La Lémurie

 

Gif fleurs autre Son origine 

 

Il y a des millions d’années, lorsque la vie naquit sur cette planète, on dénombrait sept grands continents. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’année encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. La bibliothèque de Porthologos dans la Terre creuse contient l’historiographie de cette ère terrestre ; cette période n’a pourtant jamais été consignée dans vos annales à la surface. 

 

Il y a environ 4 500 000 ans av. JC, l’archange Michaël et son entourage d’anges d’un bleu incandescent, ainsi que nombre d’être des royaumes de lumière, escortèrent jusqu’à cette planète les premières âmes destinées à  former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère. Ceci survint à partir du Refuge de Royal Teton, un ermitage astral qui porte aujourd’hui le nom de parc national de Grand Teton, près de Jackson, Wyoming, aux Etats-Unis. En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté  à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui. C’était effectivement l’éden le plus exquis de cet univers, voir, de toute la création. Cette perfection demeura des millions d’années, jusqu’au début du déclin au cours du quatrième âge d’or. 

 

Malheureusement, les massacres, la profanation, la pollution et la négativité que l’humanité a infligés sans relâche à la Terre ont fait de celle-ci un endroit où il est particulièrement pénible et douloureux de vivre pour de longues périodes. 

 

La race lémurienne comporte différentes souches d’êtres issus principalement Sirius et d’Alpha du Centaure ; un pourcentage de cette population provient aussi de diverses autres planètes. Peu à peu, ces races se croisèrent ici-bas pour former la civilisation lémurienne. Il en résultat un amalgame exceptionnel, et c’est peu dire.  La Lémurie est le véritable berceau de toute civilisation sur cette planète ; c’est la « mère patrie » qui a donné naissance à plusieurs autres sociétés. L’Atlantide vit le jour à une époque ultérieure. 

 

Au tout début, ces merveilleuses âmes, qui s’étaient lancées dans la grande aventure durent s’ajuster, s’acclimater à de nombreuses expériences inconnues. Grâce au concours des anges, elles bénéficière d’une formation sur les conditions de vie sur terre dispensée dans le Refuge de Royal Teton. Graduellement, ces précurseurs de la race lémurienne se hasardèrent à l’extérieur de l’ermitage et fondèrent de petites communautés. A mesure qu’ils s’adaptaient et prenaient confiance, ils poussaient plus loin leurs incursions à la surface. Par la suite, ils colonisèrent l’ensemble du continent de la Lémurie, une immense masse de terre occupant une bonne partie de ce qui est aujourd’hui l’océan Pacifique, et même au-delà. 

 

A la naissance de cette civilisation, bien avant son déclin, les Lémuriens avaient une forme qui n’était pas tout à fait physique. La Terre appartenant alors à une vibration de la cinquième dimension, ils vivaient donc dans un corps lumineux d’une vibration à cinq dimensions. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. Naturellement, c’était bien avant ce que vous appelez « le déclin », soit la dégradation progressive de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que vous connaissez aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une période allant de plusieurs milliers d’années jusqu’à tout près de 100 000 ans

 

 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Aurélia Louise Jones

  

Aurélia Louise Jones dans LEMURIENS de TELOS Aureliaaa-leveled

Porte-parole des peuples évolués vivant au centre de la Terre, Aurélia Louise Jones nous fournit une meilleure compréhension de l’avenir de notre planète.

Aurélia Louise Jones est née à Montréal dans une famille canadienne française au début des années 40. Elle endosse la profession d’infirmière puis, s’intéressant à la naturopathie et l’homéopathie, elle devient conseillère en santé et en spiritualité. En 1989, elle se dirige vers les États Unis où elle se consacre à son travail spirituel et à l’enseignement des principes menant l’humanité vers l’Ascension personnelle et planétaire.    

En 1997, alors qu’elle vivait encore dans le Montana, elle reçoit la guidance d’Adama et des membres du Conseil de Lumière Lémurien de Telos qui l’enjoignent de déménager au Mont Shasta afin d’être préparée pour une mission. Elle déménage à Shasta l’année suivante et plus tard devient channel pour Adama, le grand prêtre de Telos, et d’autres maîtres de lumière. Depuis, elle organise chaque année des événements lémuriens dans la région du Mont Shasta ainsi que des voyages initiatiques durant l’été et l’automne. Aurélia Louise donne également des conférences et anime des ateliers au Canada, en France, en Belgique et en Suisse.

 

Elle est la fondatrice d’une petite maison d’édition, « Mount Shasta Light Publishing », établie pour préparer la résurgence Lémurienne. Les livres d’Aurélia Louise fournissent une meilleure compréhension de l’avenir de notre planète, de la façon dont la vie devrait être vécue ici et des changements que nous devons apporter pour vivre dans un monde meilleur et plus évolué.  

4837 dans LEMURIENS de TELOS      ADAMA Grand Maître  du Conseil de Lumière Lémurien de Telos

 Révélations de la Nouvelle Lémurie Telos, tome 2 : Messages pour l'épanouissement d'une humanité en transformationTome 3, Protocoles pour la cinquième dimension

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus. 


 

Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont : 
- Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens. 


 

- Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.

Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

 

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre. 

L’ADN renferme l’énergie du Créateur

  

bougievotre énergie, l’énergie de transformation humaine et celle de toutes vos incarnations.
par Lee Carrol 

Le moment est venu de dresser la liste des couches et de leurs propriétés. Néanmoins, je vais me livrer à quelque chose qui n’a jamais été fait dans mon travail jusqu’ici. Je vais laisser Kryeon prendre les commandes et présenter les sections décrivant l’ADN. Le texte sera plus puissant ainsi et beaucoup plus complet. 

La plupart des livres de Kryeon sont des transcriptions de canalisations en direct effectuées partout dans le monde. Très peu sont au départ des textes écrits. Seul le premier livre (La Graduation des temps) a été produit ainsi, avant que je ne canalise devant un auditoire. Le moment est désormais venu de revenir à mes racines et de laisser Kryeon vous transmettre ces énergies comme il le fit d’abord au fil des cinq ans qu’il a fallu pour dévoiler tout ce qui est désormais prêt à nous être accordé. 

Par Kryeon 

Salutations, très chers. Je suis Kryeon, du Service magnétique. Béni soit l’être humain qui s’intéresse suffisamment à sa voie pour parcourir ces pages, car j’ai perçu le potentiel de ce message il y a plusieurs années. Pour moi, il avait déjà été rédigé et publié. C’est l’ouvrage que vous tenez entre vos mains. À l’époque, mon partenaire, Lee, était au stade de l’enfance de sa croissance spirituelle et n’avait pas la moindre idée de ce qu’il avait devant lui. Aujourd’hui, il le sait. 

Permettez-moi de vous conduire quelque part. Pendant un instant, faites semblant que l’essence même de votre être est perceptible d’une manière nouvelle et merveilleuse. Laissez-moi vous emmener en un endroit tissé des secrets intimes de l’existence. C’est un lieu où les dimensions s’entrecroisent. Si vous étiez doués d’une vision multidimensionnelle, vous percevriez cela clairement. Comme les lignes de courants magnétiques apparaissant soudain à l’œil humain, les couleurs dansent telle la lumière miroitant sur des eaux tranquilles. Tout chante ici! Car le chevauchement des dimensions fait en sorte que ces dernières chantent et génèrent de la lumière. On peut mesurer les photons en trois dimensions, mais les chants sont de ceux que l’on chante aux confins du monde, là où le vent solaire rencontre la grille magnétique, car les mêmes processus ont cours au sein de l’ADN. 

Consentez à pénétrer à l’intérieur de l’ADN et à découvrir les aspects ésotériques et l’amour qu’il contient. Car, au-delà de la chimie, ce phénomène qu’est l’ADN définit le noyau sacré de la vie et l’amour de Dieu dans l’univers mariés aux confluences dimensionnelles et à la joie de la création. L’ADN est le carrefour où se croisent Dieu et l’homme, l’amalgame du quantique et du non quantique; il vibre de l’essence de la vérité de l’univers. Si vous vous trouviez au cœur de la double hélice et que vous observiez les vibrations comme moi, vous seriez éblouis, car dans la structure tridimensionnelle réside l’histoire de l’univers, de l’humanité, de la race semence, de leur amour à votre endroit et de vos rapports avec l’éternité et la Terre. Le spectacle de lumières multidimensionnelles est plus grandiose que ne peut le concevoir l’esprit humain, car il s’agit de lumières qui ne peuvent être vues, mais plutôt senties. D’elles émane une sonate d’énergies en fusion qui apaise l’âme; leurs accords sont similaires à ceux que l’on « entend » de mon côté du voile. Car l’ADN renferme l’énergie du Créateur, votre énergie, l’énergie de transformation humaine et celle de toutes vos incarnations. 

Par-dessus tout cela, on chante vos noms angéliques, et vous verrez bientôt ce qui se passe – une célébration de la majesté intérieure, car toute la chimie, quantique et non quantique, s’incline devant le tout et s’aligne, prête à ce que le couronné [l'être humain] énonce ses instructions. C’est un espace où la physique rencontre la spiritualité et où sont atteintes la paix et la sérénité de conscience. La passerelle menant à la réalité du Créateur y réside; et dans chaque molécule d’ADN se trouve un infime portail menant à un univers multidimensionnel. 

Ce que vous appelez « double hélice » est sacré, unique, et il l’est seulement pour l’être humain. Car dans l’ADN d’autres formes de vie, le Créateur ne réside pas; celui-ci est plutôt conçu pour percevoir d’autres ADN doués des attributs du Créateur. En termes plus simples, tout ce qui possède un ADN sur cette planète connaît l’ADN créateur de l’être humain et le révère adéquatement. Même un légume sait qui vous êtes et vit pour nourrir la vie qui l’entoure, ainsi que vous. Sur le plan génétique élémentaire, les animaux sont également conscients de la raison de leur présence ici et de quelle manière l’humain porte l’énergie du Créateur sur terre; ils ne sont ici que pour le soutenir et soutenir la planète. 

