Choisir son état c’est devenir Maître de Soi

 

Vous êtes ce que vous choisissez d’être. Vous vous nourrissez de ce dont vous choisissez de vous nourrir. La lumière, le prana, les vibrations amoureuses des êtres qui vous entourent sont une nourriture abondante, tout comme celle de la lumière que créent vos chakras. Il vous appartient de vous en nourrir ou de choisir de vous nourrir des pensées récurrentes associées à vos blessures, vos peurs et vos contractions. Le Maître en vous et en ce monde est celui qui, chaque seconde, choisit ses pensées, son regard, ce qu’il exprime, la vibration qu’il dégage. Chaque instant, la vie vous offre l’opportunité d’être et de redevenir Maître s de vous-mêmes et de votre vie, et nourriciers de ce monde.

Créer en conscience. Ne soyez plus sous le joug de l’ego, de l’orgueil, du personnage. Ne soyez plus les pantins de votre mental apeuré ou excité. Ne faites plus l’objet des jugements qui ne correspondent pas au Maître en vous. Délivrez-vous du joug du mental en choisissant de ressentir la vie en vous, de baigner dans la vie qui vous entoure. Ne résistez plus. N’ayez point peur de la vie qui s’offre à vous. Autorisez-vous à la respirer à pleins poumons.

Vous avez peut-être été blessés, vous l’avez même sûrement été. Vous vous êtes peut-être sentis abusés, n’est-ce pas ? Vous avez bien sûr été contrôlés. Vous avez encore peur de souffrir comme vous avez souffert. Et votre mental vous rappel souvent que vous pouvez être dupés, abusés, emprisonnés, vulnérabilisés, violentés. Retrouvez l’être vrai dans votre cœur et affirmez votre choix. Choisissez votre état en ce jour comme chaque jour. Ne permettez pas que les événements, les circonstances choisissent votre état pour vous. Vous en avez la faculté, comme vous avez la faculté de choisir la teinte de votre vibration. Plus vous aimerez la vie et plus votre choix sera simple à exprimer et à intégrer.

Celui qui cherche à ouvrir son troisième œil en étant prisonnier de son mental ne fera qu’intensifier le pouvoir de son mental et de ses peurs sur lui. C’est la sensation de la Vie en vous et autour de vous qui fera en sorte que l’ouverture du troisième œil vous donne accès à la pure connaissance et non pas à la connaissance intellectuelle qui vous limite.  

blog francesca

AU TEMPLE DE DEMCHIG

… Dans la grande transformation de la Terre qui est amorcée, cette région va devenir un lieu de régénération de première importance. La bascule des centres d’énergie de la Terre fera en sorte que ce centre se transportera dans le désert d’Atacama. Dans le monde Atlante, c’était un lieu de première importance, un poste avancé de cette civilisation. Et il y avait plusieurs postes. La communication vibratoire entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou était naturelle par des couloirs intraterrestres. Ces postes étaient des laboratoires d’exploration de la vie intraterrestre ou extraterrestre. Dans les cités, les laboratoires concevaient des outils par exemple des spirales d’énergie permettant des déplacements. Il y avait des cités centrale set des postes tout autour, plus ou moins éloignés. Les déplacements ne présentaient pas de difficulté dans l’humanité atlante, même à des centaines de kilomètres. Ces lieux étaient aussi dédiés à l’expérimentation des possibilités communicationnelles entre les différentes formes de vie. On y pratiquait de multiples recherches sur la transportation, la téléportation et la transmutation. Une autre recherche touchait à l’aspect génétique. Les recherches permettaient de transformer l’ADN des hommes et des différentes formes de vie. Il s’y pratiquait donc trois types de recherche : la recherche communicationnelle, créationnelle et projectionnelle.

 

 francesca blog

Sanctus Hermanus nous délivra son message :

Chères Âmes, accueillez notre amour.

