S’Unir au RAYON VIOLET : les pièces du puzzle avec Sanctus Hermanus

 

Comme déjà dit dans un autre article, votre vie est comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Vous êtes tous présents avec vos puzzles. Avez-vous rassemblé toutes vos pièces ?

En soi, cette métaphore du puzzle permet de véritables compréhensions, dont celle des multiples réalités. La Terre du rayon violet est celle des réalités multiples. Le rayon violet vous entraîne vers les mille et une cités de lumière de l’univers. Il vous invite à unifier la Terre et le Ciel en vous. Or, quelle est la relation entre le rayon violet, les cités des différentes réalités et votre puzzle ? 

 Rayon violet chez Francesca

En fait, les pièces de votre puzzle existent dans plusieurs réalités. Cela signifie que les pièces du puzzle ne sont pas toutes rassemblées dans la réalité bien circonscrite et bien limitée du quotidien. Non seulement elles ne sont pas encore juxtaposées pour que vous ayez la vision globale de votre Etre et de votre univers, mais elles ne sont pas toutes présentes. C’est ce que nous voulons dire par la notion qu’il vous manque encore des pièces. C’est pourquoi plusieurs perçoivent une distorsion dans leur vie et leur réalité. Il n’y a pas de tort ou de tare en cela. Toutefois, s’ils définissent leur univers en fonction de ce qu’ils ont structuré avec leurs pièces, ignorant le fait que de nombreuses pièces sont manquantes, bien sûr, leur vision est réduite de même que leur capacité à saisir le sens réel de leur existence. 

Les pièces du grand puzzle sont réparties dans plusieurs réalités. Il vous faut donc savoir que lorsque vous vous limitez à  la troisième dimension, votre perception de la réalité devient alors illusoire. Lorsque vous reconnaissez alors qu’elle n’est qu’une facette parmi d’autres et que la réalité qui importe est celle dans laquelle vous vivez à un moment ou l’autre, conscient néanmoins qu’à chaque instant tous les espaces et toutes les réalités sont unifiés en vous. Ainsi, votre passé et votre avenir, quels qu’ils soient, sont tous réunis dans l’instant présent. Vivre prend alors une toute autre perspective.

Devant l’existence de multiples réalités, il devient naturel de s’ouvrir à la notion de multiple présence. Tout cela est fort simple. Vous avez imaginé la cité intraterrestre du Gobi quand nous nous sommes entretenus en début de journée. Cette cité existe, nous vous l’avons confirmé. Il y a une entrée sur le plan tridimensionnel et celle-ci se ramifie dans plusieurs dimensions. Vous pouvez délaisser temporairement la réalité physique du moment auquel vous êtes et voyager dans la réalité de cette cité. Or, puisqu’elle existe en de multiples dimensions, cette cité existe aussi à plusieurs niveaux de réalité. Imaginons que vous visitez une dimension. Dans une des réalités de cette dimension, vous êtes présent dans un magnifique jardin de la grande cité de cristal. Les roses y sont gigantesques. Pour un instant, vous êtes dans cette réalité. La multiple présence consisterait, par exemple à marcher ici dans le désert, tout ne respirant le parfum de ces roses. Compliqué, pensez-vous ? Pour le mental uniquement.

la rose

Reprenons l’exemple sous un angle différent. Imaginons qu’il y ait un ami que vous aimez beaucoup. Vous vous êtes souvent approché de lui et avez capté son parfum, son essence substantielle. Puis aujourd’hui vous marchez seul dans cette magnifique steppe. Soudain, la pensée de cet ami vient vers vous. Vous est-il possible d’imaginer que l’odeur de son parfum puisse circuler en vous ? Mais bien sûr. Son parfum, il existe ne vous parce que vous avez visité sa réalité, du moins l’une de ses réalités. Vous n’avez pas eu à faire l’effort, ni eu besoin d’un quelconque instrument pour enregistrer en vous la formule bio-cellulaire et génétique de son parfum. Vous n’avez eu qu’à vous réjouir de l’accueillir pour voir son code s’inscrire en vous. Pouvez-vous imaginer la multitude de codifications différentes qu’un humain peut enregistrer ? Eh bien, décuplez cette imagination !

Donc, vous marchez dans la steppe et vous avez la faculté de sentir son parfum, tout comme si votre ami était là, tout près. La personne n’est pas près de vous, mais son parfum est codifié, ainsi que plusieurs de ses émanations. Alors, vous avez la possibilité d’être présent à cet ami cher ou à son parfum, selon votre choix. Mais conservez tout de même une partie de votre présence ici dans la steppe, sinon vous allez trébucher !

Il faut renoncez au désir d’enregistrer intellectuellement les informations perçues ou de les capturer en nous. Le code que nous avons inscrit doit l’être dans nos cellules. Ce que nous devons graver en nous, c’est la codification génétique de son parfum, ou encore ses coordonnées sur le plan cosmique ; c’est à dire l’endroit précis où ce parfum unique est généré par votre ami. C’est ainsi que pendent notre sommeil, notre esprit visite des Etres, et divers lieux que nous enregistrons en tant qu’adresses associées. Lorsque nous nous projetons, il peut nous arriver d’avoir une vision ou la sensation d’une présence. Il est alors possible que vous ayez capté une adresse dans votre projection, mais que pour différentes raison vos ne voyiez pas d’image – que vous ne sentiez pas son parfum. Vous avez seulement capté l’adresse, amis l’image, le parfum, la perception ou la sensation s’y rattachant vont se manifester à un autre moment.  C’est important car vous êtes et vous faites davantage que ce que vous êtes porté à croire dans votre réalité actuelle.

En soi, vous existez ailleurs qu’ici en ce moment, et vous en serez de plus en plus conscient. A chaque personne correspondent donc des pièces uniques du puzzle. Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que malgré tout ce qui les différencie, ces pièces ont tout de même de nombreuses similarités. En d’autres termes, les messages que vous recevez et les expériences que vous accumulez, bref tout ce que vous percevez et faites pour vous ressourcer,  est différent et sans équivalent exact chez les autres personnes. Vous ne les découvrez pas au même moment et si vous avez des pièces semblables à celles des autres, elles ne s’agencent pas nécessairement entre elles. En d’autres termes, vous pouvez stimuler les gens en leur faisant part de vos expériences, mais chacun vit les siennes à sa manière. Cela nous ramène aux visions différentes que chacun peut avoir de la cité de cristal.

La peur d’être submergé crée souvent chez les humains une barrière, une limitation. Ils adoptent alors une attitude réservée et distante face aux énergies qu’ils rencontrent. Soyez assuré que lorsque votre fréquence est élevée, conférant ainsi une cohésion à votre propre énergie, vous pouvez vous nourrir sans crainte des particules de lumière. Il n’y a pas de crainte non plus à avoir devant les humains que vous rencontrez, peu importe leurs expressions. Ils peuvent même être la source d’une lumière qui sera pour vous une nourriture, car c’est le propre des chakras de produire une lumière nourrissante.

Souvent les humains craignent de se sentir envahis par les autres, ou que leur énergie soit vampirisée. Bien sûr, il appartient à chaque individu de maintenir l’intégrité de sa structure de telle sorte qu’il ne soit pas envahi, et qu’à l’inverse il puisse accueillir la beauté et la lumière des autres. Vous savez bien que même si par moments des ombres peuvent voiler votre lumière intérieure, vous demeurez tout de même des êtres fondamentalement lumineux et merveilleux. Certes, vous vous jugez parfois durement, et il vous arrive de vous culpabiliser. Cessez tout cela. Vous êtes à la fois le soleil et le ciel illuminé. Et si parfois un nuage passe, cela ne fait pas de vous un être inférieur, mauvais ou ombrageux. Il en est de même pour autrui. N’ayez pas peur de ceux qui traversent des nuages sombres, vous avez les vôtres, ils ont les leurs.

ST GERMAIN

 NOTE : L’œuvre du Rayon Violet

Maître Saint-Germain collabore à guider l’humanité dans son actuel mouvement d’éveil sous de multiples formes. Une de ces formes est l’œuvre du Rayon Violet. Celle-ci est une voie d’évolution spirituelle créée et inspirée par les Energies de Maître Saint Germain pour offrir leur guidance, leurs éclairages, leurs enseignements aux humains vers leur maîtrise et leur implication dans la création d’un Nouveau Monde. L’Oeuvre se veut une voie d’inspiration à la recherche et à la découverte des connaissances et des pouvoirs universels en soi et en chacune des formes de vie. L’œuvre exprime une voie spirituelle vers la réalisation du maître, nullement religieuse ni sectaire ou dogmatique.

« Maître et Disciple de soi-même » : une voie spirituelle par l’apprentissage. Les enseignements favorisent et stimulent la présence aux sensations intérieures qui révèlent le maître intérieur, l’expression de l’Ame. Plutôt que de formuler et de transmettre un ensemble de connaissances les enseignements stimulent chacun à utiliser ses propres expériences de vie et sa propre énergie créatrice pour laisser émerger les connaissances et se déployer. En chacun de nous, il y a un maître, le « JE SUIS VERITABLE », qui inspire le disciple. Ainsi, l’œuvre du Rayon Violet peut être traduite comme une voie vers l’autonomie par l’expression du maître intérieur et la manifestation avec conviction de sa nature universelle et de son mandat d’incarnation. En s’unissant à lui-même, l’Etre retrouve la paix, la sensation d’union à la vie sous toutes ses formes, une réelle collaboration à la paix de l’humanité, et la capacité de se projeter dans l’Univers.

Dans l’œuvre du Rayon Violet, tous sont guidés, amenés à dé laisser leurs programmes, à transcender leurs peurs et à se laisser porter par leurs élans de création, d’amour et de réunification. Ils sont amenés à redécouvrir comment l’énergie en eux permet l’harmonie, l’équilibre et la liberté sur la Terre comme dans les autres dimensions. Pour plus d’informations sur les cours et les voyages initiatiques, voir : www.rayonviolet.com

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr/2016/08/19/en-presence-de-sanctus-hermanus/

Ce que vous pouvez faire maintenant – L’activation de la huitième couche d’ADN

Nous allons vous dire ce qui se passe maintenant : des oiseaux tels que vous n’en avez encore jamais vus auparavant – c’est encore une autre métaphore – sont prêts à venir chanter un nouvel air sur cette planète, et ils le feront si vous activez certaines couches de votre ADN qui sont en train de devenir interdimensionnelles. Ce nouvel air (qui est aussi une Nouvelle Ère) est la conscience de ceux que vous appelez les Nouveaux Enfants de la Planète. Certains les ont appelés Indigo ; d’autres les ont appelés Cristal. La désignation Cristal est celle qui va mettre l’accent sur le Réseau de Cristal qui est en train d’être réécrit. Cette réécriture est littéralement la page actuelle de l’histoire de la Terre. 

ADN1

Nous savons qu’il est difficile pour vous de comprendre ces choses. Vous pensez : « Mais comment pourrions-nous réécrire l’histoire ? » Pourtant, c’est possible : il ne s’agit pas de changer les faits ; il s’agit plutôt de changer la conscience de l’humanité par rapport à son histoire en 3D. Réfléchissez : certains événements se sont produits à cause de courants de haine et de conflits d’intérêts. Une réécriture ne changera pas la chronologie de ces faits, mais elle modifiera la trame entière de vos polarités existantes et de vos sentiments actuels concernant le passé et ce qu’il y a lieu de faire ensuite. 

Nous allons vous donner une expression juive en hébreu : « Rokeb ba-a-rabot. » C’est le nom de la huitième couche interdimensionnelle d’ADN, et cela signifie « les Cavaliers de la Lumière. » En fait, le numérotage que nous donnons à ces couches d’ADN n’est pas réellement une liste mais plutôt un cercle. Cela pourrait être aussi facilement le numéro un que le numéro huit, mais dans nos conditions ici, dans cette explication, nous en faisons le numéro 8 d’une série de 12. Ce qui compte selon nous dans les nombres, c’est leur énergie. 

Vous êtes maintenant dans « la mise en pratique » du 8. C’est une mise en pratique de la responsabilité. L’hiver est sur vous. Regardez autour de vous. Voyez-vous quoi que ce soit de réellement encourageant ? La réponse est non. Tout ce qui tourne autour de la création de la paix ou de la stabilité soit est reporté soit n’arrive tout simplement pas. Mais ne désespérez pas, vous avez été préparés pour tenir la Lumière. C’est pourquoi vous avez traversé toutes les épreuves que vous avez traversées, de sorte qu’à chaque vie vécue, vous ayez un peu plus de sagesse et que lorsque ce potentiel se manifestera, vous sachiez quoi en faire. Votre vie actuelle est l’aboutissement de nombreuses autres vies sur la Terre, et toutes ces vies s’ajoutent énergétiquement jusqu’à se focaliser en cet hiver spirituel. 

Nous allons vous donner un autre nom pour cette huitième couche et il sera en lémurien : « Akee Yawee fractua. » Cette expression lémurienne signifie « Les Annales du Maître ». À l’époque lémurienne, elle désignait aussi « Les Annales DES Maîtres ». 

Qu’est-ce que cette Couche 8 ? C’est l’empreinte akashique individuelle de votre Entité divine. Certains d’entre vous sont conscients qu’il y a sur la planète un Hall divin des Annales, un endroit qui conserve la trace des allées et venues de toutes les entités appelées êtres humains sur la planète Terre. C’est un endroit où en principe les humains ne pénètrent pas, sauf lorsqu’ils vont et viennent entre les mondes. Il donne une sorte de comptabilité spirituelle de l’influence humaine sur cette planète. On l’appelle « les Annales Akashiques ». 

À présent, supposons que vous ayez la possibilité de visiter cet endroit ; vous découvririez que la mémoire de qui vous avez été sur la planète… en totalité, est stockée dans une forme de cristal. Dans la pièce où vous êtes réunis, il y a plus de 200 personnes, mais pas un seul nouvel être, ce qui veut dire qu’il n’y a personne ici qui expérimente la planète Terre pour la première fois ! Nous aimerions vous dire ceci, Lémuriens : ce n’est pas par hasard que vous êtes venus vous rassembler ici afin d’entendre parler de cet hiver que vous avez projeté ; vous êtes tous de vieilles âmes ! La Couche 8 est maintenant prête à être activée. La couche 8 est votre cristal akashique personnel. Il contient tout ce qui se rapporte à chacune des vies humaines que vous avez accomplies sur la planète et tout ce que vous y avez expérimenté. 

ADN

Jusqu’à présent, tant que vous vous promeniez en 3D, cette couche n’était pas réellement importante sinon pour les énergies particulières qu’elle vous fournissait pour la régulation de votre karma. C’était flottant en quelque sorte ; c’était bon pour la lecture des vies passées et la programmation des vies futures, et c’était à peu près tout. 

Elle vous a aussi donné quelques phobies, si vous l’avez remarqué ! Certains d’entre vous sont nés avec des peurs anormales liées à des choses qui n’ont aucune connexion avec ce que vous expérimentez dans cette vie-ci. Maintenant, le potentiel est que cela commence à avoir un sens, et vous pouvez avoir la compréhension de toutes ces choses. 

De quoi avez-vous peur, au fait ? N’auriez-vous pas un peu peur de la Lumière ? Peut-être y en a-t-il ici qui ne veulent pas franchir ce pas d’activation. Il se pourrait qu’ils se disent en ce moment même : « J’aimerais que cette communication en finisse ; je ne suis pas prêt à en entendre davantage. » Certains ont encore la « semence de la crainte de l’Illumination » bien ancrée en eux ! 

Que se passe-t-il quand la Couche 8 commence à vibrer et que vous vous réveillez à 3 heures du matin ? Vous ne pouvez pas entrer dans un changement interdimensionnel sans que vos annales akashiques personnelles ne s’éveillent ! Absolument tout ce qui fut vous au cours de vos vies passées commence à vibrer. Quel que soit le moment de ce passé où vous avez fait un vœu à Dieu, vous allez vous le rappeler. Malgré l’heure tardive, ces annales akashiques n’hésiteront pas à vous réveiller et à venir vous titiller. Certaines vous diront, par exemple : « Tu avais fait le vœu de consacrer ta vie à Dieu. Or, te voilà marié ! Pourquoi as-tu renoncé à ton vœu ? » D’autres segments de votre passé vous diront au contraire : « Tu te souviens de cette réunion spirituelle où tu t’étais rendu ? Tu n’avais pas été très inspiré ce jour-là ! ça s’était même fini sur un bûcher, n’est-ce pas ? Est-ce que tu veux à nouveau payer le prix fort ? » Les mémoires sont infinies à tous les niveaux. 

Ce qui caractérise une vieille âme est d’avoir accompli beaucoup, beaucoup de vies. Les plus vieilles âmes sont à la fois profondes et sages, spécialement lorsqu’elles ont fait tout le chemin de retour vers la Lémurie. Les Lémuriens sont la race fondamentale de la planète. Ils étaient là quand les Pléiadiens apparurent et donnèrent à la semence de l’humanité une génétique incluant le potentiel du passage à une dimension supérieure. N’avez-vous jamais eu des rêves où vous étiez vraiment grands ? C’est une pure spécificité lémurienne. Nous vous en dirons plus sur le sujet une autre fois. 

Alors, comment se passe cet éveil de la Couche 8 ? Vos annales akashiques sont devant vous, et cela représente des vies que certains comptent en centaines, si ce n’est davantage. Ce sont les vies que vous avez eues sur cette planète, et leur énergie est toujours présente. Quand cette énergie se manifeste en plénitude, cela peut prendre un aspect irritant, parce que toutes ces vies cherchent à savoir ce qui se passe dans votre maintenant et à l’orienter, d’une manière ou d’une autre ! 

Il est temps de vous débarrasser de l’idée d’une vie passée, ou au moins de ce que vous pensiez être l’expérience d’une vie passée. Quand vous devenez interdimensionnels, il n’y a plus de temps linéaire, et le temps et l’espace sont sans importance. Dans cette énergie de la nouvelle Terre, chacun de tous les « moi » de vos vies passées sont ensemble dans le maintenant, représentant une seule énergie dans cette vie-ci. C’est la vie du maintenant. Ainsi donc vous ne pouvez même pas prononcer les mots : « vie passée. » Votre vie actuelle est une vie qui a les attributs de tout ce qui fut jamais, et les potentiels de tout ce qui pourra être. Bienvenue à ce que les Maîtres ont ressenti ! Car ce que l’humanité s’apprête maintenant à expérimenter est la même chose qu’ils connurent tous en tant que précurseurs de l’activation de l’ADN. 

À présent, qu’allez-vous faire avec toutes ces énergies du passé éveillées qui se tiennent là, donnant de petits coups de pieds en prévision d’un déplacement de la dimensionnalité ? Il va vous falloir unir et rassembler toutes ces énergies et leur parler à haute voix. Trouvez un endroit et un moment où il n’y a personne autour de vous, car nous vous garantissons qu’ils ne comprendraient pas ce que nous allons vous demander de faire ! Parlez-leur à haute voix et dites : « Ce que nous avons attendu est maintenant en train de se réaliser ! Cette vie représente l’aboutissement de toutes les vies que nous avons vécues ensemble. Ce que nous avions pour objectif d’être est vraiment en train de se réaliser. Comme dans les écoles du passé, nous nous réveillons tous dans un seul être. Vous êtes mon soutien ; vous êtes mon équipe. À présent, mettez-vous en ligne, restez derrière moi et poussez ! J’ai besoin que vous soyez toutes unifiées en une seule vie dans cette nouvelle énergie. » 

Prenez de ces différentes vies la sagesse, la connaissance et l’expérience qu’elles vous ont apporté. Rappelez-vous aussi qu’elles sont toutes vous ! Voyez cela comme la sagesse des âges… un profond livre d’histoire que vous avez en fait vécu par séquences. 

Puis informez tous vos « moi » que sur cette planète, il y a un nouveau vœu qui remplace tous les autres. Et prononcez ce nouveau vœu ; créez-en un pour vous-même qui parle de votre magnificence et de votre divinité et de la raison pour laquelle vous êtes ici. Dites par exemple : « Je fais le vœu de prendre les énergies de tout le passé qui a été réécrit sur cette planète et de les amener jusqu’à ma volonté. Je promets de me marier avec moi-même de façon si complète que je sois aussi à l’aise avec mon être que je suis à l’aise avec Dieu. 

Maintenant, j’ai des milliers d’expériences de ma propre vie derrière moi qui me soutiennent. 
J’ai la sagesse des âges pour m’appliquer à envoyer de la lumière dans les endroits sombres. 
Ainsi donc, je jure de revendiquer ma place dans cette nouvelle énergie et d’utiliser tous les attributs de chacune de mes vies que j’ai soigneusement stockés dans la Couche 8 ! » 

Allez, faites-le ! Envoyez votre Lumière, envoyez-la aux Soudanais. Il est temps d’arrêter le comportement vieille énergie dans cet endroit. Ils ont besoin de votre Lumière ! Quand l’obscurité de cette situation se révèlera vraiment, l’humanité agira ! 

Envoyez votre Lumière vers la Palestine, et donnez à ses habitants l’espoir d’un État paisible, dirigé intelligemment par ceux qui ont un objectif réel pour eux, et non pas seulement un esprit de vengeance. Voyez-les souhaitant créer la paix avec un voisin qui a été leur ennemi pendant un demi-siècle. Voyez des miracles dans leur avenir, avec des sourires sur les visages de leurs enfants… Dans cette décennie ! 

