Paix et fraternité avec M.Mathieu

 

Vous, êtres humains, parlez souvent de paix, de fraternité, vous parlez même d’Amour, mais que veulent dire pour vous les mots paix et fraternité si vous n’y ajoutez pas l’Amour, c’est-à-dire la conscience de ce que peut représenter l’Amour pour vous et pour vos frères humains ?

Le sens des mots

PAIX
Il faut que vous compreniez le sens profond des mots, il faut que vous appreniez à trouver le sens profond des mots et à les comprendre pour bien les utiliser.

Nous allons parler du mot « paix ». Les êtres humains réclament la paix ! Alors nous allons vous dire ceci : essayez d’abord de faire la paix en vous-mêmes, ce sera beaucoup plus efficace et important que de manifester en demandant la paix !

Bien sûr, il n’est pas toujours inutile de manifester vos souhaits ! Mais que veut dire le mot « paix » pour l’un ou pour l’autre ? Chacun met sur ce mot ce dont il a envie en fonction de sa connaissance et de son évolution.

Si vous arrivez à faire la paix en votre cœur, si vous arrivez à comprendre ce que signifie réellement ce mot, vous serez dans le respect de vous-même, dans le respect de l’autre, et vous serez également dans l’Amour pour vous-même et pour les autres.

Votre monde va changer

Votre monde, nous l’avons dit maintes et maintes fois, va changer, les êtres humains vont changer, la vie sur la planète Terre va changer ; cela peut se faire d’une façon très rapide en fonction du vouloir des êtres humains à changer, parce que nous ne pouvons pas faire ce travail à leur place.

Il faut que vous vous investissiez davantage ! Il faut que vous ayez conscience du pouvoir et de la mission dont chacun de vous est investi, et cette mission est d’ancrer l’Amour et la Lumière dans la matière. Vous êtes, d’une certaine manière, le prolongement de la Source, Sa finalité dans la matière.

À partir du moment où vous avez conscience du travail d’Amour et de Lumière que vous pouvez accomplir, tout change en vous, tout s’apaise, et vous ne voyez plus du tout votre monde de la même façon que la veille ou l’avant-veille.

C’est pour cette raison que nous vous parlons de paix et de fraternité ! À partir du moment où vous vous engagez réellement à avoir conscience de ce que représente la paix, surtout à l’intérieur de vous-mêmes, vous mettez en marche un processus de transformation, et vous pouvez à ce moment-là accéder à toutes les énergies merveilleuses que vous recevez, que vous intégrez parfois d’une façon peut-être brusque si vous n’êtes pas préparés à les accueillir. Elles sont intégrées d’une façon beaucoup plus douce par ceux qui ont préparé le terrain.

À l’époque actuelle, vous avez toutes les possibilités d’avancer, entre autres grâce à l’enseignement que nous donnons à certains canaux ; nous disons bien « certains » canaux, car pour recevoir un enseignement spirituel, il faut non seulement que le canal soit en harmonie avec ceux qui l’enseignent, mais il faut qu’il soit également en harmonie avec lui-même afin qu’il n’y ait pas d’interférences entre ceux qui donnent les messages et celui qui doit les restituer.

Votre monde est en marche

Votre monde est en marche, que ce soit au niveau de l’humain, de la transformation profonde de votre Mère la Terre ou de celle de toutes vies. Si vous souhaitez réellement aborder sur un autre rivage, si vous souhaitez réellement passer le pont vers ce devenir tellement espéré, tellement souhaité, essayez de vous aimer, tout simplement ! Essayez de réaliser la paix et la sérénité en vous, car si elles ne sont pas en vous, l’Amour ne pourra pas y demeurer. L’Amour sera bien évidemment en vous comme il est en chacun d’entre vous, mais il ne se manifestera pas, donc vous ne pourrez ni vous l’offrir à vous-même, ni l’offrir à tous ceux qui en ont besoin.

Si vous n’êtes pas dans la paix intérieure en raison de certaines culpabilités, de certaines incompréhensions de la vie ou de vos expériences de vie, vous n’êtes pas efficaces pour vous-mêmes et pour le grand changement.

Ce grand changement a été annoncé à notre canal et à d’autres canaux. Il est à votre porte, et il suffit de l’éveil d’une petite partie de l’humanité pour que le basculement puisse s’accomplir. Donc soyez les artisans de la transformation profonde du monde, soyez les artisans de votre devenir, et si vous avez conscience de vouloir aller de l’avant, de vouloir intégrer les nouvelles énergies qui vous sont offertes, de vouloir intégrer la nouvelle connaissance que nous allons vous offrir de plus en plus au travers de canaux comme le nôtre, il faut que vous œuvriez dans la conscience que vous êtes utiles au Plan, que tout être humain est utile au Plan, qu’aucun être humain n’est rejeté.

Tout être humain a sa mission à accomplir, tout être humain a sa place sur ce monde ! S’il n’avait pas sa place, que ferait-il sur la Terre ? Quel qu’il soit, malheureux ou heureux, en parfaite santé, en petite ou grosse dysharmonie, tout être humain a sa place ! Les êtres humains peuvent se faire travailler les uns les autres ; ils sont des miroirs les uns pour les autres. Les êtres humains peuvent solliciter leurs voisins, ils peuvent solliciter les autres pour qu’ils puissent s’investir dans le vrai Don, le Don de l’Amour.

Les êtres humains sont également maîtres et élèves ; ils ont beaucoup à apprendre les uns des autres, de leurs comportements, de leurs sentiments et de leur Amour.

Le basculement se fera probablement extrêmement rapidement

Lorsqu’il y aura une certaine majorité d’êtres humains suffisamment réveillés, le basculement se fera probablement d’une façon extrêmement rapide. Nous disons « probablement » parce qu’il y a d’autres impératifs dont nous ne parlerons pas.

Nous vous avons déjà dit qu’il y avait plusieurs possibilités pour cette grande transformation, ce basculement dans la cinquième dimension. Plusieurs possibilités s’offrent à l’humanité, mais pour l’instant, même si les humains s’ouvrent, même s’ils avancent à grand pas, même si la solidarité commence à se manifester entre les hommes, des forces involutives empêchent encore les êtres de s’épanouir ; ceux-ci sont des êtres fragiles, facilement manipulables, qui n’arrivent pas à penser par eux-mêmes, qui n’arrivent pas à comprendre ce que peut représenter l’Amour.

Nous vous demandons ceci : lorsque vous vous trouvez en face de vos collègues, de votre famille, de vos amis, leur sourire, leur dire un mot gentil peut faire changer beaucoup de choses. Le sourire, le mot gentil ou l’Amour, (car l’Amour va automatiquement vers l’autre), peuvent faire accélérer le processus de transformation profonde de votre monde.

LA PAIX

La Paix du monde s’installera…

La Paix du monde s’installera petit à petit parce que c’est prévu, non par les hommes mais par le Plan qui doit être vécu par la planète et toutes vies sur elle et à l’intérieur d’elle. Les hommes suivront ce Plan, mais ils pourront le vivre avec bonheur ou avec souffrance, en fonction de leur comportement par rapport à certains événements.

Cette nouvelle année terrestre, qui pour nous ne représente absolument rien, verra beaucoup de changements, essentiellement chez les êtres humains, mais pas que chez eux. Elle verra également des changements évolutifs dans le règne animal ; vous pourrez constater que les animaux deviennent de plus en plus sensitifs, que certains ont les capacités de médiumnité, notamment les chats, mais bien évidemment pas que les chats.

Vous, êtres humains, pourrez aussi constater que la télépathie, et notamment avec les animaux, se développe. Cependant nous vous mettons en garde : comme toutes les facultés de l’esprit vont commencer à se développer, essayez de penser juste, de penser avec beaucoup de sérénité, beaucoup de joie, de respect et d’Amour.

Si vous n’avez pas ces formes pensées d’Amour, ceux qui vous entourent pourront le percevoir. Ils ne percevront pas l’intégralité de vos pensées, mais ils ressentiront l’énergie émise par vos pensées, et cela pourra créer des dualités.

Votre monde n’ira plus vers la dualité permanente, vers les conflits permanents, parce que ce ne sont pas les humains qui le souhaitent, mais ceux qui dominent le monde. Certains les appellent les « marionnettistes » et nous pourrions également les appeler ainsi. Ce sont des êtres qui n’appartiennent pas à votre monde, qui n’ont pas encore subi l’ouverture de conscience, qui n’ont pas encore soulevé les voiles sur ce que peuvent réellement représenter l’Amour, la fraternité et le respect.

Tout cela, va se terminer ; nous ne disons pas que cela va se terminer cette année car il y aura encore quelques difficultés ; il vous reste les derniers mètres à parcourir avant que le monde puisse réellement changer.

Il arrivera un moment, pas si éloigné que cela, où vous n’entendrez plus parler de guerres, de conflits, parce que les êtres humains les refuseront ; cela ne correspondra plus du tout à ce qu’ils souhaitent.

Les mots guerre, conflit, dualité, tristesse et violence disparaîtront du vocabulaire ; ils seront comme effacés de votre mémoire et de vos écrits comme par un coup de baguette magique.

Soyez certains que cela arrivera ! Quel est l’être humain qui souhaite réellement vivre en permanence dans la destruction, les conflits et les guerres ?

Depuis des millénaires, la planète Terre a connu beaucoup de guerres et de conflits. Il y a des cycles, et vous terminez le cycle de guerres et de conflits. Vous avez déjà commencé depuis un petit moment, mais vous ne vous en rendez pas compte ! Vous allez vers un monde d’une plus grande douceur, de respect et de fraternité, un monde où les êtres humains seront frères, un monde qui ne sera pas un monde de profits, mais un monde de partage.

Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu - www.ducielalaterre.org

 

 Vie initiatique

Vie initiatique – Enseignements Éditions Le temps Présent, 2016.

Pour un canal intègre et pur, il n’est pas aisé de parler de lui-même, de raconter ses expériences de vie et ses initiations sans laisser parler sa personnalité ou son ego. C’est pour cette raison qu’une grande partie de ce recueil a été canalisée. Car en plus des expériences et des initiations vécues par Monique, vous trouverez dans ces écrits de magnifiques enseignements. Chaque expérience de sa vie étant un apprentissage sur son chemin spirituel (comme sur le nôtre).

Un canal est un être humain, et comme tout être humain il est soumis aux aléas de la vie, aux énergies qui le pénètrent en permanence, et comme sa sensibilité est très grande il lui faut souvent faire plus d’efforts que d’autres pour ne pas se laisser envahir par des émotions ou des énergies inférieures afin de maintenir en lui une fréquence vibratoire élevée. C’est justement cette fréquence vibratoire élevée qui lui permet de capter les messages ou les enseignements qui lui sont communiqués par des êtres de plans de Lumière élevés, car si cette fréquence n’est pas suffisamment élevée, il peut capter des messages en provenance de l’astral.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

conférenceConférence-canalisation en Isère

Conférence-canalisation par Monique Mathieu.
sur le thème : Monde en changement ou … changement de monde ?
Moirans (Isère) le vendredi 2 juin 2017 à 20h00.
Informations et inscriptions : cliquer ICI.

 

La douleur est la grande communicatrice de la biologie

Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

douleur

Plusieurs parmi vous demanderont à l’Esprit : Que se passe-t-il avec ceci ? Que se passe-t-il avec cela ? Qu’est-ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

Question : Est-il correct de soigner quelqu’un qui ne peux pas décider par soi-même ?

Cher Esprit, je suis un guérisseur. Est-ce correct de soigner un être humain qui semble ne pas avoir la capacité à le demander ?

Ceci pourrait concerner quelqu’un dans le coma ou une personne dont l’état mental n’est pas équilibré. Quelle est la différence entre une leçon de vie appropriée et l’interférence ? Est-ce que ceci correct ?

Il semblerait que l’être humain qui se trouve face à toi aurait son libre arbitre “arrêté” et tu demandes s’il est correct de faire une séance de guérison forcée. Il y a deux réponses:

(1) rappelle-toi que tu ne guéris pas, tu équilibres. Alors je demande : Est-il correct d’éteindre la lumière dans une chambre noire, sombre ? Es-tu en train de forcer ceux qui s’y trouvent de voir ? Non. Tu es en train de les aider à voir. Par conséquent, la vraie question est : Est-il correct d’équilibrer sans la permission ?

(2) Chaque être humain qui est déséquilibré ou inconscient, a un brin d’équilibre pur dans chaque cellule. Si le cerveau humain ne fonctionne pas, très souvent les autres cellules vont bien (des milliers parmi elles) … et chacune de celles-ci réclame l’équilibre. Ceci n’est pas différent lorsque le cerveau est éveillé et les autres parties du corps ont des problèmes … elles font mal !

La douleur est la grande communicatrice de la biologie pour alerter le cerveau sur le besoin d’équilibre et la correction d’une certaine zone. L’inverse aussi arrive. Si un être humain se trouve dans le coma, les cellules du corps essaient d’équilibrer. Elles veulent être éveillées ! Il existe une demande d’intention dans le cerveau d’une personne déséquilibrée, pour être équilibrée. C’est celle-ci, la raison habituelle de l’anxiété de ces personnes. A part la dysfonctionnalité, elles dépriment souvent, car il y a une partie d’elles- mêmes qui veut être complétée … mais elles ne peuvent pas l’exprimer.

Peut-être n’ont-elles pas la capacité de le dire ou elles ne peuvent pas le communiquer, mais c’est celle-ci, la vérité. Lorsque le “normal” n’est pas là, et même si tu ne l’entends pas sortir de leurs bouches ou tu ne le vois pas dans leurs yeux, chaque cellule réclame et demande l’équilibre. Alors, Oui, il est correct de soigner ces personnes.

Oui, il est approprié d’envoyer de la lumière dans cette zone obscure. Il ne s’agit pas de forcer quoi que ce soit, il s’agit seulement d’éclairer. Rappelle-toi ceci : parfois tu es le catalyseur de l’éveil de cet être humain, ce qui ne serait jamais arrivé si tu n’avais pas fait quelque chose.

Parfois tu seras sa synchronicité ! Tu es son ange ! Pense à ceci la prochaine fois que tu passeras à côté de quelqu’un qui semble être dans un état au-delà de la portée de la conscience. Mets de l’énergie d’équilibrage autour de lui et laisse la liberté à ses cellules de faire le travail.

  Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

AU SUJET DE LA FATIGUE QUE VOUS RESSENTEZ

 

Lee01

Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

Plusieurs parmi vous demanderont à l’Esprit : Que se passe t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

 Question n° 1 : Pourquoi est-ce que je me sens fatigué ?

Cher Kryeon, je suis fatigué, plus fatigué que jamais. Je suis un Travailleur de la Lumière et j’ai fait tout ce que je pensais devoir faire. J’ai ancré des points là où je devais les ancrer. Je vais dans les endroits où je suis supposé aller. Je suis éveillé, j’essaye de donner le meilleur de moi-même. Je médite. Je marche dans la vie avec intégrité, mais je suis fatigué. Pourquoi est-ce ainsi ? Est-ce que ça va changer ? Qu’est-ce qui arrive en ce moment ? Que puis-je faire ? Est-ce normal ?

Cher Humain laisse-moi te dire la chose suivante : Le 11 Septembre, tu as manifesté un changement sur cette planète, une “révélation” de ce qui pourrait être. Réfléchis à ceci comme l’ouverture du principe de quelques solutions très profondes. Tu peux regarder autour de la Terre et dire : “en ce moment ça n’a pas l’air très prometteur”, Nous vous disons : “Tu ne sais rien ! Tu ne vois pas tout ! Patience ! Ceci arrive car que tu as donné la permission pour ce qui s’est passé le 11 Septembre, toi Travailleur de la Lumière tu as permis que le poids de ce que tu avais en fait accepté, ce soit multiplié. Tu le savais, n’est-ce pas vrai ? Qu’arrive t-il lorsque tu prends sur tes épaules des poids, pendant toute une journée ? Tu te fatigues, c’est vrai. Le poids que tu soulèves, c’est le nouveau poids des paradigmes potentiels de l’interdimensionnalité, lesquels tu as accueillis, ces mêmes dont on a parlé depuis 12 ans ! Ceci ne sera pas toujours ainsi. Cette année 2002 marquera la culmination du changement de la grille magnétique. C’est le principe d’instauration d’un modèle qui sera et restera … un modèle qui ne bougera pas comme il le fait actuellement. Mais, sais-tu pourquoi c’est si difficile mon Travailleur de la Lumière ? C’est simplement le fait que lorsque tu commençais à t’adapter à la nouvelle énergie, voilà une nouvelle énergie qui se présente. Cette situation va bientôt s’achever. Plusieurs parmi vous doivent se dire : Heureusement !

12 longues années sont passées. Bénis soient les humains qui comprennent que ce qui leur arrive n’est pas pour toujours, que ce qu’ils ressentent maintenant c’est le nouveau paradigme, c’est la transition. Ce qui se passe c’est que vous devez soulever un poids supérieur à tout ce que vous aviez fait auparavant. Ta volonté est aussi plus lourde qu’avant. Ton soucis pour la planète s’approfondit et s’intensifie chaque matin et chaque soir. Les anges qui vous entourent ont mûri, les guides ne sont plus des guides … mais une nouvelle sorte de facilitateurs.

Tout ceci parle d’un nouveau potentiel planétaire. Ici, tu es comme le phare qui éclaire, pendant que la nouvelle planète navigue entre les rochers. Alors, te semble t-il étrange d’être fatigué ? Voici notre conseil : Persévère jusqu’à la fin de l’année. Nous te disons que pendant le début de cette année de changement beaucoup de choses vont se stabiliser. L’année 2002 a marqué la fin de l’ancrage de la nouvelle grille magnétique . L’année de changement de 2003, fut l’année de la stabilisation. Je sais que ceci peut paraître contradictoire, mais c’est ainsi. Spirituellement, les choses vont se stabiliser, mais physiquement en 4D, votre planète commencera le changement. Imagine-le de la façon suivante : le texte du nouveau livre est achevé, maintenant les professeurs doivent commencer à enseigner avec un nouveau programme en accord avec le changement d’énergie planétaire. Bien des choses vont s’éclaircir pour les Travailleurs de la Lumière. Pour chacun, ce sera différent, mais c’est celle-là, la vérité. Persévère. Il y a de l’espoir. Il y a un nouveau paradigme à suivre.

 Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Avancez Les Yeux Ouverts

Sans titre

Très chers, vous avancez si vite que vous ne voyez même plus votre ombre. L’évolution de l’humanité est si rapide que ses règles, à peine reformulées, changent à nouveau. Cela trouble beaucoup d’entre vous. Vous vous réveillez et vous apprêtez à reprendre votre routine, alors qu’il n’y a plus aucune routine dans le fait d’être humain. Très chers, ouvrez les yeux et vivez chaque seconde en conscience. A chaque instant, vous craignez de vous ennuyer si vous ne vous engagez pas ou n’avez pas de plaisir à vivre. Ouvrez les yeux et considérez le corps physique dans lequel vous résidez. Tout comme le petit enfant qui tente de se concentrer sur sa menotte en se demandant s’il s’agit bien de sa main, vous vous poserez la même question, car vous n’êtes pas ce simple corps physique. Vous êtes si grands, si immenses, que vous embrassez d’immenses espaces de la Terre physique. Vous le découvrirez dans un avenir proche, parce que l’humanité tout entière s’apprête à faire un bond prodigieux dans l’évolution, où toutes choses surviendront beaucoup plus rapidement.

Vous pouvez choisir comment vous allez vivre ce qui vous attend. Il n’y a pas de mauvais choix. En accédant à ce niveau vibratoire supérieur, vous réaliserez que les concepts de bien et de mal n’existent pas comme vous le pensiez. Les règles ne sont ni noires, ni blanches. Elles ne sont que des choix et vous aurez de nombreuses occasions d’y réfléchir. Vous vous demandez: « Comment avancer les yeux ouverts ? Comment travailler dans ce domaine pour voir ce qui arrive à cette planète ? » Vous vous rapprochez rapidement d’un point critique où d’étranges choses vont commencer à se produire et où de multiples dimensions commenceront à se dévoiler à toute l’humanité. Nous avons parlé de multi-dimensionalité. Ce n’est pas que vous deveniez multidimensionnels maintenant; vous l’avez toujours été. Vous atteignez un niveau de vibration collective où vous commencerez à voir des choses qui vous étaient cachées jusqu’à ce jour. C’est le voile qui se lève.

Le Soleil Central est un Prisme Divisant la Lumière en 11 Rayons

L’un des moyens dont nous allons vous faire part est d’imaginer un magnifique cristal. C’est ce que vous appelez un prisme, parce que tous les cristaux divisent et réfractent la lumière. Alors imaginez ceci : un simple rayon de lumière part de la Source. C’est un rayon d’énergie provenant de Tout Ce Qui Est. Ce rayon de lumière, en commençant son voyage, passe tout d’abord par ce cristal. C’est ce cristal que nous appelons le Soleil Central. C’est le premier lieu d’origine de la Source. Le Soleil Central est le lieu où est conférée à l’énergie infinie l’illusion d’être finie. A présent, imaginez ici que la lumière devient un être humain qui commence une existence humaine. Dans ce royaume, lorsque la lumière touche le cristal, elle se divise en onze rayons de lumière.

Il y a une seule âme, faisant 11 expériences d’être humain, en chacun de vous. En fait, il existe 12 dimensions, parce que vous avez un point de perception – qui est aussi une dimension – et 11 différentes expériences de l’âme.