« Vous êtes des dieux. Vous êtes des dieux venus des confins de l’univers ». Voilà ce que nous avons dit au peuple d’O lorsque nous nous sommes incarnés sur cette Terre en tant qu’O. « Vous êtes venu créer sur cette Terre des portails de lumière afin qu’une humanité créatrice puisse naître de vos vibrations, de votre lumière. Pour que cette humanité créatrice vive le grand passage et puisse inviter des Etres de Cristal    à s’incarner jusqu’à ce que les Maîtres du Cristal d’Emeraude se manifestent sur Terre. Nous allons créer des pyramides de pierre et de cristal : les pyramides en pierre dans la troisième dimension et les pyramides de cristal dans la quatrième dimension. Les humains qui franchiront le passage de ce grand cycle, et qui pourront vivre à la fois dans les troisième et quatrième dimensions, percevront et verront de leurs yeux ces pyramides de pierre et de cristal ». 

Et effectivement, des pyramides de pierre furent édifiées alors que des pyramides vibratoires de cristal quadridimensionnelle furent créées dans tout le Gobi. Appréciez la puissance de ce moment, de même que la beauté de cette Terre et de son sable cristallin. Voici l’un des premiers éclairages que nous avons formés au peuple d’O  : « Maintenez la conscience et la sensation de qui vous êtes. Reconnaissez votre source, votre nature et aimez, respectez en vous la pure connaissance de qui vous êtes. Pour ce faire, veillez à ne point vous identifier au corps ou à la matière qui vous servent dans la troisième dimension, celle dans laquelle cette planète se manifeste, à l’instar des pyramides de pierre que vous construisez ».

L’humanité s’est déployée. L’humanité a créé. Sur Terre, la lumière était présente, mais aussi des résidus d’ombres et de charges du passé, et beaucoup d’hommes, presque tous en fait, se sont identifiés, à leur corps physique, à la matière. Certains, plus présents, plus perceptifs, plus sensitifs ont su maintenir une identification aux corps de lumière. Les autres, en s’identifiant au corps et à la matière, ont réduit la réalité _ ce qu’ils voyaient, à ce qu’ils pouvaient toucher et voir. La réalité des hommes s’est alors contractée, réduite jusqu’à ce que la plupart en viennent à croire qu’ils n’étaient que des corps avec une sensibilité, des émotions et une pensée intellectuelle.

Comment les hommes ont-ils pu oublier leur Ame et leur Esprit, leur nature véritable ?

Extrait de HISTOIRE SACREE – Tome II

SOURCE SANCTUS HERMANUS  (Merci de respecter le travail de saisie de Francesca en citant ce lien)– Editions Ariane

 

 

Au-delà des frontières dimensionnelles : Les Atlantes et le désert de Gobi

 

Comme avant chaque voyage, Pierre et Josée ont prévu un moment pour rencontrer les Energies du Maître. Ils se sont installés dans leur salle de méditation et, munie d’une enregistreuse numérique, Josée a commencé à poser les questions qui leur semblaient les plus pertinentes.

-          Maître, nous sommes à la veille d’entreprendre le troisième voyage d’une série de quatre. Après le Pérou et l’Egypte, nous nous préparons à nous rendre dans le désert de Gobi. Ce lieu se situe sur une ligne que nous pouvons apercevoir sur le globe terrestre et que vous avez nommée « La grande diagonale ». Vous nous avez aussi déjà expliqué l’importance de l’influence de la civilisation des Atlantes sur l’Egypte ancienne. Outre « la grande diagonale », quels étaient les liens entre le désert de Gobi et les autres lieux déjà visités ? Les Atlantes connaissaient-ils la région que nous nommons aujourd’hui Gobi, et l’avaient-ils visitée ? S’y étaient-ils implantés ? Et si c’est le cas, quelles avaient pu être leurs influences ?

