L’ Atlantide

 

 

 Un mythe qui n’a pas encore été démontré scientifiquement, le concept de l’Atlantide  a traversé toutes les civilisations connues depuis des millénaires. Toutes les religions – même y compris la Bible – parlent de grands ancêtres supérieurs, de dieux, demi-dieux et géants. Allégorie, fantaisie des anciens peuples ?

 

L’ Atlantide dans L'ARBRE DE VIE atlantide_1

 

Toutes ces histoires se retrouvent néanmoins dans les traditions orales – transmises de génération en génération – de toutes les cultures amérindiennes et méditerranéennes. On parle aussi de déluge : qui lui, a été scientifiquement prouvé par des fouilles géologiques… Donc, selon la légende, le peuple Atlante aurait été très avancé côté connaissances et technologie. Néanmoins, il semble qu’au fil du temps beaucoup de ses gens avaient perdu leur but premier dans la vie (la spiritualité), en ne se préoccupant que du monde matériel et de la puissance. Ce peuple, autrefois spirituel, a été déchiré entre deux groupes distincts : alors que l’un perpétuait la tradition spirituelle de leurs aïeux, l’autre s’absorbait à satisfaire ses appétits physiques et ses désirs. 

 

Cette division mena à une guerre entre les deux clans ; puis à la chute du continent, et à sa destruction. Selon le mythe, les Atlantes en vinrent à se concentrer presque exclusivement que sur la matérialité: tout en ignorant leur vraie nature spirituelle. Conséquemment, ils auraient attiré sur eux une série de trois cataclysmes. 

 

Le premier, survenu quelques 50 000 années avant J.C., aurait détruit leur source principale de pouvoir. Le second, vers l’an 28 500 avant J.C., aurait disloqué le continent en trois îles plus petites. Alors que la troisième et dernière destruction – celle dont parle le philosophe Platon – se serait produite aux environs des années 10 500 avant J.C. et aurait causé l’engloutissement des trois îles (le Déluge); ceux qui ont réussi à survivre ont dû émigrer vers d’autres parties du monde, dont l’Égypte et l’Amérique. 

 

Plusieurs survivants de la légendaire Atlantide ayant émigré en Égypte, ceux-ci se sont finalement intégrés dans une culture qui a atteint le sommet de sa gloire en même temps que le troisième cataclysme atlante. 


Il semble que sous la direction d’un Grand Prêtre nommé Ra Ta – référence très possible à « TARO », « ROTA » ou Tarot -, l’Égypte a commencé à mener le monde à une politique sociale visant à l’égalité, la transformation personnelle, et la responsabilité morale vis à vis les autres. Rappelons que la civilisation égyptienne est considérée comme non égalée dans l’histoire scientifique du monde ; et est créditée de l’introduction de l’écriture, de la science médicale, de l’irrigation, de l’architecture, et du nationalisme. 

 

Quand à l’arbre de vie, selon Drunvalo Melkizedek,: « son origine remonterait à la nuit des Temps : « Beaucoup de gens pensent que l’Arbre de vie tient son origine des Juifs ou des Hébreux, mais la vérité est autre. La kabbale n’est pas à l’origine de l’Arbre de vie, et en voici la preuve. L’Arbre de vie n’appartient à aucune culture – pas même à celle des Égyptiens, qui l’ont sculpté sur deux piliers en Egypte, à la fois à Karnak et à Luqsor, il y a environ cinq mille ans. Il est en dehors de toute race et de toute religion. Ce dessin fait intimement partie de la nature. Tout récemment, nous avons trouvé l’image de la Fleur de vie dans dix-huit endroits différents dans le monde, y compris en Suède, en Laponie, en Islande et dans le Yucatan.  L’Arbre de vie et la Graine de vie inscrits l’un dans l’autre, sur d’autres planètes où la conscience existe, je suis sûr que vous trouverez la même image. » 

 

Extrait La Fleur de Vie de Drunvalo Melkizedek 

Lémurie et Atlantide

-       Selon mes constatations, la connexion de l’humanité à la Lémurie semble se faire au niveau du cœur, c’est-à-dire à l’intérieur de soi, tandis que la connexion vibratoire à l’Atlantide semble s’établir par les découvertes de vestiges à partir desquels une grande quantité de connaissances seront divulguées. Est-ce effectivement le cas ? Dans l’affirmative, pouvez-vous développer ce point ?

Lémurie et Atlantide dans RETOUR DE LA LUMIERE 51ht16la

Sous plusieurs aspects, cela paraît exact. C’est aussi l’image projetée par ceux qui, à la surface, cherchent à découvrir des mystères cachés et qui, à ce stade-ci, ne peuvent se souvenir que de l’Atlantide et ne sont pas encore conscients de tout ce que l’avenir réserve à cette planète. Ils ne sont pas non plus conscients que les êtres de la civilisation atlante ascensionnée ont maintenant atteint le même degré d’ouverture du cœur que nous. 

Les Atlantes ascensionnés ne vivent pas uniquement sous le plateau du Mato Grosso, au Brésil. Plusieurs se sont également disséminés dans d’autres villes souterraines, facilitant la transformation de la planète et l’évolution de l’humanité, avec tout le feu de leur cœur, mains dans la main avec nous, les Lémuriens. 

Comprenez que la plus grande partie de l’humanité actuelle a connu de longues périodes d’incarnation en Lémurie et en Atlantide, successivement ou simultanément. Personne ne peut prétendre n’avoir qu’une seule identité. Vous êtes tous formés de multiples couches de toutes sortes d’expériences à diverses facettes accumulées au cours des quelques derniers millions d’années, bien au-delà de l’Atlantide et de la Lémurie. En tant qu’être divins, vous avez choisi ces expériences dans vos aventures d’exploration des univers. 

L’Atlantide fut reconnue pas ses réalisations technologiques, la beauté de son architecture et tous les trésors que des « esprits humains » étaient capables de créer. Toutes ces créations de l’esprit ont beaucoup de valeur ; elles ont constitué une phase importante du développement de l’âme. Ce qu’offre à ce jour l’Atlantide ancienne en fascine plusieurs, mais ce qu’offre l’Atlantide d’aujourd’hui ne diffère pas beaucoup de ce que nous vous offrons nous-mêmes. Nous tous, Lémuriens et Atlantes avons fait évoluer notre conscience bien au-delà de ce que ces deux continents pouvaient offrir il y a des milliers d’années. Toute la technologie et tous les trésors de l’Atlantide remonteront à la surface, mais dans un contexte différent. Cela se déroulera dans l’énergie du nouveau monde, tellement meilleure et plus avancée que celle d’il y a dix mille à onze mille ans ! 

Ceux qui espèrent découvrir les trésors et la technologie de l’Atlantide cherchent encore quelque chose à l’extérieur d’eux-mêmes, non conscients que cela représente pour nous une énergie du passé démodée en comparaison de ce qui sera ramené à la surface dans l’avenir. En général, la conscience atlante était trop souvent dominée par l’esprit, au détriment du cœur ; c’était principalement une conscience du « faire ». 

Ceux qui tentent de vivre selon leur cœur se sentent plus proches de la Lémurie. Ils savent que tout ce qui se trouve à l’extérieur d’eux-mêmes n’est que création de l’esprit, et leur cœur n’est pas focalisé là-dessus. Les besoins du cœur sont très différents et très simples. La vie en fonction du cœur renvoie à une conscience de l’ « être ». 

L’idéal consiste à équilibrer le cœur et l’esprit. Ayant tous deux leur fonction propre, ils sont des aspects nécessaires du Soi divin. Quand l’esprit est au service du cœur, la sagesse et la connaissance se trouvent au premier plan. Quand l’action résulte de l’être, il y a magnificence dans les deux mondes. En tant que maîtres, nous utilisons certainement notre esprit, mais nous avons transformé nos anciens esprits humains limités, régentés par l’ego falsifié, en la manifestation de l’Esprit infini de Dieu, toujours au service du Cœur pour créer l’illimité dans toutes sa splendeur à chaque instant du maintenant. 

La Lémurie semble avoir été oubliée davantage parce qu’elle a disparu de la surface un peu plus de 15OO ans avant l’engloutissement de l’Atlantide et qu’elle n’a laissé que peu de traces, que vous ne pouvez d’ailleurs percevoir qu’avec les yeux du cœur. Mais le temps est maintenant venu pour chacun de se rappeler la « mère patrie », pas tellement en raison de ce qu’elle fut il y a longtemps, mais plutôt de ce qu’elle offre encore à l’humanité. 

En tant que Lémuriens, nous avons vécu sur cette planète selon le cœur, et ce, pendant des millions d’années, avant qu’un déclin de la conscience s’installe progressivement chez notre peuple. Peu à peu, la vie merveilleuse que nous avions connue durant tous ces millénaires se détériora jusqu’à devenir difficile et très tridimensionnelle ; 

Jusqu’à la chute, nous avions créé dans notre monde, pendant des millions d’années, l’illimité, la magnificence et la beauté majestueuse bien au-delà de ce qu’avait créé l’Atlantide. Mais, bien que nous fûmes ici physiquement, nous vivions dans une autre fréquence vibratoire alors invisible à la plupart des Atlantes ou des autres gens qui venaient nous rendre visite. Quand des gens qui ne vibraient pas à notre fréquence venaient chez nous, ils ne voyaient pas grand-chose de la vraie Lémurie. Ils ne percevaient pas autant de beauté et de perfection qu’ils en voyaient en Atlantide, car celles-ci n’était visibles qu’à ceux dont la vision spirituelle était développée. 

Tout comme vous ne voyez pas encore les merveilles des cités de lumière cristallines suspendues au-dessus de vos villes polluées, personne ne nous voyait non plus. Ce que nous avons créé dans la troisième dimension n’était qu’une version limités de la véritable Lémurie, dans le seul but de jouir des beautés de la nature, de la « terre de Pan », avec un aspect différent de notre physique. Pendant très longtemps, nous n’avons créé dans la troisième dimension que des logements et des structures, en utilisant des matériaux empruntés à la nature et que nous pouvions partager. Pour nous, c’était l’équivalent de vos cabanes en forêt. Nous nous y rendions de temps à autre, tout en vivant dans nos cités d’une plus haute fréquence vibratoire. Nos gens apparaissaient dans la troisième dimension quand ils avaient temporairement envie d’une expérience différente de la vie, ou d’une activité tridimensionnelle. A une certaine époque, tous les Lémuriens étaient capables de traverser les dimensions à volonté avec leur conscience, tout comme vous traversez les étages d’un grand building dans un ascenseur. C’était aussi simple, et vous revivrez cette expérience dans l’avenir. 