Nous vous avons déjà fait part de ces idées afin que vous puissiez commencer à saisir ces concepts. Les écrivains de science-fiction se sont déjà emparés de cette idée et en ont extrapolé toutes sortes de matériaux merveilleux à l’intention de leur public. Mais à l’avenir, ce sera une réalité à laquelle chacun sera confronté quotidiennement. Vos questions deviennent donc les suivantes : « Comment l’utiliser ? Comment cela fonctionne-t-il dans mon quotidien ? » Permettez-nous de vous donner quelques images de ce que nous voyons pour vous dans le futur immédiat. Comprenez, s’il vous plaît, que nous vous donnons une vue depuis le toit du bus – le bus à deux étages. Nous sommes assis sur le toit du bus et vous faisons part de ce que nous voyons se profiler à l’horizon. Nous pouvons voir plus loin que vous du fait de notre perception, mais nous ne pouvons pas vous dire si votre bus va bifurquer. C’est votre choix, à tout instant. Permettez-nous de présumer que votre bus ne tournera pas et voici ce qui vous attend.
Le Centième Artisan de Lumière

Un beau matin, vous vous réveillerez et tout aura l’air quelque peu différent. Un beau matin, se déroulera un scénario des plus étranges, parce que toutes les idées folles que vous craigniez d’exprimer seront soudainement connues de tout le monde. Tout ce que vous pensiez être un peu fou sera alors connu. Cela ressemblera au phénomène du « centième singe », mais nous l’appelons le « centième Artisan de Lumière ». Une fois cette masse critique atteinte, elle déclenchera un processus d’éveil qui se propagera rapidement à travers toute l’humanité, s’étendant jusqu’aux 11 dimensions de temps et d’espace. Quand le centième Artisan de Lumière expérimentera des dimensions multiples, l’humanité tout entière aura soudainement appris quelque chose de nouveau : comment fonctionner en tant qu’être multidimensionnel. Dans ce nouveau domaine, vous avez des capacités, même si vous ne savez pas les utiliser. Au début, cela vous semblera étrange; peut-être même effrayant, mais au moment critique où tout le monde acquerra la connaissance en un instant, elle fera partie de votre quotidien au même titre que vos connaissances les plus banales. L’expérience des dimensions multiples ne concernera pas uniquement le domaine métaphysique, et elle s’ancrera si profondément en vous que chacun saura de quoi il s’agit. Il faudra un peu de temps pour que chacun dépasse la crainte et apprenne à l’utiliser parfaitement. Vous commencerez également à développer des croyances suffisamment étendues pour contenir cette vérité. C’est la raison pour laquelle nous vous avons demandé de commencer à développer des croyances plus flexibles.

A partir de ce moment-là, votre manière de vivre changera. Votre manière habituelle d’apprendre est de vous mettre en situation d’affronter un problème que vous souhaitez maîtriser. L’ennui, c’est que la plupart du temps, vous fuyez le problème plutôt que de maîtriser la situation. Ce qui vous oblige à recréer les mêmes circonstances pour rencontrer à nouveau le même problème mais dans une autre relation, afin d’avoir une nouvelle occasion de le maîtriser. Imaginez un peu quelle valeur aurait pour vous le fait de vous extraire complètement de cette vie pour un instant et de plonger dans une autre réalité où la même leçon s’est déjà résolue autrement ? Dans cette vie alternative, vous portez un nom différent, vous avez une autre famille, peut-être un autre métier, etc. Quoiqu’il s’agisse de la même âme, c’est une autre réalité qui se joue du fait que les choix ont été différents. Des amis vous entourent et vous les connaissez très bien, mais ils n’existent pas dans votre vie habituelle. Vous partez le matin et vous pratiquez un autre métier. Vous vous trouvez dans une réalité totalement différente. Voyez-vous maintenant comme il serait précieux de sauter dans une telle vie pour acquérir une nouvelle perspective par rapport aux schémas répétitifs de votre vie présente ? Voyez-vous, les deux vies partagent la même âme et, de ce fait, les mêmes leçons de vie. Là, vous pouvez observer les mêmes schémas répétitifs dans une réalité alternative.

La Vue Spectrale

Les graines de ce changement sont déjà plantées. Tout ce qu’il vous faut c’est allumer la télévision ou regarder un film pour l’expérimenter. Ce sont ces graines qui germeront finalement dans votre réalité jusqu’à atteindre une masse critique. En prenant une partie de ces vies et en la transposant dans une autre, vous arriverez à voir les mêmes schémas répétitifs d’un point de vue totalement différent. Cela fera énormément avancer chaque individu et l’humanité dans son ensemble. Cela accélérera l’évolution naturelle de l’humanité, bien plus que tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant. Cela vous montre la voie à suivre, comme un train à grande vitesse. C’est pourquoi nous parlons maintenant si souvent de multi-dimensionalité. Quand cela arrivera, cela causera tout d’abord du trouble et de la crainte sur votre planète. Vous qui aurez déjà acquis cette connaissance, vous serez naturellement catapultés dans des rôles d’ enseignants. C’est vous qui calmerez les peurs. C’est vous qui détiendrez simplement l’énergie et en jouerez, plutôt qu’être effrayés ou penser que vous devenez fous.

Il est un autre outil que vous pouvez commencer à utiliser dès aujourd’hui. Il s’appelle la Vision Spectrale, car il vous permet de développer l’angle le plus large possible pour voir quelque chose. Imaginez-vous vous sortir d’une situation, puis trouver une autre place à l’intérieur de la même âme. Vous savez, intérieurement, qui vous êtes en réalité, bien qu’on vous appelle d’un autre nom. C’est toujours vous. Si vous pouvez observer votre expérience de là-bas et revenir, cela vous donnera une vue beaucoup plus étendue de votre réalité et une perspective beaucoup plus large. C’est ce que nous appelons la Vision Spectrale. C’est un événement qui survient naturellement chez vous tous lorsque vous commencerez à élever votre vibration et que vous vous trouverez légèrement poussés dans d’autres dimensions de réalité. La Vision Spectrale développe l’habitude de voir toutes choses du point de vue le plus large possible.

Les Rêves Multidimensionnels

Vous êtes nombreux à vous préparer déjà à la vision spectrale dans vos rêves. Vous savez à quoi ressemblent les rêves, et les rêves ont des interprétations et des visualisations. Nombre de vos rêves comportent en fait des parties censées déclencher quelque chose en vous. Vous avez même des rêves parmi lesquels vous pouvez choisir en vous endormant, et maintenant l’un d’eux sera que vous pouvez littéralement vous projeter hors d’une réalité et vous rendre dans une autre. Bien que tout cela vous arrivera en conscience dans un très proche avenir, vous l’expérimenterez pour l’instant dans vos rêves, de plus en plus. Vous vous réveillerez au milieu d’une phrase sans pouvoir vous souvenir ce que vous étiez en train de dire ni à qui vous le disiez. Cependant, vous reviendrez avec des souvenirs et des concepts à propos de choses différentes. C’est en particulier quand vous considérez votre propre croissance, votre égo, votre personnalité et l’évolution de votre âme, vus de multiples points de vue, que vous commencez à voir l’ensemble du tableau.

Chacun de vous peut, en considérant les dix dernières années de sa vie, se dire : « Si seulement je savais comment cela allait se terminer, ce serait bien. » Vous traversez une situation difficile, telle la perte d’un être aimé, un changement de métier ou la fin ou le début d’une liaison. A ce moment, vous pourriez penser que c’est une chose affreuse qui vous arrive, ou une situation difficile, et vous ressentez les tensions qui y sont associées. Ce qui se passe, c’est que vous avez reçu un cadeau en résultat de cette expérience. Si nous vous demandions si vous aimeriez revivre ces dix années et changer quelque chose, le changeriez-vous ? Vous ne voudriez pas le changer parce que vous savez que cela vous a apporté quelque chose; vous ne voudriez jamais modifier l’énergie de ce que vous avez appris grâce à ces cadeaux. Si vous pouviez savoir cela à l’avance, il serait beaucoup plus facile de jouer le jeu d’être un humain. C’est de cela qu’il s’agit dans la Vision Spectrale. C’est voir l’ensemble du tableau, où vous pouvez voir l’énorme potentiel de tout ce que vous appelez négatif. De chaque expérience que vous faites, vous retirez des choses extraordinaires, mais généralement, tout ce que vous y voyez, c’est une expérience négative. D’incroyables cadeaux vous sont offerts en résultat de ces expériences négatives. Voilà ce qu’est la Vision Spectrale – c’est une attitude et un cadeau que vous pouvez développer dès aujourd’hui. Vous n’avez pas besoin d’attendre.

Cherchez la vue la plus élevée. Nous voyons les caméras dans la salle. Si vous pouvez imaginer que votre vie se trouve derrière l’une de ces caméras, ne comprenez-vous pas qu’il vous est possible de prendre cette caméra et d’en expérimenter une vision d’un angle différent ? Vous n’avez pas l’habitude de le faire. Vous n’avez pas l’habitude de dire : « Ceci est ma réalité. Comment vais-je la traiter ? » Bon, regardons-la d’un point de vue différent. C’est cela qui va faire démarrer la Vision Spectrale : regarder les choses d’un point de vue différent. Parce que finalement, vous serez capables de la regarder à partir de plusieurs de vos expériences et à partir de multiples dimensions de votre propre vie. Vous avez accès à tout cela maintenant, sauf que vous ne savez pas encore comment y arriver.

Vous êtes sur le point d’atteindre la Masse Critique

Lorsque quelque chose de nouveau arrive aux humains, cela ne pénètre pas leur monde tant qu’un certain pourcentage, ou une masse critique, n’est pas atteint. Mais alors, cela pénètre dans l’énergie de tout le monde et s’introduit dans la supra conscience collective ou comme vous voulez l’appeler. Cela traverse le coeur et l’esprit de toute personne sur la planète. C’est ce qui est sur le point de se produire. Cela a déjà commencé, car les sciences physiques et métaphysiques sont déjà en train de fusionner. Elles se rejoignent comme elles ne l’ont encore jamais fait. Le voile se lève exactement comme vous l’avez demandé. Vous êtes prêts. Ce qui se passera, c’est que ceux d’entre vous qui ouvrent les portes et s’avancent tiendront la porte ouverte à l’intention des autres et leur expliqueront ce qui arrive et à quoi faire attention. Nous ne vous donnerons pas tous les outils ou toutes les réponses, parce que vous possédez déjà ces réponses. R-appelez-vous, c’est vous qui êtes les enseignants. Nous espérons ne faire rien d’autre que susciter vos questions et amener à votre conscience qu’il se crée en ce moment même un changement d’énergie sur cette planète, qui changera toute l’humanité en un clin d’ oeil. Le plus drôle, c’est que cela n’apparaîtra jamais à la télévision. Vous n’entendrez jamais dire : « Voici le jour où tout a changé sur Terre. » Cela arrivera de façon si magique que vous penserez automatiquement que vous le saviez depuis toujours. Vous ne pourrez même pas vous rappeler le temps où vous ne le saviez pas, parce que c’est ainsi que fonctionne la réalité.

La Réalité – Vous pensez qu’elle est réelle

La Réalité est un peu un gag pour nous, parce que nous adorons observer la perception qu’ont les humains de la réalité. Elle vous a présenté plus de défis que toute autre chose. Le problème, c’est que les humains continuent de penser que la réalité est réelle. Elle ne l’est pas, mais vous commencez à le comprendre. Vous commencez à apercevoir les choses de derrière le voile, vous commencez à voir des choses et vous pensez que c’est magique, vous pensez qu’elles font partie d’autres dimensions, et c’est un peu ça, mais c’est aussi tout à fait pratique. C’est ce que vous êtes vraiment et la magie que vous percevez est votre propre reflet. Vous commencez à voir votre vraie nature. Vous découvrez les multiples facettes de la réelle personnalité de votre âme et cela, c’est magnifique. Cela vous permet de vous tenir dans votre propre énergie. Cela vous permet de découvrir votre réelle passion. Cela vous permet de découvrir le but pour lequel vous êtes sur cette planète. Vous vivrez et avancerez dans votre ministère quotidien plutôt que de vous tenir devant un pupitre ou sur un podium pour parler. C’est dans votre vie quotidienne que ces attributs vont maintenant se manifester. C’est très réjouissant. Nous sommes impatients de voir ce qui va se passer.

Les Aveugles ne voient que les Variations de la Lumière

Vous levez le voile. Vous commencez à voir les choses d’un point de vue complètement différent, à partir de cette Vision Spectrale qui vous permet de voir l’ensemble du tableau. Il faut que vous compreniez que dans la forme humaine, vos yeux captent les vibrations et les variations de lumière. C’est ainsi que votre vision traite l’information. Ce ne sont que les différences de lumière qui vous la rendent visible; c’est pourquoi nous parlons de variations de lumière. Lorsque vous commencerez à capter cette énergie et à voir les choses et à les traiter dans cette énergie, ces variations de lumière vont commencer à s’étendre. Vous croyez actuellement – grâce à vos sciences – qu’il existe un spectre électromagnétique. Dans cette gamme, on sait que seul un petit pourcentage est de la lumière visible. Ce que vous voyez de la lumière visible représente moins de 1% de ce vous pouvez voir avec les yeux que vous possédez actuellement. Pour le dire crûment, les humains sont essentiellement aveugles. Cette cécité fait partie du voile et vous permet de jouer le Jeu. Maintenant que le voile se lève, votre vision va commencer à s’étendre. Le voile vous a mis des oeillères qui ne vous permettaient de voir que dans le cadre d’une certaine gamme vibratoire.

C’est le voile qui vous a maintenus séparés des différentes expressions de votre âme. C’est aussi la partie qui commence à changer parce qu’en évoluant vibratoirement, vous verrez ces oeillères commencer à s’écarter. Tout au début ne surviennent que des choses curieuses ou bizarres. Faites-nous confiance. Il y aura plus que jamais des livres relatant d’étranges phénomènes. Les sceptiques diront que tout est imaginé. Nous vous le disons, d’une certaine manière, c’est vrai, parce que vous regardez et qu’en regardant, vous voyez. Tout ce que nous suggérons est d’ouvrir les yeux et d’avancer consciemment, le sourire aux lèvres. Avancez en vous attendant le plus possible à voir se produire un miracle au coin de la rue, car vous les créerez l’un après l’autre, et d’autres encore. Ce que vous cherchez, vous le trouverez parce qu’en regardant, vous le créez. Cela va commencer à se développer simplement de cette manière et si vous vous attendez à la vision la plus haute possible – si vous vous attendez à voir chaque partie de tout ceci – cela commencera à se révéler à vous aujourd’hui même.

Un Défi de 24 Heures

Nous vous mettons au défi de vous prouver cela à vous-mêmes. Ceux d’entre vous qui regardent cette émission ou lisent ces pages, permettez-vous de faire l’expérience de la Vision Spectrale. Quelque part au cours de cette période de 24 heures, il vous sera montré quelque chose si vous demandez et manifestez votre intention. Prouvez-le vous aujourd’hui. Ouvrez les yeux et prenez plaisir à la beauté que nous voyons. Comprenez que vous vivez dans un jardin, un jardin universel qui contient la beauté de la Source d’une manière vraiment unique. Appréciez la beauté que vous créez juste devant vos yeux. Elle existera dans les onze dimensions d’espace et de temps. Le terrain de jeux est le même, car ce n’est qu’une gamme vibratoire minime qui vous sépare de vous-mêmes. Cela commence maintenant. Puissiez-vous avoir la vision la plus élevée pour être capables de vous voir vous-mêmes depuis de nombreux points de vue, parce que c’est cela qui vous donnera la confiance de l’âme. C’est ainsi que vous saurez que vous avancez à travers la plus haute vibration possible avec votre âme; et vous apprécierez le voyage.

C’est avec le plus grand honneur que nous vous demandons simplement de vous traiter mutuellement avec respect. Prenez soin les uns des autres à chaque occasion. Sachez qu’il s’agit d’un jeu et jouez bien ensemble.

Espavo Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Le groupe- Barbara Rother Lightworker. www.Lightworker.com

LES INDIGOS Exagérément sensibles

 

INDIGO2_Ces enfants sont pourvus d’une exquise sensibilité à plusieurs points de vue. Ils auront peut-être été l’objet de railleries du style « Tu es trop sensible », mais leur sensibilité est un don spirituel, une sorte d’outil de dépistage.

Rappelez-vous un peu la sensation de sensibilité extrême, de vulnérabilité ou de lucidité ressentie à la suite d’une expérience profonde, par exemple après un massage du corps entier ou après avoir participé à un séminaire sur les facultés extrasensorielles. N’avez-vous pas remarqué que, par la suite, vous étiez extraordinairement conscient des pensées ou des états d’âme des autres et que vous deviez vous protéger, voire éviter les choses trop intenses comme les foules ou les gens agressifs ? Eh bien, les enfants indigo se sentent ainsi en tout temps. Ils sont excessivement réceptifs quant aux pensées et aux sentiments des autres. Par ailleurs, leur sensibilité touche deux domaines principaux:

1. La vérité et l’intégrité. Comme s’ils avaient assimilé les leçons des générations qui les ont précédés, les enfants indigo sont remarquablement sensibles au mensonge ou tout manque d’intégrité chez l’autre. Ils possèdent dans leurs tripes ce que l’auteur Sam Keen nomme « détecteur mensonges spirituel ». Vous ne pouvez pas mentir impunément à un tel enfant, car il dé- masquera la fausseté et réagira soit par l’agression, soit en s’isolant. Cette sensibilité tient aux remarquables facultés parapsychiques des enfants indigo et, comme vous l’apprendrez bientôt, elle fait partie de leur mission de vie. Et l’un des objectifs de notre vie, en tant que parents et enseignants de ces jeunes, c’est de nous assurer que ce groupe de « petits artisans de la lumière » préserve ses talents spirituels et s’oriente vers la réalisation de son objectif de vie.

2. Les toxines environnementales. Les enfants indigo sont des êtres « naturels dans un monde artificiel ». Plusieurs d’entre eux en sont à leur première incarnation sur planète Terre, et leur système immunitaire (autant physique qu’affectif) est incapable de traiter les toxines que contiennent la nourriture, l’eau, l’air, les produits de toilette et nettoyage, la lumière artificielle et les rapports humains. Les scientifiques ont établi qu’il existe un lien significatif en le TDAH et les toxines environnementales.

Extrait de « Aimer et prendre soin des Enfants indigo » de DOREEN VIRTUE – transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 Commande postale : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

DES GROUPES D’ENFANTS INDIGO

 

ANGE-ANDORALes enfants indigo font partie d’un groupe d’individus qui sont tout d’abord venus sur cette planète vers la fin des années 70.

Certains d’entre eux sont arrivés plus tôt, ils agissaient alors comme « éclaireurs ». Ces tout premiers indigos sont venus par petits groupes vers la fin des années 50 et dans les années 60 pour jauger la planète au nom du groupe plus important qui devait suivre. À la lecture du présent ouvrage, vous découvrirez peut-être que leurs caractéristiques vous correspondent, et vous vous demanderez alors: « Suis-je un enfant indigo, même si j’ai déjà atteint l’âge adulte ? »

Si une telle pensée vous venait en cours de lecture, c’est que vous vous identifierez alors à un aspect du scénario indigo qui s’assimile au but de votre existence. Vous, tout comme les enfants indigo, êtes un artisan de la lumière. Pourquoi l’expression « enfant indigo » ? Cette expression réfère en fait à la couleur bleu indigo, un ton de bleu foncé similaire à celui du lapis-lazuli ou d’un jeans. Cette couleur est celle des chakras, ou énergie. Chaque génération semble douée d’une conscience collective ou, si vous voulez, porteuse d’un rôle commun. Il est possible d’associer l’âge adulte de chaque génération à une question spécifique et à un chakra, avec sa couleur correspondante. Par exemple, ceux qui ont appartenu à la génération postérieure à la dé- pression économique et à la Seconde Guerre mondiale, dans les années 40 et 50, avaient des problèmes reliés à la sécurité. Ces gens se mariaient jeunes et conservaient le même emploi leur vie durant.

Que leur mariage ou leur travail soit un gage de bonheur était une question accessoire puisqu’ils accordaient d’abord de l’importance à la sécurité que leur position leur procurait. Ce type de perspective relève du chakra racine, le centre d’énergie situé à la base de la colonne vertébrale. Chaque chakra tourne à une vitesse différente, en fonction des questions liées à celui-ci. Les chakras ayant trait aux questions matérielles tournent à une vitesse moindre que chakras rattachés au plan spirituel Comme vous le savez peut-être, lorsque la lumière se meut lentement, elle est perçue sous forme de couleurs chaudes, tels le rouge, l’orangé ou le jaune. Plus l’onde lumineuse se déplace rapidement, plus les couleurs sont froides.

 Le mauve est la couleur dont la vitesse est la plus rapide; elle est également associée aux fréquences les plus spirituelles. Parce qu’elle est reliée au chakra racine, la génération des années 50, celle des « enfants du rayon rouge » est ainsi désignée parce que le chakra racine tourne très lentement. Ceci donne l’impression d’être la plus lente de toutes les couleurs rapides : le rouge. Dans les années 60 et 70, les jeunes gens ne se préoccupaient pas tant de sécurité; ils s’intéressaient davantage à l’exploration des plaisirs physiques reliés à la drogue, au sexe et au rock-and-roll. Ces expériences correspondent au second chakra, dit du sacrum. Puisqu’il tourne à une vitesse légèrement plus rapide que le chakra racine, sa couleur est l’orangé. L’on pourrait dès lors appeler la jeunesse des années 60 ou 70 « enfants du second rayon, ou rayon orangé ».

