Le peuple Poséidia et les Atla-Ra

Un groupe hautement disciplinée et évolué de prêtres-savants possédait la sagesse et l’expertise requises pour faire fonctionner les grilles de courant cristallines. La grande majorité des Atla-Ra étaient de la race d’or de grande taille, mais certains appartenaient aussi aux races de bronze, blanche, Lémurienne brune et Cétacée. En ce temps-là il y avait encore des êtres dauphins qui se déplaçaient sur deux jambes, communiquaient verbalement et respiraient l’air comme les humains. Les prêtres-savants étaient appelés les Atla-Ra. Ils maintenaient les plus hauts niveaux de conscience et ils pouvaient continuer de vibrer à de hautes fréquences, au niveau et au-delà de la lumière et de l’énergie de la 12ème dimension, en demeurant très purs et en résonance avec la véritable  » Unité  » de Dieu/Créateur. Ils entretenaient des contacts télépathiques avec les frères avancés des Pléïades, d’Arcturius, d’Andromède et de Sirius.

Poséidia

Les Prêtres Atla-Ra étaient révérés et se tenaient traditionnellement séparés, exemptés des contrôles gouvernementaux, et ainsi la connaissance et le fonctionnement de la technologie cristalline furent largement gardés entre leurs mains sages et bienveillantes, bien qu’il y ait eu des techniciens et ingénieurs venus du peuple qui ne faisaient pas partie des Atla-Ra. Les Atla-Ra pouvaient être du sexe masculin ou féminin et étaient capables de vivre très longtemps, grâce à la régénération du mental et à la technologie pratiquée dans le Temple du Rajeunissement. Nombre d’entre eux vécurent des vies dans la même biologie pendant 6 000 ans, et certains 12 000 ans ! Car telle était la technologie conservée par ce saint groupe. Beaucoup d’esprits brillants en faisaient partie. Ceux que vous connaissez en tant que Galilée, Newton, Einstein, Tesla, Edison, Marcel Vogel, Ronna Herman et Léonard de Vinci faisaient partie des Atla-Ra. Tyberonn et Oneronn faisaient aussi partie de ce groupe qui eut de si longues vies.

Beaucoup d’entre vous, notamment les peintres, se souviennent de la capitale de l’Atlantide située dans la région de Poséidia. Elle était appelée la Cité d’Emeraude à cause du dôme de lumière verte qui était projeté au-dessus d’elle. Le peuple de Poséida qui suivait la Loi de L’UN était profondément spirituel et aspirait à l’égalité et à l’unité au sien de sa population. Même si une formidable technologie et une qualité de vie avaient été perdus au cours des deux éclatements antérieurs de l’Atlantide (le premier en 58 000 av. JC, le second en 17 500 av. J.C) la technologie n’en restait pas moins une de niveau supérieur. Certains de vos peintres ont en fait exécuté des représentations de la ville qui sont très réalistes.

C’était une merveille d’architecture, de culture et d’engineering, et de loin la plus belle métropole qui ait jamais existé sur votre planète. C’était à couper le souffle. La ville, appelée Poséidia comme l’Etat dans lequel elle se trouvait, était composée d’une série de murs concentriques et entourée de canaux verts comme la mer. Elle était pleine de très beaux Temples, Universités, Théâtres et Musées. Au centre se trouvait une colline surmontée du majestueux Temple de Poséidon, qui était visible de partout dans la ville. Dans le temple se tenait une grande statue en or du Dieu de la Mer conduisant six chevaux ailés faits de platine extraterrestre. La statue était ornée de pierres précieuses de toutes sortes et de toutes les couleurs. Le Temple était octogonal, et le long de chacun des 8 murs on avait construit des pièces avec des plateformes sur lesquelles se tenaient des cristaux de 12 pieds (3,6 m) de haut qui brillaient comme des diamants transparents. Poséidia était la ville qui avait le moins souffert de la fracture du continent en îles, et elle possédait encore une fréquence et une qualité de vie très élevées.

Canalisation de l’Archange Métatron reçue par James Tyberonn
Source originale : www.earth-keeper.com

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...