Message des Maîtres de la Nature

images (1)Nous te saluons, Marie-Josée. Nous sommes heureux de te rencontrer,  nous les Maîtres de la Nature.

Nous nous présentons : Nous sommes des Êtres de Lumière, des âmes rayonnantes qui ont pour mission de veiller au bien-être de la Nature, plantes, animaux et de tout ce qui vit sur la Terre. Notre mission est de participer à l’harmonisation de tout cela et, surtout, de veiller à ce que les humains n’aillent pas trop loin dans la destruction de la Nature dans son ensemble car, si cela arrivait, ce serait la fin de l’humain. Sans la Nature autour de lui, il n’est rien et, pourtant, il ne s’en rend pas toujours compte. Que ferait-il …comment vivrait-il si la Nature n’était pas là pour l’aider à vivre ?

Lorsque vous vous promenez dans la campagne, dans une forêt ou un bois, regardez-vous réellement autour de vous tout ce que la Nature vous offre en abondance ? : nourriture, abris, ombrages, eau…? Non, pas toujours !

Pourquoi cela ? car vous vous laissez aller à la facilité en achetant, à profusion, dans vos grands magasins, tout ce dont vous avez besoin pour vous nourrir. Et vous préoccupez-vous de savoir d’où vient cette nourriture et comment elle a poussé ? Pas vraiment ! allez-vous dire. Pourtant, cela vient d’une agriculture intensive où chaque produit a perdu son âme originelle. Cela vient d’une terre appauvrie par la masse de produits chimiques qu’elle a dû ingérer de force afin de produire toujours plus…toujours plus.

Lorsque nous parlons de « terre appauvrie », nous voulons dire que la terre d’une grande partie des champs cultivés qui sont autour de vous a perdu, totalement perdu, son énergie originelle. Cette terre ne vit que parce qu’elle boit, par force, tous ces engrais chimiques. Sans cela, cette terre ne produirait plus rien…plus rien ! Voyez-vous où vous en êtes arrivés dans la destruction de la terre de votre belle planète ?

La petite graine a été forcée dans sa croissance, puis la céréale ou bien le petit arbre a reçu des traitements chimiques pour éviter toute maladie ou toute arrivée de petits insectes. Ensuite, il y a les organismes génétiquement modifiés, les OGM, qui transforment totalement la plante originelle. Le corps de l’humain n’a pas été créé pour se nourrir de cela. Les cellules de votre corps qui sont des mini-ordinateurs, ont été créées et programmées par votre ADN pour se nourrir d’aliments naturels et non pas d’une nourriture transformée artificiellement.

Vous avez été créés en Union avec la Terre. Elle est vous, vous êtes elle. Alors, comment vivre en osmose avec un être lorsqu’il y a modifications fort importantes en vous ? Tout ce que vous mangez d’artificiel, de transformé, modifie vos codes génétiques, ceux de l’être humain, et vous vivez en décalage avec la Nature. Cela est un gros, très gros problème pour vous tous. Il est important que vous repreniez conscience de votre lien avec la Nature, de votre lien d’Amour et d’Unité très profond avec elle.

Il est important que vous créiez vous-même votre propre nourriture par la préparation de vos propres jardins potagers pour ceux qui ont un terrain autour de leur maison, mais, aussi, en achetant vos fruits, vos légumes à des petits producteurs, petits fermiers, qui, eux, ont encore le respect de la Nature. Voilà ce qu’il est important de faire de votre côté.

Quant à nous, nous veillons à ce qu’il n’y ait pas de dérapages trop importants pour éviter votre destruction à travers celle que vit la Nature. Comment procédons-nous ?

Nous vivons dans l’au-delà de la Terre. Nous ne sommes pas centrés en un seul lieu. Nous venons de bien des endroits de l’Univers et, par groupes, nous portons attention à ce que vous faites.

Chaque groupe est spécialisé dans une matière. Pour les uns, cela sera de veiller au non-dérapage vers la transformation génétique des plantes. Pour d’autres, cela sera de veiller à ce que le clônage des animaux ne s’étende pas de façon anarchique et irrattrapable, lorsque certains auront, leur paraîtra-t-il, réussi ce désir de créer des animaux « de choix ». D’autres groupes souhaitent aider les humains à prendre conscience de l’importance plus que nécessaire de la protection de la Nature en ne la polluant pas de diverses manières. Cela se traduit par la création de groupes écologiques sur la Terre aidés, parfois, par certains de nos Êtres qui se manifestent momentanément auprès de vous. Il y a encore bien d’autres choses pour lesquelles nous oeuvrons. Notre travail est immense et vital pour vous.

Nous venons vous aider à y voir plus clair en vous, nous venons vous aider à vous comprendre à travers la compréhension de la Nature car, sans elle, sur Terre, nous le répétons, vous n’êtes plus rien. Elle est votre moyen de vie, de subsistance. Elle est vous, vous êtes elle. Alors comment maltraiter un être qui est vous ? Comment comprendre que, si vous la maltraitez, vous vous maltraitez vous-même ?

Cette compréhension passe par un nouveau regard sur tout ce qui vous entoure : les arbres, l’herbe, les céréales, les fruits, les légumes, les bois, les forêts, les rivières, les mers et les océans, tout ce qui fait la vie de la Terre votre magnifique planète.

Ouvrez vos yeux terrestres avec le regard d’Amour de votre coeur et offrez cet Amour à la Nature, elle vous en remerciera car, ainsi, vous l’aiderez à mieux vivre, à être davantage dans la paix et la sérénité.

Vous posez-vous la question de savoir comment croît une graine, combien de temps elle met pour grandir, pour donner ses fruits, ses légumes ou bien des céréales ?

Peu d’entre vous le font et, pourtant, regarder grandir une plante c’est vous regarder grandir à travers toutes les difficultés qu’elle rencontre : la forte chaleur, le gel, les intempéries de toutes sortes, pour devenir, malgré cela, une belle plante rayonnante. Ce que vit une plante, un arbre, vous le vivez aussi à travers les « intempéries » que sont en vous vos colères, vos envies, vos craintes, vos peurs. Mais, malgré cela, n’êtes-vous pas de merveilleux êtres rayonnants ?

Vous l’êtes et vous ne vous en rendez pas compte. Alors, nous vous donnons un petit conseil  : apprenez à regarder vivre une plante. Si vous n’avez pas de jardin, une plante dans votre appartement vous aidera en cela. Regardez la croître, faire ses premières feuilles tendres, regardez sa tige s’épaissir pour porter, ensuite, de belles grandes feuilles et voyez la s’épanouir à travers les fleurs qui la font rayonner. A travers cette plante, vous aurez l’image de qui vous êtes, de votre croissance et de votre rayonnement. Il est important que vous preniez conscience de cela. Il est important que vous refassiez l’Unité avec la Nature dans son ensemble. Unissez-vous à elle, en toute conscience, lorsque vous vous promenez dans la campagne, au milieu des champs. Regardez l’herbe : elle est différente d’un endroit à l’autre. Regardez les champs de blé, de maïs et autres, admirez leur taille, leurs épis. Caressez les, imprégnez vous de leurs odeurs et de leurs énergies. Dans les forêts regardez l’abri que forment, pour vous, tous les arbres au-dessus de vos têtes. Regardez la voûte de feuillages divers qui vous font de l’ombre un jour d’été et de grand soleil.

Amusez-vous et prenez plaisir à cueillir les baies sauvages qui poussent dans les sous-bois ou en bordure des chemins de campagne. Apprenez à reconnaître leur goût, vous apprendrez, ainsi, à vous régaler des douceurs offertes par la Nature. Et ainsi de suite, vous pouvez regarder tout ce qui se présente à vos yeux.

La Nature est un paysage de peintre à regarder à l’infini. Le Peintre qui l’a créé savait qu’il aiderait l’humain à vivre. Mais celui-ci a oublié de regarder ce tableau chaque jour et s’en est désintéressé. Alors, nous vous demandons, en tout Amour, de revenir à la lecture du Livre de la Nature que vous avez devant les yeux et vivez sa beauté, vivez la vôtre.    

référence au site « le site cristalmariandi.com   »

DE L’ARBRE A L’HOMME

 

   images (1) L’arbre est le symbole de l’élévation, de la vie, de culte, du chemin ascensionnel, de la mort, de la régénération, et la liste n’est pas exhaustive. L’arbre contient une foule de significations cachées et son symbolisme est présent dans la quasi totalité des cultures et des religions.

    L’arbre communique avec trois mondes ou trois niveaux différents ; le monde souterrain où il développe ses racines dans l’obscurité de la terre, puis dans le monde aérien où son tronc et ses principales branches croissent, canalisant les forces célestes et terrestres et lui donnant sa forme première, et enfin vers le ciel là où les branches supérieures tendent vers la lumière solaire et où son feuillage, renouvelé chaque année, concrétise la loi cyclique naturelle. En cela, l’arbre est comme l’homme qui naît de la terre, grandit sur cette même terre et tend vers le Divin où son âme retournera après la mort.

    L’arbre est le symbole universel des rapports Terre-Ciel. Il est le symbole central,
l’axe du monde, le chemin ascensionnel par lequel cheminent ceux qui voyagent entre le visible et l’invisible. Il est un pont entre la matière et l’esprit.
C’est le pilier central, le totem des Sioux autour duquel ils effectuent la danse du soleil. C’est également l’échelle de Jacob qu’il faut gravir jusqu’aux cieux. L’arbre est le pilier central du Temple de pierre. C’est aussi la colonne vertébrale qui soutient le corps humain, Temple de l’âme.

    Dans toutes les civilisations, l’élévation de l’âme est symbolisée par un arbre, une
échelle, une montagne, un temple, une obélisque, une tour (donjon), la linga, la stèle, le poteau chamanique, le clocher, la lance ou la colonne vertébrale.

Chez les indiens d’Amérique du nord, le symbolisme qui a perduré représente les
différents mondes comme autant de cavernes superposées où les êtres passent de
l’une à l’autre en montant le long d’un arbre central. Un symbolisme semblable se trouve réalisé par des rites dans lesquels l’ascension d’un arbre représente l’être suivant l’Axe du monde. De tels rites sont védiques ou chamaniques et incarnent tous les deux leur caractère primordial.

Lire la suite ici … 

La culture du peuple Koori : Contacts avec les Pléiadiens

 

 

images (3)Il y a longtemps, dans ce que nous appelons « Le Temps du Rêve », de grands esprits erraient sur la Terre, prenant la forme d’animaux gigantesques. Woolloombin est notre créateur, le Dieu mère/père, celui qui est à l’origine des montagnes, des vallées, des océans, des plaines, des rivières et des ruisseaux, du bush et des forêts de gommiers rouges. Il créa aussi les nuages, le ciel, les animaux … 

Ainsi, depuis les montagnes jusqu’à la mer, les cours d’eau, les torrents et les rivières regorgeaient d’une vie foisonnante avec une multitude de poissons, de tortues et d’échassiers. La Terre était alors luxuriante et verte. Son sol riche et fertile était couvert de forêts vierges où les plantes médicinales croissaient en abondance. Il s’y s’épanouissait librement de majestueux eucalyptus, des pins Bunya et des cèdres … 

Puis Woolloombin créa les jeunes esprits, nos ancêtres. Il leur permit de s’occuper d’eux-mêmes et confia la Terre à leurs bons soins. Les jeunes esprits donnèrent ensuite naissance à de nombreuses tribus et, malgré certaines divergences comme il en existe dans toutes les familles, ils n’oublièrent jamais la nature sacrée de la planète et leur promesse de veiller sur elle. En échange, Woolloombin donna à notre peuple ses totems et ses croyances. C’est ainsi qu’il nous enseigna ce que sont les animaux. Nous apprîmes leurs coutumes quand ils s’abreuvent, découvrîmes ceux que nous pouvions manger et ceux qu’il ne fallait pas consommer. Il nous montra où trouver de l’eau pendant la saison sèche et comment la purifier quand elle était saumâtre. Nous vivions en harmonie avec les papillons de nuit des hautes plaines, les fourmis sucrées, les kangourous et les wallabies, les witchetties et les cobras. 

Une infinité de graines, de fruits, de légumes et de racines comestibles était à notre disposition. Nous avions aussi des remèdes, et quand nous ignorions lequel prendre nous interrogions tout simplement Woolloombin qui ne manquait jamais de nous répondre. 

Dans notre société, il y avait les chasseurs et les cueilleurs et tous vivaient en harmonie. Nous ne nous déplacions jamais sans raison. C’était soit dans le but d’assister à une cérémonie, de rencontrer et partager avec une autre tribu, soit dans celui de guider nos jeunes dans les initiations de la maturité. Nous voyagions le long des pistes du Rêve, en suivant le chemin que nous désignait Woolloombin. Chaque montagne et vallée, chaque sommet et plaine, tout était connecté à un événement du Rêve. 

Si une montagne avait la forme de la patte arrière d’un chien, nous inventions une histoire illustrant les circonstances dans lesquelles le chien avait perdu sa patte. Au sein de certaines peuplades, les histoires du Rêve, les histoires de famille, et les frontières tribales étaient gravées dans de gros rochers ou peintes sur nos corps à l’occasion d’un rituel, ou bien encore sur les murs des cavernes de certains sites. D’autres tribus le faisaient tout simplement sur le sable ou l’écorce des arbres. Ceux d’entre nous qui sont originaires d’Australie de l’Est, les Bundjalung et les autres, inscrivions ces symboles sur nos capes en peau d’opossum. Et quand nous avions des divergences avec un autre groupe, nous étalions nos capes sur le sol pour les régler, comme des gens raisonnables. La particularité de notre culture était que les femmes avaient leurs propres rituels. 

 Il y avait, sur le sentier du Rêve, des endroits qui revêtaient un caractère sacré tant pour les hommes que pour les femmes, mais où elles seules étaient autorisées à mener des cérémonies. Les jeunes filles y recevaient l’enseignement des plus âgées sur leur rôle au sein de la tribu et de la famille, auprès de leur futur fiancé ou comment être une bonne mère. Elles y apprenaient la danse et les chants sacrés réservés aux femmes. 

On leur inculquait la manière de prendre soin de leur santé et le régime alimentaire approprié pendant la gestation pour que les enfants soient sains et forts et enfin comment éviter des naissances trop nombreuses. On montrait aux jeunes filles l’art de la préparation des fruits, des légumes et des plantes de guérison. On leur expliquait comment composer des poisons qui étaient toujours utilisés d’une manière juste. Par exemple, elles ramassaient l’écorce d’un arbre spécifique et la frappaient contre les rochers, sur le bord d’une crique ou d’un cours d’eau, puis ensuite, elles jetaient la pulpe ainsi obtenue dans le courant. 

Rapidement, les poissons flottaient à la surface et nous n’avions plus qu’à les recueillir. Le poison ne servait qu’à les anesthésier, ne tuant jamais rien dans l’eau. Elles apprenaient aussi à coudre. Quand les groupes de chasseurs revenaient au camp avec leur gibier, ils prélevaient les tendons des kangourous qu’elles utilisaient en guise de fil à coudre. A titre d’aiguilles, elles se servaient d’os qu’elles limaient jusqu’à obtenir la forme désirée. Woolloombin, le Grand Esprit, nous a enseigné ces leçons et beaucoup d’autres encore. Réunis en un seul peuple, nous avons vécu en harmonie avec la Terre depuis qu’il nous a créés. 

Mais le temps de la transition est venu, nous le savons et Margaret souhaiterait interroger Alcheringa si vous le voulez bien. Elle me regarda intensément. Je fermai les yeux et j’appelai Alcheringa. Il entra en moi et s’exprima:- Je suis avec vous, ma chère, et très heureux de votre appel. Je suis accompagné de l’esprit aborigène australien. Le peuple qui a pris soin de l’énergie de ce continent y est installé depuis des centaines de milliers d’années mais il reste des choses que lui-même ignore encore. Nous avons communiqué des informations à ceux qui travaillent avec nous et leur compréhension commence à s’élargir à propos de leur race, de ses débuts et de l’endroit dont elle est originaire. 

Avez-vous une question ? 

Margaret prit la parole :- Pouvez-vous nous parler des transformations à venir sur la Terre? 

- On prétend beaucoup de choses au sujet des mutations de cette planète. Le peuple aborigène n’est pas le seul à collaborer à cette fin. Il est vrai que plus il y aura de gens conscients de ce qui se prépare, plus nombreux seront ceux en mesure d’accompagner la transition. Le but est donc que les humains s’imprègnent d’une énergie nouvelle en provenance de la Source Universelle. Telle est la nature de l’évolution. Ceux qui l’assisteront auront un  » voyage plus aisé », si je peux le formuler ainsi. 

Vous assisterez à des tremblements de terre et autres perturbations dans la nature. Ce n’est pas nouveau mais le processus va s’accélérer. La plupart de vos semblables seront cependant protégés. C’est ainsi que certains de ceux qui habitent des régions sensibles seront conduits à s’installer ailleurs. 

Je n’affirme pas que vous devrez tous déménager, mais il serait bon que chacun se mette à l’écoute de sa guidance intérieure. Et surtout, il est important de ne pas avoir peur pour éviter d’alimenter d’avantage la négativité, ce qui serait un frein à l’élévation prévue. 

Je me frayai un chemin dans la présence d’Alcheringa pour intervenir : 

- Si j’éprouve une puissante impulsion à demeurer à l’endroit où j’habite et qu’en même temps on me signale une forte possibilité d’événements telluriques ou autre dans ma région, que dois-je faire? 

- Faites ce qu’Egarina vous a déjà indiqué, ne prêtez pas trop d’attention aux rumeurs qui circulent 

Agissez selon la voix de votre cœur, et s’il vous indique de demeurer là où vous êtes, écoutez-le. Sachez que beaucoup ont pour mission d’être des phares dans la nuit dans les endroits qui connaîtront des situations difficiles, des flambeaux qui permettront que les soubresauts de la planète s’effectuent sans trop de dommage. Quand il y a des blocages en un point de la Terre, ceux-ci peuvent être soulagés de la même manière que dans le corps humain. C’est un travail de guérison que beaucoup, avec la connaissance et la conscience, peuvent exécuter pour accompagner la Terre-Mère. 

Il est important que l’homme n’interfère pas avec le corps de la Terre-Mère sous peine de provoquer des paralysies qui feraient obstacle à la respiration énergétique libre et équilibrée dont elle a besoin. Je vous invite à ne pas vous préoccuper trop à ce sujet : vous serez tous informés à temps de la mission que vous êtes venus accomplir; vous êtes des travailleurs de la lumière et vous vous êtes offerts pour cela. 

Margaret acquiesça, en signe de compréhension, tandis qu’Alcheringa poursuivait :

- Je me suis engagé à vous assister dans cette mutation. Si vous pouviez consacrer un peu de temps à y réfléchir et à me soutenir, j’apprécierais énormément. La seule chose que je vous demande est de diriger vos prières vers Uluru et l’énergie y sera reçue avec reconnaissance, amour et compassion. Je vous remercie, mes amis, je vous remercie. Je dois maintenant vous quitter. 

Il partit si vite que je n’eus pas le temps de l’interroger sur mon rôle une fois que j’aurais rendu la pierre. Margaret se rapprocha de moi et me fixa intensément pendant un très long moment. Puis elle ramassa une brindille et dessina sur le sable le rocher Uluru dont seule une petite portion émergeait au-dessus du sol.- Ecoutez attentivement, déclara-t-elle pendant qu’elle esquissait un serpent. 

La première création de Baiame – nom qui signifie Dieu – fut le serpent arc-en-ciel qui demeure sous Uluru. Après cette première naissance, beaucoup d’autres ont suivi. Vous devez savoir que la partie la plus massive du rocher est souterraine. Baiame a prélevé sur Lui et en Lui pour se reproduire ainsi. Il a répandu son souffle de vie et d’amour sur la Terre, nous permettant de naître de la Terre-Mère. Puis, après avoir créé la Terre et les hommes, il est retourné aux Rivières du Rêve. 

Baiame avait huit sœurs qui consacrèrent leur vie à s’occuper de son temple au pied d’Uluru, ou Ayer’s Rock, comme l’homme blanc l’appelle. On y accédait par une cavité que l’on nomme aujourd’hui la Caverne des Sept Sœurs, toujours au pied d’Uluru. Au centre d’un vortex au cœur du temple, il y avait deux cristaux qui permettaient à Baiame d’aller et venir sans encombre entre les rivières du Rêve et le plan physique.

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

LA PEUR ne fait pas partie de moi

 

images (5)Il y a peu de temps, quelqu’un me disait : « La peur et l’amour ne peuvent pas cohabiter. Mon cœur est trop plein d ‘amour pour abriter la peur ».

