L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Le processus du retour aux royaumes de Lumière

 

la terreMême si cela ne vous apparaît pas encore très clairement. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’ouvrir vos cœurs et de laisser couler la Source d’Amour et de Lumière en vous. Dès que vous aurez compris comment ouvrir votre Centre Solaire et activer ce siège de la Puissance Créatrice, un élixir magique commencera à couler à travers vous et dissoudra automatiquement toutes les énergies négatives qui vous perturbent et vous affaiblissent; vous retrouverez la conscience des multiples possibilités de votre Moi Supérieur et baignerez dans un état de félicité et d’émerveillement sans limites. 

Dans ce monde subtil et multidimensionnel de la Lumière qui s’imposera peu à peu à votre vieille planète, où tout semblait devenu obscurité, peur, haine et chaos, les miracles se succéderont bientôt à un rythme de plus en plus rapide. L’Esprit Mère/Père de la Terre est déjà rassemblé. Les attributs et les vertus qui les composent se sont retrouvés à l’occasion d’une grande fête et ils ont décidé de fusionner. C’est pourquoi vous devez désormais tous considérer cette planète comme un Être en train de construire et de réaliser sa plénitude, un être vivant, sensible, intelligent, comme une Force équilibrante qui accepte de vous équilibrer, de vous porter et de vous soutenir dans votre périple à travers les étoiles, les mondes et les galaxies. La santé et le bien-être de la Terre sont indispensables à la santé et au bien-être de l’humanité. Sans un air pur, une eau limpide et un sol fertile, vous ne pourrez pas continuer à vivre. La Terre doit être et sera honorée et respectée. 

Désormais, l’Esprit de la Terre n’acceptera plus que l’homme la viole et pille ses ressources impunément. Votre Mère terrestre continue à vous aimer et elle souhaite vous supporter aussi longtemps qu’elle en aura la force, mais elle se joint à votre Père terrestre pour exiger qu’en tant que gardiens de cette planète, vous ayez à assumer la responsabilité de vos actes.

 

 terre père mère
La Terre est non seulement notre Mère, mais également notre Père!

Commencez par honorer et prendre soin de la portion de territoire dont vous avez la responsabilité, puis efforcez-vous d’étendre votre influence à vos voisins, à votre ville ou à votre village, et à votre pays. Pensez à la Terre en tant que partenaire, car c’est bien ce qu’elle est. Pensez toujours à la manière dont vos pensées et vos projets risquent d’affecter son équilibre. En fait, ce devrait être votre préoccupation de tous les instants, car la Terre représente les fondations de votre royaume, et en l’absence de fondations solides, tous vos rêves de bonheur ne peuvent que s’écrouler! 

Il est temps de recoller les morceaux, de réaliser l’unité, non seulement avec votre âme et votre Moi Supérieur, mais avec toutes les particules divines auxquelles vous êtes reliés, avec vos âmes-sœurs, avec votre famille spirituelle. Il est temps de mettre un terme à la guerre des sexes qui a nourri votre karma pendant des milliers d’années. Vous avez désormais la possibilité d’intégrer les facettes de vos deux natures, masculine et féminine. Si vous y parvenez, vous bénéficierez du soutien de l’Esprit de la Terre, vous recevrez l’énergie créatrice Père/Mère et deviendrez un modèle vivant d’Unité pour les générations futures. Vous commencerez par vous élever jusqu’aux fréquences où règne la Pureté, et bientôt votre rayonnement se révélera à la face du monde, et il vous sera donné l’opportunité de construire un Monde Nouveau. Il y a tellement de moyens de rayonner la Lumière du Père, de l’infiniment grand à l’infiniment petit! 

Vous êtes les Guerriers de la Lumière et de la Paix; c’est à vous que revient le merveilleux cadeau de la réunification, pour le plus grand bien de vos frères et de vos sœurs. 

Acceptez ce cadeau qui vous est aujourd’hui offert par votre Père, la Terre, et devenez le porte-flambeau de la Lumière et de la Paix sur cette planète. 

Remerciez et honorez aussi votre Mère, la Terre, pour tous les sacrifices qu’elle a consenti pour vous par-delà les éons. Choisissez de participer à la campagne de guérison qui lui permettra de retrouver sa beauté et sa splendeur. 

Cherchez refuge dans votre propre temple de Lumière et rayonnez amour et compassion vers toutes les créatures qui peuplent sa surface et ses entrailles. 

C’est dans la pyramide de Lumière que nous nous retrouverons, mes aimés. 

Je suis l’Archange Mikhaël «  

Archange Mikhaël 
canalisé par Ronna Herman le 24 janvier 2002. 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

Toujours avoir confiance en Soi

 

Comment accueillir la perfection si vous n’accueillez pas l’erreur qui vous y conduit ? 

On vous a dit que l’erreur était un péché et que le péché engendrait la culpabilité. Et vous avez écouté ces mensonges. Vous avez abandonné vos pouvoirs à ces philosophies malsaines et dégradantes. La notion du péché est née de l’esprit de l’homme. L’erreur fait partie intégrante de la croissance de tout ce qui vit et de tout ce qui est. Ne reconnaissez-vous pas certaines erreurs dans la nature ? Partout, Dieu permet toutes ces manifestations de la nature comme faisant partie de l’expression de la dualité. Cette dualité est nécessaire pour engendrer le mouvement. Et toute la Création est mouvement. Les forces stellaires ne jouent-elles pas avec l’opposition de deux pôles distincts ? Et lorsqu’il y a une explosion de supernova, ceci ne pourrait-il pas découler d’une erreur de parcours ? 

francesca sur blog (2)

Nous sommes loin de vos petites erreurs que vous croyez si importantes et si négatives, n’est-ce pas ? Ne vous laissez plus berner par la valeur négative que l’on a apposée sur l’erreur. Ramenez à vous la noblesse perdue qui émanait de votre cœur. Débarrassez-vous de l’indignité qui est le fruit malsain d’un contrôle dont vous n’avez plus besoin. Revenez vers la Lumière et ressentez l’Etre Divin qui est en vous. 

L’estime de soi commence lorsque vous vous débarrassez des faux sentiments de culpabilité et d’indignité. Ces faux sentiments vous ont suivi de génération en génération et ils sont collés à vous comme votre peau. Il sera peut-être aussi difficile de vous départir de ces sentiments que de vous départir de votre peau, mais l’Amour vous y conduira. Aimez-vous tel que vous êtes ; avec vos imperfections, vos tendances et même vos dépendances. Pour mettre un terme à une qualité ou une attitude qui vous fait souffrir, il faut l’affronter dans toute sa puissance. Il faut y apporter l’amour pour soi-même et affronter ces énergies que vous voulez transformer en une expérience plus agréable et plus enrichissante pour l’être intérieur. 

L’estime de soi devient naturelle par l’acceptation de qui vous êtes. Il est important de bien comprendre que la situation dans laquelle vous vous sentez est de votre création. Vous l’avez fabriquée par vos pensées et vos actions. Lorsque vous êtes venu en ce monde, vous avez accepté de rentrer dans une situation énergétique que vous avez créé avant votre incarnation. La transformation qui s’est opérée par la suite est votre conception. Toutes les énergies qui vous touchent sont des reflets de votre univers intérieur. Alors, Si vous n’aimez pas votre situation actuelle, prenez un moment et contemplez pourquoi vous êtes dans des énergies qui vous ne conviennent pas ou qui ne vous conviennent plus. Lorsque vous aurez identifié la source de votre inconfort, déprogrammez par la pensée ce qui ne convient plus et recréez par l’imagination la situation idéale pour votre développement, selon votre désir. 

Souvent, très souvent même, vous vivez des situations qui ont été créées par d’autres parce que vous leur avez laissé vos pouvoirs. Ils ont une forte influence sur vous et vous vous laissez manipuler. Pourquoi ? … Pourquoi vous laissez-vous contrôler par une idée qui n’est pas vôtre ? Ceci est un manque d’estime de soi. Vous n’osez pas prendre la décision de vous fermer à l’influence d’autrui et d’affirmer votre désir d’être par manque d’estime de vous-même. Vous croyez que vos idées ne sont pas aussi bonnes que celles des autres. Vous croyez que votre personnalité n’est pas aussi présente que celle d’un collègue ou d’un ami … Erreur ! Ce sont de fausses croyances ! Ce sont des préjugés ! Vous êtes tout aussi original que quiconque. 

Vous avez votre place dans cet univers et vous devez la prendre dans sa totalité. Ne craignez pas les opinions d’autrui. Ne vous laissez pas influencer par des paroles qui ne vous conviennent pas venant de l’extérieur de vous-même. Il est difficile parfois de prendre sa place… cet espace qui est vôtre, intime et personnel. Il est tout aussi difficile de jouer son rôle et de reconnaître que ce rôle a été choisi par soi-même. L’absence du souvenir n’invalide en lien vos choix, car le décret le plus intime à Dieu est le respect du libre choix pour chacun, peu importe ce qu’il est et ce qu’il fait. Pour Dieu, il n’y a pas de mauvaise expérience car Il agit toujours à travers vous et Il ne se trompe jamais. Voyez cette expérience qui vous semble négative comme un signal qui vous rappelle sur le chemin de la droiture ou qui vous ramène dans votre réalité : celle de la réalisation de l’être parfait on vous. Cette perfection se découvre à travers ces expériences qui vous semblent dérangeantes et négatives à prime abord. 

L’estime de soi, c’est aussi admettre que toutes les expériences que la vie vous apporte sont comme le ciseau du sculpteur de pierre qui sert à enlever les agrégats qui cachent l’œuvre déjà parfaite et présente dans l’esprit de son créateur. 

Il serait difficile pour vous de reconnaître que cette œuvre est déjà achevée et que le but est déjà atteint. Il ne resterait alors qu’à comprendre que ce qui cache cette œuvre en réalité n’est que l’illusion dont l’esprit s’est créé pour encadrer l’expérience qu’il est en train de vivre. Pour l’âme, le passé et le futur ne sont pas une réalité. Elle ne reconnaît que l’éternel présent et tout se vit simultanément. Vous venez sur la Terre pour découvrir peu à peu cette perle qui brille à l’intérieur de vous. Sa brillance est cachée sous le manteau de l’illusion et vous ne faites que réaliser de plus en plus sa Divine Présence. Il ne suffit que de vous identifier à cette Présence car Elle est le JE SUIS de votre âme. La réalisation de l’être est aussi près de vous que cela : vous identifier à cette Présence comme étant VOUS – le JE SUIS DIVIN de votre être. Cette affirmation est tellement simple qu’elle vous a demandé des vies et des vies de réflexion et vous ne l’avez pas encore comprise. Pourquoi ne pas croire à qui vous êtes vraiment ? Augmentez l’estime de vous-même et peu à peu vous verrez cette Lumière, votre LUMIERE. 

Je sais : il n’est pas facile de croire à ces vérités, car elle vous semblent tellement nouvelles. Et pourtant, ces vérités sont présentes parmi vous depuis si longtemps. Mais, elles n’ont guère été comprises et elles ont été écartées par les FAIBLES qui ont le contrôle sur vos âmes. Revenez à la raison ; revenez dans les sillons du Père et faites figure de chevalier à la conquête de sa véritable destinée : celle de son propre Royaume de Lumière. Vous avez tout ce qui est nécessaire pour l’accomplissement final de votre brillante destinée. Demandez l’aide des Ouvriers de la Création, ils sont vos amis et ne demandent qu’à vous assister aussi intimement que votre cœur pourra le permettre. Ne regardez plus du côté de la nuit, un nouveau jour se lève dans votre vie. L’aurore de l’Amour et de la connaissance est à votre portée. Le mariage de ces deux qualités en vous aura l’effet d’une supernova dans votre cœur et dans votre entourage. 

Soyez bénis, mes bien-aimés, et marchez sur le sentier la tête haute. Rappelez-vous, répéter souvent :  » JE SUIS DIVIN  » et j’aime tout mon être ; j’aime ma démarche et j’aime la VIE. Que l’Amour divin et la lumière vous accompagnent tout au long du parcours. 

canalisation de Adinathon par André DeLadurantaye

LE POUVOIR D’ETRE SOI MEME

 

Pouvoir et potentiel Le pouvoir individuel est la capacité à utiliser la volonté transpersonnelle ou divine, ou le désir personnel ou égoïste pour produire des actions d’un ordre ou d’un autre. Dérivé de la notion scientifique de puissance, le pouvoir est, en d’autres termes, la capacité à effectuer un certain nombre de tâches, travaux ou actions en un temps donné. Plus l’individu est capable d’accomplir d’actions diverses (paroles, écrits, créations, manipulations, ordres, travaux)… ou d’atteindre d’objectifs différents en un temps donné et plus son pouvoir est grand. Le pouvoir se conjugue selon les plans et les moyens considérés. Un individu peut ainsi disposer d’un grand pouvoir concret, notamment sur les événements sociaux ou sur les conflits, mais n’avoir qu’un pouvoir insignifiant sur des sphères plus subtiles, comme celles relatives à l’éducation ou aux mondes spirituels. À puissance ou pouvoir donné, il peut y avoir des différences de résultats dans les faits. Cela dépend pratiquement de la manière dont l’individu utilise et applique son pouvoir dans et sur la Forme (les mondes formels ou concrets).

francesca blog

Certaines orientations peuvent être destructrices ou au contraire constructrices. Certaines peuvent contribuer à façonner quand d’autres déforment ou dénaturent. Certaines produisent des souffrances alors que d’autres les soulagent… Dans un monde en Balance, on ne recherche pas une application coercitive, mégalomane, psychopathe ni égoïste du pouvoir, mais on utilise le pouvoir personnel avec intelligence et amour dans le but du développement puis de l’utilisation du potentiel personnel et collectif au service du bien commun L’enrichissement maximal d’un groupe, sur tous les plans, provient au départ du libre développement du potentiel de chacun de ses membres, puis de l’expression de ce potentiel dans le respect des autres et en toute conscience et responsabilité. Le développement du potentiel devrait être une des préoccupations principales de tout éducateur.

Le véritable pouvoir, c’est avant tout celui d’être soi-même et d’assumer ses propres choix, le pouvoir d’être et de donner de soi avant celui d’avoir ou de prendre des autres. Une société matérialiste, mettant en avant la possession matérielle et l’assouvissement égoïste des désirs sans se préoccuper des répercussions sur les autres, favorise le pouvoir formel destructeur ou contrôlant. Au contraire, une société basée sur des valeurs plus idéalistes ou spirituelles telles que l’altruisme, le respect des autres et de soi, la bonne volonté et le partage favorise l’expression du pouvoir intérieur, de création, de manifestation et de transcendance du potentiel humain quasi illimité. La question est aussi de savoir si l’on est ici juste pour être et même si on peut être. Si tu veux être, fais comme le rocher, pose-toi et attends… attends jusqu’à ce que le manque d’action et de nourriture désagrège ton corps et le laisse bouffer par les vers.

Si l’on est ici, est-ce seulement pour être ou bien pour agir, de sorte que dans l’interaction entre l’action et la vie se développe la conscience? Notre essence Est. Notre corps Est. Notre conscience se développe lorsque se forme un lien entre les deux par l’action. Le but de la vie n’est pas l’être, mais la conscience et notamment la conscience de l’être. La conscience est ce qui aussi permet le développement et l’expression de l’éthique apte à réguler et canaliser le pouvoir personnel et de lui éviter les tendances coercitives, tyranniques et destructrices diverses. La conscience est le fil ténu qui relie la vie et la forme qu’elle incarne. Elle peut guider ou canaliser le pouvoir de la volonté et de la vie sur le corps et sur la matière.

La vie est mouvement et lorsque l’inertie d’une forme, d’un objet, d’un être ou d’un groupe s’oppose au mouvement de la vie, de la volonté ou du pouvoir d’action d’un être ou d’un groupe, alors, il y a friction et cette friction engendre généralement de la souffrance. Pour éliminer la friction entre vie ou mouvement d’une part et forme ou matière d’autre part, un troisième élément, un lubrifiant, est nécessaire. Entre la vie et la forme, le lubrifiant est la conscience. Entre le pouvoir et l’individu ou le groupe qui l’exerce, le lubrifiant est l’éthique. Le troisième élément est celui qui permet le lien, la synthèse, la cohésion, la synergie entre les deux autres qui autrement engendrent de la friction (ou de la souffrance) en raison de leurs natures ou de leurs mouvements antagonistes.

Vie — Conscience — Forme individuelle ou collective

Pouvoir — Éthique — Action individuelle ou collective

Volonté de mouvement — Lubrifiant — Inertie s’opposant au mouvement

Potentiel créateur — Inspiration — Création

Le potentiel créateur et le pouvoir personnel ne portent des fruits mûrs et sains dans la matière, ne se concrétisent sous forme de manifestations tangibles et de créations concrètes constructives que par l’intervention de la conscience, de l’éthique et de l’inspiration. En absence de conscience, d’éthique, d’inspiration…, les fruits produits sont empoisonnés, engendrent la souffrance et la destruction. En présence de ces dernières, au contraire, l’être humain se réalise pleinement, développe et exprime son potentiel quasi infini… et la société commune, résultat et synthèse des potentiels et actions individuels, se dirige vers un nouvel âge d’or.

