L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

 

Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation.

La question se pose de savoir comment accueillir ces expériences qui remontent à la surface afin de bien comprendre qu’elles font toutes partie de notre être….

bulles

Les réalités parallèles associées à notre vie présente ne sont pas différentes de nos vies passées ou futures, car toutes les réalités existent dans un présent non linéaire. Les réalités parallèles de notre vie « actuelle » sont plutôt des réalités « probables ». Toutefois, selon les mécanismes mentaux, elles sont tout aussi accessibles que les probabilités passées ou futures, car même les existences que nous considérons comme passées se déroulent simultanément dans l’hologramme de l’instant présent. Les « réalités » dont nous faisons l’expérience dans toute vie simultanée ne sont que des composantes d’un menu infini de potentialités que nous choisissons de vivre et elles peuvent changer beaucoup plus que nous le réalisons. Toutes les existences sont des illusions que nous rêvons dans notre réalité apparente.

Le passé et le futur tels que nous les concevons sont comme une série de récepteurs contenus dans la partie cristalline du cerveau physique et dans l’esprit non physique à l’intérieur d’un champ de l’ultraviolet. Ces codes électromagnétiques peuvent se modifier et ils sont d’ailleurs en fluctuation constante. Nous déterminons notre destinée qui n’est pas linéaire, mais très dynamique. Le passé est malléable et il n’est pas plus fixé que ne le sont le présent et le futur. Nos processus mentaux et nos croyances créent notre passé, dont il existe autant de versions valides qu’il y en a du futur. Nous choisissons parmi un assortiment de potentialités les expériences que nous désirons vivre …

En vérité, cette communications s‘établit dans le corps de lumière cristallin, la MerKaNa et elle a une portée beaucoup plus grande que l’humanité ne le réalise. Les cellules physiques réagissent entre elles et leur activité déclenche des centres de conscience du corps de lumière cristallin, centres situés à la fois dans le temps linéaire et dans la multidimensionnalité. Un peu comme à l’image de sous-programmes informatiques : notre programme Windows permet à d’autres programmes, comme les logiciels de traitement de texte Word, Excel ou PowerPoint, d’exister dans son format matriciel. On peut y accéder, les modifier, et les traiter n’importe quand au moyen du programme maître, en suivant des instructions précises.

Merkana

La MerKaBa est donc devenue de moindre importance grâce à la conscience que nous prenons de notre rapport à la MerKaNa ! 

La MerKaNa est très différente de la MerKaBa sous l’aspect du magnétisme et de la polarité. Elle n’a pas de genre et elle est engendrée par la grille cristalline au niveau initial de la cinquième dimension. La MerKaba n’opère que dans la troisième dimension, donc dans la dualité, et elle est surtout générée par la grille magnétique. Il existe des lois physiques qui s’appliquent à la navigation spatio-temporelle interdimensionnelle et intradimensionnelle. L’humanité finira par les redécouvrir. Lorsqu’elle le fera, les frontières apparentes entre le passé, le présent et le futur seront alors mieux comprises.

En effet, ce sont ces filtres tridimensionnels qui créent l’illusion linéaire du déroulement séquentiel du temps et c’est précisément la raison pour laquelle l’humanité croit qu’un moment existe, puis qu’il disparaît pour toujours, suivi ensuite par un autre qui s’évapore également dans le grand brouillard fugitif du passé.

En tant qu’humains, vivant dans la dualité, nous considérons que les actions présentes peuvent modifier le futur, mais elles peuvent également modifier le passé. Oui, tout ce que nous faisons influe sur notre passé, ainsi nous pouvons éliminer les traumatismes vécus et les erreurs commises il y a des années ou dans d’autres existences ! Il s’ensuit logiquement que le futur, le présent et le passé sont sans cesse recréés par l’individu à mesure que ses croyances, ses attitudes et ses relations changent et évoluent.

Les changements que nous effectuons sont très réels. Le petit enfant intérieur est toujours là chez l’adulte que nous sommes tandis que les années passent. Cet enfant intérieur est également dynamique ; il n’est pas fixé dans une version permanente. Il change tous les jours, comme l’adolescent, le jeune adulte et la personne âgée de notre avenir.

En conséquence, il nous incombe d’entrer dans les énergies de l’ascension, de saisir le pouvoir de l’instant présent et de réaliser que nous pouvons et devons modifier le passé, notre passé individuel depuis le présent. Dans l’instant présent, nous pouvons devenir la MerKaNa et acquérir le contrôle de tout ce qui existe dans notre multidimensionnalité. C’est une Vérité universelle sacrée qui prend de l’expansion quand nous y entrons. Elle procure le pouvoir de cocréer dans le moment présent, au-delà du temps linéaire et des séjours hologrammiques dans l’Omni-Terre.

Les problèmes et les blocages personnels surgissent quand l’évolution appropriée du passé est entravée et empêchée d’avoir lieu spontanément. Dans certains cas, une névrose sérieuse   survient précisément parce que l’individu n’a pas modifié son passé. Par exemple, on peut avoir choisi une vie dans laquelle la participation à un événement catastrophique a pour conséquence une perte de vie traumatisante. Ce choix peut avoir été fait pour plusieurs raisons de croissance. Ainsi, dans les existences séquentielles, l’entité apprécie peut-être beaucoup plus le temps passé avec des êtres chers parce qu’elle a appris que la vie peut prendre fin de façon inattendue.

Il faut savoir que ces grands traumatismes qui ont été choisis comme leçons de vie  dans une existence sont souvent tellement surchargés sur le plan émotif qu’ils débordent sur les programmes d’autres vies et les affectent. Ce fâcheux débordement peut s’exprimer sous la forme d’une peur intense de prendre l’avion, d’une peur de l’eau et de la noyade, et ainsi de suite. Nous pouvons entrer dans la Conscience Quantique et éliminer le négatif tout en retenant la leçon de croissance, et remplacer entièrement l’événement par un autre qui est positif. Il nous est possible de modifier de passé.