Une beauté spectaculaire réside à la fois dans la vision qui se présente à nous et dans la raison d’être de l’ADN. Car, malgré son existence tridimensionnelle, celui-ci est l’une des seules structures qui est d’abord multidimensionnelle, dissimulée dans une coquille chimique à trois dimensions. Suivez-moi un petit moment et réfléchissez à ce que cela représente. La structure atomique de l’univers chante aussi avec la Création; mais elle constitue également la pierre angulaire de tout, rassemblant des composantes multidimensionnelles dont les humains ne peuvent percevoir qu’une fraction, car ils évoluent dans leur propre réalité tridimensionnelle et le reste leur paraît uniquement comme de l’espace et du vide. Néanmoins, ce brouillard dans l’espace entre le noyau et l’électron est la « soupe » de la Création, la colle multidimensionnelle qui détermine les lois permettant que la physique fonctionne. Cette colle recèle une préconception, car elle est conçue pour invariablement engendrer la vie. 

Le plan atomique, infinitésimal, comporte un schéma directeur qui n’est pas fortuit, car il se configurera lui-même encore et encore afin que la vie puisse naître partout. Cela signifie que la vie est aussi sacrée que vous l’imaginez et que votre intuition vous le dicte. Vous pouvez constater que la molécule d’ADN est le produit de cette conception et non pas le fruit du hasard. C’est peut-être le moment de lui accorder le respect dont seul est capable un penseur quantique. Pouvez-vous imaginer ce que l’ADN porte en lui pour engendrer la maîtrise qui s’offre à vous? 

Suivez-moi bien ici. Quel âge croyez-vous qu’ont les chants que l’on entend au sein de l’enchevêtrement complexe des énergies multidimensionnelles? Songez à une ère datant de bien avant la formation de la Terre et entièrement contenue dans cette double hélice multidimensionnelle. Il en existe plus de 100 trillions d’autres exactement comme celle où vous vous trouvez et elles s’expriment toutes d’une seule voix, ce qui leur permet une meilleure faculté de communication que n’importe quel processus sur la planète. La mémoire de l’ADN évoque la formation de la Terre et de l’ensemble de toute vie allant et venant. Tout est contenu là, comme dans le matériel d’enregistrement de votre technologie; simplement, tout est sous forme multidimensionnelle – il n’y a donc aucune restriction en matière d’espace. L’infime portail dans l’ADN représente la clé, car il relie l’humain à tout ce qui est et qui a jamais été. Par conséquent, l’ADN devient un portail de connexion avec l’Esprit lui-même; il n’est jamais sans cette connexion. 

Sa puissance, son énergie ou son rôle ne sont nullement exagérés. Tout réside là, vibrant aux commandements d’un maître compositeur: l’être humain unique que l’ADN représente. Il n’existe pas deux êtres humains doués du même ADN. Même les vrais jumeaux n’ont pas un ADN identique. Seulement 47 % de l’ADN est identique ; le reste est non structuré et multidimensionnel, évoquant les existences et les expériences que chacun a vécues au fil de l’histoire de la Terre et de la Voie lactée. 

Vous vous demanderez peut-être pourquoi vous pressentez un tel amour dans tout cela, car l’ADN est un plan directeur et une propriété de la création biologique, pourquoi vous êtes incités à réfléchir à d’autres sujets, et ce qui, ici, engendre un tel sentiment d’appartenance. 

La réponse pourrait vous surprendre, car l’ADN est la substance maîtresse de création sur la planète. Il porte en effet l’image du Créateur et le reflète en tout. Il se livre au corps humain de manière élégante, mais il est malgré tout nanti d’une conscience supérieure dissimulée et prête à être comprise par tout individu désireux d’examiner les sources de la conscience.  Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll    

Votre famille élargie

 

avatar             Voici le second attribut : nous développeront encore cette question au cours du prochain channeling. Très chers, vous êtes-vous jamais demandé si ces humains décédés vous regardent ? Et ce qui advient d’une âme ? Je viens de vous apprendre que vous êtes constitués de plusieurs parties qui ne sont pas toutes au même endroit. Cette notion est difficile à imaginer, car niterdimensionnelle, donc difficile à expliquer dans les quatre dimensions de votre vie. Nous vous révélons aussi que, de la même façon que vous êtes constitués de plusieurs partes, les personnes qui ont vécu avec vous, puis vous ont quittés, le sont aussi – et même certaines qui furent vos ancêtres. Ce que nous tentons de vous expliquer, très chers, c’st que ceux que vous nommez les Guides et les Anges sont ces Humains de votre famille humaine qui se sont éteints. Ainsi, lorsque vous pensez les sentir et que vous vous demandez s’ils peuvent vous avoir et avoir connaissance de ce que vous traversez, c’est vraiment le cas. Cela relève de l’information intuitive, pas seulement de vote imagination. Ceci n’est pas une métaphore. En vérité, ils sont avec vous, ou du moins une partie d’eux-mêmes. 

 

Si vous invoquez vos parents décédés, il serait intéressant pour vous de savoir qu’une partie d’eux-mêmes vous accompagne. Cela vaut pour tout Humain décédé qui est passé dans votre vie en tant qu’ami ou membre de votre famille. Une partie de leurs attributs karmiques consiste à cheminer avec vous de cette manière. C’est ce qui vous arrive aussi lorsque vous quittez la Terre. Le plus difficile pour vous, c’est de comprendre que vous (ou une partie de vous) êtes alors encore actifs en tant que guides d’autres personnes ! 

 

Peut-être aimeriez-vous amener cette énergie de votre ancienne famille ici ce soir ? Combien d’entre vous sont conscients d’être leurs propres ancêtres ? Combien d’entre vous ont déjà marché dans le désert ? Ou savent depuis combien de temps ils possèdent cette terre ? Je m’adresse aux chamans, à ceux que nous appelons les hommes et les femmes médecine, aux anciens prêtres. A ceux qui sont déjà éveillés. Et nous parlerons de cela dans un moment. En effet, ce sont eux qui ont le pouvoir de changer la réalité d’un pays. Qui, par leurs pensées et leurs actions, faisant appel aux parties interdimensionnelles de leur propre divinité, peuvent transformer la réalité de la terre qu’ils foulent. Car l’énergie de cette terre, et ce qu’il en advient, dépend de leurs pouvoirs de cocréation

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Le sommeil est un attribut inter-dimensionnel

 

 

gif chenille       Voici un autre aspect quantique. Je vous parle de ces aspects, afin que vous compreniez ce qu’est la « confusion quantique ». Même si cette dimension quantique est une partie intégrante de votre cerveau, elle n’est pas facile à intégrer. Cependant, je sais que vous pouvez éventuellement la comprendre et la manifester. Lorsque vous vous retirez dans cette chose que vous appelez « le sommeil », ou dans ce que vous pouvez peut-être appeler « un état alpha », cette partie intermédiaire de votre conscience qui est libre de toutes contraintes, que se passe-t-il ? Avez-vous déjà fait des rêves qui vous paraissent – encore et toujours – tout à fait insensés ? Une fois que vous êtes sortis de l’illusion du temps et des lieux physiques, les Êtres Humains de vos rêves ne peuvent même pas se reconnaître les uns les autres, à cause de cette linéarité. 

 

Vous avez peut-être voyagé dans des dimensions différentes et en des temps différents. Pourtant, ces choses vous semblent vraiment insensées, par rapport à votre « vraie vie », n’est-ce pas ? Pouvez-vous, « logiquement », m’expliquer ce phénomène  ? Eh bien! Je vais vous donner ma version de ces faits. C’est parce que, dans cet état d’être, vous êtes dans un état quantique. Le rêve ou l’état alpha est un état quantique. Le cerveau est alors libéré du contrôle intellectuel, donc, il devient quantique, c’est-à-dire, sans structures préétablies. En réalité, il est sorti de la dimension linéaire. Cela signifie que tout se passe dans l’ici-et-maintenant, et que cela vous convient très bien… quand vous êtes dans cet état d’être. Quand vous êtes en train de rêver, est-ce que vous vous arrachez les cheveux, en cherchant à comprendre pourquoi cela est aussi illogique ? Êtes-vous dans une confusion totale, selon la logique de votre intellect ? Ne seriez-vous pas plutôt dans un état d’être qui permet de profiter des choses dites impossibles ? Cet état où tout est possible, sans réserves ni contraintes, sans bien ni mal, en toute compassion, est, ce que nous appelons « un état quantique ou un état naturel ». 

 

Il y en a parmi vous qui vont me dire: « Kryeon, je sais que la construction limitative de mon intellect commence à changer ou à se désintégrer, et que cela me permet de mieux comprendre ce que tu enseignes, mais… Pourquoi est-ce qu’il y a encore beaucoup de choses que je ne comprends toujours pas ? » Oui, je sais. Donc, je vais tenter de simplifier, en utilisant des termes que vous comprendrez. Regardez la boîte dans laquelle vous êtes. Celle que vous appelez « le temps ». Elle est très linéaire, puisqu’elle vous permet d’aller dans seulement une direction! Vous ne pouvez pas tourner à gauche ou à droite. Vous n’avez pas d’autres choix que celui du futur. L’horloge ne va que dans une direction, celle de l’avant. Il n’y a pas d’horloges qui vont du haut vers le bas ou de gauche à droite. C’est un sens unique. 

 

C’est ainsi que vous pensez. Vous prenez la notion de linéarité et vous l’appliquez à tout ce qui existe. Toutes les pensées, tous les raisonnements, toute la logique et toute la spiritualité est basée sur cette linéarité. Vous vous dites que si vous êtes linéaires, Dieu doit aussi l’être. Cependant, Dieu n’est pas limité à cet état d’être, et vous ne l’êtes pas non plus. Il y en a parmi vous qui vont bientôt sortir de cette boîte. Ils vont avoir une meilleure compréhension de ce qui se passe dans leurs vies. Évidemment, en ce moment, notre enseignement doit vous sembler passablement farfelu

 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. 

 

 

L’adulte

L’adulte dans NOUVEAU DEPART libelluleVoyons d’abord l’adulte, le père, comme certains l’appellent, l’un des trois, dont voici les attributs importants. Quelles sont les responsabilités de la partie adulte de l’énergie chez un humain ? Au cours de votre vie, que pouvez-vous en attendre ? C’est le père, la partie adulte, qui se souvient. C’est lui qui, vie après vie, a fait l’expérience des écueils, du karma, de la lourdeur. C’est lui qui s’éveille à la spiritualité ; nous faisons face à un groupe de membres de la famille en état d’éveil dont nous connaissons les noms. Certains d’entre vous commencent tout juste à se rappeler que tout ceci est bien réel et authentique, car ils se mettent à ressentir notre présence. 

