L’énergie de 2012

L’alignement galactique a débuté il y a dix-sept ans. La véritable énergie de 2012 a donc commencé en 1994. Le point central sera le solstice de décembre 2012 et l’alignement se terminera au solstice de décembre 2030. 

Gif fleurs autreIntroduction de Lee Carroll 

Il se produit présentement un prodigieux rassemblement des consciences. Vous pouvez appelez cela une grande transformation si vous le désire, mais le mot « transformation » signifie simplement qu’un changement a lieu, tandis que le mot « rassemblement » veut dire qu’une union se crée. Un changement peut avoir lieu sans que quiconque ait fait quoi que ce soit. Par contre, un rassemblement requiert la conscience unitaire dont Kryeon nous dit qu’elle est la clé de notre survie et de la paix sur terre. Le paradigme de la réalité continue donc de changer, ce qui implique pour nous tous la responsabilité d’effectuer un auto-examen plus complexe pour comprendre enfin le rôle de l’ADN dans notre corps, de voir notre divinité intérieure comme un outil de travail et de devenir plus multidimensionnels, c’est-à-dire moins focalisés sur la survie tridimensionnelle. Si ces sujets vous sont étrangers, vous avez chois le bon livre ! 

Introduction de Kryeon Salutations très chers, je suis Kryeon du Service magnétique. Je veux d’abord vous dire entre quelles mains tombera ce livra avec tous les messages qu’il contient ; celles des vielles âmes. En faite, c’est peut-être le premier livre consacré au rassemblement que vous vivez à l’heure actuelle et qui confirme qu’il se passe vraiment quelque chose d’exceptionnel sur votre planète. 

Mon partenaire Lee Carroll a raison : il se produite un rassemblement, mais non sur le plan physique. Réfléchissez un peu à ceci : partout où les auteurs de ce livre vont donner des conférences, il se trouve des humains pour les écouter. En fait, mon partenaire fut très étonné par l’ampleur des auditoires qui l’ont accueilli lors de ses premiers voyages à l’étranger. Lorsque les Editions Ariane ont fait venir Kryeon en France, les amphithéâtres se sont remplis de gens qui ressentaient le changement énergétique en cours sur la planète et qui avaient hâte d’entendre Kryeon. Ils savaient que mes messages les concernaient. 

Depuis quelques années, un événement non linéaire a lieu sur le plan de la conscience. Sans qu’il y ait de prophète, de doctrine, de livre culte, et sans qu’il existe d’organisation centrale, de commercialisation à l’échelle mondiale, de vielles âmes s’éveillent partout dans le monde. Mon partenaire se rend maintenant régulièrement dans plus de trente pays. Il va aussi loin qu’à Moscou, en Russie, et qu’à Astana, au Kazakhstan. Même dans ces deux villes qui sont très éloignées pour un Occidental, les amphithéâtres s’emplissent de gens qui sont prêts à recevoir les messages concernant ce nouveau rassemblement énergétique. Ils nous demandent tous ce qui se passe, ce qu’ils doivent faire pour s’assurer d’y participer et comment ils peuvent se joindre à tous ceux qui y croient comme eux. 

Question : Comment des centaines de milliers d’humains en viennent-ils à se rassembler pour une même raison sans qu’il existe une organisation centrale ? En l’absence de prophète, d’organisation et de doctrine, qu’est-ce qui les attire ? Pourquoi sont-ils intéressés ? Sans système tridimensionnel pour épandre l’information (commercialisation), comment ont-ils été mis au courant ? 

Dans le vieux paradigme de la conscience humaine, on a besoin d’un dirigeant, d’un livre, d’une doctrine, d’une liste de membres en bonne et due forme, et il faut dépenser des millions de dollars en méthodes d’évangélisation pour « conscientiser les gens ». Ce n’est pas le cas de ce rassemblement, comme si tout était déjà en place, et pourtant le mécanisme est invisible. Si c’est ce que vous pensez, vous avez raison ! Un éveil multidimensionnel a vraiment lieu, et les vielles âmes qui habitent la planète le sentent intuitivement. 

En dehors de toute logique tridimensionnelle, les vielles âmes se rassemblent. Pourquoi ? Le moment est venu, sur le plan énergétique, pour ce rassemblement d’âmes qui aideront la planète à atteindre le « point décisionnel » en semant les germes d’une paix terrestre durable. 

Si cette information vous intéresse, vous vous trouvez au bon endroit ! Que le rassemblement commence ! Dans l’amour. 

Extrait de 2012 – Le Grand Rassemblement – Propos de Kryeon, Métatron, Marie-Madeleine et les Hathors recueillis par Martine Vallée. Invités spéciaux : l’archange Michaël, le Haut Conseil de Sirius. Aux éditions Ariane – Page 3. 

Activation de l’ADN avec le chant

Activation de l’ADN avec le chant  dans DOUZE COUCHES DE L'ADN image6Activation de l’ADN avec le chant : est un séminaire de Croissance Personnelle animé par sa créatrice Gabriela Góme
 

invitation séminaire en France dont voici le contenu : Gabriela Góme nous parle :

L’Humanité comme un chœur :   

J’ai plus de 30 ans d’expérience professionnelle en tant que chanteuse, compositeur et chef de choeur. Mon travail comme  chef de choeur m’a appris à  voir l’Humanité comme un chorale.  Une chorale est un ensemble d’individus avec des idées bien distinctes; des convictions politiques différentes, des professions de foi différentes qui s’unissent pour un objectif  commun. Mon message est un message d’Espoir. D’après ma longue expérience chorale je sais que tout choeur peut chanter. Aujourd’hui l’Humanité est en train de s’harmoniser et chacun de nous en train de s’aligner avec sa fréquence fondamentale individuelle, créant ainsi l’Unité dans la Diversité

La Nouvelle Energie                             

En 1987 lors de la Convergence Harmoniquela conscience collective de l’humanité a été consultée quant au futur de la planète. Il y avait au moins deux possibilités: la première était d’aller vers ce que beaucoup de voyants prédisaient pour l’année 2000: l’Armageddon ou la fin du monde. L’autre impliquait un changement de paradigme et le relais des torches pour ancrer dans la planète la Nouvelle Energie, une énergie d’Unité et d’Universalité. 


La Nouvelle Energie a précipité la naissance d’une Nouvelle Terre.  Kryeon, le Maître Magnétique, est l’un des êtres réalisés de l’Univers qui est venu sur terre pour nous assister à cette naissance. Commet? Il a changé la Grille Magnétique de la Planète. La Grille Magnétique est un réseau de communication avec l’ADN humain. Elle  fût créée à cet effet par nous mêmes, bien avant de peupler la terre. L‘équilibre entre lumière (conscience) et obscurité (inconscience) de la Grille fût changé radicalement par Kryeon (www.kryon.com) pour que l’ADN puisse recevoir une énergie de Maîtrise. Le corps énergétique de la Planète évolua pour qu’elle soutienne plus de conscience, ce qui entraîna la naissance du Nouvel Humain ou l’Humain Universel


Le Nouvel Humain ou l’Humain Universel a eu aussi besoin de se transformer et fortifier son anatomie énergétique, puisque soutenir plus d’énergie de nôtre essence divine est équivalent à passer d’une énergie de «110 W à 220 W». Le Nouvel Humain a donc développé sa propre Grille Individuelle (
www.EMFBalancingtechnique.com) qui est actuellement en évolution et continue à se développer au fur et à mesure que nous sommes capables de soutenir plus de nôtre lumière. La communication entre l ‘Homme et l’Univers s’est finalement rétablie avec la possibilité de réveiller nos mémoires et nôtre pouvoir intérieur. Ceci est disponible pour ceux qui en font le choix. 


 

Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant® a été conçu comme un chemin vers la prise de ce pouvoir intérieur. La science a découvert que l’atome a 12 dimensions. Etant donné que toute la matière  -dont le corps et l’ADN sont composés d’atomes- nous sommes  des êtres multidimensionnels. Il existe une couche physique de l’ADN appelée Génome Humain qui contient des mémoires biologiques et d’autres niveaux ou couches interdimensionnelles qui contiennent des mémoires spirituelles de nôtre essence divine. Au total 12 couches, 12 niveaux, 12 portes vers l’intérieur de nôtre être qui attendent d’être réveillées. 
Les 12 couches de l’ADN contiennent des informations de tout genre sur ta totalité: la première couche ou Génome Humain contient ton héritage biologique, la deuxième est la couche des émotions et de l’auto estime qui contient des informations sur ton Plan Divin ou Mission. La numéro 3 s’appelle Activation et Ascension, les couches 4 et 5 représentent les caractéristiques de ton Essence Divine, la numéro 6 est la connexion entre ta conscience humaine et ton Je Suis, les couches 7, 8 et 9 sont les couches  Lemuriennes, dont la 9 –Feu de la Shekinah- est celle qui communique tes gènes avec les Lois Cosmiques, donnant naissance à un nouveau départ  écrit dans les couches 10, 11 et 12, les couches de Dieu. 

Chanter les Noms  Divins allume ton Mercabah                      

                                       

Drag and drop meL’ADN est le point focal entre notre corps physique et notre corps de lumière ou Mercabah.  A mesure que nous activons les couches de l’ADN il se crée un champ  d’énergie qui est notre véritable essence: le corps que nous avons eu avant l’expérience  “Terre” et celui que nous aurons une fois avoir quitté la Planète. Dans la Nouvelle Energie activer l’ADN est en réalité allumer les moteurs -dans l’incarnation- de ce corps de lumière qui nous contient car en essence nous sommes une géométrie, un son  et une couleur. 
Chaque couche de l’ADN se correspond vibratoirement avec un Nom Divin Hébreux. Ces noms existent depuis des millénaires dans la Kabalah et c’est Kryeon qui -dans la Nouvelle Energie- en choisit 12, les ordonne d’une certaine façon et nous dit: voici les Noms pour activer l’ADN multidimensionnel dans le Maintenant.

Musique et Communications quantique 

                                                      La musique crée Unité parce que c’est un langage universel. La musique communique Vérité parce que elle s’origine au delà du mental. La musique exprime Amour parce que elle naît dans les profondeurs du coeur. 
Mon canal est un « canal musical » J’ai reçu et décodé ce que j’appelle « Tons Pineaux« : des tons et des fréquences spécifiques qui, par connexion quantique, ont le pouvoir d’entrer en résonance avec chaque couche, de leur rappeler leur mélodie et donc les réveiller pour que l’ADN Primordial puisse chanter à nouveau sa chanson. 
 


Activer ton ADN multidimensionnel réveille en toi le souvenir de ton parcours cosmique, de l’énorme voyage que tu fais depuis des éons et qui t’a préparé pour vivre cette vie, la vie la plus importante et transcendante que tu n’as jamais eu. C’est la vie dans laquelle tu te réveilles d’une longue léthargie dans laquelle tu fissionnes ces parties de ton être multidimensionnel laissés dans d’autres plans, d’autres vies pour créer aujourd’hui la Nouvelle Jérusalem: Paix sur Terre. Le chant de chaque couche de l’ADN touchera profondément le centre de ton être. Tu te souviendras de «La Maison», tu te souviendras de ta mission en tant que Guerrier de la Lumière semé sur cette Planète pour créer la Civilisation Primordiale appelée Lémurie. Tu comprendras pourquoi ton âme regarde vers le ciel, vers les Pléiades, et quel rôle elles ont joué et jouent actuellement par rapport à ta génétique. Tu sentiras tout au long d’une journée de chant le pouvoir vibrationnel des lettres hébraïques parce que, à l’origine, ce langage dérivé du lémurien était un langage de lumière, des formes/pensées émanées du coeur du Grand Créateur… 

La Pensée Quantique                                

La physique de Newton décrivait l’Univers comme des blocs d’énergie séparés les un des autres et sans communication entre eux, ou le temps et l’espace étaient des absolus. En 1905 Albert Einstein dans sa Théorie de la Relativité Générale nous dit que le temps et l’espace sont relatifs et il ajoute que l ‘Univers existe indépendamment de nous et que pourtant nous n’avons pas d’influence sur lui. 


En 1944 Max Planck, le père de la physique quantique prononce un discours révolutionnaire où il dit que «la matière en tant que telle n’existe pas», qu’il existe un champ énergétique, un espace quantique de matière et que la «réalité» est crée et modifiée par la conscience de l’observateur. Le changement de paradigme est total: il place l’homme comme co-créateur de l’Univers avec le pouvoir et la responsabilité de changer sa vie et celle de la Planète. 


La pensée scientifique d’aujourd’hui cherche une Théorie Unifiée de la Physique. La Théorie des Cordes naît avec cette intention, postulant que l’Univers est composé d’infimes particules ou cordes vibratoires qui expliquent aussi bien le monde quantique que la vie quotidienne. A l’avant garde de la compréhension de l’origine de la vie et au delà de l’infiniment petit, la Haute Physique est en train de chercher dans l’intangible, supposant l’existence de dimensions subtiles, regardant là où l’on ne voit pas: la Matière Obscure ou Matrice Divine ; le support énergétique de Tout ce Qui Est

 


La Matrice Divine nous interconnecte tous avec tout et avec l’Univers. Nous sommes les créateurs qui expérimentons et moulons la réalité parce que nous sommes conscience. Les expériences de la physique quantique montrent que les particules sont modifiées par la conscience de l’observateur et nous sommes la source de cette conscience. 

Guérison quantique                              

Dans nôtre descente dans la matière nous avons expérimenté pendant des éons la division. Nous nous sommes «fissionnés» dans des milliers de portions de conscience. Nous l’avons fait par amour, expérimentant à la demande et au nom du Grand Créateur. Aujourd’hui ces parties multidimensionnelles de nôtre être commencent à s’unir, récupérant ainsi l’Unité, la Totalité. 


Qu’est-ce que la maladie? Ce sont des cellules qui chantent «faux». C’est l’absence d’information ou de communication à l’intérieur d’un système donné: les cellules ne reçoivent plus l’info de leur fonction à l’intérieur de l’organisme ce que active des signaux biochimiques qui créent des lésions pathologiques. 


Quelles sont les causes de la maladie? Il y en a plusieurs: des causes héréditaires, génétiques, des impacts de l’environnement sur le Champ Electromagnétique, radiation solaire, des causes karmiques ou liées à ton contrat. Dans la Nouvelle Energie tout peu changer quand nous comprenons comment co-créer avec la Matrice Divine, parce que nous sommes les créateurs: nôtre ADN est sensible à l’intention et à la conscience de l’humain illuminé, il lui répond immédiatement. 


Le temps et l’espace sont dans un étant quantique, c’est à dire que tout ce que j’ai été, tout ce que je suis et serait se trouve dans mon champ d’énergie. La guérison quantique consiste à remplacer des fréquences. Par exemple si dans le Maintenant j’ai développé une maladie; dans mon champ d’énergie il existe encore la fréquence que j’avais quand j’étais sain: je peux alors demander à mon Je Suis de chercher dans mes mémoires vibratoires cette fréquence et de remplacer  la maladie par la santé. 
 

Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant® est un travail de Croissance Personnelle qui ouvre la porte au processus évolutif qui t’amènera à l’auto soutient de ta lumière et de ton pouvoir, te réveillant à la vérité de Qui Tu Es en Réalité; honorant ta Présence dans l’incarnation. Durant la journée tu recevras des informations scientifiques et spirituelles sur l’ADN, tu apprendras sur le pouvoir des lettres hébraïques et sur l’usage conscient du son. 

Mail: activaciondeladnconelcanto@hotmail.com 

Pour plus d’informations,  visitez le site : www.activationdeladnaveclechant.com 

 

Calendrier 2011 Rennes, France

 


Dimanche 4 septembre 2011, de 10 à 19:30 hs


Lieu: Rennes
Organisé par: Virginie Simard
Tél: 02 23 50 08 45 | Mobile: 06 86 21 24 09 | Mail:
virginiesimard@hotmail.com 


Bordeaux, France


Samedi 15 octobre 2011, de 10 h à 19 h 30
Lieu: Bordeaux
Organisé par: Catherine Pralong
Mobile: 06 8501 1460 | Mail:
catherinepralong@yahoo.fr 

 

Calendrier 2012 

Vinzier, France
Samedi 17 mars 2012, de 10 à 19:30 hs
Lieu: Vinzier (15 mn d’Evian)
Organisé par: Martine Jesjkah
Tél: 04 50 81 61 04 | Mobile: 06 62 29 41 38 | Mail:
infos@mezaelle.com 

 

 

Vérité spirituelle de Kryeon

GIFS ( PAPILLON )Les ancêtres de l’humanité ont toujours été la clé de la vérité spirituelle. Avant les immenses cathédrales, les gros revenus, les grands projets ou les foules de milliers d’individus, les chamans le savaient, de même que les gardiens de la sagesse. Ils ne s’ouvrirent à personne, sauf à leur peuple, mais cette coutume change aujourd’hui, car la transition est imminente. 

L’un des paradoxes sur terre, c’est que le nouvel âge n’est que l’étude de l’âge révolu, alors que les secrets de la Création étaient encore frais et que les alignements des cieux avaient un sens personnel. Tout cela pour dire que vos Écritures ne sont pas toutes dans l’erreur. Plusieurs sont des poèmes, des chants, des principes, des récits, des missives à des amis et même des slogans politiques inspirés de l’histoire très ancienne en des versets des Saintes Écritures qui ne s’appliquent plus (Référence: How the Bible Became the Bible, par Donald L. O’Dell).

 Dans l’Ancien Testament, l’essentiel du Lévitique comporte des règles atroces vous poussant à tuer votre voisin s’il épouse votre fille vierge. Ce livre prescrit de faire de même avec un voyant ou un magicien. Ces choses sont encore considérées comme la parole de Dieu aujourd’hui, mais d’habitude on les écarte comme une tradition du passé. Par conséquent, une entente informelle veut que les Écritures soient de la main d’hommes de l’époque et que, pour cette raison, elles ne soient pas aussi sacrées, infaillibles ou à prendre au sens littéral du terme. 

Il y a plusieurs années, mon partenaire s’est rendu « au chas de l’aiguille », un portail étroit dans un mur de Jérusalem. Un chameau ne peut franchir cette ouverture. On attribue souvent le sens de corde au mot chameau en araméen, car ces deux termes étaient homonymes. Je vous donne toutefois la signification de ce mot, car il a été traduit en quatre langues au fil du temps. Le texte affirmant qu’un homme riche ne pouvait obtenir la faveur de Dieu, pas plus qu’un chameau ne pouvait passer par le chas d’une aiguille, ne signifiait pas qu’un homme opulent était dans l’impossibilité d’accéder à Dieu. Le sens était qu’il n’était pas permis à un riche marchand, désireux de vendre ses marchandises, de pénétrer dans la cour où on livrait un culte. Son chameau surchargé ne passerait pas. Ainsi, la réprimande à l’époque rappelait que le mercantilisme et les enseignements sacrés n’allaient pas de pair, ce qui est toujours vrai aujourd’hui. C’est le simple bon sens, mais voyez plutôt ce que les érudits en ont fait. Ils donnent plutôt l’impression aux gens qu’ils doivent fréquenter leur église pour mériter la faveur de Dieu. Il s’agit là d’une manipulation de la part des hommes, pas de Dieu. 

Les inspirations de l’Esprit sont magnifiques; plusieurs sont en parfaite harmonie avec l’époque. C’est ce qu’en ont fait les hommes qui fait la différence. Par conséquent, elles sont révélatrices au sujet des hommes, mais ne disent rien sur Dieu. Remontez toujours à la source, aux manuscrits intacts portant les paroles des prophètes. Ce sont eux qui rayonnent de vérité et de l’amour de Dieu. Cherchez les tendances culturelles. 

