Sephira Hohmah

  

gifs hiverA l’origine, au commencement de toute chose, il y a la lumière. Et la lumière, c’est le Christ, l’Esprit solaire. Car l’Esprit du Christ se manifeste d’abord dans la séphira Hohmah, la première gloire, le Verbe, dont saint Jean dit dans son Évangile que rien n’a été fait sans lui ; et il se manifeste ensuite sous un autre aspect dans Tiphéreth, le soleil. C’est pourquoi lorsque vous allez voir le matin le soleil se lever, pensez qu’en vous liant à lui, c’est à son esprit que vous vous liez, oui, à l’esprit du soleil qui est l’esprit du Christ, une émanation de Dieu Lui-même. 

 

Vous exposer au soleil, le regarder ne suffit pas; pour entrer véritablement en contact avec la quintessence de sa lumière, il faut que ce soit votre esprit qui puisse se lier à lui, entrer en lui. Au moment où vous vous plongez dans le monde de la lumière, quelques particules de cette lumière pénètrent en vous et vous recevez la révélation de la splendeur divine. 

 

Dans l’Arbre séphirotique, la musique appartient à la séphira Hohmah où règnent les Chérubins. Hohmah est la région du Verbe qui a tout créé, et le Verbe n’est rien d’autre que la musique, les sons et les accords harmonieux qui ont façonné la matière cosmique. Le son modèle la matière et lui donne des formes, et c’est ainsi que par le Verbe, Dieu a façonné la matière informe : «tohou va bohou » comme il est dit dans la Genèse. Il a parlé sur cette poussière cosmique et les formes sont apparues. Sous l’action du Verbe, les Chérubins ont reçu une vibration divine et cette vibration s’est communiquée à toutes les autres créatures à travers l’espace. 

 

Quand vous chantez en choeur les chants mystiques de notre Fraternité, déjà à votre insu vous entrez en liaison avec l’ordre des Chérubins. C’est cette harmonie qui travaille sur vous et fait vibrer les particules de votre être afin de lui communiquer des formes d’une beauté parfaite.  

 

Seul parmi les êtres vivants l’homme possède la parole. C’est grâce à la parole qu’ont fleuri les cultures et les civilisations, et c’est grâce à elle aussi que l’homme peut devenir tout-puissant. La véritable magie, la magie divine, c’est la parole lumineuse, harmonieuse, musicale, la parole qui vient de Dieu, le Christ, le Verbe. Dans l’Arbre séphirotique, le Verbe est la deuxième séphira, Hohmah, la Sagesse, qui est sortie de Kéther. Elle contient tous les éléments, les lettres et les nombres dont Dieu s’est servi pour créer l’univers. Le Christ est le Verbe de Dieu, il est la clé universelle qui ouvre toutes les portes de la vie. 

 

Celui qui travaille sur la parole pour la rendre puissante, vivante, harmonieuse, entre déjà en possession de cette clé. Grâce à elle il peut faire des merveilles, sur lui-même d’abord, puis sur les autres et sur la nature entière. Tel est le devenir extraordinaire qui attend l’être humain: pouvoir agir sur la matière par le Verbe. (23 AOÛT 1998) 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Les vingt-quatre Vieillards

gif arbre Même pour ceux qui ont embrassé la vie spirituelle, il est difficile d’accéder à un niveau de conscience supérieur et surtout de s’y maintenir. Un jour, ils remportent une victoire, et le lendemain ils se laissent un peu aller … Il est presque impossible d’arriver à quelque chose de stable, de définitif. La stabilité, c’est le sommet de l’Initiation, le moment où le disciple peut dire enfin, comme le hiérophante de l’ancienne Egypte: «Je suis stable, fils de stable, conçu et engendré dans le territoire de la stabilité.» Le territoire de la stabilité, c’est la séphira Binah, la région des Vingt-quatre Vieillards. (4 MAI 1998

Ce sont les Trônes, les anges de la séphira Binah, que l’on appelle aussi les Vingt-quatre 

