La transmutation humaine est à l’œuvre

3

Une nouvelle conscience a progressivement émergé dans notre monde depuis plus de 100 ans avec l’avènement de la physique quantique. Aujourd’hui, un champ informationnel de conscience plus élevée, contribuant à la création d’un champ universel de pensée, s’ajoute aux champs électromagnétiques, gravitationnels, ainsi qu’aux interactions subatomiques. Alors que l’influence de ces champs est reconnue par une proportion importante d’humains, Sanctus Hermanus(1) énonce que le champ de la nouvelle conscience a un impact de plus en plus significatif sur la planète. Grâce à lui, l’humanité, plutôt que de s’autodétruire, évolue rapidement vers une acceptation du processus de transformation planétaire et humaine – d’un monde en mutation.

En ce moment, chaque humain participe, consciemment ou non, au Grand Œuvre de la transmutation, et toutes les formes de vie de la matrice terrestre sentent que celle-ci a débuté. Cette grande transformation peut être expliquée grâce à l’observation des mouvements physiques naturels et cycliques ayant lieu dans l’univers.

Tout est mouvement et ce mouvement est défini selon la fréquence ou le taux vibratoire de chaque forme de vie. Lorsque le mouvement s’accélère, il y a une transformation vers un mode expansionniste. Lorsque le rythme ralentit, les formes de vie sont altérées selon un mode de dégénérescent. L’observation de l’univers nous permet de constater que non seulement tout est en mouvement selon des rythmes et des fréquences différents, mais que ces multiples mouvements se font de manière cyclique. Ainsi, le mouvement et l’évolution qu’il engendre font en sorte que tout se transforme continuellement. La loi de l’impermanence est intimement liée au mouvement et à l’évolution qu’il favorise. Tout est en perpétuel changement. Ce qui résiste au changement et au mouvement s’altère, et sa dégénérescence s’accentue.

Plusieurs cycles de différents registres ou types peuvent être observés chez l’humain. Les cycles naturels de la femme, comme celui de son système menstruel d’environ 28 jours, de même que celui de la gestation d’approximativement neuf mis, ne sont que deux exemples parmi une multitude de cycles observés chez l’être humain. Tout individu peut facilement noter le cycle de son énergie en transformation de même que celui du mouvement respiratoire d’une durée d’environ 90 minutes. L’observateur averti peut également discerner le cycle d’environ 28 ans associé à sa structure de vie.

Il est essentiel que l’humain en quête d’équilibre, d’harmonie et de santé soit conscient de tous ces cycles et puisse vraiment les respecter par des choix de vie cohérents à leur égard. S’il assure son équilibre par le respect de ces divers cycles, il en est de même pour l’ensemble de la Terre, hôte de l’humanité.

Par cette introduction, nous vous invitons à porter votre attention sur le cycle de transformation de la structure terrestre, soit la précession des équinoxes, d’une durée de près de 26 millénaires, un cycle constitué de deux phases de 13 millénaires. A chacune des phases, un changement énergétique majeur se produit. Le pôle énergétique ou chakra coronal de la Terre inverse sa polarité au point de transition de chaque phase….

Nous vivons présentement la fin d’une phase et le début d’une autre. Cela suppose donc que lors d’un changement de cycle, auquel correspond un taux vibratoire différent, toutes les structures de vie changent également. Les différentes espèces peuvent subir inconsciemment et passivement ces transformations structurelles et vibratoires, ou bien y collaborer de manière consciente et active. Cette grande transformation se nomme Le Grand Œuvre de la transmutation humaine.

La transition actuelle dépasse le cadre strictement humain. En soi, il s’agit vraiment d’un phénomène physique et énergétique affectant la Terre entière. Néanmoins, l’aptitude à vivre harmonieusement ce changement de cycle est influencée par ces mêmes conditions de vie qui ont fait en sorte que les humains ont des attachements et des dépendances, ainsi que des difficultés à modifier leur vision des choses afin de mieux évaluer les enjeux et d’adopter des comportements plus adéquats.

Tout est en mutation et personne ne peut y échapper. En soi, ce grand changement de cycle bouleverse toutes les formes de vie. Voilà pourquoi la flore, la faune et les humains vivent de profondes mutations en ce début d’un nouveau cycle de 26 millénaires. La flore se renouvelle. Plusieurs espèces migrent d’une région à un autre ou même disparaissent, tandis que de nouvelles espèces voient le jour. Parmi la faune, nous observons aussi des espèces qui disparaissent rapidement de la surface de la planète, alors que d’autres sont déjà éteintes. Le fait qu’il y ait autant de changements dans notre structure matricielle nous affecte évidement à maints égards.

Tout ceci est parfaitement expliqué dans le Livre : « Nourriture de Guérison et de Transmutation Cellulaire – Aux Editions Ariane. 

(1)  Sanctus Hermanus : un collectif intemporel de Maîtres de Lumière, la Sainte Fraternité des Maîtres. Egrégore de Lumière dans l’Univers de même que dans l’atmosphère terrestre. Il guide la transmutation et du Grand Œuvre d’unification multidimensionnelle, il s’est maintes fois présenté, mais pas uniquement, via le quatuor des Maîtres Jésus, Grand Enseigneur de l’amour et de la transfiguration ; François, guide rassembleur et maître de l’harmonie terrestre et céleste ; Myriam, révélatrice du principe féminin sacré universel et de la pulsion créatrice ; et Elie, connu comme Jean le Baptiste, représentant de la lumière universelle et révélateur du feu terrestre. Sanctus Hermanus vibre en chacun de nous.

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...