Propos de Joseph Stroberg

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

NOS SCENARIOS AVEC L’INVISIBLE

 

Les mécanismes de l’Univers et la façon dont les choses fonctionnent nous sont communiqués de manière périphérique et à petites doses. Inutile de préciser qu’il n’est pas très important de tout comprendre. Si la voiture vous mène à destination, il n’est pas nécessaire de comprendre le fonctionnement du moteur pour arriver en sécurité. Certains d’entre nous souhaitent cependant être des mécaniciens et sont heureux des explications fournies et des enseignements reçus.

Pour ceux d’entre vous qui  désirent en savoir plus, voici toutefois quelques vérités de base : beaucoup, beaucoup d’entités spirituelles comme nous participent à plusieurs autres scénarios sur terre. Certaines sont séparées et indépendantes de nos objectifs sur terre et d’autres nous assistent directement des notre mission ici-bas. Eh oui, il y a d’autres entités dans d’autres mondes. Certaines sont comme nous et suivent d’autres apprentissages. D’autres sont tout à fait différentes ; elles ne sont pas aussi tangibles que celles que nous avons l’habitude de voir et, par conséquent, sont inquiétantes lorsqu’on les aperçoit. Certaines peuvent communiquer marginalement. Certaines essaient et ne le devraient pas ; Certaines nous rendent visite et certaines encore ne le devraient pas.

sacre

Occasionnellement, notre route croise celle d’autres entités. Cela fait parfois partie d’un maître plan, mais parfois cela est sans relation avec nos leçons. La plupart du temps, nous devenons temporairement conscients d’être épiés ou nous sentons qu’une communication a été établie. Cela représente des faits de notre temps ; ce sont des situations exceptionnelles et normales. En d’autres occasion, nous pouvons voir ou entendre des choses qui peuvent nous apeure r ou nous sembler incompréhensibles. Ceci n’est pas si rare, et les gens qui comprennent ce mécanisme sont nombreux. Il s’agit d’une situation normale mais, une fois de plus, il n’est pas nécessaire pour nous de la comprendre.

L’exorcisme des esprits mauvais est une réalité. Il existe de basses entités invisibles qui s’installeront dans la négativité si on les y incite. La dépression profonde  et le repli sur soi sont le syndrome classique de l’invitation. Il faut parfois se mettre à plusieurs pour débarrasser quelqu’un de  ces entités, car la personne ne peut pratiquement pas nous aider. Souvent, par contre, on désigne la maladie mentale et les déséquilibres chimiques biologiques comme des possessions par des entités malignes, car cela semble plus impressionnant de dire que la personne est possédée du diable ; Entendre des voix provient plus probablement d’un déséquilibre biologique que d’un déséquilibre spirituel. Une fonction anormale du cerveau peut facilement générer des signaux mentaux de base qui peuvent se renverser et retourner vers le centre de l’ouïe : la personne entend ainsi réellement les voix générées par cette pensée involontaire. Quoi que effrayant et souvent tragique, ce phénomène n’est cependant pas l’œuvre du diable ou d’autres esprits.

Notre objectif, sur terre, est de transmuter le négatif en positif, autant dans nos propres vies, grâce aux enseignements de Jésus, qu’à l’échelle planétaire. L’amour est roi et il est, de loin la force la plus puissante ; l’absence d’amour est « péché » ; l’incroyable noirceur de cet état se manifeste par la haine, la jalousie, l’égoïsme, l’avarice, la soif du pouvoir et la négligence. Jésus est venu sur Terre pour nous enseigner comment nous élever hors de cette condition, en partant de ce que nous sommes réellement et de la façon dont nous pouvons prendre possession de notre pouvoir et guérir la planète.

On nous demande aussi de répandre la bonne parole, de divulguer la vérité, afin que tout le monde puisse l’entendre. La vérité nous libérera. Cependant, tous ne sont pas prêts à la recevoir, et personne ne doit être nourri de force. Voilà pourquoi un métaphysicien peut vous instruire sur le système puis vous laisser à vous-mêmes. Certains se détourneront en se disant que les métaphysiciens sont fous, mais d’autres trouveront la lumière.

Extrait de la Graduation des temps…. sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/category/1-la-graduation-des-temps/

LES TROIS PREMIERES PHASES DES ILLUSIONS

 

Ce sont des phases ou étapes qui ne se réalisent pas selon une période prédéterminée, car chacun de vous possède sa propre individualité ou vérité. Chaque Être Humain procède selon son propre cheminement. Toutefois, plusieurs se demandent combien de temps il y a entre une phase et une autre, entre un changement et l’autre. Je ne peux pas vous répondre, car c’est une question de vérité individuelle. C’est votre relation avec la réalité de la planète qui détermine le temps nécessaire. C’est une histoire fantastique, n’est-ce pas ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, je veux vous dire que c’est l’histoire de ce qui arrive à un Humain qui sort de sa propre dimension… Un Humain qui a le courage de regarder autour de lui et de se demander « qui » il est.

Illusions

La Première Phase

C’est la curiosité qui amène un Être Humain à se poser des questions sur l’éveil de conscience. Les premières questions qui lui viennent à l’esprit, sont, « Est-ce bien vrai ? Est-ce bien réel ? Est-ce possible ? » C’est là que ça commence. Celles et ceux qui ont entrepris ce cheminement ont déjà franchi cette étape. Ces deux jours, ou la lecture de ces deux messages, seront peut-être spéciaux pour quelques-uns d’entre vous, car vous aurez l’opportunité d’acquérir une plus grande connaissance, puisque la synchronicité du moment présent s’y prête bien. Dès qu’un Être Humain sceptique ou neutre se demande si une telle chose peut être vraiment réelle, cela signifie qu’il y a un début d’ouverture d’esprit. C’est un commencement… Et voilà que vous êtes en train d’écouter ou lire ceci.

Cette fin de semaine peut s’avérer spéciale pour quelques personnes de cet auditoire. Vous ne vous êtes peut-être jamais autorisés à prendre place dans un endroit comme celui-ci, tout en permettant de vous laisser aimer par un tel amour. Est-ce que vous comprenez bien la situation ? Comprenez-vous qu’il y a des centaines d’entités qui sont autour de vous, mais qui… Jamais, au grand jamais, ne vont vous juger ? Peu importe qui vous êtes et peu importe ce que vous avez fait. C’est une réalité qui fait partie de toutes les réalités. Utilisez votre discernement et votre « ressenti », sans croire aveuglément et sans rejeter d’une manière bornée. En ce moment – sur cette scène – il y a des couleurs que quelques-uns parmi vous peuvent discerner. Elles sont là pour celles et ceux qui sont assez avancés, afin que ceci serve de validation à leurs connaissances. C’est encore une vérité parmi tant d’autres.

Ce message n’est pas impertinent. Il ne vous demande pas de faire des manoeuvres hypocrites. Il vous demande seulement d’ouvrir votre coeur pour un moment, sans subir ni refuser. Seulement de rester neutres et libres. Est-ce que vous vous souvenez de la première fois où vous avez ouvert votre esprit à la dite spiritualité ? Vous souvenez-vous de ce sentiment de découverte et de compréhension ? Vous vous êtes peut-être demandés si ceci était réel ou illusoire. Vous vous êtes peut-être demandés ce qui allait arriver par la suite. Cette prise de conscience a-t-elle été le moment où vous êtes tombés en amour avec Dieu ? Se peut-il que les channellings aient eu raison ? Est-ce qu’il y a une vision globale qui dépasse notre entendement actuel ? Est-ce que la vie incarnée peut finalement avoir une raison d’être ? C’est là que vous avez effectué un changement que plus de 90 % de l’humanité n’a pas fait. Cette prise de conscience ou cet éveil sera réalisé par moins d’une personne sur deux cents.

Néanmoins, ce nombre sera suffisant. Faites le compte et vous verrez que cela représente beaucoup de personnes [1/200 de la population mondiale en date du 8 mars = 33,413,113.205 Êtres Humains] C’est un grand nombre de personnes et de lumières ! Alors, que s’est-il passé après le début de votre éveil de conscience, au moment où vous avez ressenti l’amour de Dieu dans votre coeur ? Vous vous êtes demandés si c’était réel, n’est-ce pas ? Quelques personnes se sont refermées, car elles ne pouvaient croire à cette réalité. Savez-vous ce qui se passe lors de l’éveil de conscience ? Vous devez décider si oui ou non vous allez tenir la main de l’ange qui a été avec vous depuis votre naissance, et ce dernier a un nom. C’est votre Soi-supérieur. C’est le premier changement qui se réalise lors de votre prise de conscience, et il est colossal.

La Deuxième Phase

La deuxième phase a commencé quand vous avez décidé que c’était vrai et que vous alliez faire quelque chose à ce sujet. Ces huit phases ou étapes sont les événements principaux du cheminement spirituel d’un Être Humain… Une sorte de générique. À noter que plusieurs ne terminent pas la première phase. Ils vont et viennent à des réunions comme celle-ci dans le seul but de ressentir l’énergie. Ils croient de tout leur coeur, ils ressentent l’amour de Dieu qui se manifeste à travers eux, et, la plupart du temps, c’est tout ce qu’ils veulent. C’est tout ce dont ils ont besoin. Toutefois, il y en a plusieurs qui veulent aller plus loin. Ils se demandent ce qu’ils pourraient faire pour être plus près de cet ange qu’ils viennent de découvrir en eux-mêmes. Ils se disent, « Est-ce qu’il y a quelque chose que je doive faire, pendant que je suis sur la planète ? Est-ce qu’il y a un processus de communication avec l’Esprit ? Si oui, où est-il, et comment dois-je procéder ?

Ce changement est représenté par l’intention d’un Être Humain qui décide de pousser sur la porte de l’autre côté du voile. La plupart des Êtres Humains qui sont assis devant moi l’ont fait. Ah ! C’est là que ça devient un peu effrayant, n’est-ce pas ? C’est là que vous allez faire quelque chose qui va contre la réalité de tout ce que vous avez vécu au cours de votre vie ! Vos amis ne seront peut-être plus vos amis, car ce changement vous propulse dans un endroit de connaissances. Béni soit l’Être Humain qui passe à travers ce changement. Nous vous affirmons que vous n’êtes jamais dans l’obscurité et que vous n’êtes jamais seuls. Il y a des légions d’êtres angéliques qui sont de l’autre côté de cette porte. Ils portent votre nom. Dès que cette porte est suffisamment ouverte, ils entrent dans votre vie, et vous commencez à ressentir une grande paix, au sujet de ce que vous avez fait. Permettez que le sentiment d’amour devienne une preuve dans votre vie, afin de réaliser que vous avez fait une chose qui était appropriée.

« Très bien, Kryeon, dis-moi comment faire ! » Chaque Être Humain va le faire d’une manière différente. Quelques-uns vont entrer en méditation et dire, « Je suis prêt. Montre-moi ce que je dois faire. » D’autres vont chercher des livres qui parlent d’un système – des étapes ou phases de l’ascension. D’autres encore vont glaner des connaissances à gauche et à droite, afin d’avoir une meilleure idée sur la manière de procéder. Ce sont toutes des actions appropriées. Les besoins sont particuliers et individuels, selon les cultures et l’expérience sur Terre. Dieu n’est pas assis là-haut sur un trône, en train de vous dire que ce que vous faites est faux ou mauvais. Dieu est patient. Si vous voulez monter cent marches à genoux, pour en arriver là où vous voulez aller, nous le ferons avec vous. C’est l’amour de Dieu, et il est sans jugement. Aimez-vous les procédures ou les rituels ? Si oui, les anges seront assis près de vous, pendant que vous les faites.

Il y a des Humains qui disent, « Kryeon, ceci ne répond à rien. Tu me dis que tout ce que je fais pour progresser sur mon cheminement spirituel est approprié, n’est-ce pas ? Oui. Peu importe la manière dont vous poussez sur la porte. Prenez autant de temps que vous le voulez. Le résultat sera le même, car vous commencerez à percevoir et ressentir la maîtrise qui vous arrive de l’autre côté de cette porte. Vous ne saurez pas trop quoi faire avec, mais vous aurez la confirmation que c’est une réalité et qu’elle vient de se réaliser.

C’est difficile à expliquer. C’est comme un Humain qui a toujours été dans l’obscurité et qui commence à ouvrir lentement une porte où il y a une brillante lumière derrière. Quelques-uns vont préférer attendre, puisqu’ils ne souhaitent pas aller plus loin – pour le moment. D’autres vont la maintenir la porte entrouverte, afin d’en savoir un peu plus au sujet de cette lumière. Une autre partie va carrément ouvrir toute grande la porte et dire, « Cher Dieu, je suis prêt. Partons ! Dis-moi ce dont j’ai besoin de savoir. » C’est la deuxième phase. C’est la plus décisive des huit, car c’est elle qui enclenche le processus. Une fois que ce processus est enclenché, il est difficile de l’arrêter. Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose que vous connaissez ? Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose aussi profonde et intense que celle-ci ?

Permettez-moi de vous poser quelques petites questions. Si… Depuis que vous écoutez ou lisez de ce message, vous avez ressenti l’amour de Dieu ou perçu les couleurs, pouvez-vous réellement retourner en arrière et tout effacer ? Pouvez-vous vraiment dire que vous n’avez absolument rien vu ni ressenti ? D’une manière ou d’une autre, vous savez très bien ce que je veux dire.

La suite de cette phase est intéressante. Il se peut que la distance entre cette phase et la suivante soit très longue. Cela va dépendre de la vérité individuelle de chaque Être Humain, et de la vitesse à laquelle il veut procéder. Nous vous répétons qu’il ne s’agit pas d’un jugement de notre part. Vous avez celles et ceux qui diront, « En effet, je pense pouvoir accomplir ceci en tant de jours ou tant de semaines. » Ah, oui ! Vraiment ? Comment vont-ils établir un étalonnage dans l’éternité de l’espace-temps ? Comment vont-ils savoir quand c’est terminé ? Comment vont-ils savoir jusqu’où la porte peut s’ouvrir ? Non. C’est une question qui est propre a l’individualité de chaque Être Humain. Parmi les personnes qui sont ici, ou parmi celles qui lisent ces lignes, il y a des « personnes facilitatrices » qui ont pour but principal – dans leurs vies actuelles – de vous aider à ouvrir cette porte qui mettra votre propre divinité en lumière. Est-ce que ceci commence à être, un « tout petit peu » sensé, selon votre propre vérité ? Leur objectif est de vous aider à vous dorer au soleil de l’amour de Dieu, à relaxer, à vous équilibrer dans cet amour.

Tout à l’heure, vous avez entendu l’enseignante Peggy (Peggy Phoenix Dubro qui a parlé à la conférence de la matinée). Savez-vous quelle est sa tâche sur cette planète ? La réponse est évidente. Elle vous aide à rester en équilibre, afin que vous poussiez ressentir l’amour de Dieu dans votre coeur. Donc, lorsque vous avez passé à travers les phases et que vous êtes diplômés, vous pouvez alors dire, « Maintenant, j’ai une plus grande compréhension de ma maîtrise intérieure. » Elle aide les Humains à ouvrir la porte et comprendre la lumière. Il y a 25 ans, cet enseignement n’était pas disponible. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que la vibration de cette planète n’était pas prête pour un tel enseignement. Avant la Convergence Harmonique, il était très difficile de travailler avec cette énergie. Il y a beaucoup de nouvelles informations dans cet enseignement. C’est une nouvelle énergie de découverte.

La Troisième Phase

C’est la phase la plus difficile à expliquer. C’est celle où l’Être Humain en arrive à comprendre que l’ombre et la lumière qui font partie de sa vie sont des choses normales, à comprendre que cette situation est sensée. Nous en avons souvent parlé au cours des derniers mois, puisque c’est la chose la plus ardue à accepter pour un Humain. Vous devez maîtriser cette phase avant de passer aux suivantes, car la conscience est ainsi faite. Tant et aussi longtemps que cette phase ne sera pas acceptée et digérée, vous ne pourrez pas franchir les portes suivantes. Chaque phase ou changement vous prépare pour l’expérimentation de la prochaine étape. Vous cheminez d’une manière linéaire à travers ces phases. Ce n’est pas dû à la complexité… C’est plutôt à cause des qualités dues aux révélations, aux prises de conscience et aux changements consécutifs.