Vieillards qui, d’après la vie que les humains ont menée dans leurs incarnations antérieures, décrètent quelle sera leur destinée dans l’incarnation prochaine. Mais ces décrets sont exécutés par d’autres : les anges des séphiroth Hessed ou Guébourah. S’il faut punir quelqu’un, le faire passer par des épreuves pour lui faire comprendre les vérités qu’il s’obstine à négliger, ce ne sont pas les Vingt-quatre Vieillards qui vont s’en charger, mais ils enverront les anges de Guébourah pour assagir cet individu récalcitrant. Et quand au contraire il mérite d’être récompensé, ce sont les anges de Hessed qui viennent aplanir son chemin et le combler de bénédictions. Chaque hiérarchie angélique a une tâche, une mission bien déterminée : ce sont les Aralim, les anges de Binah qui prononcent le jugement ; les Séraphim, les anges de Guébourah, apportent les épreuves et les punitions, et les Haschmalim, les anges de Hessed, distribuent les bienfaits et les récompenses. (28 JUIIN 2000

Si un être décide de suivre le chemin divin et s’il maintient sa décision sans faiblir, les Seigneurs des Destinées, les Vingt-quatre Vieillards, qui demeurent dans la séphira Binah, sont obligés de constater qu’il parle leur langage, celui de la stabilité, et ils changent les décrets le concernant. Mais ils ne sont pas pressés, ils attendent pour voir combien de temps il persévérera. Et quand ils voient qu’il continue à avancer fidèlement sur la bonne voie, ils sont presque obligés d’écrire une autre page dans sa destinée: ils y font entrer la Providence, c’est-à-dire la Grâce. La Grâce, c’est la séphira Hohmah, celle qui dans l’Arbre séphirotique est immédiatement au-dessus de la séphira Binah. Les Vingt-quatre Vieillards communiquent avec elle, et ils lui transmettent le dossier de la personne avec avis favorable! 

La Providence commence donc avec Hohmah. Les séphiroth précédentes sont sous le règne de la Justice et du karma, mais avec Hohmah, la région du Christ, on entre dans le règne de la Grâce, c’est-à-dire de la liberté. (29 AOÛT 1998

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Séphira kéther et Biinah

 

gif arbre * SEPHIIRA KÉTHER

Les Séraphins sont les anges de Kéther, la première séphira. Ils sont donc les premières créatures à recevoir les émanations divines. Ils sont plongés dans l’océan de la matière primordiale encore en pleine ébullition, et ils boivent à la Source de la lumière, à la Source de l’amour qui est leur unique nourriture. Ils se nourrissent en contemplant le Seigneur, c’est pourquoi ils sont représentés avec des yeux sur tout le corps. Les Séraphins sont la plus parfaite manifestation de l’amour, car l’amour véritable est une contemplation. (21 MAII 1998) 

 

 

* SEPHIIRA BIINAH

La fonction d’une clé, tout le monde le sait, est d’entrer dans une serrure pour ouvrir une porte. Ces symboles de la clé et de la serrure se retrouvent dans tous les domaines de l’existence. Partout il y a des clés et des serrures pour ouvrir des portes, oui, car partout il y a une matière que l’esprit doit pénétrer, ouvrir, pour en révéler les richesses. 

 

Les kabbalistes enseignent que celui qui a parcouru les 32 voies de la sagesse parvient à ouvrir  les 50 portes de Binah. Binah, c’est la Mère Divine, la matière primordiale, la plus pure, la plus subtile. Et le Père Céleste est la clé qui ouvre les serrures de la matière. Pour celui qui sait comment l’ouvrir, cette matière offre des ressources inépuisables. C’est, dans un sens, ce que font les savants atomistes: ils sont arrivés à ouvrir une porte dans la matière, et cette puissance fantastique qu’ils ont ainsi libérée peut tout brûler. Ils ont trouvé une clé qui leur permet de réaliser la fission de l’atome, mais ils ne savent pas encore s’en servir correctement pour le bien de l’humanité. C’est grâce à l’esprit, la seule vraie clé, qu’ils parviendront à ouvrir les serrures de la matière et à libérer ses puissances cachées. (3 NOVEMBRE 2001

