Les offrandes ont un langage

 

Nous vous dévoilons un enseignement qui était pratiqué dans les temps anciens de manière très intense mais qui s’est perdu au fur et à mesure que la dimension intellectuelle des êtres humains s’est développée. Certes, les mots sont toujours présents mais leur application s’est perdue au fil des temps. Heureusement quelques êtres perpétuent cette tradition. Le mot offrande est l’équivalent du pardon car si vous séparez le mot pardon en deux syllabes vous obtenez « par don ». Les offrandes sont une manière de pardonner car le pardon tel qu’il est enseigné par différentes religions ou différentes philosophie est très difficile à accomplir pleinement dans la troisième dimension. Quelqu’un vous a fait quelque chose vous décidez de lui pardonner, vous vous sentez bien, vous êtes heureux, vous êtes joyeux et vous vous sentez libéré. Le lendemain, la même personne ou une autre personne vous fait le même coup.

offrandes

Quelle sera votre réaction?

Certainement, la grande majorité du temps, la réaction en sera une plutôt négative, de colère, d’irritabilité, de haine ou de désir de vengeance.

Où est passé le pardon? Où est passé votre bonne humeur et votre joie?

Force d’admettre que vous n’aviez point pardonné. Maintenant, nous vous parlerons des offrandes. Dans tous les grands courants religieux, dans tous les courants philosophiques et surtout dans les rituels tribaux, il y a le processus des offrandes. Par exemple, les bouddhistes offrent un fruit sur une base régulière à leur Dieu. La tradition amérindienne veut que lorsqu’un être tue un animal, abat un arbre ou prélève quoi que ce soit dans la nature, qu’il laisse une pincé de tabac en guise d’offrande.

Lorsque les rois mages sont allés à la rencontre de Jésus naissant, ils ont fait des offrandes d’or, d’encens et de myrrhe. Et certes, une tradition catholique veut que lorsque vous vous présentez à l’église pour une célébration que vous fassiez une offrande monétaire. Par offrandes et par la pratique que vous en ferez, nous ne parlons point d’offrandes monétaires ou d’offrandes matérielles. Nous parlons plutôt d’offrir tout ce que vous vivez car à chaque fois que vous avez la conscience et la présence d’esprit d’offrir, vous créez un contact conscient avec Dieu.

Certes, ce processus d’offrandes place chaque être humain sur un pied d’égalité. Ces offrandes donnent l’opportunité à chaque être humain de faire preuve de générosité, de don de soi. Car, si les offrandes devraient être matérielles ou monétaires, certes le milliardaire dans ce cas aurait sa place immédiatement à côté de Dieu et le démuni irait directement en enfer. Ceci serait très inéquitable. Comme la justice divine est plus précise que le rayon laser, peu importe si vous êtes milliardaire ou si vous êtes en train de mourir de famine, il vous est possible d’offrir ce que vous vivez, d’offrir vos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, positives ou négatives.

Donc, de cette manière, il est possible pour chaque être humain d’offrir. Ce sont ces offrandes qui sont enregistrées dans les sphères spirituelles supérieures car certes, il peut t’y avoir un karma à être milliardaire tout comme ceci peut être un dharma. Par karma, nous entendons des conséquences qui sont vécues de manières désagréables et par dharma, nous entendons des conséquences vécues de manières agréables. Donc, pour un, avoir de l’argent peut être un karma. Tout comme pour celui qui meurt de famine, il est entrain d’épurer un karma. Les karmas grâce aux offrandes deviennent des dharmas pour le futur. C’est ainsi qu’il est demandé à chaque être humain d’accepter chaque expérience qui est vécue et soyez assurés que celui qui est cristallisé dans le positif ou dans le négatif, sera heurté jusqu’à temps qu’il fasse preuve d’une ouverture spirituelle.

Donc, si vous êtes devant une fleur qui vous offre ses couleurs et son parfum subtil, vous pouvez établir un contact conscient et offrir. Si vous êtes devant une situation dont vous vivez difficilement vous pouvez aussi l’offrir. Vous pouvez vous offrir dans un lâchez prise, dans un abandon complet et dans un processus de foi. Mais tant que vous tentez de contrôler vous n’offrez rien. Vous pouvez offrir et si la peur est suffisamment intense, vous reprenez la situation car vous vous imaginez le scénario le plus pessimiste sur l’écran intérieur de votre conscience et vous avez peur que ces résultats arrivent. Offrez de nouveau et continuez à offrir jusqu’à temps que vous n’y pensiez plus. Nous répétons qu’à chaque fois que vous offrez, vous établissez un contact conscient avec Dieu.

Chaque être humain s’incarne pour développer sa conscience. C’est ainsi que par le processus des offrandes, vous développez la foi et certes, il est fortement déconseillé d’offrir quelque chose dans le but d’obtenir un retour précis. Nous vous mettons en garde dès maintenant que le résultat vous sera très désagréable car il vous est demandé d’avoir la foi dans la troisième dimension. Offrez et dans cet abandon total vous acceptez par anticipation. Vous pré-autorisez l’expérience que vous aurez à vivre en lien avec l’offrande et certes si vous êtes habités par des scénarios pessimistes, ceux-ci n’ont d’égal que l’estime que vous avez pour vous-même. Celui qui porte une faible estime de lui-même craint les punitions de Dieu. Hors, chers amis, il n’en est rien de tout ceci car Dieu n’est pas là pour punir ou pour récompenser. Il vous aime inconditionnellement. Les fruits de vos comportements, de vos paroles sont issus de vos pensées. La qualité de celles-ci est très importante.

Vous croyez pouvoir tromper les êtres humains avec vos pensées. Vous pourrez faire ceci pendant quelques mois ou pendant quelques années mais sachez que chacune de ces pensées est entendue par l’intelligence universelle. Après un certain temps, vous ressentirez le poids de ces pensées, paroles et comportements inadéquat en tant que nourriture spirituelle. C’est ainsi que vous aurez à récolter les fruits de vos pensées. Ceci est une bonne chose que la justice divine soit présente car, les êtres humains ne seraient point incités à demeurer dans la voie de leur esprit.

Nous vous invitons à offrir le plus souvent possible pour permettre ce contact conscient. Nous vous suggérons d’expérimenter à fond et par la suite, vous serez en mesure après un certain temps dans la pratique juste des offrandes de constater que vous portez plus de conscience, que votre estime de vous-même se porte mieux, que les peurs ont diminué. Ceci est tout à fait normal car la foi et la confiance sont aux antipodes des peurs, des inquiétudes des soucis, des tracas et des insécurités. Mais ils sont tout de même reliés par un vase communiquant. Autant vous diminuez les peurs autant vous augmentez votre estime et votre confiance en vous-mêmes ainsi que la foi en Dieu et la confiance en la vie. Chacun d’entre vous êtes un cadeau. Offrez-vous dans toute votre splendeur.

Les Entités de Lumière

SOURCE : Daniel Miron et Julie Chrétien http://www.jeandedieu.ca/jeandedieu/

Laisser un commentaire

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...