Il n’y a pas de plus, il n’y a pas de moins

 

Seul un esprit infantile se compare à ce qui est et à ce qui devrait être. Un esprit mûr ne compare pas, ne mesure pas. Je ne sais pas si jamais vous vous êtes regardé vous-même pour constater comment vous vous comparez à une autre en disant : « il est tellement beau, il est si intelligent , si habile, si éminent : moi je ne suis rien du tout et j’aimerais tellement être comme lui »

Ou bien encore : « comme elle est belle, comme elle est bien faite. Elle a un esprit vraiment intelligent, séduisant, bien supérieur au mien ». Toujours nous pensons et nous fonctionnons dans un mode de comparaison et de mesure. Et si jamais vous vous êtes examiné, peut-être que vous vous êtes dit :« maintenant plus de comparaison, plus de comparaison avec n’importe qui, même pas avec l’actrice la plus prestigieuse ». Voyez-vous, la beauté ne se trouve pas dans l’actrice, la beauté est une chose totale, qui n’est ni dans le visage, ni dans la taille, ni dans le sourire, mais là où il y a une qualité de compréhension totale, la totalité de son être ; quand c’est là ce qui apparaît, là est la beauté. Voyez la chose en vous-même, s’il vous plait, essayez, ou plutôt faites-le.

scorpion

Quand on se sert du mot « essayer », vous savez qu’un tel état d’esprit est déplorable et bête ; quand il a dit :« j’essaye, je fais des efforts » , c’est le symptôme d’un esprit essentiellement bourgeois qui mesure, qui a le sentiment de faire un peu mieux chaque jour. Donc découvrez par vous-même si vous êtes capable de vivre non pas théoriquement, mais vraiment sans comparer, sans mesurer, sans jamais évoquer les mots « mieux » et « plus ». Voyez alors ce qui se passe. Seul un esprit mûr ne gaspille pas son énergie et un tel esprit peut vivre une vie très simple. J’entends une vie d’une simplicité réelle, non pas la simplicité de l’homme qui ne prend qu’un repas par jour et qui ne porte qu’un pagne – çà c’est de l’exhibitionnisme – mais un esprit qui se refuse à mesurer et qui, par conséquent, ne gaspille pas son énergie.

….Nous gaspillons notre énergie et cette énergie vous en avez besoin si vous vous proposez de comprendre la manière monstrueuse dont nous vivons, et il faut que nous le comprenions, c’est la seule chose que nous ayons, et non nos dieux, nos bibles, nos Gita, nos idéaux. Ce que vous avez, c’est cette chose là, le tourment quotidien, l’anxiété quotidienne. Et s’agissant de le comprendre, il vous faut être en contact intime avec elle, qu’il n’y ait aucun espace entre vous-même, l’observateur, et cette chose observée, c’est à dire le désespoir, etc. ; et, pour cela, il vous faut disposer d’une énergie immense, d’un élan total.

Si vous disposez de cette énergie qui ne se dissipe pas – quand cela vous arrive vous pouvez comprendre ce que c’est que de vivre. Il n’y aura alors aucune peur de la vie, de l’élan de la vie. Savez-vous ce que c’est qu’un élan ?

C’est une chose qui n’a ni commencement ni fin, et par conséquent, ce mouvement, en lui-même, est la beauté, la gloire. Vous me suivez ?

Donc la vie c’est cet élan, et pour le comprendre, il faut qu’il y ait liberté et énergie. Comprendre la mort, c’est comprendre quelque chose qui est en rapport très étroit avec la vie. Vous savez, la beauté (il ne s’agit pas de tableaux, ou d’une personne, ou d’un arbre, ou d’un nuage, ou d’un coucher de soleil), la beauté ne peut pas être séparée de l’amour ; et là où il y a amour et beauté, il y a la vie et il y a aussi la mort. On ne peut pas séparer l’une de l’autre. Dès l’instant où vous les séparez, il y a conflit et le rapport qui les relie disparaît. Nous avons regardé, pas en grand détail ni très largement peut-être, mais nous avons regardé la vie.

Donc quand on comprend ce que c’est que de vivre, c’est à dire quand on comprend la jalousie, l’anxiété, la culpabilité, le désespoir, et quand on est au-delà et au-dessus de toutes choses, la vie et la mort sont très proches l’une de l’autre. Vivre alors, c’est mourir. Vous savez, si vous vivez selon les souvenirs, les traditions, dans l’idée de ce que vous « devriez être », vous ne vivez pas vraiment. Vous vivez non pas dans un monde fantastique de concepts, mais vous vivez vraiment, non pas selon les Védas, les Upanishad qui n’ont pas de substance ; mais ce qui a de la substance, c’est votre vie de tous les jours, c’est la seule chose que vous ayez, et faute de la comprendre, jamais vous ne comprendrez l’amour, la beauté et la mort.

Extrait du texte de krishnamurti issu de « La Liberté »

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

A la rencontre du souffle de HE

 

HE le souffle de vieMille soleils s’allument dans les cellules, et l’intensité de l’union augmente d’instants en instants….

Il n’ya plus de limites. La vie circule librement et se joue de l’illusion des frontières. Le corps de l’homme ne s’arrête pas à ses pieds ou aux limites de sa peau. Il se prolonge dans le sol, dans l’air qu’i respire. Il est souffle de Vie. Il pénètre dans les arbres et ressent avec précision l’intensité secrète sous la rude écorce, la chaleur du soleil sur les feuilles sensibles, la sève qui circule dans les branches et les troncs, jusqu’aux racines les plus profondes qui s’entrelacent et se perdent dans la terre humide.

Il est la pierre, immobile et sage, qui ne comprend pas le temps comme le comprennent les hommes, spectatrice du tumulte des ères, mémoire du monde… Il est la fleur fragile qui offre sa beauté et sa fragrance en hommage à l’astre du jour qui sait la contempler. Il comprend leur dialogue secret.

Il est le vent, qui enlace la terre dans son éternel voyage. Il perçoit les énergies spécifiques à chacun des continents et les unit dans sa ronde. Il soulève et emporte avec lui les sables du désert, le pollen des fleurs, la poussière des villes, les embruns de l’océan… Il se fait messager des paroles d’amour ou d’espoir, il apporte la bonne nouvelle aux cœurs qui l’entendent. Il est tour à tour la brise légère qui sèche les larmes et écarte les nuages, et la colère de l’ouragan qui s’abat sur les tours de Babel.

Il est l’oiseau qui niche dans les falaises ou dans les arbres, l’aigle qui survole les montagnes; Il est l’éléphant qui pénètre la sagesse de la Terre. Il est le fauve affamé et la proie sacrifiée. Il suit le cours joyeux des multiples ruisseaux qui se rejoignent dans la rivière, et éprouve la majesté tranquille des grands fleuves ; il s’émerveille de l’incroyable profusion de vie qu’il découvre dans les profondeurs des océans.

Il est l’Ame du monde, la vie puissante et éternelle qui appelle l’humanité à plonger en conscience dans le Chant Unique. Non, l’homme n’est pas le cancer qui ronge la terre-mère. Il est un enfant maladroit, inconscient de ce qu’il fait, des souffrances qu’il provoque. Oui, sa Mère lui pardonne. Mais il est temps ! Il est temps qu’il se souvienne et redresse la terrible trajectoire qui le mène à l’abîme. Et quel amour vient vers lui. Que de voix soufflent à son oreille pour lui rappeler l’heure du rendez-vous. Des mains de lumière se tendent vers son cœur affligé. Le Chevalier a maintenant foi en l’homme, et son âme le proclame, en unité avec l’Ame du monde…

Quand il reprend conscience de son corps, c’est d’une manière pour toujours différente de ce qu’il connaissait. Le souffle qui soulève sa poitrine lui rappelle qu’il inspire le même air que tous ses frères et sœurs, de toute race et de toute couleur. C’est cette vie commune qui pénètre intimement pour nourrir son sang. Et lorsqu’il rend au monde le flux subtil qui sort de sa bouche, sa pensée accompagne la partie de lui qui s’élance dans l’atmosphère qui entoure la planète. Il perçoit sous ses pieds le cœur qui bat dans la Terre. Tout ce qu’il vit fait partie de lui !

Mais qu’elle est donc cette rencontre avec le souffle de HE ?

HE – LE SOUFFLE DIVIN (lettre hébraïque) : Il est éternel et existait bien avant la création des mondes. Il est partout et en tout. Toute vie s’en nourrit. Il permet à la voix de s’exprimer, il a le pouvoir de communiquer, il est l’âme du monde et le mouvement tout entier.  Cette lettre, manifeste la face féminine de DIEU. Unie à YOD et VAV, elle manifeste la face masculine (YOD-HE-VAV-HE) – Le chant est une des plus subtiles expressions des humains car il a le pouvoir de communiquer avec les plans supérieurs. Il peut apaiser, soulager et même guérir. Emettre un chant en conscience, c’est offrir une prière. Sans le souffle, ces vibrations au pouvoir divin, ne pourraient évoluer dans l’espace.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

Les offrandes ont un langage

 

Nous vous dévoilons un enseignement qui était pratiqué dans les temps anciens de manière très intense mais qui s’est perdu au fur et à mesure que la dimension intellectuelle des êtres humains s’est développée. Certes, les mots sont toujours présents mais leur application s’est perdue au fil des temps. Heureusement quelques êtres perpétuent cette tradition. Le mot offrande est l’équivalent du pardon car si vous séparez le mot pardon en deux syllabes vous obtenez « par don ». Les offrandes sont une manière de pardonner car le pardon tel qu’il est enseigné par différentes religions ou différentes philosophie est très difficile à accomplir pleinement dans la troisième dimension. Quelqu’un vous a fait quelque chose vous décidez de lui pardonner, vous vous sentez bien, vous êtes heureux, vous êtes joyeux et vous vous sentez libéré. Le lendemain, la même personne ou une autre personne vous fait le même coup.

offrandes

Quelle sera votre réaction?

Certainement, la grande majorité du temps, la réaction en sera une plutôt négative, de colère, d’irritabilité, de haine ou de désir de vengeance.

Où est passé le pardon? Où est passé votre bonne humeur et votre joie?

Force d’admettre que vous n’aviez point pardonné. Maintenant, nous vous parlerons des offrandes. Dans tous les grands courants religieux, dans tous les courants philosophiques et surtout dans les rituels tribaux, il y a le processus des offrandes. Par exemple, les bouddhistes offrent un fruit sur une base régulière à leur Dieu. La tradition amérindienne veut que lorsqu’un être tue un animal, abat un arbre ou prélève quoi que ce soit dans la nature, qu’il laisse une pincé de tabac en guise d’offrande.

Lorsque les rois mages sont allés à la rencontre de Jésus naissant, ils ont fait des offrandes d’or, d’encens et de myrrhe. Et certes, une tradition catholique veut que lorsque vous vous présentez à l’église pour une célébration que vous fassiez une offrande monétaire. Par offrandes et par la pratique que vous en ferez, nous ne parlons point d’offrandes monétaires ou d’offrandes matérielles. Nous parlons plutôt d’offrir tout ce que vous vivez car à chaque fois que vous avez la conscience et la présence d’esprit d’offrir, vous créez un contact conscient avec Dieu.

Certes, ce processus d’offrandes place chaque être humain sur un pied d’égalité. Ces offrandes donnent l’opportunité à chaque être humain de faire preuve de générosité, de don de soi. Car, si les offrandes devraient être matérielles ou monétaires, certes le milliardaire dans ce cas aurait sa place immédiatement à côté de Dieu et le démuni irait directement en enfer. Ceci serait très inéquitable. Comme la justice divine est plus précise que le rayon laser, peu importe si vous êtes milliardaire ou si vous êtes en train de mourir de famine, il vous est possible d’offrir ce que vous vivez, d’offrir vos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, positives ou négatives.

Donc, de cette manière, il est possible pour chaque être humain d’offrir. Ce sont ces offrandes qui sont enregistrées dans les sphères spirituelles supérieures car certes, il peut t’y avoir un karma à être milliardaire tout comme ceci peut être un dharma. Par karma, nous entendons des conséquences qui sont vécues de manières désagréables et par dharma, nous entendons des conséquences vécues de manières agréables. Donc, pour un, avoir de l’argent peut être un karma. Tout comme pour celui qui meurt de famine, il est entrain d’épurer un karma. Les karmas grâce aux offrandes deviennent des dharmas pour le futur. C’est ainsi qu’il est demandé à chaque être humain d’accepter chaque expérience qui est vécue et soyez assurés que celui qui est cristallisé dans le positif ou dans le négatif, sera heurté jusqu’à temps qu’il fasse preuve d’une ouverture spirituelle.

Donc, si vous êtes devant une fleur qui vous offre ses couleurs et son parfum subtil, vous pouvez établir un contact conscient et offrir. Si vous êtes devant une situation dont vous vivez difficilement vous pouvez aussi l’offrir. Vous pouvez vous offrir dans un lâchez prise, dans un abandon complet et dans un processus de foi. Mais tant que vous tentez de contrôler vous n’offrez rien. Vous pouvez offrir et si la peur est suffisamment intense, vous reprenez la situation car vous vous imaginez le scénario le plus pessimiste sur l’écran intérieur de votre conscience et vous avez peur que ces résultats arrivent. Offrez de nouveau et continuez à offrir jusqu’à temps que vous n’y pensiez plus. Nous répétons qu’à chaque fois que vous offrez, vous établissez un contact conscient avec Dieu.

Chaque être humain s’incarne pour développer sa conscience. C’est ainsi que par le processus des offrandes, vous développez la foi et certes, il est fortement déconseillé d’offrir quelque chose dans le but d’obtenir un retour précis. Nous vous mettons en garde dès maintenant que le résultat vous sera très désagréable car il vous est demandé d’avoir la foi dans la troisième dimension. Offrez et dans cet abandon total vous acceptez par anticipation. Vous pré-autorisez l’expérience que vous aurez à vivre en lien avec l’offrande et certes si vous êtes habités par des scénarios pessimistes, ceux-ci n’ont d’égal que l’estime que vous avez pour vous-même. Celui qui porte une faible estime de lui-même craint les punitions de Dieu. Hors, chers amis, il n’en est rien de tout ceci car Dieu n’est pas là pour punir ou pour récompenser. Il vous aime inconditionnellement. Les fruits de vos comportements, de vos paroles sont issus de vos pensées. La qualité de celles-ci est très importante.

Vous croyez pouvoir tromper les êtres humains avec vos pensées. Vous pourrez faire ceci pendant quelques mois ou pendant quelques années mais sachez que chacune de ces pensées est entendue par l’intelligence universelle. Après un certain temps, vous ressentirez le poids de ces pensées, paroles et comportements inadéquat en tant que nourriture spirituelle. C’est ainsi que vous aurez à récolter les fruits de vos pensées. Ceci est une bonne chose que la justice divine soit présente car, les êtres humains ne seraient point incités à demeurer dans la voie de leur esprit.

Nous vous invitons à offrir le plus souvent possible pour permettre ce contact conscient. Nous vous suggérons d’expérimenter à fond et par la suite, vous serez en mesure après un certain temps dans la pratique juste des offrandes de constater que vous portez plus de conscience, que votre estime de vous-même se porte mieux, que les peurs ont diminué. Ceci est tout à fait normal car la foi et la confiance sont aux antipodes des peurs, des inquiétudes des soucis, des tracas et des insécurités. Mais ils sont tout de même reliés par un vase communiquant. Autant vous diminuez les peurs autant vous augmentez votre estime et votre confiance en vous-mêmes ainsi que la foi en Dieu et la confiance en la vie. Chacun d’entre vous êtes un cadeau. Offrez-vous dans toute votre splendeur.

Les Entités de Lumière

SOURCE : Daniel Miron et Julie Chrétien http://www.jeandedieu.ca/jeandedieu/

Réunissons nos différences

Plus il y aura de personnes ayant vécu un éveil du Moi Supérieur, communément appelé l’éveil du dormeur ou un éveil spirituel sur cette Terre, plus il y aura des humains qui deviendront un type d’ »Homme Nouveau ». 

L’homme Nouveau sera un être personnalisé de type individualiste qui acceptera volontiers de vivre en groupe ou en petite communauté. Je veux dire que dans les temps à venir, la planète évoluera de façon à encourager les communautés multiples ayant chacune leur spécialité plutôt que des nations contenant des super villes comme actuellement. Cela sera dû au fait que l’Homme Nouveau aura dans son caractère un coté individualiste très marqué. 

Pour être plus précis pour l’intellect humain voyons les choses comme ceci. L’Homme a évolué lentement d’une nature sauvage et agressive jusqu’à devenir aujourd’hui, une créature sociale et plutôt pacifiste. Cela est très bien et cela lui permet de passer à une autre étape soit la personnalisation de l’individu. Mais que veut-il dire ? Vous demandez-vous peut-être.

 ARBRE A PAPILLON

Prenons un exemple :

Comme vous l’avez sûrement remarqué, de nos jours nous vivons dans de grosses sociétés bien organisées, régies et structurées par un gouvernement et nous semblons aller de plus en plus vers un gouvernement mondial. Dès qu’un problème se présente il devient vite un problème national et tous considèrent que ce qui arrive est la responsabilité du gouvernement. Or il y a quelques siècles, il n’y en avait pas de gouvernement car c’est votre PROPRE création. L’homme a dans sa nature des traits de caractères qui l’amène à vouloir faire faire par d’autres ce qu’il pourrait faire par lui-même et c’est NORMAL ! Il fallait que ce soit comme cela pour passer cette partie de l’évolution de la race. C’est seulement cela qui a fait que l’Homme s’est constamment regroupé en collectivités, puis en villes et en pays et cela était nécessaire. 

