Bâtir des ponts Arc-en-Ciel de Nouvelle Conscience

 

 

Vous avez le pouvoir de bâtir des points de nouvelle conscience entre vous et votre famille d’âmes en ce monde, et vous allez rétablir et renforcer la connexion avec de nombreuses facettes de votre Soi divin, y compris avec votre précieuse Flamme jumelle, si le portail de votre Cœur Sacré est ouvert et si vous avez amorcé le processus de pardon pour vous-même et pour tous les autres.

PICHS

 

Puisque vous êtes de plus en plus nombreux à rayonner de l’Amour et à envoyer des énergies équilibrées et harmonieuses sur le plan éthérique, cela a pour effet de former et de construire ce que l’on a appelé le Pont Arc-en-ciel. Ce pont est une artère de Lumière irradiant les énergies des douze Rayons de cet univers, lesquels sont imprégnés des vertus, des qualités et des attributs du Créateur. C’est un Arc de Lumière et une alliance entre vous, nous  et notre Dieu père/mère. Les arcs en ciel que vous voyez dans le ciel changent d’apparence, et davantage de rayons lumineux et de couleurs s’y ajoutent alors que vous accédez aux énergies des dimensions supérieures. Telle est la promesse rendue manifeste : « Nous vous laisserons un sentier visible pour vous guider jusqu’à votre lieu d’origine dans les étoiles ».

Comme nous l’avons maintes fois souligné auparavant, nous ne faisons pas de prédictions, car l’humanité peut librement choisir à tout moment de retrancher ou d’ajouter des choses à un avenir probable, ce qui bien sûr, le modifiera. Ainsi que nous l’avons fait valoir à de nombreuses reprises, vous alimentez de votre énergie et renforcez tout ce à quoi vous accordez votre attention. Voilà pourquoi il est si important de vous concentrer sur les traits positifs de ceux qui vous entourent et sur ce qui va bien dans votre monde, au lieu de n’avoir de l’intérêt que pour ce qui va mal, car ainsi vous consolidez les aspects positifs tout en affaiblissant ou dissolvant les structures vibratoires négatives autour de vous et en vous. Cela s’applique à tous les plans de l’existence, et lorsque vous êtes centrés et que vous rayonnez des vibrations positives et équilibrées, cela se répercute sur tous les aspects de votre vie, de même que sur votre entourage et, finalement, sur l’ensemble de la collectivité humaine.

Bien-aimés maîtres, vous disposez de tous les outils nécessaires pour transformer votre vie et votre environnement immédiat, et en fin de compte, le monde entier ; ayez une vision audacieuse de l’avenir, focalisée sur les aspects positifs de votre existence et des gens qui vous entourent, ce qui revigorera l’Amour et la Lumière habitant chaque personne rencontrée. 

N’accordez pas d’attention aux ténèbres et aux iniquités autour de vous. Votre seul véritable ennemi est la peur. Libérez-vous de celle-ci, rayonnez des vibrations harmonieuses d’Amour et de Lumière, et observer les miracles qui se produiront alors sous vos yeux. Vous êtes des maîtres dans l’art de la manifestation ; vous l’avez tout simplement oublié.  Croyez en vous et cessez de créer ce qui ne vous apporte que peine, culpabilité et souffrance. Redevenez un cocréateur de Lumière, de paix, d’équilibre et d’harmonie et aidez à raviver la beauté naturelle et harmonieuse de votre magnifique planète. Des trésors de sagesse sont encodés dans la structure même de votre cerveau et n’attendent qu’à être mis en lumière pour être partagés avec les autres. Vous pouvez accomplir, ou devenir, tout ce qu’il vous est possible de concevoir. Alors, pourquoi ne pas chercher à réaliser votre plein potentiel ?

Lorsque vous alignerez votre volonté sur celle du Créateur, vous serez admis dans les rangs des Bâtisseurs de formes, car il a été décrété que tous les niveaux et tous les aspects de la Création soient incorporés, élargis et illustrés sur terre en ce moment. Un nouveau plan directeur, ou schéma divin, a été amené pour la planète Terre, et ce, dans une vaste forme-pensée émanant de l’esprit du Créateur suprême. Ce plan pour un nouvel âge présentement en voie de manifestation, et le plan pour une nouvelle Ere d’Or qui en est encore à l’étape de la formation dans toute la galaxie, ont été placés dans les grandes Pyramides de Lumière des dimensions supérieures. Il ne reste plus à l’humanité qu’à accéder à cette vaste réserve de potentiel non manifesté et à la nouvelle vision merveilleuse qui attend d’être créée dans le monde physique ;

Nous n’avons cessé de vous le répéter, mais il est toujours difficile pour plusieurs d’entre vous d’accepter le fait que vous êtes tous les maîtres et des fragments d’âme d’un grand et magnifique Etre. Au cours de votre voyage dans les différentes dimensions inférieures, vous avez dû laisser derrière vous beaucoup de facettes de votre être à mesure que vous vous êtes fragmentés et séparés en des portions de plus en plus petites de vous-mêmes. La bonne nouvelle et le miracle sont aujourd’hui évidents ; vous êtes en train d’inverser ce processus involutif, et le Créateur suprême s’apprête à englober l’ensemble de la Création manifestée au sein de sa sphère de Tout ce Qui Est.

MESSAGE de L’ARCHANGE MICHAËL

les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/26/au-dela-du-voile-des-illusions-et-de-la-confusion/

SE RASSEMBLER POUR MIEUX PARTAGER NOS RICHESSES

 

les Hathors 

Le Grand Rassemblement, c’est inévitablement l’alliance d’un nouveau groupe de bâtisseurs du futur, d’entrepreneurs sociaux, d’artistes inspirés, de créateurs visionnaires, d’activistes humanitaires et de précurseurs de nouvelles idées qui ont une chose en commun : la compréhension profonde que le bien-être de la communauté est directement relié au bien-être individuel et que c’est la seule voie vers une véritable transformation. Ces individus sont les agents du changement à venir, car ils représentent les qualités dynamiques et révolutionnaires des âmes plus évoluées. Les êtres de lumière sont unanimes à propos et l’archange Michaël le dit clairement dans son message : 

Nous vous demandons de vous engager à devenir des porteurs de lumière et des serviteurs du monde. Toutes les générations sont invitées à participer, et chacun de nous est l’un de ces agents. En cet instant même, le Grand Rassemblement a lieu, et à un moment ou l’autre, nos chemins se croiseront. Il est temps de partager nos richesses, notre culture et notre pouvoir au profit de tous… Dans notre cœur, nous le savons. 

Mais ce qui me ravit encore plus, c’est que vous puissiez finalement y écouter « Le chant de la destinée supérieur ». A la naissance de leurs enfants, les Hathors se rassemblent et chantent ce chant particulier avec l’intention d’éliminer les obstacles pour l’enfant en envoyant les vibrations sonores de leurs voix dans la trame temporelle de son être. Ce soutien s’avère très efficace pour aider l’enfant à entrer dans le monde. Depuis 2008, je souhaiterais vous offrir ce chant pour vous et vos enfants. J’ai attendu jusqu’à ce mois pour faire ma demande, sachant très bien que pour Tom et Judy Kenyon ce chant a un aspect hautement sacré. A ma connaissance, il n’est sur aucun des CD de Tom. Toutefois, il arrive que ce dernier chante cette pièce aux participants à ses ateliers.

 

Au-delà des croyances de toutes les religions,

Il y a la vérité  de l’esprit humain.

Au-delà du pouvoir des nations, il y a le pouvoir du cœur.

Au-delà de l’esprit ordinaire, il y a le pouvoir de la sagesse, de l’amour

Et de l’énergie de guérison en provenance de l’Univers.

Lorsque nous pouvons trouver la paix à l’intérieur de notre cœur,

Nous pouvons alors toucher ses pouvoirs universels.

 

Avec une immense gratitude…. Martine Vallée.

 

Il se produit présentement un prodigieux rassemblement des consciences. Vous pouvez appeler cela une grande transformation si vous le désire, amis le mot « transformation » signifie simplement qu’un changement a lieu, tandis que le mot « rassemblement » veut dire qu’une union se crée. 

