Travailler avec les miroirs

Après la forme et la composition des miroirs magiques, qu’en est-il de leur utilisation ?
Commençons par la base : le magnétisme.

En astrologie, le magnétisme est une fonction typique d’Uranus, planète inconnue jusqu’en 1781. Elle est le plan supérieur de Mercure, utilisée auparavant mais à un degré différent. Pour moi, Mercure est plus électrique (énergie venant de l’extérieur) que magnétique (énergie produite par la magnétite, roche composée de neuf minéraux, dont le corps humain contient quelques parcelles). Je précise que cette remarque n’a rien de scientifique mais n’est due qu’à mes ressentis personnels.

La première qualité du miroir magique est donc son magnétisme, c’est-à-dire sa capacité uranienne à capter et à émettre.

miroir

Uranus étant une planète très magnétique, nous pouvons faire appel à elle pour nous aider dans ce travail. Il suffira alors de procéder par analogie avec tout ce qui concerne Uranus : par exemple, sa couleur, sa pierre, son métal, son encens. Chaque élément amplifiera l’énergie du travail mais découvrons nous-même ce qui s’harmonise le plus avec elle car, dans ce domaine, les avis divergent. Je pense que cela est dû au ressenti différent de chacun. Donc, à nous de nous fier à notre intuition.

Pour charger un miroir en magnétisme, il suffit de lui envoyer de l’énergie en la visualisant, de préférence avec la main droite (en principe, la main droite émet et la main gauche capte), pendant 5 minutes, durant quelques jours, jusqu’à ce que nous sentions qu’il est suffisamment chargé. Si le miroir se décharge (les résultats deviennent moins probants), il suffit de le recharger de temps en temps. S’il s’agit d’un miroir acheté dans le commerce, il est utile de le purifier avant de le charger, en le passant sous l’eau courante. 

Le travail avec les miroirs

Une fois le miroir chargé, nous pouvons commencer à travailler. Concrètement, les miroirs favorisent l’apparition d’images, d’abord nuageuses puis plus précises. Mais il existe plusieurs types de travaux.

Ainsi, en analogie avec les planètes, les miroirs peuvent :
Nous aider à développer notre intuition (en rapport avec la Lune). Pour cela, il suffit de poser au miroir la question qui nous intéresse avant de nous endormir, de nous regarder dans le miroir, le lendemain, au réveil, et de laisser faire. La réponse nous arrivera. Mais pour bien rester dans les énergies lunaires, évitons surtout de rationaliser pour ne pas tomber dans celles de Mercure. Faisons confiance à nos ressentis plus qu’à notre intellect. Comme avec chaque planète, nous pouvons ajouter tout objet ou vêtement en analogie avec la Lune : couleur, pierre, végétal, jour, encens, etc. Mais ce n’est pas vraiment indispensable car, avec l’entraînement, la pensée seule devrait suffire.

Amplifier les énergies (en rapport avec Jupiter). Dans ce cas, le miroir agit comme une loupe. Il suffit de le placer où l’on souhaite qu’il fasse ce travail, souvent dans des zones où le taux vibratoire est trop bas. Et de le lui demander. Évidemment, nous amplifierons de préférence les énergies positives. Cela peut être le cas, par exemple, dans une chambre de couple, pour relancer les énergies conjugales après une longue maladie. Évidemment, au préalable, il faudra purifier le lieu.

Stabiliser les énergies (en rapport avec Saturne). Dans ce cas, le miroir calmera le lieu ou le maintiendra dans son état d’équilibre. Étant à la fois émetteur et récepteur, il peut capter les énergies dans son ellipse magnétique, les accélérer ou les ralentir. Comme on le fait pour les cristaux, il faudra alors expliquer au miroir ce qu’on lui demande et faire quelques passes magnétiques apaisantes ou stabilisantes. Et toujours tester par la suite ce qu’il en est.

Nous protéger ou éveiller l’amour (en rapport avec Vénus). Dans ce cas, il faut aussi le programmer, comme on programme un cristal : se concentrer sur le miroir et lui envoyer une demande mentale positive et précise. Mais surtout, ne risquant de nuire à personne. Nous pouvons ajouter une touche vénusienne comme une rose, pour mieux orienter le travail. Et bien sûr, toujours remercier.

Nous révéler à nous-mêmes (en rapport avec Pluton et Lilith) en nous regardant dans le miroir pendant 3 minutes. C’est d’ailleurs un des exercices ésotérique le plus difficile à exécuter mais aussi un des plus révélateurs.