Nous devons absolument comprendre que si nous avons choisi de vivre un traumatisme, il y a une raison à cela, mais il est également vrai que certaines expériences traumatiques ou moins désirables ont simplement pour but de nous montrer ce qui peut arriver si nous ne créons pas consciemment notre réalité. Si nous entretenons la croyance que le monde est mauvais ou que nous somme indigne, cette projection mentale très individualisée attirera fatalement une expérience fâcheuse dans la réalité physique où notre état d’esprit l’a manifestée. Dans tous les cas cependant, nous avons la capacité et le besoin d’en tirer une leçon, puis de transformer l’expérience passée en une expérience plus positive.

Tout ceci est nécessaire et peut s’effectuer sur le plan de conscience de la MerKaBa et de la MerKaNa. Encore une fois, il s’agit de comprendre que toutes les réalités sont en mouvement. Elles peuvent toutes se modifier.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Accéder à notre indépendance Spirituelle

 

Je crois que dans une quête spirituelle, il y a des distances que nous devons parcourir par nous-mêmes et notre défi consiste à apprendre à le faire. Puis, à d’autres moments, il vaut mieux chercher les conseils des autres. En cours de route, par tâtonnements, nous apprenons quand le faire seul et quand chercher de l’aide. Et nous apprenons qu’en définitive, nous sommes ici pour nous aider mutuellement.

A un moment donné, vous avez fait le choix délibéré d’approfondir votre lien spirituel et d’étendre votre expérience sur cette planète. Le moment est idéal. Il est temps d’ouvrir vos dossiers akashiques. Ils constituent une dimension de la conscience qui comprend un dossier vibratoire de chaque âme et de son parcours. Ce corps vibratoire de conscience existe partout dans son intégralité, tout à fait disponible en tout temps et en tous lieux. En tant que tels, les dossiers akashiques forment un corpus expérientiel de connaissance, qui contient tout ce que chaque âme a jamais pensé, dit et fait au cours de son existence, de même que toutes ses possibilités futures.

chez Francesca

Une dimension de la conscience est un domaine du monde invisible que nous, humains, pouvons identifier et sentir au moyen de ses qualités, traits ou caractéristiques. Par exemple, l’état de rêve est une dimension de la conscience qui comporte différents niveaux d’activité durant le sommeil, que les humains peuvent identifier et sentir. D’autres dimensions de la conscience forment différentes « régions » de l’esprit – le conscient et le subconscient, la zone de la mémoire, celles qui sont reliées à des capacités musicales ou mathématiques – et des régions du cerveau qui gouvernent nos capacités physiques. D’autres dimensions de la conscience encore, sont constituées des divers états de relaxation mesurables au moyen de l’activité du cerveau. Ce qu’ont en commun toutes ces dimensions de la conscience, c’est que, bien qu’elles soient invisibles, nous savons qu’elles existent.

Dans le processus d’accès ou d’ouverture aux dossiers akashiques, nous passons d’un état de conscience humaine ordinaire à un état de conscience universelle et divine, dans lequel nous reconnaissons notre Union avec le Divin sur tous les plans. Cet état de conscience nous permet de percevoir des impressions et des vibrations des dossiers. Ceux-ci ont servi l’humanité tout au long de son évolution ; il s’agit d’un état extraordinaire qui nous permet de recevoir l’illumination divine à un rythme raisonnable et de l’intégrer dans notre expérience humaine. A cause de cette intégration, on peut dire littéralement que l’accès à l’Akasha nous donne des aperçus du CIEL SUR TERRE….

A présent, passons à la signification de mot Akasha : L’Akasha, en tant que substance primaire, désigne l’énergie à l’état primordial – avant qu’elle n’ait été dirigée par nos pensées individuelles et influencée par nos émotions au cours de cette vie-ci. Sur les plans physique et spirituel, cette énergie a une qualité de Lumière et de vitalité, individualisée d’une façon unique en tant qu’âmes. Bien que l’Akasha soit un mot sanskrit, les dossiers akashiques sont mentionnés dans de nombreux textes sacrés. 

 

RAPPEL : Akasha est un mot sanskrit qui veut dire substance primaire, celle à partir de laquelle toutes choses sont formées….. C’est le premier stade de la cristallisation de l’Esprit… Cette substance akashique ou primaire est d’une finesse exquise et si sensible que les moindres vibrations d’un éther, à  quelque endroit de l’Univers, y enregistrent une impression indélébile.

 Les dossiers akashiques sont le Corps de Lumière de la conscience réflexive universelle. En tant que tels, ils contiennent la conscience universelle, avec ses trois principales composantes : l’Esprit – le Cœur et la Volonté.

Ils contiennent également les vibrations rayonnantes de la Lumière que génère toute chose. Chaque fois que nous lisons les dossiers, notre conscience est affectée par cette qualité de Lumière et nous en devenons « illuminés ». Les effets de la Lumière deviennent alors évidents dans nos pensées et nos émotions et nous commençons à connaître un sentiment accru de paix et de bien être.

Les dossiers akashiques sont gouvernés et protégés par un groupe d’Etres de Lumière immatériels, appelés les Seigneur des Dossiers. Ces Etres assurent la sécurité et l’intégrité des dossiers. Ils déterminent non seulement qui peut accéder aux dossiers, mais quelle information lui sera accessible. Les Seigneurs des Dossiers travaillent avec les Maîtres, les Enseignants et les Etres chers,  – qui servent d’interface entre les domaines akashique et terrestre – en « téléchargeant » aux Maîtres, aux Enseignants et aux Etres chers, l’information qu’ils relaieront durant chaque lecture akashique.