Un changement peut avoir lieu sans que quiconque ait fait quoi que ce soit. Par contre, un rassemblement requiert la conscience unitaire dont Kryeon nous dit qu’elle est la clé de notre survie et de la paix sur terre. Le paradigme de la réalité continue donc de changer, ce qui implique pour nous tous la responsabilité d’effectuer un auto-examen plus complexe pour comprendre enfin le rôle de l’ADN dans notre corps, de voir notre divinité intérieure comme un outils de travail et de devenir plus multidimensionnels, c’est-à-dire moins focalisés sur la survie tridimensionnelle. 

Question : Comment des centaines de milliers d’humains en viennent-ils à se rassembler pour une même raison sans qu’il existe une organisation centrale ? En l’absence de prophète, d’organisation et de doctrine, qu’est-ce qui les attire ? Pourquoi sont-ils intéressés ? Sans système tridimensionnel pour répandre l’information, comment ont-ils été mis au courant ? 

Réponse : Dans le vieux paradigme de la conscience humaine, on a besoin d‘un dirigeant, d’un livre, d’une doctrine, d’une liste de membres en bonne et due forme, et il faut dépenser des millions en méthodes d’évangélisation pour « conscientiser les gens ». Ce n’est pas le cas de ce nouveau rassemblement, comme si tout était déjà en place, et pourtant le mécanisme est invisible. Si c’est ce que vous pensez, vous avez raison. Un éveil multidimensionnel a vraiment lieu, et les vielles âmes qui habitent la planète le sentent intuitivement. 

En dehors de toute logique tridimensionnelle, les vieilles âmes se rassemblent. Pourquoi ? Le moment est venu, sur le plan énergétique, pour ces assemblements d’âmes qui aideront la planète à atteindre le « point décisionnel » en semant les germes d’une paix terrestre durable.

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

Extrait du livre Le Grand rassemblement aux editions Ariane  

 

Les Enfants Indigo savent

images (5)Si les êtres humains se sentent rassurés par les « catégorisations » et l’appartenance à des groupes définis, les enfants que l’on nomme Indigo, eux, ont tout simplement horreur de se voir affubler une « étiquette », quelle qu’elle soit.  On les a tour à tour appelés enfants Indigo, enfants d’Oz, enfants de Cristal ou enfants du 6ème Rayon. On dit d’eux qu’ils sont les « nouveaux » enfants, les enfants de la « Nouvelle Terre », du « Nouveau Monde ». Or, un enfant qui naît avec la couleur Indigo dans son champ énergétique n’a pas besoin de se faire dire qui il est pour se reconnaître, il le SAIT déjà ! 

C’est la particularité propre à tous ces enfants dont on dit qu’ils constituent la majorité de la population mondiale née depuis le début des années 1990 : ILS SAVENT QUI ILS SONT. Non pas qu’ils soient imbus d’eux-mêmes, seulement, ils n’éprouvent pas le besoin de se définir socialement par rapport au monde qui les entoure. Ils SAVENT que la réalité qui nous entoure ne se limite pas à ce que perçoivent nos cinq sens, mais que nous faisons partie d’un Univers plus vaste, invisible, qui nous englobe et influe à chaque instant sur notre destinée. 

Si l’on dit de vous que vous êtes une personne très intuitive, que vous êtes sensible aux gens qui vous entourent, à leurs émotions et leur vulnérabilité, que vos avez des dons particuliers de guérison, de perception extrasensorielle ou de communications avec les animaux, ou encore que vous vous exprimez avec assurance en ayant la conviction de détenir LA vérité, sans éprouver de doute envers vous-même, il y a de forte chance que vous soyez inspiré par l’énergie Indigo.

La particularité de l’énergie Indigo réside dans le fait qu’elle favorise l’intégration sous toutes ses formes. C’est pourquoi, lorsqu’elle est présente dans votre corps énergétique, cela vous rend sensible à reconnaître que « tout ce qui est autour de vous est déjà présent en vous ». Par exemple, l’enfant Indigo lit un livre et il a l’impression qu’il connaît déjà cette information qu’il lit pourtant pour la première fois. Même chose lorsqu’il rencontre quelqu’un et SAIT en un seul coup d’œil s’il peut faire confiance ou non à cette personne. Il a accès à la Toile du Savoir dont est tapissé l’Univers entier, aux données contenues dans les « Annales Akashiques », la Mémoire du Temps. Plus sa confiance en lui sera grande, plus il développera cette énergie de Connaissance illimitée et d’Intuition exacerbée.  

Des êtres différents ?

Depuis que le Monde est Monde, des enfants naissent avec l’énergie Indigo en dominance dans leurs corps subtils. Pythagore, Léonard de Vinci, St François D’Assise, Jeanne D’Arc, Uri Geller sont autant de personnalités ayant grandi en étant « inspirées » par le rayon Indigo présent en eux. Dans les civilisations anciennes, ils étaient reconnus comme chamanes, guérisseurs, sorcières, mystiques ou « génies » uniques en leur genre.

À leur époque, ils paraissaient « différents » des autres, « exceptionnels » dans le sens de « hors normes » parmi leurs semblables, comme c’était mon cas lorsque je suis née en 1964. Enfant, je parlais à mes guides et les voyais autour de moi, mais comme bien des gens, j’ai appris à me taire et faire abstraction de ces « aberrations mentales » qui consternaient mes parents. Il aura fallu qu’il s’écoule plus de 25 ans pour que j’accepte de m’ouvrir de nouveau à mes dons de guérison et de voyance.

Aujourd’hui, bien que beaucoup plus nombreux, les enfants qui naissent empreint de cette énergie spirituelle de haut niveau vibratoire peuvent toutefois continuer de se sentir « à part des autres ». Certains éprouvent des difficultés d’adaptation, de concentration ou de comportement, tout simplement parce qu’ils ont peine à s’ajuster aux « limites tridimensionnelles » (sociales, familiales, scolaires, etc.) qui leur sont imposées. 

La meilleure aide que l’on puisse offrir à ces enfants serait de les accueillir inconditionnellement et de les réconforter dans l’acceptation de leur différence. Toutefois, la société normative dans laquelle nous vivons a tôt fait d’essayer d’enrayer tout ce qui n’est pas « conforme » – voire même « uniforme » – aux règles établies. C’est pourquoi de nombreuses drogues « inhibitrices » seront utilisées pour les « ramener à l’ordre » plutôt que de les pousser à explorer leur « unicité » (C’est la nouvelle forme de « chasse aux sorcières » légalisée et encouragée par l’état !).

Seulement, ces enfants seront tellement nombreux que, dans les années à venir, ils « obligeront » la société à modifier ses paramètres de « conventions sociales ».  C’est pourquoi les prophètes parlent d’eux comme des « bâtisseurs du Nouveau Monde ». Ils contribuent, par leur rayonnement énergétique, à nous libérer de la pression sociale… pour nous inciter à nous ouvrir à notre propre différence et à notre propre puissance intérieure illimitée.

Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine et non des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Eux le SAVENT… et vous ?

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, 

disponible aussi sur www.biancagaia.com

Maîtriser ses pensées

 

libellulaSi l’être humain désire un jour pouvoir créer une société idéale, il devra comprendre et appliquer cette deuxième loi. Apprendre à maîtriser ses pensées devra faire partie intégrante de sa vie au même titre que se nourrir tous les jours. 

— Tu dois savoir, vous devez savoir, que toutes les pensées que vous avez dans le monde voyagent vers un point qui est défini par cette même pensée. Si elle ne trouve pas de récepteur pour recevoir et emmagasiner cette énergie générée, elle retourne alors à son créateur. C’est donc dire que plus vous émettez de mauvaises pensées, plus vous recevez de mauvaises pensées. Une mauvaise pensée ne peut rien créer. Imagine maintenant, si cette mauvaise pensée est dirigée vers un individu en particulier et que celui-ci est sur la bonne fréquence, même s’il n’en est pas conscient, il la retournera amplifiée. Car l’écho d’une pensée est toujours amplifié. Si ce n’était pas le cas, nous n’aurions aucun avantage à créer des pensées. De toute façon, vous connaissez déjà cela. 

