Méditations des quatre éléments

 

Je vous propose quelques méditations-visualisations sur le thème des quatre éléments que sont l’air, le feu, la terre et l’eau. Je les ai écrit moi même, inspirée par mes ressentis et expériences, ainsi que d’autres méditations de divers auteurs que j’ai pratiquées, comme celles issue du livre The Spiral Dance de Starhawk.

 1

Vous pourrez à votre tour les adapter pour vous les approprier. Il s’agira de lâcher prise, de porter son attention aux sensations, sous forme d’images, de sons, de goûts, de sensations tactiles ou d’idées. 

Nous avons tous des sens privilégiés par rapport aux autres, la visualisation est la plus courante, mais si vous ne parvenez pas à visualiser, ne vous inquiétez pas et appuyez-vous sur les autres sens qui sont plus développés chez vous . 

Pour les pratiquer, plusieurs méthodes s’ouvrent à vous. Vous pouvez soit lire le texte en réalisant la méditation ; soit le lire et le mémoriser, puis expérimenter les yeux fermés ; soit l’enregistrer, ou demander à quelqu’un d’autre de vous le lire. Dans tous les cas, allez très lentement, laissez le temps aux sensations d’émerger. En expérimentant vous trouverez la méthode qui vous convient le mieux.

Installez-vous dans un lieu sécurisé, où vous ne serez pas dérangé. Débranchez les téléphones et toute autre source de distraction. 

Vous pouvez vous installer devant votre autel habituel, créer un autel en lien avec l’élément, en associant couleurs et symboles, vous pouvez utiliser selon vos souhaits bougie, encens etc. Idéalement vous pouvez aussi aller dans un lieu avec une forte présence de l’élément (au bord d’un cours d’eau, au soleil, allongé par terre, dans un endroit venteux etc.), mais évitez les lieux fréquentés, et où vous ne vous sentiriez pas en totale sécurité. 

Vous pouvez selon vos habitudes tracer un cercle, ou demander à une divinité protectrice de veiller sur vous pendant la méditation. S’il vous arrivait de ressentir des sensations désagréables, de vous trouver dans des situations effrayantes, vous pouvez à tout moment sortir de la méditation en vous reconnectant à ce qui vous entoure, au concret. 

Pour chacune des méditations, commencez par trouver une position confortable, en gardant le dos droit. Vous pouvez vous tenir debout, assis, ou allongé.  Vous allez laisser vos préoccupations quotidiennes, vous pouvez imaginez les mettre dans une boîte, ou sous forme d’un manteau que vous enlevez. 

Prenez quelques grandes respirations. Focalisez toute votre attention sur ces respirations, et les mouvements qui l’accompagnent naturellement. Vous pouvez visualiser chaque partie de votre corps l’une après l’autre. 

Lorsque vous vous sentez calme et détendu-e, commencez la méditation. Une fois la méditation finie, je vous conseille de noter ce que vous avez vécu, avant que les « ombres » ne se dissipent… 

colombe

Méditation de l’Air

Inspirez profondément, retenez un moment votre respiration, puis expirez. 

Visualisez l’Air que vous respirez traverser votre trachée, vos bronches puis vos poumons. Retenez votre respiration. L’Air passe dans votre sang et se repend dans tout votre corps. 

En expirant rejetez toutes les toxines, toutes les choses négatives qui sont en vous. 

Continuez à respirer ainsi, en ressentant le mouvement, inspirer, faire venir à soi, intégrer, puis rejeter.

