Message d’Anahmahr

Deuxième conférence TELOS à Paris

Gif fleurs petales Nous vous attendons. Les Lémuriens sont très patients parce qu’ils sont hors temps ; c’est une atmosphère de patience extrêmement agréable. Lorsque vous méditez, vous êtes hors temps, n’est-ce pas ? Voilà notre temps à nous, ce hors temps est ce que nous vivons en permanence ; nous vivons dans des couleurs et dans des forces merveilleuses. Mais nous vivons aussi avec ce que vous êtes intérieurement. Il n’y a que vous qui vous êtes éloignés de vous-mêmes. Vous avez mis une séparation qui, en vérité au niveau de l’âme, n’existe pas.

 Nous savons que le moment est venu pour chacun d’entre vous de prendre conscience et d’avoir le courage de vivre de manière différente, d’oser agir, d’oser faire, d’oser devenir. Nous vous aidons à cela. Notre intelligence, notre présence, notre énergie est là, avec vous. Vous allez en prendre conscience de plus en plus, parce que nous offrons cela à vos vies. Et comme vous êtes sur un chemin  spirituel – et peu importe lequel –vous travaillez sur vous-mêmes et vous apprenez à devenir plus réceptifs. Vous percevez en vous des choses, des présences encore invisibles peut-être … et cela est bien. Vous devez vous y exercer car cela signifie que vous tenez de moins en moins compte de l’illusion pour vous concentrer sur l’essentiel, l’essence du ciel, l’être intérieur, votre âme – ce que vous êtes en vérité.

 Alors bien sûr, nous reconnaissons que tout ce qui se passe autour de vous est souvent désolant. Mais – et c’est très difficile à expliquer – vous comprendrez bientôt qu’il s’agit là d’actes ayant engendré une compensation karmique que des êtres ont accepté. C’est un peu comme s’ils se sacrifiaient par amour. Comme vous le savez, vous ave choisi vos conditions de vie avant même de vous incarner. Vous avez aussi choisi d’être conscients de l’époque et vous avez voulu y participer pleinement  et c‘est maintenant. Vous avez également choisi de nous rencontrer et c’est maintenant. Et enfin, vous avez choisi d’être utiles à l’humanité. Alors c’est maintenant.

 Mes amis, aujourd’hui est un jour très important ; chaque fois que vous êtes réunis, c’est un moment important car tout un travail s’accomplit, même si vous ne le savez pas. Nous profitons toujours d’un rassemblement pour agir, et là, c’est un rassemblement conscient.

 Vous devez créer des réseaux, travaillez en petits groupes. Travaillez afin que les réseaux entrent en résonance les uns avec les autres et qu’une trame invisible et agissante se tisse. Vous verrez que le fruit des réflexions des uns et des autres va aider votre cerveau à s’éclairer de manière différente. Et l’intelligence de votre âme, très active, va aussi réorganiser votre cerveau, si je puis dire, et vous allez vous apercevoir de grands changements. Dans quelque temps, tout votre être sera capable de contempler le monde invisible, de le contempler – parce que des couleurs, parce que des sensations – mais aussi de nous voir, de communiquer avec nous.

 Je sais que beaucoup essaient de communiquer avec nous et pensent qu’ils parlent dans le vide. Oh mes amis, ne croyez jamais cela. Vous ne parlez pas dans le vide puisque tout est plein de l’énergie spirituelle de Dieu. Et nous, nous savons ce qu’il y a en vous, nous vus connaissons et vous entendons. Nous répondons d’une manière ou d’une autre, surtout si cela est juste et bien.

 Alors nous commençons une osmose. Notre intervention se fait aussi beaucoup par la synchronicité ; ce phénomène est tellement stupéfiant et un tel émerveillement à chaque fois. Tout est ainsi mais vous ne nous émerveillez plus de rien. Vous subissez la vie alors qu’elle vous a été confiée pour que vous en fassiez quelque chose de merveilleux. Vous préférez être malades, vous préférez subir. Le temps du martyr est fini, vous ne pouvez plus être des victimes ; c’est fini. Vous ne pouvez pas vous complaire dans cela. C’est indique de l’être que vous êtes.

 Je viens de vous dire qu’aujourd’hui est un jour merveilleux. Je suis venu accompagné de mon frère Sananda à qui je vais maintenant laisser la parole. Je vais rejoindre Adama et mes frères lémuriens pour vous bénir, pour travailler sur vos énergies, pour vous offrir notre amour et être dans votre présence.

 

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts – page 107.

 

Les 5 niveaux de Telos

 

 TÉLOS : Grande Cité établie sur cinq niveaux que nous allons décrire. Télos est située dans le sous-sol du mont Shasta, USA, dans les Montagnes Rocheuses. Ce mont appartient, pour cause d’un blocus éloquent, au domaine militaire. Aucune perforation du sol n’est autorisée. La population est évaluée à 2 millions d’êtres. Télos est constitué selon 5 niveaux

 TELOS NIVEAU 1 : Ce niveau supérieur est le centre du commerce, de l’éducation et de l’administration. Son temple central est en forme de pyramide d’une capacité de 50,000 places. Autour se situent les édifices gouvernementaux, un palais de justice, des salles d’archives, d’arts et de divertissement, une tour de communication, un port spatial, des écoles, des dépôts de vêtements et de nourriture, un hôtel pour les émissaires étrangers en visite, un palais abritant l’autorité Ra et le Rana Mu qui sont le roi et la reine régnants de la lignée royale lémurienne. Ces derniers sont les Maîtres ancestraux fondateurs. A la périphérie se répartissent la plupart des résidences des habitants.

TELOS NIVEAU 2 : Il comporte un centre manufacturier et un niveau résidentiel. Les maisons sont de forme circulaire. Les logements sont de taille variable selon qu’ils sont destinés aux célibataires, couples et familles nombreuses. Le niveau 2 est le niveau de fabrication des objets courants nécessaires à la vie de Télos.

TELOS NIVEAU 3 : Il comporte des jardins hydroponiques. Cette méthode de culture utilise un substrat dit inerte. Elle apporte les nutriments nécessaires aux plantes uniquement par arrosage nutritif. Cette technique est déjà utilisée en surface dans les laboratoires de recherche agricole. Il existe à Télos des systèmes hydroponiques à réservoirs, à mèches, en table à marées, en goutte-à-goutte ou par ruissellements. 
Les récoltes sont très importantes en quantité et en qualité car la nourriture de Télos est exclusivement végétarienne. Les variétés végétales cultivées sont bien plus importantes que celles que nous connaissons en surface.

TELOS NIVEAU 4 : Il comporte des parcs naturels gigantesques, des potagers à cultures hydroponiques et quelques manufactures.

TELOS NIVEAU 5 : Ce niveau est exclusivement consacré à la nature. Située à environ 16 km en dessous de la surface terrestre, cette région de plusieurs centaines de km² est un grand environnement naturel de loisirs. Il sert d’habitat pour une large variété d’animaux, incluant plusieurs espèces en voie de disparition à la surface. Toutes les espèces évoluent dans une ambiance non-violente où la présence de l’homme est facilitée. 
Les races violentes et carnivores de nos continents de surface deviennent ici pacifiques et ne s’alimentent plus que de portions à base de soja. Aucun animal n’est chassé pour aucun type de sous-traitance, ni de commerce.

Les 5 niveaux de Telos dans CITE INTRATERRESTRE oiseaux-colombe-00003

 La communication entre les hommes et les animaux s’effectue par télépathie. Il existe aussi à Télos une langue écrite et parlée, dite « langage solaire ». Il s’agit de la langue-racine humaine à l’origine du Sanscrit et de l’Hébreu. Le Gouvernement est un Conseil des Douze, six hommes et six femmes, constitués autour de Ra et Rana Mu. Ce conseil règlent les problèmes collectifs et sert de guides, de gardien et d’enseignant pour la population. La fonction précise de Ra et Rana Mu est de canaliser les informations provenant du gouvernement Solaire ainsi que du gouvernement Galactique. En effet, bien qu’intra-terrestre, contrairement à nous en surface, cette civilisation est en connexion permanente avec l’Ordre solaire et galactique. Cette administration éclairée comprend aussi un Grand Prêtre, un Maître ancestral nommé Adama. C’est par sa citation que nous avons ici commencé ce chapitre. A Télos, le Grand Prêtre n’a pas de fonction religieuse, mais une fonction bien différente :

 le respect de l’Ordre de l’Un. Selon la civilisation de Télos, l’ordre est lié au Logos, ou loi cosmique informatisée. Et oui ! C’est ainsi qu’Adama est responsable de tout le système informatique de l’Agartha connecté au système central galactique. Ce grand système informatique est à base d’acide-aminé vivant. Il a depuis longtemps la faculté de répondre aux impulsions cérébrales. Alors que notre civilisation n’a pour le moment découvert que la commande vocale, les Agarthiens utilisent depuis longtemps les commandes cérébrales de la pensée. Toutes les villes souterraines sont reliées par ce réseau d’information hautement sécurisé. Ce système gère les communications inter-cités de l’Agartha mais aussi toute la communication avec les autres planètes dans le système solaire et au-delà dans toute la galaxie. Chaque foyer bénéficie comme nous des l’équivalent des moteurs de recherche, étendus au système solaire et galactique. Les caractéristiques évoluées des microprocesseurs de ces ordinateurs permettent des fonctions bien plus évoluées que celle que nous connaissons. C’est ainsi que leurs ordinateurs font un rapport sur les déficiences en vitamines et minéraux des corps ou peuvent fournir une information pertinente sur les archives akashiques. 

Des vérités

 

Première conférence TELOS à Paris

Message d’Ahnahmar

Des vérités dans TELOS nous parle torre-bert-readersdigest-1965s Chers amis, dans les écrits saints se trouvent quelques vérités que vous devez transposer pour l’être spirituel que vous êtes. Libérez-vous. Redevenez des purs, conscients de votre pouvoir spirituel. Vous êtes des co-créateurs, c’est-à-dire des « oeuvriers ». Alors oeuvrez, installez le nouveau monde mais sans vos vieilleries ! Laissez cela derrière vous. Installez-vous dans ce nouveau monde fait de clarté et de lumière, de compréhension et d’amour.

 Et puis, pourquoi vous interdire ceci, vous interdire cela ?

Pourquoi manquez-vous de ceci ou de cela ?

C’est parce que vous vous conduisez comme des êtres humains et que vous vous focalisez uniquement sur les expériences humaines, avec des riches, des pauvres, la misère et la joie ; et c’est vous qui provoquez cette illusion. Mais en tant qu’êtres spirituels, vous êtes des êtres d’abondance. Comment se fait-il alors que vous permettiez au manque de vous atteindre ? Comment vous permettez-vous d’être encore malades, vous qui espérez grandir, ascensionner ?

 C’est en travaillant sur vous que vous libérerez vos blessures. Libérez-vous de tout ce qui vous entrave. En tant qu’être d’abondance, exigez et accomplissez, mais évidemment discernez. Vous devez réapprendre à devenir des êtres divins. Dans les moments de doute ou de décision importante, posez-vous ainsi la question ; que ferait Anahmahr à ma place ? Vous pouvez aussi le faire par rapport à Jésus avec qui vous êtes plus familiarisé. Que ferait Jésus à ma place ? En vous posant honnêtement la question, vous allez forcément engendrer la réponse.