Qui peut affronter le test du miroir n’aura plus aucune crainte. Car à force de nous regarder, nous dépassons quelque chose, comme si le reflet de notre corps disparaissait pour nous révéler ce qu’il y a « derrière » ou « à travers » : notre véritable moi, pas toujours idéal, mais que nous apprenons alors à apprivoiser et à aimer. Toutes les limites que nous ressentons face à nous finissent par se relativiser, s’adoucir puis se fondre dans un apaisement serein avec cette conviction : nous nous connaissons enfin. Nous nous acceptons.

Cet exercice, en apparence tellement anodin, nous demande, en réalité, une grande force mentale pour ne pas tomber dans le piège du jugement qui, lui, nous maintiendra dans le sentiment dépréciant de nous-même. C’est une des significations de Lilith, ce point astrologique qui nous enfonce dans nos pires noirceurs afin de les transmuter en Lumière dans l’énergie plutonienne. C’est une catharsis dont nous sortons différent, libéré. Le démon devient un Ange.

Nous ouvrir les portes de l’astral pour y pénétrer (en rapport avec Neptune et la Lune). Ce procédé nécessitant l’expérience du voyage astral, je n’en dirai pas plus ici. Je n’évoquerai pas non plus les miroirs destructeurs (en rapport avec Mars ou Pluton) qui peuvent agir comme des lasers et faire beaucoup de dégâts.

J’en resterai là et, bien entendu, je déconseille fortement d’essayer d’agir sur les autres à leur insu. Même si c’est dans un but qu’en toute bonne foi nous croyons, positif pour eux, ça reste quand même de la magie noire, avec le risque évident du choc en retour. Quant au rapport avec le Soleil, justement, il vaut mieux éviter d’exposer un miroir magique au Soleil car cela peut dénaturer son magnétisme. Par contre, la lumière de la Lune lui est très bénéfique. C’est le même principe que l’eau dans un plat d’argent.

Comme pour tout travail magique, n’oublions pas de remercier quand c’est terminé. La gratitude reste un principe de base de tout travail, ésotérique ou non.

A miroirs-astro

Le mode d’emploi

Passons maintenant au mode d’emploi et là, par précaution, j’en resterai au plan purement terrestre de l’expérimentation basique.

Première chose : la protection de la Bulle de Lumière, bleue, blanche ou dorée. Très simple mais efficace, cette condensation de Lumière autour de nous devrait être faite systématiquement pour tout travail en rapport avec l’astral, ce plan invisible où il se passe tant de choses.

Car le miroir est une porte sur l’astral qui ne demande qu’à s’ouvrir, ce qui n’est pas sans danger. Alors, saurons-nous en conscientiser tous les risques ? Pour cette raison, restons dans les travaux les plus classiques. Après notre question, laissons faire en glissant notre regard comme si nous voulions entrer dans le miroir. Mais sans forcer. La force magnétique de notre regard fera apparaître la vision qui dépendra de notre pureté et de la finesse de nos vibrations. Restons apaisés, l’esprit calme et ouvert. Évidemment, la patience est de mise, surtout au début.

Mais, petit à petit…
Plus nous l’utiliserons, plus le miroir se chargera. Ne le laissons pas au soleil qui gêne certains actes magiques. De plus, personne d’autre que nous ne touchera ce miroir chargé de nos énergies, même si d’autres personnes peuvent s’y mirer. Quand nous l’utilisons, penchons-le légèrement comme un livre. Il ne devra refléter que nous car tout autre reflet faussera les images qu’il nous révélera.

L’enseignement traditionnel parle d’apparitions nuageuses au départ, en rapport avec Neptune. Mais, à mon avis, chaque vision dépendra de notre état d’esprit. Comme avec le pendule, le mieux est peut-être de faire notre protocole personnel avant chaque séance. En général, des nuages clairs, blancs, violets, bleutés ou verts annoncent une réponse positive. Des nuages sombres, jaunes, oranges ou rouges foncés annoncent une réponse négative.

Les images sont plus significatives, à condition de savoir les interpréter et les situer dans le temps, ce qui demande plus de concentration et d’entraînement. Dans tous les cas, je rappelle que nos intentions doivent toujours êtres pures et désintéressées. Et, bien sûr, ne nuire à personne. C’est la règle saturnienne de la morale magique. Et l’inévitable choc en retour pour toute personne qui y déroge.

Et voilà !

Voilà donc un aperçu de nos possibilités de magiciens, en relation avec les énergies planétaires, si nous souhaitons les associer à nos expériences. Mais, évidemment, le résultat dépendra toujours de notre persévérance et de notre foi. Alors, sorcières et sorciers des temps modernes, à vos miroirs ! Et bonnes découvertes.

Source : agnes andersen Astrologue, écrivain, ésotéricienne

www.editionsbataille.fr

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...