 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Les séphira expliquent

 

papillonLa Sainte Trinité a sa place sur le piller central de l’Arbre séphirotique : le Père est dans Kéther,  le Fils dans Tiphéreth, et le Saint-Esprit dans lésod. Le Père est la Vie, le Christ la Lumière, et le Saint-Esprit l’Amour. Et comme à chaque séphira correspond une partie du corps, c’est à Iésod que correspondent les organes génitaux. Le Saint-Esprit a beaucoup de relations avec l’amour, et quand on dit que Jésus a été «conçu du Saint-Esprit», cela veut dire conçu dans un état de conscience d’une pureté parfaite. Celui qui est venu annoncer cette conception à Marie est l’Archange Gabriel. Pourquoi? Parce que c’est l’Archange qui gouverne la région de lésod. 

 

Pourquoi n’est-ce pas un autre Archange, mais Gabriel qui a été choisi pour apporter cette nouvelle à Marie ? C’est trop clair quand on a étudié la Kabbale. La venue de Gabriel est très parlante, très significative quand on connaît les vertus et les fonctions des séphiroth. 

(25 MARS 1998) 

 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

 

Etudier l’Arbre Séphirotique

Pour nous guider dans notre travail spirituel et nous indiquer le chemin à suivre, nous avons besoin d’une méthode. Pour moi, la meilleure méthode qui existe est l’étude de l’Arbre  séphirotique, l’Arbre de la Vie, c’est pourquoi j’insiste pour que vous appreniez à en approfondir tous les aspects. 

Avec Malhouth, vous concrétisez les choses. 

Avec lésod, vous les purifiez. 

Avec Hod, vous les comprenez et les exprimez. 

Avec Netsah, vous leur donnez la grâce. 

Avec Tiphéreth, vous les illuminez. 

Avec Guébourah, vous luttez pour les défendre. 

Avec Hessed, vous les soumettez à l’ordre divin. 

Avec Binah, vous leur donnez la stabilité. 

Avec Hohmah, vous les faites entrer dans l’harmonie universelle. 

Enfin, avec Kéther, vous posez sur elles le sceau de l’éternité. (14 NOVEMBRE 1998) 

Etudier l'Arbre Séphirotique dans L'ARBRE DE VIE 220px-Tree_of_KnowledgeIl ne faut pas interpréter la création du premier homme telle qu’elle est rapportée dans les Livres sacrés comme la création des êtres humains que nous sommes. Et sur ce sujet c’est la Kabbale qui nous donne des éclaircissements. Ce premier homme, la Kabbale le nomme Adam Kadmon,  ce qui signifie « homme (Adam) primordial (Kadmon) ». Adam Kadmon est le premier être créé par Dieu, l’Homme cosmique dont le corps est formé des constellations et des mondes. Et Dieu est au-delà de l’univers créé.

Dans la Kabbale, l’univers est symbolisé par l’Arbre de la Vie formé des séphiroth Kéther, Hohmah, Binah, Hessed, Guébourah, Tiphéreth, Netsah, Hod, Iésod et Malhouth. C’est cet Arbre de la Vie, l’Arbre séphirotique, qui représente le corps d’Adam. Kéther est sa tête. Hohmah est son (il droit et la partie droite du visage. Binah est son (il gauche et la partie gauche du visage, Hessed le bras droit, Guébourah le bras gauche, Tiphéreth le coeur et le plexus solaire, Netsah la jambe droite, Hod la jambe gauche, Iésod les organes génitaux et Malhouth les pieds. Adam Kadmon est l’archétype cosmique dont nous sommes une cellule, un reflet. (26 DÉCEMBRE 2001) 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Les différents Séphira

 