Même si les Seigneurs des Dossiers et les Maîtres akashiqes sont des Etres immatériels, certains des Enseignants et tous les Etres chers ont eu une existence humaine sur la Terre. En travaillant avec les dossiers akashiques, vous ne verrez jamais ni les Seigneurs des Dossiers, ni les Enseignants et les Etres chers sous leur forme humaine antérieure, mais vous pourrez sentir leur présence énergétique si un Enseignant ou un Proche trouve convenable et nécessaire de venir relayer une certaine information. Toutefois, les Maîtres, Enseignants et Etres chers préfèrent habituellement demeurer anonymes pour que nous apprenions à compter sur l’énergie des dossiers, plutôt que sur des identités spécifiques dans ces derniers.

Comme vous l’avez peut-être déduit à partir de cette description, le travail avec les dossiers akashiques nous demande de comprendre et d’accepter le concept de réincarnation. Du point de vue des dossiers, toutes les âmes sont éternelles. Sur ce plan de la compréhension, les dossiers détiennent l’archive de chaque âme telle qu’elle a existé d’une vie à une autre, sous la forme de différents êtres humains sur le plan terrestre, tout en évoluant dans le temps et l’espace. L’incarnation humaine se produit sous forme de manifestation spécifique du plan parfait de l’âme. Le but de l’expérience humaine est de devenir sur le plan physique l’être parfait qui existe déjà, sur le plan de l’âme, dans l’Akasha. Il faut du temps pour se mettre au diapason de la conscience de sa propre nature spirituelle et pour enraciner cette conscience dans le physique et devenir cet être optimal sur le plan terrestre – en fait, il faut plusieurs vies….

 

linda Howe

Les dossiers akashiques permettent de voir et comprendre nos diverses incarnations. Essentiellement, les dossiers sont à la fois le plan parfait de l’âme et le catalogue d’expériences de telle âme, à mesure qu’elle se met au diapason de la conscience d’elle-même en tant qu’être spirituel et divin se manifestant sur le plan de la Terre physique.

Tout ceci pour vous dire que les Dossiers Akashiques sont accessibles par chacun d’entre-nous, SANS toutefois en faire la réclamation à autrui. Pour cela, il suffit d’accepter le concept de réincarnation, de bien vous ancrer à la Terre et d’activer votre Volonté !

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

pour vous aider dans ce parcours, je vous conseille de lire le livre de Linda HOWE, intitulé : Comment lire les Dossiers Askashiques 

PAR LES YEUX DE LA PRIÈRE

 

Les yeux, reflet de l’âme, une des grandes richesses de l’être humain qui se lie et s’harmonise par eux avec le monde extérieur, facilitent l’équilibre des énergies de son organisme. Quand les yeux reçoivent la lumière sans impureté et sans mélange nocif, le cerveau fonctionne mieux. L’œil droit est relié à l’esprit, le gauche au cœur, et les deux yeux à la parole. Leur forme et leur grandeur permettent de déceler les qualités et les possibilités de l’être humain dont les vertus embellissent la forme. La lumière pénètre également l’être humain intérieurement. Aussi doit-il éviter de regarder les images qui réfléchissent le négatif sur le psychisme. L’esprit ne doit pas se laisser accaparer par de vaines et stériles manifestations humaines. Chaque impression qui parvient au cerveau par l’intermédiaire des yeux laisse sa trace sur les lignes du visage. Epargnez à vos enfants la vision de vilaines images, de vilains tableaux et, vous aussi, ne les examinez pas.

A1 - LA VIE DEVANT SOI

Laissez cette étude aux sages. Empêchez vos enfants de faire des grimaces accompagnées de mouvements grotesques qui sont l’indice de la souffrance, car l’homme torturé par la souffrance se contracte instinctivement le visage. Recommandez-leur d’ouvrir largement leurs yeux à la lumière pour qu’elle puisse y pénétrer plus facilement et plus librement, car la lumière soulage et guérit. L’être humain devrait remercier constamment le Créateur de lui avoir donné et conservé les yeux avec lesquels il peut contempler la nature et prendre contact avec elle. Le désordre et la malpropreté exercent une influence déprimante sur le psychisme. Chaque matin, faites votre lit et mettez chaque chose à sa place dans votre demeure. Quand vous faites votre toilette, ne pensez qu’à vous laver, et que votre esprit soit uniquement concentré sur cette action en dehors de toute autre pensée, car l’eau exerce une action bienfaisante sur la vie. Les coutumes et les préjugés de nos ancêtres se manifestent inconsciemment à travers les yeux dont l’expression aussi est la résultante des vies passées. Observez-vous et corrigez-vous. Elevez souvent les yeux vers le ciel. Représentez-vous les êtres qui sont parvenus à la sainteté et à la perfection. Regardez, visualisez leur visage angélique souriant rempli de joie et d’allégresse, exprimant l’humilité ; leurs yeux spirituels reflètent la paix, la sérénité. Imprégnez-vous de ces images. Les forces spirituelles les plus élevées de la nature, qui font pénétrer les sentiments altruistes dans l’être intérieur, sont transmises par les yeux. La lumière est une nourriture, et les belles pensées tonifient le cerveau en attirant des fluides bénéfiques. Plus l’homme se perfectionne, plus il se nourrit de spiritualité, des bienfaits et des grâces divines.

