LES EVENEMENTS MONDIAUX

 

dunes

L’accélération temporelle fait qu’il se produit davantage d’événements en moins de temps, ce qui crée une pression et un stress excessifs chez les individus. Nous appelons « points d’appui » le stress psychologique causé par l’adaptation à cette accélération du temps.

Ces points d’appui sont les points focaux de forces opposées. La bascule en est un parfait exemple : deux personnes sont assises chacune à l’un des deux bouts d’une planche soutenue au centre par un pivot. Quand l’une s’élève, l’autre s’abaisse. Au cours du processus d’alternance entre ces polarités, une pression s’exerce sur le pivot. Cette pression est proportionnelle au poids des deux personnes assises sur la bascule et elle s’accroît par la vitesse à laquelle ces deux personnes s’élèvent ou s ‘abaissent.

Extrapolons en appliquant cette comparaison aux événements mondiaux. Pour vous, les humains, le point d’appui est votre organisme biologique. Les processus physiologiques qui ont lieu dans votre corps répondent au stress que vous subissez. Certains événements de votre vie sont neutres. Certaines expériences créent très peu de stress tandis que d’autres, comme une crise personnelle ou une crise collective, peuvent générer un stress considérable. Le point d’appui qu’est votre corps doit s’adapter au rythme accéléré du stress individuel et collectif.

Heureusement, l’organisme humain peut s’adapter très rapidement, et il est possible de vous ajuster plus facilement aux changements mondiaux ou personnels. Cette aptitude provient toutefois d’une connaissance du point d’appui et de votre potentiel humain. Nous entendons par là spécifiquement le potentiel de mieux réagir aux situations nouvelles et stressantes.

Votre point d’appui personnel est unique car vos réactions physiologiques le sont. Vos réactions physiologiques au stress sont instinctives et largement inconscientes. Toutefois, malgré leur automatisme, elles sont un comportement acquis. Cette réaction unique au stress est fondée sur votre être biologique, votre historique personnel, vos croyances concernant la nature de la réalité, ainsi que sur les ressources physiques telles que la nourriture, l’eau et l’air.

Deux personnes qui vivent la même crise peuvent y réagir très différemment. Comme pour toutes les choses de la vie, le stress est fonction de l’individu. Certains disent que les événements mondiaux sont orchestrés par le pouvoir supérieur pour inspirer ou forcer les humains à élever leur conscience ; Nous ne somme spas de cet avis ; Il n’existe pas de pouvoir supérieur assurant l’évolution de l’humanité, car celle-ci crée elle-même son avenir.

Les choix que vous faites dans votre vie personnelle affectent directement la force et la souplesse de votre pont d’appui. Ils affectent également la collectivité dans une certaine mesure, mais le changement le plus important et le plus difficile est celui qui doit survenir en vous. A mesure qu’augmente l’accélération temporelle, le stress auquel vous êtes soumis individuellement et collectivement s’intensifie. Votre aptitude ou votre inaptitude à réagir aux pressions exercées sur le point d’appui a un effet direct sur ce que vous pouvez accomplir dans votre vie personnelle et sur ce que vous pouvez apporter à la collectivité ; vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas et vous ne pouvez pas contribuer à l’élévation collective si les forces s’exerçant sur votre point d’appui vous ont rendus fous.

A ce stade-ci de notre entretien, nous sommes à un carrefour. L’un des deux chemins mène à l’action dans le monde extérieur tandis que l’autre conduit au monde intérieur.

Il ne s’agit pas d’un dilemme, mais en fait, la plupart des gens se concentrent sur l’un ou sur l’autre. Ou bien ils s’efforcent de changer le monde en posant des gestes extérieurs ou bien ils tentent de le modifier en changeant leur réalité intérieure. Dans certains cas, ils tentent d’échapper complètement à la réalité extérieure en se réfugiant dans leur monde intérieur.

Il ne s’agit pas là d’une solution ingénieure pour gérer le stress car elle mène plutôt au déni et à la dégradation de l’histoire et de la destinée. Autrement dit, le déni d’une situation ne règle pas celle-ci. Il la perpétue insidieusement. S’il existe une situation de violence au sein d’une famille, d’un groupe social ou d’une civilisation, le fait de la nier ne change rien. Les forces négatives responsables de cette violence peuvent ainsi continuer à s’exercer en toute liberté puisque personne ne leur dit « non ». La capacité de dire « non » à une situation est parfois la plus grande contribution évolutionnaire que l’on puisse faire.

Ce paradoxe est d’autant plus déchirant que les individus enclins à la spiritualité sont souvent d’une nature très sensible. En tentant de protéger leur sensibilité, ils détournent les yeux des situations qui les troublent. S’ils y sont habiles, ils peuvent se réfugier dans leur monde intérieur, laissant loin derrière eux les conflits extérieurs. Le désavantage, c’est qu’ils se sont déconnectés des réalités de leur expérience terrestre, c’est-à-dire de ce qui les gêne.

Si un trop grand nombre d’individus fuient les situations négatives du monde extérieur en s e réfugiant en eux-mêmes, il ne restera plus personne pour dire NON. Les forces négatives auront alors toute la liberté de régner sur le destin du monde, c’est à dire sur l’expérience terrestre. C’est ainsi que se produit la dégradation d e l’histoire et de la destinée.

L’histoire fourmille d’incidents où les forces négatives ont prévalu et ont façonné l’histoire selon leurs objectifs. Très souvent, quand l’histoire est niée, elle se répète. C’est ce que nous entendions par la dégradation de l’histoire et de la destinée. Voilà qui nous ramène au point d’appui concernant les événements mondiaux. Nul ne peut échapper à l’accélération du temps ; votre destinée ainsi que celle des générations qui vous succèderont, dépendra de la manière dont votre civilisation aura composé avec ce phénomène.

Ce que nous vous conseillons, c’est de le faire e posant des actions dans le monde extérieur tout en vous réfugiant dans votre monde intérieur. Unissez les deux. Vivez vos valeurs. Trouvez le courage de dire NON aux situations extérieures que vous trouvez négatives. Réfugiez-vous en vous-même pour vous régénérer, non pour échapper au monde extérieur. Faites le pour vous fortifier en menant votre existence comme des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Il y a des très nombreuses façons de se réfugier en soi pour se fortifier. Par exemple, veux d’entre vous qui sont sensibles aux pouvoirs guérisseur du son peuvent écouter la Médiation sonore de l’AEthos  et travailler comme nous l’avons expliqué …

Ce n’est là qu’une façon parmi d’autres. Toutefois, quelle que soi celle que vous choisirez, vous devrez trouver le moyen de vous rendre plus souples et plus forts.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...