Quand vous parlez de choc en retour, c’est exactement à cela que vous faites allusion.

Donc, la pensée est amplifiée et c’est de cette façon que le processus de création peut commencer. Une pensée créatrice n’est jamais négative. Les pensées négatives font en sorte de maintenir l’homme et la femme dans l’ignorance de leurs véritables pouvoirs. Si vous espérez bâtir une nouvelle société gouvernée selon les lois universelles de la création où règnent paix et amour, vous devez absolument apprendre à maîtriser vos pensées. Au fur et à mesure du déroulement de ce processus, vous deviendrez de plus en plus conscients de la vie qui vous entoure. En devenant conscients de cette vie, vous apprendrez à être respectueux à son égard. Vous pourrez alors lui ordonner et elle vous obéira, car vous faites partie de la race des créateurs. Dès le moment où vous serez capables de contrôler totalement vos pensées, votre puissance sera telle que vous deviendrez les bâtisseurs de votre propre destinée. La conscience est la science du nouveau monde.

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

Les Enfants Indigo, qui sont-ils

 

Qui sont les enfants Indigo ?
Comment savoir si vous en être un vous-même ?

téléchargement (7)Si les êtres humains se sentent rassurés par les « catégorisations » et l’appartenance à des groupes définis, les enfants que l’on nomme Indigo, eux, ont tout simplement horreur de se voir affubler une « étiquette », quelle qu’elle soit.  On les a tour à tour appelés enfants Indigo, enfants d’Oz, enfants de Cristal ou enfants du 6ème Rayon. On dit d’eux qu’ils sont les « nouveaux » enfants, les enfants de la « Nouvelle Terre », du « Nouveau Monde ». Or, un enfant qui naît avec la couleur Indigo dans son champ énergétique n’a pas besoin de se faire dire qui il est pour se reconnaître, il le SAIT déjà ! 

C’est la particularité propre à tous ces enfants dont on dit qu’ils constituent la majorité de la population mondiale née depuis le début des années 1990 : ILS SAVENT QUI ILS SONT. Non pas qu’ils soient imbus d’eux-mêmes, seulement, ils n’éprouvent pas le besoin de se définir socialement par rapport au monde qui les entoure. Ils SAVENT que la réalité qui nous entoure ne se limite pas à ce que perçoivent nos cinq sens, mais que nous faisons partie d’un Univers plus vaste, invisible, qui nous englobe et influe à chaque instant sur notre destinée. 

Si l’on dit de vous que vous êtes une personne très intuitive, que vous êtes sensible aux gens qui vous entourent, à leurs émotions et leur vulnérabilité, que vos avez des dons particuliers de guérison, de perception extrasensorielle ou de communications avec les animaux, ou encore que vous vous exprimez avec assurance en ayant la conviction de détenir LA vérité, sans éprouver de doute envers vous-même, il y a de forte chance que vous soyez inspiré par l’énergie Indigo.

La particularité de l’énergie Indigo réside dans le fait qu’elle favorise l’intégration sous toutes ses formes. C’est pourquoi, lorsqu’elle est présente dans votre corps énergétique, cela vous rend sensible à reconnaître que « tout ce qui est autour de vous est déjà présent en vous ». Par exemple, l’enfant Indigo lit un livre et il a l’impression qu’il connaît déjà cette information qu’il lit pourtant pour la première fois. Même chose lorsqu’il rencontre quelqu’un et SAIT en un seul coup d’œil s’il peut faire confiance ou non à cette personne. Il a accès à la Toile du Savoir dont est tapissé l’Univers entier, aux données contenues dans les « Annales Akashiques », la Mémoire du Temps. Plus sa confiance en lui sera grande, plus il développera cette énergie de Connaissance illimitée et d’Intuition exacerbée.  

Des êtres différents ?

Depuis que le Monde est Monde, des enfants naissent avec l’énergie Indigo en dominance dans leurs corps subtils. Pythagore, Léonard de Vinci, St François D’Assise, Jeanne D’Arc, Uri Geller sont autant de personnalités ayant grandi en étant « inspirées » par le rayon Indigo présent en eux. Dans les civilisations anciennes, ils étaient reconnus comme chamanes, guérisseurs, sorcières, mystiques ou « génies » uniques en leur genre.

À leur époque, ils paraissaient « différents » des autres, « exceptionnels » dans le sens de « hors normes » parmi leurs semblables, comme c’était mon cas lorsque je suis née en 1964. Enfant, je parlais à mes guides et les voyais autour de moi, mais comme bien des gens, j’ai appris à me taire et faire abstraction de ces « aberrations mentales » qui consternaient mes parents. Il aura fallu qu’il s’écoule plus de 25 ans pour que j’accepte de m’ouvrir de nouveau à mes dons de guérison et de voyance.

Aujourd’hui, bien que beaucoup plus nombreux, les enfants qui naissent empreint de cette énergie spirituelle de haut niveau vibratoire peuvent toutefois continuer de se sentir « à part des autres ». Certains éprouvent des difficultés d’adaptation, de concentration ou de comportement, tout simplement parce qu’ils ont peine à s’ajuster aux « limites tridimensionnelles » (sociales, familiales, scolaires, etc.) qui leur sont imposées. 

La meilleure aide que l’on puisse offrir à ces enfants serait de les accueillir inconditionnellement et de les réconforter dans l’acceptation de leur différence. Toutefois, la société normative dans laquelle nous vivons a tôt fait d’essayer d’enrayer tout ce qui n’est pas « conforme » – voire même « uniforme » – aux règles établies. C’est pourquoi de nombreuses drogues « inhibitrices » seront utilisées pour les « ramener à l’ordre » plutôt que de les pousser à explorer leur « unicité » (C’est la nouvelle forme de « chasse aux sorcières » légalisée et encouragée par l’état !).

Seulement, ces enfants seront tellement nombreux que, dans les années à venir, ils « obligeront » la société à modifier ses paramètres de « conventions sociales ».  C’est pourquoi les prophètes parlent d’eux comme des « bâtisseurs du Nouveau Monde ». Ils contribuent, par leur rayonnement énergétique, à nous libérer de la pression sociale… pour nous inciter à nous ouvrir à notre propre différence et à notre propre puissance intérieure illimitée.

Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine et non des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Eux le SAVENT… et vous ?

site d’origine : http://www.biancagaia.com

l’humain et la conscience pure

 

facebook image-inde

 

La femme est beaucoup plus proche que l’homme de la conscience pure, car c’est dans l’amour qu’elle évolue. Malheureusement, dans le passé, le pouvoir sur la Terre n’a pas été donné à la femme, mais plutôt à l’homme. C’est une des raisons pour laquelle il y a eu et qu’il y a encore autant de violence sur la Terre. Le rôle de la femme n’a pas été d’empêcher le mal, mais plutôt de contrebalancer celui-ci afin que s’installe une sorte d’équilibre précaire, mais nécessaire à l’évolution de la race humaine. Si la conscience éveillée de la femme n’avait pas été, il y a belle lurette que toute trace de vie humaine sur la Terre aurait disparu. Car, sans la femme, l’homme serait appelé à répéter encore et encore les mêmes atrocités, et ce, jusqu’à sa propre destruction. La femme a une importance majeure dans le travail de conscientisation qui doit être fait. Quand le temps sera venu, et ce temps arrivera très bientôt, la femme prendra la place qui lui revient et aidera l’homme à retrouver sa véritable conscience. Elle ira dans le monde et revendiquera le droit à l’amour sur la Terre, et ce droit lui sera accordé. L’harmonie s’installera alors entre les peuples. Seulement, pour que cela se produise, elle ne doit pas chercher à prendre la place de l’homme, mais bien la place qui lui revient auprès de lui. 