Si votre regard est attiré vers le bas, votre tâche ne pourra être menée à bon terme. Les rayons oculaires doivent être dirigés vers le haut, au-dessus de la ligne d’horizon. Elevez vos yeux vers le ciel, faites des exercices, afin que votre regard soit conscient et dirigé. Chaque matin, en ouvrant les yeux, regardez de belles images et réjouissez-vous de la grandiose nature créée par Dieu. Recherchez le beau chez vos semblables et arrêtez-y vos regards. Quand vous serez devenu un sage au point d’aimer tous vos semblables, vous pourrez regarder le mal, le négatif, et vous les aiderez à le transformer en bien, en positif. Plus la lumière spirituelle est intense, mieux elle permet de voir les profondeurs de l’âme humaine où sont cachées beaucoup de choses par d’épais rideaux. Dieu nous a donné de grands biens. Pour savoir les utiliser, il est nécessaire de connaître les lois de la vie. C’est un art de regarder une personne avec un sentiment de beauté, de pureté, avec lumière, avec amour. Un tel regard efface tout doute et souffrance

Extrait Peter DEUNOV sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Bâtir des ponts Arc-en-Ciel de Nouvelle Conscience

 

 

Vous avez le pouvoir de bâtir des points de nouvelle conscience entre vous et votre famille d’âmes en ce monde, et vous allez rétablir et renforcer la connexion avec de nombreuses facettes de votre Soi divin, y compris avec votre précieuse Flamme jumelle, si le portail de votre Cœur Sacré est ouvert et si vous avez amorcé le processus de pardon pour vous-même et pour tous les autres.

PICHS

 

Puisque vous êtes de plus en plus nombreux à rayonner de l’Amour et à envoyer des énergies équilibrées et harmonieuses sur le plan éthérique, cela a pour effet de former et de construire ce que l’on a appelé le Pont Arc-en-ciel. Ce pont est une artère de Lumière irradiant les énergies des douze Rayons de cet univers, lesquels sont imprégnés des vertus, des qualités et des attributs du Créateur. C’est un Arc de Lumière et une alliance entre vous, nous  et notre Dieu père/mère. Les arcs en ciel que vous voyez dans le ciel changent d’apparence, et davantage de rayons lumineux et de couleurs s’y ajoutent alors que vous accédez aux énergies des dimensions supérieures. Telle est la promesse rendue manifeste : « Nous vous laisserons un sentier visible pour vous guider jusqu’à votre lieu d’origine dans les étoiles ».

Comme nous l’avons maintes fois souligné auparavant, nous ne faisons pas de prédictions, car l’humanité peut librement choisir à tout moment de retrancher ou d’ajouter des choses à un avenir probable, ce qui bien sûr, le modifiera. Ainsi que nous l’avons fait valoir à de nombreuses reprises, vous alimentez de votre énergie et renforcez tout ce à quoi vous accordez votre attention. Voilà pourquoi il est si important de vous concentrer sur les traits positifs de ceux qui vous entourent et sur ce qui va bien dans votre monde, au lieu de n’avoir de l’intérêt que pour ce qui va mal, car ainsi vous consolidez les aspects positifs tout en affaiblissant ou dissolvant les structures vibratoires négatives autour de vous et en vous. Cela s’applique à tous les plans de l’existence, et lorsque vous êtes centrés et que vous rayonnez des vibrations positives et équilibrées, cela se répercute sur tous les aspects de votre vie, de même que sur votre entourage et, finalement, sur l’ensemble de la collectivité humaine.

Bien-aimés maîtres, vous disposez de tous les outils nécessaires pour transformer votre vie et votre environnement immédiat, et en fin de compte, le monde entier ; ayez une vision audacieuse de l’avenir, focalisée sur les aspects positifs de votre existence et des gens qui vous entourent, ce qui revigorera l’Amour et la Lumière habitant chaque personne rencontrée. 

N’accordez pas d’attention aux ténèbres et aux iniquités autour de vous. Votre seul véritable ennemi est la peur. Libérez-vous de celle-ci, rayonnez des vibrations harmonieuses d’Amour et de Lumière, et observer les miracles qui se produiront alors sous vos yeux. Vous êtes des maîtres dans l’art de la manifestation ; vous l’avez tout simplement oublié.  Croyez en vous et cessez de créer ce qui ne vous apporte que peine, culpabilité et souffrance. Redevenez un cocréateur de Lumière, de paix, d’équilibre et d’harmonie et aidez à raviver la beauté naturelle et harmonieuse de votre magnifique planète. Des trésors de sagesse sont encodés dans la structure même de votre cerveau et n’attendent qu’à être mis en lumière pour être partagés avec les autres. Vous pouvez accomplir, ou devenir, tout ce qu’il vous est possible de concevoir. Alors, pourquoi ne pas chercher à réaliser votre plein potentiel ?

Lorsque vous alignerez votre volonté sur celle du Créateur, vous serez admis dans les rangs des Bâtisseurs de formes, car il a été décrété que tous les niveaux et tous les aspects de la Création soient incorporés, élargis et illustrés sur terre en ce moment. Un nouveau plan directeur, ou schéma divin, a été amené pour la planète Terre, et ce, dans une vaste forme-pensée émanant de l’esprit du Créateur suprême. Ce plan pour un nouvel âge présentement en voie de manifestation, et le plan pour une nouvelle Ere d’Or qui en est encore à l’étape de la formation dans toute la galaxie, ont été placés dans les grandes Pyramides de Lumière des dimensions supérieures. Il ne reste plus à l’humanité qu’à accéder à cette vaste réserve de potentiel non manifesté et à la nouvelle vision merveilleuse qui attend d’être créée dans le monde physique ;

Nous n’avons cessé de vous le répéter, mais il est toujours difficile pour plusieurs d’entre vous d’accepter le fait que vous êtes tous les maîtres et des fragments d’âme d’un grand et magnifique Etre. Au cours de votre voyage dans les différentes dimensions inférieures, vous avez dû laisser derrière vous beaucoup de facettes de votre être à mesure que vous vous êtes fragmentés et séparés en des portions de plus en plus petites de vous-mêmes. La bonne nouvelle et le miracle sont aujourd’hui évidents ; vous êtes en train d’inverser ce processus involutif, et le Créateur suprême s’apprête à englober l’ensemble de la Création manifestée au sein de sa sphère de Tout ce Qui Est.