Dans la 3-D, les Êtres Humains font quelques observations intéressantes. Si une chose magnifique et grandiose leur arrive, telle qu’une guérison qui leur semble miraculeuse, ils disent, « Cela doit venir de Dieu. Je n’aurais jamais pu faire une telle chose. Cela doit nécessairement provenir de Dieu. Dieu soit loué ! » Si une chose vraiment mauvaise prend place dans leurs vies, une chose qui semble les attraper au passage et les projeter dans des endroits obscurs, ils disent, « C’est assurément le démon. C’est probablement Satan lui-même qui m’a agrippé et qui m’a éloigné de toutes les bonnes choses. » Voyez-vous qu’à partir de ce point de vue, les Êtres Humains sont très intéressants à observer ? Ils ne sont pas responsables de rien de ce qui leur arrive… Que ce soit bien ou mal. Si c’est bien, ça vient de Dieu. Si c’est mal, ça vient du diable. Ceci m’amène à vous poser une ou deux petites questions. Si c’est bel et bien le cas, alors, que faites-vous ici, sur Terre ? Êtes-vous des pantins qui êtes ballottés au gré des vents du bien et du mal ? Êtes-vous responsables de quoi que ce soit ?

Béni soit l’Être Humain qui réalise que chaque événement ou expérience de sa vie incarnée comporte « naturellement et à la fois » de la lumière et de l’obscurité. Il y a la présence de Dieu, et l’absence de Dieu ou ignorance (selon votre divinité oubliée). Permettez-moi de vous exprimer notre perception de l’obscurité. C’est tout simplement l’absence de la connaissance ou de la lumière de la connaissance. Maintenant, permettez-moi encore une fois de vous exprimer notre perception de la lumière. C’est la connaissance, c’est cette chose qui n’a pas de points obscurs, car tout baigne dans la lumière de la connaissance. L’obscurité n’a aucun pouvoir contre la lumière ou la connaissance [NDT : Nos scientifiques ne peuvent pas créer une lampe de poche qui projette un rayon noir ou obscur dans la lumière]. Cependant, la lumière peut facilement faire disparaître l’obscurité. L’Être Humain a le choix d’ouvrir son esprit et laisser passer la lumière, mais il peut également fermer son esprit et bloquer la lumière de la connaissance, sauf qu’il ne peut pas créer d’obscurité.

Je vais maintenant vous parler d’une partie de vous qui va peut-être vous sembler incroyable. En outre, il vous sera difficile de l’accepter. Tous les démons, diables et forces obscures que vous avez vus, perçus ou ressentis dans votre vie, ont été générés par la conscience Humaine. Tous les magnifiques miracles qui se sont produits sur cette planète ont été réalisés par la conscience Humaine – ce maître de lumière qui est en vous !

Quand le maître de l’amour que vous appelez Jésus le Juif a marché sur cette planète, il y a plusieurs années de cela, il a dit, « Je suis fils de Dieu, et vous l’êtes aussi. » C’est écrit. Voyez par vous-mêmes. C’était la reconnaissance du maître en vous. Lorsqu’un Humain comprend qu’aucune entité ne se bat dans le but de posséder son âme, que c’est lui qui est responsable de sa vie, que l’obscurité et la lumière font partie de son Être, cela constitue une percée majeure dans la connaissance de « Qui » et de « Ce » qu’il est. C’est la prise en charge de Soi. Aucune entité n’a fait quoi que ce soit pour vous amener au sentiment de la sous-estimation de Soi. Personne ne cherche à vous attraper. Vous êtes précieux, et vous possédez votre propre lumière.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation de Kryeon par Lee Carroll – présentée à Mexico, Mexique le 20 octobre 2007 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

SE RASSEMBLER POUR MIEUX PARTAGER NOS RICHESSES

 

les Hathors 

Le Grand Rassemblement, c’est inévitablement l’alliance d’un nouveau groupe de bâtisseurs du futur, d’entrepreneurs sociaux, d’artistes inspirés, de créateurs visionnaires, d’activistes humanitaires et de précurseurs de nouvelles idées qui ont une chose en commun : la compréhension profonde que le bien-être de la communauté est directement relié au bien-être individuel et que c’est la seule voie vers une véritable transformation. Ces individus sont les agents du changement à venir, car ils représentent les qualités dynamiques et révolutionnaires des âmes plus évoluées. Les êtres de lumière sont unanimes à propos et l’archange Michaël le dit clairement dans son message : 

Nous vous demandons de vous engager à devenir des porteurs de lumière et des serviteurs du monde. Toutes les générations sont invitées à participer, et chacun de nous est l’un de ces agents. En cet instant même, le Grand Rassemblement a lieu, et à un moment ou l’autre, nos chemins se croiseront. Il est temps de partager nos richesses, notre culture et notre pouvoir au profit de tous… Dans notre cœur, nous le savons. 

Mais ce qui me ravit encore plus, c’est que vous puissiez finalement y écouter « Le chant de la destinée supérieur ». A la naissance de leurs enfants, les Hathors se rassemblent et chantent ce chant particulier avec l’intention d’éliminer les obstacles pour l’enfant en envoyant les vibrations sonores de leurs voix dans la trame temporelle de son être. Ce soutien s’avère très efficace pour aider l’enfant à entrer dans le monde. Depuis 2008, je souhaiterais vous offrir ce chant pour vous et vos enfants. J’ai attendu jusqu’à ce mois pour faire ma demande, sachant très bien que pour Tom et Judy Kenyon ce chant a un aspect hautement sacré. A ma connaissance, il n’est sur aucun des CD de Tom. Toutefois, il arrive que ce dernier chante cette pièce aux participants à ses ateliers.

 

Au-delà des croyances de toutes les religions,

Il y a la vérité  de l’esprit humain.

Au-delà du pouvoir des nations, il y a le pouvoir du cœur.

Au-delà de l’esprit ordinaire, il y a le pouvoir de la sagesse, de l’amour

Et de l’énergie de guérison en provenance de l’Univers.

Lorsque nous pouvons trouver la paix à l’intérieur de notre cœur,

Nous pouvons alors toucher ses pouvoirs universels.

 

Avec une immense gratitude…. Martine Vallée.

 

Il se produit présentement un prodigieux rassemblement des consciences. Vous pouvez appeler cela une grande transformation si vous le désire, amis le mot « transformation » signifie simplement qu’un changement a lieu, tandis que le mot « rassemblement » veut dire qu’une union se crée. 

Un changement peut avoir lieu sans que quiconque ait fait quoi que ce soit. Par contre, un rassemblement requiert la conscience unitaire dont Kryeon nous dit qu’elle est la clé de notre survie et de la paix sur terre. Le paradigme de la réalité continue donc de changer, ce qui implique pour nous tous la responsabilité d’effectuer un auto-examen plus complexe pour comprendre enfin le rôle de l’ADN dans notre corps, de voir notre divinité intérieure comme un outils de travail et de devenir plus multidimensionnels, c’est-à-dire moins focalisés sur la survie tridimensionnelle. 

Question : Comment des centaines de milliers d’humains en viennent-ils à se rassembler pour une même raison sans qu’il existe une organisation centrale ? En l’absence de prophète, d’organisation et de doctrine, qu’est-ce qui les attire ? Pourquoi sont-ils intéressés ? Sans système tridimensionnel pour répandre l’information, comment ont-ils été mis au courant ? 

Réponse : Dans le vieux paradigme de la conscience humaine, on a besoin d‘un dirigeant, d’un livre, d’une doctrine, d’une liste de membres en bonne et due forme, et il faut dépenser des millions en méthodes d’évangélisation pour « conscientiser les gens ». Ce n’est pas le cas de ce nouveau rassemblement, comme si tout était déjà en place, et pourtant le mécanisme est invisible. Si c’est ce que vous pensez, vous avez raison. Un éveil multidimensionnel a vraiment lieu, et les vielles âmes qui habitent la planète le sentent intuitivement. 

En dehors de toute logique tridimensionnelle, les vieilles âmes se rassemblent. Pourquoi ? Le moment est venu, sur le plan énergétique, pour ces assemblements d’âmes qui aideront la planète à atteindre le « point décisionnel » en semant les germes d’une paix terrestre durable.

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

Extrait du livre Le Grand rassemblement aux editions Ariane  

 

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE DEUXIEME CHAKRA

 

kachLeçon : Respectez-vous les uns les autres.

Pouvoir : Créativité.

Forces : Instinct de survie, y compris celui de « lutter ou s’enfuir », résilience, persévérance, capacité de créer et de prendre les risques, sexualité et sensualité, sans des affaires.

Ombre : Déposséder les autres de leur pouvoir ou les utiliser à votre avantage.

 

Ce chakra est centré dans les organes sexuels et le bas dos. Alors que le pouvoir inhérent au premier chakra fait partie d’une famille tribale, ou diffuse une énergie de groupe, l’énergie du deuxième se concentre sur votre capacité personnelle de gérer le pouvoir de la sexualité, de l’argent, l’influence ou le contrôle sur les autres, la concurrence et l’autodéfense. Les chakras voisins concernent des domaines qui parfois se chevauchent et ces puissantes énergies du deuxième chakra sont toutes clairement reliées à la survie, rôle des premier et troisième chakras. Notre capacité de faire et de gérer de l’argent, notre orientation sexuelle et nos attitudes à propos de la sexualité, notre niveau relatif de pouvoir personnel et notre capacité de l’utiliser, tout cela est gouverné par des accords que nous avons conclus concernant le deuxième chakra.

Sur le plan  de la perception physique, votre deuxième chakra évalue automatiquement toute situation selon la façon dont elle affecte votre survie. Etes-vous en sécurité sur le plan physique ? Y a-t-il des implications financières ? Votre pouvoir dans cette situation est-il menacé par quelqu’un de plus gros, de plus fort, de plus riche, de plus sexy ? Une part de vous évalue instinctivement chaque instant en termes de menace à votre survie. Si vous entrez dans une pièce remplie d’amis et de parents affectueux, par exemple, votre cerveau et votre corps scrutent tout de même l’espace et l’énergie environnante pour y déceler tout danger physique ou attitude négative. Vous essayez également de repérer toute menace qui pourrait peser sur les gens que vous aimez. Combien de fois avez-vous eu l’impression, en rencontrant par hasard un ami ou un membre de votre famille, ou en pensant à quelqu’un, de « savoir » que quelque chose n’allait pas, sans savoir exactement pourquoi ?

C’est ce centre énergétique qui vous maintient dans vos dépendances, que ce soit la drogue, le travail ou d’autres habitudes. Le besoin d’être le premier en ligne ou d’avoir le dernier mot dans une discussion ou de débattre avec quelqu’un est une forme de dépendance aussi sûr que l’alcoolisme ou la gourmandise. La dépendance est le fait de céder votre pouvoir à une substance qui, en retour, vous contrôle ; une sorte de souque à la corde du deuxième chakra.

C’est le chakra de « lutte ou de fuite » qui est une autre manifestation de votre instinct de survie. C’est aussi le centre de votre corps qui se nourrit de créativité et de votre besoin d’engendrer, littéralement ou au figuré, des projets créatifs. Mais si la naissance est associée à ce chakra, il en va de même pour l’avortement réel ou symbolique. Lorsque les projets ou les activités créatrices dans lesquels vous êtes engagé ne peuvent être complétés, leur mort prématurée représente un avortement énergétique. Dans cette perspective, les hommes comme les femmes doivent reconnaître qu’ils avortent parfois. Un grand nombre des hommes que j’ai lus et qui étaient atteints du cancer de la prostate avaient « avorté » leurs projets créatifs au milieu de la course.

Le viol physique et l’énergie de vengeance sont également des produits du deuxième chakra. En ce sens, le viol est une atteinte, non seulement au corps physique, mais aussi à la vie émotionnelle, psychologique et créative de quelqu’un. Bien des gens portent les cicatrices d’un viol de leur psyché, mais parce qu’ils ne font pas le rapport avec le viol en tant que crime énergétique, ils sont complètement inconscients de la source de leur traumatisme et encore moins capables de la guérir.

Vous avez peut-être, avec des gens, bien des Contrats qui surgiront à la lumière de la conscience lorsque vous évaluerez votre lien énergétique avec eux, à travers des questions reliées à ce chakra. Parce que toutes les questions relatives au deuxième chakra ont un rapport quelconque avec la survie matérielle, ce chakra reflète certains de nos aspects vulnérables les plus profonds.

Arleen, qui a un fort archétype de Sauveteur, est entrée en relation avec un home en le « sauvant » émotionnellement alors qu’il traversait une période d’adaptation particulièrement solitaire. Il venait d’arriver en ville et connaissait peu l’endroit. Arleen approcha Jacob alors qu’il faisait ses cours seul ; elle lui offrit de l’aider à se repérer dans la ville. Son ambition, cependant, était que cette offre conduise à une relation amoureuse. Arleen développait un attachement énergétique envers Jacob à travers son deuxième chakra, parce qu’elle ressentait une attirance sexuelle envers lui et comptait bien orienter le sens de la relation. Mais le modèle archétypal de son énergie était celui du Sauveteur plutôt que celui de l’Amoureux. Son besoin d’être en relation, en même temps que sa peur que cela ne se produise jamais, anima la « personnalité » de son archétype du Sauveteur. Chaque fois qu’elle pensait à Jacob, son Sauveteur suscitait automatiquement les mêmes pensées qui transformèrent la relation en un fantasme dans l’esprit d’Arleen.

Même si Arleen et Jacob commencèrent de se voir presque chaque jour, l’amitié ne sembla jamais passer au stade amoureux, ce qui frustra Arleen. Un jour alors qu’ils étaient assis dans un restaurant, une amie d’Arleen, Jane, s’approcha de leur table, et Arleen la présenta à Jacob. Plus tard cette semaine-là, Janes rencontra Jacob par hasard en l’absence d’Arleen, et ils commencèrent à se fréquenter. A la différence de ce qu’il avait éprouvé pour Arleen, les sentiments que Jacob nourrissaient envers Janes étaient d’ordre amoureux. Lorsqu’Arleen apprit la nouvelle, elle se sentit trahie et rejetée, et lutta contre un brûlant désir d’humilier publiquement le couple. Elle s’imagina détruire la voiture de Jane et se répéta que celle-ci finirait par décevoir Jacob et qu’il reviendrait vers elle.

L’attachement destructeur d’Arleen à ces deux personnages provoqua une hémorragie d’énergie à travers son deuxième chakra, car toutes les questions qui l’agitaient appartenaient à celui-ci, tout comme ses intenses sentiments d’envie, de vengeance et sa peur d’être seule. Afin de rompre son lien énergétique avec ces deux personnes et avec son fantasme de relation avec Jacob, Arleen dut d’abord aborder cette expérience d’une perspective symbolique. Elle dut interpréter la signification des événements en tenant pour acquis qu’elle avait un Contrat avec chacune de ces personnes pour des raisons qui serviraient à son développement spirituel.

Même lorsque nous obtenons une révélation qui jette une lumière spirituelle sur une situation pénible, nous pouvons avoir de la difficulté à affronter de vieilles blessures, d’anciennes colères et des rejets. Pour vous libérer de cette emprise, vous devez remonter l’échelle des chakras jusqu’à ce que vous soyez capable de considérer une expérience pénible d’un point de vue symbolique et objectif. La guérison survient parfois, et ce travail intérieur qi consiste à apprécier votre histoire sur le plan symbolique se produit rarement du jour au lendemain. En plus d’envisager la possibilité qu’elle avait fait cette pénible expérience parce qu’elle avait besoin d’affronter son archétype du Sauveteur, Arleen dut également s’ouvrir à l’idée d’apprendre, de pardonner et de passer à autre chose.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE QUATRIEME CHAKRA

 

images (2)Leçon : L’amour est un pouvoir divin.

Pouvoir : Amour et compassion.

Forces : Pardon, dévouement, inspiration, espoir, confiance, capacité de guérison.

Ombre : Jalousie, colère, ressentiment, incapacité de pardonner. 

Le quatrième chakra est le centre du cœur. En tant que gardien de la sagesse et du pouvoir de pardon et de relâchement, ce chakra règne sur le processus de transformation. Le centre du cœur régule toutes les questions d’émotions, d’amour, de compassion, de générosité et d’empathie, de haine, de jalousie et de malice. Le chakra du cœur gouverne aussi l’épreuve spirituelle du pardon aux autres et à soi-même.

Le pouvoir de ce centre énergétique anime la vie qui vous entoure, donnant texture et sens à toutes les activités et à tous les échanges. Et bien que chacun de vos chakras serve l’ensemble de votre champ d’énergie, le quatrième est le plus important, car c’est là que résident l’amour, la passion, l’envie, la générosité, la compassion et toutes les émotions reliées à vos peurs et autres forces. Votre pouvoir réside dans votre cœur. Sans cette énergie, rien ne peut se manifester ni fleurir dans votre vie, à partir de vos relations romantiques jusqu’à votre créativité artistique.

Vos perceptions du quatrième chakra mesurent également votre réaction émotionnelle à un cadre matériel ou à une relation. Ressentez-vous de l’amour ou de la colère envers quelqu’un de votre entourage ? Quelqu’un vous attire-t-il du point de vue émotionnel ? Vous n’êtes peut-être même pas conscient des évaluations de votre quatrième chakra, mais il les transmet énergétiquement au cinquième afin de déterminer comment vous communiquerez vos réactions à ceux qui vous entourent.