La génération qui suivit, celle des années 80, se soucia de se nantir de propriétés et de pouvoirs personnels. Les femmes se sont mises à porter des costumes d’hommes d’affaires, aux épaules matelassées. Les jeunes se surchargèrent de dettes, achetant des voitures et des résidences pour épater la galerie. Ce comportement relève du troisième chakra, celui du plexus solaire, qui tourne doué d’une teinte jaune. Le début des années 90 marqua l’avènement d’une révolution spirituelle : de nombreux jeunes fréquentaient alors des églises ou des temples et lisaient des ouvrages sur une spiritualité non affiliée à la religion. Le pape, lors d’une allocution publique, s’excusa des torts passés de l’Église.

 Les États-Unis connurent également une diminution des crimes violents. Cet intérêt accru pour la spiritualité et ce repentir étaient-ils dus à l’approche du nouveau millénaire, que d’aucuns prophétisèrent comme la « Seconde venue » ? Peu importe que l’éveil spirituel découle de la crainte ou de l’amour, ses répercussions semblent avoir perduré. Cette recrudescence de l’intérêt pour la spiritualité est un processus centré au coeur et, par conséquent, associé au chakra du coeur, dont les révolutions sont d’un vert émeraude. La fin des années 90 signala une époque où plusieurs personnes tentèrent d’acquérir une autonomie. Que ce soit par des investissements en Bourse, par le travail à son compte ou en se retirant complètement de cette course effrénée au sommet, l’époque en était une d’individualisme.

Les coupures dans les grandes entreprises ont mis fin à la sécurité d’emploi à vie. Ce fut l’ère du « chacun pour soi ». Par ailleurs, plusieurs ont exprimé le désir de mener une existence intègre. Cela impliquait de quitter ce qui, dans leur mode de vie actuel (travail, mariage, etc.) ne paraissait pas sain à leurs yeux. Ils se sont pour la plupart aventurés à monter leur petite entreprise en fonction de leurs intérêts. Ces changements sont associés au chakra de la gorge, lié aux questions de vérité et d’intégrité dans la communication. Ce chakra tournoie avec un bleu azuré. La révolution spirituelle des années 90 engendra une résurgence de l’intérêt pour les phénomènes supranormaux, intérêt qui accueillit le nouveau millénaire.

Pour la première fois, les médias conventionnels accordèrent la première page aux médiums tels que James Van Praagh, John Edward, Sylvia Browne et moi-même. Des films tels que Le sixième sens et des émissions télévisées comme Touched by an Angel abordaient ouvertement les thèmes des anges, des esprits telluriques et de la vie après la mort. Cet intérêt pour les phénomènes paranormaux est régi par le sixième chakra, ou troisième oeil.

Ce chakra comporte trois couleurs différentes : le blanc, le violet et surtout l’indigo. Les bébés qui ont pris naissance depuis le milieu des années 70 jusqu’à aujourd’hui sont souvent appelés enfant indigo parce qu’ils sont, littéralement, les enfants du rayon indigo. Extrêmement intuitifs, ils tiennent pour acquis leurs visions et leur savoir parapsychique. Leurs dons spirituels sont affinés à ce point qu’ils sont souvent doués également sur d’autres plans – bien qu’ils voient cela plutôt comme une malédiction.

Par exemple, plusieurs de ces jeunes sont talentueux le plan artistique. Ce qui n’est pas surprenant, puisque l’art est une fonction de l’hémisphère droit du cerveau et que ces enfants montrent une prédominance de l’hémisphère cérébral droit. Leurs dons appartiennent au domaine de la création plutôt qu’à l’étude – l’hémisphère gauche – des arts. De ce fait, les enfants indigo échoueront peut-être leurs cours de musique parce qu’ils sont incapables de mémoriser les gammes ; par contre, après l’école, ils pourront composer une musique ravissante sur leurs instruments, grâce à leurs facultés sensorielles internes. De manière analogue, les indigos s’adonneront au griffonnage plutôt que d’écouter le cours, mais penchez-vous sur leur dessin, et vous découvrirez une oeuvre d’art aux détails exquis.

La plupart des enfants indigo sont également doués sur le plan affectif. Ils serviront souvent de « psychologues de café » aux autres enfants, en leur prêtant une oreille compatissante et en étant une source de conseils judicieux. Les gens ont tendance à se confier à eux en raison de leur ouverture d’esprit et de leur tolérance. De ce fait, votre indigo pourrait bien ramener à la maison une collection hétéroclite d’amis – en vérité, le groupe de « patients » de votre enfant « psychologue ».

Extrait de « Aimer et prendre soin des Enfants indigo » de DOREEN VIRTUE – transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 Commande postale : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

LES PETITS ARTISANS DE LA LUMIERE

 

chemin1De petits artisans de lumière Les enfants indigo forment une race d’individus venus sur notre planète pour nous accorder leurs dons. Ils sont ici pour changer nos systèmes politiques, notre éducation, notre alimentation, notre structure familiale et autres organisations. Ils sont également venus pour nous aider à réaliser notre potentiel en nous aidant à nous rapprocher de notre nature et à devenir plus intuitifs.

À l’instar des premiers colons d’Amérique du Nord ou d’Australie, les indigos sont autosuffisants, résolus, opiniâtres et créatifs. Ils ont une mission à accomplir, et personne ne se mettra en travers de leur route. Les générations précédentes ont reçu le message intuitif : « Changez le gouvernement, guérissez le monde. » Elles ont entrepris de le faire, mais se sont laissé distraire et décourager par l’inertie et les responsabilités familiales.

Les enfants indigo ne permettront pas qu’une telle chose se reproduise – à moins, bien sûr, que nous ne les assujettissions par la médication. D’aucuns voient cependant d’un mauvais oeil le vent de changement qu’apportent ces enfants. Ils préféreraient que le modèle scolaire demeure tel qu’il est et souhaiteraient que les indigos s’y conforment.

 Puisqu’il n’est pas possible de les contraindre à quoi que ce soit – ils perçoivent la coercition comme une manipulation malhonnête -, on a recours à une méthode insidieuse, la médication, pour obtenir qu’ils s’intègrent. On attribue souvent les étiquettes de TDA ou TDAH aux enfants indigo parce qu’ils souffrent soit du trouble déficitaire de l’attention, soit du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Et pourtant, ils ne sont pas perturbés ; c’est plutôt le monde auquel ils tentent d’appartenir qui l’est !

Notre univers est rempli d’artifices et de malversations. Et comme le dit Dawn, une enfant indigo que nous citerons  : « Nous souffrons d’un déficit de l’attention, c’est sûr, mais il s’agit d’un déficit d’attention de la part de nos parents et des autres adultes dont nous avons besoin pour nous guider. » Dans notre monde moderne, les gens se mentent à eux-mêmes et dupent les autres ; ils se sustentent de nourriture industrielle et respirent de l’air pollué. Ils se rendent, jour après jour, à un travail qu’ils détestent et se dissocient de leur insatisfaction sous-jacente. Pour leur part, ces enfants ne sont pas pourvus de cette capacité de se dissocier et de s’abuser. Ils sont doués de télépathie et sont beaucoup trop intègres pour se leurrer. En un sens, ces jeunes sont un exemple édifiant pour nous tous. Peut-être que TDAH représente la « Direction de l’Attention vers les Hautes Dimensions ».

En anglais, l’acronyme ADD (TDA en français – Trouble du déficit de l’attention) signifie « ajouter », synonyme de plus et de positif. En vérité, les indigos présentent en effet nombre de caractéristiques positives et peuvent apporter beaucoup à leur famille et à leur communauté. Les enfants indigo sont conçus en vue d’une mission difficile qui consistera à remodeler le gouvernement, notre éducation et notre structure sociale. Un peu comme un camp d’entraînement militaire forme les soldats au combat, ils semblent avoir besoin dans leur vie d’un fort degré de stimulation et d’excitation. Comme si leur cerveau était câblé de façon à pouvoir supporter une grande quantité de stress, lorsque leur environnement ne leur procure pas une stimulation suffisante, ces enfants la recherchent ou la produisent par eux-mêmes.

Les êtres surdoués et ceux qui souffrent du TDAH présentent un bon nombre de traits similaires, dont un QI élevé, de l’imagination et un penchant pour le risque. En fait, les spécialistes s’entendent à dire que la seule différence entre l’enfant surdoué et l’hyperactif est que le premier termine les projets qu’il entreprend alors que le second laisse tomber en cours de route. Donc, les enfants souffrant du TDAH ont peut-être besoin qu’on les guide en ce qui concerne les manières de s’organiser, plutôt que de leur donner du Ritalin.

Les enfants indigo sont de jeunes excentriques qui dictent leurs règles et vivent selon leur coeur et leur intelligence. Et cette disposition a malgré tout des effets positifs. Le Dr David Weeks, du Royal Edinburgh Hospital en Écosse, a mené des interviews auprès de 1 100 « excentriques ». Il a découvert que ces derniers partageaient trois caractéristiques primaires: une volonté de fer, un fin sens de l’humour et une imagination créatrice. Ils ont également moins de problèmes de santé que la majorité des gens et vivent plus longtemps.

En outre, le Dr Weeks a découvert que « les excentriques ont tendance à être joyeux, idéalistes et à déborder de projets visant à améliorer ou à sauver le monde ». Il y a ainsi de nombreux avantages à être excentrique.

Le Dr Weeks en a conclu que les excentriques « éprouvent une curiosité insatiable qui les aiguillonne et les pousse à faire fi des petites contrariétés et des tensions de la vie quotidienne qui affligent les gens en général. » Les enfants indigo et les excentriques sont beaucoup trop occupés à échafauder des plans dans le but de sauver le monde pour se préoccuper de faire leur lit ! On raconte qu’une enfant trouvant sur son chemin un énorme tas de fumier s’empara d’une pelle et se mit à fouiller furieusement ce fumier. Sa mère, apercevant ce qu’elle faisait, lui demanda: « Mon Dieu! Qu’est-ce que tu fais là? » « Je sais bien que dans un tas de fumier comme celui-ci, il doit bien y avoir un poney quelque part ! » répondit la petite fille.

Extrait de « Aimer et prendre soin des Enfants indigo » de DOREEN VIRTUE – transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 Commande postale : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

PRENDRE LE CHEMIN DE MOINDRE RESISTANCE

 

chemin_de_la_plupart_Il est souhaitable que vous progressiez avec un minimum de résistance. Nous vous demandons ici d’ajuster vos pensées de façon à localiser votre sentier de moindre résistance. Avant chaque phase du jeu, vous avez placé des cristaux sur votre route. Ceux-ci véhiculent les vibrations de la Source et vous font si profondément écho que même votre sens du rationnel aura du mal à vous les faire manquer. Quand vous trouverez ces cristaux, ils vous apporteront de la joie et vous ressentirez une profonde attraction.

Suivez-là et elle vous conduira au cœur de votre contrat. Ce sont des « rappels » que vous avez disposés là à votre intention. Faites de la place dans votre vie de tous les jours pour que l’Esprit puisse vous parler par l’intermédiaire de la synchronicité. Votre chemin de moindre résistance vous permettra d’avancer en toute liberté et à votre gré sur le terrain de jeu. C’est votre véritable expression de l’Esprit Un en chacun de nous.

Vous vous voyez comme habitant une sphère biologique dont l’essence est la substance même. Notre vision de vous est celle d’un grand maître esprit jouant à l’intérieur d’une bulle biologique temporaire. Si vous perdez cette vision, faites appel à nous, nous sommes disponibles pour vous à tout moment, il suffit de demander. Si vous osez, prenez le temps de vous regarder par nos yeux. Nous sommes ici uniquement pour vous aider à vous rappeler votre majesté.

C’est avec beaucoup d’amour que nous vous demandons de vous  traiter mutuellement avec respect prenez soin les uns des autres et jouez convenablement ensemble. 

L’HISTOIRE PRFEREE DES TEMPS A VENIR

Il y a de la révérence et de la joie en chacun de vous tandis que nous nous adressons à cette assemblée d’Artisans de la Lumière. C’est votre intention que de progresser vers le niveau d’existence suivant, ce qui nous donne l’occasion de vous présenter cette information. Vous avez pénétré dans une nouvelle vibration sous les applaudissements de l’Univers, car des portes s’ouvrent maintenant de sorte que tous puissent redéfinir de nouveaux paradigmes pour eux-mêmes. A mesure que chacun d’entre vous affine et précise son rôle, il se rapproche de la grande ré-union de ce que vous appelez le Divin. Vous allez commencer à ressentir la véritable vibration de la Source sur la planète Terre. Tout en chacun accordant de son plein gré le ton de son cœur, trouvera l’harmonie authentique puis il créera le Paradis sur la Terre, un cœur après l’autre.

Il s’agit bien du moment clé de votre histoire. Un grand nombre parmi vous sont les Gardiens de l’Histoire. Vous êtes les Bibliothécaires de cette Grande Bibliothèque appelée planète Terre. C’est une tâche honorée et beaucoup devra être accompli dans un avenir proche. Pour l’instant, il suffit de dire que les événements mis en action en 1945 seront l’histoire préférée de tous les temps.

Aujourd’hui, parmi les masses, il existe toujours un contrecoup énergétique qui vous induit à détourner la tête à l’évocation de ces événements. Il y a même des gens qui prétendent que ces faits ne se sont jamais produits mais qu’ils furent fabriqués pour le bénéfice de quelques-uns. Nous vous disons de ne pas vous inquiéter de cela car ces temps sur le Terrain de jeux sont définitivement inscrits dans les annales akashiques de manière à ne jamais être perdus. Nous vous disons aussi que le jour viendra bientôt où les humains pourront accéder à ces enregistrements et suivre l’histoire d’un éveil de la prise de votre pouvoir.

Nombreux sont ceux qui utiliseront l’histoire du Jeu du Libre-Arbitre pour illustrer le pouvoir émergeant.

C’est la raison pour laquelle nous, en tant que famille de neuf êtres (Les Pléiadiens), sommes ici actuellement. Notre mission est d’aider chacun à s’éveiller à la maîtrise de son pouvoir et ainsi vous permettre de passer au prochain stade de votre évolution. Ce sera la première fois sur la planète que vous serez à même de vivre dans une bulle biologique pleinement intacte avec la totalité de votre être, incluant la partie de vous que vous appelez « soi supérieur ».

Les changements sont en cour au sein de votre propre sphère biologique pour vous y préparer. Les temps sont venus de revendiquer votre pouvoir plutôt que de regarder vers l’extérieur en espérant acquérir quelque chose. Appréhendez votre intégrité.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Message des PléiadiensExtrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

DE NOUVEAUX OUTILS POUR ELEVER LES VIBRATIONS DE VOTRE VIE

 

1520654_10203056595642020_1842315089_nIl existe pour aider à cette transformation des outils qui n’ont pas encore été découverts. Comme toute chose, le travail que vous avez décidé d’entreprendre comporte ses propres règles intérieures, c’est donc  qu’il faut regarder pour les trouver.

Nombre d’entre vous ont travaillé pour se débarrasser de cicatrices émotionnelles. Ceci est honoré au plus haut point et vous permet de véhiculer intérieurement davantage de Lumière. Vous avez atteint un niveau de soulagement à telle enseigne que ces séquelles semblent à présent guéries et ne plus jamais devoir vous ennuyer. Nous visualisons ce processus comme une sorte de conduit au travers duquel vous faites passer cette énergie de votre système biologique vers l’intérieur de la Terre. Les cicatrices émotionnelles ont la particularité de restreindre le montant d’énergie apte à circuler dans ce conduit ; c’est comme si vous  marchiez sur un tuyau d’arrosage dans votre jardin. Vous avez pris l’habitude de véhiculer dans ce conduit une certaine quantité d’énergie. La plupart d’entre vous ont accompli un travail émotionnel tout juste suffisant pour permettre que cette circulation se fasse confortablement, même si en guérissant, ces blessures laissent des cicatrices dans les tissus.

Maintenant que vous avez exprimé l’intention de faire le pas suivant afin de devenir un Artisan de la Lumière et de jouer un rôle actif dans une étape supérieure de votre évolution, il s’agit de passer de votre itinéraire classique, que nous appellerons « Plan A » à une décision consciente de suivre « l’itinéraire bis », ou « Plan B ». De notre point de vue, cela revient à placer un immense entonnoir sur votre tête pour recevoir et apporter, à travers lui, plus de lumière à votre système biologique. Comme la somme de votre énergie a augmenté, les cicatrices que vous pensiez complètement guéries peuvent, encore une fois, se rappeler à vous et redevenir douloureuses. L’effet est comparable à une poussée de 400 volts dans un câble électrique destiné à en recevoir 10. La moindre pliure, la moindre fissure de ce fil va se mettre à chauffer. Cette douleur fait figure d’échec dans le cadre de votre vision limitée, alors qu’il s’agit, en réalité, d’un cadeau dans la mesure où il vous permet de travailler en accéléré sur les séquelles du tissu lésé.

Beaucoup d’entre vous connaîtront des problèmes d’enracinement dès lors qu’ils commenceront à diffuser cette énergie plus élevée. Votre esprit aura tendance à vouloir quitter votre corps à chaque irruption d’énergie. Ce travail que vous avez choisi n’est possible qu’en maintenant un « ancrage » adéquat. Nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer la nécessité d’un tel  enracinement. Ecoutez attentivement ce que vous communique votre « système ». Votre corps vous dira ce que vous avez besoin de savoir pour parvenir à vous arrimer. Le moment est peut-être venu de changer votre alimentation. Nous vous suggérons de vous ouvrir à cette éventualité en vous débarrassant de tout jugement.

La connexion avec l’eau sous toutes ses formes sera essentielle. L’eau est une forme spécifique d’énergie. Les propriétés électriques et magnétiques de l’eau sont encore loin d ‘avoir été appréhendées. Sachez que ceci pourrait s’avéré extrêmement utile dans vos efforts pour vous relier à la Terre. Vous baigner dans de l’eau salée pourrait être une aide efficace pour beaucoup d’entre vous. Boire des quantités plus importantes d’eau favorisera le processus biologique. Comme pour tout ce qui entre dans votre organisme, il est suggéré de procéder avec cérémonie, c’est le fondement de ce que vous appelez une bénédiction. Ces rituels sont bénéfiques dans l’implication du système vital et des plus efficaces quand vous co-réez en intervenant sur votre propre métabolisme. L’intention est l’outil le plus puissant que vous ayez à votre disposition. Incorporez des intentions dans votre cérémonial, verbalisez-les et vous avez alors des instruments considérables et personnalisés.

La respiration est un outil disponible à tout instant. Vous avez tous trois ou quatre nombres sacrés (à un chiffre) que vous pouvez facilement trouver par vous-mêmes. Demandez, dans un moment de silence, et ils vous seront donnés. La majorité les connaît déjà au plus profond de leur cœur. Ces chiffres sont un signal lié à votre biologie personnel et ils agissent en accord avec les règles de la géométrie sacrée. Incorporez-les à un schéma de respirations profondes et superficielles et vous obtiendrez ainsi des instruments efficaces qui vous sont spécifiquement destinés. Vous avez ici un exemple de réalisation de vos pouvoirs innés. Si vous incorporez cet exercice, vous autorisez alors votre système vital à devenir partie intégrante du processus. Nous trouvons très humoristique que vous n’accordiez du pouvoir à quelque chose que si vous l’entourez de mysticisme. Si cela peut vous aider, alors incluez-y la bénédiction. Nous désirons souligner que ce n’est pas la cérémonie qui renferme le pouvoir, c’est plutôt qu’elle vous aide à vous connecter à votre propre pouvoir. 

L’ancrage émotionnel  est un domaine complètement inexploré. Tandis que vous progressez dans une vibration supérieure, vous commencez à remarquer des changements en rapport avec le temps. Votre perception du temps prend maintenant un sens nouveau. Un enracinement émotionnel inapproprié vous fera percevoir que le temps qui vous est imparti est insuffisant pour accomplir tout ce que vous avez à faire. Comprenez bien que ceci est illusoire et seulement un effet secondaire de la polarité sur le Terrain de Jeux. L’ancrage émotionnel sera examiné longuement lors de futurs sessions. Pour l’heure, il serait efficace de visualiser un cordon émanant de votre chakra racine, similaire au cordon d’argent, prolongement de votre énergie vitale, ce cordon a de grandes propriétés d’élasticité et de flexibilité. Il sert à arrimer votre corps émotionnel. Lorsque vous vous sentez déconnecté et flottant sur le plan émotionnel, tournez-vous vers l’intérieur de vous-mêmes et vérifier la position du cordon. Vos observations vous le montreront instable, à l’image d’un tuyau d’arrosage incontrôlé et dont l’eau jaillirait dans toutes les directions.

L’outil qu’il faut utiliser ici consiste à marquer un temps d’arrêt et à respirer. Après avoir demandé à la Terre la permission de vous relier, prenez ce cordon consciemment et insérez-le en elle. Ressentez la paix qui s’empare alors de tout votre être. Cette connexion avec la Terre Mère est un cadeau pour tous.

Même en voyage, ce cordon peut être utilisé pour ancrer votre corps émotionnel en toutes circonstances. Rappelez-vous simplement qu’il est là, puis mettez-vous à l’œuvre.

Vous êtes de retour dans la chambre obscure. D’autres se cognent à vous dans leur quête de la porte de sortie. Certains courent à travers la pièce comme saisis de peur. L’être humain que vous êtes ne demande qu’à se sentir à l’aise. Quand vous vous sentez bien, cela vous rappelle La Source.  Tout le monde mérite de se sentir bien et de se rappeler la Source. Ce sont les cristaux que vous avez placés sur votre sentier pour jalonner votre chemin, c’est la motivation qui se cache derrière chacune des actions de ceux qui vous entourent. Ne jugez pas.

Comprenez que le jugement est un effet de la polarité sur le Terrain de Jeux et qu’il n’est qu’illusion. Agissez ainsi et vous trouverez la clé de la porte qui mène à la Source. Il n’y a qu’une façon de trouver la porte dans la chambre obscure et d’éviter de se blesser les uns les autres. Donnez-vous la main.