Maitre Saint-Germain répond :

Les Atlantes se sont établis à plusieurs endroits sur la Terre. Une des principales régions, la région centrale, fut celle de la Méditerranée et de l’Atlantique non loin de celle-ci. Nous parlons des terres au sud de la Méditerranée, ainsi que d’un ensemble d’îles aujourd’hui très fréquentées, dont certaines, Ténériffe par exemple, ont un relief particulièrement abrupt. D’ailleurs, cette île était un centre énergétique très puissant. C’était donc une grande région allant des Açores et des îles Canaries jusqu’aux îles Baléares, incluant une partie de l’Afrique du nord-ouest et certaines îles désormais submergées.

Toutefois, une région d’importance capitale pour les Atlantes, une zone qui n’était point à cette époque un désert, était celle que vous nommez aujourd’hui le désert de Gobi. Il y avait-là une cité phare entourée en périphérie de plusieurs villages – ou postes comme les Atlantes avaient l’habitude de les nommer – où ils se consacraient à des travaux en lien avec l’univers de l’intra-terre et avec des mondes au-delà de la Terre. Cette grande cité de Gobi était un des lieux de vie importants des Atlantes en relation avec la région centrale que nous venons de nommer, soit celle de la Méditerranée et de l’Atlantique.

francescablog

Il faut considérer l’ensemble de la région de Gobi comme une des principales colonies de la civilisation Atlante. Dans cette vaste étendue, les Atlantes avaient établi plusieurs villages et même quelques villes où des pyramides avaient été érigées. Ainsi, lorsque vous visitez aujourd’hui le territoire de Gobi, non seulement vous pouvez y ressentir la présence de leur grande cité de Cristal, mais aussi découvrir à certains endroits les vestiges de leurs « postes de vie ».

Certains existaient déjà dans la Terre intérieure à l’époque des Atlantes. D’autres se trouvaient à la surface, mais sont maintenant submergés par les sables, car de grandes sécheresses prolongées ont transformé cette contrée jadis florissante en une zone très aride. Cette grande transformation est en partie le résultat de luttes et de guerres de pouvoir entre Atlantes. Certaines ont été d’une telle ampleur qu’elles sont entraînées le déplacement de plaques tectoniques et déclenché des changements climatiques majeurs. Dans un proche avenir, votre civilisation redécouvrira plusieurs de ces havres énergétiques du désert de Gobi que les Atlantes avaient colonisés.

Leur grande cité de Cristal était un lieu de haut savoir et servait de point de relais entre différents mondes. A partir de cette cité, les Atlantes pouvaient communiquer non seulement partout sur leur territoire, mais aussi avec des êtres des quatrième et cinquième dimensions. C’était vraiment un  lieu de grande puissance énergétique et de grand ressourcement, un espace essentiel de recherches de nouvelles connaissances, une terre d’inspiration. En particulier, la cité comportait de nombreux immeubles et palais de verre. Bien sûr, il y avait aussi des pierres d’assises sur lesquelles ces édifices reposaient, mais plusieurs comportaient des parois en verre. Etonnant à prime abord pour une période aussi ancienne. Par la suite, la connaissance de la fabrication du verre a été perdue pendant des millénaires avant d’être finalement retrouvée. Aujourd’hui, toutes ces parois de verre sont totalement désagrégées par le temps et sont devenues du sable.

Les Atlantes y avaient notamment créé des laboratoires expérimentaux dans les domaines de la communication, de l’étude des cellules et de la création de spirales d’énergie permettant la téléportation entre différentes dimensions, voire des changements dans la relation à l’espace et au temps – en somme, des transmutations de la matière. Dans certains de ces laboratoires, les Atlantes ont réussi à créer sur le plan subtil des particules et même des gènes dans le but d’influencer indirectement les civilisations qui allaient naître après la fin de leur civilisation, comme celles de l’Egypte et des Incas. Cette cité était un haut lieu scientifique vraiment remarquable.