 

La partie adulte se charge du souvenir et de l’éveil spirituel ; c’est la partie structurée, expérimentée, celle qui s ‘éveille. C’est elle qui assume le contrat [le contrat spirituel], ainsi que nous l’avons déjà mentionné. Le terme contrat représente la meilleure métaphore possible pour symboliser la réalité à l’œuvre. Remarquez que même dans votre langue, ce terme implique plus d’une signature. Il s’agit d’un accord passé entre au moins deux entités. Votre contrat principal se résume à vivre votre existence d’humain sur la Terre. Nous avons déjà déclaré qu’au sien de l’énergie nouvelle, les contrats, d’ordre individuel, avaient été modifiés, sinon invalidés, et qu’à présent, nous étions en train d’en concevoir de nouveaux. Chez certains d’entre vous, la nouvelle vibration de l’énergie provoque des tremblements. Ils se demandent ce qui leur arrive. C’est qu’en ce moment une piste vierge se présente devant eux, et c’est l’adulte qui découvre le potentiel et prend connaissance des contrats. 

 

Le second attribut est la responsabilité. L’énergie adulte est responsable et doit admettre que vous seuls avez planifié tous les événements de votre vie, très chers, comme nous l’avons maintes fois répété ! Nombre d’entre vous, en considérant certains événements pénibles de leur vie, ont pris conscience du caractère divin des faits vécus. Nous aimerions ajouter ceci, mais peut-être le saviez-vous déjà : l’être cher qui a quitté chacun de vous, et pour lequel vous avez versé tant de larmes, vous accompagne toujours ! Vous en souvient-il ? Si vous avez cru ressentir la présence de cet être cher, vous aviez raison, ce n’était pas une illusion ! En effet, souvent les contrats de vie ne se terminent pas au moment de la mort et se poursuivent dans votre vie. L’adulte comprend cela au niveau interdimensionnel. Vous recevrez bientôt d’autres informations à ce propos. 

 

Quels êtres chers avez-vous perdus ? Ressentez-vous parfois leur présence ? Pensez-vous, alors que c’est le fruit de votre imagination ? Mais non, ouvrez donc votre cœur à cette réalité interdimensionnelle ! Conditionnez votre esprit à accepter l’authenticité de ces sentiments. Vos êtres chers sont bien là, près de vous, vous contemplant d’un endroit situé légèrement à la gauche, au-dessus de votre tête. Ils font maintenant partie de vous-mêmes, de vos processus mentaux ; certains vous susurrent à l’oreille « Je t’aime », d’autres « Mes félicitations ! ». D’autres encore tombent en admiration devant ce que vous êtes devenus. Vous aviez peut-être besoin d’entendre ces paroles ce soir, aussi étranges puissent-elles paraître à quelques humains. Sommes-nous en mesure de prouver cela ? Non, c’est impossible dans les limites de vos quatre dimensions. D’ailleurs, le fait de prouver cela lui enlèverait toute la force d’amour et de pouvoir ; cela doit être perçu au-delà de la physique, intégré au niveau cellulaire. Alors seulement, c’est réel. C’est comme l’amour – essayez de le prouver ; vous en êtes incapables. Vous pouvez seulement en faire l’expérience et avoir l’intime certitude qu’il est bien authentique. Cela rend l’amour interdimensionnel aussi. 

 

L’adulte est également responsable des décisions à caractère rituel, ce que nous avons appelé vos vœux. En bref, dans cet état nouveau d’éveil [au seuil de l’énergie nouvelle], vous prenez conscience du chaman en vous, représenté dans les styles de vie des moines, religieuses et prêtres que vous fûtes au cours de vos vies antérieures. Beaucoup d’entre vous dans cette salle ont fait partie de ces milieux. Comme nous l’avons déjà indiqué, c’est l’adulte qui prend la décision d’épouser Dieu, de se concentrer sur lui, et qui prononce les vœux de célibat, de solitude, de pauvreté, d’humilité. C’est l’adulte qui prend ces décisions. 

 

Nous avons exposé quatre attributs de l’adulte : l’éveil, le contrat, la responsabilité et les vœux, quatre parmi tous ceux qui le caractérisent, et une des trois énergies de l’être humain. A présent, vous pouvez les analyser et vous rendre compte qu’ils concernent tous la structure. Si vous êtes un enfant, et il y en a beaucoup ici, vous avez le droit de dire : « ça, c’est vraiment ennuyeux ! » [rires] 

 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Les couches d’ADN

Les couches d'ADN dans DOUZE COUCHES DE L'ADN xxey1f4kIl a fallu trois ans pour rédiger ce livre unique en son genre et qui définira la lignée de Kryeon s’étendant sur plus de vingt ans. 
L’ADN est le plan directeur chimique de la vie humaine. 


Le Projet génome humain a cependant découvert que plus de quatre-vingt-dix pour cent de l’ADN ne sont pas codés. 

Pour tout dire, seuls près de quatre pour cent produisent les 23 000 gènes dans le corps humain. 


Et le reste ? C’est une énigme impénétrable ; à ce jour, impossible de déterminer pourquoi l’ADN ne semble avoir aucune symétrie ni code.
En vérité, il paraît plutôt aléatoire…. 

Les couches de votre ADN 


Le numéro 1 est la couche biologique, que vous avez appelée le « génome humain ». 

Vos scientifiques savent qu’elle se compose de 3 milliards de pièces. Ils savent aussi qu’une fraction d’entre elles est un code qui peut être lu, les protéines, qui créent les gènes. Il y a peut-être moins de 5 % d’entre elles qui créent ce que nous pourrions appeler « l’Arbre de Vie ». C’est ce que vous voyez au microscope. Mais il y a plus.  

Si vous examinez cette partie de l’ADN que vous pouvez voir, plus de 90 % n’a aucun sens. Ce sont les indicateurs vers les 11 autres couches. Ils n’ont aucun sens parce qu’ils ne sont pas en 3D. Le reste de l’ADN ressemble à un langage en désordre, jeté là au hasard. Certains l’ont même appelé « déchet ». Ce n’est pas ça. Il n’y a aucun hasard ici, simplement cela en donne l’apparence au mental 3D. Même dans la couche numéro 1, l’Arbre de Vie, 90 % est interdimensionnel. Le reste concerne la chimie, la chimie dure et logique.
 
Numéro 1, l’Arbre de Vie ; nous vous en avons déjà parlé. Dans tout ce que nous sommes en train de vous présenter, regardez la numérologie. Doucement, partenaire. C’est très simple, même avec 3 milliards de morceaux. C’est votre biologie. C’est pour vous la seule partie qu’on peut prouver. Tout le reste, dont nous allons vous parler, est invisible. Vous allez sûrement dire : « Bon, vous pouvez dire ce que vous voulez, Kryeon, sur ces choses invisibles ». Oh oui, nous pourrions, mais nous allons vous donner la vérité. Vous avez un problème avec l’invisible, n’est-ce pas ? Vous connaissez l’amour ? Prouvez-le. Vous connaissez le corps émotionnel ? Prouvez-le. Croyez-vous au Treillis Cosmique ? Croyez-vous aux champs énergétiques ? Croyez-vous que résonne dans le cosmos la mélodie d’une Création intelligente ? Y croyez-vous ? Les scientifiques y croient. Mais ils ne peuvent pas le prouver. Donc, ce que je vais vous donner est ésotérique, improuvable, et très réel.
 
Nous vous avons dit que la couche numéro 2 concernait votre Leçon de Vie.

 Votre Leçon de Vie. Mais nous sommes toujours dans un trio biologique. Parce que, laissez-moi vous dire maintenant que nous appelons les trois premières couches, les couches d’Ancrage. Elles concernent la biologie. 

Leçon de Vie et biologie ? Oh oui, parce que cette couche numéro 2 vous affecte émotionnellement, n’est-ce pas ? Elle affecte la chimie, elle court dans vos veines, elle parle avec le numéro 1, savez-vous ? Considérez les couches 1 et 2, et commençons à faire un peu de calcul : 1 + 2 = 3. Trois, numérologiquement, est le catalyseur. Vous avez une leçon de vie qui se combine avec le numéro 1, l’Arbre de Vie. Quelle est votre Leçon de Vie ? Comment vous affecte-t-elle ? A-t-elle à voir avec la joie, a-t-elle à voir avec la maladie ? Cela se pourrait, vous savez. C’est ce qui arrive quand vous perdez votre équilibre, votre leçon de vie. Tout se tient, c’est très profond. 

Maintenant, votre leçon de vie fait partie d’une très profonde relation avec ce que vous avez appelé les Annales Akashiques. Nous l’appellerions plutôt le Schéma Divin. Leçon de Vie, Schéma Divin. Cela se manifeste de façon ciblée, par vous, une seule fois, pour cette vie.
 
Voilà la couche numéro 2. Elle parle à une autre couche, elle est tout le temps en relation avec une autre. Elle parle à la couche numéro 8. 

Cette couche numéro 8, dont nous allons parler, représente les vraies annales akashiques de l’être humain. Ce qu’est la 2 ; le rapport aux annales akashiques. Le numéro 2 n’est pas les annales akashiques. C’est la relation à ces annales. Leçon de vie, Schéma Divin, ce que vous avez été. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? C’est compliqué, vous savez. Il y en a beaucoup qui passent leur vie à dire : « Je n’ai pas de chance ! Tout ce que j’essaye, ça rate. » Ils ne savent rien de leur Leçon de Vie, ils n’ont jamais cherché, ils s’en moquent, ils se contentent d’avancer dans leur état de victime. « Malheur à moi », disent-ils, sans jamais comprendre que s’ils savaient comment activer et utiliser certaines de ces couches qui leur appartiennent, ils pourraient réparer leur vie. 