Le quatrième chakra régule aussi le genre d’inspiration émotionnelle qui peut inspirer une grande créativité, comme les chansons et la poésie amoureuse. Le quatrième chakra était si prépondérant chez Emily Dickinson que celle-ci pouvait écrire des poèmes d’amour, sensibles et brillants malgré l’absence de relation continue avec d’autres gens. L’énergie de son quatrième chakra lui permettait de ressentir non seulement de l’amour conventionnel (pour sa famille et pour l’homme marié dont elle aurait été amoureuse), mais aussi l’amour mystique du monde naturel qui se reflète dans sa poésie. En effet, c’était le langage dans lequel Emily Dickinson priait le Divin. Tout comme la merveilleuse poésie amoureuse de Rumi, le mystique soufi du XIIIè siècle qui s’adresse à Dieu avec le lyrisme détaillé et sensuel d’un amoureux chantant pour sa bien-aimée.

Au Bengale, au XVIIIè siècle, le mystique hindou Ramprasad Sen composa une série de poèmes d’amour à la Mère Divine telle que représentée par la déesse Kâli. Comme Rumi, Ramprasad utilisait la métaphore de l’ivresse du vin pour décrire l’abandon total au Divin. « L’explosion de langage éveillé que vivent les poètes authentiques après la naissance de la créativité peut transformer entièrement leur être, car la substance de l’humanité est infusée avec le langage », écrit le cheikh soufi moderne Lex Hixon à propos de Ramprasad. « Si la poésie est suffisamment forte, le corps culturel environnant ressent son impact et en est transformé, comme la pâte pétrie lève grâce au pouvoir de la levure et, cuite, devient une réalité nouvelle ». Hixon parle peut-être du pouvoir du quatrième chakra de transformer l’âme humaine.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

DE L’AUTRE COTE DE LA LUMIERE

 

kit-transfert-face-a-face1247210664Il arrive que le pouvoir soit mal dirigé. Les lois qui le gouvernent ne dictent pas la direction dans laquelle il doit être focalisé. C’est le terrain de jeux du libre Arbitre, vous êtes donc libres de décider de la manière d’utiliser vos capacités ; nous avons déjà parlé de cela. Un grand nombre de gens parmi vous sur le Terrain de Jeux distinguent le manque de lumière et lui donnent vie et pouvoir en l’appelant « obscurité ». Cette dernière ne mérite même pas de mot car la décrire ainsi est inapproprié. Il s’agit plutôt de l’absence de quelque chose. C’est une illusion créée par la polarité sur le µTerrain de Jeux, mais c’est toutefois une composante nécessaire.

Sans contraste, il serait impossible de définir ce que vous appelez la « Lumière ». Vous êtes tellement puissants que vous créez aisément cette chose que vous appelez « le mal ». Nous vous disons que c’est seulement un reflet de votre propre peur qui lui donne vie. Ceci est un véritable testament, mode d’emploi de vos pouvoirs de création.

Observez la mer tandis qu’elle vient frapper le rivage avec force. A mesure que cette puissance se dissipe, l’eau reflue vers l’océan pour retrouver encore une fois un équilibre naturel car c’est ainsi que l’Univers fonctionne. Vous ne devriez pas vous attarder sur ce processus de flux et de reflux, de bien et de mal mais c’est ce que beaucoup ont fait. Il s’agit d’un mécanisme naturel et d’une composante indispensable de votre monde tridimensionnel, de simples parties du Tout. Suivez le courant d’énergie et le flux universel et vous découvrirez votre vérité dans ces choses appelées « obscurité ». L’ombre n’est pas l’opposé de la lumière, elle est juste l’absence de Lumière.

Nous constatons que c’est souvent vos jugements eux-mêmes qui vous retardent dans l’évolution que vous sollicitez. Nous vous avons offert l’outil du discernement pour qu’il vous soit plus facile de voir comment procéder pour opérer des choix sans jugement. Si vous montrez du doigt quelque chose en disant que c’est mauvais, vous placez une énergie autour de cette chose et en la distinguant vous lui donnez vie. Même en essayant de vous en éloigner et de vous en séparer, elle vous suit car il existe un lien avec votre énergie à partir duquel elle a pris vie.

Ces énergies sont indiscutablement devenues très réelles car le pouvoir qu’elles détiennent à présent est égal au vôtre dans tous ses aspects. Elles sont en fait la descendance de vos pensées. Vous créez toujours vos peurs, c’est le mécanisme qui leur permet de se manifester.

Observez que dans votre bulle de biologie, vos yeux se focalisent dans une direction et reçoivent une intensité vibratoire de cette seule provenance. A l’identique, vos oreilles sont orientées dans la même direction que vos yeux, ainsi que votre bouche et votre nez. Ils sont tous de très puissants capteurs vibratoires. Nous vous demandons de garder présent à l’esprit que c’est ainsi que vous communiquez avec le monde tridimensionnel que nous appelons le Terrain de  jeux du Libre Arbitre.

C’est par l’intermédiaire de ces détecteurs que non seulement vous recevez l’information mais qu’également vous envoyez des vibrations dans l’Univers, lesquelles sont une part du processus de co-Création. Montrez-vous très sélectifs de la direction dans laquelle vous dirigez ces capteurs car c’est celle de votre prochaine réalité.

Dans les outils que nous vous avons donnés concernant l’art de la Co-Création, nous vous avons expliqué comment ces manifestations, accompagnées d’émotions, voyagent à travers le temps plus rapidement que les autres. Créez avec passion dans votre cœur et vous obtiendrez toujours des résultats. L’émotion qui agit comme le plus puissant des déclencheurs sur la manifestation est la peur. La plus mal comprise des émotions est souvent la plus influente. Pour beaucoup de gens sur la planète, c’est la directive par excellence qui détermine le déroulement de la journée. Il n’y aucun jugement à ce propos, on observe simplement qu’elle ne conduit pas aux buts que vous vous êtes fixés. L’image serait plus évocatrice si on comparait la peur au reflux de l’océan, tout en considérant qu’elle fait partie du tout. De bien des manières, cette émotion s’est avéré un outil nécessaire et profitable. Tout comme l’obscurité est juste un manque de lumière, la peur est seulement un manque d’information.

Votre merveilleuse nature humaine vous pousse à chercher dans tous les recoins de votre existence des réponses à toutes vos questions. Votre croyance inhérente est que si vous avez les réponses à toutes les questions, vous aurez alors en votre possession tout ce qu’il vous manque pour venir à bout de vos problèmes.

Nous vous déclarons qu’il vous est demandé à tous de ne porter que de petites pièces du puzzle car, tous ensemble, nous formons la totalité de la création. Pourtant chacun de vous est complet en tant que tel et a accès à toutes les autres pièces par la connexion qui vous relie les uns aux autres. Voilà pourquoi le Groupe comprend neuf personnes (9 sœurs des Pléiades), chacune offrant son domaine d’expertise. Ce que nous proposons à votre discernement individuel est une combinaison et un équilibre d’information qui font écho en vous car c’est la vérité unique qui provient de la Source contenant la saveur et l’attraction de votre famille spirituelle originelle.

Appuyez-vous sur ceux qui vous entourent pour combler le vide de renseignement et voyez comment la peur se dissipe.

En apprenant à utiliser la peur comme un outil, nous vous demandons de la voir comme étant le signal émotionnel d’un simple manque d’information. Tout d’abord, ressentez la peur et apprenez à la concevoir comme une occasion de progresser. Ensuite, engagez-vous dans cette opportunité avec calme et résolution à mesure que les choses se présentent. Une fois que, malgré la peur, vous avez réussi à avancer, elle n’ a plus le pouvoir de vous détourner de votre joie.

Faites cela souvent et bientôt au lieu de ressentir la peur de la manière habituelle, vous éprouverez de l’excitation devant l’occasion qui se présente. Distinguez le contraste entre ce sentiment et le sentiment d’amour. Comme nous l’avons montré au Gardien, la peur est l’exact opposé vibratoire  de l’émotion d’amour. Quand vous êtes en état d’Amour, tout est à votre disposition et le manque de compréhension n’existe pas. Considérez ceci comme le flux et le reflux de l’océan avec l’évidence que chacun de ces mouvements a sa place et son utilité.

Il vous incombe de progresser entre vos peurs. Nous voyons les nombreux signaux mélangés que vous recevez, chacun revendiquant être la réponse unique et véridique. Nous avons pour vous une grande compassion. Vous ne saisissez pas que ces temps sont de grande importance pour l’Univers tout entier car votre Terrain de Jeux est le seul en son genre. Ce fut une expérience de proportions authentiquement phénoménales. Ce drôle de petit Jeu de Dieu qui Se cache, qui Se cherche, nous a conduits à découvrir quelques vérités très profondes au sujet de tout ceci.

Cela peut vous aider de savoir qu’il y a des moments que vous percevez comme étant les plus sombres et qui vous fournissent des réponses que vous n’auriez jamais obtenues autrement. Comprenez que vous n’êtes jamais seuls. Sentez que nous sommes près de vous et si vous souhaitez notre guidance, nous sommes toujours là pour vous. Appuyez-vous sur nous et nous serons toujours présents pour vous soutenir. La seule chose que vous ayez à faire est de demander et de vous rappeler. Si vous manquez d’information, demandez et nous vous apporterons des réponses pour combler le vide de votre peur.

Nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect, de prendre soin les uns des autres et de jouer convenablement ensemble.…

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Message des PléiadiensExtrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

L’EVEIL DE NOTRE POTENTIEL DIVIN

 

Mukesh Singh ChTNous voulons tous connaître notre raison d’être. Quelle est donc notre mission ? Les initiés sont faciles à repérer: leur vie rayonne de sens. Comme ils perçoivent le dessein de leur vie, ils ont la force d’en traverser les périodes difficiles autant que d’en apprécier les meilleures. Mais bien des gens n’en ont pas d’idée précise, ou ignorent tout à fait leur raison d’être. Depuis que je pratique l’intuition médicale (c’est-à-dire la capacité de « lire » l’état psychologique de quelqu’un par l’intuition plutôt  que par l’examen et le diagnostic physiques), on me demande souvent : « Pourquoi suis-je malade, et comment guérir ? » Encore plus souvent et avec plus d’insistance, on me demande : « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable raison  d’être ? Que faire de ma vie ? » En un sens, ce manque de direction et de compréhension de soi constitue un problème de santé, car il peut engendrer diverses formes de stress émotionnel, comme la dépression, la fatigue et l’anxiété. Lorsque ces tensions et ces émotions négatives s’installent, elles peuvent engendrer la maladie. La connaissance de votre mission n’est  pas qu’une aspiration de l’esprit : elle est également essentielle à votre corps et à votre âme. 

Une vie confuse et dépourvue d’orientation peut entraîner d’autres conséquences. L’ignorance de votre mission peut avoir un effet destructeur sur vos  relations. Comme le disait souvent le regretté Howard Thurman, théologien, mystique et professeur à Harvard, nous devons nous poser deux questions : « La première est « Où vais-je ? » et la seconde, « Qui  viendra avec moi ? » Si vous ne vous les posez pas dans cet ordre, vous aurez des difficultés. » Sans cette compréhension de soi, sans ce dessein, nous pouvons porter atteinte à notre entourage et nous faire du tort. Sans une idée claire du « tableau d’ensemble », nous ne pouvons réagir correctement aux événements et aux gens lorsque les choses vont mal. […] 

Après avoir, pendant plus de dix-sept ans, aidé des gens à trouver et à utiliser leur boussole intérieure, j’en conclus que cette absence d’orientation spirituelle et émotionnelle est endémique. En plus de représenter un problème personnel pour bien des gens, c’est aussi une préoccupation mondiale : d’un point de vue cosmico-pratique, à quoi sert à l’univers une  planète remplie d’âmes qui n’ont pas la moindre idée de leur raison d’être ni de leur mission ? 

Lorsqu’on me demandait comment « se réapproprier sa propre existence » ou guérir ses blessures, comment trouver la bonne direction, je recommandais souvent la prière. Mais malgré toutes les qualités de cet exercice, j’ai cherché un autre chemin ou processus précis par lequel on puisse clarifier sa vie et trouver sa raison d’être. Personne ne peut tout prévoir,  bien sûr mais si nous pouvions envisager le sens symbolique de nos expériences, nous serions mieux préparés à affronter les inévitables changements et à nous y adapter. Au lieu de nous opposer à la transformation (tout en accumulant des  cicatrices émotionnelles), nous pourrions choisir, voir les événements sous un jour différent, accepter les changements et profiter de notre vie. Considérant l’importance personnelle et planétaire de la connaissance de notre mission, pourquoi est-elle si difficile à trouver ? Comment peut-on mieux la chercher et s’en informer ? Pourquoi certains la découvrent-ils  facilement, tandis que d’autres peinent sur le moindre indice ? Comment nous en faire une idée ? 

Chacun de nous a intérêt à connaître sa mission, car notre façon d’aborder les diverses circonstances de la vie améliorent ou compromettent notre santé. Comme je l’ai découvert après plus de huit mille lectures intuitives médicales au cours de ces dix-sept années, « notre biographie devient notre biologie » : c’est ce que j’écrivais dans Anatomie de l’Esprit.  Autrement dit, les petits problèmes et les grands traumatismes s’installent et vivent dans notre corps, et affectent ou bloquent notre énergie. Il va sans dire que plus nous nous écartons de notre mission véritable, plus nos frustrations s’accumulent et plus notre énergie est déphasée. Une fois informé de sa mission, on peut vivre de façon à tirer le meilleur parti de son énergie. Lorsqu’on s’accorde à son énergie, on exprime mieux son propre pouvoir. J’appelle cela vivre en accord avec son Contrat sacré.  

Lors de mes lectures intuitives, j’aide des gens à exploiter plus consciemment leur énergie, en repérant les traumatismes ou autres événements de leur vie qui sont restés dans leur champ énergétique. Lorsque je ramène ces souvenirs à leur conscience, ils voient souvent comment ils ont perdu leur énergie ou leur pouvoir en s’identifiant à l’excès à ces blessures ou à ces expériences. En identifiant ces « fuites d’énergie », ils peuvent regagner leur âme. Même si ce rappel est parfois utile, la plupart des gens n’ont pas besoin de mon aide pour se souvenir de ces expériences majeures. Mais là où je crois avoir vraiment aidé certains, c’est dans l’identification et l’interprétation des schémas sous-jacents de pensées et de croyances qui affectent leurs souvenirs. Ces schémas sous-jacents portent les interprétations et les sens que vous assignez à vos expériences. Ces interprétations deviennent des souvenirs cellulaires et traînent la charge d’énergie émotionnelle qui affecte votre biographie et, par conséquent, votre biologie. 

Lorsque vous vous rappelez, par exemple, avoir excellé en mathématiques à l’école, ce souvenir d’une réussite peut stimuler et inspirer votre corps et votre esprit. Mais si votre talent pour les mathématiques a provoqué du ressentiment ou du rejet de la part d’un entourage jaloux, il portera également une charge émotionnelle négative. Celle-ci peut s’attacher à tout succès  subséquent, et vous commencez à associer la culpabilité à l’accomplissement. Supposons, par contre, que votre expérience de ces complications émotionnelles vous ait, en réalité, préparé à affronter des défis ultérieurs. Au lieu d’en vouloir à cet entourage jaloux, vous pouvez lui être reconnaissant d’avoir contribué à votre apprentissage de la vie. En percevant votre propre énergie, en prenant conscience de votre perspective sur votre monde, vous pouvez changer votre point de vue et votre vie. En détectant une charge émotionnelle dans votre biographie, vous voyez comment les fragments rassemblés de votre histoire ont affecté votre passé, votre présent et votre état de santé. Cette perspective, c’est ce que j’appelle la vision symbolique. Entrevoir votre vie à larges traits et en zones de couleurs vives vous permet de redessiner votre conception de l’avenir et d’en interpréter plus clairement et plus consciemment les détails. La vue symbolique vous permet de retrouver votre énergie ou votre âme, pour guérir du point de vue émotionnel, spirituel et parfois même physique. La vision symbolique constituera une façon importante de travailler votre énergie lorsque vous ferez le point sur votre Contrat sacré. 

En faisant la lecture symbolique de quelqu’un, je vois son énergie (dans toutes ses attributions) circuler autour de lui. Mais je la perçois simultanément, comme la somme unifiée de toutes ses parties, et comme une cellule unique reliée à une grande matrice énergétique. Pendant ces lectures, mes sujets deviennent des hologrammes humains. Leur schéma énergétique général se reflète dans chacune de leurs cellules, tout comme chacune de nos âmes bourdonne activement pour former une sorte d’âme planétaire qui englobe toute la vie terrestre. Nos paroles, pensées, actions et visions influencent notre santé individuelle et celle de notre entourage. Parcelles essentielles d’une âme universelle, nous avons tous été placés sur la terre pour remplir un Contrat sacré qui améliore notre croissance spirituelle personnelle tout en contribuant à l’évolution de la grande âme mondiale. 