 Mes amis, vous êtes des êtres lumineux et il est vrai que cette Terre deviendra un soleil, simplement parce que chacun de vous aura retrouvé sa propre lumière. Dans ce vaste système des dimensions et des univers, votre planète est une clef que vous devez actionner pour que tout s’équilibre et que toute séparation disparaisse. Une clef pour les retrouvailles, pour retrouver votre véritable identité, pour ne plus être obligés de mourir pour comprendre et que vous restiez conscients de cette éternité que vous portez en vous, comme nous nous la vivons. Ne vous limitez pas, jamais.

 Je vais maintenant rejoindre mon frère Adama et mes frères Lémuriens qui se trouvent près de vous. Pendant quelques instants, nous allons travailler sur vos corps spirituels et offrir à chacun ce dont il a besoin pour continuer son parcours, son achèvement – je ne sais pas si l’expression est correcte, mais en tout cas le mot me plaît. Refusez le mensonge, vivez l’être d’amour que vous êtes et que tout votre être, par l’exemple, éclaire le chemin de l’autre.

 Soyez bénis, vous, Lémuriens, source christique qui coule en chacun.

 

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts – page 100.

Lettre de l’au-delà !

Voici l’histoire d’une femme bien connue de nous et qui a perdu son fils dans un accident de voiture. Cette perte l’ayant anéantie, elle ne parvenait pas à retrouver son équilibre sur le plan affectif. Pour mieux comprendre la situation, elle a demandé à Aurelia de me canaliser afin de découvrir les raisons cachées de cette tragédie, qu’elle percevait comme une odieuse injustice ; elle allait même poursuivre en justice celui qu’elle jugeait responsable de la mort de son fils unique. Voici la réponse que je lui ai faite, par l’intermédiaire d’Aurélia.

 Je souhaite également faire savoir que cette réponse lui apporta un grand réconfort. En la parcourant, elle fut enfin en mesure de s’affranchir du chagrin assez rapidement, de reprendre le cours de sa vie avec joie et espoir, car elle avait désormais la certitude que son fils se portait à merveille de l’autre côté du voile, qu’il l’aimait plus que jamais et se consacrait à la prochaine phase de son évolution. Je trouve qu’il est important que vous compreniez tous plus profondément ce passage appelé « la mort » car tôt ou tard vous rencontrerez une situation similaire dans votre vie ou celle de quelqu’un de votre entourage. Ceux qui saisiront à fond le phénomène pourront se consoler de la même manière que les maîtres placés devant une telle situation ; ils seront aussi en mesure d’apporter un réconfort aux autres qui n’auront pas encore le privilège d’avoir une perception éclairée de la mort physique.

Lettre de l'au-delà ! dans LEMURIENS de TELOS 3-300x133

 Voici donc cette histoire.

Lettre à une mère

 Chère sœur lémurienne,

Je suis heureux – en tant que frère et ami – de communiquer de cœur à cœur avec vous aujourd’hui. Je vous ouvre le mien et vous demande d’en faire autant et de vous éveiller à la vérité de votre être.

 Je ressens profondément votre douloureux chagrin, provoqué par la perte de votre fils adoré. Cette réaction est tout à fait normale chez une mère ; mai sje vous en prie, ma pauvre amie, il est indispensable que vous consentiez à éprouver cette douleur, ce chagrin, car il est néfaste, physiquement et spirituellement de nier ou de refouler ses souffrances. Et une fois prête, après quelques temps, il vous faudra absolument renoncer à la souffrance et retrouver la joie, car la vie continu puisqu’elle est en perpétuel mouvement.

Vous avez le cœur ouvert, chère sœur, et la douleur causée par la perte de votre fils tant aimé sert de catalyseur permettant à vote cœur de s’ouvrir davantage. Vous savez bien que la mort n’existe pas, qu’il s’agit d’une illusion propre à la perception tridimensionnelle. Si vous pouviez voir au-delà du voile, vous sauriez que votre fils vit, qu’il a bien et qu’il est plus conscient que jamais. Il est à présent en mesure de comprendre les erreurs qu’il a commises envers vous pendant son incarnation physique, et il a obtenu la permission de se rapprocher de vous plus qu’il ne l’a jamais été en cette vie terrestre. Il a désormais pleinement conscience de l’amour profond et vrai que vous éprouviez pour lui ; son cœur s’est aussi ouvert tout grand. Il reconnaît ne pas vous avoir rendu l’amour qu’il vous devait come il aurait pu le faire, comme vous l’espériez, et ceci l’incite fortement – de son côté du voile – à réévaluer les leçons à assimiler lors de sa prochaine incarnation.

 Au cours de votre évolution, vous avez traversé des milliers d’incarnations sur cette planète et avez donné naissance à des milliers d’enfants. Vous avez eu à revenir, encore et encore, et en vérité vous n’avez jamais été bien longtemps séparée de ceux avec qui vous aviez une connexion par le cœur. Votre fils a fait partie de votre vie à plusieurs reprises auparavant, et il reviendra, notamment à l’époque actuelle, lorsque le voile entre les dimensions s’amenuisera progressivement pour finir par se lever dans les années qui viennent. En vous engageant dans le processus d’ascension, vous goûterez bientôt l’expérience de la grande « joie », le bonheur de vous retrouverez face à face avec les êtres chers qui ont quitté le monde physique ; vous vivrez cette expérience sans avoir à quitter votre forme corporelle ; imaginez le spectacle, la joie intense que vous procurera cette réunion ; cela fait partie du plan, chère amie. Gardez vivante la bougie d’amour et d’espoir.

 Moi, Adama, je vous demande de vous départir de ce sentiment de tragédie. Naturellement, cette mort brutale vous apparaît, de votre côté du voile, comme une tragédie, car il s’agit d’un lien familial très proche. En ce qui concerne votre fils, néanmoins, l’accident qu’il a dû subir était l’œuvre de la destinée, en dépit des apparences. L’homme qui l’a frappé fut l’instrument d’un accord karmique. Sachez que cet accident n’est survenu qu’en vertu d’une décision qu’avait prise votre fils depuis les plans intérieurs de mettre fin à la présente incarnation pour passer au degré subséquent. Sur le plan ultime, il n’y pas eu d’accident ; il s’agissait plutôt de la mise en œuvre d’un choix de l’âme en vue d’une progression évolutive.

 D’un point de vue spirituel, le moment n’était pas venu pour votre fils de se joindre au processus d’ascension tel que vous l’aviez décidé pour vous-même. Il restait trop de questions à résoudre depuis une perspective différente. Sachez qu’il lui aurait été très difficile de les solutionner dans le cadre de l’expérience incarnée qu’il vient d’achever. En choisissant de quitter son corps à ce moment-là, votre fils a eu la chance de préparer avec beaucoup plus de sagesse et de perspicacité ses objectifs et sa destinée pour la prochaine incarnation. Il reviendra dans quelques années sous la forme d’un enfant prodigue appartenant au « monde nouveau » : il fera le bonheur sur terre et prêtera main-forte autour de lui. Dans sa prochaine incarnation, il sera bien mieux équipé sur le plan affectif pour réaliser ses rêves et atteindre ses objectifs spirituels qu’il ne l’aurait été maintenant .

 En ayant choisi de quitter aujourd’hui son corps en vertu du choix de son Soi divin, il sera en mesure au cours de sa prochaine vie d’ascensionner sans les souffrances, les problèmes et les épreuves qu’il aurait rencontrés s’il était demeuré ici-bas. Et en raison du grand amour que vous éprouviez envers cet être, vous l’avez aidé à recevoir cette exemption pour sa prochaine incarnation. Il vous est infiniment reconnaissant de cet amour inconditionnel constant que vous lui avez accordé lorsqu’il était dans sa forme corporelle. Sachez que votre fils vous le rend bien à l’instant même, doublement et triplement. Il vous épaule afin de préparer la voie en vue de votre retour à la maison. Puisque vous l’aimiez tant, sans réserve aucune, acceptez son choix de passer à la prochaine étape. Depuis notre point de vue et celui des objectifs spirituels, quitter son incarnation représentait une décision juste et bénéfique. Votre fils vous aime énormément et souhaite vraiment vous voir heureuse, débordante de la joie qui est votre nature véritable. Il ne veut pas que vous refouliez votre chagrin et désire plutôt que vous acceptiez son départ comme si c’était la meilleure chose qui lui soit arrivée. Il vous dit : « Maman, je vis toujours et je me sens beaucoup mieux. La vie ici est merveilleuse et je me prépare à nos retrouvailles sur le plan physique. Ce ne sera pas long avant que nous nous retrouvions face à face ; tu sauras que je ne t’ai jamais quittée ; pendant mon absence apparente, prends le temps de te donner de l’amour, de devenir l’amour que tu es et de ressentir la joie et ta vivacité. Voilà ton prochain test, ta prochaine mission ».

 Votre enfant veut que vous réévaluiez vos convictions au sujet de l’étape de la vie qu’on appelle la « mort ». Cet incident cette « transition » vers l’autre monde vous offre l’occasion de progresser en conscience. Posez-vous des questions. Existe-t’il un phénomène tel que la mort ? N’est-ce pas plutôt la transition depuis une expérience physique vers une réalité plus vaste ? Est-ce que je connais vraiment mon fils ou appartient-il à Dieu, comme toutes les autres âmes évoluant ici et ailleurs ? Mon rôle entant que mère consistait-il surtout à le parrainer et à seconder son âme au cours d’une expérience incarnée sur terre pendant un moment, en vertu de quo nous avons tissé des liens qui perdureront éternellement ? Notre séparation est-elle permanente ou n’est-ce qu’une illusion éphémère ? Puis-je choisir de continuer à vivre dans l’amour et dans l’étreinte du Soi divin tant en profitant de ma vie de nouveau, même en l’absence de mon fils unique, ou est-ce que je préférerais m’attarder dans le chagrin au lieu de me détacher et de lâcher prise ?

 Très chère soeur, je connais votre cœur et je vous transmets mon amour le plus sincère. Veuillez accepter ce don de paix de la part d’Adama, et restez joyeuse. Songez à la mort de la forme physique de votre fils comme à la métamorphose de la chenille en un magnifique papillon. Soyez vous-même ce papillon, et sous peu, tous deux vous jouerez, folâtrerez et rirez ensemble dans le jardin de Dieu.

 Je suis Adama, père de tous.

 Venez en parler avec nous sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/t95-la-mort-on-en-parle?highlight=mort

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 10 – page 131.

La transition d’êtres chers : la Mort

 

La transition d'êtres chers : la Mort dans LEMURIENS de TELOS 100_8549-copie-150x150 En raison des bouleversements imminents sur cette planète, plusieurs âmes ont délibérément choisi de quitter leur incarnation physique. Je sais que nombreux d’entre vous auront à vivre le passage vers l’au-delà d’un ou d e plusieurs être chers. Il s’agit de ceux qui ont pris, à ce stade de leur évolution, une décision différente de la votre ; je vous incite à concevoir sous un jour nouveau la transition de l’âme que vous nommez « mort ».

Vous savez bien que la « mort » en tant que finalité n’existe pas. Il ya, naturellement, une transition de l’âme depuis l’expérience humaine dans un corps physique vers un autre état, que l’on perçoit comme une mort. Mais finalement, ce n’est qu’un passage pour l’âme, invariablement un heureux moment de délivrance, de liberté et de réunion avec d’autres aspects du Soi. Sachez que cette transition ne constitue presque jamais un événement malheureux pour celui qui part ; une fois pleinement compris, le processus que vous appelez mort sera tout simplement considéré comme une phase de libération, de réflexion et de nouveaux débuts, jamais comme une catastrophe. Quand vos aurez parfaitement saisi cela, vous vous abandonnerez à une période deuil normale, et par la suite ne vous désolerez jamais du sort d’un disparu. Vous accepterez pleinement son choix, et l’appuierez. En vérité, vous le remercierez avec un respect sincère pour le temps passé ensemble et bénirez sa route vers cette nouvelle expérience, avec la certitude au coeur que la séparation n’est qu’une illusion fabriquée par le mental tridimensionnel. Vous saurez, sans l’ombre d’un doute, que vous allez le retrouver sur les plans intérieurs et que votre lien avec celui-ci est éternel.