Les communications entre différents points du globe étaient possibles grâce à des couloirs vibratoires qui existent à l’intérieur de la Terre entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou. La grande diagonale permettait ces communications. Des pyramides de pierre, ainsi que des pyramides de verre furent érigées. Certaines étaient même beaucoup plus anciennes que celles datant de l’époque atlante. Elles ont fait l’objet de recherches qui ont inspiré les Atlantes dans leur propre utilisation des pyramides. Ce fabuleux legs scientifique est encore à la disposition de l’humanité. Vous découvrirez bientôt des pyramides qui établiront un pont entre la période atlante et la période actuelle grâce au vaste savoir que vous y retrouverez.

La région du Gobi fut durant des siècles un haut lieu de paix et de savoir, jusqu’à c e que les grandes luttes de pouvoir mentionnées plus haut viennent bouleverser l’ordre établi. C’est en effet dans le désert de Gobi que l’éclatement de profondes divisions politiques sonna le glas de la civilisation atlante. Les guerres qui en ont résulté ont mené ce peuple à sa perte.

        Extrait de Pierre Lessard et Josée Clouâtre

Lors de son passage à Prismayam, Pierre Lessard, lors de ses rencontres avec les Energies de maître Saint Germain, fut surnommé avec justesse : « LE SCRIBE » car il travaillait à la réécriture et au montage de textes que St Germain avec lui-même offert au cours des dernières années.

Maître Saint Germain a incorporé le médium Pierre Lessard pour transmettre ses éclairages. Durant le voyage au désert de GOBI, 31 canalisations furent offertes aux voyageurs et sept autres rencontres furent nécessaires avec la co-auteure, Josée Clouâtre.

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

Les Peuples du Centre de la Terre

 

la Mission de la Race Bleue.

Les Peuples du Centre de la Terre dans CITE INTRATERRESTRE eau Avec ses deux principales entrées situées, l’une au Pôle Nord et l’autre au Pôle Sud, la Terre Creuse n’est pas à proprement parler un « continent » au sens où l’on entend ce mot lorsque l’on parle de l’Afrique ou de l’Asie par exemple, mais un ensemble de vastes cavités, dont certaines dépassent la superficie de pays comme la France ou l’Allemagne. Elles sont reliées entre elles ainsi qu’à un océan central par de gigantesques tunnels qui, contrairement à ceux que nous avons creusés en surface, sont merveilleusement éclairés et fort agréables à traverser ! (Cf. notre page : Les eaux vives de la Terre Creuse).

 Ce « continent », que certains ont baptisé El Dorado, d’autres Thulé, d’autres Shangri La, d’autres encore Agartha, englobe des régions situées sous l’ancienne Lémurie, sous les Amériques, sous le centre de l’Océan Atlantique, sous le sud de l’Italie et la Mer Égée, sous l’Afrique nord-occidentale, sous l’Australie, sous l’Inde et les Himalayas, sous les pôles Nord et Sud. Un grand nombre d’entrées secondaires permettent d’y accéder par un système de galeries adjacentes aux tunnels du réseau principal. Parmi ces multiples entrées, figurent celle des Pyrénées qui se trouve sous le Pic de Bugarach, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Rennes-le-Château, celle de Lhassa au Tibet vers laquelle il existe un moyen d’accéder secrètement depuis le Palais du Potala, et celle du Pérou, qui est située sous le lac Titicaca, et où se trouve un sas par lequel transitent les traceurs magnétiques en provenance de différentes planètes de notre galaxie. 

La Terre Creuse fut colonisée par plusieurs races bien avant que notre ancêtre, « l’homo erectus » n’apparaisse en surface à la suite de « clonages croisés » qui impliquèrent de nombreuses civilisations d’outre-espace. (Cf. notre page : Origines génétiques extraterrestres de l’homme).

 La « surface interne » de notre planète abrite différents peuples, parmi lesquels

figurent notamment :

- un groupe de Colons intragalactiques. Ils viennent des Pléiades, du Centaure et de la Lyre, mais aussi du Bouvier, du Cygne, d’Orion, de la Licorne, de Cassiopée, et d’autres systèmes habités de notre galaxie. 