Avions-nous une technologie ? Bien sûr, mais ce n’était pas exactement celle des Atlantes. Pendant très longtemps, nous n’avons pas eu besoin du genre de technologie dont ils disposaient, car notre niveau d’évolution spirituelle nous permettait de nous en passer. Les Atlantes étaient pleinement ancrés dans la troisième dimension depuis le début, tandis que nous n’y étions pas limités. Un jour, vous n’aurez plus besoin de la technologie dont vous dépendez maintenant. Notre technologie, nos habitions, nos temps et nos cités étaient d’une fréquence vibratoire supérieure à celle des Atlantes. Ce que nous possédions était réel et tangible pour nous, mais presque invisible à eux et aux autres qui ne vivaient pas selon leur cœur. Quand notre continent fut détruit, nous avons donc laissé dans la densité de votre dimension moins de preuves tangibles de notre civilisation que les Atlantes. 

Message d’ADAMA, notre mentor Lémurien 

La terre après l’anéantissement des continents

 

La terre après l’anéantissement des continents dans LEMURIENS de TELOS 34007583_pA partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler, des fragments de sa masse terrestre se mirent à se détacher, et ce, pendant une période de 200 ans, jusqu’au stade ultime, lorsque ce continent fut lui-même submergé. Suite à ces cataclysmes, la planète trembla pendant 2 000 ans. En raison de la perte de deux immenses masses géographiques en seulement 200 ans et des répercussions thermonucléaires, la Terre régressé tragiquement et subit un traumatisme si profond qu’i lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. Pendant des siècles, suite à la destruction des deux continents, l’atmosphère fut jonchée d’une telle quantité de débris que la lumière ne parvint jamais à la surface. L’air devint glacial parce que l soleil ne pouvait pas pénétrer la stratosphère au travers de l’épaisseur des débris toxiques, et pratiquement rien ne poussa à sa surface. Un grand pourcentage des animaux et de la végétation disparut. 

 

Pourquoi si peu de témoignages de l’existence de ces deux civilisations nous sont-ils parvenus ? Parce que les citées de la planète qui n’ont pas sombré furent pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre ou d’immenses raz-de-marée qui avançaient jusqu’à 1 600 kilomètres (environ l’équivalent de la moitié des Etats-Unis) à l’intérieur des terres en rasant la plupart des villes ou des habitations sur leur trajectoire. Du fait de ces bouleversements géologiques, la race humaine connut dès lors des conditions de vie fort pénibles, impitoyables ; et les gens furent pris d’une angoisse telle que leur qualité de vie se détériora très rapidement. Comme legs de ces calamités, les survivants connurent la faim, l’indigence et la maladie. 

 

A l’origine, les humains sur terre mesuraient environ quatre mètres. Les Hyperboréens ont conservé cette taille ; aucun d’eux n’habitait la surface à cette époque. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ses habitants ne mesuraient plus que 2,50 m ; de nos jours encore, il s gardent cette taille. Puis, la grandeur des habitants de cette planète diminua encore, puisque la plupart d’entre nous ici ont moins de deux mètres. A mesure que notre civilisation évoluera, nous dépasserons de nouveau cette dimension. Même à l’heure actuelle, les gens sur terre grandissent beaucoup plus qu’il y a même un siècle. 

 

Ce soir, si vous le permettez, Adama et tous les citoyens de Telos ici présents nous offrent l’occasion de guérir nos annales personnelles et planétaires, annales qui ont à ce jour une influence néfaste sur l’humanité et sur nous-mêmes. Il s’agit d’un grand service à rendre, tant collectivement qu’individuellement. 

 

Un jour nouveau, un monde tout neuf s’apprêtent à naître. Nous avons assimilé nos leçons d’amour, et la Nouvelle Lémurie, le paradis perdu, est sur le point d’éclore. Au moment du cataclysme, la Lémurie, ou cette partie qui est restée fidèle à la lumière et à son vœu sacré, fut élevée dans la quatrième dimension. Le continent n’a jamais été complètement anéanti ; seule son expression tridimensionnelle l’a été. Il a poursuivi son évolution et son développement vers une conscience de la cinquième dimension jusqu’à aujourd’hui ; il existe donc dans une dimension supérieure, et Telos et ses merveilleux habitants sont notre « portail ». 

 

Gardons donc une ou deux minutes de silence afin de rendre hommage à notre Terre-mère bien-aimée et de la remercier pour son infinie tolérance à l’égard de la race humaine, race qui a mutilé et empoisonné son corps si gravement et si fréquemment au cours de l’histoire, et ce jusqu’à aujourd’hui. 

 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

La civilisation lémurienne

Gif fees / Rappel historique

La civilisation lémurienne dans MESSAGES EVENEMENTS lemurie-kataya543px

La vie naquit sur la Terre il y a des millions d’années. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres.

II y a environ 4.500.000 ans, l’Archange Mikhaël et ses légions escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère.

En ce temps-là, la Terre connaissait l’abondance, la beauté et l’harmonie, à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui.

Les Lémuriens appartenaient alors à un plan de la cinquième dimension, mais ils étaient doués de la faculté d’abaisser leur vibration à leur guise, afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient.

Graduellement, il y eut un alourdissement de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple lémurien commença par déchoir jusqu’à la quatrième dimension, puis poursuivit sa décélération vibratoire jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Cette chute se déroula sur une période d’environ 1.000.000 d’années.

Les territoires formant la Lémurie, également appelée « Mu », comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et à la Colombie-Britannique à l’ouest du Canada.

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation sur Mu et en Atlantide. Ces deux civilisations finirent victimes de leurs propres agressions. Les Lémuriens et les Atlantes prirent ainsi conscience de la futilité de tels agissements.

Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shambhallah mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. 

 

250px-Mount_Shasta_1 dans MESSAGES EVENEMENTS     Le Mont Shasta est le plus haut sommet volcanique aux États-Unis. Il est situé au nord de la Californie près de la frontière de l’Oregon. 

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir auprès de la Confédération galactique des planètes et prendre l’engagement solennel de se comporter désormais en peuple pacifique.

Une vaste cavité en forme de dôme existait déjà dans les entrailles du Mont Shasta. Lorsqu’on accorda aux Lémuriens la permission d’ériger leur cité, il fut convenu que cette région survivrait à tous les futurs cataclysmes. Ils y construisirent une ville qu’ils nommèrent TELOS, ce qui signifie « communication avec l’Esprit ».

À l’origine, cette ville avait été conçue pour accueillir environ 200.000 habitants. Mais La conflagration thermonucléaire qui anéantit le continent Mu et ses 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, il y a un peu plus de 12.000 ans. Le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si soudainement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Seulement 25.000 personnes réussirent à atteindre à temps le site de Telos et purent ainsi être sauvées.

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler à son tour, des fragments de sa masse terrestre commencèrent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime, lorsque ce continent fut lui-même submergé.

En raison de la disparition de ces deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires qui s’ensuivirent, les dernières cités de la planète encore intactes furent également pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre et d’immenses raz-de-marée qui pénétrèrent jusqu’à 1.600 kilomètres à l’intérieur des terres.

La Terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable.

Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables.

À l’origine, les habitants de notre planète mesuraient environ 4 mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ils ne mesuraient plus que 2,50 mètres. Puis, leur taille a encore diminué, puisque la plupart de nos contemporains mesurent aujourd’hui moins de 2 mètres. À mesure que notre civilisation se transformera, nous dépasserons de nouveau ce seuil

Transmis par Aurelia-Louise Jones
Extrait du site
Telos France

 

Gif fees

12 : 12 : L’humain du Nouvel âge

Gif divers  12 : 12 Séance de channeling Del Mar

– décembre 1994 

Il y en a tant parmi vous ce soir qui sont ici pour célébrer comme il se doit un grand événement, un événement au sujet duquel vous êtes venus en apprendre plus. Et nous vous disons aussi que votre intention compte plus que tout ! Tout ce que vous avez à faire, c’est de prononcer le mot, d’émettre la pensée, pour être remplis comme les autres. Car votre magnificence vous stupéfiera, vous bouleversera et vous surprendra lorsque vous y ferez face, car vous n’avez aucune idée de qui vous êtes. Et nous vous comblerons également. Et vous sentirez les bras affectueux de l’Esprit vous entourer tandis que nous venons à vous avec ceux qui se joignent à nous en ce moment. Vous pouvez être transformés ce soir. Car la Terre le permettra ; vous l’avez mérité. 

Le 16 août 1987, selon votre calendrier terrestre, fut un moment phénoménal. Car ce fut le moment, ainsi que nous l’avons mentionné dans un précédent channeling, où la Terre a été mesurée, et qu’à la surprise et la joie des êtres qui sont de mon côté du voile, nous avons découvert que votre planète avait un niveau d’énergie vibratoire beaucoup plus élevé qu’anticipé. Ce fut le commencement, très chers amis de ce que vous célébrez maintenant comme étant le 12 : 12 Puisque sans le temps et en l’absence de cette mesure, rien de tout ce que vous connaissez maintenant ne serait en train de se produire. Car il avait depuis longtemps été prévu dans les plans que la mesure serait prise à ce moment-là. La Terre a considérablement changé au cours des cinquante dernières années et comme le savent beaucoup de celles et ceux qui sont assis devant l’Esprit et qui maintenant lisent ces choses, ce fut un moment de grande célébration. Ce fut l’époque où Kryeon fut appelé à venir. C’est à cette époque que les grands maître furent également appelés, et toutes les entités de l’univers, depuis la grande Source centrale jusqu’à la périphérie le savaient. 

Puis, le 11 janvier 1992, la chose la plus stupéfiante qui soit dans l’histoire de l’humanité s’est produite ! Il n’y a rien qui ne puisse jamais diminuer l’importance de la date que vous appelez le 11 : 11. J’aimerais maintenant vous en dire plus au sujet de ce qui s’est alors produit, afin que vous puissiez ainsi mieux apprécier tout ce que représente cette journée alors que vous êtes en présence de l’Esprit. Car à cette date que vous appelez le 11 : 11, toute l’humanité a reçu un code. Et ce code a transmis  chaque humain sur la planète le message suivant ; « Nous sommes en train de changer les choses et d’ouvrir une porte, et de permettre aux humains de la franchir ».  Cela peut vous sembler n’être que pure rhétorique ou une idée fantasque, mais nous souhaitons vous dire ce qui s’est produit ce jour-là. Car le code qui vous a été transmis était un code magnétique ; et c’est la raison, chers amis, pour laquelle le maître magnétique vous parle en ce moment. C’est par l’intermédiaire du réseau magnétique qu’il a été transmis à chaque humain sur la planète, de même qu’à ceux qui ne sont pas encore formés. 

A présent, vous vous dites peut-être ; « J’y étais à ce moment-là, je n’ai rien senti ». et nous vous répondons ceci : imaginez-vous être face à un très long couloir représentant votre vie. Tout au bout dans l’obscurité, à des années de votre moment présent, une porte majestueuse s’ouvre sans faire de bruit. Vous n’avez rien senti et rien entendu, mais votre empreinte biologique et son équivalent magnétique ont enregistré le fait que la porte s’est ouverte car ce fait représente une grande permission accordée à votre esprit ! L’autorisation à votre humanité de franchir un seuil vous donnant accès à un lieu qui vous était auparavant interdit. 