Après un certain nombre d’années de son évolution, nous voici rendus à une époque où des gens sont si puissants qu’ils ont le droit de vie et de mort sur des millions d’Hommes. La Terre est peuplée de milliards d’individus qui cherchent à vivre en groupe, lesquels groupes sont devenus d’importantes villes composant même des pays. Sur la Terre il y a plusieurs races de différentes couleurs et tout est en place pour un appel à l’Amour. Comme tout est prévu par le Gouvernement Céleste, des êtres ont été placés sur Terre depuis des milliers d’années et prêchent déjà l’arrivée d’un sauveur de l’Humanité, l’Humanité qui est de plus en plus consciente qu’elle existe, comprenez-le bien. Il a fallu une longue période pour amener l’Homme à ce point où il devient conscient d’être quelqu’un. Conscient d’avoir une âme ou un Esprit qui pourrait peut-être continuer ailleurs après la mort de son corps. Mais la vie est rude en ces temps et heureusement des prophètes enseignent qu’un jour viendra où l’Homme aura le droit de prendre sa place, où il saura ! 

En quelle période sommes-nous au juste ? Voyons au temps du Christ, bien sûr. A cette époque, des Etres venaient depuis très longtemps sur la Terre pour communiquer à l’Homme le chemin des jours meilleurs. Depuis longtemps les gens attendaient et priaient pour la venue d’un nouveau Messie, d’un Homme Nouveau qui devait tout changer. Évidemment comme l’on ne connaissait que la voie de la force à cette époque, on le supposait puissant à la tête d’une grande armée de soldats et impossible à vaincre. Quoi de plus normal à cette époque où partout on voyait des soldats ! Comprenez que les prophètes et les prêtres ont formés des millions de fidèles qui priaient sans cesse pour que vienne ce Sauveur. Des millions de personnes… 

Avec tout mon Amour,

Avec toute ma Lumière,

Dans le partage de ce que Je Suis, 

Shannaton sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Prendre soin de son AME

 

Nous tous, anges de Paix et de Lumière vivons dans l’intemporel, le hors temps. Je sais que pour vous le temps passe autrement, que souvent le temps presse. Mais comme mes messages sont hors temps cela signifie qu’ils sont chaque jour d’actualité. 

Je connais les événements de vos vies et même si je travaille en même temps dans d’autres dimensions, je reste connecté jour et nuit avec vos pensées. Comme avec un ordinateur, il y a des mots clés. On pense Kheeb et hop ! c’est noté, enregistré. Lorsque le message devient répétitif, je sais que l’on m’attend. Alors, je réponds.  La façon la plus rapide de faire appel à moi est de prononcer mon nom. Cela provoque comme un bip intérieur qui me signale que quelqu’un souhaite ma présence auprès de lui. Et je suis un peu comme une mère poule qui vient régulièrement vers ses poussins !

L’image ci-dessus est comme une esquisse astrale. Comment dire ? Nous voyons souvent ici des petits êtres comme celui-ci. Celui-ci ressemble à un elfe. D’ailleurs n’en est-ce pas un ?

NOS AMES

Les elfes comme l’humain a tendance à les nommer, sans vouloir toutefois les humaniser, sont des protecteurs de la nature comme nous sommes les protecteurs qui vous offrons tout notre amour par le cœur, par notre pensée et notre vibration. Je connais personnellement un petit elfe : Mimina. Elle gère le patrimoine sacré et invisible de certains papillons disparus du continent et elle essaie de les réintroduire grâce un processus naturel en accord bien sûr avec le divin. Réintroduire une nouvelle espèce peut prendre des dizaines d’années.  

Il est possible de contacter les esprits de la nature. Lorsqu’on parle avec les fleurs, les papillons, et même avec d’autres insectes un peu moins sympathiques, on les invite plus facilement. Mais ils sont vite désemparés lorsqu’on leur manque de respect ou de sollicitude. Même s’ils savent que la race humaine est faible et finalement pas encore très évoluée dans la prise de conscience.

Les humains proches de nous, de notre pensée, sont ceux qui sont attirés par la beauté reflétée en toutes choses. Ceux qui aiment les arbres, les ruisseaux, les vallées, les sources qui chantent en été. Ceux qui aiment la neige qui éblouit les yeux en haute montagne. Ceux qui s‘émeuvent à la vue de l’aigle qui rejoint son nid pour nourrir ses petits. Chaque événement est précieux. S’en rendre compte et ne rien saccager, c’est se mettre à notre diapason. Nous essayons tellement d’aider cette pauvre petite planète. La terre est si belle pourtant. Et vivre en harmonie avec elle élève l’âme.

Tu peux danser avec moi comme les papillons dansent de bonheur, tout simplement. Apprends simplement à répondre à la vibration divine qui t’appelle.

Je n’ai pas changé, je ne changerai plus beaucoup. A notre niveau, notre personnalité est bien établie.  Pour l’instant je missionne beaucoup dans divers endroits de la terre, souvent là où les catastrophes sont les plus nombreuses. Là où se déroulent des drames sérieux, nous nous devons d’aider. Il nous arrive d’éviter le pire, mais pas toujours.

Nous aidons non seulement votre planète mais aussi les entre-sphères : les mondes de l’astral. Car là aussi, nous sommes fort demandés. Notre assistance, notre amour-soleil inonde chacun de rayons de paix, de lumière et de joie. Nous sommes aussi concernés par le désarroi des familles ou des personnes seules livrées à elles-mêmes. Et bien des familles ne s’en sortiraient pas sans nous.

Je déconseille souvent aux gens de ne plus manger de la viande ou les invite au moins à en diminuer la quantité car les vibrations fluides de l’âme s’abaissent lorsque vous vous nourrissez de souffrance. Dès mes premiers messages, je vous ai recommandé de vous nourrir davantage de légumes, de fruits, de céréales et de miel car celui-ci contient des enzymes insoupçonnés qui renforcent vos défenses immunitaires.

Jésus, de son vivant, nous le savons, se nourrissait principalement de pain, de miel et de céréales – et de vin aussi bien sûr. Au départ, le vin était fabriqué à l’aide d’une recette secrète bien gardée et on connaissait ses propriétés bienfaisantes pour la santé. Le vin protège en effet l’organe du cœur, ses parois et les vaisseaux sanguins. C’est une boisson calmante et douce pour le corps, mais on doit le consommer en quantité raisonnable. Il ne faudrait jamais en boire plus de deux verres par jour. Un seul verre est même idéal. 

Il faut aussi se méfier des sucres. Mais les sucres foncés, les sucres naturels de couleurs brunes et beiges n’ont pas de méfaits, contrairement au sucre blanc…

Le plus important est de prendre soin de son âme, de rester sensible aux petites choses de la vie et d’éloigner les pensées qui perturbent, qui font mal. La vie n’est jamais vraiment simple. Mais nous sommes là. Rien n’est parfait. Cependant, il faut pouvoir l’accepter. Et nous savons ce dont vous avez besoin car nous connaissons les épreuves de chacun. Alors même si nous sommes fort occupés ailleurs, combien de fois ne faisons-nous pas le détour jusque chez vous, pour voir ce que nous pouvons faire pour améliorer votre vie.

S’il est vrai que nous ne pouvons toujours ôter les épreuves difficiles de certains karmas obligés, nous pouvons néanmoins les atténuer, les alléger, les rendre plus vivables. C’est ainsi que nous aidons vos familles ou certains de vos amis. Et lorsque vous vous rapprochez de nous, il va de soi que nous nous sentons encore plus concernés.

Tout le monde évolue, même dans le monde invisible. Tout évolue tout le temps. Les âmes se transforment et se rapprochent peu à peu de la Vérité – même si cela prend beaucoup de temps. Le but est le même pour chacun : Réaliser son être. Mais beaucoup n’en ont pas encore conscience.

Je te berce dans ma danse cosmique et te prends avec moi sous mon aile.

écrit par Kheeb sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Certaines lignées ancestrales

 

On identifie généralement ses ancêtres à son arbre généalogique : des générations passées de parents dont on descend directement. Bien que cette définition soit vraie dans des dossiers, il est juste, également, que dans des dossiers, vos ancêtres peuvent être des âmes à qui vous êtes lié dans la conscience, mais pas nécessairement par la naissance. De plus, étant donné que sur le plan d e l’âme, nous sommes tous UN, apparentés par notre ADN commun, au fond, tout le monde est votre ancêtre !

D’une vie à l’autre, il nous arrive souvent de circuler dans divers groupes d’âmes ancestraux qui partagent les mêmes buts personnels et universels, sur le plan de l’âme. Nous choisirons un groupe particulier pour à la fois promouvoir la croissance de notre âme et celle de l’âme du groupe. En tant que tels, les membres du groupe se sont engagés à s’épauler et à s’entraider dans des situations qui permettent à chacun d’accomplir ses buts. Quels que soient les buts inférieurs ou intermédiaires du groupe, son but ultime est toujours le même : la paix entre tous ses membres.

Masques

En général, ce but ne s’atteint pas rapidement, ni même en une seule vie. Il s’accomplit plutôt au cours d’une série de vies durant lesquelles tout le monde croît graduellement, une génération à la fois, à mesure qu’il apprend à équilibrer ses « contraires karmiques ». Supposons par exemple, que deux âmes d’un groupe ancestral s’entendent pour s’entraider à apprendre une leçon d’amour inconditionnel. Dans l’une de ces vies, les deux âmes s’incarnent, l’une en tant que brillant et riche entrepreneur et l’autre en tant que sans-abris atteint d’une maladie mentale, que le premier rencontre chaque jour dans la rue. Leurs rôles « opposés » leur permettent d’innombrables occasions de connaître l’amour inconditionnel.

Puis, dans des vies subséquentes, les mêmes deux âmes continuent de changer de rôle sen choisissant les contextes du jeu, afin de découvrir à quoi ressemblent les deux faces de la médaille karmique. En définitive, lorsque ces deux âmes auront vécu l’expression entière et aboutie de l’amour inconditionnel, elles seront en paix et en harmonie l’un avec l’autre. Chacune sera alors libre de se joindre à d’autres groupes ancestraux, afin de vivre d’autres sortes d’expériences et d’apprendre d’autres sortes de leçons.

Pour ce qui est de votre groupe ancestral en cette vie-ci un grand nombre de ses membres sont en effet biologiquement apparentés. D’autres, cependant, sont liés par leur désir d’atteindre un but commun. Quel que soit le lieu qui rassemble votre groupe ancestral, vous demeurerez ensemble pour le meilleur ou pour le pire – jusqu’à ce que votre travail karmique soit complété et que vous ayez grandi suffisamment pour vous aimer les uns les autres.

Votre façon d’interagir variera : parfois, vous serez gentils et plein de compassion ; d’autres fois, vous serez vengeurs et méchants. Peu importe, en réalité, pourvu que vous jouiez votre rôle karmique au sein de vos lignées ancestrales – et que vous finissiez par vous aimer les uns les autres, au bout du compte.

Certaines lignée ancestrale dont dans lesquelles vous avez choisi de naître et d’autres que vous choisirez plus tard au cours de votre vie. En tant que telle, votre âme peut se joindre de plusieurs façons à différentes lignées ancestrales. La plupart des âmes se joignent à leur principale lignée ancestrale en naissant dans son arbre généalogique ; dans ce cas, les membres d’une lignée sont tous liés par leur code génétique. Elles se joignent aussi aux lignées ancestrales en se faisant adopter par celles-ci, ce qui entraîne des expériences karmiques distinctes pour l’enfant adopté, les parents biologiques et les parents et la famille d’adoption.

Les âmes peuvent également se joindre aux lignées ancestrales par le mariage. On dit souvent : « Qui prend marie prend famille ». C’est particulièrement vrai du point de vue de l’Akasha, car peu importe votre degré d’entente avec cette « tribu » votre choix d’être avec elle est délibéré et lié à un but précis de l’âme. Même si vous tentez d’échapper à la lignée de votre conjoint par un divorce, votre lien avec cette lignée demeurera actif jusqu’à ce que votre travail avec votre ex-conjoint(e) soit effectué. Donc, si vous êtes divorcé depuis un moment, mais que vous éprouvez encore activement du ressentiment envers votre ex-conjoint, refaites le travail nécessaire de pardon. Faites votre possible puisque la seule façon d’être dégagé d’une personne est d’arriver à une séparation paisible. Si elle n’est pas paisible et que vous vous battes contre « les liens d’attachement » vous ne rendrez ces liens que plus serrés et plus inconfortables. Mais si vous parvenez à la neutralité et à la paix, vous détendrez les liens et passerez à une position plus confortable dans votre vie.

Les âmes peuvent aussi se joindre à des lignées ancestrales par le partage de la conscience. Dans ce cas, chaque âme d’une lignée ancestrale accepte d’en faire partie pour élever sa conscience collective. Si la tâche karmique de la lignée est particulièrement difficile, sa résolution peut prendre plusieurs vies. Toutefois, lorsque la lignée a accompli sa tâche, les liens karmiques se dégagent, deviennent inactifs et la lignée est guérie. Les âmes sont alors libres de bouger et de se joindre à d’autres lignées ancestrales.

La personne que vous êtes en cette vie est le point de convergence de toutes vos relations et lignées ancestrales tout au long de l’existence de votre âme. Lorsque vous travaillez sur vous-même en cette vie, et que vous trouvez la compassion et la paix en vous, vous cessez non seulement de vous juger, mais de juger ceux de vos lignées ancestrales. Et plus vous le faites, plus vous favorisez la croissance et la guérison de tout votre groupe d’âmes ancestral, maintenant et à l’avenir.

La manière la plus efficace d’en apprendre sur vous-mêmes et de guérir les failles karmiques – en vous-même et entre vous et les autres – est de travailler sérieusement et intensément afin d’en retirer un point de vue élargi. Car lorsque vous pouvez accepter la vérité que présente le plan de l’âme, vous pouvez changer les vieilles croyances, les vieux modèles et comportements, et les guérir à jamais.

Focalisez-vous donc sur vous-même et non sur les autres, et cherchez conseil sur la façon de voir les situations en fonction de leurs objectifs sur le plan de l’âme et leurs ultimes avantages karmiques. Demandez aussi qu’on vous montre vos rôles et responsabilités au sein de vos lignées ancestrales.

En travaillant à faire la paix en vous-mêmes vous favoriser une guérison et une transformation profondes. Même si vous seule êtes conscient de ce qui se passe, les changements produits en vous, ouvriront un espace qui permettra aux autres de changer et votre lignée entière s’élèvera. En apprenant à mieux accepter les autres, vous trouverez plus facile de partager tout ce que vus avez à donner. En retour, les autres seront moins souvent à votre remorque pour satisfaire leurs besoins. Lorsqu’il y a des concessions mutuelles, toutes les parties concernées jouissent d’un niveau plus élevé d’harmonie et de paix.

Vous faites partie d’une race rare et inhabituelle qui se détache du troupeau, et vous êtes la personne que les gens ne peuvent s’empêcher d’observer. Lorsque tous les yeux sont tournés vers vous, vous avez l’occasion d’abandonner votre résistance à accepter les gens qui sont différents. Ironiquement, en tant que mouton noir, vous avez peut-être besoin d’amour, de compréhension et d’acceptation de la part des autres, mais vous découvrirez ensuite – du point de vue astral que c’est d’abord à vous de donner ces choses à ceux qui vous aiment, vous comprennent et vous acceptent le moins.

Lorsque vous acceptez vos ancêtres pour ce qu’ils sont et ne sont pas, vous voilà tous libérés. C’est ainsi que vous contribuez à la guérison de votre lignée ancestrale.  Soyez audacieux dans votre amour, votre acceptation et votre appréciation de chaque membre de la famille, surtout ceux que vous trouvez difficiles. Votre conscience éclairée vous donnera la clarté et l’énergie nécessaires pour remplir votre rôle, ce qui améliorera davantage l’évolution de votre ligné ancestrale actuelle et de toutes les âmes qui s’y joindront à l’avenir.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

L’Hiver de la Spiritualité

Imaginez une planète ayant une orbite autour du Soleil qu’elle mettrait des centaines d’années à parcourir, au lieu des 365 jours qu’il faut actuellement à la Terre. Imaginez que vous habitiez sur cette planète et que vous puissiez y vivre votre vie entière en l’espace d’une ou deux saisons ! Cela signifierait que seul, un petit nombre d’entre vous aurait la possibilité, au cours de sa vie, d’assister à un changement de saison. Quand ce changement se produirait, cela ne serait-il pas effrayant ? Ne serait-il pas effrayant d’entamer une nouvelle saison jamais vécue auparavant ? Pouvez-vous imaginer ce que représenterait d’entrer en automne et en hiver alors que, pendant des centaines d’années, vous n’aviez connu que le printemps et l’été ? 

Essayez d’imaginer comment ce pourrait être : vous avez vécu toute votre vie, vos parents et les parents de vos parents l’ont également vécue avant vous, vous avez tous vécu des conditions à travers lesquelles la Terre se présentait sous un aspect doux et agréable. La chaleur prédominait, chaque jour les oiseaux chantaient et le Soleil et la nature tout entière célébraient la vie. Et voilà que brusquement, brutalement les arbres commencent à perdre leurs feuilles ! Alors vous vous dites : « Mais qu’est-ce qui va donc de travers ? Sont-ils malades ? Sont-ils en train de mourir ? Où s’en vont les oiseaux ? » Vous regardez ces arbres dénudés : « Oh ! Mais qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi cette obscurité, pourquoi cette grisaille, pourquoi cette impression de mort ? » 

sur le blog de francesca

Vous n’aviez jamais vu la chute des feuilles auparavant. Alors, pour vous, les arbres sont réellement morts – regardez-les ! Ils sont morts ou en train de mourir alentour. Toute leur vie semble avoir été sucée, ce ne sont plus que des squelettes. Et puis le Soleil ne se lève plus comme avant. Vous ne pouvez pas vous promener non plus, parce qu’il fait trop froid. L’eau du lac gèle. Votre puits lui-même gèle. Comment allez-vous boire ? Comment allez-vous faire pour cultiver la nourriture ? La Terre se meurt et l’humanité aussi. Il se pourrait que vous pensiez que vous-même êtes en train de mourir ! 

Si personne n’était là pour vous expliquer ce qui se passe, il y aurait beaucoup d’angoisse, peut-être même des suicides en masse ! Même les gouvernements seraient désemparés ! Aucune politique ne serait capable de changer le cours des choses et vous penseriez que la fin est proche ! 

