Message des vénusiens aux peuples de la Terre

 

images (3)A l’école des Sages 

Nous pénétrons dans une habitation qui dégage une sensation de paix et d’harmonie indicibles. Dans une salle de dimensions modestes un homme nous attend. Il paraît un peu plus âgé que mes compagnons, mais si peu, que je suis étonnée lorsqu’il m’accueille de la sorte :

« Sois la bienvenue ici. Je t’attendais, et j’ai des éléments à te donner qui pourront peut-être montrer aux hommes de la Terre un chemin qu’ils soupçonnent déjà au fond d’eux-mêmes. Je suis maintenant très vieux, plus de cinq cents de vos années terrestres et j’ai bien souvent eu des missions sur la planète Terre.»

L’homme s’arrête quelques instants, pendant lesquels il nous fait signe de nous asseoir autour d’une table ovale entourée de sept sièges confortables. Il est vêtu d’une longue robe blanche, serrée à la taille par un lien souple, dont je ne détermine pas la matière. Un petit boîtier y est accroché. A ses pieds, des sandales d’une matière souple font corps avec lui. J’avais déjà remarqué sans y prêter attention, qu’aucun des vêtements ne comportait de couture. Tous semblaient faits d’un seul tenant et je rapprochai cela des robes esséniennes que nous portions il y a deux mille ans. Je m’aperçois alors que le sol est comme un grand miroir aux multiples reflets.

« Chacune de ces missions, continue-t’il, a eu pour but d’entrer en contact avec certains des vôtres d’une façon très physique, et aussi de manifester notre présence aux êtres qui vivent à l’intérieur de votre terre. Là encore, il n’y a pas les bons et les méchants, mais des êtres qui évoluent à leur façon. Certains d’entre eux ont des connaissances plus avancées que celles qui ont cours à la surface de la terre. Ils connaissent les lois de la gravitation, de l’antimatière et ont aussi des vaisseaux que vous pourriez appeler intra-terrestres.

Parmi eux, il est des êtres d’une grande sagesse, qui pendant longtemps ont cependant refusé de manifester leur présence à ceux de la surface. Ils ne souhaitaient pas entrer en communication avec les humains qu’il sconsidéraient comme trop orgueilleux. Il y a de cela nombre de vos années, un pacte s’est enfin établi, et la compassion de certains d’entre eux fit qu’ils acceptèrent d’entrer dans la grande opération d’aide que nous avions alors envisagée pour la Terre. Leur action est encore souterraine, ajouta-t’il avec un sourire, mais elle n’en est pas moins efficace, et ils éveillent sur terre tout ce qui est connaissance occulte, de façon à rendre lumineuses les grandes lois cachées, jusqu’à présent réservées aux seuls initiés. »

Le grand être blond s’est tu quelques instants et disparaît, pour réapparaître aussitôt avec un plateau de fruits et des verres remplis d’un liquide odorant.

« Lorsque mon passage sur terre devait durer plus de quelques mois, il me fallait alors une identité spécifique et un travail qui me permette de m’intégrer et de rester les deux ou trois années prévues. Actuellement, certains hommes de la Terre qui connaissent notre action souhaiteraient contrôler tout cela, et vos puces, vos cartes de crédit, vos identités et la façon dont chacun peut être surveillé même chez lui, vont contribuer à nous identifier. Ceci étant, nous ne craignons pas la technologie terrienne. Mais il est pourtant parmi vous des êtres d’autres planètes qui eux savent comment nous détecter et nuire à notre action. Cependant, aucune peur ne nous habite car ce qui doit être sera, dans un sens comme dans l’autre.

De votre réveil, de la croissance de votre cœur, dépendra la suite de votre histoire, et par répercussion de la nôtre. Nous ne craignons pas la mort et jamais nous n’enlevons la vie. C’est une évidence pour nous tous ici, aussi nos missions sont-elles un don joyeux que nous faisons quelles qu’en soient les conséquences. Lorsque nous atteignons l’atmosphère terrestre, il arrive que nos vaisseaux densifiés soient susceptibles d’accident. Il en est même qui sont sur votre Terre dans des zones interdites ou seules quelques hautes personnalités ont accès.

Les hommes de pouvoir cherchent comment ouvrir nos engins spatiaux sans succès, car ils ne connaissent pas le pouvoir du son et celui du cœur qui, combinés à des symboles, ouvrent les portes invisibles. Ces hommes savent seulement comment emprisonner des évidences. Ils connaissent aussi les champs d’énergie qui peuvent affaiblir notre action… Un jour viendra, où vous n’aurez plus la possibilité de penser et d’agir d’une autre façon que celle qui vous sera dictée. Les marginaux, les révolutionnaires de l’Amour seront des exclus qui ne pourront vivre sur le sol de la Terre, car tout y sera contrôlé, prévu, pour ceux qui voudront bien être fichés et suivis. Ces temps sont proches, mais ils ne seront que ce que vous accepterez d’en faire. Nul ne peut obliger une âme à vivre ce qui est contraire à ses décisions. Encore faut-il choisir et ne pas laisser choisir qui que ce soit pour vous ! »

Un sentiment de tristesse mêlé à une confiance profonde m’habite. Je sais que nous avons la responsabilité de notre futur et que ce qui arrivera sera voulu par nous, mais en même temps un sentiment de lassitude m’envahit. Nous allons, peu à peu, vers une pensée, une monnaie, une uniformité générale qui permettront à toute forme d’autorité de gérer un groupe, et non des individus. Quelle facilité pour imposer et soumettre qui que ce soit ! Je lève les yeux vers les murs qui m’entourent, pour m’apercevoir que deux d’entre eux sont décorés de ce qui pourrait paraître une fresque ou un grand tableau… Rien de figuratif pourtant, mais des circulations d’ondes qui dansent et rendent l’ensemble très vivant.

« Chez nous, l’art a souvent une fonction précise. Ce que tu vois sur ces murs est une porte du temps. Selon tes pensées et tes recherches, les cristaux qui composent ces ensembles te permettent un contact avec telle ou telle période de n’importe quelle planète et à n’importe quelle époque de son humanité. Les cristaux sont de grands Êtres à la mémoire fabuleuse. L’une de leurs capacités est d’enregistrer la mémoire du temps. Sur Terre, les hommes savent très rarement collaborer avec eux. En effet, ils imaginent à peine une partie des pouvoirs de ce règne minéral et pensent l’exploiter, sans savoir qu’ils peuvent y perdre leur âme. Je ne parle pas ici, du port de pierres en bijoux ou des utilisations momentanées que l’on peut en faire : je fais allusion aux objets de pouvoir que vous croyez détenir à travers eux. Leur puissance est tellement supérieure à la vôtre, que si votre alignement avec vos divers corps n’est pas parfait, si vos pensées elles-mêmes ne sont pas totalement claires, c’est lui qui sera votre maître et fera de vous son esclave !…

Certains êtres de l’Atlantide ont cru avoir atteint un niveau suffisant pour contraindre le cristal à les servir. Ils ont oublié que cette simple pensée de pouvoir créait en eux une faille et une faiblesse. Ce fut l’une des causes de la chute de cette grande civilisation. »

Un grand silence paisible occupe l’espace. Le Sage nous regarde tous trois, et il émane de ce regard une tendresse immense, sans barrière, sans attente. J’ai, l’espace d’un instant, la sensation de plonger dans ce regard irisé et de me perdre dans un ciel constellé d’étoiles. J’y suis tellement bien que j’aimerais rester là indéfiniment, car c’est l’infini, le non créé qui m’habitent alors ! Au fond de ma nuit étoilée j’entends la voix du Maître :

« Ici, la mort n’est rien d’autre qu’un passage semblable à une naissance. Les êtres de la Terre en ont oublié l’Essence et ils ont tellement peur de cette mort, qu’ils vivent d’elle et la produisent à tout moment ! Il est rare de voir une planète dont les habitants tuent tout ce qui peut avoir forme de vie, soit pour se protéger, soit pour s’en nourrir. Ces actions renforcent en vous la peur de votre propre mort, car ces morts que vous provoquez vous habitent en permanence, et vous vivez ainsi en symbiose étroite avec la souffrance que vous créez. Mais regarde plutôt… »

Sur l’écran de ma nuit, apparaît alors une scène à l’intérieur d’un édifice semblable à celui de l’École de Sagesse. Là, dans une salle aux lumières douces et dans toute la gamme des bleus violets, je perçois, allongé dans une sorte de lit en forme de coquille, un homme blond du même âge que le Sage chez qui nous sommes. Une musique qui semble être une musique des sphères, s’écoule doucement dans l’air parfumé de la pièce. Tout ce qui émane du lieu est empreint de beauté, d’harmonie, de sérénité. Sur le mur qui fait face au lit, apparaissent des symboles lumineux, des lettres… L’homme allongé sourit à une personne qui, assise à côté de lui, semble lui parler par télépathie.

« Nous nous trouvons dans l’une des salles du temple des désincarnations. Celui qui est dans le lit va quitter son enveloppe physique. Il l’utilise depuis plus de cinq cents ans et souhaite maintenant en prendre une nouvelle afin de se régénérer et de continuer avec d’autres données plus récentes. Il a pris soin de terminer ce qui lui paraissait important pour cette vie et pour les quelques mois que vous appelez curieusement d’après-vie, où il sera en préparation pour ses nouvelles fonctions. Ses proches l’ont laissé maintenant avec l’accompagnateur de son choix. Ils savent que celui qui part a besoin de calme et de sérénité, pour que le voyage soit le plus agréable possible. Avant d’arriver dans ce lieu, l’habitant de ce corps a contacté ses futurs parents. Ils ont préparé son départ et son retour avec minutie. La famille d’accueil sait qu’elle n’est là que pour un temps, celui durant lequel le nouvel incarné aura besoin de soutien et de présence physique… Mais cela dure très peu chez nous, contrairement à la Terre.

Là-bas, sur Terre, les êtres s’extasient devant un enfant et essaient de le maintenir dans cet état le plus longtemps possible, si bien que la dépendance est souvent très longue par rapport au peu d’années d’activité restantes. Un Humain passe 21 années au moins à se construire sur un plan subtil, 30 années à travailler, et le reste à vivre ce qui n’a pas été vécu jusqu’à sa mort. La lenteur vibratoire de la planète explique ces faits. Ici, un être s’incarne et passe cinq à huit des années terrestres tout au plus, à réapprendre ce qui est nécessaire à sa croissance intérieure et au projet pour lequel il s’est incarné. À partir de ce moment-là, il devient complètement autonome et le restera durant toute sa vie active, c’est-à-dire, une moyenne de cinq cents ans… jusqu’à ce qu’il sente que son corps et son âme ont besoin d’un nouveau vêtement.

Les familles d’accueil ont donc un rôle important, de par les qualités et les possibilités qu’elles pourront offrir à celui qui s’incarne, mais ce rôle n’a rien à voir avec celui que se donnent les parents sur terre. Il n’y a aucune idée de possession, aucun orgueil de créateur, aucun lien privilégié dû au rôle de géniteur. Il s’agit bien davantage d’offrir des possibilités à des entités qui n’appartiennent qu’à elles-mêmes et qui, dès le moment de leur naissance savent où elles vont et ce qui les attend. Il n’y a aucune obligation ou contrainte dans cette relation parentale. L’expression la chair de ma chair nous fait beaucoup sourire ici, surtout vu la compréhension qu’en ont les parents terriens. Ici, la chair est simplement le vêtement que l’on construit dans un acte d’amour, et à travers lequel se glissera l’entité à un moment précis. Ce vêtement est tissé au fil du temps avec tendresse, mais ne donne aucune priorité à ceux qui sont à son origine.

Les Grands Êtres de la nature qui contribuent à construire le véhicule, sont un peu semblables à ceux qui interviennent sur terre, même si nos corps sont plus subtils. A ce niveau, il y a peu de différences. Au moment de sa naissance, l’être qui s’incarne a pour objectif d’être au plus tôt utile et actif. En accord avec son âme, il passera donc les premières années à devenir autonome et prêt pour ses fonctions futures. C’est en ce sens aussi qu’il a encore besoin de l’aide de ses parents. L’amour ou l’affection sont pour nous des évidences mais il n’est guère besoin d’être parent pour en donner, et la qualité de ce don ne sera pas différente qu’il s’agisse d’enfants que nous faisons, d’enfants auxquels nous enseignons, ou d’adultes que nous rencontrons.

Sur Terre, posséder fait croire que l’on peut mieux aimer. Ce n’est guère le cas ici, et notre cœur est ouvert selon ses propres capacités, et non selon que l’on soit attaché ou non à une famille. Nous savons tous que notre famille n’est jamais que provisoire et pour une incarnation présente. Nous savons aussi combien nous sommes tous reliés les uns aux autres par des liens changeant au fil de nos incarnations. Sur Terre, il en est de même, et si vous saviez quelle parenté vous avez eu au fil de vos nombreuses vies les uns avec les autres, vous seriez surpris de vous considérer encore comme des ennemis ! »

Dans la pièce des désincarnations, l’homme allongé pense et de lui émanent des ondes colorées, des visages, des scènes. Tout semble fluide. C’est un peu comme si, avant de prendre son envol, il faisait le bilan de sa vie sur le point de se terminer. J’y vois des événements heureux, d’autres moins, mais à chaque séquence, l’accompagnateur qui l’assiste, écoute et dénoue les fils restants lorsque cela s’avère nécessaire. Les couleurs qui environnent celui qui s’en va deviennent de plus en plus pastel, de plus en plus transparentes, de plus en plus lumineuses. Les scènes s’arrêtent tout à coup comme si le film était fini. L’accompagnateur se lève et va se placer à la tête de l’homme blond qui semble dormir très légèrement. Je perçois alors une brume légère qui enveloppe son corps, ou plutôt qui en sort par le haut de la tête . Peu à peu, cette brume prend forme : c’est la silhouette de l’être allongé qui quitte son enveloppe physique.

Tandis que durait tout ce processus, les symboles se sont éclairés et éteints les uns après les autres. Ils sont au nombre de 12 et leur couleur va du rouge au blanc cristal, mais je n’en comprends pas encore toute l’utilité. L’être est maintenant face à nous, son accompagnateur et moi, et avec beaucoup de douceur, il nous fait de la main un signe amical. La silhouette a disparu et l’accompagnateur reste en méditation quelque temps encore…

« Il accompagne celui qui part durant quelques instants, comme l’on fait parfois un bout de chemin avec un ami cher. Puis celui qui s’en va continue seul sa route, et durant quelques semaines, parfois quelques mois, il va se construire une nouvelle personnalité, de nouvelles bases sur lesquelles il pourra s’appuyer. Il va contacter les sept Sages de la Vie, et d’autres menant de planètes et d’univers différents de celui-ci. Cela va lui permettre d’apprendre ce qui sera nécessaire à sa future incarnation, sur tous les plans de son être. Il saura précisément les liens qui lui restent à affiner, à libérer, car son âme continue son évolution et l’apprentissage de l’amour total. Il va faire le point comme tu aimes à le dire. Puis viendra le temps de sa nouvelle incarnation qu’il acceptera avec joie, car il sait que la vie continue tantôt sous une forme, tantôt sous une autre*.

Ce futur corps est un cadeau de l’Amour à la Vie, à sa vie, sans limite de temps, de matière ou d’espace. Il : retrouvera ses futurs parents et avec eux il construira les bases de ce que sera sa vie. Les rencontres seront fréquentes entre eux. Mais tu vas voir cela bientôt. »

La nuit étoilée s’estompe peu à peu ; notre hôte, qui nous fait signe de le suivre, m’invite à sortir. Nous empruntons un chemin bordé d’une végétation verte, rosé et blanche qui nous mène à un petit bâtiment : arrondi au toit en coupole fait d’une matière cristalline en irisée.

 

Extrait du livre de Anne Givaudan: ‘ALLIANCE’ - Message des vénusiens aux peuples de la Terre - Chapitre 11 – Le passage

 

 

Les thérapies Esséniennes

Une entrevue de Marie Johanne Croteau Meurois et de Daniel Meurois.

 370

1 – La Tradition des soins énergétiques que l’on connait aujourd’hui sous l’étiquette globale de “Soins esséniens” était également connue en Égypte antique. Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ? Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ? Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une Tradition qui n’a pas d’âge.

Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le Courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel -  il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide ce serait mentionner une simple étape de son parcours rien de plus. Cela n’apporterait rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement “terrestre”. Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’a évidemment un peu colorée à sa façon, c’est qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné propre à toute personne sensible à l’existence de l’âme. C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner de ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance. On peut penser sans craindre l’erreur que ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

2 – Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D.M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données. Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à sa transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu. C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi le siens. Lorsque je dis “Moïse” cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit “c’est Aménophis III et Akhenaton”… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre Culture occidentale ont été collectées, structurées puis développées par les Égyptiens. Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant la constitution subtile de l’Univers… Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre ces deux sujets. Le corps humain est une réplique du cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, c’est la science de la Kabbale qui s’en est chargée.

3 – Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l‘immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D.M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la maîtrise du souffle et dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accélérant son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une École initiatique spécifique. Aujourd’hui, la recherche, presque compulsive, de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par dessus tout la vieillesse et la mort. Le véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

4 – Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ses connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D.M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers  les Écoles et Mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer ici les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme bien que la filiation des connaissances qui font celui-ci soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ “Essénisme” des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces Mouvements et ces Écoles, se manifestent généralement par cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné.