C’est l’ère nouvelle, et la clé d’accès à la réalisation de soi vous a été accordée afin que vous puissiez un jour parvenir, grâce à  votre croissance, au niveau de ce que nous avons appelé l’ascension. Voilà ce que fut cette journée du 11 : 11. […] 

Aujourd’hui, c’est l’empreinte magnétique qui communique avec l’ADN, qui génère le composé chimique que vous appeler l’hormone de la mort. Cet ancien code d’énergie fait obstacle au processus de régénération et coopère avec le léger manque d’énergie cosmique qui rend ainsi possible notre vieillissement. Cette situation est appropriée et délibérée, et correspond à ce que vus aviez projeté. Elle facilite le plan conçu pour l’incarnation et le karma, car vous continuer sans arrêt pour permettre l’élévation des vibrations de la planète. C’est ce qui est peu à peu annulé, et cela fait partie de la porte qui s’est ouverte lors du 12 : 12

Pour certains d’entres-vous, vous avez peut-être cru par le passé que le magnétisme endommage vos cellules comme le fait la radiation. Tel n’est pas le cas, car le magnétisme donne à vos cellules des instructions pour agir de façon différente et pour faire des choses différentes. Pour en établir la preuve, nous demandons à votre science d’exposer des cellules à de faibles champs magnétiques de tous genres. Utilisez différentes sortes de cellules humaines et observez les résultats. Nous vous garantissons que vous verrez ces cellules se mettre à sécréter des composés chimiques que vous n’avez jamais vus auparavant dans ces circonstances. 

Les cellules ne seront pas endommagées, mais lorsqu’elles seront exposées aux champs magnétiques, elles se comporteront différemment. Maintenant vous savez de quoi il en retourne avec le Temple du Rajeunissement dans l’endroit que vous appelez l’Atlantide ! Car il s’agissait bien d’une machine magnétique, et c’est ainsi que l’empreinte magnétique de la cible humaine était modifiée. Les instructions magnétiques annulaient l’émission de l’hormone de la mort et permettaient à l’humain de vivre trois années de jeunesse de plus, jusqu’à ce que le tout revienne à son état premier original dans cette énergie cosmique de faible intensité. 

Voilà pourquoi les gens faisant partie d e l’élite de cet endroit que vous appelez l’Atlantide vivaient fort longtemps, et pourquoi les esclaves ne vivaient pas longtemps. Car tel que channelé auparavant, cette technologie n’était pas partagée. C’est ce processus, mes chers amis, qui a créé le code qui a été émis lors du 11 :11 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

DÉESSE Planétaire…

 Gif fleurs autre

…….Ne paniquez pas le jour où la mutation géophysique, magnétique et vibratoire prendra de l’ampleur et modifiera votre vie. Comme vous le savez, cela aura pour but de mettre en place une nouvelle réorganisation stellaire qui entraînera des modifications dans vos corps inférieurs et votre conscience spirituelle et cosmique. Ces changements furent programmés il y a 12500 ans, après l’effondrement de la civilisation de l’Atlantide qui a provoqué la fermeture des portails de lumière pyramidale d’Orion et des Pléiades. Mais aujourd’hui, selon la loi cosmique d’évolution, le moment est venu d’ouvrir et de remettre en activité ces portails de lumière afin de vous accorder aux méridiens astrophysiques et géophysiques de la terre. 

 

Bientôt, votre planète entrera dans le point zéro de l’activation énergétique du Verseau, où descendront des Flammes de Conscience illuminée. Cela déclenchera la renaissance des codes génétiques et vibratoires des Seigneurs d’Orion et des Flammes des Pléiades, qui sont actuellement dans le plan éthérique de la Grande Pyramide. 

 

Vous êtes les fils et les filles de la terre, qui a besoin de votre coopération, de votre attention et de votre sensibilité spirituelle car, en tant que structure d’évolution, elle est l’image et l’archétype de votre évolution stellaire. Cela étant, la Déesse planétaire vous convoque tous aujourd’hui, vous invitant à pénétrer dans la spirale de temps évolutif réel afin de vous débarrasser des schémas tridimensionnels négatifs et de syntoniser tous les éléments nécessaires à votre ascension. 

 

Tout provient de la Lumière primordiale et, à ce titre, s’avère digne de vénération. Ainsi, vos actions, vos pensées et vos émotions peuvent être des réseaux de lumière sacrée magnifiée. Honorez ce corps et cette vie qui vous ont été donnés, car ils représentent des cadeaux divins reçus pour honorer et vénérer le Créateur infini, ce grand auteur et programmeur de l’évolution. 

 

Voici le message et l’invocation spéciale que la Déesse planétaire désirait transmettre à ses fils et filles planétaires conscients du lien évolutif entre nous. Rappelez-vous toujours que je suis la Présence divine de la planète et que je reçois toutes les pensées, actions et paroles que vous émettez constamment. Comprenez que la surface que vous parcourez, et sur laquelle vous élaborez votre vie, est vivante et, par conséquent, sacrée. 

 

Vous êtes une famille au sein d’un même espace évolutif. Apprenez donc à vous respecter et à coexister dans l’harmonie. Élevez votre esprit et votre cœur en un rayon de lumière fraternel pour générer une étoile d’amour où convergent l’esprit cosmique, les fils de l’évolution et les énergies lumineuses de l’ascension. 

Souvenez-vous que nous sommes toujours à vos côtés. Frères et sœurs de la lumière, j’ai été honorée de communiquer avec vous pour la première fois depuis fort longtemps. 

 

Je vous dis…au revoir.  

 

Ramathis-Mam (KROM) 

Un événement Lémurien

 

Gif divers Mont Shasta – rencontre du 29 avril 2002 

 

L’histoire de la fin tragique de la Lémurie 

 

La conférence qui suit est inspirée des enseignements de Sharula Dux, de Telos, désormais résidante de la surface, plus précisément du Nouveau-Mexique ; elle est également fondée sur des transmissions de divers maîtres ascensionnés, des extraits de Bridge to freedom (Une passerelle vers la liberté), datant des années 50, et sur un channeling en vue de cette présentation. 

 

Avant l’anéantissement des continents de la Lémurie, aussi dite « Mu » et de l’Atlantide, notre globe terrestre était constitué de sept continents majeurs. Les territoires formant la Lémurie comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi que Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie et la Nouvelle Zélande, et des terres dans l’océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada. 

 

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation à Mu et en Atlantide. Il y a vingt-cinq mille ans, l’Atlantide et la Lémurie, les deux grandes civilisations de l’époque, guerroyaient au nom d’idéologies divergentes. Elles percevaient différemment l’orientation à donner aux autres civilisations sur la planète. Les Lémuriens étaient d’avis que les sociétés moins évolues devaient être laissées à elles-mêmes afin de poursuivre leur évolution à leur rythme, selon leur degré de compréhension, et à leur façon. 

 

 

Les Atlantes pensaient que tous les peuples moins développés devaient être placés sous la gouverne des deux grandes sociétés, qui les régiraient. Ce désaccord fut à l’origine d’une série de guerres entre l’Atlantide et la Lémurie, au cours desquelles on eut recours aux armes thermonucléaires. A la fin, le calme revenu, ni l’une ni l’autre ne l’emporta. 

 

Au cours de ces tragiques affrontements, des gens autrefois fort civilisés se livrèrent à des bassesses infâmes. Ils prirent éventuellement conscience de la futilité de tels comportements. En définitive, l’Atlantide et la Lémurie furent victimes de leurs propres agressions. Les assauts les affaiblirent gravement toutes deux. Le peuple fut informé par ses religieux que, d’ici moins de 15 000 ans, ses terres seraient complètement submergées. L’espérance de vie était généralement de 20 000 à 30 000 ans, et l’on comprit que nombre de ceux qui avaient suscité ces conflits connaîtraient une fin apocalyptique. 

 

La Californie appartenait naguère à la Lémurie. Quand ils comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, les Lémuriens dressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le mont Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. Shamballa abritait la civilisation hyperboréenne qui a quitté la surface il y a plus de 100 000ans. Ce peuple était à l’époque responsable du réseau Agartha, qui compte aujourd’hui près de 120 cités de lumière sous terre ; la plupart sont peuplées d’Hyperboréens, mais quatre d’entre elles abritent des Lémuriens et une ou deux autres, des Atlantes. 

 

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur a fallu prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir face aux maintes autres agences, telle la Confédération galactique des planètes. Et pour être admis en tant que membres de ladite Confédération, ils durent établir qu’ils étaient désormais un peuple pacifique. Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du mont Shasta. Les Lémuriens construisirent la ville que l’on nomme Telos, désignation de cette région générale qui comprend la Californie et une bonne partie du Sud-Ouest américain d’aujourd’hui. De même, les territoires au nord du mont Shasta le long de la côte ouest, jusqu’à l a Colombie-Britannique, faisaient partie de la Lémurie. Telos signifie « communication avec l’Esprit », « unité avec l’Esprit », « comprendre l’Esprit ». 

 

A l’origine, cette ville fut édifiée pour contenir un maximum de 200 000 habitants. Quand les cataclysmes survinrent cependant, seulement 25 000 personnes l’atteignirent à temps et furent sauvées. Cette population représente ce qui reste de la civilisation lémurienne. Les annales avaient été transportées de la Lémurie à Telos, et les temples étaient prêts. 

 

La conflagration qui a anéanti le continent survint plus tôt que prévu, et c’est purquoi si peu de gens purent atteindre l’intérieur de la montage à temps. Nous savons désormais que Mu, notre patrie chérie, fut engloutie en une nuit. Le continent s’enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Aucun phénomène météorologique inhabituel ne fut au préalable signalé. Selon une transmission donnée par le seigneur Himalaya en 159, bon nombre des prêtres qui étaient demeurés fidèles à la lumière sont demeurés à leur poste, tels des capitaines à la proue d’un navire qui sombre, intrépides jusqu’au bout ; ils chantaient et priaient en coulant. 

 

Voici un extrait de « Passerelle vers la liberté » du seigneur Maha Chohan, datant de mars 1957 : « Avant que le continent lémurien ne sombre, les prêtres et prêtresses des temples furent avertis de l’imminence du cataclysme, ce qui leur permit d’emporter à Telos les divers foci du Feu sacré ; d’autres furent confiés à des pays qui ne seraient pas détruits. Plusieurs de ces flammes furent transférées à l’Atlantide, dans un endroit précis, et furent longtemps alimentées par des applications spirituelles quotidiennes. Un peu avant que la Lémurie ne coule, certains de ces prêtres et prêtresses rentrèrent chez eux, sur ce continent, et se portèrent volontaires pour périr avec lui et son peuple ; ils apportèrent le secours de leur rayonnement, leur réconfort et leur témérité. Ce renfort, ils l’offrirent pour contrecarrer la peur que provoque n’importe quel cataclysme. Ces bienfaiteurs aimants, grâce au rayonnement de leurs énergies asservies à Dieu et grâce aussi à leur sacrifice, ont littéralement enveloppé les auras des victimes d’un halo de paix et les ont affranchies de l’angoisse pour que leur corps éthérique ne soit pas dispersé ; ils épargnèrent ainsi aux gens des conséquences tragiques au cours d’incarnations ultérieures. » 

 

Le seigneur Himalaya, dans la « passerelle vers la liberté », affirme en 1959 : « Plusieurs membres de l’ordre religieux se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. Le chant qu’ils entonnèrent alors est aujourd’hui celui de Auld Lang Syne (en français, la mélodie : Ce n’est qu’un au revoir). 

