez peut-être : « Eh bien, Kyeon, est-ce à dire que l’Akash de chacun sait » ? La réponse est Oui ! Toutefois, il s’agit de voir si le cerveau vous permet ou non de le ressentir. Voilà où la pinéale entre en jeu.

Le cerveau aussi as es moteurs, et certains sont spirituels. Vous pouvez les appeler des filtres. D’autres les appellent filtre de croyance. Le cerveau permet que des choses soient connues [crues] ou non, à partir de l’expérience passée et de l’engagement envers le « fonctionnement des choses ». Vous êtes en train de créer une nouvelle conscience, notamment en permettant à l’Akash de lui parler. Ceux qui, dans cette salle, écoutent ce message (et les autres qui le liront) commencent peut-être à comprendre que plus ils augmentent la lumière de leur conscience, plus ils laissent entrer la vérité. Cela change petit à petit la communication de l’Akash. La pinéale fonctionne mieux, les filtres sont plus clairs, et es moteurs akashiques changent.

Une grande partie des humains ont des filtres qui ne tolèrent pas de nouvelles pensées spirituelles. Ils sont absorbés par leur propre ensemble de croyances, et même si l’ADN diffuse parfois une nouvelle information, ils ne sont pas « à l’écoute de la chaîne ». Mais l’humanité est prête au changement, même si elle ne le perçoit pas encore. C’est ce qui rend intéressant le système de la vieille âme, car vous avez à l’échelle du globe une permission qui peut être « vue » par chaque humain, s’il le veut. Le libre choix fonctionne ainsi.

Dans un moment, nous allons parler de l’un des moteurs les plus puissants et les plus répandus, et de son fonctionnement. Mais d’abord, je veux vous dire qu’il y a toujours des exceptions à la règle, car ces choses dont je vous parle ne sont absolues pour tous les humains. C’est parce que le cheminement de votre vie, ce que vous êtes venus faire ici et ce que vous faites sur la planète au service de l’humanité, vous est particulier. Ce n’est pas génétique ni destiné à toutes les âmes. Parlons donc de l’une des profondes exceptions aux moteurs akashiques courants, et c’est là que vous commencerez à voir la justesse de ce que je dis, car c’est une exception visible.

L’enfant n’est pas motivé par la peur, le drame ou les affaires non réglées ; L’enfant prodige de quatre ans qui joue du piano comme un maître n’est motivé que par son art. L’enfant de huit ans qui peint comme un maître est aussi motivé par son art, c’est tout. Cela le dévore ; il ne pense qu’à ça. Cela crée une énigme pour les psychologues, car un humain ne peut se souvenir d’un talent complexe et inconnu en cette vie. Alors comment est-il possible qu’un enfant de quatre ans joue du piano comme un grand musicien, si cela ne fait pas partie de la mémoire du cerveau ? Dans ce cas-ci, l’ADN transmet au cerveau aussi vite que le cerveau  peut le recevoir. C’est un art développé au cours de nombreuses vies. Où vont tes mains ? Quelles sont les notes sur le clavier ? Te rappelles-tu la musique ?

Ce sont des cas particuliers, chers amis, mais assez fréquents pour que vous compreniez que cela ne provient pas des synapses ni de la mémoire. C’est l’Akash qui, sur un plan multidimensionnel essaie d’imposer à l’enfant quelque chose de conceptuel ; l’art, la musique, la poésie et la sculpture. Il faut des vies pour fabriquer un artiste maître de son art, et il renaître encore et encore, poursuivant l’art qu’il possédait auparavant. Tout ce qu’il veut, c’est continuer de s’y adonner. C’est très différent de votre processus, et pour lui, toutes les possibilités dont j’ai parlé sont réduites à une chose, un seul point de mire, et vous arrivez à le voir chez un enfant prodige. C’est d’ailleurs pourquoi tant d’artistes sont dysfonctionnels, car cela continue et ils oublient la réalité de leur survie ainsi que leur entourage ; ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes et à leur art.

 

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...