Bénissez chacun de vos pas au fur et à mesure que vous avancez, peu importe de quelle manière vous le percevez. Ceci est un temps très spécial et vous êtes honorés au-delà de toute compréhension pour chaque pas que vous effectuez. Vous avez demandé à avancer et maintenant … les choses sérieuses ont commencé.

C’est avec énormément d’amour pour vous que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect, de prendre son les uns les autres et de jouer convenablement ensemble.

Le Groupe.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

LA LUMIERE AU BOUT DU TUNNEL

 

images (2)Ceci n’est pas non plus une image nouvelle, mais si j’apprécie le style aéré qui est pour vous agréable à lire, je ne suis là pour surprendre ni pour créer une œuvre littéraire, vous vous en doutez. Ce tunnel est long, si long qu’il ne se mesure pas en kilomètres, mais plutôt en siècles, en millénaires. Si long que l’on n’a commencé à en voir la fin que depuis moins de vingt années seulement. Si long que les êtres qui le parcourent ont fini par oublier qui ils sont, où ils vont. Une partie de ces êtres ne pourrait même plus dire si elle avance ou si elle recule.

Dans ces conditions, et pour briser la monotonie, l’ennui d’un voyage aussi prolongé et apparemment sans but, des êtres souvent venus de l’ombre ont inventé des distractions « pour aider à passer le temps », disent-ils. Si au moins on profitait des galeries placées ça et là pour aller contempler la Nature environnante, les arbres, les fleurs, les animaux, les étoles, tout ce qui fait la vrai Vie, pour communier avec elle, on arriverait à garder un peu d’humanité.

Mais si quelques-uns cherchent à présent ce contact, l’immense majorité dans les pays dits « civilisés » reste enfermée dans un tunnel et ne se pose même plus les questions existentielles qui suscitent des réponses salvatrices. Ils ont la télévision, la radio, les cinémas, des sons parfois très agressifs qu’ils appellent « musique », des restaurants où ils se nourrissent souvent mal de choses mortes ou adultérées. C’est vrai qu’il y a, mélangé à tout cela, quelques belles images, quelques notions utiles et des vérités, mais au milieu de tout un mélange de faux principes, fausses idées et techniques destinées à vous maintenir dans l’oubli de votre vraie identité, à vous garder bien loin de votre Etre Divin, soumis et disposés à vous laisser exploiter.

Vous ne me croirez peut-être pas si je vous dis qu’une grande partie des êtres qui circulent dans ce tunnel n’a même pas encore aperçu la Lumière qui est là, au bout, et qui marque la fin de ce simulacre de vie. Il serait temps qu’ils la voient, qu’ils se réveillent de leur longue léthargie, sans quoi ils vont se retrouver en pleine lumière, éblouis, déboussolés, incapables de trouver des repères et de voir les guides qui leur montrent le chemin. Il y en aura qui seront tentés de revenir en arrière, dans la sécurité de leurs habitudes, de leurs distractions fictives, de leur esclavage, y compris ceux qui se sont battus pour la liberté. Mais savaient-ils seulement tout ce que ce mot implique ? 

Ces dormeurs, ces êtres timorés qui préfèrent la misère connue et subie au long des siècles à un saut dans l’inconnu, comment faire pour les réveiller ?

Ils se trouvent jusque dans les rangs des Artisans de la Lumière, de ces êtres qui ont tant insisté pour s’incarner sur la Terre en ce moment et ont signé sans la moindre hésitation un contrat de mission pour cette vie. Il y a hélas ! encore quelques uns qui sommeillent.

La planète est déjà rentrée dans la 4è dimension et entre-temps ils lambinent encore, ils préfèrent à leur travail primordial le film que l’on donne ce soir à la télé, le dîner chez des amis, le match de football ou de rugby. Ils sont capables de veiller jusqu’à 3 ou 4 heures du matin pour assister en direct au Grand Prix de Formule 1 de tel ou tel pays, mais ils bouderont la réunion de leur groupe de méditation pour ne pas perdre une heure de sommeil ou parce qu’ils se sentent fatigués après un travail abrutissant. Ils savent pourtant que nous les remplissons d’énergie dès qu’ils viennent à nous.

Ceci n’est pas un blâme. Je ne les juge pas. De ce côté du voile ils sont inconditionnellement aimés et jamais jugés. Nous nous demandons néanmoins comment les arracher un instant à leurs préoccupations mondaines ou à leurs loisirs pour les amener à accomplir leur part de cette immense œuvre collective qu’est l’Ascension de la Terre et de l’humanité.

Les temps tels que vous les avez connus touchent à leur fin. Une nouvelle ère, une Nouvelle Terre sont sur le point de naître. Réveillez-vous et prenez part à cette naissance. Faites-le tout de suite, pas la semaine prochaine ou même demain. Bientôt il sera trop tard.  Il n’y a plus que quelques mètres avant le bout du tunnel. La Lumière est là, lueur d’espérance et de joie pour ceux qui sont éveillés, projecteur aveuglant pour ceux qui dorment encore. L’Amour vous rappelle. Votre Père/Mère/Créateur vous attend. Le feriez-vous attendre plus que le temps strictement nécessaire pour couvrir la petite distance qui vous sépare encore de lui ?

Puisque vous disposez du libre arbitre, malgré tout notre désir de vous secouer un peu pour que vos yeux s’ouvrent enfin, nous ne pouvons que dire, avec confiance en la générosité de vos cœurs, en la sagesse de vos âmes ! Que votre volonté soit faite.

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS – page 111

 

 

NOS PRIORITES : FAIRE – AVOIR – ETRE

 

images (2)Quand nous vous parlons de votre mission, vous pensez tout de suite à ce qu’il faut faire, car vous avez été élevés dans la conviction que seul le « faire » a de l’importance….

Pourtant, entre FAIRE – AVOIR – ETRE, dans les Nouvelles Energies, c’est ce dernier le plus important. Il est le seul qui ne disparaît pas, le seul que vous emporterez avec vous dans n’importe quelle dimension, sur n’importe quel plan où vous irez. Sur votre plan, et en mettant de côté ceux qui ne pensent qu’à avoir, à amasser des richesses matérielles en soumettant les plus faibles, qui semblent très puissants mais ne sont pas si nombreux, on vous a apprise puis des millénaires qu’il fallait « faire », travailler beaucoup, courir tout le temps du bureau, de l’usine ou du chantier vers la maison et vice-versa. Cela s’est accentué au point que, de nos jours, la plupart des êtres ont une vie inhumaine. Ils sont esclaves et ne s’en aperçoivent pas. Ou bien ils s’en rendent compte mais ignorent comment sortir de ce cercle infernal.

Je connais les hommes et les femmes qui, lorsqu’ils se trouvent inactifs pendant quelques instants, éprouvent une inquiétude, voire une sorte de remords, comme s’ils n’en avaient pas le droit.  Nous ne vous conseillons pas de quitter votre travail sur un coup de tête, de laisser votre famille mourir de faim, de rompre vos engagements. Mais de grâce, changez vos priorités, si vous comprenez, si votre cœur vous dit que, dans la trilogie ci-dessus, c’est ETRE le plus important.

Voyez-vous, l’AVOIR est le plus aléatoire. Il n’est même pas sûr qu’en quittant cette Terre vous le laisserez à vos proches. N’oubliez pas que vous vivez sur une planète en mutation.  Quant au FAIRE, il n’a d’importance que dans la mesure où il se compose d’expériences qui s’intégreront à votre Etre et l’enrichiront. Surtout si vous savez tirer les leçons de chacune de ces expériences. Faites donc ce que vous avez envie de faire, ce que votre Soi profond vous conseille. Honorez vos engagements humains. Guérissez si vous vous sentez guérisseurs, que ce soit des corps physiques ou des corps subtils. Apportez la bonne nouvelle de l’Ascension de la Terre et de l’Humanité au plus grand nombre, si vous êtes convaincus que telle est votre mission. Eclairez ceux qui sont dans l’ombre et l’incertitude. Occupez-vous d’enfants, de sinistrés, d’égarés ou de toute sorte d’êtres affaiblis et fragilisés, si cela vous donne satisfaction. Vous serez bénis pour cela.

Pourtant, n’oubliez jamais que ce qui compte avant tout est ce que vous ETES dans votre âme et dans votre cœur. Et que, même si vous ne pratiquez aucune action d’éclat, vous pouvez rayonner votre Lumière sur toute la Terre et plus loin encore, et vous serez également bénis. Ce message,  je l’avais donné à un canal il y a quelques mois déjà. Mais ce canal, étant relié aux Maîtres, s’entretenant avec nous depuis peu de temps, n’a pas osé le présenter à son groupe sous mon nom, pris par une de ces considérations inhérentes à votre 3ème dimension : que seuls les plus anciens ( ?) auraient le droit de transmettre les messages des Etres de Lumière. Alors il le passa à ses proches sous son propre nom.

Ceci aurait pu être pris pour de l’orgueil par quelqu’un situé sur le même plan que le cana. Cependant nous, sur notre plan, avons bien compris ses doutes et ses scrupules. Il ne s’agissait pas de se faire passer pour un sage, mais bien de ne pas attribuer à un Maître des propos qui pourraient, tout compte fait, venir de lui-même. Notre avantage dans ces cas c’est de voir les êtres tels qu’ils sont et non point tels que les jugent leurs semblables. Et voilà que ceci nous conduit  ouvrir une parenthèse destinée à ceux qui nous canalisent, surtout aux timides et aux néophytes. Le fait que nous ne fassions pas dire à un canal la moindre phrase avec laquelle son soi profond ne soit pas entièrement d’accord le porte souvent à croire qu’ils ne canalisent qu’eux-mêmes. Qu’ils se rassurent. Avec un peu de pratique, ils apprendront à reconnaître nos énergies et jusqu’à savoir d’emblée quel Maître ou Etre de Lumière les sollicite. Et s’il leur arrive de canaliser ‘seulement » leur soi supérieur, n’est-ce pas déjà merveilleux ? N’est-il pas, cet Etre de Lumière qui les habite, un sage et un ange ?

Le canal en question a fait du chemin depuis. Il a accepté de « désapprendre » la plupart de ses préjugés. Et comme « punition » pour cet excès d’humilité, il se voit aujourd’hui invité à rendre l’incident public, sans rien omettre. C’est ainsi que nous nous vengeons, nous, sur les Plans Célestes, en vous rendant votre estime de vous-mêmes.

J’avais dit à celle qui rédige ces lignes que le chemin qu’elle a mis 50 ans à parcourir, d’autres pourront maintenant le franchir en 5 ans, ou en 5 mois, peut-être en 5 jours, s’ils sont vraiment prêts. Elle avait compris à l’époque que je parlais des énergies cosmiques qui descendent sur la Terre à un rythme de plus en plus rapide. Plus tard, après réflexion, sa compréhension élevée à un autre niveau, elle saisit encore un deuxième sens à mes paroles. Car je voulais dire aussi que ceux qui se sont déjà éveillés ou s’éveillent en ce moment, de toute façon ceux qui s’intéressent à des œuvres comme celle-ci, sont des pionniers. Ils se sont enfoncés en pays inconnu, sur des terres semées d’embûches, afin d’ouvrir des routes, de jeter des ponts pour ceux qui vont suivre. Ils sont encore en train de déblayer, de construire pour que tous les autres humains puissent avancer cite et sans trop de peine. Et pour cela nous les appelons Artisans ou Travailleurs de la Lumière, parfois même Guerriers de la Lumière, bien que leur seule arme, leur épée, soit faite d’AMOUR.

Ne vous inquiétez pas si votre place dans la société humaine est effacée. L’important est que vous exécutiez les tâches qui vous sont dévolues, même les plus humbles, dans l’amour. Si vous balayez les rues, dites-vous qu’en le faisant en conscience, en sachant que vous contribuez ainsi à la propreté de votre ville ou de votre village, au bien-être et à la santé des citoyens, vous réalisez une œuvre de Lumière et vous êtes respectés et aimés.  Vous faites partie de ce groupe venu au monde pour guider les autres, sans tapage, sans haranguer les foules en étant simplement Lumière et en rayonnant cette Lumière autour de vous, en offrant ce que vous êtes au collectif de l’humanité. C’est cela qui vous rend aussi précieux aux yeux des Maîtres. Pas que vous soyez supérieurs au reste des humains. Non. Tout être est l’Enfant Divin et prendra un jour ou l’autre le chemin du retour vers son vrai Foyer.

Cependant, vous avez accepté cette mission, ce travail d’Amour que vous seuls pouvez réaliser. Vous êtes les relais du Ciel auprès de vos frères et sœurs. Vous êtes nos relais, et à travers vous nous pouvons œuvrer ce qui n’était pas le cas il ya seulement une centaine d’années de votre temps. Peu importe dans quelle enveloppe charnelle vous vous trouvez. Peu importe que votre entourage, ou même le monde entier, ne vous comprenne pas et ne vous aime pas. Les êtres n’aiment pas souvent ce qu’ils ne peuvent pas comprendre. L’univers tout entier vous aime, vous admire et vous respecte. N’est-ce pas suffisant ? Que demander de plus ?

J’espère que, dorénavant, vous vous aimerez davantage, vous rendrez grâce chaque jour à ce que vous êtes, à toutes les épreuves et soi-disant échecs de votre vie, de vos vies, puisque tout cela vous a conduits à ce moment où vous commencez à remplir votre mission. Vous êtes des Etres de Lumière enfermés dans un petit corps physique. Vous vous êtes ainsi limités par amour pour votre Père/Mère/Créateur, pour le Monde Divin, pour l’Humanité et pour la Terre. Je m’incline et tous les Maîtres Ascensionnés avec moi, devant l’Etre grandiose qui vit en vous, qui EST vous.

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

Le Champ Quantique de l’ADN : KRYEON

 
KRYEONChers Êtres Humains, Je suis Kryeon du Service magnétique

Ce champ quantique de l’ADN est celui qui a été un peu absent au cours de cette année 2013. La bienveillance même de votre ADN qui est connectée au plan maître, a été recalibrée. Parfois, elle est alignée avec le modèle et parfois elle ne l’est pas. Ceci explique les sentiments et imprévus que vous avez expérimentés. Voilà pourquoi il y a parfois une maladie surprise. Faisons la liste de certains des problèmes de recalibration de 2013.

La santé vient en premier. Dois-je m’étendre sur ce sujet ? Il y a eu plus d’âmes anciennes qui sont, comme vous dites, « tombées malades », en 2013. Ce fut, soudainement, comme une épidémie ésotérique de maladies. Vous êtes tout simplement en train de vous recalibrer, ni plus ni moins ! Les choses ne sont pas tout à fait alignées, pas tout à fait ce qu’elles semblent être, mais elles sont sur le point de l’être.

Bon, l’esprit ne fonctionne pas avec un calendrier. Lorsque le 1er janvier 2014 arrivera, n’allez pas vous imaginer que « tout baignera paisiblement dans l’huile ou que le tout sera simplement génial ». N’oubliez pas que chacun de vous est différent. Les chemins sont différents et les calibrations le sont aussi. Les solutions aux problèmes et les problèmes seront différents, mais, ce que je veux vous dire, c’est que les graines de la recalibration auront été plantées, en cette année 2013. 

 En 2014, elles commenceront à se développer. Lentement mais sûrement, ce champ de l’ADN qui est le vôtre, va revenir dans la calibration, mais il le fera avec un modèle différent de la nature Humaine – dite traditionnelle. Ce sera un modèle amélioré et fin prêt pour les choses qui seront au-delà de la vieille ou de l’ancienne énergie.

Nous avons dit que vous avez été en mode de survie ésotérique et nous avons même parlé des attributs à considérer. Ceux qui ne sont pas spécifiques à la survie. Nous parlions de la compassion, de la tolérance, de la tempérance, de la générosité, et de toutes ces choses qui ne sont pas incluses dans votre mode de survie actuel. Vous pourriez dire que c’est un « type différent de survie ». C’est une survie de compassion, du « être et permettre », du « vivre et laisser vivre ». C’est ce qui conduit à « la paix sur Terre ».

En outre, il y aura d’autres choses qui vont arriver, afin de soutenir la vie des Êtres Humains sur votre planète, même en dépit des esprits négatifs et apocalyptiques, ainsi qu’aux autres qui continuent à s’attendre au pire. Ces chers Êtres Humains auront ce qu’ils croient et pensent, puisque leur propre divinité intérieure ne permettra jamais qu’ils aient tort, car cette divinité aime d’une manière qui ne pose pas de conditions. Donc, ces âmes en incarnation vivront et apprendront « le pire ». Leur ADN agira et obéira au message envoyé par leur âme individuelle.

Avez-vous déjà rencontré un hypocondriaque ayant attiré, directement, dans ses cellules, toutes les maladies dont il avait peur ? Vous voyez, ça marche ! Une structure cellulaire bienveillante fera de son mieux pour suivre les instructions du « patron ». Alors, quelles sont vos instructions ? Que dites-vous au champ quantique autour de vous ? C’est le sujet suivant dont je veux parler.

La santé. Maintenant que vous savez ce qui se passe dans votre propre corps et qu’il est bienveillant, vous avez la possibilité de lui donner des instructions quantiques avec votre intuition. Je n’ai pas dit de le faire avec votre cerveau, n’est-ce pas ? Vous devez utiliser la pensée intuitive conceptuelle. Voyez-vous comme étant guéri ! Voyez-vous comme étant sortis de la maladie ou de l’anomalie. Vos instructions vont directement dans l’ADN réaligné avec des récepteurs beaucoup plus disposés et prêts à recevoir vos informations que vous ne l’avez jamais réalisé. Les guérisons peuvent être rapides, croyez-moi, et le pire est passé. Mais le réalignement et la facilitation des nouvelles énergies vont prendre un certain temps pour s’intégrer, alors donnez-leur du temps. Cependant, pour la plupart d’entre vous, le pire est passé.

La conscience. Vous avez été un peu largués, comme nous l’avons dit. L’année des pleines lunes est terminée. La conscience ne peut pas s’aligner au cœur de votre Être, lorsqu’il est souvent ou parfois absent. Les énergies poussent et tirent, puisqu’il est en train de se recalibrer. C’est ce qui a éloigné certains d’entre vous de l’Esprit, le saviez-vous ? Je sais qui est ici, je sais qui est en train d’écouter ou lire ce message. Certains ont été dépouillés de leur foi et dépouillés de leur amour propre, pour un Dieu quelconque, et ils sont devenus cyniques. Je sais qui est ici, et je sais qui est en train d’écouter ou lire ce message. C’est ce que fait la recalibration. Si vous ne faites confiance qu’à votre intelligence, alors rien ne va fonctionner. Votre intellect n’est pas connecté à votre sens inné !

Vous savez que la connexion à votre Soi-Supérieur, cette belle corde d’argent, n’est pas un produit de la synapse du cerveau. Vous saviez cela, n’est-ce pas ? Vous ne pouvez pas examiner intellectuellement la majesté du divin. Cela se fait avec le cœur, le sens inné et le corps émotionnel. Donc. Si vous équilibrez cela avec la partie intellectuelle de votre cerveau, vous aurez la maîtrise !

Je sais qui est ici. Combien d’entre vous ont essayé de s’accrocher à ce que vous aviez ? Vous rappelez-vous les sentiments que vous aviez lorsque vous méditiez dans l’énergie plus ancienne ? C’était une énergie « connue ». Qu’en est-il des connexions que vous aviez avec l’Esprit et qui vous faisaient sourire. Des choses qui vous procuraient un sentiment de bien-être intérieur, alors que maintenant, elles vous manquent ? Je sais qui est ici, et je sais qui est en train d’écouter ou lire ce message. Eh bien, laissez-moi vous dire quelque chose… Ça revient ! Mais il se peut que vous deviez vous brancher sur une autre fréquence pour l’avoir. Donc, soyez conscients de cela. Ne vous contentez pas de répéter les vieilles façons de faire. Essayez de nouvelles choses. Sentez le souffle de Dieu qui insuffle de la tranquillité en vous, en cet instant même. C’était le numéro deux – la conscience.

Le numéro trois est la synchronicité. Pour certains, elle a cessé de se produire. Vous en dépendez pour votre vie, mais ça n’arrive tout simplement pas. Maintenant, pour Yawee, c’est un peu différent. Je lui ai dit que l’année 2013 serait caractérisée par la synchronicité, pour lui. C’est parce qu’il est différent. Il a besoin de planter les graines qui vont éventuellement faire démarrer la croissance de ce que nous avons décrit comme étant la nouvelle frontière sur le continent Africain – il y a seulement une semaine. C’est quelque chose que nous disons depuis des années, et maintenant vous l’entendez finalement dans ce rassemblement, aujourd’hui. C’est le début, là où nous avons dit que cela arriverait. Donc Yawee contribue à faciliter la recalibration, au lieu d’y participer.

La synchronicité a été expliquée à plusieurs reprises, mais cela demande que vous soyez en phase avec votre soi intuitif et votre sens inné. Toutefois, la connexion bienveillante, selon un modèle sur lequel vous comptiez, au niveau de votre intuition, s’est réajustée en votre faveur, mais ce ne fut pas « chose facile ». Les choses qui devaient arriver, selon ce que vous espériez, ne se sont jamais réalisées. Cependant, celles que vous n’osiez espérer, se sont présentées dans le décor de votre vie. Êtes-vous en train de vous demander si vous faites bien les choses, si vous agissez comme il se doit ? Je sais qui est ici, je sais qui est en train d’écouter ou lire ce message. Ce changement est déjà en cours. Lentement mais sûrement, vous allez retrouver la synchronisation, parce que la connexion bienveillante avec la source modèle de votre ADN commence à s’aligner.