 

Leur geste était motivé par l’idée que chaque expérience tragique laisse une cicatrice et un trauma profonds dans le corps éthérique et la mémoire cellulaire des gens, et que ces stigmates prennent plusieurs incarnations à guérir. L’action et le sacrifice des prêtres et prêtresses, qui choisirent d’atténuer la peur, et un certain degré d’harmonie fut préservé. Ainsi, les blessures et traumatismes causés aux âmes qui moururent alors furent fortement minimisés. Il est dit que les membres de l’ordre du temps, ainsi que les musiciens, chantèrent et prièrent jusqu’à ce que le niveau de la mer ait atteint leur bouche. Alors, ils furent aussi engloutis. Les multitudes dormaient, le ciel était encore d’un indigo profond et, pourtant, tout était terminé ; aucun membre du clergé n’avait quitté son poste, nul n’avait affiché de peur et la Lémurie fut anéantie en toute dignité. Auld Lang Syne fut le denier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie ». 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Réalisation Prophéties


            

Gif papillonRévélation imminente du Secret du Sphinx :

le Crâne de Cristal akhashique.Gif papillon 

                        Selon Barbara Marciniak, auteur de « Messagers de l’Aube », de « Famille de Lumière », et canal célèbre aux États-Unis, un important site archéologique aurait été mis à jour en 2001 à Gizeh, puis immédiatement classifié « top-secret » et entouré d’un périmètre de sécurité par l’armée égyptienne en raison de pressions de la CIA. Ce site apporterait en effet des preuves irréfutables, non seulement de l’existence de l’Atlantide mais aussi des raisons de la fin tragique de la civilisation atlante.Edgar Cayce fut le premier à révéler l’existence en Égypte de cette salle d’archives secrète et à en annoncer la découverte à notre époque. (Cf. Edgar Cayce : «

Les Mystères de l’Atlantide revisitée. » – Éd. de Mortagne)Dès 1933, il avait même donné sous vision médiumnique une description précise de l’emplacement :

« En terre égyptienne, dans un lieu où l’on pénètre à partir de la patte droite du Sphinx, se trouve la salle des archives de l’humanité. Ces archives vont depuis le commencement des temps où l’esprit prit forme et commença à descendre sur cette Terre. Elles comportent l’histoire de toutes les nations de la Terre, l’histoire de la destruction finale de l’Atlantide, et l’histoire de la construction de la Pyramide de l’Initiation, avec les noms des individus, des lieux, avec les dates et les temps où ces archives seront à nouveau ouvertes…
Car, avant le changement d’époque, (« avant le changement d’époque » = avant le passage à l’Ère du Verseau) la vérité sera révélée. On retrouvera ces documents. Mais on ne pourra pénétrer dans les salles souterraines, en partant de la patte droite du Sphinx, que lorsque les temps seront révolus et que les changements auront été accomplis dans cette phase de l’existence humaine. »  

Edgar Cayce – 1933 


Gif papillonSous une forme un peu différente, la même prophétie fut confirmée trente ans plus tard, dans un monastère du Tibet, à Andrew Tomas par celui que les théosophes ont pris l’habitude de désigner sous le nom de « Maître Tibétain. » Le Maître D.K. y annonçait l’avènement, à notre époque, d’une Ère meilleure qu’il nomme « le Cycle de Tara, » avec « le Signe du Cœur » pour emblème, un Âge où toute l’humanité doit se rassembler autour de l’idée de Fraternité.
Après avoir exhorté chacun à se préparer à de grands bouleversements, à choisir clairement son camp entre la Lumière et les Ténèbres, la Fraternité et l’Égoïsme, et à s’engager dans le combat en vue de cet avènement, il ajouta :

« … Gardiens des legs culturels des civilisations disparues, Nous ouvrirons les caveaux secrets de l’Égypte et démontrerons l’existence, en un lointain passé, d’une science et d’une technologie hautement avancées. Sur leurs écrans de télévision, les spectateurs pourront contempler les brillantes réalisations de l’antique Atlantide. Ils comprendront qu’ils risquent de subir la même destruction. Dès que le Sphinx de Gizeh aura lancé son avertissement, soyez prêts à de grandes choses ! … »  Le Maître Tibétain – Tashi Lhunpo – 1966
(Extrait de «
Shambhala, Oasis de Lumière » d’Andrew Tomas (Éd Robert Laffont),
retranscrit dans «
Hilarion : le Temps des Tribulations » (Éd Ramuel). 


Gif papillonTrente années s’écoulèrent à nouveau après cette prophétie, jusqu’en ce jour de Pâques 2000 où Monique Mathieu canalisa à son tour la vision suivante :
« … J’ai devant moi un crâne de cristal. Il me parle et me dit :« Sur terre, je représente ce que vous pourriez appeler toutes les lois spirituelles, toutes les lois qui font que l’homme puisse vivre pleinement sa vie, pas simplement au côté de ses frères humains, mais dans la conscience de l’Unité parfaite avec toute vie sur ce monde et à l’extérieur de ce monde. »

Il me dit aussi :

 » On est sur le point de me trouver en Égypte, pays si cher au cœur de ce canal qui s’exprime. Le moment est venu, je vais me révéler en même temps que tous ces outils merveilleux qui ont été implantés sur ce monde, je vais révéler ma puissance aux êtres humains, à ceux qui seront à ce moment-là en mesure non seulement de me comprendre, mais aussi de mettre en application l’immense connaissance qui se trouve en moi « … »  Association DU CIEL A LA TERRE, Extrait du bulletin N°42
Channeling de Monique Mathieu (2ème trimestre 2000)
 


Gif papillonLes crânes de cristal ont déjà fait plusieurs fois parler d’eux au cours du siècle écoulé. (Cf. Chris Morton et Ceri Louise Thomas : «
Le Mystère des Crânes de Cristal » – Éd. Du Rocher.)

En 1924, Anna Le Guillon Mitchell-Hedges avait 17 ans lorsque, en compagnie de son père adoptif, l’explorateur anglais Frederick Albert Mitchell-Hedges, elle découvrit un crâne en cristal de roche dans les ruines d’un temple de la cité Maya dite « des pierres tombées » à Lubaantùn, au Belize.
En dehors de l’absence des sutures crâniennes, c’est une reproduction quasi parfaite d’un crâne humain féminin. Il pèse 5 kg. Il est composé de deux morceaux, la mâchoire inférieure s’ajustant exactement à la partie supérieure.

Les propriétés optiques du crâne sont étonnantes :

- éclairé par le dessous, la lumière jaillit par les orbites.

- frappé à l’arrière par les rayons du soleil, un faisceau lumineux intense ( susceptible de mettre le feu ) jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

Certaine de son authenticité, Anna accepta de confier le crâne à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard.

Après 6 mois de tests, les conclusions tombèrent :

- Ce crâne est constitué d’un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium « piézo-électrique anisotrope. »

- Ses deux parties sont taillées dans le même bloc de cristal de roche.

- Il ne présente aucune trace d’instrument, ni marque microscopique quelconque.

- Il est impossible de dater sa fabrication (car le cristal ne vieillit pas).

- Avec la technologie actuelle de travail du diamant, il faudrait un an pour en obtenir l’aspect extérieur (avec des traces d’usinage que ce crâne ne comporte pas !). Quant aux effets prismatiques, leur reproductibilité serait encore plus difficile à obtenir.
Une fabrication artisanale identique aurait sans doute requis plus de 300 années de travail continu !
 

                                                                                                       

Il existe onze autres crânes de cristal aux mêmes propriétés, connus et répertoriés. En 1996, trois de leurs propriétaires ont accepté de prêter leur exemplaire au British Museum à fin d’expertise.Et depuis, silence : « No Comment » !!! Les autorités du British Muséum refusent obstinément non seulement de livrer leurs conclusions mais également de dire pourquoi !!!

Une légende Maya est attachée à ces crânes de cristal : lorsque les treize crânes seront réunis, ils révèleront le secret de la vie. Selon la tradition maya, ces crânes nous ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des « Initiateurs venus du ciel » !!! 

                         Barbara Marciniak et Anne Givaudan ont confirmé la récente découverte à Gizeh de preuves de l’existence de l’Atlantide. (Cf. Anne Givaudan : Alliance – Éd. S.O.I.S. et Barbara Marciniak : « Pleialian Sessions ».)

Gif papillonUne salle secrète aurait ainsi effectivement été identifiée. Elle pourrait abriter le treizième crâne de cristal : relié à la mémoire des douze autres, ce crâne contiendrait des archives relatant en détails toute l’histoire de la civilisation atlantéenne, de sa création, de son apogée, puis de sa décadence et de sa chute. Cette mémoire apporterait la preuve irréfutable de la supériorité technologique de cette civilisation sur la nôtre, et elle permettrait d’établir de manière infaillible que c’est bien à cause de l’orgueil des Atlantes et de leur transgression progressive de la Loi d’Amour, que leur continent fut finalement englouti lors d’un effroyable cataclysme.Le crâne apporterait également la preuve que les dieux du panthéon égyptien n’étaient pas des « divinités », au sens où l’entendent généralement les scientifiques de nos jours, mais bien des envoyés d’Orion, venus initier Thot à la religion solaire, et lui transmettre les clés de l’anti-gravitation et de la dématérialisation/rematérialisation en vue de l’édification des pyramides.Il semble que les Égyptiens aient été en contact avec de nombreuses civilisations extraterrestres. Les initiations qui avaient lieu dans la Grande Pyramide ouvraient au néophyte l’accès à la multidimensionnalité et aux mondes d’outre-espace

. 

                                                                                         

Réalisation Prophéties dans MESSAGES EVENEMENTS image_crane

La Lémurie

 

Gif fleurs autre Son origine 

 

Il y a des millions d’années, lorsque la vie naquit sur cette planète, on dénombrait sept grands continents. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’année encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. La bibliothèque de Porthologos dans la Terre creuse contient l’historiographie de cette ère terrestre ; cette période n’a pourtant jamais été consignée dans vos annales à la surface. 

