LA VIE COMMENCE DANS LA VIE

 

 

1119639En ce qui concerne ce qui se passe dans l’utérus de notre mère, il faut toujours garder à l’esprit un fait important : la vie commence dans la vie. Nous commençons à partir de l’essence vitale. Le spermatozoïde et l’ovule qui s’unissent pour créer notre « commencement » sont vivants et servent de conduits vivants à l’essence vivante d’où nous émergeons.

-          La fertilisation. Bien que l’on appelle souvent « instant de la conception » le moment où un spermatozoïde et un ovule humains s’unissent, il est plus exact de dire qu’l s’agit plutôt du moment où le processus de la conception s’amorce. Il faut en réalité vingt-quatre heures au noyau du spermatozoïde et à l’ovule pour fusionner et partager l’information génétique de chaque parent, et pour que la fertilisation ait lieu.

-          Le zygote. Il est fascinant d’observer que, même si le spermatozoïde et l’ovule qui s’unissent pour créer le début de notre être constituent déjà deux cellules complètes et séparées possédant toutes les caractéristiques biologiques de la vie, ils ne forment qu’une seule nouvelle cellule quand ils s’unissent pour  former une nouvelle entité. autrement dit, la mathématique biologique est ici celle-ci : 1 cellules + une cellule = 1 cellule, plutôt que 1 + 1 = 2. Cependant, même si nous parlons d’un organisme unicellulaire, cette nouvelle cellule est plus que chacune des deux qui ont fusionné pour la créer. Elle contient un plus grand potentiel que le spermatozoïde ou l’ovule. Cette union d’un plus grand potentiel, c’st nous au premier stade de notre vie. A partir de ce stade, c’est notre première cellule qui contient toutes les possibilités ayant trait à ce que nous deviendrons. La première division cellulaire ne se produit pas au même moment pour chaque conception. La nature semble plutôt nous laisser une certaine latitude au début de notre développement quant au moment où se déclenchera ce processus qui se poursuivra jusqu’à notre premier souffle en ce monde. La première division cellulaire a lieu généralement entre 12 et 20 heures après la formation du zygote. 

-          Le stade bicellulaire. A ce stade, nos cellules commencent à obéir au mécanisme invisible d el a nature et à se diviser régulièrement. On peut prédire le moment de chaque division cellulaire à partir de la précédente. Ce processus, appelé fission binaire, se poursuit toutes les 12 à 20 heures. Pour résumer à partir du moment de la fertilisation : la première division d’une cellule en deux a lieu généralement entre la 47è et la 55è heure ; la division suivante, celle de deux cellules en quatre, a alors lieu 12 à 20 heures plus tard, et la troisième, celle où les quatre cellules se divisent pour en former huit, a lieu encore 12 à 20 heures plus tard.

Il se produit quelque chose de mystérieux et de merveilleux au stade octo-cellulaire de notre vie, approximativement 95 heures (3,9 jours) après la fertilisation. Cet événement étrange joue un rôle clé dans la détermination de la personne que nous deviendrons et ajoute par conséquent une nouvelle dimension aux choix difficiles que nous devront faire éventuellement quant aux stades de la vie humaine.

-          Le stade octo-cellulaire. A ce stade, qui constitue un moment charnière, un processus mystérieux s’amorce dans nos cellules, un phénomène que les scientifiques ne font que commencer à comprendre et qu’ils ne peuvent donc pas expliquer entièrement. Au stade octo-cellulaire de la vie, le programme génétique de notre ADN « entre en scène » et les caractéristiques qui déterminent ce que nous serons sont activées. Autrement dit, c’est à ce stade que les caractéristiques que nous considérons comme humaines se mettent à l’œuvre pour faire de nous ce que nous serons. Comme nous l’avons mentionné, notre code génétique constitue en quelque sorte les paramètres issus de l’usine cosmique de la vie pour nous introduire dans le monde. Nous les possédons à la naissance, mais ils ne sont pas immuables et ils peuvent se modifier avec le temps et dans les conditions adéquates. 

-          La morula. Entre 12 et 20 heures après le stade octocellulaire, chaque cellule se divise de nouveau, ce qui crée les 16 nouvelles cellules formant le stade suivant de notre développement. Les cellules sont alors disposées en forme de mûre sphérique. Jusqu’à ce stade, les cellules se sont divisées en répliques identiques à l’intérieur de la membrane qui les empêche de croître vers l’extérieur, la zona pelucida. Au stade de 16 cellules, celles-ci commencent à change de forme et s’agglutinent, un processus appelé compaction cellulaire. 

-          Le blastocyste. Après le stade de la morula, qui se produit environ cinq jours après la fertilisation, le stade du blastocyste commence. L’embryon est alors une minuscule boule creuse. Des différences se développent pour la première fois entre les cellules qui se divisent, et les cellules centrales forment alors la masse interne qui constituera l’embryon. C’est cette masse qui contient les premières cellules-souches. Les cellules externes s’aplatissent pour former la mince surface extérieure qui crée une cavité remplie de fluide. C’est cette surface externe qui constituera le placenta. Le blastocyste est le « véhicule » qui passant par les trompes de Fallope, entre dans l’utérus et s’implante dans la paroi de celui-ci pour former l’embryon.

foetus44j

-          Le fœtus. Généralement durant la huitième semaine après la fertilisation, le stade embryonnaire est terminé et nous devenons un fœtus. Les organes sont alors physiquement présents mais seulement à un premier stade de fonctionnement. Bien que nous puissions percevoir des changements dans notre environnement, on croit que nous ne pouvons pas ressentir de douleur. C’est le dernier stade de développement jusqu’à la naissance du bébé.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...