L’illumination, ce n’est pas des bracelets

 

2671_webBhutanNun_Kuo01Savez-vous pourquoi je suis tant méprisé ? Personne, aucun professeur, n’est plus méprisé et haï par des personnes soi-disant spirituelles que moi et ce que je leur ai enseigné – eux qui prêchent l’amour inconditionnel – parce que leur dogme date d’hier. Donner à quelqu’un un cristal, un zircon, une amulette et s’attendre à ce qu’il connaisse la vérité est impossible ; il est tout aussi impossible de l’inviter à entreprendre un voyage visuel et d’espérer que ce voyage va résoudre toute leur ignorance. Cela ne fonctionne pas.

L’illumination, ce n’est pas des bracelets. C’est la vérité nue qui s’exprime ; C’est une lumière qu’est un individu qui ne craint rien car il y existe pour créer sa destinée. Il ne resterait jamais là à agoniser, à agoniser à propos d’un petit changement dans sa vie, pendant toute sa vie, car aussi longtemps que l’on demeure dévoué à l’ignorance, aucune évolution n’est possible. Et vous n’irez que jusqu’à un certain point pour que votre conscience s’élargisse en sorte de créer ce qu’on appelle une option de ce qu’on appelle en vérité une réalité issue de votre esprit subconscient, étendre votre conscience pour la consommer, la matérialiser dans votre vie et avoir l’interaction avec elle. Et dès que vous avez fait le pas, vous êtes pris de peur parce que vous avez été torturés, vous avez été ridiculisés, vous avez été mis au ban de la société, vous avez été taillés en pièces, vous avez été torturés vie après vie. Et, en un tel moment, plongés dans les ténèbres de l’âme, alors que les choses tombent en pièces autour de vous, vous prenez la décision d ‘aller plus loin ou pas car la conscience ne subit pas l’expansion qui lui permettrait de recevoir le don de l’expérience. Qu’il en soit ainsi.

Et vous prenez peur. Et la lumière commence à s’obscurcir alors que vous vous retournez pour vous éloigner. Et, alors que vous vous éloignez, vous savez que vous avez perdu. Comment pourriez-vous être joyeux ? Vous vous éloignez sachant que vous avez perdu. Et la seule manière dont vous pouvez adoucir votre souffrance est de blâmer quelqu’un qui vous avait demandé de changé, d’évoluer pour connaître Dieu, pour vous retrouver à haïr, à être rempli de méchanceté car on est jamais le même après avoir tourné le dos à ce que l’on a perçu de son propre pouvoir. L’obscurité se précipite pour emplir le Néant. Avec qui allez -vous emplir le Néant si, après avoir élargi votre conscience, cela est devenu un problème ? Elle ne se rétrécit pas, elle reste là. Avec quoi le remplissez-vous donc ? Avec la peur. Et la peur conduit aux soupçons, les soupçons à la haine, à l’amertume, à la méchanceté et à la guerre. Cela ne s’appelle pas évoluer. C’est un primitif qui croit et va sous peu vous trancher la gorge.

Je connais toutes les difficultés que vous avez traversées. Et ma vie fut à bien des égards beaucoup plus simple que la votre. Vous craignez de tout perdre simplement pour accroître votre conscience. Ne savez-vous donc pas que tout ce que vous avez est le résultat de votre conscience ? Tout l’argent que vous avez croyez-vous qu’il soit tombé du ciel ? Non, il ne peut venir de là. Il est venu de ceci (l’esprit). Et cette propriété que vous possédez ; que vous avez créée, vous croyez que cela vous a été offert en cadeau ? Vous l’avez mérité. Qu’allez-vous perdre ? 

Vous voyez, le véritable trésor est l’esprit qui créa tout cela, le visionnaire qui vit tout cela, l’entité indépendante. C’est ce qui l’a créé. Votre feu – vous dites feu car vous traversez le feu – le feu est et se produit chez tellement d’entre vous à propos de toute réalité que vous manifestez et pour laquelle vous étendez votre conscience, le feu est  quand vous vous asseyez et percevez la venue du problème. Etendez cette conscience un pas de plus et découvrez ce que vous avez gagné car vous ne l’auriez pas créé si le besoin n’existait pas. Et si vous pouvez voir et trouver une raison, vous comblerez le vide. Vous avez atteint une conscience plus élevée ; vous le dissiperez et il deviendra sagesse.

A quoi bon aller à l’école pour évoluer le long de tous les niveaux et finir le lire ? Votre destinée est d’être Dieu, d’être tout ce que vous pouvez être, d’aimer ce que vous êtes, de voir la vie comme une aventure et non pas comme une mort. Qu’est-ce qui fait qu’une personne veuille prendre sa propre vie car elle ne peut supporter le changement ? La vie est la gloire de se permettre de consommer l’esprit subconscient afin de devenir remarquable.

Et toutes les choses superficielles qui appartiennent à la dévotion disparaissent. Le besoin que vous avez de ce sentiment de sécurité disparaît, car les lumières commencent à briller à l’intérieur si bien que vous n’êtes plus dans l’obligation de bâtir quoi que ce soit à l’extérieur pour avoir ce sentiment de sécurité à propos de votre vie. Vous le bâtissez de l’intérieur. C’est alors que vous marchez comme un maître. Et cela n’a rien à voir avec la peur d’un quelconque autre être humain, car, plus vous prenez de l’expansion, plus ce Dieu qui ne possède pas d’image émerge à la surface.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « La connaissance sacrée des écoles de Sagesse» aux Editions AdA.

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...