Les différents Séphira dans L'ARBRE DE VIE 220px-Grizzly_Giant_Mariposa_GroveL’Arbre séphirotique est une représentation des différentes régions de l’univers, mais il est aussi une représentation des différentes régions psychiques de l’homme, et c’est dans ce sens qu’il nous permet de comprendre l’itinéraire que l’on doit suivre si l’on veut avoir accès au monde invisible. La première séphira, en commençant par le bas, est Malhouth, et elle représente le plan physique, la terre. En quittant Malhouth, on quitte le plan physique pour entrer dans le plan psychique, lésod, la région de la lune. lésod est le commencement de la vie psychique, et en cela elle représente un progrès par rapport à Malhouth. Mais la vie psychique est faite d’abord de régions brumeuses, de formes vagues et indéterminées, c’est la partie inférieure de lésod qui n’a pas été encore visitée par la lumière de Tiphéreth : le soleil. Il faut donc traverser rapidement cette région pour aller au-delà, jusqu’à découvrir le monde de la lumière, la raison, l’esprit, car c’est là que commence le véritable travail. (7 FÉVRIIER 1999) 

 

Kéther : la Couronne 

Hohmah : la Sagesse 

Binah : l’Intelligence 

Hessed : la Grâce 

Gébourah : la Force 

Tiphéreth : la Beauté 

Netsah : la Victoire 

Hod : la Gloire 

Iésod : le Fondement 

Malhouth : le Royaume. 

 

Apprenez à méditer sur les dix séphiroth, l’Arbre de la Vie, en ayant conscience que cet Arbre est en vous, et que la seule activité qui vaille la peine est de le faire croître, fleurir et fructifier. Combien de temps il vous faudra avant de devenir réellement cet Arbre de vie, cela ne doit pas vous préoccuper. Des milliers de fois peut-être vous devrez revenir sur cette image et la vivifier, jusqu’à ce que ces dix séphiroth qui sont inscrites en vous commencent à vibrer et que votre être intérieur soit éclairé par toutes les lumières de l’Arbre de la Vie. (3 JANVIIER 1998) 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Les Séraphins

 

angeDans l’Apocalypse, saint Jean rapporte comment il fut transporté en esprit devant le Trône de Dieu. «Autour du Trône se tenaient quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière ; le premier était semblable à un lion, le second à un taureau, le troisième à un homme et le quatrième à un aigle.» 

 

Ces quatre êtres vivants sont les Séraphins, qui se tiennent devant le Trône de Dieu. Ils représentent les quatre principes de la matière, les quatre éléments: le feu (le lion); la terre (le taureau) ; l’air (l’homme) et l’eau (l’aigle). Les Séraphins sont les anges des quatre éléments. On peut donc dire que les racines de la matière sont en Dieu, dans la séphira la plus haute : Kéther. Mais il ne faut pas se laisser tromper par les mots: à ce degré de pureté, la matière est presque indissociable de l’esprit. (30 JUIIN 1998) 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Les Anges

 

Les Séraphins, les Chérubins et les Trônes appartiennent à la Triade divine Kéther, Hohmah et Binah. Ils sont donc en contact direct avec Dieu, et c’est à travers eux que les Dominations, les Puissances et les Vertus reçoivent les émanations divines qu’elles transmettent aux hommes et, encore plus bas, aux animaux, aux plantes et aux minéraux. 

 

Les Séraphins sont les esprits de l’Amour divin. 

Les Chérubins sont les esprits de la Sagesse divine. 

Les Trônes sont les esprits de la Puissance divine. 

Les Dominations, les Puissances, les Vertus sont un premier reflet de cet amour, de 

cette sagesse et de cette puissance. 