J’aimerais, si vous le voulez bien, que vous méditiez sur cette phrase jusqu’à la faire vôtre et la graver en vos cœurs. Pas dans votre mental, mais bien au fond de votre cœur, où elle sera comme un viatique aux moments les plus difficiles de votre chemin. Car celui qui est débordant d‘amour peut rester calme et confiant même si le monde s’écroule autour de lui. Réfugié dans cette énergie d’amour, bien ancré en lui-même, sûr de la protection qui l’entoure, il peut paraître inconscient des dangers, mais il ne l’est pas. Simplement, il SAIT que rien ne lui arrivera.

Les milices célestes, ou les flottes galactiques, si vous préférez un langage plus actuel, veillent sur cette planète depuis très longtemps et surtout en cette époque de transition. Elles vous ont épargnés des désastres terribles, à votre insu, et si elles ont été impuissantes pour vous protéger de vous-mêmes, c’est le revers de la médaille de votre liberté, de votre libre arbitre. Pourtant aujourd’hui les choses ont changé. Vous êtes assez nombreux à avoir demandé que la Lumière Divine revienne sur la Terre et votre Père vous a écoutés. Chaque Travailleur de la Lumière, chacun de vous, est sur les listes des êtres à sauver en priorité en cas de conflit grave, déclenché par des êtres qui ne veulent pas sortir de l’obscurité. Ce n’est que justice ; Souvenez-vous que vous êtes venus ici comme volontaires, pour réveiller vos frères et sœurs endormis. Votre karma était soldé ou presque, et votre dévouement au Père/Mère/Créateur de Tout, à l’Humanité et à la Terre, a effacé le peu qui restait ; Dans ces circonstances, il est normal que vous soyez les plus précieux et donc les premiers à secourir. Ceci ne veut pas dire que le Ciel abandonnera les autres humains. La flotte dispose d’assez de vaisseaux pour accueillir tous les êtres humains, sauf ceux qui ne voudront pas être sauvés, incapables de sortir de leurs systèmes de fausses valeurs. Et vous savez que nous ne pouvons rien leur imposer, en raison de leur libre arbitre.

Ces derniers iront donc continuer à jouer, aux guerres, aux tueries, aux luttes pour le pouvoir et la richesse, ailleurs dans l’univers. Et un jour, peut-être dans 2000 ans de votre temps, ils seront mûrs à leur tour pour appeler la Lumière Divine. Sachez donc que la Flotte connaît vos noms et adresses, même si vous déménagez ; que les vaisseaux du Commandant Ashtar Shéran vous trouveront, où que vous soyez, fut-ce au fond d’une grotte sous la mer. Et ceci n’est pas de la science fiction. Plutôt le contraire. Votre science-fiction s’est parfois inspirée de la vérité, même si la plupart du temps elle crée des fantaisies destinées à vous maintenir dans la crainte. Vos seuls ennemis, les seuls qui peuvent vraiment vous nuire, ce sont vos peurs et vos doutes. Et ceux-ci ne s’empareront jamais de vous si votre cœur déborde d’amour. Ces précisions sont nécessaires face aux bruits qui courent et que malheureusement vous écoutez souvent. Vous n’êtes pas assez prudents, mes enfants. En dépit de nos mises en garde, vous êtes encore trop fascinés, trop hypnotisés par vos médias et leurs scénarios catastrophes, généralement conçus exprès pour vous insuffler la crainte qui vous maintiendra sous l’emprise de leurs patrons.

Vos Frères de Lumière sont à votre disposition pour vous instruire, vous renseigner, vous encourager, vous sustenter. Malgré cela, vous cherchez des informations dans les livres qui ne portent pas toujours le sceau des Maîtres ou des Etres Angéliques, et sur votre dernier jouet, cet Internet qui est le véhicule le plus dangereux de votre monde, où circulent de belles choses, des données utiles, mais aussi les pires poisons pour vos âmes. On y trouve le vrai, le faux, mais le pire de tout est un mélange sournois de vrai et de faux, destiné à créer la confusion dans vos esprits. Si au moins vous suiviez les sages conseils que vous laissés votre Maître Jésus, lorsqu’il a dit : « Les arbres se reconnaissent à leurs fruits ».

Ceci était une bonne clé pour vous permettre de trier le vrai du faux. Quels fruits, mes enfants, font pousser en vous certaines soi-disant informations ? La vanité d’en savoir plus que les autres, de connaître davantage ce qui va se passer l’année prochaine, ou encore dans les huit ans à venir ? Le sentiment de supériorité que vous confère l’idée d’être, comme vous dites, dans le secret des dieux ?

Désolé de vous décevoir. Personne, même pas les Maîtres et les Archanges ne peuvent prédire avec certitude ce qui va avoir lieu, car il s’agit d’un processus nouveau pour lequel nous n’avons pas de références. Plus important encore, personne ne connaît d’avance les émotions et réactions que vont expérimenter les êtres humains de la Terre confrontés à ces événements nouveaux. Donc, ceux qui vous préviennent qu’il va arriver ceci ou cela ne sont pas tous forcément vos amis. On peut, certes, faire quelques prévisions, étant donné que certaines probabilités sont déjà plausibles, telle l’Ascension de la Terre et d’une partie de l’humanité. Partie qui, nous l’espérons, ira en grandissant à un rythme exponentiel au cours des prochaines années. Mais comment se fera cette Ascension est encore dans le domaine des hypothèses. Si cela  vous rassure, je vous dirai que, jusqu’à présent, cela se passe mieux que ne le prévoyaient certaines prophéties pessimistes (je ne parle pas de celles émises au cours es siècles passés, mais d’autres plus récentes).

Les secousses telluriques, bien que traumatisantes pour ceux qui les subissent, ne sont pas très étendues. Les inondations et les feux n’atteignent pas des proportions extrêmes et les vents violents sont localisés. Seuls les actes des êtres de l’ombre restent imprévisibles. Contre ceux-ci nous prenons toutes les mesures possibles ; Et vous serez informés par l’un ou l’autre de nous sur les choses que vous devez savoir. Pour le reste, faites-nous confiance. Bien sûr, nous pensons aux victimes vers lesquelles vont notre amour et compassion. Ceux qui périssent sont accueillis par les Maîtres et les Anges avec toute la douceur dont ils ont besoin. Ils sont réconfortés et retrouvent vite, à note côtés, paix et bonheur. Quant à ceux qui survivent en ayant perdu tout ou la plupart de leurs biens matériels, ils ont tout notre amour, notre compassion, nos encouragements. Nous aimerions que ces leçons amères les invitent à reconnaître la fragilité des choses et à se tourner davantage vers leur seul trésor inaliénable : leur âme immortelle, divine. Seront-ils prêts à le comprendre ?

Je termine ici ce message, en souhaitant que la peur soit éloignée de vous, et que l’amour, la paix, la joie prennent sa place. Mon Amour et celui des Maîtres sont avec vous pour toujours.

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

 

LES 7 PROMESSES DE VOTRE DIVINITE INTERIEURE

 

Kryeon9Channelling présenté à Salt Lake City, Utah, USA, le 5 décembre 2009

Cette traduction a été faite à partir du message audio MP3

Salutations, chers Êtres Humains, je suis Kryeon du Service Magnétique.

Il y en a qui vont dire que la connexion entre cet Être Humain et Kryeon s’est effectuée trop rapidement pour être vraie. Ils vont dire que c’est la voix d’un Être Humain qui prétend canaliser, que c’est la même voix qu’ils entendent depuis cinq heures (Lee a fait plusieurs allocutions au cours de cet atelier).

Nous avons répété plusieurs fois, que celles et ceux qui peuvent voir l’énergie, savent qu’elle a changé et que ceci est une réalité. Il y a un entourage qui emplit cette salle. Je sais que des personnes le ressentent. Nous vous demandons de ne pas essayer de vous convaincre, si vous pensez que ceci est une supercherie. Cependant, nous vous suggérons d’ouvrir vos coeurs et de laisser votre discernement faire son oeuvre.

Si c’était vrai, que feriez-vous ? Permettriez-vous à l’Esprit de vous toucher, de vous montrer ce qu’il en est ? Est-ce trop demander ? Qu’avez-vous à perdre ? Ensuite, il y a celles et ceux qui savent que ceci est bel et bien réel, et que c’est ce qui a été prédit. Ils savent qu’il y a une énergie qui provient de l’autre côté du voile, peu importe qu’elle soit appelée Dieu ou Esprit, qu’il y a une Famille qui est connectée avec vous, et que ce processus est la complétion de ce qui se passe ici, en ce moment.

Ce processus est celui qui parle à beaucoup d’entre vous. C’est un système qui appartient et qui est personnel à chacun de vous. Il ne vous parlera peut-être pas de la même manière que celle qui se passe actuellement, mais c’est le même processus. Se pourrait-il que vous puissiez entendre Kryeon, une partie de l’énergie créatrice qui vient à vous, dans votre réalité, à travers ce channel qui est assis sur cette chaise ? Il y en a qui vont dire oui, alors que d’autres diront non. Ce message s’adresse à toutes et tous, mais il est spécifique à celles et ceux qui sont ici ou qui lisent ces lignes.

Nos messages parlent de la physique, de concepts, de prédictions et de faits, mais celui-ci parle d’une saison en particulier. Quelle Saison ? Celle qui est appelée « Le temps des Fêtes ». Dans la linéarité et la culture où je suis en ce moment, c’est un temps de déclaration de foi ou de croyance envers le Maître de l’Amour. Donc, ce temps se transforme en une Fête de l’Amour. Un temps de distributions de cadeaux et aussi un temps de grandes tensions (sourire de Kryeon). Je suis Kryeon. Selon ma perspective, je souhaite vous offrir quelque chose pour ce temps des fêtes. Si je veux le faire d’une manière appropriée, je vais devoir reparler du cas particulier et simple de mon partenaire. L’on pourrait dire que c’est une extension des channellings que celui-ci vous a offert au cours des dernières semaines. Voici mon cadeau qui est intitulé « LES SEPT PROMESSES DE VOTRE DIVINITÉ INTÉRIEURE ».

En tant qu’Être Humain, il y a une grande particularité dans votre manière de penser. C’est votre petit travers, causé par la limitation 3-D, et c’est bien ainsi. Chacun de vous à ce petit quelque chose, incluant mon partenaire. C’est ce que vous apprenez dans votre quotidien, et c’est ce qui fait tourner la machine. Selon cette singularité, vous créez une âme, un Dieu, une croyance et une vérité qui sont uniques. Tout ceci crée ce que nous appellerions « les lois de l’Être Humain ». Ces dernières vous disent comment fonctionnent les choses. Tel que mon partenaire le dit, ces lois dépendent de la boîte dans laquelle vous vous situez. Elles changent à chaque fois que vous entrez dans une autre boîte.

Je ne cherche pas à vous parler d’une vérité absolue. Selon ma perspective, je cherche plutôt à éliminer cette petite distorsion de la pensée limitée aux boîtes, de la pensée compartimentée. Je souhaite former un cercle avec vous, un cercle où nous nous tenons tous par la main, afin que je puisse vous parler de Dieu et de son engagement envers vous. Dans ce grand changement, pendant ce temps des fêtes, ce temps d’un grand amour, j’aimerais enlever le stress de ces instants d’éternité, afin que je puisse vous parler de ces promesses que j’ai préparées.

Oh, ce ne sera pas long, mais l’énergie d’amour de cette présentation est très forte ou intense, puisqu’elle inclut des âges et des âges ! Je vais le présenter à mon partenaire de manière à ce qu’il ne puisse pas y avoir de malentendu ou de mauvaise interprétation. Il va s’élancer vers les archives akashiques, à travers la création de la planète, avant que les Êtres Humains arrivent. Je vais vous parler des promesses de vos divinités intérieures, de ce qui est appelé « le Créateur ». Pendant que vous serez paisiblement assis sur vos chaises, vous aurez l’opportunité de choisir ce que cela signifie pour vous.

La première promesse

Elle ne va pas ressembler à une promesse, car c’est un attribut quantique. Ceci va plutôt ressembler à une déclaration, mais c’est tout de même une promesse. Voici la base de toutes les bases. La première vérité de base est l’Amour. Je sais qu’il s’agit d’une déclaration quantique pour vous. La vérité signifie tellement de choses pour beaucoup de personnes. L’amour signifie tellement de choses pour plusieurs personnes. Pensez à toutes ces vérités au sujet de Dieu, de la vie, de toutes les doctrines sur la planète et de tous les faits. Toutes ces vérités se rapportent à l’amour. C’est Dieu qui aime l’humanité, et c’est l’humanité qui aime Dieu. Ce cycle et cette vérité ne peuvent pas être amoindris ou brisés par l’intellect, car ce n’est pas une ligne droite. C’est un cercle, et il en sera toujours ainsi. C’est la découverte. La vérité est l’amour. Vous pouvez bâtir tous les paradigmes que vous voulez, autour de l’amour. Des paradigmes qui déterminent le fonctionnement des choses. Si vous le choisissez, vous pouvez y ajouter des marches, créer votre propre personnalité ou des doctrines, etc., mais vous ne pouvez pas briser le cercle. Vous ne pouvez pas rejeter l’intuition humaine. Voilà la promesse numéro un, qui dit que « la Vérité est l’Amour ».

Une promesse qui ne changera jamais. Si vous pouviez entourer cet amour avec un mot précis, ce serait le mot « découverte ». L’intellect ne peut pas toucher le visage de Dieu. Lorsqu’une mère touche le visage de son bébé qui vient de naître, est-ce l’intellect ou le coeur qui touche ? Les émotions sont-elles intellectuelles ? Combien de livres a-t-elle dû lire pour ressentir si fortement cet amour ? Voilà le lien ou la promesse entre votre coeur et votre divinité intérieure, celle que vous appelez Dieu.

La deuxième promesse

La Famille. La promesse est celle-ci. Chaque Être Humain a été, est, et sera toujours une partie Dieu. C’est un fait ! Ce n’est pas une déclaration quelconque de ma part. Non, c’est plutôt un cadeau que je vous apporte, car ce souvenir est profondément enfoui dans votre nature humaine. C’est de l’information que vous avez besoin de connaître. La Famille de Dieu est plus grande que vous ne le pensez. La Famille de Dieu inclut vos Archives Akashiques. Tous les Êtres Humains que vous avez été. Toutes les énergies des âmes qui sont des parties de votre Soi-supérieur et tous les noms y sont imprimés. Toutes vos multiples incarnations sont enregistrées sur une base individuelle. C’est la Famille. Tout est rassemblé et combiné avec l’essence de votre propre divinité intérieure, ou Dieu – si telle est votre vérité individuelle. Voilà ce qu’est la Famille !

« Kryeon, pourquoi est-ce une promesse ? » C’est une promesse qui prouve que vous fait comprendre que n’êtes pas ici par hasard, qu’il y a une raison pour laquelle vous avez été et êtes de nouveau en incarnation sur cette Terre. Vous n’êtes pas ballotés au gré du hasard, sans direction précise. Toutefois, c’est vous qui avez le dernier mot, avec votre libre choix ou libre arbitre, chers membres de la Famille. Vous avez le choix de croire ou de ne pas croire, de ressentir ou de ne pas ressentir. Commencez-vous à comprendre que vous êtes entourés d’une énergie qui est profondément « productrice d’indices » ? Si oui, vous allez peut-être dire : « Ah ! Ah ! Je savais bien qu’il y avait quelque chose. Je ne suis pas tellement intuitif, mais mon petit doigt me l’avait laissé sous-entendre. Je fais réellement partie d’un plan grandiose qui dépasse mon entendement humain. » Ensuite, vous trouvez une paix d’une profondeur incroyable [NDT - Une paix qui ne sera même pas ébranlée, quand viendra le moment de transiter]. Quand la connaissance et la compréhension sont là, il y a également la paix. C’est la promesse numéro deux.

La troisième promesse

Cette promesse m’est difficile à énoncer, car elle est empreinte d’une émotion intense. Je vous parle de votre propre Dieu, de votre Dieu personnel et individuel. Il vous est personnel, puisque vous en faites partie. Il vous est personnel, puisqu’il connait votre nom. Non pas celui de votre Être Humain… Celui de votre Âme individuelle. Il connait également le nom de vos leçons de vie et de votre « VOUS QUANTIQUE », de votre Lumière quand vous n’êtes pas incarnés ici. Je sais qui vous êtes. Non ! Je dirais plutôt que je « connais » qui vous êtes, ainsi que les autres parties de la création [NDT - Je "sais" que Elvis Presley a existé, mais je ne l'ai jamais "connu" personnellement].

Avez-vous déjà été placé devant un site pittoresque de votre Mère-nature [NDT - Dans le sens de ; qui frappe la vue, l'attention par sa beauté, son originalité] ? Une beauté qui vous fait verser des larmes, tellement l’émotion est sublime et intense ?

(« La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la  nature. » Albert Einstein citations-proverbes.fr 

Si oui, vous savez et connaissez que vous avez été reconnues et reconnus par chacune des roches et chacun des arbres. Même le vent sait QUI vous êtes, et il vous reconnaît. Il connaît votre divinité intérieure et votre nom d’âme individuelle. Vous êtes une partie de la création, et ces instants divins permettent de comprendre que vous venez d’effectuer une rencontre avec vous-mêmes. Voilà pourquoi les Êtres Humains pleurent devant une telle beauté.

Quand ils sont sur le sommet d’une montagne, que les nuages se dissipent et que le soleil se lève, ils ne peuvent s’empêcher de verser quelques larmes, car les éléments de la nature les saluent. L’essence même de la nature chante leur nom. Nous vous connaissons. C’est la promesse de votre Dieu individuel. Nous ne sommes pas des statues ni des doctrines. Nous ne sommes pas déconnectés de votre réalité. Nous ne sommes même pas dans les cieux. L’on pourrait dire que les magnifiques pulsations du coeur des Êtres Humains sont des synonymes du mot « découverte ».

La quatrième promesse

Vous êtes d’une grande importance pour nous. « Pourquoi est-ce que Dieu attacherait de l’importance aux Êtres Humains ? Dieu est immense et nous sommes tellement petits ! Il a créé tous les Univers. » Tout est relatif. Quelle est l’immensité de votre Soi-supérieur ? Vous n’en avez aucune idée. Votre Soi-supérieur est une présence universelle qui a un nom, une identité, et qui sort de l’ordinaire. C’est une chose indicible et indescriptible, en termes de compréhension humaine. Le Soi-supérieur est une partie intégrante de la Création elle-même. C’est une partie de Dieu. C’est Dieu.

C’est cette partie que vous scindez, lorsque vous revenez ici. C’est votre vêtement divin. Lorsque vous regardez le ciel, que vous observez la Voie Lactée, c’est vous que vous voyez, dans votre vêtement divin. Toute cette splendeur vous attache une grande importance… Au point où elle connaît votre nom. Lorsque vous décidez de co-créer, de pousser sur la porte de la connaissance, ou de simplement vous asseoir dans cet amour, cette splendeur est là – à votre service. Vous ne pouvez pas briser ce cercle. Oh, vous pouvez ignorer ces choses, et plusieurs le font ! L’amour est la vérité de base.

La cinquième promesse

Vous ne pouvez pas régresser. Tout ce que vous avez fait au cours de vos multiples incarnations est enregistré dans votre propre Archive Akashique. L’enregistrement se fait sur une base constante, au fur et à mesure, d’instant en instant. Vous vivez des temps nouveaux. Ce que vous appelez la métaphysique… Ce qui, en réalité, est simplement la manière dont les choses fonctionnent, il y a une particularité que j’aimerais préciser. Votre « pot spirituel » contient les informations de tout ce que vous avez été au cours de vos vies dites antérieures, ainsi que toutes les informations de votre vie actuelle jusqu’à cet instant, et jusqu’au moment où vous transiterez. En outre, il sera là, lorsque vous reviendrez. Vous ne pouvez pas régresser, et vous ne perdez jamais ces informations. Tout est intact.

Lors de votre retour sur cette planète, si vous décidez d’ouvrir ce pot qui contient toutes les connaissances acquises de vos multiples incarnations, il y aura une sorte de déversement. Tous les beaux et « mauvais » côtés de vos incarnations antérieures vont sortir et vous submerger. Tout ce qui n’a pas été intégré et assimilé sera là. Il y aura aussi les moments où vous avez été fiers de vous. Votre évolution dans la connaissance acquise depuis ces dernières années de spiritualité ou d’illumination, peu importe les mots que vous préférez, fera partie de ce déversement de votre pot spirituel. Ce que vous aurez appris au cours des années 2010, 2011, 2012, sera inclus dans ce pot.