C’est à dire, comme ambassadrice de l’amour sur la Terre. Tandis que l’homme, lui, s’occupera de rétablir et de maintenir la paix à l’échelle planétaire. Maintenant, à propos de cet endroit, comme je te disais déjà (avant de terminer, car le temps commence à nous presser), nous sommes effectivement dans une gigantesque chambre construite par les bâtisseurs du nouveau monde et qui sert à créer des sensations artificielles. Mais au-delà de cela, il existe des forces encore plus grandes que même l’être humain du nouveau monde a de la difficulté à saisir. C’est comme si le pouvoir de cette force ne pouvait pas encore être totalement mesurable, quantifiable, et ce, même si cette puissance est détenue en partie par une conscience très avancée telle que la conscience humaine du nouveau monde, par exemple. Tu as dit tout à l’heure que tu avais l’impression que cet endroit possédait une âme, qu’il semblait être en vie en quelque sorte et qu’il réagissait à travers toi. C’est que cet endroit répond à notre présence, car nous provenons tous deux de la même source initiale. La matière est, par le fait même, très semblable à l’être humain, car tous deux sont constitués de molécules. Ce qui différencie l’homme et la femme de la matière, c’est qu’une conscience en évolution habite ces deux amas de matière formés de molécules que sont l’homme et la femme. Je te donne un exemple pour illustrer mon propos. 

Quand la fleur meurt, elle retourne à la terre et redevient en totalité ou en partie une autre fleur ou un arbre ou un grain de sable. Seulement, son parcours s’arrête là. Lorsque, vous, vous mourrez, vous êtes pareils à cette fleur. Votre amas de molécules rejoint la terre et participe activement lui aussi à la création d’autres sources de vie. Par contre, ce qui vous différencie de cette fleur, c’est que lorsque vous mourez, votre conscience subsiste au-delà de cet amas de molécules. Si nous attendions mille ans et revenions sur la Terre, la matière aurait subi des transformations certes, mais cette évolution n’aurait pas engendré de fluctuation telle que « la conscience ou l’inconscience » de l’être humain en évolution pourrait lui faire subir. C’est là que s’arrête le jeu avec la matière et que commence la conscience de l’être humain sur celle-ci. Mais la véritable conscience ne fait pas que modifier la matière, elle reconnaît également son existence en tant que cellule vivante et

la considère comme faisant partie intégrante d’elle-même.

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

 

Les bâtisseurs du nouveau monde

 

Les bâtisseurs du nouveau monde dans LE RETOUR images-6À combien de reprises devrais-je retourner encore dans ce monde fantastique ? Ce monde où tous vivent en paix et où personne ne se soucie du lendemain, car celui-ci fait déjà partie du passé… Le retour sur Terre est pour moi chaque fois de plus en plus difficile à supporter. Le contraste entre ici et là-bas est tellement grand que j’en ai toujours pour plusieurs jours à m’en remettre. Plus le temps passe et plus l’incertitude prend de place.

Si je n’avais pas fait le bon choix ? Aurais-je la force de mener à bien cette importante mission ? Comment sera reçue cette connaissance ? Autant de questions auxquelles je ne peux trouver de réponse, et cela ne fait que renforcer mon insécurité. Je sais pourtant que je dois me rappeler cette fameuse phrase qu’un de mes professeurs m’avait dit un jour, un jour qu’il avait mon attention : « Si tu es incapable de te faire confiance, comment veux-tu que les autres puissent avoir confiance en toi ? »

L’appel de la destinée vint frapper une autre fois à ma porte. Elle attend de moins en moins longtemps maintenant avant de faire son entrée dans mon inconscient. Après tout, les formes de politesses ont déjà été faites il y a de ça un bon moment.

Devrais-je encore m’en surprendre ?

Où vais-je atterrir cette fois ?

Je m’étonne presque à essayer de trouver…

Bonjour Alasira, mon ami, ça va bien ?

Comment se passent tes journées depuis que tu sais ce que tu sais ?

— Ça va bien. Seulement, j’ai quelques craintes… Je me demande si j’aurai la force de mener à bien cette mission. C’est un lourd poids que je devrai porter sur mes épaules, et ce, pour le restant de mes jours. J’ai l’impression que plus je prendrai de l’âge et plus il sera difficile à supporter.

— C’est là que tu te trompes mon ami. Tu auras de l’aide, beaucoup d’aide.

Aujourd’hui, tu as l’impression d’être seul, mais déjà tu ne l’es plus. La conscience a commencé à faire son propre chemin dans le cœur des hommes et des femmes de la Terre. Très bientôt, plusieurs se joindront à toi, et ta charge te paraîtra soudainement bien légère. Ce qui fait la force d’un homme ce ne sont pas les muscles qui couvrent son corps, mais le cœur qui les fait vivre. Ton cœur est fort, mon ami, très fort. Tu n’as rien à craindre. Tu sauras être la bonne personne lorsque sera venu le temps.

— Tu me rassures.

— Maintenant, je ne sais pas si tu te souviens, mais je t’avais dit que tu verrais bientôt comment les habitations du nouveau monde prenaient forme. Bien, le moment est venu d’assister à l’élévation de l’un de ces gigantesques monuments. Suis-moi et tu verras.

Ce que je fis. J’étais tellement occupé à me demander si je saurais être à la hauteur de cette tâche, que je ne m’étais même pas rendu compte de l’endroit où j’étais. Pour faire une image plutôt simpliste de ce lieu, disons que je me trouvais dans ce que l’on pourrait appeler un chantier de construction. Toutefois, sans machinerie, sans outils et sans matériaux. La seule chose qu’il y avait sur place était un gros amas de glaise ou d’argile.

Enfin, absolument rien qui laissait supposer un seul instant qu’une bâtisse d’envergure colossale allait bientôt prendre forme sous mes yeux. Qui plus est, le chantier était complètement désert.

— Tu verras, cela ne sera plus long maintenant. Les bâtisseurs du nouveau monde vont arriver incessamment.

Au moment où mon ami prononça ces paroles, je vis arriver à la marche un attroupement d’hommes, de femmes et d’enfants tenant dans leurs mains toutes sortes d’objets les plus inusités les uns les autres. Il y avait des bâtons avec un bout plat qui ressemblaient à des bâtons de cricket, des sceaux, des grattoirs de toutes sortes, de petits instruments semblables à des mirettes, des ébauchoirs, enfin, de tout pour retourner, égaliser, aplatir et sculpter la terre. Toutefois, ces objets ressemblaient beaucoup plus à des jouets que les enfants utilisent pour fabriquer des châteaux de sable qu’à des outils servant à la construction d’édifices. En voyant arriver ces hommes et ces femmes dans leurs tenues du dimanche avec leurs bâtons à la main, je les imaginais devoir affronter, ainsi parés, une horde de guerriers sauvages… Pas besoin de vous dire qu’ils en auraient fait qu’une bouchée! Mais bon, ces gens n’étaient pas là pour faire la guerre, mais plutôt pour la construction d’un édifice. De toute façon, il y avait sûrement déjà belle lurette que ces hommes et ces femmes n’avaient pas connu la guerre. On peut même se demander si ce mot faisait encore partie de leur vocabulaire. C’était tellement étrange, chacun arrivait avec un large sourire accroché à sa figure, comme s’il s’en allait participer à une fête ou à un carnaval. Des mères tenaient leurs jeunes enfants dans leurs bras alors que les plus âgés couraient en avant du groupe. Il y en avait d’autres qui étaient grimpés sur les épaules de leurs pères. En tout cas, une chose est sûre, nous étions bien loin des travailleurs de la construction que l’on connaît aujourd’hui. Alors ça oui, très loin!

— Mon ami, as-tu déjà assisté à la construction d’un temple en une seule journée ?

Sûrement pas ! Bien, pour la première fois dans l’histoire de ton humanité, tu seras témoin de ce prodige. Assois-toi confortablement et regarde ces bâtisseurs de génie à l’œuvre.