 

angeAu-dessous, les Principautés, les Archanges et les Anges en sont un deuxième reflet. Et c’est à nous maintenant de faire des efforts pour devenir le troisième reflet de cette perfection divine, en apprenant à travailler avec tout l’amour de notre coeur, avec toute la lumière de notre intellect et avec toute la force de notre volonté. (25 SEPTEMBRE 1998) 

 

 

Rien au monde ne possède une valeur supérieure ou égale à la vie. Alors, conservez et protégez votre vie. Il y a eu dans l’histoire des hommes et des femmes qui ont donné leur vie pour sauver les autres, pour défendre certaines idées. Oui, et c’est dans ces cas seulement qu’on a le droit de sacrifier sa vie. Des saints, des prophètes, des Initiés ont eux aussi donné leur vie pour une idée, pour la gloire de Dieu, et non seulement ils n’ont rien perdu, mais ils ont ensuite reçu une vie nouvelle, encore plus riche, encore plus belle, parce qu’ils s’étaient sacrifiés pour le bien. Mais en dehors de ces cas, chacun doit garder, préserver sa vie, la purifier, l’intensifier, l’illuminer, car elle est la source, le point de départ de tous les autres développements dans les plans physique, affectif, mental. La véritable résurrection commence par un travail sur la vie. Au commencement, il y a la vie, et c’est ensuite que viennent la sagesse, l’amour, la beauté, etc… 

 

Comme autant de rameaux sur l’arbre primordial de la vie. (15 AVRIIL 2001) 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Atteindre les initiés

 

Atteindre les initiés dans L'ARBRE DE VIE 220px-Tilia_cordata_60En prenant de plus en plus conscience de l’existence des anges, des archanges et de toutes les hiérarchies angéliques, vous vous imprégnez de leurs vertus, vous vous vivifiez, vous vous éclairez et vous enrichissez votre monde intérieur. Mais en même temps vous devez rester très modeste, en sachant que beaucoup de ces entités seront encore pour très longtemps hors de votre portée. Commencez par chercher à atteindre les saints, les Initiés, les grands Maîtres dont la mission est de s’occuper des humains. Ensuite, vous pouvez vous élever encore pour essayer d’atteindre les Anges, car les Anges sont les plus proches des hommes, ils les écoutent, les aident, les exaucent. Vous pouvez aussi essayer d’invoquer les Archanges… Mais n’essayez pas d’aller au-delà. Les mondes sont innombrables dans l’espace infini et les hiérarchies angéliques supérieures qui ont d’autres travaux à exécuter très loin dans l’espace, ne sont pas en relation avec les humains. Vous devez connaître l’existence de ces hiérarchies supérieures, vous pouvez même les invoquer, tout en sachant que pour obtenir des résultats par la prière et la méditation, vous devez vous adresser à des entités plus proches de vous. (25 AVRIIL 1998) 

 

Entre l’homme et Dieu existe toute une échelle de créatures extrêmement évoluées que la religion chrétienne appelle les Hiérarchies angéliques. Ce sont, en commençant par le sommet, les Séraphins, les Chérubins~, les Trônes, les Dominations, les Puissances, les Vertus, les Principautés, les Archanges, les Anges. Toutes ces Hiérarchies sont comme des transformateurs des puissances qui émanent du Créateur. Les Chérubins et les Séraphins, les plus proches du Seigneur, représentent son Amour et sa Sagesse. Cet Amour et cette Sagesse descendent en passant successivement à travers les autres hiérarchies, les Trônes, les Dominations… jusqu’aux Anges qui nous les transmettent sous forme de vie. Oui, ces énergies que nous recevons et qui font que nous sommes vivants, nous sont transmises par les Anges. 

 

Vous devez méditer sur les transformations de la quintessence divine à travers cette succession d’êtres qui s’échelonnent du Trône de Dieu jusqu’à nous. Et dans cette construction parfaite qu’est l’univers, chaque planète est aussi un transformateur spécial. Comme dans notre corps, où chaque organe envoie des énergies à un autre organe après les avoir transformées. Car ce sont les mêmes phénomènes que l’on retrouve dans l’homme et dans l’univers. (22 MAII 2000) 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

L’Arbre De Vie – Omraam

gifs arbres et feuillesTant qu’ils n’apprendront pas à se lier consciemment par leur âme et leur esprit aux forces lumineuses de la nature, les humains se sentiront désorientés, angoissés, dans le vide. On ne peut aider un être humain qu’en lui donnant la lumière, la vraie connaissance. Quand cette lumière vient, elle lui montre qu’il est lié à l’immensité, à l’éternité, qu’il peut communier avec les forces cosmiques, qu’il peut transformer sa vie. Et alors la certitude et la joie l’accompagnent. 