Quand vous apprendrez à quelle couche est liée la couche numéro 8, vous verrez que vous avez une couche d’ancrage, qui est la 2, en relation avec une couche interdimensionnelle lémurienne, qui est la 8, et les deux, 8 et 2, créent un 10, qui est numérologiquement un « un », qui signifie Nouveaux Commencements. Voilà ce qui arrive quand 2 et 8 se rencontrent… Voilà pour le numéro 2. 


 
La numéro 3 a été mal comprise. Nous l’avons appelée la couche de l’Ascension, mais elle est biologique. 

Même dans le premier groupe des couches d’Ancrage, qui sont déjà toutes orientées biologiquement, nous avons le concept d’Ascension. Laissez-nous vous dire quelque chose, Êtres Humains, au sujet de qui vous êtes. 

C’est biologique parce que c’est basé dans un des organes, la glande pinéale. Ascension et glande pinéale ? Oh, oui ! « Kryeon, vous voulez dire qu’il y a dans ce corps des parties qui sont destinées à faire des choses telles que… que… l’Ascension ? » Oh, oui ! Si je vous disais que votre système biologique tout entier a à voir avec l’Ascension ? Et voilà un Être Humain qui se plaint : « Malheur à moi ». Oh, il y en a tellement sur cette planète, vraiment beaucoup, qui ne savent rien du moteur qui est en eux. Ils espèrent seulement qu’il fonctionne. Ils n’en connaissent absolument rien, ils n’ont pas la moindre idée que peut-être, peut-être, il coule dans leurs veines quelque chose d’une maîtrise, vous savez. Non. Dans l’ignorance. Ils ne savent rien de rien. Pourrait-il se faire que dans l’ADN, dans chaque cellule, il y ait une intelligence, un dessein, qui attende qu’une conscience demande : « Dis-moi ce que j’ai besoin de savoir ». Hmmm… Les couches 1, 2 et 3 sont les couches d’Ancrage.
  

Les couches 4 et 5, nous vous l’avons dit, devaient être présentées ensemble. C’est très important. Là, vous pouvez commencer à voir apparaître un dessin.

 Les couches 4 et 5 sont ce que nous appellerions votre Nom Divin. Qui êtes-vous vraiment ? 

Il faut bien que ça soit ici. Oh, cher Être Humain ! Vous portez avec vous un dossier akashique interdimensionnel. Le saviez-vous ? Oh, c’est vraiment très ésotérique ! Laissez-moi vous dire, chers membres de la famille, la vie que vous appelez « humaine » est si subtile, si passagère. Vous êtes éternels, comme je le suis moi-même, dans les deux directions du passé et du futur. 

Ça revient comme dans un cercle, nous sommes interdimensionnels, vous avez été, vous avez toujours été, vous serez toujours. Votre qualité angélique a une couleur, une couleur interdimensionnelle, une énergie qui porte un nom magnifique, que nous chantons dans la lumière. Il faut deux couches, fondues ensemble, inséparables, 4 et 5, pour en parler, pour décrire cela ; c’est si important, même la couche de Dieu n’a pas besoin d’une autre… Voilà qui vous êtes. Et le dossier akashique, ah, je vais vous dire ce que c’est. 

Laissez-moi vous en parler. Il est possible que vous ne compreniez pas, certains d’entre vous vont même ne pas aimer ça, mais je vais juste en parler à grands traits. Sur combien de terres avez-vous été ? Combien de fois avez-vous fait cela ? Oh, pas ici ! Dans d’autres univers. La réponse est ; plein de fois. Parce que c’est ce que vous faites ! Vous voulez connaître votre spécialité ? Hmmm… Je suis en train de la regarder.  Vous allez à des endroits où vous prenez une forme biologique, et votre nature angélique devient un mystère. Vous entrez dans la dualité, et vous vivez vie après vie, après vie, après vie, pour développer la vibration d’un système de façon naturelle. Vous pouvez l’appeler Terre si vous voulez, ou autrement, des noms que connaît le nom angélique.
 
 

Il y en a certains ici – oh, voilà que rient les Lémuriens – vous pensez qu’ils sont vieux ? (petit rire) Pensez à l’époque avant la Terre où vous avez fait cela. Pensez aux autres dimensions où vous avez fait cela. Voilà ce que vous faites, vieille âme. Peut-être que cela ne vous plait pas. Pour les Lémuriens ça fait un effet comme : « Quand Kryeon parle de ça, tout ce que ça me fait c’est que ça me fatigue. » (rires) Oh, célébrez votre fatigue. Il n’y a pas de fatigue de l’autre côté du voile, c’est vraiment un trait humain. C’est la biologie qui vous y a amenés, n’est-ce pas, sur ce chemin ? Voilà ce que vous pensez que vous êtes ; fatigués. Oh, ce n’est pas le cas. Non, vous ne l’êtes pas.
 
 

Je vais vous donner une information. Ce n’est pas la première transformation que vous traversez. Pas mal, non ? Je ne parle pas de la transformation lémurienne, je parle de celle qui a eu lieu sur Terre, avant celle-ci, quand vous avez enclenché une paisible évolution planétaire. Vous savez – dans votre âme – l’impression que ça fait, vous le savez dans vos veines, et votre ADN résonne au son d’un Treillis Cosmique parfait. Vous l’avez déjà fait. C’est pourquoi quelques-uns savent qu’avec votre travail de lumière il y a l’espoir, et plus que l’espoir, car vous l’avez déjà fait ! C’est pour ça que vous êtes tellement convaincus que vous pouvez encore le faire cette fois-ci. Pas tous le sont, seulement ceux qui sont maintenant en phase. Le secret ? C’est la pratique. (petit rire)
 
 

Ensemble, 4 et 5 sont votre essence angélique, le nom de l’entité akashique interdimensionnelle qui est éternelle. 

Quelle impression ça fait, d’être éternel ? (petit rire) Vous allez dire « ça fatigue ». Comprenez-vous pourquoi nous vous le disons en face, encore et toujours. Fatigués comme vous l’êtes, épuisés comme vous vous sentez, dans vos moments les plus silencieux, nous vous avons entendu dire du plus profond de votre cœur, quand vous pensiez que personne n’écoutait, nous vous avons entendu dire : « Oh, s’il faut encore que je passe à travers tout ça, je ne reviens plus ! » Oui, vous revenez ! Parce que c’est ça que vous faites. Il y en a même certains qui vont aller se faire décrypter leurs vies antérieures. J’adore ces séances, je les appelle des séances « d’auto satisfaction » (rires). « D’accord, j’ai été ceci, j’ai été cela, je suis remonté jusqu’à la Lémurie, je n’ai pas besoin de revenir, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’il y a dans mon aura, dans mon énergie ? Il y est dit que je vais revenir ou non ? » Parfois le praticien vous dira la vérité, et parfois non. Vous revenez. (Rires) Pourquoi pas, avec tout ce que vous – en 3D – appelez « l’entraînement » ? Avec la lumière que vous portez, avec tout ce que vous avez traversé pour arriver à cet endroit ?  

Je vous le dis, quand vous revenez, c’est avec tout ça que vous vous réveillez. Vous vous réveillez avec tout ce que vous avez appris au cours de toutes vos vies sur cette planète, et vous continuez. Vous n’avez pas besoin de réapprendre, car vous êtes des chamans. Alors, pourquoi pas ? Et le résultat pour la planète, pour Gaïa, est stupéfiant. Où que vous alliez, Gaïa le sait. Quoi que vous fassiez, vous laissez de l’énergie, comme des empreintes.
  
La couche numéro 6, Prière et Communication.  

Prière et Communication. Regardez comment on peut l’utiliser avec les autres. Regardez encore comment on peut s’en servir avec la couche numéro 3.

 

 Voici la 6 et la 3, ce qui donne un 9. Le 9, numérologiquement parlant, signifie l’accomplissement. Voilà que vous commencez à vous représenter la façon dont les groupes communiquent les uns avec les autres

Le second groupement, 4, 5 et 6, est le groupe de la Divinité Humaine. Lorsqu’un groupe parle à un autre, ce qui se produit est de la magie. Nouveaux commencements, accomplissements… C’est compliqué, vous savez. N’est-ce pas magnifique ? Et ce n’est que la moitié. N’est-ce pas magnifique ? Quand nous vous regardons nous sommes émerveillés par votre ADN. Pas seulement sa perfection, mais sa divinité. C’est pour ça que nous vous aimons, parce que la dualité vous empêche de voir toutes ces choses

Ensuite, vous commencez par ouvrir une porte et vous partez à la découverte. Ça serait bien si ça arrivait ce soir. Osez entrouvrir la porte juste un petit peu. Découvrez la leçon de vie. Découvrez la couche essentielle, laissez-la parler avec la couche de prière et communication. Mettez en route l’accomplissement et le cercle d’énergie qui ne s’arrête jamais. Vous allez commencer à ressentir le maître que vous êtes.
 
 

Couches 7 et 8, mes préférées, les couches lémuriennes. 

Sept, huit et neuf représentent le groupe lémurien. Mais sept et huit se distinguent pour une autre raison. Je ne sais pas par où commencer. Sept est la Divinité Révélée. Un nom tout simple. C’était la haute technologie des Lémuriens. Ils n’avaient pas de microscopes, ils n’avaient pas de télescopes, ils n’avaient rien de ce qui pour vous est la haute technologie, aucun ordinateur. Ils n’en avaient pas besoin, parce qu’ils avaient accès à une perspective dimensionnelle qui vous échappe.  

Certains disent qu’ils avaient un sens supplémentaire. Non, ce n’est pas exact. Ils avaient une dimension supplémentaire ; de sorte qu’à un certain niveau, ils se savaient reliés par un même état quantique à tout ce qui les entourait, ce qui veut dire qu’ils savaient tout sur tout. Ils connaissaient le système solaire. Ils avaient à l’intérieur d’eux-mêmes un accès aux niveaux micro et macroscopique, car leur couche numéro 7 était active – quelque chose que vous avez perdu. C’est l’activation que vous avez perdue, mais cette couche numéro 7 est toujours là. C’est ça que les Lémuriens aimeraient bien que vous découvriez. Vous pourriez alors commencer à devenir plus interdimensionnels, même dans vos combinaisons avec certaines des autres couches, des autres numéros que nous vous donnons ici. 