Ceux qui s’aiment d’un amour profond au cours d’une vie en particulier se sont d’habitude connus lors d’autres incarnations, et ce, au fil de plusieurs éons. Vous avez vécu, à maintes reprises, la perte de l’autre, et vous vous êtes retrouvés encore et encore pour vivre comme amis ou parents. En vérité, personne n’est jamais mort. Et vous voilà de nouveau ici-bas, bien portants et vivants, tout comme nous.

J’aimerais expliquer que, très rarement, la transition ou la mort d’individus se produit vraiment par accident. Peu importe la forme que prend la transition, celle-ci est planifiée par l’âme de l’autre côté du voile. Ces choix sont effectués par celui qui part, en vertu de diverses raisons liées à la voie de l’âme ou de l’équilibrage des dettes karmiques. Dans la plupart des cas, celui qui va mourir a hâte de passer à de nouvelles aventures au cours de cet incroyable périple que l’on nomme « la vie ».

 venez rejoindre les discussions sur le forumhttp://devantsoi.forumgratuit.org/t433-la-mort-et-l-au-dela-reconciliation-avec-la-mort?highlight=mort

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 10 – page 129.

Les relations et la Flamme Violette

 

 Les relations et la Flamme Violette dans LEMURIENS de TELOS saintgermain_violetflame-150x150Les relations humaines sont une source de grands défis pour la majorité d’entre vous. J’aimerais vous donner quelques conseils à ce sujet.

 Si vous voulez apporter des changements dans vos relations afin d ‘obtenir gain d e cause ou un résultat spécifique, vous risquez l’échec. Voilà pourquoi il vaut toujours mieux invoquer la solution divine parfaite. Si vous désirez préciser le résultat espéré, il est important de libérer l’espace pour qu’il en soit autrement en ajoutent à votre prière ou requête : « Que ce soit ainsi ou mieux, selon la volonté divine ». Votre Soi supérieur perçoit et connaît la situation d’ensemble qui reste voilée à vos yeux. Si par exemple un mariage semble sur le point d’éclater, sur le coup vous dites ; « Oh mon Dieu ! J’ai prié et invoqué cette Flamme violette, j’ai fait toue n mon pouvoir pour être aimant, compatissant et résoudre la situation avec amour et démence, mais j’ai l’impression d ‘avoir affaire à une catastrophe encore pire ». et si ce mariage se dissout quand même, cela signifie-t-il un échec pour autant ? Je vous assure que non.

 Ce n’était pas le résultat espéré parce qu’il s’agissait d’une relation karmique ayant atteint son terme, et votre Soi supérieur est désormais prêt à ouvrir votre vie  à quelque chose de plus approprié à votre voie et à votre bonheur. En raison de l’excellente qualité du travail intérieur accompli, vous avez obtenu le droit de passer à une liaison plus épanouissante. Om est donc la catastrophe, si ce n’est dans l’illusion éphémère qu’entretien l’humain ?

 Dans une situation difficile avec votre partenaire, votre rôle n’est pas de décider de l’issue voulue, parce qu’il pourrait alors s’agir d’une attitude contrôle ne servant pas votre bien suprême. Toutefois, en faisant appel à cette énergie violette, en bénissant ce qui est, en l’inondant d’amour, de tolérance, de compassion dans toutes les circonstances sur votre route et en acceptant la solution divine, vous êtes assuré du meilleur résultat pour vous-même et pour les personnes concernées. On dit aussi de la Flamme Violette qu’elle est « faiseuse de miracles ».

 Quand vous bénissez une personne qui vous pose problème, par exemple votre partenaire, un voisin, votre patron, un collègue de travail ou un parent, visualisez-la baignée de la Flamme violette d’amour et de transmutations. Reconnaissez qu’elle est livre de s’affranchir de ses fardeaux et d’éveiller son plein potentiel, et faites cela avec compassion et clémence. Faites aussi appel à la flamme de diplomatie dans tous vos échanges avec les autres. Voilà comment la paix sur terre sera possible. 

Vous devez vous rappeler que l’intelligence divine sait toujours ce qui servira à votre bien suprême. Vouloir que les choses se passent comme vous le désirez, cela revient à dire : « Eh bien, Dieu, je veux ce truc, mais il faut que ça se passe à ma façon, même s’il ne s’agit pas, en fin de compte, de mon bien suprême ». Et par la suite, si vous insistez pour n’en faire qu’à votre tête, ne soyez pas surpris d’obtenir ce que vous désirez. Mais bientôt, vous vous apercevrez que ce n’état pas vraiment ce dont vous aviez besoin. 

Ce besoin d’être toujours aux commandes, au lieu de consentir à ce qui « est » sur terre, a engendré beaucoup de souffrance et freiné votre évolution. L’aspect supérieur de votre être vous aime totalement et intensément ; il ne souhaite que votre bien, votre bonheur et votre retour au paradis et à l’état de maître. Il sait précisément comment ramener un votre vie les initiations et les circonstances qui ouvrions la « porte de tout » le plus rapidement possible. Et du fait de votre perpétuelle résistance à déblayer la voie des obstacles que vous avez posés devant cette porte en accumulant la négativité, vous êtes restés bloqués devant les obstacles, sans voir ce portail merveilleux qui aurait pu s’offrir à vous depuis toujours. Même s’il vous faut traverser quelques nuits obscures pendant un temps, abandonnez-vous à la volonté divine, amis bien-aimés. Délaissez les peurs et faites confiance au processus. Un jour, vous aurez dissous tous les obstacles se dressant devant cette entrée qui débouche sur tout, sur la pure félicité. Vous êtes encore ici-bas à souffrir parce que nous n’êtes pas disposés à laisser votre Soi supérieur vous prendre la main et cheminer avec vous, dans une union d’amour, jusqu’au soleil de votre être, jusqu’à la maison.

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 9 – page 113.

Guérison des blessures anciennes

 

Guérison des blessures anciennes dans LEMURIENS de TELOS cygnes-00004 Je sais que plusieurs croient passer leur temps à évacuer de vieux bagages et à tenter de guérir des blessures anciennes .. qui semblent revenir encore et encore. Effectivement, cela ajoute à votre fardeau. Permettez-moi de vous expliquer. Vous possédez différents corps, que l’on appelle corps subtils ; toutefois, quatre structures corporelles principales composent votre être ; le véhicule physique, le corps  émotionnel, le corps mental et le corps éthérique, qui tous possèdent aussi des corps sous-jacents. C’est pourquoi vous entendez parler souvent de neuf corps subtils, voire de douze ou plus. Mais nous ne les aborderons pas ici. Nous n’expliquerons que les quatre corps qui participent chacun à25 % de l’ensemble de votre bien-être. Ils collaborent étroitement ; quand vous réprimez l’un, vous refoulez les autres par le fait même. Parmi les substances chimiques toxiques, certaines sont relativement faciles à éliminer, ais il y en a d’autres pour lesquelles le corps ne possède aucun mécanisme d’élimination. Les produits chimiques et la pollution de l’ère industrielle qui contaminent la nourriture, les boissons, l’eau et l’air sont quasiment impossibles à éliminer et leur toxicité est cumulable. Le corps n’arrive pas à évacuer facilement ces toxines. A l’époque où le corps humain a été conçu, ces substances n’existaient pas. Elles ont tendance à s’incruster dans les cellules et seule a prise appropriée de remèdes homéopathiques ou vibratoires est capable de déloger ces poisons indésirable. Cependant, cette approche est fort compliquée ;

 Faites tout en votre pouvoir pour consommer l’eau la plus pure, les liquides et les nourritures les plus sains ; effectuez des cures de désintoxication. Lorsque vous ne vous sentez pas bien physiquement, vos émotions sont troubles et vos facultés mentales ne sont pas aussi pénétrantes qu’elles pourraient l’être ; il en va de même inversement. Quand vous ne vous sentez pas bien sur le plan émotif, votre corps physique est malheureux puisque tout est interconnecté. Il n’est pas possible de détacher une partie de vous-même sans influer sur l’ensemble.

 La guérison vraie et définitive survient quand vous trouvez l’équilibre sur tous les plans. Certaines personnes ayant un cancer, ou une quelconque maladie physique, vont dépenser des fortunes pour se guérir par des traitements de l’establishment médical qui charcutent, brûlent ou empoisonnent ; et pourtant, l’aspect affectif à l’origine du cancer n’est jamais traité. Des milliards sont dépensés chaque année, quelques patients connaissent parfois des rémissions temporaires ou trouvent des expédients, mais il ne s’agit jamais vraiment de guérison véritable. Même s’il y a soulagement à court terme, la guérison véritable n’a pas eu lieu. S’il advenait que la personne meure à la suite des traitements agressifs qu’elle a subis, la guérison n’aura pas eu lieu et les leçons n’auront pas été assimilées, car elles ont leur source dans le corps émotionnel. Si les émotions qui ont engendré un cancer n’ont pas été abordées au cours de la vie en question, si les leçons n’ont pas été apprises sur le plan émotif et si la guérison n’est pas survenue, tout cela sera à refaire dans l’existence subséquente afin que la compréhension s’approfondisse. Votre présence JE SUIS exige que vous appreniez toutes vos leçons de sagesse et de vérité avant de pouvoir atteindre la liberté spirituelle totale. Voilà pourquoi il vous a fallu tant d’incarnations.

Les anges et plusieurs autres êtres des royaumes de lumière qui collaborent avec l’humanité viennent régulièrement ici pour se purifier et se recharger. Ils n’ont pas besoin de thérapie. Le grand Temple de jade leur sert de décontamination, de cadre où décharger les énergies discordantes amassées à leur contact avec l’humanité. Votre Soi divin opère depuis le niveau de la Création ; il travaille donc très étroitement à votre guérison avec les anges et les maîtres ascensionnés, les frères stellaires et nous tous. Mais il ne nous est jamais permis d’effectuer des guérisons pour vous sans son autorisation. Au cours de chaque étape, il vous fait toujours inclure et vous reconnecter avec votre présence JE SUIS, et énoncer clairement vos intentions quant à ce qu’il y a à accomplir. Si nous le faisions pour vous, comment pourriez-vous jamais devenir maîtres de l’expression divine ?

 Quelquefois, certains s’emportent contre les maîtres ascensionnés ou les présences angéliques parce qu’ils ont l’impression que leurs prières n’ont pas été exaucées comme ils le souhaitaient. Dès lors, ils se mettent à nier leur existence ou leur validité et ferment ainsi leur cœur à toute aide ultérieure.

 Par exemple, vous avez prié un maître ascensionné en vue de recevoir l’argent nécessaire pour un voyage qui, au bout du compte, ne s’est pas concrétisé ; ou encore, vous avez exprimé le souhait de vivre une relation amoureuse avec une personne en particulier, mais cela ne s’est pas produit. Au lieu de vous en remettre à la grâce divine et à la sagesse plus vaste de votre Soi divin qui sait ce qui convient le mieux à la voie choisie pour vous en cette vie, vous fulminez contre Dieu ou ce maître ascensionné, puis vous décidez que vous ne voulez plus rien avoir à faire avec l’un ou l’autre. Nous rencontrons constamment ce type d’attitude chez les humains, et ceux qui se laissent aller à ces comportements se privent de beaucoup d’aide, de grâce et de bénédictions. Ils ne comprennent pas qu’aucun maître ascensionné ni aucune présence angélique n’est en mesure de contourner les décisions de leur âme. Votre présence JE SUIS sait exactement ce qu’il vous faut pour réaliser vos objectifs sen cette vie ; l’ange ou le maître ascensionné coopérera donc avec votre Soi divin pour seconder votre « plan plus vaste » et votre destinée ultime. Puisque vous résidez dans la troisième dimension, vous êtes voilés et ne percevez pas le plan global de cette incarnation.