MESSAGE de L’ARCHANGE MICHAËL

les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/26/au-dela-du-voile-des-illusions-et-de-la-confusion/

Méditations des quatre éléments

 

Je vous propose quelques méditations-visualisations sur le thème des quatre éléments que sont l’air, le feu, la terre et l’eau. Je les ai écrit moi même, inspirée par mes ressentis et expériences, ainsi que d’autres méditations de divers auteurs que j’ai pratiquées, comme celles issue du livre The Spiral Dance de Starhawk.

 1

Vous pourrez à votre tour les adapter pour vous les approprier. Il s’agira de lâcher prise, de porter son attention aux sensations, sous forme d’images, de sons, de goûts, de sensations tactiles ou d’idées. 

Nous avons tous des sens privilégiés par rapport aux autres, la visualisation est la plus courante, mais si vous ne parvenez pas à visualiser, ne vous inquiétez pas et appuyez-vous sur les autres sens qui sont plus développés chez vous . 

Pour les pratiquer, plusieurs méthodes s’ouvrent à vous. Vous pouvez soit lire le texte en réalisant la méditation ; soit le lire et le mémoriser, puis expérimenter les yeux fermés ; soit l’enregistrer, ou demander à quelqu’un d’autre de vous le lire. Dans tous les cas, allez très lentement, laissez le temps aux sensations d’émerger. En expérimentant vous trouverez la méthode qui vous convient le mieux.

Installez-vous dans un lieu sécurisé, où vous ne serez pas dérangé. Débranchez les téléphones et toute autre source de distraction. 

Vous pouvez vous installer devant votre autel habituel, créer un autel en lien avec l’élément, en associant couleurs et symboles, vous pouvez utiliser selon vos souhaits bougie, encens etc. Idéalement vous pouvez aussi aller dans un lieu avec une forte présence de l’élément (au bord d’un cours d’eau, au soleil, allongé par terre, dans un endroit venteux etc.), mais évitez les lieux fréquentés, et où vous ne vous sentiriez pas en totale sécurité. 

Vous pouvez selon vos habitudes tracer un cercle, ou demander à une divinité protectrice de veiller sur vous pendant la méditation. S’il vous arrivait de ressentir des sensations désagréables, de vous trouver dans des situations effrayantes, vous pouvez à tout moment sortir de la méditation en vous reconnectant à ce qui vous entoure, au concret. 

Pour chacune des méditations, commencez par trouver une position confortable, en gardant le dos droit. Vous pouvez vous tenir debout, assis, ou allongé.  Vous allez laisser vos préoccupations quotidiennes, vous pouvez imaginez les mettre dans une boîte, ou sous forme d’un manteau que vous enlevez. 

Prenez quelques grandes respirations. Focalisez toute votre attention sur ces respirations, et les mouvements qui l’accompagnent naturellement. Vous pouvez visualiser chaque partie de votre corps l’une après l’autre. 

Lorsque vous vous sentez calme et détendu-e, commencez la méditation. Une fois la méditation finie, je vous conseille de noter ce que vous avez vécu, avant que les « ombres » ne se dissipent… 

colombe

Méditation de l’Air

Inspirez profondément, retenez un moment votre respiration, puis expirez. 

Visualisez l’Air que vous respirez traverser votre trachée, vos bronches puis vos poumons. Retenez votre respiration. L’Air passe dans votre sang et se repend dans tout votre corps. 

En expirant rejetez toutes les toxines, toutes les choses négatives qui sont en vous. 

Continuez à respirer ainsi, en ressentant le mouvement, inspirer, faire venir à soi, intégrer, puis rejeter.

Songez à l’importance de l’air pour nous : privés de lui plus de quelques minutes et nous mourrons…

Écoutez le bruit de votre expiration… Puis explorez les bruits du souffle, cherchez le son que vous pouvez produire en soufflant, en utilisant la langue, les lèvres, la mâchoire, les joues, les cordes vocales… 

Avec ce son, vous formez un mot. Avec les mots vous influez sur le monde autour de vous. Réalisez l’impact que peuvent avoir vos mots sur le monde qui vous entoure. Puis revenez au silence, et prêtez attention aux odeurs… 

Écoutez les bruits autour de vous. Ceux qui sont proches, et ceux qui sont plus éloignés. Prenez conscience de l’Air, cet élément qui nous entoure constamment, cet élément impalpable. Percevez sa présence qui vous entoure. Ressentez la brise sur votre visage et sur chaque partie de votre corps… 

Puis la brise devient une bourrasque de vent. Sentez-vous entraîné-e comme une feuille par le vent.

Laissez-vous aller, faites confiance au vent, laissez-vous porter. Vous n’opposez plus aucune résistance. A présent vous vous métamorphosez en oiseau. 

Vous jouez avec le vent. Vous vous sentez libre… Demandez à l’esprit de l’air de vous accorder un conseil. Soyez ouvert à tout son, image, ou ressenti qui viendrait. 

Respirez profondément, retenez votre respiration puis expirez.

Revenez ici et maintenant. Ouvrez les yeux, frottez votre corps et étirez-vous.

 dessous-matrix-74 - Copie

Méditation du Feu

Prenez conscience des milliards de petites décharges électriques qui parcourent votre corps, le long de vos nerfs. 