Le nom en Lémurien : Hoa-Yawee-Moru, Hoa-Yawee-Moru. Nous avons déjà mentionné le maître Yawee – il est ici. Nous l’avons présenté déjà plusieurs fois. C’est le bon docteur qui danse (rires) [il s'agit du Dr. Ovokaitys]. Ce docteur, parmi vous, qui dispose d’outils interdimensionnels, très lémuriens d’ailleurs, utilise votre haute technologie pour réaliser ce qu’il sait intuitivement. Mais regardez le nom lémurien de cette couche numéro 7 ; Hoa-Yawee-Moru. Son nom est au milieu. « Pourquoi ? » allez-vous demander. Mais restons-en là jusqu’à ce que je vous aie donné le nom et la signification de la couche numéro 8.
 
 

La couche numéro 8 est Sagesse et Responsabilité.

 

 Elle forme une paire avec la numéro 7 : Sagesse Divine Révélée et Responsabilité. Vous voyez, il faut qu’elles aillent ensemble. C’est un cercle. Vous n’avez jamais l’une sans l’autre.  

Les maîtres n’utilisent leur pouvoir que de la façon correcte. Ils ne peuvent pas faire autrement… Parce que les deux vont ensemble. Le nom lémurien de la couche numéro 8 est Akee-Yawee-Fractus, Akee-Yawee-Fractus. 

La couche numéro 8 est le dossier akashique de l’Être Humain. C’est le dossier principal, Akee-Yawee-Fractus. Ici aussi, le mot central est Yawee, et il signifie « maître ». Voilà pourquoi cet être humain, ici présent, que nous identifions au Yawee lémurien, celui qui a vécu de nombreuses, de nombreuses années, bien avant les autres, celui dont on chantait le nom et dont on célébrait la vie exceptionnelle, était appelé Maître. Son nom est donc un nom commun en Lémurien.
 
 

J’en arrive maintenant à la suite de l’histoire sur les couches 7 et 8 (petit rire). Oh, mon partenaire, va doucement. Vous n’avez pas toujours eu ces couches 7 et 8. Elles vous ont été apportées bien avant les Lémuriens. Ésotérique ? Impossible à prouver ? La vérité. 

Selon un plan intelligent, au juste moment, ces frères et sœurs que vous appelez les Pléiadiens sont venus ici. Ils ont interrompu l’évolution de votre ADN et ils vous ont transmis directement les couches numéro 7 et 8. 

Voici une chose intéressante. Quand vous observez physiquement les traits des Lémuriens, il se produit une confusion dans vos perceptions. Mon partenaire a du mal à vous le décrire. Permettez-moi de vous demander si le nom Hoa-Yawee-Moru a une consonance familière pour vous. À quelle langue cela ressemble-t-il (petit rire) ? Un peu Hawaïen, n’est-ce pas ? Eh bien, préparez-vous ! Les Lémuriens étaient des gens de couleur. Ils étaient tous des Polynésiens. Vous pourriez dire : « Oui, mais nous avons vu le portrait d’un grand-prêtre de Lémurie, dessiné par un médium, et il ne ressemblait pas à un Polynésien. Il était blond avec les yeux bleus. » Oh oui, et je vais vous dire pourquoi. C’est parce qu’il faut un vrai discernement pour voir la différence entre les Pléiadiens et les Lémuriens.  Les Pléiadiens sont blonds aux yeux bleus (petit rire). Un jour viendra où je vous le redirai, après le grand changement, si tout se passe comme il se doit. Ces Pléiadiens vont atterrir ici. Ils vont sortir de leurs véhicules, et ils seront exactement comme vous, sauf qu’ils seront blonds aux yeux bleus (petit rire). Tous les auteurs de science-fiction seront bien déçus (rires).
 
 

Voilà pour les couches 7 et 8. Oh, mais on peut encore en dire plus. La couche numéro 8 est le dossier akashique de tout ce que vous avez jamais été sur cette planète. C’est un dossier interdimensionnel, qui contient donc aussi quelque chose d’autre. Vous n’y aviez pas pensé. Vos 3 dimensions vous disent : « Bon, donc le dossier akashique représente tous ceux que j’ai été sur la planète ». Oh oui, mais ce n’est que la moitié de l’histoire, et de ce que vous allez être. C’est interdimensionnel, rappelez-vous. Il n’y a pas de temps, pas de passé, pas de futur. Qu’allez-vous faire de ça ? 

Qui allez-vous être selon votre programme ? Ça, c’est plutôt dur à accepter, parce que selon votre processus de pensée vous allez dire : « Ça n’est pas encore arrivé, c’est impossible à déterminer puisque je n’ai pas encore pris de décision sur la base de mon libre arbitre. » Vous avez raison. Mais tous les potentiels sont stockés dans cette couche-là (petit rire). Vous les maîtres, laissez-moi vous emmener en voyage dans la couche akashique numéro 8 des Pléiadiens. Laissez-moi vous emmener en voyage. Je peux voir une Terre paisible, après le grand changement, je peux voir un chemin après 2012, et je vois la Beauté. Il existe un potentiel de grandeur, et il commence ici. Toutes ces couches sont à vous. 

Sept, huit et neuf sont l’ensemble lémurien. Neuf – comment dire – est presque toute seule. Elle fait partie de l’ensemble lémurien mais elle est presque toute seule.

 

 Numérologiquement, le 9 est l’accomplissement par soi-même. Nous lui avons donné un nom et un but : c’est la couche de guérison. Nous l’avons appelée la Flamme de l’Expansion. C’est dans cette couche que vit celui que vous appelez St Germain. La couche de St Germain, la flamme violette, la flamme de l’expansion. C’est une couche tellement importante. Soyez-en sûrs. Oh, elle est si belle, cette neuvième couche. C’est la couche… Comment vous expliquer ! Va lentement, mon partenaire ! 

Interdimensionnellement, cette couche est en contact avec chaque ligne du Treillis Cosmique. Elle est comme l’antenne de votre ADN. Toujours connectée au Treillis.

 

 Elle écoute les mélodies, elle est constamment à l’écoute, elle attend une transmission de votre part… Une transmission qui corresponde à l’air qu’elle veut entendre. Vous avez entendu parler de la EMF-Balancing-Technic. Oh, je vais vous dire la vérité. Il y a un concert de mélodies qui est profond et systématique, extrêmement pensé et réfléchi, qui parle à la couche numéro 7. Des sortes de capteurs qui s’étendent et s’harmonisent, qui se rassemblent, qui transmettent l’équilibre et la guérison. La couche numéro 9 parle à toutes les autres, même à la couche de Dieu. (Pause). Mon partenaire a du mal à vous décrire tout ça. 

Yawee, qui est dans le public, dispose d’un appareil qui lui a été transmis en tant que Lémurien, par intuition. Avec l’aide d’autres scientifiques de la Terre il a créé une énergie interdimensionnelle qui, une fois en contact avec l’ADN, crée ce que nous pourrions appeler une « action d’auto-diagnostic ».  L’ADN regarde la biologie, une couche parle à une autre, et il commence à faire son propre diagnostique, au niveau cellulaire, au niveau des protéines, et il commence à faire pour lui-même des changements pour aller vers la santé, la guérison, le rajeunissement. Laissez-moi vous dire que tout ça, c’est la couche numéro 7.
 
L’antenne capte, et il y a de nombreux moyens de parler à cette couche-là. On peut utiliser l’énergie laser, on peut utiliser la conscience de l’Être Humain. Il y a de nombreux moyens de lui parler. Des moyens génériques, des moyens spécifiques, mais tout passe par la couche numéro 9, la couche de la guérison.
 
 

Nous continuons à mettre la numéro 7 en avant, elle est si importante. C’est difficile de détacher une partie, difficile de détacher une partie. Si vous voulez le savoir, nous les considérons toutes les trois, numéro 7, 8 et 9, comme la couche de la guérison, parce qu’elles sont l’influence pléiadienne. Mais la numéro 9 est seule. 

La 9 est celle qui est connectée au Treillis, la 7 est sa partenaire. Oh, et ce n’est même pas exact. Mon partenaire tâtonne… À la recherche d’une bonne explication de ce que je lui montre de façon interdimensionnelle. Alors redescendons et disons simplement que c’est la couche numéro 9.
 
Nous vous avons déjà donné la numéro 10. Nous commençons un nouvel ensemble avec les couches numéro 10, 11 et 12. 
La numéro 10 vous a été donnée l’année dernière : Source de l’Essence Divine. C’est ce qu’a dit mon partenaire. Et puis il a dit que 10, 11 et 12 allaient ensemble, qu’elles ne pouvaient pas être séparées. Nous ne vous avons pas encore donné les 11 et 12… Source de l’Essence Divine, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Ce sera très difficile à expliquer tant que je ne vous aurai pas donné les autres. Ces trois dernières couches, nous allons les appeler les Couches de Dieu. Couche numéro 10 – nous ne vous avons pas encore dit grand-chose à son sujet. Regardez encore une fois l’aspect numérologique du 10 ; nouveaux commencements. Vous savez donc déjà qu’elle a quelque chose de spécial.
 
 

Mais les 10, 11 et 12 doivent être… Oh, qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Chochmah Micha Halelu, Chochmah Micha Halelu. Eh bien, je vais vous dire ce que ça signifie. Ça va commencer à faire un tableau que nous n’avions jamais peint auparavant. Mais vous en avez déjà un peu entendu parler par mon ami. (rires). Laissez-moi vous dire ce que c’est. Trois mots : sage, divine, féminine. Hmm… Mais ne vous trompez pas. Ça n’a rien à voir avec l’énergie de la déesse, n’ayez pas peur. Ça n’a rien à voir avec le masculin ou le féminin, vos corps ou vos esprits. Je vais vous dire ce que ça concerne la Mère. 

Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll    

L’énergie à votre disposition

L’énergie à votre disposition dans DOUZE COUCHES DE L'ADN 62248c47

 

 Bonsoir chers amis, je suis Kryeon, du Service Magnétique.
 

 

Voici donc que l’énergie est enfin là qui va nous permettre de faire ce que nous attendions depuis 3 ans. Mais avant de commencer ce voyage dans les explications ésotériques, je voudrais demander instamment à mon partenaire d’aller lentement, d’ignorer les distractions de l’esprit pour pouvoir bien comprendre.
 