 

Il y a environ 4 500 000 ans av. JC, l’archange Michaël et son entourage d’anges d’un bleu incandescent, ainsi que nombre d’être des royaumes de lumière, escortèrent jusqu’à cette planète les premières âmes destinées à  former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère. Ceci survint à partir du Refuge de Royal Teton, un ermitage astral qui porte aujourd’hui le nom de parc national de Grand Teton, près de Jackson, Wyoming, aux Etats-Unis. En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté  à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui. C’était effectivement l’éden le plus exquis de cet univers, voir, de toute la création. Cette perfection demeura des millions d’années, jusqu’au début du déclin au cours du quatrième âge d’or. 

 

Malheureusement, les massacres, la profanation, la pollution et la négativité que l’humanité a infligés sans relâche à la Terre ont fait de celle-ci un endroit où il est particulièrement pénible et douloureux de vivre pour de longues périodes. 

 

La race lémurienne comporte différentes souches d’êtres issus principalement Sirius et d’Alpha du Centaure ; un pourcentage de cette population provient aussi de diverses autres planètes. Peu à peu, ces races se croisèrent ici-bas pour former la civilisation lémurienne. Il en résultat un amalgame exceptionnel, et c’est peu dire.  La Lémurie est le véritable berceau de toute civilisation sur cette planète ; c’est la « mère patrie » qui a donné naissance à plusieurs autres sociétés. L’Atlantide vit le jour à une époque ultérieure. 

 

Au tout début, ces merveilleuses âmes, qui s’étaient lancées dans la grande aventure durent s’ajuster, s’acclimater à de nombreuses expériences inconnues. Grâce au concours des anges, elles bénéficière d’une formation sur les conditions de vie sur terre dispensée dans le Refuge de Royal Teton. Graduellement, ces précurseurs de la race lémurienne se hasardèrent à l’extérieur de l’ermitage et fondèrent de petites communautés. A mesure qu’ils s’adaptaient et prenaient confiance, ils poussaient plus loin leurs incursions à la surface. Par la suite, ils colonisèrent l’ensemble du continent de la Lémurie, une immense masse de terre occupant une bonne partie de ce qui est aujourd’hui l’océan Pacifique, et même au-delà. 

 

A la naissance de cette civilisation, bien avant son déclin, les Lémuriens avaient une forme qui n’était pas tout à fait physique. La Terre appartenant alors à une vibration de la cinquième dimension, ils vivaient donc dans un corps lumineux d’une vibration à cinq dimensions. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. Naturellement, c’était bien avant ce que vous appelez « le déclin », soit la dégradation progressive de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que vous connaissez aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une période allant de plusieurs milliers d’années jusqu’à tout près de 100 000 ans

 

 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

D’autres espèces humaines

 

gif coeur Il a existé d’autres espèces humaines qui vous ressemblaient et qui ont développé des civilisations hautement évoluées sur votre planète. Elles ont existé il y a longtemps, plus de 500 000 ans. Nous ne parlons pas des civilisations que vous appelez Lémurie ou Atlantide, dont les époques sont associées à une période que nous appelons l’humanité moderne. Nous faisons référence aux civilisations anciennes, comme celles qui sont enfouies sous la calotte polaire de votre continent le plus austral, l’Antarctique, ou sous les couches de sable du désert de Gobi, en Mongolie. Des énergies que vous avez appelées dieux ont tout créé sur cette planète et ont mis beaucoup d’intelligence dans toutes leurs créations. La conscience est présente dans tout ce qui existe sur Terre, jusqu’aux molécules du bout de vos doigts, et tout cela est destiné à fonctionner ensemble. La conscience communique continuellement par vibrations ou fréquences électromagnétiques. Ces fréquences s’interconnectent de sorte que chacun apporte sa contribution et sert l’ensemble. La difficulté, en ce qui concerne la Terre en ce moment, c’est que les humains se croient séparés de toute l’énergie pourtant destinée à fonctionner en liaison. Cette conviction actuelle de la séparation des parties vous empêche de voir et d’avoir accès à la totalité de l’existence. 

 

Notre intention, nous Pléiadiens, est de vous aider à atteindre une plus grande compréhension des expériences pléiadiennes qui ont influencé la Terre. Dans les temps de chaos et de confusion, des époques durant lesquelles la population humaine a été très sévèrement décimée, plusieurs groupes de notre système mère sont venus en différents endroits sur votre planète et ont pratiqué des ouvertures très subtiles. Ils ont travaillé avec des groupuscules de conscience pour laisser une lueur d’énergie sur votre planète, car beaucoup dans le cosmos savaient que votre planète allait au devant d’énormes calamités

 

Les Pléiadiens, canalisés par B. Marciniak 

 

Aurélia Louise Jones

  

Aurélia Louise Jones dans LEMURIENS de TELOS Aureliaaa-leveled

Porte-parole des peuples évolués vivant au centre de la Terre, Aurélia Louise Jones nous fournit une meilleure compréhension de l’avenir de notre planète.

Aurélia Louise Jones est née à Montréal dans une famille canadienne française au début des années 40. Elle endosse la profession d’infirmière puis, s’intéressant à la naturopathie et l’homéopathie, elle devient conseillère en santé et en spiritualité. En 1989, elle se dirige vers les États Unis où elle se consacre à son travail spirituel et à l’enseignement des principes menant l’humanité vers l’Ascension personnelle et planétaire.    

En 1997, alors qu’elle vivait encore dans le Montana, elle reçoit la guidance d’Adama et des membres du Conseil de Lumière Lémurien de Telos qui l’enjoignent de déménager au Mont Shasta afin d’être préparée pour une mission. Elle déménage à Shasta l’année suivante et plus tard devient channel pour Adama, le grand prêtre de Telos, et d’autres maîtres de lumière. Depuis, elle organise chaque année des événements lémuriens dans la région du Mont Shasta ainsi que des voyages initiatiques durant l’été et l’automne. Aurélia Louise donne également des conférences et anime des ateliers au Canada, en France, en Belgique et en Suisse.

 

Elle est la fondatrice d’une petite maison d’édition, « Mount Shasta Light Publishing », établie pour préparer la résurgence Lémurienne. Les livres d’Aurélia Louise fournissent une meilleure compréhension de l’avenir de notre planète, de la façon dont la vie devrait être vécue ici et des changements que nous devons apporter pour vivre dans un monde meilleur et plus évolué.  

4837 dans LEMURIENS de TELOS      ADAMA Grand Maître  du Conseil de Lumière Lémurien de Telos

 Révélations de la Nouvelle Lémurie Telos, tome 2 : Messages pour l'épanouissement d'une humanité en transformationTome 3, Protocoles pour la cinquième dimension

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus. 


 

Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont : 
- Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens. 


 

- Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.

Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

 

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre. 

Un baume au cœur

Un baume au cœur dans ENFANTS INDIGO anjinho2    Allison Hurley 

 

Quand mon fils avait trois ans, mon mari et moi avons divorcé. Pour diverses raisons, je me suis installée en Angleterre pendant un an et demi. Mon ex-mari et moi nous partagions alors la garde d’Ethan. 

 

De septembre à mai, j’ai fait quelques allers-retours aux Etats-Unis, sans toutefois pouvoir passer avec Ethan tout le temps que j’aurais voulu. Finalement, le jour des Morts, il est venu habiter avec moi l’été. 

 

L’été s’est enfui en un clin d’œil, et son père est venu d’Outre-Atlantique pour le reprendre. J’étais anéantie. Ethan et moi avons beaucoup discuté des circonstances ; la placidité et le sérieux dont il faisait preuve dans toute cette histoire m’étonnaient toujours. Il semblait vraiment saisir l’essence de la situation. 

 

A l’aéroport, j’ai savouré nos derniers câlins et baisers avant qu’il ne monte dans l’avion avec son père. J’ai tenté de rester calme et centrée sur l’amour, mais une immense tristesse m’a envahie. Juste avant d’embarquer, mon petit chéri a accouru vers moi et m’a embrassée sur la joue. Il avait percé mon âme. De sa tendre petite main, il a caressé l’endroit où il venait de poser son baiser, en me disant : « Je le fais pénétrer dans ton cœur ». Puis, il retourna vers son père

 

Lee Carroll et Jan Tober sa compagne spirituelle

Au sud de la frontière américaine

Au sud de la frontière américaine dans LEVEE DU VOILE bulles

Depuis la parution de l’ouvrage précédent, l’équipe Kryeon s’est rendue au Mexique et en Argentine. Ces deux voyages m’ont permis d’acquérir de précieuses connaissances et de vivre d’intéressantes expériences. Comme j’ai toujours vécu à San Diego, dont près du cinquième de la population est hispanophone, je connais bien la langue et la culture espagnoles. 

Je raffole de la cuisine mexicaine et j’aime vraiment ces gens-là ! À San Diego, j’ai toujours eu des contacts positifs avec les Mexicains et j’ai pu observer de près leurs coutumes familiales ainsi que leur grande sociabilité. J’étais bien préparé pour ces deux voyages, mais surtout pour celui au Mexique. Je désire vous rapporter ici une expérience personnelle qui a eu pour moi une grande signification et que j’ai vécue grâce à deux professionnels mexicains, un médecin et un ingénieur. Cette expérience tout à fait inattendue m’a conduit encore une fois aux frontières du connu et aux limites de la compréhension. 

Le docteur Luis Oscoy a créé un superbe spa, le Hostal de la Luz (« Auberge de la Lumière »), à Amatlan de Quetzalcoatl, un village situé au sud de Mexico. Non seulement ce lieu est-il hautement énergétique, mais, pendant notre séjour, il fut béni par un représentant du dalaï-lama venu le consacrer comme la première zone de paix du Mexique. Le Hostal de la Luz avait rempli toutes les conditions établies par le dalaï-lama pour recevoir une telle  bénédiction, y compris la construction d’un ashram et d’un labyrinthe. Mon site [www.kryon.com/mexico] contient plusieurs photos de ce spa et de la cérémonie qui s’y déroula en 2006. 

Le docteur Luis (je l’appelle ainsi) me présenta à Jorge Alberto Báez Guerrero, un ingénieur profondément engagé dans l’interprétation de la recherche sur les calendriers aztèque et maya. « Profondément engagé », c’est peu dire… C’est là sa  passion et il désirait me faire partager d’étonnantes découvertes. Grâce à son vaste savoir personnel et à sa pénétrante intuition, Jorge s’était rendu compte de quelque chose qui avait échappé à la plupart. Même si les écritures aztèques et autres ont survécu durant des siècles dans des codex et sur les murs des anciens sites, et que nous possédons ainsi une grande quantité d’informations sur les Aztèques et les Mayas, Jorge a découvert par une autre voie quelque chose que nous devrions tous comprendre. J’aimerais bien pouvoir vous dire tout simplement de lire son livre, Energia Vital en Movimiento (« L’énergie vitale en mouvement »), mais, au moment où j’écris ces lignes, il n’a encore été publié qu’en espagnol. Le titre de la première édition est trompeur, car il semble très intellectuel, mais une deuxième édition a maintenant été publiée, sous le titre de Vital Energy in Movement (The Secret of 2012). C’est plus proche ! Je veux rendre hommage ici à Jorge et au docteur Luis, car ils sont tous deux concernés, le second étant un fervent admirateur du travail du premier, d’où l’invitation qu’il m’avait lancée pour participer à cette expérience. Je les en remercie tous les deux. 