En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au coeur de ces Écoles. Dans la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain,  oui, c’est certain… ( encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau ) mais pas dans l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale. Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant qu’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

5 – Comment est donc réapparue cette Tradition thérapeutique à notre époque ?

D.M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait – contrairement à ce qui a été dit – par le biais des Annales akashiques, c’est-à-dire de la Mémoire du temps  mais par canalisation.

Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales akashiques, elles m’ont permis, quant à elles, d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète, Elles émanaient d’êtres non terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression “sphères de conscience extérieures à celle de notre planète” plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes-là et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de “sphère de conscience” fait avant tout référence à celle de “niveau de conscience”, autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Élohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité,  étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, lorsque j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne puis à donner le véritable “coup d’envoi” du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui, j’ai commencé, de ce fait, à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes.

Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques tandis qu’elles étaient retransmises en direct devant les personnes présentes. Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la Tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations.

Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement  et tout naturellement constitué au fil des ans un véritable corpus. De nombreuses lectures dans les Annales akashiques viennent toujours régulièrement les compléter.

C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère puisque que cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface à travers les incorporations dont j’ai fait l’objet, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer il y a environ deux mille ans

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui au rhyme des informations que je collecte et avec le concours et le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très “en prise” également avec “l’époque essénienne”.

6 – Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

D.M. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Cette hygiène est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie vue sous cet angle est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, un désordre dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’il accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient dans ces masses qu’on appelle de nos jours “formes-pensées”, les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les “entités-maladies”. Leur  première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes puis d’y lever certains barrages énergétiques avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur. La notion de “désinfection” était donc primordiale à leurs yeux.. Des sortes de mantras puis des pratiques de “reconstruction mentale” par visualisation étaient ensuite enseignés aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie et ne retombent éventuellement dans le même problème. De manière générale passer à travers une maladie digne de ce nom était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi. Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… “détail” qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résoud en profondeur aucun problème. On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

7 – Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. Marie Johanne Croteau Meurois à qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous avez mises en place et que vous donnez actuellement en collaboration avec Daniel ? Quelle place y accordez-vous au Sacré ?

Marie Johanne Croteau Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tout le monde car nous pensons très honnêtement  que tout le monde ne possède hélas pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre École de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider et de soigner, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à facilité l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clair-audience, de la clairvoyance, etc…

Il ne s’agit pas de dire, comme je l’ai malheureusement entendu récemment sur une vidéo consacrée à ce type de thérapies: « Pour soigner on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils…  ».

Cette réponse m’a laissée perplexe car, à notre sens, c’est une formulation incohérente et inconsistante dans le cadre de la Tradition essénienne. Une telle réponse semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une ¨qualité¨ de Lumière spécifique.  Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes,  des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le ¨Ciel¨. Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade ¨l’Onde sacrée de Guérison¨, dont la Lumière retourne ensuite au ¨Ciel¨. Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

Quelle place j’accorde au Sacré dans ces soins ?

J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même.  Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible. C’est aussi clair et simple que cela. Inutile d’apprendre à ¨gesticuler mentalement¨ dans le subtil d’un corps malade et à émettre des sons,  il ne se passera rien en profondeur. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Nous n’enseignons certainement pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Coeur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade.

Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre ¨marche¨ à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes ou égypto esséniennes ne sont pas des techniques à conjuguer plus ou moins habilement avec les mains mais résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux  mains du thérapeute et à son  coeur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique.

‘’ L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir. Sans lui vous ne rêvez rien vous n’accomplissez rien”   est-il dit dans ¨Les Enseignements premiers du Christ¨¨. ( note de bas de page : par Daniel Meurois, Éditions Le Passe-Monde)

8 – Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le     considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJ.C. Meurois : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes,  Il avait été formé par le Grande Fraternité des Frères en Blanc dès son tout jeune âge au Krmel  mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en faire un bref rappel Il a dit à peu près ceci : ‘’De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience  solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation. Lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain, à la supra-conscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle  donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une: la première, Celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième Celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la plus Grande Présence manifestée dans notre Galaxie’’.

J’ai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans.  Vous faire un portrait de Ce qu’Il était et de Ce qu’il est toujours pour moi m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait de Lui et par Lui.

Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ !

C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité de plus ou moins dix personnes que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je  colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas, bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Élohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel depuis 1984.

9 – Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ? Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJ.C. Meurois  : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une Tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes. Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de la sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

10 – Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D.M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une Tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la Tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes. En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que chez les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance.

Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie. À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre. Beaucoup de personnes prétendent vouloir dépasser la dualité mais demeurent incapables de comprendre que celle-ci commence là. Le fait d’apprendre à entrer en contact avec les expressions éthérées de la vie ne sous-entend pas une perte et encore moins un reniement de ses racines plus denses

11 – La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D.M. : J’ai effectivement évoqué dans “Ainsi soignaient-ils” l’existence dans le coeur humain d’un point très précis que les Égyptiens du temps d‘Akhenaton appelaient “le point-vie”. Un tel point parait bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le coeur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper sensible constituée d’environ 40.000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas lors d’une chirurgie cardiaque sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire.

Daniel-Meurois-et-Marie-Johanne-CroteauEn ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce qu’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base de données fondamentale – ou, si on préfère, le “disque dur” -  de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du coeur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?


« Le Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes »
 par Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau Meurois  est paru en 2013 aux Éditions Le Passe-Monde.

Un bel ouvrage pratique, abondamment illustré.

 

AMOUR UNIVERSEL

 

 téléchargementJe vais vous parler de l’Amour Universel.

L’Amour Universel qui englobe le plus petit atome et la plus grande des galaxies, qui relie le minéral à l’animal, et l’homme à Dieu. L’Amour Universel est une force incommensurable de Bonté, d’Attention, d’Action créatrice, de Souffle divin et de Bonheur sans nom. 

C’est la “Force forte de toutes les choses” des alchimistes, c’est le Graâl et c’est le bâton du Pèlerin divin, le sceptre des Pharaons au temps de l’Atlantide déchue, l’Amour de la Vierge Marie et le Sacrifice du Christ sur le Golgotha. C’est tout l’amour des anges envers vous, celui des archanges, des chérubins et de toutes les créatures célestes. 

C’est celui que déploie l’Univers-Dieu dans toute Sa Splendeur et Sa Gloire. C’est celui qui anime toutes les créatures, animées et inanimées, terrestres et célestes, infiniment petites et infiniment grandes. C’est la cohésion intime de toutes les particules, l’adhésion à la Foi salvatrice, la cohésion d’un groupe ou d’une équipe, l’amour qui relie deux êtres qui s’aiment. L’Amour Universel n’a pas de Loi autre que celle de l’Amour du Cœur de Dieu Lui-même. C’est par Son Amour que tout se tient, que tout s’illumine, ici-bas et dans les Cieux, c’est toute la Puissance du Verbe et celle de la Création tout entière. Vois comme cela est beau, ressens comme cela fonctionne, comment tout est relié, comme tout cela s’aime…

Écoute les voix célestes et capte le message d’amour qu’elles te communiquent.

Aucune musique n’est comparable à ce chant d’amour du Créateur envers Ses créatures. Il a dix mille voix, Il possède cent mille visages, des milliers de cœurs et une Ame, une seule âme mais quelle âme ! C’est l’Ame du Monde des Anciens ; oui c’est l’Ame du Père, celle du Pater Noster, Celui par qui tout arrive et tout se relie. 

Entre dans cette dimension du cœur et tu pourras aimer sans limite, sans barrière d’aucune sorte. Tu ressentiras de l’amour pour tout ce qui vit, du plus petit insecte – aussi répugnant soit-il – au plus beau des paysages, du plus laid des hommes à la plus belle des jeunes filles, de la plus inharmonieuse des musiques jusqu’aux chœurs célestes. 

Accepte tout cela en ton cœur, car tout ce qui existe possède une once d’amour qui vient du Cœur-même de Dieu. Tout est égal à Ses yeux, alors soit comme Lui : Aime. 

Vous, les humains, faites constamment des distinctions : vous comparez, vous jugez, vous faites des bilans, des constats, des objections. Ainsi faisant, vous séparez ce que nous avons mis du temps à créer ; vous mettez des barrières et tracez des lignes de démarcation qui limitent vos perceptions. 

Soyez humbles, reconnaissez que vous n’y êtes pour rien dans tout ce qui est, car vous êtes le simple outil du Créateur. Reconnaissez cela et vous vous sentirez à votre juste place. Vous ne le regretterez pas. Soyez gentils les uns envers les autres.

Apprenez à grandir véritablement, à quitter ce monde puéril de la guerre fratricide, et donnez-vous enfin la main. Reliez vos mains et reliez vos cœurs, ainsi vous vous relierez à Dieu et vous saurez ce qu’est l’Amour Universel. 

N’ayez crainte, nous sommes là pour vous aider, pour vous aimer. 

AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES.

Allélujah ! Béni sois-tu.

 URIEL

EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

 

Les Esséniens soignants

Les Esséniens avaient pour particularité d’être reconnus pour leurs qualités de soignants car ils avaient la connaissance approfondie de l’anatomie physique et surtout de l’anatomie subtile de l’être humain.

La globalité de l’être humain 
soins esséniens
Les soins Esséniens tiennent compte de la globalité de l’être humain et leurs thérapeutes vont à la cause du « problème » afin d’en extraire la racine. Ce n’est plus un baume que l’on pose sur une plaie et qui adoucit momentanément la souffrance mais plutôt une opération alchimique transmutatrice de l’ombre en Lumière, pratiquée à l’aide de la Lumière et du Son.
soins esséniens
Tenir compte de la globalité de l’être humain est commun à de nombreuses thérapies alternatives et ce n’est pas en ce sens que se singularise le soin essénien. Ce soin allie la puissance de l’Énergie et la douceur de ses effets, pour obtenir l’action la plus profonde possible, sans les inconvénients des gros bouleversements émotionnels.

soins esséniensOrigine des Soins Esséniens
soins esséniens
Pour mieux comprendre ce type de soin, revenons à son origine. Ce que l’on appelle aujourd’hui « soins Esséniens » est en fait bien plus lointain que l’époque du Maître Jésus il y a 2000 ans. Les soins dits « Esséniens » étaient aussi connus des thérapeutes Égyptiens de l’époque d’Akhenaton, et venaient d’une époque plus lointaine encore : celle de l’Atlantide où ces soins par la Lumière et par le Son étaient déjà pratiqués. Quand aux peuples Atlantes, il est désormais connu, dans les milieux informés, qu’ils avaient des contacts avec les peuples des étoiles.
soins esséniens
Ce type de thérapie s’est par la suite enrichi du savoir des peuples de l’Inde et de l’Asie et a été enseigné il y a bien longtemps sur terre dans plusieurs endroits de la planète. C’est ainsi que nous retrouvons des analogies avec des soins pratiqués par les Indiens Hopis, par les thérapeutes mayas ou encore par les aborigènes australiens… et d’autres encore, chacun adaptant cet enseignement à sa culture, à son époque et à ses besoins.
soins esséniens
soins esséniensLa pratique à proprement parler consiste d’abord en un entretien qui va permettre d’identifier le ou les événement(s) à l’origine du dysfonctionnement faisant l’objet de la consultation. Cet entretien est primordial pour solutionner en profondeur tous dysfonctionnements.

Identifier l’origine d’un dysfonctionnement
soins esséniens
Pourquoi vouloir identifier l’origine d’un dysfonctionnement du corps physique : il est une loi d’une simplicité extrême : si l’on se contente de soigner une zone malade sans toucher la cause, il est sûr et certain que le « problème » se reportera à nouveau au même endroit ou ailleurs si la zone touchée a été enlevée (par une opération par exemple).
soins esséniens
En soins Esséniens, nous ne soignons pas uniquement une partie du corps qui souffre, mais nous tenons compte des multiples facteurs qui ont contribué à créer le « problème ». Que ce soit un malaise général, une blessure physique ou une maladie, rien de tout cela n’arrive par hasard, sur telle ou telle partie du corps, ni à une personne plutôt qu’à une autre.
En fait le soin essénien ne demande rien d’autre que d’être à disposition de l’énergie curative capable de passer par notre voix, notre regard, nos mains. Et lorsque je ne dis « rien d’autre » c’est en fait beaucoup, peut-être Tout. Et est moins simple qu’il n’y paraît.

* Les soins esséniens ne remplacent pas les consultations chez un médecin, ils peuvent être un complément de traitement.

Lire le site référence : http://www.jean-paul.thouny.fr/index.php

THOT l’Atlante

 

 

téléchargement Cet homme, Thot l’Egyptien, on le retrouve en vie presque au tout début de l’Atlantide. Il avait appris, il y a 52 000 ans, l’art de rester conscient continuellement dans le même corps, sans mourir, et il est resté dans son corps d’origine jusqu’à 1991 -   date à laquelle il passa à un autre état d’être, bien au-delà de ce que nous pouvons comprendre. Il vécut tout au long de la période Atlante et devint même le roi de l’Atlantide pendant 16 000 ans. En ce temps-là, son nom était Chiquetet Arlich Vomalites. Chiquetet étant un titre qui signifiait « le chercheur de la vérité », parce qu’il voulait vraiment être ce qu’est la vérité. Après que l’Atlantide eut disparu sous les flots , Arlich Vomilites et d’autres êtres très avancés durent attendre environ 6000 ans avant de pouvoir rétablir la civilisation. 

Après que l’Egypte eut commencé à revenir à la vie, il sortit du rang et se fit appeler Thot, un nom qu’il conserva pendant le déroulement de toute l’histoire de l’Egypte. Après la disparition de cette civilisation principale, Thot fut celui qui permit à la nouvelle grande civilisation qu’était la Grèce de démarrer. D’après nos livres d’histoire, Pythagore fut le père de la Grèce et ce fut grâce à lui et à son école pythogoricienne que la Grèce se développa et qu’à partir de celle-ci notre présente civilisation émergea. Malgré tout, Pythagore décrit dans son œuvre que Thot le prit un jour par la main e tle mena sous la Grande Pyramide, lui enseignant toutes les géométries ainsi que la nature de la réalité. 

Dès que la Grèce fut née grâce à Pythagore, Thot s’assimila à la nouvelle culture dans le corps qu’il avait du temps de l’Atlantide et se donna alors le nom d’Hermès. C’est ainsi que c’est écrit, Arlich Vomalites, Thot et Hermès n’étant en fait qu’une seule et même personne. Une histoire vraie ? (lire les Tables d’Emeraude, écrites il y a 2000 ans par Hermès.) 

Depuis ce temps-là, il a eu beaucoup d’autres noms, mais je l’appelle encore Thot. Il est à nouveau entré dans ma vie en 1984, et il a travaillé avec Drunvalo jusqu’en 1991. Il apparaissait dans la pièce et passait de quatre à huit heures avec lui, lui enseignant tellement de sujets. C’est de lui que vient la plus grande partie des informations sur la Fleur de Vie. C’est d’ailleurs en corrélation avec d’autres informations reçues et qui ont été vérifiées par beaucoup d’autres instructeurs. 

L’histoire du monde, tout spécialement, vient de lui pendant qu’il étant en Egypte, on l’appelait « le scribe » parce qu’il écrivait tout ce qui se passait. Comme il restait toujours en vie, en tant que scribe, il restait assis là et observait la vie s’écouler. Il était bon témoin et impartial, car cet état d’être constituait une partie majeure de sa compréhension de ce qu’est la sagesse. Il parlait et agissait rarement, sauf lorsqu’il savait que cela faisait partie de l’ordre divin. Finalement, il découvrit la manière de quitter la Terre. Il prit l’habitude de se rendre sur une autre planète où il y avait de la vie et il restait simplement assis là à tout observer. Il n’interférait jamais, ne disait pas un mot. Il restait tout à fait silencieux et observait – simplement pour voir comment les gens vivaient, trouvaient la sagesse et comprenaient la vie en général. Et ceci pendant cent ans peut-être, sur chaque planète qu’il visitait. Puis, il allait ailleurs et recommençait à nouveau à tout observer. 

En tout et pour tout, Thot resta absent de la Terre pendant environ 2000 ans afin d’étudier d’autres formes de vie. Mais il se considère néanmoins comme un habitant de la Terre. Bien sûr, nous venons tous de quelque part ailleurs à un moment donné ou à un autre dans ce jeu de la vie parce qu’en fait, la Terre n’est pas très vielle. Elle est seulement âgée de cinq milliards d’années, mais l’Esprit est éternel, a toujours été éternel et le sera toujours. Nous avons toujours existé et nous existerons toujours. 

L’esprit ne peut pas mourir et toute autre compréhension est seulement une illusion. Mais Thot se considère comme étant de la planète Terre, parce que c’est là qu’il a fait le premier pas qui l’a mené à l’immortalité. 

Shizat, la femme de Thot, est une des personnes les plus extraordinaires – dans un sens, elle est tout aussi extraordinaire que Thot et même peut-être plus. Elle fut la première personne à amené Drunvalo sur Terre consciemment, plus ou moins en l’an 1500 avant J.C. il n’était pas encore dans la dimension physique mais consciemment mis en rapport l’un avec l’autre à travers les dimensions d’existence. Shizat était entrée en relation avec lui à cause de problèmes que les Egyptiens connaissaient d ans leur pays et qui, de son point de vue, allaient finalement influencer le monde entier et l’humanité toute entière. Ils travaillèrent très étroitement ensemble.  