 

Beaucoup d’instructions pour vous. Oh, chers auditeurs, il y aura certains participants de ce voyage avec nous ce soir qui vont demander : « Qu’est-ce que ce que Kryeon nous donne aujourd’hui a de pratique ? Quelle signification cela a-t-il pour moi ? » Et c’est là où nous voyons les choses autrement, chers Êtres Humains, car ce qui est ésotérique pour vous est pratique pour nous.  

   Voilà le pont que nous désirons construire ; vous donner ce soir une information qui pourrait bien sembler, à certains, tirée par les cheveux. Je vous garantis que nous allons en bousculer certains de la bonne manière. Il se pourrait même bien que nous abordions des sujets qui étaient auparavant tabous, pour tracer un beau tableau d’ensemble.
 
 

Donc, nous aimerions dire ceci à ceux qui sont là ce soir, pour l’enseignement et pour l’énergie. Pouvez-vous mettre de côté les perceptions de ce que vous pensez être votre réalité ? Pouvez-vous mettre de côté les perceptions de ce qu’on vous a dit être vrai, pour écouter la Vérité Divine ? Vous pouvez le faire. Allez-vous jouer cette partie avec nous ? Si oui, alors vous devrez accepter toute l’histoire.
 

 

Il s’agit de votre ADN, comme nous l’avons annoncé. Durant ces derniers jours j’ai rempli la tête de mon partenaire – ses têtes – (rires du public) de nombres. C’est l’impression que ça lui fait. Il ne peut pas expliquer ce qu’il reçoit, ou pourquoi il le reçoit ; il est coupé en deux, parfois en trois, sans rien y comprendre. Si je lui avais donné à l’avance des informations précises sur ce dont nous allons parler ce soir, il se pourrait qu’il n’ait pas pu parler. Ce qui n’est pas son genre. Mais nous allons parler clairement ce soir, parce que ce sera la fin de l’histoire et que vous avez besoin de l’entendre ; ce sont des choses que vous devez savoir. Vous êtes en plein au milieu du changement. Je vous promets que ce qui sera pour vous ésotérique ce soir sonnera vrai à vos oreilles.
 

 

Parlons de l’ADN. Mon partenaire vous en a expliqué par channeling… 10 couches au cours des derniers deux ans et demie. Chacune de ces couches est un nom hébreu de Dieu. 

   Nous n’allons pas vous redonner l’hébreu encore une fois, pour une bonne raison ; il nous a été rapporté que mon partenaire mélangeait tout (rires). C’est une belle langue, vous savez, mais pas quand c’est lui qui la prononce. Mais nous allons vous parler de chacune de ces couches. Il y a 12 couches, qui ont même des noms lémuriens, et nous allons vous les présenter encore une fois.
 
 

Révision :  

Nous vous donnons les numéros des couches comme des exemples, d’une façon numérologique, pour que cela ait un sens pour vous, dans un système énergétique qui vous est familier. Il ne s’agit pas vraiment de couches numérotées. Ça ne pourrait pas être. Nous vous avons souvent donné cette information.

   La dernière fois que nous sommes venus ici, même, nous avons dit que c’était comme l’eau du bain. Vous ne pouvez pas regarder l’eau du bain et dire : « Bon, alors, ici c’est l’eau chaude, ici l’eau froide, là il y a l’eau savonneuse… » Vous ne pouvez pas parler comme ça, c’est l’ensemble qui est l’eau du bain. Quand vous entrez dans la baignoire vous en faites l’expérience avec plaisir. Votre corps ne dit pas : « Oh mon Dieu, ici c’est chaud, ici c’est froid, ici il y a le savon… » Il se réjouit, tout simplement. 

L’ADN est comme ça, parce que c’est une énergie interdimensionnelle. Elle est, tout simplement. Vous ne pouvez pas la fragmenter, vous ne pouvez pas lui donner de numéros. Pourtant c’est bien ce que nous allons faire.
 
 

Pensez si vous voulez à une cuisine d’ADN ; vous avez les ingrédients que je vais vous indiquer, avant de les mélanger. Mais une fois qu’ils sont mélangés, ce qui est le cas en ce qui vous concerne, vous ne pouvez plus les numéroter, vous ne pouvez plus les compter. Pourtant nous allons encore une fois vous donner ces informations en faisant des catégories, seulement je vous le dis, ce n’est pas ainsi que nous voyons les choses. Nous allons les compter comme des ingrédients, si vous voulez. Parce qu’aucune d’entre elles ne fonctionne toute seule. C’est impossible. La complexité vient du fait que, même en le présentant comme nous le faisons, elles travaillent toutes ensembles, l’une avec l’autre, en fabriquant d’autres numéros.

   Il y a une raison et une logique numérologique derrière l’ordre que nous vous donnons, de 1 à 12.
 
 

Encore une fois vous allez voir, quand nous allons brosser dans son ensemble le tableau de l’ADN ésotérique et interdimensionnel qui est le vôtre, qu’il s’étend de 3 dimensions à des dimensions multiples. Il va de la couche biologique à la couche de Dieu. Voilà comment nous avons choisi d’organiser les choses, mais en fait elles ne sont pas comme ça.
 

 

Si vous voulez voir comment c’est vraiment, si vous pouvez avoir la bonne perspective, représentez-vous un cercle. Les différentes couches numérotées tournent dans le cercle selon ce qui est important au moment donné. Ce n’est même pas en 3D. Même ce que vous pouvez faire de mieux, la perception d’un ballon avec les différentes couches autour et une au centre, n’est pas exact. Mais c’est le mieux que vous puissiez faire. 

Ce que je peux vous dire, c’est que ce sont des couches à l’intérieur d’autres couches, voilà la vérité, qui se recouvrent, s’interpénètrent, qui se modifient l’une l’autre d’une façon terriblement complexe pour votre mental. Ce que nous faisons, c’est de tout compartimenter, de 1 à 12. Ce sont 12 couches interdimensionnelles d’ADN, même le numéro 1 est interdimensionnel, et je peux le prouver.
  Par  Lee Carroll canal de Kryeon 

mini-nouveau dans DOUZE COUCHES DE L'ADN   mini-nouveau    mini-nouveau

Quelques concepts ardus

Quelques concepts ardus dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE plantes-feuilles-00020Je découvre que ma vie de channel est essentiellement consacrée à la traduction. La traduction de ce que Kryeon a appelé le « troisième langage » est la transcription de la voix de l’esprit en langage humain. Dans mon cas, il s’agit de l’anglais. Je sais que certains d’entre vous lisent cet ouvrage dans l’une des onze langues dans lesquelles on a donné l’autorisation de traduction.  

Aussi êtes-vous en train de lire la traduction d’une traduction ! Au cours de ces dernières années, Kryeon a poursuivi sans cesse la transmission de concepts difficiles à appréhender, dans quelque langue que ce soit. J’ai souhaité commencer ce livre en vous fournissant ma version et mes explications personnelles concernant certains des concepts les plus difficiles que Kryeon ait jamais délivrés. Ainsi, j’espère rendre certaines des communications qui vont suivre plus claires et plus aisées à comprendre.  

Je vais maintenant parler de plusieurs concepts et d’une métaphore que Kryeon a présenté à diverses reprises. Au cours de cet exposé, je vais aborder les idées suivantes, telles qu’elles ont été énoncées par Kryeon au cours de ses channelings :  

1. Le temps « du moment présent » (et temps variable) ;  

2. la réalité humaine ;  

3. la dimensionnalité et la métaphore du train;  

4. l’âme humaine éternelle – tous des sujets légers et anodins, n’est-ce pas ?  

Le temps « du moment présent »     

Bon, d’accord, le temps c’est le temps. Je jette un regard à une horloge et elle fonctionne toujours à la même vitesse. En outre, les scientifiques dont l’occupation consiste à mesurer le temps nous ont offert des horloges atomiques parfaitement réglées et variant de moins d’une seconde en mille ans. Ainsi, on pourrait dire que le temps est absolu et que la science l’a démontré, n’est-ce pas ?  

En réalité, c’est l’inverse qui est vrai. Le temps est variable et la science l’a également prouvé. Kryeon déclare que nous  vivons dans un monde à quatre dimensions. Les scientifiques qualifient ce monde de « trois-plus-un », mais j’aborde là le sujet de la dimensionnalité que nous traiterons plus tard. Je dois vous apprendre, au cours de cet exposé, que Kryeon considère le temps comme l’une des quatre dimensions que nous autres, humains, voyons comme notre réalité. Les scientifiques viennent de l’admettre récemment. Toujours selon Kryeon, chacune de ces quatre dimensions est variable et conceptuelle par nature : longueur, largeur, hauteur et temps. Il y en a quatre. Notez également qu’aucune d’entre elles ne définit les choses – elles ne sont que des concepts. Mais nous en dirons davantage à ce sujet plus tard.  

Bien que nos horloges avancent à une vitesse bien précise et apparemment dans une seule direction (en avant), l’un de nos plus grands scientifiques a pensé autrement. En 1905, Albert Einstein découvrit la théorie de la relativité expliquant la relativité du temps. Bien entendu, je ne vais pas essayer de vous expliquer E = mc² dans ces pages. Je suis le channel, pas le scientifique (n’êtes-vous pas contents ?). Mais j’aimerais vous faire connaître le point essentiel qu’Einstein mit à l’époque en évidence.  

Il déclara que le temps est une variable (ou relatif) selon la vitesse à laquelle vous vous déplacez. Il nous fournit, à cet égard, le paradoxe de l’horloge. Il s’agit là d’un exemple fictif amusant concernant les voyageurs de l’espace quittant la Terre et voyageant à une vitesse presque égale à celle de la lumière en direction d’un lieu extrêmement lointain, puis revenant sur la Terre. À leur retour, tous ceux qu’ils avaient laissés derrière eux avaient considérablement vieilli ! Apparemment, le temps s’était écoulé beaucoup plus rapidement sur la Terre ou bien alors s’était écoulé plus lentement pour les voyageurs. Cependant, dans chaque cas, leurs horloges respectives semblaient être restées constantes ! Selon Einstein, l’explication réside dans le fait que la variable de la vitesse a pu altérer le cours du temps. Donc, le temps est en relation étroite avec la vitesse. Cette théorie parut sensée aux scientifiques mais ne put être prouvée jusqu’au jour où l’accélération d’une petite particule révéla qu’Einstein avait raison. À peu près à la même époque, les astronomes démontrèrent également que la théorie d’Einstein selon laquelle la gravité infléchissait le cours de la lumière était exacte. Nous savons donc, grâce à un grand scientifique, que le temps est, en fait, une variable.  