- plusieurs groupes de Terriens membres de civilisations disparues, ou invités à rejoindre la Terre Creuse en raison de leur avance sur le niveau global d’évolution spirituelle des populations installées en surface. Parmi ces groupes figurent les Lémuriens de Telos, qui vivent à environ 1 kilomètre sous le Mont Shasta en Californie et les « Cathariens » de Porthologos (à ne pas confondre avec les Cathares de Montségur, bien qu’ils aient eu une influence sur les mouvements cathare et albigeois), qui se situent beaucoup plus en profondeur sous la Mer Égée. Ils forment deux collectivités de chacune plusieurs millions d’âmes. Selon différentes traditions, ils ont déjà accueilli au sein de leurs cités resplendissantes de très célèbres visiteurs, parmi lesquels on compterait Saint-Jean, l’alchimiste Nicolas Flamel, et même le plus grand des Maîtres esséniens, Jésus lui-même : certains y auraient séjourné durant plusieurs siècles, dans une dimension très proche du plan physique, mais d’une densité cependant moindre. 

- des représentants de races dites « négatives » ou dominatrices, comme les Draconiens ou les Zétas réticulaires parfois appelés « Petits Gris » (bien que l’apport de ces derniers à l’humanité comporte de nombreux aspects bénéfiques pour notre évolution).

 - enfin, une race de « Gris Positifs » originaires de l’ancien Soleil Central de notre galaxie. Ils vivent dans la cinquième dimension, mais maîtrisent parfaitement les techniques de matérialisation/dématérialisation. La silice constitue leur base biochimique, au contraire des êtres de la surface terrestre dont la base est le carbone.

 En raison de ce particularisme, ils sont génétiquement cousins des Zétas de Reticulum, bien qu’ils aient une taille beaucoup plus grande et la peau de couleur beue-verte. Le Peuple intraterrestre des « Grands Gris » (qui est donc en réalité composé de très beaux êtres à la peau bleue) représente les Exécuteurs directs de la Volonté du Père au sein de notre Univers. 

Le salut fraternel de la Race bleue à l’humanité, selon Sergio Macedo 

Ce n’est pas par hasard que celui que les théosophes présentent comme « le Roi du monde » et qu’ils identifient à l’Être de la Terre, est perçu par les plus grands télépathes du monde entier comme « l’Homme Bleu » ou « l’Homme en bleu » (Cf. notre page : L’Humanité unie dans la Lumière). 

Dès 1964, dans son livre intitulé « Les Vaisseaux Cosmiques », le clairvoyant colombien Samaël Aun Weor avait déjà apporté sur cette civilisation les précisions suivantes :

« Des êtres avec une peau d’une belle couleur bleue, possédant une très haute spiritualité et une grande science, accompliront, dans le futur, une mission transcendantale. Il y a, au pôle Sud, une ville qui se trouve sous Terre. Là vit une race bleue, venue de la Galaxie Bleue. Les êtres de cette race ont conservé leurs navires cosmiques. Ils se nourrissent d’algues et de végétaux marins. 

Mais comprenez-moi, les hommes provenant de la Galaxie Bleue n’ont pas de maisons de glace, comme les esquimaux, ni rien de ce genre ; il serait absurde de penser que ces créatures vivent entre des blocs de glace. Il faut vous faire à l’idée qu’ils ont une cité souterraine, construite dans les entrailles même de la Terre. S’il y a des glaces au-dessus des pôles terrestres, cela n’affecte nullement la cité submergée. Il n’existe pas de problème de climat pour les hommes bleus. Il est évident que, s’ils ont pu conquérir l’espace infini, ils disposent d’une technique avancée, réellement supérieure à la nôtre. Dès lors, il n’est pas difficile de comprendre qu’ils ont pu créer leur propre milieu climatique dans leur mystérieuse cité. Je suis en mesure de certifier que c’est une ville assez grande, très semblable, pour ce qui est des dimensions, à la ville de Mexico. Elle compte plusieurs millions d’habitants et un grand nombre de maisons, rues et avenues ; on y voit aussi un vaste terrain où se trouvent leurs vaisseaux cosmiques. 

