Les îlots de Lumière par Christ’al Chaya

5DBien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillis chers lecteurs.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous préparer à ce processus d’ascension, pour nourrir la part christique de votre Etre et la faire grandir dans la Conscience Melchizédech, pour vous aider aussi à réunifier toutes les fractales de votre Etre, fractales qui, rayonnant de plus en plus, permettront également d’unifier le Corps christique de cette humanité.

Il y a quelques mois, je vous ai parlé des étapes majeures de l’ascension qui sont la rédemption, l’unification, la réconciliation et la solarisation. J’aimerais partager aujourd’hui, cet enseignement sur la partie concernant la réconciliation. Dans quelques mois, au mois d’août 2015 précisément, un groupe de personnes sous la direction de mon canal, Shamira, ira vers le Mont Shasta afin d’activer le premier portail de solarisation sur ce vortex majeur de l’humanité terrestre. Le Maître Shinta Naya Horus Kron a prévu l’activation de neuf portails de solarisation, soit trois fois plus que ceux de la rédemption.

Lorsque les douze portails seront activés, ils formeront une structure géométrique autour de la Terre qui permettra également d’installer tous les îlots de lumière sur la planète, à des endroits spécifiques où la kundalini de la Terre envoie ses influx énergétiques.

Vous le savez déjà, l’humanité actuelle devra faire face au feu éther et vivre cette montée de la kundalini terrestre qui purifiera, transmutera, tous les engrammes et toutes les interférences créés dans sa grille magnétique qui ont perturbé la communication harmonieuse entre sa part féminine et sa part masculine.

Le premier portail de solarisation du Mont Shasta est un portail qui vise la réconciliation du féminin sacré et du masculin sacré, réconciliation possible parce que la femme devient le nouveau féminin, réconciliation possible parce que l’homme devient le nouveau masculin. Ce nouveau masculin apprend à s’unifier à son féminin, à être au service de la Déesse, à s’incliner aux pieds de la Déesse. Il ne s’agit pas de s’incliner pour séduire et finalement faire la même chose que les prédateurs qui ont pris de force ce qui ne peut être pris, mais ce qui peut uniquement être reçu. Il ne s’agit pas d’une fausse humilité, il ne s’agit pas non plus d’une prosternation, il s’agit d’une abnégation de soi-même, il s’agit aussi de devenir le protecteur, le rempart, le guerrier de lumière qui accompagne la Déesse, parce que la Déesse a besoin d’être entourée de vibrations qui vont la mettre dans un état de réceptivité, un état de paix, de tranquillité, parce que c’est elle qui peut aller précisément dans la Source pour y puiser toutes les informations de la connaissance, la connaissance de l’humanité nouvelle, de ce qu’elle est, de ce qu’elle doit encore parcourir dans son évolution.

Et le masculin qui est d’abord un protecteur, devient ensuite un époux, un époux qui va donner forme, structure aux semences de la Source. Il va rendre terrestre ce qui est d’Essence éther. L’éther devient la matière, puisque c’est lui qui concrétise le plan d’unité et elle, la femme, la Déesse, est celle qui connaît le plan, elle sait aussi éduquer le masculin, l’éduquer, lui apprendre à recevoir par sa douceur, mais aussi par sa rigueur, sa rectitude. Elle n’est pas qu’intouchable, elle devient une initiatrice pour l’homme qu’elle invite à danser dans le ciel, parce qu’elle sait intrinsèquement que de leur danse sacrée, de leur étreinte céleste, naîtra le cobra or, la kundalini de rédemption, la kundalini des couples parèdres.

Depuis plusieurs années que j’ai introduit cette notion de parèdre, en même temps j’initiais ma propre fille, Shamira, à revivre à travers les mémoires d’Orion, ses propres difficultés, ses propres blessures pour les transmuter et pour renaître dans son Essence sacrée, la préparer à transmettre les alignements nécessaires pour le couple parèdre en devenir. Ses propres initiations lui ont permis de restituer, en communion avec moi, les enseignements sur les leurres répliquants et les structures leurres répliquantes qui sont des éléments méconnus du système terrestre et qui existent pourtant et vous influencent de plus en plus, car les particules adamantines descendent de plus en plus, les structures de vos mémoires galactiques qui sont encore cristallisées dans vos extensions et qui influencent la trame karmique de vos multiples incarnations.

Revenons un instant sur la notion de parèdre. Depuis que certains d’entre vous ont entendu parler de cette notion, évidemment ils ont créé des intentions, intentions louables, intentions de retrouver le complément divin, complément divin parfaitement compatible sur tous les plans. Mais compatible avec quoi ? Des projections ? Des attentes ? Les certitudes ? Les blessures ? Chères âmes, quittez vos certitudes et lorsque vous rencontrez quelqu’un et que vous êtes interpellés par cette personne, ne lui collez pas l’étiquette « parèdre », apprenez à respirer ensemble, à vous connaître, entrez en relation par la voie du cœur, du Sacré Cœur, car si vous rentrez uniquement en relation parce que cette personne stimule vos sens, parce qu’il existe entre vous une attraction physique ou que cette personne représente pour vous la connaissance et c’est cette connaissance que vous voulez au-delà même du sentiment d’amour, eh bien, vous irez vers une expérience qui vous mènera encore à la séparation.