Israéliens, n’abandonnez pas l’espoir, car une lumière vous est envoyée. Dans cette région qui est petite, et cependant si profonde, appelée Israël, regardez les jeunes pour voir ce qui va venir. Il y a là des graines de paix en dépit de l’hiver spirituel que vous vivez. 

Don de lumièreTravailleurs de la Lumière, envoyez votre Lumière au continent africain. Voyez que ceux qui peuvent faire quelque chose dans le sud créent des possibilités pour l’ensemble qui n’ont jamais été considérées comme ce qu’elles sont : une réalité pour demain, un système de santé qui pourrait guérir un continent entier ! Un rêve ? Nous vous disons ceci : nous ne vous demanderions pas d’envoyer votre Lumière à tous ces gens à moins que ce potentiel n’ait littéralement été écrit comme étant un potentiel fort vers votre avenir ! 

Finalement, nous vous disons ceci : en ce moment dans le Ciel on chante une chanson – une chanson éternelle et historique – et elle parle d’un bel endroit du passé, appelé Terre. Elle parle des êtres livrés à eux-mêmes sur la seule planète du libre choix, et qui choisirent librement une dimension plus élevée. Ils apportèrent avec eux la Nouvelle Jérusalem… la paix à une planète divisée. C’est une histoire qui va descendre dans l’histoire de l’Univers et qui sera inscrite à jamais sur les murs des lieux les plus saints de cette galaxie. Des entités accourront de partout dans l’Univers pour vous rencontrer et elles verront par vos couleurs qui vous êtes et ce à quoi vous avez participé. C’est cela, le potentiel de ce que vous êtes en train de créer en ce moment même. 

Canalisation de KRYEON par Lee Carroll

Le bleu sombre de nos Indigos

 

90806784_oChez les êtres humains, on parle de champ aurique. Grâce à des recherches approfondies, Nancy Tappe a élaboré un système pour ébaucher un portrait psychologique étonnamment précis et révélateur à l’aide de cette méthode des couleurs de l’aura. Il s’agit d’une prémisse novatrice permettant le classement des comportements humains. Et l’un des types nouveaux de comportement qu’elle a relevés est associé à une teinte bleu sombre qui est le propre d’environ 80 % des enfants nés après 1980. Elle a nommé cette nouvelle teinte « indigo ». Voilà pourquoi notre livre porte ce titre et nos recherches se penchent sur ces enfants spéciaux. Les indigos ne souffrent pas systématiquement de TDA ou TDAH, et tous les enfants affublés de ce diagnostic ne sont pas des indigos. Les caractéristiques du comportement des indigos semblent cependant correspondre aux symptômes de ces affections.

Dans notre ouvrage, Lee Carroll et moi-même avons proposé cette définition en guise de postulat: Un enfant indigo est celui qui affiche une série d’attributs psychologiques inconnus et inhabituels et qui adopte un schéma de comportement qui, jusqu’ici, n’a pas fait l’objet d’études. Ce schéma comporte des facteurs communs et uniques suggérant que ceux qui sont en contact avec ces enfants (notamment les parents) doivent adopter une autre attitude et un mode d’éducation différent pour que ces petits atteignent l’équilibre. Si l’on ne tient pas compte de ces schémas, l’on risque d’engendrer des déséquilibres et des contrariétés dans l’esprit de ces jeunes vies si précieuses. Nous avons également répertorié les schémas de comportement les plus fréquents chez les indigos :

1. Ils viennent au monde animés d’un sentiment de majesté (qui se traduit souvent dans leur comportement).

2. Ils considèrent qu’ils méritent d’être ici. Et ils s’étonnent de voir que d’autres n’éprouvent pas la même chose.

3. Le sentiment de valeur personnelle ne pose pas de grand problème chez eux. Ils diront souvent à leurs parents « qui ils sont ».

4. Ils éprouvent beaucoup de difficulté face à l’autorité absolue – une autorité dénuée d’explication et/ou sans alternative.

5. Ils refusent absolument de se livrer à certaines choses ; par exemple, faire la queue leur est pratiquement impossible.

6. Les systèmes de type ritualiste qui excluent la pensée créatrice les agacent.

7. À la maison ou à l’école, ils discernent souvent la meilleure façon de procéder; de ce fait, ils semblent être des « casseurs de systèmes », des anticonformistes.

8. À moins de fréquenter des gens comme eux, ils paraissent antisociaux. S’ils ne trouvent personne dans leur entourage avec qui ils ont une affinité de conscience, ils se replient sur eux-mêmes et croient qu’aucun être humain sur terre ne peut les comprendre. Sur le plan social, l’école s’avère souvent extrêmement éprouvante.

9. Ils ne se plient pas à une discipline « culpabilisante » du genre : « Attends que ton père rentre ! »

10. Ils ne se gênent pas pour faire savoir ce dont ils ont besoin. En parcourant ces pages d’une auteure affectionnée et dévouée, laissez votre coeur, ainsi que votre esprit, s’ouvrir à de nouvelles solutions pour nos enfants.

Le Dr Virtue comble le fossé qui sépare la pensée linéaire et les idées créatives actuellement diffusées dans le grand public. Nantie de solides antécédents, cette spécialiste éclaire la question en restant à l’écoute de son intuition. Sa contribution suscite mon enthousiasme ; j’en suis ravie. Les enfants sont notre avenir. Il nous faut donc recadrer la réalité actuelle depuis l’espace en notre coeur, changer le futur potentiel et mener une existence plus équilibrée. Soyons donc la passerelle d’arc-en-ciel menant de nos vieilles attitudes aux idées novatrices – pour nos enfants, nous-mêmes et notre planète.

Merci Doreen VIRTUE pour cet ouvrage!

Issu du blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LA MERE CHANGE ELLE AUSSI

 

images (2)Au début, l’expérience du Jeu semblait vouée à l’échec. La planète au commencement vous fut retirée et depuis que la directive originelle du Libre Arbitre  a été établie, celui-ci devint partie intégrante du jeu. Ceux qui essayèrent de s’approprier la planète du Libre Arbitre à leur seul bénéfice pensaient qu’ils le faisaient pour leur plus grand bien. Nous vous disons qu’ils jouèrent finalement un rôle déterminant dans un cadre beaucoup plus vaste car ils avaient dû dépasser une limite pour continuer à évoluer. Un grand nombre d’entre eux sont maintenant revenus avec l’intention sincère d’aider, sachant qu’ils font en réalité partie de la même race que vous. Leur intention sincère d’essayer de vous aider à progresser sans souffrance d’un niveau vers le suivant est leur moyen de rembourser une dette. Ce que vous connaissez sous le nom de Karma prévaut uniquement sur le Terrain de Jeux du Libre Arbitre bien qu’il existe un système similaire dans tout l’Univers. Dans un avenir proche, vous recevrez aide et assistance de la part de vos voisins. Beaucoup de choses se mettent en place à mesure que les énergies entrent en ébullition.

La Terre st intégralement connectée à chacun de vous. Des changements se produisent au sein de la planète tandis que vous procédez à des transformations en vous-mêmes. A mesure que vos énergies émotionnelles rencontrent des limites et que les frictions d’énergie que vous ne connaissiez pas se manifestent, vous commencez à faire briller la lumière dans les lieux les plus sombres. Alors que vous vous efforcez de vous libérer de ces restrictions intérieures, nous vous disons que vous oeuvrez aussi à vous débarrasser de vos entraves avec l’entité que vous connaissez comme la Terre Mère. Il existe là une connexion énergétique directe et de bien des façons l’énergie de la Terre est juste sur le Terrain de Jeux un reflet de l’énergie collective de l’humanité. C’est la raison pour laquelle vous avez évité un grand nombre d’événements catastrophiques que vous avez conçus comme devant être la fin du Plan A.

Cette connexion énergétique fonctionne d’ailleurs dans les deux sens. Sachez que si l’humanité dans son ensemble s’était tournée vers l’obscurité, il n’aurait pas fallu longtemps à la Terre pour capter cette vibration et des changements catastrophiques seraient de nouveau intervenus.

Bientôt, vous serez visités encore une fois et vous reconnaîtrez ces visiteurs qui appartiennent à l’une de vos races ascendantes. Vous serez à même de les accepter plus clairement grâce au discernement qu’engendre la connaissance de votre pouvoir dont une partie est obtenue par la connexion émotionnelle à la Terre. Apprenez à travailler et à vous équilibrer avec l’énergie de Gaia et vous serez parfaitement alignés au moment où cela vous sera particulièrement nécessaire.

Quand ces visiteurs commenceront à se faire connaître, voyez les tels qu’ils sont car de bien des manières vous pourriez sentir qu’ils sont plus avancés que vous ne l’êtes. Par certains aspects, ils peuvent donner cette impression. Nous vous disons qu’ils sont davantage vos frères que vos parents. La partie intéressante de l’histoire est qu’ils sont ici pour recevoir des leçons que vous leur enseignerez. Maintenant votre pouvoir, connaissez-en les causes, organisez-le en priorité et passez tout par le filtre de votre discernement. Vous vivrez des moments de joie intense tandis qu’ils vous éclaireront sur de nombreux points de votre histoire.

Les jours qui suivront les transformations de la Terre, la Source y sera totalement reflétée. Une fois que l’énergie sera revenue à un niveau confortable et que les gens avanceront plus loin encore dans l’appropriation de leur pouvoir, le Terrain de Jeux de la Terre deviendra comme prévu, la Grande Bibliothèque. Des êtres dans tout l’Univers de tous types et de toutes natures viendront sur la Planète du Libre Arbitre pour se rendre compte car la grande expérience que vous avez si habilement transformée, le Grand Jeu que vous êtes sur le point de porter au niveau suivant, érigera les paradigmes pour l’ensemble du Cosmos dans tout ce qui est à venir. Jamais nous n’avons eu une vision aussi extraordinaire du collectif de Dieu. Tandis que vous vous regardez dans les yeux, nous vous supplions de cherche le Dieu intérieur. Lorsque vous trouverez cette petite étincelle chez les autres, vous l’allumerez en vous-mêmes.

Apprendre à vivre sans juger est très difficile car le jugement vous a été très utile. Nous réalisons que les progrès que vous avez faits sur votre chemin ont eu pour pris les nombreuses difficultés que vous avez dû traverser. Vous êtes honorés pour ces difficultés, car la vulnérabilité est le fondement de votre force. Nous vous remercions du courage dont vous avez fait preuve en vous appropriant ainsi votre pouvoir.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Message des PléiadiensExtrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

LE CHOIX NOUS APPARTIENT

 

images (2)La question qui est à la base de chacune de nos décisions est : qui sommes-nous ?

La façon dont nous y répondrons déterminera notre vision de nous-mêmes ainsi que notre mode de vie. Cette question surgit dans tous les aspects de notre existence, tant dans notre façon de prendre soin de nos enfants que dans notre façon de traiter nos parents âgés. Elle fonde les principes gouvernant notre partage des ressources comme la nourriture, l’eau, les médicaments et les nécessités de la vie ; le moment et la raison d’aller en guerre ; la base de notre économie ; nos croyances quant à la destinée et au destin ; l’opportunité de sauver une vie humaine ; l’opportunité de mettre fin à la vie. Bref, notre réponse à cette question se trouve au cœur de la civilisation elle-même.

En définitive, qui sommes-nous ? Bien que nous ayons sans doute perçu la réponse intuitivement au cours de notre vie, la science sur laquelle nous nous appuyons maintenant et à laquelle nous faisons confiance a validé notre intuition.

Nous sommes des êtres mystérieux d’origine mystérieuse. Nous sommes apparus sur la Terre tels que nous sommes aujourd’hui il y a environ 200 000 ans, soit trente cycles d’âge du monde et deux ères glaciaires. Notre corps porte les signes indéniables d’une conception intelligente. Nous venons en ce monde en parlant le langage silencieux du cœur qui communique avec le champ qui donne naissance à toutes choses et qui les relie entre elles. Nous sommes les architectes de civilisations avancées qui datent d’au moins la fin de la dernière ère glaciaire, et sans doute d’avant. Nous sommes des êtres puissants qui deviennent violents quand ils craignent pour leur vie, pour celle de leur famille et pour leur mode d’existence.

C’est seulement durant les 5 125 années du présent âge du monde que nous avons développé l’habitude de la guerre sur une grande échelle. Les conditions insoutenables de notre monde nous ont conduits aux points de crise où nous devons connaître la vérité sur nos origines et sur l’histoire afin de choisir notre plus haute destinée, ou bien nier ces vérités et sombrer dans les profondeurs de notre destin le plus obscure.

Maintenant que nous avons répondu à la question, l’autre grande question porte sur notre avenir. Quel héritage laisserons-nous à ceux dont nous serons les ancêtres ? Les livres d’histoire de nos enfants diront-ils que nous avons privilégié la coopération plutôt que la compétition et que nous avons appris l’amour plutôt que la peur ?

Ou bien diront-ils que nous avons raté la plus belle occasion de 5000 ans d’histoire humaine, celle de saisir la chance que nous avions de remplacer les fausses croyances du passé par la vérité permettant de réaliser notre destinée ? Nous avons déjà répondu à ces questions en nos propres termes. Nous devons cette fois vivre nos paroles.

Fonderons-nous le nouveau monde émergent sur les vérités essentielles de notre existence ?

Nous n’aurons pas à attendre longtemps pour le savoir.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

VERS UN GOUVERNEMENT PLANETAIRE

 

STARWARSLors de presque chaque sommet, chaque congrès et chaque interview à laquelle je participe, on me pose toujours une certaine question, que ce soit en public ou en privé. On me demande si je crois que nous vivrons bientôt sous une forme de gouvernement planétaire et, si c’est le cas, quand cela se produira. J’aborderai cette section de la même manière que je réponds à cette question.

Premièrement, je n’ai pas de ligne téléphonique privée avec la Maison Blanche ni avec les dirigeant du monde ; Je ne peux pas livre dans leurs pensées, j’ignore ce qu’ils mijotent et je ne sais pas non plus pourquoi ils prennent telle ou telle décision. J’ai accès aux mêmes sources d’information que les gens qui me posent ces questions. C’est la manière dont j’utilise ces sources, jointe à ma pensée systémique, qui m’aide à comprendre ce monde qui semble parfois absurde.

Quand je travaillais comme informaticien dans l’industrie de l’énergie et dans celle de la défense, par exemple, une partie de ma tâche consistait à écrire des programmes informatiques recherchant des schèmes. Comme je l’ai expliqué dans Le Temps fractal (Ariane Editions), ce fut pour moi l’occasion parfaite de faire formellement et professionnellement ce que j’avais fait à l’occasion depuis l’enfance : chercher des schèmes chez les gens, dans la vie et dans la nature. En tant que professionnel, j’utilisais simplement la technologie des ordinateurs à haute vitesse pour examiner d’énormes quantités de données, afin de les trouver plus rapidement. Durant mon séjour dans l’industrie, je cherchais des schèmes géologiques dans les roches pétrolifères ou des schèmes d’erreur dans les systèmes logiciels sophistiqués.

J’observe toujours les schèmes qui existent dans le monde, mais ceux que je cherche maintenant se trouvent dans le passé. Les schèmes cycliques de l’histoire du monde, la guerre et la paix, l’effondrement des économies, le développement et le déclin des civilisations – ainsi que notre capacité à les calculer – forment la base de mes réponses aux questions portant sur notre avenir.

Je ne sais pas précisément ce que le futur nous réserve. Ce que je sais, cependant c’est que les cycles du passé sont porteurs de schèmes qui nous indiquent ce à quoi nous pouvons raisonnablement nous attendre dans les temps qui viennent. Si nous avons la sagesse de reconnaître ces schèmes, nous nous accorderons ainsi un avantage et nous aurons une bonne idée de ce que l’avenir nous apportera. Nous saurons aussi à quel moment – les points de choix – les changements que nous choisirons de faire auront le plus de chances de succès.

En ce qui concerne les changements cycliques qui ont eu lieu au cours de l’histoire, les cycles que j’observe sont connus des dirigeants qui ont fait du monde ce qu’il est aujourd’hui. D’après les anciennes descriptions indigènes de ce qui s’est produit durant le changement mondial précédent, d’après les traditions orales des nomades tibétains qui m’ont raconté, autour d’un feu de camp à la fin des années 1990, les changements climatiques cycliques, d’après les probabilités et  les trajectoires temporelles qui m’ont été rapportées par des chamans sur les hauteurs des Andes du sud du Pérou après le 11 septembre 2002, et d’après les anciens glyphes mayas illustrant ces cycles sous la forme de calendriers sophistiqués, ce n’est un secret pour personne que nous vivons une période de changement qui a été prédite, anticipée, accueillie et crainte depuis la dernière fois que cela s’est produit, il y a environ 5 000 ans.

Parmi les changements auxquels nous assistons aujourd’hui, la plus grande transformation des pouvoirs, de la richesse, de la technologie et de l’information de toute l’histoire connue. Je ne m’étonnerais donc pas de voir une mondialisation des gouvernements allant de pair avec celle des affaires, de l’industrie et de la finance. La gouvernance planétaire existe déjà. Si les années qui ont suivi la Deuxième Guerre mondiale nous fournissent un indice sur la façon dont elle sea appliquée, il s’agira d’un processus qui se déroulera dans le temps plutôt que d’un événement qui aura lieu à un moment précis.

Les fondations d’un gouvernement mondial, à l’instar d’une grande coopération planétaire, se construisent depuis que le monde a été réparti en nouvelles nations et économies à la suite de la Deuxième Guerre mondiale. La consolidation des affaires en blocs de commerce, telles l’Union européenne (UE, créée en 1993), l’Union africaine (UA, fondée en 2001) et l’Association des nations du Sud-Est asiatique (ANSEA, établie en 1967), voilà comment différentes nations ayant des intérêts communs forment de grandes organisations qui leur sont bénéfiques tant individuellement que collectivement. 

De plus, la consolidation des devises, comme nous l’avons vu en Europe par l’euro ; la monnaie appelée eco pour l’Afrique de l’Ouest, qui doit entrer en usage en 2015 ; le dollar est-caribéen ; et une devise partagée proposée par les Emirats arabes unis, le Bahreïn, l’Arabie saoudite, le Koweït, l’Oman et le Qatar sont tous des éléments de coopération qui signalent l’existence d’un plus haute forme de gouvernance.

Ma réponse à la question de savoir si nous nous dirigeons vers une forme de gouvernance planétaire est donc oui, parce qu’elle est déjà là et qu’elle se développe de plus en plus sur une échelle de plus en plus grande. Retournerons-nous jamais au monde du passé ? Sans doute que non. La gouvernance planétaire est-elle une bonne ou une mauvaise chose ? Je n’en sais rien, car cela dépend de la façon dont elle sera mise en place.

La formation de l’Union européenne peut fournir un exemple en microcosme de ce qui est possible si les mêmes grandes lignes sont appliquées à l’échelle mondiale. Les buts avoués de l’UE étaient clairs depuis le début. Celles-ci fut créée avec « l(objectif de mettre fin aux guerres fréquentes et sanglantes entre pays voisins, qui ont culminé avec la Deuxième Guerre mondiale ». La voie que l’UE avait choisie pour atteindre ses objectifs était tout aussi claire ; les « quatre libertés » de circulation.

  • Circulation des biens
  • Circulation des services
  • Circulation des gens
  • Circulation de l’argent

Aujourd’hui l’UE est formée de 27 pays. Chacun conserve sa langue, sa culture, ses arts, son mode de vie et toutes les autres caractéristiques qui font son unicité, mais la disparition des restrictions commerciales et voyagistes a fait advenir une ère que tous les Européens que j’ai rencontrés personnellement et qui vivent ce système de l’intérieur considèrent comme positive.

En prenant l’UE comme exemple de ce qui peut se produire lorsque diverses nations oeuvrent  ensemble à des objectifs communs, il est évident que la gouvernance mondiale peut s’avérer une bonne chose. Si elle entraîne la réduction ou l’élimination des barrières empêchant que soient satisfaits des besoins essentiels de chaque homme, de chaque femme et de chaque enfant de la planète, et cela, sans compromettre leur unicité, il est évident qu’il s’agirait d’un changement positif. Si les nécessités de la vie – la nourriture, l’eau, les médicaments, l’électricité et la technologie – étaient rendues accessible s tous les membres de notre grande famille planétaire, et si en même temps nous travaillions ensemble à résoudre les points de crise qui menacent notre avenir, sans doute que le monde bénéficierait alors d’une telle gouvernance.  

L’un des objectifs avoués de la formation de l’UE était d’éliminer la compétition violente pour les ressources qui a causé les effusions de sang, les souffrances et les guerres du passé. Si une telle coopération se réalisait à l’échelle planétaire et comportait le partage des ressources humaines et naturelles, il est alors tout à fait possible que les guerres pour l’obtention des ressources deviennent choses du passé. La réalisation de ces objectifs contribuerait beaucoup à répondre aux trois critères déjà cités qui nous rendent violents et belliqueux : les menaces à notre vie, à notre famille et à notre mode d’existence.