Vous commencez à recevoir un plus grand pourcentage d’activation de votre ADN, à titre d’Êtres Humains. Certains d’entre vous vont l’utiliser et d’autres ne le feront pas. Mais la totalité de l’humanité la reçoit, non pas seulement quelques-uns. Les Âmes Anciennes ont la sagesse de l’Akash. Elles ressentent et reconnaissent cette sagesse de l’Akash. Elles ont la sagesse des ancêtres qui savaient écouter les messages comme ceux-ci, afin de s’aligner et se recalibrer.

Attendez-vous à de bonnes choses ! [Note de JM - Nous pouvons être confiants, sans nécessairement passer pour un "rêveur en couleur", selon la conscience sociale contemporaine]. Lorsque je vous ai parlé de l’année 2013, il y a un an, m’avez-vous cru ? Si je vous dis que ça commence à aller mieux, me croirez-vous ? Est-ce que je vous ai dit que la vieille énergie avait la vie dure ? Elle va essayer de vous arrêter. Maintenant, je vous répète que, cette vieille énergie n’est pas une entité extérieure, prête à vous attraper. C’est tout simplement de l’énergie sombre qui fonctionne d’une certaine façon et qui fait l’équilibre avec la lumière. N’oubliez pas que vos médias ne rapportent que les dites « mauvaises nouvelles », puisque les « bonnes nouvelles » n’ont pas vraiment une bonne cote d’écoute. Alors, pourquoi vous laisser influencer par ces choses, puisque vous êtes maintenant conscients de l’autre côté équilibrant de la médaille.

[Note de JM – Attention ! Pour le paragraphe ci-haut, j'ai fait dire à Kryeon ce que je pense qu'il n'a pas osé dire. J'assume ce que j'écris et m'engage à en discuter directement avec Kryeon, lorsque je serai face-à-face avec lui, hum. hum ! N'allez surtout pas blâmer Nicolou, notre traductrice fidèle et impeccable Un adage populaire dit que "les gens heureux n'ont pas d'histoire" (pas d'histoire valable pour la cote d'écoute de nos médias actuels)].

Le numéro quatre est le JUGEMENT. Le jugement est-il bien ou mal ? Avez-vous déjà fait de mauvais choix ? Normalement, vous n’en faites pas. Pourtant, vous êtes là à vous battre la coulpe, parce que vous avez fait de prétendus « mauvais choix » ! Au fin fond de vous-mêmes, votre don ou sens inné, sait que ce n’est pas le cas. Comment pourriez-vous faire des mauvais choix en période d’apprentissage ? Pouvez-vous faire autre chose qu’apprendre et enrichir votre âme, d’expériences de vies en incarnation ? Oui, vous avez peut-être été en certains endroits ou créé des projets qui n’ont pas fonctionnés. Alors, si vous avez appris ce qu’il ne faut pas faire en de telles circonstances, avez-vous appris ou avez-vous fait une erreur de JUGEMENT ? Auriez-vous besoin d’un recalibrage ? Afin de cesser de vous JUGER ! C’est quoi au juste, le recalibrage, selon vous ?

Vous voyez, vous n’étiez pas alignés sur votre modèle ou sens inné du « sens commun ». Durant cette période de réalignement, votre jugement n’était pas vraiment ou toujours approprié. Je vous ai suggéré, il y a un an, de vous enfermer dans un placard, d’avoir quelqu’un pour vous passer de la nourriture sous la porte, de sorte que vous n’ayez pas à interagir avec la vie. (Rires de l’assistance). Bon, je fais de l’humour, mais vous voyez – avec les yeux de votre sens inné – ce que je veux dire, n’est-ce pas ?

Vous avez dû vaquer à vos occupations, prendre des décisions, ce que vous faites tout le temps, mais, au cours de cette année, vos décisions ont-elles été toujours bonnes ? Ne vous laissez pas abattre. Considérez l’an 2013 comme une année d’obscurité, si tel est votre choix. Vous vous êtes déplacés à travers un brouillard qui est en train de s’éclaircir. Au fur et à mesure que vous avancez, votre vision ou perception devient plus raffinée. Vous voyez beaucoup plus loin que le bout de votre nez, pour ainsi dire. Vous vous sentez mieux.

Vous allez sentir que ça va de mieux en mieux à bien des égards, chers Êtres Humains. La connexion, l’alignement – rien n’est mieux qu’un alignement complet de l’ADN avec le modèle de création.

L’ADN bienveillant, est-ce que tu réalises, Yawee, que tu es le premier à utiliser ce processus à cette échelle ? Est-ce que tu réalises, Yawee, ce que tu peux faire, à partir de maintenant, grâce à la connaissance de ces choses ? Le « va là-bas et restes-y » n’est que le début. Essaie quelque chose d’encore plus brillant et sois surpris ! L’ensemble du champ quantique de l’ADN sait qui tu es et ce que tu fais. Avec la permission de l’Être Humain tout entier, cela va fonctionner. Cela va fonctionner.

Enfin, il y a la peur. Vous êtes des Âmes anciennes, et vous continuez à dire : « Eh bien, je n’ai réellement peur de rien ! » Oh, oui, vous avez peur ! J’ai utilisé le terme auparavant et il vient du cerveau de mon partenaire. S’il vous plaît pardonnez-moi si ce n’est pas si drôle que ça, mais 2013 a été l’année de « Et que dirais-tu d’un peu de feu, épouvantail ? » (réplique de la sorcière s’adressant à l’épouvantail dans le film « le Magicien d’Oz »).

Le déséquilibre peut détruire tout ce que vous êtes et vous faire peur de perdre l’essentiel. Il suffit de peu de choses pour vous faire douter de votre spiritualité, n’est-ce pas ? Est-ce que je fais comme il faut ? Esprit, est-ce que je fais comme il faut ? Cela ne devrait pas se produire. Qu’ai-je fait de mal ? Est-ce que je fais bien ? Pourquoi les choses vont-elles si mal ? Très chers, je suis ici pour vous dire que rien n’est allé mal. Tout est comme ça devrait être, Artisans de Lumière, parce que vous êtes en train de vous recalibrer. Comprenez-vous cela ?

Quatre-vingt-dix pour cent des Êtres Humains de la planète se contentent d’être, tout simplement. Ces personnes se sentent bien, et rien d’étrange ne se passe, selon leurs vérités individuelles. C’est parce qu’elles ne sont pas en contact avec ce que ressentent les âmes anciennes. Elles pourraient avoir le libre arbitre et le libre choix, mais elles ne sont pas intéressées. Vous l’êtes. C’est parce que vous avez accepté de vous recalibrer. Que dites-vous de cela ?

Je veux que chaque Être Humain qui lit et écoute ce message, en cet instant, reçoive ce cadeau que nous poussons vers vous. Nous le faisons d’une manière quantique, et je vais vous demander de laisser partir la peur ! C’est une vieille énergie de tigre de papier qui dit que si des choses semblent différentes, alors c’est que quelque chose ne va pas. Mais ce n’est pas la vérité. Vous faites tout bien, tout bien ! Dans ce processus, la raison pour laquelle vous êtes ici, pourquoi vous faites ce que vous faites, va vous apparaître. Pourquoi vous ? Pourquoi maintenant ? Se pourrait-il que cela ait toujours été le plan maitre ?

Déposez cette fausse peur ! Ne laissez pas les circonstances d’une année de recalibration vous entraîner à perdre votre foi. Tendez votre main, si vous le souhaitez, et attrapez celle du Soi-Supérieur dès maintenant. Ne lâchez pas. Parce que le Soi-Supérieur vous offre ceci. Il est temps d’en finir avec cette absurdité de recalibration, avec le fait de se sentir bizarre et pas comme d’habitude, malade ou de ne pas savoir ce qui ne va pas avec vous. Il est temps d’en finir avec ces doutes, au sujet de qui vous êtes ou d’essayer de comprendre pourquoi vous avez un drôle de jugement et une synchronicité inexistante.

Nous avons été avec vous tout le temps et nous avons dit que ça venait. Mais quand vous l’avez, vous ne savez pas pourquoi et beaucoup deviennent craintifs. Il est temps de laisser tomber la peur. Les choses vont commencer à s’aligner et quand elles vont le faire, la synchronicité que vous espérez va commencer à clignoter et à s’installer. Certains d’entre vous auront une plus grande synchronicité que vous n’auriez jamais imaginée, et ça commencera en 2013. Vous commencerez à comprendre pourquoi certaines choses se sont passées de la façon dont elles l’ont fait.

Chères Âmes Anciennes. Vous êtes les précurseurs et l’espoir de la galaxie. Depuis toutes ces années où j’ai été avec vous, jouant le rôle de messager, ce message est l’un des plus importants. L’avez-vous réalisé ? Au début de ces années, le fait que vous traversiez le pont était seulement un espoir – ce changement de la précession des équinoxes – seulement un espoir. Mais ensuite, vous l’avez fermement traversé ce pont, et maintenant le travail commence. Après l’an 2013, votre objectif sera de commencer la synchronisation avec vous-mêmes, avec « QUI et CE » que vous Êtes vraiment.

« Kryeon, pourquoi avons-nous dû vivre toutes ces expériences, au cours de ces années ? » Voilà pourquoi l’on vous surnomme « Phares de Lumière », chers Êtres Humains ! Vous avez parfois accompli des « tâches de titan », si vous me permettez cette expression.

Nous sommes sur le point de quitter. Mon futur message vous sera livré en l’an 2014, selon la notion de votre temps linéaire. L’année 2014 représente une « année sept », [2+0+1+4] en termes de numérologie, une année de la divinité. Laissez germer les graines que vous avez semées, suite à vos problèmes de santé, de conscience, de manque de jugement et de peur. Elles sont, belles et bien, enfouies dans la terre ! Ensuite, arrosez-les avec compassion. Leur croissance sera ce que vous avez toujours voulu. La beauté et la suprématie vont commencer à fleurir.

Que la Terre porte le fruit de votre dur labeur, et que cela crée enfin le tournant de la « Paix sur Terre ! Permettez que la compassion règne en VOUS, chers Êtres Humains. Tenez-vous bien droits, la tête haute, car vous l’avez fait. Vous l’avez « mérité » !

Et c’est ainsi.

Kryeon

************************************
Extrait de L’ENTRÉE DANS L’ANNÉE 2014 -  channeling du 15 décembre 2013 paru sur
http://www.kryon.com/CHAN%202013/k_channel13_LAGUNA.html - Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Cette interprétation et traduction nous est gracieusement offerte par Nicolou du Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Les enseignements de Maitreya

 

images (7)Ceux qui ont lu les autres livres de Benjamin Creme et ceux qui ont assisté à ses conférences savent que son thème central est la réapparition dans notre monde de l’Instructeur du monde, le Seigneur Maitreya, et d’un groupe d’hommes eux aussi parvenus à la perfection, les Maîtres de Sagesse. Cet être de lumière attendu par toutes les grandes religions est l’Enseignant de toute l’humanité ; il nous indique la voie de la vérité, celle qui amènera les hommes à briser les chaînes du conditionnement dont nous sommes esclaves.

Les trois principes centraux de ses enseignements sont l’honnêteté mentale, la sincérité de cœur et le détachement. L’honnêteté mentale est nécessaire afin qu’il n’y ait pas de décalage entre ce que nous pensons, ce que nous disons et ce que nous faisons, que nos pensées, paroles et actions ne soient pas en conflit, mais cohérents. La sincérité de cœur signifie simplement que l’on doit être soi-même. Combien de fois nos paroles et nos actions ne sont-elles pas colorées par le fait que nous désirons faire bonne impression ou que nous recherchons une faveur, d’une manière ou d’une autre ? « Voilà le manque de sincérité dans lequel vivent la plupart des gens,écrit B. Creme. Combien de personnes sont-elles réellement, totalement, entièrement elles-mêmes ? » (p. 76) Enfin, le détachement. Dans quelle mesure nous préoccupons-nous ou non de la façon dont les autres nous voient, de ce que les autres pensent ou disent de nous, de la question de savoir s’ils nous aiment ou non, et ainsi de suite ? Si nous sommes vraiment détachés, nous ne serons pas conditionnés, et ne serons pas touchés par les conséquences du conditionnement des autres ou du monde en général.

Ces idées sont « simples en essence », comme le dit B. Creme, mais elles exigent néanmoins effort et discipline pour être mises en pratique. Elles constituent aussi la voie par excellence pour suivre son chemin entre les paires d’opposés, trouver un équilibre créatif entre les impulsions de l’âme et l’attraction de la matière, dont nous sommes tous victimes. La pratique persistante de ces principes permet également de déblayer la voie devant l’intuition, cette faculté de l’âme, pour qu’elle ait beaucoup moins d’obstacles à surmonter dans son fonctionnement.

A l’heure actuelle, l’humanité est spirituellement fragmentée. Le fonctionnement du mental conscient est entravé par des impulsions, des positions de principe non analysées et des conflits non résolus provenant du subconscient suite à des conditionnements ou à des expériences incorrectement conduites. En conséquence de quoi, chez la plupart des gens, le corps astral, aussi appelé corps sensible ou émotionnel, qui devrait être aussi calme que la surface d’un étang immobile pour refléter les perceptions provenant des aspects supérieurs de notre conscience (Bouddhi, ou conscience de l’âme) ressemble plus souvent aux eaux d’une mer agitée en hiver. Cette condition peut être améliorée par la méditation, l’auto-hypnose ou d’autres formes de pratiques spirituelles. A mesure que les enseignements de Maitreya s’ancreront dans le monde, et que les pratiques spirituelles contemplatives se répandront, « à terme, la pensée, le mental rationnel, l’ordinateur, tombera au-dessous du seuil de la conscience [où se trouve aujourd'hui le subconscient], et nous saisirons les choses immédiatement par intuition et connaîtrons la réponse sans réfléchir. Nous saurons, parce que nous saurons, parce que nous saurons. » (p.137)

Pouvez-vous imaginer un monde où « nous saurons, parce que nous saurons, parce que nous saurons » ? Un monde dans lequel nous n’analyserons pas chaque décision d’un point de vue stratégique, parce que nous n’aurons pas de désir de résultat préétabli, quelles que puissent être les retombées sur les autres ou sur la planète, un monde où nous comprendrons que ce qui est vraiment bon est ce qui est bon pour tout le monde ?

Tel est le monde décrit par Benjamin Creme dans ce qui est pour moi l’un des passages les plus émouvants du livre : « Nous sommes tous en quête d’équilibre. Nous cherchons l’unité, l’équilibre, quelle que soit la manière dont nous le définissons. C’est ce qui nous permet d’être créatifs et heureux. […] Nous n’avons pas de mots pour exprimer ce que nous verrons et connaîtrons alors. Nous n’avons pas le vocabulaire pour décrire les qualités de cette civilisation. Ni pour exprimer les sentiments, les relations qui existeront entre tous les hommes, lorsque ceux-ci se considéreront et se sentiront frères et sœurs d’une même famille, d’une même planète. Cela ramènera les hommes à l’expérience de l’enfance. La maison était la maison. C’étaient vos frères et sœurs qui vous maintenaient sur le droit chemin. Ainsi en sera-t-il. » (p.45) Ainsi les enseignements de Maitreya, qui sont si profonds et dont l’importance nous touche jusqu’au cœur, transformeront-ils complètement, petit à petit, la conscience de l’humanité.

L’illusion

La dernière partie du livre, L’illusion, confère une autre dimension aux informations présentées dans les deux premières. Dans ce qui constituera peut-être une révélation pour certains lecteurs, Benjamin Creme explique que l’illusion est en fait un phénomène qui touche l’âme. Il est lié à la qualité et, encore une fois, au conditionnement des véhicules – mental, astral, physique – que la personnalité fournit à l’âme à tout moment. « Nous fournissons à l’âme un accès vers l’extérieur, mais si nous n’avons pas l’équipement qui convient, l’âme ne peut voir. […] Nous voyons le monde, notre mental enregistre toutes les idées, les formes-pensées, les idéologies, les différents points de vue, et nous essayons d’y trouver un sens. Si ces idées et idéologies nous attirent, nous nous y attachons […] et remplissons ainsi notre mental d’illusions. Nous nous comportons de telle façon qu’il est impossible pour l’âme de voir clairement, véritablement, sans entraves, à quoi ressemble réellement le monde. » (pp. 161-162)

Cela nous mène à un paradoxe auquel nous devons, un jour ou l’autre, faire face : comment l’âme peut-elle stimuler l’utilisation de l’intuition par la personnalité, si cette dernière, au travers de son appareil mental, a présenté à l’âme une vision du monde chargée de préjugés, d’idées toutes faites ou d’illusions ? Comme c’est déjà le cas avec le conditionnement, toutes ces illusions auxquelles nous tenons tant génèrent une immense disharmonie dans le monde.

Mais B. Creme déclare : « On pourrait croire que l’illusion existe et qu’on ne peut y mettre un terme. Mais en fait on échange une chose contre une autre. On échange l’illusion contre l’intuition. L’intuition, lorsqu’elle est utilisée, fait le ménage. C’est comme un balai qui débarrasse des toiles d’araignées. Tout ce qui entrave l’expérience de la réalité est clarifié et balayé, et on sait. Lorsqu’on sait à partir de l’intuition, il n’existe plus de place pour la moindre illusion. Elle ne se manifeste pas. » (p. 186). Les techniques qui facilitent le développement de l’intuition sont les principes d’honnêteté mentale, de sincérité de cœur et de détachement, en même temps qu’une pratique spirituelle comme la méditation (spécialement la méditation de transmission) et le service de l’humanité dans l’altruisme.

L’épée de clivage

Au niveau planétaire, il existe une force puissante permettant de dissiper le mirage (l’illusion sur le plan émotionnel), le conditionnement et l’illusion. Jésus en a parlé, dans un passage souvent mal compris de la Bible : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Je suis venu dresser l’homme contre l’homme, le frère contre le frère, et le père contre le fils. » Cette « épée » est l’épée de clivage, qui est une représentation symbolique de l’énergie d’amour. Elle est « brandie » ou libérée dans le monde avec une puissance formidable par Maitreya. « L’énergie elle-même est purement impersonnelle, elle n’est ni bonne ni mauvaise » – elle stimule tout le monde de la même manière – « les bons et les méchants, les altruistes et les égoïstes, les généreux et les cupides etc. » (p. 128) L’effet de cet afflux d’énergie est qu’il met tout en pleine lumière et expose la réalité de la vie sur la Terre dans une clarté crue et irréfutable. Ainsi obligée de constater les effets de sa conduite, l’humanité est appelée, sans se laisser aveugler par le brouillard de l’illusion, à prendre une décision critique quant à son avenir – partager équitablement les ressources du monde pour vivre en paix, dans la fraternité et la vraie justice, ou, selon les paroles de Maitreya, « connaître l’anéantissement ». Maitreya est certain que nous ferons le bon choix.

L’Art de Vivre met en avant la possibilité d’une forme de vie totalement différente, d’un nouvel éclat dans notre approche de la vie, nous permettant d’utiliser pleinement le potentiel créatif de chaque jour. Il nous donne du même coup un aperçu de ce que c’est qu’être un Maître : lumière, dessein, puissance, grâce, raffinement, qui font de la vie d’instant en instant une œuvre d’art extraordinaire. Pour nous, le voyage continue, avec l’indispensable discipline qui, même si elle est difficile à certains moments, vaut pourtant la peine. Tel est le processus par lequel nous évoluons et dont, par le simple fait de notre existence sur cette planète, nous sommes, chacun à notre façon, les artisans.

Il y a bien d’autres passages, bien d’autres visions à savourer dans ce livre. Lui-même peintre connu de longue date, B. Creme nous propose une description délicieuse du processus artistique : « Tout peintre, tout compositeur recherche l’harmonie. […] Il ne considère son travail comme terminé qu’une fois qu’il est parvenu à un sentiment d’achèvement. Comment sait-il que son œuvre est finie ? […] C’est lui qui décide quand arrêter. Il sait quand le moment est venu. C’est lorsque l’œuvre créée obéit sous toutes ses facettes aux lois qui permettent à l’art d’exister et de s’exprimer, et ce, par sa vie-même et ses vibrations. » (pp. 27-28)

Il est difficile d’imaginer qu’un ouvrage de 200 pages puisse être aussi riche et aussi chargé de sens. Cette capacité de Benjamin Creme à expliquer parfaitement des idées complexes, à clarifier et à élucider des concepts profonds avec une précision absolue, sans porter atteinte à leur essence, se retrouve dans tous ses livres. Pour ceux qui désirent comprendre quelques-uns des aspects les plus subtils du sens de la vie sur cette planète, ce petit livre ne saurait être trop recommandé.

Devenir conscient de la Merkabah

 

images (2)On ne peut devenir conscient par des moyens quelconques de ce qui est éternel et qui existe sur une autre dimension. Aucune répétition de techniques mécaniques en vue d’élever le niveau vibratoire d’une personne ordinaire ne peut atteindre la Surnature. Il n’est pas nécessaire d’être très éclairé pour comprendre qu’il y a des lois universelles qui protègent les valeurs sacrées de toute profanation. Aujourd’hui, l’être humain est d’une arrogance si démesurée qu’il estime qu’il est en  droit de tout savoir sans rien payer (de sa personne).

Donc, on ne devient pas conscient de la Merkabah en méditant sur notre divin nombril ou en récitant des mantrams en sanskrit ou en hébreu. Le vaisseau spirituel qui est enlisé dans notre dimension ne reconnaît pas nos codes car il est programmé dans un langage inviolable. Il faut d’abord réparer la rupture causée par l’accident originel.