 Votre présence JE SUIS est aux gouvernes et votre âme est la somme totale de vos expériences ; voilà ce que vos tentez d’accomplir par l’ascension ; unifier cet ensemble afin de retrouver votre intégrité. Par le processus d’ascension, vous devenez la personnification de votre Soi divin, c’est à  dire libres de manifester la plénitude de votre nature céleste. L’étape finale de l’ascension est l’événement le plus merveilleux qui puisse se produire au cours de l’évolution de tout être. Incarnations après incarnations, sur cette Terre, vous avez travaillé vers ce but, et c’est en cette vie que vous pourrez y parvenir pleinement, devenir tout ce que vous vouliez devenir, car les portails de l’ascension sont ouverts comme ils ne l’ont jamais été depuis des millions d’années.

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 9- page 100.

des débats à suivre sur notre forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/f4-nos-relations-emotionnelles

Le Temple de la volonté

 

 Nous avons à Telos un temple consacré à la volonté de Dieu ; il y en a également un à Darjeeling, en Inde, près de la frontière avec le Tibet. Le sanctuaire de la volonté de Dieu est sous la surveillance du maître El Morya, dans cette ville e tau mont Shasta. Plusieurs d’entre vous s’y rendent la nuit ou viennent à Telos afin d’assimiler les initiations du premier rayon d’abandon à la volonté divine. Darjeeling constitue le temps originel. Celui-ci existe depuis quelques millions d’années ; il était là bien avant la construction du nôtre, à Telos. Tous deux sont dans la cinquième dimension ; le premier n’apparaît pas à  votre regard ordinaire, mais celui qui est à Telos est plus tangible. Aujourd’hui, j’aimerais vous emmener en conscience à notre Temple de la volonté de Dieu à Telos.

 MEDITATION

Le Temple de la volonté dans LEMURIENS de TELOS tao-copie-2-217x300Je vous demande de focaliser votre cœur et d’inspirer profondément ; priez consciemment votre présence JESUIS ou votre Soi divin de vous amener en voyage à Telos avec nous. Percevez une structure bleue opalescente de grande dimension, très haute et ayant la forme d’une pyramide à six faces. En vous approchant, tout autour de vous résonne avec la merveilleuse énergie bleue rafraîchissante et apaisante. Consentez à monter l’escalier de nacre menant à l’entrée principale du temple. Voyez et sentez les fontaines majestueuses aux jets bleus émanant de divers geysers autour. Toutes sortes de fleurs bleutées poussent dans des jardinières blanches et dorées ; elles abondent à l’abord des fontaines. Entrez maintenant par le portail, où un ange de la flamme bleue vous attend pour vous souhaiter la bienvenue et vous escorter.

 En pénétrant dans l’imposant passage, vous apercevez au centre une antichambre contenant un énorme diamant à flamme bleue, le plus grand jamais vu ; il mesure de cinq à six mètres de hauteur. Votre guide vous invite à entrer dans cet espace sacré. Le diamant contient plusieurs milliers de facettes, chacune représentant un aspect différent du cœur de diamant de la volonté divine ; cette gemme est très similaire au diamant vivant en votre cœur, et avec le temps toutes les facettes de votre propre diamant seront complètement activées et rétablies. Le cœur de diamant et vote cœur sacré ne font qu’un ; l’in est une composante de l’autre. Tous deux sont faits d’une quantité infinie de chambres qui correspondent chacune à une facette de votre diamant.

 Une fois dans la chambre sacrée de la volonté divine, le maître El Morya vous accueille ; c’est un être de haute stature, aux yeux bruns. Il ressemble beaucoup à un moine zen et porte sur la tête un turban blanc et doré. Sa robe est bleue et partiellement recouverte d’une cape blanche luminescente. Il vous souhaite la bienvenue à son cœur de diamant et vous convie à vous installer sur l’un des coussins d’énergie de la flamme bleue. Puis il vous incite à vous focaliser sur le cœur de diamant et à inspirer les énergies qu’il contient, en sore de pouvoir ramener cette énergie avec vous lors que vous retournerez à votre corps physique et d’en accumuler assez en vous pour guérir votre cœur. Ce rayon bleu est l’in de ceux qui alimentent le pouvoir du rayon d’amour. Tous les rayons comportent l’amour en plus de leurs attributs spécifiques.

 Sachez que, en présence de ce diamant, vous pouvez ouvrir dans votre cœur ces infimes facettes remplies de peurs et les laisser aller. Demandez que les énergies de cet immense joyau magnétisent et absorbent vos peurs afin que celles-ci soient guéries et évacuées. En les dégageant de votre cœur, vous ressentirez une guérison formidable ;

 Sachez également que nous sommes conscients qu’il peut être difficile d’évacuer l’ensemble de vos angoisses et de vos fardeaux en une seule fois. Partant, nous vous invitons à revenir au temple de Telos ou de Darjeeling aussi souvent que vous le souhaiterez pour que votre guérison atteigne des strates plus profondes ; il s’agit d’un processus contenu qui doit  atteindre son terme ; il faut vous y tenir jusqu’à ce que les voiles se dissipent. C’est alors que vous saurez avoir retrouvé votre intégrité.

 Maintenant, connectez-vous à votre Soi supérieur, qui se tient directement au-dessus de vous. Cette présence JE SUIS, cet être infini sera votre véritable identité quand vos peurs seront guéries et évacuées. Reliez-vous à votre aimante présence JE SUIS et prenez l’engagement de renoncer à ces angoisses qui ont entraîné tant de souffrance – pour qu’ainsi tout vous soit rendu.

 Peu importe ce qui se manifestera dans votre vie demain, ce ne sera que le miroir de la peur que vous avez encore à résoudre et à accueillir. En reconnaissant la négativité pour ce qu’elle est – une illusion – il n’y aura plus rien à craindre.

 Soyez conscient que, peu importe ce qui apparaît et sa difficulté, ce n’est qu’un processus temporaire qui vous apportera la sagesse et la compréhension et vous mènera de l’autre côté de cette vallée où vous avez toujours rêvé d’être. Continuez à inspirer cette merveilleuse flamme bleue autant que vous le pouvez, directement en vos poumons, en votre cœur. Faites-le consciemment pour rapporter cette énergie dans votre corps physique. Sachez également que les aspects multidimensionnels de votre être et tous les habitants des royaumes de lumière appuient votre décision et vous accompagnent tout au long de votre périple. Vous n’êtes pas seul sur ce chemin. Tellement d’amour s’offre à vous, tellement d’aide ! Votre réussite est assurée.

 Ressentez l’action apaisant de la flamme bleue. Elle a la propriété unique de vous apporter le réconfort et d’atténuer vos souffrances. Maintenant, le maître El Morya vous offre un présent, comme moi-même, Adama, puisque nous collaborons étroitement.  Autour de chacun de vous installé face au diamant en notre temple, nous allons superposer un diamant éthérique plus petit, mais d’une perfection absolue, rayonnant les qualités de l’essence bleue à l’intérieur de la chambre sacrée de votre cœur, directement au sien des énergies de votre cœur sacré.

 Cette gemme vous renverra la volonté de Dieu, la perfection divine de ce cœur de diamant que vus cherchez à atteindre. Grâce à ce don, la perfection du cœur de diamant vous sera constamment reflétée si vous choisissez de travailler avec elle. Nous vous invitons à respirer ses énergies chaque jour pendant votre méditation et à travailler avec elles comme il vous convient. En méditant, demandez à votre Soi supérieur ou Soi intuitif de vous montrer laquelle des facettes comporte encore de la douleur ou des attitudes négatives nécessitant une guérison et un alignement. Le joyau que vous venez de recevoir continuera à refléter tout ce dont vous avez besoin pour ouvrir complètement votre cœur et le guérir, et vous mener à la voie de l’abandon avec joie et grâce. Il est vivant et dynamique. Sa couleur est d’un bleu paon luminescent.

 Continuez à inspirer ses énergies en les acceptant et en vous abandonnant à ce qui est. Soyez fermement résolu à ne jamais renoncer, peu importe ce qui apparaîtra en votre vie pour vous inculquer sagesse et vérité. Soyez déterminé à parcourir ce chemin jusqu’au bout. N’hésitez pas non plus à communiquer avec votre guide. Demeurez dans cette énergie pendant un moment et soyez reconnaissant de la grâce qui vous a été accordée.

 Lorsque vous vous sentez entier, revenez à votre cœur et emportez ce trésor avec vous. Plus vous demeurerez conscient et travaillerez avec ce don, plus ses énergies s’amplifieront et béniront votre vie. Ce don, cet outil que nous vous offrons ne vous aidera que si vous y faites appel. Et n’oubliez pas que ce que vous n’utilisez pas, vous le perdrez. Ce cœur de diamant possède également une vibration de confiance en soi. Puisez à même cette énergie de confiance en soi pour vous aider à dégager vos peurs, afin qu’ainsi votre abandon s’accomplisse avec plus de grâce.

 Les maîtres du rayon bleu sont à votre disposition ; ils vous tendent la main. Une fois prêt, ouvrez les yeux ; nous vous incitons à revenir en ce lieu apaisant encore et encore. Venez y méditer avec nous sur la volonté de Dieu ; vous approcherez de la liberté spirituelle à pas de géant.

 Ainsi soit-il.

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 6 – page 88.

 

Pratiques sexuelles déviées vues à Telos

 

Gif druides Nous avons observé les scénarios sexuels sur la planète, depuis les plus élevés aux plus vils niveaux de vibration, et nous vous incitons à prendre en considération les conséquences affectives néfastes qu’entraînent les rencontres sexuelles dépourvues d’amour. Dans certains pays, on procède encore à l’excision du clitoris des petites filles afin de s’assurer qu’à l’âge adulte celles-ci n’éprouveront jamais de plaisir sexuel – l’aspect de la déesse en elle est ainsi intégralement bafoué. Les femmes de certaines sociétés sont privées de jouissance sexuelle par l’énergie masculine. Sans parler des êtres qui ont manipulé les configurations génétiques de votre planète en associant la sexualité à la reproduction.

 Laissez-moi ajouter qu’un grand nombre de femmes sur cette Terre ont rejeté leur sexualité et les énergies de la déesse en elles parce qu’elles ont été humiliées, maltraitées, utilisées, profanées, violées, réprimées ou avilies. Autrefois notamment, on a fait sentir aux femmes en général qu’elles avaient peu de valeur au-delà du simple objet sexuel ; elles étaient considérées comme un bien destiné à combler les besoins physique et affectifs de l’homme. Le moment est venu pour les deux sexes de guérir ces blessures cruelles.