Comme mon ami me l’avait si bien suggéré, je m’assis près de lui dans un petit coin tranquille, à l’écart, afin d’assister à ce prodige. Je dois vous dire que, en regardant tous ces gens qui paraissaient avoir beaucoup plus le cœur à la fête qu’à travailler, sans parler de leurs enfants qui couraient dans tous les sens, j’avais beaucoup de difficulté à croire qu’ils arriveraient à faire quelque chose de bien dans ce brouhaha. Mais bon, je devais quand même leur laisser le bénéfice du doute. C’est alors que commença le travail – si je peux appeler cela du travail, car chacun rigolait et paraissait avoir tellement de plaisir que cela ressemblait bien plus à un jeu qu’à un travail. Pendant que les jeunes enfants jouaient accompagnés de leur mère, les autres commençaient à travailler l’amas de terre qui était déjà là à leur arrivée. Certains transportaient de la terre dans de petits récipients alors que d’autres commençaient à la manipuler afin d’élever des sortes de murets. Ce ne fut pas long que l’œuvre commença à prendre forme. Leurs gestes étaient adroits et très précis ; leurs talents, vraiment extraordinaires! J’assistais à ce moment même à la construction en direct d’un superbe château tout en argile, à une échelle réduite. Il commençait à prendre des allures royales avec ses magnifiques figures gravées sur les parois et ses colonnes sculptées sur la façade. Tout ceci était magnifique, mais nous étions encore loin d’un gigantesque monument. Je ne savais pas trop quoi en penser de ce travail, ma foi superbe certes, mais tout de même inutile. C’est alors qu’il se passa quelque chose de très surprenant.

Le temps autour de nous se mit à accélérer. Les personnages filaient devant mes yeux comme des centaines de petites fourmis pressées par le temps, Pareil à l’image d’un film que l’on passe à vitesse rapide. Je regardais alors mon ami, très surpris, mais je me doutais bien que ce petit manège avait sûrement été commandé par lui…

 

extrait du livre LE MESSAGER :

 

L’incarnation des artisans de Lumière sur la terre

Venez me rejoindre sur le FORUM :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

L'incarnation des artisans de Lumière sur la terre dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE pLorsque vous vous êtes incarnés sur la terre, vous veniez de commencer la transition d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur. Nous avons vu que cette transition s’effectuait en quatre étapes. Vous avez franchi la première en prenant conscience de votre désir d’« autre chose », qui soit différent de la lutte pour le pouvoir qui occupait vos vies auparavant.

Cette lutte avait donné un but et un sens à vos vies pour une période substantielle. Votre fascination pour le pouvoir vous a conduit à utiliser l’être humain comme marionnette dans vos batailles galactiques. Tous les empires galactiques y ont pris part. Mais quand les énergies guerrières ont été transposées à la terre avec l’homme pour champ de bataille, vous êtes devenus davantage des observateurs et vous êtes retirés des batailles effectives. Vous avez observé ce qui se passait sur la terre. Vous avez vu l’être humain se développer en quelque chose, un état d’être que vous aviez atteint longtemps auparavant. Vous étiez devenus des guerriers sophistiqués, qui utilisaient des méthodes raffinées de manipulation psychique et guerrière. L’homme devait devenir votre semblable, doté de vos implants génétiques.

Ces implants génétiques généraient un niveau élevé de développement mental dans l’être humain. L’instinct naturel et le sentiment étaient plus ou moins supprimés en faveur de la pensée et du raisonnement.

Nous avons mentionné que les influences galactiques causaient un niveau élevé de peur chez l’être humain en développement. En fait, cet élément de peur était étroitement lié à la prépondérance de la pensée. Dans une situation équilibrée, la peur est surmontée ou relativisée par vos talents intuitifs et votre capacité à ressentir ce qu’il est juste ou approprié de faire. Toutefois, lorsque la faculté de penser prend le dessus, la peur a tendance à se renforcer, puisque la pensée repose sur un processus mécanique logique qui ne permet pas à l’intuition ou au sentiment d’entrer en jeu. Quand la faculté mentale est alimentée par des émotions de peur, elle a tendance à devenir folle et à produire des idées illusoires, des idées de tout contrôler. Les régimes dictatoriaux sont un exemple de cette faculté mentale qui devient folle. 

La réponse à la peur n’est jamais de penser plus. Elle est de penser moins et d’avoir confiance dans le cours de la vie. Elle est de retomber dans l’état de grâce qui est votre droit de naissance. Elle est de lâcher-prise au lieu de s’accrocher.

Quand le stade de la loi de l’ego a pris fin pour les âmes d’artisans de Lumière, celles-ci sont entrées dans une nouvelle manière d’être. Intuitivement, vous étiez ouverts à l’énergie du coeur. En fait, vous recherchiez une sorte de créativité qui transcende le simple jeu du pouvoir. Vous aviez le sentiment que la lutte pour le pouvoir était destructrice et vous ne pouviez rien créer de neuf, puisqu’elle tuait et phagocytait tout ce qui était « autre ».

En essayant de contrôler et de dominer la vie, en vous ou hors de vous, en fait vous avez tenté de rendre la réalité statique et prévisible. En fin de compte, le pouvoir est incroyablement ennuyeux.

Lorsque vous avez pris conscience de cela, vous avez réalisé que votre vrai désir n’était pas d’avoir le pouvoir, mais d’être vraiment créatifs. Etre vraiment créatifs, c’est être au contact de votre divinité.

Puisque vous êtes des êtres divins, peu importe ce que vous faites ou ne faites pas, vous créez toujours une sorte de réalité. La créativité est votre vraie nature. Au stade de l’ego, vous avez exploré la possibilité de nier votre vraie nature. C’est bien un acte créatif, à un certain niveau, de façon déformée. Toutefois, être vraiment créatifs, c’est créer selon la vie et non selon la mort.

Lorsque vous avez réalisé cela, la mémoire de votre foyer s’est réveillée. Le vague souvenir d’un état de pure unité béatifique est revenu à votre conscience et vous avez su que la clé de votre bonheur était là. Mais vous vous sentiez désemparés et ignorants, car vous ne saviez pas comment procéder. Vous saviez que l’ego ne détenait pas la réponse mais vous n’étiez pas encore entrés dans une conscience fondée sur le coeur.

En même temps, grandissait en vous un sentiment de remords et de culpabilité à propos de ce que vous aviez fait subir aux êtres humains sur la terre.

Spécialement sur la terre, il y avait de splendides opportunités pour que la conscience puisse s’exprimer de nombreuses façons variées. La terre avait été faite pour unifier des énergies différentes, pour être un creuset dans lequel des énergies variées et même opposées pouvaient trouver un moyen de coexister en harmonie. Le terrain de jeu énergétique de la terre avait été créé pour abriter un ensemble d’énergies très hétérogène.

La différence entre la vie sur la terre et celle d’autres lieux de l’univers, sur un plan physique ou astral, est l’énorme variété d’énergies présentes sur la terre. De plus, cette variété n’est pas seulement présente comme un vaste étalage de formes de vie et d’espèces, elle est aussi présente en un seul être, l’humain. Celui-ci est capable de contenir un éventail d’énergies bien plus large que tout autre. Vous avez en vous l’énergie du saint et du meurtrier, de l’enfant, de l’adulte et du vieillard, l’énergie de l’homme et de la femme, l’énergie de l’actif et du passif, l’énergie du rationnel et de l’émotionnel, l’énergie de l’eau, de l’air, du feu et de la terre, etc. Pour vous, êtres humains, cela peut sembler ordinaire ou naturel, mais pour le reste de l’univers, c’est un véritable exploit. C’est un véritable exploit d’être humain, sans avoir rien fait de spécial.

Mais la qualité la plus unique de l’être humain est sa capacité à marier des énergies qui semblaient incompatibles auparavant. L’homme a été conçu non seulement pour contenir toutes ces énergies différentes, mais aussi pour être un médiateur, un bâtisseur de ponts entre elles.