Evidemment, la gouvernance mondiale comporte aussi un côté sombre. Si les systèmes et les politiques qui la font fonctionner sont fondés sur autre chose que les « quatre libertés » de l’UE, les avantages nommés plus haut ne pourraient jamais se matérialiser. Si, par exemple, les principes de la gouvernance étaient fondés sur la cupidité, le contrôle, le profit commercial et la corruption, les gens souffriraient toujours des disparités de fortune, du manque des nécessités de la vie, et du désespoir de pouvoir changer leur situation. Si c’était le cas, la gouvernance mondiale serait alors le pire scénario, parenté au futur sombre et terrifiant décrit par George Orwell, dans son roman 1984. Tout dépend donc de la manière dont elle s’effectuera.

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

Prier avec le cœur

 

images (7)Aujourd’hui, plus qu’à toute autre époque de notre histoire, les choix que nous faisons auront potentiellement de sérieuses conséquences planétaires pour les générations à venir. Malgré l’intensification des tensions planétaires, des études récentes offrent un nouvel espoir et ravivent les convictions de ceux qui croient qu’on peut « intervenir » contre le cycle séculaire de la violence dans l’espoir d’un l’avenir meilleur.

Des statistiques ont démontré que lorsqu’un nombre déterminés d’individus unissent leur conscience en une prière de masse, même sans dénomination religieuse précise, cela produit des effets qui s’étendent bien au-delà de la pièce ou de l’édifice où la prière a été faite. Ce nombre correspond à la racine carrée d’un pour cent de la population concernée. Ces études s’ajoutent à un faisceau de preuves qui suggèrent que se concentrer sur des sentiments de reconnaissance et de gratitude, comme si nos prières avaient déjà été exaucées, a un effet mesurable sur la qualité de vie durant la période de prière. Suite à notre description du « mode perdu de la prière » dans le livre L’Effet Isaïe, vos courriels et vos appels ont réclamé plus d’éclaircissements sur cette méthode de prière.

 Manifestement, il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » façon de prier. Dans sa plus simple expression, la prière est la faculté très personnelle et innée en chacun de nous de communier avec notre monde, avec les autres humains et un être supérieur. Le mode « perdu » de la prière est simplement un autre outil à ajouter à notre coffre d’outils de prières. Description du mode perdu de la prière Le mode « perdu » de la prière est une forme de prière qui n’a pas de mot, pas d’expression extérieure et qui est basé simplement sur le sentiment.

Plus spécifiquement, ce mode de prière nous invite à ressentir dans notre cœur reconnaissance et gratitude, comme si nos prières avaient déjà été exaucées, même si le monde semble démontrer le contraire.

Voici de quelle manière cette précision est importante : Puisqu’il est admis que notre monde intérieur et nos corps reflètent ce que nous pensons et ressentons, nous devons nous assurer que nos prières proviennent de notre cœur plutôt que de notre tête.

Voici le fondement de cette réflexion: La logique de notre cerveau fonctionne sur la polarité — côté droit/côté gauche, sombre/lumineux, bon/mauvais, acceptable ou rejetable, etc. Prier dans le but « d’obtenir quelque chose » engendre un sentiment puissant – un courant – de ce qui « devrait être » ou « ne devrait pas survenir ». Les lois de la physique démontrent qu’une réaction existe dans une partie polaire chaque fois qu’un courant traverse l’autre partie polaire, selon un principe d’équilibre.

Voici pourquoi :

Ce que signifie prier avec la tête : Lorsque nous prions « pour » quelque chose, nous utilisons un processus mental de logique. Par exemple, bien que la prière mentale pour la paix en Iraq peut-être bien intentionnée et sembler créer une paix temporaire ou une guérison en un endroit donné à un moment donné, elle peut involontairement créer précisément l’opposé de la paix souhaitée, en un autre endroit à un autre moment.

Ce que signifie prier avec le cœur : Par contre, notre cœur n’est pas polarisé. Dans les traditions amérindiennes, le mot « Shante Ista » (l’unique œil du cœur) décrit l’objectivité non-polarisée du cœur; le cœur voit «ce qui est » plutôt que « ce qui devrait être ».

Lorsque nous choisissons la paix ou la guérison à partir du cœur, aucune polarité n’est créée pour équilibrer notre choix puisqu’il n’y a pas de cœur gauche ni de cœur droit. Venant du cœur, le sentiment est la prière !

Des études ont démontré que cette qualité de gratitude et d’appréciation pour la paix déjà existante crée un champ magnétique en présence de la paix et que tout ce qu’elle produit est aussi de la paix.

Éclaircissements : Pour être très clair, cette forme de prière n’est PAS dirigée vers un endroit, une personne, une organisation, un pays, une ville ou un événement. Ce mode de prière ne tente PAS de « transformer » les choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord.

Les Anciens comprenaient qu’une telle utilisation de la prière est une « abomination » contre notre don de communier avec le monde. Imposer notre idée de ce qui devrait ou ne devrait pas être n’importe où dans le monde ou pour une personne est une forme de manipulation et un mauvais usage de notre don de la prière.

Au lieu de prier pour que quelqu’un «gagne » ou «perde », «souffre » ou «guérisse », nous devons plutôt ressentir de la reconnaissance et de la gratitude pour la paix et la guérison qui existent déjà. Le pouvoir de ce genre de prière transcende les notions de gains et pertes mesquines en nous invitant à élever les conditions de notre monde à un niveau bien au-delà de la médiocrité. De cette manière, nous ouvrons la porte à un principe subtil mais très puissant qui permet que la paix et la guérison soient présentes sans imposer notre volonté qu’il en soit ainsi.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

EXTRAIT DE : Éclaircissements sur le mode perdu de la prière par GREGG BRADEN

le jour où l’humanité s’éveillera

 

Nous sommes à l’heure du choix. L’humanité doit décider si le monde va sombrer dans la catastrophe écologique et le chaos, ou bien si nous allons bâtir une civilisation de fraternité, de créativité, de joie et d’éveil spirituel, en harmonie avec l’écosystème planétaire. Si nous sommes prêts à agir, les Maîtres de Sagesse nous guideront dans la mise en oeuvre des changements nécessaires tout en soutenant nos efforts par leur énergie d’Amour.

L’avenir du monde va se jouer dans les années à venir. Littéralement.
Nous atteignons désormais les limites extrêmes de ce que notre planète et les sociétés humaines peuvent supporter :
– la limite de ce que l’écosystème planétaire peut tolérer en termes de destruction et de spoliation.
– la limite de ce que les sociétés humaines peuvent endurer, broyées par la compétition économique mondiale.

L’humanité traverse une crise existentielle profonde, une perte du sens et de l’identité.
Nous nous sommes égarés dans notre course effrénée à l’abondance matérielle, nous avons oublié notre nature spirituelle et le lien organique qui nous lie à tout le Vivant.

Pourtant, une immense transformation de la conscience collective est à notre portée.
Car c’est maintenant que les Maîtres de Sagesse reviennent pour travailler au grand jour parmi nous, avec à leur tête Maitreya, le plus éminent d’entre eux.
Ils sont nos Frères aînés sur le chemin de l’Évolution et sont parvenus à une expression pure de leur nature divine, le Soi.
Ils ont une maîtrise parfaite des plans physique, éthérique, émotionnel, mental et spirituel :
c’est là précisément ce qui fait d’eux des Maîtres.

 

Benjamin Creme

Nous devons parvenir à une compréhension plus juste de la Vie et bâtir une civilisation qui permette l’épanouissement de tous.
Déjà les Maîtres stimulent tous les groupes qui oeuvrent à la régénération du monde.
Leurs énergies soutiennent les actions de ces groupes et sont à l’origine des nombreuses manifestations d’émancipation des sociétés humaines.
Sous les traits d’un homme ordinaire, Maitreya a donné à ce jour près de 150 interviews télévisées dans divers pays (Etats-Unis, Brésil, Chine, entre autres).

pi2013Il fait connaître ainsi sa vision de la situation mondiale et des changements qui s’imposent.
Avant longtemps nous le verrons en Europe.
Toutes ces interviews vont mener au Jour de la Déclaration.
Ce jour-là, Il apparaitra sur nos écrans de télévision et nous transmettra télépathiquement son appel à agir et à prendre notre destinée en main, à instaurer une économie mondiale fondée sur le partage et la coopération.
Utopie ? Non, c’est la seule voie qui permettra de créer l’équilibre, l’harmonie entre les communautés humaines et la confiance entre nations.
Maitreya enjoindra à chacun de faire son choix et d’agir pour construire une civilisation heureuse.
Le message des Maîtres est clair : soyez de ceux qui transformeront la vie sur Terre !

Cet article reprend des informations données par Benjamin Creme dans la revue « Partage international ».
Des renseignements complémentaires ou un spécimen de cette revue peuvent vous être adressés gratuitement sur simple demande à
Partage international BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2
ou par mail à info@partageinternational.org 
www.partageinternational.org

 

LES ENTITES OBSCURES et la grille cristalline

 

images (4)« Kryeon, je ne peux croire qu’il n’existe aucune entité obscure » ?

Mettons les choses au clair. J’ai récemment mentionné qu’il existe des entités obscures. Oui, il y en a. Cependant, je veux d’abord que vous compreniez que les humains ont tendance à personnaliser et à craindre tout ce qui est sombre. Je veux que vous commenciez à utiliser votre logique spirituelle et votre discernement.

Votre tradition et vote mythologie sont fortes, et elles vous y incitent à priori. Vous avez donc tendance à craindre l’obscurité au lieu de comprendre les vérités. C’est l’objet de cet exposé.

Les entités obscures de la planète sont réelles. Mais elles ont une conscience, ce n’est pas que de la physique. Vous devez savoir que certains humains se sont si complètement retirés de la lumière qu’ils sont eux-mêmes devenus des entités obscures. Ils se servent de ce « pouvoir de l’obscurité » pour assujettir d’autres humains dans la peur. Ce sont donc des entités obscures, et c’est leur choix. Ils sont souvent puissants, car ils dégagent une conscience maléfique ; Vous les avez vus au cours de votre histoire et vous avez constaté à quel point, souvent, l’humanité croit en leur pouvoir. C’est une vieille énergie dans laquelle le mal se reproduit en éliminant toute lumière autour de lui.

Par ailleurs, certaines entités obscures ne sont pas humaines et vont et viennent sur une base régulière. Ce sont des êtres conscients qui vous rendent visite sur la Terre et tentent de vous effrayer pour voir comment vous allez réagir. Il y a une mise à l’épreuve constante quant à la façon dont la conscience humaine évolue. Et comme presque tout ce que vous voyez en physique est polarité, il en va de même en ce qui concerne la lumière et l’obscurité de la conscience. Toutefois, comme nous en avons souvent parlé, ceux qui viendraient d’autres endroits de l’Univers n’ont aucun pouvoir sur vous, à moins que vous les laissiez faire ; Ils n’ont aucun « dieu intérieur » et ne constituent qu’une « biologie intelligente ». Leur fascination à votre égard tient au fait que vous avez vraiment « Dieu en vous » et qu’ils ne peuvent tout simplement pas comprendre cela. Alors ils ont découvert que la peur permettait de vous maitriser pendant qu’ils vous examinent.

Si vous émettez votre lumière, aucune entité ne peut vous atteindre. Ils changeront de direction. Comme toujours, j’ai enjoint aux humains d’appeler l’amour de Dieu dans leur vie et de reconnaître qu’ils font partie de la Source créatrice. Votre Moi supérieur est unique dans la galaxie, et aucune autre forme de vie n’en a. Vous, sur la Terre, vous l’avez, et grâce à cela, c’est actuellement la seule planète où la liberté de choix spirituel existe.

Vous êtes la Lumière.

La Grille Cristalline

Les attributs multidimensionnels des systèmes de la planète en équilibrent le magnétisme global. En particulier, la Grille cristalline, toujours dans une programmation favorisant un quotient de pouvoir négatif, fait en sorte par exemple que vous ressentez autant de lourdeur lorsque vous parcourez d’anciens champs de bataille. Du fait de cette programmation, vous accordez une valeur plus élevée aux éléments négatifs qu’aux positifs. Cela va maintenant changer.

A mesure que l’énergie se modifie sous l’impulsion de la conscience humaine, la mémoire de la Grille cristalline se transforme. Elle st donc actuellement en transformation. De plus, cette grille a conservé la mémoire d’époques anciennes où l’humanité avait atteint des niveaux de conscience relativement avancés. Elle a donc une référence qui l’influence dans sa transformation actuelle. Cela implique aussi une inter-influence entre le passé, le présent et le futur ; Dans un proche avenir, un Travailleur de lumière sensible, debout sur un champ de bataille, e sentira pas autant ce qui s’est passé au cours de la bataille. Aussi, il y a une redéfinition du sens de la valeur que l’on a de soi. Et cela est perçu par la Grille.

Hier soir, nous avons conclu en cherchant à vous faire comprendre le mouvement de poussée en un va et vient entre lumière et obscurité, et ce qui pourrait très bien se produire ensuite. Faites de votre mieux, sans y attribuer une personnalité ou une entité ; l’obscurité est bête. Elle n’a aucune intelligence. Elle fait tout simplement partie d’un système qui veut survivre pour conserver l’équilibre, comme tant d’autres systèmes sur la planète.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

LE RECALIBRAGE DES OBLIGATIONS

 

images (1)Salutations, très chers, je suis Kryeon du Service magnétique. Le sentez-vous déjà ? Il y a dans votre perception une différence qui vous permet de me suivre vers un espace quantique. Le bateau (de croisière) vous isole de la terre juste assez pour suspendre la réalité de votre vie quotidienne. A la fin de cette croisière, vous aurez formé des liens familiaux avec une énergie joyeuse. Certaines solutions seront à portée de main, il y aura quelques épiphanies, et dès à présent il y a le potentiel de trois guérisons. Pour certains, la paix sera impartie et remplacera l’anxiété. Vos plans d’avenir seront également plus clairs pour vous parce que vous étiez assis avec moi ici aujourd’hui.

Votre volonté de faire cela crée un état qui constitue un paradigme différent, une façon d’être différente et la possibilité de penser clairement. Plus vous le ferez souvent, plus vous sentirez le changement. Je veux donc que vous goûtiez cet instant dans la détente, sachant qu’il est sécuritaire, approprié et convenable. Aujourd’hui, chers amis, ouvrez vos cœurs et livrons-nous à quelques exercices de logique spirituelle.

Ce ne sera pas une longue canalisation, mais je vais vous fournir un transfert d’informations sur le racalibrage des obligations – de ce que vous croyez devoir faire, ou non, en fonction de ceux qui sont aux commandes, « Aux commandes de quoi » ? demanderez-vous peut-être. Eh bien, ils sont aux commandes des obligations, et vous savez qui ils sont. Ils constituent la tradition, l’autorité spirituelle, l’histoire et l’apprentissage du passé. L’information que je donne est précise pour chaque obligation, mais ce n’est pas nécessairement ce qu’on vous a enseigné. Les choses changent, et avec le recalibrage de l’énergie sur la planète, l’énigme à laquelle vous êtes attelés depuis longtemps en tant que Travailleurs de Lumière commence à se transformer aussi. Il n’y a que quelques questions à envisager aujourd’hui à propos des obligations.

La vénération

Commençons par une question spirituelle : Dieu est le Créateur du monde, n’est-ce pas ? En effet, c’est Lui. En effet, c’est Elle. Ne faut-il pas alors vénérer le Créateur ? L’humanité entière est de cet avis et a donc vénéré l’idée de Dieu sous bien des formes, depuis le début. Le mouvement ésotérique du nouvel âge ne comporte aucune vénération. Il n’y a vraiment ni autels ni édifices grandioses. Il n’y a aucun endroit où s’agenouiller et remercier Dieu pour quoi que ce soit. Alors, certains pourraient arriver devant vous et vous pointer du doigt en disant : « Tu ne vénères pas comme il faut ». Que répondre à cela ? Que faut-il dire ?

J’ai déjà soulevé cette question : croyez-vous faire partie du Créateur ? Les maîtres qui ont vécu sur cette planète vous l’ont dit. L’un des plus récents, le Christ, s’est identifié ainsi : « JE SUIS le Fils de Dieu », puis, en levant les yeux, il a dit : « Vous aussi ». Alors, c’est le grand « JE SUIS » qui est en vous, mais il est difficile à voir ou à comprendre, car les humains cherchent la grandeur dans la divinité. Ils cherchent ce qui, selon eux, serait un Dieu dans le ciel, mais ils ne voient pas cet attribut en eux-mêmes.

Alors, redéfinissons le « JE SUIS ». Déterminons ce que signifie l’expression Fils de Dieu. Elle veut dire que vous êtes apparenté au Créateur, que le Créateur pourrait bien être un membre de votre famille. Que vous êtes informé et que vous comprenez, à l’intérieur de vous, que vous faites vraiment partie de la famille ; Lorsque vous songez à ce qui est en vous, vous voilà tranquille, sans drame, en sécurité. Alors, ce qui est dans l’humain n’est pas nécessairement ressenti comme étant la grandeur du Créateur, mais sa famille. Alors, je vous le demande : comment traitez-vous votre famille biologique ? Qui avez-vous récemment vénéré ? Votre mère ? Votre père ? Votre sœur ? Votre frère ? Vous direz : « Non on ne se vénère pas. On se respecte mutuellement. On a hâte de se retrouver en famille. Entre sœurs et frères. C’est sans drame, mais on s’attend souvent à partager des moments de plaisir et de joie. On se préoccupe les uns des autres. On s’aime réciproquement ». Et telle est, chers amis, la réponse à cette obligation !

Plutôt que de la vénération, il ya de l’appréciation, de la reconnaissance, des rituels de gratitude et d’amour. C’est très différent d’être « à genoux », n’est-ce pas ? Pourquoi ne pas imiter les paroles du Maître ? Si vous êtes un Fils ou une Fille de Dieu, alors ne vénérez pas Dieu. Soyez plutôt un membre de la famille. Appréciez ce qui est en vous. Sentez-vous proche du Créateur, restez assis, et n’exaltez pas ce qui ne doit pas l’être. Aimez plutôt ce qui est en vous.

La vie communautaire donne de la force

Voici autre chose : certains d’entre vous se sont fait dire qu’il est plus raisonnable pour les Travailleurs de lumière de se rassembler, car logiquement cela devrait augmenter la lumière. Cela aurait plus de sens, car les Travailleurs de lumière ayant des affinités se rassembleraient en groupe et vivraient ainsi ensemble. Ils pourraient alors mieux construire en groupe cette cité qu’on a qualifiée de Lumière sur les Hauteurs. De plus, le fait de se regrouper améliore la communication, l’enseignement, ainsi que la protection contre les vieilles énergies de la Terre et ce qui pourrait faire obstacle à de véritables Travailleurs de lumière. Ceux qui tiennent ce discours ne saisissent pas la dynamique en cours. Il ne s’agit pas de s’éloigner de  la société. Votre rôle véritable est d’être des Travailleurs de lumière oeuvrant dans leur communauté.

Vous êtes en train d’apprendre à être des créateurs de vie autosuffisants ; Vous pourriez aller dans la jungle et contenir tout ce qui est. Voilà l’essence de la phrase « JE SUIS ce que JE SUIS ». La phrase n’est pas : « Je suis ce que je suis, à condition qu’ils soient ce qu’ils sont ». Voyez-vous la différence ? Vous êtes des phares autosuffisants. Quand avez-vous vu pour la dernière fois un groupe de phares sur le même rocher ? Ils n’ont pas besoin les uns des autres. Quand avez-vous vu pour la dernière fois une convention de phares ?

« Eh bien, c’est ridicule, direz-vous : Les phares sont tous ancrés à des rochers. Ils ne peuvent se rendre visite ». C’est juste, mais ils peuvent certainement s’envoyer de la lumière, n’est-ce pas ? Après tout, les phares sont équipés pour cela. Les Travailleurs de lumière seraient peut-être même intriqués les uns avec les autres sur le plan quantique, et alors la distance n’aurait pas d’importance. Alors, il est peut-être temps pour vous de changer le paradigme de la place que vous vous attribuez sur la planète. Avez-vous besoin de protection ? Votre lumière est-elle en danger ?

Lorsque vous quitterez ce lieu et que le bateau sera à quai à la fin de votre croisière, vous allez tous vous disperser, vous éparpiller dans le monde ; certains d’entre vous partiront à contre-coeur, les larmes aux yeux, et diront : « J’ai bien aimé ça. J’aimerais continuer ». Mais je peux vous dire que votre chagrin fait partie d’un vieux paradigme ; Une fois que vous avez touché le cœur d’une autre personne, c’est pour la vie, si vous le voulez. Vous pouvez vous relier et rester en lien, si c’est ce que vous voulez. Votre rencontre ici créera peut-être un réseau de lumière à mesure que vous retournerez aux endroits où vous vous ancrez à votre rocher et créez vous-même de la lumière à l’endroit sombre où vous habitez peut-être. Comprenez-vous ?

Il n’y a pas d’obligation à vivre ensemble en groupe. Si vous devez le faire, cela laisse le reste de la planète dans l’obscurité. C’est incroyablement égoïste et cela ne sert que les membres du groupe. Ceux qui le font veulent seulement se sentir bien ensemble, et cela n’aide pas la planète. Voilà pour la deuxième obligation.

