Les conséquences de l’Atlantide

Question : Comme fin de l’Atlantide était connue longtemps à l’avance, pouvez-vous nous dire, étant donné votre contribution à l’histoire de l’Egypte, si le Haut Conseil de Sirius avait simplement décidé de concentrer ou de poursuivre les connaissances de l’Atlantide dans un autre endroit de la planète à cause de ce qui allait se produire dans l’avenir ?

momie-610x343

REPONSE : Nous vous rappelons que chaque âme de n’importe quelle sphère de conscience est maîtresse de sa propre destinée individuelle et qu’elle est cocréatrice de l’expérience collective avec laquelle elle vibre en harmonie. En tant qu’êtres terrestres de la troisième dimension, vous êtes donc cocréateurs de l’expérience terrestre. A son tour, la Terre coocrée l’expérience de votre être stellaire, Ra, dont elle est un aspect et un reflet.

En ce qui concerne l’Atlantide, il faut considérer que le savoir de ce monde ancien n’était pas limité au territoire de l’Egypte ancienne, le Khemit. Il était répandu en plusieurs endroits sur la Terre, car ce continent qui s’étendait des régions glaciales aux régions équatoriales avait sur ses terres tous les peuples indigènes imaginables.

Vous en prenez conscience en découvrant la philosophie des Atlantes, leurs constructions, leur magie et leurs alignements astronomiques sur presque tous les continents de votre monde modern. Vous découvrez des thèmes récurrents, dans l’histoire des peuples anciens. La nature de vos véritables origines et votre véritable code génétique deviennent de plus en plus évidents, et bientôt les secrets de l’Atlantide, ainsi que tout ce qui s’y produit, vous seront également révélés. La Salle des Archives se trouvant sous le grand Sphinx a déjà été localisée, mais il reste à l’activer. Il existe une autre chambre secrète à l’intérieur de la pyramide elle-même ; elle a été découverte, mais sa fonction vous est encore inconnue, car ceux qui en détiennent présentement l’accès n’appartienne pas à la Lumière et ils ne vivent pas cette expérience avec Amour. Ces êtres cherchent désespérément dans les champs solaires du complexe énergétique de Gizeh, incapables d’en rassembler les éléments, car leur propre âme est fragmentée.

[…] Si votre question visait plutôt à savoir si l’Egypte était une « terre d’immortalité en ce sens que la vie y était centrée sur la préparation de l’âme à la vie éternelle avec résurrection de l’être physique, nous vous répondons que, effectivement la quête de l’immortalité de l’âme et de la résurrection de l’être physique constituait la préoccupation essentielle de la vi dans ‘Egypte ancienne. A partir des mythes du « premier temps » ou Zep Tepi, tels que décrits dans les textes égyptiens, les premières sectes religieuse de l’Egypte enseignaient que, comme Osiris, l’individu pouvait atteindre l’immortalité et conserver sa présence physique dans l’au-delà. Cette quête de la vie éternelle, mal interprétée à partir des premiers écrits d’Osiris et de sa présence mystique plusieurs millénaires auparavant, était sans contredit un thème dominant dans l’évolution de la culture égyptienne. Ce qui en reste aujourd’hui, selon les vestiges trouvés dans les vieux tombeaux, ce sont les symboles de la quête d’immortalité des anciens Egyptiens, qu’ils poursuivaient selon trois processus distincts :

-       le premier était la momification du corps, effectuée méticuleusement afin de préserver la forme physique.

-       le deuxième était la fourniture de tous les éléments essentiels dont l’esprit avait besoin pour sa transition ; des aliments, des instruments et des articles personnels ayant une signification pour le trépassé.

-       le troisième était un rituel d’incantations et de formules magique s, qu’on enterrait avec le corps afin que l’esprit puisse s’élever de la dépouille pour voyager jusqu’aux Salles d’Amenti.

Questions/réponses extrait du Haut Conseil de Sirius – L’ANNEE DE LA COOCRETATION – KRYEON 2009

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...