À présent, imaginez une autre possibilité. Essayez d’imaginer ce qui arriverait après que quatre ou cinq générations soient passées et que l’humanité voit enfin le printemps ! Wow ! Le Ciel s’éclaire à nouveau ! Les miracles semblent soudain se succéder : les arbres n’étaient pas du tout morts ; ils étaient juste en train d’hiberner ! Le Soleil, la chaleur, et même les oiseaux, qui semblaient partis définitivement, reviennent ! Qui le savait ? Qui aurait pu le prévoir ? Les humains chantent à nouveau. Ils ont la sensation qu’une guérison miraculeuse vient d’avoir lieu et toute l’humanité commence à célébrer la Gloire du Tout-Puissant ! 

Ce n’est bien sûr qu’une métaphore. Nous l’avons choisie parce que vous connaissez tous les saisons et que vous comprenez tous les changements que la succession des saisons implique au niveau de votre vie quotidienne. Ce que nous allons vous dire, c’est ceci : vous êtes assis dans l’énergie de quelque chose que vous n’avez jamais vu auparavant, que n’ont jamais vu ni vos parents, ni les leurs ni même ceux qui les avaient précédés. Chers êtres humains, vous êtes en train d’assister à l’arrivée d’un hiver spirituel ! Jamais auparavant sur cette planète, un tel changement ne s’est produit sous cette forme. 

Maître après Maître, ils sont nombreux à être venus sur la Terre avec la totalité de leur ADN renforcé et activé, de sorte qu’ils pouvaient vous donner des messages au sujet de votre propre maîtrise. Or, si vous avez bien remarqué, ils ont tous dit le même genre de choses. À l’intérieur de cultures différentes, ils avaient tous un message unique : ils vous ont dit que la réalité était bien plus vaste que ce que vous voyez en 3D. 

Ils vous ont dit qu’il y avait l’interdimensionnalité, et que vous ne deviez pas prendre de décisions basées sur ce que vous voyez mais sur ce que votre intuition vous dit être la vérité. Ils vous ont dit que vous ne deviez pas mettre votre confiance dans des hommes, mais en vous-mêmes. Ils vous ont dit que vous étiez tous égaux dans votre capacité à créer des miracles, et que la mort n’était pas réelle. Ils vous ont montré ce qu’était un ADN activé et ils se sont guéris et ils ont guéri leur entourage. Ils se sont adressés aux éléments et les éléments leur ont obéi. Ils ont parlé à des animaux et ces animaux les ont entendus. Puis ils vous ont regardés et ils vous ont dit que vous pouviez faire la même chose. Alors nombre d’entre eux furent tués parce que c’était une information qui rendait possible quelque chose pour laquelle l’époque n’était pas encore prête. 

Mais maintenant elle l’est. Car voici qu’est venu l’hiver spirituel. Rien de tout ce que vous avez parcouru depuis la Lémurie, n’a jamais comporté un tel type de changement. Les Maîtres de la Terre ont dit que vous pourriez changer votre réalité, et vous l’avez fait. Il s’est produit un changement de dimensionnalité sur cette planète et dans ce système solaire, dans cette section d’espace, à cause de ce que vous avez fait ici. 

Nous vous avons donné les notions élémentaires du magnétisme et de la gravité, et nous vous avons même parlé de l’astrologie comme en faisant partie. Nous avons expliqué comment l’information interdimensionnelle chevauche le vent solaire depuis le Soleil, puis parle à la grille magnétique et ensuite à l’ADN humain. 

Ce changement vous a amenés à un endroit que beaucoup d’entre vous ont décrit comme très sombre. Quand vous regardez la planète et écoutez les nouvelles, c’est sombre ! Elle est là, n’est-ce pas… cette obscurité ? On dirait que ce n’est pas du tout une planète éclairée. On dirait que vous êtes nés et avez vécu votre vie jusqu’ici dans un climat doux, mais qu’à présent la planète a changé. Vous êtes assis là, tenant votre petite lumière dans un endroit très sombre. Qu’est-ce qui se passe ? Où est la nouvelle énergie ? 

Bon, laissez-nous vous dire que ces apparences sont réelles. Il commence effectivement à faire sombre. Les arbres sont en train de mourir… les arbres de la logique civilisée… les arbres de l’illusion de la paix… les arbres de la pensée de la vieille énergie. Le chant des oiseaux s’est arrêté et ce calme est inconfortable, n’est-ce pas ? Vous êtes inquiets, n’est-ce pas ? Vous êtes dans un hiver spirituel et c’est le premier sur la Terre ! 

Alors, que se passe-t-il ? Nous allons vous le dire : il se passe ce qui arrive quand la Terre décide de changer de dimension. Nous vous avions déjà annoncé en l’an 2000, que le potentiel de ce changement était réel. Nous vous avions dit que le Temple – ce qui est une métaphore qui désigne la conscience de la planète – serait reconstruit ; nous vous avions dit que pour la troisième fois il serait reconstruit, mais que vous auriez d’abord à en gratter et à en nettoyer la fondation. C’est ce que vous êtes désormais en train de faire et cela s’appelle un hiver spirituel ! 

Partout où vous regardez, les choses vous semblent n’avoir aucun sens, n’est-ce pas ? Vous sentez une déconnexion ! Laissez-nous vous en donner un exemple. Cela pourra vous aider à acquérir une vision plus large et à mieux comprendre ce que nous essayons de vous dire. Laissez-nous vous emmener en un endroit qui compte parmi les plus sacrés de votre planète. Il s’appelle le Mont du Temple. Quatre grandes religions de la planète le partagent. Il est sacré pour elles toutes. Le Christ lui-même a marché là, ainsi qu’Abraham alors qu’il venait d’accepter de sacrifier son fils unique. Il y a deux versions de cet événement, la version chrétienne et celle de l’Islam (ce qui rend ce lieu précieux pour tous les Chrétiens et tous les Juifs sur Terre.) On dit aussi que Mohammed se trouvait là quand il a ascensionné, là où se dresse aujourd’hui le dôme d’or de la mosquée (ce qui le rend également très précieux et sacré pour un autre milliard de personnes sur la planète). Il se trouve pourtant au milieu de la zone la plus instable de la terre… Israël. Pouvez-vous imaginer un tel défi ? 

1PAIX INTERIEURE

Mêlés à tous ceux qui, avec leurs fois différentes, « marchent sur des œufs religieux », pourrait-on dire, les Palestiniens cherchent toujours leur État. Beaucoup croient qu’ils doivent réclamer la terre qui leur a jadis été enlevée. D’autres pensent que c’est inutile. Certains veulent négocier, d’autres utilisent la violence. Et la dispute fait rage, comme elle l’a fait pendant 50 ans. 

Maintenant, nous vous demandons de rester immobiles pendant un instant et de sentir l’énergie qui est à l’origine de cette situation et son potentiel d’explosion. Car c’était là l’étincelle qui devait créer l’Armageddon à peu près entre 1998 et 2001 selon votre cadre temporel. Vous ne nous croyez pas ? C’est pourtant une prophétie que l’on retrouve dans de nombreux livres sacrés écrits à travers les siècles. Ce n’est pas quelque chose que Kryeon a apporté. C’est un fort potentiel que vous avez eu pendant très longtemps, et nombre de vos religions en ont parlé et vous ont averti de la fin des temps qui en découlerait. 

Mais cela n’est pas arrivé, n’est-ce pas ? Car après la Concordance Harmonique en 1987, les choses ont commencé à changer sur votre planète. Très rapidement, la structure géopolitique s’est effondrée autour de certains des gouvernements prévus pour être les acteurs principaux dans la prophétie d’Armageddon. 

Maintenant, faites comme si vous étiez encore en Israël au Mont du Temple dans la vieille ville, puis élargissez votre champ visuel et votre compréhension jusqu’à englober le Moyen-Orient tout entier. Nous voulons que vous regardiez autour de vous pendant un instant et que vous ressentiez le mécontentement qui a mijoté et dont la cuisson a été entretenue pendant plus d’un demi-siècle. Il s’est envenimé et, en créant des polarités, il a engendré cette haine qui vous affecte tous à l’heure actuelle et qui est la cause de votre terrorisme mondial. 

Il a polarisé le frère contre le frère. Le juif et les partisans des Juifs se tiennent d’un côté et l’Islam et ses cultures de l’autre. Et le noyau central du défi est en Israël ! Cette polarisation était sensée être l’élément déclencheur de votre Armageddon, mais quelque chose d’autre est arrivé. Cette polarisation est devenue l’élément déclencheur de votre hiver spirituel – ce temps sur la Terre dont nous avons parlé : un grand changement de civilisation, un temps où il n’est plus possible de rester assis dans la prison où vous vous teniez, un temps pour le retour des Lémuriens, un temps pour la construction des Phares en vue de la tempête à venir, un temps où l’humanité doit décider de continuer ou non. 

Alors voici la question logique, chers êtres humains : avec toute la sagesse que vos Maîtres vous ont enseignée depuis des siècles, avec tout le savoir et la technologie que vous avez acquis au cours des années passées, montrez-nous le plan de paix ! En ce lieu où chacun sait qu’une explosion est en train de couver, où se trouve la solution ? Il n’y en a aucune. Aucun plan n’est adapté. Et si vous y pensez, cela vous choque, n’est-ce pas ? Comment se fait-il que chacun puisse voir le problème mais qu’aucune organisation sur Terre n’ait la solution ? Où sont les hommes sages ? Où sont les conciliateurs ? 

Aucun être humain ne peut trouver la solution, pour la bonne et simple raison que personne n’a jamais rien connu de comparable. Vous êtes dans un hiver spirituel et vous ne connaissez pas les lois qui régissent cette saison ! Vous cherchez des solutions logiques. Mais voyez-vous : les arbres de la logique sont en train de perdre leurs feuilles ! Vous êtes dans un hiver spirituel où les choses n’ont plus de sens. Il n’y a pas de plan de paix valable pour une même et unique raison : chacun est encore lié à la vieille énergie de votre planète qui continue à alimenter le feu de la haine, à créer les guerres et perpétuer le terrorisme, mais cette énergie vous a échappé, elle ne vous appartient plus ! 

Canalisation de KRYEON par Lee Carroll

Le questionnement des âmes expérimentées

 

 
Le  message de ce jour répondra à plusieurs questions que se posent les Âmes expérimentées. 

Des questions telles que :  »Cher Esprit, dans cette énergie changeante et nouvelle, que pouvons-nous et que devons-nous faire pour l’améliorer ? 

Que pouvons-nous et que devons-nous faire pour en bénéficier personnellement ? 
Que se passera-t-il ? » 

Puisque l’énergie change, comment pourrions-nous répondre à ces questions ? 

Vous évoluez dans votre temps linéaire. Donc, chaque pas en avant vous place dans une situation qui a changé. Vous expérimentez des situations que vous n’avez jamais vécues auparavant – même dans vos vies dites antérieures. Il y a plein de nouveaux potentiels et ils changent sans cesse. Les changements que vous espérez ne se réaliseront peut-être pas, mais d’autres changements  »sensas », non prévus ou inespérés se réaliseront peut-être. Puisque votre prise de conscience s’améliore, les potentiels changent. 

1 blog chez francesca

N’est-ce pas magnifique ?

Cependant, je peux vous parler de ce qui s’est passé sur d’autres planètes qui ont déjà vécu ce que vous expérimentez actuellement.  Vous étiez là ! 

Votre Akash dit :  »Ah ! Je suis une Âme qui a déjà vécu cette ou ces expériences. »  Vous commencez à accéder à vos archives Akashiques, mais ce n’est pas encore clair » comme de l’eau de roche », pour ainsi dire. L’humanité est prête pour un changement majeur, sur votre chère Terre-mère ! 

Comment vous joindre à cette énergie ? 
Regardons des manières de procéder. 

Voici quelques suggestions.
 

Cinq Concepts

Je vais vous parler de cinq concepts qui sont un peu difficiles à intégrer et ancrer. 
Ce n’est pas une liste à suivre ni un ordre du jour. Toutefois, ils font partie des premiers pas d’un enfant qui apprend à marcher.

Le premier : Prendre conscience des Changements Énergétiques !

Vous croyez fermement à la gravité, même si vous ne l’avez jamais vue. 
Elle a toujours été là, invisible. Vous n’y pensez même pas, tellement elle est évidente. 
C’est de la routine. Quand vous étiez enfant, vous avez peut-être cru à la fée des dents et au père Noël. C’étaient des croyances, invisibles, mais la gravité est invisible et réelle. 
C’est une prise de conscience, au lieu d’une croyance.  Les croyances sont hypothétiques. 
Parfois elles sont réelles et parfois elles ne le sont pas.

Nous vous disons que l’énergie dans laquelle vous fonctionnez actuellement est très différente de celle que vous avez connue.  Est-ce une prise de conscience ou une croyance ? 

À vous de choisir. Avec le temps, la prise de conscience de cette énergie nouvelle deviendra aussi  »normale » que la gravité.  L’ancienne énergie ne reviendra plus jamais. Tout cela fait partie du nouveau plan.

Chers Êtres Humains, si vous ne prenez pas conscience de la réalité de ce grand changement et de la nouvelle énergie, vous ne serez pas en mesure de faire quoi que ce soit d’autre. Il faut toujours commencer par le premier des cinq concepts. Ce changement est dynamique. Lorsque vous lisez une nouveau livre, vous effectuez un changement chaque fois que vous tournez la page. Vous pouvez faire un pas en arrière, afin d’éclaircir un point, mais le changement se poursuit, car vous revenez à la page où vous étiez rendus. 

Le deuxième : Accepter le Changement ! 

Après avoir pris conscience du grand changement, il faut accepter de vivre et expérimenter les changements qui vont se présenter à vous. Parfois, vous avez un pot de changement dans les mains, mais vous n’osez pas l’ouvrir, de peur que des choses changent votre train-train quotidien. Vous voulez du changement sans vraiment changer. 
Les changements qui se présentent ne vont peut-être pas dans la direction que vous aviez prévue. Si c’est le cas, quelle est votre attitude ?

Est-ce que cela vous incite à découvrir un monde inconnu, ou est-ce que cela crée de la peur ? – Si un enfant ne s’aventurait pas en terrain inconnu, d’une manière audacieuse, sans être téméraire, comment deviendrait-il mature ? - Il doit éventuellement sortir de son carré de sable ou de sa maison de poupées, n’est-ce pas ? 

Vous n’avez pas besoin de commencer par un changement radical. Petit à petit, l’oiseau fait son nid, selon l’un de vos adages populaires. Avez-vous peur de construire un nouveau nid qui serait peut-être adapté à la nouvelle énergie et au grand changement ? Qui sait, votre vie quotidienne ressemblerait peut-être à une sorte de  »mini paradis terrestre »? 

Qu’avez-vous à perdre ? 
Tenter l’expérience ou rester comme avant ?

Regardez la numérologie de ces choses. Le 1 est toujours un nouveau départ, c’est facile. 
Le 2 traite souvent de la dualité et celle-ci est souvent la peur du changement. Vous ne voulez pas que le centre de votre réalité se déplace trop, n’est-ce pas ? C’est souvent une question de survie entre la lumière et l’obscurité. Vous avez appris à vivre dans la dualité ombre/lumière, et vous tolérez cette situation. Oui mais… 
Voilà que l’Esprit arrive, et il vous pousse un peu vers la possibilité d’avoir plus de lumière. 
Ceci réduira l’obscurité, dans vos vies. Beaucoup de choses vont commencer à changer. 

Qu’allez-vous choisir ? 
Prise de conscience ou croyance ? 
Acceptation ou refus ? 

La prise de conscience et l’acceptation du changement sont les deux premiers concepts.
De notre côté du voile, nous vous regardons et nous voyons que tout ce que vous vivez vous porte à laisser aller des vieilles habitudes. Après tout, elles ne sont que des habitudes. 
Imaginez une personne qui peut voler comme un oiseau, mais elle préfère marcher tout le temps. Elle aimerait bien s’envoler, mais elle n’ose pas prendre ce risque. L’oiseau n’est pas toujours en vol, mais il le fait chaque fois où c’est nécessaire.

Le troisième : Avoir de la Compassion ! 

Les trois derniers concepts sont plus terre-à-terre, moins ésotériques, mais ils sont difficiles à appliquer… Partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances. Si vous choisissez de prendre conscience et de permettre, vous ferez un pas de géant. Nous allons vous parler de « la tolérance ou de la compassion », selon votre choix des expressions ou des mots .

Est-ce que  »Être et permettre » s’applique seulement à vous ? 

Si non, permettez-vous que les autres fassent la même chose. 
Si vos vérités individuelles sont totalement différentes de celles d’un autre Être Humain, allez-vous lui permettre d’Être, sans  »réagir » ?

Imaginez que vous roulez en auto et qu’un automobiliste vous coupe le chemin ! 
En outre, il vous klaxonne, agit comme un idiot et crie en votre direction. Comment vous sentiriez-vous ? Serait-il possible de rester compatissant, dans un tel scénario ? 
La réponse est, oui ! Tout d’abord, ne permettez pas que la colère, la frustration et la peur bloquent votre intelligence innée. Est-ce qu’il y a une loi universelle qui dit que vous devez immédiatement vous mettre en colère ?

Qui sait, votre attitude compatissante, non agressive, va peut-être désarmer cette personne, car vous ne répondez pas à l’épée par l’épée. Imaginez que ce cher Être Humain vit actuellement dans une situation infernale. Si vous ralentissez et lui donnez plus d’espace pour circuler, afin qu’il puisse reprendre le contrôle de soi, en plus de votre attitude non agressive, aurez-vous l’impression de vous soumettre à un tyran ? Aurait-il l’impression que vous êtes une personne froussarde, une  »mitaine pas de pouce » ? Vous aurez peut-être apporté un baume divin, dans la vie de cette personne. 

Que préférez-vous, vivre ce qu’il vit ou être une personne compatissante ?
Dans vos vies quotidiennes, vous vivez des situations blessantes, avec votre famille, votre parenté, vos amies et amis, et même avec des étrangers. Si je vous dis que ces personnes vivent à peu près la même chose que vous, d’une manière différente, selon leurs vérités individuelles, me croirez-vous ? Cela fait  »naturellement » partie de vos rôles d’Êtres Humains – pour ainsi dire ! Si la compassion était ajoutée à chacune de ces situations, de part et d’autre, que se passerait-il ? Est-ce que les relations humaines dites  »naturelles » seraient améliorées ?  

