RESTER DANS LE MEME GROUPE HUMAIN KARMIQUE

 

C’est seulement pour votre intérêt que vous devriez savoir ceci, mais cela peut s’avérer une révélation pour les autres lisant ces lignes. Car il y a un certain nombre de personnes sur cette planète qui doivent toujours demeurer dans le même groupe et il est probable qu’elles n’en changeront jamais.

Il s’agit en quelque sorte d’un standard de référence pour le karma de groupe, un point d’ancrage ou une base de départ pour que le système de groupes fonctionne. Nous les appelons donc les « pur-sang au plan astral » de la planète. En d’autres termes, ces âmes s’incarnent uniquement au sein du même groupe, et celui-ci est suffisamment nombreux pour que ceci puisse se faire sur toute la planète. Il est possible pour les âmes de choisir de se retirer de ce groupe, mais ils n’auront plus alors la possibilité de s’y réincarner à nouveau.

blog francesca

Les nouveaux venus entrant dans ce groupe savent tout ceci à l’avance. Certains d’entre vous ont déjà deviné de quel groupe il s’agit. Car il est arrivé si souvent de vous rappeler le lignage des Juifs. Ce groupe possède un attribut sur Terre qui ne ressemble à aucun autre. Lee Carroll ne cesse d’être rempli de respect et d’admiration pour leur lignage, et à présent il sait que telle en est la raison. Car ce sont eux les « pur-sang au plan astral ». Ce sont également eux qui ont eu un rôle si important à jouer dans toute l’histoire humaine. Le fait d’être un pur-sang au plan astral comporte les attributs d’une arme à deux tranchants. Etre perpétuellement dans le même groupe a pour effet d’augmenter la compréhension du fonctionnement des choses. A mesure que vous faites l’apprentissage de vos leçons, vous amenez avec vous la connaissance cellulaire de vos réalisations passées. Cela crée de la cohérence, de la sagesse et ce qui semble être un avantage injuste par rapport à ceux qui changent souvent de groupes. Afin de compenser pour ce fait, les pur-sang au plan astral ont accepté d’assumer le karma le plus lourd de la planète.

Or, l’Esprit ne crée pas une hiérarchie de favoris. Les pur-sang au plan astral sont aimés tout autant que n’importe qui, et ils ne sont pas considérés comme les élus de Dieu, sauf en ce qui concerne le fait qu’ils sont différents des autres humains en raison de la pureté de leur karma. Nous vous invitons à noter un intéressant attribut biologique : les Juifs ne sont pas reconnus du point de vue biologique comme une race distincte par votre science humaine, néanmoins ils font comme si tel était le cas, puisque du point de vue karmique ils le sont. De fait, c’est là leur grand lignage, car ils ont aidé à fonder la planète et furent ici dès le tout début. Il y a beaucoup à raconter à ce sujet. On av u dans l’histoire la réaction des autres groupes à l’égard de ce groupe karmique pur, et les événements qui ont contribué à leur créer maintes leçons difficiles, toutes planifiées par ceux qui ont décidé qu’ils voulaient être les pur-sang au plan astral sur la planète Terre.

Nous désirons vous donner différents aperçus sur la vie de certains individus, afin que vous puissiez voir le fonctionnement interne du karma. Cela est donné à chacun de vous afin de vous permettre de comprendre pourquoi vous êtes ici, et ce que vous pourriez faire à l’égard de certains sentiments que vous éprouvez. Vous avez l’ultime contrôle sur ce qui se produit dans votre espace personnel.

Exemple de MARIE LA STERILE :

Lorsque Marie était enfant, elle savait intuitivement qu’elle était née pour être une mère. Lorsque les autres petites filles de son âge jouaient avec des poupées, elles ne jouaient qu’avec une seule poupée. Marie, elle jouait avec six poupées. Voyez-vous, Marie savait tout au sujet des enfants. Elle savait ce qui les rendait heureux et comment les éduquer. Elle savait parfaitement comment s’y prendre, voyez vous, puisque Marie avait déjà été une mère auparavant. A chacune de ses vies successives, elle avait élevé des enfants. Elle avait parfois eu jusqu’à onze enfants.  Marie était née pour être une mère. Cependant, sa vie a fait qu’elle fut déclarée comme étant stérile. Marie surmonta sa colère à l’égard de Dieu, car elle était consciente spirituellement et elle le savait. Une possibilité se présenta à elle d’en apprendre un peu plus sur les sentiments qu’elle éprouvait. Il ne lui semblait pas logique que Dieu veuille lui jouer un tour aussi méchant, et elle chercha donc à obtenir des réponses. Elle oublia sa colère et se mit à la recherche de l’Esprit et se découvrit elle-même en compagnie d’autres personnes qui lui apportaient de l’information.