Notre mission de vie, ou Contrat, ne peut se définir ni se mesurer uniquement à l’aune de notre vie extérieure. Notre raison d’être ne se limite pas à notre carrière, à notre passe-temps ni à notre relation amoureuse. Notre Contrat, c’est notre relation globale à notre pouvoir personnel et spirituel. C’est notre façon de fonctionner avec notre énergie et avec les gens à qui nous la donnons. C’est aussi la mesure dans laquelle on est prêt à se soumettre à la direction du divin. Même si un Contrat ne correspond pas aux détails matériels de notre vie, on peut utiliser ces derniers pour le découvrir. Notre vie comporte de nombreuses facettes qui chatoient et reflètent à la fois notre énergie physique et notre énergie intérieure. En tentant de saisir l’ensemble de ce reflet, vous pouvez discerner et définir votre mission. Tout comme un hologramme contient une image entière en chacun de ses fragments, notre mission se reflète, peut-être sous un angle légèrement différent, en chacun de nos nombreux rayons énergétiques. Mais il faut de l’entraînement pour arriver à percevoir le tableau d’ensemble dans ces fragments et à les combiner pour obtenir la somme de notre mission. La découverte de votre Contrat est susceptible de vous réserver des surprises. Vous vous ferez couper l’herbe sous le pied et serez secoué par des prises de conscience. Mais en cours de route, vous apprendrez à utiliser une vision symbolique, à gérer votre pouvoir personnel et à accomplir votre Contrat sacré. 

Dans mes livres précédents, Anatomie de l’Esprit (Éd. Ariane) et Why people don’t heal and how they can, j’ai expliqué comment fonctionne l’énergie, comment elle s’organise autour de nos sept centres émotionnels ou chakras, et comment vous pouvez apprendre à percevoir votre énergie et à aiguiser votre intuition afin de voir d’où proviennent vos perturbations spirituelles et physiques. J’ai enseigné comment et pourquoi l’énergie pouvait se bloquer ou se dénaturer, et comment se guérir en brisant ce blocage qui provient souvent de comptes à régler. En général, la guérison émotionnelle ou spirituelle est reliée à l’apprentissage d’une leçon prodiguée par le ou les centres émotionnels en cause dans la maladie. Cette leçon, c’est parfois la maladie elle-même, et travailler avec cette forme d’énergie permet de découvrir les changements mentaux et émotionnels nécessaires. 

Au bout de milliers de lectures, j’en conclus qu’un principe organisateur encore plus grand que le jeu des chakras structure notre énergie et, ce faisant, notre vie. J’ai commencé à identifier des formes universelles d’intelligence cosmique directement à l’oeuvre dans l’organisation quotidienne de notre vie. En fait, à chacune des lectures que j’ai faites depuis 1989, un modèle archétypal s’est dégagé des détails et des fragments de chaque vie pour prendre une forme définie, offrant une idée claire de la psyché de cette personne et de la raison de son état. Souvent d’origine ancienne, ces modèles peuplent notre esprit, et leur mode d’existence nous affecte profondément, mais nous en sommes généralement inconscients. Ces modèles  intelligents sont des archétypes, des formes de vie énergétiques dynamiques qui circulent dans les pensées et les émotions de beaucoup de gens, dans toutes les cultures et dans tous les pays. Les archétypes sont les architectes de nos vies. Ils constituent les compagnons énergétiques grâce auxquels nous pouvons apprendre à nous comprendre, comme Laura. Ces modèles psychologiques et émotionnels (notre façon de vivre et les gens que nous aimons) peuvent nous amener à la compréhension profonde de notre raison d’être. Leur énergie peut nous mettre en contact avec notre grand Contrat sacré, avec notre grande mission sur cette planète. Comme je l’ai constaté lors de ma lecture de Laura, aucune relation n’est insignifiante. Chacune de nos expériences inclut un but et un sens. Chaque événement, chaque personne de notre vie   incarne un fragment énergétique de notre psyché et de notre âme. La tâche spirituelle de chacun consiste à reconnaître et à intégrer tout cela dans sa conscience, afin que le modèle général de sa mission puisse briller dans toutes ses dimensions. 

Cette prise de conscience est à l’origine de ce livre, qui révèle un processus de découverte et d’intégration des fragments de la psyché. Ce guide d’exploration de soi permet de découvrir nos compagnons archétypaux et de travailler avec eux pour accomplir notre mission de vie et notre Contrat sacré. 

En développant une vision symbolique et un langage archétypal, vous saisirez l’ensemble de votre vie avec un degré de clarté qui vous permettra de guérir les blessures émotionnelles et spirituelles, et vous remplira d’émerveillement devant l’importance de votre vie pour tous les gens que vous rencontrerez. Soyez assuré que tous les événements et les gens qui sont destinés à croiser votre chemin se présenteront à temps, et que les conseils du divin affluent sans fin vers votre âme. Il ne peut en être autrement : si nous gérons nos Contrats, le Divin s’occupe du Sacré. 

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’AMOUR DE VOTRE VIE, C’EST VOUS-MEME

 

 

rester-motivé-dans-un-environnement-négatifSachez que toutes vos relations sont d’abord fondées sur l’amour de soi et qu’elles en sont le reflet. Nous considérons l’absence d’amour de soi comme le problème numéro Un sur la planète actuellement, suivi de près par le sentiment de persécution.

Soyons bien précis : il ne s’agit pas des relations avec les autres, mais d’abord et avant tout, de la relation avec soi-même. C’est un point extrêmement important que nous aimerions travailler avec vous. La conscience collective comporte plusieurs programmes qui vous enferment dans des systèmes de croyances. le premier système est très problématique car il vous prépare à l’échec et à la séparation. C’est celui des âmes sœurs ou âmes jumelles. Nous ne disons pas qu’elles n’existent pas, mais nous affirmons que le phénomène est très rare dans cette existence particulière que vous avez choisie. Même si ce n’était pas le cas, cela n’a pas vraiment d’importance car la relation avec une âme sœur ou jumelle ne diffère en rien de toute autre relation que vous pouvez entretenir avec votre entourage. L’idée d’âmes sœurs et d’âmes jumelles n’est qu’une étiquette que vous avez placée sur vos relations à un moment où il y avait très peu d’individus dans votre vie pour vous faire apprendre des leçons.

Dans la plupart des relations à long terme, il existe environ une centaine de points communs et autant de questions que vous pouvez choisir de travailler ensemble ou pas. Dans ces relations, une trentaine de ces points sont bien alignés entre eux. Dans les relations à court terme, une dizaine le sont. Dans cette vie-ci, vous êtes tous en mesure de régler ces questions très rapidement ; Par contre, dans vos passées le rythme était beaucoup plus lent et la vibration générale était beaucoup plus basse, de sorte qu’il vous  a fallu beaucoup plus de temps pour identifier certains programmes. Dans une autre vie, vous avez peut-être choisi d’œuvrer sur quatre ou cinq grandes questions, tandis que dans cette vie-ci, en raison du soutien universel et du fait que ce secteur de l’univers est très riche en énergie photonique pouvant servir à des fins d’intégration, vous travaillez beaucoup plus vite. Dans d’autres existences, vous disposiez d’une quantité restreinte de lumière et d’information pour travailler, et c’était donc très difficile. C’est pourquoi les relations duraient plus longtemps. Vous aviez tous besoin d’être liés davantage.

Aujourd’hui, parce que le rythmes est accéléré, vous tentez d’intégrer le plus de questions possible. Avant de vous incarner, vous saviez peut-être que les personnes A, B et C seraient disponibles pour une relation amoureuse lorsque vous seriez dans la vingtaine. Et si jamais la personne A n’était pas prête, la personne B pourrait la remplacer, ou la personne C, et ainsi de suite. Vous avez établi vos contrat ainsi parce que la synchronisation est beaucoup plus difficile dans cette vie-ci puisque vous êtes tous très affairés. Il se pourrait également que vous ayez déjà réglé toutes ces questions et que vous n’ayez plus besoin de vous lier aux personnes A, B ou C  avec qui vous vouliez y travailler. Dans ce cas, vous passerez au problème suivant en sachant que vous êtes ici en avance sur votre « temporalité ».

Votre deuxième système de croyances consiste à croire que les « contrats » sont éternels et difficiles à modifier. Au contraire, ils sont très souples ; Vous pensez qu’ils sont « lourds » et que vous raterez une occasion si vous ne vous trouvez pas à tel endroit à tel moment. Cela est simplement du à la peur, au sentiment de manque et à l’absence de connexion. Vous ne ratez jamais une occasion. La fréquence que vous émettez vous revient toujours. Il s’agit d’y être réceptif. L’événement peut se présenter sous une forme légèrement différente mais la fréquence dont vous désirez faire l’expérience sera identique à la fréquence originelle. N’est-ce pas logique ?

Cela est très important car vous avez souvent tendance dans vos relations à rechercher une personne précise au lieu de rester ouvert à la forme. C’est pourtant quand vous êtes ouvert à la forme que la personne qui vous correspond le mieux sur le plan vibratoire peut se présenter. Les problèmes surgissent lorsque vous désirez être en relation avec une personne qui ne vous correspond pas réellement. C’est malheureusement très fréquent.

Respirez profondément pour assimiler ce qui suit……….

Vous avez en effet conclu des ententes avec plusieurs individus, et votre idée d’avoir une âme sœur sur cette planète vous nuit un peu. Sachez que vous pouvez entretenir de merveilleuses relations avec absolument tout le monde quand vous exécutez le programme d’amour de soi. Plus vous serez intimement liés à la Source, plus vous éprouverez d’amour pour vous-même.

Plusieurs d’entre vous ont peur de se lier avec d’autres individus parce qu’ils craignent de se connecter ainsi à leur aspect dysfonctionnel. Or, en élevant votre fréquence vibratoire et en vous reliant à la Source, vous vous connecterez à leur aspect divin. Toute relation pourra alors ressembler à une relation amoureuse. Il n’est pas nécessaire que ce soit difficile, que ce soit une lutte. Les difficultés et les luttes proviennent des programmes de peur, les quels sont tous illusoires. Plus vous resterez présent, plus vous pourrez les identifier et vous abstenir alors de juger. Vous serez en mesure de modifier la fréquence que vous émettez. Vous avez tous tendance à retourner dans le passé et à répéter les mêmes vieux schémas car ce sont vos points de référence. Vous vous dites ceci : « C’est ce qui m’est arrivé par le passé et c’est ce qui va m’arriver dans ma prochaine relation ». Vos relations amoureuses représentent le domaine où vous faites particulièrement cela. Combien d’entre vous ont eu cette pensée ?

Si vous changez votre relation avec vous-mêmes, vous changerez alors vos relations avec les autres. Ceux-ci n’ont pas à modifier leur comportement pour que vous puissiez modifier la dynamique de la relation, peu importe qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un collègue de travail, d’un conjoint ou d’un ami. Les semblables s’attirent.

Lorsque vous modifierez votre programmation et que les autres continueront à exécuter leur vieux programme qui ne correspond plus au votre, ils ne pourront plus le faire avec vous. Rappelez-vous qu’une situation ne peut exister que s vous y êtes attiré. En ce moment même, vous entrez dans une période créative sans précédent. Vous devez vous concentrer sur la fréquence vibratoire de la joie, de l’abondance, de l’amour de soi et de l’harmonie. C’est une question de création et non d’apparences. Ce faisant, vous vous libérerez du fardeau de l’attente et du désir de connexion extérieure avec l’autre moitié, celle qui est censée vous compléter !

Cette attitude est solidement ancrée dans votre structure sociale et les femmes ont plus de difficulté à cet égard, à cause de leur conditionnement social. Pourquoi ? E raison des valeurs sociales établies : être une épouse et avoir des enfants. Pendant des milliers d’années, on leur a dit que c’était cela qui importait et qu’elles n’étaient pas censées vouloir autre chose. Ainsi, si vous n’êtes pas dans une relation, vous avez moins de valeur aux yeux de la société.

Pour les hommes, le conditionnement est différent : les valeurs établies sont celles du travail et de l’argent. Si vous manquez d’argent et si vous perdez votre emploi, c’est le problème de l’estime de soi qui apparait. Pour les hommes, c’est donc concret, tandis que pour les femmes, c’est émotionnel. Elles s’enferment dans le désir d’une relation tandis que les hommes ont de la difficulté à identifier cette fréquence vibratoire puisqu’ils ne sont pas censés éprouver d’émotions. Dès leur plus jeune âge, on leur a dit qu’ils devaient « camoufler » leurs sentiments et ne jamais les exprimer réellement.

L’amour de soi, vous le possédez déjà en vous. Vous n’avez pas à l’atteindre, mais plutôt à éliminer les programmes ou les filtres qui vous empêchent de le vivre. Le reflet que vous renverra le monde extérieur vous le démontrera. Vous pourrez le vérifier sur les plans physique, émotionnel et mental.

L’amour de soi fait resplendir le corps de santé. Si vous vous donnez de l’amour, vous vous donnez de l’énergie en provenance de la Source. Les cellules peuvent alors maintenir la santé car elles reçoivent une énergie de haute fréquence. Le corps physique est créé selon le modèle physique, de sorte que toute maladie y est un reflet de votre modèle énergétique ou d’une basse fréquence. Si vous éprouvez une émotion inférieure telle que l’anxiété, la dépression, la colère ou la peur, c’est que vous manquez d’amour de soi. Si, mentalement, vous entretenez des pensées négatives comme « je ne suis pas assez bon » ou « je ne mérite pas ça » cela va à l’encontre de l’amour de soi. Vous n’accédez pas l’amour de soi qui se trouve en vous.

Depuis un quart de siècle, on vous dit qu’il est temps de vous réveiller. Nous allons donc vous aider à vous exercer à ce réveil. Vous devrez le faire au quotidien, possiblement chaque heure du jour et même chaque minute. Voilà sur quoi nous nous concentrerons en cette période.

Plusieurs parmi vous prétexteront qu’ils sont trop occupés pour le faire. Nous vous demandons : êtes-vous réellement trop occupés pour vous aimer ? La théorie est une chose, la pratique en est une autre….. Un autre aspect de la création dont nous n’avons pas encore parlé est le maintien de la fréquence vibratoire. Quand vous émettez une vibration de haute fréquence, la même fréquence de haut calibre doit être présente pour être reçue. Vous ne pouvez pas émettre une haute fréquence et en recevoir une basse. Les deux doivent correspondre. Si c’est le cas, vous recevrez ce que vous aurez demandé. Dans le cas contraire, soyez reconnaissant car c’est une occasion de constater où se trouvent les basses fréquences. Considérez cela comme un cadeau.

Pour changer la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous devez d’abord accepter le fait d’y être. Si vous continuez à rejeter ce dont vous ne voulez pas, vous ne faites que l’attirer à vous. Si vous vous ouvrez, si vous reconnaissez cette basse fréquence sans la rejeter et si vous en êtes reconnaissant, vous en neutraliserez la charge. Vous ne jouerez plus le jeu de victime/bourreau et le problème sera résolu.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Le RECALIBRAGE DE LA LUMIERE et de L’OBSCURITE

 

astronomieDans cet exposé, Kryeon dit que l’essence même de ce à quoi nous sommes habitués doit changer. L’obscurité et la lumière sont absolues – vraiment. A quoi pouvons-nous attendre en économie de la part des gouvernements ? Qu’est-ce que cela a à voir avec l’équilibre lumière/obscurité sur la planète ? Tout ! Allez-vous croire les prédictions ? Canalisation de Lee Carroll de Févier 2012 à San Antonio – Texas

Salutations, très chers. Je suis Kryeon, du Service magnétique. Je parle à ceux qui ont l’élégance de la sagesse. Vous ne vous voyez peut-être pas ainsi, car tains ici ont littéralement cette impression pour la première fois, mais cette salle a de l’élégance. L’élégance de discerner ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, y compris ce message même.

Une distribution de la sagesse est en cours sur la planète. Ceux qui sont inquiets d’être manipulés avec de la connaissance ou de l’énergie devraient se recueillir et ressentir cette pure énergie brute de l’amour de Dieu. Brute, car elle n’est pas filtrée ; vous pouvez la considérer pour ce qu’elle est. La justesse de toutes choses se révèle, y compris votre place sur la Terre et le fait de vivre comme vous le faites avec vos proches. Votre sagesse vous dira que tout est bien et convenable. Vous n’avez commis aucune erreur. Vous êtes plus intelligents que vous ne le croyez.

La salle est remplie de vieilles âmes, celles qui apportent un changement sur cette planète. Leur sagesse leur donne un poids énergétique. Ces vieilles âmes, c’est vous, chers humains. Mais n’essayez pas de déterminer l’échéance de ce changement, car ni l’Esprit ni Gaïa ne régiront à votre échéancier. Appliquez plutôt la compassion de Dieu au changement. Voyez ce qui, pour l’instant, convient à votre vie puis prenez du recul et créez-le. Ecoutez-le. Voyez-le arriver. Faites un voyage vers l’avenir, où c’est déjà en train de se passer. Sentez-le descendre dans votre vie. Béni soit l’humain qui sait qu’il fait partie du plan car il sèmera la paix sur la Terre.

