L’HOMME NOUVEAU à la conquête de l’Espace

images

 Celui qui ne se révolte pas intérieurement en regardant ce qu’est devenue la vie, il faut le laisser tranquille. L’univers s’occupe déjà de lui. Il faut mieux aider ceux qui travaillent pour la « bonne cause » et qui ont besoin de notre soutien, selon la parole : « Aime ton prochain comme toi-même », le prochain étant les frères et les soeurs apparentés en esprit.

Soulager la misère du monde est une impossibilité. Créer les conditions de la paix politique au service de l’ordre mondial serait une trahison. Espérer que les loups vont miraculeusement se changer en agneaux est stupide. Leur envoyer de l’amour, c’est accroître leur puissance criminelle.

Celui qui a échappé à ces illusions et qui voudrait collaborer à un projet vraiment positif, doit se préparer, ouvrir son esprit et se former à devenir un nouveau résistant, ce qui ne signifie pas s’en aller à l’assaut des moulins, mais prendre le maquis spirituel. C’est ce qui a été dit au cours de l’entretien avec Kevin.

Que signifie prendre le maquis intérieurement ? D’abord, c’est s’unir par la pensée à nos frères en esprit pour établir un champ de conscience assez lumineux pour être repérable par la fraternité supérieure. Pas besoin de méditation collective, car nos « amis » ne travaillent pas ainsi.

Cette luminosité de la conscience est particulière en terme de rayonnement car elle est générée par une lucidité forte et un puissant désir de changement, c’est à dire de reconquête de l’espace terrestre. J’espère que l’on comprendra ce que cela signifie. J’invite ceux qui captent intuitivement ce programme, à se manifester pour établir le contact.

Pour l’énergie libre et la monnaie franche, il va falloir travailler, mais on ne peut mettre la charrue avant les boeufs.

Nous, êtres humains, nous ne pouvons pas lutter directement contre le Goliath mondial, mais nous pouvons nous mettre sur la même longueur d’onde que ceux – quels qu’ils soient – qui sont actuellement en marche pour la reconquête de l’espace planétaire.

Jésus a donné cette parabole : « Un homme sorti pour semer du bon grain dans son champ, mais pendant le nuit un étranger vint un étranger qui y sema de l’ivraie parmi le bon grain. Un serviteur dit au maître : veux-tu que j’aille arracher l’ivraie qui a poussé dans le champ ? Non, dit le maître car en se faisant tu arracherais aussi la bonne semence ».

 

Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...