Naturellement, leurs études sont d’un type avancé ; il s’agit de sciences cosmiques, de sujets spirituels élevés, d’études de la nature, etc. Il n’est pas superflu de vous dire que dans cette grande agglomération mystique et ineffable resplendit le Sphinx, symbole de la Sagesse initiatique. Les hommes authentiques, les hommes cosmiques, n’ont pas besoin d’argent pour vivre, ils ont un système économique immensément supérieur à ceux que nous avons, nous, les pauvres « animaux intellectuels » de la Terre. 

En leur temps et à leur heure, ces êtres entreront en action pour aider l’humanité de façon concrète. On nous a dit qu’ils s’en iront dans les rues, publiquement, partout, pour appeler les gens au repentir. Ils sont extraordinairement spirituels. Les Maîtres de cette Galaxie, portés par l’Amour Universel, se sont beaucoup préoccupés de notre humanité terricole, en nous prodiguant sans cesse leur aide depuis la nuit profonde des siècles. Ils furent en réalité ceux qui instruisirent les architectes des pyramides, ceux qui enseignèrent la Doctrine Secrète aux Atlantes et aux Égyptiens, ceux qui établirent les Mystères glorieux des puissantes civilisations de Chaldée et d’Assyrie. »

 Venez nous rejoindre sur le forumhttp://devantsoi.forumgratuit.org/ 

Extrait de « Les Vaisseaux Cosmiques » – 1964 – de Samaël Aun Weor

Devoir de Mémoire

 

Devoir de Mémoire dans GRANDE TRANSFORMATION 320px-Khentkaous_Ire_Gizeh_2004 Nous vous rappelons que chaque âme de n’importe quelle sphère de conscience est maîtresse de sa propre destinée individuelle et qu’elle est cocréatrice de l’expérience collective avec laquelle elle vibra en harmonie. En tant qu’êtres terrestres de la troisième dimension, vous êtes donc concréateurs de l’expérience terrestre. A son tour, la Terre cocrée l’expérience de votre être stellaire, Ra, dont elle est un aspect et un reflet.

 Nous, intelligences des dimensions supérieurs, nous nous focalisons sur les événements se déroulant dans notre réalité, qui sont inévitablement le produit des âmes qui ont évolué avec nous jusqu’à ce point d e la spirale de conscience. Cependant, comme Tout est Un dans le Cosmos, la conscience de chaque individu, de chaque dimension est un reflet du Tout, et nous sommes donc influencés par votre réalité autant que nous l’affectons.

 En ce qui concerne l’Atlantide, il faut considérer que le savoir de ce monde ancien n’était pas limité au territoire de l’Egypte ancienne, le Khemit. Il était répandu en plusieurs endroits sur la Terre, car ce continent, qui s’étendait des régions glaciales aux régions équatoriales avaient sur ses terres, tous les peuples indigènes imaginables.

 Vous en prenez conscience maintenant, en découvrant la philosophie des Atlantes, leurs constructions, leur magie et leurs alignements astronomiques sur presque tous les continents de votre monde moderne. Vous découvrez des thèmes récurrents dans l’histoire des peuples anciens. La nature de vos véritables origines et votre véritable cde génétique deviennent de plus en plus évident, et bientôt les secrets de l’Atlantide, ainsi que tout ce qui s’y est produit, vous seront également révélés. La Salle des Archives se trouvant sous le grand Sphinx a déjà été localisée, mais il reste à l’activer. Il existe une autre chambre secrète à l’intérieur de la pyramide elle-même ; elle a été découverte, mais sa fonction nous est encore inconnue, car ceux qui en détiennent présentement l’accès n’appartiennent pas à la lumière et ils ne vivent pas cette expérience avec amour. Ces êtres cherchent désespérément dans les champs solaires du complexe énergétique de Gizeh, incapables d’en rassembler les éléments car leur propre âme est fragmentée.