Donc, vous aurez le choix d’ouvrir ou d’ignorer ce pot. N’oubliez pas que votre libre arbitre s’y opposera peut-être, car il est ainsi. Toutefois, si vous le faites, VOUS VOUS SOUVIENDREZ. Le fait de recouvrer la mémoire, le souvenir de ce que vous avez été est le mot clé de cette promesse. Si vous ne savez pas QUI et CE que vous Êtes… Si vous ne savez pas d’où vous venez, pourquoi vous êtes ici, à qui ou à quoi ça sert… Si vous ne savez pas si vous irez quelque part après votre décès, vous serez dans l’ignorance de la sagesse des âges qui est contenue dans votre pot spirituel.

Lorsque ce pot sera ouvert et que son « déversement » sera digéré, vous n’aurez plus jamais besoin de revivre ces expériences de vie. Vous serez en mesure de poursuivre votre chef-d’oeuvre, sans devoir réapprendre une foule de choses que vous aviez apprises au cours de vos vies antérieures. Je regarde le groupe d’âmes incarnées qui est devant moi, et elles sont toutes en état de « ré-incarnation ». Voyez-vous que vous n’avez pas l’intention de rater ce que vous avez commencé ?

La sixième promesse

Il s’agit d’une promesse que nous n’avons jamais mentionnée auparavant. C’est une promesse qui fait suite à la nouvelle énergie, ainsi qu’à la conscience quantique. Je demande à mon partenaire d’être attentif, car nous allons parler de la puissance de l’esprit/mental, d’un esprit qui est à la fois, akashique et quantique. Les Êtres humains deviennent de plus en plus quantiques. Il y a une interface qui se joue actuellement. Elle concerne les Êtres Humains et les Archives Akashiques.

Avez-vous remarqué que je vous ai souvent suggéré d’explorer votre mine akashique, au cours des derniers mois ? Je vous ai incités à aller chercher des attributs qui sont dans ces archives. Même s’ils ont été mérités au cours de vos vies dites antérieures, ils sont encore là. Vous pouvez les utiliser quand bon vous semble. Nous disons que c’est de l’énergie actuelle, non pas de l’énergie du passé. Tout ceci fait littéralement partie de la « soupe » dans laquelle vous êtes.

Voici quelque chose de nouveau. Vous avez atteint un niveau de conscience sans précédent, en plus de vos désirs et passions. C’est ce qui ouvre les portes de vos Archives Akashiques. L’on pourrait dire que, maintenant, vous pouvez faire des choix « akashiques ». Vous pouvez choisir des attributs qui sont sur les tablettes de votre entrepôt akashique, des attributs que vous avez mérités tout au long de vos multiples vies sur Terre. Si vous pensiez que le « hasard » avait fait de vous une femme ou un homme, en plus de décider où vous alliez vivre, et ainsi de suite, vous allez réaliser que c’est vous qui étiez aux commandes.

Ceci étant dit, voyez-vous que votre niveau quantique actuel vous permet de prévoir et enregistrer (dans vos archives akashiques) ce dont vous aurez besoin, lors de votre prochaine ré-incarnation ? Si vous utilisez très souvent votre intention « akashique », afin de bien la sceller dans cette dynamique quantique, vous pouvez « physiquement » choisir ce qui va se passer lors de votre prochaine réincarnation.

Écoutez bien ceci. Imaginons que vous êtes en amour avec une autre personne et que vous ne pouvez pas accepter l’idée que la mort puisse vous séparer, vous pouvez dorénavant réclamer cette mine akashique et organiser votre prochaine réincarnation avec cette chère entité. En supposant que l’autre entité soit d’accord, vous pourrez cimenter cette entente. Ce n’est pas tout. Quelle est votre passion ? Aimez-vous votre corps « actuel » de femme ou d’homme ? Oui ? Alors, placez une copie conforme dans votre akash. Aimez-vous les talents particuliers que vous possédez en ce moment ? Oui ? Alors, pourquoi ne pas les réclamer et les améliorer pour la prochaine fois, à l’aide de votre akash ?

C’est la première fois que nous vous parlons de ces choses. C’est la puissance d’un Être Humain qui a développé la pensée quantique. Il visite ses propres Archives Akashiques et il les prépare pour son retour. Les options sont là, pour la découverte. Nous passons maintenant à la dernière promesse de notre message. Elle est très simple, et elle ne changera jamais.

La septième promesse

Vous n’êtes jamais seuls. Je l’ai mentionné en privé à mon partenaire, lors de mon tout premier message, il y a 20 ans. Voici les premiers mots que je lui ai dits : « Je suis Kryeon du Service Magnétique, et tu n’es jamais seul. » Vous n’êtes pas des entités singulières ou séparées du tout-en-un. Dans votre limitation 3-D, vous avez peut-être cette impression, mais ce n’est pas le cas. Si vous aviez un miroir multidimensionnel vous verriez la vérité. Vous êtes constamment entourés par des parties de votre propre divinité, en plus des guides et des anges, peu importe le nom que vous leur attribuez. Ces entités sont comme vous, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas singulières ou séparées du reste. Voyez-vous pourquoi nous vous disons que vous n’êtes jamais seuls ?

J’aimerais que vous vous souveniez de ceci, au moment de votre dernier souffle, juste avant que la lumière arrive, afin d’éviter le sentiment de peur. À ce moment précis, la Famille viendra à votre rencontre, et vous découvrirez que tout ce que j’ai dit aujourd’hui est exact et vrai. Ensuite, vous vous souviendrez, et vous serez immergés dans l’amour. C’est notre message du temps des fêtes pour tous et chacun, non seulement pour ce temps des fêtes particulier à votre pays. La vérité est que chaque jour peut être comme celui-ci : paisible, entier, plein de sagesse, sans maux de tête, sans souci, avec une connaissance akashique, et une promesse pour votre futur. Voilà le message que Kryeon vous apporte aujourd’hui.

Et c’est ainsi.

 Kryeon

Reçu par Kryeon le 5 décembre 2009https://www.kryon.com/cartprodimages/download_saltlakecity_09.html 

******************************************   
Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.   Interprétation et/ou traduction de ; Jean-M. Gobeil 

Les 4 Archanges des saisons ; message Esséniens

ArchangeRaphaelDepuis la nuit des temps, les Esséniens connaissent le secret des saisons et des cycles de l’année. Pour eux, chaque saison est une énergie, une manifestation du Divin. A travers le printemps par exemple, Dieu parle à l’homme de renaissance, de rajeunissement, de jaillissement de vie. Au contact de la nature, l’homme peut s’imprégner de ce message, de ces énergies, et les intégrer dans sa vie intérieure. Chaque saison est porteuse d’un message, d’une parole d’éveil. Ces quatre saisons sont liées aux quatre éléments qui constituent la nature.

Ces quatre éléments sont eux-mêmes liés à quatre intelligences divines que les Esséniens appellent « Archanges ». Ces intelligences sont les gardiennes du message que Dieu a caché dans chaque élément. Elles peuvent nous guider vers une compréhension plus grande de la nature et du monde qui nous entourent, et vers notre propre nature intérieure.

Les 4 Archanges et les saisons

Les solstices et équinoxes sont des portes vibratoires. Lors de chacun d’eux, l’énergie maximale de l’Archange peut se manifester : Raphaël au printemps (l’Air), Ouriel en été (la Terre), Michaël à l’automne (le Feu), Gabriel en hiver (l’Eau).

Pour appeler et recevoir ces fantastiques énergies, les Esséniens s’assemblent quatre fois par an pour célébrer l’Archange de la saison et de l’élément. Au moins deux rassemblements mondiaux ont lieu : l’un en Europe, l’autre au Québec. Cette rencontre dure quatre jours, durant lesquels l’Archange est invoqué dans un temple qui lui est consacré.

 

dessins-des-saisons-archanges

C’est grâce à ce travail continu que l’Archange peut descendre au milieu des Esséniens et délivrer ses messages. Ce sont des moments magiques et inoubliables, d’une intensité hors du commun. Ces messages, appelés « Psaumes », constituent le nouvel Evangile essénien. Lors de chaque célébration, plus de 24 messages sont ainsi donnés.

Entrer dans le printemps intérieur : célébrer l’Archange Raphaël

A l’équinoxe de printemps, les Esséniens célèbrent la grande fête de l’esprit du printemps, du Dieu du printemps : l’Archange Raphaël. Il est l’Esprit divin qui règne dans l’air et appelle tous les êtres à la vie, au réveil, au renouveau. Il est le souffle du printemps, porteur d’une énergie de renaissance et de floraison. Beaucoup ont parlé de l’ouverture des chakras, mais entrer dans l’énergie du printemps intérieur est beaucoup plus simple et accessible. C’est une force d’amour qui emplit l’air et qui peut être captée. La résurrection est là, sous nos yeux : la sève monte dans les arbres. Pendant ce temps, que faisons-nous ? Sommes-nous conscients et ouverts pour laisser cet appel du printemps résonner en nos vies ? Entrons-nous dans la nouvelle vie ? Prenons-nous un nouveau départ ?

Tel est le véritable enjeu du printemps : un éveil intérieur global, l’entrée dans le nouveau, la floraison intérieure. Cela est difficile mais l’Archange Raphaël peut nous aider si nous nous ouvrons à son énergie divine, lui qui donne aux perce-neige la force de traverser la croûte de glace pour fleurir. En nous unissant à lui, nul doute que nous trouverons la force et l’enthousiasme nécessaires à ce processus d’éveil.

Entrer dans la Terre de Lumière : célébrer l’Archange Ouriel

Le solstice d’été a toujours été célébré comme une période de joie sacrée, d’extase et de communion avec le Tout. En union avec la nature, l’âme atteint son maximum d’ouverture et d’expansion jusqu’à toucher les étoiles. C’est le temps où le soleil est à son zénith, et plus aucune ombre ne peut masquer quoi que ce soit. L’Archange Ouriel est la présence divine la plus proche de la réalité terrestre. Il est l’aboutissement de tout ce qui a été planté et cultivé. Il révèle définitivement ce qui est. La joie que l’on peut ressentir en été est, soit pleine de vie et de force vers le Divin, soit une flamme vide qui s’éteindra à l’automne. En s’unissant aux véritables énergies du solstice, c’est-à-dire celles de l’Archange Ouriel, nous pouvons de nouveau accéder à une clarté intérieure, retrouver une authenticité intérieure, source de joie.

On peut ressentir une profonde envie d’agir, une impulsion, une nouvelle énergie, un enthousiasme.

S’approcher du Feu divin : célébrer l’Archange Michaël

A l’équinoxe d’automne a lieu la célébration de l’Archange Michaël, gardien de la fidélité au Divin. Ses énergies sont celles du Feu sacré qui sépare le subtil de l’épais. Dans la nature, tout ce qui n’est pas éternel et divin commence à se désagréger pour retourner à la terre. Seul l’essentiel (les graines) survit. A l’intérieur de nous aussi, tout ce qui n’est pas fondamental est remis en question. Il est très bénéfique à cette période de s’approcher du feu de l’Archange Michaël car il peut nous aider à faire le tri, à percevoir clairement ce qui est important dans notre vie, ce qui est de notre être profond et ce qui est superflu, ce qui est devenu inutile à notre cheminement. Pour affronter la dureté de l’hiver, nous devons nous recentrer sur ce qui est primordial dans notre vie, c’est une grande libération intérieure, une authenticité retrouvée. Célébrer l’équinoxe en ouvrant les portes à la présence de l’Archange Michaël, c’est accepter de sortir des illusions pour reprendre sa vie en main et accomplir sa véritable destinée de Lumière.

Renaissance par l’Eau de la Vie : célébrer l’Archange Gabriel 

L’hiver est le grand test. Plus rien à l’extérieur ne nous divertit pour échapper à notre vie intérieure, aucune agitation pour fuir le silence. Seul ce que l’on a cultivé d’authentique et de vrai peut subsister. Dans le froid extérieur, nos seules ressources et notre seule chaleur sont intérieures. L’hiver de l’année est la vieillesse de notre vie : nous goûtons les fruits de notre vie… ou mourons de faim par manque de prévoyance. Telle est la leçon, le message que nous donne la Mère-Terre à travers l’expérience de l’hiver. L’homme peut comprendre l’importance de la chaleur humaine, du partage, de l’entraide, de l’autre. C’est en hiver que la nuit domine le jour, que meurt l’inutile mais c’est à ce moment que cette tendance s’inverse et que le jour reprend vigueur. La mort contient la promesse de la vie, de la régénération.

C’est le message de Noël, de la naissance du nouveau à l’intérieur de chacun. L’Archange Gabriel est le Père de l’eau, la source de la chaleur, de la douceur, de l’amour qui naît de la vie intérieure.

Il est aussi la rigueur de la discipline : as-tu mis en commun les fruits récoltés en été et en automne ? As-tu partagé la joie des belles saisons pour créer des liens d’amitié jusqu’au coeur de l’hiver ? As-tu cultivé l’essentiel lorsque tout allait bien ou t’es-tu contenté de facilité au point d’être dépouillé de tout aujourd’hui ?

On peut facilement échapper aux énergies de l’hiver, les fuir. C’est d’ailleurs ce que nous faisons la plupart du temps. Personne ne veut se confronter à la vieillesse et à la mort. C’est pourtant une erreur, car sans la mort, pas de vie. Sans hiver, pas de renaissance intérieure au printemps. Se relier à l’Archange Gabriel en cette saison permet de vivre ce passage au mieux. Gabriel est vraiment l’Archange de la naissance divine. Il met au monde le Divin, à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est ce qu’incarne son élément, l’eau. C’est avec l’eau que travaillent les Esséniens lors de sa célébration. La douce voix de la source peut couler dans l’être tout entier, dans tous les plans subtils pour laver, purifier, dénouer par la force de la douceur, adoucir, consoler, guérir. Les méditations en présence de l’Archange sont des moments extraordinaires et inoubliables. Un profond travail de guérison des relations a lieu.

A l’issue du travail de quatre jours des grandes célébrations, les Esséniens qui le souhaitent reçoivent sur la fontanelle (le chakra situé au sommet du crâne) une onction d’eau consacrée par l’Archange. Cette méthode, appelée « le Baptême Essénien » ou « la Libération de l’Ame », permet en fait de débloquer ce centre énergétique pour que l’âme puisse sortir de toute limitation et enfermement. Elle peut alors rejoindre la source divine et se régénérer. L’eau de la source de l’Archange est soigneusement recueillie et intègre la composition de plusieurs baumes de Thérapies Esséniennes.

LU ici : http://epanews.fr/

Conscience de Cristal oubliée des Pléiadiens

 

 

images (14)Dans sa régression, Robbie déclara qu’elle se voyait comme une conscience de cristal habitant un cylindre doré, une sorte de robot cristallin, description que Steven m’avait déjà faite.- Je suis la seule survivante de ma race, précisa-t-elle. 

Les autres naufragés du vaisseau-mère sont tous des Gens des Etoiles, aux origines diverses, mais qui ne sont pas suffisamment alignés sur ma  haute vibration et sur mon mode de fonctionnement. Sur mes mains munies de quatre doigts cristallins, il y a des cercles qui font office de capteurs. Nous devrions être huit avec mes semblables pour pouvoir accomplir notre tâche. Les Elohims sont nos créateurs, c’est avec eux que nous communiquons. Nous sommes en quelque sorte leurs agents de liaison, nous recevons et transmettons la connaissance et les informations, mais c’est en groupe que nous sommes vraiment efficaces dans notre travail .Je suis assaillie par tous les rescapés qui m’accompagnent, ils veulent savoir. 

Ils ignorent comment subsister dans l’environnement hostile de la Terre où le danger est omniprésent. 

Quelles sont nos chances de survivre ? 

Nous l’ignorons. Par exemple, il est impératif de trouver une solution pour purifier l’eau souillée de microbes. En l’état, les Gens des Etoiles ne peuvent la consommer. Je ne détiens pas les connaissances dont ils ont besoin pour résoudre ce genre de problèmes : 

seulement la vibration pour les soutenir dans la réalisation de leur projet. Tout ce que je peux faire pour eux est d’apporter de l’harmonie, leur retransmettre la vibration la plus élevée pour rétablir l’équilibre entre tous. Ils me bombardent de questions. Dans cette confusion, il m’est impossible de me régler sur la fréquence télépathique nécessaire pour recevoir des informations utiles et leur venir en aide. De plus, la chaleur de l’atmosphère met mon métabolisme à rude épreuve, rendant mon fonctionnement d’autant plus malaisé. J’ai l’impression d’étouffer. Tranquillité et paix intérieure, voilà ce dont j’ai besoin. Mais je suis loin de chez moi, loin du groupe avec lequel je communique et que je relaie. 

Je suis forcée de demander aux Gens des Etoiles de se montrer silencieux. Au risque d’augmenter leur inquiétude, je dois m’éloigner … il me faut à tout prix du calme pour m’aligner sur le rayon approprié et faire en sorte que celui-ci puisse aussi les imprégner. C’est une tâche importante et, bien que je sois la seule conscience cristalline ici, je vais m’efforcer de la mener à bien 

.- Avez-vous, l’interrompis-je, vous ou vos semblables, protégé les Gens des Etoiles à la cérémonie de passation ? 

- Oui. L’un de nos rôles consistait à prévenir tous les incidents susceptibles d’interférer avec la longueur d’ondes supérieure qui anime les Gens des Etoiles. Les Dracos étaient, en conséquence, dans l’obligation de se contrôler et, connaissant leur appétit, ils étaient à peu près autant dans leur élément au cours de cette cérémonie que des êtres humains la tête sous l’eau, incapables de respirer… 

Robbie reprit sa régression, à l’époque où elle était en compagnie des naufragés du vaisseau spatial. Son visage trahissait à nouveau l’inquiétude :- Les Elohims m’informent que la procréation faisant intervenir des éléments extérieurs au Peuple des Etoiles est la seule solution pour perpétrer leur espèce. Le groupe devra donc trouver ce qu’il y a de plus évolué sur celle planète et donner naissance à des enfants qui seront le fruit d’une combinaison avec leur propre race. L’information déchaîne un flot de réactions et alimente beaucoup de discussions. 

Les Elohims affirment qu’ils fourniront la connaissance nécessaire pour que cette mission soit couronnée de succès. Mais les Gens des Etoiles les supplient de venir les chercher pour les conduire loin de la Terre. « Prenez du recul, leur conseillent alors les Elohims, votre rôle est loin d’être achevé et celui de l’être cristallin est de vous informer qu’il y a dans votre communauté des individus dont les connaissances sont déterminantes. Seule la sérénité aidera ceux-ci à se souvenir : ils sauront ce qu’il faut faire au lieu de se laisser dominer par l’appréhension et la panique. »Faire accepter au groupe l’idée de s’établir sur la planète est une tâche ardue. 

Je m’inquiète de savoir si je vais suffire, à moi seule, tant la besogne semble démesurée. Leurs capacités télépathiques étant réduites, ils souhaitent que je leur montre des images rassurantes du futur. Alors la nuit, je projette vers chacun des visions encourageantes. Les Elohims assurent qu’ils vont s’employer à amplifier les pouvoirs des Gens des Etoiles. Ces derniers continuent d’évoquer des difficultés qui me sont pour la plupart étrangères, l’un parlant d’alimentation, un autre s’attardant sur les problèmes d’eau, assurant par ailleurs se souvenir avoir reçu des symboles en rêve à ce sujet. Je peux donc relativiser naturellement, sans rien dire : les changements sont amorcés. Tous démontrent une amélioration notable de leurs capacités télépathiques et commencent à se souvenir de leurs rôles. 

Ce n’est que le début et ils ne sont pas encore adaptés au lieu. La présence du Rayon Elohim me facilite considérablement les choses en me permettant de mieux vivre. Je suis plus stable intérieurement, donc en résonance avec les autres qui, à leur tour, sont plus épanouis : l’ingéniosité du groupe commence à prendre son essor. Pourtant, les gens s’étonnent qu’il ne soit pas possible de faire venir d’autres robots cristallins. Je leur réponds que, bien que ce soit pour moi une tâche énorme d’être seule, je peux l’assumer tout de même: une fois démarrée, d’autres viendront certainement y apporter leur concours. 

Ils ne comprennent pas très bien l’effet vibratoire de cette planète sur eux : il leur est devenu impossible de voir ce qui se passe sur un plan subtil alors que je le peux toujours. Moi, je les perçois comme alourdis par la densité et la fréquence de la Terre. C’est probablement normal en la circonstance. Je suis tentée, pour mon cas, de me laisser habiter par cette basse fréquence et, en même temps, consciente de ma mission, je m’efforce de rester en contact avec ma propre dimension. C’est un tiraillement. Puis, beaucoup d’événements à venir me sont révélés de façon à ce que je puisse comprendre : je suis projetée dans l’avenir. J’y découvre que chacun des rescapés doit trouver sa propre voie. Il m’est difficile de ne pas intervenir dans leur cheminement personnel car je constate qu’ils traversent des moments très critiques. 