Tout cela a pour but d’introduire l’idée que tout ce que vous aviez cru sacré ne l’est pas forcément. Pour l’essentiel, il ne s’agit que de l’histoire. Certains propos sont inspirés, mais beaucoup de textes religieux ne renferment que les paroles des dirigeants de l’époque. Et ces gouvernants émettaient des avertissements pour éloigner le peuple des secrets, ces éléments mêmes de la vérité sacrée qui auraient procuré l’information que vous obtenez dans ce livre et que les Anciens possèdent encore. Pendant des années, l’homme du commun n’avait pas accès aux Écritures, sauf en la présence d’un chef spirituel. L’homme du commun devait se fier à l’interprétation d’autrui. Voyez-vous les possibilités de contrôle? 

Et si les gens avaient su alors ce que vous savez aujourd’hui? S’ils avaient pris conscience que leur Dieu était en eux, qui aurait pu les manipuler? S’ils savaient à ce jour qu’ils sont en mesure de guérir leur corps mieux que la médecine moderne, cela en dérangerait-il quelques-uns dans votre entourage? Et si personne n’avait à fréquenter une église, qui en paierait le prix? Les réponses sont évidentes; le moment est venu pour vous de connaître la vérité fondamentale. 

Mon partenaire se déplace partout dans le monde. Il photographie tout pour que vous puissiez voir le nombre de gens qui sont attirés par un événement hors de l’Église. Il souhaite que vous voyiez qu’une transition est en cours dans tous les pays où il s’est rendu. Il télécharge ces photos sur Internet. Malgré l’absence de propagande, de panneaux publicitaires ou de messages télévisés, des milliers de personnes viennent à ces rencontres. Il fait une présentation, ne laisse pas une équipe derrière pour évangéliser, n’exige pas d’argent, ne dresse pas de liste de membres et n’établit pas d’organisation. Il passe simplement à une autre ville. 

Partout où il va, cependant, des milliers de gens l’interrogent: « Dieu est-il plus grand que ce que l’on m’a raconté? » En l’absence de structure, d’organisation, d’église ou de leadership, l’humanité vient encore et toujours entendre la sagesse des Anciens. Les paroles ont une consonance de vérité, et plusieurs humains en sont transformés à jamais, car le secret en est un d’envergure: vous êtes Dieu et le pouvoir en vous est absolu. Laissez tomber la victimisation culturelle que l’on vous inflige depuis des décennies. Vous pouvez opérer hors des contraintes culturelles où votre famille affirme que vous êtes coincé. Vous pouvez cocréer votre destinée avec d’autres personnes qui font de même, et tôt ou tard vous connaîtrez la paix sur terre au lieu de l’apocalypse dont on souhaite vous persuader. 

 Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll  – 12 couches de l’ADN – 2011 

Les changements expliqués par Telos

Message d’Anahmahr lors d’une Conférence à Charleroi 

Les sociétés sont en train de changer ; c’est normal. De grands bouleversements sont en cours et beaucoup d’être encore ne veulent pas que les choses bougent. C’est leur droit, c’est leur liberté, mais la plus grande partie de l’humanité désire le changement et l’exprime dans un « vouloir » spirituel. De plus, votre planète a un rendez-vous très spécifique avec l’univers. En

Les changements expliqués par Telos   dans TELOS nous parle gif_perso_livres

effet, votre planète est une sorte de clef. Elle doit absolument ascensionner et l’humanité se réaliser pour que cette clef puisse fonctionner, en tout cas harmoniser les univers. Ainsi, les différentes consciences et les différents mondes en évolution rejoindront cette énergie totale et seront en phase avec le Soleil central ou l’esprit si vous préférez. 

Pour cela, votre planète est en train de changer d’axe. Cela vous demande de vous recentrer continuellement, d’apprendre à vous aimer et à partager, à exister en totale liberté. Cela vous demande de continuer votre recherche spirituelle, votre identification et votre appartenance à l’amour. Ainsi, rien de grave ne peut arriver. 

Cela s’est déjà produit plusieurs fois au cours de ces millénaires. De nouveau, cela se produit juste pour que les énergies se transforment et correspondent à ce qu’il faut que vous deveniez et auquel vous aspirez. Tout ce qui se passe est donc parfaitement normal. 

Pour vous aider à travailler cela, vous devez essayer de ne plus jamais avoir peur. Vous savez, en Lémurie, la peur n’existe pas, parce que le cœur de chacun connaît et rencontre l’autre en permanence. En fait, le peuple lémurien est une « unité », même si chacun est individuel dans son interprétation de la vie et de sa connaissance. Mais toujours, les autres sont en lui-même ; il en fait partie et, en toute conscience, il le sait. Alors, il ne peut y avoir de peur car la rencontre avec l’autre n’inspire que l’amour. L’autre faisant partie de ce que le Lémurien peut être, il n’y a aucun danger, jamais. 

Je vous invite donc à regarder la vie autrement. Il ne sert à rien d’avoir peur. Avoir peur, qu’importent les circonstances, occasionne beaucoup de faiblesse à l’individu, déstructure son énergie, le désoriente et provoque des maladies du corps ou des maladies psychiques. En absence d e peur, une alchimie naturelle s’engage, élève l’être humain vers la compréhension qu’il est venue vivre sur Terre. Il faut donc avoir beaucoup d’espoir et une grande confiance en ce que vous êtes. 

Le problème, c’est que l’être humain veut toujours faire des comparaisons, entre lui et un autre, une circonstance et une autre. C’est une grande erreur et chacun doit apprendre à être à sa place. Pourquoi ? Parce qu’être à sa place, c’est ne pas vouloir être plus ou moins que l’autre, c’est simplement exister, exister pleinement avec l’amour et ainsi savoir que le coeur exprime le message que le Christ est venu offrir jadis. Ce message, donné par le grand initié Jésus, s’adressait à l’être spirituel. Et qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Un message humain compliqué, un message d’interdits qui anéantit toute volonté de s’élever. 

Certes, tout cela est en train de changer. Les énergies sont différentes. Nous autres, nous vous aimons. Nous vous aidons car vous faites partie de notre énergie et vous êtes sur Terre pour apprendre à revenir à l’origine de votre existence, dans cette force qu’est la cinquième dimension. 

gif_perso_livres dans TELOS nous parle

Vous savez, en même temps que Jésus offrait sur Terre le message divin, la force christique a été mise en place et  a éveillé les consciences dans tous les univers et sur d’autres mondes, à des niveaux différents ; aujourd’hui, le Soleil central, l’unité, l’esprit de toutes ces humanités et de tous ces mondes est en train de prendre place. Il s’agit bien d’un message universel de paix et d’amour à tous les niveaux de conscience. Et cela est possible parce que la planète est une entité vivante que vous allez soutenir en devenant des êtres éveillés, conscients d’une vie agréable et « décompliquée », une vie qui vous place dans une conscience merveilleuse de lucidité et de spiritualité. 

La spiritualité est une culture, une façon d’être, elle est un moyen d’exister. C’est en tout cas l’amour, l’amour divin. Chacun de vous y est relié même si, sr la Terre, vous avez des expressions, des attitudes ou des croyances différentes. Vous êtes en tout cas dans la trame divine, prédisposés à vivre cette cinquième dimension. Vous allez vous y engager avec lucidité, par le travail que vous avez commencé en osant une démarche personnelle et spirituelle. Alors, n’ayez aucune crainte, il ne peut se produire que ce qui est prévu et nul ne peut être éprouvé au-delà de ses possibilités. Vous êtes dans une force merveilleuse et vous regardez la vie différemment. Sachez la transformer et l’accompagner. Sachez devenir et osez être. Vous verrez alors que des moments extraordinaires vont paraître sur cette Terre pour chacun de vous. 

Il est vrai que vous êtes en train de changer le monde. Voilà pourquoi nous prenons place de plus en plus et qu’au niveau de tous les univers, les énergies vous bénissent, vous emplissent pour vous aider à devenir, à être. 

Chers amis, je rejoins Adama et les êtres de lumière de la Lémurie dans cette salle pour vous bénir. Je vous prie d’avoir confiance en ce que vous êtes et d’être des co-créateurs de l’amour. Je vous remercie de votre accueil, de votre écoute. Soyez bénis. Et si vous le souhaitez, retirez-vous de cette salle en silence, pour que l’énergie continue de vous accompagner et que vous en soyez conscients. 

La paix, travaillez-la. Elle est pour chacun, en vous remerciant, salutations chers amis. 

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts page 41. 

La peur d’être seul

Gif etoilesLes humains craignent d’être seuls et de perdre l’amour. 

Imaginez que vous vous retrouvez soudain dans l’avenir, où vous ne connaissez absolument personne et n’avez pas un seul ami sur la Terre. Personne ne sait votre nom. Vous n’avez aucun soutien et ne recevez aucune aide, car aucun humain sur la planète ne connaît votre existence. Il n’y a personne pour vous aimer ou pour prendre soin de vous. 

Je vous laisse imaginer cette situation afin de pouvoir vous expliquer ensuite ce qui en est réellement. Vous êtes constamment entourés d’innombrables entités qui constituent la famille. Ces entités savent tout ce qui se passe dans votre vie ; elles connaissent vos défis, vos joies et vos craintes. Et elles sont innombrables ! Certains parmi vous ont entrepris de les énumérer, de leur donner un nom et une forme ; certains leur prêtent même un corps humain pourvu d’ailes et les appellent des anges. En réalité, elles sont plus que cela. Songer à l’attribut précédent, celui du conduit divin toujours ouvert, mais caché à vos yeux. Comme vous êtes linéaires, vous voulez les compter. Mais dites-moi : Quand vous ouvre le robinet de la douche, « combien de sources d’eau en sortent « ? » saisissez-vous ? 

La peur est contre-intuitive. Vous êtes plus sages que cela ! vous désirez chacun en finir avec cette peur d’être seul ? Allez dans un endroit où vous serre absolument seul. Sentez-vous-y le plus seul possible, puis prononcez ces mots ; « Famille, es-tu là ? Au nom de l’Esprit, je t’invite dans ma vie, dans cet espace de solitude, et je désire te sentir sur mes mains ». Vous les sentirez ! 

En ce moment, mon partenaire ressent une sensation de picotement (Lee lève les mains). Certains d’entre vous les sentent sur leurs épaules. C’est une sensation normale. Vous vous demandez ce que c’est ? C’est l’amour de Dieu ! C’est la famille. Vous n’êtes jamais seuls

La solitude est contre-intuitive, contraire à tous les attributs angéliques que vous possédiez avant de venir ici. Mais la dualité vous amène à croire que vous êtes seuls et votre miroir vous le prouve, mais uniquement dans la tridimensionnalité. Je vais vous montrer comment agit la dualité. Quand Jésus le Juif fut crucifié devant la ville, il eut besoin de l’énergie qui l’accompagnait depuis le berceau, celle du conduit. Il y fit appel, mais ne reçut rien. Il s’écria alors ; « Où es-tu ? M’as-tu abandonné ? Que se passe-t-il ? » Cet homme subissait une nouvelle élévation de son taux vibratoire ; dans l’intervalle, il se retrouva donc dans un vide temporaire, dans sa propre nuit obscure de l’âme. Il fut troublé par l’absence soudaine de sa connexion. C’est exactement ce que nous désirons vous voir atteindre ; une connexion si courant que son absence vous étonnerait, comme si vous actionniez l’interrupteur, sans résultat. C’est là toute la beauté et la fiabilité de la connexion.  Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Retour à l’essentiel – La levée du voile. 

Pouvoirs de l’ADN

Pouvoirs de l'ADN dans MESSAGES EVENEMENTS header_fr

L’Humanité comme un choeur   

. Mon message est un message d’Espoir. D’après ma longue expérience chorale je sais que tout choeur peut chanter. Aujourd’hui l’Humanité est en train de s’harmoniser et chacun de nous en train de s’aligner avec sa fréquence fondamentale individuelle, créant ainsi l’Unité dans la Diversité. 

La Nouvelle Energie 

  En 1987 lors de la Convergence Harmonique la conscience collective de l’humanité a été consultée quant au futur de la planète. Il y avait au moins deux possibilités: la première était d’aller vers ce que beaucoup de voyants prédisaient pour l’année 2000: l’Armageddon ou la fin du monde. L’autre impliquait un changement de paradigme et le relais des torches pour ancrer dans la planète la Nouvelle Energie, une énergie d’Unité et d’Universalité.La Nouvelle Energie a précipité la naissance d’une Nouvelle Terre.  Kryeon, le Maître Magnétique, est l’un des êtres réalisés de l’Univers qui est venu sur terre pour nous assister à cette naissance. Commet? Il a changé la Grille Magnétique de la Planète. La Grille Magnétique est un réseau de communication avec l’ADN humain. Elle  fût créée à cet effet par nous mêmes, bien avant de peupler la terre. L‘équilibre entre lumière (conscience) et obscurité (inconscience) de la Grille fût changé radicalement par Kryeon (www.kryon.com) pour que l’ADN puisse recevoir une énergie de Maîtrise. Le corps énergétique de la Planète évolua pour qu’elle soutienne plus de conscience, ce qui entraîna la naissance du Nouvel Humain ou l’Humain Universel.

Le Nouvel Humain ou l’Humain Universel a eu aussi besoin de se transformer et fortifier son anatomie énergétique, puisque soutenir plus d’énergie de nôtre essence divine est équivalent à passer d’une énergie de «110 W à 220 W». Le Nouvel Humain a donc développé sa propre Grille Individuelle (www.EMFBalancingtechnique.com) qui est actuellement en évolution et continue à se développer au fur et à mesure que nous sommes capables de soutenir plus de nôtre lumière. La communication entre l ‘Homme et l’Univers s’est finalement rétablie avec la possibilité de réveiller nos mémoires et nôtre pouvoir intérieur. Ceci est disponible pour ceux qui en font le choix.Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant®

a été conçu comme un chemin vers la prise de ce pouvoir intérieur. La science a découvert que l’atome a 12 dimensions. Etant donné que toute la matière  -dont le corps et l’ADN sont composés d’atomes- nous sommes  des êtres multidimensionnels. Il existe une couche physique de l’ADN appelée Génome Humain qui contient des mémoires biologiques et d’autres niveaux ou couches interdimensionnelles qui contiennent des mémoires spirituelles de nôtre essence divine. Au total 12 couches, 12 niveaux, 12 portes vers l’intérieur de nôtre être qui attendent d’être réveillées.Les 12 couches de l’ADN contiennent des informations de tout genre sur ta totalité: la première couche ou Génome Humain contient ton héritage biologique, la deuxième est la couche des émotions et de l’auto estime qui contient des informations sur ton Plan Divin ou Mission. La numéro 3 s’appelle Activation et Ascension, les couches 4 et 5 représentent les caractéristiques de ton Essence Divine, la numéro 6 est la connexion entre ta conscience humaine et ton Je Suis, les couches 7, 8 et 9 sont les couches  Lemuriennes, dont la 9 –Feu de la Shekinah- est celle qui communique tes gènes avec les Lois Cosmiques, donnant naissance à un nouveau départ  écrit dans les couches 10, 11 et 12, les couches de Dieu. 

Chanter les Noms  Divins allume ton Mercabah 

   L’ADN est le point focal entre notre corps physique et notre corps de lumière ou Mercabah.  A mesure que nous activons les couches de l’ADN il se crée un champ  d’énergie qui est notre véritable essence: le corps que nous avons eu avant l’expérience  “Terre” et celui que nous aurons une fois avoir quitté la Planète. Dans la Nouvelle Energie activer l’ADN est en réalité allumer les moteurs -dans l’incarnation- de ce corps de lumière qui nous contient car en essence nous sommes une géométrie, un son  et une couleur. Chaque couche de l’ADN se correspond vibratoirement avec un Nom Divin Hébreux. Ces noms existent depuis des millénaires dans la Kabalah et c’est Kryeon qui -dans la Nouvelle Energie- en choisit 12, les ordonne d’une certaine façon et nous dit: voici les Noms pour activer l’ADN multidimensionnel dans le Maintenant. 

Musique et Communications quantique   

La musique crée Unité parce que c’est un langage universel. La musique communique Vérité parce que elle s’origine au delà du mental. La musique exprime Amour parce que elle naît dans les profondeurs du coeur. Mon canal est un « canal musical » J’ai reçu et décodé ce que j’appelle « Tons Pineaux« : des tons et des fréquences spécifiques qui, par connexion quantique, ont le pouvoir d’entrer en résonance avec chaque couche, de leur rappeler leur mélodie et donc les réveiller pour que l’ADN Primordial puisse chanter à nouveau sa chanson.Activer ton ADN multidimensionnel réveille en toi le souvenir de ton parcours cosmique, de l’énorme voyage que tu fais depuis des éons et qui t’a préparé pour vivre cette vie, la vie la plus importante et transcendante que tu n’as jamais eu. C’est la vie dans laquelle tu te réveilles d’une longue léthargie dans laquelle tu fissionnes ces parties de ton être multidimensionnel laissés dans d’autres plans, d’autres vies pour créer aujourd’hui la Nouvelle Jérusalem: Paix sur Terre. Le chant de chaque couche de l’ADN touchera profondément le centre de ton être. Tu te souviendras de «La Maison», tu te souviendras de ta mission en tant que Guerrier de la Lumière semé sur cette Planète pour créer la Civilisation Primordiale appelée Lémurie. Tu comprendras pourquoi ton âme regarde vers le ciel, vers les Pléiades, et quel rôle elles ont joué et jouent actuellement par rapport à ta génétique. Tu sentiras tout au long d’une journée de chant le pouvoir vibrationnel des lettres hébraïques parce que, à l’origine, ce langage dérivé du lémurien était un langage de lumière, des formes/pensées émanées du coeur du Grand Créateur… 

La Pensée Quantique   

La physique de Newton décrivait l’Univers comme des blocs d’énergie séparés les un des autres et sans communication entre eux, ou le temps et l’espace étaient des absolus. En 1905 Albert Einstein dans sa Théorie de la Relativité Générale nous dit que le temps et l’espace sont relatifs et il ajoute que l ‘Univers existe indépendamment de nous et que pourtant nous n’avons pas d’influence sur lui. En 1944 Max Planck, le père de la physique quantique prononce un discours révolutionnaire où il dit que «la matière en tant que telle n’existe pas», qu’il existe un champ énergétique, un espace quantique de matière et que la «réalité» est crée et modifiée par la conscience de l’observateur. Le changement de paradigme est total: il place l’homme comme co-créateur de l’Univers avec le pouvoir et la responsabilité de changer sa vie et celle de la Planète.

La pensée scientifique d’aujourd’hui cherche une Théorie Unifiée de la Physique. La Théorie des Cordes naît avec cette intention, postulant que l’Univers est composé d’infimes particules ou cordes vibratoires qui expliquent aussi bien le monde quantique que la vie quotidienne. A l’avant garde de la compréhension de l’origine de la vie et au delà de l’infiniment petit, la Haute Physique est en train de chercher dans l’intangible, supposant l’existence de dimensions subtiles, regardant là où l’on ne voit pas: la Matière Obscure ou Matrice Divine ; le support énergétique de Tout ce Qui Est.La Matrice Divine nous interconnecte tous avec tout et avec l’Univers. Nous sommes les créateurs qui expérimentons et moulons la réalité parce que nous sommes conscience. Les expériences de la physique quantique montrent que les particules sont modifiées par la conscience de l’observateur et nous sommes la source de cette conscience. 