Kryeon

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

La vie au CENTRE DE LA TERRE

 

 

Les entités qui vivent dans l’intérieur sont vos frères supérieurs. Ce sont ceux qui ont survécu à une époque qui a pour ainsi dire contourné cette époque-ci et ils ont en vérité maîtrisé la technologie et la paix. Ils prospèrent à l’intérieur. Ce sont en vérité ceux qui découvrirent un paradis à l’intérieur, alors qu’ils n’ avaient nulle part ailleurs où aller. La connaissance des Atlantes, de leurs vaisseaux spatiaux et de leur technologie fut, en vérité, emportée avec eux, permettant pour ainsi dire leur salut dans le cœur de la Terre.

Ramtha.

images (5)Ils voient les choses et entrent en toutes choses, et réalisent toutes choses qui font l’objet de leur contemplation. Ils ont en vérité la faculté de devenir partie de ce qu’ils créent, ce qui leur permet assurément de créer un objet plus parfait. Ils ont créé des vaisseaux spatiaux en devant ce que sont les oiseaux. Et si le vaisseau se déplaçait de manière maladroite, ils imaginèrent en vérité des formes matérielles qui puissent réguler leur mouvement, réguler ce qu’on appelle les champs de force. Ainsi, maître, ils ont pu accomplir en eux-mêmes toutes les choses qu’ils ont accomplies. Leurs vaisseaux voyagent, en vérité, à partir de ce qui est connu comme des portes et des portails et nombreuses sont les entités, qui se sont placées ou implantées sur ce plan, ayant conçu des portes leur permettant d’entrer et de sortir à la dérobée. 

Non seulement ont-ils des choses comme ce qu’on appelle des vaisseaux spatiaux, mais également des choses comme en vérité des transports mobiles ; ceci veut dire qu’ils peuvent se déplacer eux-mêmes d’un endroit à un autre sur ce qu’on appelle un rayon de lumière en un instant. Ces entités sont en vérité vos ancêtres ou vos frères supérieurs uniquement en ce qui concerne la technologie, mais ils vous sont semblables. 

Pour ce qui est de la couleur de leurs vaisseaux, ils ont en vérité tout un flamboiement de couleurs auquel on peut donner le nom de vert et de rouge. Et la couronne extérieure de leur sphère est en vérité d’une couleur, d’une teinte jaune vif. Leurs vaisseaux fonctionnent en vérité sur ce qu’on appelle en vérité un champ magnétique et électrique visible dans les champs les plus élevés de la couleur. Telles qu’elles sont connues, les couleurs de la lumière sont en vérité les couleurs des vibrations des systèmes de support ; les couleurs les plus sombres sont en vérité les systèmes les plus faibles, les projectiles permettant en vérité d’atterrir en sécurité ou bien de rester en stationnement. Les lumières les plus vivres qui entourent la sphère de ce vaisseau sont en vérité ces choses qui ont la faculté de projection la plus rapide dans une éternité. En vérité, tel que cela est vu et connu dans votre temps, plus la lumière est blanche et claire, plus grande est la force qu’elle contient. 

En vérité, ces entités qui sortent à la surface sortent pour l’expérience et uniquement pour l’expérience de voir la coquille extérieure de leur demeure et, voir comment elle se comporte. Ils sont en vérité fort inquiets. Il y a eu en vérité des explosions à l’intérieur de la Terre ; il y en a eu dans les mers et en vérité également dans les atmosphères. Les explosions qui ont lieu dans la Terre sont en vérité ressenties dans leurs cieux. Comprenez bien cela. Ce qu’on appelle les volcans – ce qu’on appelle en vérité le tremblement de la surface de la Terre – sont des points de compression conçus en vérité par vos frères dans des lieux où de telles énergies peuvent être libérées de sorte à éviter que leur royaume ne soit en vérité détruit ; Les choses en sont ainsi. 

Cette société n’est pas de nature guerrière.Elle ne l’a jamais été, car ces entités se sont échappées en vérité pour se réfugier dans le sanctuaire intérieur de ce lieu-ci. Leur but en vérité était d’échapper à ce qu’on appelle la guerre et les machines de guerre. Au cours de leur évolution, maître, en vérité au cours du processus de leur évolution, ils sont en vérité devenus pacifiques et comprennent et aiment le fait que tous soient égaux. Si d’aucuns sont simples d’esprit, aussi tendres que le plus tendre des agneaux, ils sont considérés aussi importants à cause des tâches qu’ils accomplissent que le philosophe qui expose ses idées clairement et franchement. 

Tous ceux qui vivent en ce lieu sont reliés par une force commune faite d’amour. Bien qu’ils n’aient pas fait l’expérience de l’éclat de la lumière de cette stratosphère comme vous l’avez-vous-même faite, la lumière de leurs êtres a illuminé leur plan, leurs cœurs et leurs êtres. En ce qui concerne leurs religions, je peux vous dire ceci : ils n’en ont aucune, aucune religion. Ce qu’en vérité ils aiment par-dessus tout sont les objets qu’ils deviennent, car ils ont découverte en cela une réalité en laquelle croire. En devenant ces choses en lesquelles ils croient, maître, ils s’ouvrent en vérité à davantage de choses encore. 

En vérité, ils croient que la force – aussi grande ou dense qu’elle devienne dans la matière, aussi insaisissable qu’elle devienne dans la lumière – est un élément dominant de leur être tout entier de même que de toutes choses comprises et non comprises par vous. Maître, ils en aiment et en adorent l’idéal, ce qui leur ouvre en vérité une avenue comme vous le dites, leur permettant de voir de plus grandes réalisations et compréhensions. 

Dans cette existence, la couleur de leur peau n’appartient pas à ce que vous appelez des tons blancs ou bruns mais est en vérité un mélange des deux. En pénétrant en vérité dans la portion oxydée des gaz qui recouvrent les parois de la Terre intérieure, ils se sont harmonisés et accoutumés en vérité à ce qui ressemble en vérité à une teinte verte ou turquoise, ce qui est dû en vérité aux eaux qu’lis consomment dans leur corps et qui ne reçoivent qu’une quantité limitée de lumière de leur soleil diffus. Ils sont en vérité de couleur verte du fait de leur régime et de ce que l’on appelle la haute teneur en cuivre de l’eau qu’ils consomment. Revenus sur la surface de ce plan, entité, revenus dans cet environnement, ils perdraient rapidement cette couleur.

 Ayant pour la plupart souffert d’un grand nombre de traumatismes, les Atlantes ayant des difficultés du fait que leur type de peau prenait facilement un aspect ridé et tendu, ils transmirent ces traits génétiquement dans tous leurs gènes. 

Ceux qui vivent à l’intérieur sont vos frères plus avancés. Ce sont des entités qui sont en vérité étonnamment grandes et étonnamment petites ; Ils comprennent en vérité deux civilisations. Ceux que l’on appelle en vérité les nains et qui sont allés comme vous le dites dans le centre de la Terre. Ceux que dans vos langages on appelle les fées sont allés dans le centre de la Terre. Ceux que l’on appelle les elfes sont allés dans le centre de votre Terre. Telles sont les entités qui vivent en ces lieux. Ce sont les entités qui ont survécu à une époque qui a pour ainsi dire contourné cette époque-ci et ils ont en vérité maîtrisé la technologie et la paix. Ils prospèrent à l’intérieur. Et un jour en vérité, lorsque la grande lumière sera visible dans le ciel, vous les reverrez. 

Les Esprits de ces entités se sont élevés à des proportions plus vastes que ceux de leurs frères qui occupent les espaces extérieurs. C’est ce qui fait qu’ils appartiennent à une race supérieure.  Ils vous considèrent comme des primitifs. Ils sont en contact avec les frères habitant les autres espaces dans cette région de l’univers grâce à la Lumière. Ce qui est engendré de la pensée est la lumière. Ils se sont harmonisés au point où ils peuvent en vérité projeter leurs pensées sur un rayon fixe de lumière. La lumière se déplace en vérité en lignes parfaites qui ne dévient jamais en aucune autre direction que celle où elle doit aller. Et assurément, ils sont accordés avec tout ce qui reçoit la lumière. 

  retranscrit par Francesca

Ramtha  Extrait du Chapitre : « L’avenir de notre civilisation » aux Editions AdA.

 

Théorie de l’Alchimie Spirituelle

 téléchargement (2)

L’Histoire révèle un formidable courant de résistance au passé, courant qui lui aussi devient vite récupéré par la mémoire — le neuf étant rapidement recouvert par la coutume qui en tue la portée révolutionnaire. Heureusement le vingtième siècle a engendré des percées remarquables dans la connaissance psychologique d’une part et dans la connaissance spirituelle d’autre part. Nous allons établir des passerelles entre des domaines relativement fermés pour le moment, pour formuler une synthèse libératrice. Les autorités contemporaines nous donnent une piste de l’authentique fraîche, mais elles ne sont pas d’ores et déjà reconnues par un grand nombre, alors que l’on se perd encore volontiers à suivre les principes recouverts par plusieurs siècles de légendes censés nous donner, au nom d’un héritage perdu, des clés pour aujourd’hui. Certes, si nous abolissons la succession du temps, nous voyons bien que les choses n’ont pas changé et qu’on cherche à toutes les époques — en tout cas depuis trois mille ans, des découvertes hors du monde décevant du passé et de ses structures. Les nouveautés révolutionnaires ont même pris une extension formidable au vingtième siècle, en Occident, alors que l’Orient possède les mêmes choses depuis si longtemps, que, sans les textes originaux aux traductions difficiles et contestables, nous suivons des chemins hasardeux ou trop conventionnels. Je m’attache à départager la psychothérapie de la quête spirituelle tout en soulignant leurs analogies afin de montrer, d’une part, qu’une thérapie peut devenir un tremplin adéquat pour une quête plus profonde, et qu’une ascèse évolutive, celle qui implique une consécration au mystère de l’être et des principes divins, peut bénéficier des prises de conscience que les thérapies produisent. Il y a bien quelque chose à guérir, quand on s’élance vers le sens ultime des choses, à l’appui des témoignages des anciens. Guérir l’âme, disaient les grecs. Guérir l’esprit, peut-on affirmer, si l’on considère que l’outil de perception supérieur, l’esprit, partagé par tous, fonctionne mal — embourbé dans des principes convenus, des mémoires vivaces, des mouvements compulsifs.

 «Qui suis-je» est une vraie question

La transformation de l’esprit occupe le cœur des religions, suscite le besoin d’épuiser une vie sans signification profonde et interroge nos besoins. Toute personne qui cherche à guérir ou s’élever se préoccupe davantage des liens possibles entre le passé, le présent, et l’avenir, car l’exigence d’une voie souveraine se fait sentir. L’avenir est par définition informel et fantasmé. Sa substance vierge nous fascine, nous y projetons nos souhaits, nous aimerions le voir nous remplir de satisfactions, tandis que le passé est figé dans les formes, des formes qui nous poursuivent parfois alors qu’elles sont périmées, et que notre présent — ô combien chéri — est toujours aussi pérenne qu’insaisissable, comparable à l’eau devenant la glace figée de la mémoire, irréversiblement. Pour aller vers le Divin, ou, si l’on préfère pour commencer, vers une vie authentique, il suffit de renoncer à se rendre soi-même quelque part. Cela évite, en premier lieu, d’écraser le présent entre de la mémoire et des attentes. En second lieu, nous pouvons découvrir en cheminant que d’autres destinations méritent un détour, puis que le chemin lui-même est le but. La révélation qu’il n’existe que le présent n’est pas d’ordre intellectuel. C’est un ressenti sans limites, d’une douceur extrême, qui chuchote qu’il n’y a jamais eu que cela, ce moment éternel, dans ce petit enfant oublié, et qu’il n’y aura que cela dans le vieillard qui s’approche. La quête spirituelle et la procédure de guérison psychothérapeutique partagent ce paradigme, l’incertitude. L’ouverture est vécue comme meilleure que le statu quo, et le territoire le plus dangereux, le plus aléatoire, remplace la meilleure carte. Même si l’on ignore quand et comment les choses changeront, même si l’on suppose une amélioration seulement probable, cela vaut mieux qu’un présent bouché, soumis à des boucles répétitives insupportables, qui sabotent l’existence. On prend conscience que l’irruption de l’inconnu est nécessaire pour dissoudre des structures périmées, fragmenter des blocs de croyance, et une confiance sans objet accueille l’absolu du jour, avec toutes ses informations, pour y puiser des flammes.

2 Le paradoxe de la quête fermée

La quête orientée dans une direction dissimule les autres. On circonscrit à la vérité un domaine, et le tour de passe-passe est joué. On canalisera la curiosité, ce qui est stupide, mais simiesque, on hiérarchisera les valeurs, les maîtres, les doctrines, en fonction de quelques critères insuffisants mais bien élevés, et de beaucoup de réserves souterraines et impolies. Notre espèce préfère une impasse fléchée au chemin sans repères, où il n’appartiendrait qu’à nous de trouver les indices. Tandis que chaque avatar cherche seulement à rétablir la religion universelle et unique, les humains se laissent prendre aux formes et aux contextes et en profitent pour nourrir leurs vieux démons et guerroyer et détruire. Même les meilleurs, sous prétexte de chercher la vérité, ferment les yeux sur ce qui se passe à chaque instant, si le paysage déborde de leurs principes. On s’est payé des œillères de luxe, une philosophie, une religion, ou même une soi-disant «voie», difficile à suivre sans s’enfermer. En revanche, grâce à des œillères, on est sûr de ne pas se perdre, on suit le chemin supposé être le meilleur, et c’est sans doute pour cela que cette immense escroquerie de la vérité certifiée conforme réunit autant d’adeptes. On tournera toujours en rond, sur une immense ligne droite légèrement incurvée, et l’on peut mettre toute une vie pour parcourir ce cercle qui semble aller tout droit étant donné sa taille, et se retrouver au point de départ, l’ignorance. Quelle erreur de stratégie, fatale, que s’imaginer l’accomplissement spirituel subordonné à une direction.

 

3 Le non-agir, principe du lâcher-prise

Mais alors comment faire, s’exclame l’impatient ! C’est trop simple pour être vu. S’il y avait quelque chose à faire, il suffirait d’identifier cette chose, se mettre à l’exécuter, puis à en attendre les résultats. Et cela ne fonctionne pas ainsi. Ou alors pour de petites choses, bien sûr. Un cachet d’aspirine fait passer une migraine occasionnelle, mais ne soignera pas une dépression cachée qui déclenche, au moindre préjudice, un mal de tête inexplicable. Pour le fond du problème — atteindre la délivrance, gagner le repos irréversible du mental, recevoir la libération, selon l’énoncé traditionnel, il n’y a strictement rien à faire — si l’on entend par là cultiver un pouvoir décisionnel dans le contexte, ou faire des acrobaties quelconques. Il ne s’agit pas de changer de comportements, de remplacer le conjoint, d’essayer une nouvelle religion, ou de lire un livre par mois ou deux achetés intuitivement dans une librairie ésotérique. Je révèle ici un système qui permet une vision panoramique et verticale. La quête évolutive est purement intérieure, c’est une nouvelle procédure du moi par rapport à lui-même, qui se voue à un examen de soi-même ouvert, tourné vers des potentiels encore inexploités, toutes les perceptions étant ramenées aux exigences intérieures par l’observation. C’est là que le travail s’effectue. Ensuite, le non-moi, c’est-à-dire tout ce qui nous est extérieur, délivre des messages nouveaux, révèle des vérités insoupçonnées, inspire des mouvements imprévisibles, et s’accueille d’une manière absolue dans l’intégrité de chaque moment. Par la suite seulement, des techniques physiques, émotionnelles, mentales, pourront être mises à disposition et relier d’une manière plus juste le moi au non-moi. Si le travail préalable nécessaire n’a pas lieu, l’on ne pratique rien du tout. Le seul garant évolutif est l’engagement intérieur radical.

 téléchargement (3)

4 La navette entre le moi et le non-moi

La seconde analogie, entre la quête et la thérapie, est technique: les deux procédures inversent le mouvement de notre esprit. Voilà que le nouveau procédé se charge de saisir les objets intérieurs. On ne pense plus à Dieu mais à ce qu’Il représente pour nous dans l’ascèse spirituelle, comme la thérapie nous demande d’oublier l’autre (ce que nous croyons faire pour l’aimer ou le fuir), pour approcher réellement de ce qu’il représente pour nous. Un travail d’hercule puisque les affects placent l’autre au-dedans mais que nous continuons à le voir au-dehors. Le Seigneur des mystiques, Lui aussi, ne peut s’apercevoir au-dedans qu’au moment où le moi a renoncé à s’En emparer au-dehors. Nous avalons en permanence le non-moi pour en faire du moi, avec l’esprit, les émotions et le sentiment, et il ressemble à s’y méprendre à la nourriture. Nous pouvons éprouver des faims insatiables, difficiles à combler, de la quête du bonheur à celle du Divin, comme nous pouvons être saturés et ne plus supporter le contact avec l’autre ou le non-moi dans certaines circonstances. Il n’y a donc pas lieu de s’égarer dans des considérations métaphysiques pour aborder une voie quelconque, quels liens unissent le moi au non-moi, voilà la question, la seule. Par esprit, nous entendons non seulement le mental mais un organe invisible et holistique qui relie la totalité de notre être au non-moi. L’esprit s’enfonce donc dans la matière et devient le subconscient, c’est sa part cachée qui nous joue des tours et fait somatiser les préjudices émotionnels, et il demeure dans des régions que nous ne connaissons pas encore, comme les chakras supérieurs par exemple. Il œuvre par lui-même et sans notre assentiment en dessous de notre état de conscience, par des raccourcis qui le rattachent au corps émotionnel, puis physique, et au-dessus par des procédures secrètes, dont certaines ont lieu pendant le sommeil, celles qui transforment par exemple notre aura, ou nous donnent des intuitions supérieures, quand le cerveau est rompu à utiliser l’intelligence vers l’intérieur et la connaissance de soi. Vu toutes les couches que le moi comporte, du subconscient le plus sombre aux souhaits solaires les plus purs, et toute la diversité du champ du non-moi, il nous appartient d’être clair sur cette question de la navette entre le moi et le non-moi, et d’en faire le principe pour mener une ascèse autant que pour progresser en thérapie. L’esprit se renouvelle en permanence, à toute vitesse, ce qui lui permet de somatiser ou de se libérer à n’importe quel moment dans un délai rapide. En ce qui me concerne c’est le contact avec le supramental qui m’a définitivement montré ce qu’est l’esprit, dont les pouvoirs sont beaucoup plus larges que ce que l’humanité s’imagine. Son rythme nous échappe. Il nous traverse de part en part, coordonne les sensations qui nous livrent au non-moi avec le sentiment global du moi.

Je défends l’hypothèse suivante dans ce livre: L’esprit qui nous habite possède une autonomie qui nous échappe en partie, et c’est donc lui qui gouverne notre existence à certains moments, quand le moi sort du cadre qui lui est imposé par la nature. Autrement dit, si nous faisons des erreurs, l’esprit se met à fonctionner mal automatiquement, à notre insu, et il s’ensuit les troubles de la personnalité échelonnés entre le diagnostic psychiatrique et le diagnostic pathologique. Entre l’état de «folie» et celui de la maladie physique, existent un nombre considérable de troubles mentaux, plus ou moins supportables, plus ou moins avoués, ces troubles qui légitiment autant les cabinets de psychanalyse que de psychothérapie. Ces problèmes d’origine mystérieuse qui suscitent la consultation compulsive de voyants, de devins, d’astrologues souvent peu expérimentés. Si nous considérons que l’esprit descend dans le corps, nous avons la cause des maladies psychosomatiques, si nous affirmons qu’il monte sur des plans subtils et invisibles, nous avons l’explication des insights, des illuminations, des miracles produits par les saints. Pour cadrer toute cette étude, nous avons en tête le prédicat suivant qui trame tout notre discours: l’esprit se laisse approprier par le moi jusqu’à un certain point. Au-delà, il fait cavalier seul et peut se permettre de détruire l’organisation du moi, le sentiment de l’identité, par tout ce qui est à sa disposition, dérèglement des organes, du cerveau, dysfonctionnement cellulaire, turbulences des courbes hormonales, dépression, etcetera.

Dans l’optique transcendante qui est la nôtre, la scission entre le moi et l’esprit, qui provoque des troubles, n’a pour but que de rétablir une unité supérieure, ce dont convient autant le psychanalyste athée, que le psychothérapeute holistique, ou le maître spirituel. La rupture du moi et de l’esprit entraîne la souffrance, et c’est donc l’occasion, puisque le sujet est poussé dans ses retranchements, pour qu’il subisse sans échappatoire la question prise au sérieux par les grecs de l’antiquité et ridiculisée par les matérialistes du vingtième siècle: je ne sais pas d’où je viens ni où je vais. Certains citoyens cultivés finissent par ne plus comprendre un beau matin, pourquoi la vie ne leur obéit plus — tant leur moi est structuré et habitué à la victoire. Ils se sont toujours imaginé que l’esprit était à leur disposition, leur propriété, et qu’ils pouvaient en faire ce que bon leur semble. Que nenni ! Leur sentiment d’échec, puisqu’ils le cultivent, descend jusqu’au subconscient, qui somatise. L’information mentale est passée dans une autre juridiction, là où les choses se passent autrement, là où la pensée n’a plus de pouvoir. Une puissance colossale fait son travail, signale, avertit, déclenche des troubles, puis des pathologies.