Je vous propose une autre métaphore à ce sujet; elle est reliée au train de la réalité dont nous discuterons plus tard. Deux trains quittent une gare au même instant. L’un va plus vite que l’autre et arrive donc à destination le premier. Les horloges, dans chacun des trains, indiquent exactement la même heure, mais l’un des trains arrive plus tôt. Vous pourriez penser: « C’est évident. » Cependant, la réalité de notre train humain ne perçoit que le temps exprimé par l’horloge. Nous n’avons pas conscience d’une dimension qui permet un autre genre de temps, par exemple un temps de nature interdimensionnel. Dans le cas de notre analogie, celui-ci correspondra à la vitesse du train sur lequel nous nous trouvons.  

Pourquoi raconter cette histoire ? Afin de faciliter la compréhension de concepts tels que le TEMPS PRÉSENT et la RÉALITÉ. Ce temps a été maintes fois mentionné dans les travaux de Kryeon. Depuis le début, Kryeon nous répète que nous nous trouvions situés dans une dimension temporelle erronée appelée le TEMPS LINÉAIRE. Le cadre temporel décidé par Dieu est celui du TEMPS PRÉSENT. Pour nous, il est linéaire. Ce temps linéaire peut bien être « erroné » selon Kryeon, il n’empêche que, à mon avis, c’est ainsi que les choses fonctionnent. Pour moi, toute chose se meut le long d’une voie toute droite. En parcourant cette voie, une ligne temporelle est créée représentant ce que j’ai fait hier (le passé), ce que j’accomplis aujourd’hui (le présent) et ce que j’ai prévu de faire demain (le futur). Peut-il exister quelque chose de plus banal et simple à comprendre ?  

Cependant, Kryeon appelle ceci un attribut manufacturé pour notre existence à quatre dimensions. En outre, il évoque (au cours de ses channelings scientifiques) différentes dimensions temporelles situées dans d’autres parties de notre univers « visible ».   Ce qui est le plus drôle, dit-il, c’est que nous sommes d’ores et déjà dans le maintenant, mais que notre perception linéaire est quelque chose qui a été « rajouté » par-dessus afin de nous rendre plus à l’aise par rapport à tout cela. Il pose la question suivante : Comment appelez-vous le présent ? Bien entendu, la réponse est que nous l’appelons aujourd’hui ou maintenant. Il poursuit en nous interrogeant : Lorsque vous serez rendus à demain, comment l’appellerez-vous ? La réponse est à nouveau aujourd’hui ou maintenant. Puis, il nous demande ; Et demain (devenu votre aujourd’hui), lorsque vous regardez en arrière, comment nommez-vous le passé pendant que vous y vivez ? La réponse est encore : aujourd’hui ou maintenant. Kryeon met l’accent sur ces points précis et déclare que quelle que soit la façon dont les humains considèrent  le passé ou le futur, il s’agit toujours d’aujourd’hui ou de maintenant au moment où il se déroule. Donc, le maintenant représente toujours notre réalité et la mienne, et le passé et le futur ne sont que de simples concepts. Ainsi, vous êtes constamment dans le maintenant.  […] 

Le temps du moment présent est circulaire. Tout ce qui fut ou sera jamais est ici, présent sous une forme ou une autre. Nous sommes placés au centre du cercle temporel. Tout ce que nous avons accompli est toujours avec nous maintenant. (Possédez-vous des photos de ce que vous avez fait il y a quelques temps ? Et que dire de vos souvenirs ?) Tout ce que vous avez réalisé dans le passé est avec vous en cet instant précis et compose votre réalité. Le futur, bien que non manifesté dans votre réalité présente, existe en qualité de « manifestions potentielle » dans votre cercle du moment présent. Il est donc lui aussi présent avec vous maintenant. Ce cercle subit une distorsion par une énergie que l’on appelle notre réalité, réalité constituée de notre présent, de notre passé et des potentialités de notre futur. Kryeon ajout qu’en manifestant (ou non) ces potentialités, la distorsion de la boîte de notre réalité varie. 

par Lee Carroll Channel de Kryeon 

plantes-feuilles-00020 dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE

QUI ETES-VOUS ?

 

Gif lumieres

 

Avant de continuer à vous parler de mon travail auprès de vous, je dois m’arrêter pour tenter de vous expliquer pourquoi certains d’entre vous refusent d’admettre ce qu’ils lisent présentement. Lors d’une autre communication, je vous ai parlé d’une analogie où vous, en tant qu’humains, tentiez d’expliquer le fonctionnement d’une pièce complexe d’équipement à un animal terrestre. Cela est très semblable à ce que je fais en ce moment, c’est-à-dire tenter de vous expliquer ce qui se passe de ce côté du voile, alors que vous vous trouvez de l’autre côté. C’est ainsi cependant que cela doit être et c’est bien comme cela. En fait, une grande partie du travail a été utilisée à cette fin ! Votre intuition et votre discernement sont les seuls éléments qui vous permettront de choisir d’arrêter votre lecture ou non, car tout ce que vous possédez d’autre, biologiquement, a été altéré ! Comme je vous l’ai mentionné plus tôt, vous avez des implants qui ne vous permettront jamais de comprendre ce qui se passe de ce côté du voile par simple raisonnement. La seule façon, pour vous, de commencer à comprendre, consiste à harmoniser votre nature biologique avec votre nature spirituelle. Voyez-vous, votre nature spirituelle est pure et vierge ; elle est demeurée intacte sans aucune restriction. En apportant une dimension spirituelle à votre structure biologique (votre pensée biologique et votre corps physique), celle-ci sera plus limitée dans sa capacité de compréhension. Plusieurs d’entre vous appellent cet équilibre l’éveil de la Lumière intérieure.  

Je vais vous donner un exemple de vos restrictions, mais ce n’est pas pour que vous vous sentiez inférieurs (car vous ne l’êtes pas !). C’est plutôt pour que cela vous serve d’exercice d’application de raisonnement et de logique par rapport à ce que je vous révèle. En chaque être humain se trouvent de nombreux implants qui le limitent et restreignent sa pensée consciente. Par exemple, vous êtes tous conditionnés pour croire que toute chose doit avoir un début et une fin. Ainsi, si je vous dis que quelque chose a toujours été, vous aurez de la difficulté à me croire. Si je vous dis que non seulement quelque chose a toujours été mais qu’il sera toujours… vous direz peut-être que vous comprenez, mais vous ne le pouvez pas. Ces restrictions sont implantées en vous ; votre conception des choses veut que tout ait un début. Je ne peux pas, d’un seul coup, vous donner la possibilité d’abolir cette restriction, mais je peux vous amener à interroger votre perception des choses en vous demandant de réfléchir à ceci ; Imaginez-vous que vous êtes en ce moment à l’intérieur d’une grosse bulle. Pouvez-vous me montrer où la bulle commence et où elle finit ? Ou encore d’où elle a été formée ? Comment l’intérieur d’une sphère peut-il avoir un début ? C’est tridimensionnel ! Si vous prenez maintenant un crayon et tracez une ligne tout autour de l’intérieur de la bulle, vous comprendrez le but de ma leçon. Vous créez pour vous-mêmes un commencement et une fin (l’endroit où vous avez commencé votre ligne et celui où elle se termine) dans un environnement qui n’en a pas. Vous superposez actuellement vos limitations à quelque chose qui n’en a pas. C’est ce qui vous est arrivé. Vous avez été altérés pour penser et raisonner en deux dimensions dans un espace tridimensionnel. Vous êtes également conditionnés pour constamment rechercher la création ou le début d’une chose. Ce sont vos implants qui sont à l’œuvre.  

Ceci est relié à l’autre restriction de base qu’on vous a imposée : vous percevrez le temps d’une façon linéaire et constante, avec seulement deux dimensions, en avant et en arrière. Parce que le temps ne s’arrête jamais, vous ne pouvez jamais être dans le présent. C’est seulement au cours de ces dernières générations que vous avez réalisé que le temps était relatif (et qu’il n’est pas constant), mais vous n’avez toujours pas conscience de sa troisième dimension. Si je vous disais que le temps tel que vous le connaissez n’existe pas du tout, vous éclateriez probablement de rire. Et bien, riez. Le concept de temps tel que vous le comprenez a té créé à votre intention pour vous permettre d’apprendre et pour vous procurer une plate-forme linéaire et constante pendant que vous apprenez. Le temps constant fiable est un concept terrestre. Du côté où je me trouve, il y a une dimension temporelle bien différente, et tout se passe dans le présent. La troisième dimension du temps est verticale. Comme dans la bulle, il n’y a ni passé ni futur, seulement le présent. Tout converge vers un point central… exactement là où vous vous trouvez dans la bulle.  

Dans toutes vos expériences scientifiques, vous avez été limités à deux dimensions. Vous n’avez pas encore découvert l’équilibre dont je vous parlais et ne l’avez pas relié à la science. Les sciences spirituelles de l’univers sont logiques, prévisibles, et basées sur des nombres et des formules qui fonctionnent toujours. C’est une alliance du matériel et du spirituel, et une exécution appropriée apporte des changements consistants et perceptibles. Voilà mon service, et je connais ces choses. Ce qui vous manque, c’est l’équilibre avec la partie spirituelle qui permettra à votre science de bondir en avant d’une façon spectaculaire lorsque vous l’aurez atteinte 

Durant le développement de l’humanité au cours des prochaines années, vous aurez l’occasion de voir les résultats de la fusion entre physique, le mental et le spirituel afin de faire avancer la véritable science. Vous n’avez pas présentement de véritable science. Votre science n’est que bidimensionnelle ; c’est une science humaine et non universelle.  