 N’ayez peur et ne nourrissez pas de sombres illusions dans votre esprit. Les maîtres de la lumière de votre grande planète réussiront à activer Gizeh et toutes les autres stations de pouvoir atlantes quand sera venu le temps d’activer les Salles. Que ceux qui se demandent si nous avons réellement dit que « les maîtres de la lumière de votre grande planète activeront Gizeh » sachent que nous l’avons bien dit ! Les êtres humains très évolués sont des êtres de lumière. Il yen a plusieurs parmi vous en ce moment et plusieurs autres atteindront l’illumination au moment de la Grande Transformation, guidés par les Maîtres ascensionnés. Vous avez conscience de certains d’entre eux, tandis que d’autres ne sont pas encore apparus dans votre conscience. Une fois les bonnes coordonnées du continuum spatiotemporel, les sables du temps révéleront ce qu’ils ont englouti. Tout est dans l’ordre alors que vous approchez du moment de votre accélération hors de la densité et vers la lumière. Les treize crânes de cristal atlantes seront alors réunis. Les générateurs de lumière mentale de l’Atlantide illumineront les corridors. Les Salles d’Amenti se matérialiseront sous vos yeux. Ce la se produira de votre vivant.

 N’oubliez jamais qu’une grande partie de cette sagesse monumentale, de ce savoir et de cette technologie de l’expérience atlante était remplie de lumière, bien qu’une partie fût d’une intention très sombre car tout le millénaire de l’Atlantide fut marqué par des cycles d’obscurité et de lumière d’une intensité extrême. Un tel cycle se déroule actuellement dans votre expérience terrestre que nous appelons ; les Jours du Désert. De cette partie qui émerge de l’histoire atlante, rien n’est plus indélébilement et secrètement codé qu’en Egypte, où les archives  de vos expériences planétaires sont entreposées en toute sécurité. Elles ont survécu aux ravages du temps, aux déplacements des sables dû aux changements climatiques ainsi qu’à la main de l’homme. Tant de secrets y sont enfouis, déguisés en mythologie des dieux, laquelle s’est développée depuis les débuts du troisième cycle de l’Atlantide, quand Osiris (de Sirius) et Isis régnaient sur les territoires ressuscités de cette grande terre.

 Cela vous sera bientôt révélé. Comme il y aura de la controverse et de la résistance, soyez conscients de ce qui sera ainsi évoqué chez ceux qui s’accrochent aux systèmes de croyances de la pensée contemporaine et de l’histoire officielle. Au  moment de la catastrophe finale de l’Atlantide, plus de dix mille ans avant que le Christ vienne sur la terre et vingt mille ans après que leurs ancêtres eussent fondé leur civilisation, un grand nombre de membres de la Fraternité blanche ont échappé à la catastrophe par les réseaux complexes de tunnels et de villes de l’intérieur de la terre.  Certains ont refait surface en Egypte, où ils décidèrent de créer toutes les salles nécessaires à la conservation des archives atlantes et peut-être même de la race humaine. D’autres se sont réfugiés au pays maya ou sur  les hautes terres du Tibet et du Pérou, avec pour mission de préserver la lumière de l’Ancien Soleil.

 Des êtres obscurs ont suivi, car nous vous rappelons encore une fois qu’il y a toujours des ténèbres et de la lumière dans la troisième dimension. C’est dans la nature de votre réalité. C’est ce que vous faites de ces vibrations, tant individuellement que collectivement, qui détermine l’’avenir » tel que vous le connaissez et qui n’est ni l’oeuvre ni la responsabilité de ceux qui se trouvent au-delà de votre sphère, bien que nous faisons, tout ce que nous pouvons pour vous assister dans votre passage des ténèbres à la lumière. Nous sommes aussi passés par là et nous avons alors été aidés par ceux qui étaient rendus plus loin. Il en est ainsi. En gardant à l’esprit que votre objectif, au cours du voyage, est autant de tendre a main à ceux qui sont derrière que d’atteindre les illuminés qui sont rendus plus loin, vous apprenez la vraie signification du travail de lumière pour le plus grand bien de tous.

