CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE QUATRIEME CHAKRA

 

images (2)Leçon : L’amour est un pouvoir divin.

Pouvoir : Amour et compassion.

Forces : Pardon, dévouement, inspiration, espoir, confiance, capacité de guérison.

Ombre : Jalousie, colère, ressentiment, incapacité de pardonner. 

Le quatrième chakra est le centre du cœur. En tant que gardien de la sagesse et du pouvoir de pardon et de relâchement, ce chakra règne sur le processus de transformation. Le centre du cœur régule toutes les questions d’émotions, d’amour, de compassion, de générosité et d’empathie, de haine, de jalousie et de malice. Le chakra du cœur gouverne aussi l’épreuve spirituelle du pardon aux autres et à soi-même.

Le pouvoir de ce centre énergétique anime la vie qui vous entoure, donnant texture et sens à toutes les activités et à tous les échanges. Et bien que chacun de vos chakras serve l’ensemble de votre champ d’énergie, le quatrième est le plus important, car c’est là que résident l’amour, la passion, l’envie, la générosité, la compassion et toutes les émotions reliées à vos peurs et autres forces. Votre pouvoir réside dans votre cœur. Sans cette énergie, rien ne peut se manifester ni fleurir dans votre vie, à partir de vos relations romantiques jusqu’à votre créativité artistique.

Vos perceptions du quatrième chakra mesurent également votre réaction émotionnelle à un cadre matériel ou à une relation. Ressentez-vous de l’amour ou de la colère envers quelqu’un de votre entourage ? Quelqu’un vous attire-t-il du point de vue émotionnel ? Vous n’êtes peut-être même pas conscient des évaluations de votre quatrième chakra, mais il les transmet énergétiquement au cinquième afin de déterminer comment vous communiquerez vos réactions à ceux qui vous entourent.

Le quatrième chakra régule aussi le genre d’inspiration émotionnelle qui peut inspirer une grande créativité, comme les chansons et la poésie amoureuse. Le quatrième chakra était si prépondérant chez Emily Dickinson que celle-ci pouvait écrire des poèmes d’amour, sensibles et brillants malgré l’absence de relation continue avec d’autres gens. L’énergie de son quatrième chakra lui permettait de ressentir non seulement de l’amour conventionnel (pour sa famille et pour l’homme marié dont elle aurait été amoureuse), mais aussi l’amour mystique du monde naturel qui se reflète dans sa poésie. En effet, c’était le langage dans lequel Emily Dickinson priait le Divin. Tout comme la merveilleuse poésie amoureuse de Rumi, le mystique soufi du XIIIè siècle qui s’adresse à Dieu avec le lyrisme détaillé et sensuel d’un amoureux chantant pour sa bien-aimée.

Au Bengale, au XVIIIè siècle, le mystique hindou Ramprasad Sen composa une série de poèmes d’amour à la Mère Divine telle que représentée par la déesse Kâli. Comme Rumi, Ramprasad utilisait la métaphore de l’ivresse du vin pour décrire l’abandon total au Divin. « L’explosion de langage éveillé que vivent les poètes authentiques après la naissance de la créativité peut transformer entièrement leur être, car la substance de l’humanité est infusée avec le langage », écrit le cheikh soufi moderne Lex Hixon à propos de Ramprasad. « Si la poésie est suffisamment forte, le corps culturel environnant ressent son impact et en est transformé, comme la pâte pétrie lève grâce au pouvoir de la levure et, cuite, devient une réalité nouvelle ». Hixon parle peut-être du pouvoir du quatrième chakra de transformer l’âme humaine.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...