 Nous sommes totalement libres de jouir de notre sexualité, affranchis du fardeau ou de l’appréhension de ces grossesses non désirées que les femmes de la surface subissent depuis si longtemps. Chez nous, la reproduction n’est possible que lorsqu’une âme est conviée intentionnellement à venir évoluer dans notre communauté ; les gestations se produisent alors sur le plan énergétique dans le corps subtil, tout en se manifestant sur le plan physique. Seuls les couples unis par le mariage sacré sont autorisés à donner naissance. Quand l’un d’entre eux décide d’avoir un enfant, il se rend au temple pour discuter de ses intentions avec le grand prêtre et adresser une requête en vue de se prévaloir de ce privilège. Seuls les couples qui ont atteint un haut degré de maturité spirituelle se qualifient quand il s’agit d’amener une âme à s’incarner. Ce principe s’applique à toutes les civilisations éclairées.

 Obtenir la permission d’introduire une âme nouvelle dans notre communauté est considéré comme une mission des plus nobles. Les futurs parents sont en contact direct avec un ou plusieurs candidats en provenance des royaumes de lumière. Une fois celui-ci choisi, plusieurs rencontres ont lieu sur les plans intérieurs entre l’âme à naître et les parents. Il faut de six mois à un an pour parachever les préparatifs de la conception. La voie spirituelle et les objectifs sont examinés minutieusement jusqu’à ce que tout soit fin prêt pour l’accomplissement de ce serment sacré. 

Dans notre société, il est impensable d’amener un être à s’incarner sans avoir d’abord terminé les préparatifs les plus complets et minutieux. Nous avons tout à fait conscience des répercussions de la naissance d’une nouvelle âme sur notre communauté, et nous accueillons cet événement avec joie.

 Une fois l’enfant conçu, au cours de la gestation de neuf semaines, les futurs parents s’installent temporairement au temple pour se préparer pleinement à cette arrivée ; durant cette période, ils partagent un amour des plus purs en écoutant une musique qui élève leurs vibrations et ils s’abandonnent sublimement l’un à l’autre ; le grand prêtre du temple, quant à lui, rend hommage et accueille l’âme destinée à devenir un membre de notre communauté. Nos enfants sont tous pleinement désirés. Au cours de la gestation, l’âme perçoit tout l’amour qui l’attend dans sa nouvelle existence. Nos enfants naissent déjà un peu plus grands que les vôtres et se développent plus rapidement. Ils grandissent en sagesse et en connaissance. Bien qu’ils subissent quelques-unes des épreuves des enfants de la surface, notamment à la puberté, ils ont accès  à maintes formes de soutien qui les amèneront à mûrir en traversant ces difficultés ; nous connaissons et respectons la voie individuelle de chacun de nos enfants ; tous sont assuré de recevoir l’attention qu’ils requièrent.

 Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 6 – page 70.

 

 

Les liens amoureux à TELOS

 

Gif cupidon Les relations expérimentales sont permises parmi les jeunes, car leurs hormones sont particulièrement actives et ils manifestent une urgence de s’aventurer dans ce domaine. Nous ne les contraignons pas à réprimer leurs désirs naturels. Quand ils atteignent l’âge de treize ou quatorze ans, nous les autorisons à expérimenter la sexualité entre eux – mais toujours sous la supervision des prêtres. Ces êtres d’une grande sagesse préparent notre jeunesse à se montrer mature et responsable en ce qui a trait aux relations sexuelles. On permet ensuite aux adolescents de faire par eux-mêmes l’expérience de ce qu’on leur a enseigné. Leur sexualité s’exprime toujours avec pure joie et délices. Tôt ou tard, leur besoin d’avoir plus d’un partenaire se tempère, jusqu’à ce que naisse le désir mûr d’un engagement. De ce fait, nos jeunes adultes à Telos sont libres d’expérimenter leur sexualité ; il s’agit d’un aspect du processus de croissance.

 Comme il est expliqué dans le premier livre, vient un temps où deux âmes destinées l’une à l’autre s’uniront – peu importe les raisons – afin de poursuivre un apprentissage spirituel ensemble, soit par affinité, soit par une forte attirance entre elles. Il s’agit généralement d’un engagement à évoluer davantage et non pas forcément à se livrer l’un à l’autre en permanence ; lorsque deux âmes s’allient par les liens du  mariage, chacune rend hommage à l’autre comme partie d’un tout divin ; ces relations amoureuses présentent rarement des tensions et sont susceptibles de se poursuivre des années durant, voire plusieurs siècles.

 Si, à un certain stade, les deux compagnons jugent leur expérience ensemble terminée, ils se séparent en toute amitié avec beaucoup d’affection à la suite d’un accord mutuel. Ils se disent : « Je te remercie, chéri(e) de cette merveilleuse occasion qui m’a permis de grandir au sien d’une relation avec toi et de tout ce que nous avons appris au cours de route. Je te remercie de l’amour, de la tendresse et de l’affection que nous avons partagée, de la croissance spirituelle et de la sagesse que nous avons acquise conjointement. Restons amis tout le reste de notre vie, même si nos chemins se séparent et se dirigent vers notre prochaine expérience de vie et l’évolution de notre âme ».

 A Telos, les époux se montrent très tendres l’un envers l’autre. Et lorsque deux âmes sont très longtemps liées par un mariage et qu’elles sentent que leur expérience conjugale est inachevée, elles développent une affinité, même après des millénaires passés ensemble ; il s’agit généralement de flammes jumelles. Tôt ou tard, ces deux âmes adressent une requête auprès du Haut Concile lémurien pour obtenir l’autorisation de s’unir en un mariage sacré, en une union permanente ; une fois deux personnes ainsi liées, il n’y aura plus de séparation entre elles. Habituellement, elles ont passé beaucoup de temps en un mariage engagé, toujours dans une union basée purement sur l’amour source d’un contentement intégral et d’une délectation mutuelle. Les époux envisagent de demeurer ensemble à jamais ou jusqu’à ce qu’ils quittent notre société. Le mariage sacré n’autorise aucune séparation ; ce que vous nommez divorce n’est pas possible.

 La manière dont nous vivons la sexualité et l’acte sexuel est quelque peu différente de vos coutumes. Nos corps n’ayant pas la même densité physique que les vôtres, nous pouvons fusionner avec l’autre beaucoup plus profondément et intimement. Quand nous nous unissons par amour, nos corps physiques ainsi que tous nos chakras fusionnent. L’acte sexuel est à nos yeux une union avec le Divin ; tous nos chakras y participent, en alignement avec le cœur, ce qui engendre une expérience sublime. L’expression de notre sexualité exige que les flammes du cœur s’éveillent d’abord.

 Sur terre, seuls les deux premiers chakras s’activent lors de l’acte sexuel ; ceux de la créativité et de la survie. Et si vous êtes véritablement amoureux, le chakra du cœur participera peut-être à son tour. A Telos, jamais nous ne  nous livrerons à l’acte sexuel en l’absence d’un amour profond entre les deux amants ou dans le but d’obtenir quelque chose ou de manipuler l’autre.

 Etant donné notre degré d’évolution, un nombre plus grand de nos chakras est activé. Nous utilisons les douze principaux, pleinement ouverts, ainsi que leurs douze sous-chakras. Au total, notre sexualité fait appel à cent quarante-quatre chakras. Quand deux êtres partagent un amour si profond, ils fusionnent en tant qu’aspects féminin et masculin du Divin, et l’énergie de cette union se réverbère dans tous le système solaire rejoignant le Dieu père/mère. Les amants marquent ainsi leur gratitude pour cet amour et la chance de ne faire qu’Un. Cet acte devient un véritable amalgame de deux cœurs qui s’allient avec l’énergie du Créateur. Voilà comment nous percevons notre sexualité.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 6 – page 67.

 

Relations amoureuses et sexualité à TELOS

 

floatiesNotre façon de vivre à Telos ne diffère pas tellement de celle des autres communautés galactiques dans ce système solaire ou cet univers. Bien que certaines civilisations sur d’autres planètes aient un mode de vie différent du nôtre, unique et favorable à leurs objectifs  et à leur évolution, les lois universelles s’appliquent également à tous. La manière dont s’exprime la vie peut varier grandement d’une civilisation à l’autre, mais les principes essentiels sont les mêmes pour tous. On peut appeler ce phénomène « unité de conscience » ou « conscience universelle ».

 Les relations amoureuses et la sexualité à TELOS reflètent une conscience beaucoup plus évoluée et mûre que la nôtre, car ils comprennent mieux les diverses applications de l’amour. En premier lie, toute liaison vise à une union fusionnelle dans le cadre d’une ouverture à l’amour divin. A la surface, les liens amoureux sont fondés, depuis fort longtemps, sur une conscience dualiste. Cependant, à la surface, vous vous lassez progressivement de ce type de rapports stériles qui ne comblent pas vos cœurs. Ces relations que vous entretenez sont source, d ans la plupart des cas, de souffrances à divers degrés, d’insatisfaction affectives et de déceptions de toutes sortes. Vous aspirez désormais très ardemment à acquérir une juste compréhension de ces amours. Plusieurs d’entre vous prennent maintenant conscience de la réalité déformée dans laquelle on les a programmés. Cela étant, ils s’ouvrent à eux-mêmes et équilibrent les polarités masculines et féminines de leur être.

 Sachez d’abord que tout commence par vous ; votre conjoint€ n’est qu’un miroir vous permettant d’évoluer et d’apprendre. Personne ne peut vous aimer davantage que vous-même en toute sincérité ; et vous ne pouvez aimer personne d’autre d’un amour véritable plus que vous ne vous aimez. Songez-y. si au départ vous cherchez quelqu’un pour vous donner l’amour que vous n’êtes pas disposé à vous donner, c’est que vous avez besoin d ‘attention et présentez alors un déséquilibre négatif par rapport au type de relation auquel vous aspirez. Cet amour sera alors fondé sur un besoin personnel plutôt que sur un désir d’union. Ceci, mes amis, ne fonctionnera jamais ; du moins, pas pour très longtemps. N’oubliez pas que, dans un rapport déséquilibré, chaque partenaire renvoie à l’autre ces perturbations qui découlent d’un manque, de la possessivité, d’attentes irréalistes, du contrôle etc… Vous connaissez mieux que nous le chapeler entier des doléances que tous récitent dans votre dimension à propos des relations amoureuses.

 Chaque fois que deux personnes sont unifiées, qu’elles se sentent comblées en elles-mêmes du fait d’avoir équilibré les polarités féminines et masculines divines, elles sont amoureuses d’elles-mêmes au point de n’avoir nul nécessité de quelqu’un d’autre pour satisfaire leurs besoins affectifs et amoureux. Elles se sentent heureuses, elles réussissent dans la vie et dégagent une joie de vivre, qu’elles aient ou non un partenaire. Elles ne ressentent pas le manque d’amour et le vide intérieur qu’éprouvent ceux qui ont besoin d ‘attention et qui souffrent de déséquilibres.

 Une fois cet équilibre atteint, et seulement alors, la présence JE SUIS en votre être émettra le signal permettant que la relation amoureuse qui vous convient soit dans votre vie si tel est votre désir et si c’est là votre voie. Cette « union divine », cette flamme jumelle de votre cœur dont vous rêvez depuis si longtemps pourra se manifester dans votre vie uniquement par l’intervention ou la convocation de votre présence JE SUIS, ou Soi supérieur.

 Je l’ai déjà mentionné dans d’autres écrits, mais je le répète : « à Telos, nous respectons notre nature divine au point que nul parmi nous n’accepterait jamais une relation amoureuse qui n’assouvirait pas totalement tous les plans de son être ».

 Chez nous, dans les rapports sociaux, chacun est considéré comme l’égal de l’autre et nous rendons un hommage mutuel à notre nature divine et à nos voies spirituelles. Bien que votre société change peu à peu et que les femmes estiment que le potentiel féminin est de part égale dans la relation, trop d’entre-elles tolèrent encore la domination, la maltraitance physique et verbale, la négligence, les atteintes à leur intégrité par l’énergie masculine, car elles croient que c’est là leur dû ou la norme.

