CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE CINQUIEME CHAKRA

 

images (1)Leçon : Abandon de la volonté personnelle à la volonté divine.

Pouvoir : Choix

Forces : Foi, connaissance de soi, autorité personnelle, capacité de respecter sa parole.

Ombre : Besoin obsédant de contrôler les relations et les événements.

 

Correspondant à la gorge et à la glande thyroïde, le cinquième chakra est le centre de votre volonté, de votre capacité d’exprimer vos besoins et désirs, et de votre pouvoir de choisir. Comme c’est la force qui sous-tend les actes de création, le choix engendre des conséquences, le cinquième chakra est aussi le centre énergétique de l’honneur. Il résonne lorsque vous « donnez votre parole » à quelqu’un. Lorsque vous vous engagez, vous acceptez d’utiliser le pouvoir de votre volonté pour porter en vous une part de l’âme d’une autre personne, et de lui fournir votre appui psychologique. « Donner votre parole », ou faire un vœu social de mariage ou un vœu religieux, est un rituel de révélation personnelle. Lorsqu’une personne ne tient pas parole, ce geste se répercute pendant des années dans la psyché de celle qui a été trahie, car il se rend directement à l’âme.

Les vœux du cinquième chakra sont les promesses du corps, de l’esprit, du cœur et de l’âme fusionnées en une seule. Les gestes posés en vue de retrouver son âme, ou les confessions, son également des rituels du cinquième chakra dans lesquels l’individu rappelle consciemment des fragments de son âme qui se sont envolés en « missions négatives », comme le fait de dire un mensonge. Le besoin de participer à de tels rituels pour la santé de l’âme est reconnu sous une forme ou une autre par la plupart des traditions spirituelles. Le rituel des derniers sacrements tel qu’accompli dans l’Eglise catholique romaine reconnaît que l’âme entière de quelqu’un doit être ramenée au soi avant la mort, afin que l’être entier puisse passer à l’au-delà.

Le cinquième chakra a une connaissance inhérente à l’âge qui nous incite à développer la force de faire des choix reflétant qui nous sommes. Nous souffrons profondément lorsque notre cinquième chakra tombe sous le contrôle de quelqu’un d’autre à cause de coutumes sociales, de restrictions ou de la tyrannie, ou par des formes pensées, des superstitions et un poids émotionnel comme la culpabilité.

Dans ce cas, nous vivons en servant les besoins des autres au détriment des nôtres, et nous devons apprendre à libérer notre voix et notre âme. Les archétypes de l’Esclave ou du Serviteur entretiennent le potentiel de libération pour ceux qui doivent mettre au monde leur propre volonté, l’équivalent spirituel d’acheter votre liberté pour sortir de la servitude.

Vous développez une volonté personnelle forte en faisant des choix inspirés par les désirs du cœur et la sagesse de l’esprit. Dans un cadre physique, par exemple, votre cinquième chakra organise spontanément votre manière de communiquer avec les autres, en vous aidant à choisir entre une attitude défensive et circonspecte, ou directe et ouverte. Apprendre à gérer la volonté est peut-être l’étape la plus difficile du processus de maturation spirituelle.

Dans toutes les interactions de la vie, nous devons faire des choix, et ces derniers guident notre âme vers l’action. Tous les Contrats nous attirent vers au moins un acte de volonté. Lorsque Malcolm X est allé à La Mecque en 1964 pour faire le hadj, le pèlerinage que doit effectuer tout musulman au moins une fois dans sa vie, il était le premier disciple d’Elijah Muhammad, chef de la Nation of Islam, qui prêchait la haine envers la race blanche en se fondant sur sa version des enseignements musulmans. Durant le hadj, Malcom rencontra et fréquenta des musulmans de l’Inde, de la Chine, de l’Indonésie et de l’Afrique du Nord, y compris de nombreux Blancs. Son cœur fut profondément ému par l’amour et la résolution spirituelle unifiée qu’il ressentit en compagnie de ses coreligionnaires.

« J’ai alors réalisé, écrivit-il à sa famille, que si les Blanc américains pouvaient accepter l’Unité de Dieu, peut-être aussi pourrait-ils accepter dans la réalité l’Unité de l’homme, et cesser de mesurer, d’entraver et de blesser les autres en se basant sur leurs « différences » de couleur ».

Rempli de cette révélation qui avait à la fois bouleversé son cœur et saisi son esprit, Malcolm retourna en Amérique et rompis avec Elijah Muhammad, entraînant de nombreux autres Afro-américains vers un islam orthodoxe prêchant la tolérance envers toutes les races et toutes les religions. Malcolm X n’a pu faire ce choix important, qui eut des conséquences énormes sur l’avenir des relations raciales en Amérique, qu’en unissant les désirs de son cœur à la sagesse de son esprit.

Le pouvoir de choix et d’expression de soi apparaît dans une autre perspective chez une dénommée Lee, qui croyait posséder un puissant archétype de la Mégère ou de la Femme Sage. Féministe enthousiaste, elle se joignit à des cercles de Déesses écrivit sur des questions de justice sociale. Même si elle voyait que des améliorations culturelles avaient été apportées au statut de la femme, Lee avouait ressentir de la colère envers les hommes et ne pas pouvoir établir de relation satisfaisante avec eux. Membre de longue date d’une communauté féministe d’amis et d’activiste, Lee entra « vraiment dans le rôle de la sage Mégère », dit-elle. Je voulais être considérée comme quelqu’un qui pouvait distribuer de la sagesse aux femmes de mon groupe. En cours de route, j’ai commencé à donner des ordres au lieu de donner des indications. Je ne l’ai pas réalisé sur le coup, mais j’essayais d’influencer les choix de vie de ces femmes. J’avais le sentiment que mes expériences devaient être honorées par tous les membres du groupe ».

Des conflits finirent par naître dans la communauté de Lee alors que certaines femmes commencèrent à mettre en doute ses conseils, et elle eut beaucoup de difficulté à le supporter. « Ce qui a commencé comme un groupe de soutien affectueux est devenu une source de grand traumatisme pour nous toutes. Le groupe a fini par se démembrer, et je me suis sentie tout à fait rejetée et incomprise. Il m’a fallu un an pour être capable de parler de cette situation avec une amie, qui me souligna que dans mon empressement d’être la voix centrale de ce groupe, j’avais  nié la valeur de la contribution de toutes les autres. Dans le langage du pouvoir, j’avais éclipsé leur volonté parce que je voulais recevoir leur admiration ».

Lee utilisait mal l’énergie de son cinquième chakra dans son rapport avec son archétype de la Mégère. Lorsqu’elle reconnut ses jeux de pouvoir énergétiques dans le groupe, elle sut qu’elle avait beaucoup de travail à faire sur elle-même. « Je croyais avoir dépassé le besoin de dominer, j’avais l’impression que la Mégère en moi était sage à ce point. De toute évidence, dès que vous croyez avoir atteint la maîtrise de vous-même, vous rencontrez les gens qui sont destinés à vous montrer le reste du chemin à faire ».

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...