Guérison quantique 

  

Dans nôtre descente dans la matière nous avons expérimenté pendant des éons la division. Nous nous sommes «fissionnés» dans des milliers de portions de conscience. Nous l’avons fait par amour, expérimentant à la demande et au nom du Grand Créateur. Aujourd’hui ces parties multidimensionnelles de nôtre être commencent à s’unir, récupérant ainsi l’Unité, la Totalité.Qu’est-ce que la maladie? Ce sont des cellules qui chantent «faux». C’est l’absence d’information ou de communication à l’intérieur d’un système donné: les cellules ne reçoivent plus l’info de leur fonction à l’intérieur de l’organisme ce que active des signaux biochimiques qui créent des lésions pathologiques.

Quelles sont les causes de la maladie? Il y en a plusieures: des causes héréditaires, génétiques, des impacts de l’environnement sur le Champ Electromagnétique, radiation solaire, des causes karmiques ou liées à ton contrat. Dans la Nouvelle Energie tout peu changer quand nous comprenons comment co-créer avec la Matrice Divine, parce que nous sommes les créateurs: nôtre ADN est sensible à l’intention et à la conscience de l’humain illuminé, il lui répond immédiatement.

Le temps et l’espace sont dans un étant quantique, c’est à dire que tout ce que j’ai été, tout ce que je suis et serait se trouve dans mon champ d’énergie. La guérison quantique consiste à remplacer des fréquences. Par exemple si dans le Maintenant j’ai développé une maladie; dans mon champ d’énergie il existe encore la fréquence que j’avais quand j’étais sain: je peux alors demander à mon Je Suis de chercher dans mes mémoires vibratoires cette fréquence et de remplacer  la maladie par la santé.

Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant® est un travail de Croissance Personnelle qui ouvre la porte au processus évolutif qui t’amènera à l’auto soutient de ta lumière et de ton pouvoir, te réveillant à la vérité de Qui Tu Est en Réalité; honorant ta Présence dans l’incarnation. Durant la journée tu recevras des informations scientifiques et spirituelles sur l’ADN, tu apprendras sur le pouvoir des lettres hébraïques et sur l’usage conscient du son.

NOTE  Activation de l’ADN avec le Chant ® est un séminaire de Croissance Personnelle animé par sa créatrice.

 
 adn.activation@gmail.com

adn1 dans MESSAGES EVENEMENTS

Survivre aux blessures

Survivre aux blessures dans LIBERTE des MAITRES mini-gif-balancinho1Je souhaiterais aborder maintenant une question qui échappe, me semble-t-il, à la plupart des chercheurs « hérétiques » et aussi des mystiques qui ont pris conscience que le Maître Jeshua n’était, de toute évidence, pas mort sur la croix mais qu’Il avait poursuivi sa vie dans la plus grande des discrétions, son oeuvre publique une fois achevée. 

La question est celle-ci : Pourquoi le Maître, ayant survécu à ses blessures, se serait-Il séparé de Myriam au point que l’on retrouve celle-ci, seule ou presque, quelques années plus tard, sur les rivages de la Gaule puis terminant son existence dans cette grotte appelée de nos jours la Sainte Baume, près de Marseille? Si, comme une certaine thèse le prétend actuellement, ils étaient époux ou même si un profond Amour les unissait simplement, on voit mal pourquoi, a priori, ils n’auraient pas continué leur chemin ensemble ailleurs et dans la clandestinité. La réponse ne surgit pas d’elle-même et ne semble pas non plus accessible par le biais des Annales akashiques, comme si quelque Volonté faisait en sorte que cette « zone » 

de la vie du Maître et de Myriam demeure encore verrouillée. Avant que le passé ne s’ouvre clairement au moment jugé adéquat par le Divin, on ne peut que s’aventurer du côté des hypothèses en laissant la priorité à la logique. 

Alors réfléchissons un peu… Partant du principe que l’Amour soit demeuré intact entre Myriam et Jeshua, quel est l’élément qui a pu induire leur séparation? Je réponds personnellement: une modification majeure survenue dans le rapport du Maître avec sa propre vie et le monde. l’ai déjà de nombreuses fois tenté d’expliquer comment l’Esprit du Christ puis du Logos avaient quitté son corps et sa conscience lors du supplice sur la potence, raison pour laquelle Celui-ci s’est écrié quelque chose comme: « Pourquoi m’ as-Tu abandonné? » 

Si on réalise l’ampleur du choc provoqué par cet « abandon » qu’a constitué la soudaine cessation de l’adombrement du Maître par deux Principes aux dimensions cosmiques, on peut alors entrevoir ce qui s’est certainement passé. Il est aisé d’imaginer qu’un être incarné qui vit et éprouve un tel phénomène dans son âme et sa chair puisse en sortir « intact », autrement dit qu’il ne vive pas une profonde modification de tout son être. Un tel choc énergétique ne peut que créer une sensation de vide avec, pour conséquence, le passage à une « autre phase » de son incarnation afin de pouvoir tout simplement survivre dans notre monde. 

Le Maître Jeshua qui se présente à ses proches disciples peu de temps après la Crucifixion est encore tout imprégné de la Présence divine qu’Il a accueillie et dont Il a retransmis l’impact pendant des années. Il a le rayonnement calme et souverain de Celui qui a accompli une oeuvre colossale. Il n’est pas encore dans le choc « post missionnemt » qu’Il va  vraisemblablement devoir traverser. 

Tout cela est, bien sûr, une supposition de ma part. Une supposition qui s’appuie toutefois sur quelques remarques que je me souviens avoir recueillies de la bouche de Jean, l’un des très rares à avoir pu approcher le Maître au Krmel pendant sa longue retraite consécutive à sa mort officielle sur la croix. – « C’est étrange, le Maître ne parle presque pas. Il est d’une douceur infinie mais ses yeux n’appartiennent plus à cette Terre… Je veux dire… depuis son retour, j’ai la sensation qu’ils ne m’ont plus jamais vraiment considéré comme un homme obligé de demeurer les deux pieds au sol. Il me semble que le Maître regarde plutôt à travers moi et qu’Il cherche un horizon dont Il a souvenir mais qui n’est pas de ce monde. Il reste avec nous et continue de nous guider avec son corps qui sent la rose et ses mots de Lumière… mais quelque chose de Lui est déjà ailleurs… » 

À l’époque, je n’ai pas su vraiment interpréter l’importance et la signification de ces paroles. Ce n’est qu’aujourd’hui que je mesure sans doute, pour la première fois, l’ampleur de la confidence qu’elles représentaient. Je le dis à nouveau ici en tant que témoin, c’est le Jésus-homme qui suscite avant tout mon admiration et ma vénération, celui qui a tout risqué de sa propre personne afin que tout change. Que le Maître ait vécu une sorte de traumatisme et qu’Il ait dû traverser un océan de solitude intérieure pendant de longs mois, voire plus, après l’achèvement de sa mission publique ne me surprendrait guère. Encore une fois, ce n’est pas L’amoindrir que d’envisager cela, c’est plutôt prendre conscience de façon différente de l’impressionnante charge énergétique qu’Il a accepté d’endosser durant des années. Quel mérite aurait un Maître de Sagesse incarné parmi nous et qui ne serait atteignable ni par la souffrance physique ou morale, ni par le doute ou le risque, ni par la solitude, ni enfin par la poursuite de son propre labourage spirituel? 

Ce serait une sorte de robot pré-programmé et certainement peu enseignant parce que forcément trop froid. « C’est le profondément et l’éternellement humain qui touche dans le Divin lorsque Celui-ci vient à S’incarner… tout comme c’est le souvenir du Divin qui touche en l’humain lorsque ce dernier se met à devenir cristallin. » Si l’Un ne chantait pas l’Autre et vice versa, c’est tout le mouvement de la Création qui se ralentirait. .. 

Pour en revenir à la séparation de Jeshua et de Myriam, il me semble donc que l’on puisse tout simplement en voir la cause dans l’obligatoire transformation qu’a vécue le Maître. Il est probable que cette séparation soit devenue un état de fait inévitable qui a été envisagé des deux côtés avec la force qui anime les vrais couples tantriques. Cette force n’implique pas l’absence de souffrance mais se base sur la lumineuse sérénité entrevue, malgré tout, au-delà de l’épreuve. Jésus au Cachemire? 

Au risque de continuer à choquer encore un certain nombre de personnes, j’ajouterai à cela que je ne serais pas surpris qu’après son long séjour au Krmel Jeshua ait repris la direction de l’Inde et notamment du Cachemire pour y poursuivre ses jours. J’ai aussi la conviction qu’Il n’a vraisemblablement pas parcouru seul cette route qui devait avoir pour Lui le goût d’un retour aux Sources. Certains très vieux écrits de l’Inde ainsi qu’une Tradition orale circulant il y a encore peu d’années dans la région de Shrinagar, au Cachemire, font mention de l’arrivée dans ce pays, il y a deux mille ans, d’un Maître de Sagesse avec sa compagne dont il aurait eu des enfants. Ces textes affirment que le Maître en question se nommait. .. Issa, sonorité bien proche, il faut le reconnaître, de celle de Jeshua, compte tenu de la différence de culture, de langue et donc de prononciation. Il est étonnant de constater que seul l’Occident chrétien estime incompatible le fait de mener pleinement une vie d’homme incarné et l’accomplissement d’une mission de nature divine. On voit bien là l’ampleur des dégâts causés au fil des siècles par le méthodique entretien de la dualité corps-esprit. Certains me feront remarquer que cette hypothèse de Jeshua terminant sa vie au Cachemire entre en contradiction avec ce qui est mentionné dans la conclusion de « De Mémoire d’Essénien« \. C’est fort juste et en voici la raison 

À la fin de la rédaction de cet ouvrage, j’ai eu accès à des images de la Mémoire akashique issues de plusieurs périodes. Je situe la première environ à soixante ou soixante-dix ans après la Crucifixion. J’ai alors capté ce qui se disait, non pas parmi le peuple qui croyait déjà, quant à lui, à la Résurrection, mais chez les disciples des premiers disciples du Christ. Quant à la seconde série d’images et de données, je l’ai spontanément captée à l’époque des tout premiers Templiers en discussion avec des Chrétiens vraisemblablement de tradition copte. C’est de tout cela dont j’ai témoigné, sans entrer dans les détails. La Mémoire du Temps ne s’étant pas ouverte d’elle-même avec davantage de précision à ce propos, je n’ai, à l’époque, pas jugé nécessaire d’investiguer plus loin. Aujourd’hui, après presque un quart de siècle d »‘expérience akashique » en plus, il me paraît certain que le Maître Lui-même et ses intimes ont très vite cherché à brouiller les pistes en laissant ou faisant courir des informations qui, bien que réservées à un petit cercle, ont dissuadé quiconque de s’évertuer à retrouver sa trace. Certains n’auraient évidemment pas hésité à tenter de Le rejoindre vers l’Himalaya, même quelques années après son départ officiel.

 La thèse de l’isolement définitif au Krmel puis, beaucoup plus longtemps après, de son ascension volontaire ont donc été « sélectionnées » parmi d’autres par un très petit noyau de personnes. C’est cela que j’ai capté en 1984, à la fin de la rédaction de l’ouvrage. 

Il aura fallu attendre que je me plonge dans la recherche de l’Évangile de Marie-Madeleine, nombre d’années plus tard, pour que j’aie accès à d’autres informations sans doute beaucoup plus en accord avec les faits, c’est-à-dire en entendant parler Myriam de Magdala elle-même dans des confidences faites à l’une de ses compagnes. C’est ainsi que j’ai progressé dans ma quête personnelle… Pour en conclure avec cela, je crois qu’étant donné l’impressionnant et fascinant rayonnement du Maître, on peut comprendre qu’il y ait eu, il y a deux mille ans, autant de précautions pour masquer son départ. Il y a des moments où, dans ce que réclame l’Inconscient collectif, la mort d’un grand Être est plus porteuse que sa vie ; elle en devient alors le point d’orgue comme pour sublimer davantage encore celle-ci. Dans des temps plus proches de nous, n’en a-t-il pas été de même avec la fin brutale du Mahatma Gandhi qui, en impressionnant les masses populaires, a certainement servi à magnifier l’ ensemble de son oeuvre… bien plus que ne l’aurait fait sa mort paisible dans un lit? 

Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  - les  enseignements premier du Christ. 

La sixième Maison

  

 

La sixième Maison dans LE RETOUR maisonLa marche vers la maison suivante se déroula pratiquement sans incident. Mike savait de façon certaine qu’on le suivait. Même s’il n’avait pas peur, il se tenait sur ses gardes. Il pouvait en fait sentir l’énergie sombre de l’entité qui le suivant à courte distance. Il ne l’avait pas sentie auparavant. C’était arrivé soudainement. Michael Thomas avait-il reçu un nouveau don, un sixième sens ? Il était convaincu de l’existence de cette énergie. Comment était-ce possible ? Quelle était cette chose ? Que voulait-elle ? Pourquoi ne se manifestait-elle pas ? Pourquoi le suivait-elle tout le temps ? 

 

Mike se rappelait la tempête et comment la sombre créature avait surgi de sa cachette pour l’attaquer au moment om il était très vulnérable avant de disparaître quand l’éclair, avait frappé. L’entité avait-elle peur de Michal ? Dans ce cas, il n’avait rien à craindre. Il lui suffisait simplement de garder le fantôme à distance durant le trajet qu’il lui restait à parcourir vers les deux dernières maisons. 

 

Cependant, Mike sentait intuitivement qu’l aurait probablement un moment d’affrontement avec la sinistre chose qui le suivait d’une maison à l’autre. Rouge avait déjà laissé entendre une telle possibilité et la nouvelle intuition de Mike lui faisait appréhender la même chose. Sois prudent, Mike ! entendait-il encore et encore à ce sujet. Son esprit lui parlait… vraiment ? Il commençait à réaliser que les voix des anges se mêlaient en quelque sorte à la sienne. C’est ainsi qu’il recevait des conseils sur son voyage. Tout était si nouveau. 

 

Et poursuivant sa route, il aperçut la chose à deux reprises en  jetant un coup d’œil derrière lui. Au moins, c’est à que se trouvait l’entité. Michael pensa que si elle était brillante,  elle le devancerait durant son étape menant de la sixième à la septième maison. Mieux voudrait surveiller ça, lui murmura une voix à l’esprit. Mike sortit sa carte pour vérifier si la sombre entité dégageait une énergie qui y figurerait. La carte était normale, montrant tout ce qui se trouvait à deux cents mètres du point rouge VOUS ETES ICI. Mike se retourna pour voir s’où veniat le mouvement qu’il avait senti et constata que la chose se tenait en dehors des limites de la carte, donc assez loin. Il ne faudrait pas oublier cet élément d’information précieux. Mike trouva la maison blanche en début d’après-midi. Elle était petite et toute simple, comme les autres. Il s’approcha, cherchant du regard la pancarte qui lui indiquerait ce qu’il y apprendrait. Sa curiosité fut bientôt satisfaite : il se tenait devant la MAISON DE L’AMOUR. Etrange. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Il avait trouvé de l’amour dans chacune des maisons. Il avait visité la Maison des relations et en plus, il trouvait sur son chemin une maison consacrée à l’amour. 

 

Il se dirigea vers la porte d’entrée. Aucun ange ne vint l’accueillir. Il chercha l’endroit réservé aux chaussures et le trouve rapidement. Mike se demanda s’il devait attendre un ange blanc mais il décida d’enlever ses souliers et de pénétrer dans la maison. Il fut envahi par l’odeur de fleurs ! Il se rappelait avoir ressenti quelque chose de semblable. Il se tenait dans le hall d’entrée menant à une vaste pièce blanche et indéfinie. Il s’engagea plus avant dans la maison jusqu’à ce qu’il atteigne un grand espace blanc. Il avait déjà vu cette place : c’était là qu’il avait eu sa première vision ! Tout à coup, le grand ange blanc déjà rencontré dans sa vision se trouva devant lui. 

 

-       Salut à toi Michael Thomas de l’Intention pure ! Nous voici de nouveau face à face. 

 

L’ange arborait un sourire radieux et… quelle voix ! Mike était ravi de le revoir. La superbe qualité de ses vêtements le frappa une fois de plus. L’ange semblait se fondre dans la maison. Mike reconnu immédiatement que Blanc était différent des autres. Il flottait ! Les autres marchaient. Blanc avait une contenance qui lui conférait presque une distinction divine plus élevée, si la chose était possible. Les autres anges qu’il avait rencontrés étaient devenus ses amis, ses frères. Celui-ci était plutôt comme un prêtre. Il irradiait ! Mike sentait qu’il ne fallait pas le toucher et que son énergie était immense. Les nouvelles forces intuitives de Mike le servaient bien. 

-       Tu as un visage cette fois, lui dit Mike en clignant de l’œil. Il se souvenait que tous ses traits étaient flous la dernière fois qu’ils s’étaient rencontrés. 

-       Et oui, et c’est parce que tu ‘es rendu jusqu’ici que tu peux les voir. Tu as bien réussi, Mickael. Ta vibration est plus élevée que celle de tous les humains qui sont passés ici avant toi. Ton nom affiche déjà des couleurs qui en témoignent, des couleurs que tu conserveras, peu importe ton degré de succès ici, que tu te rendes à la prochaine maison ou non. 

 

Tiens, encore cette insinuation. Voulait-on le prévenir qu’il ne réussirait pas ? Est-ce qu’on en doutait ? Rouge lui avait laissé entendre la même chose, avait supposé que peut-être, il flancherait dans les derniers moments de son périple sacré. Qu’est-ce qui l’attendait de si ardu ? 

-       C’est dans cette maison que ton désir de poursuivre sera mis à l’épreuve, dit Blanc, qui captait l’énergie de Mike. Les apparences sont parfois trompeuses. Sers-toi de cette phrase comme guide et tu réussiras ce qui t’attend. 

 

Mike se tenait devant l’ange qui avait exprimé cette idée le premier, une idée qui s’était révélées si vraie ! Elle le prévenait contre les suppositions, le mettait en garde et l’aiderait. Mike souhaitait mieux connaître Blanc. 

-       Blanc, tu es différent. 

-       Oui, Michael. Je le SUIS. Tu es dans la Maison de l’amour. Elle vient au dixième rang de la pureté dans toutes les maisons que tu auras visitées. Ce n’est pas une maison de formation comme les autres. Elle est la source des maisons. Elle est le centre. 

-       Mais, elle est la sixième ou la septième d’une série de maisons ! s’exclama Mike. 

-       C’est que les apparences sont parfois trompeuses, dit l’ange en souriant. Crois-moi, elle est le centre. La disposition des maisons ne sert qu’à ton enseignement ; elle ne fait que se conformer à des exigences humaines. 

 

Mike voulus aussitôt en savoir plus sur la maison. 

-       Que va-t-il se passer ici ? 

-       La révélation. 

L’ange flotta plus près de Mike. Quel beau visage il avait ! Il servait sûrement à témoigner de l’amour. Magnifique, frappant et si paisible. Blanc continua à répondre aux questions. 

-       Une percée au pays des choix. Un réexamen de tout ce qui est. Un autre changement de vibration, si tu le désires. 

-       Qui es-tu vraiment ? Tu n’es pas seulement l’ange blanc de la sixième maison, j’en suis certain. 

