LE COUPLE PAR EXCELLENCE

 

 

nouvelle-luneLe Soleil et la Lune représentent le couple par excellence ; le Soleil a toujours été honoré et la Lune aussi, mais aujourd’hui ces deux astres entrent en mutation afin de vous donner la nourriture, la lumière dont vous avez besoin pour ancrer cette réalité dans laquelle nous vivons nous-mêmes. Durant cette mutation, vous ne pourrez pas enterrer votre passé ni renier vos forces antérieures ; vous les amènerez plutôt dans les nouvelles énergies et leur rendrez grâce parce qu’ils acceptent de rentrer en mutation pour vous aider et d’accomplir ce geste dont vous avez besoin pour nourrir, ensemencer cette sphère de visions nouvelles. Vous êtes porteurs de visions et de réalisations que cette Terre n’a pas encore connues. Ce n’est pas de votre ressort ni du nôtre. Nous sommes nés avec ces visions parce que le Grand Constructeur nous les a données, ce sont SES visions.

Dans votre quotidien, la lumière de votre cœur va commencer à émettre.

Si vous acceptez ce rayonnement nouveau, vous traverserez avec aisance les perturbations à venir. Si vous le refusez, vous créerez vous-mêmes des perturbations de manière à casser cette rigidité qui vous empêche de rentrer de plein droit dans votre royaume, dans votre identité.

Les épreuves ne servent qu’à casser les schémas construits, acceptés lorsque l’on s’incarne. Vous n’avez plus besoin de ces patterns restrictifs et pouvez les déposer, simplement les honorer, les remercier et les aimer ; ils ont effectué tout leur travail, vous ayant conduits à ce que vous êtes aujourd’hui, c’est-à-dire à un retour dans la conscience de vous-mêmes, dans la grandeur de vous-mêmes, dans la divinité de vous-mêmes, dans la maîtrise de vous-mêmes.

Je n’apporte rien de nouveau, je suis celle qui détient des énergies particulières ; à votre demande, je viens vous restituer le dépôt que vous avez fait il y a un temps déjà. Alors j’emploie des mots, des mots clés, réveillant cette mémoire à l’intérieur de vous qui est la vôtre et non la mienne.

Ce premier jour se termine et, encore une fois, j’espère que vous avez repris conscience un petit peu plus de cette géométrie sacrée qui est en vous, qui forme cette identité que vous portez et que vous allez amener à sa plus haute expression, du moment peut-être, mais ce sera bien ainsi.

Nous n’attendons de vous rien d’autre que ce que vous avez décidé. Aussi, si mes mots soulèvent des mémoires, c’est que vous avez choisi à travers eux d’ouvrir cette porte que vous allez franchir et que vous travaillerez avec cette mémoire, cette énergie.

J’ouvre des portes, des canaux, des réservoirs, mais les énergies, les dépôts, vous seuls les avez placés, et personne d’autre. Si vous vous retrouvez dans la situation de devoir vous adresser aux autres, c’est que vous avez opté pour cette place ; si vous avez décidé de travailler avec vos mains, c’est toujours en réponse à ces premiers choix . Au fil de ces trois jours, je vais relier chacun de vous à son contrat suprême.

Celui-ci est ce qu’il est, c’est le vôtre. Par conséquent, chacun recevra une force correspondant à l’ouverture de ce contrat. Certains l’auront immédiatement en conscience, d’autres l’auront dans une semaine, un an ou dix ans, eux seuls le détermineront. Chose certaine, j’effectuerai ce travail pendant ces trois jours. Nous avons déjà commencé, déversant vers cette planète, par le cœur de ce cercle, une qualité d’amour visant à l’aider à reconstituer ses forces et ainsi à lui éviter d’entrer en trop profonde mutation pour rétablir ses forces.

Il y a un temps pour la parole, il y en a un aussi pour le silence et, aujourd’hui, le silence vous nourrira de manière à intégrer les énergies déjà descendues vers vous. Les cercles de paroles sous notre directive ou celle d’un autre maître, d’une autre entité recevront toujours notre appui, car ils représentent tous une matrice forte en service et que nous animerons des meilleures pensées possibles.

Nous voulons simplement terminer cette journée en vous disant que nous vous aimons beaucoup et que ce beaucoup ne reflète pas la réalité. Nous vous aimons et vous remercions de tout votre travail conscient et inconscient.

Soyez en paix avec vous-mêmes. Vous avez trouvé votre place, même si vous n’avez pas encore réussi à y mettre un mot ou un visage. Demain, nous reviendrons et partagerons encore ces instants, de façon à ancrer davantage l’ouvrage effectué aujourd’hui. Pour l’heure, la charge d’énergie reçue étant déjà forte, nous clôturons cette première journée.

Retranscrit par Francesca du Blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de Cercles de Paroles de Regine Francoise Fauze (Soria) aux éditions Ariane

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...