N’oubliez pas que les jours où vous serez dans une situation abracadabrante, les autres devront saupoudrer de la compassion et vice-versa ! 

Dans une situation où règne la compassion, les blessures profondes sont éliminées, car vous dites :  »Ah ! Maintenant je comprends, au lieu de « Ah, je pensais que… » ! » Je  »pense » que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin de ce que je veux dire, n’est-ce pas ? L’action de compassion provient d’un cœur aimant et tolérant. 

C’est la force de la sagesse. Maintenant, certains d’entre vous ont besoin d’entendre ceci :  »La compassion n’est pas de la faiblesse ! » Les maîtres qui ont marché sur cette planète étaient compatissants. Ils diffusaient de la compassion. La compassion est la force. 
Est-ce que ces maîtres ont eu des maladies et des accidents ? La compassion crée la synchronicité qui fait que vous êtes toujours au bon endroit et au bon moment. Si je vous dis que la chance et le hasard n’existent pas, mais que la synchronicité existe, me croirez-vous ? Vous pouvez contrôler votre réalité.

C’est une belle option, n’est-ce pas ? 
Lorsque vous cheminez dans la compassion, tout change. En numérologie, le 3 est un catalyseur ou un activateur. Si nous y ajoutons la compassion, nous aurons des situations agréables, au lieu des dites malchances. Votre entourage aimera votre présence. C’était le numéro trois. 

Le quatrième : Voir et accepter votre Divinité Intérieure ! 

Parlons de la vision ou perception de l’esprit, de ce que vous appelez dieu. Est-il possible de voir dieu en tout choses, visibles et invisibles, même dans l’obscurité ? La compassion est une chose, mais la vision spirituelle vous fait voir la source créatrice en toutes choses, incluant les Êtres Humains – évidemment !  L’Être Humain qui vous a coupé la route a aussi une  »divinité intérieure ». 

La compassion, jumelée à votre vision spirituelle vous ferait dire : « Cet Être Humain n’a pas encore pris conscience du fait qu’il est divin, qu’il a une divinité intérieure. » Est-ce possible ? Si oui, que choisissez-vous ? Vous pourriez devenir comme les maîtres qui ont marché sur votre chère Terre-mère.Ces concepts ne se réaliseront pas instantanément. 
Il faudra du temps et de la pratique. Il faut commencer par le premier pas, c’est-à-dire, accepter le fait que votre vie quotidienne va changer, au fur et à mesure de votre progression. 

Ne vous laissez pas décourager par quelques faux pas et frustrations, car cela fait partie de l’apprentissage. Vous ne faites pas d’erreur, vous apprenez. Lors de ces contretemps, s’il vous plaît, n’allez surtout pas vous sous-estimer ! Un jour viendra où vous verrez la lumière divine partout où votre regard se portera. Votre perception sera totalement différente. 
Vous serez portés à faire une accolade chaleureuse aux Êtres Humains, aux arbres, etc. 
Est-ce trop étrange pour vous ? 

Pourquoi ne pas commencer par voir la beauté en tout ce qui est, au lieu du jugement et de la critique ? La plus grande force que vous pouvez avoir, à titre d’Être Humain, est de voir Dieu chez les autres. L’impression de faire partie de ce merveilleux système d’amour inconditionnel vous submergera parfois dans la joie et l’allégresse. C’est très différent de ce que vous avez appris et vécu. 

Le cinquième : Savoir attendre la Synchronicité ! 

En numérologie, le 5 signifie le Changement. 
C’est l’attribut le plus difficile, car il exige de la patience. 
Les Êtres Humains veulent que tout ce qu’ils espèrent se réalise immédiatement. 
Je connais les attitudes innées des humains. 
Nous en avons souvent parlé. 
L’enfant à toute la vie devant lui, mais il court sans cesse. 

Bref, je vous dis que vous devrez souvent  »prendre le temps de prendre le temps » ! 
Permettez que la synchronicité agisse, car il y a des choses qui doivent changer, avant que vos souhaits puissent se réaliser. Détendez-vous, relaxez ! Ces choses qui doivent changer, celles que vous pensez n’avoir aucun contrôle sur elles, seront changées par les potentiels que vous avez créés avec votre synchronicité.  Vous devrez porter attention aux sentiments de frustration et à la colère. La patience sera de mise. 

Il y a des années et des années, quand j’ai commencé à discuter avec mon partenaire, nous avons parlé du billet de train que vous avez mérité et payé, mais, au lieu d’attendre paisiblement à la gare, vous êtes debout sur les rails du chemin de fer et un peu impatients. 
Le train s’en vient, mais vous ne savez pas à quel moment précis il entrera en gare. Tout vient à point à qui sait attendre – selon l’un de vos proverbes. La patience spirituelle ou métaphysique est en or.  

Ces cinq concepts sont nécessaires, si vous voulez continuer votre progression, mais ils doivent être créés ou complétés, selon ce que vous avez déjà acquis. Vous n’êtes pas nés avec ces cinq concepts  »en poche », pour ainsi dire. Ils ne sont pas faciles, mais réalisables !

Commencez par réaliser le premier. Ensuite, passez aux quatre autres, selon la synchronicité. Ne vous concentrez pas sur l’un de ces quatre concepts en particulier. Observez et prenez conscience de votre progression. Ne vous en faites pas si d’autres semblent progresser plus rapidement que vous. Ils ont peut-être osé explorer plus loin dans leurs vies dites antérieures. Chacun de vous est unique. Ne vous comparez pas aux autres, et ne vous sous-estimez pas.

Vous avez tendance à vous rassembler et à homogénéiser le tout dans une liste. Ensuite, si vous ne fonctionnez pas selon cette liste, vous n’êtes pas dans le bon chemin. Vous ne pouvez pas procéder de cette manière avec ces cinq concepts, car vous êtes des âmes individuelles. Il faudrait une liste différente pour chaque âme individuelle, ce qui est  »scientifiquement impossible », selon l’un de vos dictons.

Saviez-vous que ce que vous avez fait lors de votre dernière dite réincarnation a un impact sur votre incarnation actuelle ? Tout ceci aura un rapport avec ces cinq concepts. La synchronicité ne peut pas mentir. Si vous avez l’impression de faire du rattrapage, ne vous en faites pas, car vous vous êtes probablement amusés comme des enfants, pendant que d’autres travaillent d’arrache-pied. Bref, procédez selon votre rythme individuel, sans vous comparer aux autres. Je répète que vous êtes prêts pour ces cinq concepts, car vous avez réalisé ce grand changement, et ceci a apporté de nouvelles énergies, de nouveaux potentiels.  Votre Divinité intérieure ou votre Esprit est la Source créatrice, que vous me croyiez ou non. Ce n’est que le début d’une aventure incroyable et bien méritée. Et voilà !

Nous sommes en amour avec l’humanité, car nous avons vu ce que vous avez fait et ce que vous faites encore !

Kryeon

Channelling présenté à Alberta, Canada, le 7 février 2016 – http://www.kryon.com/CHAN2016/k_channel16_red-deer-16.html
Interprétation et traduction québécoise de ; JM Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Le Domaine Essénia

 

Les Esséniens créent sur terre des espaces protégés où le monde divin peut venir toucher la Mère-Terre à travers la hiérarchie des règnes unis dans l’Alliance de Lumière. Dans ces lieux, appelés « Villages Esséniens », une autre façon d’être au monde est rendue possible et réelle pour les minéraux, les végétaux, les animaux et les hommes. Ces villages accueillent les temples des quatre Archanges : une source pour Gabriel, une élévation de terre pour Raphaël, une grotte pour Ouriel et un feu perpétuel pour Michaël.

 esseniens

Le domaine, oasis de paix naturelle localisée en Estrie, a été créé dans un superbe espace boisé de 250 acres avec 9 km de chemin gravelé, 2 ponts couverts, 7 lacs, 6 sources d’eau pure, dont une thermique, des cascades, des lieux paisibles propices à la méditation, sillonnés d’une douzaine de sentiers pédestres. Il est situé au milieu de terres agricoles et de montagnes où règne la magie d’une nature forte et vivante avec ses arbres centenaires et ses animaux en liberté. Ce lieu vivifiant permettra d’apprécier la beauté de l’Estrie, de renouer avec la nature dans la sérénité, la contemplation et le recueillement.

Les Esséniens protégent ces espaces de nature et de forêt pour en faire des forêts vivantes et aussi millénaires. Ils vivent en harmonie et dans le respect du bien commun qui est la Nature et la Vie.

Ces villages ne sont pas liés à une culture, si ce n’est au peuple essénien, qui est un peuple dans tous les peuples. Ils défendent les intérêts des Esséniens dans le monde entier. Le but des Esséniens est de créer des villages partout dans le monde, dans tous les peuples, pour que tous ceux qui aspirent à vivre selon la sagesse essénienne puissent le faire.

Les Villages Esséniens constituent la terre vierge et sacrée qui offre toutes les meilleures conditions à l’homme et à tous les êtres de la nature pour que chacun puisse faire apparaître ce qu’il porte en lui de plus grand et de plus beau et le partager avec la grande famille universelle. C’est un art de vivre global en harmonie avec tous les êtres vivants sur la Terre, une solidarité, une façon d’être ensemble. « Les Villages Esséniens doivent être un reflet de la communauté et de l’enseignement essénien, mais aussi un reflet du monde. Nous devons créer un Nouveau Monde à l’intérieur du monde. Et ce monde que nous créons physiquement reflétera le monde de l’esprit vers lequel nous voulons aller. « Puisse l’homme nouveau naître au plus profond de nous pour marcher sur la nouvelle terre, la terre des Maîtres, la terre d’Ouriel, et se sentir digne d’y semer la parole divine et le verbe de Lumière. »

Extrait de L’archange Gabriel par Olivier Manitara sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

NOMS HEBREUX DES COUCHES ADN

 

La prononciation hébraïque et la signification des noms des cinq premières couches d’ADN telles qu’elles sont présentées selon Kryeon. Selon lui, il n’est pas nécessaire de connaître le sens littéral des noms hébreux des couches d’ADN pour comprendre ces noms. D’ailleurs, d ans certains cas, le sens hébreu est différent. Kryeon présente ces mots hébreux comme étant les « noms sacrés » des couches d’ADN et explique leur signification dans le contexte du sacré. Il affirme que la langue hébraïque est « le langage spirituel fondamental de la Terre » et que « chaque nom doit être prononcé à haute voix pour prendre tout son sens en hébreu ». Selon lui, la signification de ces mots réside dans l’énergie produite par leur prononciation, et ils devraient donc toujours être dits et entendus tels qu’ils le sont dans la langue hébraïque.

Guidés par cette approche, nous avons voulu vous en livrer ici une prononciation phonétique le plus fidèle possible de l’hébreu, afin qu’ils conservent leur énergie une fois prononcés. Il y a plusieurs façons de transposer en lettres latines les voyelles et consonnes hébraïques. Les Juifs étant originaires de toutes les parties du monde, la langue maternelle de l’individu influe considérablement sur l’orthographe et la prononciation des mots hébreux.  Dans le processus de transposition, nous avons dû faire des compromis. Nous nous sommes bien gardés d’entrer dans des discussions savantes sur le sujet et avons plutôt choisi de fournir au lecteur des explications très simples quant à la prononciation de ces mots. Notre principal souci fut de refléter le plus possible la prononciation originale, plutôt que de fournir une graphie grammaticalement correcte. Ceux d’entre vous qui désireraient en connaître plus sur la langue hébraïque et les différents styles de prononciation trouveront en librairie de nombreux livres sur le sujet ainsi que diverses ressources sur Internet.

Les images qui suivent constituent un simple guide de prononciation des noms hébreux des couches d’ADN. Les lettres qui ne sont pas listées sont dites à peu près comme en français.

2-nom-hebreux-des-couches-dadn

1 Nom hébreux des couches d'ADN

2 Nom hébreux des couches d'ADN

Bien que, selon Kryeon, la signification des mots hébreux ne soit pas d’une très grande importance dans ce contexte, voici néanmoins, pour ceux que cela pourrait intéresser, le sens littéral des mots suivants :

Keter – Couronne

Etz – Arbre

Chayim – Vie

Torah – Torah (la Loi), le Pentateuque (les cinq livres de Moïse)

E’ser – Dix (10)

Sphirot – Dans le mysticisme juif : sphères, plans

Netzach – eternité

Merkava – Chariot

Eliyahu – Elie (le grand prophète)

Urim Ve Tumim – Selon le Consisé Osford Dictionary : Objets d’une nature maintenant inconnue, portés sous ou sur le pectoral du grand prêtre juif [Hébreu : urim, pluriel de "or", lumière, et tumim, pluriel de "tom", perfection]

Le Even Shoshan’s Nex Hebreu Dictionary ajoute ceci : « 1) A l’aide de ces objets sacrés (peut-être des pierres), le grand prêtre donnait la réponse à Dieu à n’importe quelle question qui était pose ; 2) une source d’une fiabilité incontestable »

Ve – Et

Aleph – Le nom de la première lettre de l’alphabet hébreu.

Adonaï – Mon seigneur Dieu

A mesure que nous exposons les douze couches, ne soyez pas surpris d’apprendre que certaines contiennent l’empreinte des expériences de nos vies passées. Même nos attributs karmiques sont là, et tous son modifiables. Ce qui nous confondra le plus est ceci : quand vous modifiez n’importe laquelle des couches, toutes les autres le savent… Comme dans la chimie la plus complexe, vous ne pouvez modifier un élément sans que les autres en soient affectés. Si vous activez la troisième couche, les onze autres le sauront.

KRYEON 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Les signes vitaux de Gaïa

 

Prenons pour commencer la proportion d’oxygène dans l’atmosphère, qui se maintient depuis plusieurs centaines de millions d’années à approximativement 21% : s’il y en avait plus, soit à partir de 25%, les forêts brûleraient à la moindre étincelle jusqu’au dernier arbre d’un feu rageur et inextinguible ; s’il y en avait moins, surtout à partir de 15%, beaucoup d’animaux suffoqueraient. Orchestré par toutes les plantes et le plancton des océans qui produisent annuellement plus de 140 milliards de tonnes d’oxygène, cet équilibre de la proportion d’oxygène idéale pour la Vie est maintenu par rétroaction homéostatique, grâce à la photosynthèse qui transforme le gaz carbonique en oxygène. Pour mieux comprendre ce qu’est une rétroaction homéostatique, on pourrait comparer ce mécanisme régulateur à un thermostat contrôlant le chauffage central d’une maison. D’autre part, il faut se rappeler que sans l’apparition de l’oxygène et son maintien au niveau actuel, la couche d’ozone n’aurait pu se former et demeurer stable, permettant ainsi à la Vie de coloniser les surfaces émergées du globe.

univers

Un autre gaz essentiel à l’équilibre chimique et climatique et qui se retrouve dans une proportion de 78% dans l’atmosphère que nous respirons est l’azote. Sans l’action continue de la Vie qui pompe constamment l’azote des sols et des océans où il se précipite sans cesse sous l’effet des éclairs lors des orages, l’atmosphère perdrait la majeure partie de son azote en quelques millions d’années. C’est plus de 500 millions de tonnes d’azote que les micro-organismes rejettent chaque année dans l’atmosphère, maintenant ainsi en équilibre un élément indispensable de la biosphère. Quant au méthane, un gaz très réactif qui disparaîtrait bien vite de l’atmosphère où il n’est présent qu’à l’état de trace (soit de l’ordre de 1,7 partie par million), il est continuellement libéré grâce aux fermentations d’une masse prodigieuse de micro-organismes, au rythme, là encore, d’environ 500 millions de tonnes par an. Sans méthane dans l’atmosphère, la Vie n’aurait pu se développer telle que nous la connaissons, ni ne pourrait survivre.

De même, la température moyenne à la surface du monde évite dans l’ensemble les écarts extrêmes, grâce au contrôle par les plantes et le plancton des océans de la proportion du gaz carbonique à « effet de serre » qui retient la chaleur du soleil dans l’atmosphère, un peu comme le font les vitres d’une serre. C’est environ 100 milliards de tonnes de gaz carbonique qui sont ainsi relâchées chaque année dans l’atmosphère. Un autre facteur important pour la stabilité du climat est la présence d’un couvert végétal, comme en Amazonie par exemple, qui favorise une pluviosité régulière grâce à l’évaporation par les feuilles. Sans cette évaporation, les pluies cessent et le désert s’installe rapidement comme on a pu le constater partout où de vastes forêts ont été coupées à blanc. La forêt de l’Amazonie, vieille de plus de 100 millions d’années, a pu ainsi permettre l’apparition de millions d’espèces uniques au monde, vivant ensemble en une étroite symbiose harmonieuse.

Mais ce n’est pas tout! Loveloch a fait une autre découverte fort importante pour démontrer une fois de plus l’étroit contrôle qu’exerce Gaïa sur son climat global. Tel que confirmé depuis par plusieurs autres scientifiques, Loveloch réalisa en 1971 que ce sont de microscopiques organismes marins qui, par la production de vastes quantités de diméthyl sulfhydrique, permettent la formation des gouttes de pluie au-dessus des océans. Comme les océans recouvrent les 2/3 du globe, l’absence de ce mécanisme vital à la formation des nuages aurait un effet dévastateur sur le climat global. De plus, ce même composé chimique accélère la désagrégation des roches des sols côtiers rendant de ce fait disponibles tous les éléments nutritifs nécessaires à la vie des écosystèmes terrestres et marins.

Une autre composante essentielle à l’harmonie de la biosphère est le taux d’acidité des pluies qui est normalement maintenu au degré optimal par la présence d’ammoniac dans l’air, à nouveau fruit de l’activité biologique. Pas assez d’acidité et les sels minéraux indispensables à la bonne santé des plantes ne seraient pas mis en circulation par réaction acide. Des pluies trop acides par contre délavent les sols de leurs éléments minéraux et affaiblissent d’autant les plantes, sans compter l’effet dévastateur d’une eau trop acide pour la survie des lacs et des rivières, comme on a pu le constater à bien des endroits au Québec et dans le nord-est des États-Unis.

