LES POUVOIRS DE l’INTENTION

 

1 guérirL’intention doit être claire. Les pensées, les sensations ou les mots qui la définissent devront être précis. Ils représentent la clarté de l’être dans son but. L’individu formule son intention en étant transparent vis-à-vis de lui-même, de telle sorte qu’elle ne soit pas un désir maquillé, d’apparence noble. Ainsi, il évitera de se leurrer lui-même. Il formulera l’intention sans y inscrire d’ambiguïtés dissimulant un besoin de compenser. Bien qu’une intention puisse être générale ou philosophique, comme celle d’être dans l’amour ou guidé dans la justesse, elle aura tout avantage à être bien définie afin d’éviter le piège du vœu pieux et de représenter fidèlement le choix inspiré de la personne.

L’intention doit être pure. Elle sera nécessairement associée à l’expression créatrice de l’être. Elle est créée pour attirer des objets, des situations, des événements et des individus qui favoriseront le déploiement, l’expression des talents et des dons de la personne. En outre, cette expression amènera l’être à retrouver une joie véritable qui l’unira à sa communauté humaine et universelle. L’être la définit à partir de la trilogie énergétique, de telle sorte qu’elle fasse sens, c’est-à-dire qu’elle réponde à ses véritables idéaux et buts.

Ouvrons maintenant une porte sur l’importance des idéaux. Nous vous avons transmis que l’énergie d’amour en est une de création. Pour favoriser la joie réelle, cette création doit être orientée vers l’unification des hommes, vers leurs idéaux. Chacun est invité à choisir ses idéaux en fonction de ce qui le fait vibrer, au-delà des structures, des règles, des valeurs, des croyances inscrites en lui, inculquées ou présentes depuis les premières inscriptions mémorielles ou génétiques. L’individu aura dans son parcours de rééquilibre à retrouver des idéaux qui agiront tel un phare.

Les idéaux sont grandioses et n’ont pas à être atteints. Ils éclairent le chemin, permettant d’effectuer des choix primordiaux et de créer des buts qui, eux, sont atteignables. Ces buts balisent la voie éclairée par les idéaux. C’est ainsi que la conscience, l’Esprit, guidera chacun à établir ses idéaux et à définir ses buts de telle sorte que lorsqu’il voudra créer et choisir une voie d’expression, que ce soit par ses vibrations subtiles, ses pensées, ses gestes, ses actions ou ses activités, il pourra mettre en relation les éléments et voir si le tout a du sens ou non. Sur la voie de la maîtrise, sur le chemin vers l’équilibre et l’harmonie, toute intention créée devra être en phase avec les idéaux afin de collaborer véritablement à cette voie.

Imaginons, par exemple, qu’un individu ait ressenti que son mandat d’incarnation était celui d’un artiste représentant la beauté de l’univers et, de ce fait, éveillant les autres à leur propre beauté, alors que son salaire provient de son travail de manœuvre. S’il choisit de délaisser ce travail pour se concentrer sur son art, il craint le manque de ressources financières. Dans un tel cas, plusieurs nourriront la pensée magique que tout se présenter à point, que le pécule nécessaire arrivera au moment opportun, sans autre implication, mais ‘plusieurs aussi vivront de grandes désillusions. En dirigeant ici l’intention sur l’obtention d’argent comme but, il y a alors ambiguïté, car cette intention n’est pas claire. Le véritable choix intérieur de cet homme est d’orienter sa vie vers des activités au cœur de son mandat. Ainsi, ce n’est pas l’argent qu’il doit ici inscrire au centre de son intention, mais le fait de se voir dans le déploiement de ses dons et de voir la joie qui en résulte. Il s’agit de ressentir l’équilibre et l’harmonie émergeant de l’expression de son art.

Autre exemple. Une personne veut offrir des soins énergétiques et, dans ce but, elle a besoin d’un espace pour un cabinet. Elle conçoit alors d’agrandir sa demeure à cette fin, ce qui nécessite un investissement. Nous y revoilà, n’est-il point? Puisque ce monde est construit sur cette base, le réflexe de cette personne est de placer une intention en vue d’obtenir de l’argent. Il y a là encore déviation. Son intention réelle est d’offrir des soins clans un milieu correct pour elle. Cela peut signifier que son cabinet soit situé ailleurs que chez elle. Selon ses croyances, ses normes, quelquefois ses peurs et ses désirs, elle voit la chose d’une certaine façon. Mais cela peut adopter plusieurs formes. Son intention est limitée à une chose, l’obtention d’argent, non à l’expression profonde de se déployer dans les soins. Il y a là une intervention liée à la création des synchronicités. Autrement dit, la personne choisit elle-même comment les choses doivent se passer. Elle pourrait toujours obtenir de l’argent, mais si les permis de rénovation n’étaient pas autorisés…

Nous citons des exemples afin que vous saisissiez que l’intention doit être véritablement claire, en fonction de ce qui fait sens dans la voie vers vos idéaux. Nous insistons actuellement sur l’intention, car elle s’inscrit dans les pouvoirs de l’être. Lorsque nous affirmons que « le Maître peut attirer ce qui est nécessaire à sa transmutation », le point de départ de tout cela est l’intention. Dans votre parcours actuel vers la voie du Maître, il est important de saisir la nature de l’intention véritable. Au-delà du mental et même du ressenti, elle doit répondre à tout le processus de maîtrise. Veillez à ce que l’intention ne soit pas une nouvelle distorsion sur le parcours pour vous libérer de maints blocages et attachements. Cette notion n’est pas là pour vous faire revivre des peurs, des attaches ou des croyances. L’intention vraie est l’expression d’une liberté intérieure associée à la conviction de la perfection de cet univers. Elle n’est pas une pensée magique que tout se réalise par soi-même. Encore une fois, la distinction entre la pensée magique et la véritable création est la suivante : dans la pensée magique du dernier exemple, la personne a choisi d’être une saignante et elle abandonne tout derrière en se disant que « tout va arriver parfaitement ». Et elle a raison, tout va arriver parfaitement, mais non pas selon la perfection qu’elle a imaginée. Tout se produira parfaitement pour qu’elle puisse entrer à nouveau dans une voie qui a un sens. Elle n’obtiendra donc pas nécessairement les résultats escomptés.

Dans un processus créateur authentique, l’être n’aura pas de fixation ni de compulsion vers l’argent, une demeure ou toute autre forme. Vous savez, donner des soins n’exige pas avant tout une demeure précise. Les soins demandent une ouverture du cœur où deux êtres se rencontrent. Cela peut se faire dans une grotte, sur une plage, dans le cabinet d’un ami. Ainsi, si la fixation porte sur une demeure, la personne limite les occasions et les couloirs d’expression.

La véritable création se situe dans l’intention et une multitude d’expressions que nous appelons le rêve éveillé.

Afin que son intention soit une flèche fine, pointue et orientée avec précision, la personne élèvera son rythme vibratoire, intensifiera la trilogie énergétique volonté/conscience/amour et amplifiera son champ magnétique.

Extraits du livre Manifester ses pouvoirs spirituels, p. 43 à 56 Ariane Éditions, 2009

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...