Je sais qu’il leur suffirait de stabiliser leurs vibrations pour avoir par eux-mêmes accès à la connaissance. Mais je dois avant tout me prémunir pour conserver le contact intérieur sur une période très longue. Maintenant, je vois des bébés sur le point de naître. Mon rôle consiste à encoder chacune des âmes nouvellement arrivées pour qu’elles soient éveillées le moment venu, lors d’une époque ultérieure. Car, au cours du temps, je serai connectée aux nouvelles espèces et je me relierai avec elles quand la planète vivra le basculement de son évolution. Je réactiverai alors les mémoires de leurs cœurs, celles de qui ils sont. Pourtant, ils descendent de bêtes sauvages et, bien que les Elohims m’aient rassurée, je demeure très inquiète quant au résultat. Je ne peux m’empêcher de douter! 

Les larmes coulent sur les joues de Robbie :- Une multitude d’âmes sur Terre me sont familières, reprend-elle dans un sanglot, et je resterai unie à elles jusqu’à la fin de cette planète, me reliant à elles périodiquement, à différents stades de leur évolution, à l’occasion de nombreuses vies. 

- Faites-vous confiance aux Elohims ? 

Robbie resta silencieuse pendant un long moment. Des émotions contradictoires envahissaient ses traits. 

- Je suis totalement ignorante quant à leurs réelles compétences et la seule assurance qui me soit donnée, c’est que tout ira bien. Mais j’ai absolument besoin, pour avoir confiance, de tenir les premiers enfants dans mes capteurs de manière à ressentir leur fréquence vibratoire. Je constate avec joie qu’ils se portent bien. Je peux communiquer télépathiquement avec chacun d’entre eux. Ce sont des êtres- singes, costauds au cœur doux. Différents groupes travaillent à mettre au point le meilleur croisement. 

Certains enfants sont maternés par les Gens des Etoiles, d’autres par les êtres-singes.- Les enfants mis au monde par les premiers sont-ils plus intelligents que ceux dont émanent les seconds ? 

- Je ne possède pas cette information : je ne sais que ce qui est nécessaire. 

- Continuez à avancer jusqu’au moment où vous devrez quitter la Terre, suggérai-je. 

- La communication avec les Elohims est nettement moins claire à cette époque qu’au début, précisa-t-elle, elle devient de plus en plus brouillée. Je suis entre deux mondes maintenant, ni dans le mien ni dans celui-ci. Mon métabolisme est fatigué, je ne sais pas combien de temps je peux continuer à travailler dans ces conditions. Mais je suis transportée encore plus en avant dans le futur… 

Robbie sourit et pousse un léger soupir :- Je vois la Source, tant de lumière, d’amour et de joie! Le Conseil est heureux du résultat. Certes, ce fut difficile et incroyablement long mais ils me montrent des arbres généalogiques, ceux qui ont commencé au début de cette ère. Les arbres sont couverts de petits visages et je vois comment l’évolution s’articule au fil du temps. Ils me demandent de me faire plus légère, de lâcher prise, car tout va bien. Elle ouvrit les yeux et me regarda.- Oui, tout est bien, dit-elle. Je comprends mieux maintenant ce sens démesuré de la responsabilité qui m’a accompagnée tout au long de ma vie actuelle. Je lui souris. 

La régression de Robbie me fit prendre conscience qu’à l’époque de la destruction du vaisseau-mère, je n’avais pas réussi à transporter mon cristal de transmission sur la Terre. Pour quelles raison savais-je échoué ? J’avais besoin de l’aide d’Alcheringa pour retrouver mes souvenirs.-

Bonjour, Ma Chère, dit-il, je suis très heureux que vous m’ayez appelé. Nos conversations me manquaient et j’aimerais vous parler de toutes ces choses. J’espère que désormais vous me contacterez plus souvent…. 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

LES POINTS DE LUMIERE DIVINE

 

images (2)Quand l’homme se décidera à vivre de façon naturelle, sans entraves psychologiques ni cupidité, il découvrira que chaque geste peut être vécu de façon lumineuse.

Donner la vie à chaque geste signifie vivre en harmonie avec l’Univers. Enluminez vos gestes et vous enluminerez votre vie de tous les jours. Soyez comme les petits enfants devant le Seigneur : acceptez de voir le Monde comme une Beauté lumineuse, pleine de surprise, d’Or et de Lumière.

Si vous vivez dans la pénombre de vos soucis, de vos problèmes les plus mineurs, comment voulez-vous espérer obtenir les clés du Royaume ?

Retrouver son cœur d’enfant signifie accepter de voir grandir en soi l’humilité, la tendresse et l’amour du Cœur de Dieu.

Oui, le monde est malade, mais en apparence seulement. De toutes les nations, de tous les pays partent en ce moment des points de Lumière Divine ; ces points vont en s’élargissant, en grandissant, et cela en un mouvement croissant en ces temps obscurs. La Lumière s’étend progressivement. Fais qu’elle s’étende en toi de la même manière.

Laisse ceux qui ont du chemin à faire dans la matière poursuivre la matière. Te prends-tu pour Don Quichotte pour pouvoir les convaincre ? Et toi, ne sombres-tu pas de temps à autre dans la matière ? Que dirais-tu si on venait te tancer en permanence dans ces moments -là ?

Vois-tu, chaque être est seul devant son destin. Il n’est plus seul lorsqu’il rejoint l’Esprit; mais avant cela il ne doit compter que sur lui-même, sur sa volonté et sa capacité à faire face.

Laisse le passé derrière toi, il ne vaut plus rien. Demain est beaucoup plus riche en événements et en joies du cœur . Poursuis ta route et ne te demande pas où elle finit mais seulement où elle va. Car nombreuses sont les embûches, les embuscades, les hésitations sur la voie à suivre. Mais si tu écoutes le Cœur de Dieu, la voix intérieure de ton Ame, alors tu ne pourras pas te tromper. Tu te tromperas de moins en moins souvent.

La vie est ainsi faite par le Seigneur: l’homme choisit et ensuite Il veille… Imagine cette responsabilité de Père et tu comprendras à quel point Il vous aime, vous les hommes.

Nul amour n’existe sur cette Terre qui ait Sa puissance.

Nul amour n’existe dans les Cieux qui ait Sa puissance.

Nul amour n’existe nulle part sauf l’Amour de Dieu.

 Voilà le secret de la Nature-même, dont tu peux avoir un aperçu en contemplant la Mère terrestre. Que de miracles en son sein, que de merveilles pour qui sait contempler…

Il est des fleurs et des arbres qui sont magiques, créés par des Etres de Lumière dans un éclat de rire et un élan simple du cœur . Alors, imagine Dieu Lui-même en train de créer…

Oui, je te le dis, frère de Lumière, poursuis ta noble quête et ne t’éloigne pas trop du Chemin.

N’essaie pas de prouver, ne perds pas ton temps en bavardages inutiles, poursuis ta quête vers Dieu. La route est longue mais de jours en jours elle s’éclaire, de jours en jours elle t’appelle et de jours en jours elle te paraîtra évidente, simple et réconfortante à la fois.

La simplicité, voilà le maître-mot, frère de Lumière: sois simple. “Simple comme bonjour” disent les humains. Apprends à dire “bonjour” dans tout ce que tu fais. Tu vois, c’est facile !

Les hommes ont pris l’habitude de tout compliquer. Ils pensent que la difficulté et la souffrance permettent de vaincre les obstacles. Pure illusion… La complication tisse une toile aux fils inextricables qui ressemble aux toiles des araignées mais qui n’a pas leur simplicité. Et l’esprit s’y emmêle, s’y dépatouille en se persuadant que le but est d’arriver à en sortir. Et une fois libres, que font-ils ? Ils cherchent une autre toile afin de se trouver un autre but. C’est le piège du mental. Fais confiance. Fais confiance à la Vie, à l’avenir qui sera radieux si tu es à présent radieux. Fais comme si demain était aujourd’hui, en ce moment-même, et tout ira bien.

C’est cela la Foi, la vraie Vie, l’Amour.

Béni sois-tu, frère de Lumière. Content de t’avoir retrouvé depuis tout ce temps.

 Je t’aime.

Sois fort. Aime.  URIEL 

 EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

Une réponse à l’origine de l’Amour

 

images (6)Le Créateur est Amour. C’est son Essence incréée et manifestée dans sa création. Et puisqu’il est l’Amour et à l’origine de tout ce qui existe, depuis la forme la plus simple jusqu’à la plus élaborée, depuis l’aspect le plus subtil jusqu’au plus dense, cela signifie que tout, absolument tout dans la création est Amour.

Le crayon que tien mon scribe pour écrire les mots que je lui dicte est Amour. Le scribe lui-même est Amour. Mes enfants, où que vous tourniez les yeux, vous ne voyez rien d’autre qu’une expression originale et unique de l’Amour. Originale et unique, j’insiste sur ces deux termes car ils sont d’une importance capitale.

La personne que vous croisez au hasard dans la rue est une manifestation unique et originale de l’Amour, c’est à dire du Père-Mère lui-même. Il n’existe pas dans l’univers deux expressions semblables de cette personne. Elle est la seule à manifester l’Amour dans la forme et l’aspect de ce qu’elle est. Ainsi, comprenez-vous combien chaque rencontre que vous jugez habituellement comme anodine est malgré tout importante.

Ne pas offrir un regard, même furtif, même sans conscience, à celui ou celle que vous croisez est bien dommage et vous coupe de bien des trésors que la vie vous réserve. Car, que vous le sachiez ou no, durant une rencontre, qu’elle soit d’une fraction de seconde ou d’une heure, il y a une transmission mutuelle de lumière, la vôtre et celle de l’autre personne étant elles aussi, uniques et originales. Je vous le dis, j’insiste, toute rencontre est importante et a un effet que vous ne soupçonnez pas encore. Dans l’instant de votre présence commune, qu’elle qu’en soit la durée, je le répète, il se produit un échange énergétique au niveau multidimensionnel. Vous vous transmettez, l’autre et vous-mêmes, dans ce moment particulier, des informations, échangez les acquis de Qui vous êtes. Vous dialoguez sur les multiples plans de votre divinité et vous vous enrichissez de l’expérience de l’autre. Ainsi, mes enfants, prenez conscience que lorsque vous croisez votre prochain, quel qu’il soit, vous continuez votre chemin en étant différents, c’est-à-dire nanti de son aspect unique et original. Et il en est de même pour ce qui le concerne.

Dans votre multidimension, vous créez, vous échanger, vous apprenez, vous donnez et recevez. Ceci est vrai avec tous vos semblables humains mais également avec toute autre forme de vie. Tout étant empli de l’essence du créateur, il n’est pas un instant de votre existence ayant une importance moindre qu’un autre. L’oiseau posé sur la branche d’un arbre à quelques pas de vous vous parle. Sa présence à ce moment précis n’est pas. L’arbre aussi vous exprime ce qu’il est. Même à la seconde présente, vous recevez des informations, vous recevez de l’amour, non seulement par les mots que vous lisez, mais étalement par l’intention que j’y ai mise et par l’amour et la bonne volonté de celui que j’ai choisi pour vous transmettre ce message-conseil.  Ainsi, il n’est pas une seconde de votre vie qui ne compte pas. Le comprendre et surtout l’accepter pour le vivre s’appelle faire de sa vie une oeuvre consciente. 

Bien entendu, ce n’est pas parce que je vous affirme que chacun est une expression unique et originale de l’amour que vous devez vous sauter dans les bras les uns les autres, par davantage dans ceux du passant qui risquerait d’être bien surpris par une telle attitude, quoi que cela ne lui ferait que du bien, mais votre société à ses convenances, n’est-ce pas ? Je ne vous demande pas non plus de vous ruer vers la moindre manifestation qui vous entoure en prenant une posture ou une expression sur le visage qui montre combien vous êtes touchés par tant d’amour, car c’est une façon d’agir qui, vous fait croire à vous-mêmes tout autant qu’à l’autre, que vous vous tournez vers votre intérieur pour ressentir avec émotion l’énergie de l’instant. Non mes enfants, n’entrez pas dans l’artifice ou le faire semblant. De tels fonctionnements appartiennent au passé. Soyez, tout simplement. Soyez vous-mêmes. Il ne vous est demandé que cela. Soyez vrais, avec vos talents, avec vos limites aussi. Elles sont respectables et vous permettent d’avancer et aussi d’aider les autres par ce que vous êtes.

Je vous inviter donc à manifester ce que vous êtes, ici et maintenant, à continuer à mener vos affaires quotidiennes comme à votre habitude, mais avec un tout petit plus qui peut tout transformer. Celui-ci consiste tout bonnement à accepter que tout, absolument tout ce que vous vivez mes enfants est Amour, c’est un moment d’Amour qui vous est offert.

Si vous le voulez bien, vous n’avez pas à essayer d’être conscients de cela en permanence, en faisant des efforts ou en travaillant sur vous-mêmes. Je vous invite simplement à prendre un peu d e distance par rapport à ce que vous expérimentez personnellement pour reconnaître, maintenant, oui, dans la seconde même où vous lisez ces lignes, que tout est Amour. Dès que vous aurez accepté, alors vous verrez tout changer autour de vous. Tout se transformera dans la même mesure que votre acceptation. Il n’y aura alors plus de jour avec et plus de jour sans. Avec quoi et sans quoi ? Les jours sans sont ceux où vous vous êtes éloignés de l’Amour,  où vous vous êtes coupés de la Source. Et les jours avec sont bien entendu ceux où vous vous reliez à elle. Consciemment ou non. Quelle que soit la situation qui est la vôtre, je vous le redis, il vous suffit de vous relier pour que le jour sans devienne immédiatement le jour avec. Rappelez-vous , vous vivez simultanément sur plusieurs plans. Eh bien, si parfois vous ressentez une joie sans savoir pourquoi, c’est peut-être parce que dans une autre dimension vous faites une expérience de joie. Et je vous le dis, il y a toujours une dimension dans laquelle une partie de vous-mêmes vit la joie, c’est donc en vus reliant à elle que vous pouvez vivre cette joie dans l’incarnation. C’est d’ailleurs ce que vous avez fait lorsque que subitement sans en connaître les raisons précises, vous vous sentiez heureux. Mais vous l’avez fait inconsciemment. C’est quelque peu différent lorsque vous vivez une lourdeur dans votre existence alors que, à priori, rien ne la justifie. Dans ce dernier cas, votre âme vous dit, à travers cette tristesse, combien elle est désolée que vous ayez oublié de bous brancher sur le bonheur aujourd’hui. 

Mes enfants, la lourdeur du quotidien est amour total et, lorsque vous la ressentez, faites ce que je vous ai conseillé ! Reliez-vous volontairement à Dieu en vous, à son Amour, et cette lourdeur deviendra légèreté, ou un jour avec. C’est une méthode simple et efficace. Et si le fameux Untel vous a contrarié, rappelez-vous qu’il est une manifestation unique et originale de l’amour et, en conséquence, reliez-vous consciemment à votre partie divine pour rencontrer celle de ce Untel qui n’est autre le Un, tel que vous le montrez et non tel que vous l’êtes vraiment. Alors la contrariété se dissipera pour devenir un jour avec.  Quant au soleil que vous pensez absent de votre pique-nique, pourquoi vous en attrister ? Il brille au-delà des nuages et si ceux-ci l’ont quelque peu éclipsé aujourd’hui, ne serait-ce pas pour vous dire : « Toi aussi tu es un soleil. A l’intérieur, tu étincelles d’une splendeur qui réjouit les anges. Rayonne donc Qui tu es. Sois un jour avec le soleil de toi-même ».

Voyez, mes chers enfants, combien les choses sont simples ; Pour trouver le bonheur et la joie, il vous suffit de devenir. Car, c’est ce que vous êtes qui construit ce qui vous entoure. C’est votre reliance ou non, et votre intention qui façonnent votre monde.

Je le répète encore une fois, à toi mon ami si cher  mon cœur, à toit qui doute, à toi qui affirme que ta vie est si difficile qu’il t’est devenu impossible de rayonner ne serait-ce qu’une once de bonne humeur : tu es la manifestation originale et unique de l’Amour. Tu es une exception dans tout l’univers. Je le redis afin que tu le saches, que tu l’acceptes et que tu t’allèges d’un poids qui n’a plus sa raison d’être dans le mouvement ascensionnel auquel tu participes et auquel je t’ai personnellement invité à te joindre. Vois ce qui est beau. Vois-toi comme tu es, car tu es beau, je l’ai remarqué et c’est pourquoi je suis venu jusqu’à toi. Je suis là maintenant, te tenant la main.

Par ce message-conseil que vous pouvez relire souvent si vous le voulez bien, par ces mots qui vous disent combien vous m’êtes chers, j’ai voulu vous faire pénétrer au cœur de l’Amour. Mes enfants, je suis le cœur de l’Amour, je suis l Rose et chacun de vous est un pétale de cette fleur épanouie au regard réjoui du père-Mère. Sois heureux mon enfant. Tu es aimé.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012- - recopié par Francesca  aux Editions HELIOS

Un message des arbres

 

images (7)Courant Août 2004 j’ai rencontré deux arbres qui ont attiré mon attention ; j’ai eu l’occasion d’échanger avec eux par 2 fois puis ils m’ont demandé de revenir avec de quoi noter un autre message.

Voilà ci-dessous la retranscription intégrale de ce message.

Sethiana

 

LES ARBRES   : canalisés par Denise/Sethiana 

Nous sommes heureux que tu sois revenue nous voir car tu as besoin des énergies de cet endroit, de te plonger dans ce feu chaleureux que tu ressens à notre contact (effectivement j’ai ressenti de forts fourmillements sur les mains et sur les bras).

Nous sommes ici afin de régulariser la venue du nouveau monde en ancrant les énergies du ciel à la terre.

En nous regardant de loin tout à l’heure tu as su que nous étions des antennes qui accueillaient. Oui, nous accueillons la forme d’énergie qui désire s’établir ici bas. Vous avez (humains) des relais, des récepteurs et nous, les arbres, sommes récepteurs également d’une source de Vie comblant le besoin du règne végétal mais pas uniquement. En fait, nous participons à l’établissement de la nouvelle humanité et du nouveau monde de Lumière. Nous sommes en partenariat très rapproché.

Nous avons contribué depuis longtemps à l’équilibre si fragile parfois de la vie sur Terre.

Comme nous aimerions entrer plus souvent en contact conscient avec vous ! Nous avons tant à vous apporter d’Amour, de sagesse, de réconfort. Venez, venez près de nous, posez vos mains, votre dos et restez là à sentir et ressentir. Entrez en communion. Ici encore il y a échange. La vie ne saurait être sans échange.

Aimez-nous comme nous vous aimons. Regardez-nous, nous sommes vivants et acteurs (agir) face à vous. Parlez-nous et vous serez étonnés de la vague en retour.

Nous sommes si heureux de l’avènement unique et primordial que nous tous (tous les règnes) sommes en train de vivre. 

 (Au moment où ils ont parlé des règnes j’ai eu une image d’un arbre majestueux avec sous ses racines des cristaux). 

Nous avons effectivement collaboré avec différents cristaux.

Écris ceci afin de le dire à tous.

Il y a des énergies sur le sol de France qui sont issues directement de Sananda notre Frère. Il a continué à alimenter ce conduit, chemin (pas vraiment ça mais ça ressemble). Aujourd’hui un vortex est ouvert. Il y a une histoire commune entre la Judée et le sol français ainsi que le peuple de France.

Nous savons que tu te demandes quelle est l’utilité de cette information. Elle n’est pas faite pour le mental. Ce sont des graines déposées en chacun de vous qui germent (ici et maintenant). Chaque mot contient une énergie qui entre directement en contact avec le plus profond de chacun d’entre vous. Et le plus profond de chacun d’entre vous s’appelle l’ADN.

Nous savons que cela te cause du tourment car il n’y a apparemment pas d’utilisation pratique dans tout ceci.

Oui, il est vrai que ces informations sont également venues d’autres horizons (oui c’est vrai : Kryeon, Soria et plus loin Michaël) mais la répétition est plutôt salutaire et à bon escient.

Accepte ce sentiment de « bizzarerie ». Tu ne dois pas être si pugnace à écarter ce qui ne te convient pas. Tu ne peux avoir de vision globale. Rien n’est dit par « hasard ». Accepte le relais que nous te demandons. Tu sais que c’est important. (pour moi aussi)

Nous avons besoin de chacun d’entre vous dans le Grand Oeuvre. Ouvre-toi plus encore à ce mouvement ascendant. Nous sommes illimités et tu l’es aussi. Oui.

Le mot illimité véhicule un potentiel dont tu n’as pas idée. Il est souvent difficile pour l’être humain de penser en terme d’illimité, sans commencement, sans fin et pourtant cela Est. Tu en conviendras. (oui je le sais au fond de moi).

Nous voulions encore exprimer qu’il ne suffit pas de canaliser pour Être (Michaël en a parlé). Cela te rassure ? (merci pour moi ! (rire) Oui je le savais).