Citons un dernier exemple : le taux de salinité des océans. Par un mécanisme encore incompris, les océans parviennent à maintenir à exactement 3,4% le degré de salinité de leurs eaux, ce qui est le pourcentage idéal pour toutes les formes de Vie peuplant les mers. Sans cesse, l’irrigation des continents amène par les fleuves et les rivières de nouveaux sels dans les océans, et ce, depuis qu’il a commencé à pleuvoir sur Terre. Pourtant, jamais sauf dans la mer Morte (justement!) le taux de salinité n’a-t-il dépassé 3,4%. Deux pour-cent de plus et toute Vie disparaîtrait des océans!

Il faudrait une longue étude pour parfaitement comprendre l’incroyable complexité de notre biosphère terrestre qui, par un enchevêtrement inouï de réactions chimiques et de phénomènes climatiques, nous démontre par son étroit contrôle des conditions favorables à son existence que seule la présence d’une intelligence globale peut expliquer la survie à long terme de notre bonne vieille Terre. Et nous sommes alors en droit de nous demander :  S’il y a effectivement une intelligence globale qui gouverne toute Vie sur Terre, ce n’est sûrement pas le fruit du hasard si l’espèce humaine est apparue après des milliards d’années d’évolution… Quel est donc le rôle auquel cette intelligence nous destine dans son grand projet évolutif?… 

C’est précisément pour tenter de répondre à cette question que nous allons nous tourner vers l’oeuvre d’un autre scientifique britannique, Peter Russell qui, par la publication de deux livres et lors de nombreuses conférences, a livré le fruit de ses recherches et réflexions à ce sujet. Selon la théorie révolutionnaire qu’il nous propose, l’espèce humaine serait l’équivalent d’une sorte de cerveau global à l’échelle planétaire, à travers lequel la conscience de Gaïa serait en train de s’éveiller. Ce même Peter Russell, a aussi récemment formulé une autre thèse, tout aussi fascinante, voulant cette fois que l’accélération exponentielle de l’évolution de la conscience et de l’accumulation du savoir humain atteigne sous peu une vitesse de progression quasi infinie, nous aspirant tous simultanément dans une sorte de trou blanc dans le temps, c’est-à-dire l’équivalent au plan temporel du phénomène astronomique connu sous le nom de trou noir. J’ai eu l’occasion de faire la synthèse de ces deux volumes pour la revue Luminance en 1993. Voici les principales idées que j’en ai retenues.

Gaïa s’éveille à travers nous
Comment ne pas s’émerveiller devant le prodigieux travail de synthèse réalisé par Peter Russell, d’abord dans La Terre s’éveille paru en 1982 et dans Le trou blanc dans le temps paru en 1992. Traçant avec brio une fresque détaillée décrivant l’évolution de la matière, de la Vie et de la conscience, ce brillant biologiste nous aide à mieux comprendre l’avenir incertain mais potentiellement grandiose de cette bonne vieille Terre et de son équipage humain. Mais décrivons d’abord le contenu de son premier livre.

D’emblée, Russell nous présente la théorie de Loveloch selon laquelle la Terre dans son ensemble se comporte, ainsi que nous venons de le voir, comme un seul et gigantesque être vivant, capable d’exercer un contrôle constant sur les multiples composantes de la biosphère de façon à protéger et à perpétuer les conditions favorables à la Vie qui s’y manifeste — du moins jusqu’à ce que l’activité destructrice et polluante de l’humanité ne vienne tout gâcher.

Et tout naturellement, Russell s’interroge sur le rôle dévolu à l’humanité dans cette symphonie harmonieuse de Vie orchestrée par l’omniprésente conscience planétaire. Sommes-nous effectivement destinés à devenir le cerveau global de cette gigantesque matrice vivante?… Ou alors sommes-nous, telle une immense tumeur maligne, autant de cellules cancéreuses proliférant à toute vitesse et accaparant pour notre seul profit toutes les ressources vitales de la planète jusqu’à ce que celle-ci en meure?… Cet écartèlement douloureux entre les potentialités phénoménales du devenir humain et le constat terrible de notre égocentrisme destructeur et maladif forme la trame de fond de la tension qui guide l’ensemble de la réflexion de Russell..

Une seule solution permettrait selon Russell d’espérer que nous franchissions sans désastre global cette étape cruciale de notre évolution : un profond changement de conscience amenant une transformation globale de nos valeurs, de nos priorités et de nos comportements. Cependant, pour mieux apprécier où nous allons, il vaut mieux d’abord commencer par comprendre d’où nous venons sur le plan physique et biologique, ce qu’il fait dans la première partie du livre, pour ensuite diriger notre attention sur l’évolution de la conscience, sujet auquel le reste du livre est consacré.

Après avoir expliqué comment l’univers est apparu dans une gigantesque explosion à partir du néant et comment les étoiles et les planètes se sont formées, il décrit successivement l’apparition de la Vie, la colonisation de la Terre, l’évolution des espèces et l’émergence de l’être humain, du langage et de la civilisation, comme j’y ai déjà fait allusion au début de ce document. Comme le dit si bien Russell dans son livre, en parlant de l’espèce humaine :  Ce produit quasi incroyable de quinze milliards d’années d’évolution porte vraiment à l’émerveillement. Nous voici, chacun de nous constitué de septilliards d’atomes, ordonnés en un système intégré de quelques centaines de trillions de cellules biologiques, expérimentant le monde qui nous entoure et les pensées qui nous habitent, ressentant différentes émotions et maints désirs. Et, par-dessus tout, nous sommes conscients de toutes ces choses et conscients d’être nous-mêmes. Si quelqu’un avait été là il y a 4 milliards d’années, aurait-il jamais supposé que le paysage volcanique, les océans primitifs et l’étrange mélange de gaz de l’atmosphère auraient lentement mais sûrement évolué en un tel être aussi improbable et aussi complexe?

Pensons maintenant aux développements quasi inimaginables qui nous attendent dans l’avenir. Où l’évolution nous mène-t-elle? Pour tenter de trouver un début de réponse à cette question, Russell nous invite à considérer le sens général de l’évolution et les patterns qui ont caractérisé les processus évolutifs jusqu’ici.

Au début tout n’était qu’énergie. Puis la matière s’est formée. Ensuite, la Vie vint animer la matière. Enfin, du sein de la Vie est apparue la conscience de la conscience. Ces quatre étapes successives forment une progression graduelle vers une complexité de plus en plus grande. Certaines caractéristiques communes semblent se dégager selon Russell. La plus importante est l’existence d’un seuil critique à partir duquel un bond quantique d’un niveau de complexité à l’autre devient possible. Ainsi, par exemple, il faut, dit-il, au minimum 10 milliards d’atomes environ pour que puisse se constituer une cellule viable. De même, ce n’est qu’au seuil de 10 milliards de cellules nerveuses dans le cortex du cerveau humain, siège de la conscience auto-réfléchie, que cette forme de conscience peut semble-t-il apparaître. Une autre constante observée est l’accélération exponentielle du rythme de l’évolution alors que le temps requis pour le passage d’un échelon d’évolution à l’autre est de plus en plus court. Le passage de plus en plus rapide de l’ère agraire à l’ère industrielle, puis à l’âge de l’information et à l’âge de la révolution environnementale qui s’amorce reflète aussi cette constante.

images (2)

Considérant ensuite l’augmentation rapide de la population mondiale qui culminera, estime-t-on, aux environs de 10 milliards d’individus au cours du prochain siècle, couplée à l’explosion dans les communications et les échanges intégrant dans un vaste ensemble de plus en plus interconnecté la communauté humaine devenue un « village global » pulsant de plus en plus à l’unisson, Peter Russell postule sa plus brillante spéculation; à savoir que l’humanité dans son ensemble serait sur le point de franchir une autre étape de l’évolution en s’unifiant en un gigantesque cerveau planétaire, constituant de ce fait un super-organisme social inédit jusqu’à ce jour. Après la géogenèse, c’est-à-dire la genèse de la Terre, et la biogenèse ou genèse de la Vie, l’évolution est arrivée au stade de la « noogenèse », la genèse de l’esprit, affirme-t-il. Il rejoint ainsi le concept présenté par Teilhard de Chardin qui a conçu l’idée de la « noosphère » pour décrire le système comprenant tous les esprits conscients. Nous assistons, conclut-il, à la planétarisation de l’humanité en une seule et vaste entité organique selon les paroles mêmes de ce célèbre philosophe moderne.

Après les quatre premières grandes étapes de l’évolution, soit l’énergie primaire créée par le Big Bang, puis la formation et la complexification de la matière, ensuite la naissance de la Vie et son évolution, et enfin l’éveil de la conscience qui est consciente d’elle-même, ce cinquième niveau d’évolution, ce nouvel ordre d’existence, est celui qui nous réserve à tous égards les plus grandes surprises! Cette conscience planétaire, née de l’unification de l’ensemble des consciences humaines embrassant simultanément tous les niveaux de conscience de toutes les espèces vivantes, sera, affirme Russell, comme l’éveil colossal d’un cerveau global, atteignant un niveau de cohérence similaire à celui du cerveau humain. La conscience de Gaïa, la Terre, s’éveillera alors soudainement.

Et ce qui pourrait contribuer à catalyser et déclencher cet éveil est la réalisation consciente, par une masse critique d’humains, de l’imminence d’un effondrement écologique sans précédent des fonctions vitales planétaires, à la suite de tous les déséquilibres écosystémiques que nous avons provoqués. Un bond évolutif d’une ampleur sans précédent serait sur le point de se produire sur l’ensemble du globe, à défaut de quoi la Vie, telle que nous la connaissons et notre propre espèce, risquent de disparaître à tout jamais.

L’ÉVEIL DE LA CONSCIENCE INTÉRIEURE

Par JEAN HUDON

SOURCE : http://earthrainbownetwork.com/EveilConscien.htm

LA SOURCE : miroir de sa propre beauté

 

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

S’il vous sied, présentez-vous au niveau du cœur, dans votre temple sacré pour y pénétrer dans toute votre lumière et vous marier à la lumière de votre temple. Assurez-vous de déposer, de relâcher tout ce qui vous encombre, tout ce qui vous alourdit. N’hésitez pas à abandonner tout, même ce qui n’est pas résolu. Détachez-vous même de la croyance qu’il faille tout résoudre, tout comprendre pour émaner dans la lumière. Ce n’est pas la compréhension, mais l’expression de l’Être qui lui permet sa lumière infinie.

miroir de l'eau

Osez être. Osez vibrer amoureusement. Osez affirmer votre infinité même s’il y a quelques secondes, dans votre incarnation, des tensions, des emprisonnements étaient encore ressentis. Osez exister dans toute votre beauté. Lorsque la fleur est enfouie sous la poussière ou sous les feuilles desséchées, elle sait que sa beauté, sa couleur, son parfum ne sont pas diffusés dans toute leur amplitude. Lorsque le vent emporte ce qui la recouvre, elle se déploie, elle s’ouvre, elle s’offre dans toute sa grandeur, instantanément. Elle sait, elle sent tout ce qu’elle est. Elle ne se dit pas  » il y a quelques instants, j’étais recouverte, assombrie, voilée « . Elle ne se dit pas  » je ne pouvais ressentir tout mon éclat et je ne pouvais l’offrir « . Elle ne se dit pas  » il faille maintenant que peu à peu je paie la rançon de tous ces moments de non éclat « . Elle offre instantanément son parfum, sa lumière, sa beauté, quels que furent les poids, les ombres, les voiles qui la couvraient quelques instants auparavant.

Soyez la fleur en cet instant qui apprécie tout ce qu’elle est et qui l’offre sans résistance, faisant fi de ce qui était auparavant. Vous êtes l’éclat de lumière de votre source. Chaque blessure que vous affirmez, chaque contraction, chaque pensée, chaque attitude, chaque action, chaque refus qui contribue à votre contraction est une trahison de votre source. Chaque instant où consciemment vous permettez que la tristesse se déploie en vous ou que la colère, que la lassitude se pose sur vous, vous vous trahissez et vous trahissez votre source. Chaque pas que vous ne posez pas dans votre sentier de lumière est une trahison.

Votre Âme, votre Esprit, votre corps incarné sont tous, comme la trilogie qui les rassemble, une expression de la source. Maintenir la lourdeur, poser une évaluation, un jugement, une culpabilité sur vous-même est la prolongation de votre trahison, car à l’instant où vous retrouvez la conscience et la sensation que vous êtes la source, juger que l’instant auparavant vous ne l’étiez pas consciemment est encore une trahison. Lorsque la fleur offre son parfum, si pour un instant, elle cesse de l’offrir parce que l’instant d’avant, elle ne l’offrait pas et qu’elle s’interroge si elle est digne de l’offrir, à cet instant, elle est encore voilée d’elle-même. À l’instant où vous retrouvez, où vous osez être et exprimer que vous êtes la source, même l’hésitation à offrir votre beauté à vous-même et aux autres est une trahison. Vous êtes la lumière, issue de la source et votre lumière, expression de la source, en est aussi une nourriture. Votre éclat nourrit la lumière, comme la lumière vous nourrit.

Dans l’humanité, votre incarnation est une expression de l’humanité toute entière puisque vous êtes né de l’humanité. C’est l’humanité par ses représentants qui ont favorisé votre incarnation. Vous êtes donc un enfant de l’humanité comme vous êtes un enfant de la lumière et vous, en tant qu’enfant de l’humanité, vous nourrissez l’humanité. Ainsi, l’humanité est une représentation, une autre expression de la source. La source vous crée, vous nourrissez la source. L’humanité crée votre incarnation et vous créez l’humanité. Lorsque vous vous séparez de l’humanité en n’exprimant pas toute votre beauté, lorsque vous ne nourrissez pas l’humanité de l’Être de lumière que vous êtes, vous trahissez l’humanité. Lorsque l’humanité ne représente pas la source, elle trahit la source. L’humanité en est une expression pour favoriser la lumière. Lorsque chacun des Êtres de l’humanité n’exprime pas sa lumière, l’humanité n’est pas en lumière. L’humanité trahit la source et l’Être humain trahit son humanité.

Les Êtres se rencontrent pour créer une communauté. Une communauté est en soi une expression de l’humanité à une échelle plus sensible. L’humanité naturellement se manifeste en une multitude d’Êtres et lorsque cette multitude ne permet pas, de par sa structure, l’intimité, la rencontre, alors, de par leur nature, chacune de ses expressions, les hommes, créent des communautés.

Chaque communauté est en soi une expression, une extension, un fruit de l’humanité et de ses enfants. L’humanité et ses enfants créent des communautés, soit une humanité à une échelle qui permet que chacun puisse ressentir sa collaboration à l’œuvre et que la communauté puisse être le miroir de sa propre beauté. Ainsi, la communauté s’exprime en chacun de ses membres et chaque membre nourrit la communauté. De même, lorsqu’un Être ne s’exprime pas dans sa beauté et qu’ainsi, il trahit la source, il trahit l’humanité, il trahit aussi sa communauté et lorsque la communauté ne se manifeste pas dans toute sa lumière, elle trahit chacun de ses membres.

La communauté n’est qu’une image de l’univers ou de l’humanité. Chaque Être humain qui s’inscrit dans une communauté est bien sûr inscrit dans une humanité, il est inscrit dans la source. La reconnaissance, l’amour de lui-même et l’expression amoureuse est son offrande, sa contribution, la nourriture qu’il offre à la communauté, à l’humanité et à la source et bien sûr, à lui-même parce que chacune de ses cellules est en soi l’univers tout entier.

Chaque cellule de votre corps est une expression de votre corps. Elle fut créée par l’incarnation. C’est tout votre corps qui permet la génération d’une cellule et chaque cellule nourrit votre corps. Votre corps est comme une communauté de cellules ou comme l’humanité où chaque cellule est un individu, ou comme la source pour chaque cellule. Chaque cellule offre par son éclat de lumière son offrande à tout votre corps. Si une cellule se contracte et par son attitude ou son mouvement n’exprime plus sa beauté, ses qualités, elle trahit votre corps. Lorsqu’un de vos organes ne fonctionne plus, c’est une trahison. Si la source n’est pas nourrie de toute votre beauté, vous la trahissez mais si la source ne vous offrait plus sa lumière, vous seriez aussi trahi. Si vous n’écoutez pas, si vous ne nourrissez pas vos cellules, vous les trahissez. Mais si elles ne répondent plus à toute votre beauté, elles vous trahissent.

De même, à l’intérieur de chaque cellule, il y a un noyau et dans ce noyau, il y a des gênes. Chaque gêne offre une vibration qui permet à l’ensemble d’exister et de se déployer. Si un gêne se contracte, maussade, insatisfait de sa position, cesse de s’exprimer, il trahit toute la cellule. C’est toute la cellule qui est en déséquilibre. Il ne l’exprime plus, il ne la nourrit plus. Il la trahit. Chaque gêne est nourrit par la cellule toute entière et il nourrit la cellule. Chaque gêne en soi par le mouvement qu’il crée, un micromouvement, permet un éclat de lumière, une petite flamme. Elle nourrit et permet à la cellule d’exister, comme la cellule le permet au tissu, et le tissu à l’organe, et l’organe à votre corps, votre corps à la communauté, la communauté à l’humanité, l’humanité à l’univers, l’univers à la source et la source vous nourrit.