 Dans toutes les sociétés évoluées, dont la nôtre, à TELOS, les hommes et les femmes reconnaissent qu’ils sont chacun un aspect de Dieu. La femme représente la mère divine et l’homme, le père divin. C’est pourquoi la sollicitude et le respect sont le fondement même du couple. Ceci ne veut pas dire que les partenaires doivent toujours être d’accord sur tout ; toutefois, si les désirs ou les points de vue ne convergent pas, chacun respecte l’opinion de l’autre et ils ne se querellent pas à ce sujet. Ils ne s’attachent pas à prouver qui a raison ou tort, et leur amour ne diminue pas à cause de leurs différends.

 Les couples passent ensemble autant de temps qu’ils le souhaitent ; ils ont tout le loisir de s’occuper l’un de l’autre, de s’aimer et d’exprimer leur appréciation mutuelle. Puisque nous ne travaillons que quatre heures par jour à Télos, cinq jours par semaine et que nous disposons du reste de la semaine à notre guise, nous avons tout le temps voulu pour passer du temps en couple à la maison oud ans des soirées ou des réunions artistiques au sien de notre communauté. Personne n’étant jamais pressé, chacun a donc le temps de s’occuper de l’autre de manière créative et de le combler de petites attentions, de tendresse et d’affection. Le désir et l’acte sexuel s’expriment comme ils le veulent, chaque fois dans un contexte merveilleux et serein.

 Les relations amoureuses à Telos ne sont pas sujettes aux difficultés matérielles qu’entraînent la survie et l’argent qui sont votre lot à la surface. Les rapports entre hommes et femmes ne comportent pas le degré de stress des vôtres ; il est donc plus facile de préserver l’harmonie et l’amour. En raison de notre amour, de notre conscience développée et de notre respect  de la Terre, un apport incessant de vivres et de biens en provenance de l’univers comble tous nos besoins ; dans un avenir imminent, vous connaîtrez aussi une telle abondance.

 Nous n’avons pas à gagner l’argent pour payer le loyer, nourrir les enfants, régler les frais médicaux et nous ne sommes pas assujettis à de lourds impôts. Les commodités sont gratuites pour tous. La tyrannie disparaître de votre monde d’ici à dix ans, du moins nous l’espérons, et le stress que vous subissez globalement devrait diminuer considérablement.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 6 – page 63.

L’alignement divin et les énergies ascensionnelles

 

floaties Ceux qui sont persuadés de s’ouvrir plus rapidement ou de progresser plus aisément avec l’aide de drogues s’illusionnent totalement. Certains ont réussi à ouvrir partiellement leur troisième œil grâce aux drogues ; j’affirme cependant qu’il ne s’agit pas de l’authentique clairvoyance acquise par la discipline de l’âme sur la voie de l’ascension et de l’illumination. Il n’y a pas de raccourci. Afin de se qualifier pour l’ascension, chacun doit effectuer ses devoirs spirituels avec les vibrations d’amour et de lumière, résoudre tous ses conflits émotifs et épurer son bagage karmique, et être disposé à servir la planète d’une manière ou d’une autre. Tous les candidats doivent se préparer consciemment, peu importe ce qu’exige la voie du continuum individuel de leur existence.

 Par ailleurs, les gens qui ont développé certaines perceptions extrasensorielles grâce aux drogues devront accepter de perdre temporairement leurs facultés, car ces ouvertures ne sont pas alignées avec l’authentique clairvoyance ; elles ne sont que la découverte de vibrations inférieures. Toute ouverture légitime doit provenir de la bénédiction du Soi éternel, ou JE SUIS, de chacun lorsqu’il sera prêt ou que le moment prédestiné de sa voie sera venu. Je vous assure que près de la moitié des gens qui ont acquis ces facultés exceptionnelles ne doivent pas ces dons à la providence ; chez plusieurs, ces donc engendrent une dissociation et une illusion plus grave encore. Je vous demande, chers amis de vous montrer prudents, de faire appel au discernement, de ne pas tomber dans un piège ! Dépendre exclusivement de moyens extérieurs pour atteindre l’alignement spirituel ne conduira jamais à un véritable éclat spirituel ; cela mènera plutôt à une ombre de « l’authentique vérité » qui demeure tapie dans les confins du cœur sacré. Sans l’intervention de la providence, sans la sublime lumière nouvelle qui inonde si généreusement votre planète en provenant du Créateur, la Terre et l’humanité connaîtraient aujourd’hui un scénario bien différent. La génération actuelle pourrait se voir totalement anéantie sur le plan spirituel, et Gaia serait dévastée et régresserait par rapport à sa destinée ultime. Voilà pourquoi tant d’écrits reçus par channeling sont diffusés partout où ils sont susceptibles d’être compris. Le réseau Internet déborde d’informations gratuites que plusieurs artisans de la lumière dévoués partagent de tout cœur avec autrui.

 Dans votre monde, d’aucuns préfèrent croire que tous vont ascensionner sans condition aucune, avec leur bagage karmique non résolu. Je vous assure que tel ne sera pas le cas. Il est vrai que chacun ascensionnera tôt ou tard, mais peut-être pas en cette vie ni à partir de cette sphère. Je répète ce message capital à l’intention de la jeunesse du monde et des adultes plus âgés : « Renoncer à l’herbe, ou il vous faudra peut-être renoncer à cette planète. Accueillez votre nature divine avec tout l’amour qui constitue votre être véritable, et vous vous retrouverez peut-être bientôt ailleurs, dans un autre univers, à poursuivre votre évolution. L’époque du laisser-aller est désormais révolue ».

 Ceux qui se détournent de leur destin, qui mutilent leurs chakras, ruinent leur santé et voilent leur lumière par la drogue ou toute autre substance toxique auront systématiquement à rendre des comptes. Il est encore temps pour chacun de se guérir, s’il le choisit. Il n’est pas trop tard, puisque la grâce divine offre cette opportunité à la Terre.

 L’essence de ce que nous cherchons tous, c’est l’amour divin et la délivrance de la souffrance. La voie de la plénitude devient beaucoup plus aisée lorsque l’amour de soi nous accompagne.

 Je vous remercie de votre intérêt et de votre affection. Ce fut pour moi un grand plaisir de communier avec vous en ce jour.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – l’effet des drogues récréatives sur le développement spirituel – page 59.

 

La guérison de la dépendance

 

floatiesTout d’abord, ceux qui ont renoncé à leur dépendance – dont quelques-uns par la méthode radicale – et qui s’arment d’une résolution ferme de se rétablir reçoivent de grandes bénédictions et le secours de la providence. Il est capital qu’ils invoquent chaque jour la lumière bienfaisante de leur âme et qu’ils se reconnectent à leur Soi éternel, leur vaste JE SUIS. Un retour à un régime alimentaire sain et naturel et la méditation active leur redonneront l’équilibre et faciliteront ce processus. A l’époque actuelle, la grâce sur cette planète est accordée exceptionnellement à tous ceux qui cherchent sincèrement et de tout cœur à guérir l’ensemble de leur être. En premier lieu, chacun doit prendre la décision de s’en sortir. Une fois que l’âme accoutumée à la « drogue » depuis des années s’est résolument engagée à vie à rester sobre, les anges de la grâce divine demeurent à ses côtés.

La présence JE SUIS en votre être souhaiterait que « vous », son extension sur terre, vous aligniez, mais si vous ne le faites pas, ce n’est pas grave. Il y aura une autre vie, puis une autre encore, et d’autres planètes où votre évolution tridimensionnelle se poursuivra, comme elle a continué sur cette terre depuis des millions d’années. Cette option s’achève désormais en votre monde ; vous n’avez, littéralement plus de temps. La question qu’il faut vous poser est celle-ci : « Suis-je disposé à affronter ailleurs les défis et les leçons de la troisième dimension pendant dix existences ou plus, à vivre douloureusement une séparation d’avec mon Soi véritable ? Ou est-ce que je préfère l’ascension avec la planète et le reste de l’humanité, à goûter la gloire et la liberté que cette ascension me procurera ? »

Et j’aimerais ajouter : « Souhaitez-vous y parvenir prochainement, dans les années qui viennent ou attendre le cycle d’ascension suivant, qui durera peut-être dix mille ans sur une autre planète, dans des circonstances beaucoup moins intéressantes ? »

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – l’effet des drogues récréatives sur le développement spirituel – page 58.

Les plantes originelles et leur usage à Telos

 

Gif feuillesPlusieurs de ces plantes ont été préservées, et nous avons aussi des substances végétales qui favorisent le développement spirituel, mais il va sans dire que nous ne les fumons pas. Nous n’en avons d’ailleurs pas besoin. Notre stade actuel de conscience n’a que faire des propriétés de ces plantes. Nous les gardons en guise de décoration car quelques-unes sont d’une exquise beauté, et nous les cultivons pour leur attrait, leur grâce comme tant d’autres espèces. 

Plus tard, nous seconderons peut-être certains d’entre vous dans leur ouverture en leur enseignant « le bon emploi » d’une ou deux de ces plantes, mais cet enseignement ne sera pas destiné au grand nombre ; il ne sera pas en promotion sur le marché et ne s’adressera assurément pas à ceux qui sont intéressés par leurs contreparties corrompues. 

Il est tout à fait déplorable qu’une génération entière de Terriens soit assujettie à cette expérience de la drogue. Gardez l’esprit qu’il s’agit du plan ultime des forces maléfiques d’anéantir cette génération sur le plan spirituel, de l’asservir autant que possible. Consentirez-vous à ce qu’une réelle catastrophe ait lieu, ou vous éveillerez-vous à votre véritable nature et  la raison de votre venue ici ?

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 56.

Les effets sur le champ aurique

 

Gif grafDepuis notre point de vue, quiconque est enfant de l’amour, de la lumière et de l’innocence possède un champ aurique doué d’une merveilleuse radiance aux couleurs irisées de l’amour, des sept rayons de l’arc-en-ciel et de lumière dorée. Le rayonnement de cette aura présente diverses intensités et tonalités, ainsi que de splendides motifs géométriques remplis de teintes provenant d’une vibration élevée. C’est ainsi parce que les magnifiques couleurs de Dieu possèdent leurs contreparties dans le spectre complet de l’arc-en-ciel. 

En revanche, le champ aurique d’un adepte de la marijuana ou d’autres drogues contient des schémas difformes aux tons rouges de la colère et verdâtres hideux contraires à ceux de l’harmonie et de l’amour. Son aura est maculée de taches noires ou brunâtres. Le plus souvent, les magnifiques motifs auriques ne sont plus visibles. Leurs tons sont brouillés, car les couleurs sont complètement défigurées. Des essaims d’entités sont visibles, semblables à des serpents de fumée s’enroulant tout autour du corps. En raison de cet étranglement et de leur énergie à basse fréquence, le plexus solaire et le coeur sont congestionnés ; par le fait même, le corps éthérique et le champ aurique des adeptes des drogues récréatives sont repoussants. Si ces gens pouvaient voir leur aura et la comparer à la description tout juste donnée, ils seraient si épouvantés qu’au moins 90 % d’entre eux cesseraient leur consommation sur-le-champ.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 44.

La drogue et les corps…

 

La drogue et les corps émotionnel, physique, mental et spirituel 

Gif grafParmi ces corps, le corps émotionnel est celui qui subit l’impact le plus grand. Les entités poussent les individus à la dépendance surtout par l’entremise du corps émotionnel et du plexus solaire, mais aussi par le corps mental en provoquant une sensation de manque très prononcée ou encore un grand besoin d’une substance addictive. 