La principale chose que Marie fit sur le champ, et qui fit toute la différence, fut d’assumer la responsabilité de ce qui lui était arrivé. Elle comprit grâce à l’étude qu’elle avait effectivement planifié ce qui lui était arrivé. Elle ne comprit pas pourquoi et il lui arrivait encore de pleurer au milieu de la nuit pour les enfants qu’elle ne pouvait avoir, mais elle en assuma la responsabilité.

Et lorsque vint le temps pour Marie de repasser par la caverne de la création, et ensuite au grand hall des célébrations, elle avait écrit en tout sept livres… diffusés sur toute la planète concernant l’éducation des enfants. Des dizaines de milliers de mères bénéficièrent de l’œuvre de Marie, de sa sagesse et de son expérience. Rétrospectivement, une fois parvenue de l’autre côté, Marie comprit ce qui s’était passé. Oh oui, elle s’était incarnée avec la connaissance, le « résidu » de nombreuses vies passées, mais elle les avait mal interprétées. Elle n’était pas censée avoir des enfants, car ils auraient été une entrave à sa véritable mission. Il fallait qu’elle prenne conscience de sa responsabilité à l’égard de qui elle était et face aux problèmes qu’elle éprouvait, pur qu’elle en arrive à changer d’avis et à voir quoi faire avec sa sagesse.

Gardez cette leçon à l’esprit, car nous avons d’autres histoires à vous raconter….

Exemple de PHILIPPE le PECHEUR :

Tout ce que Philippe avait toujours voulu faire depuis qu’il était enfant c’était de pêcher. Car Philippe amenait avec lui dans cette existence le résidu de fort nombreuses vies de pêcheur. Il n’avait cessé d’être un pêcheur et d’être en relation avec des groupes de pêcheurs autour de lui, et il le savait. Lorsqu’il était enfant, tout ce qu’il voulait faire c’était d’aller au bord de la mer et se mêler aux adultes qui pêchaient. Il apprit ainsi à faire tous les nœuds de pécheur et il excellait en cet art. Il connaissait intuitivement les saisons de pêche. Il savait intuitivement quoi faire et quand c’était le temps d’y aller pour attraper beaucoup de poissons.

Mais voyez-vous, son père possédait une belle fortune et il avait aussi une formation légale. Il ne voulait pas que Philippe soit un pêcheur, car ce que les deux ignoraient c’était que son père avait fait une entente avec Philippe de l’autre côté du voile, et tout cela faisait partie du karma de son père que de remplir cette mission. Le père était troublé que Philippe ne pense qu’à être un pécheur, car il avait de plus grands projets pour lui.

Il éloigna Philippe du bord de la mer et l’envoya loin à l’intérieur où il l’inscrivit à une école de droit. Ce faut ainsi que Philippe devin un expert en droit juridique, une profession dans laquelle il excella. En fait, en grandissant, il en vint à aimer cela. Il pensa bien sûr à la vie de pêcheur, mais il transforma plutôt l’expérience de la pêche en un passe-temps favori. Il se rendait au bord de la mer chaque fois qu’il le pouvait pour faire du bateau avec un navire qu’il s’était acheté avec son propre argent et, pendant une journée ou deux, il sentait alors ce que sentent tous les pêcheurs.

Plus tard au cours de sa vie, Philippe fut promu à un poste important à la cour de son pays et à nouveau, il excella. Ca voyez-vous, il était intègre. Il avait passé du temps avec les pêcheurs. Il avait une affinité avec la nature et les créatures de la nature, et avec la Terre elle-même. Philippe transposait cette sagesse acquise dans son travail et il devin un grand leader dans son pays, parvenant jusqu’à la position de chef suprême. Les gens de son pays l’aimaient. Ils ne savaient pas pourquoi, mais Philippe leur rappelait un pêcheur ordinaire et ils pouvaient s’identifier à une telle personnalité.

Alors, vous comprenez que le résidu des vies passées que portait Philippe en lui aurait très bien pu le retenir au bord de la mer et faire de lui un pécheur, si ce n’eut été de son père. Car son père avait pour mission d’éduquer Philippe pour qu’il devienne un sage leader, et c’est ce qu’il avait fait. La mission de Philippe était de se servir des attributs d’un pêcheur et de les appliquer au gouvernement de son peuple. Philippe et son père avaient ensemble un plan astral, c’est ce qu’on appelle du « karma », et les deux humains l’avaient accompli à la perfection.

KRYEON

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...