On ne peut aider les humains à résoudre leurs problèmes physiques et psychiques qu’en les instruisant de leur véritable nature, en leur montrant comment ils sont liés à l’arbre de la vie et comment ils peuvent y puiser des forces pour travailler et se transformer. (28 JUIILLET 1995)

 L’étude de l’Arbre séphirotique, l’Arbre de la Vie, donne une vue très claire du travail spirituel à réaliser, et c’est une méthode qui peut vous accompagner tout au long de votre existence.Suivez-la, votre pensée cessera de vagabonder au hasard et vous recevrez des bénédictions au fur et à mesure que vous arriverez à avancer dans cette voie. En revenant souvent sur l’Arbre séphirotique, vous allumerez des lumières en vous, et ces lumières non seulement vous éclaireront, mais elles vous purifieront, vous renforceront, vous vivifieront et vous embelliront. Peut-être ne comprendrez-vous jamais parfaitement cette figure, et à plus forte raison n’arriverez-vous pas à réaliser les vertus et les puissances qu’elle représente, mais elle sera là comme la représentation d’un monde idéal qui vous tirera toujours vers le haut. (31 OCTOBRE 1998) 

Parce qu’elles vont à l’église ou récitent des prières, beaucoup de personnes croient entrer directement en relation avec le Seigneur. Comme si c’était si facile!… Pour prétendre toucher directement le Seigneur, il faut vraiment ne pas savoir qui Il est! Je ne dis pas qu’on n’arrive pas à atteindre quelque chose de Lui, mais en tout pas ce n’est certainement pas Lui en personne. Entre nous et le Seigneur, il y a tout un chemin à parcourir, un espace tellement vaste qu’il est impossible à concevoir; et cet espace n’est pas vide, il se compose de régions habitées par des entités spirituelles. Toutes les religions ont mentionné d’une façon ou d’une autre l’existence de ces régions et de ces entités. 

La tradition chrétienne, qui reprend la tradition juive, enseigne l’existence de neuf ordres angéliques: les Anges, les Archanges, les Principautés, les Vertus, les Puissances, les Dominations, les Trônes, les Chérubins, les Séraphins. Ces ordres angéliques sont chacun un aspect de la puissance et des vertus divines. Pour notre bon développement spirituel, il faut que nous connaissions l’existence de ces entités célestes, car elles sont pour nous comme des phares sur notre route. (5 DÉCEMBRE 1998)  Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Moïse et l’arbre de vie

 

gifs arbres et feuillesLorsque dans le livre de la Genèse Moïse parle de l’arbre de vie qui se trouvait dans le jardin d’Éden il s’agit évidemment d’un symbole. Cet arbre de vie représente notre univers, et les fruits de cet arbre les qualités et les vertus des constellations zodiacales. Ce sont, dans l’ordre: le Bélier, l’activité; le Taureau, la sensibilité et la bonté ; les Gémeaux, le goût de l’étude ; le Cancer, la perception du monde invisible; le Lion, la noblesse et le courage; la Vierge, la pureté; la Balance, le sens de l’équilibre cosmique; le Scorpion, la compréhension de la vie et de la mort ; le Sagittaire, le lien avec le Ciel; le Capricorne, la domination de soi; le Verseau, la fraternité et l’universalité; les Poissons, le sacrifice. Voilà les qualités des fruits de l’arbre de vie que Dieu avait donnés en nourriture à Adam et Ève, et c’est de ces fruits que nous devons nous aussi nous nourrir. (9 JANVIIER 2004) 

 

Binah est la première séphira sur le pilier gauche de l’Arbre séphirotique, le Pilier de la Rigueur, qui représente le principe féminin dans la création. Dieu s’y manifeste sous le nom de Jéhovah. C’est Lui, le Dieu terrible qui s’est révélé à Moise. Tout l’Ancien Testament retentit de ses colères, de ses menaces et des malédictions qui devaient frapper les humains jusqu’à la quatrième génération. Vous vous demandez: « Mais comment ce Dieu terrible peut-Il être une puissance féminine ? » 