Il est bien connu que chez les consommateurs de ces substances, l’évolution et la maturation du corps émotionnel cesse. Règle générale, ces personnes demeurent passablement déséquilibrées et immatures sur le plan affectif, même plusieurs années après que la consommation de drogues a cessé, et souvent pour le reste de leur vie. Il est clair, que, chez les hommes et les femmes dans la trentaine ou la quarantaine qui n’ont pas plus de maturité que des adolescents de quinze ou vingt ans, quelque chose à suspendu la croissance de leur corps émotionnel. Celui-ci cesse généralement d’évoluer à l’âge où la personne s’est mise à consommer ; on entend souvent dire de quelqu’un qu’il a quarante-trois ans d’âge mais la maturité d’un jeune de seize ans. Vous vouez ce que je veux dire ? 

Le recours aux drogues entraîne des manques dans le développement de la personnalité des toxicomanes. Au lieu de cultiver les qualités inhérentes à la nature divine de chacun, la dépendance en incite plusieurs à faire appel à toutes sortes de manipulations, d’impostures et de moyens détournés pour obtenir l’argent nécessaire à l’achat des drogues. Certains vont même jusqu’à tuer ou se prostituer pour se procure les fonds servant à alimenter leur dépendance. La toxicomanie ternit ou détruit carrément les qualités de l’âme ; cela étant, les objectifs de l’incarnation ne seront pas atteints. 

Chacun éprouve le besoin d ‘évoluer et de devenir l’être divin qu’il est en vérité. Il s’agit de sa nature véritable, de son droit de naissance. Ceux qui font usage de drogues ou de substances créant l’accoutumance cherchent à l’extérieur d’eux-mêmes ce qui ne se découvre que par l’amour du Soi, au sien du noyau sacré de l’être. La toxicomanie est un refus de passer par les voies normales d’apprentissage des leçons quotidiennes de la vie afin d’évoluer. Honnêtement, il n’y a aucun raccourci extérieur menant à l’illumination. Tout est en vous. A mesure que s’élèveront les vibrations sur terre, la jeunesse du monde et les consommateurs de drogues récréatives devront choisir et s’engage par rapport à leur vie, à leur évolution et aux objectifs prédestinés de  leur incarnation. Ils devront bientôt soit décrocher de leurs drogues, soit se voir forcés de quitter la présence incarnation pour passer un moment sur le plan astral, auprès des énergies auxquelles ils se sont associés. A un certain stade, voilà le choix que tous auront à faire s’ils souhaitent chevaucher la vague de l’ascension avec le reste de l’humanité. 

Du point de vue du corps mental, l’usage de drogues influe sur le tempérament, sur le degré d’intégrité et pervertit les raisons de vivre. Au lieu d ‘amener la personne à développer et intégrer des rôles nobles, l’existence prend l’allure d’une course d’une obsession de trouver, eu importe comment, l’argent qui permettra d’acheter plus de drogues. Ce genre de préoccupation abrutit l’esprit. Du point de vue génétique, les répercussions peuvent se faire sentir chez la progéniture de deux ou trois générations ; les conséquences prendront la forme de diverses déficiences physique, mentales ou affectives. Les enfants qui naissent de familles portant cet héritage génétique auront choisi de prendre naissance dans ces circonstances afin de résoudre un karma non achevé, ayant eux-mêmes consommé des drogues en s‘étant livrés à un autre type de dépendance lors d’une incarnation antérieure. 

Sur le plan physique, les drogues ou toute forme de dépendance abaissent les vibrations du corps. Sur le plan génétique, certains individus, plus costauds que d’autres, ne semblent pas en souffrir physiquement. Par contre, nombreux sont ceux dont le cerveau et le corps émotionnel sont touchés. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que celui qui s’adonne aux drogues récréatives sur une longue période de temps et ne réalise pas son contrat de vie perdra le privilège de jouir d’un corps en santé au cours de sa prochaine incarnation. Et vous savez tous à quel point cela peut être douloureux, voire insupportable !  vous ne pouvez jamais sciemment ou par négligence maltraiter votre corps durant une incarnation et penser être robuste et sain lors de l’incarnation subséquente. Selon la loi divine, si un corps en santé vous est accordé et que vous en faites mauvais usage, le karma mûrit dès la vie suivante. Des enfants naissent avec toutes sortes de problèmes de santé et vous vous demandez pourquoi ? Ou ce qu’ils ont fait pour mériter un tel sort ? Eh bien, depuis un point de vue humain, il est impossible d’en juger la cause puisque vous ne connaissez pas l’ensemble du scénario. Même en questionnant les astres ou en consultant les annales akashiques, la conscience humaine ne peut percevoir qu’une infime partie de l’ensemble de la situation. 

Sur le plan éthérique, les drogues lacèrent une bonne portion des couches protectrices des âmes. Pour l’adepte qui a absorbé de grandes quantités de marijuana, de LSD ou d’autres drogues récréatives au cours d’une vie, il faudra de trois à cinq vie pour revenir au point d’évolution où il était au départ. Voilà la gravité des dommages causés par les dépendances sur le plan éthérique. Les atteintes aux corps invisibles ne sont pas perceptibles. Et précisons ici qu’il ne s’agit pas de ceux qui ont simplement fait l’essai de drogues à quelques reprises pour s’en détourner par la suite, mais bien d’utilisateurs réguliers sur une longue période. 

Par ailleurs, certaines personnes consomment des drogues depuis cinq à dix ans, ou plus longtemps encore. A l’heure actuelle, en raison de la grâce divine qu’offre le Père céleste à l’humanité, il est encore temps pour elles de reprendre le droit chemin, de renoncer à leur dépendance, d’effectuer une désintoxication spirituelle, émotionnelle et physique, et de bénéficier ainsi d’une profonde guérison. Mais s’il advenait que leur âme quitte leur incarnation, que ces personnes meurent avant l’accomplissement de cette guérison, alors elles charrieraient les dommages dans l’incarnation subséquente et subiraient, par le fait même, les conséquences sans savoir ce qui s’est passé ni connaître la raison des problèmes qui se manifestent ; 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 40

D’où viennent les drogues récréatives

 

Plantes sacrées de la création.

Gif grafEffets des drogues récréatives sur le développement spirituel

Lorsque ces plantes sacrées apparurent dans la Création, elles avaient pour rôle de hausser l’énergie et la conscience. Au départ, il y a très longtemps, les plantes altérant l’état de conscience aidaient les humains à percevoir leurs qualités divines, leur Soi divin éternel et le Créateur. Elles furent également employées pour augmenter les facultés téléphathiques, de même que les dons de clairaudience, de clairvoyance, de psychométrie, et à d’autres fins similaires. Ces ouvertures spirituelles reliaient chacun plus directement au royaume angélique, aux esprits de la nature, au royaume animal et aux êtres de l’autre côté du voile. Les énergies accrues par les plantes sacrées donnaient accès au voyage interdimensionnel. Tels étaient les principaux rôles de ce substances végétales ; il s’agissait de percer des voies spirituelles. C’était ainsi au début de la création, avant de déclin du niveau de conscience qui eut lieu au cours du quatrième âge d’or.

Pendant une très longue période d’évolution de la Terre, les gens puisaient à même l’énergie de ces plantes avec grande déférence, en ayant le sentiment du sacré et une intention pure ; ils consommaient une petite portion de la feuille cueillie directement sur la plante vivante, selon l’expérience désirée. Une grande variété de ce genre de plantes existait, chacune offrant un don spirituel spécifique ; on n’en faisait jamais mauvais usage et elles ne provoquant aucune dépendance. On enseignait aux petites à s’en servir dès un âge tendre ; du coup, il n’était pas question d’employer ces plantes pour des usages autres que ceux auxquels elles étaient destinées. Les plantes sacrées étaient douées d’une fréquence vibratoire de la cinquième dimension, ou plus encore.

Par ailleurs, on ne fumait pas ces substances pour ensuite les inhaler dans les poumons, comme on le fait avec les équivalents actuels des herbes d’origine, du reste tout à fait différents. L’époque, les utilisateurs ne consommaient qu’une petite portion de la feuille ou une feuille entière, selon l’espèce ; cela suffisait à obtenir les résultats désirés. En outre, on traitait ces végétaux avec le plus grand respect ; il fallait demander l’autorisation des devas de chaque plante pour bénéficier des propriétés de chacune. Toutes croissaient partout en abondance et presque chaque foyer réservait dans son jardin un coin sacré pour la culture de quelques espèces ; elles étaient considérées comme une nourriture de l’âme aussi importante que les aliments destinés au corps.

En vérité, les plantes sacrées étaient porteuses d’une vibration si élevée que, lorsqu’on les absorbait, les propriétés liées à leur vibration élevaient le corps et ouvraient la conscience à des révélations et à des expériences de nature supérieure. Lesdites « herbes » que fume la génération actuelle dans l’espoir d’établir une connexion avec un aspect supérieur en elle ou d’expérimenter d’autres réalités dimensionnelles appelées fix ou « voyages » n’ont rien à voir avec celles qui étaient initialement employées à des fins spirituelles ; ces dernières n’existent plus dans votre réalité tridimensionnelle ; plusieurs espèces ont toutefois été préservées à l’intérieur de la Terre.

Pour comprendre ce qu’il est advenu de cet héritage dont l’humanité a fait libre usage pendant si longtemps, il faut remonter le cours de l’histoire jusqu’au début de l’âge des ténèbres, au moment où les gens ont abandonné leurs pouvoirs au profit de vibrations inférieures et à des puissances autres que leur Soi divin. L’une après l’autre, les civilisations de Gaia ont oublié leur état originel d’ouverture au divin et se sont tournées vers les énergies manipulatrices et tyranniques des ténèbres. Certains êtres incarnés qui, avant de venir sur terre, s’adonnaient aux arts obscures et avaient acquis un vaste savoir à propos d’autres sphères d’existence, devinrent les magiciens sinistres des temps anciens. Ce sont eux qui on d’abord modifié génétiquement la racine des plantes originelles afin d’exercer un contrôle plus grand sur la population en atténuant ses pouvoirs et perceptions spirituels. Le processus eut cours sur une période de temps très longue ; les plantes d’origine furent progressivement détruites ou leurs vibrations abaissées.

Aujourd’hui, ce que vous appelez « drogues récréatives » présente une vibration négative corrompue très éloignée de celle des substances sacrées de jadis. Ce à quoi sont accros nombre de jeunes et d’adultes en ce monde, ce sont des produits qui mènent leurs usagers à des plans inférieurs de la sphère astrale, là où ils sont capturés et attachés par des entités qui ont besoin de leurs énergies afin de survivre ; ces entités sont la cause première des dépendances. Elles naissent des distorsions dans le corps émotionnel des utilisateurs de drogues. Bien réelles, elles existent sous forme de conscience à faible énergie ; il vient un moment où leurs tentatives de s’emparer de l’énergie des humains deviennent de plus en plus agressives. Avec le temps et l’usage, ces entités augmentent en nombre et en puissance dans le champ énergétique de leurs hôtes.