En 1991, Thot et sa femme ont quitté cette octave de l’univers et ont commencé à expérimenter une vie complètement différente. Leurs actions dans ce sens sont importantes pour nous. 

En 1984, soit douze ans après la première expérience de Drunvalo avec Thot, il revenait dans sa vie pendant qu’il méditait avec son instructeur en alchimie. La première chose qu’il fit, fut de le faire passer par une initiation en Egypte. A cette fin, il le fit voyager de part et d’autre de l’Egypte, accomplir des cérémonies et accepter des initiations dans certains temples. Il lui demanda de pénétrer dans un espace sous la Grande Pyramide, de répéter de longue s phrases en langue atlante d’origine et d’entrer dans un état de conscience où son corps n’était plus que lumière. 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek

 

L’INTERVENTION DIVINE

 

images (17)L’Intervention Divine dans le processus d’une planète est autorisée lorsque le progrès spirituel est entravé. En fait, l’intervention fait partie de notre contrat d’incarnation qui fait appel à elle à cette étape de notre évolution, avant que nous nous connections à nouveau de façon permanente à d’autres civilisations galactiques.

L’intervention est menée à un niveau physique par nos frères et soeurs de l’espace, et à un niveau spirituel par la Hiérarchie Spirituelle. La fraternité de l’espace inclut la Fédération Galactique de Lumière, une espèce de « Nations Unies » de notre galaxie, comprenant plus de 200 000 soit 90% des civilisations qui la composent. Elle a été fondée il y a plus de 4 millions d’années. Environ 60% des êtres physiques de notre galaxie ne sont pas d’apparence humanoïde. Ces deux types voyagent dans des vaisseaux spatiaux. Un groupe intergalactique de vaisseaux et de personnel, le Commandement Ashtar, travaille en étroite collaboration avec la Fédération Galactique. La Hiérarchie Spirituelle est composée par les ordres des Elohims, les Conseils des Seigneurs du Temps, les  Royaumes Angéliques, les Maitres Ascensionnés, et le royaume des Devas. Ils n’ont pas besoin de vaisseaux, quoique les Maitres Ascensionnés ne dédaignent pas les vaisseaux du Commandement Ashtar.

Il se trouve que les Seigneurs du Temps régulent le temps, qui est l’un des deux éléments qui composent la Création, l’autre étant la Lumière.

La Fédération Galactique et d’autres Forces de Lumière disposent maintenant de millions de vaisseaux spatiaux dans et à proximité de notre système solaire. La compétition est sévère parmi leurs membres pour être ici et participer à cette période importante de « fin des temps »! Certains vaisseaux-mères sont longs de milliers de kilomètres. Ce sont les plus petites navettes que nous pouvons apercevoir dans notre atmosphère. Mais la plupart sont camouflées ou invisibles.

Il y a maintenant plus de 10 ans qu’un plan de premier contact a été mis en place par la Fédération. Cela devrait très probablement culminer par des apparitions massives de vaisseaux, un changement des structures mondiales de gouvernance, l’unification de toutes les sociétés, et un retour à notre souveraineté personnelle. Ensuite, on pourra nous montrer comment gérer et nous adapter à l’ascension et à la pleine conscience. Cela devrait se passer pour l’essentiel dans les vaisseaux spatiaux et à l’intérieur des magnifiques cités cristallines souterraines.

CHANGEMENTS TERRESTRES

La Terre doit absolument être nettoyée et équilibrée en préparation de l’ascension. Cette préparation est l’une des causes de nombreux excès de conditions climatiques que la planète a traversées au cours des dernières années [Voir article Catastrophes naturelles]. Une grande activité volcanique et sismique a libéré les plaques tectoniques sous marines de la Lémurie dans l’Océan Pacifique (qui a été engloutie il y a environ 25 000 ans), et de l’Atlantide dans l’Océan Atlantique (qui a été englouti il y a environ 12 000 ans).  Notre Soleil est en grande partie le régulateur du climat et d’autres énergies car il interagit avec le soleil interne du centre de notre planète creuse, et avec d’autres planètes de notre système solaire. Toutes recèlent une vie à leur surface ou à l’intérieur.

Dans le processus d’équilibrage, les masses de terre de la Lémurie et de l’Atlantide vont refaire surface. Elles contiennent d’anciens temples et pyramides qui seront réactivés. Le magma qui remonte du manteau intérieur vers la croute terrestre chauffe les océans depuis un certain temps. C’est cela qui est la cause des soi-disant effets El Nino et la Nina, en particulier dans les régions équatoriales.

Extrait de l’Article mis à jour en mai 2004. L’article original est paru en anglais dans la revue Earthbridge Newsletter. Traduction: Alain Boudet. Tony Wicks peut être contacté en anglais pour des questions demandant des réponses brèves, à son adresse électronique.

 

La Quarantaine de la Terre : Fin de partie

 

Il est maintenant sécuritaire de diffuser certaines informations qui apporteront beaucoup de clarté à l’ensemble de la situation, concernant l’Événement et la tension dynamique entre la Lumière et les forces obscures. Bien que ces informations peuvent être choquantes pour certaines personnes, le temps est venu de connaître la vérité, parce que c’est lorsque la vérité est connue que les situations peuvent alors être résolues.

Pour bien comprendre la situation sur cette planète, nous devons revenir à une période spécifique de l’histoire galactique, lorsque les forces sombres ont été créées. Elles ont choisi Rigel, un système stellaire dans la constellation d’Orion, comme principal bastion, d’où ils contrôlaient leur empire galactique.

Ils ont vite découvert que la prise d’otages leur donnait l’outil le plus efficace contre les forces de la Lumière, parce que les forces de la Lumière se souciaient de leur peuple et ont entravé leurs actions à plusieurs reprises, pour s’assurer que les êtres de Lumière, pris en otage par l’obscurité, ne soient pas blessés.

Les forces obscures ont développé leurs mécanismes de prise d’otage et en même temps ont développé des technologies d’armement exotiques, qui ont fait des ravages à travers la galaxie, détruisant des planètes entières et annihilant des civilisations entières.

À un certain moment, ils ont développé leur mécanisme de prise d’otages otage le plus efficace. Ils ont exigé que la Source cesse de donner des informations aux Maîtres ascensionnés et à la Confédération Galactique sur les activités clandestines et les plans des forces obscures en menaçant de détruire de grands secteurs de la galaxie.

Alors, les forces de la Lumière ont cessé de recevoir des informations sur une certaine partie des activités des forces obscures. Cela a créé une séparation d’énergie cosmique, entre la Lumière et l’obscurité, dans toutes les dimensions et cela a été le début de la dualité. Dans la cinquième dimension et au-dessus, l’obscurité se manifestait simplement comme l’absence d’informations et le manque de compréhension concernant la façon de résoudre la situation cosmique. Dès lors, certaines races ont commencé à croire que les ténèbres et la souffrance sont des ingrédients nécessaires de l’expérience de la vie, tout comme la nuit suit le jour et le jour suit la nuit.

Cela a permis aux forces obscures de transformer leur fief de Rigel en première vraie quarantaine, où aucune lumière ne pouvait entrer. car les Êtres ascensionnés ne recevaient pas d’informations sur les activités en cours sur Rigel et donc ne pouvaient pas envoyer de Lumière ni d’Amour pour résoudre la situation. En secret, les forces obscures ont développé leur arme la plus mortelle, la bombe de strangelets.

Une bombe de strangelets est un conglomérat de quarks lourds, appelé quarks étranges :

280px-Strange_production_3.svg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_%C3%A9trange

Lorsque ce conglomérat est mis sous pression et température extrêmes, il commence une réaction en chaîne et change la matière étrange:

Étrange 5.gif de production

http://en.wikipedia.org/wiki/Strangeness_production

Si une telle réaction en chaîne n’était pas arrêtée, une seule bombe de strangelets pourrait anéantir tout l’univers connu. Heureusement, les forces de la Lumière ont toujours eu la technologie nécessaire pour limiter considérablement le rayon d’une bombe de strangelets. Mais une bombe de strangelets est une arme beaucoup plus mortelle qu’une bombe thermonucléaire.

Pendant des millions d’années, les forces obscures ont produit quelques bombes de strangelets physiques et un peu plus de bombes de strangelets éthériques et les ont entreposées sur Rigel.

Il y a 25.000 ans, ils ont créé leur deuxième bastion de quarantaine sur la planète Terre et y ont transporté une partie de leurs bombes de strangelets et d’autres armes exotiques. Cet armement était la vraie raison pour laquelle la Confédération galactique n’a pas intervenu au cours de l’holocauste nazi, les explosions nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki, les purges staliniennes ou le génocide au Rwanda. A cette époque, la Confédération Galactique ne savait pas exactement quels armements l’obscurité avait à sa disposition, ils savaient seulement que s’ils intervenaient, il pourrait y avoir des conséquences désastreuses.

Tout au long du 20e siècle, la Confédération a enlevé, les uns après les autres, les obstacles au premier contact jusqu’à ce que, en 1995, ils soient prêts à passer à l’action. Cela a déclenché une alerte rouge parmi les Archontes dirigeant sur Terre à ce moment-là et ils ont décidé de faire appel à toutes les forces obscures restantes de la Galaxie, pour défendre la quarantaine de la Terre. Le résultat a été ce que l’on appelle l’invasion du Congo par les Archontes de 1996.

Pendant une brève période de quelques années, les forces obscures ont réussi à contrôler la plupart des systèmes stellaires, dans un rayon de 1000 années-lumière, autour de la planète Terre, à l’exception du système de Sirius. Ils ont même réussi à envahir l’amas d’étoiles des Pléiades en 1996 et cela ressemblait à : 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=FGBhQbmPwH8

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=sdbsP86XzA8&list=RDOnsnZvR4X68

Ce fut un grand choc pour la race Pléiadienne, parce qu’ils avaient connu des centaines de milliers d’années de paix avant l’invasion.

Les Rigeliens ont même pris un petit nombre de Pléiadiens en otage , les ont transportés sur Terre, dans des bases souterraines militaires profondes, dans le Sud-ouest et les ont muni de micro-puces. Voici à quoi pouvait ressembler la base de Dulce, en 1996 ou 1997 :

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=gAjR4_CbPpQ

La Confédération Galactique a libéré les Pléiades en 1999 et le Mouvement Résistance a libéré les captifs Pleiadiens de Dulce, et d’autres bases, en 2001, mais la race Pleiadienne a eu besoin de près d’une décennie pour se remettre du choc complètement et être en mesure de participer pleinement aux activités de la Confédération Galactique pour la libération de la planète Terre.

Dans la période entre 1996 et 1999, toutes les bombes de strangelets Rigeliennes et d’autres armes exotiques ont été transférées à la planète Terre. La grande majorité de l’armement exotique physique a été supprimé par la Résistance jusqu’en 2004, mais une grande partie de l’armement exotique éthérique était encore présente, jusqu’à très récemment.

Parmi les autres armes exotiques, je voudrais mentionner les armes scalaires antigravitées physiques. Chacune d’entre elles a été retirée depuis 2004 et la Résistance ne permettra plus jamais que de telles armes soient développées par le complexe militaro-industriel. La Résistance supporte cependant le développement de la technologie anti-gravit à des fins pacifiques : http://m.disclose.tv/news/Boeing_Antigravity_propulsion_comes_out_of_the_closet/100519#DTV

Depuis 1999, les Maîtres ascensionnés, la Confédération Galactique et le Mouvement Résistance sont activement occupés à éliminer les couches superposées de technologies exotiques éthériques de la quarantaine de la Terre. Chaque fois qu’une couche est enlevée, les Maîtres Ascensionnés reçoivent de l’information sur la prochaine couche, en provenance de la Source. Ensuite, la Confédération et le personnel de la Résistance enlève la prochaine couche éthérique. Ce processus était en cours, de la même manière jusqu’à ce qu’il y a quelques semaines, quand une percée radicale a été faite.

Les Maîtres Ascensionnés ont reçu des informations, en provenance de la Source sur toutes les autres forces obscures éthérique et leurs technologies. Cela a effectivement dissout la base du système de la réalité de la dualité et a enlevé la base de pouvoir des Archontes dirigeants sur cette planète. La réalité démente de l’obscurité s’opposant à la Lumière va bientôt s’effondrer et alors seule la Lumière demeurera et toute souffrance aura disparu pour toujours.

En date du 8 Mars 2014, il ne reste qu’une seule couche d’Archontes éthériques, ainsi que leurs armements éthériques exotiques. La grande majorité des reptiliens éthériques ont disparu, la plupart de leurs technologies aussi, il ne reste, essentiellement, qu’un petit groupe d’Archontes déments avec leurs armes éthérées exotiques. Le fait qu’ils aient des bombes de strangelets ou quelque chose d’autre, n’est pas clarifié, pour des raisons de sécurité. C’est le seul facteur qui empêche l’Événement en ce moment. Combien de a temps cette couche demeurera intacte n’est pas non plus clarifiée, pour les mêmes raisons .

Sur le plan physique, tout est prêt pour l’Événement. Il ya aussi une vaste flottille de vaisseaux de la Confédération qui entoure la Terre. Il ya environ 5 milliards de vaisseaux physiques invisibles, positionnées dans la région de l’orbite terrestre basse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Orbite_terrestre_basse

En plus de cela, il y a environ 120 millions de vaisseaux invisibles de la Confédération, dans la région entre la ligne Karman : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_K%C3%A1rm%C3%A1n

Et la limite Armstrong : http://fr.wikipedia.org/wiki/Limite_Armstrong

La Quarantaine de la Terre : Fin de partie dans MESSAGES EVENEMENTS 120px-Atmosphere_layers-fr.svgLe nombre et la position stratégique des vaisseaux invisibles de la Confédération, dans la troposphère et à la surface de la planète est hautement confidentielle, pour le moment.

Lorsque les premières fissures apparaîtront dans la dernière couche éthérique de défense des Archontes, les événements suivront ensuite rapidement. Nous pouvons nous attendre aux développements suivants, surgissent en succession rapide, mais pas nécessairement dans cet ordre :

- Divulgation des technologies avancées et très efficaces en médecine, par les médias traditionnels

- Incontestable preuve de l’existence de l’Atlantide diffusée par les médias au grand public

Preuve incontestable de l’existence de civilisations extraterrestres diffusée par les médias, possiblement par les dossiers secrets de la NSA , par Snowden ou tout autre dénonciateur

Appareils à énergie libre, fonctionnels dans les maisons et disponibles via un site Web public

- Arrestation ou élimination physique des principaux membres de la Cabale, diffusées par les médias traditionnels

Réinitialisation financière dans le monde entier

- L’Événement .

Pour accélérer le processus, les forces de la Lumière m’ont demandé de commencer à pressuriser des « points d’acuponcture de divulgation ». Je vais d’abord commencer par deux d’entre eux.

Tout d’abord, je suis en contact avec un groupe très fortement positif, ayant des capacités financières importantes, une infrastructure de production et un plan stratégique pour commencer la production de masse et apporter des dispositifs d’énergie libre, à prix abordables, à l’humanité . Ils sont à la recherche d’inventeurs ayant des appareils fonctionnels d’overunity, pouvant être rapidement produits massivement. S’il y a des inventeurs, ayant une intégrité personnelle suffisante pour mettre l’accent sur la libération de la planète, avant le profit personnel, qui n’ont pas peur de la cabale et qui ont des prototypes d’overunity fonctionnels, évolutifs et qui peuvent être facilement reproduits, ils peuvent me contacter à : cobraresistance@gmail.com

Deuxièmement, il ya un certain projet qui implique la Résistance et la population de la surface. S’il y a des gens qui ont eu un contact physique avec la Résistance ou le réseau de l’Agartha depuis 1996, ils peuvent me contacter à : cobraresistance@gmail.com

Sur le plan physique, la situation sur la surface de la planète atteint lentement son point culminant. La cabale est allée trop loin et des ultimatums ont été émis par les forces de la Lumière. La cabale avait besoin d’une démonstration d’une version douce de la technologie Stardust et cette technologie a été donnée librement : http://www.washingtonpost.com/world/national-security/attorney-general-eric-h-holder-hospitalized/2014/02/27/3e826da6-9fce-11e3-9ba6-800d1192d08b_story.html

Ici, je dois ajouter que Stardust peut être utilisée non seulement pour bloquer ou « handicaper » des membres de la cabale, cela peut également être utilisé pour guérir les gens. Stardust peut guérir la plupart des causes de la douleur chronique en 15 minutes. Il est temps que les gens EXIGENT que cette technologie soit divulguée, pour aider à apporter la guérison à l’humanité. Il y aura de nombreuses autres technologies de guérison avancées qui seront divulguées prochainement et des militaires positifs, en Egypte ont fait les premier pas dans cette direction, malgré les tentatives de les discréditer : http://www.theguardian.com/world/2014/feb/28/egypt-unveil-device-detects-cures-aids

L’existence de ces dispositifs m’a été confirmée directement par des sources du groupe Dragon et des sources au sein de la Noblesse Blanche de l’Egypte.