 

Parce que cette puissance féminine représente en réalité la nature. Vous comprendrez mieux cette idée si vous réfléchissez à ce qu’est réellement la nature : une mère implacable. La nature a créé des lois, et si vous les transgressez, vous êtes puni d’une façon ou d’une autre; et même, par voie de conséquence, cette punition frappera vos enfants et vos petits-enfants. Prenons un exemple parmi les plus connus : l’alcoolisme. Celui qui fait des excès d’alcool non seulement porte atteinte à sa santé physique et psychique, mais il transmet à sa descendance une hérédité chargée. Il en est de même pour d’autres excès, pour d’autres transgressions. Voilà, c’est clair. (9 OCTOBRE 1999) 

 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov dans Les Anges et l’Arbre de Vie. 

Essénien aujourd’hui

 

arbre, écolo,gifLorsque l’on prononce le mot  » Essénien « , on a l’habitude de désigner une fraternité spirituelle contemporaine du Maître Jésus, entourée de mystères. On attribue à cette belle communauté, à ce peuple, de grandes qualité d’âme, une bonté et une ouverture d’esprit, un respect de la vie sans pareils.  

En établissant quelques recherches, on découvre vite que la Tradition Essénienne, au sein de laquelle le Maître Jésus a été formé et initié, commence avec Énoch, le premier Maître et prêtre du Très-haut sur la Terre. La tradition Essénienne a donc été préservée dans une lignée ininterrompue de Énoch jusqu’à Jésus. 

Ensuite, les livres d’histoire effacent les Esséniens de la marche du temps et déclarent que ce  » peuple du passé  » n’est plus, qu’il s’est éteint pour toujours. Le mot  » Essénien  » devient alors synonyme de  » légende  » entre rêve et idéal brumeux. En réalité, il n’en est rien. La lignée Essénienne fut perpétuée par le Maître St Jean et par toute une lignée de Maîtres fidèles. La Flamme des origines est restée vivante sur la Terre et l’Alliance de Lumière a été renouvelée au fil des époques par les envoyés de l’Amour. Les Bogomiles et les Cathares étaient de ceux-là. Le Maître Peter Deunov, Omraam Mickaël Aivanhov, Rudolf Steiner… étaient également de vivants maillons de cette chaîne de Lumière, gardienne du Sacré. Les Esséniens ont réapparu sous de nombreux noms au fil des siècles, pour tenter de fleurir à nouveau le cours du temps.   

Seuls ceux qui étaient amoureux de la Vérité, seuls ceux qui cherchaient véritablement à vivre avec leur âme ont pu les approcher.  

Aujourd’hui, ce peuple fidèle à l’Amour, qui a dû rester discret pendant longtemps, se lève avec force. Il lance un appel à tous ceux qui se reconnaissent en lui, pour dire que les Esséniens n’appartiennent plus au passé, mais au Présent. Pour clamer haut et fort que l’Alliance de Lumière est de nouveau vivante sur la Terre, comme l’avaient annoncé les Maîtres du passé.  

Elle est vivante pour qui saura la reconnaître, l’approcher et la goûter. 

Le Maître du Présent qui actualise cette lignée de hauts Initiés dépositaires de la Science Essénienne est Olivier Manitara. Il ne s’est pas arrogé le titre de représentant de la Nation Essénienne sur la Terre, mais en a reçu l’autorité sur les plans visibles et invisibles, de par ses nombreuses Initiations et sa vie entièrement consacrée à son Idéal. 

N’en déplaise aux historiens, les Esséniens n’appartiennent plus au passé. La Flamme de leur cœur brille à nouveau  et le chant de leur âme fait vibrer une fois de plus le temple du Monde. 

Pour en savoir plus : www.oliviermanitara.org 

clic La Ronde des Archanges ( témoignage ) 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...