N’est-il pas logique de remettre d’abord en état un véhicule accidenté avant d’essayer de le faire redémarrer ? Il y a un effort à fournir, et en l’occurrence, c’est l’égo qui doit se sacrifier.

Nombre de chercheurs de vérité s’enferment dans des systèmes cristallisés alors qu’ils ont au départ le désir sincère d’atteindre la libération. Innombrables sont les appelés mais où sont les élus ? Ce problème provient de la difficulté pour l’être humain, conditionné par les systèmes de pensée, de se représenter de manière simple le but de la vie. Il  a étudié les doctrines spirituelles et parfois il a pratiqué des techniques en vue d’un certain résultat, mais on ne lui a pas fourni les bonnes informations sur sa véritable nature. Alors, il a erré et s’est mille fois perdu dans la jungle des idées et des théories. Pourquoi cette quête sans fin ?

Il faut que l’être soit prêt à recevoir l’information ultime. Cette préparation exige beaucoup d’efforts, antérieurement accomplis, et ces expériences souvent pénibles ont rendu le coeur-conscience réceptif à des rayonnements universels plus subtils. Le système de la Merkabah est ainsi touché, à travers l’ouverture de notre coeur, et rien ni personne ne peut forcer ce processus.

Il faut savoir que l’univers est un corps électromagnétique multidimensionnel où tout ce qui existe est relié. Toutefois, il y a des zones déconnectées du cœur central où l’énergie divine ne peut plus pénétrer à cause du taux vibratoire trop ralenti. Le contact est si ténu avec ces zones rejetées en périphérie de la lumière centrale qu’on pourrait croire que ces zones n’ont simplement pas de réalité. C’est pourquoi l’attention des êtres divins n’est pas attirée par ces mondes tombés, tout comme nous ne sommes pas très intéressés par la vie des paramécies ou d’autres espèces microscopiques.  Or, nous ne sommes pas des paramécies, mais nous disposons heureusement d’un organe émetteur psychique qui peut envoyer des messages à travers l’espace. C’est à la suite d’une accumulation considérable de SOS émis à partir de la détresse de millions de cœurs qui ont prié pour un secours pendant des millions d’années que notre problème a été pris en compte. Mais il ne faudrait pas trop s’imaginer que nous sommes la cible d’une attention particulière car rien dans notre comportement bestial, primitif et égocentrique n’attire la sympathie des races angéliques, ni même des civilisations plus évoluées. Toutefois, des êtres de compassion ont capté notre appel et un plan de salut a été mis en place pour nous aider, pour autant que le karma l’autorise.

L’accumulation de nos signaux de détresse et de nos soupirs de douleur a formé une constellation, une nuée électromagnétique, à partir de laquelle il est possible à de grandes intelligences cosmiques d’émettre un signal en retour. Ce signal est la force en réaction à notre propre appel. Il ne peut pas être plus intense ou plus faible que l’émission d’origine, au vu de la précision des lois universelles.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le salut et la rédemption. Nous en sommes les artisans. Il est hors de question qu’un « sauveur » vienne nous tirer miraculeusement d’affaire, car on peut seulement nous renvoyer la charge de compassion contenue dans l’appel que nous avons émis. Cela signifie qu’aucun salut de type messianique n’aura lieu sur cette planète. Si un tel évènement se produisait selon les apparences visibles, il s’agirait d’un intervention politique pour nous subjuguer, en complète violation des lois universelles. Le salut doit émaner de nous.

C’est pourquoi, malgré les promesses vaines des religions pour nous faire mijoter dans l’espérance tout en nous tenant ainsi sous contrôle, il n’y a pas de rédemption miracle. Ce que les hommes appellent Christ (ou grand avatar) est la réponse compatissante en retour de notre signal de détresse. Ce grand esprit collectif a pris la charge de stimuler et de structurer notre auto libération en venant sur terre à de nombreuses reprises depuis le fond des  temps, sous des noms de dieux divers, pour y confirmer et sceller la force de libération que nous avons nous-mêmes engendré.

On prétend que la constellation où nos prières se seraient accumulées est celle des Pléiades d’où l’activité constatée dans cette zone céleste comme en témoignent certains mythes antiques.

La porte des Pléiades pourrait être le chemin par lequel nous sommes arrivés jusqu’ici, mais il faut se représenter ces choses de manière intérieure car les Pléiades astronomiques ne sont qu’une illusion d’optique à partir de notre point d’observation et de conscience matérielle actuelle.

La Bible mentionne les Pléiades comme les mondes EDENIQUES de KIMAH (Livre de Job/ version hébraïque) et la mythologie grecque les appelle les Sept Sœurs. La principale étoile de cet amas d’astres dans la constellation du Taureau est Alcyone qui est mille fois plus brillant que notre soleil. On prétend également que nombre d’entités incarnées sur la terre en proviennent, et qu’ils sont par conséquent des humains-pléiadiens. Ils se distinguent par l’originalité de leurs travaux au service de l’humanité car ils ne sont là que pour faire avancer l’œuvre de délivrance.

Il y aurait beaucoup à dire sur les mythes autour des Pléiades dans les cultures anciennes.

Il faut s’ouvrir à la merveilleuse dispensation salvatrice que nous avons appelé de nos vœux et qu’il faudra finaliser concrètement, au lieu d’en rester à des rêveries spirituelles. Cette réalisation implique de prendre conscience de ce que nous sommes, non à la manière orientale qui parle du Soi évanescent, mais en intégrant la réalité de la Merkabah qui a été ignorée des enseignements spirituels aujourd’hui obsolétes. Il faut donc d’abord se débarrasser des idées fausses.

Comment s’ouvrir à la conscience de la Merkabah mutidimensionnelle ? Peut-on étudier la technologie sacrée du vaisseau céleste comme on étudierait une science physique ? Si les méditations planantes et les techniques ésotériques ne servent plus à grand chose, que peut-on faire pour s’élever ?

Les grands instructeurs spirituels du 20 ° siècle l’ont clairement affirmé : il faut une mutation radicale, une conversion absolue de notre vie intérieure. Sinon, nous continuons à tourner dans la cage de l’évolution qui revient au point de départ, un cycle après l’autre.

Pour les êtres qui n’ont pas encore effectué les protocoles préliminaires d’une reconnection avec la source d’information universelle, le programme interne de l’atome germe du cœur n’est pas encore assez sensible aux influx qui lui parviennent depuis l’espace de l’univers interne. Sa conscience demeure attachée à la représentation spatio-temporelle extérieure.

Il est probable que ce que nous racontons ici lui paraisse déraisonnable ou incompréhensible. S’il est un chercheur de vérité sérieux, il a déjà enregistré les données de la spiritualité conventionnelle qui parle de « s’unir au soi supérieur » ou un discours similaire. Or, cette phraséologie floue dissimule un grave malentendu. Il faut toujours se dire que ce qui est enseigné à haute voix sur les places publiques ne peut pas être la vérité. C’est au mieux une approche.

En ce monde, « la vérité n’a pas de pierre où reposer sa tête ». La connaissance de la Merkabah est un secret ultime qui n’était révélé qu’aux initiés s’étant préparé au « Retour vers le Père », ce qui signifie, que ce mystère ne s’ouvrait que pour ceux qui avaient accompli la mutation de conscience qui permet de se relier au champ électromagnétique de la Surnature. Cette conversion énergétique est sous jacente dans les conseils de la sagesse traditionnelle, du point de vue moral et psychologique, mais cette sagesse est adaptée à l’égo qui y voit un tremplin pour son propre développement. Il n’y a rien de mal à cela. Ce développement peut mener jusqu’au contact avec le soi disant « moi supérieur » qui est le surmoi subconscient, que les enseignements orientaux décadents de « l’âge noir » confondent avec le véritable Soi divin. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la « réalisation du soi » qu’on propose en pochette surprise, généralement à l’appui d’une discipline de méditation yoguique ou védantique. La plupart des gourous indiens et asiatiques sont sur cette voie, chacun  selon son niveau et sa sincérité. Mais la sincérité n’est pas la vérité. Ne vous attendez pas à ce que ces maîtres vous montrent comment devenir conscient de la Merkabah car ils n’ont pas connaissance de la réalité structurelle du vaisseau de l’âme. Ils peuvent au mieux interpréter cette idée selon les connaissances du yoga ésotérique au sujet des corps subtils. C’est pourquoi le new age a confondu le corps causal qui est l’enveloppe aurale bien connue des théosophes occultistes, avec la Merkabah.

La merkabah immortelle n’est pas soumise au processus d’évolution dans le temps. On ne peut donc pas la « développer » à force de visualisations. Elle n’est pas sur notre dimension, et on ne peut donc pas la contacter par des techniques aussi ésotériques soient-elles. Il faut apprendre la méditation attentive.

Par contre, l’esprit peut s’éveiller à la conscience de la Merkabah lorsque le cœur reçoit de l’intérieur des informations en réponse à son désir de délivrance. Ces informations de nature électromagnétiques subtiles reprogramment le système actuellement en panne. Il faut pour cela que l’avidité égocentrique ait fait place à un attitude nouvelle, de réelle ouverture, de bonté, et de détachement des ancrages lourds de l’existence incarnée. Il n’y a rien à accumuler mais il faut plutôt s’alléger de tout le superflu. Sur ce chemin, tout ce qui n’est pas strictement nécessaire au voyage est un fardeau inutile qui doit être déposé – c’est le lâcher prise. En cela, la sagesse traditionnelle dit vrai. La simplification de l’existence pratique, la mise en veilleuse du cinéma émotionnel et psychologique, et surtout l’intensification constante du désir de Retour, forment la base de ce qu’il faut accomplir.

De nombreux chercheurs sont bien orientés, mais ils manquent encore de confiance. Ce doute provient de l’ignorance de la réalité de la Merkabah individuelle. Savoir, au moins théoriquement, que le vaisseau de notre âme attend qu’un conducteur en reprenne les commandes, c’est se reconnecter avec le programme de notre système. Ce n’est certes pas encore l’accomplissement, mais cela en constitue le stimulant à l’allumage, c’est à dire le désir de partir en voyage vers la source de l’univers. Sur cette base, il est bien plus facile de comprendre la nécessité d’une mutation et d’intégrer les données nécessaires à une transmutation de notre organisme jusqu’à l’état que les hermétistes ont nommé « le corps de gloire ». Cette transmutation de l’organisme mortel en un double immortel peut prendre du temps, mais le commencement est déjà un accomplissement.

Lorsqu’un nouveau corps de pure essence énergétique est engendré sur le canevas de notre forme physique atomique, alors, la Merkabah va disposer d’un conducteur à sa mesure, capable de s’élancer vers les dimensions de l’univers interne dans une grande liberté de mouvement. C’est pourquoi ceux qui parlent de « mutation de conscience » devraient concevoir à quoi cette mutation doit aboutir concrètement. Il faut un programme clair et précis pour un résultat en concordance.

Le but de la vie est d’accomplir le voyage de retour vers les dimensions intérieures de l’univers absolu. Pour cela il faut un véhicule : nous l’a         vons déjà, c’est le vaisseau Merkabah, ainsi nommé traditionnellement d’après la science secrète des sumériens dont la civilisation connue sur notre dimension terrestre fut une porte de retour vers l’origine. Sumer est la base spirituelle interdimensionnelle reliée aux Pléiades, les mondes édéniques d’où afflue l’énergie divine féminine de la « mère » qui veut restaurer son enfant dans sa condition d’homme-dieu. (l’aide est prodigué par l’aspect « maternel » du divin en réponse à l’appel de l’enfant perdu)

La Merkabah aurait donc sa source énergétique dans les Pléiades. Lorsque le vaisseau se réanime, toutes les constellations s’illuminent aux yeux de l’âme sur la voûte du ciel intérieur de la Merkabah. La tradition fixe le nombre de constellations majeures à douze en raison de la structure du cercle des douze foyers stellaires internes. L’astrologie n’est donc qu’une projection extérieure, mais dans le futur la science des astres redeviendra une astrosophie intérieure.

« Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu » (Livre de l’Apocalypse). Cette parole exprime l’idée que notre ordre ancien devra laisser le champ à l’ordre universel. Il est donc vain de poursuivre un idéal terrestre déconnecté de notre origine, car cette planète n’a pas d’enregistrement sur les tables de l’éternité. Il faudra en partir un jour.

Lorsque les « prophètes modernes » nous incitent à prier et à nous unir pour « sauver le monde », il s’agit d’une diversion puérile, car ce n’est pas le monde mortel qui doit être sauvé. La terre (notre corps provisoire) passera et les cieux (les cycles) passeront.

La terre sacrée c’est notre corps spirituel dont notre conscience est le firmament intérieur qui est comme la coupole du vaisseau merkabah. Les anciens hindous ont nommé ce ciel intérieur « Lipika ». La Lipika est la voûte céleste intérieure par laquelle le conducteur de la Merkabah s’oriente à travers les dimensions de l’univers. Lorsque nous regardons le ciel par une nuit étoilée, c’est l’apparence projetée au dehors de notre ciel interne que nous contemplons. Ce ciel est l’image extérieure de la Lipika étoilée. Chaque point lumineux est un foyer magnétique qui diffuse un certain type d’information énergétique. Lorsque l’être s’engage dans le retour vers les univers multidimensionnels de l’univers interne, il peut régler sa marche en direction de ces foyers lumineux – univers inconnus qu’il est libre d’explorer. Imaginer cette liberté spirituelle totale c’est réaliser également la nature tragique de notre emprisonnement dans la dimension formelle. Pour ceux qui sont issus de la racine de la « volonté de Caïn », l’aspiration au grand large se manifeste par un désir irrépressible d’inventer des moyens d’évasion en relation avec l’expérimentation la plus téméraire. A l’opposé, pour les âmes qui sont de la racine de la « lumière d’Abel », cette aspiration prend une forme religieuse et dévotionnelle en relation avec la magie de la lumière comme on le voit dans l’engouement actuel pour les apparitions astrales lumineuses.

S’ils veulent retrouver la science et la puissance (Caïn) et la lumière paradisiaque (Abel), les deux types humains doivent apprendre à réanimer la Merkabah.

Sinon, la connaissance mentale de l’un est aussi vaine que l’amour sentimental de l’autre.

La technologie sacrée de la Merkabah repose sur des processus électromagnétiques très complexes dont nous n’avons aucune compréhension dans l’état actuel des découvertes et des rares révélations sérieuses. Il faudrait observer le système à partir d’une clairvoyance supérieure, tenant à la fois de la rigueur du physicien et de l’intuition du mystique. Certains disposent de ces qualités mentales et spirituelles, mais il leur manque le pouvoir de clairvoyance adéquat, qui, on l’aura compris, n’est pas du même registre que la clairvoyance occulte, ni de l’ordre de la lecture akashique. De ce fait, parce que nous manquons d’informations « scientifiques » sur la Merkabah, des explorateurs de sensibilité médiumnique s’autorisent à appeler Merkabah ce qui n’a aucun rapport avec le vaisseau divin.

Les gens qui rejoignent les groupes de méditation « merkabaresque », en reviennent inévitablement déçus.

La Bible dit : « Mon peuple se perd par manque de connaissance véritable, la connaissance du Salut ». Mais qui se préoccupe des avertissements bibliques « vieillots » dans notre société de consommation et de zapping ? Pourtant si le candidat à l’initiation de la « Merkabah new age » prenait seulement la précaution de lire – ne serait-ce qu’en français -  la « vision du Char » dans le Livre d’Ezéchiel, il réaliserait que les marchands de Merkabah en solde sont loin du compte avec leur champ aurique en forme de tétraèdre. Attention à la « cristallisation » magnétique !

Nous n’avons pas la prétention d’en savoir beaucoup plus, mais nous voulons inciter à la prudence là où il n’y a pas de rigueur.

La vulgarisation de notions sacrées, a toujours été le signe d’une décadence irréversible dans les civilisations anciennes. Nous ne pouvons certes pas revenir en arrière, car les portes sont fermées. Pour en revenir à quelle tradition  d’ailleurs ? Il faut avancer vers l’ère nouvelle.

Que les spéculations du new age nous soient au moins l’occasion d’une clarification et elles auront servi à quelque chose !

Certains trouveront cet essai de clarification impropre à les conduire à la réalisation dont ils rêvent, et ils voudront malgré tout, faire l’expérience « d’éveil de la Merkabah » qu’on leur propose sur internet ou dans les livres de Drunvalo. Ils voudront essayer de « décoller ».

Il faut qu’ils sachent que le programme de méditation Merkabah n’est pas simplement une erreur de dénomination, mais une emprise spirituelle qui peut être aliénante. 

Les forces lucifériennes ont lancé le programme de la « grille christique planétaire » pour mettre nos corps énergétiques sous tension dans un filet électromagnétique.

A l’aide de méditations canalisées dans un certain sens, et qui cristallisent nos champs magnétiques, on se retrouve « collés » sur la trame collective comme des mouches. Cette mise en réseau planétaire enchaîne les âmes à la grille énergétique inférieure, au nom de « l’amour du monde », bien entendu. 

Notre approche de la Merkabah semblera compliquée et théorique aux esprits avides de « réalisation » et de sensation. 

Quant au chercheur sérieux, il comprendra à la lecture de la « vision du Char d’Ezéchiel » que la Merkabah n’est pas un amusement expérimental, mais qu’il s’agit d’une technologie électromagnétique sacrée.

Dans nul autre domaine la parole « il ne faut pas jouer avec le feu » s’avère plus à propos.

La Merkabah est un « char de feu » électromagnétique, ce feu puissant qui transféra le prophète Elie dans la dimension de l’immortalité.

Pour nous harmoniser en toute sécurité avec ce haut potentiel énergétique, nous devons accomplir certaines procédures de préparation.

La première est d’ordre moral : il faut tisser une combinaison de lumière.

Cela s’effectue grâce aux actes justes qui découlent d’un comportement profondément bon. Si cette bonté authentique s’appuie sur une connaissance des lois universelles, elle ne risque pas de dériver en sentimentalité qui est une parodie de l’amour vrai.

Pourquoi imiter l’amour ? Le Cantique des Cantiques dit : « N’invitez pas l’amour avant qu’il le veuille ».

Le monde est rempli d’imitations mystiques, idéalistes et humanitaristes. Or, la bonté véritable ne consiste pas à porter les maux du monde, mais à retourner vers l’amour absolu en s’allégeant de tout ce qui empêche l’être de déployer ses ailes. 

Certains auteurs spirituels ont insisté sur le sacrifice de soi à la manière du mysticisme de l’ère des Poissons. Mais il n’y pas d’autre sacrifice rédempteur que celui que l’on rend à l’esprit éternel qui est en nous-même, selon le premier commandement : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur ».

Or pour « aimer Dieu », la source interne de notre vie, il faut désirer s’en rapprocher.

La bonté libératrice réside donc dans un désir constant du retour à notre origine divine.

L’amour du monde et de ses créatures n’est qu’une conséquence, et encore faut-il veiller à ne pas être injuste en donnant de la force-amour à des êtres que les lois universelles ont rejeté en périphérie à cause de leur propre volonté de rupture.

Eprouver de « l’amour inconditionnel » pour le plan terrestre et les êtres qui y sont emprisonnés à cause de leur révolte obstinée, ce n’est pas servir l’harmonie universelle.

Seul celui qui s’est délivré de l’emprisonnement terrestre – par une confiance totale dans l’amour  -  peut aider ses semblables en les attirant à un niveau supérieur, et non pas en se laissant capter vers le bas.  

Lorsque Jésus déclare : « Nul n’est bon, pas même un seul », cette leçon indique que malgré tous nos efforts de bonté humanitariste, religieuse et sentimentale, nous sommes encore très loin de la véritable Bonté.

Il faut donc désirer retourner vers la Source  – quelle que soit la manière dont on le formule, selon que l’on est religieux ou philosophe. Dans ce désir de retour réside la véritable bonté dont les fils d’or tissent le corps de gloire sur le canevas de notre forme physique. 

Ce désir de la vie absolue induit une transformation cellulaire et atomique. C’est ce que les anciens initiés ont nommé « le tissage de la robe nuptiale » – le corps de lumière.

Notre aspiration constante à la vérité, attire dans notre être des informations de haute intensité qui reprogramment l’organisme entier dans la direction d’une mutation.

C’est ainsi que se renoue le contact entre l’être incarné et la Merkabah. En l’absence de cet effort, le discours spiritualiste n’est qu’un rêve. 

Donner une orientation totalement spirituelle à notre vie. C’est le principe de la procédure préliminaire pour renouer avec la Merkabah qui est le vaisseau grâce auquel le dieu humain peut reprendre sa place dans la hiérarchie universelle. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

JEAN, l’Envoyé de Shambhalla

JEAN, l’Envoyé de Shambhalla dans MESSAGES EVENEMENTS images

Interview de Jean-Claude Genel

Lors de la fête du Wesak (pleine Lune du Taureau du 17 mai 2011), Jean-Claude Genel a transmis les instructions de Jean, l’Envoyé de Shambhalla. Il a également annoncé la mission des « Âmes hébraïques » dont le rôle serait d’assurer le passage de l’humanité dans le cycle nouveau. Découverte.

Pouvez-vous nous parler de Shambhalla ?

Jean-Claude Genel : Shambhalla  est le centre d’énergie d’où rayonnent les forces qui transmettent la vie du Créateur jusque dans notre réalité humaine. Pour donner une image, ces forces sont comme les classes d’un vaste collège répondant à l’évolution de notre planète. Ainsi, en plus des Maîtres incarnés qui dispensent un enseignement spécifique, Shambhalla dispense des courants d’énergies, chacun placé sous l’autorité pleine et entière d’un Etre de lumière. Shambhalla est également le « lieu » où se prennent toutes les décisions concernant l’évolution spirituelle de l’humanité. Celles-ci procèdent d’une vision cosmique et intègrent les époques, les changements d’ères ainsi que les grandes transformations imposées par un nouveau cycle de 26 000 ans environ (12 ères de 2160 ans). Celui qui s’amorce dévoile un peu plus la réalité de Shambhalla qui se manifeste à travers différents chemins de lumière et de multiples vérités. Ces forces vont devenir accessibles à un plus grand nombre d’êtres éveillés car, d’une part elles entrent en action pour faire évoluer l’ensemble de l’humanité et, d’autre part, elles sont véhiculées pour un temps par les « âmes hébraïques » et donc sous leur responsabilité.