En revanche, ceux et celles qui savent qu’il n’y a rien à réussir ou échouer, mais qui font de leur mieux, sans stress, pour rester en coïncidence avec le Tout, somatisent moins. Ils ne sont pas attachés aux fruits de leurs œuvres, comme le dit la bible hindoue, la Gûita, et tandis qu’ils se sentent moins coupables d’échouer, ils sont aussi moins vaniteux quand les exploits les accompagnent. Leur subconscient est moins chargé de scories, car ils dramatisent moins. L’art de la santé équivaut peut-être à celui de vivre avec un ego minimum, ce que laissent entendre les taoïstes. Aujourd’hui, parce que la Terre change d’ère, l’individu en crise, par la même occasion que celle qui rétablit la santé peut dissoudre son ego si c’est nécessaire pour guérir. Le tournant évolutif se prépare autant dans la souffrance que dans la plénitude.

 

5 Saisir les objets intérieurs

Les désordres mentaux obligent à revenir sur ses pas, à chercher une autre place, à transformer sa personnalité. Mais la mentalité ordinaire est friande de l’objet, et n’a pas lieu de s’en lasser, avant de sévères avertissements. Si nous n’apprenons pas à inverser le mouvement mental auprès d’un maître spirituel, d’un sage, d’un ancien, d’un chaman, ou d’un thérapeute, l’intelligence qui anime notre esprit est peu utilisée, elle s’empare toujours des objets auxquels elle s’identifie, et elle ne sait rien faire d’autre. Nous allons vers le gratifiant. Le petit moi obsessionnel et héritier de toute la chaîne évolutive défend son territoire avant tout, cultive ses désirs et évite de voir en face l’origine de ses craintes. Il attend de voir dans ce qui se passe ce qu’il veut voir. L’homo sapiens sapiens veut choisir sa réalité comme un gâteau dans une pâtisserie, celui-là et pas un autre, cette réalité-ci et surtout pas celle-là. Et si l’univers n’était pas qu’une pâtisserie? 

Si nous lâchons les objets, abandonnons la convoitise, comme le stipulait Bouddha, l’intelligence pure du moment n’a plus aucun limite.

 

6 Accepter et reconnaître l’ignorance pour s’en libérer

Etre ignorant c’est être séparé. Séparé de quoi ! Les hypothèses ne manquent pas, séparé de son identité véritable, séparé du Tao, du Soi, se sentir extérieur à l’unité réelle de cet univers insécable dont nous faisons partie, se sentir entre quatre murs car trop de choses nous échappent pour que notre perception nous rassure sur ce que nous sommes réellement, séparé de son soleil intérieur, endormi, qui rayonne au diapason du soleil mystique, séparé de la Vérité, avec un grand V, qui fonde les principes du monde dans leur conformité parfaite, séparé de son potentiel de lumière. Bref, séparé. Si nous connaissions l’objet dont nous sommes séparés, on courrait vers lui, on le capturerait et on le saisirait, et le tour serait joué, en quelques mois ou deux ou trois ans. Le temps de bien définir l’objet manquant et de l’obtenir. Mais acheter à crédit la connaissance, la non-séparation, est impossible. Deux heures obligatoires de méditation par jour, après quoi on remet l’uniforme ordinaire, ou douze ans de chasteté sans écarts, période d’abstinence réputée pour fournir la libération dans certaines doctrines millénaires du sous-continent indien. La vénération, qui devient vite mécanique, d’un maître à qui l’on va faire des courbettes, et que sais-je encore. 

Le problème est tout simplement que la connaissance n’est pas un objet — mais un état.

Aparté autobiographique

Poursuivre donc un objet qui n’existe pas, vous conviendrez que c’est absurde. J’ai moi-même poursuivi la Vérité comme un trappeur du Canada qui pour survivre campe dans la neige pour piéger quelques animaux à fourrure, et ce n’est pas tous les jours «de la tarte». J’avais dix-huit ans, et j’étais rongé par un manque, et toujours sur la piste. Je me suis acharné à réunir les moindres indices de la Transcendance et de son moyen d’accès. Comme un policier sur la piste d’un serial killer, qui n’en dort plus de la nuit car l’assassin en est déjà à sa dixième victime en trois semaines, dans son propre quartier. En décembre 1967 je fus transporté dans un autre état de conscience, extraordinaire, où tout se tenait, et c’était dynamique et plein de lumière, tout était réponse. Rien à voir avec ce que je connaissais avant. Puis cela commença à diminuer au bout de trois jours, et quatre jours plus tard, j’avais retrouvé l’état normal. A la fin de la semaine, il ne restait plus rien. Toute ma vie fut consacrée, dès lors, à retrouver cet état. L’année suivante, j’étais pensionnaire en Hypo-khagne et me moquais de la plupart des cours, que je n’arrivais pas à suivre tant ils me semblaient creux. Je passais des heures chez les bouquinistes, près du lycée. Comme un amoureux éploré, ne pouvant plus manger ni dormir, et qui s’installe devant la fenêtre de sa bien-aimée qui le hante jour et nuit, j’assiégeais le mystère. Comme une mère qui recherche son bébé kidnappé, prête à prendre tous les risques. J’ai même, un peu plus tard, poussé mon cerveau dans ses retranchements avec quelques substances aussi illicites que sacrées, en ayant pris la précaution de lire Henri Michaux, et en sachant qu’Arthur Rimbaud naturellement, n’avait pas si bien fini que cela, comme Artaud d’ailleurs. Bref, j’ai cherché dans toutes les directions, en mélangeant quelque temps, dans une sorte de confusion esthétique fascinante, le paranormal, le magique, l’occulte, l’ésotérique, et le traditionnel. Le fameux livre de Bergier, le matin des magiciens, sorti peu avant dans une prestigieuse collection, m’avait ouvert la voie en 66. Tout me fascinait, tout était mystère, plus rien n’était établi. Si je ne me suis pas perdu, c’est que je l’étais déjà. Je ne pouvais que rester égaré, ou au contraire trouver la sortie. Comme les détenus à vie qui s’échappent, je n’avais plus rien à perdre. C’est ce qui m’a sauvé. Je ne pouvais pas me tromper, car j’étais du matin au soir, dans l’erreur absolue — celle de l’ignorance. Quand on sait qu’on est vraiment dans les Ténèbres, on suit la moindre trace de lumière. J’ai eu la chance de pouvoir descendre aussi bas: là où le ciel le plus bleu est obscur car il manque quelque chose, l’union, l’unité, l’état de non-séparativité. Enfin, le 4 janvier 1974, le voile se déchire. Il était temps. Je ne vous dévoile pas mon itinéraire pour qu’il serve d’exemple, de modèle. Chacun possède le sien, inimitable, et maintenant que j’ai passé cinquante ans, je commence à admettre que ma précocité spirituelle demeure un fait exceptionnel, charge à moi d’en faire profiter les moins expérimentés. Mon chemin sert à dévoiler des paradoxes. Même l’individu sincère, qui brûle du feu de la vérité, s’y prend mal. Il poursuit ce qui n’existe pas, s’acharne à saisir le vent, à nommer ce qui n’a pas de nom, à capturer ce qui n’a pas de forme. Le mental nous pousse à nous forger des représentations, à choisir des valeurs, à rêver d’absolu avant de l’étreindre. Entrons dans le jeu.

 

source : www.supramental.fr - Le site de Natarajan

Un voyage extraordinaire

REVES ET EXPERIENCES DE MARYNA AVEC LES ETRES D’AUTRES GALAXIES

images (5)

12 avril 1994 :
Dominique me dit ; « Ne t’étonne pas si on te demande de monter dans une soucoupe volante ».

19 octobre 1994 :
Ce soir alors que je méditais, j’ai vu une étoile très lointaine qui venait me chercher et qui m’a redéposé à l’autre bout de la planète dans l’océan. Au fond de l’océan, et là j’ai vu les dauphins, mais près d’eux je voyais des êtres de lumière blonds qui les guidaient. C’est eux qui dirigeaient les dauphins et c’est grâce à eux que les dauphins aident les hommes et là j’ai entendu : « tu es des nôtres, tu peux nous entendre »
Le 10 octobre et 19 octobre j’ai ressenti un événement, j’ai prévenu Dominique par courrier le 10 oct que je voyais un objet lumineux qui survolait Tahiti. Le passage d’une boule de lumière, d’un OVNI a eu lieu le 19 oct (jour ou il recevait mon courrier).

10 décembre 1996
La nuit dernière, je me suis réveillée à 6 h du matin et là j’ai reçu le message suivant : « Prépare toi Maryna, élève les vibrations de ton corps, en ouvrant tous les canaux, pour cela demande à Gilles de t’aider. »

L’après-midi : expérience de perte de notion du temps. Alors que je venais de prendre un bain, 19 heures, je me suis allongée et je me suis sentie partir. Mais je me suis réveillée en sursaut. Puis, j’ai du brutalement sombrer dans le sommeil. Mais à 20H30, je me suis réveillée brutalement. Et là j’étais persuadée qu’il s’était écoulé 3 jours. Je regardais la pendule, en me disant qu’il ne pouvait pas être 20H30, puis à la télé je me disais mais non, ça ne peut pas être encore ce film, c’était mardi cela. Pendant 30 minutes, je n’étais pas bien.

6 Mars 1997 :
J’ai rêvé d’OVNIS.

20 mai 1997 : rêve
J’étais dans un ovni et je voyais des rayons lumineux de téléportation ; ils étaient en réunion et j’ai réentendu : « Maryna, tu es des nôtres » puis comme si on me fixait un RV.

Le 18 nov 1998 : rêve
Je me suis réveillée et je voyais la Terre de loin, elle était grise, je voulais m’en rapprocher mais je suffoquais. J’essayais de la nettoyer mais ce n’était pas possible. De là je me suis retrouvée au fond des océans et là les dauphins quittaient également les océans mais par des portes spatio-temporelles. Ils étaient toujours là mais sur un autre plan. Et ils me disaient qu’il y avait également des portes pour les humains.
De là, je me suis retrouvée à mon tour sur un autre plan de conscience et j’avais l’impression que ma colonne vertébrale s’étirait. et j’étais de nouveau totalement bien en pleine expansion et ouverture. J’étais sereine et je rayonnais.

Le 10 décembre 1998
5 h 30 du matin.
je ressens très fortement l’envie d’aller à Camon, d’aller méditer dans la petite pièce. et là j’entends et ressens Lucie (la grand-mère de Dominique, morte depuis quelques années qui était magnétiseuse et avec qui j’ai retrouvé une vie antérieure) qui me dit :
 » je te donne mon Alliance, porte là  » Puis je te vois Gilles, nous étions 3 dans la pièce. Et Lucie s’adresse à toi :  » Permets lui de franchir ces portes spatio-temporelles, guide là sur ces plans très élevés même si elle n’y reste que quelques instants afin qu’elle reçoive et prenne les informations. Elle est prête à les recevoir, à les entendre. »

ALLIANCE et PORTE SPATIO-TEMPORELLE SONT 2 MANDALAS

téléchargement

Ceci est le récit de la séance de travail que j’ai eu avec Gilles le 15/12/1998 (5 jours après le rêve)
Alors là il me dit que l’on va tenter une expérience , il m’explique qu’il va se servir d’une cassette qui a servi à quelqu’un et sur laquelle sa voix s’est modifiée il y avait 4 voix de Gilles, que je vais entendre des sons en boucle qui vont me permettre de me relier à des plans qui ne sont pas d’ici.

Je m’assois au bout du canapé comme il me le demande. Puis là, j’écoute et au bout d’un moment je me vois dans un vaisseau qui se scratche. J’étais aux commandes, je me voyais assise avec d’autres êtres , j’étais responsable des cartes du ciel.

Je m’étais vu auparavant subissant une opération, l’ET m’introduisait un tout petit cylindre dans l’oreille. Je ne pouvais bouger , je n’étais pas attachée mais une force phénoménale m’empêchait de bouger, je voulais partir, je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, j’avais peur. Puis j’ai vu d’autres personnes (hommes, femmes, enfants) qui avaient subi la même opération. ces gens me disaient de ne pas m’inquiéter.

Puis, j’ai pu voir ces disques ils rayonnaient une couleur différente. Il y en avait au centre, puis je me suis vue ailleurs les disques étaient enfouis, ils étaient dans une matière plus réelle, on aurait dit de l’argile, enfin une matière terreuse. je tâtais les sillons et à un certain moment Gilles m’a demandé si je pouvais en toucher un. J’ai choisi celui du centre et puis là je me suis sentie aspirée très fortement. Je ne pouvais résister et j’ai eu peur. Puis j’ai pu par rapport à ces disques distinguer qu’à chaque son correspondait une note et une couleur , c’est un moyen de communiquer et en l’utilisant à un certain moment un être est apparu en face de moi. nous étions séparés par une sorte de voile d’énergie très fluide. Je ne pouvais la traverser au début puis j’ai senti qu’il m’en donnait l’autorisation et qu’il me permettait de passer la main. Alors je l’ai passé, puis une fois la main de l’autre côté, j’ai senti que l’énergie montait jusqu’à l’épaule et que le reste du bras était comme tirée de l’autre côté. Alors Gilles m’a dit qu’on n’irait pas plus loin aujourd’hui .

Quand je suis revenue à moi, Gilles m’a dit qu’au moment où je me suis sentie aspirée , tous ces appareils électriques s’étaient plantés; Qu’un puissant courant d’énergie avait aspiré l’énergie électrique des appareils.
Puis il me demande s’il peut faire une copie car il aimerait faire écouter les informations à des ingénieurs de la NASA. il fait la copie. puis me donne ma cassette; Il me dit également il faut que l’on se revoie. En rentrant chez moi, je vais pour la réécouter et là dessus il n’y a que des messages téléphoniques. Alors je décide prévenir Gilles, son répondeur décroche, mais j’entends le message 2 fois c’est à dire qu’à quelques secondes d’intervalles le message redémarre.

Puis je commence à laisser mon message quand surprise Gilles décroche, je lui explique par rapport à la cassette; il me dit de lui renvoyer, de ne pas l’écouter car il se pourrait que des messages sur un plan plus subtil aient pu être enregistrés et qu’il allait la réécouter avec un autre appareil, qu’il allait me tenir au courant par rapport à sa copie.

16 décembre 1998
Ce matin , j’ai vu d’autres images d’une part qu’ils n’avaient pas besoin d’énergie que nous émettions notre propre énergie, qui nous permettait de déplacer nos engins. D’autre part lorsqu’on s’est scratché, nous n’étions pas morts, (lorsque nous mourrons, nous changeons d’énergie, de longueur d’onde , car pour être visibles à vos yeux, nous sommes obligés de maintenir nos fréquences sur les vôtres) et ce qui s’est passé c’est que comme nous n’étions pas morts nous n’avons pas changé de vibrations et nos corps blessés ont été retrouvés par les vôtres humains, et là nous avons subi des expériences, des chercheurs cherchaient à savoir comment fonctionnait notre « cerveau » car nous avons un 3ème cerveau qui s’est développé et qui nous sert de générateur d’énergie en se servant de nos deux cerveaux (comme les vôtres). Nous ne pouvions communiquer et nous ne voulions communiquer avec eux) mais nous pouvions continuer à émettre entre nous.

Ce matin je me pose la question de savoir si je n’ai pas rêvé, si je n’ai pas tout inventé si je n’ai pas lu ou vu trop de Xfiles.
Pourquoi moi ? Dans quel but , cela me ramène à une phrase Dominique qui me disait en avril 1994 ,de ne pas m’étonner si d’ici 5, 6 ans on me demandait de monter dans un vaisseau. Cela me fait peur Gilles ce matin et cette nuit c’est comme si je les sentais de nouveau travailler sur mon corps car hier soir j’avais tellement mal aux lombaires. En partant Gilles m’a dit que j’avais de la chance car nous étions très peu.

Le 30 mars 1999.
J’ai révé du scratch du vaisseau ET (de décembre) avec ces êtres que je voyais mourir. Je revoyais la table graphique avec une carte et des noms d’étoile : ORION et ANTHARIUS.

Le 27 octobre 1999.
La veille, j’avais fait une chute, je ne sais si c’est une conséquence, mais le fait est que j’étais très fatiguée ce soir là en rentrant du lycée. Par conséquent je me suis allongée et je me suis retrouvée dans un demi-sommeil. Là, j’ai revu ces êtres qui m’ont dit : « nous avons besoin de toi comme récepteur-émetteur » puis je me suis vue dans la rue et les voitures étaient devenues des particules, des petites sphères de lumière. On pouvait les traverser. L’expérience était forte. Je ressentais continuellement la présence de ces êtres. Et, j’avais extrêmement mal à la tête (3ème œil solaire et lunaire). Puis j’ai eu froid ensuite.

Et dans la nuit du 6 nov au 7 nov. 99
J’étais réveillée et je tentais de me rendormir. C’est alors que me vint l’idée suivante. Je me répétais que j’étais une particule de Lumière, et au bout de quelques instants, je suis devenue cette particule d’énergie le mot positron se présenta à mon esprit ;
Et cette particule se déplaçait à très grande vitesse dans une sorte de tunnel. Je me disais qu’au sein de nos cellules corporelles, on pouvait avoir une action dessus afin de rester en bonne santé, voire même avoir une influence sur le phénomène de vieillissement.
Puis le terme d’éon est venue à moi. Ce matin je regardais dans le dictionnaire la signification des mots

Eon : chez les néoplatoniciens et les gnostiques, ensemble de puissances éternelles émanées de l’être et rendant possible son action sur les choses.

Positron : antiparticule de l’électron possédant même masse et une charge égale et de signe contraire, c’est à dire positive.

Fin d’année 1999
1) dans la nuit du 22 au 23 décembre
je voyais une main se tendre, elle me demandait de la saisir et de passer de l’autre côté. Gilles était à côté de moi

2) dans la nuit du 23 au 24 décembre.
j’ai commencé à sentir le bas de mon corps se raidir et puis comme si on travaillait sur ma colonne vertébrale. Perte de notion du temps. A mon réveil, je ne savais plus où j’étais ni quel jour.

3) Dans la nuit du 24 au 25 décembre.
Rêve : Je revenais de je ne sais où en voiture. Dans la maison il y avait Chantal dans 1 pièce et Gilles dans une autre. Je suis passée voir Chantal, puis j’arrive dans la pièce où Gilles se tient.

Là, je me souviens avoir reçu un enseignement sur le thème de l’infiniment grand et l’infiniment petit ( mais le contenu je l’ai oublié). Cet enseignement ne provenait pas de Gilles il venait d’ailleurs.
Avant ce rêve, je me souviens avoir fait des compréhensions sur le « Un », tous les éléments qui s’emboîtent pour ne former que le « Un ».
D’autre part que tout n’était qu’illusion, que mon corps n’était qu’une enveloppe, et que je pouvais m’en détacher complètement, qu’il fallait que j’en prenne soin comme on prend soin de son véhicule (voiture) mais sans plus, sans s’y attacher en tout cas.
Et je sais aussi, qu’on peut se nourrir uniquement de prana, et que nous pourrions si nous étions plus ouverts. Mais nous pourrons un jour, nous passer de nourriture terrestre.
Quand je dis je sais c’est parce qu’au plus profond de moi je le ressentais comme si je le vivais en même temps;

4) Dans la nuit du 27 au 28 décembre.
J’étais réveillée depuis 4H30 du matin. Et là, j’ai revécu la même expérience que la fois précédente. C’est à dire que j’ai commencé à sentir le bas de mon corps se raidir et puis comme si on travaillait sur ma colonne vertébrale, j’avais l’impression qu’en plus on rebranchait des connexions nerveuses (cela également au niveau du cerveau).
Puis j’ai fait plein de compréhensions.

– d’abord que j’étais un Etre de Lumière, que je faisais partie de cette famille (famille de Lumière) et c’est comme si je l’avais retrouvée en moi après des années de séparation. C’était comme lorsque l’on retrouve les siens , les grandes embrassades etc…Elle est là bien présente en moi, au fond de mon coeur.
– le tableau « arbre de Vie » que l’on me demande de repeindre sur les chakras (j’en avais représenté 8, à la lecture du livre « Terre » je comprends mieux pourquoi)car je suis moi-même en train de travailler sur mes chakras et de les développer.
– puis je sais au fond de moi que je peux voir le Mandala Intérieur d’une personne, comme je te vois toi lorsque tu es en face de moi, et lui peindre (même si pour le moment je ne vois rien, peut être faut-il là aussi que j’accepte de voir cela) car le mandala d’une personne c’est comme un thème astrologique, je dirais c’est même plus qu’un thème.
Puis je pouvais entrer en contact avec tout élément de la nature, dialoguer avec.
C’est comme si tous ces branchements que l’on me faisait, allait me permettre de développer de nouvelles capacités, de m’ouvrir et de me connecter à de nouvelles longueurs d’onde.
Tout cela parce que j’acceptais enfin qui j’étais vraiment.

Et puis je recevais l’autorisation de pouvoir traverser, franchir la Porte. J’ai entendu « tu peux traverser ».
J’ai entendu également cela.  »Tu viens d’effacer 20 ans de ta vie sur la 13ème Lune ». je comprends pas trop ce que cela signifie.