Jorge oeuvre à contre-courant des érudits mexicains traditionnels, qui suivent la « ligne du parti » en matière d’information. Quand je l’ai appris, j’ai trouvé cela bien étrange, car j’avais toujours cru que les archéologues, à l’instar des scientifiques, étaient enthousiasmés par de nouvelles découvertes et curieux de tout savoir. Comme je me trompais ! Il m’arrive souvent d’oublier le sort que la politique réserve à la vérité. Dans certaines parties du Mexique, c’est une simple question de survie universitaire. Je ne veux offenser personne, mais je parle de ce dont j’ai été témoin. 

Au Mexique, tout archéologue travaille d’une façon ou d’une autre pour le gouvernement, et s’il s’écarte trop des informations et des interprétations officielles sur les coutumes indigènes, il ne peut aller très loin. Ce qui se passait dans les temples et les observatoires est considéré comme une information sacrée que le gouvernement désire conserver dans toute sa pureté et sous son contrôle. 

Voici donc Jorge qui apporte une information spectaculaire reliant entre eux tous les faits dans un système bien conçu, et on l’accepte tout en l’ignorant. J’ai vu comment il fut traité sur l’ancien site de Xochicalco, dans l’État de Morelos, à 38 kilomètres de Cuernavaca, au Mexique. J’étais très excité, car lui et le docteur Luis avaient organisé pour moi et quelques membres de l’équipe un petit voyage en un lieu où vont très peu de gens, l’un des anciens observatoires solaires des indigènes, dans les ruines du temple. C’était l’un de trois  observatoires verticaux dans lesquels la lumière pénétrait par le haut et était ensuite dirigée par un système particulier qui créait des motifs sur une dalle placée à une hauteur précise dans l’observatoire. Les Anciens observaient ainsi les mouvements du soleil et de la lune alors que la lumière traçait des motifs sur cette dalle tout au long de l’année, ce qui leur permettait de mieux comprendre le comportement de ces corps célestes, d’estimer leur taille et d’en apprendre davantage sur les équinoxes, les solstices et les éclipses. Nous allions donc entrer dans ce lieu sacré et le voir de nos propres yeux ! 

Avant de nous entraîner dans cette aventure, Jorge et Luis nous présentèrent, durant une heure et à l’aide de PowerPoint, les véritables découvertes. Jorge avait assemblé un calendrier complexe en utilisant l’information ancienne. Cependant, au lieu d’être un calendrier comportant des jours, des mois et des années, c’était un calendrier d’énergie ! Quand je l’ai vu et touché, je l’ai aussitôt qualifié de « calculatrice », car, intuitivement, je recevais de Kryeon l’information sur sa fonction réelle. De plus, Jorge fournissait aussi de l’information sur notre ADN, qu’il liait aux changements de l’énergie terrestre. 

Il associait les différentes polarités aux acides aminés contenus dans la chaîne d’ADN, en affirmant que la polarité active était abandonnée avec la vieille conscience afin de laisser place à la polarité passive activée par les changements magnétiques que nous traversons. (Changements magnétiques !) Il expliqua le mécanisme qui, à l’intérieur de l’ADN, génère de la lumière qui renforce notre champ énergétique. 

Jorge démontra que les Mayas et les Aztèques (et d’autres encore) connaissaient les divers changements de l’énergie terrestre et en avaient fait le tracé exact. Ce sont des changements de conscience de l’énergie de la Terre, et non de simples changements calendaires. Poussant plus loin son explication, il montra les phases de ces changements ainsi que leur durée (plus de mille ans). Chacun portait un nom et avait une couleur, clairement indiqués par les Anciens qui les avaient tracés. En plus d’utiliser les observatoires pour suivre les mouvements du soleil et de la lune, ils avaient aussi développé une méthode pour suivre les phases d’énergie que la Terre avait traversées dans le passé et prédire celles qu’elle traverserait dans l’avenir. 

C’est pourquoi Kryeon m’a dit qu’il s’agissait d’une calculatrice, car on s’en servait pour calculer ce qui s’en venait. Cette calculatrice indique clairement que nous nous dirigeons présentement vers un changement majeur. Selon ce calendrier énergétique circulaire, les Anciens ont établi que nous sommes en train de fermer la conscience d’une vieille énergie planétaire pour en ouvrir une autre. La date prévue pour l’événement ? L’année 2012. Voilà ce que les Mayas nous ont vraiment dit au sujet de 2012 et de l’énergie impliquée, nous fournissant des explications historiques et même une calculatrice de phases fondée sur leurs observations. Ils ont prédit la fin d’une époque et le début d’une nouvelle. Démontré ainsi, c’est tellement évident ! Jorge s’était servi de son intuition et de son intellect pour voir au-delà des apparences de l’information connue et tirer des conclusions logiques sur son sens réel. Sa calculatrice circulaire montrait comment leurs phases d’énergie correspondaient aux événements mondiaux, à notre propre histoire et à notre situation actuelle. Le plus captivant de la démonstration, c’est que tout ça était du Kryeon 101 [de l’information fondamentale fournie par Kryeon depuis dix-huit ans]. 

J’ai dû énerver Jorge à force de l’interrompre constamment pour lui faire dire par l’interprète : « C’est exactement ce que dit Kryeon ! » Plus tard, je me suis rendu compte que Jorge n’avait même pas lu un seul ouvrage de Kryeon. (La prochaine fois, j’essaierai de me tenir tranquille, mais j’étais tellement excité de trouver la confirmation des messages de Kryeon sur les murs du temple, pour ainsi dire, et d’entendre ensuite Jorge parler du magnétisme de l’ADN !) Le travail de cet homme est vraiment passionnant. 

Essentiellement, les Mayas et les Aztèques nous disent qu’une nouvelle énergie se manifestera en 2012 et qu’elle sera supérieure. Typiquement, comme lors de tout changement énergétique, ceux qui se sont habitués à la vieille énergie ne dureront pas. Nous entrons dans l’énergie de ce que ces Anciens appelaient « un nouveau soleil » (en l’occurrence, le sixième soleil). Dans leur système, chaque phase de civilisation possède sa couleur solaire, et notre nouvelle couleur sera le jaune, qui suivra le violet. (N’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un système de notation spirituel et non des couleurs réelles du soleil.) 

Pendant des années, Jorge a obtenu des autorités chargées du site historique la permission d’entrer dans l’observatoire, qui ne semble plus être à ce jour qu’une profonde grotte souterraine. Il y avait étalé ses papiers et tracé les mouvements du soleil et de la lune, tout comme le faisaient les Anciens. Il ne se contentait donc pas de lire les documents que lui avaient fournis les archéologues. Il utilisait leurs propres outils ! J’étais impressionné, et tout autant réconforté de savoir que les enseignements dispensés par mes transmissions l’étaient aussi par les Anciens, et ce, d’une façon très claire. 

J’ignore ce que les spécialistes dans l’entourage de Jorge croyaient vraiment, puisqu’ils ne pouvaient le dire, mais ils l’accueillirent par des sourires et avec respect, en lui permettant de pénétrer dans leur « sanctuaire intérieur ». Je crois que c’est révélateur de leur sentiment réel à son endroit. Le docteur Luis a également usé de son influence pour que nous puissions accéder au site. J’ai eu l’impression que ces deux hommes étaient des familiers du musée et du terrain du temple. Le docteur Luis est bien connu dans cette partie du Mexique pour son travail humanitaire et il jouit d’une excellente réputation professionnelle à titre de médecin. Cela nous a sans doute tous aidés ce jour-là. Il nous avait vraiment ouvert la porte. 

Avant de vous en apprendre davantage sur notre visite à l’observatoire, laissez-moi vous raconter une anecdote amusante qui est bien révélatrice de l’ignorance contrôlée dans laquelle nous tiennent les autorités. Encore une fois, la ligne du parti est importante pour les politiciens, mais, dans le cas qui nous occupe, je ne comprends toujours pas pourquoi on ne permet pas à la nouvelle information scientifique de circuler. En fait, l’idée même qu’il se trouvait là un observatoire sophistiqué est également bannie. 

Au-dessus du sol, au sommet de chaque observatoire vertical, se trouve une ouverture circulaire. C’est par elle qu’entre la lumière et elle est donc cruciale pour tout le système. Si, à l’époque, on avait eu des lentilles complexes, on en aurait placé une là. L’autre se serait trouvée à mi-chemin du puits, pour concentrer l’image du soleil ou de la lune en une mince lumière au fond (sur la dalle, de la hauteur d’une table), afin de pouvoir inscrire les mouvements précis de ces deux corps célestes. Dans ce temple aztèque/toltèque, on disposait forcément d’un système optique quelconque composé, selon Jorge, d’« obturateurs», mais il s’agissait simplement de trous de diamètres différents et peut-être d’écrans de diffusion faits d’un matériau de l’époque. Ces gens furent toutefois capables de construire ces obturateurs de manière à focaliser suffisamment l’image pour pouvoir établir avec précision le tracé de la lumière. Il leur fallait absolument contrôler la lumière, sinon ils n’auraient obtenu qu’une tache lumineuse informe sur la dalle surélevée. 

Imaginez un télescope dont on aurait enlevé les lentilles aux deux bouts. Ce ne serait plus qu’un tube inutile. Vous savez bien cependant, si vous avez des connaissances élémentaires en optique, que l’on peut focaliser la lumière du soleil sur un mur au seul moyen d’un trou d’aiguille dans une feuille de papier foncé, si on sait comment s’y prendre. Plusieurs artistes ont découvert qu’ils pouvaient ainsi projeter une image sur un mur et peindre par-dessus, atteignant de la sorte un réalisme artistique inédit. En d’autres termes, on peut focaliser la lumière grâce à plusieurs moyens optiques qui ne requièrent pas la fabrication de lentilles sophistiquées. 

L’ouverture au sommet de l’observatoire était alignée avec précision sur les mouvements du soleil et de la lune. En outre, il y avait là un système d’alignement (peut-être des encoches) pour faire tenir, en haut, une pièce ronde spécialisée faisant office de lentille, aujourd’hui disparue, et qui pouvait être placée sous des angles précis favorisant la vision astronomique (tout comme les marques sur certains télescopes modernes). 

Comme ces Anciens savaient très bien où serait le soleil à tel ou tel moment de l’année, ils pouvaient faire pivoter la pièce supérieure et l’ajuster dans les encoches prévues à cette fin. Ils disposaient sans doute de différentes pièces pour les diverses options de vision selon les moments de l’année. C’est ici que ça devient amusant. Ces pièces supérieures des observatoires ont disparu depuis longtemps. Aux dires de Jorge, si jamais on les retrouvait, il serait facile de prouver que ces observatoires étaient beaucoup plus sophistiqués que ne le suggère ce site historique. On comprendrait alors que ces gens en savaient beaucoup plus qu’on ne croit. 