La raison pour laquelle l’Esprit, Dieu ou Tout-ce-qui-est en est venu à ce concept de l’être humain, est que l’univers était coincé dans une situation de stase. La conscience, en explorant la vie hors de l’unité, avait tendance à essayer des formes de vie différentes, sur des plans et des lieux différents de l’univers. Lorsqu’une âme avait fait l’expérience de tout ce qu’était une forme de vie particulière, elle la quittait (dans le sens de ne plus y être incarnée) et continuait dans d’autres formes de vie répondant à des besoins particuliers. Il n’y avait aucun besoin de transformer l’énergie en vivant dans une forme de vie particulière. Lorsque vous vouliez un changement, vous passiez à un autre corps. Ce n’est pas parce que les âmes étaient paresseuses ou frivoles. La plupart des corps, variant en densité du physique à l’astral, offraient des champs d’expérience limitée et par conséquent, des opportunités limitées de croissance et de transformation en étant dans ce corps. Celui-ci ne pouvait pas contenir de nombreuses énergies différentes. Par exemple, si vous viviez sur une planète d’eau, où vous étiez incarnés dans un corps d’eau, celui-ci vous permettait de faire l’expérience de la nature de l’eau de toutes sortes de manières. Le « ressenti » d’être liquide, non-fixe, coulant, mouvant, est en vérité merveilleux. Mais lorsque vous vouliez faire l’expérience d’être fixe et immuable, vous aviez besoin de quitter ce corps et de vivre dans une montagne pendant quelque temps. De même, lorsque vous viviez sous la forme d’êtres galactiques en quête du pouvoir, vous ne pouviez pas réellement changer votre conscience dans ce corps. La conséquence de ce champ d’expérience limité ou spécialisé dans un corps a été que ce monde de  formes vivantes s’est retrouvé bloqué. Il ne pouvait pas grandir ou s’étendre et s’est donc retrouvé enfermé dans une sorte d’état de stase.

Le pouvoir spécifique de l’être humain est celui de contenir un vaste éventail d’énergies et de les amener à un état d’équilibre créatif, non-statique. En réalité, ce pouvoir est égal à la capacité de transformer l’obscurité en lumière, c’est à dire le pouvoir de l’alchimie spirituelle. Ce qui amène les énergies opposées à un stade d’harmonie dynamique est l’énergie christifiée, l’énergie qui maintient l’unité face à la dualité. C’est cette même énergie qui transforme l’obscurité en l’acceptant et en permettant ainsi à la peur de se transformer en joie. L’énergie christifiée est la troisième énergie qui unit en acceptant. Sa force alchimique réside dans sa qualité d’être tout-englobante, tout-acceptante et sans peur.

Vous, êtres humains, êtes les seuls à avoir cette capacité d’alchimie spirituelle. Ni les plantes, ni les animaux, ni les anges, ni les « seigneurs des ténèbres » n’ont ce pouvoir.

Toutes les âmes peuvent faire l’expérience de ce qu’est la lumière, de ce qu’est l’obscurité, de ce que sont toutes les sortes d’êtres qui vivent dans l’univers, mais elles ne peuvent faire l’expérience de transformer l’obscurité en lumière tout en restant dans leur forme de vie actuelle. Elles ne peuvent imaginer ce qu’est changer à des niveaux intérieurs de façon à créer une réalité physique et spirituelle différente au fur et à mesure.

Les âmes qui sont incarnées dans des formes autres qu’humaines créent aussi leur réalité et ont un libre-arbitre, mais elles ont moins de possibilités de couvrir des états de conscience très différents et même opposés en restant dans le même corps, dans la même forme. Vous, humains, êtes des bâtisseurs de ponts, des alchimistes spirituels, et c’est ce qui rend la terre et l’être humain uniques.

Retournons maintenant à notre conte des âmes d’artisans de Lumière qui se tourmentaient et regrettaient leur interférence avec l’être humain. Ils ont réalisé que sur la terre un jeu tout nouveau prenait place, un jeu plein de promesses, qu’ils s’étaient efforcés d’étouffer à leur profit. Ils en ressentaient de la peine. Ils se rendaient compte aussi qu’ils avaient bloqué leur voyage vers la lumière et la vraie joie par leurs actes égoïstes.

Aussi, lorsque vous vous êtes réveillés du sommeil de votre ego, vous avez vu que la terre était un si bel endroit, une planète verte grouillante de vie. Cela remuait en vous de vieux souvenirs. Vous étiez présents au tout début de la vie sur la terre. Elle n’avait pas encore perdu son innocence. En ces temps lointains d’avant votre chute dans la conscience guerrière, vous preniez part au paradis sur la terre, en qualité d’êtres angéliques qui nourrissaient la vie et en prenaient soin. Vous étiez des anges dans le jardin d’Eden. Même si par la suite, vous avez manifesté votre côté sombre, en tant que guerriers galactiques, vous avez aussi manifesté sur la terre un aspect de vous-mêmes pur et lumineux en ces temps anciens où vous prépariez la terre pour la venue des âmes de la terre. Vous avez contribué à l’épanouissement de la planète verte et quelque part, vous saviez cela quand vous êtes sortis de votre stade de conscience de guerriers. Vous saviez que vous aviez détruit ce que vous aviez nourri et aidé à créer.

Quand vous avez réalisé les promesses et la beauté de la terre, vous avez ressenti le désir intérieur d’y aller et de restaurer ce qui avait été endommagé. Vous vous êtes incarnés dans des corps humains avec l’intention d’apporter la lumière et de créer des valeurs fondées sur le coeur dans un environnement essentiellement dominé par des valeurs égoïstes. Nous allons développer un peu ce sujet d’apporter la lumière, car il y en vous à ce propos quelque chose qui prête souvent à confusion et à malentendus.

Lorsque vous, artisans de Lumière, vous êtes incarnés sur la terre, vous avez en fait initié un processus de transformation où vous alliez achever votre transition d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur. Vous étiez en bonne voie d’un lâcher-prise complet de la conscience fondée sur l’ego et la vie sur la terre vous procurait l’opportunité de traiter ce qui restait d’énergie fondée sur l’ego.

Vous alliez pouvoir rencontrer les énergies que vous souhaitiez clarifier dans l’être même que vous aviez manipulé et dans lequel vous alliez résider : en l’être humain, en vous-mêmes.

Votre motivation la plus profonde à votre venue sur la terre était de venir à bout de votre obscurité intérieure, et vous étiez d’accord pour rencontrer cette obscurité en vous, en tant qu’êtres humains. Bien que vous pensiez souvent que vous êtes ici pour aider les autres ou pour aider votre mère la terre, la raison la plus fondamentale de votre présence ici est de vous guérir vous-mêmes. Tout le reste est secondaire.

Au niveau le plus profond, votre âme souhaitait assumer sa responsabilité pour l’obscurité qu’elle avait répandue. Toutefois, assumer cette responsabilité est par principe une aventure solitaire qui n’implique pas que vous ayez besoin d’autres personnes à aider ou à soigner. Cela n’implique que vous. Vous allez aider d’autres personnes au cours de ce processus, mais c’est un effet secondaire. Il est important de réaliser les choses dans le bon ordre, car vous avez tendance à trop vous empresser d’aider les autres. Cet enthousiasme à aider les autres devient souvent un piège, car vous mêlez votre énergie à celle de l’autre et très souvent, après cela, vous vous sentez épuisés et déçus. S’il vous plaît, souvenez-vous bien : Donner plus qu’on ne reçoit n’est pas noble ni issu du coeur, c’est simplement une erreur. L’erreur est de penser que vous êtes en partie responsables de la situation ou de l’état d’esprit de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas vrai. Chacun est responsable de son bonheur ou de son malheur. Et c’est en vérité une bénédiction, car cela procure à chacun la capacité de créer et par conséquent de changer sa propre réalité.

Vous n’êtes pas ici pour réparer d’autres personnes ni votre mère la terre. Vous êtes ici pour réparer les blessures profondes de votre être. S’il vous plaît, tendez vers cette tâche et tout prendra sa place sans aucun effort de votre part.