Souvent les Êtres humains crient à l’injustice intérieurement ou extérieurement. L’injustice de l’univers, l’injustice de la source. Et nous les invitons à ressentir jusqu’à quel point ils se trahissent à moult niveaux, trahissant l’univers. Et la véritable trahison de l’univers, de la source, comme de tout votre Être, est de faire sourde oreille à tout ce qui vous est offert. Ne divisez pas l’offrande que vous vous faites à vous-même pour vous réjouir de l’offrande que vous faites à votre communauté, de l’offrande que vous faites à l’humanité, de l’offrande que vous faites à la source. C’est la même offrande, celle de votre éclat dont le premier effet est de vous réjouir. Lorsque vous ne vous réjouissez pas, imaginez…

les devas

Imaginez un Être qui pour un instant n’est pas dans la joie. Alors, à cet instant même où il n’est pas dans la joie, il a à comprendre et à ressentir qu’il est dans la trahison. À l’instant où il n’y a pas la joie… (claquement de mains), trahison! C’est magnifique parce que la joie est ressentie dans tout l’Être. S’il fallait enfermer les traîtres…, les emprisonner, leur trancher la tête, il n’y aurait plus d’Êtres humains! S’il fallait juger les Êtres qui se sont trahis, il n’y aurait pas assez de juges… Est-ce pour cela que l’Être se juge lui-même…? Le véritable cercle vicieux est de juger que l’instant précédent vous n’étiez pas dans la joie parce que lors de ce jugement, vous ne l’êtes pas davantage et vous perpétuez la trahison. Conscientiser, ressentir, imaginer que tout ce qui n’est pas joie est trahison. Choisir intérieurement de transcender, de dissoudre, de dévoiler, poser un regard sur tout ce qui voile pour mieux vous assurer d’exister totalement.

Il ne s’agit pas de nier dans l’illusion toutes les entraves et de faire semblant qu’elles n’existent plus car la joie n’y serait pas. Certains Êtres pourraient ainsi se dire  » voilà, plus rien n’existe. Je n’ai pas à conscientiser des blessures qui conditionnent mes états. Plus rien n’existe « . Il simulerait la liberté. Il y a nuance car il n’en ressentirait pas la joie. Poser un regard, conscientiser, constater qu’il y a un voile, qu’il y a une blessure, qu’il y a une illusion, un emprisonnement est magnifique; car lorsque l’Être se rend compte qu’il est dans un piège, sous un voile, cela pourrait le faire éclater de joie en constatant que ce n’est qu’une illusion alors qu’il avait l’impression d’être une ombre ou de ne pas être à la hauteur.

Quelle joie! Comme lorsque vous vous réveillez d’un cauchemar. Quel moment sublime! Ainsi, l’épuration, la libération, le soulèvement par des émotions de voiles, de poussières ne vous attristent ou ne vous affectent que lorsque vous êtes identifié à ce qui se soulève. Votre colère, votre malaise, votre tristesse, vous indiquent encore que vous êtes identifié à la poussière ou à l’ombre qui est soulevée par la situation. Voilà pourquoi vous êtes triste ou en colère. Vous vous sentez encore piégé, emprisonné ou encore un déchet… Il faudra que la poussière se soulève encore davantage, que l’ombre soit encore en mouvement pour que vous puissiez bien ressentir que vous n’êtes pas cela.

Si nous faisons un pas de plus et que nous vous disions que lorsque vous vous trahissez par votre colère, votre lassitude, votre morosité, votre tristesse, ce n’est pas vous qui vous trahissez, c’est le traître même qui se trahit car vous, Vous êtes intact. Lorsque nous vous disions que chaque moment de tristesse ou de colère est une trahison, que chaque moment où vous n’êtes pas dans la joie est une trahison, ce n’est même pas vous le traître mais bien votre personnage qui se trahit; vous êtes intact …mais quelquefois enfoui sous les débris…

L’arbre se réjouit de déployer ses racines dans la terre. Toutefois, son feuillage s’élève vers le ciel.

Réjouissez-vous de vous-même sur Terre, dans votre communauté. Déployez vos racines et assurez-vous que la sève permette que vous vous éleviez, sans quitter la Terre. Au moment où l’arbre se déracine, il cesse de s’élever, son feuillage s’assèche.

Chères Âmes, soyez la fleur, soyez l’arbre et permettez que votre temple s’érige de plus en plus majestueusement. Vibrez dans la conscience et la sensation de l’offrande à tout votre Être, à votre communauté, à votre humanité, à l’univers. Nul d’entre vous n’a imaginé qu’une de ses cellules était un esclave. Nul d’entre vous n’a pensé un jour qu’une cellule de son estomac était une prisonnière, pauvre, obligée à un travail pénible… Par son existence, par sa beauté, par sa vibration, elle vous invite à lui offrir une nourriture saine qui lui permet de danser de joie.

La nourriture que vous offre l’univers est saine. Alors, dansez dans la lumière. Chères Âmes, soyez les cellules joyeuses de l’univers.

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

Les Énergies du Maître Saint-Germain Par Pierre Lessard
sur le blog de
Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Méditation – L’arbre

 

Salutations, je suis Shannaton. 

Je voudrais, par cette méditation, vous apprendre à vous « connecter à la Terre ». Pendant la méditation, je vous tutoierai, ce sera plus facile.

Méditation - arbre

  • D’abord, allonge-toi confortablement sur ton lit, pour t’offrir une période de tranquillité pouvant aller jusqu’à trente minutes, avec l’assurance de ne pas être dérangé.
  • Ensuite inspire profondément par le nez, en prenant soin de pousser l’air très loin dans ton bas-ventre.
  • Retiens-le juste un peu et souffle-le puissamment par la bouche en poussant hors de ton corps tout stress accumulé.
  • Puis, recommence deux autres fois cet exercice et ensuite, respire normalement, c’est à dire sans penser à ta respiration.
  • Ouvre les chakras situés sous la plante de tes pieds et imagine qu’une tige sort de chacun de tes pieds en s’enfonçant dans le sol. Imagine ces deux tiges qui traversent les fondations de ta demeure et qui s’enfoncent jusqu’à dix mètres dans la Terre. Ensuite visualise les deux tiges se séparer chacune en un milliard de petites racines qui s’étendent encore plus sous la surface de la Terre.
  • Maintenant, prends conscience d’être aussi enraciné qu’un arbre, un arbre immense que rien ne peut faire tomber.
  • Imagine être devenu cet arbre et concentre-toi sur la sève qui commence à monter dans tes racines.
  • Essaie de sentir la sève monter dans ton corps et imagine des branches qui poussent tout autour de toi.
  • Prends conscience d’être devenu un arbre magnifique.
  • Prends conscience que rien ne peu t’arriver et que la Terre est en train de te nourrir.
  • Prends plaisir à te faire nourrir par la Terre et comprends que ton corps fait maintenant un, avec la planète.
  • Sache que rien ne peut t’atteindre car toute la vie se déroule maintenant autour de toi, l’arbre immobile.
  • Regarde comme les événements défilent tout autour de toi, sans que rien ne t’affecte. Tu es totalement impassible puisque tu es un arbre.
  • Prends conscience que tu fais ta part du travail et récoltant la sève dans la Terre et en l’apportant haut dans le ciel par tes branches.
  • Sache que tu n’as rien d’autre à faire que d’être ici, c’est tout, et sois en heureux. Vois la vie autour de toi, ne sois plus fatigué mais seulement heureux. Ton corps est maintenant nettoyé par la circulation de la sève, tu es bien et tu es conscient d’être toi.
  • Coupe tes racines et garde en toi toute cette nouvelle énergie d’Amour que la Terre t’a donnée.

Éveillez-vous lentement et étirez-vous bien. Maintenant vous pouvez retourner à votre quotidien, plus rien ne sera jamais pareil.

 Shannaton 

retour Les Enseignements de Shannaton

 

Structure Cristalline à notre naissance

 

La naissance sur cette planète n’est pas une sinécure. Vous devez commencer par vous scinder. Votre divinité n’est pas entièrement transférée dans le corps humain, car une partie de celle-ci reste de mon côté du voile. Vous le saviez, n’est-ce pas ? Vous passez tellement de temps à chercher les parties manquantes de votre propre divinité intérieure. Vous cherchez à vous connecter à votre Soi-Supérieur. Vous avez l’impression d’être coupés du tout, puisqu’une partie de votre divinité est restée de l’autre côté du voile. Vous avez le sentiment d’être isolés ou seuls, car vous êtes passés d’un état inter-dimensionnel à l’état singulier de la limitation 3-D. Le Soi-Supérieur est la meilleure représentation de ce que vous êtes réellement. C’est l’énergie de base de votre âme. C’est vraiment VOUS. Voilà pourquoi vous ressentez ce sentiment de joie et de plénitude, quand vous parvenez finalement à vous connecter à votre propre Soi-Supérieur. C’est un lien que vous avez demandé, afin qu’il ravive le souvenir de QUI vous Êtes.  

images (2)

Ainsi, à la naissance vous vous scindez. En outre, il y a d’autres choses qui s’ajoutent à cela, et c’est là que ça devient difficile à comprendre – dans votre limitation humaine. Les parties, pièces ou morceaux de votre esprit de base restent de mon côté du voile. Ces dernières ne sont pas votre Soi-Supérieur. Ces énergies qui font également partie de votre Être – non scindé – deviennent vos guides. Je viens de vous livrer un secret. Vos guides sont vous. Maintenant, vous savez pourquoi vous vous sentez tellement bien quand ils sont avec vous, et pourquoi vous avez le sentiment d’être perdus quand ils s’en vont.  

« Kryeon, il m’arrive souvent de me sentir déprimé et seul ! » Nous entendons constamment cette phrase. Si vous aviez la vision ou perception inter-dimensionnelle que j’ai, vous verriez que l’entourage est toujours avec vous. Nous vous avons répété maintes et maintes fois que vous n’êtes jamais seuls. Sachez ceci : « Il vous est impossible d’être seuls ! » Oui, je sais que vous le ressentez dans votre condition humaine. Il y en a parmi vous qui se sentent déprimés, mais ils n’ont jamais vraiment ouvert la porte à l’Esprit, n’est-ce pas ? Si vous l’aviez fait, vous auriez trouvé une énergie qui est là. C’est l’énergie de votre Soi-Supérieur qui vous chatouille légèrement et agréablement , afin de vous faire savoir qu’elle n’est pas une illusion.  

Je vois souvent des personnes très déprimées qui s’isolent dans un coin et qui pleurent. Je vois la belle énergie des guides qui entoure ces personnes, mais ils ne peuvent pas agir, parce qu’ils n’ont pas la permission de l’Être Humain. Pourtant, chacun de vous a ses propres guides.  

Donc, nous avons un Être Humain qui arrive sur Terre avec la divinité qui est dans son ADN. Vous n’avez pas tellement divisé ou scindé votre divinité. Cependant, vous avez changé de dimension, mais votre ADN a un caractère sacré. Il doit en être ainsi, puisqu’au moment où vous établirez la connexion avec votre Soi-Supérieur, votre divinité doit déjà être dans votre structure cellulaire.  

Dès la naissance, un processus inter-dimensionnel et éternel s’active. C’est la structure cristalline qui s’active dans la Caverne de la Création. La Terre sait si vous êtes de retour ou si c’est la première fois que vous vous incarnez sur cette planète. Si vous êtes une ancienne âme, la structure cristalline était alors en attente de votre retour, car elle est vraiment l’essence de toutes les vies que vous avez vécues sur Terre. Est-ce que vous comprenez que vous avez eu d’autres vies ici ? Ces vies peuvent vous sembler étranges, mais vous avez eu un ami qui a toujours été avec vous, au cours de ces vies. Cet ami est appelé Votre Soi-Supérieur. Chers Êtres Humains, ceci signifie que vos vies antérieures ne sont pas aussi étrangères que vous le pensez, puisque vous y étiez.  

cristallins

La compréhension de ces choses est importante, car elle vous permet de regarder, de vous souvenir et même de récupérer des talents que vous aviez auparavant. Je vais dorénavant procéder avec un enseignement plus avancé, et je demande à mon partenaire d’aller de l’avant avec ce processus, au cours de l’année à venir. Quand votre propre structure cristalline est activée, elle ressemble aux cercles concentriques d’un tronc d’arbre. Chaque vie est représentée par un cercle, et elle peut être vue. Voici quelque chose que vous devriez savoir. Tout ce que vous avez spirituellement fait ou expérimenté sur cette planète est imprégné dans ce cristal. Tout ce que vous avez appris – parfois au prix de lourdes et douloureuses expériences – est imprégné dans ce cristal. Tout est sauvegardé dans ce cristal, au moment où vous revenez de notre côté du voile. Lors de votre nouvelle réincarnation, au moment même de votre naissance, tout est transféré dans les deux énergies inter-dimensionnelles ou les deux couches que nous avons appelées les archives akashiques de l’ADN (les couches 7 et 8 dont nous avons parlé dans notre enseignement sur l’ADN). Donc, si vous vous éveillez ou si vous commencez à vous poser des questions spirituelles, tout ce que vous avez déjà appris ou expérimenté sera déjà là, à votre disposition, dans votre propre ADN.  

Vous qui entendez ou lisez ces choses, ne trouvez-vous pas que ce sont de bonnes nouvelles ? Cela signifie que vous n’avez rien perdu. Toutes les connaissances acquises et méritées au cours des âges de vos incarnations sont réintroduites dans votre ADN. Vous n’avez plus besoin de revivre ces expériences, si tel est votre choix. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? Si vous choisissez de pousser sur votre porte intérieure, afin de trouver votre divinité et finalement atteindre le Créateur, vous allez littéralement ouvrir le pot spirituel qui contient tout ce que vous avez déjà appris au cours de vos incarnations. La connaissance va se déverser progressivement et elle ravivera votre mémoire du passé.  

Beaucoup d’entre vous posent des questions. « Que dois-je faire ? Comment puis-je faire ? Quelle est la prochaine étape ? Quels sont les processus, quelles sont les procédures ? Comment, comment, comment ? » Depuis 20 ans, nous vous disons que lorsque décidez d’ouvrir votre porte intérieure, l’intuition commence à vous montrer ce que vous avez déjà appris ! Toutefois, cette réintroduction de vos connaissances du passé peut vous sembler un peu insensée ou extravagante. C’est la raison pour laquelle de nouveaux processus ont été placés sur Terre, afin d’aider à la restructuration de ces choses et vous apporter une meilleure compréhension. Ce sont des processus qui n’ont jamais existés avant 1987.  

L’enseignante Peggy est ici (Peggy Phoenix Dubro). Depuis des éons, elle connaissait le potentiel de ce qu’elle pouvait faire ici. C’est une entité qui est passionnée par la nouvelle énergie, mais cette information lui a été transmise lentement, afin qu’elle puisse vous donner une explication sensée de la définition de Dieu. L’énergie spécifique qu’elle enseigne en ce moment n’aurait pas été possible avant l’année 1989. Au fil des années, et depuis que l’énergie de Gaia a changé, son enseignement s’est amélioré. Voyez-vous comment fonctionne le système ? Son « creuset de connaissances » ou pot spirituel est en cours d’ouverture.  

Tout ce que vous faites sur cette planète est enregistré sous forme d’énergie, et ces informations restent dans la grille cristalline après votre départ. Les géologues savent que la plupart des pierres de cette planète sont cristallines, en particulier dans la croûte terrestre. Les cristaux ont des facultés particulières. Ils peuvent retenir l’énergie et avoir de la mémoire. Ce sont des choses qui peuvent être difficiles à comprendre, dans votre condition d’Être Humain. Même les scientifiques connaissent l’existence de l’énergie-mémoire dans la substance cristalline. Donc, vous n’avez pas vraiment besoin d’avoir un esprit super élastique ou super ésotérique pour comprendre que tout ce que vous faites est enregistré dans cette banque de mémoires.  

Ce sont les vibrations les plus élevées qui existent au sein de cette planète. Toutes vos vies et toutes vos actions collectives sont restées ici, et c’est pourquoi cette planète à une vibration plus élevée. Cette énergie est actuellement incroyable, car L’INCROYABLE ÊTRE HUMAIN à même changé la grille cristalline au cours des deux dernières semaines !  

Vous vivez votre vie. Certains d’entre vous parviennent à percer les secrets de ces choses, et d’autres ne sont pas encore rendus à cette étape. Les secrets sont seulement des choses qui ne sont pas étalées à la vision du grand public. Toutefois, ils se révèlent clairement et par eux-mêmes, à la vision des Êtres Humains qui commencent à les chercher.  

Je l’ai mentionné hier au soir et je le répète encore. Aucun Être Humain n’est jugé, de notre part. Toutefois, à titre d’Humains dans la linéarité, vous avez l’impression que Dieu peut parfois vous juger, n’est-ce pas ? La simple pensée que toutes les personnes qui meurent ont le droit d’être célébrées au Hall d’Honneur vous perturbe peut-être un peu, n’est-ce pas ? Vous dites : « Eh bien, Kryeon ! Que se passe-t-il avec la personne méchante ? Même si j’ai été bon et qu’il a été méchant, nous irons au même endroit ? » Oui, Être Humain, vous retournerez tous les deux chez vous, à la maison. Le travail a été bien fait ou le rôle a été bien joué. Cette information vous a été donnée dans les channellings, dans votre culture et dans l’Ancien Testament. Est-ce que vous l’avez vue ? Est-ce que vous l’avez comprise ? Elle est appelée, La parabole de l’Enfant prodigue. Il ne s’agit pas de nouvelles informations. Dans cette parabole, le père représente Dieu, et les deux fils représentent les Humains sur la Terre. L’un agit bien et l’autre mène une vie de débauche. Pourtant, ils retournent chez eux avec la même énergie, et ils sont célébrés de la même manière !  

Un jour viendra où chacun de vous prendra son dernier souffle, et ce ne sera pas un événement triste pour vous. Ce sera peut-être triste pour celles et ceux que vous laissez derrière, mais pas pour vous. Vous avez déjà expérimenté cet événement. Vous tous qui êtes ici, qui écoutez cet enregistrement ou qui lisez ces lignes, portez attention à ce que je vais vous dire… Quand votre vie incarnée se termine, vous vous dirigez vers la Caverne de la Création. C’est là que vous déposez l’essence de tout ce que vous avez accompli, dans votre propre cristal. Toutes les magnifiques pensées que vous avez eues et celles qui vous ont appris des choses, sont imprégnées dans cet objet inter-dimensionnel.  

lumières

Ensuite, la partie de vous, celle qui n’était pas Humaine (la partie inter-dimensionnelle de l’âme) quitte la planète et se recombine avec le Soi-Supérieur. Tout ce qui était scindé – la divinité des cellules et tous les guides – retourne une fois de plus à sa divinité ou partie de Dieu. C’est la raison pour laquelle vous devriez célébrer un tel événement. C’est ce que je fais ! Quand je vous reçois, de l’autre côté du voile, c’est une frère-soeur que j’accueille. Je suis actuellement en train de dire « Au revoir » aux entités qui partent pour l’incarnation, et en même temps, j’accueille celles qui reviennent à la maison. « Kryeon, comment peux-tu être en autant d’endroits à la fois ? » Si vous posez cette question c’est que vous pensez que je suis une entité singulière, et ce n’est pas le cas. Je suis comme vous. Je suis une partie du Créateur.  