Les impulsions électriques vous traversent, depuis les extrémités de votre corps jusqu’à votre cerveau pour vous informer de ce que perçoivent vos membres, puis partant de votre cerveau, les impulsions électriques redescendent le long des nerfs jusqu’aux muscles. 

Prenez conscience de vos cellules musculaires, de ces milliers de cellules qui accomplissent un travail coordonné pour vous permettre de vous tenir debout et de bouger. Ressentez la chaleur de votre corps résultant de l’activité de vos cellules. 

Visualisez cette chaleur sous forme d’une flamme au niveau de votre poitrine. Sentez-la grossir à chaque inspiration, jusqu’à ce qu’elle forme un véritable feu vous enveloppant. Voyez comme les flammes sont fugaces, vives et insaisissable. 

Prenez conscience de votre capacité à créer, à changer les évènements, tel un forgeron façonnant le métal, ou une cuisinière transformant les aliments avec le feu. Ressentez votre volonté, votre passion qui vous donne l’énergie d’accomplir les gestes du quotidien, comme de grands exploits. 

Vous pouvez utiliser cette énergie. Pensez à une situation qui vous pose problème, quelque chose que vous aimeriez changer, ou une personne que vous souhaiteriez aider et envoyez-y cette énergie transformatrice, pleine de chaleur, d’amour, de volonté et de passion. 

Puis laissez votre feu diminuer en taille, jusqu’à devenir une petite flamme, une lueur qui vous réchauffe, et sera toujours là pour vous guider dans les moments sombres. Si vous avez besoin de davantage d’énergie, il vous suffira d’y apporter une bûche pour libérer une nouvelle flambée. 

Respirez profondément, retenez votre respiration puis expirez.

Revenez ici et maintenant. Ouvrez les yeux, observez les lumières autour de vous, tapotez votre corps et étirez-vous.

 en noir et blanc

Méditation de l’Eau

Pensez à l’eau sous toutes ses formes.

L’eau que vous buvez. 

L’eau qui compose votre corps : votre sang… l’eau dans chacune de vos cellules… votre salive… vos larmes… 

L’eau du placenta dans lequel vous avez baigné lors de votre vie foetale, cette eau qui vous entourait, vous maintenait au chaud et en sécurité. 

Pensez à la pluie. Écoutez le bruit des gouttes qui tombent… Ressentez l’eau couler sur votre corps.

L’eau du ciel abreuve la terre, et permet à la vie végétale et animale de se développer. Imaginez l’eau d’un lac, immobile. Ressentez ce calme en vous. 

Visualisez maintenant un ruisseau. Voyez le cours d’eau, et sentez-vous entraîné-e par le courant. Laissez-vous complètement aller, abandonnez toute résistance, et expérimentez la fluidité de l’eau, qui contourne les obstacles… 

Le ruisseau devient une rivière…

Vous êtes entraîné-e vers la mer.

Sentez l’eau salée autour de vous. Elle vous purifie. 

Voyez les vagues se former, le mouvement de montée et descente. Laissez-vous entraîner par les vagues. Vous montez et descendez au rythme de vos inspirations… A présent vous êtes entraîné-e dans les profondeurs de l’océan. 

Tout est sombre, grouillant de vie. Vous croisez toutes sortes de créatures étranges. Vous êtes l’océan, c’est vous qui portez et nourrissez toutes ces formes de vie. Percevez les esprits de l’eau, les ondines…

Envoyez-leur des offrandes et de l’amour sous la forme de sons «om». 

Vous pouvez poser des questions aux ondines, comme à quoi ressemblent-elles,

Comment guérir les blessures émotionnelles,

Comment agir sur les relations humaines,

Ou encore comment s’ouvrir à l’amour de la vie ?

Ouvrez vos sens et laissez venir à vous les sons, les sensations, les images…

Remerciez les ondines, et dites-leur au revoir. 

Sentez que vous remontez des profondeurs de l’océan, jusqu’à la surface. Prenez conscience de votre souffle, puis de votre corps et de ce qui vous entoure. 

Passez les mains sur tout votre corps comme pour vous épousseter pour achever la méditation.

 Père-Céleste

Méditation de la Terre

Prenez conscience de la structure de votre corps, de vos os qui forment le squelette. Visualisez votre crâne, la colonne vertébrale, les os des bras, des avant-bras, des mains. Le bassin, les jambes et les os des pieds. 

Vos os ne sont pas de la matière morte, mais des organes bien vivants, en constant renouvellement. A l’intérieur des os se forme le sang, qui alimentera toutes les cellules du corps. 

Vos os, bien que creux, sont très solides. C’est grâce à eux que vous pouvez vous tenir debout.

Ressentez le poids de votre corps. Localisez les points d’appui… 

Songez à cette énergie qu’est la pesanteur. Depuis votre naissance, elle n’a cessé de vous attirer vers la

Terre Mère. Ressentez le poids de vos bras, de vos jambes, et de tout votre corps… 

Ne résistez plus, laissez vous entraîner vers la Terre Mère. Vous vous enfoncez dans la Terre. De plus en plus profondément… Vous traversez différentes strates, apercevez au passage des racines, des pierres et des minéraux. 

Maintenant vous vous trouvez dans une poche, à peine plus grande que vous. Vous êtes entouré de terre humide et moelleuse. Vous vous sentez bien, en sécurité, malgré l’obscurité. Vous êtes dans le ventre de la Terre Mère. 