Lorsque vous êtes venus sur la terre vous incarner dans des corps humains, vous étiez enclins à combattre les énergies que vous vouliez vaincre. A ce stade, vous étiez dans une situation paradoxale. D’un côté, vous saviez que vous vouliez « autre chose » que le pouvoir et vous vous détestiez pour ce que vous aviez fait avant. Mais vous n’étiez pas libres de ce que vous détestiez en vous. Vous n’étiez pas encore libres de la domination de l’ego. Quand vous êtes venus sur la terre, vous aviez tendance à être agacés par l’obscurité,  vous mettre en colère contre elle, et votre réaction était de la combattre. Le paradoxe est que vous vouliez combattre les énergies égoïstes par la lutte, l’énergie même de ce que vous souhaitiez lâcher-prise. Vous n’étiez pas encore conscients des véritables implications d’une conscience fondée sur le coeur. Lorsque vous observez les choses à partir du coeur, il n’existe pas de combat entre le bien et le mal. La réalité du coeur transcende les deux. Le coeur ne s’oppose pas à l’obscurité. La conscience fondée sur le coeur repose sur l’acceptation de toute chose, de tout ce qui est. C’est un type de conscience qui ne retient pas l’idée que le combat résout quelque chose.

Même si vous aspiriez à un mode d’approche de la réalité pacifique et non-combattif, vous n’aviez aucune expérience d’une mise en pratique de cet idéal. Vous étiez vraiment dans une zone intermédiaire, un no man’s land avant d’entrer dans un nouveau domaine de conscience.

Vous avez donc commencé à faire toutes sortes d’erreurs, dans le sens de retomber dans des modes d’être dont vous vouliez lâcher-prise. Vous étiez impatients de changer ou convertir les individus ou les groupes qui manifestaient un comportement de type « ego » ou qui prônaient des valeurs basées sur l’ego. Ils vous répondaient d’ailleurs avec agressivité, bien souvent ne comprenant même pas ce que vous essayez de leur montrer. Les artisans de Lumière ont été persécutés pendant des siècles comme sorcières, païens ou agitateurs politiques. Ils semblaient être inspirés par des idéaux pour lesquels le monde n’était pas prêt. Ils semblaient différents et ne s’adaptaient pas. Il était typique qu’ils rencontrent beaucoup de résistance.

Ce qui arriva, c’est que vous êtes passés à un rôle de victimes après avoir joué celui d’offenseurs pendant un certain temps dans les royaumes galactiques. Votre « colère spirituelle » provoquait des réponses furieuses de votre environnement et vous êtes devenus des victimes, vous avez vécu l’humiliation, la profonde douleur et la perte d’autonomie. Le trauma d’être rejetés, et/ou exclus de façon répétée dans plusieurs vies a laissé en vous de profondes cicatrices. Vous en êtes arrivés à vous sentir démunis et indésirables. Nombre d’entre vous dans cette vie se sentent fatigués et nostalgiques d’un monde aimant et plein de sens.

Il es très important que vous réalisiez que ce rôle de victime est juste cela : un rôle que vous jouez. C’est une interprétation possible des faits, mais elle est étroite et déformée. Vous n’êtes pas la victime ni l’offenseur. Vous êtes la conscience de l’âme qui a créé ces rôles pour que vous y jouiez un temps.

Vous n’êtes pas vraiment la victime d’un monde matérialiste et égoïste.

En fait, les affrontements que vous avez eus avec des énergies agressives, non-coopérantes dans nombre de vos vies vous ont simplement fait miroir de vos liens avec la conscience fondée sur l’ego, de votre dépendance à son égard. Si vous recherchez un résultat au moyen du combat, vous allez recevoir en retour l’énergie du combat. C’est, c’était, votre énergie qui revient vers vous ! Et c’est la seule signification du karma.

La tendance à combattre le mal est basée sur la croyance que le mal est au-dehors de vous et qu’il doit être banni de la  réalité. L’invitation spirituelle qui vous a été faite à vous, artisans de Lumière, au cours de toutes ces incarnations a toujours été de reconnaître et d’accepter votre côté obscur et de comprendre son rôle et son but.

L’invitation la plus profonde est celle de vous pardonner à vous-mêmes et de retrouver votre innocence. Vous êtes innocents et l’avez toujours été. Comprenez-vous réellement cela ? Si oui, vous ne voudrez plus changer le monde ni combattre l’injustice. Vous voudrez jouer, vous amuser et apprécier chaque instant de votre vie et simplement être qui vous êtes et partager cela avec les autres.

Quand vous, les artisans de Lumière, relâchez l’idée que vous devez vous battre pour quelque chose ou quelqu’un, vous ne vous heurterez plus à  l’opposition du « monde extérieur », de la société ou des gens en général, parce que vous êtes différents. Vous ne voudrez rien changer et par conséquent, vous ne rencontrerez pas de résistance. Vous saurez que vous êtes les bienvenus, que votre contribution à cette réalité est précieuse et que les autres vous apprécient.

Quand vous vous serez complètement libérés de la conscience fondée sur l’ego, vous saurez que vous ne subirez plus de persécutions ni de menaces extérieures. Vous serez allés au-delà des rôles de victime et de persécuteur ; votre voyage sera complet. Vous vous serez déchargés de vos fardeaux cosmiques et vous serez tout à fait libres de créer ce que vous voulez.

Vous êtes sur le point de donner naissance à une nouvelle conscience. C’est un type de conscience qui s’est complètement libérée du besoin de contrôler ou de posséder quoi que ce soit. Elle est libre de la peur. C’est la conscience du Christ.

Quand je, Jeshua, vivais sur la terre, je voulais vous dire que la spiritualité n’a rien à voir avec un combat entre la Lumière et les ténèbres. Il s’agit de trouver un niveau de conscience qui va au-delà du bien et du mal, un lieu duquel vous pouvez comprendre et accepter toute chose. « Le royaume de Dieu est en vous ». Tout ce dont vous avez besoin est en vous. La paix, la joie et la tranquillité sont vôtres quand vous réalisez vraiment qui vous êtes : un être divin dans une expression physique.

C’est seulement quand vous réalisez que vous êtes ici pour vous transformer et vous guérir que les choses commencent réellement à changer pour vous, et en effet secondaire, pour ceux qui vous entourent. Le monde est ce qu’il est et ce que vous pouvez faire de mieux pour lui est simplement de l’aimer pour ce qu’il est. Aimer et voir la beauté de chaque chose qui traverse ce plan de réalité.

Nombre d’entre vous sont sensibles à mon énergie, l’énergie de Jeshua ou de Jésus. C’est parce que je suis membre de votre famille. J’étais simplement un artisan de Lumière déchargé de ses attaches karmiques, un artisan de Lumière qui avait un degré élevé de compréhension de soi. Vous êtes touchés par mon énergie car vous savez que c’est l’énergie vers laquelle vous allez. L’énergie de Christ est celle de votre soi futur. 

Texte issu de -L’artisan de la lumière III- par  Pamela Kribbe

Calendrier cosmique

gifs fleursVous êtes tellement séduits par les inventions de votre monde que vous ne percevez pas leur but véritable : vous présenter un modèle spécifique de l’Univers. Nous précisons une fois encore que vous êtes des entités biologiques parfaites. Si vous parvenez à appréhender cette vérité, vous construirez alors un pont d’une très grande solidité qui vous permettra de vous faufiler autour des ténèbres, leur laissant le soin de se découvrir elles-mêmes et de réaliser que vouloir créer la destruction ouvre la voie à l’autodestruction. 