Et enfin dans la nuit du 28 au 29 décembre.
Je me voyais partir à l’Ile de Pâques avec Gilles, aller dans les grottes et découvrir un crâne de cristal.

depuis 3 semaines cela fait bien 6 fois que Gilles intervient dans mes rêves.

3 février 2000 :

Cette nuit je me suis réveillée à 4 H 30 du matin et alors que je pensais à tout autre chose. Il m’est revenu à l’esprit ce que j’ai vécu par nuit. Mais cela est assez difficile de décrire avec des mots. Pourquoi ? parce que j’ai l’impression que cela n’était pas un rêve, c’est comme si j’avais vécu la scène, et surtout cela mettait en relation des personnes appartenant à différents plans de conscience puisque je voyais une scène avec des indiens (au sol, le passé) et au dessus (dans le ciel, le futur) mais appartenant à un autre plan de conscience les Pléïades et entre les 2 les Hommes et les dauphins. C’est comme si ces différentes personnes voulaient me laisser le message et surtout faire en sorte que je m’en souvienne.

Le message qui me reste est le suivant :
« si dans 22 ans, la situation sur Terre ne s’est pas améliorée, alors la planète basculera sur son axe » Je distinguais une réunion d’indiens autour du feu, c’était quelque chose de sacré et de très sérieux qui se tenait. Les indiens parlaient de l’avenir de la planète Terre et au dessus je pouvais distinguer cette même réunion qui se tenait entre les êtres de Lumière des Pléiades dans leur vaisseau. Les indiens ne les voyaient pas eux. C’est cela qui était bizarre car j’étais capable de distinguer ce qui se passait j’ai l’impression sur plusieurs niveaux. I
D’autre part, je ne sais si tu as entendu mais de nombreux dauphins (plus d’une centaine) ont été retrouvés morts sur les côtes françaises.
Dans le message il m’a été dit également que : « les dauphins quittent la planète Terre pour aller sur d’autres plans en empruntant ces fameux couloirs spatio-temporelles, mais quand ils quittent notre plan, ils ferment derrière eux la porte. Donc de nombreuses portes se referment et au fur et à mesure qu’elles se ferment et nos chances d’améliorer la situation sur Terre diminuent également. » Alors je me souviens qu’inconsciemment j’ai fait la remarque suivante : « cela signifie donc que nous sommes tous amenés à disparaître ? » et là la réponse a été « non, certaines personnes seront téléportés, emprunteront les « portes de secours » au moment voulu, et qu’il ne fallait pas craindre la situation, que nous pouvons avoir confiance ; qu’au moment opportun, nous serons enlevés ».

Il y avait également un schéma. D’autre part, je m’aperçois que depuis quelques semaines je passe beaucoup de temps avec l’outil ordinateur.

Sur le coup je me suis dit que je devenais folle mais au fond de moi, tout cela résonnait vrai.

En tenant depuis quelques années un journal et en regroupant les différentes infos reçues en rêves, en méditation ou autre sur le sujet des Pléiades, extra-terrestres, je me suis aperçue que depuis décembre 1998, il y avait une accélération de la fréquence des messages reçus et là surtout depuis décembre 1999.

Décembre 2000

Canalisation : Depuis le jour de Noël, je reçois de nouveau des messages des Pléïades
Avant-hier, vers 6 h du matin aujourd’hui, j’ai été réveillée afin que comme d’habitude dans un état entre la veille et le sommeil, je puisse recevoir le message.
Et voilà ce que j’ai vu et ressenti :
D’abord j’avais l’impression d’être comme aspirée et j’ai eu peur, puis la sensation qu’on travaillait sur ma colonne vertébrale (voir journal). Puis qu’on m’opérait. J’ai vu des vaisseaux sortir de terre, et j’ai vu une immense vague qui recouvrait les terres
Puis le fait que le volcan Popocatepetl se réveillait pour laisser émerger de nouvelles choses (découvertes)

Cette nuit, vers 4 heures du matin :
Le message « tu es des nôtres, Maryna, tu dois l’accepter maintenant . Nous avons besoin de toi comme récepteur et nous te demandons de transmettre ces messages à un maximum de personnes. »

Dans la nuit du 1 au 2 janvier :
Se peut-il qu’un mandala puisse ouvrir un vortex, une porte spatio-temporelle ? car je voyais le mandala sur lequel je travaille (celui avec le symbole de l’oiseau de l’île de Pâques) ouvrir ce vortex.Canalisation : « En élevant et en accélérant la fréquence vibratoire de nos cellules qui sont composées de particules électriques, nous pourrions avoir accès à d’autres dimensions (c’est effectivement comme pour les chaînes de télévision, je peux regarder mais si je ne règle pas le canal pour obtenir la 2 je ne l’aurais jamais alors qu’elle existe) pour cela, il est nécessaire que l’Homme change de fréquence, de canal.
Comment ? me direz-vous.
Tout d’abord, en reprenant le contrôle de sa vie, en prenant conscience de sa vie, en comprenant et en intégrant qu’il est le co-créateur de son existence. En prenant conscience de l’énergie de l’AMOUR (kundalini = co-création sur tous les plans).En s’exerçant par la méditation : pour cela, visualisez les cellules de votre corps devenir des particules électriques, particules de lumière, et visualisez l’ensemble de toutes ces cellules devenir de plus en plus lumineuses et portez votre attention sur l’ensemble de votre corps qui est lui même devenu une particule de Lumière, vous pourrez ainsi vous aligner sur d’autres fréquences »

source http://www.lumieresdelaudela.com

LE PARDON, vous n’avez pas encore compris.

 

images (17)Je sais bien que ce sujet a été traité en long et en large dans plusieurs ouvrages, que tous les Maîtres et Etres de Lumière qui communiquent avec vous l’ont mentionné et répété maintes et maintes fois. Souffrez pourtant que j’y revienne et croyez que j’ai mes raisons pour le faire. Il serait logique que tous ceux qui s’acheminent vers la Lumière se soient appliqués depuis quelque temps déjà à pardonner tout et à tous, et surtout à vous-mêmes.

Pourtant, il est certain que quelques-uns d’entre vous, et pas seulement des « novices », éprouvent encore beaucoup de difficulté à pardonner. Souvent, à votre insu, ce n’est pas tant les torts que l’on vous à causés qui vous restent en travers de la gorge (d’où des maladies et cet organe). Ce sont les erreurs et les agressions commises par vous-mêmes envers ces êtres que vous n’arrivez pas à leur pardonner.

L’autre étant votre miroir, il est un fait que ses défauts ou prétendus défauts vous renvoient une image de vous qui ne vous plaît pas, qu’elle corresponde à ce que vus êtes aujourd’hui ou à ce que vous étiez hier. Et vous nourrissez dans votre sien des rancunes, des griefs contre quelqu’un ou contre la vie en général qui nuisent à votre santé et empêchent ou freinent votre avancée. 

Chers enfants, de grâce, changez tout cela. Car vous pourriez connaître par cœur tous les écrits sacrés de toutes les religions, ceux des nouvelles énergies, plus toutes les prophéties sur les temps qui approchent, mais sans l’attitude positive, la foi, la confiance en vous et en nous, sans l’amour inconditionnel , à quoi cela vous servirait-il ? Vous êtes comme ces fumeurs qui, pendant des heures, emplissent de la fumée de leurs cigarettes une salle fermée et ensuite se plaignent que l’air dans cette salle devient irrespirable. Si vous ne faites que concevoir des pensées négatives, si vous vous complaisez dans le rôle de victimes de tout et de tous, comment voulez-vous attirer à vous des expériences positives ? Faut-il vous répéter encore une fis que vous créez votre avenir et qu’il sera à l’image de vos pensées, vos paroles, vos actes ?

Pourquoi attendre que votre entourage, ou les Pères, les Maîtres vous apportent le bonheur et la plénitude, alors que vous tissez votre futur d’un fil sombre à chaque instant ? Au lieu de ressasser les déboires que la vie vous sert, pourquoi ne pas commencer par goûter ce qu’il y a de bon dans cette même vie ? Je suis sur que vous y trouveriez plus que vous ne le soupçonnez. Pourquoi ne pas commencer à vous appuyer sur ces ponts positifs pour les étendre, petit à petit, à toute la toile de votre destinée ? Et pourquoi ne pas regarder ce qui vous paraît négatif comme s’il s’agissait d’un défi à relever, d’une occasion de prouver votre vaillance, de grandir par le dépassement de soi ?

Ces épreuves, vous les avez choisies avant de vous incarner, votre âme courageuse les a voulues parce qu’elle savait combien elles pourraient vous être utiles ; Et si vous les trouvez trop dures, demandez-nous de vous soutenir, de vous nourrir des énergies nécessaires à ce dépassement. Je ne veux pas m’étendre sur ce sujet. Je sens que vous êtes nombreux à trépigner d’impatience. Il fallait cependant le dire pour que des êtres merveilleux ne sombrent pas dans un désespoir stérile.

Je conseille seulement, à tous, de créer en vous et autour de vous amour, beauté, harmonie.  Rappelez-vous que ceux qui ont beaucoup reçu sont ceux qui doivent davantage le faire fructifier, pour eux et pour toutes la planète.

Qu’il en soit iansi.

 

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012-- recopié par Francesca   aux Editions HELIOS –  

UN NOUVEAU PARADIGME DE LA VIE

 marciniack

 

Qui sont ceux qui apportent l’Aube, et quel est leur rôle ? 

Les Messagers de l’Aube sont ceux qui portent les rayons du soleil et apporter la lumière et la connaissance. Ils ont une organisation ancienne, une société ancienne, une ancienne liaison spirituelle qui les maintient à faire certains travaux dans un certain système d’étoiles. Vous êtes membres des Messagers de l’Aube, sinon vous ne seriez pas attiré par ce livre. Les membres de cette organisation d’élite viennent sur Terre à des moments différents pour faire leur travail. Cela se produit lorsque le cycle a été créé et les événements sont parfait pour eux pour permettre à l’énergie du cosmos élevés et l’énergie de la Terre à fusionner au sein de leurs propres êtres. 

Les énergies du cosmos sont toujours à venir à la Terre, et les énergies de la Terre sont toujours soulevaient vers le cosmos. L’humanité crée le pont sacré entre la terre et le ciel, que certains ont appelé le pont arc en ciel. Les Messagers de l’Aube permettre à ces énergies de fusionner afin que l’aube, ou la lumière, est réveillé en eux. Ils apportent alors que l’aube des civilisations. C’est qui vous êtes. C’est ce que vous faites. Donc ya des multitudes d’autrui. Vous êtes le Messagers de l’Aube. 

Comme Messagers de l’Aube, il ya une certaine attitude qui facilitera l’engagement que vous avez fait. Cette position est l’une de permettre et sortir de l’auto-indulgence et à l’actualisation de vos expériences. Pour les porteurs de la l’aube, chaque lien représente l’ensemble, peu importe comment il est construit, peu importe ce que la force ou la faiblesse qu’il a, et peu importe la façon dont son rôle grand ou petit. Force ou la faiblesse ou de l’influence ne sont pas nécessairement à comparer, ils sont tout simplement la position que la conscience, dans sa propre danse de la réalité, choisit de se concentrer sur. 

Nous vous enseignons sur vous-mêmes et vous accompagnons dans le déblocage ce qui est à l’intérieur de vous, pas ce qui est en dehors de vous. Comme Messagers de l’Aube, vous êtes dans votre heure la plus sombre avant l’aube, lorsque vous demandez peut-être si il va y avoir un rayon de lumière. Puis, presque instantanément, la lumière commence à montrer de nulle part. Où cela vient-il? Comment cela va changer votre façon de penser? Comment est l’existence sombre comme il peut être un moment, et puis l’instant d’après il ya la lumière? Comme Messagers de l’Aube, vous sera que la lumière de l’aube. Vous avez été formé pour cela, c’est votre point fort. 

Vous, les Messagers de l’Aube, aussi connu comme la Famille de Lumière, ont accepté de passer par le processus de mutation de vous transformer en êtres supérieurs par l’intention et l’accord conscient. Vous apporter la lumière à la planète, apporter la nouvelle évolution de l’humanité, et de faire le saut dans l’évolution cosmique de la conscience et de l’intelligence possible par l’ancrage de la première fréquence à l’intérieur de vos corps et vivre. 

La famille de la lumière vient d’un endroit central de l’opération-une source au sein de cet univers qui agit comme une station de radiodiffusion. Il ya des soleils centraux au sein de votre système galactique et un soleil central dans cet univers. Les Mayas nommé ce soleil central Alcyone. D’autres savent par d’autres noms. Le soleil a la lumière, et la lumière a des informations. Pour faire de cette très simpliste, les membres de la Famille de Lumière viennent d’un endroit qui est l’entrepôt central d’information pour l’univers. 

Vous vélo ou en spirale de ce soleil central et porter l’information tout au long de différents systèmes dans cet univers, vous intrigue, d’un plan, et Voyage. Vous êtes tout à fait unique à cet égard, et vous le savez. Vous savez, quand vous regardez la population que vous êtes très différent. Vous aimez démagogie, et vous aimez le buste systèmes ouverts. Quand quelque chose dit: «Entrée interdite», il est pour tout le monde et pas pour vous. Vous allez où tout est fermé afin que vous puissiez l’ouvrir. Vous fonctionnez par vous séparer en plusieurs identités multidimensionnelles et d’aller ensuite dans les systèmes de les changer. 

Vous incarnez parfois dans ces systèmes pour des centaines de milliers d’années en préparation pour le moment où vous pourriez être appelé à éclater les systèmes. Vous avez un CV pour vous soutenir. Par exemple, vous incarnez sur Terre plusieurs fois soja que si l’appel est que la Terre va être éclaté ouvert et le paradigme va être déplacé, vous pouvez dire, « je suis allé 247 fois, dans ce nombre variétés, et une fois que j’ai pu monter mon corps. Je l’ai fait, ceci, et ceci. Si je vais dans ce plan de match pour briser le système, je suis certain que je peux rafraîchir mes souvenirs, tirer vers le haut, défier l’ lois, et terminer le travail « . 

Parfois, il ne se produit pas et le plan doit être interrompu pour une raison quelconque. C’est une expérience très frustrante pour vous. Cependant, quand tout se passe comme prévu et vous réussissez à éclater le système et de créer un nouveau paradigme de la lumière, c’est comme un orgasme cosmique à vous. 

Les membres des Messagers de l’Aube ou de la famille de travaux légers dans les équipes. Vous ne rentrez pas dans les systèmes seuls. Vous devez l’autre pour faire ce travail parce que vous ne pouvez pas tenir la fréquence par vous-même. En allant dans les équipes, vous augmentez les chances de mener à bien le plan. Vous êtes comme des rayons et des spirales de lumière du soleil central qui sont très intelligents, et vous êtes guidé par une grande intelligence dans le soleil central. 

La lumière est un royaume de la conscience, et il a un but dans l’existence. L’histoire que nous vous disons aujourd’hui, c’est une histoire que vous pouvez comprendre. Chaque fois que nous parlons de l’homme et vous comprenons plus, nous vous donnons plus. Nous ne voulons pas que vous pensiez que la lumière est plus noble que toute autre chose. Quelque chose dans l’essence de votre âme vous relie à cette source de lumière et vous conduit à cette profession, mais il ne fait pas ce métier mieux que toute autre profession. Il ya d’autres qui ont différentes sources et en spirale avec des intentions différentes, et ils font le jeu de balle possible. Vous apprenez à ce sujet. 

Nous vous rappelons que le Premier Créateur crée tout, et il apporte toutes choses avec elle-même. Tout comme vous cherchez la conscience de soi, le Premier Créateur est la maîtrise de cela aussi. Il cherche à être conscient de lui-même dans toutes les choses et de le doter des choses qu’il est dans de sensibilisation que le Premier Créateur est en eux et conscients de son existence. La prise de conscience est comme un miroir des allers-retours entre le Premier Créateur et toutes les créations, jusque dans le moindre petit bug ou fourmi qui rampe sur le sol. Tout comme le Premier Créateur est dans la lumière, il est aussi dans ce qu’on appelle le mal, sachant que le «mal» a aussi un but divin. 

Beaucoup de royaumes de conscience existent.  »Royaumes de conscience» sont des mots de fantaisie pour un concept que nous aimerions que vous saisissez. Dans les royaumes de la conscience, il ya une ressemblance de l’énergie, et il ya de nombreux types de royaumes de conscience. La famille de la lumière vient d’un royaume particulier de la conscience. 

Quand votre conscience apprend les lois de la création, la manipulation et la gestion de la réalité, il est assez facile pour vous de manifester dans n’importe quelle forme que vous choisissez. Pour ceux d’entre vous qui ont activé vos souvenirs culturels chamaniques et indigènes, vous savez bien que le cadre de l’enseignement des cultures autochtones était de savoir comment aller dans différentes réalités et changer la forme. Les chamanes dans certaines cultures étaient vénérés pour cela. Ils ont effectué le codage génétique, et il y avait très peu sur la planète par rapport à l’ensemble de la population. Ils ont tenu la magie et le mystère et maintenus en vie le processus. Ils étaient capables de se déplacer dans les formes des animaux et diverses autres formes et apparences. Ce fut une science très profonde, en effet. 

Parce que cette science existe sur la planète, bien sûr, il existe aussi hors de la planète. La Terre est un lieu «happening» en ce moment, un point chaud. Il est codé pour démarrer sa propre révolution, pas nécessairement juste une révolution aux États-Unis à changer de vie, mais un changement dimensionnel qui va modifier tout l’espace autour de la Terre. 

Beaucoup extraterrestres qui sont curieux de connaître les formes de vie savent comment réorganiser leurs structures moléculaires et viennent sur la planète dans le déguisement en tant qu’êtres humains. En période de changement tumultueux, lorsque les dimensions sont susceptibles de fusionner et se heurtent – que vous configurez ici pour Terre-il est un grand rassemblement des énergies qui viennent de participer au grand spectacle. 

Le grand spectacle qui se passe à plusieurs niveaux, et pas seulement en 3-D. Une réaction en chaîne se déplace à travers l’ensemble des dimensions de l’existence et de l’ensemble de la conscience. Certains êtres se faisceau de Terre déguisé en tant qu’êtres humains, ou qu’ils incarnent, ramasser une occasion d’obtenir un billet dans cette réalité d’être ici pour l’événement. Peut-être certains de ceux que vous sentez que pas originaire de la planète et pas ici en tant que briseurs de systèmes sont là pour observer, participer, et de comprendre afin qu’ils puissent prendre l’information à leurs propres systèmes, qui sont en constante évolution. 

Il ya des créatures intelligentes qui sont capables de manifester en tant qu’êtres humains et jouer le rôle à la perfection, parfois leurs souvenirs sont intacts, et ils ont parfois le voile vers le bas. Il n’est pas toujours facile pour ces êtres à venir ici avec de la mémoire consciente complète de qui ils sont d’ailleurs en raison de la commande de fréquence. Tu vas grandir dans votre conscience au cours des prochaines années que vous êtes membres de la Famille de la Lumière dans le déguisement en tant qu’êtres humains. Une partie de l’évolution prévue de l’espèce humaine et la réorganisation prévue de l’ADN humain est pour chaque personne de commencer à ouvrir une banque de mémoire et se rappeler qui ils sont.

 Dans différentes dimensions de la réalité, il ya, bien sûr, des expériences et des lois différentes. En 3-D, où vous avez été enfermé comme une espèce humaine depuis si longtemps, il ya une limite à ce que vous pouvez éprouver. La troisième dimension est conçue pour se concentrer sur une réalité existante à la fois. Il est conçu de cette manière, en fonction de la fréquence de pulsation et le nerf et le taux que les fréquences ajustent les pulsations nerveuses dans le corps. 

Vous magnétiquement et biogénétiquement l’écoute et conçu. Les membres de la Famille de la Lumière sont beaucoup plus humaine. Caractéristique, vous êtes performants suprêmes dans le domaine multidimensionnel. On applique pour un poste dans le domaine multidimensionnel en tant que membre de la famille de la Lumière. 

En tant que membres de la Famille de la Lumière, vous avez incarné sur cette planète pour vous préparer à faire votre travail. Quel est votre travail? Votre travail est assez simple: vous exercez fréquence dans les systèmes qui ont limité fréquence de la lumière, parce que la lumière est l’information. Ce n’est pas l’information de données informatiques froid, c’est l’information qui est transmise biologiquement par une émission sur électromagnétique de la conscience. C’est ce que vous êtes experts en Si vous deviez avoir une carte de visite imprimée pour vous-mêmes lorsque vous êtes en pleine mémoire de votre identité, il disait quelque chose comme:.. « Renégats membres de la Famille de la Lumière Systems Buster Disponible pour modifier systèmes de conscience au sein de la libre volonté univers. Sur appel. « 

 Vous allez-y! C’est ce que vous faites. C’est un aspect de votre identité que vous avez tous en commun, et vous êtes ici dans les millions à cette époque. Vous êtes ici essentiellement à rappeler qui vous êtes, d’opérer multidimensionnelle au sein du système, et d’enseigner les humains-les indigènes dans cet endroit qui ont été sous le contrôle de fréquence pour un long temps nouveau système. Vous êtes déguisés en humains. Dès que vous commencez à réaliser cela, vous allez vous sortir du drame humain et le dilemme humain de contrôle de la fréquence.