La rencontre des couples parèdres et leur union, peuvent se faire uniquement si elles sont vécues en partant du cœur, du Sacré Cœur, comme si une connexion se faisait à cet endroit là, une expansion, une expansion qui n’est pas née du feu de la passion, ni du feu des émotions, mais une expansion du cœur qui fait que demain lorsque vous rencontrez ce parèdre potentiel, eh bien, qu’il soit ami ou qu’il devienne votre amant céleste futur et votre amant terrestre, peu importe, dans votre cœur il n’y a aucune différence, puisque vous n’êtes dans aucune projection, aucune présupposition, aucun désir qui naît de la tête, précisément, aller à la rencontre de ce qui au départ, peut-être vous dérangerait pour une façon ou une autre de son expression. Et puis, regardez ce qu’il se passe à l’intérieur de vous dans ce cœur, lorsque vous rentrez en lien avec cette personne. Lorsque la connexion est dans le cœur, alors vous pouvez descendre et monter aisément.

D’ailleurs, vous devrez apprendre à faire circuler votre kundalini du bas vers le haut et pour cela, bien sûr, lorsque vous êtes dans les chakras du bas, vous touchez à l’énergie sexuelle, l’énergie sexuelle qui vient de la Terre. Cette énergie est puissante, forte, elle est aussi brute à cause de sa puissance, de sa densité. Si la connexion est dans le cœur et qu’il y a des compatibilités sur tous les plans, vous allez ensemble, à travers la sexualité sacrée, monter cette vibration, jusqu’au chakra du cœur pour la rendre plus fluide, plus subtile, pour la rendre harmonieuse, pour faire de cette énergie, une énergie de guérison, une vibration d’amour pur qui réconcilie et qui soigne toutes vos blessures les plus profondes.

Et puis, lorsque cette énergie va monter jusque dans la gorge, elle va aussi vous libérer de ce qui vous entrave dans votre processus d’ascension, de ce qui vous entrave dans la communication avec le Maître intérieur. Et lorsqu’elle va toucher la pinéale, vous rentrez dans cet espace, espace sacré qui va au portail de l’Oeil d’Orion, à la porte d’entrée du monde des mondes, porte d’entrée de la Source Aïn Soph Or. A ce moment là, le couple s’alchimise jusqu’à créer une 3ème kundalini, celle du couple, celle qui est l’œuvre sacrée, celle qui ne leur appartient pas, qui va dans un premier temps les protéger en reformant la cellule souche, l’Oeuf Primordial, le Lingam or. Et puis, lorsque ce cocon énergétique est recréé autour du couple, cette kundalini monte, monte et s’éloigne, s’éloigne très, très loin de vos propres corps énergétiques, parce que cette kundalini est comme un ensemencement universel de la conscience d’amour, qui peut traverser tous les mondes, toutes les vibrations, qui peut traverser les mondes involutifs car elle contient l’information de la maîtrise, de l’alchimie de la matière brute à la matière subtile.

Et cette kundalini du couple sacré sera conduite par les intentions émanées par ce couple divin, cette kundalini sera aussi nourrie, nourrie par la connaissance des Maîtres et même éloignée du couple sacré, elle transmettra toujours à ce couple où qu’il soit, quelle que soit la dimension dans laquelle il se trouve, elle donnera toujours l’information de ce qui est, de la connaissance nécessaire à l’évolution, à la libération.

Alors humains de la Terre, lorsque vous pensez avoir rencontré votre parèdre, évitez de parler comme des profanes et de dire « j’ai trouvé mon parèdre ou ma parèdre ». Non point, vous n’avez rien trouvé. C’est un mouvement  alchimique qui se met en place et en même temps, ne dites rien, car vous ne savez rien, vous ne connaissez pas les différents liens qui peuvent vous unir à une personne, car vous n’êtes pas encore en mesure de faire la distinction dans l’énergie de ce que vous ressentez entre la/le parèdre, l’âme-sœur, la flamme jumelle. Ressentez d’abord dans votre cœur, dans ce Sacré Cœur,  cette vibration unique, insaisissable, intemporelle, dans cette vibration qui n’hésite pas mais qui ne projette rien, parce que c’est une vibration qui naît d’un état de Conscience Christique. Lorsque l’initié aura su lâcher sa tête, ses projections, ses envies, ses désirs, à ce moment là, il deviendra un Graal et une épée à la fois, il réconciliera en lui son masculin et son féminin.

Ce portail de solarisation du Mont Shasta est cette naissance du nouveau féminin et du nouveau masculin, cette réconciliation, cette possibilité d’union des parèdres, mais pas une union née d’une projection ou d’une prétention, mais d’une union née d’une inclinaison, née de l’ouverture du cœur, dans un mouvement de rédemption, dans une respiration qui vise l’unité des mondes.

Voilà ce que je voulais partager avec vous, chers lecteurs de la lettre mensuelle. Une fois encore, quelles que soient vos expériences de vie, quels que soient les secteurs de votre vie, regardez toujours si vous envisagez les évènements en les regardant par le cœur ou en les regardant par la tête. Si c’est votre tête qui s’exprime, dites lui de se taire, coupez-la. Si c’est le cœur qui s’exprime, laissez monter l’énergie jusqu’au cœur pour obtenir l’Essence subtile née de la Source et conduite jusqu’au centre de vous-mêmes.

Soyez remerciées, chères âmes, pleinement remerciées et guidées dans votre processus d’ascension.

 

OM SHANTI CHAYA -  http://www.christalchaya.com/index.html Sur le blog de Francesca, abonnée 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...