 Grâce au calendrier cosmique et au rythme des événements, cette vérité se placera pour ainsi dire au sein de l’obscurité. Vos calendriers modernes sont basés sur une année solaire de douze mois, alors que la Lune effectue treize cycles durant le même temps – chaque cycle se déroulant de la nouvelle lune à la pleine lune. En considérant le nombre treize comme chargé de mystères cachés, vous parviendrez à une compréhension de l’influence qu’il exerce sur vous. Malgré le fait que le nombre treize ait été jugé néfaste et maléfique, vous découvrirez, en cherchant bien,  qu’il possède une clé très puissante permettant de décoder la conscience de l’humanité. Les dernières années menant à l’an 2012 passeront très rapidement. Les entités qui disposent d’une durée de vie beaucoup plus longue que la vôtre devront être très attentives afin de profiter de cette nanoseconde fugitive de vingt-cinq années. Il ne s’agit pas là d’une tâche facile. Si vous vous demandez à quoi peut bien ressembler ce défi, identifiez une nanoseconde dans votre propre vie et voyez si vous pouvez y pénétrer et découvrir la richesse qu’elle contient, en la comparant à vingt-cinq années selon vos critères temporels. Cela semble irréalisable ; comment serait-ce possible ? peut-être êtes-vous encore dans l’impossibilité d’imaginer qu’une technologie puisse exister grâce à laquelle on pourrait dire : « Allons-y, prenons une seconde déjà écoulée, isolons une nanoseconde en elle, puis étalons celle-ci sur une période de vingt-cinq années afin de voir ce qui s’y passe ». En vous basant sur votre science actuelle, vous ne verriez que le vide et constateriez qu’il n’y a rien. Comment quelque chose d’aussi petit pourrait-il contenir quoi que ce soit ? Cependant, si vous y réfléchissez, votre localisation dans les Cieux ne constitue qu’un minuscule événement. Comment alors pourriez-vous exister ? Comment votre pourrait-elle être si intense, complexe, à la fois écrasante et épanouissante ? Comment pourrait-elle être si riche et exaltante ? Quel espace occupez-vous dans l’immensité du Tout, au sein du Grand Livre de l’Existence ?

 Les bâtisseurs du pont de lumière ont beaucoup de choses à accomplir malgré les nombreux défis qui les attendent dans le futur. Souvenez-vous ! il n’est jamais payant d’attaquer, de condamner ou de détruire autrui. En votre qualité de membres de la Famille de Lumière, vous devez assumer cette tâche stupéfiante, être bienveillants et chercher à trouver des solutions. Il en est véritablement de votre intérêt. Vous ne devez pas ignorer les défis ou les difficultés, et en recherchant le but que poursuivent les ténèbres, vous découvrirez un besoin d’être guéris. Un moment viendra où l’on vous demandera d’être de grands visionnaires, de prévoir une issue qui pourra paraître impossible et de vous faire confiance en ayant un foi qui vous semblera infiniment plus grande que vous ne pouviez l’imaginer. Sur chaque continent du globe régnera le chaos. Or, le chaos engendre la peur. Cependant, celle-ci constitue un choix personnel. Dans les temps anciens, dans les temps existant simultanément et même dans le futur, il y a toujours des gens qui choisissent la peur, même si cela n’a pas été le cas de tous vos ancêtres. Les vainqueurs écrivent les livres sur la peur dans lesquels les victimes sont soumises, bien que, pour être conquis, vous devez d’abord accepter d’être des victimes. Voici le choix que vous aurez, vous aussi : être des victimes oud es créateurs. Souvenez-vous ! les victimes choisissent la peur ; elles sont paralysées et les vibrations émises sont alors saccadées et discordantes.

 Le chaos fait partie intégrante de ces temps de changement : il s’agit là d’un processus de démantèlement et d’une période de confusion où personne n’est sûr de rien, sinon d’une certaine vitalité reliée à ce processus. En feuilletant le Grand Livre de la Terre, il apparaît que plus vous vous sentez en sécurité, plus vous devenez suffisants, et plus il devient facile pour les autres de vous influencer, de vous diriger et de manipuler vos pensées ; la confusion peut servir divers desseins, mais en dernière analyse, elle permet l’instauration d ‘un ordre nouveau. Partout, le s dirigeants du monde tentent de créer un ordre afin de vous assujettir, car vous refusez d’assumer vos responsabilités. Voilà pourquoi nous vous demandons de toujours remettre en question l’ordre que l’on tente de vous imposer.

 Souvenez-vous ! il existe toujours un plan à l’intérieur d’autres plans et quel que soit l’ordre auquel le pan du moment appartient, ceux d’entre vous qui sont sages et avertis savent qu’il y a toujours un autre plan dissimulé derrière, un autre ordre si mystérieux  qu’ils doivent adopter une nouvelle façon de penser et de ressentir les choses afin de pouvoir les percer à jour. Nous faisons de notre mieux afin de vous décrie cet ordre en termes qui vous soient compréhensibles, de façon que vous puissiez retrouver ces mots dans vos livres, les étudier, puis hocher la tête en disant : « Oui, je sais que cette force existe ».

 Enseignements de notre famille de Lumière – Barbara Marciniak canalisation des Pléiadiens  - Famille de Lumière aux Editions Ariane – page 204.

Indigos, des êtres différents ?

Gif arcenciel Depuis que le Monde est Monde, des enfants naissent avec l’énergie Indigo en dominance dans leurs corps subtils. Pythagore, Léonard de Vinci, St François D’Assise, Jeanne D’Arc, Uri Geller sont autant de personnalités ayant grandi en étant « inspirées » par le rayon Indigo présent en eux. Dans les civilisations anciennes, ils étaient reconnus comme chamanes, guérisseurs, sorcières, mystiques ou « génies » uniques en leur genre. 

À leur époque, ils paraissaient « différents » des autres, « exceptionnels » dans le sens de « hors normes » parmi leurs semblables, comme c’était mon cas lorsque je suis née en 1964. Enfant, je parlais à mes guides et les voyais autour de moi, mais comme bien des gens, j’ai appris à me taire et faire abstraction de ces « aberrations mentales » qui consternaient mes parents. Il aura fallu qu’il s’écoule plus de 25 ans pour que j’accepte de m’ouvrir de nouveau à mes dons de guérison et de voyance. 

Aujourd’hui, bien que beaucoup plus nombreux, les enfants qui naissent empreint de cette énergie spirituelle de haut niveau vibratoire peuvent toutefois continuer de se sentir « à part des autres ». Certains éprouvent des difficultés d’adaptation, de concentration ou de comportement, tout simplement parce qu’ils ont peine à s’ajuster aux « limites tridimensionnelles » (sociales, familiales, scolaires, etc.) qui leur sont imposées.  

La meilleure aide que l’on puisse offrir à ces enfants serait de les accueillir inconditionnellement et de les réconforter dans l’acceptation de leur différence. Toutefois, la société normative dans laquelle nous vivons a tôt fait d’essayer d’enrayer tout ce qui n’est pas « conforme » – voire même « uniforme » – aux règles établies. C’est pourquoi de nombreuses drogues « inhibitrices » seront utilisées pour les « ramener à l’ordre » plutôt que de les pousser à explorer leur « unicité » (C’est la nouvelle forme de « chasse aux sorcières » légalisée et encouragée par l’état !). 

Seulement, ces enfants seront tellement nombreux que, dans les années à venir, ils « obligeront » la société à modifier ses paramètres de « conventions sociales ».  C’est pourquoi les prophètes parlent d’eux comme des « bâtisseurs du Nouveau Monde ». Ils contribuent, par leur rayonnement énergétique, à nous libérer de la pression sociale… pour nous inciter à nous ouvrir à notre propre différence et à notre propre puissance intérieure illimitée. 

Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine et non des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Eux le SAVENT… et vous ? 

Heureusement, de nos jours, avec l’expansion de la conscience sur le plan planétaire, de plus en plus de gens accueillent l’Énergie Indigo dans leur vie. Il n’est pas nécessaire d’être « né avec » pour bénéficier de ses bienfaits (voir à ce sujet : Laissez-vous pénétrer par la Flamme Violette grâce au Rayon Indigo). Il suffit d’entrer en méditation et de vous connecter au Rayon Indigo pour que votre « 6e sens » se manifeste sous la forme qui vous sera la plus propice : créativité, inspiration, intuition et/ou dons spirituels… 

Que vous soyez ou non un enfant Indigo n’a donc aucune importance puisque vous pouvez le « devenir » en intégrant l’Énergie Cosmique du Rayon Indigo dans chacune de vos cellules vivantes pour favoriser ainsi votre plein épanouissement à tous les niveaux ! 

Diane Leblanc ou Bianca Gaia : Conférence « Les Enfants du Nouveau Millénaire » Atelier « Accompagner les Nouveaux Enfants » 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...