Les gens prennent enfin conscience de l’action des Jésuites soutenant par les mercenaires de Blackwater / Academi en Ukraine qui veulent amener l’Ukraine et la Russie dans un conflit militaire : http://www.dailymail.co.uk/news/article-2576490/Are-Blackwater-active-Ukraine-Videos-spark-talk-U-S-mercenary-outfit-deployed-Donetsk.html

Une des raisons de ceci est que les Jésuites veulent éliminer l’Église orthodoxe russe en Ukraine et la remplacer par une église catholique grecque, amie des Jésuites : http://henrymakow.com/2014/03/Israel-Shamir-Counter-Coup-in-Crimea%20.html

L’autre raison est que les Jésuites veulent ajouter l’Ukraine à l’Union européenne, qui est une création des Jésuites : http://www.djeppink.eu/en/blog/we-are-all-jesuits

Il y a beaucoup de groupes ayant de fortes capacités militaires et dont la colère envers la cabale monte de plus en plus. et les forces de la Lumière ne peuvent pas les retenir plus longtemps et elles ne le feront pas, alors, il se peut que ces groupes commencent à enlever des membres de la cabale de la planète, si ce n’est déjà fait, et ils ne vont pas attendre le scénario de l’arrestation de masse et l’Événement. Ici, je dois ajouter que seulement environ 10 % des Jésuites appartiennent aux forces obscures et de nombreux membres de la cabale sont dans le réseau Illuminati contre leur gré et je voudrais donc demander aux groupes mentionnés ci-dessus d’utiliser leur discernement lors leurs opérations d’enlèvement de la cabale.

Un de ces groupes a mentionné que si seulement une personne de plus meurt à la suite des actions des mercenaires Blackwater / Academi en Ukraine, ils vont commencer la suppression des mercenaires, et si cela ne suffit pas, ils vont commencer à éliminer les principaux membres de la cabale, un par un.

Un autre groupe a indiqué que Putin, au lieu de résoudre le conflit Ukraine avec des militaires, devrait envoyer des agents Spetsnaz pour commencer à enlever des membres de la cabale.

Un mystérieux bienfaiteur « inconnu » a approché certains groupes de la mafia et ces derniers lui ont prêté serment d’allégeance et ont tourné le dos à leurs alliés précédents, la Illuminazi et les Jésuites.

Il existe au moins deux autres groupes prêts à l’action et je ne vais pas les nommer spécifiquement.

Comme l’a dit Fulford, la semaine dernière:  » En attendant, regardez les chefs dirigeants cabalistes disparaître un par un .  »

Merci de diffuser le message… Message important provenant de Cobra et traduit dans l’urgence par Michelle du site http://lasphrebleue.blogspot.com

Les entrées de l’Agartha

 

 

images (5)Le royaume qui existe à l’intérieur de la Terre s’appelle Agartha. Sa ville principale est Shamballa.

Il existe plusieurs tunnels d’entrée vers ce royaume, aux USA, au Brésil, en Italie, et aussi en Egype.

Imaginez Shamballa comme les Nations Unies de plus de 100 cités souterraines qui forment le réseau d’Agartha. Il s’agit en fait du « siège du gouvernement » pour le monde intérieur. Shamballa est un continent intérieur, ses colonies satellites sont de plus petits écosystèmes fermés, situés juste sous la croûte terrestre ou cachés discrètement dans les montagnes. Le royaume intérieur est composé d’êtres spirituellement élevés à un point que nous ne saurions l’imaginer (Atlantes, Lémuriens, mais aussi d’autres races…).

Pourquoi ces êtres ont-ils choisi de vivre sous terre ? Du fait des importants changements géologiques de la Terre qui ont balayé sa surface au cours des 100.000 dernières années, la guerre interminable entre Atlantes et Lémuriens et la puissance de leur armement qui les a détruit toutes les deux (le Sahara, le Désert de Gobi, l’arrière pays australien et les déserts américains sont quelques exemples de cette dévastation), ces cités souterraines ont été créées comme refuge pour les êtres et comme archives pour les textes, les enseignements et les technologies sacrés des anciennes cultures.

Pourquoi sont-ils demeurés sous terre tout ce temps ? En partie parce que les Agarthiens ont appris la futilité de la guerre et de la violence et qu’ils attendent patiemment de notre part que nous en arrivions à la même conclusion. Ils sont des gens si gentils que même nos pensées jugeantes leur sont physiquement nuisibles. Le secret a été leur protection. Jusqu’à maintenant, la vérité sur leur existence était masquée par l’Esprit. Quand pourrons-nous les visiter ? Nos entrées vers les cités souterraines dépendent de la pureté de nos intentions et de notre capacité de penser positivement. Un chaleureux accueil des deux mondes est idéal et doit être exprimé par plus que simplement une partie de la communauté. Couramment, quelques centaines de braves des régions souterraines travaillent à la surface. Afin de se confondre avec les masses, ils ont subi un changement cellulaire temporaire de sorte qu’ils n’émergent pas du reste des gens. Ils peuvent être reconnus par leur nature gentille et sensible et par un accent quelque peu mystérieux.

Il y a deux entrées principales qui correspondent dans le monde physique aux pôles nord et sud magnétiques. Notez que le pôle nord physique et le pôle nord magnétique sont différents quant à l’endroit, mais divergent en ce qui concerne leur similitude.

 

Le mystérieux royaume souterrain, selon l’écrivain Ossendowski, qui s’étend sous la chaîne de l’Himalaya, non loin de Chigatzé, se situerait maintenant en Amérique du Sud si l’on en croit les traditions.

C’est peut être cet Agartha américain qu’un pilote vénézuélien, Harry Gibson, a vu durant un vol de routine, en 1964, au fond de deux cratères de la jungle, quelque part entre la sierre Maigualida et le fleuve Orénoque. Ces cratères sont situés non loin des sources des Rio Caura et Ventuari, c’est-à-dire près du Cerro Pava (1641 mètres) et du Pic Masiati (1495 mètres), à l’entrée de la sierra Pacaraima, qui constituent une pointe avancée du Sertao brésilien.

En janvier 1974, une première équipe de trois membres descendit dans un des cratères, profond de 300 mètres pour un diamètre de 400 mètres environ. Ils récoltèrent un abondant matériel en plantes et animaux vivants d’espèces inconnues ou éteintes depuis l’ère secondaire. Un souterrain long de 1500 mètres relie les deux cratères et, selon des rumeurs à vrai dire non contrôlées, servirait encore actuellement car on y aurait relevé des traces de passage récent.

Cela a donné naissance à des enquêtes privées auprès des autochtones des montagnes environnantes dont les noms indigènes sont Jaua-Jidi et Sari-Inama-Jidi. On apprit alors les fantastiques légendes qui s’attachent au mystère des deux cratères. La région de Jaua-Jidi est une forêt de grande densité, quasi impénétrable et à peu près inhabitée. Il a été très difficile aux enquêteurs vénézuéliens d’entrer en relation avec les hommes vivants à l’état sauvage de cette zone qui est en fait le prolongement de la forêt brésilienne. Ils fuient les blancs, parlent une langue inconnue et ne comprennent pas l’espagnol. Toutefois, des métis de la cité d’Esméralda, sur l’Orénoque, ont pu les approcher et c’est d’eux que l’on tient les renseignements qui furent colportés dans tout le Vénézuela.

« Plusieurs fois, des hommes étranges et étrangement habillés ont été vus dans la forêt de Jaua-Jidi. Ils ne semblent pas vouloir approcher les Indiens et ne s’aventurent qu’à petite distance des cratères. Leur peau est couleur d’ivoire jauni ; ils ont de grands yeux comme ceux des jaguars et des cheveux longs de différentes couleurs. Ils paraissent craintifs et fuient dès qu’ils entendent un bruit insolite. On pense qu’ils habitent un pays qui s’étend au fond des cratères et dans d’immenses salles souterraines. Des entrées secrètes et inconnues s’ouvrent sur la forêt ».

Les civilisations souterraines sont liées avec « la théorie de la terre creuse ». Il y a censément des races qui existent dans les villes souterraines de la planète. Très souvent, ces habitants du monde souterrain sont technologiquement plus avancés que nous à la surface. Certains croient que les Ovnis ne sont pas issus d’autres planètes, mais sont fabriqués par les êtres étranges provenant de l’intérieur de la terre.

Vers la fin du 17ème siècle, l’astronome britannique Edmund Halley a proposé que la terre se compose de quatre sphères concentriques et a également suggéré que l’intérieur de la terre ait été peuplé et éclairé par une atmosphère lumineuse. Il a pensé que les aurores boréales, ou les lumières nordiques, ont été provoquées par l’évasion de gaz par une croûte mince aux pôles.

Au 19ème siècle, un vétéran excentrique de la guerre de 1812, John Symmes, a promu l’idée des sphères concentriques intérieures tellement larges que l’ouverture alléguée au monde intérieur a été appelée « trou de Symmes ».

Jules Verne a écrit le voyage au centre de la terre en 1864 et Edgar Burroughs (1875-1950), le créateur des aventures de Tarzan, a également écrit des romans sur la terre creuse. Les légendes mettent souvent à feu l’imagination des auteurs de fiction et la fiction met souvent à feu l’imagination du pseudo-scientiste.

En 1869, Cyrus Reed Teed, un herboriste et un alchimiste auto-proclamé, a eu une vision d’une femme qui lui a dit que nous vivons sur l’intérieur de la terre creuse. Pendant presque quarante années, Teed a propagé son idée en brochures et discours. Il a même fondé un culte appelé le Koreshan (Koresh est l’équivalent hébreu de Cyrus).

En 1906, William Reed a publié « Le fantôme des Pôles » dans lequel il a affirmé que personne n’avait trouvé les pôles nord ou sud parce qu’ils n’existent pas. Au lieu de cela, les pôles sont des entrées de la terre creuse.

En 1913, le maréchal B. Gardner a publié le voyage à l’intérieur de la terre dans lequel il a rejeté la notion des sphères concentriques mais a juré qu’à l’intérieur de la terre creuse existait un soleil de 600 miles de diamètre. Gardner, aussi, a affirmé qu’il y avait des trous énormes de mille miles de large aux pôles.

Christ’Al Chaya de février 2014

 

1tBien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An, d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’Al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Humains de la Terre, je vous accompagne dans ce processus d’ascension, dans ce besoin de rectitude, d’alignement, dans cette nécessité d’intégration mémorielle et cellulaire.

Dans quelque temps, au mois de mars, nous serons sur cette ancienne terre lémurienne à l’Ile de Pâques pour activer le 3ème portail de rédemption. Ce portail permettra de guérir la grande fracture qu’ont connue les Atlantes et les Lémuriens. Dans cette fracture, ils ont eu contact avec les monarques conquérants qui ont manipulé le peuple atlante pour qu’il déclare des guerres successives au peuple lémurien. Les Atlantes ont ainsi engrammé, dans leur mémoire, un esprit de prédation, un esprit de conquête et les Lémuriens ont engrammé dans leur mémoire, la culpabilité, la culpabilité d’avoir caché la connaissance.

Effectivement, les Lémuriens ont dû cacher la connaissance sacrée des Lois de vie à l’intérieur de la Terre. Beaucoup de gardiens lémuriens ont dû fermer des vortex de passage interdimensionnels et ils se sont sentis coupables de le faire, car leur nature était le don de soi, l’amour, la compassion. Ils se sont sentis coupables de ne pouvoir donner, coupables de devoir se protéger. Et peu à peu, ils ont perdu la foi, la confiance. A chaque fois qu’ils ont voulu donner, eh bien, ils ont été trahis et ils se sont demandé à quoi pouvaient bien servir ce don, cet amour, cette compassion face aux forces chaotiques de dispersion et de dissolution qui se sont servies de leur ouverture du cœur pour leur nuire, pour leur prendre ce qui ne peut être pris : la puissance du cristal.

Le cristal considéré par les Lémuriens comme un maître d’enseignement est devenu, chez les Atlantes conquérants, un esclave devant répondre à leur besoin de dominer. Les Lémuriens se sont sentis impuissants face à la domination des Atlantes.

Et voilà qu’aujourd’hui, humains de la Terre, informés par toutes ces particules adamantines, vous commencez à évoluer dans la nouvelle matrice de la Terre et vous ressentez encore cette douleur lémurienne, cette impuissance face aux évènements extérieurs qui sont encore des reflets de cette ancienne matrice qui s’effrite et se dissout peu à peu. Vous ne pouvez pas co-créer avec votre Présence Je Suis dans la nouvelle matrice, tant qu’il y a encore en vous cette mémoire d’impuissance, car elle ternit votre rayonnement et vous empêche d’accomplir les miracles, vous empêche également d’apporter ce plan d’éducation Melchisedech aux forces involutives. Car si vous ressentez de l’impuissance alors même que vous êtes issus de la Source Première – une impuissance ressentie parce que vous avez été trahis à chaque fois que vous avez fait don de vous-mêmes – qu’allez-vous donc transmettre aux familles involutives qui désirent passer les portails de rédemption ?

Elles vous répondront : « Nous sommes des exécutants de la source synthétique mardoukienne, mais vous, vous vous dites être de la Source Première, libres et, pourtant, vous nous montrez que faire don de soi ne vous apporte pas plus qu’à nous en tant qu’exécutants ; vous êtes libres mais faibles, car vous subissez, vous aussi, l’environnement de votre ancienne matrice, alors pourquoi devrions-nous vous suivre, pourquoi devrions-nous reconnaître la Source Première comme notre Essence première et originelle ? »

Alors, humains de la Terre, le 3ème portail de rédemption a, certes, de multiples fonctions, mais il a surtout pour rôle de guérir ce sentiment d’impuissance. Lorsque vous serez guéris de cette mémoire de séparation, vous pourrez devenir les éducateurs Melchisedech des races involutives qui se doivent de passer les portails de rédemption.

Chères âmes, retrouvez la puissance de votre Essence, car votre nature est d’aimer, votre nature est de rayonner, votre nature est d’avoir autorité sur les forces involutives. Sachez qu’elles n’ont plus le pouvoir sur la Terre, qu’elles n’ont d’autre choix que de traverser ces portails de rédemption et de rejoindre les Unités christiques en étant éduquées selon les principes de justice, d’équité, de droiture, d’alignement. Elles doivent apprendre à servir et non à asservir. Vous êtes leur modèle de référence. Si vous manquez de foi en votre pouvoir de créer parce que vous êtes encore parasités par ces mémoires de souffrance, vous empêchez l’éducation de ces races involutives.

Alors, humains de la Terre, soyez ces cristaux de guérison de la grande fracture humaine, devenez, vous aussi, des portails de rédemption.

Soyez remerciés, pleinement remerciés et guidés dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA http://christalchaya.com/

Soyez la GUÉRISON que vous souhaitez faire advenir

en vous-même et dans le monde!

 

images (18)Notre humanité vit actuellement un grand moment de son histoire sur Terre : la possibilité de réhabiliter une fois pour toute la partie Divine en chacun de nous! Plus la pression est grande, plus les défis nous paraissent insurmontables, plus la Lumière présente en nous se manifestera de façon fulgurante et éclatante! Tout est parfait!!! 

À plusieurs reprises au cours des âges, des opportunités semblables nous ont été proposées : lorsque l’Atlantide a sombré, quand l’empire romain a chuté, que les blancs ont envahi l’Amérique, que les nazis ont torturé de milliers de juifs… Des civilisations entières ont été disséminées, détruites, rayées de la carte; alors qu’au fond de lui-même, chaque individu concerné croyait que ça ne pouvait arriver « qu’aux autres ». 

Se pourrait-il que, chaque fois, les êtres humains soient confrontés au même choix? Ils doivent faire face à la même décision : devons-nous lutter pour notre survie, tout mettre en œuvre pour préserver la réalité que « nous nous sommes créés » dans la 3D ou devons-nous, tant individuellement que collectivement, élever nos vibrations, constater au plus profond de nous-même que la souffrance et la mort ne sont que des « illusions terrestres » et choisir d’accéder aux plans supérieurs en toute conscience? 

Rappelez-vous cette scène du film (ou du livre) intitulé « La prophétie des Andes » : à la fin, le groupe de « chercheurs de vérité » se retrouve encerclé par les militaires : ils croient que leur fin est proche. Pourtant, un des leurs les incite à se recentrer, à se connecter à l’énergie Divine qui transmute la matière en Lumière et tous s’élèvent dans la 5e dimension, devenant « invisibles » sous le regard de leurs assaillants. Ils ne sont pas morts, ils n’ont pas disparu, ils ont simplement élevé leur conscience et haussé leurs vibrations à un niveau supérieur pour habiter pleinement leurs Corps de Lumière… comme de nombreux autres l’ont fait avant eux : Jésus, Bouddha, etc. 

Peut-être avez-vous entendu parler de ce monastère situé à 100 mètres de l’impact à Hiroshima qui n’a pas été affecté par le souffle de l’explosion nucléaire ayant pourtant balayé tous les autres édifices à des kilomètres à la ronde? Les moines en prière qui s’y trouvaient ont non seulement été épargnés mais, semble-t-il, n’ont souffert d’aucune séquelle! 

Il en va de même pour certaines tribus Incas, Aztèques et Mayas : leurs prophètes et oracles ayant prédit la venue imminente d’envahisseurs assoiffés d’or et de sang, ils se sont réunis dans un lieu sacré, ont béni la terre de leurs ancêtres et, dans un même mouvement de totale acceptation intérieure, ont accueilli l’énergie Cosmique dans tout leur Être, permettant à leur Soi Christique d’habiter toutes leurs cellules vivantes jusqu’à être inondés de Lumière et passer à  « l’étage supérieur » ! 