La partie manquante relative au spirituel a été rejetée par vos savants comme non scientifique, au fil des siècles. C’est paradoxal, puisque c’est dans le spirituel que se trouve le vrai pouvoir de la véritable compréhension ! Vous ne réussirez jamais de voyages spatiaux prolongés dans l’espace sans lui. Vous n’arriverez jamais non plus à modifier ou à comprendre la gravité et, plus important encore, vous ne parviendrez jamais à transmuter la matière sans lui. Imaginez… Comment aimeriez-vous neutraliser tous vos déchets atomiques d’une manière si absolue qu’un enfant pourrait s’y amuser comme avec du sable ? Ce n’est pas difficile à réaliser, mais cela exige des connaissances que vous n’avez pas encore utilisées. Toutefois, vous avez maintenant le pouvoir et l’autorisation de les développer. Vous l’avez bien mérité ! 

 

De mon point de vue, le pouvoir que vous n’avez pas encore employé relève de mon domaine. Vous possédez d’immenses ressources de pouvoir brut qui se trouvent dans la compréhension et l’utilisation maîtrisée des champs magnétiques de votre planète. Toute l’énergie que vous n’avez jamais utilisée est là, sans parler du secret du vol passif qui recourt aux forces magnétiques, mais vous ne parviendrez pas à saisir cela sans l’équilibre d’une science tridimensionnelle. 

  Présentement, les hommes sont comme d’infimes molécules collées à un aimant géant, un aimant qui peut, au besoin, faire bouger les choses avec une énorme puissance. Les hommes, toutefois, n’arrivent pas à faire mieux que de creuser de minuscules trous sous la surface de la Terre et d’en tirer de tous petits morceaux de minerai ou de brûler du fer pour obtenir chaleur et puissance. Vous êtes comme des fourmis sur une génératrice, souhaitant obtenir de l’électricité. Vous n’avez pas entrevu la forêt, concentrant tous vos efforts à consumer une feuille pour obtenir du combustible  !  

Avez-vous remarqué le thème du pouvoir du nombre trois qui se répète constamment ? Il n’y a rien de magique là-dedans, ce n’est que logique universelle. La vibration de ce nombre libère de la puissance et de l’énergie. L’équilibre du nombre trois vous est nécessaire pour agir de façon éclairée (sur les plans physique, mental et spirituel). La connaissance du trois vous est nécessaire pour utiliser la véritable puissance mise à votre disposition et libérer ainsi les secrets scientifiques que vous ignorez encore. Lorsqu’on s’en sert, le trois se transforme en un. C’est difficile à expliquer. Imaginez que vous employez trois parties inactives pour en créer une active, et vous comprendrez mieux. Plusieurs religions occidentales sont frondées sur le principe d’un Dieu en trois personnes. Cette information dévie un peu de son véritable sans mais demeure appropriée quant au concept de la puissance du trois combine en un.  

Je vous ai également parlé des trois parties de mon nom. Divisées, elles n’ont aucune signification ; réunies, elles forment ma signature. Le chiffre trois est très important, et on le retrouve partout dans l’univers. 

Autre point à souligner, de moindre importance cependant : si vous prenez les lettres de la partie sonore de mon nom Kryon… tel qu’il est écrit en anglais – et si vous leur attribuez une valeur telle que A = 1, B = 2, Z = 26, etc…, en additionnant ces nombres, vous obtiendrez 83. Additionnés, ces chiffres donnent 11. Ce nombre est significatif et décrit encore mieux qui je suis pour ceux qui possèdent un sens intuitif de la numérologie. Voilà pourquoi j’ai choisi d’écrire mon nom de cette façon dans votre langage. Ce n’est pas l’auteur qui a décidé de l’orthographe de mon nom. Le nombre 11 vous révèlera mon caractère. Lorsque vous multipliez ce nombre par la puissance du nombre 3, vous obtenez 33. Cela vous donne un aperçu de la puissance de ma FONCTION. [En français, avec le mot Kryeon, on obtient le chiffre 88, un autre maître nombre à la symbolique importante offrant également une vibration complémentaire en 33 de Kryon. En le multipliant par trois, on obtient 264 = 12 = 3. (NDE)]. Je vous confie une importante formule de puissance : 9944. Votre discernement et votre intuition vous amèneront éventuellement à comprendre sa signification, mais sachez que cette formule est importante dans la transmutation de l’énergie.  

Je n’ai pas pour mission de vous donner une formation sur ce sujet. Je vous rapporte des faits qui relèvent de ma fonction magnétique. D’autres sont ici afin de vous aider à atteindre l’équilibre et pour vous fournir toutes les informations nécessaires. Nous sommes tous ici dans l’amour.  

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

QUI ETES-VOUS ? mini-gifs.25905522.754092770.0

 

QUI SUIS-JE ?

 

QUI SUIS-JE ? kryeon

Salutations ! Je suis Kryeon, du Service magnétique.

  Chacun de vous est aimé profondément ! Si vous avez été amenés à ce point, où vous prenez connaissance de cette communication, c’est que vous êtes à la bonne place au bon moment. De grâce, poursuivez. Je m’adresse directement à vous. 

Je vous parle aussi clairement que possible à travers mon partenaire ; étant donné que je ne peux utiliser le langage que vous connaissez, les mots que vous lisez ont été traduits par son esprit. Mes communications sont en fait indépendantes de tout langage. Je m’adresse à vous sous forme de pensées réunies et d’idées regroupées traduites en mots que vous puissiez comprendre. 

Mon choix s’est arrêté sur ce partenaire pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il avait déjà accepté d’accomplir cette tâche avant même de venir sur Terre. Il est lié par contrat, mais comme tous les humains, il peut refuser de le faire s’il le veut. Par contre, il sait intuitivement que, s’il ne s’acquitte pas de cette tâche, je l’empêcherai probablement de dormir pendant quelques 50 ans. La seconde raison de mon choix est qu’il n’a aucune formation en métaphysique ; il n’a jamais étudié cette discipline, ni lu aucun livre à ce sujet. Cela constitue une zone vierge pour la réception de mes pensées sur terre. Il est dans sa neuvième année de croissance et d’éveil ; il est par conséquent opportun, pour lui, de saisir cette occasion de poursuivre sa progression. Comme il répugne d’écrire sur lui-même, je reprends donc mon explication. 

Je ne m’appelle pas réellement Kryeon et je ne suis pas un humain. J’aimerais vous faire comprendre qui je suis en tant qu’entité, mais des implants* de base dans la race humaine vous imposent des restrictions psychologiques qui ne vous permettront tout simplement pas de comprendre. Je vous expliquerai cela plus tard. Mon nom est une pensée collective ou l’énergie de groupe qui m’entoure et qui est reconnue par toutes les  autres entités. Cette même énergie accompagne toutes mes transmissions et m’identifie chaque fois. Je suis toujours en communication avec tout ; s’il vous plaît, acceptez cela tout simplement. 

L’orthographe de mon nom, donnée à ceux qui en avaient besoin, provient d’une pensée collective et est aussi près de ma TONALITE que votre langage le permet. [En anglais, l’épellation K-r-y-o-n a été choisie comme étant la plus proche de la tonalité recherchée par l’entité Kryon. En accord avec l’auteur, nous avons choisi la graphie K-r-y-e-o-n pour représenter cette tonalité en français. Une explication plus élaborée de celle-ci sera présentée au chapitre 3 (NDE. de La Graduation des Temps)] Mais il y a beaucoup plus dans mon nom, que le son, et j’aimerais tellement que vous puissiez le ressentir, amis vous en êtes incapables pour le moment. 

Le terme l’énergie de groupe que j’utilise pour m’identifier (qui est par ailleurs différente de l’énergie de groupe qui accompagne mes communications) se divise en trois parties : 

1.     TONALITE : ce que vous percevez comme un son, mais qui est perçu ici d’une manière non auditive. 2.     La FREQUENCE DE LUMIERE : ce que vous percevez comme de la lumière et de la couleur. 

3.     La FORME : ce que vous percevez comme des formes et des configurations. Cela se présente en un tout unifié, et sa perception n’est pas significative pour vous, présentement. La plus grande partie des énergies de groupe se situent au-delà de la perception des sens humains. 

C’est très difficile à expliquer. C’est un peu comme si on tentait d’expliquer les couleurs à un aveugle. Vous n’avez pas les récepteurs qui vous permettraient de comprendre de quelle façon on me voit, et cela est bien ainsi. 

Il est très intéressant pour moi de constater que les humains qui sont en relation avec ce côté du voile depuis des années n’ont pas encore raiment réussi à ressembler cette énergie de groupe. La structure de vos implants restrictifs est responsable de votre raisonnement en deux dimensions, mais les gens équilibrés auraient dû arriver à comprendre cette énergie, à ce jour. Le moment est venu de vous y mettre ! Vous avez à votre disposition plusieurs écrits éclairés sur la signification de la couleur, la lumière, le son et la forme, et vous savez reconnaître leur signification, mais vous devez placer ces informations dans un contexte tridimensionnel pour qu’elles prennent toute leur valeur. Pour beaucoup, ces données considérées individuellement ne sont qu’une information stérile et ne leur apportent rien de plus. Si cependant vous les regroupez et commencez à travailler avec elles, elles se transformeront en énergie positive. 

Croyez-moi ! C’est ainsi que les choses fonctionnent. 

 

 

mini

*Ce mot représente un concept important dans les enseignements présentés dans ce premier livre de Kryeon qui lui donne un sens bien particulier. Dans le milieu Nouvel Age, ce terme a souvent été identifié à autre chose et reçu avec une certaine hésitation. Il est bien que le discernement soit toujours de rigueur. Dans le présent contexte, Kryeon introduit ce terme en l’identifiant « au Karma lié à notre propre évolution et aux limites du contexte planétaire actuel ». Comme nous le verrons plus loin, ce mot-concept représente un outil, une énergie de vie issue de – ou actualisant un plus grand accès à – notre Soi supérieur, indiquant une graduation et de nouvelles possibilités pour chacun de nous. (NDE) 

—->  venez également nous suivre sur le forum :http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

Mon partenaire Lee Carroll   lee-carroll

1...2122232425

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...