Aide au passage dans le Corridor

 

Chère enfant de lumière, la mort est une naissance. Mais tous d’abord, précisons que vous venez dans le monde physique de cette planète dans un rayon de lumière. Il est d’ailleurs dommage que les futurs parents n’aient pas conscience de ce processus.

Si, pendant la grossesse, ils offraient leur propre lumière à l’élaboration d’un rayon de lumière en partance du cœur, le futur enfant ne serait pas obligé de porter les voiles de l’oubli avec autant d’intensité. Et au moment où l’esprit et l’âme quittent le corps physique, ils repartent dans un rayon de lumière.

passage du corridor

Prenons le cas des « éveillés » conscients des processus naturels d’évolution. L’esprit et l’âme (qui font équipe dans votre univers seulement) parcourent le corridor de lumière. En réalité, ils parcourent le tube de lumière qui relie le chakra coronal au chakra de base. Dans un premier temps, ils ont la possibilité de revoir leur parcours terrestre et, ainsi de terminer les boucles inachevées de leurs histoires communes. Un temps propice à une multitude de guérison leur est offert à ce moment-là. Ce temps commence quand le corps entreprend de mettre fin à ses centres d’activité. Les images rattachées à la vie des chakras remontent alors à la conscience. Le mourant est donc encore à même de poser un regard apaisant et aimant sur chaque image ayant trait à une situation vécue dans cette vie.

Durant cette transition entre le monde vivant qu’il quitte et le monde vivant où il va, le mourant devrait être accompagné d’amis ou de parents afin de recevoir de l’amour et de l’aide pour faire le point sur cette coexistence. Les chakras s’éteignent les uns après les autre s, jusqu’à l’extinction finale du premier chakra. Le rythme demeure unique à chacun, selon l’histoire terrestre vécue. Plus cette dernière est compliquée, plus l’extinction des lumières est longue. Comme il y a une infinité de petites histoires dans les grands faits de la vie, l’esprit et l’âme établissent un dialogue pour s’expliquer, s’aider et en venir à une entente favorable pour leur prochaine immersion dans la densité. Ils tentent de devenir des amis et de régler les litiges, puis remontent le long du corridor de lumière, jusqu’à l’extinction du dernier chakra. Celui-ci a pris vie grâce à la lumière dégagée par tous les grands Etres qui vous aiment ; Ce corridor est donc issu de la lumière, de l’amour et de la connaissance des grands Etres et grands Maîtres.

Il est aussi le reflet de l’union de ces lumières issues des chakras de ces Etres. L’esprit et l’âme remontent le tube de lumière et à la lecture de la science contenue dans le tissu lumineux formant le corridor, ils peuvent reprendre leur historie terrestre et la compléter.

Tout le tissu du corridor sert de rappel à la Loi de vie cosmique puisque l’union des maîtres à entremêlé leur croyance acquise sur la loi divine. Chaque avancée dans le corridor émet une vibration qui stimule l’énergie de l’âme. Cette dernière grandit doucement au contact de tous les plans de vie ; l’esprit, en remontant ce corridor, retrouve une aisance connue et sa lumière se développe, ce qui occasionne une séparation d ‘avec son âme qui est, à un moment, seule avec elle-même et avec ses lourdeurs, ses incompréhensions, des freins, ses fatigues, et ses aspirations. Dans ce corridor, il y aune infinité de portes correspondant à toutes les élévations proposées. Dès lors, l’âme se met à vibrer avec une pulsation (une porte) avec laquelle elle se mettra en contact et cela déterminera sa prochaine prestation auprès de l’esprit qu’elle rejoindra de nouveau pour une autre incarnation.

Puis l’âme va s’éprouver et se reposer dans un monde parallèle tout en intégrant la pulsation qui l’a poussée à explorer la porte. Le corridor en soi existe par la volonté des grands Etres. Comme il a pris naissance pour aider votre transition d‘un monde à l’autre, vous le trouvez seulement le jour où vous vivez ce que vous appelez la mort. Mais il n’y a jamais de mort ; il n’y a que le dépôt d’un corps physique pour revenir dans un autre corps physique et poursuivre l’aventure.

Parfois, un rendez-vous important est donné au cours de la vie terrestre  et il est possible alors d’entrer tout au début du corridor de lumière. Généralement, cela procure un état de choc salutaire et au retour dans votre monde, il en découle toujours un changement spectaculaire d’attitude intérieure. Ces rendez-vous sont organisés soit par l’âme, par l’esprit, ou par vos accompagnateurs (guides-anges). A l’intérieur de votre univers d’appartenance, la transition (mort) se déroule de manière similaire puisque l’ensemble de cet univers repose dans un bain d e lumière tissé par la robe de connaissance des grands Maîtres qui vous accompagnent.

Un univers est avant tout une cellule de vie un peu plus grande que vos cellules corporelles, mais identique par sa construction et son extériorisation.

Les créateurs à l’origine de cet univers ont fait alliance avec des maîtres du son, des couleurs et des maîtres ascensionnés chargés de la gestion d’un rayon de connaissance ; Ils ont fusionné leur potentiel et aménagé l’intérieur de la cellule dite « univers ». Progressivement, selon les expériences des résidents, ils ont mis en place des chemins facilitant la descente et la remontée d’un esprit et de son âme accompagnatrice. Cet univers vit et expérimente une création pré-humaine dont le rôle consiste à faciliter l’expérience de l’esprit incarné. Il n’en est pas ainsi des autres univers, où les corridors de lumière sont souvent inexistants. Dans votre univers, ce corridor de lumière est relié à chaque planète. Bien que beaucoup d’entre vous soient revenus dans la Loi d’amour, les maîtres n’ont pas enlevé ce tunnel de protection qui, finalement, se révèle un outil puissant de guérison et d’autodétermination.

Il est vrai qu’il reste peu de planètes dans cet univers qui demeure encore accroché à l’extrême lourdeur du monde illusoire et de ses encombrements. Alors, la transition sur ces mondes s’effectue en conscience et avec accompagnement. Dans les mondes plus avancés, des clairvoyants guident la traversée de la mémoire de la vie qui s’en va. Ainsi, chaque souvenir peut se revisiter en douceur et en conscience, et l’âme s’apaise, car elle comprend que son aide est reconnue, et l’esprit déplie avec plus d’aisance ses ailes (son vêtement) de lumière afin de retourner à son lieu d’origine.

Le passage dans le corridor offre la possibilité d’une alliance plus approfondie et même un début d’identification des points forts à développer ensemble pour parvenir à la maîtrise en incarnation.

Intervention de SORIA dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...