Songez à l’importance de l’air pour nous : privés de lui plus de quelques minutes et nous mourrons…

Écoutez le bruit de votre expiration… Puis explorez les bruits du souffle, cherchez le son que vous pouvez produire en soufflant, en utilisant la langue, les lèvres, la mâchoire, les joues, les cordes vocales… 

Avec ce son, vous formez un mot. Avec les mots vous influez sur le monde autour de vous. Réalisez l’impact que peuvent avoir vos mots sur le monde qui vous entoure. Puis revenez au silence, et prêtez attention aux odeurs… 

Écoutez les bruits autour de vous. Ceux qui sont proches, et ceux qui sont plus éloignés. Prenez conscience de l’Air, cet élément qui nous entoure constamment, cet élément impalpable. Percevez sa présence qui vous entoure. Ressentez la brise sur votre visage et sur chaque partie de votre corps… 

Puis la brise devient une bourrasque de vent. Sentez-vous entraîné-e comme une feuille par le vent.

Laissez-vous aller, faites confiance au vent, laissez-vous porter. Vous n’opposez plus aucune résistance. A présent vous vous métamorphosez en oiseau. 

Vous jouez avec le vent. Vous vous sentez libre… Demandez à l’esprit de l’air de vous accorder un conseil. Soyez ouvert à tout son, image, ou ressenti qui viendrait. 

Respirez profondément, retenez votre respiration puis expirez.

Revenez ici et maintenant. Ouvrez les yeux, frottez votre corps et étirez-vous.

 dessous-matrix-74 - Copie

Méditation du Feu

Prenez conscience des milliards de petites décharges électriques qui parcourent votre corps, le long de vos nerfs. 

Les impulsions électriques vous traversent, depuis les extrémités de votre corps jusqu’à votre cerveau pour vous informer de ce que perçoivent vos membres, puis partant de votre cerveau, les impulsions électriques redescendent le long des nerfs jusqu’aux muscles. 

Prenez conscience de vos cellules musculaires, de ces milliers de cellules qui accomplissent un travail coordonné pour vous permettre de vous tenir debout et de bouger. Ressentez la chaleur de votre corps résultant de l’activité de vos cellules. 

Visualisez cette chaleur sous forme d’une flamme au niveau de votre poitrine. Sentez-la grossir à chaque inspiration, jusqu’à ce qu’elle forme un véritable feu vous enveloppant. Voyez comme les flammes sont fugaces, vives et insaisissable. 

Prenez conscience de votre capacité à créer, à changer les évènements, tel un forgeron façonnant le métal, ou une cuisinière transformant les aliments avec le feu. Ressentez votre volonté, votre passion qui vous donne l’énergie d’accomplir les gestes du quotidien, comme de grands exploits. 

Vous pouvez utiliser cette énergie. Pensez à une situation qui vous pose problème, quelque chose que vous aimeriez changer, ou une personne que vous souhaiteriez aider et envoyez-y cette énergie transformatrice, pleine de chaleur, d’amour, de volonté et de passion. 

Puis laissez votre feu diminuer en taille, jusqu’à devenir une petite flamme, une lueur qui vous réchauffe, et sera toujours là pour vous guider dans les moments sombres. Si vous avez besoin de davantage d’énergie, il vous suffira d’y apporter une bûche pour libérer une nouvelle flambée. 

Respirez profondément, retenez votre respiration puis expirez.

Revenez ici et maintenant. Ouvrez les yeux, observez les lumières autour de vous, tapotez votre corps et étirez-vous.

 en noir et blanc

Méditation de l’Eau

Pensez à l’eau sous toutes ses formes.

L’eau que vous buvez. 

L’eau qui compose votre corps : votre sang… l’eau dans chacune de vos cellules… votre salive… vos larmes… 

L’eau du placenta dans lequel vous avez baigné lors de votre vie foetale, cette eau qui vous entourait, vous maintenait au chaud et en sécurité. 

Pensez à la pluie. Écoutez le bruit des gouttes qui tombent… Ressentez l’eau couler sur votre corps.

L’eau du ciel abreuve la terre, et permet à la vie végétale et animale de se développer. Imaginez l’eau d’un lac, immobile. Ressentez ce calme en vous. 

Visualisez maintenant un ruisseau. Voyez le cours d’eau, et sentez-vous entraîné-e par le courant. Laissez-vous complètement aller, abandonnez toute résistance, et expérimentez la fluidité de l’eau, qui contourne les obstacles… 

Le ruisseau devient une rivière…

Vous êtes entraîné-e vers la mer.