 Souvenez-vous toujours également que l’avenir (tel que vous le connaissez) n’est jamais prédéterminé et que tout change constamment dans le monde illusoire où vous vivez. Le passé est une illusion, car il s’agit d’un canevas tourbillonnant de mémoire en mouvement, et il est différent pour chacun d ‘entre vous. L’avenir est une illusion car il n’est que simple conjecture de tous et chacun, malléable et changeant à chaque acte karmique. Et le présent illusoire, échappe à votre esprit aussi tôt qu’il naît.

 Le haut conseil de Sirius - Issu du livre : 2009 La Grande Transformation – L’année de la cocréation – série Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 163

 

Le pyramidion

Le pyramidion sur la grande Pyramide Selon les informations que j’ai recueillies ici et là, il semble qu’au sommet de la Grande Pyramide se trouvait un pyramidion en or d’un mètre et demi d’épaisseur et de huit mètres et demi de longueur, originellement blanc qui servait de point focal pour les connexions énergétiques avec l’univers. Il serait actuellement enfoui profondément sous terre, en sept pièces détachées, une sur chaque continent. Entre autres, il y en aurait une du Lac Louise, au Canada, une autre près du lac Titicaca, au Pérou, et une autre près d’Ayers Rock, en Australie. 

Quelle est la vérité à ce sujet ? 

Le pyramidion dans TRANSITION vers le FUTUR Amenemhet+III+pyramidion+ancient+egypt+history+adam+kenaweeNous ne partageons pas la vision que tu en as, mais nous pouvons confirmer qu’un puisant conducteur électromagnétique ornait originellement la Grande Pyramide de Gizeh. Il n’était pas en or, mais en orichalque, le minerai le plus subtil et le plus conducteur qui ait jamais existé sur la plante et qui était utilisé par la création de la plupart des réseaux énergétiques et des temples atlantes. 

Ce minerai fut créé à l’époque par une transmutation alchimique inconnue de votre civilisation actuelle. C’était un don des forces supérieures à votre monde, les enseignants des gardiens de la sagesse de l’Atlantide, qui prévoyaient un retour de l’âge d’or de l’homme sur votre planète, il y a des milliers d’années. Cet âge d’illumination fut marqué par la construction de la Grande Pyramide ; 

Plusieurs cristaux laser furent placés sous cette structure, à différents angles, tout comme les puits de la structure de la pyramide, pour être alignés sur les divers systèmes stellaires. La chape d’orichalque et la matrice de cristal servaient à épurer le flux d’énergie cosmique entrant dans la Terre, dans la région de Gizeh, le transformant en un courant énergétique utilisable pour maintenir l’équilibre de toute la grille énergétique de Gaia et pour illuminer le monde intérieur de la cité d’Agharta. 

Contrairement à ce que certains pensent, ce pyramidion n’est pas caché en plusieurs morceaux dispersés sur la Terre. Il a été délibérément détruit il y a plusieurs milliers d’années, la Fédération galactique ayant jugé qu’il s’agissait d’une technologie trop puissante pour un monde retombé dans le chaos et la violence aux derniers temps de l’Atlantide. En outre, il ne sera pas rapporté sur la Terre. Il appartient à une autre époque et à une autre réalité. Oubliez ce qui brille et sachez que la pyramide possède toujours toute sa gloire et tout son pouvoir. Elle est maintenant plus enharmonie avec l’expansion de la conscience humaine. 

Ajoutons que lors de l’avènement du nouveau millénaire – selon vos repères temporels – une tentative eut lieu en vue de placer une réplique de cette pierre sur la pyramide, laquelle tentative fut contrecarrée par des forces célestes dominés par l’étoile Sirius (appelée aussi Sothis), alors directement alignée sur la pyramide. 

Patricia Cori, porte-parole du Haut Conseil de Sirius – série Kreyon, Transition 2010 – Redéfinir la dualité, canalisé par Lee Carroll. 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...