 Avant de contrôle de la fréquence a été institué il ya 300.000 ans par le groupe de raid de dieux créateurs, les espèces indigènes était un peu intelligent. Ils avaient un système très évolué de recevoir des informations et peuvent recevoir directement sur la planète à partir des contacts de l’espace. Ils ont également eu de nombreuses façons de diffuser des informations comme il a été reçu. La diffusion des connaissances sur la planète en ce moment est basé sur la technologie quelque chose en dehors de vous-même. Il est un autre projet de loi intelligente de marchandises que vous ont été vendus comme moyen de contrôle. Il ya longtemps, la communication sur cette planète a eu lieu par le contact avec l’autre par l’utilisation de mécanismes internes, pas par la technologie en dehors de vous-même. 

La plupart des humains ne peuvent pas comprendre que leur histoire remonte à plus de quelques milliers d’années. Vous apprendrez, rappelez-vous, et enseigner la planète qu’il a une histoire de millions d’années. Tout d’abord, vous allez découvrir et intégrer l’histoire de la planète pour les 300.000 dernières années de sorte que vous pouvez étendre l’image du dilemme humain. Rappelez-vous, l’histoire est tout à l’intérieur de vous, pas à l’extérieur de vous. Dans votre technologie actuelle, les filaments lumineux codés sont créés à l’extérieur de votre corps en forme symbolique comme une représentation de la transmission de renseignements par le biais de la fibre optique. L’espèce humaine crée en dehors de lui-même ce qu’il doit apprendre, c’est à l’intérieur de lui-même. Il fait partie de la maîtrise de la lumière. 

Lorsque la grande bibliothèque de vous a été mis dans le chaos, il y avait un peu de données de gauche qui a gardé les espèces contrôlable, utilisable, gérable, et encore en service sur son propre, l’exécution des tâches et stimulant comme une forme de vie et la forme de la conscience de produire une certaine fréquence: la peur. Cette crainte a été promue pour les 300.000 dernières années sur cette planète comme une substance contrôlée dans chaque version que vous pouvez penser. Quand un être humain résonne électromagnétique et diffuse la fréquence de la peur, une transmission de la conscience est envoyé. D’où vient cette peur aller? Où vont vos pensées vont? Où vont vos émotions vont? Nous avons déjà dit que, collectivement, la conscience constitue la nourriture. Comme busters de systèmes, vous êtes venus pour éradiquer la source de nourriture, ou de changer la source de nourriture de celui de la peur et le chaos. Ceux qui se nourrissent par cette source de nourriture devront soit changer leur régime alimentaire ou de quitter cette planète. Vous êtes ici pour apporter des informations, de la lumière, la compréhension qu’il existe un potentiel de changement et une source de nourriture qui fonctionne en coopération et en résonance avec la lumière. C’est ce que vous êtes et ce qu’il est de votre responsabilité d’atteindre. Nous comprenons que certains d’entre vous sont très perplexes sur la façon de faire et la façon de parvenir à cet état ​​de l’impeccabilité dans vos propres vies. Une des premières choses que nous demandons à chacun de vous de faire de ce moment en avant est de ne pas fonder l’un de vos expériences futures sur votre passé. Chacun d’entre vous aiment à faire revivre le passé dans d’excuse pour ce qui pourrait arriver dans l’avenir. Vous êtes célèbre pour. Mais vous devez agir comme si vous êtes nouvellement téléporté, innocent comme un bébé, et prêt à aller de l’avant dans les circonstances de votre vie quotidienne. Comme vous vous réveillez chaque matin et un pas en avant chaque jour, l’état avec une clarté ce que vous comptez faire l’expérience de ce jour-là. Si vous ne faites pas ceci ou de cultiver l’habitude de le faire, alors vous feriez mieux aller de l’avant! C’est la façon dont la réalité est conçue. 

Comme nous l’avons déjà dit, le grand secret qui a été gardé de l’espèce humaine, c’est que la pensée crée l’expérience, et de la pensée crée la réalité. Toute réalité est créée par la pensée. Tout est une expérience subjective. Mais électromagnétique, vous êtes contrôlé de manière à créer des expériences dans un certain spectre de la réalité. Vous qui êtes membres de la famille de la lumière sont bien voyagé et bien au courant de la possibilité d’apporter de nouvelles fréquences en jeu. Vous êtes venus ici pour organiser les nouvelles fréquences étant poutres à vous de l’espace qui sont mise en mouvement d’un nouveau modèle à l’intérieur de votre corps . Lorsque vous commencez à savoir que c’est votre objectif, vous allez commencer à concevoir votre but consciemment, pour obtenir clair sur ce que vous voulez, et en faire l’expérience, peu importe quel domaine il est po Ceci est un absolu. 

Chacun d’entre vous aime le théâtre dans votre propre chemin. Vous vous ennuyer si vous n’avez pas de « choses » qui se passe. C’est pourquoi vous avez formulé ce plan-ce raid. En réalité, cette réalité ou dans le monde a été mis en place par les entités de la Famille de la Lumière il ya longtemps, avant que la réalité a été perquisitionné. En tant que membres de la Famille de la Lumière, vous étiez les Planificateurs originaux. Il y avait beaucoup de riches fonds de conscience ici qui étaient libres de devenir attaché à et à utiliser. Lorsque les entités d’autres familles que vous êtes en droit d’appeler « sombre » pris au cours de cette planète, ils ont fait un très bon travail de garder la lumière sur. La lumière est seulement aussi grand que votre paradigme peut obtenir en ce moment, mais il ya d’autres équipes et les royaumes de la conscience là-bas aussi. Pour l’instant, nous allons travailler juste avec la lumière et l’obscurité. L’équipe sombre fait un très bon travail de garder la lumière téléchargement (1)pendant une longue période. Toutefois, ce temps est écoulé! Vous êtes des renégats de la lumière, et vous avez décidé de revenir et mettre en scène un autre raid de la conscience des millions de vous en ce moment- parce que vous saviez à travailler avec l’énergie du Premier Créateur qu’il y avait une forte probabilité que tout le monde serait d’atteindre une grande richesse de la conscience. Lorsque vous commencez à tirer de cette lumière dans votre corps et sur ​​la planète, beaucoup de gens qui aiment le théâtre peuvent être affectées. Ils peuvent être percé par la lumière et avoir une réaction, parce que le plus de lumière vous apporter le plus vite il va se répandre. La lumière est vraiment de plus en plus sur la planète que vous vous souvenez que vous êtes les espèces indigènes, en étroite collaboration avec les planificateurs d’origine, ici pour reprendre votre monde des voleurs.

Enseignements des Pléiadiens Barbara Marciniack 

OU EST LE PARADIS

 

images (17)A ce stade, je crois utile et approprié de vous raconter une histoire.

C’est une histoire vraie, car la réalité est trop riche pour que la nécessité d’inventer se fasse sentir. Sans compter que beaucoup de choses que vous croyez sincèrement créer sont en vérité de très vieux souvenirs, enfouis dans votre mémoire ancestrale, qui font surface, par bribes, tout en gardant un certain flou.

Ce n’est pas une histoire gaie. Cependant, je vous crois assez forts à présent pour faire face à des événements durs, surtout s’il ne s’agit pas e vous déprimer mais bien de vous épauler dans des missions parfois épineuses.

Ils étaient une dizaine d’adolescents, il y a déjà quelques bonnes années de votre temps. Mais ils auraient pu être là, aujourd’hui, dans votre ville et même parmi vos voisins. Car leur histoire est, malheureusement, toujours d’actualité. Comme tant d’autres êtres confrontés aux problèmes de la puberté, ils traversaient des moments difficiles. Certains étaient issus de familles monoparentales, de foyers en déséquilibre. Certains ne pouvaient pas communiquer avec des parents trop sévères, ou trop distants, trop occupés pour leur prêter attention. Alors ils se serraient les coudes entre eux, partageant leurs désillusions, leur frustration devant un monde qui ne leur apportait rien de bon. Leur phrase favorite était : There is no future (Il n’y a pas d’avenir). Phrase importée avec les pratiques que les plus de quarante ans connaissent bien.

Dans les collèges ils apprenaient des tas de choses qui, en leur opinion, ne leur serviraient jamais. Alors ils s’en désintéressaient. Ceci était logique, d’une certaine façon. Pourquoi étudier quand on pense que l’on n’a pas d’avenir ? Et le moment arriva où ils se sont trouvés prêts pour n’importe quelle folie ou acte désespéré. Ils auraient pu se suicider, comme certains l’ont fait, ou devenir des criminels, des voleurs, des assassins. La rencontre d’un « grand », un garçon, leur aîné de quatre ou cinq ans, allait décider de leur sort.

Voyez-vous, c’est flatteur pour un groupe de jeunes entre 13 et 15 ans, livrés à eux-mêmes la plupart du temps, d’attirer l’attention de quelqu’un qu’ils considèrent comme un adulte. Celui-ci (appelons-le Gilles) leur expliqua que l’école était une prison conçue pour les piéger et les obliger à entrer dans les rangs, à mener la même existence sans joie de leurs parents, laquelle se résumait au slogan : « métro-boulot-dodo ». Il leur dit qu’ils pouvaient choisir une autre vie, de liberté, qu’ils pouvaient atteindre une autre réalité, plus belle, plus heureuse, rien qu’en consommant quelques grammes d’une herbe ou d’ne poudre. « Cela vous permettra de faire des trips (voyages) extraordinaires, d’échapper à la triste monotonie de cette ville pourrie ».

Le plus jeune, Laurent, s’insurgea. Il avait compris qu’il s’agissait de drogues et trouvait cela mauvais. Son père l’avait mis en garde contre ces produits, maladroitement il est vrai, car les enjeux réels lui échappaient. Gilles riposta que le père en question, comme tous les autres parents, n’avait qu’une envie : celle de voir son fils endosser le harnais et tirer avec lui le lourd charriot familial. Qu’il ne voulait pas que son fils soit libre ou heureux. Et il ajouta que les américains avaient découvert ces produits, utilisés depuis très longtemps par les chamans indiens, de vrais sorciers qui savaient appeler la pluie et communiquer avec les animaux. Le jeune Paul, que l’on surnommait l’OVNI depuis qu’il s’intéressait particulièrement aux phénomènes spatiaux, si décriés à l’époque, annonça à son tour qu’il ne voyait pas l’intérêt d’appeler la pluie qui, à son avis, ne faisait que de la gadoue dans le quartier, et qu’il s’entendait bien avec son chien sans avoir recours à des « cochonneries ».

Mais Gilles avait l’avantage de ses 4 ans de plus que l’aîné des autres et comptait bien en tirer profit. Il leur expliqua que le plus important n’était pas cela, mais que c’étaient les endroits étranges et fantastiques où ils allaient pendant les « trips ». Il finit par dire qu’il y avait même des gens qui composaient de la musique à ces moments-là, sans jamais l’avoir apprise.  Avec cet argument de poids il l’emporta définitivement. Une dizaine d’adolescents sans histoire prit un ticket pour le « paradis ».  Bien entendu, personne ne leur signala que ce paradis était, en vérité, le seuil de l’enfer, un enfer d’où ils seraient bientôt incapables de sortir car il s’installerait à l’intérieur de leur tête et de leur cœur, le corps émotionnel étant le plus atteint par ce type de forces.

Les plus chanceux furent deux d’entre eux qui éprouvèrent des maux de tête et des nausées à leur toute première expérience, et donc en restèrent là. Le reste du groupe, ceux qui eurent quelques belles visions pour mieux se faire prendre et ceux qui eurent cherché une fois et une autre à les expérimenter, ne se releva plus. A treize ans, Laurent, par exemple, commença à chercher le paradis. A quinze il était déjà devenu un autre, menteur, voleur, dealer pour pouvoir se payer sa dose. Et à vingt ans il n’y avait plus de Laurent ; juste une loque qui marchait dans les rues de la ville, à moitié inconscient, ne se réveillant que pour chercher les moyens de nourrir son terrible besoin.

Ils n’ont pas tous sombré pour de bon. Un d’entre eux a décroché assez tôt, après quelques six ou sept ans d’enfer. Il a mené une existence marginale, se battant jour et nuit avec ses fantômes, et petit à petit a réussi à regagner son propre respect, à travailler, à relever la tête. Il n’est pas encore entièrement guéri, mais il se remettra. Il a eu, tout au long de son calvaire, une mère aimante et dotée d’une large dose de bon sens, qui était toujours là pour lui, mais ne le harcelait pas, n e faisait jamais peser sur lui son inquiétude ; un de ces êtres qui ne désespère jamais et à qui l’amour donne une endurance presque surhumaine.

Les autres finiront par décrocher aussi, mais peut-être leur faudra-t-il une ou deux vies de maladie et de handicap pour apprendre à respecter leur corps, l’outil le plus précieux qui leur a été donné.  Et je vous rappelle que ce ne sera pas le Ciel qui leur donnera ces vies-là mais eux-mêmes qui les choisiront, dans la sagesse de leurs âmes.  Les familles, à l’époque ne se rendaient compte de la situation que lorsqu’il était trop tard. En la découvrant, elles se trouvaient désemparées et incapables d’arracher leurs enfants à leur triste condition. Sont-elles plus armées, plus efficaces aujourd’hui ?

Ce n’est pas sûr. Qui dit aux enfants que tout le bonheur auquel ils aspirent est au fond de leur cœur, qu’ils n’ont pas besoin de « paradis » artificiel ? Qui leur dit qu’ils sont des Enfants Divins sur le chemin de retour au Foyer ? Qui leur dit qu’ils sont aimés, chéris du Ciel, y compris lorsque sur Terre personne ne les aime, et qu’ils ont des amis dans ces autres réalités qu’ils veulent atteindre et auxquelles ils auront accès simplement par l’amour et la confiance ? Qui leur dit que la vie peut être elle, que la joie existe, que la paix sera créée pour eux s’ils le décident et se mettent à œuvrer avec les êtres de paix dans ce monde ? Qui leur dit que les produits frelatés qu’ils achètent très chers n’ont rien à voir avec les herbes sacrées des chamans, et que celles-ci n’étaient consommées qu’au cours de certaines cérémonies, avec beaucoup de respect et en doses infimes.

Qui leur donne l’exemple d’une âme en paix, dans l’amour, la joie, la lumière, sans recours à aucun artifice ? Qui leur dit qu’un monde de beauté et d’harmonie est en train d ‘être façonné pour eux et qu’ils n’ont qu’à le vouloir et contribuer à sa création par leurs propres capacités, aussi limitées que celles-ci puissent leur sembler ?

Dites-le leur, vous, chers enfants, car ils vous écouteront peut-être. Dites-le leur le plus tôt possible, avant qu’ils ne rencontrent un Gilles sur leur chemin, car après ce sera sans doute trop tard. Et surtout soyez des exemples vivants pour eux, par votre amour, votre paix, votre lumière et la joie qui est dans vos cœurs. Et soyez mille fois bénis pour vos efforts dans le sens de sauver la jeunesse de cette planète, de lui épargner des siècles supplémentaires de souffrance. Et il en sera ainsi.

Extrait de « Le Temps des Maîtres » – transmis par Marlice d’Allance 2012- - recopié par Francesca  aux Editions HELIOS

LES POINTS DE LUMIERE DIVINE

 

images (2)Quand l’homme se décidera à vivre de façon naturelle, sans entraves psychologiques ni cupidité, il découvrira que chaque geste peut être vécu de façon lumineuse.

Donner la vie à chaque geste signifie vivre en harmonie avec l’Univers. Enluminez vos gestes et vous enluminerez votre vie de tous les jours. Soyez comme les petits enfants devant le Seigneur : acceptez de voir le Monde comme une Beauté lumineuse, pleine de surprise, d’Or et de Lumière.

Si vous vivez dans la pénombre de vos soucis, de vos problèmes les plus mineurs, comment voulez-vous espérer obtenir les clés du Royaume ?

Retrouver son cœur d’enfant signifie accepter de voir grandir en soi l’humilité, la tendresse et l’amour du Cœur de Dieu.

Oui, le monde est malade, mais en apparence seulement. De toutes les nations, de tous les pays partent en ce moment des points de Lumière Divine ; ces points vont en s’élargissant, en grandissant, et cela en un mouvement croissant en ces temps obscurs. La Lumière s’étend progressivement. Fais qu’elle s’étende en toi de la même manière.

Laisse ceux qui ont du chemin à faire dans la matière poursuivre la matière. Te prends-tu pour Don Quichotte pour pouvoir les convaincre ? Et toi, ne sombres-tu pas de temps à autre dans la matière ? Que dirais-tu si on venait te tancer en permanence dans ces moments -là ?

Vois-tu, chaque être est seul devant son destin. Il n’est plus seul lorsqu’il rejoint l’Esprit; mais avant cela il ne doit compter que sur lui-même, sur sa volonté et sa capacité à faire face.

Laisse le passé derrière toi, il ne vaut plus rien. Demain est beaucoup plus riche en événements et en joies du cœur . Poursuis ta route et ne te demande pas où elle finit mais seulement où elle va. Car nombreuses sont les embûches, les embuscades, les hésitations sur la voie à suivre. Mais si tu écoutes le Cœur de Dieu, la voix intérieure de ton Ame, alors tu ne pourras pas te tromper. Tu te tromperas de moins en moins souvent.

La vie est ainsi faite par le Seigneur: l’homme choisit et ensuite Il veille… Imagine cette responsabilité de Père et tu comprendras à quel point Il vous aime, vous les hommes.

Nul amour n’existe sur cette Terre qui ait Sa puissance.

Nul amour n’existe dans les Cieux qui ait Sa puissance.

Nul amour n’existe nulle part sauf l’Amour de Dieu.

 Voilà le secret de la Nature-même, dont tu peux avoir un aperçu en contemplant la Mère terrestre. Que de miracles en son sein, que de merveilles pour qui sait contempler…

Il est des fleurs et des arbres qui sont magiques, créés par des Etres de Lumière dans un éclat de rire et un élan simple du cœur . Alors, imagine Dieu Lui-même en train de créer…

Oui, je te le dis, frère de Lumière, poursuis ta noble quête et ne t’éloigne pas trop du Chemin.

N’essaie pas de prouver, ne perds pas ton temps en bavardages inutiles, poursuis ta quête vers Dieu. La route est longue mais de jours en jours elle s’éclaire, de jours en jours elle t’appelle et de jours en jours elle te paraîtra évidente, simple et réconfortante à la fois.

La simplicité, voilà le maître-mot, frère de Lumière: sois simple. “Simple comme bonjour” disent les humains. Apprends à dire “bonjour” dans tout ce que tu fais. Tu vois, c’est facile !

Les hommes ont pris l’habitude de tout compliquer. Ils pensent que la difficulté et la souffrance permettent de vaincre les obstacles. Pure illusion… La complication tisse une toile aux fils inextricables qui ressemble aux toiles des araignées mais qui n’a pas leur simplicité. Et l’esprit s’y emmêle, s’y dépatouille en se persuadant que le but est d’arriver à en sortir. Et une fois libres, que font-ils ? Ils cherchent une autre toile afin de se trouver un autre but. C’est le piège du mental. Fais confiance. Fais confiance à la Vie, à l’avenir qui sera radieux si tu es à présent radieux. Fais comme si demain était aujourd’hui, en ce moment-même, et tout ira bien.

C’est cela la Foi, la vraie Vie, l’Amour.

Béni sois-tu, frère de Lumière. Content de t’avoir retrouvé depuis tout ce temps.

 Je t’aime.

Sois fort. Aime.  URIEL 

 EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

AIMEZ TOUT CE QUI VIENT DE VOUS

 

images (5)Les temps d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’hier, pas plus que ceux d’hier ne furent ceux d’aujourd’hui. Alors, pourquoi vouloir s’accrocher à un passé, lourd parfois, ou encore vous focaliser sur un futur que vous espérer ou dont vous avez peur et ainsi oublier de vivre l’instant présent ? Car c’est dans l’instant que vous construisez l’avenir que vous connaîtrez.

Donc, si vous avez saisi ce principe, comme beaucoup d’entre vous l’affirment haut et fort, à un ami, à un voisin, au cours d’une réunion entre personnes et mêmes sensibilité, comment se fait-il qu’encore et toujours vous viviez un présent qui n’est pas à l’image de ce que vous attendiez hier ? Si vraiment hier, vous aviez compris ce principe d’amour, né directement de la Présence instantanée et multidimensionnelle du Père-Mère  en toute chose, alors votre présent ne devrait-il pas être merveilleux ? Vous interrogez-vous, mes enfants, sur le comment ou le pourquoi des difficultés que vous traversez ? Vous interrogez-vous sur une éventuelle nécessité de corriger quelques petites choses dans votre comportement, dans vos pensées et dans vos émotions que vous mettez si souvent en avant ?

Je ne vous demande pas d’accomplir des miracles, ni des prouesses de travail sur vous-mêmes, mais simplement de mettre en application ce que vous dites avoir compris. Votre vie ne changera pas parce que vous ferez des efforts surhumains pour vous améliorer. Bien au contraire : votre ego – qui est un outil précieux – aura une réaction par rapport à cet effort que vous fournirez et tentera de vous tirer davantage vers ses certitudes, ses « manipulations », et bien des choses encore que vous avez expérimentées maintes et maintes fois.

