LA GALERIE DES ARCHETYPES

 

Toile d'Alexis Duval

Toile d’Alexis Duval

Le souci de concision rend impossible l’énumération détaillée de tous les archétypes les plus communs. Etant donné que dans une large mesure nombre d’entre eux se recoupent… je regroupe sous la rubrique par exemple Artiste, les archétypes du Musicien, de l’Artisan, de l’Ouvrier, du Sculpteur, du Tisserand, etc. Si la variante que vous avez sélectionnée ne figure pas sous une rubrique, disons le Photographe, il vous suffit de l’intégrer à celle-ci. J’ai également cherché à vous donner quelques exemples de chacun des archétypes dans plusieurs domaines, notamment le cinéma, le roman, le théâtre, les mythes, les religions, le folklore ou les contes de fée.

On pourrait écrire des volumes entiers sur chacun des archétypes, étant donné qu’ils représentent les forces complexes dont on ne peut assurément faire le tour dans un tel résumé. Les descriptions que je vous fournis ici résultent de l’interprétation des scénarios personnels de gens qui sont venus me consulter, ainsi que de mes propre observations.

Chaque archétype constitue une expérience d’apprentissage ou un processus unique, censé nous guider dans la vie. en vous demandant si un scénario particulier fait partie de vos douze archétypes, vous devez d’abord essayer de trouver un fil conducteur dans ce processus d’apprentissage, plutôt que de n’y voir que des faits isolés. Ne déterminez jamais un lien avec un archétype en fonction de ce qui est flagrant. Au contraire, mettez au maximum votre imagination à profit et plongez en vous pour découvrir vos scénarios de vie, vos talents et les leçons que vous devez titrer de vos expériences. Il n’est pas facile d’accéder à ces réalités intérieures. Si un archétype ne figure pas sur cette liste et que vous en cernez les scénarios dans votre comportement, cherchez-en des exemples représentatifs dans la mythologie ou les arts.

EXEMPLE D’ARCHETYPE : Drogué (Consommateur compulsif, Glouton, Bourreau du travail, Boulimique ; voir aussi Joueur).

Il y a en chacun de nous tous un peu de l’archétype du Drogué, pris ici au sens le plus large possible, et non pas seulement dans le sens de narcotine. Ce qui importe, c’est de déterminer à quel point notre vie y est investie. A part les stupéfiants, l’alcool, la nourriture et le sexe, on peut être un drogué du travail, des sports, de la télévision, de l’exercice, des jeux électroniques sur ordinateur, de discipline spirituelle, d’attitudes négatives et de multiples autres sensations excitantes qui activent l’adrénaline. L’aspect positif inhérent à cet archétype vous aide à reconnaître qu’un élément extérieur (substance, habitude, relation ou attitude de vie) exerce sur votre volonté, plus d’autorité que ne le fait votre propre esprit. Voilà pourquoi le fait d’affronter une accoutumance et de rompre l’emprise qu’elle a sur vous peut conférer une grande force à votre psyché.

Découvrir son propre pouvoir par la persévérance a des effets à très long terme et devient un point de référence pour tous nos accomplissements. Comme le dit un ex-alcoolique : « Je sais à présent que si je peux m’arrêter de boire, je peux faire n’importe quoi ».

D’un point de vue symbolique, la part d’ombre de cet archétype représente le conflit avec la volonté, ainsi que l’absence de maîtrise de soi. Les gens qui sont très intellectuels ou extrêmement émotifs ont généralement une grande affinité avec cet archétype, car ils se battent constamment pour équilibrer ces aspects de leur personnalité. En l’absence de cet équilibre, la volonté cédera peut-être au profit d’un succédané qui vous rendra dépendant et assombrira votre vie. l’ombre de cet archétype vous oblige à des compromis sur le plan de l’intégrité et de l’honnêteté. Par exemple bien des « accros » volent pour entretenir leurs mauvais habitudes.

En évaluant vos rapports à l’archétype du Drogué, passez en revue le nombre de défis que vous devez relever et qui ont trait à des substances ou à certains penchants censés maintenir l’ordre dans votre vie. même si ces défis font partie de notre vie à tous, c’est le degré de contrôle qu’une telle dépendance exerce sur vous et votre style de vie qui détermine si cet archétype fera partie de votre famille de douze archétypes. Il se peut, par exemple, que vous soyez très inconstant en ce qui concerne l’exercice physique, mais très assidu en ce qui a trait à la discipline spirituelle. Le besoin constant d’un stimulant, d’une activité ou d’une autre personne, au point de lui sacrifier relations, finances, intégrité, caractère et bien-être émotionnel et psychologique indique que vous devez considérer sérieusement cet archétype parmi vos choix.

FILMS :Jack Lemmon et Lee Remick dans Days of Wine and Roses (Le jour du vin et des roses) (alcool) ; Ben Stiller dans Permanent Midnigt (héroïne) ; Don DeLuise dans Fatso (nourriture) ; Claire Bloom dans The Capman Report (Les liaisons coupables) (sexe).

THEATRE : Le long voyage dans la nuit (morphine) d’Eugene O’Neill.

ROMANS : The Baskeball Diaries (héroïne) de Jim Carroll ; Sour le volcan (mescal) de Malcolm Lowry.

RELIGION OU MYTHE : Soma (dieu védique de l’ivresse ainsi que le « jus » – traduction exacte du terme sanskrit – intoxicant ; Tantale (fils de Zeus et roi de Phrygie qui fut invité par les Dieux à partager leur nourriture.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...