-       Je SUIS connu de tous, Michael Thomas, et parce que je suis connu de tous, j’existe. 

 

C’était la même réponse que Mike avait reçue la première fois qu’il avait posé la question. Il n’y comprenait rien. 

-       Je ne comprends pas vraiment ta réponse, Blanc, mais je suis sûr qu’un jour j’y arriverai. De tous les anges que j’ai rencontrés jusqu’à maintenant, tu es incontestablement le plus grand. 

Mike était sincère. Il commençait à réaliser que l’entité devant lui portait une importance spirituelle indéniable et une énergie puissante. 

-       c’est peut-être vrai, mais il y en a un autre encore plus grand que nous tous. 

 

Blanc attendit pendant que Mike réfléchissait à cette phrase. Puis il tourna en flottant, faisant signe à Mike de le suivre. Il le guida à travers un dédale de corridors flous et indescriptibles. Mike ne distinguait aucun détail ! Les pièces et les corridors, dans la mesure où on pouvait vraiment leur attribuer ces noms, aurait pu avoir n’importe quelle forme. 

-       Est-ce que j’ai des problèmes de vision ? Tout s’entremêle. 

-       Presque tout ce que tu vois ici appartient à une dimension plus élevée, Michael Thomas, et ton esprit est incapable de bien le percevoir. C’est pourquoi je ne suis pas allé t’accueillir à la porte ; je peux difficilement sortir de la maison car les lois de la physique à l’extérieur n’acceptent pas ma dimension. 

Mike savait qu’on l’entraînait sur un terrain de connaissance qui lui est encore inconnu et il ne poursuivit pas le sujet. Blanc le guida vers une porte familière qu’il pouvait distinguer clairement et il lui dit : 

-       Tes appartements sont à ta mesure. Tu dois y entrer seul. Je t’attendrai ici, demain, après ton petit déjeuner. 

Dans toute son élégance, Blanc montrait un sourire radieux, ce qui rendait Mike très à l’aise. Quelque chose dans sa voie portait Mike à vouloir l’entendre encore et encore. Elle était magnifique. Michael se rappela l’impression que lui avait faite son rire la première fois qu’il l’avait entendu. Il aimait sa compagnie. 

-       dois-tu vraiment partir ? 

-       Oui, mais je serai là demain matin. 

-       Tu me manqueras. 

 

Mike avait le sentiment de dire au revoir à un membre de la famille perdu de vue depuis longtemps. Il ne voulait pas vraiment qu’il s’en aille. Il ne pouvait se passer de l’énergie qui circulait entre eux. Le phénomène était hors du commun. Il parvint à la verbaliser en quelques mots dans une question que Blanc avait d’ailleurs devinée. 

-       Blanc, qu’est-ce que je ressens ? Peux-tu me l’expliquer dans des termes que je pourrais comprendre. 

-       Non. Mais je vais quand même te répondre. 

L’ange magnifique était prêt à répondre à tout, même si ses propos dépassaient l’entendement spirituel de Mike. Il dit : 

-       Je représente la source de la matière. Mon existence est la raison d’être de l’univers. Je vis sur le plan du paradoxe scientifique le plus élevé qui soit, mais je suis responsable des émotions du cœur humain. Je suis le plus petit fragment de la matière et la plus grande partie de l’univers. Je représente l’ensemble de la lumière. Je suis l’espace entre le noyau de l’atome et la brume de l’électron. Je suis la force la plus puissante de l’univers et la plus grande source d’énergie. Je viens de la plus lointaine et la plus puissante force de l’univers. Je suis le sable du sablier et je suis le centre, là où le temps n’existe pas. Je suis la force créatrice qui permet à la matière de réagir à la conscience. Je suis un miracle. Je SUIS l’amour. 

 

Mike ne comprit rien à ce qui venait de se dire, mais il n’en demeurait pas moins ébahi par le message. Une impression de sacré et de sainteté se dégageait de Blanc. Mike se tenait devant un aspect de Dieu sacré et béni. Il n’était pas devant un professeur, mais devant une personnalité, une célébrité à la voix incomparable. Mike avait d’ailleurs eut la même impression la première fois qu’il l’avait rencontré. 

-       Merci Blanc, lui dit-il, merci beaucoup. 

Blanc regarda longue Mike avant de reprendre la parole. Sa voix soyeuse coula aux oreilles de Mike comme la rosée du matin sur les pétales d’une fleur. 

-       Tu ne passeras pas beaucoup de temps ici, Michaël Thomas. Demain, je t’expliquerai les quatre attributs de l’amour et je te ferai rencontrer quelqu’un. 

 

A la façon dont le regard de Blanc se posait sur lui, Mike savait que quelque chose d’important se préparait. Il ressentit tout l’amour et la compassion de l’ange. Blanc se retira, laissant Mike sur son appétit ; il aurait voulu entendre cette merveilleuse voix plus longtemps, il aurait voulu plus de connaissances, plus de paix. Mais ce qui se dégageait de Blanc c’était la paix ! Malgré son départ, la paix demeurait. Quelle extraordinaire sensation ! 

 

Mika avait oublié la faim qui le tenaillait jusqu’à ce qu’il sente l’odeur de nourriture provenant de la pièce voisine. Comme chaque fois, il déposa rapidement ses effets dans le placard et se rafraîchit avant de passer à table. Après le repas, il dormit mieux qu’il ne l’avait fait de toute sa vie. La qualité de son sommeil surpassa de beaucoup tout ce qu’il avait expérimenté dans les maisons précédentes. Le sentiment de paix était si dense qu’on aurait pu le trancher au couteau. Une sérénité imposante lui apporta un repos profond et complet. 

 

pppgifs étoiles 

 

Lorsque la vilaine entité aux yeux rouges atteignit la maison blanche, elle ne s’arrêta pas pour grimper à un arbre ou se cacher derrière une pierre et faire le guet. Mike venait d’entrer dans la maison et elle savait que son passage devant la demeure serait inaperçu. La sombre créature poursuivit sa route avec son vil but comme guide. Pendant une heure environ, elle se déplaça rapidement sur la route en direction de la maison suivante et trouva la place parfaite pour l’embûche. Elle examina les environs et tenta de voir tous les points de fuite possibles que Michael Thomas pourrait essayer. Puis elle s’installa et commença son attente, revoyant tous les points de son plan. La ruse était parfaite. Michael n’avait  aucune chance ; il serait pris par surprise. 

 

Toute personne ayant cheminé sur le sentier au crépuscule de ce soir-là, où la silhouette difforme s’était embusquée, aurait vu un homme seul, debout sous un arbre, se répétant les mêmes mots encore et encore, comme s’il se préparait à faire un discours. En approchant de cette âme, toute simple en apparence, le voyageur aurait vu les traits d’un honnête fermier et entendu la voix d’un père bienveillant, le père de Michael Thomas. 

 

pppgifs étoiles 

 

Mike se réveilla tôt et se prépara. Les appartements qui l’avaient logé étaient semblables à ceux des autres maisons, sauf qu’ils étaient tout blancs. Il avait toujours trouvé que le blanc ton sur ton donnait une allure féminine aux pièces, mais il était en train d e changer d’avis. Ici, le blanc apportait la paix et la sérénité. Dans le placard, il trouve des vêtements blancs et les pantoufles assorties. Il mangea – un délicieux repas d’ailleurs. En plus d’avoir un goût exquis, la nourriture avait une apparence des plus attrayantes. La table avait été dressée sur une nappe blanche et la vaisselle, les verres et même les ustensiles étaient blancs. La couleur des aliments contrastait fortement avec le blanc et donnait l’impression d’un tableau de maître. Mike mangea lentement, se donnant le temps d’admirer l’élégance qui l’entourait. Tout ce blanc lui donnait l’impression d’être dans un château, parmi les membres d’une famille royale. 

 

Après le repas, Mike prit une longue inspiration. Il avait la certitude que le magnifique grand ange blanc l’attendait de l’autre côté de la porte. Qu’allait-il se passer ici ? Si l’amour constituait la plus grande puissance de l’univers et que Mike s’en approchait en augmentant sa vibration, que pouvait-il se produire qui parvienne à l’éloigner du sentier ? 

Mike ouvrit la porte et se glissa dans le corridor flou de la maison blanche. Il avait raison. L’ange blanc l’attendait à l’endroit où ils s’étaient séparés la veille. 

-       Bonjour Michael Thomas, lui dit l’ange d’un ton enjoué. Mike sentit immédiatement l’immensité de l’énergie qui se dégageait de Blanc. 

-       Bonjour Blanc ! 

-       Es-tu prêt à franchir la prochaine étape ? 

-       Oui. 

 

Mike aimait l’atmosphère du lieu malgré la légère appréhension qui le tenaillait. Blanc le mena dans une pièce où il pouvait s’asseoir. La pièce ne disposait pas de matériel d’enseignement ni d’écrans ni de diagramme ; ce n’était qu’une salle blanche agrémentée d’un fauteuil où Mike fut invité à s’asseoir. L’ange s’installa devant lui et commença son exposé. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, je dois te présenter les quatre attributs de l’amour. Lorsque l’amour divin pur transpercera ton être, toutes tes cellules vivront de son intensité. Ta perception se transformera. Ton comportement auprès des autres se modifiera. Ton discernement sera puissant. C’est le fondement de toute la création, mais phénomène curieux, votre langage ne possède qu’un seul mot pour désigner cette réalité. Je veux t’en montrer le fonctionnement. Viens, suis-moi. 

L’ange souriait. Mike fut surpris par ce qui suivit. Il pensait avoir tout vu dans les cinq premières maisons, mais tout à coup, l’ange l’amenait en voyage. Dans son fauteuil, il fut projeté dans une réalité interdimensionnelle. Blanc et lui avaient toujours l’air réel mais tout ce qui les entourait avait pris l’apparence d’un rêve. Il était emporté dans un mouvement mais il ne se sentait pas étourdi. La pièce blanche et floue se transforma en une gamme de couleurs et de sons qui évoluaient rapidement devant ses yeux. Toujours dans son fauteuil, Mike fut transporté ailleurs et bien qu’en état de surprise, il n’eut pas peur. Tout était merveilleux ! 

 

Peu de temps après, Mike et Blanc atteignirent une « destination » quelconque, choisie par l’ange. Le caractère indistinct de la nouvelle dimension s’estompa soudain et ils se retrouvèrent dans un décor d’hôpital. Mike fut surpris. Il croyait que Blanc l’amenait dans un endroit paradisiaque pour observer l’amour divin. Mais non, il était dans une chambre d’hôpital de dimensions moyennes et un patient était couché sur un lit. Il était branché à de nombreux tubes et Mike s’aperçut qu’il était dans une salle de soins intensifs. Tout était si réel ! Il entendait tout ce qui se passait et sentait l’odeur des produits antiseptiques que les hôpitaux utilisent sur les planchers et les murs. Il avait passé tellement de temps sur une terre spirituelle et sur un sentier sacré que ces bruits et ces odeurs agressaient ses sens et le faisaient tressaillir. C’était à la fois différent et connu. Les deux voyageurs s’installèrent de façon à bien observer ce qui se déroulait dans la chambre. Ils flottaient en quelque sorte dans un coin de la pièce. L’atmosphère était tranquille et Mike était calme. Seuls les sons des différents appareils médicaux se faisaient entendre. Mike regarda partout. L’homme étendu dans le lit était d’un âge avancé. Il avait le visage terreux et l’air très mal en point. Il avait les yeux fermés. 

 

-       Qu’est-ce qu’il a, demanda doucement Mike à Blanc, comme si le patient pouvait l’entendre. 

-       Il est en train de mourir. 

Mike allait poser une autre question lorsqu’une femme au début de la quarantaine pénétra dans la chambre, seule. Elle se tint immobile quelques instants, fixant l’homme sur son lit. Mike comprit qu’elle était unique. L’intuition de Mike demeurait alerte malgré ce cadre qui s’apparentait à une vision/ 

-       Qui est-elle ? demanda Mike. 

-       Elle est la fille de l’homme qui se meurt. Mais ce que tu vas voir la concerne directement. Elle se prénomme Marie et elle a toutes les raisons du monde de détester cet homme. 

-       Pourquoi devrait-elle détester son père ? 

-       Parce qu’il a abusé d’elle alors qu’elle n’était qu’une enfant. 

Elle en a gardé des séquelles émotives et physiques. Sa vie en a été ruinée. 

 

Blanc se tut pendant qu’ils regardaient Marie s’approcher du lit. L’ange poursuivit : 

Sa mère n’en a jamais rien su parce Marie avait trop peur de lui en parler. Leur relation en a été affectée et Marie a quitté la maison très tôt pour s’éloigner de son père. Sa mère a cru que sa fille s’éloignait d’elle et toutes deux n’ont jamais pu communiquer en tant qu’adultes. Marie n’a jamais rien dit et sa mère est morte en pensant que sa fille ne l’aimait pas. 

-       C’est terrible. Mike était sincèrement désolé. Il sentait l’injustice de la situation et se sentait triste pour Marie. L’ange regarda Mike, surpris. 

-       Ils font partie de la même famille, Michaël. Aurais-tu oublié les leçons de la maison rouge ? Mike eut honte. 

Non, il n’avait pas oublié, mais c’était la première fois qu’il essayait de relier ce qu’il avait appris à propos de sa propre famille spirituelle à un autre humain. Il comprit que Blanc faisait allusion au fait que le père et la fille étaient liés par un contrat karmique, tout comme ceux qui le liaient à sa propre famille spirituelle. 

-       Les choses se sont gâtées plus tard. Lorsque Marie a voulu vivre des relations humaines normales et se marier, les souvenir de ses expériences passées avec son père lui gâchèrent sa vie. Elle n’a jamais pu vivre un mariage heureux et avoir des enfants. 

Mike soupira et di t : 

-       Tout un contrat ! 

Il était touché par la lourdeur de ce qu’avait dû vivre Marie. L’ange jetait un regard d’admiration sur Mike. Il n’avait pas à prononcer une seule parole. C’était sa façon de faire un compliment. Il le savait maintenant. 

-       Vois-tu, Michael Thomas, que ce qui s’est passé entre Marie et son père constituaient un contrat d’amour incomparable ? 

-       Oui, je le vois. Mais, en tant qu’humain, c’est un concept que je trouve difficile à comprendre et à accepter. 

-       C’est ta dualité qui fonctionne ici. En tant qu’être humain, tu ne comprendras peut-être jamais complètement certaines choses et c’est parfaitement normal. 

 

Mike continuait à observer la scène dans la chambre. Marie regardait doucement son père, attendant peut-être qu’il se réveille. Elle déposa certaines de ses choses sur la table de chevet. 

-       Elle doit le détester horriblement, dit Mike d’une voix à la fois douce et triste. 

-       Non, Mike, elle l’aime tendrement. 

Mike n’en croyait pas ses oreilles. 

-       Après tout ce qu’il a fait ? 

Marie possède des caractéristiques communes aux tiennes et des traits différents aussi. L’ange arrêta et se retourna pour bien voir la réaction de Mike. « Contrairement à toi, elle est sur la terre maintenant mais, comme toi, elle a pleinement pris conscience de tout l’enseignement reçu dans les six premières maisons ». 

 

Mike était éberlué ! Il avait cru que la transformation spirituelle qu’il avait subie n’était accordée qu’aux humains ayant accompli le même périple que lui. Il ne savait que dire. Comment était-ce possible ? L’ange vit l’anxiété et la confusion de Mike et poursuivit : 

-       Marie a initié sn propre changement de vibration ; elle a mis neuf ans à le faire. Tu as effectué le tien en quelques semaines ! Tu es vraiment unique. Les renseignements que tu as recueillis dans les cinq premières maisons tout comme ceux des deux dernières, circulent sur la terre depuis les temps immémoriaux. Pour qu’un humain les obtienne, il doit prendre conscience de sa dualité et avoir l’intention de découvrir la vérité à propos de son existence. On a beaucoup écrit sur le fonctionnement des choses et il existe plusieurs humains qui enseignent à obtenir cette compréhension. 

 

Mike demeurait calme. Toute cette information était nouvelle et il devait en prendre note lentement pour bien la comprendre. Il commença à s’agiter. S’était-il trompé au moment de la première vision en demandant à Blanc de lui permettre de quitter la terre et de rentrer chez lui ? Il se rendait compte que tout ce qu’il était en train d’apprendre, il aurait pu le faire sans se déplacer. 

-       Blanc, pourquoi lui a-t-il fallu neuf ans ? 

-       Elle a obéi à son propre rythme, Michaël, et nous lui en accordons tout le mérite. Elle n’a pas eu, comme toi, l’avantage de recevoir l’enseignement directement des anges. Elle n’a pas eu l’honneur de rencontrer les membres de sa famille face à face comme tu l’as fait. Elle ne connaît pas leurs noms angéliques comme toi. Elle a mis plus de temps parce qu’elle vit toujours dans la vibration trois et dans une énergie inférieure. Voilà pourquoi sa dualité est plus forte et qu’il a fallu plus de temps à sa conscience pour se développer et à l’illumination pour s’installer. 

 

Mika s’assit et regarda Marie. Sa vibration était élevée. Pourtant, elle avait l’air si petite et si délicate. 

-       Ne te laisse pas tromper par les apparences, Michaël, elles sont parfois trompeuses. L’ange blanc avait encore une fois lu l’énergie de Mike. « Elle est une Guerrière de la Lumière. Elle a vaincu le géant et elle est toute puissante ». 

Mike se sentait de plus en plus mal à l’aise. Qu’est-ce que ça voulait dire exactement ? Il allait le demander lorsque Blanc reprit la parole. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, nous sommes ici pour regarder cette femme t’enseigner les quatre attributs de l’amour. Mike n’osait pas bouger. Il sentait qu’il allait recevoir une leçon importante. Alors qu’il croyait s’approcher du but, les choses devenaient plus complexes. L’ange poursuivit : 

-       Soit bien attentif ; elle porte en elle le même pouvoir que moi. Elle comprend l’amour, Michael, et pour cette raison, une partie de moi réside en elle. Il n’y a pas de plus grand pouvoir. Elle a aussi accepté l’insigne d’or. 

 

Mike sut que ce n’était pas le moment de poser d’autres questions. Il regardait pendant que Blanc poursuivait son explication sur ce qui se passait. 

-       Michael Thomas, le premier attribut de l’amour est celui-ci : l’AMOUR EST SILENCIEUX. Tu vois que Marie est entrée dans la pièce sans tambour ni trompette ? Son père est très malade. Il n e peut se défendre dans sa faiblesse. Toutes les conditions propices à la vengeance sont en place. Marie aurait pu entrer dans la pièce bruyamment et susciter sa peur. Il est conscient de ce qu’il  a fait ; il a honte et se sent coupable. Sa vie aussi en a été affectée et il n’a pas su comment régler la situation. Mais il n’a pas le même niveau de connaissance spirituelle qu’elle. Il n’a pas sa puissance. Regarde comme elle est calme, Michael Thomas. 