Le point de non-retour 

Heureusement, ces derniers ont laissé derrière eux un précieux trésor : un calendrier nous avertissant des événements à venir en ce début de nouveau millénaire… une invitation à nous préparer à notre tour pour ce grand « saut quantique » universel et accessible à tous! 

Serait-il possible que des milliers d’animaux (oiseaux, poissons, mammifères) soient déjà passés à l’action? On rapporte que, dernièrement, des faisceaux de lumière bleue ont été aperçus au-dessus de différents petits villages de Chine, d’Australie, du Chili et du Japon constituant un dôme énergétique où nul ne pouvait pénétrer. Puis, les lueurs disparaissaient, emmenant avec elles tous les habitants de ces lieux! Ceux-ci avaient quitté leurs demeures sans laisser de traces, s’évanouissant dans la nature, abandonnant derrière eux leurs repas mijotant sur la cuisinière, leurs animaux domestiques errant dans les rues désertes… 

Hasard? Coïncidences? Mystère inexpliqué? Et si nous pouvions CHOISIR de faire advenir un tel changement de plan de conscience ici et maintenant dans NOTRE propre vie? De ne voir dans les événements mondiaux actuels qu’une ouverture à nous GUÉRIR de nos peurs de l’extermination pour nous ouvrir à l’ultime vérité de notre IMMORTALITÉ DIVINE… 

Si notre corps était constitué à 100% d’énergie Lumineuse, pourrait-il être « assez fort » pour contrer les effets des « radiations » (solaires, nucléaires, HAARP, etc.) qui, semble-t-il, nous menacent? Et si les pseudos « complots » mondialistes n’étaient en fait qu’une incitation « massive » à contacter notre puissance Divine intérieure « de gré ou de force »? Se pourrait-il que les difficultés personnelles ou internationales que nous rencontrons aujourd’hui soient en fait le plus beau cadeau qui puisse nous être offert ici-bas? 

Il est dit dans les écrits sacrés que le présent alignement planétaire ne se produit que tous les 26,000 ans. Choisirez-vous de vous laisser profondément ébranler par les bouleversements « extérieurs » auxquels nous sommes tous soumis, ou déciderez-vous plutôt d’aller voir « en-dedans » les croyances qui ont réellement besoin d’être chamboulées, reconsidérées et métamorphosées… pour que la VÉRITÉ de Celui ou Celle que VOUS ÊTES VRAIMENT puisse émerger dans toute sa splendeur?!! 

Renaître… 

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle naissance, d’un retour à notre nature profonde. Et si, tout comme le héros du film « Avatar », nous avions fait le choix, il y a de cela des éons, de venir « habiter » un corps physique afin d’expérimenter la « matière animée »? Si tel est le cas, nous avons revêtu cet habit de chair et d’os en toute conscience et y avons probablement pris tellement de plaisir que nous avons « oublié » que nous n’étions que des « voyageurs » de passage en ce monde… 

Se pourrait-il qu’au début nous ayons été des « hôtes », des « visiteurs » accueillis à bras ouvert par notre mère-terre, Gaïa, mais qu’en négligeant de se comporter comme tel, en s’appropriant les lieux et en les malmenant pour notre seul profit, nous soyons devenus des « parasites » mettant en danger la vie de cet organisme vivant qu’est notre belle planète? Et si, au contraire, tout avait été magistralement orchestré et que, grâce à nous, Gaïa elle-même se retrouvait « poussée à bout », « pressée » de se transformer et de passer à un autre niveau d’existence? Assisterions-nous présentement à une « mutation globale » de tous les êtres vivants dans ce petit coin reculé de l’espace sans fin?

 Est-ce pour cela que nous observons une recrudescence de la présence d’OVNI dans le ciel de toutes les nations? Nos Frères des Étoiles viennent-ils nous accompagner dans ce merveilleux « accouchement » collectif ou sont-ils tout simplement curieux de voir comment nous nous en « sortirons » en tant qu’âmes, incarnées ou non sur ce plan? 

Toutes ces questions peuvent continuer de vous obnubiler pendant des jours, voire même des mois… jusqu’en 2012 et au-delà! 

Ou encore, vous pouvez CHOISIR de DIRE OUI à l’énergie de Lumière qui ne demande ici et maintenant qu’à vous enrober totalement, à apaiser votre mental tourmenté, à rassurer vos émotions conflictuelles, à recentrer vos corps physique et subtils, à chaque instant, à compter d’aujourd’hui et pour le reste de vos jours… 

Subir ou agir, telle est la question! Être « victime » des événements « extérieurs » et tenter de se « dépatouiller » comme des chèvres enlisées dans la boue… OU prendre le temps de vous arrêter, de vous intérioriser et de RÉHABILITER votre nature profonde : votre SOI DIVIN, intemporel, universel et illimité! 

Opter encore une fois pour le « savoir-faire » et chercher des solutions aux problèmes récurrents de votre existence sur terre (conflits, maladies, guerres, famines…) OU habiter pleinement votre « SAVOIR ÊTRE » : prendre le temps de vous apaiser, vous recentrer, vous pardonner vos erreurs passées et vous ouvrir à l’Amour Divin qui guérit tout, résout tout et métamorphose la chenille terrestre que vous êtes en papillon céleste?!?! 

Que le meilleur soit! 

Se pourrait-il que toutes les expériences passées, le fruit de vos innombrables incarnations en ce monde vous aient justement préparé à ce moment grandiose où votre partie humaine fusionne enfin avec votre partie Lumineuse, Divine, pour « embrasser » tout votre Être ET l’univers qui vous entoure? Cela ne fait-il pas naître en vous une infinie GRATITUDE envers tous les « acteurs » de cette fabuleuse « pièce de théâtre » qui se joue sous vos yeux? 

Et si la meilleure « aide » qui vous puissiez apporter autour de vous était tout simplement « d’ouvrir la voie », de « donner l’exemple »? Plus vous revêtez entièrement votre Corps de Lumière, plus vous rayonnez de confiance, de joie et de paix intérieure; donc, plus vous incitez vos semblables à faire de même et, ainsi, contribuez à illuminer tous les êtres vivants et la planète tout entière! 

VOUS pouvez faire TOUTE la différence! VOUS seul pouvez « guérir » la planète et tous les êtres vivants! Ça se passe ici et maintenant! À chaque INSPIRATION, vous insufflez la Lumière Divine et à chaque EXPIRATION, vous exhalez l’Amour qui guérit et qui élève les consciences pour permettre de nouveau à la PAIX UNIVERSELLE de s’installer ici sur Terre! 

Tous vos Frères et Sœurs de Lumières, tous les Royaumes Célestes, Angéliques et Interdimensionnels célèbrent dans l’Allégresse votre CHOIX de PARTICIPER activement à l’éclosion du nouveau Monde, à l’avènement du Paradis sur Terre… mais surtout, à l’ultime ACCEPTATION, celle de vous ÉVEILLER de ce long sommeil qui les a rendu invisibles à vos yeux… Redevenir enfin Celui-Celle de vous êtes RÉELLEMENT : un Être Christique, un Vaisseau de Lumière incarné dans la matière afin de l’illuminer de l’intérieur pour lui redonner sa véritable « consistance cosmique » illimitée, éternelle, DIVINE! Il suffit de DIRE OUI! Individuellement et tous ensemble, d’une seule VOIX ici et maintenant pour l’Éternité! Qu’il en soit ainsi!

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Canalisation Adama

 

 

adamaAh ! Comme je suis heureux de parler au travers de toi ce matin. Cela faisait un bref instant que nous n’avons pu communiquer par écrit, comme tu le fais présentement. Il te fallait faire une pause, cela s’imposait à toi, petite fleur de Vie, pour que tu reviennes à la Vie, pour que tu te reconnectes totalement avec cette réalité, et pour que tu renoues contact avec ton Bel Amour des temps passés. Oh ! Comme nous sommes heureux ici, de te voir si étincelante de Lumière et d’Amour ! Ton canal devient de plus en plus lumineux, et ton corps se revêt de lumière.

Tu es magnifique, ma douce petite soeur de cristal. 

Bon, faisons les présentations, car en revenant sur Terre, tu m’as quelque peu oublié avec le processus de réincarnation.  Mais, tu te souviens peu à peu de tes origines. Tu n’as pas oublié mon âme, car le souvenir de mon âme gît en ton âme pour toujours.

Ce que tu as oublié, c’est qui je suis concrètement. Je Suis Adama, grand prêtre de Telos.

J’enseigne ici en cinquième dimension la sagesse infinie de la vie. J’accueille avec tout mon peuple, les êtres de divers plans venant de dimensions élevées ou égales à celle où Je Suis pour nous communiquer des informations lumineuses. Souvent, nous nous réunissons, et nous méditons sur la Terre notre Mère Éternelle, celle sur qui tu es en surface pour ta mission, pour ascensionner tes petits frères, apaiser leurs maux, communiquer, échanger ton savoir, soutenir, aimer inconditionnellement en élevant leurs âmes grâce à la mélodie pure de ton âme cristal.  

J’en reviens au fait que nous méditons beaucoup sur la terre. Nous lui envoyons tout notre Amour. En effet, elle subit et va subir de nombreux changements. Non, ne t’inquiète pas Sarah, tout cela est normal, c’est le processus normal d’ascension de l’âme Terrestre tout simplement. 

J’ai entendu vos craintes, les tiennes, celles de ton ami, vos craintes à tous, êtres qui ont demandé à vous incarner en cette période d’ascension pour aider l’âme terrestre. N’ayez absolument rien à craindre des catastrophes à venir. Vous serez épargnés de tout dégât matériel.

Sachez que cela est grandement nécessaire pour la terre de se purifier de toute la négativité qui l’empêche de s’élever, de respirer, mais cela n’est rien comparé à la luminosité de vos âmes, mes doux amis. Oh, il pleuvra encore sur ce monde, mais une goutte de pluie n’est rien comparée à la grandeur du Soleil de vos coeurs. (Sourire).

Tout est mis en place de façon à ce que le maximum d’âmes se reconnectent avec leur partie Divine, Le Coeur. Comment se reconnecter avec le Coeur ? Eh bien, il faut tout simplement méditer sur Soi, la Vie, prendre conscience de la Grandeur de la Vie et de l’espace lumineux où vous vivez. 

Se reconnecter avec le Coeur, est simple en SOI. Il faut voir la vie avec Amour, et aimer le Tout divinement, se débarrasser de toutes ses craintes, de tout le superflu qui vous étouffe, qui étouffe votre âme, votre coeur. Faire taire son EGO. Purifiez-vous de toute la négativité. Soyez LIBRES maintenant, et enlevez toutes ces craintes en vous.

Je ne vais pas énumérer un à un les « dégâts » qui se produisent en ce moment, et demain. Ce que je peux dire, c’est qu’il faut enlever ces peurs, car la peur n’existe pas.  C’est une illusion de la matière pour vous « empêcher » de voir les choses avec clairvoyance.

La peur n’est ni plus ni moins, un signal de votre ego, c’est un voile opaque sur la Vraie Vie, sur votre Vraie Valeur. La peur est aussi celle qui vous apprend à prendre conscience qu’elle est illusion, et qu’il faut cesser d’avoir peur de Tout pour Rien en fin de compte.

Par exemple, il faut goûter le sel pour apprendre à dissocier le salé du sucré, et prendre conscience qu’il existe le doux et l’amer.

Rien n’est un hasard. La pensée est créatrice. Toute pensée vibre dans le cosmos, et revient à vous comme des aimants. Il est bien connu que toutes énergies semblables s’attirent entre elles comme des aimants, non ?  Cela est une loi cosmique inaliénable.

Alors, si vous pensez positivement, toute pensée sera revenue à vous, et vous inondera de Lumière.

Alors que si vous pensez à la peur, la peur viendra à vous et vous étouffera d’un sentiment d’angoisse.

Tout comme la haine qui engendre la haine.

Mettez de la Lumière partout, avec votre coeur, et inondez la Vie de Lumière, pensez LUMIÈRE, mettez de la Lumière dans la négativité. 

C’est merveilleux comme tout le processus d’évacuation avance vite ! Toutes les âmes qui souhaitent être évacuées le seront comme convenu, car elles l’ont décidé depuis bien des millénaires, ou ont le libre-arbitre de s’auto libérer. Toute âme a le LIBRE ARBITRE, c’est un droit Inaliénable de l’âme.

Par conséquent, il y aura des âmes qui choisiront de rester enfermées dans la matière, (code 666 esprit dans la matière, involution) car leurs consciences ne sont pas suffisamment ouvertes ; ces âmes-là, doivent encore apprendre à l’école de la Vie. (Elles doivent toucher l’eau chaude pour prendre conscience de l’existence de l’eau froide).   

L’involution n’existe pas sans l’évolution, et vice-versa. Il faut respecter le choix de ces âmes, elles ne sont pas prêtes encore à aller en cinquième dimension. Tandis que d’autres, souhaitent grandir et se libérer de la matière (code 999, esprit dans le cosmos). Toute évolution est en révolution de l’involution, et vice-versa.

Tout est Mouvance, comme les atomes de vie flottant dans l’Univers pour chercher leur juste place. Il faut faire le juste équilibre, comme le dit mon Frère Michaël, à tes côtés Sarah. Le 69 = le Yin et le yang= équilibre= le 13 = Médium = Alpha 13 Omega. L’alpha et l’Omega sont en concordance avec le TOUT. Libérez vos esprits en vous reconnectant à l’Amour pour y faire l’équilibre mes frères (Bouddha).   

Il faut mettre beaucoup de Lumière en les âmes qui refusent  de se reconnecter avec leur partie divine, leur coeur, la Lumière de leur coeur. Il faut y aller tout doucement, progressivement, car trop de Lumière d’un seul coup les rendraient aveugles. 

Il faut aider seulement ceux qui demanderont votre aide, car sinon, elles pourraient vous épuiser, et si vous aidez sans le libre-arbitre de l’âme, vous nuirez à son âme, et alourdirez votre « karma ». 

Ne jamais aider une personne, sans qu’elle ne vous le fasse sentir, ou vous le demande, ce serait une erreur. Voyez que faire le bien d’autrui, peut faire son mal, même si bien souvent, c’est inconsciemment que l’on souhaite aider tous et toutes sans un accord, et parce que l’on a un grand coeur.  Tout est lié. Les semences d’étoiles, vous êtes là pour répandre tout autour de vous un immense Amour, grâce à la musique de vos âmes, à vos vibrations si pures ; aux chants de cristal de vos âmes, vous élevez les âmes pour qu’elles deviennent des fleurs de Vie.

Les canaux de Lumière, vous illuminez la Vie de mille et un éclats. Souvent, vos sens sont limités en troisième dimension, et vous êtes comme « endormis », ne vous en faites pas pour cela. Dans quelques temps, (tout dépend de vos pensées, actes, de vos méditations… bien entendu) vous serez de nouveaux « ré-éveillés », à ce que vous êtes réellement, comme avant de revenir vous incarner en 3D. Ou pour d’autres âmes, elles seront pour la première fois éveillées, ce sera une joie de se découvrir ou re- découvrir avec un corps Lumineux. 

Soyez bien patients, ne soyez plus agités, et faites le calme en vous, respirez calmement.

Imaginez votre âme comme un océan. Lorsqu’en vous c’est agité, votre « océan intérieur » est tel une tempête ; l’écume de mer se cogne aux parois de votre esprit (mental) et vous vous sentez ballottés, apeurés par ce « chaos » intérieur, qui n’est ni plus ni moins celui que vous avez créé par vos pensées « chaotiques ». Sachez qu’il faut calmer vent et marée pour que règne le silence intérieur en faisant le calme et en faisant taire son EGO pour libérer les voiles. 

Sarah, en toi c’est l’harmonie, mais quelques fois, lorsque tu as peur, tu crée et alimente le vent intérieur, et tu te sent agitée, n’est-ce pas ? (Sourire). Ce message est aussi valable pour toi, que pour tous, malgré l’intensité lumineuse qui diffère de chacun. Tout est bon à apprendre, même si cela semble acquis, rien n’est acquis. Prenez ce message comme un présent.

J’ai tant de choses à te communiquer, enfant de cristal !  Reste calme surtout, car nous avons tout le temps pour communiquer Sarah. Tu dois vivre au jour le jour, et savourer l’instant présent, en faisant l’équilibre parfait, tout en sachant regarder droit devant pour préparer un autre pas. Comme lorsque tu marches.

La vie est aussi simple que cela. Les « embûches », c’est aussi nous qui nous les créons. À la base, le chemin de vie est libre et sans embûches. Alors, n’aie de crainte pour le futur, la vie sera très Lumineuse. Imprégnez-vous de la douceur de la Nature, de la délicatesse du parfum des fleurs, du chant des oiseaux, de la pureté cristalline du ruisseau de vie, et respirez profondément au son pur de la vie.

Imaginez en vous la Mer, et le son des vagues monter et descendre.

Imaginez l’écume monter et descendre harmonieusement, avec délicatesse.

Imaginez le souffle d’une respiration calme, les battements d’un coeur battre calmement.

Imaginez encore et encore.

Si vous n’arrivez pas, ne forcez pas. Calmez-vous tout simplement, et évacuer le stress, puis recommencer…

Imaginez en vous la mer, et le son des vagues monter et descendre comme le souffle de la respiration qui dirige la vie.