L’énergie du recalibrage

Nous voudrions continuer la série que nous appelons Le recalibrage de toutes choses. Dans le passé, nous vous avons livré de l’information sur le recalibrage de la planète, de l’humanité et même de l’Univers. A présent, nous parlons du recalibrage de la Lumière et de l’Obscurité, et de ce qu’il signifie pour vous. Alors avant de commencer, je dois définir ce que j’entends par la lumière et l’obscurité, puis ce que j’entends par la nouvelle énergie. Lorsque je vous parle de lumière et d’obscurité, à quoi pensez-vous ? Beaucoup ont tendance à penser au bien ou au mal. Ils essaient de placer ces choses dans les cases appropriées, comme on le leur a enseigné selon la pensée linéaire. Ils se référeront à la mythologie d’une entité affublée d’une queue, qui essaie de s’emparer de leur âme, et à d’autres entités mystérieuses qui travaillent pour cette principale entité maléfique.

Alors, je vais vous dire ceci, chers amis : l’entité qui cherche votre âme est mythologique. Elle n’existe pas dans votre réalité. Mais vous direz : « Minute, Kryeon. Le mal n’existe pas «  ? Chers amis, je n’ai pas dit cela. Ce que je vous dis, c’est que sur cette planète toute l’obscurité provient des humains ; Vous n’avez pas à assigner de l’énergie à une créature mythologique pour connaître le mal sur la Terre ; S’ils le veulent, les humains peuvent créer la plus grande obscurité. Une puissance obscure peut être créée parce que les humains sont puissants et qu’ils peuvent la manifester. Il n’est pas si difficile de manifester l’obscurité.

Cependant, nous vous avons déjà dit que nous étions à la veille de l’équilibre entre la lumière et l’obscurité sur la planète. Ceux qui portent la lumière dans une salle obscure ne seront pas entourés d’obscurité, car par définition celle-ci est l’absence de lumière. Par contre, s’ils sont peu nombreux il y a aura davantage d’obscurité. Alors, vous y êtes sujets, car vous allez circuler dans l’équilibre de la lumière/obscurité qui est créé par l’humanité. On peu appeler cela un système. Toute la vie est touchée par l’équilibre entre la lumière et l’obscurité – là où l’humanité décide de poser cet équilibre.

La première définition de cet équilibre est en rapport avec la conscience humaine, car c’est l’humain qui crée la lumière et l’obscurité pour la planète. Que signifie alors pour vous aujourd’hui le nouvel équilibre de l’énergie terrestre ? La deuxième définition est que l’énergie de 2012 est en fait une balise temporelle que vous avez maintenant dépassée. Cela entraîne alors par conséquent une permission énergétique de changer la réalité. La Terre, Gaïa, commence à changer avec vous et pour vous, et l’énergie de la planète passe à des phases inédites.

Kryeon.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Les lois terrestres

Je suis heureuse de vous retrouver après ce voyage qui m’a conduite en terre sainte.
La rencontre avec ce pays, avec Jérusalem, Bethléem, Nazareth, Tibériade, sur les pas de Jésus, a été pour moi plein de douceur, d’émotions (en particulier auprès du mur des lamentations) et de sérénité.

téléchargement

Même si le pays vit parfois des turbulences, il est très attachant et je l’ai  parcouru avec bonheur à la rencontre de la population. Peu m’importait que les uns soient juifs et les autres arabes, j’allais tout simplement à la rencontre d’un peuple et d’un pays.

Je vais continuer, maintenant, à vous transmettre les messages de nos Frères de Lumière et des  guides qui m’accompagnent.
Merci à vous tous d’avoir été fidèles au site durant mon absence.

                                                 * * *       

Chers frères de la Terre, nous sommes heureux de vous retrouver après ce temps court où notre soeur Marie-Josée est partie à la rencontre de la terre sainte. Ce moment était nécessaire pour son évolution spirituelle. Elle y a rencontré ce que son âme l’a poussée à rencontrer et les temps à venir seront pour elle des moments d’intégration plus ou moins délicats qui lui permettront de mieux comprendre son être.

Nous sommes heureux de vous transmettre, ce jour, un nouveau message.

Le message que nous allons transmettre aujourd’hui est un peu particulier et pourra vous étonner. Il s’agit de ce que nous appelons la « pollution administrative ».

Que voulons-nous dire par cela  ?
Nous voulons tout simplement vous parler de ce que vos gouvernants mettent en place régulièrement, au travers des lois, différentes  lois destinées à gérer le pays. Mais la gestion d’un pays passe, aussi, par la gestion d’un peuple. La gestion d’un peuple ne peut se faire que par l’entremise de certains édits, de certaines lois de façon à maintenir la population de ce pays dans un état de sécurité, de tranquillité, vous dit-on, mais nous dirions aussi de « pollution mentale ».

Nous allons expliquer : Lorsqu’une loi est édictée, lorsque vos gouvernants se rassemblent pour mettre en place telle ou telle loi pour ensuite l’appliquer sur le peuple qu’ils gouvernent, dites-vous que cette loi, même si elle vous paraît juste, si elle paraît être une loi de protection, une loi d’aide, est souvent une loi de main-mise sur votre liberté non seulement intellectuelle, liberté physique mais aussi liberté spirituelle. Il y a dans la quantité de lois qui sont édictées, certaines d’entre elles destinées à mettre en garde par rapport à ce que vos gouvernants appellent les sectes. Ces lois sont mises en place régulièrement afin de limiter la liberté spirituelle des humains. Dites vous et vous le savez, que vous êtes des êtres libres, libres de penser et de croire en Dieu comme vous le souhaitez. Personne ne peut modifier votre façon de penser, pas même une loi. 

Mais, alors, allez-vous dire, ce qui est appelé « secte » est parfois un moyen de détourner certains humains de ce qu’ils pensent réellement et de les entraîner dans un certain fanatisme. Il est vrai, que, parfois, certains humains ont un pouvoir sur d’autres au niveau spirituel mais cela vient, aussi, de la faiblesse de certains  humains par rapport à ceux qui ont du pouvoir, du moins c’est ce qu’ils pensent. A ce moment là, il y a, en effet, récupération de certains humains par d’autres  pour vivre d’une façon particulière la spiritualité.

Toutefois, les lois destinées à limiter ce qui est appelé « secte » sont souvent utilisées pour limiter et tempérer les humains qui n’ont pas la spiritualité ou la religion que le pays manifeste le plus profondément. Les lois sont à ce moment là présentes afin de rassurer les gouvernants qui sentent que l’humain se tourne davantage vers sa spiritualité plutôt que vers une croyance religieuse importante dans le pays. Dites-vous que le gouvernement mondial craint fortement les humains qui pensent autrement et comprennent que la force de l’être humain vient du plus profond de son être, du plus profond de son âme et que l’être humain est une force indiscible puisqu’elle est celle du Créateur. Les lois qui sont mises en place pour dénoncer tout ce qui est hors religion sont des lois créées par la peur, la peur du gouvernement mondial, la peur de vos gouvernants dirigés par le gouvernement mondial. Cette peur est de se retrouver face à un peuple terrestre qui à un moment va montrer sa force et sa puissance par sa foi en Dieu et sa compréhension en sa propre force intérieure.

Mais les lois terrestres ne sont pas uniquement dirigées vers cette limitation de la spiritualité.
Les lois que décident vos gouvernants sont aussi dirigées vers une main-mise sur votre propre liberté physique. Nous avons déjà parlé de cela dans d’autres messages mais nous tenons à y revenir en particulier à travers la construction, la banalisation de satellites qui, du haut du ciel peuvent photographier la moindre parcelle de Terre, qui peuvent photographier la moindre parcelle de ville et même une rue.
Les lois qui autorisent la construction, la banalisation des satellites vous sont présentées comme des progrés. Oui, en effet, progrés technologiques mais nous dirions, aussi, progrés et accentuation  de la surveillance de l’humanité terrestre.

Bien sûr, tous ces satellites qui vous offrent des photos de la Terre, des photos de l’univers sont importants pour la connaissance mais nous disons : attention ! trop c’est trop !

Et l’humanité pourrait, un jour, se retrouver enfermée, tenue, restreinte, dans un espace de vie qui la maintiendrait dans un enfermement d’où il lui serait difficile et délicat de montrer sa propre force intérieure et divine. C’est pourquoi nous vous disons, chers frères de la Terre : ayez confiance en votre propre force intérieure ! ayez confiance en votre être divin ! Il est capable de faire face à tout ce qui vous est présenté pour vous maintenir dans un état de surveillance et de manque de liberté. Ne doutez pas que tout ce qui est mis sur votre chemin terrestre, dans votre vie de chaque jour, vos téléphones portables, les radars sur les routes, les caméras de surveillance dans les villes etc..etc.., tout cela est fait pour limiter votre liberté de vie, votre liberté d’agir, de penser et de croire.

Pourquoi vous parlons-nous de cela aujourd’hui alors que cela a déjà été mentionné dans d’autres messages et dans des livres ?
Car, tout simplement, il y a actuellement une accentuation fort sournoise de tous ces contrôles sur la vie de l’être humain que ce soit dans votre pays la France ou dans d’autres pays.

Nous vous disons, chers Frères de la Terre, gardez votre liberté ! gardez la et ne vous offusquez de ce qui peut vous être présenté car vous avez la force, la puissance au plus profond de votre être, de faire face à tout cela et d’y faire face avec sérénité et puissance d’Amour. Il est important que vous compreniez cela : vous avez en vous une puissance et une lumière si fortes et si sereines qu’elles peuvent vous amener au-delà de tout ce qui peut vous être mis en face pour vous limiter dans votre vie d’âme en expérience sur la Terre, dans votre vie d’humain telle qu’elle est chaque jour dans votre pays, dans votre ville, dans votre famille, dans votre rue. Il est important que vous compreniez, chers frères de la Terre, que vous avez en vous une puissance supérieure à toutes les lois qui peuvent être décidées,  présentées à vous à n’importe quel moment.

Bien sûr, allez-vous dire, si je m’oppose à telle ou telle loi je vais être sanctionné.
 Nous le reconnaissons, cela est délicat pour vous de vivre en opposition par rapport à ces lois. Alors que faire ?

Tout simplement, cela demandera un travail de chaque jour, c’est de vous centrer sur votre coeur, sur votre âme……chaque jour…..et de lui demander sa force d’Amour pour vivre dans la sérénité ce qui vous est présenté. En effet, plus vous serez centré sur votre être divin, plus vous vous sentirez en paix avec vous-même et moins vous serez sensible à toutes ces lois qui vous limitent et qui vous entraînent dans des moments de crainte et de peur. Plus vous serez centré sur votre être divin, et nous le répétons : cela demande un travail de chaque jour, et nous dirions de chaque instant au moment où se présente une difficulté, plus vous ferez cela et plus vous serez nombreux à le faire, moins ces lois, moins ces restrictions dans votre vie seront importantes et moins elles vous pèseront.

C’est ainsi que vous arriverez à contrecarrer tout ce qui est  présenté dans votre vie sociale pour vous limiter dans vos choix de vie, dans votre choix de penser, de croire en ce que votre être le plus profond souhaite. Il est important, à nouveau, de comprendre combien votre être intérieur est puissant. Il peut, largement, faire face à toutes ces lois et à tout ce que décident vos gouvernants.

Toutes ces lois, pour la plupart, sont destinées à vous retenir et à vous limiter dans vos agissements, vos pensées et vos croyances.

Nous vous remercions, chers frères de la Terre, d’avoir lu ce message avec sérénité car ce que nous vous transmettons n’est pas destiné à ajouter des craintes ou des peurs à votre vie, mais, tout simplement, à vous aviser, à vous avertir de ce qui est mis en place, souvent sournoisement, et dont vous n’avez pas besoin pour vivre votre vie en toute liberté. Vous êtes capables de penser par vous-mêmes, de croire par vous-même en la religion ou la spiritualité que vous souhaitez. Votre foi en Dieu vous guide vers ce qui est le mieux.

Un être  humain a besoin d’être libre dans ses pensées, libre dans ses actes, mais il est important, aussi, que ses pensées et ses actes ne soient que des pensées d’Amour, des actes d’Amour, des actes de paix, des pensées de paix, des actes sereins, des pensées sereines. Il est important que la liberté de l’être humain se fasse dans l’Amour du Créateur, dans Sa Lumière, dans Son Enveloppement de Lumière, cela est important pour la vraie liberté de l’être humain.

Nous vous souhaitons paix et sérénité, chers frères de la Terre, dans vos coeurs et dans vos corps.
Nous vous aimons et vous accompagnons avec Amour.

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com »

LA MUSIQUE DES SPHERES

 

téléchargement (5)Entité, la lumière est le son ultime qui est l’absence de son et cependant tous les sons. La lumière, étant le premier corps de ce qu’on appelle la pensée, émet le son par sa vibration. Elle émet le son par sa compréhension vibratoire. Entité, alors que les choses vibrent à différents niveaux et que la lumière vient – et ses couleurs différentes ont des sons différents – et alors que les couleurs jouent dans le spectre, elles résonnent en tant que son. Ceux qui viennent dans ce plan et sont possédés du son qu’ils tentent laborieusement de parfaire dans ce qu’on appelle des instruments s’efforcent de représenter ou de reproduire les sons dont ils ont conscience dans les sphères plus élevées.

Ce plan est le seul où l’on ne peut pas entendre la musique de toute lumière car ce plan est le seul qui, dans la plupart de son expérience de la noirceur, soit dépourvu de lumière. Entité, dans tous les autres plans, on entend de la musique, croyez-moi. C’est comme un bourdonnement et, alors que la lumière change et évolue, sa compréhension vibratoire s’accroît, sa tonalité se fait plus élevée et plus douce. Et, en vérité, la lumière évolue, augmente et se manifeste par la pensée ; la pensée, la pensée, le verbe, l’action. Les sons descendent d’octave et cependant, toute vie étant avec le un simultanément, moment après moment ils créent une tonalité différente et les différentes couleurs de spectre de lumière, faisant connaître la musique de Dieu sur tous les plans. Ce plan est le seul où on ne l’entend pas ; il est ainsi le seul plan qui soit fait à l’image de ce qu’on appelle le souvenir de l’homme et de sa mémoire. Et musique signifie seulement Amour.

Ce qui amène à comprendre leur demeure, entité, c’est qu’ils sont tous hérétiques à ce niveau-ci. Ils viennent de vastes royaumes où ils sont de souverains seigneurs, où leur pensée même fait que la musique émane de leur être. Le son a également une odeur – une odeur suave. Les couleurs ont une odeur – des odeurs variées. Et aucune d’entre elles n’est jamais mauvaise ; elles sont toutes merveilleuses ; Ainsi, la lumière est du blanc le plus pur. Entité, le son est d’une telle tonalité qu’il est impossible de l’entendre car il s’adoucit dans la pensée. C’est la lumière blanche, en vérité, les couleurs de l’arc-en-ciel du spectre – toutes les couleurs source plan – étant en vérité qu’une seule couleur unique au cinquième niveau. Et entité, alors que toutes les couleurs se manifestent, les sons émanent des divisions de couleur et de lumière, et ainsi elles fleurissent lorsqu’elles se joignent les unes aux autres. Merveilleux.

La fleur avait en vérité, sa graine dans le sol et la graine sera d’une tonalité élevée parmi les sons. Alors que la tige s’élève, la tige sera pâle en vérité et le son sera élevé, doux, bourdonnant. Magnifique. Et alors que la tige s’élève en vérité et que le bourgeon floral est formé, en vérité, le son devient une myriade de sons car la couleur est alors déployée.

Et alors que le bourgeon éclate, en vérité – au moment même, au même moment, la profondeur même de la couleur de chaque pétale, de chaque veine, de chaque spectre de sa couleur – il émet un son simultanément avec la graine et en mouvement harmonieux avec elle en même temps mais en tant que fleur. Et les plans qui possèdent une flore sont partout. Et, entité, le ciel est en extase en son être car il y a les montagnes, les plaines, en vérité, et les vallées qui émettent les sons de ce qu’ils sont tous ; la vie résonne dans sa beauté, le son.

Maintenant, l’instrument qui reproduit le mieux les sons est votre harpe et toutes ses cordes. Depuis la tonalité la plus élevée de ses sons qui serait la lumière la plus pure, presque inaudible, jusqu’aux profondeurs de sa personnification, jusqu’à la consistance pleine et robuste de ce qu’on appelle la lumière, la couleur. La lumière est son mais, selon une compréhension vibratoire, le son naquis de la lumière. Sur ce plan-ci, l’homme entend une musique qui est indéfinissable. Et avec sa bouche il tente de la chantonner, avec les instruments de recréer la myriade des musiques qu’il a entendue set dont il a conscience et à laquelle vibre son corps.

Et c’est ainsi, entité, que la musique est devenue le langage universel car ceux qui l’entendent – qui n’en comprennent ni les mots ni la langue – se mettent à converser les uns avec les autres. Voilà ce qu’est la musique. En essence, entité, la musique est les sons de la vie et Dieu.