On peut affirmer que votre dépendance est aussi leur « drogue ». Ce concept de la genèse de la dépendance est mal compris ; s’il l’était, rares seraient ceux qui, en votre monde, consommeraient des substances provoquant une dépendance, y compris la cigarette et l’alcool. Avec le temps, les vibrations des plantes qui restaient furent encore modifiées, jusqu’à ce que peu de choix s’offrent à vous aujourd’hui. Il  ne reste qu’un nombre infime de végétaux de basse vibration pouvant modifier l’état de conscience. Au lieu de mener mentalement les adeptes vers des royaumes lumineux lors de leurs voyages multidimensionnels, les drogues actuelles le conduisent vers la vibration inférieure du plan astral, là où la lumière est voilée et la conscience, complètement déformée. Les magiciens funestes ont réussi à modifier les vibrations des plantes primitives de façon à provoquer une déchirure de l’âme et une dissociation plus profonde de la Source.

Les adeptes des drogues récréatives sont, pour la plupart des individus qui perçoivent consciemment ou non le fait d’avoir perdu toute connexion avec leur Soi divin et qui sont alors en quête d’une forme d’union affective avec un aspect plus vaste d’eux-mêmes. Les dépendances résultent du fait que ce désir naturel de l’âme n’est jamais assouvi en se livrant à ce type d’activité. Les drogués finissent par inhaler ou ingurgiter une quantité croissante de substances psycho-actives par besoin ou par désir désespéré de se relier à une partie d’eux-mêmes qui comblerait le vide, ce néant qu’ils ressentent dans leurs tripes. Plusieurs le perçoivent comme une tentative de découvrir à l’extérieur les joyaux, l’amour qui ne résident que dans le Soi et auxquels on accède exclusivement en appréciant le Soi qui vit  l’intérieur et palpite dans le coeur. Je le répète, les substances disponibles à la surface aujourd’hui et susceptibles d’altérer l’état mental et spirituel ne peuvent qu’amplifier le vide, le néant, la solitude de l’âme qui cherche la plénitude hors du Soi.

Si une personne dépend d’une substance à basse vibration pour connaître un état de conscience altéré ou se reconnecter avec le divin, les résultats obtenus deviennent l’illusion la plus trompeuse, le leurre d’un mental-ego tortueux. Saisissez-vous ce point ?

Les herbes que l’on cultive à ce jour et les substances chimiques fabriquées aux fins d’altération des états de conscience sont totalement étrangères à l’âme, aux corps physique, au mental et au corps émotionnel. Elles entraînent dans ces corps des dénaturations que seul le temps pourra rectifier, voire plusieurs vies dans certains cas. Là où régnaient l’amour, l’innocence et la pureté d’intention au départ, au temps où les plantes sacrées avaient préservé leur schéma génétique premier, on rencontre maintenant une négativité qui a pris la forme d’une gigantesque conscience collective d’entités attachées à la drogue qui ravagent la fibre même d la vie et de la conscience. Il est presque impossible désormais de trouver un endroit exempt de ces entités. Ils ‘agit d’un autre complot des frères maléfiques, dot l’intention est d’entraver ou de stopper l’évolution de cette génération tout entière. De vastes groupes de ces créatures attendent une « proie consentante » agglutinés là où les gens se réunissent pour inhaler ou consommer de la drogue.

 Si vous pouviez apercevoir ce que nous voyons de notre point de vue, vous sauriez sans l’ombre d’un doute que quiconque s’adonne aux drogues appelle à lui des dizaines voire des légions, de ces entités diaboliques qui s’accrocheront à lui et le tourmenteront sur le plan affectif pour l’inciter à consommer davantage. Vampires assoiffés, elles rivalisent pour obtenir leur « drogue ». La dépendance ne provient donc pas tant des plantes en soi que des entités qui se fixent à ceux qui les absorbent. Voilà la cause première des tourments reliés à la toxicomanie.

 Ces entités ont l’apparence de serpents de fumée opaque mesurant de deux à cinq mètres de longueur. Elles s’amplifient et s’intensifient sous la forme d’une énergie qui enveloppe les divers corps – physique, émotionnel, mental et spirituel – des consommateurs de drogues, peu importe le mode d’usage. C’est surtout le corps émotionnel qui en subit l’influence, car les entités astrales incarnant cette vibration lui impriment l’envie insatiable d’une quantité croissante de drogues. Ce qui conduit  la plupart du temps à des changements de personnalité et à des dommages psychologiques ; l’âme se dissocie de plus en plus de l’objectif de l’incarnation de son « véritable soi ». Car ceux qui passent leur vie confinés à un tel état d’être auront peut-être à vivre plusieurs incarnations avant de retrouver le niveau de conscience qu’ils avaient en venant à cette vie. Ils auront régressé sérieusement dans leur évolution personnelle.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 35

Le plan d’émergence

 

Gif personnages mini feeNous envisageons plusieurs types de sorties et avons un plan à cet effet. Nous préférerions de beaucoup voir l’humanité vivre avec le cœur en tout temps au lieu d’adopter une attitude d’attente, comme plusieurs le font, histoire de vor i ce qui va se passer. Ayant entendu parler de nous, quelques personnes rationalisent cette théorie et les propos entendus. Elles ont décidé d’y accorder foi quand elles nous verront directement, là devant elles ; notre venue future repose fortement sur l’élévation de l’amour et de la vibration lumineuse en chacun. Nos connexions s’établiront de plusieurs manières. Lorsque le lien du cœur avec nous sera plus stable chez le peuple de la surface alors nous serons plus constamment présents sur le plan physique.

 Notre émergence débutera tout doucement, par des rencontres secrètes avec de petits groupes déjà ouverts à nous et dont le degré de vibration reste dans la quatri7me dimension en tout temps. A mesure qu’un nombre croissant de gens accéderont à leur propre soi divin et à l’amour inconditionnel, les cercles de nos rencontres iront grandissant. Sachez également que ces rencontres n’auront pas lieu dans une vibration de la troisième dimension. Il vous faudra nous rencontrer à mi-chemin dans votre amour et votre vibration lumineuse. Au fil des transformations énergétiques dans votre monde, le processus sera désormais possible pour un grand nombre d’entre vous qui apprécient cet enseignement ; nous avons d’ailleurs constaté une grande ouverture du cœur et reçu un accueil chaleureux et affectueux de la part de la population francophone depuis la publication du premier livre. Sachez que ces gens seront parmi les premiers à participer à ces rencontres clandestines sur le plan physique. Renoncer aux énergies tridimensionnelles déviées et passez aux nouvelles vibrations dans l’amour et la joie. Voilà la clé. Nous attendons votre éveil progressif avec enthousiasme afin de nous unir à vous une fois de plus.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 32

Travailler ensemble

 

Conférence TELOS à Toulouse 

Message d’Ahnahmar

MandalaLa vie est en train de changer et nous en sommes, Adama et moi, vraiment très heureux. Nous savons qui vous êtes et nous veillons à ce que vous réussissiez. Les années à venir sont des années extrêmement intéressantes, extrêmement puissantes parce que vous allez constater que vous n’êtes pas seuls en évolution, d’autres mondes le sont aussi et vous allez en prendre progressivement conscience. C’est pourquoi je rendais hommage à ces êtres présents et qui vivent déjà cet état de conscience et qui aident les autres.

 Alors, chers amis, créez des réseaux autour de disciplines différentes. Réunissez-vous, travaillez, établissez les contacts et formez comme une trame. Aussi, je suis venu vous dire – et confirmer pour certains qui sont déjà en accord – de n’avoir peur de personne. N’ayez peur de rien et osez dire qui vous êtes.

 Nous savons qu’il existe actuellement des lois peu justes dans votre société et qu’elles sont modifiées sans votre accord. Faites attention quand vous votez pour élire une hiérarchie, parce qu’il peut s’ensuivre des conséquences fâcheuses pour vous. Alors, travaillez en ce sens et vous réussirez ; j’en suis extrêmement heureux. 

Chers amis, je rejoins la présence d’Adama et de nos frères lémuriens auprès de vous. Ensemble, nous allons continuer, pendant quelques instants, ce travail sur vos corps, au niveau de vos cellules et dans votre intelligence. 

Soyez heureux, toujours dans la joie. Et n’ayez pas peur de demain, surtout pas. Le monde est en train de bouger et ses règles changent. Bientôt la grande Eglise sera bouleversée. C’est très bien et fort juste. Vous savez, il y a des actes passés aux conséquences graves qu’il  faut tout de même corriger. Je ne dis pas que cela n’a pas été utile, mais il faut savoir à un moment donné, rétablir la vérité. Quand le mensonge existe depuis le commencement, la loi karmique finit toujours par rectifier. Cela est valable pour les églises comme pour chacun. 

Maintenant, pendant quelques instants, soyez dans le recueillement et nous allons agir.

 

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts – page 89.

Ascension et TELOS

 

Conférence TELOS à Toulouse

Message d’Ahnahmar

IMAGE Salutations chers amis. J’ai beaucoup de plaisir à me trouver en votre présence, vous, des êtres sur le chemin, je vous connais. Je sais le parcours que vous êtes obligés de faire, ces changements que vous êtes obligés de vivre. En vérité, vous êtes en train de vous réadapter. Vous allez ver un horizon différent, totalement nouveau et vous ne devez pas avoir peur, en aucune façon. Ayez grande confiance dans ce que vous ressentez. N’obéissez qu’à ce que vous sentez en vous.

 Je sais que vous avez besoin de vivre différemment, de vous ascensionner. Autrement dit, vous avez besoin de comprendre, de vivre. Vous avez besoin de devenir ce que vous êtes totalement en vous-mêmes, avec la compréhension de l’évolution de cette planète mais aussi de l’évolution des autres plans, d’autres vies ailleurs, parce que, véritablement comme cela a été dit, l’univers est en train de bouger et out est en train de se transformer. Vous n’êtes pas seuls à évoluer, d’autres planètes vivent cela. 

Voici 2000 ans, le message christique a été détourné en étant traduit uniquement pour la compréhension humaine. Cela enraya le cerveau dans son fonctionnement global. Le message du Christ était destiné aux êtres spirituels que vous êtes et non à votre identité humaine. Mais les docteurs de la loi et ceux qui leur ont succédé avaient trop soif de pouvoir et il n’était pas question pour eux d’accepter un tel message de vérité sur l’évolution de l’humanité. Ce message, vous l’avez perçu au cours de toutes vos vies à la recherche de l’amour et du Christ et c’est maintenant qu’il s’offre à vous. Faites donc attention à ce que vous vivez, à la manière dont vous comprenez les situations, votre relation avec les autres. Vous vivez de plus en plus une attitude spirituelle et une belle compréhension. C’est le message de votre âme qui se délivre progressivement. Prenez en conscience et vous verrez que travailler sur ce que vous êtes et vos valeurs est totalement initiatique ; c’est le moyen de délivrer votre cerveau de l’emprise humaine. 

Vous savez, votre cerveau est fait pour tisser les énergies de l’âme, c’est-à-dire pour vous permettre d’être conscients de toutes les dimensions et de toutes les autres vies. C’est aussi cela qui va se produire. Vous êtes donc en train de rééduquer votre cerveau et vous l’aidez à acquérir plus de capacité dans les processus de réflexion et dans l’intelligence. Vous devez le nourrir de vos ressentis, mais aussi le stimuler par vos réflexions, vos pensées. Travaillez vos valeurs car chacune d’elles est une clef capable de libérer une énergie. Chacune s’implique dans une alchimie qui élève votre cerveau à de nouvelles possibilités. 

Comprenez-vous qu’il soit si important d’accepter de travailler sur vous-mêmes ? A chacun de vous est offerte la possibilité de se trouver sur la voie qui conduit à l’ascension. 

Chers amis, je rejoins la présence d’Adama et de mes frères lémuriens auprès de vous. Ensemble, nous allons continuer, pendant quelques instants, ce travail sur vos corps, au niveau de vos cellules et dans votre intelligence.

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts – page 83.

123456...8

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...