Restez toujours calme, mes doux amis, mes frères de Terre, ce message s’adresse à vous. 

Lorsque vous vous sentez « étouffés », « irrités », faites une pause, et prenez le temps de respirer la vie. Ne cherchez surtout pas à précipiter les choses, en pensant que ça ira plus « vite ».  Faites le silence « intérieur », ressourcez-vous à la SOURCE, auprès des arbres, des fleurs de vie, et parlez à votre âme.

Méditer est TRÈS IMPORTANT pour votre harmonie. Surtout, lorsque vous vous sentez oppressés par les différents contextes de vos vies. Au contact de la société par exemple, imprégnez-vous de la Flamme Violette en appelant mon grand frère Saint Germain. Elle transcende toutes énergies nuisibles à votre bien-être en énergies positives. 

Respirez en violet (rires), souriez en violet, souriez à la vie en la voyant violette, habillez votre âme de violet, imaginez tout autour de vous un grand bouclier violet, une bulle de cristal, une flamme bleue et violette, et vous vous sentirez apaiser.

SOYEZ FORTS, et ne doutez plus de votre force intérieure.  

Sarah, transmets ce message sur le site Lumières de l’Au delà, Travailleurs de l’Amour ; transmets ce message à tous ceux qui souhaiteront se changer intérieurement, et irradie-les de ta lumière. Tu es magnifique, je te le rappelle, je vous le rappelle à TOUS, sans aucune distinction.

Tu es magnifique, ma petite soeur, n’hésite pas à écrire ce que je te dis au travers de ton canal, ne refuse pas ta magnificence.

Je t’aime à l’Infini. Transmets ma Lumière, et mon Amour tout autour de toi. 

ADAMA -  23 juin 2004 - canalisé par Sarah 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.
Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

L’ordre Divin par l’Ordre de Telos

10 telos

canalisé par Naya

 Nous vous avons parlé de Foi. Nous vous parlerons aussi d’Ordre. Comprenez tous que vous avez besoin de vous entraîner à faire face aux situations difficiles, aux paroles que vous qualifiez de négatives, aux personnes qui vous semblent mal intentionnées, aux attaques que vous vivez comme injustes. Notre canal appelle cela des attaques gratuites… mais tout a un sens. Rien n’est vraiment gratuit.

Rien n’est gratuit car l’Univers lui-même est ordonnancé dans une programmation sacrée éternelle. L’Ordre divin est partout et vous offre des choix constamment. Toutes ces situations intérieures et extérieures sont des cadeaux. Vos choix vous rapprochent ou vous éloignent de votre Route de lumière. Selon que vous vous rapprochez ou vous éloignez, d’autres événements vous sont présentés. Nous vous entraînons à savoir garder votre Cap vers la Lumière même et surtout lorsque la Lumière semble absente. Elle n’est jamais absente car la Source Divine est dans Tout. La Lumière est partout et dans tout. Méditez cela.

Vous êtes des co-créateurs divins. Méditez cela aussi. Mais beaucoup de vos programmations sont inconscientes, oubliées, niées, rejetées… elle restent néanmoins des programmations qui vous dirigent. Faîtes monter à la conscience tout ce qui vous appartient. Vous appelez vous-mêmes les expériences à vous – par vos pensées, par vos intentions, par vos directives intérieures sur vos événements et vos liens. Vos désirs sont des directives, vos paroles sont des directives, vos intentions sont des émissions qui portent loin dans les vibrations énergétiques de votre programmation de vie…

Vous avez tous entendu parler des jours de noirceur… mais peu d’entre vous sont véritablement libérés de la peur ou du déni à ce sujet. Prenez conscience que vous vous entraînez à conserver le cap dans la noirceur (qu’elle soit intérieure ou extérieure) en vivant des émotions ou en faisant face à des émotions que vous qualifiez de négatives. Le but suprême est de continuer à maintenir votre Paix et votre Amour dans n’importe quelle circonstance. Et en premier lieu, votre Amour pour vous-même, pour la totalité de votre être et dans l’authenticité de la totalité de votre existence.

Pour vous aimer totalement, plongez au cœur de vous-mêmes et découvrez (mettez à découvert) vos programmations pour leur donner tout votre amour, toute votre compassion, toute votre acceptation. Puis réaffirmez sans cesse votre choix de vivre pour la Lumière, pour servir la Source divine, pour accomplir votre mission de Maître sur la Terre-Mère.

Nous sommes les membres du Grand Conseil de Telos. Nous vous accompagnons toujours, avec notre Amour au service des Enfants de la Terre.

 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

MESSAGE DU GRAND CONSEIL DE TELOS  -  17 septembre 2003

Les Initiés de l’Atlantide

 

 

L’Atlantide est un continent aujourd’hui disparu. 

téléchargement (6)Comme son  nom  l’indique,  ce  continent  occupait  l’espace  aujourd’hui  couvert  par  l’océan  atlantique  et un peu plus loin encore. 

 

Dans ces temps lointains, l’humanité n’avait pas du tout la même 

conscience qu’à notre époque. 

Les hommes ne vivaient pas dans  leur corps physique et n’en avaient 

même pas conscience. 

En outre, le corps humain n’avait pas du tout la forme que nous 

lui connaissons maintenant.

 La forme des corps était très malléable, comme si elle était faite de 

glaise, et variait suivant le niveau de conscience moral et spirituel 

de chaque individu, bien  que  l’homme  n’avait  pas  vraiment  de 

conscience  individuelle. 

Les hommes vivaient dans une conscience de rêve. 

Il n’y avait pas le jour et la nuit, 

ni même  la vie ou la mort. Quand l’homme mourait, il ne s’en 

apercevait pas vraiment puisqu’il 

vivait en permanence dans ce qu’on appelle «l’au-delà» ;  

il n’avait pas de vie terrestre.

L’homme était  créateur  par  l’esprit  et  ne  connaissait  pas  vraiment  la  matière ; 

elle n’existait pas pour lui puisqu’il vivait dans un monde invisible, dans le sens de subtil 

et sans frontières délimitées. 

Les hommes vivaient encore dans des états de conscience élargis. 

Les Indiens  et de  nombreux peuples premiers  ont  gardé  les souvenirs de cette ancienne époque qu’ils appellent : l’époque des 

«hommes-oiseaux».

 C’est pourquoi ils ont mis des plumes sur leurs têtes, 

en commémoration de ce lointain passé et pour toujours se rappeler 

leur origine divine. 

C’était un symbole extérieur vivant qui leur parlait de l’intérieur, leur 

montrant qu’ils n’étaient pas que des  corps physiques mais des  âmes  vivantes, 

libres de voyager dans plusieurs mondes.

 Les Egyptiens cultivaient eux aussi le souvenir de cette époque lointaine ; 

ils l’appelaient 

l’époque des « Fils d’Horus ». Horus était l’oiseau du soleil, 

l’homme cosmique originel, le 

Christ, celui qui conduit les Initiés dans les royaumes de l’esprit immortel.

Seuls ces « Fils d’Horus » en Atlantide connaissaient le mal et 

pouvaient l’étudier 

sans  se faire attraper par lui. 

De nombreuses légendes  évoquent cette  science  secrète  qui  permettait  aux 

Initiés  de  contenir  et maintenir prisonniers  les  démons,  les  empêchant  de 

se déchaîner pour envahir l’humanité. 

Ces démons n’étaient pas négatifs en soi. Ils étaient simplement les  forces  de 

décomposition  dont  la  tâche  est  de  recycler  la  matière  et tout ce 

qui est périssable. 

Mais ils pouvaient devenir négatifs et  cruels  si l’homme  y trahissait les lois 

divines pour asservir les êtres. 

C’est ainsi que parmi les Initiés atlantes, des traîtres se levèrent,

des êtres mal intentionnés 

qui voulurent utiliser la  puissance de destruction des démons  ainsi 

que la science sacrée des fils d’Enoch 

pour des buts personnels de pouvoir, 

de domination du monde et de toutes les créatures.

La  majeure  partie  des  hommes  fut  séduite  par  les  attraits  du  monde physique 

que  faisaient  miroiter  consciemment  ceux  qui  avaient décidé d’asservir 

l’humanité pour leur propre gloire. 

Alors, de nouveau, comme en Lémurie (l’époque qui précéda celle 

de l’Atlantide et où Enoch

 se manifesta), l’humanité  chuta  et  perdit  sa  nature  primordiale 

d’homme  cosmique  et universel. 

Sa  conscience devint prisonnière du  corps physique,  et  les sens limités

 à la seule perception du monde matériel. 

Ce fut le début d’une longue dégénérescence de la conscience humaine, derrière les apparences trompeuses d’une fulgurante évolution technologique 

et scientifique. 

Ainsi, l’histoire se répète à chaque nouveau cycle d’évolution de l’humanité,

qui aujourd’hui se trouve exactement dans la même situation que ses 

ancêtres atlantes, avant la  destruction de leur civilisation.

La Tradition Essénienne de Olivier Manitara – ce que l’on ne vous a jamais dit

 

Message d’Adama de Telos

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

ADAMA  – novembre 2005

Canalisé par Elisabeth avec Vincent 

images (14)  Je suis auprès de vous ce soir encore pour vous dire que ce que vous faites en ce moment va servir à bien des gens autour de vous. Je ne sais pas si vous percevez mes paroles, mais je suis votre frère Adama. Je sais que vous attendez beaucoup de mes paroles. Je suis près de vous pour vous dire de vous tenir prêts à intervenir dans les prochains jours. 

Certains d’entre vous savent que nous allons bientôt arriver près de vous. Nous sommes sur le point de nous faire voir de vous tous. Il faut encore attendre quelques jours, car les circonstances de notre venue ne sont pas encore au maximum de leurs possibilités. Je venais vous dire que vous saurez nous reconnaître à ce que vous appelez des signes de tempête que vous allez voir arriver sur votre Terre. 

Je ne sais comment vous dire de penser à vous prémunir de ces tempêtes qui vont arriver en masse et qui vont ravager des régions sur leur passage. Certains devront partir de leur lieu de vie, car là, la vie ne leur sera plus possible. Vous qui êtes dans la lumière, pensez à donner ce que vous pouvez pour aider, même de loin. 

Je ne suis pas venu pour semer la peur parmi vous. Je veux simplement vous mettre en garde, car cette violence va vous étonner. Sachez vous préserver en commençant à amasser ce que vous pouvez autour de vous pour assurer votre quotidien. Des peuples vont souffrir de la faim et du froid, mais dans d’autres endroits, il n’ y aura pas de problème encore. 

Je vous demande de propager ce message qui est destiné à vous avertir. Parlez de ceci à ceux qui sont prêts à entendre cette voix qui vous arrive du centre de la Terre. Je suis votre bien aimé Adama, qui s’efforce de vous aider. Je voulais vous dire encore que votre Monde est encore bien beau, et que vos actes ne continuent pas à le dévaster comme vous avez pu le faire jusqu’ ici. Des personnes sont en train d’ oeuvrer pour faire renaître la vie et l’espoir autour de vous. 

Je vous demande de bien vouloir prendre conscience de l’urgence de la situation qui est la vôtre. Nous, faisons ce qui est en notre pouvoir pour remonter le niveau vibratoire de vos terres, mais nous ne pouvons éviter ce que vous continuez à faire. Je vous aime tant que vous ne pouvez pas savoir la peine que nous avons à voir ce qui est en train de se produire. 

Vincent: Serons nous contactés de façon plus physique par vous? 

Oui, vous serez contactés de façon physique. Je vous le répète, nous sommes sur le point de vous rencontrer. Mais vous ne saurez pas qui nous sommes, si vous ne vous mettez pas à l’écoute de votre coeur. Certains nous savent déjà là, mais ceux-ci sont à des niveaux plus élevés que vous ici présents. Je pense que votre univers est sur le point de prendre conscience de nos présences. Alors, laissez faire ces choses que vous ne maîtrisez pas encore. Puis je vous renseigner sur une question? 

Vincent: Dans quoi je vais vous aider? 

Tu vas nous aider dans le fait que tu vas bientôt être capable de nous entendre, et tu sauras nous reconnaître dans ton environnement proche. Tu pourras par toi même retransmettre ce que nous aurons à te dire, et ce sera une grande joie pour toi. Je suis avec toi souvent, et tu le ressens déjà, mais tu n’es pas encore sûr de ce que tu ressens. Je te laisse penser à tout ceci, mon cher ami, et je te donne la preuve de ma venue en ce moment par l’intermédiaire de ton amie qui reconnaît mes paroles. Ai confiance en ce que tu ressens et entends! Et laisse nous faire le reste! (Il sourit !) Je te suis dévoué, et je te remercie aussi pour ta fidélité et la pureté de ton cœur. Avez vous encore autre chose que vous ayez besoin de savoir? 

Vincent: Allons nous voir des vaisseaux aussi? 

Elisabeth : J’aimerais savoir si tu as un conseil à donner pour détourner les forces qui ne sont pas celles de la lumière. 

Il y a plusieurs choses à répondre… 

Tout d’ abord, en ce qui concerne les vaisseaux, je me permets de vous dire que vous n’allez pas les voir de vos yeux réels. Il va se produire des changements en vous qui vous permettront de les voir, mais ce ne sera pas avec la vue que vous connaissez aujourd’hui. Il y a en vous des centres de réception de signaux qui sont en train de s’éveiller, et c’est avec ces centres que vous serez capables de nous voir. Nous ne serons pas auprès de vous comme des êtres de chair!(Il sourit.) Je me fais comprendre comme je peux, car vous ne soupçonnez pas encore ces choses là. 

D’ autre part, en ce qui concerne les forces de l’ombre, elles sont en train de vous atteindre ces temps ci, et vous le ressentez très bien par des malaises et des douleurs dans vos corps. Laissez ceci comme des présages de la fin d’un cycle. Ce ne sera plus pour très longtemps que vous allez être assaillis de ces vibrations. Elles vont bientôt disparaître avec ce que vous appelez d’autres phénomènes qui se rapprocheront plus de l’état d’Eveil. Vous serez aptes à changer de plan quand vous en aurez le besoin, et ces désagréments ne vous toucheront plus. Il vous faut encore un peu de patience, et je vous assure que vous allez être bientôt délivrés. Il y a dans l’Espace, des endroits de ressourcement qui vous permettront de « monter » vous reposer, et vous ressourcer. Dans ces lieux, il y a déjà des êtres comme vous que nous accueillons, et ceux ci peuvent vous parler de ce qu’ils y trouvent. C’est ainsi que vous pourrez entre autre vous faire soigner de toutes sortes de maladies que vous n’arrivez pas encore à guérir en bas. Suis-je assez précis ? 

Vincent: oui merci. 

Je vois que vous entendez bien mes paroles, et j’en suis très heureux.

Avez vous autre chose à me demander? 

Vincent: non 

Et bien, je vais vous laisser retransmettre ce que je suis venu vous amener ce soir, mes chers amis. Je suis votre dévoué frère Adama, et je vous salue. Merci. 

source canalisation http://www.lumieresdelaudela.com

Tradition Essénienne

Tradition Essénienne dans ESSENIENS telechargement-4Depuis  la découverte archéologique des manuscrits  de  la  Mer  Morte  en  1946,  le mot    «  essénien  »  a  fait  le  tour  du  monde, interpellant  et  suscitant  souvent  un  grand  nombre  de questions.  Certains  découvraient  avec  stupéfaction  qu’il y  a  deux  mille  ans,  une fraternité de saints hommes vivant en communauté, portait en elle tous les germes du christianisme et de la future  civilisation occidentale. Cette fraternité, plus ou moins persécutée, exclue, 

allait donner naissance à des hommes et des femmes qui ont changé la 

face du monde et le cours de l’histoire. 

En effet, les principaux personnages fondateurs de ce qui devait plus tard 

s’appeler le christianisme, étaient presque tous des

 Esséniens : Sainte-Anne, Joseph et Marie, Jean le  Baptiste,  Jésus, Marie-Madeleine, Jean l’Evangéliste,  etc..

Alors, en entendant pour la première fois le mot « essénien », un grand nombre de gens ont eu l’intuition qu’il y avait là un grand

 secret. Secret dans les deux sens du terme : 

- Quelque chose de sacré, de précieux qui touchait à leur propre âme et à 

celle de toute l’humanité.

-  Et  quelque  chose  de  volontairement  occulté  pour préserver certains intérêts et manipuler les consciences.

Dès le début, une polémique, voire même un conflit est né  autour  des  précieux manuscrits.  Certains voulaient en révéler le contenu au monde, d’autres en cacher 

l’existence et si possible les détruire. Certains sont d’ailleurs 

parvenus  à dissimuler les informations les plus gênantes et à diluer le  reste  sur plusieurs dizaines d’années  afin de  «  noyer le poisson ».

On  sait  maintenant  que  la  fraternité  essénienne  était connue  à  l’époque  de  Jésus  car  elle  avait  des  antennes dans presque  toutes les grandes villes jusqu’en Egypte. Les villageois  pouvaient  s’y  rendre  pour  y être soignés et Les voyageurs y séjourner pour trouver repos et nourriture. L’existence  de tels êtres, emplis de lumière, de sagesse, d’amour, de bonté et de force, maîtrisant les circonstances, devenus 

immortels… est tout à fait conforme et naturelle et a été 

connue  de tous les peuples et cultures.