Pouvez-vous définir qui sont ces « Ames hébraïques » ?

JC G : Les âmes hébraïques sont des intelligences manifestées et canalisées par certains êtres en fonction de leur évolution. Leur mission est de faire évoluer la Terre en dépassant le mode humain – qui atteint ses limites en cette fin de cycle – pour vibrer sur celui de l’âme. Ces âmes ou énergies divines intelligentes représentent les forces vives animant la structure spirituelle de l’âme en tout être humain et que je nomme les « Valeurs de l’Ame« . Chaque valeur est une source de lumière qui révèle l’Amour divin en fonction de l’évolution de chacun, donc des expériences et de la compréhension de chaque âme. En ce début de cycle de 26000 ans, les nouvelles énergies liées à l’action de Shambhalla vont désormais toucher les êtres au plus profond de leur existence avec, pour conséquence, la résurgence des douze Valeurs fondamentales. Celles-ci favoriseront une nouvelle manière de penser pour que l’humanité s’adapte aux changements spirituels en cours ; c’est une question de survie.

Vous semblez accorder une place prépondérante aux valeurs. Pouvez-vous en citer quelques-unes ?

JC G : Je distingue douze valeurs fondamentales, parmi lesquelles le courage et la justice, l’obéissance à soi et la persévérance, mais aussi la simplicité et la compassion en passant par la patience et la confiance. Les valeurs sont un moyen simple et accessible pour se connaître en profondeur, dans l’esprit du célèbre adage socratique « Connais-toi toi-même. » Elles permettent une exploration de notre nature humaine et une reconnaissance de notre nature spirituelle. Elles facilitent l’intégration de notre véritable pouvoir personnel qui permet de prendre le contrôle de notre destinée. Grâce aux valeurs, chacun peut prendre conscience qu’il peut élaborer un futur ne reposant plus sur des schémas sclérosants et passéistes mais sur un enseignement du cœur, hors temps, que les grands prophètes ont su réactiver. C’est ainsi que la plupart d’entre nous, dans leur recherche personnelle, ont le désir d’identifier une « valeur-essence », une « valeur-solaire » capable de les guider en toute sécurité dans l’incarnation et ses multiples expériences. Comme un train est constitué d’une motrice et de wagons, notre pouvoir personnel, celui qui nous oriente infailliblement vers notre accomplissement, repose sur une valeur-motrice, la valeurs-solaire, qui entraîne tous les valeurs-wagons. Cela signifie qu’en toute circonstance, si nous sommes animés de notre valeur-solaire, nous bénéficions de la puissance de toutes les autres valeurs, comme le diamant brille de toutes ses facettes. La valeur-solaire est le code secret que chacun doit connaître et activer pour qu’à tout moment il puisse progresser et remettre de l’ordre dans sa vie.

Quelle place donnez-vous à Jean que vous nommez l’Envoyé ?

JC G : Jean, le disciple « Bien-Aimé » est le pur reflet de l’amour christique, représente une énergie extraordinaire. Il possède la connaissance secrète du cœur qui nous est révélé à travers nos prises de conscience tout au long de notre vie. Sa place est directement liée aux valeurs. Celles-ci correspondent à des classes, à des chemins initiatiques, à des intelligences. Nous pourrions considérer chacune d’elles comme une entité spirituelle que nous pouvons appeler un « Maître ». Actuellement, tout s’assemble comme les pièces d’un vaste puzzle mystique – réalité de Shambhalla, mission des âmes hébraïques, résurgence de Jean, émergence des valeurs de l’âme, etc. – dont la réalité intérieure balaie peu à peu l’histoire spirituelle fabriquée par les hommes et véhiculée par les religions. Jean, en tant que chef des initiés, représente la source christique qui ouvre l’humanité aux prises de conscience majeures. Les valeurs qu’il représente accompagnent tout être dans son cheminement et le conduisent à l’éveil. Elles ont le pouvoir de réintégrer la pureté christique dans la conscience.

Vous prônez donc un travail personnel pour que l’ensemble de l’humanité s’éveille ?

JC G : L’âme de chacun doit délivrer son propre message à travers l’incarnation et cela passe par une manière de penser différente où le passé reste au passé et où le présent laisse s’épanouir une vision générée par l’énergie pure du futur. Le processus est en marche, relayé par l’inconscient collectif, jusqu’à ce qu’un Avatar vienne nous enseigner la suite de la révélation christique, en touchant notre intelligence et en la développant. Son enseignement nous apprendra que la connaissance ne se limite pas à notre Terre et que voici 2000 ans, la présence christique s’est aussi révélée dans bien des mondes habités simultanément. Pour le moment, nous traversons une période de mutation qui déstabilise et sème la confusion dans les esprits non préparés. Tous ceux qui sont en quête d’eux-mêmes savent que le fruit de leur expérience spirituelle rejoint et stimule l’inconscient collectif et que celui-ci, en retour, répond à toute nouvelle aspiration sincère. Il représente un « noyau dur » auquel se relie naturellement toute personne s’engageant dans une démarche de sens et dont elle reçoit force et inspiration. Cette « mise en réseau », donc en résonance, a pour effet d’amplifier toute prise de conscience de celles et ceux qui œuvrent à la révélation d’une société nouvelle. Ce phénomène permettra de traverser des obstacles jugés encore infranchissables aujourd’hui. C’est bien ainsi que le Christ est apparu sur Terre, fruit d’un désir et d’une volonté portés à son point de manifestation.

Concernant l’amour christique auquel vous faites souvent référence, vous l’avez déjà développé dans un livre comportant les messages d’une âme dans l’au-delà.

JC G : L’âme qui s’exprime dans l’ouvrage « Rencontres avec une Etoile » témoigne clairement du niveau de conscience que nous sommes capables de véhiculer au cœur de l’existence sans attendre que la mort nous le révèle. L’Au-delà devient d’une étonnante proximité et nous comprenons qu’il est une composante de notre nature spirituelle et donc aussi de notre existence terrestre. Ces « rencontres », je les nomme volontiers des « méditations », tant elles traduisent des états intérieurs que nous ressentons mais que nous n’osons pas encore affirmer dans notre quotidien. A leur lecture, nous comprenons dans un premier temps à quel point nous sommes sourds et aveugles, plongés dans un monde d’obscurité et d’ignorance. Mais cette richesse lumineuse, longtemps considérée comme relevant d’un ailleurs bien séparé de nous ici-bas, nous est de plus en plus accessible. De tels témoignages nous permettent de nous familiariser avec notre véritable essence et de la traduire dans un art d’être au monde. L’immense puzzle de la vie divine est en train de s’assembler sous nos yeux et nous en sommes les artisans dévoués.

Pour vous, quel rôle peut jouer l’année 2012 ?

JC G : Symboliquement, je dirais que 2012 verra l’apposition d’une des pièces majeures. Les Maîtres n’ont-ils pas évoqué une certaine « distorsion du temps » ? (3) Ce saut quantique nous permettra de nous affranchir de l’illusion du temps et l’impact créé dans notre esprit nous entraînera dans de nouvelles réflexions et considérations qui nous rapprocheront de la réalité de Shambhalla. Nous sentirons notre âme de plus en plus vivante, de plus en plus vibrante, facilitant le passage des informations de Shambhalla sur Terre. Les âmes hébraïques adombrent l’âme des êtres disponibles, conscients, intelligents de ces vérités et qui pensent déjà différemment. Il est là le passage, précisément dans l’enseignement que ces êtres vont proposés. Un enseignement fait de l’accomplissement des valeurs. La connaissance auquel il donne accès est un pont vers une nouvelle liberté d’être qui passe par l’incarnation d’une valeur majeure contenant toutes les autres comme autant d’intelligences imbriquées pour fortifier la nôtre que l’on appelle l’évolution.

Vous distinguez fréquemment deux formes d’intelligence. Pouvez-vous les définir ?

JC G : Je distingue celle liée à l’éducation et au savoir. Elle permet à tout un chacun d’organiser et de gérer son existence. Elle provient donc de l’apprentissage et de l’expérience qui développent la compréhension. Et celle liée aux prises de conscience successives qui viennent d’une réflexion sur le sens de la vie et développe en l’homme un état de conscience qui le porte à développer une autre forme d’intelligence liée au développement naturel de son âme. C’est l’intelligence de la vie, auxquelles émotions et intuitions participent. Elle repose sur les valeurs de l’âme, véritable structure énergétique qui nous relie au tout et résonne de concert avec lui. Cette intelligence-là maintient l’être en lien permanent avec l’intention créatrice ou Dieu. Elle ouvre à la multidimensionnalité de l’existence. Cette intelligence se nourrie des « droits de l’âme » par lesquels l’Esprit divin se manifeste dans sa création. La prochaine étape de l’évolution de l’humanité sera de vivre la richesse de l’Esprit et instaurant, pour cadre de vie, les « droits de l’âme ». Les « Droits de l’Homme » sont un formidable marchepied, à condition qu’ils soient appliqués et respectés. Ils permettront d’aller plus avant dans la reconnaissance de la divinité en l’Homme. Dans ce cas, tout être humain dans son expérience vivra consciemment la richesse de l’Esprit. Cette complémentarité entre l’horizontalité de l’intelligence humaine et la verticalité de l’intelligence divine donnera le jour à une nouvelle civilisation. Le prologue du nouveau cycle qui s’annonce doit s’ouvrir sur la reconnaissance et l’étude des Droits de l’Ame.

Pensez-vous que si l’humanité parvient à s’éveiller à une spiritualité sans dogme, elle aura une chance de poursuivre sa quête dans le prochain cycle ?

JC G : L’humanité actuelle se croit évoluée mais elle en est encore au stade enfantin de penser que ce qu’elle ne voit pas n’existe pas. Elle se laisse encore distraire par toutes sortes de croyances religieuses et en oublie son lien direct avec la source originelle. Elle s’illusionne dans un monde d’images et de mirages qu’elle croie permanent et dans lequel son âme disparaît. Le choc du passage d’une ère à une autre lui prouvera que tout ce qu’elle voit n’est qu’éphémère et les âmes hébraïques saisissent déjà l’occasion pour l’inviter, par le cœur ou par l’âme, à s’ouvrir à une autre contemplation. Nous allons voir la nouvelle réalité se superposer peu à peu à l’ancienne et nous ressentirons les vérités qu’elle nous inspire. C’est ainsi que l’héritage christique resurgira et s’imposera comme fondement d’une fraternité nouvelle. Il stimulera en nous le désir de retrouver notre force intérieure et d’oser construire la vie sur l’amour que les valeurs nous inspirent. C’est-à-dire que chacun de nous est appelé, grâce aux âmes hébraïques, à prendre conscience de son talent et à vouloir structurer sa vie en fonction de ce qu’il ressent et non pas en fonction de ce qu’on lui dicte.

Les créations technologiques sont-elles compatibles avec une haute spiritualité ?

JC G : Les créations technologiques prennent un véritable ascendant et peuvent nous donner l’illusion d’une grande évolution. Mais rien ne changera dans la conscience de l’être qui finira par s’y complaire et s’y enfermer. Il est donc du devoir de chacun de se diriger vers la spiritualité pour comprendre le fil conducteur de l’évolution authentique et faire resurgir des vérités saines. Sur toute la surface de la Terre, chaque peuple est appelé à réhabiliter, en fonction de son historique mystique, les droits de l’âme. Les âmes hébraïques viennent enclencher un nouveau cycle et nous aider à aborder l’Esprit en nous à travers les droits de l’âme. Grâce à elles, nous allons pouvoir tourner une page en nous posant des questions essentielles, obligeant notre cerveau à jouer son rôle véritable, celui de tisser les énergies de l’âme. Nous sommes donc au début d’un changement de paradigme majeure, celui qui verra l’être humain explorer qui il est dans son âme et formuler ses droits nouveaux, reflets de la puissance divine en l’humanité.

Livre de référence : L’Envoyé de Shambhalla (livre + CD)

Résoudre le karma familial

Rejoignez-moi sur le forum : 

http://devantsoi.forumgratuit.org/

Résoudre le karma familial dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE b1La tâche des artisans de Lumière envers leur famille natale est de devenir ce qu’ils sont. Ce faisant, ils accomplissent leur mission. Cela ne fait pas partie de leur tâche de changer leur famille ; ce n’est pas votre travail de changer quoi que ce soit en-dehors de vous. Vous n’êtes pas ici pour faire de ce monde un endroit meilleur. Vous êtes ici pour vous éveiller. Et oui, quand cela se fera, ce monde deviendra un endroit meilleur, parce que votre lumière y brillera et apportera aussi aux autres la joie et l’illumination. Mais ne vous concentrez pas sur le monde, que ce soit votre famille ou toute autre relation.

L’oeuvre véritable consiste à lâcher prise de tous ces morceaux de peur et d’illusion fondés sur l’ego que vous avez absorbés si profondément étant enfants. Prendre conscience de ces empreintes énergétiques qui ont en partie créé votre personnalité et vous libérer des parcelles qui ne vous appartiennent pas, est un processus intense et déstabilisant. C’est comme enlever toutes les pelures de l’oignon, comme naître une seconde fois.

En insistant sur l’intensité de ce processus intérieur, cette seconde naissance, je n’entends pas vous  décourager. D’autre part, j’aimerais que vous ayez un profond respect à votre égard. Vous êtes les guerriers les plus courageux que je connaisse. Vous êtes des pionniers qui, en allumant votre lumière en des lieux de ténèbres et d’hostilité, préparez le chemin pour une nouvelle conscience sur la terre.

Ce n’est pas votre tâche d’allumer la lumière dans le coeur de quelqu’un d’autre. C’est à eux de le faire. Vous pouvez offrir une étincelle, donner l’exemple, mais vous n’êtes en aucune façon responsables de l’éveil de l’autre. C’est très important d’insister là-dessus, spécialement en ce qui concerne votre famille natale. Vous avez souvent l’impression, instinctivement étant enfants et plus consciemment adultes, que vous devez sauver vos parents de leurs peurs et de leurs illusions. En outre, vous pensez souvent que vous avez failli à cette tâche. Vous avez le sentiment de ne pas avoir été vraiment capables d’aider vos parents de la façon dont vous l’aviez envisagée.

Cette ligne de pensée repose sur une perception erronée de ce que signifie réellement « aider » et de ce qu’est votre tâche envers vos parents. En réalité, la situation est celle-ci : depuis le moment de votre naissance, vous avez absorbé les énergies de vos parents très fortement, comme si elles étaient vôtres. Vous ne parvenez plus à distinguer où vous commencez et où ils finissent. Parce que vous avez aussi absorbé leurs peurs et leurs illusions, vous êtes entrés en contact avec leurs fardeaux émotionnels. Ces fardeaux leur ont été transmis depuis des générations des deux côtés de la famille. Il peut y avoir dedans un aspect karmique, ce qui veut dire que le même schéma se répète sans cesse, jusqu’à ce que le sort soit brisé. C’est ce que l’on peut appeler un karma familial. Il peut y avoir des schémas en relation avec une énergie masculine ou féminine en déséquilibre, des énergies résultant de vieilles traditions d’esclavage, des schémas appartenant à des maladies, etc. Cette sorte de fardeau karmique se résout lorsque l’énergie bloquée dedans se libère et n’est alors plus transmise à la génération suivante. Le karma familial est résolu quand au moins un membre de la famille brise le lien en se libérant du fardeau émotionnel qu’il a absorbé depuis l’enfance et qui était peut-être même présent dans ses gènes.

Le membre de la famille qui brise le sort le fait d’abord et avant tout en s’aidant lui-même. Cela consiste à se focaliser sur sa croissance intérieure et son expansion. Cette croissance et cette expansion ont un effet sur l’énergie familiale. Elles ouvrent aux autres membres de la famille la possibilité de trouver aussi leur voie de sortie. L’artisan de Lumière qui s’est libéré de l’impasse émotionnelle fournit aux autres membres de sa famille une piste énergétique. Il accomplit cela par son oeuvre intérieure et ce qui émane d’elle, non en essayant, voire en poussant les autres à changer et à aller de l’avant. Son énergie leur montre qu’il est possible de changer, et c’est tout ce qu’elle a besoin de faire.

C’est aux membres de la famille de choisir de suivre la piste. Vous n’êtes jamais responsable et votre mission spirituelle n’est pas dépendante de la décision de quelqu’un d’autre de changer ou non. Vous pourrez très bien vous libérer du fardeau karmique dont votre famille vous a chargé et être ridiculisé ou rejeté pour cela par elle, et cependant votre mission aura été une réussite totale. Vous aurez vaincu l’emprise hypnotique que des schémas karmiques peuvent avoir sur une lignée familiale et si vous avez des enfants, vous ne leur transmettrez pas le fardeau émotionnel. C’est cela votre mission spirituelle.

Imaginez que vous viviez dans une vallée stérile et sèche. Toute votre communauté vous dit que vous ne pouvez pas sortir de cette vallée, que c’est tout ce qui existe. Vous semblez être le seul qui se souvienne qu’il existe des terres beaucoup plus luxuriantes et fertiles. Après mûre réflexion, vous décidez de tenter votre chance et vous sortez de cette vallée. L’escalade vous prend énormément de force et d’énergie. Non seulement, la pente est très raide mais il n’y a aucun panneau indicateur ni repères. En grimpant, vous laissez une piste derrière vous. A un moment donné, vous arrivez à sortir de cette vallée et le paysage qui s’étend à vos pieds vous submerge de joie et de reconnaissance. Vous saviez qu’il existait bien quelque chose qui ressemblait davantage à votre foyer que votre terre natale. Avec enthousiasme, vous regardez en bas et cherchez votre famille. Vous aimeriez qu’elle vous rejoigne et s’émerveille de ce panorama magnifique. Vous aimeriez partager votre victoire. Mais vous n’apercevez personne là en bas et ceux que vous voyez au loin ne semblent pas du tout intéressés par votre voyage.

C’est ce qui arrive fréquemment aux âmes d’artisans de Lumière. Je vous demande de ne pas vous affliger de la perte de votre famille. Vous leur avez offert un immense service en sortant de la vallée, en dégageant la voie et en laissant une piste. Celle-ci restera là et un jour, elle sera empruntée par celui qui voudra sortir de cette vallée. Cette piste est un espace énergétique que vous avez mis à leur disposition.

L’élaboration de cette piste était votre but en naissant avec ces parents, dans cette famille. Ce n’est pas votre but de les faire grimper ni de les porter sur vos épaules ! Ce n’est pas votre tâche. Chaque fois que vous essayez de traîner, au sens figuré, vos parents ou votre famille en haut de cette colline abrupte, vous ralentissez votre croissance et vous êtes déçu ou désabusé. Ce n’est pas la voie de la croissance spirituelle ni de l’alchimie. Ceux que vous aimez et avec qui vous désirez partager votre lumière peuvent choisir de rester encore dans la vallée un siècle ou davantage. Cela les concerne. Mais un jour, en leur temps, ils découvriront une petite piste qui monte et ils penseront : « Hé, c’est intéressant, essayons d’aller voir là-haut ; je ne m’amuse plus ici-bas. » Et ils y vont. Ils entreprendront leur voyage de croissance personnelle, leur ascension vers la lumière. Et ce qui est merveilleux, absolument précieux, c’est qu’ils découvriront des repères le long du chemin, une piste à suivre ! Ils devront passer par leurs propres combats mais ils auront une balise pour les éclairer. En pionnier, vous aurez dégagé le chemin à travers un territoire sauvage et inconnu et cette route  que vous avez tracée sera empruntée avec gratitude et honneur.

Pour être vraiment libre et regagner votre maîtrise d’être spirituel indépendant, il vous faut lâcher prise de votre famille natale. Vous devez vous en libérer, non seulement en tant que leur enfant, mais aussi en tant que leur parent. Laissez-moi vous expliquer ce double lien. L’enfant en vous a besoin de lâcher prise de l’espoir que vos parents vont vous offrir l’amour inconditionnel et la sécurité. Il doit se tourner vers vous pour cela et vous devez l’aider à se libérer de cette part de lui qui est en colère, triste et déçue d’avoir été trahie par vos parents. Voilà pour l’enfant. Mais vous avez aussi besoin de vous libérer de cette part de vous qui veut être le parent de vos parents. C’est typique des artisans de Lumière à un moment donné, à l’âge adulte, ils commencent à avoir l’impression d’être les parents de leurs parents. A cause de leur désir inné d’enseigner et de guérir, ainsi que de leur conscience spirituelle éveillée, ils voient souvent les peurs et les illusions de leurs parents et veulent les guérir. Cela peut créer de nombreux conflits avec vos parents car à votre désir de les aider se mêle souvent un besoin inconscient d’être reconnu pour ce que vous êtes réellement. En d’autres termes, l’enfant blessé parle à travers vous lorsque vous essayez d’aider vos parents et c’est la recette pour le désastre quand vous essayez d’aider les autres à travers vos blessures. Vous finirez par être encore plus blessé et vos parents probablement irrités ou perturbés.