 

Mike et Blanc observaient la scène en silence. Marie replaça les draps de son père. Elle s’assit près de cet homme frêle et appuya sa tête sur sa poitrine. Mike pouvait ressentir ce qu’elle sentait ! Blanc le permettait. Marie avait une attitude de paix et de sérénité. Aucune pensée aigrie n’habitait son cœur. Elle avait entièrement pardonné à son père et ni son esprit ni son cœur ne gardaient de rancœur ou le sentiment d’être victime de la situation. Quelle femme ! Mike sentait la compassion qu’elle éprouvait pour cet homme qui avait si bien rempli son contrat et qui avait imposé une si forte contrainte à la vie de sa fille. Après un long moment, le père ouvrit les yeux et s’aperçut de sa présence. Elle se leva à son réveil. Ses yeux s’agrandirent et on pouvait y lire la peur et la surprise. Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Il ne l’avait pas vue depuis des années. Allait-elle l’invectiver, ou pire encore ? Il réagissait car les appareils auxquels on l’avait branché commençaient à indiquer un rythme accéléré. 

-       Regarde Michael. Tu verras le deuxième attribut de l’amour : L’AMOUR N’A PAS D’EXIGENCES. Elle pourrait tout exiger de son père à l’instant même, car il est faible et se sent coupable. Il est riche ; elle pourrait revendiquer sa richesse, des compensations en raison de ce qu’il a fait ou même simplement lui demander d’admettre à haute voix ses gestes passés. Elle pourrait le menacer, le ruiner, ou les deux. Regarde bien Michael. 

 

Marie plaça sa main sur la tête de son père et lui murmura quelques mots à l’oreille. Aussitôt, le fonctionnement des appareils indiqua un ralentissement. Il soupira et Mike vit des larmes couler de ses yeux. 

-       Que lui a-t-elle dit, Blanc ? 

-       Elle a dit : Je t’aime, papa et je te pardonne complètement. 

Mike était bouche bée devant le scénario qui se déroulait sous ses yeux. Il se demandait s’il aurait eu la force et la sagesse d’en faire autant dans les mêmes circonstances. Il était rempli d’admiration pour Marie. 

-       Elle ne lui a rien demandé ? 

-       Non, Michael, elle se contente tout simplement d’être. 

Encore une fois, Mike ressentait les émotions de Marie. Tout le karma entre ces deux êtres était résolu. Elle était libre et accordait en quelque sorte la même liberté à son père sur cet aspect de leur vie à tous les deux. Elle venait de désamorcer un élément qui avait rempli cet homme d’amertume et de culpabilité pendants plus de trente-cinq ans. Son visage en témoignait. Au lieu de chercher vengeance, Marie avait fait un présent à son père. Les larmes coulaient maintenant abondamment sur les joues de ce dernier. Elle se rassit près de lui et encercla de ses bras cet être précieux qui avait été son père puis elle posa de nouveau sa tête sur sa poitrine. Il n’y avait eu aucun échange e paroles; ce n’était pas nécessaire. 

-       Michael Thomas, le troisième attribut de l’amour est le suivant : L’AMOUR NE S’ENORGUILLIT PAS. Après avoir établi toute la gloire de sa maturité, elle n’a rien à ajouter. Il lui doit beaucoup à cause de cette réconciliation divine, mais elle garde le silence. Elle aurait pu se réjouir de sa puissance et s’enorgueillir de son acte de pardon. Pourtant elle demeure silencieuse. Elle aurait amplement raison de se vanter des neuf années qu’elle a consacrées à atteindre son but, mais elle ne dit rien. 

 

Mike était en admiration devant cette femme. Elle était une guerrière accomplie et percevait des choses que Mike commençait tout juste à apprendre. Et elle était toujours sur la terre ! Quelle vie riche et paisible elle devait connaître ! Tourné vers lui-même, Mike demeurait tout de même ébahi de la scène qu’il venait de voir. Le père n’avait rien à ajouter. Tout avait été pardonné et chacune de ses fibres ressentait une inestimable paix et un immense soulagement. Marie n’avait posé aucun geste spirituel à l’égard de son père. Elle n’avait fait que s’améliorer elle-même, mais il en avait été atteint. C’était là un autre phénomène qui méritait qu’on s’y arrête. Mike savait que ce qu’il venait d’observer portait une signification importante. 

 

Le père regarda longuement sa magnifique fille et ferma doucement les yeux. Son visage s’éclairait d’un sourire de pure paix. Elle lui avait offert le meilleur présent qui soit, au moment opportun. Les appareils de mesure commencèrent à faire entendre des tonalités différentes pour finalement cesser. Mike sut que le père s’en était allé. Les préposés aux soins se précipitèrent à son chevet, mais il n’y avait plus rien à faire. Après s’être agités autour de lui pendant quelques minutes et avoir effectué les derniers gestes, ils lui recouvrirent la tête et le laissèrent seul avec Marie. Blanc s’adresse à Mike encore une fois : 

-       Michel Thomas, le quatrième attribut de l’amour est le suivant : L’AMOUR A LA SAGESSE D’UTILISER PARFAITEMENT LES TROIS PREMIERS ATTRIBUTS ! Elle a utilisé sa carte intuitive, ce qui lui a permis de se présenter exactement au bon moment. Regarde ce qu’elle fait maintenant. 

 

Mike porta son attention sur ce qui se passait dans la chambre. Marie ne pleurait pas sans retenue la mort de son père. Elle n’était pas envahie par la douleur, même si elle ressentait un amour illimité par cet homme. Elle avait demandé la permission de rester près de lui. Mike la vit poser la main sur la poitrine de l’homme qui avait été son père, la semence de sa propre existence. Elle leva la tète et regarda Blanc et Mike. Elle semblait s’adresser directement à eux. Ils purent entendre sa voix forte pour la première fois. 

-       Que la terre se rappelle cet homme que j’aime tendrement ! D’une vois assurée, elle poursuivit : « Il est venu accomplir son contrat de façon parfaite. J’accepte son présent ! Célébrez son retour chez lui ». 

Marie rebaissa les yeux, prit ses affaires et quitta la pièce. Mike était ébahi devant ce qu’il venait de voir. Il était rempli de l’émotion du moment. Il venait d’être témoin de l’accomplissement et de la conclusion d’un contrat. Et quelle conclusion ! 

 

-       C’est la sagesse de l’amour qui a permis à Marie de célébrer la mort de son père et non de la pleurer, dit Blanc dans toute sa propre sagesse. Puis il se tourna vers Mike, voulant susciter l’expression de sa réaction. 

-       Que ressens-tu devant tout ceci, Michael Thomas de l’Intention pure ? Avec une grande patience, Blanc attendit que Mike retrouve ses esprits. 

-       Je sens, dit Mike en avalant la boule qui lui serrait la gorge, je sens que je viens d’apprendre autant en ces quelques instants et par cette femme frêle, qu’auprès de tous les anges depuis le début de mon voyage. 

Prenant conscience de ce qu’il venait de dire, il se sentit ridicule et ajouta : 

-       Ce n’est pas que je n’apprécie pas… Blanc leva son bras flou pour empêcher Mike de continuer. 

-       Ta réponse était parfaite, Michael Thomas. Parfaite. C’est l’être humain qui a pu faire la différence. C’est ainsi que doivent être les choses et ainsi qu’elles seront lors des prochaines épreuves. 

 

Puis la scène devin floue et Mike eut encore une fois l’impression qu’il se déplaçait et qu’on le transportait. Ils furent rapidement de retour dans la salle blanche de la maison blanche, là où tout avait commencé. Mike était silencieux. 

-       As-tu d’autres questions Michael Thomas ? demanda Blanc. Mike réfléchissait sur ce qu’il aurait vraiment souhaité. Il savait ne pas avoir atteint la puissance de Marie. Il savait que même s’il en avait appris beaucoup et avait compris plus en profondeur le fonctionnement des choses, il n’avait rien de la force silencieuse de Marie. Il avait des outils, une carte magique et une importante somme de connaissances. Il avait atteint un niveau vibratoire élevé et vécu de nouvelles expériences, mais il ne possédait pas l’amour de Marie. Il demanda la question magique : 

-       - puis-je avoir cet amour puissant, Blanc ? 

-       Si telle est ton intention, Michael Thomas. 

-       C’est mon intention. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, aimes-tu Dieu ? 

 

Mike se redressa, se disant que ce devait être la raison pour laquelle tous les anges lui avaient posé la question – pour cet instant précieux, pour qu’il puisse se lever et répondre : 

-       Oui, j’aime Dieu, dit Mike d’une voix assurée. 

-       Alors, que ton intention pure crée la puissance. 

Mike ne sut pas très bien ce qui se passa ensuite. Il perdit sa conscience d’être humain et rêva… qu’on le transportait quelque part. Il assista à une cérémonie, à une célébration ; on lui remit quelque chose, un présent qui s’intégrerait à sa structure moléculaire. Il vit ses parents de nouveau. Tout était à la fois flou et merveilleux. Lorsqu’il revint à lui, il était dans le lit de sa chambre blanche. C’était le soir et il était épuisé. Il avait l’impression d’avoir vécu une cérémonie d’initiation quelconque. Son esprit était ombragé et il ne parvenait à se concentrer que s’était-il passé ? Il avait besoin de dormir. Il se glissa sous les ouvertures et s’endormit aussitôt. Comme toujours, il dormit profondément. 

 

pppgifs étoiles 

 

Dès son réveil, le lendemain, Mike sut qu’un autre changement biologique s’était produit en lui. Il resta longtemps assis sur le bord de son lit à réfléchir. Il se sentait reposé, en paix, presque rajeuni ! Même s’il lui était difficile de le définir de façon précise, il avait le sentiment d’être plus sage. C’et tout ce qu’il savait et ça brouillait tout. Il ne parvenait pas à chasser de son esprit l’image de marie et de on père. Elle vivait sur la terre et cependant, elle était un être spirituel remarquable. Elle avait accompli de grands changements de vibration et avait la maîtrise de sa vie. Elle était restée là; elle n’avait pas demandé à rentrer chez elle. Elle avait traversé toute l’étendue de la vie terrestre. Lui, il s’y était soustrait ! Avait-il été intègre ? Mike commençait à comprendre que sa nouvelle sagesse le menait à l’introspection d’une façon qu’il n’avait jamais connue auparavant. Bien sûr, il était honnête ; il était probablement l’un des hommes les plus honnêtes qui soient. Sa vie sur la ferme auprès de parents vertueux avait donné des résultats, mais il n’avait encore jamais éprouvé de sentiments tels que ceux qu’il ressentait maintenant. L’honnêteté terrestre ne se comparait en rien à l’honnêteté spirituelle. Celle-ci incluait la sagesse à plusieurs niveaux avant de se transformer en intégrité totale. 

 

Mike saisissait peu à peu ce que Rouge et Blanc avaient voulu dire à propos de son choix de poursuivre la route. Sa nouvelle vision des choses modifiait graduellement son mode de pensée. Empruntait-il la bonne voie ? Y avait-il une quête spirituelle plus élevée que celle qu’il avait entreprise ? Il continua à réfléchir à la question en s’habillant pour le petit déjeuner. Il se promettait de poser des questions bien précises à Blanc. Les murs, les planchers et les corridors présentaient à ses yeux une forme tout à fait définie maintenant. Il vit certains détails pour la première fois. C’était d’une beauté magnifique ! Mais ce n’était pas tout. Il était envahi par le sentiment de pénétrer dans le monde des anges. Il sentait qu’il faisait équipe avec la grande entité blanche. Il avait l’impression d’être une partie de la réalité de Blanc. Il l’aimait beaucoup. Cette simple pensée accéléra sa respiration. 

-       Ta vision s’est modifiée, Michael Thomas. C’est instauration d’un changement dimensionnel et biologique. C’est le même qua subi Marie. Tu le vis parce que tu l’as souhaité avec une pureté que nous avons rarement vue. Blanc avait parlé avant que Mike ne s’adresse à lui. 

-       Blanc, j’ai des questions importantes à te poser. 

 

Alors qu’il avait voulu s’exprimer doucement et respectueusement, Mike fut surpris par le son de sa propre voix. Elle était beaucoup plus pleine que d’habitude, ou plus forte, il ne savait trop. Elle était différente en tout cas, d’une manière étrange, et il n’était pas à l’aise devant ce changement. Comme si on abusait de lui. Il était tendu. 

-       Essaie de te calmer un peu, lui dit l’ange d’un ton rassurant. Qu’est-ce que tu entends quand ma voix te parle ? La paix et l’amour t’ont atteint depuis le début de notre relation. Tu as même posé des questions à ce sujet, tu te souviens ? Ton intention d’avancer peut sembler te priver de biens personnels précieux, mais c’est une étape de ton périple. Rappelle-toi les paroles de Bleu. Il t’a dit que tu étais à l’aise avec ton ancienne vibration et qu’il faudrait du temps pour t’ajuster à la nouvelle. Tu en as fait l’expérience près de la maison d’Orange lorsque tu as été dépouillé de tes biens. Tu as pleuré leur perte, mais elle était nécessaire à ta progression. Puis tu les as oubliés. Hier tu as exprimé l’intention de subir ta plus importante transformation, à la suite de quoi, tu as énormément changé. Tout prend un caractère plus personnel au fur et à mesure du progrès. Ta vue, ta voix et même tes pensées servent tes fins dans une plus vaste mesure. Tu te transformes en Guerrier de la Lumière, comme Marie ! 

 

Mike saisissait très bien ce que Blanc lui disait, mais l’information l’amenait à sentir davantage l’urgence de l’interroger sur sa quête spirituelle. Il fit un effort pour ne pas tenir compte du nouveau son étrange de sa voix. 

-       Merci Blanc, je comprends. Je te suis reconnaissant du présent et je vais m’y habituer, comme je l’ai fait auparavant. Mais j’ai besoin de conseils. 

Sachant ce qui préoccupait Mike, Blanc poursuivit : 

-       Je peux te dire beaucoup de choses et je vais le faire dans toute la mesure du possible. Il existe un domaine qui relève uniquement de ta sagesse. Ton intention t’a accordé le pouvoir de choisir et un discernement avisé. Ce sont des choix imprégnés de ta propre essence. Ils forment ton avenir et créent ta réalité. Ils touchent ceux qui t’entourent et c’est pourquoi ils t’appartiennent entièrement. 

Mike s’attendait à entendre de pareils propos. Il avait assez d’expérience de l’endroit pour savoir que les anges ne feraient pas le trajet qui lui était réservé. Il savait que les leçons s’dressaient uniquement à lui et que ces gestes devaient émerger de sa pensée. Mais il voulait obtenir des connaissances qui pourraient l’aider à mieux comprendre ce qui se passait vraiment et ce qu’il devait faire à partir de maintenant. 

-       Blanc, tu es un excellent professeur, dit Mike de sa nouvelle voix  qui le rendait fou ! ça lui rappelait la première fois qu’il l’avait entendu sur un enregistrement lorsqu’il était enfant. « C’est ma voix ? Impossible ! » 

 

Blanc se retourna rapidement avant que Mike ne puisse lui demander autre chose et s’élança dans le corridor. Mike suivit l’immense entité flottante. Il avait l’impression qu’on lui faisait faire un tour guidé d’une maison qu’il ne connaissait pas. Tout semblait tellement différent ! Elle était d’une beauté spectaculaire. On aurait dit un musée d’architecture et de sculptures. Des objets à couper le souffle s’offraient constamment à la vue du visiteur. Sa vision d’autrefois ne lui avait pas permis de out voir et il en vint à s’interroger sur ce qu’il ne parvenait pas à capter maintenant et sur ce qu’il verrait en atteignant une dimension encore plus élevée. 

-       Les couleurs  Michael, dit Blanc sans même se retourner. 

-       Quoi ? fit Mike sans comprendre et en suivant Blanc. 

-       Ce que tu ne vois pas, ce sont les couleurs. 

-       Mais nous sommes dans la maison blanche. L’ange laissa sortir un grand éclat de rire qui remplit tout l’espace et fit sourire Mike. 

-       Seulement pour l’œil humain, Michael. La véritable couleur de l’amour dépasse la vibration que tu parviens à percevoir. Elle n’a pas le blanc que tu perçois maintenant. Tu vois tout en blanc parce que tu ne disposes pas des vibrations appropriées. C’et une absence de couleur que tu vois mais, en réalité, la couleur reflète l’échelle du spectre. C’est la couleur de la lumière interdimensionnelle, tellement resplendissante qu’elle possède une substance et une épaisseur. Son éclat est des milliards de fois supérieure à la lumière de votre soleil. C’est la couleur de la vérité. Mais en tant qu’être humain, tu ne peux pas tout voir. 

-       J’adore cet endroit ! s’exclama Mike. 

-       Nous verrons si ton sentiment se maintient, lui dit Blanc. 

 

Encore une fois, Mike éprouva de la curiosité devant la supposition de Blanc concernant un autre changement en lui. D’autres questions lui venaient à l’esprit. Ils franchirent encore des corridors éclatants jusqu’à ce que Blanc conduise Mike dans une pièce qui contenait des fenêtres et un fauteuil. 

-       Un autre voyage, demande Mike ? 

-       Non, pas vraiment. Mais tu iras quelque part. 

Blanc s’installa devant Mike et se déclara prêt à poursuivre les activités. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, que désires-tu savoir ? 

Mika avait des tas de questions à l’esprit. 

-       Blanc, du fond de ta sagesse et dans des termes que je puisse comprendre, peux-tu me dire si ma quête spirituelle sur cette grande terre est appropriée. 

Mike sentait le besoin de savoir si sa démarche avait du sens. 

-       Oui, je le peux. Blanc demeura muet quelques instants, comme s’il se préparait à répondre par un oui ou par un non à la question. Puis il reprit la parole avant que Mike n’ait la chance de préciser son point. 

-       Je t’ai dit dès le début que tes actions correspondent à ta vie. Et d’ailleurs, nous n’appuierions jamais un geste qui ne te conviendrait pas. 

-       Mais Marie ? lança Mike avec des mots qui s’empêtraient dans sa nouvelle voix. Elle a reçu tous les présents et les outils et elle est toujours sur la terre. N’est-ce pas mieux ? Ne poursuit-elle pas ainsi un objectif spirituel plus élevé ? 

-       Pour elle, répondit sagement Blanc. 

-       Mais Blanc, je suis en train d’apprendre à me servir moi-même ! Je retourner chez moi, où se trouve l’amour. Mes prétentions sont égoïstes. Elles ne servent pas la terre. Je suis un chemin qui semble me fournir ce que je veux seulement. 

-       Semble, coupa Blanc ? 

-       Oui, ça semble, rétorqua Mike d’un ton exaspéré. Puis il se tut. 

-       Depuis quand te préoccupes-tu d’être au service de la terre, Michael ? Blanc s’amusait et Mike était surpris par cette question à laquelle il mit quelque temps à répondre. 

-       Je ne sais pas, avoua Mike, songeur. J’imagine que ça fait partie du nouveau moi. 

-       Qu’est-ce que je t’ai dit à propos de l’apparence des choses quand nous nous sommes rencontrés ? Blanc mettait Mike à l’épreuve. 

-       Que les apparences sont parfois trompeuses, répondit Mike. 

C’était le thème de son voyage. Même Bleu et Violette avaient utilisé ces termes. Avec Blanc, on arrivait à trois. 

-       Très bien, assura Blanc. Quoi d’autre ? Mike se tut. 

Il ne se rappelait pas. L’ange poursuivit : « ton désir de rentrer chez toi n’est pas égoïste, mais naturel, et n’entre pas en conflit avec ton désir de rendre grâce à ton rôle d’être humain. Maintenant que tu as accompli tout ce chemin, je vais ajouter quelque chose d’autre. Il y a une nouvelle énergie sur votre planète. Elle vibre en laissant entrevoir la possibilité d’un but merveilleux. Ton désir de rentrer chez toi s’insère dans la réalité de cette nouvelle énergie. Le voyage que tu as entrepris est réservé à quelques êtres humains seulement et n’est possible que depuis quelques temps. Michael Thomas, tu es un précurseur dans ce domaine. Voilà pourquoi nous célébrons ton succès et ta sagesse »‘. 