Nous espérons vivement que tu oses retranscrire tout ce message. Nous t’en remercions.

Nous te chérissons et t’entourons de notre Amour ainsi que chacun des êtres qui liront ces lignes.

source http://www.lumieresdelaudela.com

Les changements en cours

images (12)

Les Pléiadiens ont expliqué à Barbara Marciniak comment reprogrammer le champ vibratoire de la Terre et l’aider à transformer sa fréquence, de telle manière que les humains puissent se réconcilier et se réharmoniser. Cela suppose une nouvelle approche spirituelle des êtres et des situations.

Les bouleversements et les tragédies auxquels l’humanité doit faire face ne sont pas terminés. Pendant quelque temps encore, ils risquent même d’aller en s’intensifiant. L’une des manières de survivre à cette ultime épreuve qui s’annonce, est de remplacer notre quête effrénée de plaisirs et de divertissements intellectuels par une recherche de joies simples. C’est de cette manière que nous pourrons commencer à nous comprendre, à nous aimer et à construire ensemble la fraternité sur cette planète.

« En cette époque où le clonage et les nouvelles méthodes de reproduction se répandent dans tous les pays du monde, de plus en plus de personnes vont essayer de se régénérer grâce aux nouvelles technologies, en particulier en faisant l’acquisition d’organes et en ayant recours à la chirurgie. Un immense détournement d’énergie est en train de se produire à l’échelle planétaire à la suite des prélèvements d’embryons et d’organes humains. Il existe désormais un marché considérable de vente d’êtres humains sur votre globe.

Comment ferez-vous pour changer cette situation ? Vous devez, avant tout, comprendre la valeur de la vie que vous transmettez à partir de votre accouplement sexuel. Dans le cas contraire, cette vie perdra rapidement toute sa valeur. Vous devez aussi apprendre à combattre ces vampires qui sucent votre énergie depuis les différents plans astraux et les diverses dimensions, depuis les profondeurs de la Terre jusqu’à sa surface, et depuis les mondes qui l’entourent. 

Lorsque nous parlons de « puissances des ténèbres », n’allez pas croire que vous deviez simplement ignorer cette réalité pour trouver la lumière. Vous devez apprendre tout ce qui a trait au pouvoir des ténèbres. Vous devez comprendre les perversités et les blessures de l’âme de ces êtres qui recherchent désespérément quelque chose que jamais leurs parents ni qui que ce soit ne leur offrirent. Du fait de cette carence, leurs tendances sont inscrites dans leur hérédité et passent d’une génération à l’autre. Que leur manque-t-il ? Vous connaissez déjà la réponse : l’amour. Sur cette planète, les pervers, qu’ils soient meurtriers, voleurs, pédophiles ou manipulateurs de foules, sont tous privés d’amour et ignorent même ce sentiment.

Ainsi, votre tâche consistant à guérir votre planète deviendra de plus en plus importante au fur et à mesure que les sombres secrets des familles qui mènent le monde ainsi que leurs pratiques occultes maléfiques seront dévoilés.

Vos médias sont détenus et dirigés par une petite poignée d’individus. Les ramifications des propriétaires de ces entreprises avec le côté sombre de leurs guides sont difficilement identifiables en raison d’une imbrication extrêmement complexe des organisations et des acteurs. De ce fait, rien n’est exactement ce qu’il paraît être. Le moment est venu de vous réveiller et de prendre conscience que vous êtes nourris d’informations destinées à limiter vos possibilités et à vous dominer afin de vous transformer non seulement en supporters actifs mais en contributeurs de cette économie de la mort. En perdant votre vitalité, vous passez d’un soi-disant médecin à un autre, utilisant vos assurances, vos héritages, si vous en avez, et pour obtenir quels résultats ? Plus vous êtes malades, plus vous dépensez d’argent, plus vous alimentez cette économie de la mort. Comprenez-vous ?

En réalité, chacun de vous est destiné à guérir l’esprit humain, à créer sur la Terre une fréquence au sein de laquelle les bébés, qui apportent avec eux les vibrations de l’amour, seront respectés et aimés. Vous devez vous assurer que vos enfants ne seront pas violentés, transformés en zombies ou en esclaves sexuels, ni transportés sur d’autres planètes pour y travailler dans des fermes. Assurez-vous aussi qu’ils ne serviront pas à des banques d’organes à l’usage des laboratoires génétiques ou ne se reproduiront pas dans le simple but que leurs propres enfants permettent à des entités désespérées de reconstruire leur patrimoine génétique épuisé.

Dans un avenir proche, les gens pourront retracer leur lignée d’une façon différente. Aujourd’hui, vous établissez vos arbres généalogiques en partant de vos parents et de vos grands-parents. Mais bientôt, vous devrez rechercher votre lignée multidimensionnelle.

Votre chemin vers la lumière passe par la confrontation à l’obscurité qui arrive aujourd’hui en masse, parce qu’elle demande à être guérie. Vous constatez une terrible recrudescence de perversions tout à fait choquantes dont la véritable origine est l’absence de l’amour maternel et paternel. La forme d’amour dont nous voulons parler n’existe plus sur votre planète depuis des milliers d’années. Génétiquement, votre tâche consiste à purifier de très nombreuses générations d’êtres humains au cours desquelles les blessures se sont accumulées.

Vous ne pouvez échapper à cette évidence : votre sexualité est le siège de votre puissance biologique. C’est grâce à votre sexualité que vous êtes ici, et même si le clonage est en vogue aujourd’hui, vous constateriez, en effectuant un saut vers le futur, qu’il est impossible de se fabriquer un clone possédant l’intégralité de la force vitale qui lui a permis d’exister. Les clones ne possèdent pas la vitalité conférée par l’acte sexuel, par l’empreinte énergétique d’êtres vivants. De ce fait, au bout d’un certain temps, ils déçoivent.

Il existe quantités d’êtres humains clonés dans votre monde. Cette pratique existe depuis des milliers d’années. À l’origine, elle était destinée à remplacer certaines personnes au pouvoir par des sosies. Aujourd’hui, l’art et la science du clonage sont enseignés par des entités multidimensionnelles qui ont perdu leur pouvoir de procréation et qui sont venues sur la Terre afin de dérober secrètement le vôtre. Toutefois, ceux qui possèdent de vrais pouvoirs n’ont pas besoin d’agir ainsi. Le véritable pouvoir est entre vos mains, émane de vous, et il peut être transmis et partagé sans cesse. Ainsi, il s’accroît. Au contraire, en le dissimulant ou en le conservant secrètement, il finit par décroître et disparaître…

Les réponses que vous cherchez se trouvent en vous-même. Vos sentiments et vos réactions devant ce monde qui s’écroule autour de vous exigent que vous affirmiez votre force en acceptant ce qui se passe, car de la dissolution naît quelque chose de nouveau. Le cycle de la vie inclut inévitablement une mort suivie d’une renaissance. Cette compréhension représentera une phase importante de votre développement, et la solution consiste à vous éveiller à l’idée de fraternité et à rendre cohérente la perspective multidimensionnelle qui s’ouvre à vous.

Réconciliez-vous et regroupez-vous avec ceux qui vous sont chers, avec vos amis. Soyez respectueux envers tout ce qui vous entoure, comme vous souhaiteriez être respectés par les autres, et comprenez que les grandes blessures de la psyché humaine surgissent aujourd’hui, tel un legs transmis par vos gènes, transmis comme une tache. Les blessures de vos ancêtres apparaissent maintenant à la lumière du jour, et il semble que la tâche de guérison qui vous attend vous dépasse, que vous ne disposez d’aucun baume ni d’antibiotiques contre les maladies de l’esprit à venir. Alors, n’oubliez pas ceci : vous êtes des créatures multidimensionnelles et, fréquemment, l’anomalie ne réside pas uniquement dans le corps physique mais également dans les plans astraux, ces mondes invisibles où des entités sont attachées à vous et où la possession et la fusion se produisent, le jour comme la nuit.

C’est vers la Grande Source d’Amour que vous êtes appelés. Lorsque la noirceur sera à son comble, juste avant l’aube, ouvrez les yeux et ne soyez pas effrayés par les hululements des chouettes et par les sons étranges que vous entendrez dans la nuit. Pénétrez dans ce territoire obscur et allumez une bougie afin d’apercevoir ce qui s’y trouve. Liez-vous à la Lumière, puis ouvrez votre cœur et sachez que l’esprit malade attend sa guérison.

Seule une prise de conscience de la façon dont vous avez été influencés et manipulés vous permettra d’oser vous prendre en charge. Vous avez tellement abdiqué vos propres pouvoirs que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes comme des zombies.

Les responsables de la situation critique dans laquelle vous vous trouvez estiment qu’ils sont infiniment meilleurs que vous ; cependant, leur noirceur leur crée d’immenses difficultés. Vous avez le pouvoir de guérir ces blessures également. Votre compassion et votre mansuétude doivent inclure une compréhension beaucoup plus large. Comprenez bien que la guérison doit se manifester en profondeur. Durant ce processus, vous allez découvrir votre pouvoir et, idéalement, guérir vos dirigeants blessés, car ils le sont véritablement.

Vous ferez face à des énergies diverses et de différentes natures en provenance des Cieux, mais les Reptiles seront votre épreuve la plus importante, car ce sont eux qui tirent les ficelles depuis les coulisses. Ils vous encouragent à suivre des rituels vides de sens et poussent les autres à faire de même. Si vous participez vous-mêmes à des rituels, faites en sorte de créer vos propres rites ou soyez certains que vous comprenez la situation de ceux que vous suivez.

Des signes inhabituels se produiront bientôt dans les Cieux : boules de lumière, comètes, mystérieuses lueurs, éclairs puissants et inattendus. Nous vous rappelons une fois encore que, sans l’obscurité, vous ne distingueriez pas ces jeux de lumière, et que les desseins cosmiques impliquent de nombreux plans.

Le contrôle des fréquences de vos pensées deviendra l’objectif majeur des puissances ténébreuses sur votre planète : Le contrôle de vos pensées sera considéré comme l’ultime bataille des ténèbres.

Vos dirigeants tentent de plus en plus de vous convaincre de votre situation de victime. Autrement, comment pourraient-ils vous dominer ? Dans le Grand Livre de la Vie et dans le Grand Livre de la Terre, il n’y a aucune victime ; il n’y a que ceux qui oublient qu’ils sont des créateurs, qui choisissent la peur, qui oublient l’amour et qui s’isolent. C’est toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. En fait, dans une perspective plus large, on s’aperçoit que la même histoire se répète, avec les mêmes acteurs, qui expérimentent tour à tour des rôles différents.

L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, vos enfants sont comme hypnotisés ; ils vivent plongés dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre eux semblent encore apparemment « normaux », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin des psychoses provoquées par certaines drogues. Cet endormissement progressif d’une partie de la jeunesse est pour nous un réel sujet de préoccupation. 

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est cependant merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la Terre et pour que chacun soit obligé de se poser la question : « Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? » 

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puéril, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus ! 

Lorsque vont venir les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous « naturellement » multidimensionnels, et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même. 

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez d’exercer ce contrôle ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté. 

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes ! 

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant vous devez faire confiance et accepter cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien.

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement. 

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création ?

Les bouleversements arrivent, mais la guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine. 

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté. 

Bon voyage, mes amis ! »

Transmis par Barbara J. Marciniak

Le Chant de la Terre

images (5)

 

La Terre est également un très grand esprit

Elle est notre mère à tous, l’âme de l’Amour sur la Terre

Mère des êtres et des différents règnes

Mère des protecteurs de la nature invisible

Mère de chaque esprit, de tous les éléments

Mère de tout ce qui est sur la Terre.

 

La Terre c’est l’Amour Infini incarné sur la Terre

Il nous parle à travers Elle

Les arbres, les forêts, les montagnes, la mer

Le vent, la pluie, l’orage, les saisons

En chaque vie de la plus petite à la plus grande.

 

Le Travail de Lumière pour la Terre

Doit se faire en Elle et unie à tout les éléments qui la servent

Il faut s’unir à la terre, à tout ce qui est sur la Terre

Il faut s’unir à tout les éléments et esprits qui la servent et qui nous permettent de vivre.

Le Travail de Lumière doit se faire unis avec les êtres de la Terre unis à leur Conscience Divine

Unis à l’Amour Infini de tout ce qui est sur la Terre.

 

Demandez à l’Amour Infini,  à la Terre, les esprits qui la servent

Les éléments, les êtres, tout ce qui est sur la Terre

De ne faire plus qu’Un en vous et vous en elle

 

Demandez à l’Amour infini, aux êtres qui le servent à travers tout les univers

A la Conscience Divine de tout ce qui Est dans tout les plans

De ne faire plus qu’Un en Lui et Lui en vous.

Reliez la Terre et le Ciel

Emanez l’Amour sans fin

Nous ne sommes plus qu’Un 

L’Amour Absolu

Circule du Ciel vers la Terre

Et de la Terre vers le Ciel

Il élève la planète, les êtres, et tout ce qui est

Il élève tout ce qui est à travers tout les univers

Il élève tous les plans

Chaque création

L’Evolution du Tout grâce à cette force d’Unité Consciente 

L’Amour Infini, travailler en cette Unité (terre et ciel) est la seule force

Qui pourra sauver la Terre et aide à l’Evolution du Tout. 

Notre Terre en ce moment souffre du mal qui lui est fait et du mal qui est

Fait à ceux qui la protège, à ce qui vit sur la terre

Et aux êtres sans défense qui souffre

Elle ressent tout de nous. 

Envoyons lui toujours notre amour sans fin

Remercions là sans fin 

Ce travail de Lumière est un travail de guérison de la planète et de ses corps énergétiques

Et de tout ce qui y vit visible ou invisible

Un travail de guérison pour les êtres

Vous pouvez bien sur demander la guérison pour une intention particulière

En ce travail de Lumière

L’esprit de la Terre vous aime tous

Relié à lui et au Ciel

L’Unité peut nous guérir et peut guérir autrui 

L’Amour Infini

Est la seule langue universelle

Qui voyage à travers l’Infini

Que visible et invisible

Peut comprendre

Soyons sur, quand nous nous exprimons en cet langue

Que notre appel est entendu à travers tout les univers. 

Le chant de la Terre

Est un chant d’amour et de prière

Afin que nous ouvrions les yeux

Et notre cœur

Pour que nous l’épargnions et tout ce qui y vit

Que nous la rejoignons en l’Amour Infini 

L’Amour Infini, Dieu

Appelle sans fin chacun de nous

Mais nous avons le libre-arbitre de nous y ouvrir

Ou d’y rester fermer. 

Quand nous l’écoutons

Nous entendons la Conscience Universelle

Lui seul peut nous enseigner à aimer sans fin

Donc à évoluer. 

Aimons sans fin

Pour un monde de Paix et d’Harmonie.

source http://www.lumieresdelaudela.com

Les niveaux de connexion avec votre âme

Pamela transmet Jeshua

Traduit de l’anglais par Christelle Schœttel

jesusChers amis, je suis Jeshua et je vous souhaite une cordiale bienvenue. Nous sommes ici ensemble, et par là, je veux dire qu’il y a une fusion d’énergies qui prend place lorsque nous sommes réunis. Imaginez que l’aspect de vous-même le plus beau et le plus élevé se reconnaisse en l’autre, et qu’il se multiplie grâce à cette reconnaissance. Vous voyez souvent chez les autres leur beauté, leur richesse intérieure, leur raffinement, bien plus clairement et complètement que chez vous. En observant les autres en conscience, vous leur donnez foi et confiance en eux-mêmes.

Donnez-vous maintenant cette appréciation, cette reconnaissance mutuelle. Laissez-la circuler. Laissez-la se manifester. Laissez-la toucher votre âme. Chaque fois que votre âme est touchée, elle descend plus complètement dans la Terre. Quand vous êtes touchés intérieurement dans un instant de reconnaissance, d’appréciation, d’inspiration et d’émotion, votre âme s’incarne davantage dans votre corps parce qu’elle se sent mieux accueillie et chez elle sur Terre. Une interaction a lieu entre vous et votre âme.

Qui êtes-vous donc par rapport à votre âme ? Je vous pose cette question parce que généralement, cette relation n’est pas bien comprise. Certains d’entre vous conçoivent leur âme comme quelque chose d’extérieur à eux, loin au-dessus d’eux. Vous avez alors l’impression d’être insignifiants et de vouloir toutes sortes de choses. Pour vous, votre âme est une puissance extérieure qui peut à l’occasion intervenir en votre faveur, mais vous avez aussi le sentiment d’être plus ou moins à sa merci.

Mais vous n’êtes pas en-dehors de votre âme et votre âme n’est pas en-dehors de vous. L’âme – votre âme – est en vous, ici, en ce lieu, autant que partout où vous allez. Vous faites partie de votre âme. Et bien que votre âme fasse aussi partie de vous, « vous » n’êtes pas toute votre âme, vous n’êtes pas équivalents à votre âme. Il y a une partie de votre âme incarnée en vous, elle vit et circule en vous. Mais il y en a aussi une partie qui n’est pas tout à fait « ajustée » ici, en quelque sorte, une partie qui reste en retrait. Nous pourrions aussi exprimer ce concept en disant que d’un point de vue terrestre, il existe une partie de l’âme trop vaste pour être contenue dans un corps et une personnalité terrestres.

Il y a donc une interaction entre vous et votre âme, alors qu’en même temps, vous êtes Un et semblables. Vous êtes de la même essence, et non-séparés les uns des autres. L’interaction entre vous et votre âme se joue sur la quantité d’énergie de votre âme que vous laissez entrer dans votre vie terrestre. Est-ce une étincelle d’inspiration occasionnelle ? Un aperçu d’une conscience plus vaste ? Ou bien permettez-vous à l’âme de pénétrer plus profondément, plus  complètement et de donner forme à votre existence terrestre d’une manière radicale et immédiate ?

C’est le processus dans lequel vous êtes actuellement, qui consiste à aller toujours plus en profondeur. C’est la fusion avec votre âme par une reddition complète à votre âme. Et personne d’autre que vous ne vous forcera à agir ainsi. C’est un choix délibéré. Vous vous permettez d’agir selon ce que votre âme vous pousse à faire ou à être. Et quand décidez-vous de faire cela ? Vous prenez cette décision à l’instant où vous réalisez qu’il est absolument nécessaire d’agir ainsi, que c’est la seule voie possible pour vous.

Habituellement, cela se passe après une période où vous avez très peu écouté la voix de votre âme. Vous avez essayé d’agir seuls, en suivant votre tête ou des idées reçues de l’extérieur, sous la pression extérieure et la peur. De nombreuses raisons ont fait que vous n’avez pas écouté votre âme et cela vous a détachés de cette voix, elle vous est devenue étrangère.

La plupart d’entre vous ont fini par associer cette expérience avec celle d’être un humain terrestre : être détachés de vos racines, de votre origine cosmique, de votre âme. Le processus d’incarnation devient alors stressant, douloureux. Par conséquent, descendre dans la matière, dans un corps, signifie dire adieu à Ce Que Vous Êtes, à votre origine, quitter votre Foyer. C’est une tâche quasi-impossible, et il est donc naturel que vous ayez la nostalgie du Foyer et que vous vouliez sortir de ce monde où vous n’êtes pas chez vous.

Il existe un chemin unique sur Terre pour chaque personne, mais chacune fera l’expérience d’être coupée un certain temps de la voix de son âme. Jusqu’à ce que vous réalisiez : « Je ne peux plus continuer ainsi. Je suis complètement coincé-e. Quand je vis seulement en suivant ma tête, ma peur, ce qui « devrait » ou « doit » être, j’ai l’impression d’être mort-e à l’intérieur de moi. » Quand vous vivrez ce dilemme très intensément, alors vous vous ouvrirez à une voix différente, à un rappel de Ce Que Vous Êtes réellement. Alors seulement, à un certain niveau, vous suivrez les incitations de votre âme.

L’art d’accomplir cela est de vous ouvrir à ce qui est nouveau et de vous défaire des vieilles notions de sécurité, et c’est souvent très difficile pour les êtres humains. Vous associez cela à un renoncement, au fait d’être au bout du rouleau, et vous éprouvez de la déception, de l’amertume et de la dépression. Mais vous pouvez aussi considérer ce moment de désespoir ultime, quand vous ne pouvez plus continuer comme avant, comme une porte entrebâillée sur de nouvelles possibilités. Vous pouvez maintenant tirer avantage d’une telle crise intérieure pour vous pousser dans une autre réalité.