Vous allez creuser au dessus de vous, tel un verre de terre, remontant peu à peu, jusqu’à apercevoir une lumière…Vous êtes arrivé à la surface. La Terre vous soutient. Telle une graine, enfoncez vos racines profondément dans la Terre… 

La Terre vous nourrit. Absorbez son énergie, et visualisez-la qui remonte le long des vos racines… A chaque inspiration, ressentez l’énergie monter en vous… Laissez des branches se développer vers le ciel. Sentez l’énergie de la terre remonter des racines jusqu’à vos branches… 

Vos branches ploient, et vous retournez cette énergie à votre Mère la Terre.

Absorbez l’énergie de la Terre, faîtes là remonter le long de votre tronc et de vos branches, puis rendez-la à la Terre. Transmettez lui aussi une pensée chargée d’amour et de gratitude. 

La terre sera toujours là pour vous apporter énergie, stabilité et solidité. Vous pourrez vous y connecter quand vous aurez besoin de vous régénérer. 

Reprenez conscience de corps humain, et de ce qui vous entoure. Effectuer des pressions tout le long de votre corps pour achever cette méditation.

SOURCE : https://lunebleuezine.files.wordpress.com/2016/05/lunebleue18.pdf

 

Le sentier qui mène à Dieu

 

Je veux vous parler de la voie de Dieu. Quelques-uns vont peut-être dire : « Eh bien, Kryeon, tu en as déjà parlé auparavant ! » En effet, c’est ce que nous faisons, mais cette fois nous allons aller plus en profondeur. Dieu n’est pas étranger à la planète, et il n’est pas de nature humaine. C’est pourquoi nous continuons à livrer les mêmes messages, mais avec des mots différents.

dieu

Permettez-moi de vous rappeler certaines choses qui sont en fait des signes révélateurs de l’existence de Dieu. Votre propre histoire est remplie de récits qui ont été écrits à la suite de channellings comme celui-ci. Pourtant, vous ne voyez pas de cette façon, n’est-ce pas ? Si vous allez aux quatre coins de la Terre et parlez de Dieu, dans n’importe quelle langue, vous serez compris, car Dieu est connu des Êtres Humains. L’humanité connaît Dieu. En fait, l’humanité consacre beaucoup de temps, d’efforts et de ressources dans la recherche du Créateur. Il semble que la Terre entière continue de chercher un moyen de toucher la main du Créateur. Quatre-vingt-dix pour cent de l’humanité croit en Dieu. Quatre-vingt-cinq pour cent de l’humanité croit à la vie après la vie. Que dites-vous de cela ? C’est une vérité criante. L’intuition humaine pense que Dieu existe.

C’est le consensus le plus populaire de toute la planète. C’est une chose intuitive qui est inscrite dans vos cellules. Les Humains savent que – même si cela ne leur a peut-être pas été verbalisé – Dieu est réel. Intuitivement, vous savez tous que lorsque vous prenez le dernier souffle, ce n’est pas la fin. Vous êtes nés ainsi, et vous passez beaucoup de temps à la recherche du Créateur. Tout ceci ressemble à une preuve de l’existence de Dieu, n’est-ce pas ? Qu’en pensez-vous ? Dieu est commun à l’humanité.

Le Nouvel Âge pourrait être défini comme une nouvelle manière de chercher Dieu. C’est la raison pour laquelle vous avez de la difficulté avec les autres, car vous parlez de Dieu d’une manière différente. Votre cheminement vers Dieu semble étrange et inhabituel à un grand nombre, car c’est une approche non linéaire. La conscience de masse de la planète Terre espère trouver Dieu dans son monde limité à la 3-D. Regardez autour de vous. Lorsque vous passez devant une chapelle, une cathédrale, une synagogue ou une mosquée, dites-vous : « Oh, c’est un phénomène étrange ou bizarre ! » ? C’est une chose normale, n’est-ce pas ? À un certain niveau, vous savez que les personnes qui sont à l’intérieur de ces structures font de leur mieux pour trouver Dieu. C’est un événement qui fait partie de votre quotidien, car les Humains ont tendance à « linéariser » tout ce qui est à portée de main.

Dieu est perçu différemment, selon la vérité individuelle des Êtres Humains. Prenons quelques instants pour regarder cet aspect. Les Êtres Humains cherchent Dieu, mais il ne leur vient pas à l’idée qu’ils en font partie, qu’ils sont une partie de Dieu. À titre d’Êtres Humains, vous avez accepté d’oublier votre étincelle divine. Elle ne fait pas partie des souvenirs de votre 3-D. Vous l’avez oublié, mais je m’en souviens. J’étais là, quand vous vous êtes penchés en avant, dans le « vent de l’incarnation ». Je pourrais parler de ces faits particuliers et individuels à chacun de vous, car ils crient votre magnificence. Qui pensez-vous vraiment Être ? Savez-vous qui se trouve en face de moi, en ce moment ? C’est vous… Vous, les âmes qui ont acquis et mérité toutes les richesses des expériences de vos incarnations ! Vous, que nous appelons « les vieilles âmes ». Vous, les âmes qui sont attirées par des conférences ou des lectures comme celles-ci. Quelques âmes ont décidé de vivre ici (à Sedona), car elles se sentent attirées par l’amour de Dieu. Oh ! Elles disent que c’est un portail, mais ce dernier ressemble beaucoup à l’amour de Dieu, n’est-ce pas ?

Les anciennes âmes qui sont assises en face de moi ou en train de lire ces lignes, sont bien connues de Dieu. J’étais là, quand vous avez finalement plongé dans ce tourbillon qui vous a amené en incarnation sur Terre. C’est un portail représenté par des énergies qui sont dichotomiques : l’une est la linéarité d’un portail qui va au canal de la naissance et l’autre est une énergie quantique de la majesté angélique de Dieu. Ces énergies se heurtent et se réunissent, afin de créer ce qui est appelé un vortex, un vent d’énergie qui court en cercles devant mon visage. Avant que vous ne plongiez dans ce tourbillon, je vous ai demandé : « Êtes-vous vraiment prêts, pour cette réincarnation ? » Vous avez répondu : « Oui. » Ensuite, je vous ai dit : « Béni soit l’ange qui fait le choix de retourner à l’incarnation, en sachant ce à quoi il devra faire face, et en connaissant également les potentiels. » Ensuite, vous avez disparu dans ce vortex, car vous veniez d’entrer dans le processus qui consiste à devenir un Être Humain. C’est pourquoi vos pieds sont baignés lorsque vous êtes ici.