 

Mike réfléchit quelques instants avant de parler. Sa logique mesurait les faits qu’il avait devant lui. 

-       Bon d’accord, alors le voyage est approuvé. Mais dans mon cas, aurait-il pu être préférable que je demeure sur la terre et que je fasse ce que Marie a fait ? 

-       Pour toi ? Serais-tu égoïste ? 

-       Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. 

Mike se rendait compte que les arguments logiques ne fonctionneraient pas auprès du maître de l’amour. « Je me demande tout simplement où je devrais être, ce que je devrais faire pour accomplir le plus grand bien. C’est là ma véritable question ». 

La question remplit Blanc de fierté.il sourit à Mike et parla lentement. 

- Michael, le fait de soulever cette question démontre que tu commences vraiment à comprendre comment les choses se passent. Ta sagesse s’exprime peu à peu. 

- merci, mais quelle est la réponse ? Mike ne tient pas compte du compliment et grimaça en insistant pour obtenir une réponse de l’ange. 

 

Il ne se sentait pas à l’aise de se montrer un peu agressif envers une entité si douce. 

-       Le plus grand bien ? C’est ta propre réalité, Michael. Et, en tant qu’humain dont la vibration vient de s’intensifier, tu créeras pour toi-même. Aucune entité de l’univers ne peut le faire pour toi. 

Blanc s’était déplacé vers la porte et Mike comprit qu’il s’était engagé dans une discussion qui ne le mènerait nulle part. Il y avait des questions auxquelles les anges ne voulaient ou ne pouvaient répondre. Il essaya tout de même une autre tactique. 

-       Blanc, serais-je capable de distinguer le plus grand bien ? 

-       Le prochain événement sera un test à cet égard. Il ouvrir la porte, se préparant à sortir. 

Mike se demanda où il allait. Blanc continua à parler. « Tu ne possèdes pas encore tous les renseignements. Tu es dans la Maison de l’amour et il te reste des éléments à apprendre ici ». Sur ce, il se glissa dan le corridor. En refermant la porte, il ajouta ; « ça va devenir plus difficile à partir de maintenant ». Mike entendit le bruit de la porte qui se refermait et ce fut le silence total. 

 

Il savait que quelque chose se préparait, quelque chose de puissant. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Qu’est-ce qu’on pourrait bien lui enseigner qui lui causerait une détresse encore plus grande sur l’opportunité de son voyage ? Il se retourna face à l’emplacement qu’avait occupé Blanc. Il se sentait patient. Il savait maintenant que la prochaine étape s’accomplirait dans la solitude, sans Blanc, et que ce dernier l’avait voulu ainsi. La pièce se transforma lentement et la lumière qui l’enveloppait prit un aspect différent. Le blanc des murs s’estompa et un espace délimité d’environ cinq mètres devant Mike se mit à briller. Puis Michael vit graduellement apparaître une forme difficile à distinguer. Mike était très attentif. Il allait rencontrer quelqu’un. Il se rappela que Blanc avait mentionné cette rencontre. La silhouette continua à se préciser et la lumière qui l’entourait devint de plus en plus brillante. Mike pouvait voir la personne qui se présentait devant lui. Il n’était plus surpris par cette façon magique d e lui présenter les choses et c’est sur le bout de sa chaise qu’il regardait l’espace se modifier devant ses yeux. 

 

C’était une femme. Sa silhouette se précisa lentement. Il se mit à respirer plus intensément, avec un peu d’appréhension. Son intuition était très aiguisée. Toutes les cellules de son corps vibraient d’excitation, lui signalant qu’il voyait quelque chose d’extraordinaire. Son nouveau pouvoir de discernement l’incitait à se préparer à quelque chose d’unique et de puissant. L’image devint enfin complète. Son visiteur était arrivé ! La femme qui se trouvait devant lui le laissa sans souffle. Il ne s’agissait pas simplement de beauté. Il se sentit instantanément à l’aise, en terrain familier, et c’est ce qui émut tout son être. Elle était resplendissante. Mais qu’est-ce qu’il ressentait. Il lui semblait que son cœur était en état d’alerte. Sa chevelure rousse tombante encadrait un visage rempli de compassion et d’une beauté indescriptible. Elle souriait à Mike, dont le cœur battait la chamade. Comparables à des émeraudes, ses yeux contrastaient fortement avec son teint d’ivoire. Mike aurait juré qu’il sentait une odeur de violettes. Son esprit fut envahi d’une multitude de pensées. Peut-être était-il en présence de la déesse de l’amour, comme ces sirènes des légendes anciennes ? Il avait du mal à respirer jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il retenait son souffle ! Que se passait-il ? Il la regardait avec ravissement. Qu’est-ce qui le faisait se pâmer de la sorte ? Pourquoi son cœur s’emballait-il ? Son esprit s’embrouillait et il soupirait de désir devant cette créature de rêve. 

 

Mike avait déjà rencontré plusieurs anges, mais celui-ci était le plus merveilleux. C’était peut-être de lui que Blanc parlait quand il avait laissé entendre la possibilité d’un ange encore plus grand que les autres. Mike ne parvenait pas à prononcer une seule parole. Le lien qui unissait leurs deux cœurs était renversant. Il avait l’impression de se retrouver à une réunion d’anciens et d’être sur le point de revoir un amour perdu. Le brouillard avait complètement disparu et elle se tenait là dans toute sa grandeur. Mike était en état de choc. Toutes ses expériences ne l’avaient encore jamais amené à vibrer de cette façon? Il ne parvenait pas à se concentrer sur les paroles qu’il aurait voulu prononcer. Il ne savait pas quoi demander. Il la connaissait… mais la connaissait-il vraiment ? Pourquoi sa présence l’affectait-il à ce point ? Quel sentiment cela lui rappelait-il ? Puis il se rendit compte qu’il la connaissait. Elle était un des visages de la maison rouge sur le diagramme de la famille. Elle n’était pas venue alors lui parler comme les autres. Elle était l’image de cette femme à la chevelure rousse dont l’énergie l’avait attiré instantanément. Pourquoi ne l’avait-il pas rencontrée alors ? Qu’est-ce que Rouge lui avait dit à propos des visages qu’il n’avait pas rencontrés ? Ils correspondaient à des contrats non remplis. Qu’est-ce que ça pouvait bien vouloir dire ? 

 

La révélation se déployait lentement à l’esprit de Mike pendant qu’ils continuaient à se regarder dans un silence lourd. Puisqu’elle se trouvait sur le diagramme dans la maison rouge, c’est qu’elle  n’est pas un ange. Elle était une partie de la famille karmique. Mike commençait à ressentir des sentiments étranges à l’égard de cette rencontre, même si son âme continuait à lui chanter un air tout nouveau, un chant qui traitait de joie, de vision et d’amour. C »état ç la fois chargé d’émotion et tellement paradoxal ! D’une part, son cerveau lui apprenait qu’il se préparait à des difficultés, et d’autre part, il était si heureux ! Son bonheur ressemblait à celui d’un enfant qui voit Disney land pour la première fois après avoir compté les jours qui le séparent de sa visite. Quant à son trouble, il provenait de son cœur ; on aurait dit qu’il était tordu ! 

 

Michael se sentit ridicule. Il constata encore une fois qu’il respirait mal. La silhouette qui se tenait devant lui affectait sa physiologie. La vue même de cette beauté faisait réagir son corps. Pourquoi ses mains transpiraient-elles ? Cette femme n’était pas un ange, mais elle touchait chacune des cellules de son corps. Il ne savait plus s’il était physiquement capable de parler. Il se sentait ému et au bord des larmes, comme devant un ami retrouvé qu’on avait cru mort depuis longtemps. C’était vraiment une expérience qu’il ne pourrait effacer. Heureusement, elle parla la première. 

-       Mike, c’est moi. 

La familiarité et la bonté de sa voix le renversèrent. Il était heureux d’être assis car ses genoux étaient mous et ses jambes n’auraient pu le supporter. Son corps entier réagissait à une voix indéniablement connue. Mais qui était-elle ? Ses yeux brillants et son expression le suppliaient de la reconnaître. Ce qu’il fit mais pas de la façon dont elle l’aurait souhaitée. Il devait dire quelque chose. Son adrénaline agissait comme celle d’un jeune garçon à qui la fille qu’il reluque depuis quelque temps déjà adresse enfin la parole. Elle avait un corps physique magnifique et ses vêtements lui allaient à ravir. Michael pouvait parfaitement l’imaginer dans ses bras. Mon Dieu ! Il se sentit embarrassé et dégoûté à l’idée qu’il commençait à ressentir du désir physique. Qu’est-ce que Vert avait dit à ce sujet ? Que la relation physique accompagnée d’amour véritable était un catalyseur d’illumination ? La nature humaine de Mike créait des pensées qu’il trouvait déplacées dans les circonstances, mais c’était la réalité et ses sentiments devaient être convenables et parfaits sur le plan spirituel. Soudain, il entendit le rire de Vert. Il n’en tint pas compte et, prenant son courage à deux mains, il dit, d’une voix tremblante : 

-       Ton costume est très beau. 

 

Pour l’amour du ciel, qu’est-ce qu’il avait dit ? Quelle sorte de phrase ridicule, insignifiante, déplacée, inepte et insipide venait-il d’exprimer ? Une créature éblouissante se présente devant lui dans la Maison de l’amour et, dans son ravissement béat, voilà tout ce qu’il a trouvé à dire. Il avait honte de sa stupidité. Elle sourit. Il craqua. 

-       Merci, Michael, répliqua-t-elle en un clin d’œil. Je suis Anolee, ta partenaire d’amour. 

Jusqu’à un certain point, il le savait déjà. Son cœur battait encore plus fort au son de sa voix.  Il essuya ses mains moites sur son pantalon puis se rendit compte qu’elle avait remarqué son geste. Elle s’avança vers lui. La lumière qui l’entourait la suivit. Il se cala dans son fauteuil, comme pour disparaître. C’est le bruit du coussin qui s’écrasait qui lui en fit prendre conscience. Il aurait voulu se lever, mais il craignait d’être incapable de se tenir debout et il n’aurait pas supporté qu’elle le voit vaciller ! Il s’était déjà montré assez ridicule. Elle s’amusait de sa timidité, mais ne fit aucune remarque à ce sujet. Il était envahi par sa présence. Lorsqu’elle s’était approchée, il l’avait regardée marcher et avait reconnu sa démarche. En fait, il y avait quelque chose en elle qu’il connaissait intimement. Sa présence ne faisait que rendre cette réalité plus intense. Elle poursuivit : 

 

-       Si tu étais resté sur la terre, Michael, l’énergie était favorable à notre rencontre. Nous l’avions planifiée ensemble, tu te souviens ? 

Mike ne s’en souvenait pas et il ne voulait pas l’entendre. Elle lut la douleur naissante sur son visage et la défaillance de son cœur. 

-       C’est sans importance, lui dit-elle. Je suis venue te dire que la voie que tu poursuis est respectée. La famille est fière et nous célébrons tous. Moi plus particulièrement. 

Mais Mike ne parvenait pas à fuir ce qui lui sautait aux yeux. Ça n’avait pas d’importance que tout soit bien. Il n’avait rien à faire des réjouissances de la famille. Tout ce qu’il voulait, c’était elle ! Toute sa vie, il avait cherché le véritable amour. Il savait que c’était possible et qu’il pouvait vivre une relation prévue et approuvée par Dieu. Il l’avait souhaité, enfant, en voyant l’amour qui unissait ses parents et le respect qu’ils se témoignaient. Il l’avait souhaité, adulte, et c’est pourquoi l’échec d’une relation amoureuse l’avait laissé si déprimé. C’était là la difficulté de sa quête sur la terre. C’était dans son contrat. Maintenant, la réalité était devant lui et il pouvait l’accueillir et prendre conscience qu’elle avait toujours été présente. La vérité le frappa de plain fouet : IL AVAIT QUITTE TROP TOT

 

Puis, une autre pensée l’envahit et il dut demander : 

-       Anolee, devions-nous avoir des enfants ? 

-       Oui… trois, lui répondit-elle. 

Il fut attristé par la réponse et demeura muet. Il la laissa lui donner les noms spirituels des enfants, mais chaque mot le faisait souffrir. Même si la présence d’Anolee devait le remplir d’amour, il se sentait torturé. Chaque mot déchirait son cœur et l’amenait à prendre conscience de ce qui lui avait manqué. Les enfants qui n’étaient pas nés, les expériences. Qu’est-ce qu’il avait fait ? Il commençait à perdre la maîtrise de ses émotions. Il voulait la tenir dans ses bras et lui dire combien il regrettait de n’être pas resté. Ce n’était pas la raison de sa présence devant lui, mais c’était tout de même ce qu’il aurait voulu faire. Les larmes coulaient sur ses joues et il se mit à trembler. Elle lui avait donné toute l’information qu’elle devait lui communiquer. 

 

Elle se tenait devant Michael Thomas sans parler. L’énergie en puissance qui les unissait était tellement forte qu’on aurait pu la trancher au couteau. Mike avait devant lui la plus belle créature qui soit et il ne parvenait qu’à pleurer. C’était pathétique. Tous ses sens étaient remplis d’un sentiment d’échec. L’ai était chargé d’électricité et d’une énergie d’intention spirituelle et d’amour, malgré le sentiment d’insatisfaction et de perte irréversible. Quelle amère ironie ! La seule rose qu’il aurait pu croiser sur son chemin lui avait échappé. Il ne pourrait jamais apprécier son parfum et elle finirait par se faner sans jamais avoir été tenue et aimée pour sa beauté parfaite et son élégance. Le contrat entre eux présentait une immense puissance et c’est pourquoi le cœur et l’esprit de Mike étaient rompus. La silhouette commençait à s’effacer et il réagit immédiatement. Il s’entendit presque crier : 

-       NON, s’il te plaît, ne t’en vas pas ! 

Mike avait l’impression qu’il ne la reverrait plus jamais. Il voulait encore quelques instants. Les mots qu’elle lui adressa en guide d’adieu résonnèrent comme du charabia d’ange à ses oreilles. 

 

-       Michael, les apparences sont parfois trompeuses. 

La femme radieuse et resplendissante qui aurait pu être le grand amour de sa vie s’évanouissait devant ses yeux en prononçant des banalités qu’il avait déjà entendues. Avec son départ disparaissaient tous les espoirs d’une vie. Il venait de voir et d’entendre ses rêves de bonheur s’anéantir pour des prétendues intentions spirituelles. 

 

Mike était au désespoir. Il ne pouvait pas bouger. Immobile telle une statue, il garda le regard fixe pendant des heures avec l’espoir que la précieuse entité reviendrait occuper l’espace qu’elle avait empli, espace que sa seule présence rendait sacré. Il supplia Dieu de lui accorder encore quelques instants avec sa partenaire disparue. La lumière de la pièce s’estompa et changea de couleur avec la tombée du jour. Puis ce fut la noirceur, qui s’apparentait à la nuit sans lune et au désespoir qui s’était installé dans le cœur de Mike. Il demeura assis dans le silence propre à ceux qui viennent de subir une défaite certaine et décisive. Il était dépourvu de toute joie. L’agonie de la douleur et un sentiment de perte pénible et sombre venaient de se substituer à la paix que son voyage spirituel lui avait apportée. Son énergie épuisée par l’intensité de la blessure et de la révélation, Mike finit par s’endormir. Il demeura immobile même dans son sommeil et ses rêves rejouèrent à maintes reprises l’angoisse de la rencontre ratée. Le coeur de Mike était déchiré. 

 

pppgifs étoiles 

 

L’aube ramena la lumière dans la pièce. Mike n’avait pas quitté son fauteuil. Il avait l’impression d’avoir participé à un marathon et ses articulations le faisaient souffrir puisqu’il avait passé un grand nombre d’heures dans la même position. Il avait besoin de manger, mais n’avait pas vraiment faim. Il se tira péniblement de son fauteuil et se dirigea vers ses appartements. Comme toujours, la nourriture était prête. Il mangea sans un regard d’appréciation pour la beauté qui l’entourait ni reconnaissance pour la saveur du repas. Lorsqu’il eut terminé, il se dirigea près du lit qui n’avait pas été touché. Il ouvrit le placard et retrouva les présents que les anges lui avaient remis avec amour lorsqu’il s’était arrêté dans leurs maisons. Il se senti envahi d’un sentiment de tristesse empreint de sagesse. Il se rappela sa question à Blanc ; serais-je capable de distinguer le geste destiné au plus grand bien ? Maintenant, il comprenait le test. Son essence même le poussait à retourner sur terre à l’instant. Tout ce qu’il avait à faire était de refermer le placard, de sortir de la maison et de prendre à gauche au lieu de continuer à droite. Il le savait très bien. Ce serait le signe qu’il souhaitait mettre fin à son périple et rebrousser chemin. Blanc lui avait bien dit qu’il ne serait alors pas jugé, qu’il ne serait pas coupable, mais qu’il ne serait pas non plus illuminé. 

 

Mike savait parfaitement quel geste poser. Même Anolee lui avait rappelé à quel point ils étaient tous fiers de lui et il pensa que le cœur de sa bien-aimée souffrait probablement autant que le sien. Et pourtant, elle l’avait incité à poursuivre sa route. Il distinguait le plus grand bien.  Tourner à gauche consistait à le servir et à répondre à ses désirs d’amour humain. Blanc lui avait expliqué que son discernement de la vérité serait perçant et c’était vrai. Il n’avait aucun doute sur le chemin à prendre ; il était seulement extrêmement tenté de dévier. Son cœur le suppliait de rebrousser chemin. Il n e détruirait rien, reprendrait sa vie humaine et rencontrerait Anolee. Sa vie terrestre serait agréable. Il saisit sa carte pour la tenir près de lui, fermant les yeux et revoyant le temps qu’il avait passé dans la maison bleue. Il revêtit lentement son armure et sentit le pouvoir qu’elle lui procurait. Il la loua et remercia Dieu du précieux symbole qu’elle représentait. Il prit son bouclier et le plaça contre sa poitrine, le tenant de ses deux mains, savourant toute sa signification. Puis il le mit sur son dos, pour mieux le transporter et le rendre prêt à l’utilisation au besoin. Comme un guerrier se préparant au combat, il saisit son épée et la brandit d’un geste majestueux qui la fit vibrer dans l’air. Il revit la cérémonie auprès d’Orange et la signification de l’épée. Puis, il la loua aussi et la glissa dans son fourreau, où elle était protégée mais prête à servir. Mike se redressa dans ses beaux habits de voyage et quitta la pièce d’un pas déterminé. 

 

Blanc l’attendait à la sortie de sa chambre. Il vit l’armure, le bouclier, l’épée et comprit aussitôt les intentions de Mike. Blanc sourit et salua Mike bien bas, ses mains réunis comme pour une prière, un geste de respect que Mike ne saisit pas. Puis, il parla : 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, comment te sens-tu ? 

-       Ce n’est pas facile, Blanc, tu avais raison. Je n’avais pas soupçonné combien se serait difficile. C’est la chose la plus difficile  que j’ai jamais eu à faire. Je ne suis pas complètement à l’aise… mais je sais que c’est ce qu’il faut faire. Si tu n’y vois pas d’inconvénient, j’aimerais partir maintenant puisque l’endroit ne produit pas de bons souvenirs. 