Cette poussée requiert de la force intérieure parce que juste à ce moment de pur découragement, on vous souffle de faire demi-tour et de vous fier à quelque chose que vous ne connaissez pas encore, quelque chose dont vous n’avez pas encore connaissance. C’est comme si vous aviez un fatras de choses par terre devant vous et que derrière vous, se trouvait une porte légèrement entrouverte, par où vous voyez briller un rayon de Lumière. Si vous restez assis par terre, adossés à la porte, à contempler le fatras, vous éprouverez encore plus de mélancolie et de désespoir. Comment pouvez-vous être certains que cette porte derrière vous peut vous offrir la possibilité de quelque chose de différent, de quelque chose de frais ? Cette certitude que la porte peut s’ouvrir commence à être ressentie quand vous établissez une connexion avec votre âme.

Vous pouvez traverser la douleur et le désespoir de deux façons très  différentes. L’une consiste à être totalement absorbés dedans, c’est-à-dire que toute votre énergie, tout votre esprit conscient, sont portés par les fréquences de la peur, de l’amertume, voire de la haine. Cela colore toutes vos pensées, et à terme, vos émotions et votre corps en seront eux aussi affectés. Mais il existe une autre façon : une contre-force. Dans ces moments-là, vous pouvez prendre conscience de ce qu’il se passe en vous, et ainsi, vous retirer du mouvement descendant. Quelque chose en vous observe cela attentivement, sans juger, à partir d’une conscience plus vaste que votre volonté terrestre, vos idées terrestres, vos idées terrestres, votre éducation, vos peurs et toutes les choses anciennes que vous connaissez du passé.

Votre âme entre alors dans votre champ d’énergie. Il arrive souvent, pour parler franchement, qu’une situation difficile doive se produire pour vous sentir contraints de passer à une autre forme de conscience. C’est précisément au cours d’une crise qu’un changement peut se produire dans votre conscience et que vous pouvez voir les choses à partir d’une perspective élargie.

La conscience qui est en vous devient alors silencieuse et paisible. Ressentez ce silence pendant quelques instants. Mettez votre attention sur un élément de votre vie pour lequel vous n’avez pas de réponse, auquel vous avez déjà pensé maintes fois, que vous avez ausculté sous toutes ces facettes, et dont vous avez souvent éprouvé le contenu émotionnel. À présent, retirez-vous, observez la situation tranquillement, sans vouloir de réponse. Ressentez la présence immédiate d’une certaine paix. C’est cela « renoncer au combat », cela ne veut pas dire que les choses restent en l’état et que rien ne change. Cela signifie que vous créez de l’espace pour ce qui est neuf, et non en faisant l’inventaire de ce que vous connaissez déjà, et en cherchant des réponses et des solutions dans le passé et dans ce qui est derrière vous. L’inconnu, le neuf, le frais, ne peuvent entrer dans votre vie que par le silence, par ce qui n’est pas connu, et par la reddition au silence.

Laissez le silence environnant circuler dans votre corps. En étant ainsi en paix, vous lâchez prise de vos vieilles certitudes, de vieilles idées sur la manière dont les choses devraient être dans votre vie, de convictions auxquelles vous vous êtes accrochés. Permettez-leur de s’envoler comme les feuilles mortes tombent des arbres en automne, tandis que l’énergie de votre âme souffle comme une brise légère dans votre aura. Imaginez que tout ce qui est vieux, tout ce dont vous n’avez plus besoin, tout ce qui a été vécu, traversé et digéré, s’envole gentiment. Quand vous ne savez plus, c’est là que vous lâchez prise plus facilement. C’est ainsi qu’un nouvelle force grandit en vous.

Plus votre champ énergétique a l’air vide et désencombré, plus votre âme peut le remplir. Et de nouvelles idées peuvent y germer dans le silence. Elles ne viennent pas de votre tête, et ne sont pas nourries par votre volonté. Les idées neuves viennent à vous comme ça, sans y réfléchir. Quelque chose prend soudain naissance, il n’est pas nécessaire que cela arrive immédiatement. Dans ce processus, les inspirations et les intuitions émergent librement et naturellement, elles vous nourrissent avec de nouvelles impulsions.

À ce point, je vais vous expliquer quelque chose à propos des niveaux auxquels vous pouvez ressentir votre âme et en faire l’expérience. Nous venons juste de parler de la façon dont l’âme peut se révéler dans le silence, dans la pure conscience. Cette expérience est aussi un sentiment très profond d’être chez Soi, fondé sur une faculté à rester enracinés, à être complètement dans le présent, et à ne pas être distraits par toutes sortes sortes de pensées et d’émotions. C’est l’un des niveaux les plus profonds auxquels vous puissiez avoir accès à votre âme : en percevant sa présence pure.

Cet état de silence a un effet positif immédiat sur votre corps, vos pensées et vos émotions. C’est la puissance curative du silence. Quand vous êtes là, l’âme n’est plus quelque chose au-dessus ou en-dehors de vous, elle est tangible très physiquement, dans la partie inférieure de votre corps, dans votre ventre, vos jambes et vos pieds.

Prenez conscience de votre façon de ressentir votre corps quand votre âme est complètement connectée à vous et quand vous êtes complètement là avec votre âme. Ressentez la solidité de cette connexion, ainsi que la tranquillité et la paix. Cette expérience de paix et de tranquillité – cette profonde paix intérieure – est le fondement de toute connexion avec l’âme. Si cette quiétude paisible n’est pas là, votre connexion avec votre âme n’est pas complète.

Pourquoi est-ce que je vous dis cela ? Parce qu’il y a un autre niveau à partir duquel vous pouvez avoir accès à votre âme et ce niveau est localisé plus haut dans votre champ énergétique. Beaucoup d’entre vous ont des facultés intuitives et sont aussi clairvoyants. À partir de votre sixième sens, de votre aptitude énergétique à tout percevoir dans votre entourage, vous pouvez capter les humeurs et les pensées des autres. Cela peut se faire à partir du troisième œil, ou bien à partir de votre cœur.

Déjà, depuis que j’ai commencé à parler de cela, vous avez peut-être perçu que votre énergie est devenue plus agitée, et qu’elle se dirige vers le haut. La tranquillité s’en est allée. Vous risquez de perdre votre centrage à mesure que vous puisez dans les nombreuses énergies qui vous entourent. Cela arrive aussi lorsque vous vous connectez par l’esprit et le cœur aux idéaux de la future Terre, comment vous aimeriez qu’elle soit et vos visions de l’avenir. Souvent, celles-ci vous élèvent au-dessus de vous-mêmes. Il semble alors y avoir une connexion intuitive avec votre âme, mais en même temps, cette connexion n’est pas complètement enracinée, elle ne se fait pas dans le silence

et la paix dont j’ai parlé auparavant. Vous pouvez être enthousiasmés par ces visions de l’Ère  nouvelle, de l’énergie centrée dans le cœur sur Terre, mais en même temps, être très déçus parce qu’elle ne se manifeste pas dans votre vie aussi vite que vous le désirez, et aussi à cause de toute la résistance et l’opposition présentes dans le monde. Vous êtes donc en décalage par rapport à la société qui vous entoure et c’est comme si vous étiez incapables de vous ajuster à ce monde.

Même si vos désirs et vos ressentis, vos prémonitions de la Nouvelle Terre, naissent d’une connexion avec votre âme, il est important de permettre à cette énergie d’inspiration de descendre complètement dans votre champ d’énergie, dans votre corps et dans votre abdomen. Si vous avez des idées concernant vos désirs pour l’avenir, alors ressentez ces idées et cette énergie du futur dans votre cœur. Ressentez, aussi, le feu qui vit en vous et laissez monter ce feu pour infuser l’énergie plus solidement en vous. Puis permettez à cette énergie du futur renforcée de descendre dans votre abdomen, dans vos jambes et dans vos pieds jusqu’à ce qu’elle devienne silencieuse et calme – jusqu’à ce que vous deveniez silencieux et calmes. À ce moment-là, votre âme et les messages que vous recevez d’elle touchent la Terre. Un flot d’énergie réaliste et enraciné peut alors entrer dans la terre et vous restez complètement en contact avec votre réalité terrestre, tandis que vous restez aussi connectés avec votre âme. Vous avez alors bâti un pont entre les deux.

Je vois que beaucoup d’entre vous, artisans de Lumière, êtes très absorbés par moments dans des visions d’un autre monde, et que vous perdez votre connexion avec ce monde-ci, avec ici et maintenant, qui n’est pas uniquement à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de vous. Vous vous divisez et cela crée des dichotomies entre la Lumière et l’ombre, en vous et entre vous et le monde extérieur. Ces dichotomies sont source de conflit et de tension, au-dedans et au-dehors.

C’est à vous maintenant de relever le défi de renoncer vraiment à l’ancien et d’accueillir le nouveau dans les profondeurs de votre être terrestre, à tous les niveaux : tête, cœur et abdomen. Votre âme ne peut prendre racine sur Terre que si vous lui permettez de descendre au fond de votre être, en bas, au niveau de l’abdomen et du pubis, qui vous connectent à la Terre.

Ressentez le silence et la paix présents quand vous laissez derrière vous vos pensées (et même vos impressions psychiques) et vos émotions. Soyez juste présents là, soyez ouverts, et le nouveau se déploiera sans que vous sachiez comment. L’arrivée de la Nouvelle Terre, de la conscience centrée dans le cœur, dépend de la présence de nombreuses personnes à la fois enracinées et spirituellement évoluées. Ce sont eux les canaux.

©Pamela Kribbe :  www.jeshua.net/fr

Canalisation Adama

 

 

adamaAh ! Comme je suis heureux de parler au travers de toi ce matin. Cela faisait un bref instant que nous n’avons pu communiquer par écrit, comme tu le fais présentement. Il te fallait faire une pause, cela s’imposait à toi, petite fleur de Vie, pour que tu reviennes à la Vie, pour que tu te reconnectes totalement avec cette réalité, et pour que tu renoues contact avec ton Bel Amour des temps passés. Oh ! Comme nous sommes heureux ici, de te voir si étincelante de Lumière et d’Amour ! Ton canal devient de plus en plus lumineux, et ton corps se revêt de lumière.

Tu es magnifique, ma douce petite soeur de cristal. 

Bon, faisons les présentations, car en revenant sur Terre, tu m’as quelque peu oublié avec le processus de réincarnation.  Mais, tu te souviens peu à peu de tes origines. Tu n’as pas oublié mon âme, car le souvenir de mon âme gît en ton âme pour toujours.

Ce que tu as oublié, c’est qui je suis concrètement. Je Suis Adama, grand prêtre de Telos.

J’enseigne ici en cinquième dimension la sagesse infinie de la vie. J’accueille avec tout mon peuple, les êtres de divers plans venant de dimensions élevées ou égales à celle où Je Suis pour nous communiquer des informations lumineuses. Souvent, nous nous réunissons, et nous méditons sur la Terre notre Mère Éternelle, celle sur qui tu es en surface pour ta mission, pour ascensionner tes petits frères, apaiser leurs maux, communiquer, échanger ton savoir, soutenir, aimer inconditionnellement en élevant leurs âmes grâce à la mélodie pure de ton âme cristal.  

J’en reviens au fait que nous méditons beaucoup sur la terre. Nous lui envoyons tout notre Amour. En effet, elle subit et va subir de nombreux changements. Non, ne t’inquiète pas Sarah, tout cela est normal, c’est le processus normal d’ascension de l’âme Terrestre tout simplement. 

J’ai entendu vos craintes, les tiennes, celles de ton ami, vos craintes à tous, êtres qui ont demandé à vous incarner en cette période d’ascension pour aider l’âme terrestre. N’ayez absolument rien à craindre des catastrophes à venir. Vous serez épargnés de tout dégât matériel.

Sachez que cela est grandement nécessaire pour la terre de se purifier de toute la négativité qui l’empêche de s’élever, de respirer, mais cela n’est rien comparé à la luminosité de vos âmes, mes doux amis. Oh, il pleuvra encore sur ce monde, mais une goutte de pluie n’est rien comparée à la grandeur du Soleil de vos coeurs. (Sourire).

Tout est mis en place de façon à ce que le maximum d’âmes se reconnectent avec leur partie Divine, Le Coeur. Comment se reconnecter avec le Coeur ? Eh bien, il faut tout simplement méditer sur Soi, la Vie, prendre conscience de la Grandeur de la Vie et de l’espace lumineux où vous vivez. 

Se reconnecter avec le Coeur, est simple en SOI. Il faut voir la vie avec Amour, et aimer le Tout divinement, se débarrasser de toutes ses craintes, de tout le superflu qui vous étouffe, qui étouffe votre âme, votre coeur. Faire taire son EGO. Purifiez-vous de toute la négativité. Soyez LIBRES maintenant, et enlevez toutes ces craintes en vous.

Je ne vais pas énumérer un à un les « dégâts » qui se produisent en ce moment, et demain. Ce que je peux dire, c’est qu’il faut enlever ces peurs, car la peur n’existe pas.  C’est une illusion de la matière pour vous « empêcher » de voir les choses avec clairvoyance.

La peur n’est ni plus ni moins, un signal de votre ego, c’est un voile opaque sur la Vraie Vie, sur votre Vraie Valeur. La peur est aussi celle qui vous apprend à prendre conscience qu’elle est illusion, et qu’il faut cesser d’avoir peur de Tout pour Rien en fin de compte.

Par exemple, il faut goûter le sel pour apprendre à dissocier le salé du sucré, et prendre conscience qu’il existe le doux et l’amer.

Rien n’est un hasard. La pensée est créatrice. Toute pensée vibre dans le cosmos, et revient à vous comme des aimants. Il est bien connu que toutes énergies semblables s’attirent entre elles comme des aimants, non ?  Cela est une loi cosmique inaliénable.

Alors, si vous pensez positivement, toute pensée sera revenue à vous, et vous inondera de Lumière.

Alors que si vous pensez à la peur, la peur viendra à vous et vous étouffera d’un sentiment d’angoisse.

Tout comme la haine qui engendre la haine.

Mettez de la Lumière partout, avec votre coeur, et inondez la Vie de Lumière, pensez LUMIÈRE, mettez de la Lumière dans la négativité. 

C’est merveilleux comme tout le processus d’évacuation avance vite ! Toutes les âmes qui souhaitent être évacuées le seront comme convenu, car elles l’ont décidé depuis bien des millénaires, ou ont le libre-arbitre de s’auto libérer. Toute âme a le LIBRE ARBITRE, c’est un droit Inaliénable de l’âme.

Par conséquent, il y aura des âmes qui choisiront de rester enfermées dans la matière, (code 666 esprit dans la matière, involution) car leurs consciences ne sont pas suffisamment ouvertes ; ces âmes-là, doivent encore apprendre à l’école de la Vie. (Elles doivent toucher l’eau chaude pour prendre conscience de l’existence de l’eau froide).   

L’involution n’existe pas sans l’évolution, et vice-versa. Il faut respecter le choix de ces âmes, elles ne sont pas prêtes encore à aller en cinquième dimension. Tandis que d’autres, souhaitent grandir et se libérer de la matière (code 999, esprit dans le cosmos). Toute évolution est en révolution de l’involution, et vice-versa.

Tout est Mouvance, comme les atomes de vie flottant dans l’Univers pour chercher leur juste place. Il faut faire le juste équilibre, comme le dit mon Frère Michaël, à tes côtés Sarah. Le 69 = le Yin et le yang= équilibre= le 13 = Médium = Alpha 13 Omega. L’alpha et l’Omega sont en concordance avec le TOUT. Libérez vos esprits en vous reconnectant à l’Amour pour y faire l’équilibre mes frères (Bouddha).   

Il faut mettre beaucoup de Lumière en les âmes qui refusent  de se reconnecter avec leur partie divine, leur coeur, la Lumière de leur coeur. Il faut y aller tout doucement, progressivement, car trop de Lumière d’un seul coup les rendraient aveugles. 

Il faut aider seulement ceux qui demanderont votre aide, car sinon, elles pourraient vous épuiser, et si vous aidez sans le libre-arbitre de l’âme, vous nuirez à son âme, et alourdirez votre « karma ». 

Ne jamais aider une personne, sans qu’elle ne vous le fasse sentir, ou vous le demande, ce serait une erreur. Voyez que faire le bien d’autrui, peut faire son mal, même si bien souvent, c’est inconsciemment que l’on souhaite aider tous et toutes sans un accord, et parce que l’on a un grand coeur.  Tout est lié. Les semences d’étoiles, vous êtes là pour répandre tout autour de vous un immense Amour, grâce à la musique de vos âmes, à vos vibrations si pures ; aux chants de cristal de vos âmes, vous élevez les âmes pour qu’elles deviennent des fleurs de Vie.

Les canaux de Lumière, vous illuminez la Vie de mille et un éclats. Souvent, vos sens sont limités en troisième dimension, et vous êtes comme « endormis », ne vous en faites pas pour cela. Dans quelques temps, (tout dépend de vos pensées, actes, de vos méditations… bien entendu) vous serez de nouveaux « ré-éveillés », à ce que vous êtes réellement, comme avant de revenir vous incarner en 3D. Ou pour d’autres âmes, elles seront pour la première fois éveillées, ce sera une joie de se découvrir ou re- découvrir avec un corps Lumineux. 

Soyez bien patients, ne soyez plus agités, et faites le calme en vous, respirez calmement.

Imaginez votre âme comme un océan. Lorsqu’en vous c’est agité, votre « océan intérieur » est tel une tempête ; l’écume de mer se cogne aux parois de votre esprit (mental) et vous vous sentez ballottés, apeurés par ce « chaos » intérieur, qui n’est ni plus ni moins celui que vous avez créé par vos pensées « chaotiques ». Sachez qu’il faut calmer vent et marée pour que règne le silence intérieur en faisant le calme et en faisant taire son EGO pour libérer les voiles. 

Sarah, en toi c’est l’harmonie, mais quelques fois, lorsque tu as peur, tu crée et alimente le vent intérieur, et tu te sent agitée, n’est-ce pas ? (Sourire). Ce message est aussi valable pour toi, que pour tous, malgré l’intensité lumineuse qui diffère de chacun. Tout est bon à apprendre, même si cela semble acquis, rien n’est acquis. Prenez ce message comme un présent.

J’ai tant de choses à te communiquer, enfant de cristal !  Reste calme surtout, car nous avons tout le temps pour communiquer Sarah. Tu dois vivre au jour le jour, et savourer l’instant présent, en faisant l’équilibre parfait, tout en sachant regarder droit devant pour préparer un autre pas. Comme lorsque tu marches.

La vie est aussi simple que cela. Les « embûches », c’est aussi nous qui nous les créons. À la base, le chemin de vie est libre et sans embûches. Alors, n’aie de crainte pour le futur, la vie sera très Lumineuse. Imprégnez-vous de la douceur de la Nature, de la délicatesse du parfum des fleurs, du chant des oiseaux, de la pureté cristalline du ruisseau de vie, et respirez profondément au son pur de la vie.

Imaginez en vous la Mer, et le son des vagues monter et descendre.

Imaginez l’écume monter et descendre harmonieusement, avec délicatesse.

Imaginez le souffle d’une respiration calme, les battements d’un coeur battre calmement.

Imaginez encore et encore.

Si vous n’arrivez pas, ne forcez pas. Calmez-vous tout simplement, et évacuer le stress, puis recommencer…

Imaginez en vous la mer, et le son des vagues monter et descendre comme le souffle de la respiration qui dirige la vie.

Restez toujours calme, mes doux amis, mes frères de Terre, ce message s’adresse à vous. 

Lorsque vous vous sentez « étouffés », « irrités », faites une pause, et prenez le temps de respirer la vie. Ne cherchez surtout pas à précipiter les choses, en pensant que ça ira plus « vite ».  Faites le silence « intérieur », ressourcez-vous à la SOURCE, auprès des arbres, des fleurs de vie, et parlez à votre âme.

Méditer est TRÈS IMPORTANT pour votre harmonie. Surtout, lorsque vous vous sentez oppressés par les différents contextes de vos vies. Au contact de la société par exemple, imprégnez-vous de la Flamme Violette en appelant mon grand frère Saint Germain. Elle transcende toutes énergies nuisibles à votre bien-être en énergies positives. 

Respirez en violet (rires), souriez en violet, souriez à la vie en la voyant violette, habillez votre âme de violet, imaginez tout autour de vous un grand bouclier violet, une bulle de cristal, une flamme bleue et violette, et vous vous sentirez apaiser.

SOYEZ FORTS, et ne doutez plus de votre force intérieure.  

Sarah, transmets ce message sur le site Lumières de l’Au delà, Travailleurs de l’Amour ; transmets ce message à tous ceux qui souhaiteront se changer intérieurement, et irradie-les de ta lumière. Tu es magnifique, je te le rappelle, je vous le rappelle à TOUS, sans aucune distinction.

Tu es magnifique, ma petite soeur, n’hésite pas à écrire ce que je te dis au travers de ton canal, ne refuse pas ta magnificence.

