QU’EST-CE QUE LA VIE

 

0912021En 1944, Erwin Schrödinger, biothéoricien et physicien réputé (créateur de la célèbre expérience de pensée dite du « chat de Schorödinger ») a émis l’hypothèse qu’un être est vivant s’il « évite la détérioration dans l’équilibre ». Schorödinger emploie moins de mots dans sa définition, mais ce n’est sans doute pas le meilleur moyen pour que l’individu moyen qui cherche des signes de vie sache s’il les a trouvés. Sa définition fait référence à une loi physique énonçant que la matière passe toujours du chaos à l’équilibre. Tant qu’un être est vivant et qu’il fait tut ce que font les êtres vivants, soit métaboliser, se réparer et se reproduire, il est dans le chaos. Quand un être vivant ne peut plus faire ces choses, il se détériore par décomposition dans l’équilibre des éléments simples. Autrement dit, il meurt.

Dans l’édition du 22 mars 2002, de Science, le biologiste moléculaire Daniel E.Koshland Jr. a développé une définition possible de la vie. Il a identifié sept conditions pouvant servir de lignes directrices pour déterminer si un être est vivant ou non. Brièvement, les êtres vivants :

-          doivent être programmés pour se reproduire.

-          s’adaptent et évoluent en reflétant les changements qui se produisent dans leur environnement.

-          tendent à être complexes, hautement organisés, et à posséder une structure compartimentée.

-          ont un métabolisme qui leur permet de convertir une forme d’énergie en une autre.

-          peuvent se régénérer partiellement ou entièrement.

-          peuvent réagir à leur environnement par des mécanismes de rétroaction.

-          peuvent maintenir simultanément de multiples réactions métaboliques.

Bien que ces caractéristiques soient indubitablement précises du point de vue des scientifiques qui les ont définies, elles me laissent un peu insatisfait quand je les lis, comme s’il leur manquait quelque chose. Sommes-nous simplement le produit de « systèmes chimiques » ayant atteint un certain degré de complexité ou de systèmes qui passent du chaos à l’équilibre ? La beauté  et la symétrie de la vie peuvent-elles réellement se réduire à quelque chose d’aussi banal et sans vie ou bien sommes-nous plus que cela ? La vie comporte-t-elle un élément mystique que la science n’a pas encore mesuré ni même reconnu ?

Si la vie est davantage que ce que laisse entendre la définition énoncée plus haut, c’est peut-être pour cette raison que l’on n’a toujours pas déterminé si les sondes Viking en avaient trouvé la preuve dans le sol de la planète la plus proche de la nôtre. Peut-être avons-nous cherché la bonne chose au bon endroit, mais d’une mauvais façon. De nouvelles définitions ont tenté de réintégrer la « vie » dans la vie, mais elles sont toujours de faibles échos du mode de pensée de 1976.

L’une des raisons pour lesquelles une définition claire de la vie nous échappe encore, c’est qu’elle suppose une connaissance plus profonde de ses origines. La question de la nature de la vie et celle de ses origines sont tellement liées qu’il est difficile de répondre à l’une sans répondre à l’autre ; Autrement dit, il nous faut savoir ce qu’est la vie pour savoir quand elle commence, car comment pourrions-nous savoir quand elle commence si nous ne savons même pas ce qu’elle est ? Ce dilemme apparent cependant, est peut-être très utile, finalement, puisqu’il sous-entend que si nous réussissons à répondre à l’une de ces deux questions, nous serons en bonne voie de répondre aussi à l’autre.

La question de nos origines est un point d’interrogation depuis toujours. L’art rupestre préservé dans les cavernes d’Australie et d’Europe du Nord, et qui date de 20 000 ans à 35 000 ans, confirme que nous nous demandons depuis longtemps d’où nous venons et comment nous sommes arrivés ici. Bien sûr, nous nous posons toujours cette même question parce qu’elle n’a pas reçu de réponse convenant au monde moderne.

Regardons-y donc de plus près. Quand il s’agit de la vérité profonde de la vie et spécifiquement de la vie humaine, qu’est précisément celle-ci ? Elle commence à quel moment ? Où nous situons-nous ?

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...