-       Qu’il en soit ainsi ! 

Blanc se tourna et accompagna Mike vers la porte en continuant à lui parler. « Ce n’est pas terminé, mon ami ». Blanc flottait dans le corridor qui menait vers la porte principale. 

-       Je sais. 

Sans connaître les détails, mais avec toute la force de son intuition, il savait qu’il lui restait beaucoup à voir et à faire durant ce voyage, même s’il n’avait plus qu’une seule maison à visiter. Une fois de plus, son intuition ne le trompait pas. 

 

Blanc se tint sur le pas de la porte pendant que Mike remettait ses chaussures. Somme toute, Michael n’avait pas tellement aimé la maison blanche. Blanc avait bien pressenti les sentiments de Mike, qui était heureux de partir. Blanc le sentait sans poser de jugement. D’ailleurs, il était en admiration devant cet humain. Les autres avaient raison. Mike était différent. Il réussirait s’il parvenait à franchir la dernière partie de son chemin. Il jouissait d’un excellent discernement d’une détermination encore plus forte. Après s’être chaussé, Mike s’avança sur le terrain de la maison. Il arrêta et se retourna vers la porte. Blanc lui parla de l’intérieur puisqu’il ne pouvait se risque à l’extérieur. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, il n’y pas de plus grand amour pour un homme que de sacrifier son cœur au bénéfice du tout. 

Il lui sourit en refermant la porte et Mike entendit à peine ses dernières paroles couvertes par le bruit de la porte. 

-       Apparences trompeuses. Tu verras, tu verras. Nous t’aimons tendrement. 

Mike franchit lentement et péniblement le trottoir de la maison qui menait au sentier. Il quittait la maison qu’l avait le moins aimée et commençait à en avoir assez de cette phrase qu’on lui avait servie à plusieurs reprises. Tout le monde l’avait citée. Il avait l’impression que cette maison lui avait tout pris, alors qu’en réalité il en avait retiré beaucoup. Il resta longtemps près de la barrière blanche qui menait à la maison, regardant à gauche et à droite. Puis, il franchit la barrière et se plaça au centre du sentier où il se tint longtemps immobile. Il était tourné vers la gauche, les yeux fermés, prenant bien soin de ne pas avancer. Il fit une petite cérémonie qui lui était propre et demanda aux anges qu’il avait rencontrés d’y assister. Puis il parla  à haute voix : 

-       Je ne fais pas de sacrifice parce que je vais te rencontrer un jour, Anolee. Et au moment opportun, je connaîtrai ces enfants qui ne me sont jamais nés lorsque je rentrerai chez moi. 

Il prenait à cœur l’enseignement des anges sur la nature temporaire de la terre et la réalité absolue de l’esprit. Sa déclaration portait la promesse d’un amour différent dans un autre lieu, mais d’une réunion néanmoins. Il s’accrochait résolument à la réalité d’une éventuelle réunion sacrée, où il retrouverait l’amour de sa vie, sa partenaire bien-aimée. Il pourrait alors consacrer son temps à l’aimer et elle le lui rendrait. Dans un soupir, Mike fit volte-face. Il reprit sa route à grands pas décidés. Son armure résonnait doucement sous le soleil. Il était conscient de laisser derrière lui une des plus grandes occasions de bonheur qui soient. Il  lui avait tourné le dos et même si sa décision le faisait souffrir, il se consolait à la pensée de la promesse d’amour de Dieu et à la conviction absolue qu’il reverrait Anolee. Il était pensif, résolu et sérieux. Michael Thomas venait d’en apprendre long sur l’amour. Cette maison lui avait donné la plus importante leçon sur lui-même et sur Dieu ; son âme avait été vidée jusqu’à ce qu’il parvienne à distinguer la moindre parcelle de vérité et de discernement pour les mettre à son service. 

 

Cette fois-ci, il ne regarda pas derrière lui. Il marchait d’un pas assuré. Bien que quelque peu tiraillé, il se sentait puissant et en sécurité. Cette terre lui appartenait. Il sentait qu’il la possédait. Il en avait payé le prix. Il découvrirait rapidement si tout cela était vrai puisque à une heure environ sur la route, une autre épreuve l’attendait. L’entité négative lui fournirait LA bataille de son âme

 

 

Le Retour – de Michael Thomas – Editions Ariane 1998– Kryeon canalisé par Lee Carroll. 

Les indigos mystiques

 

gifs étoilesgifs étoilesA l’heure actuelle, nous sommes témoins d’un curieux phénomène ; les enfants indigo de par le monde déclarent à leurs parents ce qu’ils ont été… auparavant ! Ce phénomène est si répondu qu’il fait aujourd’hui l’objet de discussions dans les séminaires et les conférences auxquelles nous assistons. Le fait se produit bien avant que les enfants aient été exposés à des doctrines préconisant l’existence de vies antérieures et, d’habitude, juste après qu’ils aient commencé à parler. Comme nous l’avons mentionné, ce type de propos affole plusieurs parents, qui emmènent leurs rejetons chez le prêtre ou chez d’autres membres de l’Eglise susceptibles d’exorciser le « démon » qui les habite. 

 

Si vos croyances religieuses excluent ce type de discours sur les vies antérieures, voici un conseil ; n’ayez crainte pour vos enfant ni pour vous-mêmes. Ceux-ci ne sont pas possédés. Respectez-les, montrez-vous patients, même si vous ne croyez pas un mot de ce qu’ils vous racontent. Des parents ont rapporté que ce type de propos tend à disparaître vers l’âge de huit à dix ans. N’humiliez pas vos enfants et ne leur dites pas qu’ils ont tort. Ceci n’aurait pour effet que de vous éloigner d’eux. 

 

Emmenez-les à l’église de votre choix et observez-les tandis qu’ils prennent plaisir à l’expérience. Sur le plan spirituel, ces jeunes se montrent d’une grande finesse, et la plupart apprécieront l’expérience religieuse. Ils sentiront l’amour qui règne au sein de l’assemblée, car ils comprennent déjà le sentiment de participer à un mouvement profond spirituellement partagé par tous – cet état d’âme leur étant particulièrement familier. Même si vous ne fréquentez pas de communauté religieuse, laissez-les faire ! 

 

Nous considérons qu’il s’agit là du plus merveilleux témoignage de respect face aux indigos. Cette attitude tient compte de leur discernement et leur permet de choisir librement. Elle ne leur impose pas le moule religieux des parents ou grands-parents. Il s’agit là d’un exemple édifiant du rôle de parents d’indigos joué à merveille. 

 

Les enfants mystiques font de merveilleux petits zélateurs de Dieu. Il ne s’agit pas là d’une constatation péjorative, mais d’un fait. Ils se sentent très près de l’énergie divine et vous le répéteront souvent. Si on les y autorise, ils instaureront même leurs propres religions un de ces jours.  Ils sont sensibles aux croyances spirituelles illogiques et aux gens qui affirment une chose et en font une autre. Ils pressentent la tromperie et savent si une personne est perturbée. De la part des adultes, ils attendent l’intégrité et réagiront si ces dernies ne s’y tiennent pas. Même au Moyen-Orient, où ils résident dans des camps et cultivent la « haine au nom de Dieu », es enfants ne tolèrent pas l’absence d’intégrité chez les adultes. Aucune loi ne dicte que les indigos doivent tous penser la même chose. Cependant, nous constatons qu’ls réagissent aux discours religieux plus profondément qu’aucun d’entre nous à leur âge. 

 

En cette époque où les scientifiques spéculent sur l’hypothèse que le centre de toute matière possède au moins onze dimensions – nous n’en percevons que quatre  (c’est ce qu’on appelle la théorie des cordes) – n’est-il pas concevable qu’il existe un univers invisible et infini quelque part et que les fragments d’une divinité interdimensionnelle soient auprès de nous ? Soudainement, la science admet que nous ne percevons pas tout et qu’il y a peut-être beaucoup plus ! Les anges existent-ils ? Les enfants sont-ils capables de vision interdimensionnelle au cours des premières années de leur vie, puisqu’ils étaient peut-être justement « là-bas » il y a peu de temps ? Et comment expliquer les expériences « prénatales » ? 

 

Que se passe-t-il si vous interrogez les enfants à propos de Dieu ? 

Lorsque Kathrin Hytson a demandé à son fils de quatre ans « Qu’est-ce que Dieu ? » ; voici ce qu’il a répondu : « Un globe rayonnant de lumière gigantesque avec des pointes qui sortent de lui – il touche tout et on se sent bien ! » 

 

Lee Carroll et Jan Tober sa compagne spirituelle. 

Simon-Pierre

Quant à Simon-Pierre, dont la Tradition catholique romaine a cherché à nous faire croire qu’il a été, en son temps, le roc sur lequel le Christ a voulu édifier « son » Église, je ne l’ai jamais vu jouer le rôle dominant qu’on lui attribue aujourd’hui. 

Simon-Pierre dans PERSONNAGES HISTORIQUES saint-simon-gd

Malgré un indéniable charisme qui lui valait de rassembler sans effort un auditoire autour de sa personne, c’était aussi un homme hésitant et bourru qui s’emportait facilement. Il est très possible que ce soit d’ailleurs ce côté humain qui ait plaidé en sa faveur. Les plus simples allaient spontanément vers lui puisqu’il leur ressemblait, jusque dans son illettrisme. Quoi qu’il en soit, tous les souvenirs que je garde encore en moi et qui le concernent me font penser que ce sont les visées temporelles des premiers Pères de l’Église chrétienne qui ont plaidé afin de lui octroyer la place majeure que l’on sait. 

Nos tempéraments respectifs ont fait que nous nous sommes rapidement perdus de vue une fois passés les premiers mois qui suivirent la Crucifixion. C’est sans doute à partir de ce moment-là qu’il a acquis une autre dimension car je me souviens qu’on signalait un peu partout sa présence comme s’il était pris d’une frénésie de déplacement. Son absence de culture alliée à un goût prononcé pour les affirmations autoritaires ont, je crois, été les facteurs essentiels qui l’ont amené à se montrer assez dogmatique dans la propagation de la Parole du Maître. Lorsque l’on n’a pas le bagage nécessaire pour saisir toutes les subtilités d’un enseignement métaphysique, le réflexe naturel de tout être humain est de vouloir figer ce qu’il a compris dans des formules sécurisantes et quasi-définitives. 

Cependant, quand on connaît un peu le parcours de l’âme qui s’est incarnée dans le personnage de Simon-Pierre, on doit saluer le travail d’humilité que celle-ci a dû accomplir sur elle-même afin d’endosser un tel rôle de son vivant. 

Des découvertes spontanées dans les Annales akashiques me poussent en effet à confirmer les dires de certains mystiques qui ont vu en Simon-Pierre l’une des réincarnations de Socrate. Tout se serait passé comme si la conscience du philosophe grec avait voulu expérimenter en elle des retrouvailles avec une approche très simple du Divin, ceci afin de contrebalancer ses percées antérieures dans le domaine de la philosophie et de la métaphysique pure. L’excès de cérébralité au détriment du coeur conduit souvent les plus grandes âmes à endosser  régulièrement des « masques » fonctionnant de façon plus basique. A vrai dire, en ce sens, Simon-Pierre incarnait parfaitement l’un des aspects les plus importants de l’Enseignement du Christ, à savoir la nécessité d’un enracinement dans le quotidien par des points de repère très simples comme la ferme volonté d’avancer, l’élan et la perception claire du But. 

Je crois que cette « limitation » acceptée par l’âme de Simon-Pierre a constitué dans sa vie un indéniable facteur de frustration et donc de souffrance… d’où ses fréquentes altercations avec Jean dont la subtilité de pénétration métaphysique devenait, à ses yeux, exaspérante. Simon-Pierre avait, d’autre part, parfaitement conscience qu’il n’était pas convié à toutes les réunions parfois improvisées par le Maître. Après le célèbre miracle de la multiplication des pains, une cinquantaine de personnes furent invitées à un enseignement sur les lois subtiles de l’abondance et ce qu’il était convenu d’appeler le « grenier du Père » ou encore les « granges célestes ». Simon-Pierre ne fut pas de leur nombre. Je garde particulièrement en mémoire la scène de jalousie qu’il fit devant le Christ dès qu’il eût appris l’existence de la réunion en question sur les bords du lac de Tibériade. 

  Pour toute réponse, et sans y accorder apparemment d’importance, le Maître lui dit simplement ceci: « Tant que tu demeureras dans l’envie, Simon, je te donnerai des occasions de vivre l’envie. Bois son vinaigre jusqu’à l’écoeurement… Après, tu reviendras me voir et nous parlerons du meilleur de toi-même… » De semblables paroles peuvent paraître laconiques et sèches mais elles furent prononcées avec une telle douceur que Simon-Pierre reconnut le soir même et devant nous tous que c’était la plus belle marque d’Amour qu’il ait jamais reçue. Il ne parlait pas des mots prononcés mais de ceux, non audibles, qui se cachaient derrière eux et qui n’étaient tissés que de compassion. 

Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  - les  enseignements premier du Christ. 

Réalisation Prophéties


            

Gif papillonRévélation imminente du Secret du Sphinx :

le Crâne de Cristal akhashique.Gif papillon 

                        Selon Barbara Marciniak, auteur de « Messagers de l’Aube », de « Famille de Lumière », et canal célèbre aux États-Unis, un important site archéologique aurait été mis à jour en 2001 à Gizeh, puis immédiatement classifié « top-secret » et entouré d’un périmètre de sécurité par l’armée égyptienne en raison de pressions de la CIA. Ce site apporterait en effet des preuves irréfutables, non seulement de l’existence de l’Atlantide mais aussi des raisons de la fin tragique de la civilisation atlante.Edgar Cayce fut le premier à révéler l’existence en Égypte de cette salle d’archives secrète et à en annoncer la découverte à notre époque. (Cf. Edgar Cayce : «

Les Mystères de l’Atlantide revisitée. » – Éd. de Mortagne)Dès 1933, il avait même donné sous vision médiumnique une description précise de l’emplacement :

« En terre égyptienne, dans un lieu où l’on pénètre à partir de la patte droite du Sphinx, se trouve la salle des archives de l’humanité. Ces archives vont depuis le commencement des temps où l’esprit prit forme et commença à descendre sur cette Terre. Elles comportent l’histoire de toutes les nations de la Terre, l’histoire de la destruction finale de l’Atlantide, et l’histoire de la construction de la Pyramide de l’Initiation, avec les noms des individus, des lieux, avec les dates et les temps où ces archives seront à nouveau ouvertes…
Car, avant le changement d’époque, (« avant le changement d’époque » = avant le passage à l’Ère du Verseau) la vérité sera révélée. On retrouvera ces documents. Mais on ne pourra pénétrer dans les salles souterraines, en partant de la patte droite du Sphinx, que lorsque les temps seront révolus et que les changements auront été accomplis dans cette phase de l’existence humaine. »  

Edgar Cayce – 1933 


Gif papillonSous une forme un peu différente, la même prophétie fut confirmée trente ans plus tard, dans un monastère du Tibet, à Andrew Tomas par celui que les théosophes ont pris l’habitude de désigner sous le nom de « Maître Tibétain. » Le Maître D.K. y annonçait l’avènement, à notre époque, d’une Ère meilleure qu’il nomme « le Cycle de Tara, » avec « le Signe du Cœur » pour emblème, un Âge où toute l’humanité doit se rassembler autour de l’idée de Fraternité.
Après avoir exhorté chacun à se préparer à de grands bouleversements, à choisir clairement son camp entre la Lumière et les Ténèbres, la Fraternité et l’Égoïsme, et à s’engager dans le combat en vue de cet avènement, il ajouta :

« … Gardiens des legs culturels des civilisations disparues, Nous ouvrirons les caveaux secrets de l’Égypte et démontrerons l’existence, en un lointain passé, d’une science et d’une technologie hautement avancées. Sur leurs écrans de télévision, les spectateurs pourront contempler les brillantes réalisations de l’antique Atlantide. Ils comprendront qu’ils risquent de subir la même destruction. Dès que le Sphinx de Gizeh aura lancé son avertissement, soyez prêts à de grandes choses ! … »  Le Maître Tibétain – Tashi Lhunpo – 1966
(Extrait de «
Shambhala, Oasis de Lumière » d’Andrew Tomas (Éd Robert Laffont),
retranscrit dans «
Hilarion : le Temps des Tribulations » (Éd Ramuel). 


Gif papillonTrente années s’écoulèrent à nouveau après cette prophétie, jusqu’en ce jour de Pâques 2000 où Monique Mathieu canalisa à son tour la vision suivante :
« … J’ai devant moi un crâne de cristal. Il me parle et me dit :« Sur terre, je représente ce que vous pourriez appeler toutes les lois spirituelles, toutes les lois qui font que l’homme puisse vivre pleinement sa vie, pas simplement au côté de ses frères humains, mais dans la conscience de l’Unité parfaite avec toute vie sur ce monde et à l’extérieur de ce monde. »

Il me dit aussi :

 » On est sur le point de me trouver en Égypte, pays si cher au cœur de ce canal qui s’exprime. Le moment est venu, je vais me révéler en même temps que tous ces outils merveilleux qui ont été implantés sur ce monde, je vais révéler ma puissance aux êtres humains, à ceux qui seront à ce moment-là en mesure non seulement de me comprendre, mais aussi de mettre en application l’immense connaissance qui se trouve en moi « … »  Association DU CIEL A LA TERRE, Extrait du bulletin N°42
Channeling de Monique Mathieu (2ème trimestre 2000)
 


Gif papillonLes crânes de cristal ont déjà fait plusieurs fois parler d’eux au cours du siècle écoulé. (Cf. Chris Morton et Ceri Louise Thomas : «
Le Mystère des Crânes de Cristal » – Éd. Du Rocher.)

En 1924, Anna Le Guillon Mitchell-Hedges avait 17 ans lorsque, en compagnie de son père adoptif, l’explorateur anglais Frederick Albert Mitchell-Hedges, elle découvrit un crâne en cristal de roche dans les ruines d’un temple de la cité Maya dite « des pierres tombées » à Lubaantùn, au Belize.
En dehors de l’absence des sutures crâniennes, c’est une reproduction quasi parfaite d’un crâne humain féminin. Il pèse 5 kg. Il est composé de deux morceaux, la mâchoire inférieure s’ajustant exactement à la partie supérieure.

Les propriétés optiques du crâne sont étonnantes :

- éclairé par le dessous, la lumière jaillit par les orbites.

- frappé à l’arrière par les rayons du soleil, un faisceau lumineux intense ( susceptible de mettre le feu ) jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

Certaine de son authenticité, Anna accepta de confier le crâne à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard.

Après 6 mois de tests, les conclusions tombèrent :

- Ce crâne est constitué d’un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium « piézo-électrique anisotrope. »

- Ses deux parties sont taillées dans le même bloc de cristal de roche.

- Il ne présente aucune trace d’instrument, ni marque microscopique quelconque.

- Il est impossible de dater sa fabrication (car le cristal ne vieillit pas).

- Avec la technologie actuelle de travail du diamant, il faudrait un an pour en obtenir l’aspect extérieur (avec des traces d’usinage que ce crâne ne comporte pas !). Quant aux effets prismatiques, leur reproductibilité serait encore plus difficile à obtenir.
Une fabrication artisanale identique aurait sans doute requis plus de 300 années de travail continu !
 