Extrait du livre : « La civilisation humaine, les origines de l’évolution » – par RAMTHA aux Editions AdA.

LA LOI de la NON-LOI

 

images (23)Comme un Maître vous a dit à propos de la non-souffrance, la non-loi n’est pas à assimiler à l’expression « sans loi ». Vous comprenez qu’un monde sans loi est un monde à la dérive, un monde de chaos, soit tout le contraire de ce qui est en préparation.

La non-loi n’est donc pas une absence de loi, mais une loi en évolution rapide, aussi rapide que l’évolution de l’humain sur la Terre en ce moment, en croissance accélérée. Tellement rapide qu’elle n’a pas le temps d’être écrite. C’est l’adaptabilité, c’est la mouvance qui se fait de façon harmonieuse, dans le respect et l’amour de tous et de tout. C’est se centrer en soi, en son Soi Divin, et lui faire confiance. Il est facile de se rendre compte que des lois rigides seraient de plus en plus inappropriées pour encadrer des êtres qui s’élèvent à un rythme croissant. Ainsi donc, la non-loi est la loi d’Amour, en transformation continuelle. Elle est l’équilibre dans le déséquilibre, l’ordre dans le désordre. Et si cela vous semble difficile à comprendre, votre cœur, le sait de toute éternité.

Je pense donc que vous êtes en train de saisir la signification de tous ces « non » et leurs différences par rapport aux « sans » du langage courant. Soit : SANS = ABSENCE et NON = DEPASSEMENT.

La non-loi est par conséquent cette loi en mouvement, tout comme le non-temps est l’éternel présent et le –non-positionnement correspond à la souplesse, à l’adaptation avec grâce et aisance à la création continuelle dans l’Univers et en vous. Méditez bien sur ceci. C’est très important pour votre avancée et pour celle de l’humanité dont vous êtes les guides et les phares.

En vous laissant pénétrer par ces concepts, en adoptant ces nouvelles manières d’être, vous rendez votre chemin beaucoup plus facile. Ce qui exigeait de grands efforts dans le passé peut aujourd’hui être accompli vite et dans la joie. Bien entendu, les Lois Universelles et les Lois de Fraternité restent immuables. Il vous sera toujours demandé de respecter et aimer votre Créateur et vos Frères sur tous les plans. Il sera toujours attendu de vous que vous traitiez l’autre comme vous aimez être traités, que cet autre soit un Maître, un ange, un humain comme vous ou un représentant d’un des règnes que vous estimez inférieurs.  C’est donc tout le reste qui change, qui sera créé et recréé au fur et à mesure que vous vous transformerez et transformerez la planète.

A titre d’exemple, parlons de votre nourriture. Depuis quelque temps, des semaines, des mois ou plus, votre corps vous demande peut-être un nouveau type de nourriture. Ecoutez-le.

Je ne vais pas vous faire un cours de nutrition. Chacun de vous est unique, vous le savez bien maintenant, et les besoins nutritionnels varient selon votre constitution physique e t votre chemin personnel. Donc, à part vous mettre en garde contre des aliments altérés ou privés de force vitale par plusieurs jours de transport ou sur les états, je ne vous demande que d’accorder un peu plus d’attention à ce que votre corps physique essaie de vous faire comprendre et qui, je le répète, n’est pas la même exigence pour tous.

Là aussi, ce qui vous convient aujourd’hui deviendra trop lourd et sera mal assimilé demain ou la semaine prochaine ; Adaptez-vous, coulez-vous dans la mouvance, ne vous accrochez pas à ce régime ou à cet autre parce qu’hier ils étaient en harmonie avec ce que vous étiez. Car hier est le passé, qu’il soit récent ou lointain. Et je suis sûr que vous avez déjà compris que « récent » et « lointain » ne veulent plus dire grand-chose. Parmi vous, il y a des êtres qui se trouvent encore sous l’influence, bonne ou mauvaise, d’événements qui se sont déroulés des millénaires avant votre temps présent. Je leur conseille vivement de s’atteler à dénouer leurs liens karmiques pour renaître à leur nouvelle vie.

Par ailleurs, certains dépassent joyeusement toutes les difficultés, même celles rencontrées la veille ou une heure plus tôt. Ces derniers sont déjà en train d’appliquer les nouvelles clés à leur vie quotidienne. Ils rendent grâce, dans l’amour et sans jugement, à tout ce qui est et tout ce qu n’est pas, puisque tout a sa raison d’être. Et si vous ne pouvez pas voir cette raison, souvenez-vous du point de vue de la puce et du manque de perspective.

Ainsi ces êtres absolvent le passé, reconnaissent le présent et ouvrent la porte à la transformation. Ce sont ces derniers qui tissent déjà la trame de Lumière qui va nous unir tous, nous, des plans non-manifestés, et vous, des plans manifestés, pour créer cette tapisserie aux couleurs somptueuses de la Nouvelle Terre. Il en sera ainsi, car les forces d’Amour/Lumière/Energie déjà en place sont assez puissantes. Tout ce que je souhaite du fond de mon cœur débordant d’amour pour vous est :

Puissiez-vous en faire partie, tous et chacun de vous.

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS – 

 

QU’EST-CE QUE LE NON-FAIRE

 

images (10)Non, mes enfants, ne croyez pas que le non-faire soit l’immobilisme. Ce n’est pas non plus attendre, car l’attente est aussi une forme d’immobilisme voyez-vous ?

Il est difficile, pour vous qui vivez sur ces plans denses depuis des millénaires, d’admettre que l’on puisse rester parfaitement calme, sans bouger un seul doigt, pendant que l’on réalise une œuvre de lumière. Plus difficile encore pour les occidentaux, pour qui la patience est l’introspection ne sont pas (je veux dire n’étaient pas il y a encore peu de temps) des vertus

Ce qui se passe est que, durant ce temps, la Volonté Divine est en train d ‘œuvrer à travers vous. Ce travail qui est sans le moindre doute le plus important actuellement effectué sur Terre, ne peut se faire que si vous vous offrez pour en être les véhicules, des véhicules conscients, pleinement ouverts, le cœur offert pour être l’instrument du ciel.

Nous vous avons dit souvent que vous êtes des catalyseurs de la Lumière Divine. Un catalyseur, selon votre chimie, est un élément qui, par sa seule présence, provoque une réaction, une transformation. Cet élément ne fait rien, apparemment, amis son absence empêche la réaction, la transformation d‘avoir lieu. C’est pourquoi il est précieux. Vos lycéens connaissent bien ce phénomène ; Cependant, dans votre cas, vous n’êtes plus simplement là, mais vous êtes conscients et consentants, vous êtes actifs dans le sens où vous êtes offrandes aux plans supérieurs. Vous ouvre votre cœur tout grand, au besoin en vous aidant de quelques profondes respirations qui vous relient au Ciel et au noyau de la Terre, et vous devenez instruments du Céleste par votre amour inconditionnel. Vous n’êtes pas immobiles, puisque des êtres et des événements viendront à vous sans arrêt pour vous permettre d’œuvrer sur eux. Vous vous coulez dans la mouvance, dans la création incessante qui se fait dans l’Univers et sur la Terre, suivant le Plan de votre Père.

Quel beau rôle, mes enfants !

Unis à l’Etre Divin qui vous habite, vous devenez ce que vous avez toujours été, mais que vos aviez oublié : une partie du corps de votre Père-/Mère/Créateur. C’est pour cette raison que je vous disais dans un message précédant que vous auriez de moins en moins besoin d’enseignements. Car tout se trouve en vous, toute la sagesse, toutes les capacités immenses d’un Enfant Divin.

Nous serons encore là, nous, vos Frères Aînés, pendant longtemps, pour vous aider, pour vous soutenir, le temps que vous appreniez à vous servir de toutes ces capacités. Mais dès aujourd’hui vous pourrez œuvrer avec nous, la main dan la main, en attendant le moment proche où il vous sera possible, si vous le souhaitez, de venir sur nos plans et être nos Maîtres en incarnation, car vous n’aurez pas besoin pour cela de quitter vos corps de chair ni la Terre. Vous irez et viendrez d’un plan à l’autre, en conscience et sans encombre.

Oui, chers enfants, vous êtes arrivés au bout de votre longue marche, et vous n’avez plus rien à faire sinon vivre, être heureux et rayonner autour de vous ce que vous êtes. Votre cœur ouvert et plein d’amour sera l’arme dont nous, des plans élevés, nous servirons pour transformer, pour transmuter l’humanité et la Terre, et également d’autres plans.

Apprenez simplement à être ce cœur qui sème la Lumière et l’Amour Divin partout où il passe, cet être qui est une bénédiction pour tous ceux qui le croisent. Vous n’avez plus besoin d e parler et moins encore d’essayer de convaincre. Laissez votre âme parler, dans le silence de vos lèvres, à tous ceux qui viennent à vous. Et s’ils n’ont pas l’air de comprendre, réjouissez vous quand même, car leur âme aura compris le langage de la vôtre. Une graine aura été semée qui donnera des fruits un jour ou l’autre, quand l’être aura eu le temps d’assimiler cette graine et de la faire germer.

N’ayez plus de remords ni de regrets si vous n’êtes pas en train de vous occuper de la veuve et de l’orphelin. Ce sont là, sans aucun doute, de nobles actions bénies par le Ciel. Pourtant votre mission est autre. Votre mission est moins visible, mais plus vaste parce que vous l’avez ainsi choisie.

Vous n’aurez pas un Prix Nobel ni la reconnaissance des humains mais, n’en doutez pas, vous serez célébrés honorés sur le  plans les plus élevés. Comprenez-vous ? Supposez que, sur vos plans il ya un agriculteur qui travaille la terre durement, du lever au coucher du soleil et qui rentre chez lui, le soir, éreinté, mort de fatigue. Il se peut que, à côté de chez lui, habite un savant, un philosophe, quelqu’un qui passe ses journées entières penché sur des feuilles de papier, des formules, des documents. Il ne sort que deux fois par jour, pendant une demi-heure, pour faire un peu d’exercice dont son corps a besoin. Enfin, j’espère qu’il fait cela. L’agriculteur peut être tenté de croire que son voisin ne fait rien, qu’il est un paresseux, u parasite qui ne produit rien d ‘utile.

Les choses vont ainsi jusqu’au jour où notre brave agriculteur apprend que son voisin a fait une découverte révolutionnaire dans le domaine de la santé, des soins, ou tout autre qu’il considère important. Après cela il commence à regarder son voisin avec plus de respect. Ces deux hommes sont tous les deux des valeurs pour l’humanité. Tous les deux méritent le respect et l’amour de leur entourage. Ils ont simplement choisi des missions différentes. La prochain fois, ce sera peut-être l’agriculteur qui aidera le monde où il vivra à s’élever de la boue à une dimension supérieure, car il est lui aussi un Enfant Divin. Ceci vous explique mieux que ne pourraient le faire de longs discours. personne n’est supérieur a personne, mais les missions des uns et des autres sont diverses.

Soyez donc heureux, chers enfants, d’accomplir votre mission quelle qu’elle soit !

Et puisque vous avez choisi un rôle aussi beau que celui d’instrument conscient d e la Volonté Divine, je voudrais que vous soyez les instruments les plus joyeux de l’univers.

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

La PEUR de DISPARAÎTRE

images (7)Se pourrait-il que toutes les tribulations qui se vivent actuellement au plan mondial soient en réalité le signe que chaque humain sur terre est maintenant prêt à transcender sa peur ultime : celle de disparaître ? Et si les âmes de l’humanité toute entière s’étaient donné le mot afin que nous puissions tous ensemble nous entraider à surmonter cette angoisse existentielle limitative et à nous libérer de nos mémoires d’oppression une fois pour toute ? Serait-ce le signe que le nouveau monde tant attendu est sur le point de se concrétiser sous nos yeux et qu’il suffit de demeurer centré sur sa Lumière intérieure pour que le meilleur se révèle dans toute sa splendeur en nous et autour de nous? 

Imaginez ceci : il y a de cela des éons, les êtres vivant sur terre connaissaient le bonheur d’une vie éternelle où il était aisé de passer d’un plan de conscience à un autre, voire même d’une dimension à une autre et d’un endroit à l’autre du cosmos, sans effort et sans contrainte. Or, l’attachement à la terre, au sens physique du terme (la force de l’attraction terrestre) a peu à peu fait en sorte que nos âmes aient fini par se densifier dans la matière et, donc, se retrouver emprisonnées dans un corps physique qui, lui, semble perpétuellement affecté par les « limites de durée » relatives à la troisième dimension. 

Depuis de nombreuses générations, des Maîtres spirituels sont venus sur terre tenter de lever le voile de l’oubli pour nous rappeler que tout cela n’est qu’illusion et qu’il nous suffit de nous reconnecter à la Source, à nos origines célestes, pour que cette force d’attraction illusoire n’ait plus de prise sur nous. Par leur témoignage vivant, leurs enseignements et leur sagesse, ils ont manifesté dans leur propre corps cette capacité disponible à tout être humain d’incarner son Essence divine. Et certains d’entre eux sont même parvenus à transcender la mort pour fusionner avec la Lumière dans tout leur Être… 

Certains d’entre eux ont laissé des traces de leur passage : Jésus, Bouddha, St-Germain, etc. Mais combien d’autres sont passé inaperçus ? Il a été dit que, lorsque les feux de forêt ont fait rage en Australie dernièrement, des peuplades entières d’aborigènes ont disparu sans laisser de trace. Plusieurs affirment qu’ils ont péri dans le brasier, mais personne ne peut expliquer pourquoi l’on n’a retrouvé aucun cadavre, aucune carcasse… Se pourrait-il qu’ils soient tout simplement passés dans une autre dimension, non perceptible par nos cinq sens ? 

Tous ceux qui ont lu « La Prophétie des Andes » comprennent cette allusion : à la fin du bouquin, lorsque le personnage principal et ses amis se retrouvent cernés par les militaires, ils se connectent les uns avec les autres pour élever leur vibration et, tout à coup, ils semblent enrobés d’un cocon lumineux qui les rend invisibles à leurs opposants. 

Des êtres humains « ordinaires » ont aussi connu ce phénomène, comme par exemple, cette religieuse à Hiroshima qui était en prière lorsque la bombe a sauté tout près d’elle et qui s’en est sorti indemne. Ou cette autre femme qui, lors du tsunami en Asie, se trouvait en profonde méditation dans sa maison sur la plage… qui semble avoir été « contournée » par la vague meurtrière. 

Coïncidences ? Légendes urbaines ? Miracles accordés aux personnes imbues de « sainteté » ? Et si nous étions actuellement tous face au même choix : être terrassé par la peur (quelle qu’elle soit) ou fusionner ensemble dans la Lumière ? 

Il s’avère que, depuis des millénaires, notre expérience humaine nous a fait croire qu’il y avait bel et bien quelque chose à combattre : le mal, la noirceur, la mort… Cette énergie de lutte pour sa survie a engendré une scission  profonde entre l’âme (qui sait que tout est parfait) et la raison (qui sans cesse doute et se remet en question). 

Et si ce qui se passe sur terre à ce jour était, en fait, l’occasion parfaite, délibérément choisie par notre âme, de nous inciter à dire oui à la Lumière qui transcende les limites humaines… de gré ou de force ? Et si notre Moi supérieur, conscient de la possibilité pour l’ensemble des êtres vivant dans la troisième dimension d’accéder ensemble au paradis sur terre, avait pris la décision de « donner un grand coup » pour que nous faisions le saut (quantique) tous ensemble ? 

Méditez ceci : à l’intérieur de notre peur de disparaître se trouve aussi la peur d’apparaître, c’est-à-dire de révéler au monde la Lumière exceptionnelle qui nous habite tous. La noirceur, le mal, la douleur, la souffrance et la mort ne représentent en réalité que ces parties de nous, ces espaces présents en nous-mêmes affectés par le vide, le manque, l’absence de Lumière. La part de nous vulnérable à la peur demeure celle que l’on a négligé d’alimenter, de nourrir, d’abreuver d’énergie divine en nous-mêmes… 

Se pourrait-il que nous soyons actuellement comme des graines que l’ont a mise en terre et qui craignent de se transformer, de devoir « mourir », pour enfin se libérer de la « coquille » qui nous emprisonne afin de finalement germer et porter fruit comme il se doit ? Que nous soyons telles des chenilles se voyant immobilisées et impuissantes, à la merci du premier trouble-fête, ne comprenant pas que les « murs » qui se referment autour d’elle sont en réalité les parois de la chrysalide qui lui permettra d’effectuer l’ultime métamorphose : devenir un merveilleux papillon, déployer ses ailes et prendre son envol pour sortir des limites terrestres pour aller butiner avec grâce de fleurs en fleurs, de dimensions en dimensions… 

Or, le fait de se laisser « envahir » par sa pleine Lumière, de goûter à la plénitude divine, demeure à la fois notre plus grande aspiration et notre plus grande appréhension. La peur de la transformation, de la transmutation cellulaire, c’est la peur de disparaître: la crainte pour l’Ego de perdre le contrôle, de ne plus exister… La noirceur et la lumière sont donc les deux faces d’une même médaille, de même que la vie et la mort, apparaître et disparaître : lutter ou accepter ? Combattre ou s’élever ? Donner l’exemple ou se sacrifier pour les autres ? Survivre ou vivre pleinement ? 