Sentez l’eau salée autour de vous. Elle vous purifie. 

Voyez les vagues se former, le mouvement de montée et descente. Laissez-vous entraîner par les vagues. Vous montez et descendez au rythme de vos inspirations… A présent vous êtes entraîné-e dans les profondeurs de l’océan. 

Tout est sombre, grouillant de vie. Vous croisez toutes sortes de créatures étranges. Vous êtes l’océan, c’est vous qui portez et nourrissez toutes ces formes de vie. Percevez les esprits de l’eau, les ondines…

Envoyez-leur des offrandes et de l’amour sous la forme de sons «om». 

Vous pouvez poser des questions aux ondines, comme à quoi ressemblent-elles,

Comment guérir les blessures émotionnelles,

Comment agir sur les relations humaines,

Ou encore comment s’ouvrir à l’amour de la vie ?

Ouvrez vos sens et laissez venir à vous les sons, les sensations, les images…

Remerciez les ondines, et dites-leur au revoir. 

Sentez que vous remontez des profondeurs de l’océan, jusqu’à la surface. Prenez conscience de votre souffle, puis de votre corps et de ce qui vous entoure. 

Passez les mains sur tout votre corps comme pour vous épousseter pour achever la méditation.

 Père-Céleste

Méditation de la Terre

Prenez conscience de la structure de votre corps, de vos os qui forment le squelette. Visualisez votre crâne, la colonne vertébrale, les os des bras, des avant-bras, des mains. Le bassin, les jambes et les os des pieds. 

Vos os ne sont pas de la matière morte, mais des organes bien vivants, en constant renouvellement. A l’intérieur des os se forme le sang, qui alimentera toutes les cellules du corps. 

Vos os, bien que creux, sont très solides. C’est grâce à eux que vous pouvez vous tenir debout.

Ressentez le poids de votre corps. Localisez les points d’appui… 

Songez à cette énergie qu’est la pesanteur. Depuis votre naissance, elle n’a cessé de vous attirer vers la

Terre Mère. Ressentez le poids de vos bras, de vos jambes, et de tout votre corps… 

Ne résistez plus, laissez vous entraîner vers la Terre Mère. Vous vous enfoncez dans la Terre. De plus en plus profondément… Vous traversez différentes strates, apercevez au passage des racines, des pierres et des minéraux. 

Maintenant vous vous trouvez dans une poche, à peine plus grande que vous. Vous êtes entouré de terre humide et moelleuse. Vous vous sentez bien, en sécurité, malgré l’obscurité. Vous êtes dans le ventre de la Terre Mère. 

Vous allez creuser au dessus de vous, tel un verre de terre, remontant peu à peu, jusqu’à apercevoir une lumière…Vous êtes arrivé à la surface. La Terre vous soutient. Telle une graine, enfoncez vos racines profondément dans la Terre… 

La Terre vous nourrit. Absorbez son énergie, et visualisez-la qui remonte le long des vos racines… A chaque inspiration, ressentez l’énergie monter en vous… Laissez des branches se développer vers le ciel. Sentez l’énergie de la terre remonter des racines jusqu’à vos branches… 

Vos branches ploient, et vous retournez cette énergie à votre Mère la Terre.

Absorbez l’énergie de la Terre, faîtes là remonter le long de votre tronc et de vos branches, puis rendez-la à la Terre. Transmettez lui aussi une pensée chargée d’amour et de gratitude. 

La terre sera toujours là pour vous apporter énergie, stabilité et solidité. Vous pourrez vous y connecter quand vous aurez besoin de vous régénérer. 

Reprenez conscience de corps humain, et de ce qui vous entoure. Effectuer des pressions tout le long de votre corps pour achever cette méditation.

SOURCE : https://lunebleuezine.files.wordpress.com/2016/05/lunebleue18.pdf

 

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...