Je t’aime à l’Infini. Transmets ma Lumière, et mon Amour tout autour de toi. 

ADAMA -  23 juin 2004 - canalisé par Sarah 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.
Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

L’assistance pléiadienne dans la vie humaine

 

 

petit4L’HUMANITÉ 

L‘humanité a vu le jour de la même façon que chaque race au sein de l’univers – par une manifestation de la volonté de chacun des individus la composant. De même que tout être vivant et tout objet, elle a pour origine la source universelle (que la science nomme « énergie du point zéro »), une réserve d’énergie potentielle de laquelle émanent toutes les formes de vie. De cette source jaillit la lumière la plus pure, et la lumière est au commencement de toute matière. 

LA VIE 

Toute vie naît de la source universelle. La vie ne commence que lorsque l’un des aspects de cette énergie universelle désire s’individualiser et vivre une expérience dans la matière ou l’énergie (sans forme spécifique). Cette intention de prendre forme déclenche le processus de la conception. Les atomes apparaissent puis finissent par former cellules et entités physiques.  

Le but de l’existence sous toutes ses formes est de créer et d’expérimenter la création.

À l’issue de cette expérience, nous poursuivons notre chemin et concevons une toute autre création. Dès sa naissance, tout être vivant est le reflet de l’Art de créer.

Nous nous sommes tous réjouis de pouvoir penser et vivre des existences merveilleusement différentes par lesquelles nous exprimer. La création est joie, et la joie est ce que désire toute forme de vie.

Dans sa dimension humaine, l’homme ne se souvient plus de son but originel. Il est incapable de mettre fin à son expérience d’être humain pour s’orienter vers un autre choix d’existence et se borne à revivre sans fin les mêmes cycles d’expérience, inconsciemment et sans comprendre le processus de la vie. 

LA SOURCE UNIVERSELLE DE LA VIE 

L‘intelligence animant la forme physique se caractérise par son pouvoir de création.

Ce n’est pas la forme physique elle-même (par exemple, le cerveau de l’homme) qui détient l’intention, mais l’intelligence qui a créé cette forme. C’est cette intelligence que nous appelons l’esprit.  

L’esprit de chaque être humain réside au sein de la source universelle, une source infinie d’énergie donnant naissance aux idées que choisit l’esprit. L’intelligence est cet aspect de la conscience qui choisit les pensées directrices d’une expérience à travers la création, telle que l’aventure humaine.

Elle ne choisit pas seulement une ligne de pensée, mais en définit également l’utilisation.

Les pensées doivent-elles être conservées ou au contraire rejetées lorsqu’elles ne sont plus utiles ? Notre intelligence, l’esprit, dirige l’intégralité du processus. 

Nous sommes, à tout moment, partie intégrante de la source universelle. Dans cette source nous régénérons constamment notre structure cellulaire et il en va de même pour tout ce qui existe dans la nature. Toute chose est engendrée par sa propre intelligence et il n’existe rien dans la nature qui soit dénué de vie. Des objets tels que les rochers ne nous paraissent sans vie qu’en raison de nos perceptions limitées de la vie et de la création. Si un objet a pris forme, alors il est doté de vie car la cohérence de sa structure atomique est la manifestation d’une intention. Lorsqu’un corps dépérit, alors l’intelligence qui l’habitait le quitte pour entamer un nouveau cycle de création. De ce corps il ne subsistera aucune forme originelle, de sorte que rien dans la nature ne connaît réellement la mort. En d’autres termes, la mort est la désagrégation de la forme originelle et son retour à sa source. 

L’EXPÉRIENCE 

La vie est une régénération perpétuelle de cellules nouvelles. Tout ce que nous souhaitons manifester dans notre existence naît de notre intention, de nos pensées. La source universelle dont est issu notre univers répond à nos pensées en concevant nos désirs.  

C’est en le projetant vers l’extérieur que nous expérimentons le résultat de nos pensées. Notre cerveau génère un hologramme de la forme-pensée et nous en faisons l’expérience. Ainsi, nos scénarios de vie naissent dans l’esprit et nous en expérimentons le résultat non pas en nous mais à l’extérieur.

Tout autour de nous il y a un hologramme créé par l’un d’entre nous ou par une autre forme de vie. Lorsque nous élaborons un scénario, nous nous relions par ce canal créatif aux créations holographiques correspondantes de notre entourage.  

L’expérimentation intérieure des évènements est un choix de création vers lequel d’autres êtres intelligents, de notre dimension mais aussi d’autres dimensions, préfèrent s’orienter. Ainsi, les arbres, les fleurs et les plantes, par exemple, au lieu d’extérioriser physiquement les expériences de leur choix laissent l’énergie correspondant à ces expériences se mouvoir en eux. Il en va de même pour l’être humain lorsqu’il visualise une expérience spécifique à des fins de guérison. La vision d’une mer tranquille ou d’un champ de fleurs peut apaiser un corps stressé. L’expérience mentale a le même impact sur le corps physique que l’expérience physique elle-même. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

l’humain et la conscience pure

 

facebook image-inde

 

La femme est beaucoup plus proche que l’homme de la conscience pure, car c’est dans l’amour qu’elle évolue. Malheureusement, dans le passé, le pouvoir sur la Terre n’a pas été donné à la femme, mais plutôt à l’homme. C’est une des raisons pour laquelle il y a eu et qu’il y a encore autant de violence sur la Terre. Le rôle de la femme n’a pas été d’empêcher le mal, mais plutôt de contrebalancer celui-ci afin que s’installe une sorte d’équilibre précaire, mais nécessaire à l’évolution de la race humaine. Si la conscience éveillée de la femme n’avait pas été, il y a belle lurette que toute trace de vie humaine sur la Terre aurait disparu. Car, sans la femme, l’homme serait appelé à répéter encore et encore les mêmes atrocités, et ce, jusqu’à sa propre destruction. La femme a une importance majeure dans le travail de conscientisation qui doit être fait. Quand le temps sera venu, et ce temps arrivera très bientôt, la femme prendra la place qui lui revient et aidera l’homme à retrouver sa véritable conscience. Elle ira dans le monde et revendiquera le droit à l’amour sur la Terre, et ce droit lui sera accordé. L’harmonie s’installera alors entre les peuples. Seulement, pour que cela se produise, elle ne doit pas chercher à prendre la place de l’homme, mais bien la place qui lui revient auprès de lui. 

C’est à dire, comme ambassadrice de l’amour sur la Terre. Tandis que l’homme, lui, s’occupera de rétablir et de maintenir la paix à l’échelle planétaire. Maintenant, à propos de cet endroit, comme je te disais déjà (avant de terminer, car le temps commence à nous presser), nous sommes effectivement dans une gigantesque chambre construite par les bâtisseurs du nouveau monde et qui sert à créer des sensations artificielles. Mais au-delà de cela, il existe des forces encore plus grandes que même l’être humain du nouveau monde a de la difficulté à saisir. C’est comme si le pouvoir de cette force ne pouvait pas encore être totalement mesurable, quantifiable, et ce, même si cette puissance est détenue en partie par une conscience très avancée telle que la conscience humaine du nouveau monde, par exemple. Tu as dit tout à l’heure que tu avais l’impression que cet endroit possédait une âme, qu’il semblait être en vie en quelque sorte et qu’il réagissait à travers toi. C’est que cet endroit répond à notre présence, car nous provenons tous deux de la même source initiale. La matière est, par le fait même, très semblable à l’être humain, car tous deux sont constitués de molécules. Ce qui différencie l’homme et la femme de la matière, c’est qu’une conscience en évolution habite ces deux amas de matière formés de molécules que sont l’homme et la femme. Je te donne un exemple pour illustrer mon propos. 

Quand la fleur meurt, elle retourne à la terre et redevient en totalité ou en partie une autre fleur ou un arbre ou un grain de sable. Seulement, son parcours s’arrête là. Lorsque, vous, vous mourrez, vous êtes pareils à cette fleur. Votre amas de molécules rejoint la terre et participe activement lui aussi à la création d’autres sources de vie. Par contre, ce qui vous différencie de cette fleur, c’est que lorsque vous mourez, votre conscience subsiste au-delà de cet amas de molécules. Si nous attendions mille ans et revenions sur la Terre, la matière aurait subi des transformations certes, mais cette évolution n’aurait pas engendré de fluctuation telle que « la conscience ou l’inconscience » de l’être humain en évolution pourrait lui faire subir. C’est là que s’arrête le jeu avec la matière et que commence la conscience de l’être humain sur celle-ci. Mais la véritable conscience ne fait pas que modifier la matière, elle reconnaît également son existence en tant que cellule vivante et

la considère comme faisant partie intégrante d’elle-même.

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

 

Symbolisme des arbres sacrés

 

plantes-arbres-15Le Chêne

Arbre sacré dans de nombreuses traditions, le Chêne est investi de privilèges accordés à la divinité suprême parce qu’il attire la foudre et symbolise la majesté. En tout temps et en tout lieu, le Chêne est synonyme de force et de solidité. C’est du moins l’impression qu’il laisse quand il atteint sa maturité. Ne soyons donc pas étonnés d’apprendre que les termes « chêne » et « force » se traduisent en latin par le même mot: robur, symbolisant autant la force morale que physique.

C’est auprès d’un Chêne qu’Abraham reçut les révélations de Yahvé. Son rôle axial en faisait un instrument de communication entre le Ciel et la Terre. D’après Pline l’Ancien, lequel s’appuie sur l’analogie du grec (drûs), le nom des druides est en relation ethymologique avec le nom de Chêne, d’où la traduction hommes de Chêne.

Adoré par les Celtes, le Chêne représentait pour eux l’emblême de l’hospitalité et l’équivalent d’un temple. Ils croyaient ces arbres habités par des nymphes, d’où la création de mesures sévères pour condamner ceux qui les abattaient sans nécessité. Un abattage autorisé conduisait vers des rituels religieux pour permettre aux nymphes de se retirer de l’arbre avant sa chute, afin d’éviter leur vengeance.

L’Acacia

On dit que l’arche d’alliance était en bois d’Acacia plaqué d’or, et que la couronne d’épines du Christ provenait de ce même arbre. Dans la pensée judéo-chrétienne, cet arbuste au bois dur et presque imputrescible, aux épines redoutables et aux fleurs arborant les couleurs du lait et du sang, est un symbole de renaissance et d’immortalité.

Le Peuplier

Cet arbre propre à l’hémisphère boréal tire son nom du mot latin Populus et de l’ancien français Poplier, deux termes qui signifient Peuple. La légende dit que c’est l’Arbre du peuple puisque ce serait sous des Peupliers que celui-ci prenait autrefois des décisions importantes.

L’Aubépine

On accordait à cet arbre des pouvoirs permettant de détourner la foudre, de conserver la viande, d’empêcher de faire tourner le lait et d’éloigner les serpents; d’où des plantations fréquentes d’Aubépines à proximité des granges et des étables.

Le Saule

Une croix faite avec deux rameaux de Saule, que l’on jetait dans l’eau d’une source sacrée, permettait de connaître l’imminence ou non de sa mort. Une croix flottante annonçait une mort certaine dans les mois suivants. Celle-ci était cependant éloignée si la croix coulait; plus éloignée encore si elle atteignait rapidement le fond de l’eau. Le phénomène apparaît toutefois contradictoire quant à la mort associée à la flottaison plutôt qu’à la disparition de la croix.

L’Amandier

Signe de la renaissance de la nature, cet arbre à la feuillaison printanière est aussi un symbole de fragilité car ses fleurs, ouvertes dès l’arrivée du printemps, sont sensibles au gel tardif. Chez les grecs, l’amande pressée était comparée à la semence de Zeus, en tant que puissance créatrice. On affirme même que l’Amandier remonte directement à ce Dieu et que son fruit peut féconder une vierge indépendamment de l’union sexuelle. Selon une croyance qui tient encore en Europe, la jeune fille qui s’endort sous un Amandier en rêvant à son fiancé, peut soudainement se réveiller enceinte.

Le Bouleau

La littérature est peu bavarde sur la symbolique du Bouleau. Pourtant, les chamans de la Sibérie vantaient les vertus thérapeutiques de cet arbre des régions froides et tempérées. Ils n’hésitaient pas à monter dans ses branches pour mieux entrer en contact avec les Dieux de l’autre monde.

On peut également s’interroger sur les raisons inconscientes qui font autant apprécier le Bouleau comme arbre d’ornement, une essence qui, pourtant, ne possède pas une grande espérance de vie et qui, mis à part sa beauté esthétique, offre plus d’inconvénients que d’avantages en ornementation. S’agit-il de sa blancheur, un symbole de pureté, ou de l’extrême finesse de sa ramure qui rend cet arbre si attirant?

Le Cyprès

Cet arbre sacré chez de nombreux peuples, grâce à sa longévité et à sa verdure persistante, est également nommé « Arbre de vie », à l’instar du Thuya. Chez les Grecs et les Romains, le Cyprès est en rapport avec les divinités de l’enfer. Il est l’arbre des régions souterraines, d’où sa présence remarquée dans plusieurs cimetières du bassin de la Méditerranée.

Le Pommier

Le Pommier se trouve au centre de plusieurs croyances, dont celles de procurer la sagesse, d’améliorer les connaissances et d’acquérir l’immortalité. Son fruit est identifié depuis très longtemps comme un fortifiant et comme un remède préventif contre la maladie. À cet effet, souvenons-nous du vieux proverbe anglo-saxon: « An apple a day keeps the doctor away ».

Le Sapin

On dit que le Sapin empêchait la foudre de tomber et conjurait les mauvais sorts. En Allemagne, on flagellait autrefois les femmes durant le mardi gras, avec des branches de cet arbre, dans le but de leur permettre d’avoir des enfants.

L’Olivier

La richesse symbolique de cet arbre est abondante: récompense, purification, force, paix, victoire, fécondité. Consacré à la Déesse grecque Athéna, l’Olivier l’était également au Dieu romain Jupiter. Comme symbole de paix, il faut se rappeler que vers la fin du déluge, une colombe rapporta une branche d’Olivier vers l’arche de Noé. Selon une vieille légende, la croix du Christ était fabriquée de Cèdre et d’Olivier. Dans le langage du Moyen-âge, cet arbre symbolisait l’or et l’amour.

Le Frène

À l’instar du Chêne, le Frêne est un symbole de solidité puissante. On en faisait des hampes de lances. Dans les traditions scandinaves, cet arbre symbolise l’immortalité et sert de lien entre les trois niveaux du cosmos. Dans les anciens pays baltes, l’homme étourdi et un peu niais est qualifié de frène car il est considéré comme aveugle. En effet, ne sachant pas quand vient le printemps, il reste longtemps dénudé. Tandis qu’à l’automne, craignant de paraître ridicule à nouveau, il est le premier à se dépouiller rapidement de toutes ses feuilles.

Dans l’Europe nordique, le Frêne est le symbole de la fécondité. Le Frêne taslent est perçu comme l’arbre de la féminité car c’est dans sa ramure qu’une femme peut suspendre certaines amulettes qui font battre le cœur de l’homme qu’elle désire.

L’Orme

Cet arbre a toujours détenu des pouvoirs surnaturels. Dans la France du Moyen-âge, il était appelé « l’arbre de la justice » parce que c’était sous sa canopée que les seigneurs et les juges rendaient leurs jugements. On savait l’Orme capable de guérir diverses maladies cutanées, dont la lèpre. Les guérisseurs enlevaient des morceaux d’écorce d’Orme pour concocter des remèdes contre le rhumatisme. On attribue à trois Ormes plusieurs fois centenaires et situés dans le département de la Somme, le pouvoir d’avoir détourné la peste d’un village de cette région de la France, alors que des villages voisins étaient sévèrement touchés par le terrible fléau.

L’ARBRE DE VIE et kabbale

 

Les kabbalistes accomplirent un exploit étonnant. Ils conçurent une façon de comprendre la vaste personnalité de Dieu, dont vous et moi faisons partie, en la décomposant en dix aspects, ou Sephiroth. Puis ils regroupèrent ces aspects en diverses combinaisons et attribuèrent des qualités à ces groupements.

Les kabbalistes groupent les Sephiroth en trois colonnes, ou piliers, dans l’Arbre de Vie. La colonne de droite de l’arbre se compose de la Hokhmah, la Hesed et la Netsah. Les Sephiroth de cette colonne ont une polarité masculine et positive. La colonne de gauche se compose de la Bina, la Gevurah et la Hod. Les Sephiroth de cette colonne ont une polarité féminine et négative. La colonne centrale se compose de la Kether au sommet, la Tifereth au centre, puis la Yesod et la Malkuth en bas.

kabala02png-c7ed-5acde

Les trois colonnes acquièrent des qualités propres. Les kabbalistes appellent la colonne de droite le Pilier de la Miséricorde. Ils appellent la colonne de gauche le Pilier du Jugement ou le Pilier de la Rigueur. Ces deux colonnes sont associées aux forces opposées de l’univers. Les kabbalistes enseignent que le pilier de droite représente la force d’expansion et que le pilier de gauche représente la force de contraction. Ces extrêmes sont harmonisés par l’attribut de la Compassion, qui est représenté par les Sephiroth de la colonne centrale, appelée le Pilier de la Compassion ou le Pilier de l’Équilibre. La compensation, l’harmonisation des extrêmes de la Miséricorde et du Jugement par l’action de la Compassion est ce qui soutient notre monde.

Ces forces opposées mais complémentaires d’expansion et de contraction sont censées être en équilibre, comme le yin et le yang du Grand Tao  . « Il n’y a aucune Lumière émise par la Source », écrit Moïse Luzzatto, « qui ne comprenne la Miséricorde, le Jugement et la Compassion. C’est cette fusion des principes du Jugement, de la Miséricorde et de la Compassion qui préside au gouvernement du monde. »

Les kabbalistes nous disent que les Sephiroth sont le modèle divin de toute la création et que nous contenons en nous-mêmes les dix Sephiroth. Tout dans l’univers, y compris l’homme, est créé « suivant la forme qui est en haut » dit le Zohar. Les Sephiroth sont à la fois les archétypes de votre être intérieur, spirituel, et de votre corps physique.

Des étudiants contemporains de la Kabbale ont décrit notre relation avec les Sephiroth de la façon suivante : la Kether (Couronne) est notre essence divine, elle représente aussi notre libre arbitre et notre perception de Dieu comme la Présence Divine et la Cause Première. La Hokhmah (Sagesse) en nous est la connaissance que nous avons de Dieu ; c’est la pensée pure, indifférenciée. Hokhmah correspond à l’hémisphère cérébral droit et se manifeste sous forme de génie, d’inspiration, de révélation et d’originalité. La Bina (Compréhension) représente l’hémisphère cérébral gauche, notre capacité de raisonnement et de discrimination. Étant une réduction d’intensité par rapport aux processus mentaux internes de la Hokhmah et de la Bina, la Da’ath (Connaissance) est la faculté d’exprimer nos pensées. C’est aussi la connaissance spirituelle ainsi que l’omniscience et la conscience universelle de Dieu.

ADAMA – Gouverneur de Telos

 

canalisé par Sarah 23 juin 2004

 

images (13)Ah ! Comme je suis heureux de parler au travers de toi ce matin. Cela faisait un bref instant que nous n’avons pu communiquer par écrit, comme tu le fais présentement. Il te fallait faire une pause, cela s’imposait à toi, petite fleur de Vie, pour que tu reviennes à la Vie, pour que tu te reconnectes totalement avec cette réalité, et pour que tu renoues contact avec ton Bel Amour des temps passés. Oh ! Comme nous sommes heureux ici, de te voir si étincelante de Lumière et d’Amour ! Ton canal devient de plus en plus lumineux, et ton corps se revêt de lumière.

Tu es magnifique, ma douce petite soeur de cristal. 

Bon, faisons les présentations, car en revenant sur Terre, tu m’as quelque peu oublié avec le processus de réincarnation.  Mais, tu te souviens peu à peu de tes origines. Tu n’as pas oublié mon âme, car le souvenir de mon âme gît en ton âme pour toujours.

Ce que tu as oublié, c’est qui je suis concrètement. Je Suis Adama, grand prêtre de Telos.

J’enseigne ici en cinquième dimension la sagesse infinie de la vie. J’accueille avec tout mon peuple, les êtres de divers plans venant de dimensions élevées ou égales à celle où Je Suis pour nous communiquer des informations lumineuses. Souvent, nous nous réunissons, et nous méditons sur la Terre notre Mère Éternelle, celle sur qui tu es en surface pour ta mission, pour ascensionner tes petits frères, apaiser leurs maux, communiquer, échanger ton savoir, soutenir, aimer inconditionnellement en élevant leurs âmes grâce à la mélodie pure de ton âme cristal.  