Telles sont les questions qui nous sont posées à l’heure actuelle. Peu importe la réponse que vous choisirez, votre âme sait que ce sera la meilleure solution pour vous ici et maintenant… sachant que la vie continue et continuera encore pour des éons, en ce monde comme dans les dimensions supérieures ! 

Ainsi, plutôt que de chercher à « aider » nos semblables, recentrons-nous sur l’essentiel : oser apparaître ! Appliquons-nous à fusionner avec le meilleur en nous-mêmes, à communier dans l’Amour divin pour rayonner de mille feux et éclairer, par notre présence, des milliers de consciences prêtes à nous emboîter le pas… 

Tout est parfait ! Tout est merveilleux ! Tout est divinement synchronisé pour que l’avènement du Nouveau Monde prenne naissance ici et maintenant à l’intérieur de chacun d’entre nous. 

Et, bien entendu, vos Frères et Sœurs de Lumières sont toujours là, à vos côtés, et ne demandent qu’à vous soutenir à chaque instant. Osez faire appel à eux pour retrouver la paix du cœur et la sérénité de l’esprit. Ces Présences Éternelles affirment que 2010 a été l’année de la RÉSILIENCE, le moment parfait où l’ensemble de la population terrestre prendra conscience de la capacité intrinsèque de chaque être humain à transcender ses peurs existentielles pour que se révèle en lui sa véritable Lumière, sa divine Quintessence, infinie et illimitée. Laissez-vous inspirer par eux pour, à votre tour, apparaître dans toute votre splendeur ici sur terre. Il en va du meilleur pour tous et chacun d’entre nous. 

Avec tout mon amour,  

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanctransmis le 15 septembre 2009,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte
à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

 

Après la catastrophe du vaisseau-mère : Pléiades

 

images (12)Vous devez comprendre que, depuis la catastrophe survenue au vaisseau-mère, les gens étaient condamnés à demeurer dans un environnement hostile. Ils souffrirent horriblement : la maladie, les empoisonnements, l’extrême chaleur et la difficulté à respirer étaient devenus leur lot.

L’équipement dont ils disposaient était inapproprié pour mener à bien une telle réalisation et, en raison de leur situation, ils n’étaient pas non plus aussi attentifs qu’il l’aurait fallu. Ils durent modifier quelque peu leurs procédures et apprendre plus rapidement tout en mettant aussitôt à profit l’expérience acquise au fur et à mesure. Les femmes se portèrent à nouveau volontaires. 

Tous travaillèrent très dur et collaborèrent assidûment avec la lumière du cristal à imprégner les petits fœtus. La nouvelle race fut appelée Uluru, ce qui signifie « Présent de Dieu », et on peut affirmer que le Peuple des Étoiles a connut le succès car ce sont ses descendants qui résident sur la Terre aujourd’hui. 

- Pourquoi, dans ce cas, me sens-je coupable? 

- Vous n’allez pas tarder à obtenir la réponse.- Qu’en est-il de tous ces Etres-chats dont a parlé mon mari ? 

- Une expédition avec des guerriers sirians et léonins fut mise sur pied. Son but était d’aller sur Terre et d’y exiger la réparation pour les abominations perpétrées par les reptiliens contre le vaisseau-mère et sa mission. Ces derniers eurent à répondre de leur comportement et, quoi qu’il vous en coûte, à en juger par vos remontrances d’hier, je dois vous dire qu’il n’y avait pas d’autre alternative que de les annihiler. Pour aussi cruel que cela puisse paraître, bien qu’ayant eu le choix, les reptiliens avaient pris la décision de renier leurs promesses ; une telle conduite leur avait fait perdre tout droit à la clémence.

Ces individus s’incarnèrent par la suite dans d’autres formes à partir desquelles ils reçurent assistance.- Et c’est John, mon mari d’aujourd’hui, qui dirigeait la mission?

- Oui, John était alors Himel, le commandant sirian.

Peu après l’arrivée de ses appareils à votre camp de fortune sur la Terre, il fut mordu à la cheville par un serpent, autre création des Reptoïdes,  et le venin l’infecta rapidement. Sa lumière s’altéra au point qu’il en perdit ses pouvoirs. Les Léonins, de leur côté, se dispersèrent sur la Terre dans le but d’éliminer ceux qui agissaient à l’encontre des ordres Elohims. Les quelques reptiliens qui survécurent à leurs attaques allèrent se réfugier dans des cavernes sous la Terre.

Impuissant et immobilisé, Himel était en proie à la colère car il supportait difficilement de devoir laisser les Léonins prendre la direction de la situation. Pourquoi était-il devenu si vulnérable?

Sa fragilité le rendait confus et l’inquiétait beaucoup. Pour avoir appris à dépasser ces émotions que lui ne faisait que découvrir

- vous étiez sur Terre depuis cinq ans – vous et d’autres dans la communauté, étiez en mesure de lui venir en aide. Himel s’attacha beaucoup à vous, mon enfant, et vous vous aimiez l’un l’autre. Quand, leur mission achevée, les Léonins et les Sirians décidèrent de retourner chez eux, il choisit de demeurer ici, auprès de vous, par amour, et aussi parce que sa propre lumière avait tellement décliné qu’il n’aurait pas pu servir pleinement, comme par le passé, au sein de sa société. IL savait qu’il serait plus utile en restant sur la Terre. C’était néanmoins difficile à accepter pour le guerrier inné qu’il était, même si son rôle n’avait plus de raison d’être.- Quand vous dites que nous nous aimions l’un l’autre, insinuez-vous que nous avions des relations sexuelles? demandai-je.

-  Vous vous aimiez et vous vous êtes consacrés l’un à l’autre également, cependant vous n’aviez pas de relations sexuelles. Himel était issu d’une race strictement mâle. Ils se reproduisaient par l’intermédiaire de ce que vous appelez le clonage, et pour lequel un ovule féminisé n’était nullement nécessaire. Il s’agissait d’un processus particulier créé par l’Esprit avec la permission de la Source, un acte hautement sacré. Imaginez une « fraction d’énergie » que l’on retire et que l’on copie. 

 C’est ce qui se pratiquait au sein de cette race exclusivement masculine. Dépourvus d’organes sexuels, ils expérimentaient cependant le plaisir dans différents aspects de leur corps. Il s’agissait d’une sensation d’élévation provoquant des fourmillements dans tout l’organisme, soit un effet comparable à un orgasme les connectant directement à la Source. Ce point est fondamental, j’aimerais que vous le compreniez, car l’expérience sexuelle sur la Terre et l’union qu’elle implique est en fait une manière de se relier à la Source par l’amour. C’est un merveilleux cadeau, le moyen le plus profond et le plus transcendant pour les petits Terriens de connaître et comprendre Dieu. A cet effet, la seule chose véritablement importante, voire essentielle, est de focaliser son attention sur le cœur et l’amour au lieu du corps physique. 

Voilà une façon absolument merveilleuse d’entrer en contact avec la Source. Le sexe, tel que pratiqué sur la Terre ne relie pas à la Source si la volonté qui le motive est erronée. L’intention, mon enfant, est la clé de l’histoire.- Est-ce donc, dis-je en souriant, la raison pour laquelle, en dépit de la douleur, j’ai ressenti une sorte d’orgasme démesuré, une extase, en donnant le jour à mes bébés?- C’est pareil, en effet. 

-        Et en ce qui concerne le mariage entre vous et moi au temps de la mission, comment avons-nous eu des enfants?- Nos organes sexuels étaient situés dans le corps physique que nous habitions à ce moment-là. Nous avions l’aptitude nécessaire pour concentrer notre énergie sur ces organes reproductifs et avons ainsi créé des enfants en nous unissant dans l’harmonie, dans le désir et dans l’amour, bien entendu. 

- Comment les bébés se sont-ils développés au sein de la mère des étoiles que j’étais alors? 

-       Le nouvel être grandissait à peu près de la même façon que le fait le fœtus chez la mère physiologique d’un Terrien. Sa croissance se déroulait à l’intérieur de sa propre petite chambre d’énergie, il était nourri par ses deux parents. Nous parlions tous les deux à la conscience qui devait investir l’embryon de l’enfant à naître. 

Vous n’aviez pas de vagin comme en ont les femmes d’aujourd’hui. En tant que Pléadienne (ou Lyrienne), vous avez mené à terme notre premier enfant. Notre corps possédait une ligne allant du nombril jusqu’à la base du chakra de la colonne vertébrale qui, le moment venu, s’ouvrait naturellement et sans douleur, un peu comme une fermeture à glissière. L’enfant et son enveloppe amniotique étaient alors dégagés, placés dans un réceptacle spécialement prévu à cet effet, pour se développer jusqu’au moment approprié où l’enveloppe se briserait spontanément et libérerait le bébé. 

Tel était l’aboutissement de millions d’années d’évolution.- Quand un bébé était retiré, il n’était donc pas prêt à naître? 

- Loin s’en faut. Pendant qu’il grandissait dans son enveloppe amniotique et était alimenté par la lumière de la Source, quelques femmes de la Lyre veillaient sur lui. A l’abri dans son réceptacle, tel le poussin dans sa coquille, le petit choisissait lui-même le moment de sortir. Lors de la phase que je viens de décrire, il était visible de tous. Ceux qui prenaient soin du fœtus, dans une communication consciente, ne cessaient de lui adresser une lumière aimante. Le petit être naissait dans un état de croissance plus avancée que ceux auxquels vous donnez le jour aujourd’hui. Je dirais qu’il ressemblait plus à un enfant de quatre ou cinq ans. 

-               Qu’arriva-t-il lorsque nous fûmes projetés sur la Terre, privés de tout notre attirail technologique?

- Ceux de vos vaisseaux ayant échappé à la catastrophe disposaient de matériel adéquat car de nombreuses races possédaient déjà cette connaissance. Les méthodes que vous avez dû utiliser sur la Terre n’étaient pas exactement celles par lesquelles vous et moi avons produit nos enfants, mais vous aviez compris le processus : un ovule était prélevé sur la femme volontaire et intégré aux cellules des créatures singes bipèdes. Une force de lumière fertilisait l’ovule qui alors se divisait. Les difficultés concernant la réfrigération et l’indisponibilité d’autres équipements vous obligèrent à implanter sans attendre le petit embryon chez les mères des étoiles consentantes. La fécondation se pratiquait à la base de l’estomac à travers l’aspect « fermeture à glissière » de l’être. L’ovule y était maintenu et alimenté jusqu’à ce que le moment soit venu pour l’enfant de voir le jour. 

En l’absence du matériel permettant la poursuite du processus évolutif de l’enfant, la mère devait continuer à le porter. Il naissait prématurément encore assez petit, mais en sûreté, et il survivait. Dans le cadre de l’expérimentation qui fut mise au point, certains ajustements s’avérèrent nécessaires. Les cellules étaient prélevées sur les grands singes bipèdes indifféremment dans diverses parties de leur corps ce qui avait pour résultat des comportements variables de la part des cellules en question. C’était une chose qu’il fallait comprendre et avec laquelle il était important de se familiariser. Le niveau vibratoire de la Terre altérait la progression de la cellule récemment introduite dans le petit embryon marquant ainsi des différences notables comparées à celles que vous connaissiez dans vos mondes d’origine. 

Les survivants des étoiles commençaient à s’accommoder de ces nouvelles conditions. Des reptiliens qui, après avoir rejeté la hiérarchie reptoïde, vous avaient rejoints, cherchèrent refuge auprès de vous. Ils apportaient leur concours en vous communiquant de précieuses informations. Les premières tentatives, pénibles et laborieuses, ne donnèrent pas les résultats escomptés. Les essais toutefois se poursuivirent et, finalement, atteignirent l’objectif désiré : la création d’une nouvelle race apte à recevoir l’esprit/âme à l’intérieur de chaque petit être. Une fois formés, ils pouvaient alors naître sur la dimension de la Terre et vivre confortablement dans son atmosphère. Vous comprenez maintenant que je distille l’information graduellement de façon à ce que vous ayez une vision plus ample de l’ensemble du tableau. Je suis très satisfait que vous ayez réagi ainsi que vous l’avez fait, mais il est vrai que j’ai donné mon accord pour vous assister bien longtemps avant votre venue sur cette Terre et vous le savez.- Bien, soupirai-je, ce n’est pas aussi abominable que je le craignais. Je crois que je comprends, merci.- Je suis très heureux de vous avoir communiqué ce savoir et je pense que l’expérience est plus profonde que les mots quand elle entre en résonance avec votre connaissance intérieure.

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Déesse Terre Gaïa

téléchargement (9)Que de joie de nouveau partager ce message avec vous. Un message de Paix, d’Amour et de confiance. Car je suis amour et Lumière et prête maintenant à ascensionner totalement de toutes les parts de mon être, de tout ce qui fait de moi la Terre. Nous nous connaissons et nous nous aimons. Je suis une mère et vous êtes certains mes co-créateurs par l’énergie d’Amour. Je suis là et aide maintenant mes enfants à évoluer. Je redistribue toute l’aide, l’attention et l’amour à tous ceux qui m’ont aidé par leurs pensées, leurs méditations et leur amour ; ainsi qu’à tous les autres. Car tels qu’ils sont j’aime tous mes enfants et ce quoiqu’ils fassent. N’est ce pas cela l’amour inconditionnel, l’amour tel qu’il devrait être toujours ? Mon amour ne dépend pas de l’action ou du respect que l’on me porte. Je souffre seulement du peu d’amour que je ressens parfois chez certains de mes enfants. Tous sont tellement aimés tels qu’ils sont, là où ils en sont car tous sont reliés. L’évolution des uns dans un domaine – et ce quel qu’il soit – est parfois aidée par d’autres êtres dont ceux qui sont, dans ce domaine précis, moins évolués. En partageant vos connaissances, en les expliquant, vous validez vos acquis. Mais voyez aussi que c’est souvent à travers la souffrance, les obstacles créés par mes enfants les plus jeunes sur le plan de l’évolution spirituelle, que ceux qui ont choisi le chemin de l’ascension grandissent en prenant conscience de leur blessure, de leur peine, de la réalité d’autres possibilités et d’autres choix afin de pouvoir toujours grandir davantage dans la conscience. 
Chacun évolue à son rythme sur son chemin qui lui est propre et c’est cette différence qui crée la beauté. Différence de plus en plus perceptible d’ailleurs. 
Certains de mes enfants ne sont venus que pour permettre à d’autres êtres d’évoluer dans le domaine spirituel leur permettant de développer l’amour inconditionnel et la sagesse, soit parce qu’ils n’avaient pas l’évolution nécessaire pour évoluer réellement dans cette vie et éventuellement ascensionner ; soit par choix ; et là je m’incline de tout mon être avec un profond respect devant ces êtres chers qui se sont sacrifiés afin de permettre aux autres et à moi-même d’ascensionner. Ne sont ils pas des maîtres d’Amour ? Comment savoir qui de ces êtres qui semblent peu conscients, ceux qui se sont ainsi sacrifiés pour aider leurs autres frères et sœurs humains. De toute façon, tous méritent autant mon amour et mon attention. C’est ensemble et uni malgré vos différences que vous pourrez créer ensemble un monde de Paix en vous acceptant et en vous tolérant telle que vous êtes tous. Le jugement, la critique, le mépris et l’absence d’humilité en se croyant supérieur à autrui sont les meilleurs alliés de la guerre. La paix est acceptation ; acceptation de tout ce qui est et de l’infini des possibles. La paix est amour total de son Soi et de toutes les parts de son être.

Peut être que les humains, bien que certains s’y croient supérieurs devraient regarder le monde des dauphins et celui des animaux domestiques et y prendre exemple. Regardez la paix qui pourrait régner sur Terre si les humains se comportaient comme les dauphins. Si les humains développaient leur joie, leur sens du jeu et leur humour. N’aimeriez vous pas que la société soit plus ludique ? L’humour et l’amour sont indissociables. Je voudrais partager ma joie et jouer avec tous mes enfants humains que j’aime tant.
A vous qui désirez favoriser l’émergence de la Paix, alors n’oubliez pas de vous amuser avec légèreté et humour. Un humour basé sur l’amour et le respect et non sur la moquerie. Quand tous les humains seront plus légers, la paix alors pourra émerger et régner en maîtresse sur la Terre.

Je vous aime tant mes enfants, mes anges éveillés, mes gardiens et gardiennes de la Terre. Merci de brandir le flambeau de mon amour, de notre amour.
Gaïa la déesse Terre

Je pense que ce n’est qu’en pratiquant les qualités de légèreté que sont la joie et l’humour dans notre vie quotidienne, qu’en tant qu’ange incarné nous pourrons déployer nos ailes et nous envoler vers des cieux inconnus de Lumière et de splendeur. Luéliah source http://www.lumieresdelaudela.com

1234

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...