Ce qui suit a été ajouté par Kryeon pour cette transcription  

Deux microbes très minuscules et inoffensifs explorent l’Être Humain. Ils ont chacun un poste de radio pour la communication (sourire de Kryeon). Ils ont été introduits dans la main droite de l’Humain. Un reste en place, tandis que l’autre explore. Il voyage pendant des années à travers la structure cellulaire. Des trillions de parties d’ADN sont visitées. Il explore des kilomètres et des kilomètres de matière cellulaire. La chimie est révélée. Finalement, ce microbe voyageur arrive dans la main gauche.  

Ils explorent l’Humain de la même manière qu’un géologue explore la Terre. Ils ne voient rien de réellement vivant, puisque tout est si grand ! Selon leur perception, c’est seulement un vaste territoire avec une structure mystérieuse qui ne change jamais. Ils ne perçoivent pas de mouvement, car ils sont trop petits, tout comme l’Humain ne ressent pas la vitesse de la Terre qui orbite à des milliers de km/h. Ils sont seulement des explorateurs d’un domaine qui est vaste et nouveau. Ce sera peut-être la même chose pour vous, quand vous commencerez à explorer l’espace.  

Ils se parlent à tous les jours, par l’intermédiaire de leurs radios. Ils se racontent les merveilles qu’ils voient. Le microbe voyageur est conscient du fait qu’il ne reverra peut-être jamais l’autre qui explore sur place, car la distance est tellement grande, mais il est un explorateur et il est satisfait. C’est comme si un voyageur de l’espace commençait à parcourir le système solaire. Il aurait l’impression d’être la seule chose en mouvement. Tout le reste lui paraîtrait statique et très éloigné.  

Soudainement, la conscience de l’Être Humain commence à parler aux deux microbes ! Elle les salue et leur souhaite la bienvenue dans son soi spirituel. Son nom est Joe. Ils sont étonnés par la puissance de la conscience de Joe. En outre, ils n’avaient jamais vraiment réalisé ou pensé que quelque chose ou quelqu’un pouvait les observer ou porter attention à eux. Ils se dirent que ceci devait être Dieu, car il n’y avait pas d’autres explications possibles. Du fait de leur limitation 3-D, ils étaient convaincus que Joe pouvait être en deux endroits en même temps ! Joe décrivait ce qui se passait, et il le faisait simultanément au microbe de la main gauche et à celui de la main droite. Pensez-y – une entité ayant le pouvoir d’être à deux endroits en même temps ! Bien sûr, Joe était juste assis là, avec les mains sur ses genoux, en train de parler à ses cellules.  

Ce que nous disons ici, c’est que votre perception de la réalité est conforme à la définition que vous lui donnez. Kryeon n’est pas à deux endroits en même temps. Kryeon à tout simplement la taille de Dieu. Quelle que soit la situation, Dieu est là. Vous avez un problème avec le temps, puisque selon votre perception, il ne peut pas varier. Imaginez une longue route qui représente l’histoire et le temps. Ensuite, faites un cercle avec cette route historique et temporelle. Quand ce sera fait, imaginez que vous réduisez ce cercle au point où il peut être placé sur vos genoux. Vous pouvez également imaginer que êtes énormes, et faire la même chose avec ce cercle. Maintenant, regardez-le. Vous allez réaliser que tout se passe en même temps. C’est de cette façon que nous percevons votre Akash ou vos archives akashiques.  

Fin de la section ajoutée  

Ceci peut expliquer pourquoi vous influencez tellement la vibration de la planète, avec ce que vous faites actuellement dans les actions ordinaires de vos vies. Vous avez découvert comment créer la paix et éliminer le drame dans vos vies. La Terre le sait, et votre énergie de victoire sera ici à jamais. Il y en a qui disent : « Je suis tellement ordinaire ; seulement un Humain ordinaire qui essaie de faire de son mieux. Je ne suis ni guérisseur ni channellers. Aux yeux de tous, je n’ai pas beaucoup d’importance. » Ces personnes ne comprennent pas l’image globale, car ce qu’elles font pendant qu’elles sont « ordinaires », va rester ici pour toujours. Elles ne comprennent pas que chaque étape entreprise avec intégrité est entrée et enregistrée dans le coeur même de la planète. Lorsqu’un Être Humain revient de notre côté du voile, l’on pourrait dire qu’une autre page de vie d’un vaste journal du temps vient d’être écrite. Chaque vie s’ajoute à l’ensemble.  

Un incroyable changement en temps réel dans l’énergie  

Je vais vous dire ce qui s’est passé au cours des deux dernières semaines. Donc, je demande à mon partenaire (Lee) d’être attentif, afin de bien saisir ce que je vais expliquer. Il n’a jamais entendu cette information auparavant. Je lui demande de procéder lentement, de façon à ce qu’il puisse vous transmettre cette information d’une manière linéaire.  

Il y a récemment eu ce que vous appelleriez, la prédiction d’un potentiel pour octobre (2008). Je peux maintenant en parler, parce que ce mois d’octobre est passé. Dans votre linéarité, au moment où mon partenaire vous parle, ceci s’est passé le mois dernier. Au cours de nos derniers messages, nous vous avons dit qu’il y avait des potentiels qui allaient peut-être se réaliser. Quelques-uns de ces potentiels semblaient stimulants et/ou provocateurs, selon plusieurs d’entre vous.  

Nous ne sommes pas les seuls qui ont parlé de ces choses. En fait, même la science vous l’a dit ! La science de la prédiction est bien établie sur cette planète. Depuis déjà plus d’une décade, des personnes oeuvrant dans une université ont découvert comment certains dispositifs réagissaient à la Conscience Humaine (Princeton University – The Human Consciousness Project).  fr.wikipedia.org   + zone-7.net  

Étant donné que la conscience humaine est inter-dimensionnelle, ces dispositifs réagissent avant que n’arrive l’événement ! L’on pourrait dire que ces dispositifs ont la capacité d’aller chercher la partie aléatoire d’un potentiel. Ce n’est pas un secret. Même mon partenaire à déjà parlé de ces choses. C’est une étude très intéressante qui se rapporte à l’énergie de l’humanité, et les futuristes adorent ces machines, car elles commencent à réagir avant que les choses potentielles arrivent. Les scientifiques ont vu des événements qui allaient attirer l’attention et la compassion mondiales avant qu’ils ne se réalisent. Des événements tels que le tsunami de 2004 et le décès de la princesse Diana.  

Récemment, ces indicateurs ont commencé à signaler que quelque chose allait bientôt se réaliser. Ces dispositifs ou machines indiquaient qu’une chose faisant partie de la conscience mondiale allait se réaliser. Cet événement se situait autour de la mi-octobre. En réalité, ils ont repéré un changement mondial qui a eu lieu les 13 et 14 octobre 2008. (*) Ce fut un changement majeur. La Terre est entrée dans un niveau inter-dimensionnel. Le saviez-vous ? Si vous ne le saviez pas, c’est justement ce dont je veux vous parler.  

Comment vous décrire cet événement ? Les Humains ont tendance à « linéariser » ces potentiels inter-dimensionnels dans leur propre système de croyances, afin de les rendre viables pour leur mental 3-D. Des milliers d’Êtres Humains étaient convaincus qu’un gigantesque OVNI allait atterrir sur Terre le 13 ou le 14 octobre 2008, et que de brillantes ou sages entités extraterrestres allaient en sortir. Cet OVNI serait d’une dimension inimaginable et cet événement ferait les manchettes mondiales. Ce groupe d’Êtres Humains croyait fermement à ce potentiel, puisque c’était une vision qui était perçue par la collectivité. Ils ont largement publié cette information, car ils étaient convaincus.  

 terrenouvelle.ca

C’était la meilleure conclusion à laquelle ils avaient pu arriver au sujet de ce grand changement, à cause de la linéarité humaine. Il fallait s’y attendre. Ils l’ont moulé dans la 3-D, afin qu’il devienne sensé. Un OVNI arrivait de loin, atterrissait, et des entités bienveillantes en sortaient dans le but de vous aider. Je vous le dis tout de suite, il n’y a rien de mal avec cela. Ils ont agi de bonne foi et au meilleur de leurs connaissances. Toutefois, est-ce qu’ils ont bien compris la situation ? Est-ce qu’un atterrissage d’OVNI a été signalé sur Terre ? Non. Ça ne s’est pas passé de la manière qu’ils avaient prévue. Cela ressemble à un puzzle. Compte tenu du nombre de participants à cette prédiction, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Est-ce que les instruments scientifiques avaient raison ? Oui. Cependant, vous n’avez rien vu, n’est-ce pas ? Permettez-moi de continuer.  

Lors d’un message précédant cet événement, je vous ai dit de ne pas craindre le changement d’octobre, puisque même Kryeon a vu un défi à venir. Kryeon voit les potentiels qui sont sur la ligne de front, pour ainsi dire. Je ne suis pas le seul à vous avoir parlé du mois d’octobre. Apparemment, de nombreuses sources et de nombreux endroits vous ont dit : « Méfiez-vous d’octobre. » Vous auriez pu appliquer simplement la numérologie du 13 et du 14. Le 13 devient 4 ( 1 + 3 = 4 ). En termes de numérologie, le 4 signifie l’énergie de la Terre. Le 14 devient 5, ce qui signifie un « changement ». Par conséquent, la numérologie disait que la Terre (Gaia) allait effectuer un changement. Vous pensiez peut-être à un gros tremblement de terre qui aurait bouleversé toute la population mondiale.  

L’ampleur du tsunami a changé la rotation du noyau de la Terre. Vous pensiez peut-être que le changement global d’octobre 2008 allait ressembler à ce tsunami. Maintenant, voici ce que vous devez savoir ; il y a un vieux paradigme énergétique qui connecte Gaia à la conscience humaine. Chaque changement qui modifie la vibration de la conscience globale nécessite une sorte d’événement physique sur cette planète. Dans le cas de ce changement d’octobre 2008, il devait y avoir un tremblement de terre, un mouvement de la croûte terrestre de cette planète. Voilà comment la conscience humaine est connectée à Gaia. Je demande de nouveau à mon partenaire (Lee) de faire attention, car je veux être bien compris. Je lui demande de procéder lentement.  

TR023_monde-nouveau

Il y a deux semaines, cette planète est entrée dans un niveau inter-dimensionnel sans que le changement prévu ne survienne. Toutes les sources, y compris celles de mon côté du voile, avaient prévu quelque chose de plus grand que ce qui a eu lieu. Nous n’avions pas remarqué à quel point la conscience humaine s’était élevée. Le résultat de cette élévation de conscience à annulé le tremblement de terre prévu. C’est la première fois qu’une telle chose arrive sur Terre. Un changement majeur s’est effectué sur cette planète, sans passer par une catastrophe qui cause un grand nombre de victimes. Sachez que cette ancienne connexion énergétique à un rapport avec la compassion, et que la seule manière de générer la sorte de compassion nécessaire pour un changement majeur était les catastrophes auxquelles vous aviez l’habitude, mais ça ne s’est pas passé de cette manière.  

Toutes les prévisions étaient là. Qu’en est-il de l’atterrissage de l’OVNI ? Eh bien, si nous regardons l’aspect inter-dimensionnel, cette planète a été imprégnée comme jamais auparavant, par la sagesse des anciens. Le tout s’est réalisé sans agitation et sans que la Terre n’ait besoin d’une catastrophe dite naturelle, puisque la compassion nécessaire avait été générée. Est-ce que l’atterrissage de l’OVNI a eu lieu ? D’une certaine manière, l’on pourrait dire qu’il a eu lieu, car la vibration de cette planète est plus élevée qu’avant. Il s’agit d’un changement de conscience qui, normalement, aurait requis une implication physique de la planète, mais vous l’avez effectué sans tambour ni trompette, n’est-ce pas ?  

Béni soit l’être humain qui se glisse directement dans un changement majeur sans perturbations physiques, car il y a un nouveau paradigme qui est en train de prendre naissance. Il pourrait s’énoncer comme suit ; Les changements majeurs pourront désormais se réaliser sans le besoin de catastrophes naturelles. Cet objectif peut se réaliser seulement si la conscience humaine est assez élevée, mais elle l’était en octobre 2008. Il n’en sera peut-être pas ainsi à chaque changement majeur, mais vous avez tout de même réalisé « une première mondiale ». Les choses bougent rapidement, et même les meilleurs futuristes seront pris de court par un manque de cohérence visionnaire, puisque c’est ce qui se passe avec les choses intemporelles qui sont en transition vibratoire (Kryeon parle de ce que la Terre est en train de vivre).  

L’incroyable Être Humain nous a, une fois de plus, tous étonnés… Comme ce fut le cas en 1987 (la Convergence Harmonique). Le changement fonctionne. Moins de la moitié de un pour cent de la population mondiale qui s’éveille est suffisant pour créer la Paix sur Terre. Beaucoup d’Humains pleurent et disent : « Oh, Kryeon ! Est-ce que cette paix va bientôt arriver ? » Tout dépend de vous. Toutefois, les choses vont arriver plus rapidement que vous ne le pensez. Tout ce que vous avez à faire est de regarder à l’intérieur, afin de renforcer le processus. Libérez la lumière que vous portez en vous. Il s’agit de la découverte de soi. C’est ce que je voulais vous dire.  

Faut-il s’étonner du fait que vous soyez si chèrement aimés ? Et voilà, c’était mon message de ce soir ! Je souhaite que ce message soit diffusé, afin que d’autres puissent le lire ou l’entendre. Il est typique pour un Être Humain de dire : « Eh bien, c’est intéressant ! » Ensuite, il retourne au train-train de sa vie quotidienne. Je suis assis ici, de ce côté du voile, et je vous dis : « Pourquoi ne feriez-vous pas éclater des ballons, construire une statue ou des choses similaires, afin de célébrer ce changement qui s’est réalisé en douceur ? » Combien d’entre vous auraient le courage d’organiser une « fiesta », dans le but de célébrer les choses qui ne se sont pas produites ? Quel concept. C’est incroyable.  

Tel est notre message. Il se rapporte à ce que vous faites. Beaucoup de channels vont aborder ce sujet de près ou de loin, et quelques-uns vont parler de ce que vous faites. Recherchez la cohérence des messages, car c’est la grande nouvelle du jour.  

Il nous est difficile de vous dire au revoir. Nous terminons en vous disant que des vies ont été changées.  

Et c’est ainsi.  

  Kryeon  

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil

http://www.kryon.com/k_channel08_Asheville.html

A la Recherche du Troisième Langage

Quand un pèlerin pénètre avec respect sur un site sacré, une énergie enveloppe son champ aurique et tout son être se transforme. Il apprend par le silence, en apaisant le narrateur intérieur et en se laissant envahir par la sagesse.

Les sites sacrés SONT des instructeurs conscients qui enseignent dans le troisième langage, c’est la résonance silencieuse de la Lumière.

1

Les Amérindiens comprenaient cela, car ils faisaient toujours une offrande et demandaient la permission avant d’entrer sur un site sacré. La Sagesse du « Savoir Universel » s’active à l’intérieur de notre « Esprit divin » et de notre ADN. Certains sites sacrés, principalement ceux qui émettent de la Lumière par un revêtement géométrique octaédrique, nous purifient.

Les anciens, en silence et profondément reliés à leurs sensations physiques et énergétiques, observaient le ciel, la nuit, à des moments comme celui de la ‘lune minimale’. Avec révérence et émerveillement pour leur voisin céleste, ils érigèrent les monuments de pierre à Carnac afin de célébrer le passage du temps et les forces naturelles beaucoup plus vastes qu’eux-mêmes. Ces monuments incluaient des viseurs de pierre gigantesques pour capturer le lever de la lune au moment des solstices, des alignements de milliers de menhirs qui culminaient par des cercles ou des carrés de pierres, ainsi que d’autres structures tels les dolmens qui ne laissent entrer la lumière qu’à des moments précis de l’année, et des tumulus, consistant en des monts de terre artificiels renfermant des chambres souterraines.

Aujourd’hui, nous qui sommes les descendants de ces anciens, avons un cerveau plus développé et le don du langage. Cependant, nous ne savons pas si ce changement est un progrès. Il semble que nous ayons remplacé le silence et la perception directe des autres et de notre environnement, qui autrefois était facteur de compassion et de coopération, avec un langage qui met l’accent au contraire sur la comparaison et le jugement, ainsi que sur la séparation, l’exclusion et la supériorité.

Ces sites nous forcent littéralement à affronter nos imperfections et nos modes de vie qui sont en conflit avec le Soi Divin. Le chercheur s’épure par le creuset de l’auto-examen.

D’autres sites sacrés, ceux qui projettent de la lumière par une lentille dodécaédrique, comme par exemple la Chapelle de Rosslyn   , en Ecosse, facilitent le voyage dans les mondes supérieurs. Ce sont des portails stellaires. La chapelle de Rosslyn contient l’un des plus puissants portails de notre planète, même si vous pensez que son mystère est lié à l’insaisissable Graal !

Le silence est le précieux point de départ pour y voir clair et ainsi remanier nos vies. Il nous permet de nous rencontrer face à face et d’affronter avec courage tout ce qui se tapit dans notre tapage quotidien. Il n’est certes pas facile de faire tomber les fausses représentations que nous nous donnons de nous-mêmes, mais notre liberté s’acquiert à ce prix. Sur la route de l’intégrité et de l’authenticité, il nous faut retrouver l’habitude du silence. La nature, est tellement plus qu’une somme d’arbres, de plantes, d’animaux et de phénomènes. Un de ses grands bienfaits, pratiquement ignoré, c’est qu’elle nous livre les messages que le Grand Mystère, ou nos guides, ou les anges, ou Dieu, selon nos croyances, veulent nous signifier.