J’en reviens au fait que nous méditons beaucoup sur la terre. Nous lui envoyons tout notre Amour. En effet, elle subit et va subir de nombreux changements. Non, ne t’inquiète pas Sarah, tout cela est normal, c’est le processus normal d’ascension de l’âme Terrestre tout simplement. 

J’ai entendu vos craintes, les tiennes, celles de ton ami, vos craintes à tous, êtres qui ont demandé à vous incarner en cette période d’ascension pour aider l’âme terrestre. N’ayez absolument rien à craindre des catastrophes à venir. Vous serez épargnés de tout dégât matériel.

Sachez que cela est grandement nécessaire pour la terre de se purifier de toute la négativité qui l’empêche de s’élever, de respirer, mais cela n’est rien comparé à la luminosité de vos âmes, mes doux amis. Oh, il pleuvra encore sur ce monde, mais une goutte de pluie n’est rien comparée à la grandeur du Soleil de vos coeurs. (Sourire).

Tout est mis en place de façon à ce que le maximum d’âmes se reconnectent avec leur partie Divine, Le Coeur. Comment se reconnecter avec le Coeur ? Eh bien, il faut tout simplement méditer sur Soi, la Vie, prendre conscience de la Grandeur de la Vie et de l’espace lumineux où vous vivez. 

Se reconnecter avec le Coeur, est simple en SOI. Il faut voir la vie avec Amour, et aimer le Tout divinement, se débarrasser de toutes ses craintes, de tout le superflu qui vous étouffe, qui étouffe votre âme, votre coeur. Faire taire son EGO. Purifiez-vous de toute la négativité. Soyez LIBRES maintenant, et enlevez toutes ces craintes en vous.

Je ne vais pas énumérer un à un les « dégâts » qui se produisent en ce moment, et demain. Ce que je peux dire, c’est qu’il faut enlever ces peurs, car la peur n’existe pas.  C’est une illusion de la matière pour vous « empêcher » de voir les choses avec clairvoyance.

La peur n’est ni plus ni moins, un signal de votre ego, c’est un voile opaque sur la Vraie Vie, sur votre Vraie Valeur. La peur est aussi celle qui vous apprend à prendre conscience qu’elle est illusion, et qu’il faut cesser d’avoir peur de Tout pour Rien en fin de compte.

Par exemple, il faut goûter le sel pour apprendre à dissocier le salé du sucré, et prendre conscience qu’il existe le doux et l’amer.

Rien n’est un hasard. La pensée est créatrice. Toute pensée vibre dans le cosmos, et revient à vous comme des aimants. Il est bien connu que toutes énergies semblables s’attirent entre elles comme des aimants, non ?  Cela est une loi cosmique inaliénable.

Alors, si vous pensez positivement, toute pensée sera revenue à vous, et vous inondera de Lumière.

Alors que si vous pensez à la peur, la peur viendra à vous et vous étouffera d’un sentiment d’angoisse.

Tout comme la haine qui engendre la haine.

Mettez de la Lumière partout, avec votre coeur, et inondez la Vie de Lumière, pensez LUMIÈRE, mettez de la Lumière dans la négativité. 

C’est merveilleux comme tout le processus d’évacuation avance vite ! Toutes les âmes qui souhaitent être évacuées le seront comme convenu, car elles l’ont décidé depuis bien des millénaires, ou ont le libre-arbitre de s’auto libérer. Toute âme a le LIBRE ARBITRE, c’est un droit Inaliénable de l’âme.

Par conséquent, il y aura des âmes qui choisiront de rester enfermées dans la matière, (code 666 esprit dans la matière, involution) car leurs consciences ne sont pas suffisamment ouvertes ; ces âmes-là, doivent encore apprendre à l’école de la Vie. (Elles doivent toucher l’eau chaude pour prendre conscience de l’existence de l’eau froide).   

L’involution n’existe pas sans l’évolution, et vice-versa. Il faut respecter le choix de ces âmes, elles ne sont pas prêtes encore à aller en cinquième dimension. Tandis que d’autres, souhaitent grandir et se libérer de la matière (code 999, esprit dans le cosmos). Toute évolution est en révolution de l’involution, et vice-versa.

Tout est Mouvance, comme les atomes de vie flottant dans l’Univers pour chercher leur juste place. Il faut faire le juste équilibre, comme le dit mon Frère Michaël, à tes côtés Sarah. Le 69 = le Yin et le yang= équilibre= le 13 = Médium = Alpha 13 Omega. L’alpha et l’Omega sont en concordance avec le TOUT. Libérez vos esprits en vous reconnectant à l’Amour pour y faire l’équilibre mes frères (Bouddha).   

Il faut mettre beaucoup de Lumière en les âmes qui refusent  de se reconnecter avec leur partie divine, leur coeur, la Lumière de leur coeur. Il faut y aller tout doucement, progressivement, car trop de Lumière d’un seul coup les rendraient aveugles. 

Il faut aider seulement ceux qui demanderont votre aide, car sinon, elles pourraient vous épuiser, et si vous aidez sans le libre-arbitre de l’âme, vous nuirez à son âme, et alourdirez votre « karma ». 

Ne jamais aider une personne, sans qu’elle ne vous le fasse sentir, ou vous le demande, ce serait une erreur. Voyez que faire le bien d’autrui, peut faire son mal, même si bien souvent, c’est inconsciemment que l’on souhaite aider tous et toutes sans un accord, et parce que l’on a un grand coeur.  

Tout est lié. Les semences d’étoiles, vous êtes là pour répandre tout autour de vous un immense Amour, grâce à la musique de vos âmes, à vos vibrations si pures ; aux chants de cristal de vos âmes, vous élevez les âmes pour qu’elles deviennent des fleurs de Vie.

Les canaux de Lumière, vous illuminez la Vie de mille et un éclats. Souvent, vos sens sont limités en troisième dimension, et vous êtes comme « endormis », ne vous en faites pas pour cela. Dans quelques temps, (tout dépend de vos pensées, actes, de vos méditations… bien entendu) vous serez de nouveaux « ré-éveillés », à ce que vous êtes réellement, comme avant de revenir vous incarner en 3D. Ou pour d’autres âmes, elles seront pour la première fois éveillées, ce sera une joie de se découvrir ou re- découvrir avec un corps Lumineux. 

Soyez bien patients, ne soyez plus agités, et faites le calme en vous, respirez calmement.

Imaginez votre âme comme un océan. Lorsqu’en vous c’est agité, votre « océan intérieur » est tel une tempête ; l’écume de mer se cogne aux parois de votre esprit (mental) et vous vous sentez ballottés, apeurés par ce « chaos » intérieur, qui n’est ni plus ni moins celui que vous avez créé par vos pensées « chaotiques ».

Sachez qu’il faut calmer vent et marée pour que règne le silence intérieur en faisant le calme et en faisant taire son EGO pour libérer les voiles. 

Sarah, en toi c’est l’harmonie, mais quelques fois, lorsque tu as peur, tu crée et alimente le vent intérieur, et tu te sent agitée, n’est-ce pas ? (Sourire). Ce message est aussi valable pour toi, que pour tous, malgré l’intensité lumineuse qui diffère de chacun. Tout est bon à apprendre, même si cela semble acquis, rien n’est acquis. Prenez ce message comme un présent.

J’ai tant de choses à te communiquer, enfant de cristal !  Reste calme surtout, car nous avons tout le temps pour communiquer Sarah. Tu dois vivre au jour le jour, et savourer l’instant présent, en faisant l’équilibre parfait, tout en sachant regarder droit devant pour préparer un autre pas. Comme lorsque tu marches.

La vie est aussi simple que cela. Les « embûches », c’est aussi nous qui nous les créons. À la base, le chemin de vie est libre et sans embûches. Alors, n’aie de crainte pour le futur, la vie sera très Lumineuse. Imprégnez-vous de la douceur de la Nature, de la délicatesse du parfum des fleurs, du chant des oiseaux, de la pureté cristalline du ruisseau de vie, et respirez profondément au son pur de la vie.

Imaginez en vous la Mer, et le son des vagues monter et descendre.

Imaginez l’écume monter et descendre harmonieusement, avec délicatesse.

Imaginez le souffle d’une respiration calme, les battements d’un coeur battre calmement.

Imaginez encore et encore.

Si vous n’arrivez pas, ne forcez pas. Calmez-vous tout simplement, et évacuer le stress, puis recommencer…

Imaginez en vous la mer, et le son des vagues monter et descendre comme le souffle de la respiration qui dirige la vie.

Restez toujours calme, mes doux amis, mes frères de Terre, ce message s’adresse à vous. 

Lorsque vous vous sentez « étouffés », « irrités », faites une pause, et prenez le temps de respirer la vie. Ne cherchez surtout pas à précipiter les choses, en pensant que ça ira plus « vite ».  Faites le silence « intérieur », ressourcez-vous à la SOURCE, auprès des arbres, des fleurs de vie, et parlez à votre âme.

Méditer est TRÈS IMPORTANT pour votre harmonie. Surtout, lorsque vous vous sentez oppressés par les différents contextes de vos vies. Au contact de la société par exemple, imprégnez-vous de la Flamme Violette en appelant mon grand frère Saint Germain. Elle transcende toutes énergies nuisibles à votre bien-être en énergies positives. 

Respirez en violet (rires), souriez en violet, souriez à la vie en la voyant violette, habillez votre âme de violet, imaginez tout autour de vous un grand bouclier violet, une bulle de cristal, une flamme bleue et violette, et vous vous sentirez apaiser.

SOYEZ FORTS, et ne doutez plus de votre force intérieure.  

Sarah, transmets ce message sur le site Lumières de l’Au delà, Travailleurs de l’Amour ; transmets ce message à tous ceux qui souhaiteront se changer intérieurement, et irradie-les de ta lumière. Tu es magnifique, je te le rappelle, je vous le rappelle à TOUS, sans aucune distinction.

Tu es magnifique, ma petite soeur, n’hésite pas à écrire ce que je te dis au travers de ton canal, ne refuse pas ta magnificence.

Je t’aime à l’Infini. Transmets ma Lumière, et mon Amour tout autour de toi.

 ADAMA

 source canalisation http://www.lumieresdelaudela.com

INTRA-TERRE : plan de vie

 

images (4)Bienvenue, frères et sœurs de surface.

Nous allons maintenant vous donner un bilan énergétique, un compte-rendu vibratoire de la Terre. Depuis le début de cette année terrestre, nous avons grandement œuvré à la préparation des grilles en rapport avec l’ascension planétaire. Dorénavant, et depuis la fin de l’été, la planète est prête à ascensionner. Un certain nombre de révolution de ces grilles sont en cours. Il ne manque plus que la bonne volonté humaine. Ce que nous appelons prise de conscience en nombre important d’âmes pour effectuer ce passage. Ce que je veux dire par là c’est que tout est prêt au niveau des grilles intra-terrestres, au niveau des grilles magnétiques. Nous n’attendons plus que le bon vouloir humain, la volonté d’ascension de l’humanité dans un pourcentage qui permettra d’effectuer ce saut. Il existe des opportunités non pas planétaires mais cosmiques qui se mettent en place avant la fin de cette année. Ce qui ne veut pas dire, que, obligatoirement et nécessairement, la Terre ascensionnera à ce moment là. Néanmoins les alignements géomagnétiques et géocosmiques seront en alignement parfait en cette fin de cette année terrestre. Il s’agit d’une opportunité vibratoire, qu’on appelle porte des étoiles, qui va mettre en alignement total le système solaire et l’ensemble de vos planètes avec le centre galaxique. Cette période représente une opportunité d’ascension mais aussi à partir du 15 décembre, une opportunité maximale de manifestation des peuples que vous appelez extra-terrestres dans vos cieux. Cela dépendra du souhait, de la prière si vous préférez, du collectif humain en faveur de cette apparition.

Comme vous le savez, les éléments (comme vous l’avaient annoncé certaines maîtres en contact avec vous) sont dorénavant en pleine phase de manifestations de nature régénérante. La ceinture du Pacifique au niveau des volcans et donc de l’élément feu est entrée en activité depuis quelques semaines et continuera son éveil. L’élément eau est omniprésent et est entrain de modifier la conformation des terres à toute vitesse, chose que vous ne savez pas toujours par vos moyens d’information. Cela veut dire que vous êtes rentrés réellement dans une phase de transformation. La durée, l’importance et la sévérité de cette transformation sera fonction des capacités de réponse de l’ensemble des peuples de surface. Quant à nous, nous avons achevé et mené à bien, tant que faire se peut, la préparation du noyau terrestre à cette révélation. Il vous appartient dans les semaines, voire les quelques années qui vous restent dans cette dimension, de mettre de l’ordre et de vous mettre en accord avec vos aspirations profondes et non pas les aspirations qu’attendent de vous la société et vos proches. Il est indispensable que dans l’espace de temps qui vous reste vous soyez totalement en accord avec les souhaits profonds de votre âme quant au déroulement de votre vie, d’ores et déjà dans cette dimension.

La mise en conformité de votre déroulement de vie avec votre plan de vie (que vous avez programmé avant de vous incarner) est aujourd’hui plus que jamais souhaitable afin de permettre le moment venu une éventuelle ascension, avec ou sans le corps. Il vous appartient aujourd’hui de décider, de prendre les résolutions qui amèneront la pleine liberté et la pleine expression de votre âme. Aucun élément extérieur, qu’il soit d’ordre affectif, géographique, financier, personnel (à titre de convenance personnelle) ne doit entraver le plein épanouissement de votre projet de vie. Il vous appartient donc de trancher, de changer ce qui doit l’être afin d’éviter au maximum les périodes inexorables de confrontation aussi bien avec les sociétés qu’avec les aspects élémentaires géographies qui iront depuis la manifestation visible et tangible de vos éléments mais aussi bien sur la qualité de vos moyens de transport et d’alimentation. Vous devez retrouver les outils vous permettant de vous réaligner, de vous recentrer et de retrouver votre cœur spirituel. Nulle concession ne doit intervenir. Vous devez montrer et démontrer votre détermination, votre fermeté à accéder à cette Divinité. Il a souvent été dit que l’arbre sera jugé à ses fruits. L’arbre n’est pas extérieur et les fruits sont ceux que vous portez vous-même et ces fruits ont pour nom honnêteté, justesse, joie, sérénité et paix. Vous devez à tout prix chercher cela. La Terre, les éléments, balaiera ceux qui ne sont pas capables de se conformer à leurs objectifs et plans de vie. Il n’y a aucune punition là dedans, il y a simplement une mise en conformité des lois divines avec l’humain. Il vous appartient de choisir entre une vie de désirs et d’expériences ou, et je dis bien « ou », une vie reliée à la Source et une vie divine. Il n’y a pas de compromis possibles aux niveaux individuel, des groupes sociaux, des ethnies, des pays, des continents. L’épée de vérité est déjà abattue sur vous, elle correspond à la modification profonde de la distribution de l’eau et des richesses. J’entends richesse non pas ce que vous appelez argent, qui n’existe pas en cinquième dimension, mais bien la répartition des richesses alimentaires et des richesses de cœur, qui permettent, à elles seules, de maintenir la vie, quelle que soit la dimension.

Vous êtes face à des choix, à des confrontations, à des décisions que vous seuls pouvez prendre. Quel que soit le dévoilement du plan par les peuples extra ou intra-terrestres, quelle que soit leur émergence dans votre réalité de troisième dimension, personne ne pourra faire le pas à votre place. Vous êtes rentrés dans ce que nombre d’êtres humains appelleront turbulences élémentaires, financières, sociales, économiques et, au premier plan, alimentaires. Le bouleversement dont vous êtes l’objet n’est pas inéluctable, il fait partie d’une petite ère de transformation nécessaire survenant à chaque fin de cycle. Il n’y a pas de catastrophisme, il n’y a pas de vision destructrice, il y a arrangement, réajustement et mise en conformité. Ainsi, certains peuples subiront la faim, certains peuples subiront l’eau, certains peuples subiront le froid, certains peuples subiront le feu, certains peuples subiront tout cela. Seule la façon dont vous êtes alignés, recentrés vous permettra de diriger cet afflux supplémentaire à l’intérieur de votre corps. Souvent, très souvent dans ce monde, vous avez cherché dans votre temps linéaire à connaître des dates. Il n’y a plus de date puisque vous êtes dans les dates depuis quelques semaines et quelques mois. Vous êtes à l’intérieur de ce qui a été appelé dans votre livre sacré les temps réduits (appelés deux temps, la moitié d’un temps et un temps) qui correspond à la période de deux ans et demi. Cela n’est pas dans dix ans, c’est maintenant. Les décisions pour votre avenir engageront votre âme pour un cycle de 50 000 ans minimum. Vos choix seront définitifs. Il ne s’agit pas d’une mise en garde, car personne, quel que soit le choix, ne jugera votre âme. Chaque âme est née et demeure libre de ses choix. Il n’y a aucun jugement, aucune échelle de valeur à tout cela. Il n’y a qu’un temps qui est là et qui impose, de par des modifications géomagnétiques et géocosmiques, d’établir la certitude de vos choix et de vous y tenir.

Je le répète, cela n’est pas dans une semaine ou quelques années, cela est maintenant et vous êtes dans ce maintenant. Si vous ne voyez pas les choses comme cela, si vous ne voulez pas voir ce qui change, posez-vous la question de « qu’est ce qui résiste, en vous, au changement ? ». Mais la Terre a déjà changé, les grilles ascensionnelles sont déjà en place. La modification des éléments bat son plein et cela sera le cas dans les mois qui viennent jusqu’à la fin de l’année 2008. Ces bouleversements climatiques sont inscrits dans l’histoire des cycles de l’humanité et surviennent à périodes régulières dans l’histoire de cette planète. Ils ne sont pas liés à une quelconque punition, évolution, involution terrestre, humaine mais bien à un ballet cosmique des cieux où les orbes planétaires se mettent en résonance avec le Soleil central. On pourrait comparer cela, si vous voulez, à la grenouille qui est dans l’eau froide et l’eau chauffe progressivement. La grenouille se laisse ébouillanter. Elle n’a pas pris conscience que l’environnement changeait. L’expérience pourrait être faite dans l’autre sens. La température de l’eau baisse progressivement. L’eau se congèle et la grenouille est congelée. Vous êtes dans cette situation où vous devez vous aligner dans le projet de votre âme pour percevoir, ressentir en vérité les changements qui sont déjà là.

Voulez-vous vous extraire du magma ou accompagner le magma ? Mais il ne peut y avoir de demi-mesure. Soit vous changez de bocal, soit vous restez dans le bocal. La décision est difficile à prendre parce que, en sortant du bocal, y-a-t-il un autre bocal ? Toutes les descriptions que je pourrais vous faire des mondes intra-terrestres de cinquième dimension avec le corps ne seraient que des descriptions. Je pourrais, comme j’ai appris le mot, vous faire de la publicité, de la réclame mais cela ne serait que de la réclame. Y-a-t-il un bocal en dehors de ce bocal ? Y’en a pas qu’un, y’en a plusieurs. Mais il faut, pour cela, accepter de s’extraire de son bocal. Vous êtes dans la situation de la grenouille, vous êtes immergés dans une réalité qui se transforme. Contrairement à ce que vous croyez collectivement il n’y a pas un avant et un après, à un instant T. Cela sera le cas uniquement au moment du basculement dans la sphère ascensionnelle mais avant vous êtes dans le bocal et les changements, même s’ils s’accélèrent, vous n’en avez même plus conscience. Imaginez simplement que vous puissiez vous extraire de l’environnement dans lequel vous vivez et vous replonger dans l’environnement de votre temps terrestre vingt années en arrière. Vous découvririez un oasis de paix, de sérénité, de joie. Imaginez qu’on vous remette dans ce temps présent. Vous seriez bombardés d’ondes dites négatives. Vous seriez affolés par le changement d’atmosphère vibratoire et pourtant, même si vous le sentez ou le pressentez, vous n’êtes toujours pas sortis du bocal. C’est sur cette vision, cet aspect métaphorique, que j’aimerais que vous méditiez : la réalité que vous vivez n’est absolument plus la même que celle d’il y a vingt ans et pourtant vous avez l’impression que les choses n’ont presque pas changé. Mais il y a un monde de vibration entre cette Terre d’il y a vingt ans et cette Terre d’aujourd’hui. Une personne qui aurait quitté cette Terre il y a vingt et qui y reviendrait ne pourrait y vivre et pourtant vous y vivez. Les forces en présence ont toutes jouées sur l’adaptation de l’être humain aux modifications survenues de manière progressive. Aujourd’hui vous devez vous réveiller totalement. Quant à nous, nous sommes sereins. La Terre est prête, les grilles magnétiques sont prêtes. Nous avons entièrement confiance en la volonté divine pour chacun. Chaque être sera à la place qu’il a choisie, librement, totalement. Voilà les quelques informations que je voulais partager avec vous. 

 

Message canalisé le 4 novembre 2007

123456...11

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...