Lâcher prise de vos parents signifie lâcher prise de tout désir de les changer. Il vous faut comprendre que ce n’est pas votre tâche de les mener quelque part. Votre mission est de vous occuper de votre propre chemin, c’est tout. Après vous être vraiment séparé de vos parents et avoir lâché prise du double lien, vous trouverez qu’un nouvel espace s’ouvre entre vous, bien plus libre et ouvert. S’ils sont encore en vie, les relations avec vos parents peuvent se détendre, comme les énergies de reproche et de culpabilité auront quitté la scène. D’autre part, vous pourrez avoir envie de les voir moins souvent. Il peut simplement y avoir un manque d’intérêts communs. Dans tous les cas, vous pourrez vous sentir plus libre dans cette relation, vous tracez votre chemin sans avoir besoin de leur approbation ou avoir tendance à vous énerver ou vous mettre en colère s’ils ne sont pas d’accord avec vous.

Dans votre vie, vous pouvez à présent entrer en contact avec des gens qui sont de votre famille spirituelle. Votre famille spirituelle n’a rien à voir avec la biologie, les gènes ou l’hérédité. C’est une famille d’âmes en affinité. Bien souvent, vous les connaissez depuis de nombreuses vies, où vous avez tissé des liens d’amitié, d’amour ou partagé une mission. Il vous est facile de vivre avec eux, car vous partagez une affinité intérieure, vous appartenez à la même famille. Vous vivez une sorte de retour au foyer. Ce qui vous rendait différent et solitaire parmi les autres auparavant devient le ciment de votre communion et de votre reconnaissance. Créer des liens avec votre famille spirituelle est une véritable source de joie sur la terre. La clé pour le permettre dans votre vie est de trouver votre voie de sortie hors de la vallée et de reconnaître la lumière en vous. Lorsque vous êtes capable de reconnaître votre propre lumière dans un environnement qui ne vous la renvoie pas, vous devenez indépendant et libre. Soulagé des aspects karmiques de votre histoire, des peurs et des illusions qui vous retenaient, vous attirerez dans votre vie des relations fondées sur le respect et l’amour et qui reflètent votre divinité éveillée.

Lire la suite sur le site d’origine …. 

Les artisans de Lumière et leurs parents

 

Les artisans de Lumière et leurs parents dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE a1Je voudrais maintenant parler spécifiquement de l’âme de l’artisan de Lumière en relation avec sa famille natale. Souvent, les artisans de Lumière portent en eux une tâche supplémentaire envers leurs parents ou leur famille natale. Quand ils viennent sur la terre, les artisans de Lumière ont l’intention spécifique de s’éveiller, de se libérer de la conscience fondée sur l’ego et de planter les semences de la conscience du Christ sur la terre. Plus que d’autres, ils veulent enseigner, guérir les gens et les aider à grandir vers une conscience qui repose sur le coeur.

Pour cette raison, beaucoup d’artisans de Lumière naissent de parents ou dans des familles qui sont très lourdement coincés dans la réalité de la conscience de l’ego. Parce que leur intention est de faire éclater les  schémas d’énergie rigides et bloqués, les artisans de Lumière sont attirés comme par un aimant vers ces situations à problèmes où l’énergie est stagnante, comme dans une impasse. L’artisan de Lumière arrive avec une certaine qualité de conscience, un certain sens spirituel qui font de lui quelqu’un de différent, qui ne correspond pas aux attentes et aux ambitions de la famille. En quelque sorte, l’artisan de Lumière va défier les conceptions de base de cette famille, simplement par ce qui émane de lui et ce qu’il exprime comme étant sa vérité. De façon quasi-instinctive, il fera tout pour faire bouger et circuler à nouveau l’énergie.

Alors que l’artisan de Lumière ne veut rien de plus qu’être au service de ses parents et de sa famille, il est souvent considéré comme l’original, voire le mouton noir. Quand la beauté intérieure et la pureté de l’enfant artisan de Lumière ne sont pas reconnues, il se perdra souvent dans des émotions de solitude intense, voire de dépression.

Au début de leur incarnation, les artisans de Lumière ont confiance au fond d’eux qu’ils vont trouver leur voie de sortie, qu’ils vont dépasser l’énergie restrictive de leur famille natale. Mais lorsqu’ils naissent sur la terre et grandissent, ils sont soumis aux mêmes problèmes et aux mêmes confusions que les autres enfants. Dans un certain sens, ils le vivent encore plus profondément et intensément. Parce que ce sont des âmes spirituellement éveillées, souvent plus anciennes et plus sages que leurs parents, ils sont très conscients que quelque chose ne va pas dans l’énergie de leur environnement. Intérieurement, ils sont directement en conflit avec les énergies des parents ; ils ne comprennent pas ou ne sont pas en résonance avec leur mode de pensée ou leur comportement. Ce choc provoque en eux une grande détresse, étant donné leur gentillesse et leur sensibilité. Il leur faut trouver un moyen de survivre émotionnellement et gérer le fait qu’ils aiment leurs parents et en même temps, sont très différents d’eux. Cela cause un grand nombre de problèmes chez les artisans de Lumière, de la solitude, l’insécurité et la peur à l’intoxication, la dépression et l’autodestruction.

Par conséquent, votre voyage sur la terre et dans des lieux de ténèbres où l’énergie est bloquée et hostile ne va pas sans risques. C’est une mission dangereuse. N’oubliez pas que je vous ai appelés « courageux guerriers »! C’est pour cette raison. Vous êtes comme des pionniers qui s’aventurent en territoire étrange et inconnu. Il n’y a ni panneaux indicateurs ni repères. L’environnement dans lequel vous commencez votre voyage est inhospitalier et ne ressemble pas à votre foyer. Vous allez devoir recréer l’énergie du foyer par vous-même, avec pour boussole vos seuls sentiments et votre intuition. En tant qu’artisan de Lumière, vous êtes un pionnier qui veut briser les limites des vieux modèles de pensée étouffants et libérer l’énergie bloquée dedans. Vous êtes presque toujours le premier à agir ainsi dans votre entourage. Ce n’est que plus tard que vous rencontrez vos âmes-soeurs. C’est ce combat solitaire qui vous distingue, en courageux guerrier que vous êtes. Il vous faut trouver tout seul votre voie de sortie et une fois cela fait, vous attirerez à vous des esprits semblables aux vôtres, des gens qui reflètent votre état d’être éveillé.

Ce combat solitaire que vous devez traverser pour découvrir votre lumière est pour vous le fardeau le plus lourd. Sur le plan de votre âme, vous avez choisi ce chemin consciemment, mais le vivre en tant qu’enfant de chair et de sang est quelque chose de douloureux qui vous blesse en profondeur. Je vous demande instamment de ressentir et de reconnaître cette douleur en vous, parce que ce n’est qu’en vous reliant à elle que vous pourrez la transformer et vous en libérer. Une fois que vous connaîtrez cet enfant blessé en vous qui a porté la croix de la désaffection sur ses fragiles épaules, vous pénètrerez au coeur de votre fardeau.  Lorsque vous pénétrez en son coeur, la solution est proche. Il vous faut simplement étreindre la douleur de cet enfant avec une attention pure et profonde. De cette attention, une énergie de compassion et de profond respect s’étendra vers l’enfant. Vous enlèverez la croix juste en étant présent à vous-même et en aimant vraiment cette parcelle de vous qui est différente. C’est ainsi que vous ramenez l’enfant chez lui et que vous remplissez votre mission de pionnier.

Lire la suite sur le site d’origine ….

Le cycle planétaire

 

Le cycle planétaire dans CERCLE DE GRACE symbolon-195x300Tout ce qui existe évolue en cycles, les planètes aussi bien que les humains. Il n’est pas exceptionnel que des âmes individuelles ou des groupes d’âmes individuelles sortent du cycle karmique à un moment donné. Ce qui rend cette ère spéciale, cependant, c’est que la terre elle-même achève un cycle karmique majeur. La terre est engagée dans une transformation interne qui aura pour résultat un nouveau type de conscience dans son être de planète. Quel que soit le stade de développement du cycle des âmes individuelles, le processus de transformation de la terre les affectera.

La terre est votre maison. Comparez-la à la maison que vous habitez. Imaginez qu’elle soit en reconstruction. Cela affectera grandement votre vie quotidienne. Selon votre état d’esprit, vous le vivrez comme un changement bienvenu ou comme un événement brutal et bouleversant. Si vous aviez prévu de reconstruire votre maison de toute façon, vous êtes en phase avec les changements et vous êtes capable d’accompagner le mouvement. Le processus de transformation de la terre soutiendra et renforcera votre processus personnel de transformation.

Si vous ne vouliez pas du tout reconstruire votre maison, vous allez vous sentir frustré(e) par le chaos qui vous environne. Les changements internes de la terre vous mettront en déséquilibre. Pour ceux qui accueilleront les changements internes de votre planète terre, ce seront des temps extrêmement favorables à l’autonomie. Vous serez soulevés par le flot de Lumière qui inonde actuellement votre univers.

A présent, la terre croule presque sous le fardeau karmique de l’humanité. La négativité et la violence qui proviennent de ce fardeau karmique forment une espèce de déchet énergétique que la terre est à peine capable de traiter, de neutraliser ou d’intégrer.

Focalisez votre attention un instant sur le coeur de la terre. Détendez-vous et focalisez-vous… Pouvez-vous ressentir ce qu’il y a là ? Pouvez-vous ressentir à quel point la terre est défigurée, à quel point il y a de la violence sur elle ?

La terre ressent en même temps de l’impuissance et de la résistance. Elle est à deux doigts de créer une nouvelle fondation pour son être. Elle se délivre des énergies de lutte, de compétition et de drame, aux niveaux interne et externe. La nouvelle fondation qui voit le jour en elle est l’énergie du coeur, l’énergie de l’équilibre et de la communion : la vivante énergie de Christ.

La terre, tout comme l’humanité, est engagée dans une expérience d’apprentissage. Tout comme l’humanité, sa conscience évolue et se transforme. Comme pour l’humanité, son voyage a commencé par une certaine forme d’ignorance ou d’inconscience d’elle-même.

La terre était autrefois «une planète sombre» qui absorbait ou dévorait les énergies qui l’entouraient. Elle prenait en elle les énergies ou les êtres qu’elle rencontrait et les assimilait complètement ; elle leur ôtait leur caractère unique et en un sens, elle les tuait. Cela provenait d’un désir d’expansion. La terre avait comme un sentiment de manque ou d’imperfection qu’elle interprétait comme un besoin de conquérir et d’assimiler d’autres énergies. Puisque la terre ne donnait rien en retour à ces énergies, il n’y avait pas vraiment d’interaction entre elles. C’était un processus mortel et mortifère.

A un moment donné, la terre prit conscience que ce processus ne la satisfaisait pas. Elle avait le sentiment qu’il manquait quelque chose dans cette façon de se nourrir. Cela ne soulageait pas son sentiment d’imperfection. Faire mourir de l’énergie ne satisfaisait pas son appétit d’expansion. C’est à ce moment-là, dans la conscience de la terre, qu’est né le désir du vivant, de la Vie.

La terre n’en avait pas pleinement conscience. Elle savait juste qu’elle voulait autre chose, quelque chose de nouveau, une sorte d’interaction avec d’autres énergies, qui ne se solderait pas par la réduction de ces énergies à la seule énergie de la terre. Dans la conscience de la terre, un espace s’est créé pour l’expérience de quelque chose de différent d’elle-même.  Energétiquement, cela signifiait le début de la vie sur la terre.

Selon une loi cosmique, tout désir sincère finit par créer les moyens de sa réalisation. Les désirs, qui sont essentiellement un mélange de pensée et de sentiment, sont des énergies créatrices. C’est valable pour les planètes aussi bien que pour les gens. Au sein de la planète terre, est né un ardent désir de faire l’expérience de la vie, une envie passionnée de préserver et de chérir la vie, au lieu de la détruire.

Et c’est ce qui advint.

Lorsque la vie vint à la terre, celle-ci commença à fleurir et s’épanouir. Elle entra dans un nouveau domaine d’expérience qui la remplit d’un sentiment de surprise et de satisfaction. Elle fut surprise que cette simple aspiration, ce besoin confus, puissent générer de telles merveilles.

sur la terre, se déploya une prodigieuse expérimentation de formes de vie. De nombreuses formes de vie eurent envie de se manifester sur la terre et de faire des expériences avec les énergies présentes. La terre devint un berceau d’innovation. Il y avait la liberté d’explorer de nouvelles voies, de nouvelles possibilités. Il y avait et il y a encore le libre arbitre pour toutes les créatures.

Avec la création de la vie, la terre et toutes les créatures vivantes à sa surface se mirent à  suivre une certaine ligne d’évolution intérieure. Ce chemin d’expérience avait pour thème centrall’équilibre entre donner et prendre.

Au niveau intérieur de sa conscience, la terre s’efforçait depuis des éons de trouver le juste équilibre entre donner et prendre. En tant que planète, la terre donne et prend la vie. Pendant sa «période sombre», le stade où elle absorbait et annihilait les énergies, l’aspect « prendre » était très accentué.

A présent, elle a basculé à l’autre extrémité : donner jusqu’à la limite de ce qu’elle peut donner.

La terre a longtemps toléré la violence et l’exploitation de la part de l’humanité, car en un sens c’était karmiquement adéquat. La terre devait faire l’expérience de l’autre face du pouvoir et de l’oppression. Ses actions en qualité d’offenseur ont suscité l’expérience inverse : être une victime, comme un boomerang. C’est ainsi que joue le karma ; ce n’est pas une affaire de punition. Pour comprendre vraiment et venir à bout de cette question de pouvoir, vous devez faire l’expérience de ses deux faces. Tout ce que vous combattez ou  voulez dominer, vous le rencontrerez à nouveau en tant que victime ou offenseur, jusqu’à ce que vous reconnaissiez que vous êtes les deux à la fois, faisant partie de l’énergie divine unique.

La cruelle exploitation de la terre de nos jours est donc, jusqu’à un certain point, karmiquement adéquate, puisqu’elle fournit à la terre une chance de parvenir à une pleine compréhension de l’équilibre entre donner et prendre. Cependant, les limites dans lesquelles l’irrespect et l’exploitation sont karmiquement adéquats sont visibles. La terre a atteint une compréhension de son équilibre et elle achève son cycle karmique de conscience. Elle est parvenue maintenant à un niveau d’amour et d’attention qui ne tolèrera plus pour longtemps l’outrage des hommes. Ce niveau de conscience attirera des énergies similaires qui apprécient l’harmonie et le respect, et repoussera celles qui ont une intention destructrice.

Le temps est venu d’un nouvel équilibre entre donner et prendre. Sur la Nouvelle Terre, la paix et l’harmonie règneront entre la planète terre et tout ce qui vit à sa surface : les humains, les plantes et les animaux. L’harmonie et la communion sincère entre tous les êtres seront une belle source de joie et de créativité.

La transition entre la vieille terre et la nouvelle est un processus qui n’est pas fixé dans le temps ni dans ses modalités. Cela dépend beaucoup des choix faits par l’humanité, des choix que vous faites en tant qu’individu. Il y a eu et il y a encore de nombreuses prédictions au sujet de ce temps de transition. Faire de telles prédictions est toujours incertain. En fait, votre réalité matérielle visible est une manifestation d’états de conscience intérieurs collectifs. La conscience est, comme nous le disions au début, libre et créatrice. A tout instant, vous pouvez décider de changer votre avenir en ayant des pensées et des sentiments différents. Vous avez ce pouvoir sur vos pensées et vos sentiments. A tout instant, vous pouvez dire non à des pensées ou des sentiments restrictifs ou destructeurs. C’est valable pour vous en tant qu’individu, mais aussi pour de plus grands groupes.

Lorsqu’un groupe important d’individus choisira la liberté et l’amour plutôt que la haine et la destruction, alors cela se manifestera dans la réalité matérielle. La terre y réagira. Elle est sensible à ce qui se passe à l’intérieur des gens. Elle répond à vos mouvements intérieurs.

Cela pour vous dire que personne, pas même de notre côté, n’est capable de faire de prédictions précises sur la façon dont prendra naissance la Nouvelle Terre. Il est clair cependant que le groupe d’âmes qui achèvent actuellement leur cycle karmique est relié de façon intime et énergétique à la Nouvelle Terre. Ces gens, qui se sentent souvent en profonde connexion avec les idéaux incarnés dans la Nouvelle Terre, auront de belles occasions de grandir et de se libérer grâce à la coïncidence des cycles planétaire et personnel.

Dans les chapitres suivants, je parlerai de ce groupe d’âmes en particulier. On les appelle souvent « artisans de Lumière » et j’utiliserai moi aussi ce nom. La raison de leur incarnation en cet âge de transition n’est pas une coïncidence. Ils sont en connexion profonde avec l’histoire de la terre. Je décrirai les traits de caractère que possèdent la plupart des artisans de Lumière. Je parlerai de leur histoire, de leurs racines galactiques et de leur mission sur la terre. J’exposerai en détail les stades de la croissance intérieure qui sont en jeu dans la délivrance  du cycle karmique.

Extrait de L’artisan de la lumière II par Pamela Kribbe 

L’identité de l’artisan de Lumière

 

 Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Les artisans de Lumière sont des âmes qui portent en elles un désir puissant de répandre la Lumière (connaissance, liberté et amour de soi) sur la terre. Ils ont le sentiment que c’est leur mission. Ils sont souvent attirés vers la spiritualité et vers une oeuvre d’ordre thérapeutique.

L'identité de l'artisan de Lumière dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE 50A cause de cette mission prégnante, les artisans de Lumière se sentent souvent différents des autres. En leur faisant faire l’expérience de toutes sortes d’obstacles sur leur chemin, la vie les incite à trouver le chemin unique qui est le leur. Les artisans de Lumière sont presque toujours des individus solitaires, qui ne s’adaptent pas à des structures sociales fixes.

Note sur la notion d’artisan de Lumière 

Le terme d’artisan de Lumière peut susciter des malentendus, puisqu’il met en exergue un groupe d’âmes particulier. Cela pourrait suggérer que ce groupe est en quelque sorte supérieur aux autres, c’est-à-dire à ceux qui n’oeuvrent pas pour la Lumière. Toute cette ligne de pensée est en contradiction avec la nature même et l’intention de l’oeuvre de Lumière. Voyons brièvement ce qui ne va pas.

Premièrement, les revendications de supériorité sont généralement non-éclairées. Elles bloquent votre croissance vers une conscience libre et aimante. Deuxièmement, les artisans de Lumière ne sont ni meilleurs ni plus évolués que quiconque. Ils ont simplement une histoire différente de ceux qui n’appartiennent pas à ce groupe. A cause de cette histoire particulière, dont nous allons parler ci-dessous, ils ont certaines caractéristiques psychologiques qui les distinguent en tant que groupe. Troisièmement, toute âme devient artisan de Lumière à un stade de son évolution, par conséquent, l’appellation « artisan de Lumière » n’est pas réservée à un nombre limité d’âmes.

La raison pour laquelle nous utilisons le mot d’artisan de Lumière en dépit des malentendus possibles est qu’il véhicule des associations et remue en vous des mémoires qui vous aident à vous rappeler qui vous êtes. Il y a aussi un aspect pratique, puisque ce terme est souvent utilisé dans votre littérature spirituelle actuelle.

Les racines historiques des artisans de Lumière

Les artisans de Lumière portent en eux la capacité d’atteindre l’éveil spirituel plus rapidement que d’autres. Ils portent les semences intérieures d’un éveil spirituel accéléré. A cet égard, ils semblent être sur une voie plus rapide que la plupart des gens, s’ils le choisissent. Là encore, ce n’est pas parce que les artisans de Lumière sont des âmes meilleures ou plus évoluées. Elles sont, toutefois, plus anciennes que la plupart des âmes incarnées sur la terre. Cette ancienneté devrait de préférence être comprise en termes d’expérience plutôt que de temps.

Les artisans de Lumière ont atteint un stade particulier d’illumination avant de s’incarner sur la terre et de commencer leur mission. Ils ont fait le choix conscient de se retrouver pris dans « la roue karmique de la vie » et de faire l’expérience de toutes les formes de confusion et d’illusion qui vont avec elle.

Ils font cela pour comprendre pleinement l’expérience de la terre. C’est ce qui leur permettra d’effectuer leur mission. C’est seulement en passant eux-mêmes par tous les stades de l’ignorance et de l’illusion qu’ils possèderont enfin les outils pour aider les autres à réaliser un état de bonheur vrai et d’illumination.

Pourquoi les artisans de Lumière poursuivent-ils cette mission sincère d’aide à l’humanité, malgré le risque encouru de se perdre pendant des siècles dans la lourdeur et la confusion de la vie terrestre ? Nous traiterons cette question en détails ci-après. Pour l’heure, nous dirons que c’est en rapport avec un karma d’ordre galactique. Les artisans de Lumière étaient présents à l’aube de l’humanité sur la terre. Ils ont participé à la création de l’homme. Ils ont été les cocréateurs de l’humanité. Au cours de ce processus de création,  ils ont fait des choix et posé des actes qu’ils ont profondément regrettés par la suite. Ils sont ici à présent pour réhabiliter leurs décisions d’alors.

Avant d’aborder cette histoire spécifique, nous allons énumérer quelques caractéristiques de l’âme des artisans de Lumière qui les distinguent généralement des autres. Ces traits de caractère n’appartiennent pas uniquement aux artisans de Lumière et tous les artisans de Lumière ne les reconnaîtront pas tous pour leurs.En dressant cette liste, nous voulons simplement donner une ébauche de l’identité psychologique d’un artisan de Lumière. En regard de ces caractéristiques, le comportement extérieur est moins important que la motivation intérieure ou l’intention ressentie. Ce que vous ressentez au-dedans est plus important que ce que vous montrez au-dehors.

issu du livre de  Pamela Kribbe : L’Artisan de Lumière tome I

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...