Nous sommes entrés sur le site en passant d’abord par le secteur où se trouvent le plan général du terrain, les cabinets, la boutique de cadeaux et un musée abritant des artefacts sous verre. C’est par là que les touristes commencent leur visite, souvent en compagnie d’un guide qu’ils rémunèrent. J’ai constaté encore une fois que les guides du site connaissaient Jorge et le traitaient respectueusement. Après avoir décrit leur tâche, ils le laissaient dire le reste de l’histoire, sans sourciller, semblant savoir qu’il avait raison. 

Nous sommes entrés dans la zone où étaient exposés sous verre des artefacts bien préservés, avec explications en espagnol de leur fonction. Tout était évidemment dans cette langue, mais je ne m’en suis pas formalisé. Nous trouvons toujours des interprètes dans chaque pays visité par Kryeon, et, cette fois, il s’agissait de Leslie Pascoe, le traducteur officiel en espagnol des séances de Kryeon au Mexique, en Argentine et au Chili, et qui m’aide actuellement à me souvenir de tout ceci pour le présent texte ! 

Jorge se dirigea vers l’un des présentoirs de verre et s’arrêta devant en nous demandant : « Reconnaissez-vous ceci ? » Sous nos yeux s’étalait une pièce du sommet de l’observatoire ! On en avait trouvé ! Elle était très bien préservée, de sorte que l’on pouvait voir clairement les trous et les encoches s’ajustant parfaitement à l’ouverture du sommet de l’observatoire ! De plus, elle portait un indicateur d’angle qui, nous expliqua Jorge, correspondait à un système de degrés bien connu aujourd’hui en astronomie. À l’évidence, cette précieuse pièce appartenait à l’observatoire que nous allions visiter sous peu. J’exultais. Jorge nous invita alors à lire l’explication en espagnol inscrite sur la petite carte accompagnant l’objet. 

Leslie nous la traduisit. On y disait qu’il s’agissait d’un « artefact provenant d’une cabine de sudation ». Quoi ? Nous avons tous éclaté de rire ! Jorge nous jeta un regard qui signifiait : 

« Que voulez-vous que je vous dise ? » On avait improprement étiqueté cette précieuse pièce d’observatoire. Mais, au moins, on l’avait conservée ! Peu à peu, je me rendais compte qu’on ne nous avait pas tout dit sur ces peuples anciens. 

Malheureusement, les responsables de cette tromperie en ont peut-être oublié eux-mêmes les motifs et ils ont quitté le pouvoir depuis belle lurette. À mon avis, tout un groupe d’archéologues ne sont plus, à cause de cela, que de simples gardiens du site qui doivent en outre se tenir tranquilles et s’abstenir de vivre leur passion afin de conserver leur emploi difficile à obtenir. Jorge, par contre, est un spécialiste solitaire, qui ne travaille pas pour le gouvernement ni pour aucun de ses organismes. Il est donc libre d’enseigner la vérité telle qu’il l’a découverte. N’empêche que cela ne va pas sans péril. 

Nous avons visité deux autres observatoires « horizontaux » qui se faisaient face à environ 45 mètres l’un de l’autre. Ils étaient situés tous les deux au sommet de larges plateaux et nous devions monter plusieurs marches pour y accéder. Jorge nous expliqua leur  fonctionnement. Le soleil, à son lever et à son coucher, gravait des motifs de lumière sur le mur arrière, tout au long de l’année. Le but du processus nous était évident, mais il l’était moins pour les guides officiels, qui expliquaient aux visiteurs que ces lieux servaient à des cérémonies religieuses, voire à des sacrifices humains. Peut-être, mais ce furent d’abord des observatoires. Nous avons aussi visité la célèbre pyramide de Quetzalcóatl, sise au sommet d’une mesa. Les quatre faces de cette pyramide sont couvertes de glyphes. Après qu’un guide nous en eut expliqué le sens, Jorge nous révéla le reste de l’histoire. 

Ces glyphes, expliqua-t-il avec conviction, représentaient en réalité les phases d’énergie croissante ou décroissante au cours des âges. Il ne s’agissait pas simplement d’une opinion personnelle parmi d’autres, puisque les glyphes appuyaient historiquement ses dires. C’était inscrit dans la pierre… et pourtant ce n’était pas dans le manuel officiel des guides.   

Comment une telle chose avait-elle pu leur échapper ? Le temps était venu de passer à l’attraction principale. Nous sommes entrés à la file dans le flanc de la colline pour accéder à l’observatoire. Comme il faisait sombre ! J’étais le dernier du groupe de sept, afin de pouvoir photographier les autres. Nous sommes finalement arrivés à la chambre principale, localisée directement sous l’ouverture par laquelle entrait la lumière. En l’absence du système de focalisation, la lumière qui y pénétrait ne formait qu’une colonne créant sur le sol un hexagone de la même grosseur que l’ouverture. Elle n’était pas très forte non plus et nous avons dû nous asseoir un peu dans l’obscurité afin d’y habituer nos yeux. Pour certains, cette visite aurait pu s’avérer décevante : une simple caverne sombre et froide, éclairée par le haut. Quant à moi, je me sentais chez les Anciens ! J’étais très ému d’être dans ce lieu où très peu de gens vont et dont je pourrais ensuite vous parler dans un livre. J’ai tenté de prendre quelques photos avec mon appareil (sans flash), mais je n’avais pas apporté mon trépied et je voulais des poses. Ce ne fut pas facile, mais j’ai pu en saisir une de Luis debout au milieu de la colonne de lumière. Elle me plaît beaucoup. Bien qu’il n’en ait rien dit, je pense que ce médecin très cultivé se sent lié à ce qui s’est produit en ce lieu dans les temps anciens. Il était certainement très ému d’être là, même s’il avait déjà visité l’endroit de nombreuses fois. J’étais très heureux d’avoir pu y accéder et de me faire appeler amigo par ces magnifiques érudits

Si vous désirez joindre Jorge pour obtenir davantage d’informations sur son livre, ou si vous êtes éditeur et voulez le publier en quelque langue que ce soit (y compris l’espagnol), vous pouvez lui envoyer un message électronique à l’adresse suivante : jorge@kryon.com. 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Lémurie et atlantide

Lémurie et atlantide dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN lemurie        et          atlante dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN 

Vous avez reçu beaucoup de bonnes informations au sujet de la Lémurie et de l’Atlantide, mais l’information que j’ai à vous offrir peut vous donner une perspective différente. Je vous ai dit précédemment que je suis venu ici faire mon travail à trois autres reprises. Le temps est maintenant venu de révéler ce qu’il en est exactement. Le but de ma première visite était de mettre en place le système du réseau magnétique en vertu de l’autorisation donnée en ce sens par le groupe exerçant le contrôle sur de telles choses. Ce fut une époque merveilleuse, débordante d’une grande science et de travaux spectaculaires. La Terre était suffisamment vieille et stable, et elle était prête à recevoir le système. 

Je disposais de beaucoup d’aide et il y en eut certains parmi vous qui ont apporté une assistance considérable pour faire fonctionner le système initial. Ce fut à cette époque que la caverne de la création fut installée, et que fut dressée la liste de toutes les entités qui allaient partager la planète, autant à la surface qu’en dessous. Ce fut réellement un grand effort de planification, et tous les travaux furent exécutés dans l’amour et l’espérance. Il en est ainsi lors de chaque installation planétaire, mais votre planète était particulière du fait qu’elle allait être la seule planète où régnerait le libre arbitre. Aucune autre n’avait été ainsi. 

Votre empreinte et vos implants sont conçus de telle façon que votre conscience demeure embrumée et simple, et que vous soyez incités à chercher activement la vérité. Cette même situation vous amène à penser à Dieu et à concevoir l’Univers comme un endroit parfait. Vous croyez que tout est planifié à l’avance, et vous avez de ce fait une tendance marquée à adhérer à la théorie de la prédestination. Rien de tel n’est exact. Il y a bon nombre d’interactions qui ne sont connues que lorsqu’elles surviennent. Je vous ai parlé des mécanismes régissant la leçon de vie que vous recevez sur Terre et aussi de la façon dont vous vous incarnez pour apprendre. Beaucoup d’entre vous apprennent ; d’autres pas. L’effort à donner est le travail, et la prise de conscience en est le fruit, mais aucune entité n’en connaît le résultat à l’avance. 

Comme c’est vous qui avez déterminé les leçons à recevoir, il y a un plan qui entre en jeu pour ce qui est de déterminer les personnes avec lesquelles vous êtes en contact… ce qui se produit lorsque vous êtes ici… qui vous êtes… où vous vivez… qui fait l’expérience de la mort terrestre… et quand. Il y a également un certain contrôle qui est exercé sur les grands événements touchant la Terre, puisque nous (l’Univers) comprenons comment la planète fonctionne intérieurement et extérieurement. La façon dont vous vous en tirez pendant que vous êtes ici dépend entièrement de vous, et personne ne le sait à l’avance. 

Il y a aussi une bonne dose d’ajustements spontanés que nous (l’Univers) savons devoir se produire naturellement pour ce qui est de la Terre dans son ensemble, mais nous ne faisons rien pour les provoquer. Comme vous pouvez le voir, il y a eu une part considérable de planification et de travail qui eu lieu en vue de préparer la salle de classe pour vos leçons ; mais ne vous trompez pas : nous ne contrôlons pas vos leçons. Toutefois, il va de soi que nous contrôlons la salle de classe. Vous souvenez-vous de ce que j’ai dit lorsque j’ai expliqué avec quel respect nous saluons le travail que vous avez effectué au cours du dernier demi-siècle ? Ça n’avait pas été prédit, et cela a créé une grande vague d’enthousiasme. Mon retour était prévu, mais c’était pour faire un ajustement tout à fait différent. J’ai peine à contenir mes élans d’éloges, de célébration et d’amour lorsque je prends conscience que je suis revenu ici  pour aligner dans un but de pouvoir plutôt que d’interruption. Une activité incessante se produit tout autour de vous en rapport avec ces changements. Des entités en provenance de partout dans l’Univers arrivent pour se mettre à votre service. Alors qu’auparavant vous étiez en train de sombrer dans l’obscurité, vous avez refait surface pour vous élancer avec une nouvelle force dans la lumière. Vous n’avez aucune idée de ce que cela signifie pour le plan universel. Vous n’avez aucune idée à quel point vous serez honorés lorsque cessera finalement votre leçon de vie sur Terre. Je ne peux vous envoyer aucune énergie qui soit assez puissante pour traduire correctement ce qu’il en est à ce sujet. 

Lorsque fut terminée la mise en place du réseau magnétique et que les premiers humains purent recevoir leur empreinte d’âme, ce fut là une chose vraiment merveilleuse. Cela se passa il y a beaucoup plus longtemps qu’aucun d’entre vous ne se l’imagine, et il ne reste nulle part aucune trace de cette première civilisation. Un bon jour, quand la Terre, dans une de ses convulsions, restituera la preuve de son existence à la surface, il y aura longtemps que vous n’y serez plus comme humains incarnés. 