Certains de nos métaphysiciens parlent d’activer les sites sacrés, de les rétablir et de les fixer. Certes, nous comprenons leur intention, mais dans la plupart des cas, c’est l’inverse qu’il faut faire. Ce sont nous qui sommes activés, rétablis et fixés par les énergies supérieures. Les chercheurs imprègnent de leur énergie les sites sacrés, dont l’énergie est alors amplifiée, ce qui augmente la vibration de la matrice ; l’énergie dont nous alimentons les sites sacrés nous revient toutefois de manière exponentielle par l’influx accéléré des énergies supérieurs et des particules adamantines qui se trouvent dans les nœuds de pouvoir.

Intervention de Métatron et recherches  de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Honorer nos ancêtres

 

 

Dans de nombreux endroits à travers le monde, la reconnaissance des ancêtres est une partie intégrante de la vie sociale et religieuse. Presque chaque culture indigène honore leurs ancêtres et les esprits des ancêtres sont une partie de tout ce qu’ils font. Ils donnent grand honneur à leurs ancêtres décédés, le même que les grands-mères et grands-pères l’ont fait avant eux. Ils comprennent que leurs ancêtres ont une grande richesse de sagesse et de connaissance à notre disposition dans le moment que nous choisissons de demander. 

3

Si nous regardons les anciens systèmes spirituels de la planète, tels que le bouddhisme et l’hindouisme, les ancêtres défunts sont vénérés par chaque génération de passage sur Terre. Chez bouddhistes ou hindous qui ont accomplis des actes tels que le service aux autres, ou la méditation et des pèlerinages au cours de leur vie, croient qu’ils partagent ces mérites avec les membres de la famille qui sont déjà morts. Ils estiment que ces actes aident leurs proches défunts à se rapprocher de l’illumination, et il bénit leur vie en retour. Il y a aussi une croyance en ce que cela permet à la génération actuelle et à leurs prédécesseurs d’effacer leur karma négatif et de s’en débarrasser (bien que mon point de vue personnel est que le karma n’est pas positif ni négatif, il est tout simplement l’énergie akashique). 

Le culte des ancêtres est également répandu dans plusieurs cultures à travers le monde. Chez les asiatiques, la famille élargie est au cœur de la société et le culte des ancêtres est une activité religieuse importante. Leurs ancêtres et de leurs proches défunts sont très vénérés et honorés, et ils accordent une grande importance sur le paiement de karma à l’égard des parents et des aînés. Souvent au sein de cette culture, les membres de la famille se réunissent pour un banquet en la mémoire du défunt. Beaucoup de familles auront également un autel des ancêtres où des bâtons d’encens sont brûlés et des offrandes sont données, surtout quand ils sont dans le besoin de l’orientation ou de la prise de décision. 

En Inde, le culte des ancêtres est prédominant. Quand une personne meurt, de nombreux rituels spécifiques ont lieu, au cours de laquelle la famille offre des hommages au défunt. Chaque année, les membres de la famille répètent le rituel à la date anniversaire de leurs chers défunts. Ils ont aussi des rituels distincts, au cours desquels les familles se souviennent et créent des offrandes à tous les ancêtres. 

Beaucoup de sociétés africaines croient que les ancêtres deviennent esprits et les dieux, qi’ils vivent dans un autre monde où ils peuvent affecter la vie des vivants. Par conséquent les ancêtres sont appelés pour des événements importants et des cérémonies pour la vie. La présence des ancêtres apportera également la protection et bonne chance. Les Esprits ancestraux sont également soupçonnés de résider dans des endroits comme un arbre, un rocher ou une source d’eau fraîche. Parfois, même des sanctuaires sont construits pour eux.

 je n’ai jamais participé à une cérémonie pour honorer mes ancêtres. En fait, c’était un concept étranger. Pourquoi devrais-je le faire? Si quelqu’un me dit qu’ils avaient contacté leurs ancêtres, je pense que l’on peut  les voir par l’intermédiaire d’un médium, ou de participer à une séance de spiritisme. Communiquer avec les ancêtres ne faisait pas partie de ma réalité. Et vous ?  

J’ai appris sur la culture autochtone. Comme une jeune femme je suis sorti avec un homme autochtone pendant plusieurs années. Pendant ce temps, je me suis immergée dans sa culture et suis  devenue un membre de sa famille élargie. Il m’a donné un aperçu de la riche tapisserie de la parenté de la famille qui existe au sein des familles autochtones. Presque chaque tribu indigène a un lien profond avec la nature. Ils ont une compréhension profonde de leur environnement, bien au-delà de ce que j’ai appris à l’université ou de travailler dans le domaine de l’environnement comme un ranger ‘s du parc national. Pour les autochtones, la nature est plus que simplement un savoir sur les plantes et les animaux. La nature est la vie elle-même, tel que représenté et personnifié par la Terre-Mère – Pachamama – Gaia. 

J’ai souvent réfléchi pourquoi la sagesse et les connaissances détenues par les indigènes ne disposaient pas d’une place dans notre monde moderne trépidant. Beaucoup de nos frères et sœurs du monde entier autochtones ont grandi dans une société qui accorde peu de valeur à la sagesse et à la connaissance ancestrale, transmise de génération en génération. Peut-être qu’il est temps de se reconnecter à ce qu’ils savent ? 

Lentement, la conscience humaine est en train de changer et la reconnaissance des peuples autochtones comme les gardiens de la sagesse de la Terre. Les indigènes à travers la planète eux,  honorent Gaia, et tous honorent les ancêtres. Ils savent intuitivement qu’ils sont leurs propres ancêtres et qu’ils comprennent le cercle de la vie. Quand ils honorent les ancêtres, ils sont également entrés en contact avec leur propre mémoire Akashique. Chaque cérémonie indigène que je l’ai participé à travers le monde a toujours commencé avec un respect des ancêtres. 

Qui sont vos ancêtres? Etes-vous venez d’une famille où le culte des ancêtres est une partie intégrante de la vie, ou êtes-vous comme moi, dans l’inexistence de la notion dans votre famille?  

Nous passons souvent beaucoup de temps retraçant notre arbre généalogique, ou regardant la lignée de leurs ancêtres biologiques. Est-il possible que leur énergie soit encore en nous? En outre, il y a aussi un autre morceau ésotérique de ce puzzle: Au lieu de biologique, ce sujet de votre akashique (vie passée) lignée ? Est-il possible qu’une partie de nos expériences de vie passées soit encore en vie en nous?  

Votre lignée ancestrale Akashic serait vous, de nombreuses fois (la lignée de votre propre âme).

Notre Akash est une soupe de l’énergie, donc il n’y a pas de liste entre eux pour rendre hommage. Au lieu de cela, l’énergie de notre Akash communique avec nous par l’intuition. Il nous attire même à certains endroits. Par exemple, quelqu’un qui peut avoir grandi en Chine avec une famille chinoise, peut aller en Amérique du Nord et instantanément avoir l’impression d’un lien fort avec les Amérindiens qui y vivaient. Notre Akash nous tire souvent des lieux qui créent de forts sentiments de déjà-vu. 

Donc, si vous avez jamais été une partie d’une famille ou une tribu indigène qui honore leurs ancêtres biologiques Comment voulez-vous poursuivre, quand il n’y a pas de protocole culturel ?  

Je voudrais partager comment j’honore personnellement mes ancêtres. Je suis de première génération australienne. Mes parents sont hongrois et immigrés en Australie en 1969, de sorte que mon arbre de la famille révèle de nombreuses générations vivant en Hongrie. Je suis, par conséquent, exposés à la fois à des cultures hongroise et australiennes. J’ai aussi vécu en Nouvelle-Zélande et en Amérique du Sud. Partout où je vais, je tiens à rendre grâce à Gaia d’être ici et de nous aimer. Quand je sens ma connexion à Gaia, je ressens la connexion avec les ancêtres qui marchaient sur la terre là-bas. Quand je participe à des cérémonies autochtones, je ressens l’amour des ancêtres me saluant. 

Donc, ma conclusion est que je ne pense pas que cela importe si elles sont dans mon lignage ou non. Nous appartenons à chacun d’eux, à la fois biologiquement et au sein de notre Akash. Peut-être que vous vous sentez ainsi ? Comme nous honorons les ancêtres de la planète, nous honorons donc Dieu et nous-mêmes.

Comme nous entrons en contact avec nos ancêtres, que nous nous connectons avec les modèles placés en nous et Gaia, nous ouvrons la porte aux portails qui détiennent la sagesse et la connaissance des âges. Cette connaissance sera nécessaire à créer une nouvelle humanité divine, de la culture des conscients. Les Anciens et les ancêtres sont ici avec vous en ce moment, célébrer comme vous  et lisez ceci. Et, bien sûr, certains d’entre eux sont vous ! 

 Depuis la rédaction de l’article ci-dessus Kryeon nous a donné de nouvelles informations sur nos ancêtres! Il était profond et c’est quelque chose que vous devez connaître. 

Voici ce que dit Kryeon: 

« Vous devez honorer vos ancêtres et je veux que vous honoriez vos ancêtres Akashiques. Seriez-vous d’accord avec moi pour dire que vous avez eu de nombreuses vies? Et si vous le faites, et si vous vous asseyez là et dire: «Oui Kryeon, je sais … que je dois. » Chacun d’entre vous ont eu une mère. Chacun d’entre vous ont eu un père. Chacun d’entre vous ont eu une famille quelque part à plusieurs reprises sur cette planète qui vous nourrit, qui vous a donné l’étincelle de vie, vous a appris à marcher, vous chéri et vous aime. Vie après vie, après vie et vous ne savez pas qui ils sont. Je voudrais vous dire qu’ils sont partout. Certains d’entre eux sont avec vous, la plupart d’entre eux ne sont pas. Physiquement, il n’y a pas d’importance. Je veux que vous commenciez à honorer vos ancêtres, vos proches Akashiques. Ceux qui sont vraiment la famille et ils sont encore dans votre Akash. Les énergies de l’amour que vous avez vécu tant de fois à plusieurs reprises depuis le début. Votre ascendance est énorme. Il est incroyable et je vous demande de regarder les choses différemment. Vous commencez à obtenir un diplôme dans de nouveaux types de pensées. Les ancêtres sont ceux de l’Akash. Ceux que vous ne pouvez pas retracer en généalogie. Ils sont ceux qui appartiennent à votre famille et anciennes familles de cette planète.  Je vous défie de commencer à faire des méditations en honorant les ancêtres akashiques qui vous apportent la sagesse que vous auriez aujourd’hui « .

 

Kryeon direct canaliser « Evolution de l’âme humaine » donnée à Calgary, Canada – 23 mai 2015. Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La force de la semence

 

La minorité que vous représentez sur Terre possède un potentiel de croissance incommensurable.

Peux-tu imaginer la force de la semence, cette minuscule graine qui va se développer de façon exponentielle et donner cet arbre majestueux, plein de vie, de force et de beauté ? 

semence d'étoiles

Là est tout le mystère de la Vie, de la Source de toute vie, la Source de tout Amour. Cette force est, de toute éternité, ce qui donne forme et croissance à tout ce qui pousse et croît : êtres, animaux, végétaux et minéraux. Elle réside au coeur de la graine et se divise moléculairement selon les lois de l’existence, y compris celle que vous nommez “le nombre d’Or”, dans un ordre défiant la logique et le raisonnement concrets. Mais pour qui sait appréhender ce mystère avec les yeux du coeur, tout cela est extrêmement simple et se déploie de façon harmonieuse, merveilleuse, logique, naturellement, innocemment et intelligemment.

De la graine à l’arbre majestueux, la force de Vie chemine patiemment, à travers les méandres de la terre nourricière, se fraye un passage vers la lumière du soleil, pousse verticalement en développant ses premières pousses, se gonfle de sève pour mieux se diviser en de multiples feuilles, parmi lesquelles de petits bourgeons apparaissent, donnant naissance à ces fleurs magnifiques, témoins de l’attention divine de beauté et de joie créatrice, continuant de se multiplier sans cesse jusqu’au bouquet final : ces fruits magnifiques gorgés de sucs et de parfums subtils, contenant des graines, des milliers de graines qui contiennent en eux-mêmes… la force de Vie.

Voyez comme cela est magnifique et force le respect…

Même au milieu du chaos, même dans les pires conditions de survie et de développement, cette force de Vie se fraye un passage, patiemment, inexorablement. Elle ne se décourage pas, ne baisse jamais les bras, fait un pied de nez au doute et à l’adversité et continue toujours d’espérer en sa croissance. Puis, le moment venu, elle force le passage au milieu des décombres, de la pourriture, de la noirceur, et commence à briller dans les ténèbres. Lentement mais sûrement, elle fortifie ses défenses naturelles, nourrissant en son sein les plus folles espérances, échafaudant des projets de croissance et des buts à atteindre. Faisant fi du découragement et des obstacles rencontrés, elle continue sa lente progression à travers la noirceur pour développer les possibilités les plus insoupçonnées. Tout son potentiel de survie se trouve là, dans le creux de son être essentiel, au coeur de la graine, au coeur de son coeur.

Oui, frères et soeurs de Lumière, c’est cela la force de la Vie, la force de l’Amour. Cette force, vous la possédez et elle ne demande qu’à croître. Au milieu de la noirceur de ce monde, votre minorité ressemble à une toute petite lumière dans le crépuscule. Mais elle sait que, dès l’aube, elle pourra se recharger en force, en lumière et en beauté afin de continuer sa croissance, son développement et son inexorable progression vers le haut. Ce n’est pas un but à atteindre mais simplement un état d’être à retrouver, la promesse d’un bonheur ineffable jadis connu et qui doit revenir en vous : la Grâce.
Tenez-vous en sa Présence, elle est en vous depuis l’aube des temps et elle y réside à jamais. Elle ne demande qu’à croître, jusqu’à la libération finale, jusqu’au grand jour.

L’aube de l’humanité nouvelle.

Si vous partagez ce message, pensez à inclure ces lignes :
Extrait du livre « Semences pour la Nouvelle Terre ».
© 2016 Patrick Giani
http://www.giani.fr/SemencesNouvelleTerre.htm

POURQUOI FAUT-IL ATTENDRE

 

 Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

Plusieurs parmi vous demanderont à l’ Esprit : Que se passe t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’ Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

ARBRES

Question n° 4 : Quand est-ce que je vais avoir la paix par rapport aux personnes qui m’entourent ?

Esprit, Kryeon, famille : Quand est-ce que les personnes autour de moi vont changer ? Je suis fatigué de les supporter. Pendant combien de temps vais-je avoir à attendre ?

Et tu penses que nous ne sommes pas conscients, que nous ne le savons pas ? Penses-tu que l’Esprit est dans un vide ? Ou peut être penses-tu que lorsque tu fais face à des défis, quelqu’un à fermer “le robinet” de Dieu et que lorsque tu te sens bien, il est à nouveau ouvert ? Non. Nous sommes assis à tes côtés et nous te prenons par la main tout le temps, même lorsque quelque chose est intolérable. Laisse-moi te répondre d’une façon claire à cette question : Cher Etre Humain, cher Phare de Lumière, tu as exprimé ton intention d’ancrer l’énergie de la lumière, l’énergie du phare de lumière, et regarde ce qui arrive. Les “boutons” émotionnels que tu as permis d’enfoncer, qui te font être intolérant et fâché (et fatigué) disparaissent lentement. Ces personnes que tu voudrais qui changent … peut-être qu’elles ne changeront jamais ! C’est toi qui dois changer. Le jour viendra, qu’innocemment tu annonceras à l’Esprit : “Merci d’avoir changé ces personnes !” Ce qui est amusant c’est que toi Cher Humain, tu es celui qui a changé, à tel point que ces personnes ne te dérangent plus. Elles n’enfoncent plus “les boutons”. Ce qu’elles pensent, ou font, ce qu’elles disent derrière toi, le drame … ne t’affecte plus. C’est parce que maintenant tu sais qui tu es. C’est parce que tu as laissé derrière toi la coquille de la dualité et tu as trouvé ton centre, le noyau, le divin. Tu as en toi l’ange et tu t’es dit : “je sais qui je suis. Je Suis ce Je Suis. De là, tu marcheras sur une planète totalement différente, évidemment pleine de ceux qu’auparavant tu ne tolérais pas. C’est celle-ci la vérité. Es tu anxieux pour atteindre ce jour ? Prends garde à toi et observe comme ceux autour de toi “changent”.

  Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Les Paraboles de Kryeon

KREYON

Une parabole est tout simplement une histoire qui est utilisée pour illustrer une leçon ou morale. Souvent, les significations réelles sont en attente d’être découverte grâce à des examens répétés. Les sujets des paraboles de Kryeon sont toujours à propos de l’homme individuel vivant sa vie dans la dualité, comme nous le faisons. 

Kryeon a vingt paraboles, plusieurs impliquant l’Akash humain.

Voici les liens où les retrouver :

L’HISTOIRE D’ÉVELINE ET DE L’ARBRE ÉTERNEL

LA PARABOLE DU RICHE ET DU CHAMEAU

LA PARABOLE DE LA CHAMBRE ARC-EN-CIEL DE KRYEON

LA PARABOLE DE WO ET LA NOUVELLE VILLE

LA PARABOLE DE MOBIE

LA PARABOLE D’ANGINON ET VERÉHOO PAR KRYEON

AARON ET LE GLOBE D’ESSENCE DIVINE

 LA PARABOLE DE LA FOSSE TAPISSÉE DE GOUDRON

LA PARABOLE DU FERMIER PAR KRYEON

EXPLICATIONS DE LA PARABOLE DU FERMIER

LA CHAMBRE DES LEÇONS ET PARABOLES DE WO

LA PARABOLE DE LA CHAMBRE D’APPRENTISSAGE KRYEON

 

Suivre le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

12345...11

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...