Les Hébreux les appelaient: « L’Ecole des prophètes » et les Egyptiens : « Les guérisseurs, les médecins, les thérapeutes ».

Tout le monde  savait que Jésus était un des Maîtres de la Fraternité Essénienne car 

il portait 

la même  robe de lin sans  couture, signe  distinctif  de  tous  les  membres. 

C’est la  robe  blanche  de  la  communion,  de  l’union  consciente et  harmonieuse  de  l’homme  avec  les  sept  règnes  qui constituent l’Alliance de Lumière de la Nation Essénienne.

La question qui vient alors à l’esprit est : « Pourquoi, dans les Evangiles, ne  trouve-t-on pas une seule fois une seule allusion à l’existence des Esséniens ? »

L’unique  réponse qui  vient  naturellement  est que  ceux qui connaissaient l’histoire de la fraternité ont tout fait pour en  cacher  l’existence  afin de  barrer  le  chemin d’accès qui conduit  à la  source pure de  toute  expérience religieuse et à la perception libre d’une sagesse éternelle, d’une lumière universelle qui vit en chaque être humain.

Pour asseoir leurs pouvoirs religieux et politiques, ces êtres ont savamment et volontairement caché la source qui coule librement et gratuitement pour tous, 

afin que les humains aient besoin d’eux pour boire… Et notre époque est là pour nous le montrer. Après  avoir falsifié les Evangiles, une partie de l’Eglise a même créé de toute pièce la ville de Nazareth pour ne pas reconnaître  que Jésus  est  né  au  sein  de  la  Fraternité  des Esséniens, appelés aussi les Nazaréens, comme le prophète Elie, Samson et beaucoup d’autres.

En  fait,  «  Nazareth  »  était  l’un  des  noms  donnés  à  la Fraternité  Essénienne  du  temps  de  la  civilisation  atlante. 

Dans un ancien langage « Nazar » désigne le côté caché et mystérieux de la nature ; ce qui faisait des « Nazarites » les Initiés 

aux Mystères. Mais  pire  encore  :  une  partie  de  l’Eglise  n’a  cessé  de calomnier,  de  persécuter  et  d’assassiner  tous  ceux  qui 

proclamaient l’origine essénienne de Jésus, demeurant ainsi fidèles  à  son  enseignement.  Tous  les  moyens  possibles  et 

imaginables ont été mis en œuvre pour exterminer ce que cette partie de l’Eglise a nommé « l’hérésie johannite ». En effet  saint Jean, le disciple bien-aimé du Maître,  a  été  –et est  encore–  le  continuateur  de  la  Sagesse  Essénienne  au sein  du  christianisme.  Les Johannites,  les  Gnostiques,  les Manichéens, les Bogomiles, les  Templiers, les Cathares, les Rose+Croix,  les  Francs-Mâçons  des  origines…,  tous  ces courants  initiatiques  qui  ont  été  calomniés  et massacrés alors qu’ils prêchaient l’amour, la tolérance, le haut savoir et l’initiation, se réclamaient tous de l’Ecole de saint Jean.

 Leur secret si légendaire est le même que celui des Esséniens : ils connaissaient la Lumière de la vérité qui rend libre. 

Ils  ne  la  connaissaient  pas  sous  forme  de  dogme  et de  croyance  mais  par 

une  expérience  intérieure  directe qui  élève  l’homme  dans  la  Lumière  et  l’ennoblit.  Pour être  initié  à  ces  mystères, 

il  suffisait  d’étudier  la  sagesse millénaire  des  Esséniens  et  de  l’appliquer  concrètement, dans tous les domaines de la vie quotidienne. 

Voilà ce qui a été  caché depuis des  siècles à l’humanité pour  son plus grand malheur. Mais l’essénisme n’est pas mort, il est bien vivant… 

Il  ne peut pas disparaître  tant que  certains êtres viennent sur la terre pour répondre à la prière de millions d’âmes qui cherchent 

ardemment la Lumière, avec un 

cœur et une intention pure. L’essénisme est un état de conscience éveillé dans la 

compréhension claire des lois de l’harmonie 

régissant l’univers et les appliquant à travers une qualité de vie supérieure. 

L’essénisme, en tant que source de toutes les sagesses 

du monde, n’a jamais cessé de se réincarner sous des formes différentes. 

Ainsi, s’intéresser aux Esséniens, ce n’est pas se limiter à

 de l’archéologie ou à la lecture de quelques manuscrits  plus  ou moins  poussiéreux  :  c’est  l’esprit qui confère la vie et l’esprit est éternel. 

A  travers  l’Ecole  de  Dieu  activée  dans  de  nombreux peuples, l’Enseignement universel a survécu. 

Déjà à l’époque de  Qumrân,  la  Fraternité  Essénienne  était  internationale et  beaucoup plus vaste que ne le croient les chercheurs modernes. 

L’essénisme existe depuis le commencement des temps. 

A partir du moment où le premier humain est né et a cherché à pénétrer  avec un  cœur pur les mystères de la vie  et du cosmos, alors l’essénisme est apparu .

La Tradition Essénienne de Olivier Manitara

 

TELOS – La Vie Animale

TELOS - La Vie Animale dans LEMURIENS de TELOS telechargement-3

 À Telos, plusieurs espèces animales furent sauvées de l’extinction. Dès que nous avons appris que notre continent allait être anéanti, nous avons édifié cette cité souterraine afin de préserver nos propres vies ainsi que les annales antiques de notre civilisation ; nous avons également sélectionné quelques spécimens appartenant à chaque espèce existant à l’époque. D’une envergure plus vaste, cet épisode présageait l’histoire biblique de Noé, qui accueillit dans son arche deux membres de chaque race avant le déluge. La plupart des bêtes rescapées vivent encore et sont sous notre protection, exception faite de celles qui ont opté, en tant qu’espèce, pour un retour à leur lieu d’origine. 

L’anéantissement de la Lémurie eut lieu 1 200 ans avant que l’Atlantide soit engloutie, et le nombre d’espèces sauvées alors fut bien supérieur à celui dont fait état votre histoire biblique concernant l’Atlantide. À cette époque, plusieurs races animales présentes avant la destruction de notre continent avaient déjà disparu de la surface. Tout comme vous, les animaux s’incarnent encore et encore. Leurs incarnations sont toujours des extensions d’un tout plus vaste. Nous sommes tous – et ceci inclut les animaux – des prolongements d’un immense être de lumière, si immense et si prodigieux que le jour où vous comprendrez votre nature divine, vous serez frappés de stupeur et d’émerveillement. Le concept de multi dimensionnalité réfère bien sûr à cette nature, mais le mental tridimensionnel limité arrive difficilement à l’appréhender . Dans son amour infini et sa nature illimitée créant sans relâche, Dieu s’étend et s’accroît perpétuellement en un spectre grandissant de manifestations diversifiées. Le règne animal n’est que l’une parmi tant d’autres de ces émanations sans fin. Toutes participent de Dieu, chers amis, toutes. Si vous consentez à faire du tort à une seule de ces parcelles de vie (Dieu), vous nuisez au tout, dont vous- mêmes faites partie. 

À l’intérieur de la Terre, les animaux sont doués d’une fine intelligence ; ils ne correspondent pas du tout à la conception née de votre perception ordinaire. Certains gouvernent des mondes et des planètes. 

Les bêtes vivent dans plusieurs dimensions. Elles possèdent une âme glorieuse ou Soi supérieur, tout comme les humains, mais d’une nature légèrement différente, car elles sont en vérité créées pour appartenir à une dimension autre que la vôtre. De ce fait, ce sont des émanations d’un corps de conscience beaucoup plus vaste, une autre facette de la nature divine.

 La conscience existe depuis les degrés les plus élevés de la divinité jusqu’au niveau le plus bas de la première dimension, le règne minéral. Toutes ces expressions participent de Dieu. Plus la dimension est élevée, plus la compréhension de l’amour sera fine et plus étendue sera la perception. Les animaux partagent votre planète parce que, à votre instar, ils ont choisi de vivre une expérience tridimensionnelle. Ils sont également venus pour servir d’assistants et d’enseignants en vue de soutenir l’humanité d’une manière que vous ne saisissez pas encore. Le fait qu’ils aient choisi un corps qui diffère du vôtre ne signifie pas pour autant qu’ils vous sont inférieurs. Et même s’ils l’étaient, rien ne justifie le traitement que l’on réserve à grand nombre d’entre eux à l’heure actuelle sur la surface de la Terre. Dans la troisième dimension, leurs formes physiques ne se situent qu’à une harmonique sous la vôtre. 

Soyons clairs ici : cette différence que vous imaginez depuis si longtemps n’existe pas. Et pourtant, nombre d’humains à la surface l’ont invoquée pour justifier leur exploitation des animaux. 

Cette compréhension très limitée vous a incités à les voir comme des produits utilitaires servant à des visées égoïstes ou à l’obtention d’un gain. Nous affirmons que ce n’est pas là ce qu’ils sont ni qui ils sont. La règle d’or doit s’appliquer à tous les êtres conscients, pas seulement au monde des humains. S’il vous tient à cœur de progresser sur une voie évolutive, il faudra imprégner vos paroles, vos pensées, vos sentiments et vos actions d’un amour inconditionnel envers toutes les formes de vie et tous les règnes occupant cette planète .

L’amour est l’unique clé. 

Il n’en existe nulle autre. Pas une seule particule de la création ne s’est manifestée sans l’amour. Voilà pourquoi, si vous souhaitez évoluer, vous ne pouvez exclure aucune d’elles de votre amour. Dans le monde des esprits, les animaux opèrent depuis les plans à quatre et cinq dimensions. Tous sont reliés à un corps de lumière supérieur. Les humains sont eux aussi connectés à leur propre Soi supérieur, que l’on nomme « Présence Je Suis » ; celui-ci existe dans les dimensions plus élevées et vit également dans le cœur de chacun. 

Votre Soi supérieur, votre propre Soi Dieu, est un être magnifique, puissant, rayonnant d’une prodigieuse intelligence ; il est doué d’une perfection et d’une splendeur infinies. C’est là votre identité véritable. Votre existence tridimensionnelle sur terre n’est qu’un infime reflet de cette immensité divine, votre vraie nature. 

Dans la création et les domaines supérieurs, il n’y a pas de notion d’« inférieur », de « mieux », de « moins bien que », etc. Ce sont là des étiquettes qu’attribue la perception humaine limitée. En réalité, chacun est aimé d’un amour égal et considéré comme une expression de Dieu en mouvement (évolution) constante. Une différence subsiste en effet entre les animaux et vous-mêmes, mais elle ne se situe pas là où vous le croyez. Mes amis, dans les cités souterraines, les bêtes sont l’objet d’une grande considération ; pour nous, ce sont nos jeunes frères et sœurs dans l’échelle de l’évolution. Nous affichons à leur égard le respect dont nous souhaiterions nous-mêmes bénéficier. 

Prenons l’exemple d’une famille de dix enfants. Diriez-vous que les plus jeunes sont inférieurs aux aînés simplement parce qu’ils ont moins d’expérience de la vie et connaissent moins de choses que les grands ? Prétendriez-vous que les cadets méritent moins d’amour et de respect parce qu’ils sont nés plus tard, et qu’il est justifiable de les maltraiter puisqu’ils ne sont pas aussi avancés que ceux qui sont nés les premiers ?

 Bien sûr que non ! Vous savez parfaitement qu’ils vous auront rattrapés d’ici à quelques années. Il en va de même avec les animaux. Dans la hiérarchie, ou famille, du Dieu unique, les bêtes qui partagent notre planète sont les benjamins. Je vous crois capables de saisir l’idée que je tente de formuler ici. Tout dans la création est doué de conscience, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. D’un point de vue ultime, tout est considéré comme égal. 

Je le répète, à Telos, nous nous occupons d’un grand nombre d’espèces animales qui ont disparu de la surface de la Terre depuis longtemps. D’autres civilisations souterraines plus anciennes que la nôtre s’occupent également de plusieurs races éteintes depuis encore plus longtemps. Nous avons plusieurs races de chats de toutes les grosseurs, allant de quelques kilos à plusieurs centaines. Nos chevaux et nos chiens sont plus évolués que ceux de la surface ; une fois autorisés à émerger parmi vous, ils vous apporteront de grandes joies. 

La plupart de nos animaux sont d’une taille supérieure aux vôtres. Par exemple, les plus grands félins ont deux fois la taille des vôtres à la surface. Il en va de même pour les chevaux, bien que beaucoup aient conservé une dimension qui vous conviendra. 

Nous chérissons nos animaux ; soyez certains que nous n’en relâcherons pas un seul à la surface tant qu’il y aura la moindre possibilité qu’on leur fasse du mal ou qu’on leur donne moins d’amour que ce qu’ils ont l’habitude de recevoir. 

 Tous nos animaux sont doux ; ils n’ont jamais été exposés à la violence ou à la négativité. Il est possible de les approcher sans danger et de les caresser. Ils ne nous craignent aucunement. Par ailleurs, ils ne s’entretuent pas, car ils sont végétariens.  Ils n’ont jamais été chassés ni mis en cage. On leur permet de vivre jusqu’au terme de leur existence naturelle, beaucoup plus longue que celle des bêtes de la surface. 

Nous reconnaissons l’intelligence unique dont est nantie chaque espèce animale. C’est pourquoi nous n’avons jamais tenté de les assujettir à une quelconque soumission. Ces animaux dociles ne cherchent qu’à plaire. La simple communication télépathique suffit à nous assurer leur entière coopération. 

Lorsque nous constatons que nos chers frères et sœurs à la surface ouvrent leur cœur et leur esprit aux animaux et qu’ils adoptent une attitude correcte à leur égard, je vous mentionne que toutes les civilisations de l’intérieur de la Terre se réjouissent du fond du cœur. 

Veuillez accepter notre amour, notre lumière et notre amitié. Je suis Adama, votre frère lémurien.

 

canalisation ADAMA et Aurelia Louise Jones 

La Terre intérieure

La Terre intérieure  dans LEMURIENS de TELOS insolite-5« Pour qu’un être humain de la surface puisse accéder au Royaume de la Terre intérieure, il doit tout d’abord parvenir à son propre royaume intérieur. Ce transit entre notre monde intérieur et celui de la Terre tant dans son contenu physique que symbolique est l’un des plus grands mystères qui ait jamais été dissimulé aux yeux des profanes. 

Le portail du monde ou royaume intérieur de la Terre s’ouvrira à mesure que nous pénétrerons plus avant dans le processus initiatique, ce mécanisme conscient de transformation et d’évolution personnelle centré sur le développement vivant des principes et valeurs fondamentales dépositaires de la nouvelle éthique sociale de l’humanité. 

L’expansion de la conscience est l’objectif de toute initiation visant à nous préparer à entrer dans le monde intérieur de la Terre. 

Il m’a été suggéré expressément de révéler partiellement le mystère qui occulte le symbolisme de la communion entre les deux mondes. Le monde intérieur que nous pouvons contempler en nous est l’équivalent analogique du monde intérieur de la Terre. 

C’est le grand mystère auquel se sont attaqués tous les héros de l’histoire, c’est le Saint Graal que poursuivaient les chevaliers d’autrefois, la clé qui ouvre la porte conduisant à la capture de tous les rêves d’or de l’humanité. Le rêve utopique doit désormais être considéré comme un mythe accessible et contribuer à entraîner l’homme vers le futur. 

Rêver de pénétrer dans une ville de Lumière, de Paix, d’Amour, de Liberté et de Fraternité, intégrer la vision de la nouvelle humanité en un sentier commun d’unité dans la diversité jusqu’à y entraîner l’évolution de tout ce qui vit. 

La Lémurie, l’Atlantide, El Dorado, Agartha, Shamballah, Erks sont autant d’expressions connues de ces visions utopiques des hommes. Ces grands mythes ont pour mission de forger, depuis le futur, les nouveaux paradigmes qui seront ceux des générations à venir. La quête et le développement conscient de tous ces songes humains sont le fondement d’une nouvelle éducation pour l’humanité. 

La nouvelle instruction une fois révélée nous invite à entreprendre le chemin initiatique, unique voie d’accès consciente au monde intérieur de la Terre. C’est ainsi que nos grands frères nous ont légué des témoignages remarquables de leur présence dans l’histoire à travers divers enseignements, cultures et méthodes pédagogiques. 

Hormis quelques rares exceptions, seuls les Initiés du quatrième degré ont la possibilité d’accéder physiquement au royaume intérieur de la terre, car eux seuls sont susceptibles de comprendre la crucifixion dans le plan physique, d’accepter des états d’insupportable frustration et de solitude accablante, tout en réalisant ce que cela implique : une transformation visant à récapituler les vies passées, à reconnaître consciemment les mémoires de l’âme, son bagage millénaire. 

Cette étape débouche sur l’Ascension, et c’est elle qui nous place devant l’entrée d’honneur du royaume intérieur de la Terre, la porte de l’initiation vers une nouvelle civilisation et une nouvelle culture sur Terre. 

Ceux qui passeront par cette porte se verront introduits spontanément dans un nouveau monde. Tu seras alors reçu avec tous les honneurs possibles pour t’être ajusté à la grande loi de la nature et pour t’être aligné à l’ordre cosmique. 

Ces grands Maîtres de Sagesse supervisent l’évolution de toute la Hiérarchie Spirituelle sur la Terre. Ils ont été, sont et seront les éternels protecteurs de la vie sur notre planète ; ils sont le fruit finalisé de l’évolution humaine ou maximale expression solaire. 