Même si l’évolution de la vie sur Terre a donné naissance assez tôt à la biologie humanoïde, l’apport d’autres types biologiques humains de taux vibratoire élevé en provenance d’une autre planète fut nécessaire pour la suite pour aider votre type. Il n’est pas important pour vous de comprendre ceci pour l’instant, si ce n’est que pour dire que votre biologie humaine actuelle n’est pas entièrement originaire de la Terre et que ces êtres bien-aimés ayant partagé leur semence de vie ont veillé sur vous depuis des temps immémoriaux avec amour et sollicitude. Leur semence était nécessaire pour que votre ADN réponde au stimulus universel, et pour enclencher la différenciation dans votre conscience entre les bêtes et les humains. Il s’agit du chaînon manquant que vous ne pourrez découvrir jusqu’à ce qu’il émerge finalement de lui-même. 

Après l’établissement de votre civilisation, il était prévu que je revienne pour faire un ajustement, car tout comme vous ne pouvez maintenant savoir à l’avance comment vous allez vous débrouiller dans votre incarnation, nous n’avions aucun moyen de savoir à l’avance comment  votre nouvelle biologie allait se comporter dans l’énergie créée par le système du réseau magnétique tel qu’il avait été originellement mis en place. Lorsqu’on fit à nouveau appel à mes services, c’était dans le but de mettre fin à la vie et de procéder aux réajustements. Cela peut vous sembler très dur, mais c’était ce qu’il convenait de faire et ce qui était prévu. Alors que s’est-il produit au juste (vous demandez-vous à juste titre) ? 

Le système du réseau magnétique laissait à cette poque beaucoup plus de tolérance à  l’illumination que nous ne l’avions anticipé. Le système que vous avez maintenant est très bien équilibré pour le type de leçon que reçoit votre âme, et il en a été ainsi depuis des milliers d’années. Il a fallu deux ajustements majeurs pour qu’il soit enfin correct, et le premier qui eut lieu concernait l’interruption de la civilisation de la Lémurie et de l’Atlantide. Bien que ces peuples furent alors séparés par de grandes distances sur Terre, et que leur ancienneté différait, la plupart des humains avaient quelque chose en commun ; ils étaient très au fait de la science de l’illumination. Certains d’entre eux (les atlantes) étaient proches d’une très haute communication vibratoire avec leur âme, mais sans vraiment comprendre ce que tout cela signifiait. Cela allait à l’encore du but même de la leçon de vie, car ce qui était appris était des plus limités. Au lieu de cela, tout leur était donné (c’était absorbé de façon naturelle à travers un voile très ténu). Le voile était loin d’être en place comme il aurait dû l’être, et presque tous les humains avaient des réponses automatiques aux épreuves plutôt que d’avoir à les apprendre et à les appliquer. Nous avons toléré cette situation durant très longtemps, dans l’espoir que les choses s’arrangeraient d’elles-mêmes, afin d’éviter de créer le karma additionnel qui serait plus tard associé avec l’interruption ; mais ça ne s’est pas passé ainsi. Ce premier alignement du réseau magnétique a donné lieu à une bizarre combinaison d’illumination et de déséquilibre qui engendra une civilisation d’humains avec une dualité faible en certains domaines, et fortes en d’autres. Ceci rendit possible la présence de l’esclavage à côté d’une science spirituelle avancée, et un sentiment de puissance sans que la source en soit connue. En outre, grâce à la science, l’élite humaine de l’époque parvint à prolonger considérablement sa durée de vie, et cela n’était pas productif ni approprié pour la façon dont la planète avait été conçue. Les membres de l’élite vivaient de longues vies, équivalentes à 5 ou 6 générations de celles de leurs esclaves qui se mirent à ressembler de moins en moins à des humains. L’élite ne partageait pas le savoir dont elle disposait. La destruction totale des masses continentales associées avec cette civilisation accompagna le réalignement que je fis, suivie d’une brève ère glaciaire cyclique afin de permettre à l’action des glaciers de faire disparaître tout vestige résiduel de l’événement. Nous avons ensuite laissé s’écouler un cycle aussi long qu’avait duré la civilisation, afin de rétablir l’équilibre de la planète. 

Je demeurai ici durant tout ce temps, et nous avons de nouveau obtenu des semences de vie des autres planètes afin de vous créer une biologie qui vous convienne. Puis vers la fin de cotre dernière ère glaciaire de courte durée, nous avons une fois encore déclenché un autre réalignement magnétique avec cette fois une tendance moins marquée vers une illumination et une réalisation personnelle au départ. En d’autres termes, la dualité (le voile) fut accentuée. Durant les années qui suivirent, on fit de nouveau appel à mes services sur la planète (pour ma troisième visite), puisqu’une petite correction s’avéra nécessaire afin d’ajuster vers une vibration légèrement supérieure. Car cette fois, il y avait une abondance de karma qui était créé, mais très peu de karma se trouvait réglé. La dualité était légèrement trop accentuée (il n’y avait absolument aucune conscience du voile). Ceci créa une civilisation qui était totalement dénuée de toute illumination, et une fois encore, la Terre n’eut aucune chance de voir s’élever ses vibrations. Seules quelques très rares personnes étaient en tant soit peu conscientes au niveau spirituel. Cela ne contribuait nullement au but poursuivi. C’est alors qu’on me fit revenir pour effectuer l’ajustement final de l’alignement. Ce dernier alignement eut lieu il n’y a pas si longtemps, et c’est sous la forme d’un déluge mondial que vote histoire a conservé la trace de cet événement. La biologie humaine fut préservée et perpétuée jusqu’à l’époque actuelle, et même si une grande partie de la vie fut rayée de la surface, le déluge n’a pas recouvert toutes les terres comme on a tenté de vous le faire croire. C’est sous l’effet de ce dernier alignement que vous avez grandi, et il s’est maintenu jusqu’à maintenant alors qu’il est de nouveau changé et réaligné en vue de vous permettre d’assumer votre puissance et de progresser vers les étapes finales de votre graduation planétaire ! Voilà, vous connaissez maintenant la chronologie des interventions du groupe Kryeon, et les raison de mes quatre visites ici. 

Mes très chers, si tout cela vous semble fantastique, il n’est pas important pour vous de tout comprendre. Il s’agit simplement de faits historiques. La seule chose qu’il est important pour vous de comprendre, c’est le sens de ma présence ici et maintenant. La situation de la Terre en ce moment est d’une importance considérable pour le fonctionnement universel des choses. Cette source de tout amour dont il m’arrive de temps à autre de parler représente le cœur de toutes choses. Rien ne peut jamais nous séparer de cette source. Tout ce qui a été fait dans le passé, et tout ce qui le sera dans le futur, l’est dans le but d’accroître cette énergie d’amour. Maintenant, et plus que jamais auparavant, vous avez le pouvoir, tandis que vous êtes sur Terre, d’avoir collectivement une influence positive pour la planète, pour les autres et pour vous-mêmes. Ce faisant, l’amour affluera en vous, et vos esprits recevront en récompense le plus grand don que les humains aient jamais reçu de nous… la paix venant de la source singulière d’amour, la paix de Dieu, de même que la tolérance et la sagesse issues d’innombrables années d’expérience ! 

Ce don est d’une grande importance, car il vous permettra de poursuivre le travail et de vivre dans un contexte qui vous est familier, mais avec un pouvoir et une paix accrus. Cet âge vous appartient ; vous l’avez acheté et payé grâce à vos milliers d’années d’incarnation et de travail ? Revendiquez-le. Vous avez les pleins pouvoirs pour ce faire. 

Je vous aime tendrement Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Le temple du rajeunissement

Le temple du rajeunissement dans AU-DELA DU VOILE... 0uqifqvr

-          Dans Aller au-delà de l’humain, tome 2 de Kryeon, il est question du Temple du rajeunissement qui existait en Atlantide et dont un croquis fut présenté. Même si je ne dispose d’aucun détail à ce suet, je me demande si un tel édifice existe aujourd’hui. Si c’est le cas, est-il construit exactement comme l’ancien temple atlante, ou bien est-il différent ? Je m’interroge, car je sais que de puissantes énergies de guérison sont dirigées aujourd’hui vers la Terre et continueront de l’être pendant plusieurs années. Si rien de comparable n’existe, à quelle époque un tel lieu voué à la guérison sera-t-il créé ? 

Quelque chose de similaire s’offre maintenant à vous : La nouvelle conscience humaine

Si ce temple vous a été montré alors, c’était pour vous apprendre que non seulement de telles choses existaient, mais qu’on pouvait y être guéri sans qu’il soit nécessaire de recourir à vos technologies médicales modernes. On y faisait plutôt appel à un pouvoir interdimensionnel dont l’usage remontait au temps de la Lémurie, époque à laquelle ces temples avaient été conçus. 

Le but même de la visite de Kryeon était de vous dire que les choses avaient grandement évolué sur votre planète relativement à ce que les humains peuvent désormais accomplir. Vous approchez rapidement de 2012 et vous entre dans une période de renaissance et de renouveau. Nous vous avons expliqué que la trame énergétique serait modifiée afin d’améliorer les communications transmises à votre ADN. Elle l’a effectivement été. Nous vous avons affirmé que la trame cristalline serait activée, et elle l’a également été. Nous avons révélé l’existence des enfants de la nouvelle conscience et cette information a fait le tour du monde et a été validée sur la Terre entière. 

Vous pouvez donc constater que ces choses sont en train de se produire sur votre planète. Ce ne sont plus des prophéties. Voici votre réalité actuelle : 

1.    Grâce aux nouveaux outils dont vous disposez, vous êtes capables d’atteindre la maîtrise spirituelle. 

2.    Les restrictions qui avaient été placées sur votre ADN par des millénaires d’énergie négative et d’inactivité ont été levées. Votre ADN peut donc revenir à la « fréquence temporelle » lémurienne de jadis. 

3.    Les processus de guérison du corps humain alors employés dans le Temple du rajeunissement peuvent être utilisés dès à présent, mais il n’est plus nécessaire d’avoir un tel édifice ni les mêmes aliments magnétiques spéciaux dont on se servait anciennement. Cela fait partie des nouvelles possibilités de votre ADN et réside dans les couches sacrées décrites dans les enseignements que mon partenaire [Lee] a commencé à offrir. 

N’allez pas imaginer que ces temples seront un jour reconstruit, pas plus que vous ne devriez espérer retourner un jour sur les bancs de l’école primaire pour réapprendre ce que l’on vous a déjà enseigné. Ces années de formation sont derrière vous et vous en êtes à un stade beaucoup plus avancé. Ne gaspillez pas de temps à des énergies anciennes ayant des attributs fort différents des vôtres aujourd’hui. Ce temps vous a été montré afin d’illustrer ce qui se trouve en vous

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

1...7891011

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...