Il ne faut pourtant pas en déduire que vous ne devez rien faire et attendre que l’illumination, telle une flamme issue des cieux, viennent vous toucher et enfin vous libérer. Non, le plus simple, c’est tout naturellement d’étudier ce que vous dites avoir compris. Vouez-le en vous-mêmes, portez sur lui un regard depuis différents points de vue, c’st à dire depuis votre conscience présente mais aussi depuis celle que vous aviez hier ou il ya quelques années. Placez votre compréhension en parallèle avec un événement que vous avez déjà vécu, un événement douloureux mis également un événement heureux car le bonheur et la joie aussi conseillent sur Qui vous êtes. En agissant ainsi, vous pénétrez, parfois sans vous en rendre compte, l’essence même de la compréhension que vous dites posséder, et vous l’intégrez de cette manière dans tous les plans dimensionnels de Qui vous êtes. Voilà, je prononce une nouvelle fois cette étonnante formule : Qui vous êtes. Que veut-elle dire ? Ne nous écartons-nous pas du sujet de mon message-conseil ?

Réfléchissons un peu ! Je vous disais tout à l’heure que je ne vous demandai spas de prouesses et pas davantage de ne rien faire. Maintenant, si vous avez vraiment compris le principe divin qui fait que l’instant d’après est à l’image de l’instant présent, alors appliquez-le. C’est très simple, appliquez-le ; J’entends vos questionnements, vos doutes : « Oui, mais comment ? Je ne peux en permanence mettre du positif dans ce que je vis. Je suis pris par le quotidien, par la famille et le travail, etc. Alors, parfois, j’oublie mes bonnes résolutions et je sombre dans l’habitude malgré moi ». Croyez-vous que j’ignore cela ? Je sais, mes chers enfants, ce que vous vivez dans le plus intime de votre vie. Je partage vos souffrances, je partage vos joies. C’est pour cette raison que je sais Qui vous êtes.

Mais il vous faut savoir que, chaque fois que vous avez pris une bonne résolution sans que le succès soit au rendez-vous, c’est simplement parce que vous avez agi très exactement au contraire de ce que je vous ai conseillé tout à l’heure : vous avez fait des efforts. L’effort signifie que vous voulez passer en force. Croyez-vous vraiment que l’on puisse franchir la porte du Royaume par effraction ? Oui, l’effort est en quelque sorte une effraction ou, comment l’exprimer, une façon de se placer en situation d’opposition avec e que vous ne voulez plus vivre en vous. Rappelez-vous : Vous êtes des enfants divins libres et aimés. Ce veut dire qu’il est préférable d’agir dans la liberté, et non dans l’opposition qui vous limite, mais surtout dans l’Amour. L’opposition est une absence d’amour.

Voilà que je sens que vous commencez à mieux saisir. Qui vous êtes est Amour et vous ne pouvez vraiment le manifester que si vous vous placez volontairement dans l’Amour. Cela signifie : décider de retrouver la vérité de votre origine, l’Amour et non de vous opposer aux erreurs de votre parcours. La vie est une expérience que vous troublez facilement par vos craintes de ne pas parvenir à vos espoirs, par le passé, par l’avenir. Mais dans votre vie, tout est déjà là, tout vous est donné et il vous suffirait de vous relier à Qui vous êtes pour tout obtenir. Que je dis obtenir, je parle avant tout des valeurs qui sont en vous et non de vos désirs exclusivement matériels, le confort matériel n’étant que l’effet naturel de la manifestation des valeurs qui sont en vous. C’est en acceptant de redécouvrir les valeurs de Qui vous êtes que vous pourrez les exprimer au quotidien, petit à petit, sans effort mais dans la foi. Cette affirmation est si évidente qu’elle en paraît stupide, mais je vous l’offre parce que je voudrais que vous la pratiquiez enfin. Ensuite, vous entrerez pleinement dans l’essence de ce que vous êtes venus accomplir sur Terre, par votre choix avant votre incarnation.

Vous l’avez compris, mes propos ne disent pas qu’il faut rejeter les valeurs matérielles car, en vérité, vous êtes ici et maintenant pour vivre l’harmonie et l’abondance. C’est le souhait de toute la Hiérarchie qui accompagne chacun de vous dans son parcours. Et nous faisons tout notre possible pour vous aider à vivre le plus confortablement possible quand vous nous permettez d’agir avec vous, quand vous nous sollicitez.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012- aux Editions HELIOS

Les changements en cours

images (12)

Les Pléiadiens ont expliqué à Barbara Marciniak comment reprogrammer le champ vibratoire de la Terre et l’aider à transformer sa fréquence, de telle manière que les humains puissent se réconcilier et se réharmoniser. Cela suppose une nouvelle approche spirituelle des êtres et des situations.

Les bouleversements et les tragédies auxquels l’humanité doit faire face ne sont pas terminés. Pendant quelque temps encore, ils risquent même d’aller en s’intensifiant. L’une des manières de survivre à cette ultime épreuve qui s’annonce, est de remplacer notre quête effrénée de plaisirs et de divertissements intellectuels par une recherche de joies simples. C’est de cette manière que nous pourrons commencer à nous comprendre, à nous aimer et à construire ensemble la fraternité sur cette planète.

« En cette époque où le clonage et les nouvelles méthodes de reproduction se répandent dans tous les pays du monde, de plus en plus de personnes vont essayer de se régénérer grâce aux nouvelles technologies, en particulier en faisant l’acquisition d’organes et en ayant recours à la chirurgie. Un immense détournement d’énergie est en train de se produire à l’échelle planétaire à la suite des prélèvements d’embryons et d’organes humains. Il existe désormais un marché considérable de vente d’êtres humains sur votre globe.

Comment ferez-vous pour changer cette situation ? Vous devez, avant tout, comprendre la valeur de la vie que vous transmettez à partir de votre accouplement sexuel. Dans le cas contraire, cette vie perdra rapidement toute sa valeur. Vous devez aussi apprendre à combattre ces vampires qui sucent votre énergie depuis les différents plans astraux et les diverses dimensions, depuis les profondeurs de la Terre jusqu’à sa surface, et depuis les mondes qui l’entourent. 

Lorsque nous parlons de « puissances des ténèbres », n’allez pas croire que vous deviez simplement ignorer cette réalité pour trouver la lumière. Vous devez apprendre tout ce qui a trait au pouvoir des ténèbres. Vous devez comprendre les perversités et les blessures de l’âme de ces êtres qui recherchent désespérément quelque chose que jamais leurs parents ni qui que ce soit ne leur offrirent. Du fait de cette carence, leurs tendances sont inscrites dans leur hérédité et passent d’une génération à l’autre. Que leur manque-t-il ? Vous connaissez déjà la réponse : l’amour. Sur cette planète, les pervers, qu’ils soient meurtriers, voleurs, pédophiles ou manipulateurs de foules, sont tous privés d’amour et ignorent même ce sentiment.

Ainsi, votre tâche consistant à guérir votre planète deviendra de plus en plus importante au fur et à mesure que les sombres secrets des familles qui mènent le monde ainsi que leurs pratiques occultes maléfiques seront dévoilés.

Vos médias sont détenus et dirigés par une petite poignée d’individus. Les ramifications des propriétaires de ces entreprises avec le côté sombre de leurs guides sont difficilement identifiables en raison d’une imbrication extrêmement complexe des organisations et des acteurs. De ce fait, rien n’est exactement ce qu’il paraît être. Le moment est venu de vous réveiller et de prendre conscience que vous êtes nourris d’informations destinées à limiter vos possibilités et à vous dominer afin de vous transformer non seulement en supporters actifs mais en contributeurs de cette économie de la mort. En perdant votre vitalité, vous passez d’un soi-disant médecin à un autre, utilisant vos assurances, vos héritages, si vous en avez, et pour obtenir quels résultats ? Plus vous êtes malades, plus vous dépensez d’argent, plus vous alimentez cette économie de la mort. Comprenez-vous ?

En réalité, chacun de vous est destiné à guérir l’esprit humain, à créer sur la Terre une fréquence au sein de laquelle les bébés, qui apportent avec eux les vibrations de l’amour, seront respectés et aimés. Vous devez vous assurer que vos enfants ne seront pas violentés, transformés en zombies ou en esclaves sexuels, ni transportés sur d’autres planètes pour y travailler dans des fermes. Assurez-vous aussi qu’ils ne serviront pas à des banques d’organes à l’usage des laboratoires génétiques ou ne se reproduiront pas dans le simple but que leurs propres enfants permettent à des entités désespérées de reconstruire leur patrimoine génétique épuisé.

Dans un avenir proche, les gens pourront retracer leur lignée d’une façon différente. Aujourd’hui, vous établissez vos arbres généalogiques en partant de vos parents et de vos grands-parents. Mais bientôt, vous devrez rechercher votre lignée multidimensionnelle.

Votre chemin vers la lumière passe par la confrontation à l’obscurité qui arrive aujourd’hui en masse, parce qu’elle demande à être guérie. Vous constatez une terrible recrudescence de perversions tout à fait choquantes dont la véritable origine est l’absence de l’amour maternel et paternel. La forme d’amour dont nous voulons parler n’existe plus sur votre planète depuis des milliers d’années. Génétiquement, votre tâche consiste à purifier de très nombreuses générations d’êtres humains au cours desquelles les blessures se sont accumulées.

Vous ne pouvez échapper à cette évidence : votre sexualité est le siège de votre puissance biologique. C’est grâce à votre sexualité que vous êtes ici, et même si le clonage est en vogue aujourd’hui, vous constateriez, en effectuant un saut vers le futur, qu’il est impossible de se fabriquer un clone possédant l’intégralité de la force vitale qui lui a permis d’exister. Les clones ne possèdent pas la vitalité conférée par l’acte sexuel, par l’empreinte énergétique d’êtres vivants. De ce fait, au bout d’un certain temps, ils déçoivent.

Il existe quantités d’êtres humains clonés dans votre monde. Cette pratique existe depuis des milliers d’années. À l’origine, elle était destinée à remplacer certaines personnes au pouvoir par des sosies. Aujourd’hui, l’art et la science du clonage sont enseignés par des entités multidimensionnelles qui ont perdu leur pouvoir de procréation et qui sont venues sur la Terre afin de dérober secrètement le vôtre. Toutefois, ceux qui possèdent de vrais pouvoirs n’ont pas besoin d’agir ainsi. Le véritable pouvoir est entre vos mains, émane de vous, et il peut être transmis et partagé sans cesse. Ainsi, il s’accroît. Au contraire, en le dissimulant ou en le conservant secrètement, il finit par décroître et disparaître…

Les réponses que vous cherchez se trouvent en vous-même. Vos sentiments et vos réactions devant ce monde qui s’écroule autour de vous exigent que vous affirmiez votre force en acceptant ce qui se passe, car de la dissolution naît quelque chose de nouveau. Le cycle de la vie inclut inévitablement une mort suivie d’une renaissance. Cette compréhension représentera une phase importante de votre développement, et la solution consiste à vous éveiller à l’idée de fraternité et à rendre cohérente la perspective multidimensionnelle qui s’ouvre à vous.

Réconciliez-vous et regroupez-vous avec ceux qui vous sont chers, avec vos amis. Soyez respectueux envers tout ce qui vous entoure, comme vous souhaiteriez être respectés par les autres, et comprenez que les grandes blessures de la psyché humaine surgissent aujourd’hui, tel un legs transmis par vos gènes, transmis comme une tache. Les blessures de vos ancêtres apparaissent maintenant à la lumière du jour, et il semble que la tâche de guérison qui vous attend vous dépasse, que vous ne disposez d’aucun baume ni d’antibiotiques contre les maladies de l’esprit à venir. Alors, n’oubliez pas ceci : vous êtes des créatures multidimensionnelles et, fréquemment, l’anomalie ne réside pas uniquement dans le corps physique mais également dans les plans astraux, ces mondes invisibles où des entités sont attachées à vous et où la possession et la fusion se produisent, le jour comme la nuit.

C’est vers la Grande Source d’Amour que vous êtes appelés. Lorsque la noirceur sera à son comble, juste avant l’aube, ouvrez les yeux et ne soyez pas effrayés par les hululements des chouettes et par les sons étranges que vous entendrez dans la nuit. Pénétrez dans ce territoire obscur et allumez une bougie afin d’apercevoir ce qui s’y trouve. Liez-vous à la Lumière, puis ouvrez votre cœur et sachez que l’esprit malade attend sa guérison.

Seule une prise de conscience de la façon dont vous avez été influencés et manipulés vous permettra d’oser vous prendre en charge. Vous avez tellement abdiqué vos propres pouvoirs que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes comme des zombies.

Les responsables de la situation critique dans laquelle vous vous trouvez estiment qu’ils sont infiniment meilleurs que vous ; cependant, leur noirceur leur crée d’immenses difficultés. Vous avez le pouvoir de guérir ces blessures également. Votre compassion et votre mansuétude doivent inclure une compréhension beaucoup plus large. Comprenez bien que la guérison doit se manifester en profondeur. Durant ce processus, vous allez découvrir votre pouvoir et, idéalement, guérir vos dirigeants blessés, car ils le sont véritablement.

Vous ferez face à des énergies diverses et de différentes natures en provenance des Cieux, mais les Reptiles seront votre épreuve la plus importante, car ce sont eux qui tirent les ficelles depuis les coulisses. Ils vous encouragent à suivre des rituels vides de sens et poussent les autres à faire de même. Si vous participez vous-mêmes à des rituels, faites en sorte de créer vos propres rites ou soyez certains que vous comprenez la situation de ceux que vous suivez.

Des signes inhabituels se produiront bientôt dans les Cieux : boules de lumière, comètes, mystérieuses lueurs, éclairs puissants et inattendus. Nous vous rappelons une fois encore que, sans l’obscurité, vous ne distingueriez pas ces jeux de lumière, et que les desseins cosmiques impliquent de nombreux plans.

Le contrôle des fréquences de vos pensées deviendra l’objectif majeur des puissances ténébreuses sur votre planète : Le contrôle de vos pensées sera considéré comme l’ultime bataille des ténèbres.

Vos dirigeants tentent de plus en plus de vous convaincre de votre situation de victime. Autrement, comment pourraient-ils vous dominer ? Dans le Grand Livre de la Vie et dans le Grand Livre de la Terre, il n’y a aucune victime ; il n’y a que ceux qui oublient qu’ils sont des créateurs, qui choisissent la peur, qui oublient l’amour et qui s’isolent. C’est toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. En fait, dans une perspective plus large, on s’aperçoit que la même histoire se répète, avec les mêmes acteurs, qui expérimentent tour à tour des rôles différents.

L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, vos enfants sont comme hypnotisés ; ils vivent plongés dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre eux semblent encore apparemment « normaux », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin des psychoses provoquées par certaines drogues. Cet endormissement progressif d’une partie de la jeunesse est pour nous un réel sujet de préoccupation. 

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est cependant merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la Terre et pour que chacun soit obligé de se poser la question : « Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? » 

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puéril, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus ! 

Lorsque vont venir les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous « naturellement » multidimensionnels, et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même. 

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez d’exercer ce contrôle ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté. 

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes ! 

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant vous devez faire confiance et accepter cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien.

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement. 

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création ?

Les bouleversements arrivent, mais la guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine. 

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté. 

Bon voyage, mes amis ! »

Transmis par Barbara J. Marciniak

l’UTOPIE : harmonie et équilibre

 

l’UTOPIE : harmonie et équilibre dans FAMILLE de LUMIERE images-3J’émets l’intention de créer un monde utopique où la lumière et l’obscurité s’harmoniseraient, parvenues à un équilibre, où tout serait permis, où tout serait respecté, où les règles ne seraient pas violées car unanimement acceptées et où une certaine forme d’unité existerait. Une telle vibration sur la Terre représenterait une création d’une valeur inestimable considérée comme un trésor à préserver et à chérir.

Quelle sera ma contribution unique à la communauté ?

Les utopies sont encore bien vivantes. Elles intègrent de plus en plus d’énergies, élèvent leur fréquence vibratoire de compatibilité et de compassion, représentant divers aspects de la tolérance, à un niveau qui leur permet de contempler la perfection de la lumière et de l’obscurité. Elles permettent un accès de guérison là où les énergies sombres peuvent pénétrer leur monde. Ces énergies sombres viennent là pour être transmutées : concept intéressant !

La partie ne peut être séparée de l’ensemble

Les vibrations exigent en ce moment que nous soyons tous réunis. Ce n’est plus une période de solitude. Attention à ne pas ignorer les bonnes personnes ou opportunités. Des présents de valeur seront dissimulés dans de simples sacs en papiers…!

En décembre 2012, les différents portails temporels s’ouvriront. Nous découvrirons tout en un clin d’oeil grâce à l’intention, à la volonté, à l’amour et à la coopération. Ce sera l’heure de gloire, la 13ème heure, l’heure du mystère, l’heure de l’inconnu.

Il me faut avoir confiance pour découvrir ma véritable essence. Je cesse les bavardages inutiles et comprend l’incidence des sons sur mon être. Je réponds à la nature en émettant mes propres vibrations sonores, l’harmonie de mon intention, tout en projetant dans les éthers ce que je souhaite, en particulier ma vision de l’avenir. Chaque syllabe prononcée, chaque vibration, chaque tonalité émise contient un potentiel spécifique, outil de création très puissant. J’imagine une musique qui illuminera les humains : chants de guérison, de fusion, d’émerveillements délicieux, chants de vie, célébrant la sexualité, chants contenant des codes de signification.

Je me détends, suis reconnaissant et serein, développe mon sens de l’humour. J’imagine que le génie est à portée de ma main, que ses codes sont activés maintenant et il en sera ainsi.

L’imagination matérialise l’énergie et me permet de vivre car l’encodage est activé lorsque je suis ce qui me passionne, lorsque je me connecte à d’autres personnes et que je présente mes idées avec convictions. Concentration, volonté et intention bien dirigés représentent les forces les plus puissantes. Je voyage intérieurement dans le temps jusqu’à la zone de connaissance des Atlantes et des lézards légendaires. Ainsi je m’ouvre à la vie simultanée.

Dans mon imagination, je maintiens la vision de ce que je souhaite créer, de la communauté idéale, de l’utopie que j’ai l’intention de matérialiser car je suis touché par la grâce, connecté au Grand Tout. Je projette cette image en moi-même et à l’extérieur sachant qu’elle se diffusera partout, attirant à elle ce qui est de même nature et vibrera avec la Terre, réfléchissant son signal dans l’univers.

Le Grand Livre de la Terre ne peut être lu sans qu’on en fasse également l’expérience. Je découvre que des secrets, des histoires cachées et des plans sont présents tout autour de moi : dans les éthers, dans mon corps, dans les ondes environnantes.

Dans mon imagination, je focalise mon attention sur ma glande pinéale et visualise l’ouverture de mon 3ème oeil. J’imagine ensuite, qu’en tant qu’artiste, j’ai à peindre une illustration pour le Grand Livre de la Terre en incorporant tous les sentiments que j’ai ressenti. Aurais-je le courage de vivre réellement le Grand Livre de la Terre ? Je retrouve les pouvoirs psychiques me permettant de lire les énergies et d’en savoir davantage. Une fois immergé dans l’immensité de la créativité, je deviens ce que je crée. La connaissance est subtile. C’est comme posséder un nouveau jouet extraordinaire qui se métamorphose sans cesse et dispose de sa propre conscience. Toute connaissance est disponible électromagnétiquement. Il est difficile de l’assimiler et la conserver. Lorsque j’utilise les outils du Créateur pour donner forme de façon artistique à ce que je crée, je maintiens cette forme dans l’essence de mon être imaginatif et choisis la compassion comme instrument.

La véritable connaissance ne peut jamais découler d’une approche où la lumière et l’obscurité sont séparées. Plus la difficulté des défis augmente, plus mes forces et facultés croissent en proportion car personne ne reçoit de tâches au-dessus de ses forces. Un plan caché finira par poindre au grand jour quand le subconscient sera intégré à l’esprit conscient.

Le voyage dans le temps apparaît en vogue comme les sorties hors du corps et l’observation à distance en projetant sa conscience dans un endroit pour le décrire. Le rêve et la vie sont étroitement imbriqués car le rêve constitue le jardin secret dans lequel je crée ma réalité et communique avec l’Ether. C’est là que je sélectionne les images que j’emporte ensuite avec moi, du monde des songes au monde dit « réel ». Ces idées captées sont prêtes à être matérialisées dès maintenant.

L’ingrédient le plus important, le véritable secret du Créateur est : L’AMOUR. Beaucoup n’osent demander, de crainte d’un refus. Malgré celà, il nous est demandé de créer l’amour parce que cela est nécessaire.

Etre un chercheur de vérité n’est pas de tout repos. Je me retrouverai par terre plein de contusions et d’écorchures. Je ne me sens pas blessé ou agressé et profite des expériences dérangeantes, perturbatrices, désespérantes afin de les guérir. Toute guérison s’effectue dans toutes les parties de mon être. Afin de connaître, je ne fais plus qu’un avec toute vie. Je laisse libre cours à mes émotions, à mes sensations et reconnait que les influences de mon enfance remonteront à la surface.

Je suis mon propre maître, indépendant et capable de subvenir à mes propres besoins. En ma qualité de créateur, je ne peux qu’espérer recevoir ce que j’ai donné.

Extraits de son livre FAMILLE DE LUMIERE - Editions Ariane 1999

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...