Quand l’être humain entre en contact avec son monde intérieur, c’est qu’il a été assez transparent pour entendre l’appel du monde intérieur de la Terre et qu’il y a répondu. S’est alors révélé à lui le mystère de la synchronicité et des signes, le langage des coïncidences significatives. » 

 Transmis par E s h a e L (Marcelo Martorelli) 

Extrait de « L’Appel planétaire des Maîtres de la Terre Creuse » 

 

historique de la civilisation lémurienne.

historique de la civilisation lémurienne.  dans LEMURIENS de TELOS images-22

La vie naquit sur la Terre il y a des millions d’années. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. 

II y a environ 4.500.000 ans, l’Archange Mikhaël et ses légions escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère. 

En ce temps-là, la Terre connaissait l’abondance, la beauté et l’harmonie, à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui. 

Les Lémuriens appartenaient alors à un plan de la cinquième dimension, mais ils étaient doués de la faculté d’abaisser leur vibration à leur guise, afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. 

Graduellement, il y eut un alourdissement de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple lémurien commença par déchoir jusqu’à la quatrième dimension, puis poursuivit sa décélération vibratoire jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Cette chute se déroula sur une période d’environ 1.000.000 d’années. 

Les territoires formant la Lémurie, également appelée « Mu », comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et à la Colombie-Britannique à l’ouest du Canada. 

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation sur Mu et en Atlantide. Ces deux civilisations finirent victimes de leurs propres agressions. Les Lémuriens et les Atlantes prirent ainsi conscience de la futilité de tels agissements. 

Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shambhallah mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. 

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir auprès de la Confédération galactique des planètes et prendre l’engagement solennel de se comporter désormais en peuple pacifique. 

Une vaste cavité en forme de dôme existait déjà dans les entrailles du Mont Shasta. Lorsqu’on accorda aux Lémuriens la permission d’ériger leur cité, il fut convenu que cette région survivrait à tous les futurs cataclysmes. Ils y construisirent une ville qu’ils nommèrent TELOS, ce qui signifie « communication avec l’Esprit ». 

À l’origine, cette ville avait été conçue pour accueillir environ 200.000 habitants. Mais La conflagration thermonucléaire qui anéantit le continent Mu et ses 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, il y a un peu plus de 12.000 ans. Le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si soudainement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Seulement 25.000 personnes réussirent à atteindre à temps le site de Telos et purent ainsi être sauvées. 

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler à son tour, des fragments de sa masse terrestre commencèrent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime, lorsque ce continent fut lui-même submergé. 

En raison de la disparition de ces deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires qui s’ensuivirent, les dernières cités de la planète encore intactes furent également pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre et d’immenses raz-de-marée qui pénétrèrent jusqu’à 1.600 kilomètres à l’intérieur des terres. 

La Terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. 

Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables. 

À l’origine, les habitants de notre planète mesuraient environ 4 mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ils ne mesuraient plus que 2,50 mètres. Puis, leur taille a encore diminué, puisque la plupart de nos contemporains mesurent aujourd’hui moins de 2 mètres. À mesure que notre civilisation se transformera, nous dépasserons de nouveau ce seuil. 

Transmis par Aurelia-Louise Jones 
Extrait du site Telos France

Dialogue avec Adama

ADAMA  – novembre 2005

 Dialogue avec Adama dans TELOS nous parle adamaJe suis auprès de vous ce soir encore pour vous dire que ce que vous faites en ce moment va servir à bien des gens autour de vous. Je ne sais pas si vous percevez mes paroles, mais je suis votre frère Adama. Je sais que vous attendez beaucoup de mes paroles. Je suis près de vous pour vous dire de vous tenir prêts à intervenir dans les prochains jours. 

Certains d’entre vous savent que nous allons bientôt arriver près de vous. Nous sommes sur le point de nous faire voir de vous tous. Il faut encore attendre quelques jours, car les circonstances de notre venue ne sont pas encore au maximum de leurs possibilités. Je venais vous dire que vous saurez nous reconnaître à ce que vous appelez des signes de tempête que vous allez voir arriver sur votre Terre. 

Je ne sais comment vous dire de penser à vous prémunir de ces tempêtes qui vont arriver en masse et qui vont ravager des régions sur leur passage. Certains devront partir de leur lieu de vie, car là, la vie ne leur sera plus possible. Vous qui êtes dans la lumière, pensez à donner ce que vous pouvez pour aider, même de loin. 

Je ne suis pas venu pour semer la peur parmi vous. Je veux simplement vous mettre en garde, car cette violence va vous étonner. Sachez vous préserver en commençant à amasser ce que vous pouvez autour de vous pour assurer votre quotidien. Des peuples vont souffrir de la faim et du froid, mais dans d’autres endroits, il n’ y aura pas de problème encore. 

Je vous demande de propager ce message qui est destiné à vous avertir. Parlez de ceci à ceux qui sont prêts à entendre cette voix qui vous arrive du centre de la Terre. Je suis votre bien aimé Adama, qui s’efforce de vous aider. Je voulais vous dire encore que votre Monde est encore bien beau, et que vos actes ne continuent pas à le dévaster comme vous avez pu le faire jusqu’ ici. Des personnes sont en train d’ oeuvrer pour faire renaître la vie et l’espoir autour de vous.

 Je vous demande de bien vouloir prendre conscience de l’urgence de la situation qui est la vôtre. Nous, faisons ce qui est en notre pouvoir pour remonter le niveau vibratoire de vos terres, mais nous ne pouvons éviter ce que vous continuez à faire. Je vous aime tant que vous ne pouvez pas savoir la peine que nous avons à voir ce qui est en train de se produire. 

Vincent: Serons nous contactés de façon plus physique par vous? 

Oui, vous serez contactés de façon physique. Je vous le répète, nous sommes sur le point de vous rencontrer. Mais vous ne saurez pas qui nous sommes, si vous ne vous mettez pas à l’écoute de votre coeur. Certains nous savent déjà là, mais ceux-ci sont à des niveaux plus élevés que vous ici présents. Je pense que votre univers est sur le point de prendre conscience de nos présences. Alors, laissez faire ces choses que vous ne maîtrisez pas encore. Puis je vous renseigner sur une question? 

Vincent: Dans quoi je vais vous aider?

 Tu vas nous aider dans le fait que tu vas bientôt être capable de nous entendre, et tu sauras nous reconnaître dans ton environnement proche. Tu pourras par toi même retransmettre ce que nous aurons à te dire, et ce sera une grande joie pour toi. Je suis avec toi souvent, et tu le ressens déjà, mais tu n’es pas encore sûr de ce que tu ressens. Je te laisse penser à tout ceci, mon cher ami, et je te donne la preuve de ma venue en ce moment par l’intermédiaire de ton amie qui reconnaît mes paroles. Ai confiance en ce que tu ressens et entends! Et laisse nous faire le reste! (Il sourit !) Je te suis dévoué, et je te remercie aussi pour ta fidélité et la pureté de ton cœur. Avez vous encore autre chose que vous ayez besoin de savoir? 

Vincent: Allons nous voir des vaisseaux aussi? 

Elisabeth : J’aimerais savoir si tu as un conseil à donner pour détourner les forces qui ne sont pas celles de la lumière. 

Il y a plusieurs choses à répondre… 

Tout d’ abord, en ce qui concerne les vaisseaux, je me permets de vous dire que vous n’allez pas les voir de vos yeux réels. Il va se produire des changements en vous qui vous permettront de les voir, mais ce ne sera pas avec la vue que vous connaissez aujourd’hui. Il y a en vous des centres de réception de signaux qui sont en train de s’éveiller, et c’est avec ces centres que vous serez capables de nous voir. Nous ne serons pas auprès de vous comme des êtres de chair!(Il sourit.) Je me fais comprendre comme je peux, car vous ne soupçonnez pas encore ces choses là. 

D’ autre part, en ce qui concerne les forces de l’ombre, elles sont en train de vous atteindre ces temps ci, et vous le ressentez très bien par des malaises et des douleurs dans vos corps. Laissez ceci comme des présages de la fin d’un cycle. Ce ne sera plus pour très longtemps que vous allez être assaillis de ces vibrations. Elles vont bientôt disparaître avec ce que vous appelez d’autres phénomènes qui se rapprocheront plus de l’état d’Eveil. Vous serez aptes à changer de plan quand vous en aurez le besoin, et ces désagréments ne vous toucheront plus. Il vous faut encore un peu de patience, et je vous assure que vous allez être bientôt délivrés. Il y a dans l’Espace, des endroits de ressourcement qui vous permettront de « monter » vous reposer, et vous ressourcer. Dans ces lieux, il y a déjà des êtres comme vous que nous accueillons, et ceux ci peuvent vous parler de ce qu’ils y trouvent. C’est ainsi que vous pourrez entre autre vous faire soigner de toutes sortes de maladies que vous n’arrivez pas encore à guérir en bas. Suis-je assez précis ? 

Vincent: oui merci. 

Je vois que vous entendez bien mes paroles, et j’en suis très heureux.

Avez vous autre chose à me demander? 

Vincent: non 

Et bien, je vais vous laisser retransmettre ce que je suis venu vous amener ce soir, mes chers amis. Je suis votre dévoué frère Adama, et je vous salue. Merci. 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.

Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

 Canalisé par Elisabeth avec Vincent du site http://www.lumieresdelaudela.com/

 

votre seule issue, c’est de passer cette porte !

 

votre seule issue, c'est de passer cette porte ! dans PLEIADIENS (TERRE) telechargement-21 Vous devez apprendre comment cela fonctionne puisque, selon Zecharia Sitchin, les Anunnaki ont manipulé vos gènes. Dans son livre Signet of Atlantis, notre véhicule (Barbara Hand Clow) décrit un scientifique Atlantéen décodant des photons dans un laboratoire et elle indique comment les extraterrestres peuvent connaître les humains en décodant leur ADN. Donc, on décode de nouveau votre ADN. Vous êtes examinés par vos scientifiques Anunnaki. Ils vous disent pouvoir guérir les maladies en rectifiant votre ADN. Moi, Satya, je vous dis que la seule façon de rectifier votre ADN, c’est en vous libérant de vos émotions négatives, en purifiant votre corps de ses miasmes et en retrouvant une clarté d’intention et une intégrité spirituelle. Votre ADN et votre corps sont le miroir de votre Être, alors travaillez sur vous-même et surveillez qui veut vous disséquer. Vous avez un problème non résolu, allez à l’endroit où vous pensez le résoudre, arrêtez-vous et résolvez-le sur-le-champ. Vos chakras ne s’ouvriront que si vous faites entièrement confiance au champ d’énergie dans lequel vous vivez, soit la 3ème dimension puisque c’est dans cette atmosphère que vous recevez les ondes des autres dimensions. Comme je l’ai dit, l’immersion totale dans la Ceinture de photons déclenchera l’activité de toutes les dimensions simultanément et vous sortirez alors de votre corps à moins que, dans votre 3ème dimension, bien reliés à la Terre, vous ne soyez capables de tenir la fréquence de toutes les dimensions. 

Un heureux concours de circonstances (qui est déjà lui même étonnant mais que nous n’avons pas le temps de décrire) a fait que nous sommes entrés en possession, il y a très peu de temps, de 3 ouvrages particulièrement ésotériques qui se rattachent à l’enseignement diffusé par ceux que l’on dénomme les Pléadiens. 

Ces ouvrages transmis par channeling proviendraient d’une certaine Soria, entité féminine adepte d’une haute transcendance. Ces ouvrages que nous n’avons pas encore lus, étaient restés sur une table de notre bibliothèque quand, le jeune Jean-François, (dont nous avons déjà eu à parler de sa remarquable sensibilité médiumnique) est venu nous rendre visite. Il a de suite été poussé à jeter un coup d’œil sur le premier livre de Soria et en ouvrant ce livre, chose étonnante qui n’a pas manqué de nous surprendre grandement, il est tombé pile sur la page 112 suivante : 

« La thèse retenue par vos scientifiques n’est pas conforme à la réalité. Le centre de la Terre est la demeure d’Êtres hautement évolués qui sont les gardiens des fonctions vitales de la planète, et le siège du grand Être qui gère la maintenance de l’assemblage des particules selon le schéma du Grand Constructeur. Votre centre de la Terre est creux et possède son propre Soleil générateur de Vie. Une flore y pousse également et reçoit la vie de milliers d’insectes, d’animaux. Désolée de lever ce voile, mais il faut regarder la vérité dans sa théorie pour la découvrir dans la matière ».-

 « Vous regardez  vers  les  étoiles  mais  ne  connaissez  pas  la  composition  de  votre T erre.  Des  portes donnent accès au sous-sol de votre planète. Naturellement, elles s’ouvriront dès votre allégeance au Soleil Central. L’intérieur de votre sphère est aussi beau que son extérieur, on y trouve des vallées, des monts, des lacs, des rivières comme dans votre géophysique externe. Les gardiens de ces portes sont très efficaces et le passage ne sera accordé qu’avec un décret du Soleil Central ». 

« L’humanité interne de cette planète vit d’après les lois des univers et pour l’avènement de votre humanité. Parfois, quelques Êtres élevés de votre sol prennent contact avec des représentants de cette civilisation très avancée, et le silence maintenu jusqu’ici l’a été pour respecter leur vie. Mais aujourd’hui, en accord avec cette civilisation, nous levons un coin du voile ».- 

« Leur technologie rejoint la nôtre et ils utilisent des vaisseaux d’exploration et de surveillance. Nous les accueillons aux tables de congrès des univers, leur lumière intérieure est supérieure à la nôtre, tout plan établi en vue d’une aide à votre humanité est soumis à leur connaissance, et nous attendons toujours leur approbation avant de mettre à exécution toute partie d’un plan vous concernant ».- 

« Dans les interventions sur votre sol figurent parfois des participants de cette humanité. Chose certaine, votre planète est surveillée par leurs vaisseaux, qui effectuent régulièrement des vols afin d’intervenir si besoin est. Ils acceptent de dévoiler leur existence mais ne veulent pas encore entrer en contact avec vous dans les prochaines   années ».

« Autrement dit, vous allez devoir plonger dans la connaissance des différentes humanités que votre Terre porte en elle et sur elle. La ceinture de feu est actionnée à volonté par cette humanité quand un nettoyage en surface s’avère nécessaire. Ces Êtres

régulent les flux internes de votre sphère pour maintenir ouverts les circuits de la fluidité de la Terre. Leur participation consciente avec l’Être responsable de l’ordonnance des particules de votre planète est permanente et gardée dirigée vers le but initial donné par le Grand Constructeur. Il manque le troisième participant conscient votre humanité ».- 

« La présence interne de ces Êtres permet l’ancrage des couleurs, du Noir et du Blanc. Votre participation dans la réalisation du but du Grand Constructeur ouvrira le chemin des couleurs vers les Univers en construction. Rien n’est anodin dans la Création, tout sert à la réalisation finale et à l’expansion de la Vie du Soleil Central. Les grandes civilisations antérieures de votre planète connaissaient ces Êtres et les respectaient avec vénération. Il est demandé d’ancrer cette connaissance et de vivre en partenariat avec les humanités existantes sur votre planète ».- 

« Non, vous ne vivrez pas avec eux, leur quotidien est bien trop éloigné de vos préoccupations primaires, mais des délégations représentant chaque humanité pourront se rencontrer afin d’établir les ponts permettant des réalisations communes. Ainsi, avec notre venue sur votre sol, plusieurs niveaux de conscience seront établis. La résonance de ces différentes consciences vous offrira de nouvelles portes à explorer et, de nouveau, vous aurez sept portes par chakra et les couleurs correspondantes à maîtriser. Je vous ai parlé d’infini, mais cette notion existe sur votre sphère. Nul besoin de partir sur une autre planète pour la rencontrer et la vivre. La reconnaissance de cette civilisation interne correspond au premier niveau de la vie au centre de votre Terre ». 

« Le Soleil du centre de la Terre est une porte à dimensions multiples comme votre Soleil externe. Il vous invite à découvrir tous les chemins de sa composition. Les premiers contacts entre ces humanités se feront par l’intermédiaire des voyages sur votre Kundalini. Quand vous serez vraiment installés dans votre volonté de servir fidèlement le but du Grand Constructeur, alors ils ouvriront leurs portes pour vous rencontrer ».- 

« Leur lumière étant très soutenue, il vous faut grandir dans la vôtre pour soutenir sa brillance. Ils connaissent tout des particules et utilisent avec aisance la fusion atomique dans sa forme la plus évoluée. Constamment, ils surveillent vos apprentis sorciers, et ils interviennent parfois directement quand cela s’avère trop dangereux pour la planète. Leur action a sauvé plusieurs fois déjà la réalité de votre monde. Pourtant, c’est avec amour qu’ils vous soutiennent dans la difficile tâche expérimentale qui vous incombe. Tous les Êtres conscients et en accord avec les lois des univers reconnaissent que vous avez une multitude de difficultés à surmonter avant de pouvoir vous ancrer dans le Soleil Central ».

« THE PLEIADIAN AGENDA »

Origine du texte : « The Pleiadian Agenda » de Barbara  Hand Clow.Source  -  Extrait du Chapitre : La ceinture de photons et le processus de transmutation

 

12345...11

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...