Définir la membrane quantique

 

Lorsque vous découvrez une Loi dans votre réalité, vous l’étendez à toutes les réalités. Eh bien c’est une erreur !

Par le passé, nous vous avons fourni des indices, Kryeon vous a livré des formules indiquant que certains concepts physiques vous échappaient encore. C’est que la physique est variable… et pour quelques-uns, c‘est là une mauvais nouvelle. Quelle est la plus grande variable physique ? La taille.

Le rapport des attributs entre la masse, le magnétisme et la gravité change en fonction de la taille.

Définissons cette variable et appelons-la « membrane quantique ». C’est une membrane d’attributs que vous traversez à un niveau quantique donné, là où la physique change. Ces attributs ont été observés, mais ceux qui les ont vus jusqu’ici les ont trouvés bizarres, au point que certains ont douté de l’existence de cette membrane. Pourtant, elle existe. Quand vous dépassez ce niveau, plusieurs phénomènes inhabituels susceptibles d’ouvrir la voie vers l’énergie libre se déclenchent. Soyons plus précis. En réalité, il s’agit d’une membrane de dimensionnalité comparable au passage du nombre quatre au nombre cinq. Il s’agit évidemment d’une fausse comparaison, puisqu’il n’y a plus de linéarité en dehors de la quadridimensionnalité et que, sans linéarité, il est impossible de compter…. « Cinq » devient donc vraiment une impossibilité. Disons donc seulement que vous « sortez de votre dimension ».

Ecoutez bien. Voici une information que vos physiciens valideront dans peu de temps. Je vous pose une question : Selon les lois de votre physique, deux objets peuvent-ils occuper le même espace en même temps ? Vous répondrez sûrement que c’est impossible. Je reformule donc ma question : Et si ces deux objets étaient deux fois le même ? «  Nous n’avons jamais entendu une telle chose », rétorquerez-vous. Bien sûr ! Et pourtant c’est ce qui se produit quand la matière traverse la membrane quantique !

La même particule existe simultanément dans les attributs bidimensionnels.

 Blog de francesca

C’est la toute première fois que Métatron et Kryeon révèlent ceci et nous désirons que les lecteurs comprennent bien…..

Quand la matière traverse la membrane quantique, elle possède les deux polarités positive et négative pendant un très bref instant, soit une portion de temps infinitésimale. Les deux parties semblent alors occuper le même espace en même temps. Vous pourriez presque appeler cela un échange d’anti-matière. A travers la membrane à lieu un déséquilibre momentané, infinitésimal, du Treillis Cosmique. En cet instant est créée une énergie, apparemment à partir de rien. En réalité, elle est plutôt créée à partir de tout. Le Treillis cosmique représente toute l’énergie de l’univers en un état équilibré de « nullité », de valeur zéro, en attente d’utilisation. Mais comment employer cette énergie ? Quel est le secret ?

Le secret de l’énergie libre est dans la petitesse. Quand d’infimes particules magnétiques traversent la membrane, une force interdimensionnelle est à l’œuvre. C’est ce qu’on appelle le saut quantique, qui semble relier ce qui ne peut l’être ; les particules vont d’un lieu à un autre sans avoir l’air de franchir la distance entre les deux. Et si ces particules ne « voyageaient » pas réellement, mais passaient tout simplement dans une autre dimension, parce que forcées d’occuper le même espace en même temps » ?

Le secret de l’énergie libre réside dans l’usage de plusieurs très petites machines fonctionnant ensemble ; si vous pouvez les faire assez petites et les aligner dans un but commune (une poussée commune), vous tirerez profit de l’information que je viens de vous livrer. Vous découvrirez que le magnétisme est différent sur le plan moléculaire. L’énergie libre est disponible au moyen d’un large éventail de très petits moteurs. Concevez-les petits, très petits. Non seulement l’énergie libre est-elle possible, mais elle est en attente d’utilisation. Elle n’est toutefois pas gratuite et n’est pas créées à partir de rien, puisqu’elle provient des immenses réserves du Treillis Cosmique.