                                                                                                       

Il existe onze autres crânes de cristal aux mêmes propriétés, connus et répertoriés. En 1996, trois de leurs propriétaires ont accepté de prêter leur exemplaire au British Museum à fin d’expertise.Et depuis, silence : « No Comment » !!! Les autorités du British Muséum refusent obstinément non seulement de livrer leurs conclusions mais également de dire pourquoi !!!

Une légende Maya est attachée à ces crânes de cristal : lorsque les treize crânes seront réunis, ils révèleront le secret de la vie. Selon la tradition maya, ces crânes nous ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des « Initiateurs venus du ciel » !!! 

                         Barbara Marciniak et Anne Givaudan ont confirmé la récente découverte à Gizeh de preuves de l’existence de l’Atlantide. (Cf. Anne Givaudan : Alliance – Éd. S.O.I.S. et Barbara Marciniak : « Pleialian Sessions ».)

Gif papillonUne salle secrète aurait ainsi effectivement été identifiée. Elle pourrait abriter le treizième crâne de cristal : relié à la mémoire des douze autres, ce crâne contiendrait des archives relatant en détails toute l’histoire de la civilisation atlantéenne, de sa création, de son apogée, puis de sa décadence et de sa chute. Cette mémoire apporterait la preuve irréfutable de la supériorité technologique de cette civilisation sur la nôtre, et elle permettrait d’établir de manière infaillible que c’est bien à cause de l’orgueil des Atlantes et de leur transgression progressive de la Loi d’Amour, que leur continent fut finalement englouti lors d’un effroyable cataclysme.Le crâne apporterait également la preuve que les dieux du panthéon égyptien n’étaient pas des « divinités », au sens où l’entendent généralement les scientifiques de nos jours, mais bien des envoyés d’Orion, venus initier Thot à la religion solaire, et lui transmettre les clés de l’anti-gravitation et de la dématérialisation/rematérialisation en vue de l’édification des pyramides.Il semble que les Égyptiens aient été en contact avec de nombreuses civilisations extraterrestres. Les initiations qui avaient lieu dans la Grande Pyramide ouvraient au néophyte l’accès à la multidimensionnalité et aux mondes d’outre-espace

. 

                                                                                         

Réalisation Prophéties dans MESSAGES EVENEMENTS image_crane

La pertinence du culte

 

gif bougiesCertains nous ont demandé : « Cher Esprit, quelle est la pertinence de rendre un culte sur la Terre ? Qui devons-nous admirer ? Où devons-nous le faire ? » 

 

Pourquoi n’essayez-vous pas chacun d’entrer d’abord en vous-même ? Pourquoi ne pas vénérer votre propre centre et adorer l’ange qui a votre visage et porte votre nom ? C’est là la plus grande des vérités ! Ce que les hommes et les femmes en ont fait, c’est ce que vous voyez sur la planète, à divers degrés de lumière et d’obscurité, sous plusieurs noms et derrière plusieurs croyances. Quand vous vous sentez en sécurité avec vous-même, vous pouvez vous aimer. Quand vous trouver Dieu dans votre propre essence, vous pouvez l’emmener dans n’importe quel temple ou église et cela vous sera toujours bénéfique. Peu importe que vous passiez d’une organisation à une autre et que vous vos présentiez sous telle ou telle autre dénomination, car tant que vous serez amoureux du Dieu qui vous habite, vous rayonnerez de grandeur. 

 

Nous allons maintenant faire quelque chose d’inhabituel. Nous devons partir, ce qui nous est toujours difficile, nous vous l’avons déjà dit.  Dans cette nouvelle énergie, le moins facile pour nous consiste à nous éloigner et à retourner de l’autre côté du voile après avoir été ainsi acceptés et étreints. Aujourd’hui, cependant, ce sera différent, car plusieurs humains présents dans cette salle deviennent des êtres interdimensionnels. Même si nous sommes un nombre déterminé à avoir traversé le voile, nous ne repartirons pas tous ! 

 

Qu’en dites-vous ? Certains d’entre nous vont rentrer chez vous avec vous ! 

 

Lecteurs, écoutez bien : vous sentez-vous inclus ? Sachez que vous l’êtes. Tandis que je livre ce message, nous vous voyons dans les lieux où vous lisez. Nous vous y voyons réellement, car vous n’avez pas choisi ce livre par hasard. Plusieurs d’entre vous se sont accordé la permission de vivre ce moment en disant : « Oui, je désire en savoir plus dans le domaine spirituel. Je désire m’asseoir seul et me sentir entouré par l’Esprit. Je désire laisser Dieu me communiquer tranquillement ce que j’ai besoin de savoir. Je désire entreprendre un cheminement où, quelques instants chaque jour, je visualiserai de la lumière dans des endroits obscures. Je désire m’unir à d’autres qui sont dans le même état d’esprit que moi et envoyer de la lumière dans ces lieux. Je comprends peu à peu le pouvoir de la conscience humaine. Je commence à croire que je suis vraiment éternel. » 

 

Si vous êtes de ceux qui nous accueilleront, très cher, j’espère que votre maison est assez grande pour recevoir cette énergie supplémentaire ! Certains d’entre nous vont donc demeurer avec vous. Tel est l’amour de Dieu. Vous formez la famille. La prochaine fois que je vous reverrai de mon côté des choses, nous chanterons votre nom dans la lumière, tout comme nous l’avons fait pour un si grand nombre qui sont revenus récemment, tout souriants, se rappelant, se reconnectant. 

 

Continuer votre cheminement. Accomplissez votre travail. Vous poserez ensuite la grande question « Que s’est-il passé pendant mon absence ? », et je vous donnerai alors de bonnes nouvelles à propos de miracles accomplis par des anges feignant d’être des humains. Et c’est la vérité. 

 

Il en est ainsi. 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

 

POURQUOI SUIS-JE ICI ?

 

Gif lumieres

 

Avant de pouvoir vous dire exactement pourquoi je suis ici, je dois vous expliquer davantage la façon dont les choses fonctionnent pour vous. Vous comprendrez mieux alors la nature de mon service et la raison pour laquelle je suis ici

 Plusieurs d’entre vous lisent présentement ces lignes avec l’espoir d’y trouver de précieuses informations, quelque chose de significatif peut-être. C’est un besoin qui provient de la soif de votre âme de connaître la vérité sur le monde. C’est le sens de votre spiritualité fraîchement éveillée. Vous réalisez qu’il y a autre chose dans la vie que la seule nécessité de vous nourrir et de vous protéger des périls (un autre implant). Peut être avez-vous toujours soupçonné qu’il y avait autre chose, mais vous n’aviez aucune idée de ce que cela était. Vous expérimentez, présentement, un changement graduel de conscience que vous avez mérité, et cela est approprié à votre époque. Continuez votre recherche. Elle vous mènera à ce que vous souhaitez ardemment – la paix de l’âme grâce à la puissance de l’Amour. 

 

Les hommes ont toujours été à la recherche de Dieu. Vous vivez simplement un mal du pays reflétant l’absence de communication qui vous affecte pendant que vous êtes en apprentissage. C’est là un souhait primal et global inscrit dans vos cellules.

 Les choses commencent à changer. Voilà pourquoi je suis ici. L’ancienne Terre, la Terre intermédiaire et la nouvelle Terre se référent aux trois niveaux primordiaux de conscience de l’humanité (à ne pas confondre avec l’époque de la création de l’humanité) depuis que les entités sont en apprentissage en ce monde. Nous accédons maintenant à un quatrième niveau ; il possède un potentiel incroyable et sera le dernier. C’est l’époque de la responsabilité, de la lumière. C’est le moment où vous prenez finalement les choses en main.   

Une raison justifie votre existence sur Terre : vous êtes en apprentissage en vue d’élever la fréquence vibratoire de l’ensemble. C’est la raison qui englobe tout, et on ne peut vous l’expliquer à fond pour le moment. Vous efforts pendant cette période d’apprentissage créent une énergie à travers vos incarnations et une élévation subséquente de la conscience terrestre. Cette énergie est valable pour l’ensemble et transmute la négativité. La négativité est l’absence de lumière et elle s’étendra de plus en plus, à moins qu’elle ne soit maîtrisée par la vigilance de ceux qui, comme vous, sont en formation dans l’univers. Vous êtes les instruments dans le changement de quelque chose de très vaste et de très complexe. S’il vous plaît, acceptez ceci. On ne vous en demandera pas beaucoup plus pendant votre séjour sur la Terre. Il ne s’agit pas d’une information planétaire mais d’une information universelle. 

Plus près de vous, sur le plan planétaire, votre défi consistait à commencer à travailler dans la pénombre et à progresser graduellement par le biais de nombreuses leçons et incarnation jusqu’à ce que vous atteigniez l’illumination totale. Vous êtes sur la bonne voie et approchez rapidement de la fin du cycle. Une fois de plus, vos efforts tout au long de ce processus créent de l’énergie pour le reste de notre groupe.  

Plus important encore, en tant qu’humains, vous traversez au cours de vos vies plusieurs expériences de témoignages ou expressions, créant ainsi l’énergie nécessaire pour porter la vibration de la conscience planétaire à son niveau optimal. Ce faisant, chaque siècle devait en outre contribuer au cheminement spirituel de tous… et il en a été ainsi jusqu’à présent. Il y a 2000 ans, vous, dans le premier monde, avez mérité le cadeau du grand maître Jésus. Cette entité est aussi en service et elle est connue de nous tous dans l’univers comme l’une des plus grandes vibrations à l’œuvre. Sa visite a provoqué une très grande activité spirituelle sur la Terre, et ses répercussions se font sentir encore plus aujourd’hui. Le premier message transmis à mon partenaire expliquait ceci. Il expliquait également le message de Jésus avec plus de clarté que je ne le fais ici (voir le chapitre 6 de La Graduation des Temps).  

Des messages transmis par d’autres grands maîtres en service ont aussi été reçus en d’autres parties de la Terre au cours de cette époque. Diverses cultures ont ainsi reçu la vérité à différentes périodes, au moment où elles étaient prêtres à la recevoir, mais tout ceci représentait un effort global. Tout le monde a reçu le même message, qui traitait de la puissance de l’homme en tant qu’être spirituel et de sa relation avec l’univers. A ce moment, vous avez tous été invités à porter l’éclatante lumière du fragment de Dieu avec vous en tout temps et à commencer votre témoignage en tant qu’entités de lumière sur la Terre.  

Au cours des siècles antérieurs, vous ne pouviez même pas contenir la charge complète de votre entité et ne pouviez la transporter avec vous qu’en partie seulement ! L’équilibre de votre pouvoir collectif se trouvait dans les centres et les temps d’énergie. Une de vos cultures passées de longue durée a même transporté avec elle l’énergie d’un endroit à l’autre. L’importance des temples dans la très ancienne histoire de la Terre était beaucoup plus significative qu’aujourd’hui parce que ceux-ci étaient en fait les centres de la puissance spirituelle et qu’ils pouvaient le prouver par des manifestions physiques.  

Actuellement, entre vos incarnations, vous profitez d’un court moment de repos pendant lequel vous entrez en contact et communiquez avec le Grand Tout. Vous pouvez ainsi planifier votre prochain témoignage, ou leçon de vie. Votre plan est souvent déterminé directement par ce qui est arrivé au cours de votre dernière incarnation. C’est ce qu’on appelle le karma. Vous vous engagez à honorer un contrat ou planifiez ce que vous apprendre et expérimenterez au moment où vous entamerez votre prochaine expression. Assez souvent, vous vous incarnez pendant un court moment : vous mourez au cours de l’enfance ou très jeune de maladie ou par accident. Cela peut vous sembler cruel ou illogique et difficilement acceptable, mais c’est juste et bénéfique pour l’ensemble. Le moment où vous vous incarnez à nouveau est déterminé par la leçon du groupe qui vous entoure, dont certains membres sont encore sur terre et d’autres pas. Parfois, votre incarnation sert presque entièrement à l’expression de quelqu’un d’autre, et elle est très rapide. 

Cela semblerait indiquer qu’il y a une certaine forme de prédestination à l’œuvre. Mais tel n’est pas le cas. Cette question est souvent mal comprise.  

Toutes les incarnations sont comme une feuille blanche sur laquelle un but est inscrit (karma), comprenant différentes portes d’action offertes au cours du cycle (contrat). Le karma peut être réalisé ou ne pas l’être. S’il ne l’est pas, une autre possibilité surviendra dans une autre expression (incarnation). Un individu peut ouvrir les portes d’action proposées dans le contrat, ou ne pas les ouvrir, cela dépend de chacun et de l’endroit où il se trouve dans son processus de croissance à ce moment. Tout cela entre en interrelation avec les autres entités impliquées dans votre expression. En tant que groupe planétaire, vous avez franchi plusieurs bonnes portes. Vous avez fait cela collectivement, de votre côté du voile et, par là, avez réussi à élever l’ensemble. Une fois de plus, vous méritez d’être félicités. Je peux vous affirmer que ce n’est pas toujours le cas dans l’univers. Vous avez eu de nombreuses occasions d’échouer, mais vous vous en êtes bien tirés. 

Quelques précisions sur mon travail : Les champs magnétiques sont très importants pour votre biologie ! De plus, ils peuvent affecter (et ils le font) votre conscience spirituelle. Le champ magnétique de votre planète est essentiel pour votre santé biologique et il est réglé exactement pour s’ajuster à votre plan spirituel

Le champ magnétique de votre planète a été soigneusement mis en place pour votre santé et votre apprentissage. Regardez autour de vous. Quelle autre planète en possède un ? Ce n’est pas une force naturellement présente. Il a été placé là à dessein et avec grand soin. Vous n’avez pu vous éloigner suffisamment de votre planète ni la quitter pendant assez longtemps pour réaliser cela, mais lorsque cela se produire, vous devrez transporter un champ magnétique avec vous pour préserver votre santé mentale et physique, et il devra être approprié. C’est une règle de base pour les humains. Si vous trouviez une autre planète ayant un champ magnétique, ce serait un premier indice vous indiquant qu’elle pourrait abriter une vie biologique, se préparer à en recevoir une ou en avoir déjà eu une. Quelle que soit la forme de vie biologique, elle devra être polarisée pour avoir une portée spirituelle. Prenez note de ceci : plus le champ magnétique est éloigné de l’axe de la planète, plus la forme de vie qui s’y trouve est éclairée. Cela n’est qu’une partie du processus et un signal à repérer.  

L’électricité est partout présente et vous avez déjà commencé à observer les effets nocifs des champs magnétiques artificiels sur votre santé. Votre corps devrait être protégé de tous les champs magnétiques artificiels. Vous possédez la technologie pour ce faire et devriez vous prémunir contre ceux-ci. Certaines maladies qui frappent exclusivement votre société occidentale bien nantie son directement reliées à l’effet des champs magnétiques artificiels qui vous entourent. 

Depuis des années, vous avez compris que les procédés de base de la pensée sont de nature électrique (donc qu’ils possèdent des propriétés magnétiques). Par conséquent, vous savez aussi que votre système biologique tout entier, des nerfs jusqu’au muscles, est électrochimique dans ses fonctions. Chaque organe de votre corps est équilibré magnétiquement (polarisé) et reste sensible aux champs extérieurs. On soupçonne que certains troubles du cerveau, de la thyroïde, du cœur, du foie et des reins sont provoqués par une perturbation magnétique. Les métaphysiciens étudient votre propre champ magnétique (vous en avez tous un) ; plus précisément, ils perçoivent l’équilibre de votre champ. Et vos scientifiques branchent régulièrement des fils à votre corps pour enregistrer vos impulsions électromagnétiques. 

De grâce, comprenez que la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-mêmes est de vous protéger. Laissez les propriétés magnétiques de la planète agir pour le bien de votre santé. N’utilisez pas de méthodes artificielles pour essayer de créer l’équilibre. Eloignez-vous des grands aimants statiques ou des aimants d’énergie électrique. Et surtout : regardez où vous dormez et placez les appareils électriques qui dégagent des ondes magnétiques à au moins trois mètres de vous. Ce peut être une horloge électrique (branchée dans la prise électrique), un téléviseur, un lecteur de cassettes, une enregistreuse, des haut-parleurs, un appareil de chauffage ou un ventilateur. N’utilisez jamais de couverture électrique pour vous réchauffer. N’employez pas non plus d’appareil électrique dans une pièce où il y a un lit d’eau. Aucun appareil doté d’un moteur ne devrait se trouver en permanence près de vous. 

Une fois de plus, vos implants vous ont caché quelque chose qui aurait dû vous paraître évident : le magnétisme est le coussin sur lequel reposent la conscience et la biologie humaines depuis l’origine des temps. C’est mathématique et cela a été conçu ainsi. (C’est également en interrelation avec votre système d’implants). Si vous aviez été conscients de cela et y aviez accordé foi plus tôt, de nombreuses maladies terrestres seraient maintenant comprises et maîtrisées. Vous devez équilibrer magnétiquement ce que vous faites entrer dans votre corps ! Comment avez-vous pu ignorer cela ? Apporteriez-vous de puissants aimants dans un lieu minutieusement réglé et polarisé ? Le fléau de la déficience immunologique que vous combattez présentement sur terre est magnétiquement contrôlable. Consacrez quelque temps à modifier ses propriétés magnétiques et surveillez ce qui se passe. Repolarisez-le et vérifiez les résultats. Vous pourriez être surpris. Sachant cela, êtes-vous étonnés maintenant lorsque je vous informe de la grande influence du champ magnétique de la Terre sur vous ? 

Je suis Kryeon, du Service magnétique. J’ai créé le système du réseau magnétique de votre planète. La création de ce réseau a pris des éons terrestres. Il a été équilibré et rééquilibré pour s’adapter aux vibrations physiques de votre planète en évolution. Durant la période de mon séjour initial, ce que vous percevez maintenant comme la polarité négative et positive de la Terre a été modifié maintes et maintes fois. Votre science peut prouver cela : regardez les strates dans le sol, elles vous montrent plusieurs modifications de la polarité nord et sud qu’a subies la Terre au cours de son développement. (La Terre n’a pas basculé sur son axe, seule sa polarité l’a fait). Tout cela s’est produit avant même que vous soyez autorisés à exister sur cette planète. Mon partenaire était là pour m’aider et relevait aussi du Service magnétique à ce moment. Sa relation avec moi est l’une des raisons pour lesquelles je m’adresse à vous par son intermédiaire.  

Je suis venu ici à deux reprises, par la suite, pour des ajustements majeurs. Cette mission représente le troisième ajustement auquel je participe, de même que ma quatrième et dernière visite. Les deux dernières fois où je suis venu, il était nécessaire et approprié de faire un ajustement global pour s’adapter à votre croissance. Dans chaque cas, l’humanité s’est éteinte dans ce but. Seules quelques entités ont survécu chaque fois pour reproduire la biologie.  

Ces mesures peuvent vous sembler sévères, mais elles étaient justes et ont été exécutées dans une parfaite harmonie et avec amour. Vous avez tous approuvé ces décisions avant qu’elles ne soient appliquées et vous les avez célébrées, car elles permettaient à la Terre de croître. Je ne suis pas venu vous annoncer que ma troisième intervention exigera votre anéantissement. Cependant, une certaine compréhension sera nécessaire pour éviter que vous soyez nombreux à vous anéantir de toute façon. Ce troisième ajustement est déjà commencé, et ceux d’entres-vous qui s’intéressent à des phénomènes tels que le mouvement du nord magnétique savent de quoi je parle. 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll

 

Gif lumieres

 

1234

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...