Vous découvrirez aussi autre chose qui amusera beaucoup les mathématiciens. La force engendrée par le large éventail des moteurs moléculaires sera supérieure à la somme de ses parties. Cette seule information devrait suffire à vous faire comprendre qu’une énergie « invisible » est à l’œuvre.

Voici un dernier indice. Comme vous devrez avoir recours à d’infimes particules pour réaliser le scénario de l’énergie libre, vous aurez à déplacer de très petites polarités. Comment vous y prendrez-vous ? N’oubliez pas que certains gaz peuvent être magnétisés.

Métatron et Kryeon veulent vous fournir aussi une information sur la matière et l’antimatière. Les physiciens croient que l’univers doit contenir sa propre antithèse ; autrement dit, la manière positive et l’antimatière doivent coexister pour justifier l’équilibre exigé par la physicomathématique. Pourtant, parmi toute la matière qui vous entoure (celle que vous voyez), sa contrepartie, l’antimatière, demeure indiscernable. Les physiciens se demandent donc où elle est et s’il y en a autant que la matière positive. La réponse est OUI.

Dans ce cas, où est-elle ? Elle repose sur la « membranes quantique d’attributs ». Elle est également dans un cadre temporel légèrement différent ; Quand les physiciens comprendront que l’on peut modifier de cadre temporel, toute l’antimatière leur apparaîtra pour la simple raison qu’elle est nécessaire à l’équilibre ; Il y a encore là une blague cosmique, et c’est le fait que l’antimatière repose dans un cadre temporel légèrement différent qui vous a tous conduits aux faux concepts du big-bang.

Cher scientifique, oubliez un instant vos concepts quadridimensionnels. La matière est apparue partout en même temps. Il n’y a pas eu d’explosion. La membrane a changé et c’est ce qui a créé l’univers. Pas celui que vous voyez aujourd’hui, mais un univers embryonnaire. Le résidu de ce changement survenu dans la membrane se trouve partout autour de vous et jamais vous n’identifierez le point d’origine d’une explosion, puisqu’il n’y en a pas eu. Toute la réalité est devenue réalité en même temps. Quand vous le constaterez vous découvrirez le secret de la a communication instantanée sur de grandes distances, réalisable au moyen d‘attributs interdimensionnels échappant à toutes les lois de l’espace et du temps.  

Combien d’entre vous ont-ils peur de ce changement ? Craignez-vous que l’avènement de la Lumière vous fasse perdre votre famille et vos amis ? Peut-être vous faites-vous cette réflexion : « Quand je me mettrai à parler de métaphysique, ils détourneront les yeux. Kryeon !! je ne désire vraiment pas cela, car je tiens à mon couple et à mes amis. Je ne veux pas qu’on me rejette. Quelles conséquences aura pour moi le déplacement de la grille » ?

Très cher, je crois que vous n’y avez pas suffisamment réfléchi. Que se passera-t-il lorsque vous aurez revêtu le manteau d’amour du maître intérieur, effectué l’ascension et serez devenu plus sage, plus paisible, plus joyeux ? Exactement le contraire de ce que vous craignez. Les gens rechercheront votre compagnie, car ils vous admireront et seront attirés par vous. Ils verront que vous avez réussi à résoudre vos conflits au contraire d’eux, et tomberont de nouveau amoureux de vous. Les liens ainsi créés seront permanents. Le résultat sera donc, tout le contraire de ce que vous redoutez. Le changement ? Bien sûr ! Vous êtes-vous déjà demandé pour quoi les maîtres étaient tant aimés, tant désirés ? Recherchez cette maîtrise et vous verrez que tous ceux que vous aimez et admirez se rapprocheront de vous encore davantage.

Ouvrez-donc la Lumière….

 

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...