J’étais là quand vous, les anciennes âmes, avez plongé une fois de plus dans ce portail. Quand vous n’êtes pas ici, vous êtes avec moi, dans un endroit que vous ne pouvez pas imaginer. Je vous dis ces choses pour une raison, parce qu’à la fin de ce message, je vais vous rappeler quelque chose. N’oubliez pas que c’est ainsi que Dieu vous voit, car c’est très différent de ce que plusieurs vous disent, quand ils vous parlent de la relation entre Dieu et l’Être Humain.

Dans la linéarité, les Êtres Humains cherchent Dieu d’une drôle de manière. Ils ne peuvent pas concevoir qu’ils font partie du système. Tout ce qu’ils veulent faire, c’est toucher la main du Créateur. Ils imaginent Dieu comme un être immense, et ils se voient comme étant minuscules. Cette méprise crée souvent la construction de la boîte dans laquelle ils vont choisir d’adorer un Dieu quelconque. Parfois, ils pensent qu’ils doivent agir d’une manière servile. Parfois, ils ont l’impression d’avoir à souffrir un peu, parce que Dieu est grand et ils ne le sont pas. Cette perception est due à la linéarité humaine. Ils vont même jusqu’à se fouetter eux-mêmes, car on leur a dit qu’ils étaient indignes, déchus et sans valeur. Ils ne peuvent pas concevoir que le Créateur peut effectivement être en eux. Ils ne se perçoivent pas comme faisant partie de la Famille. Ils ne voient pas ce que je vois, car cela leur est impossible.

MELCHISEDEK1

Donc, la recherche de Dieu a fait naître les religions. « Kryeon, vas-tu nous parler des religions ? Qui a raison ou qui a tort ? » Oui, je vais le faire. Tout Être Humain qui est à la recherche de Dieu est sur la bonne voie. Béni soit l’être humain qui recherche Dieu, parce que le Créateur veut être trouvé. Le Créateur veut être trouvé ! Avez-vous jamais pensé à ce sujet ? Peu importe la boîte religieuse dans laquelle vous pouvez être. Dieu ne tient pas compte de la manière dont vous faites vos recherches et découvertes. Je vais aller en profondeur, et vous allez voir de quoi je parle. « Kryeon, es-tu en train de nous dire que les personnes qui sont dans ce drôle de bâtiment, sont également sur la bonne voie ? Pourtant, l’on nous a dit de ne pas aller dans ce bâtiment. » En effet, ils sont sur la bonne voie, tout autant que les autres, mais ils n’en parlent pas. Avez-vous remarqué que la linéarité humaine crée ces boîtes de culte ? Elle crée des membres ou des fidèles, ainsi que des groupes. Ensuite, des instructions sont données, afin que les membres, les fidèles et les groupes n’aillent pas dans d’autres boîtes ! Vous savez pourquoi ? C’est parce qu’ils ne veulent pas que vous sachiez que l’amour de Dieu est également là ! Il y a eu des miracles dans chacune de ces boîtes, parce que la Famille est là.

Ils peuvent s’habiller, parler et même porter des chapeaux différents, mais Dieu est là. La Famille est là, et nos mains métaphoriques sont également tendues vers ces Êtres Humains. Avez-vous déjà entendu parler des grandes guérisons qui se sont réalisées dans les mosquées ? Que dire de celles qui se sont réalisées dans les synagogues ? Ces choses ne font pas les manchettes de vos médias, n’est-ce pas ? Plusieurs de ces grands miracles se sont réalisés dans le « sillage » des Êtres Humains qui sont des évangélistes, et ces derniers prétendent qu’ils détiennent la vérité unique, puisqu’il y a eu un ou des grands miracles. Les religions ne comparent jamais leurs notes ! Dieu est dans toutes les boîtes.

Même si ceci peut temporairement vous déstabiliser, je souhaite que vous preniez quelques instants pour le digérer, car vous êtes peut-être en train de voir une nouvelle forme de l’amour de Dieu. En vérité, nous ne tenons pas compte de la manière dont vous êtes arrivés ici ou pourquoi vous êtes en train de lire ces lignes ! « Eh bien, Kryeon, dis-nous pourquoi c’est si difficile ? Tu nous parles de choses qui sont – un tantinet – abracadabrantes et époustouflantes. Pourquoi ne sont-elles pas un peu plus évidentes ? » Si vous dites que vous êtes du type métaphysique ou ésotérique, permettez-moi de vous parler de « vous », et de vos manières de fonctionner – pendant que j’ai votre attention. Sur cette planète, il y a une nouvelle énergie qui éveille les coeurs et les esprits. C’est un nouveau culte et une nouvelle manière de comprendre l’Esprit. En effet, cette nouvelle énergie commence à se faire entendre haut et fort. Elle vous dit que vous êtes une partie du Créateur. C’est difficile à comprendre !

La première difficulté de compréhension provient du fait que ce n’est pas une chose linéaire. Vous vous retrouvez soudainement dans un niveau non-linéaire et inter-dimensionnel. Là où les choses que vous dites ne sont pas acceptables pour les Êtres Humains qui sont encore dans une perception linéaire de Dieu. Vous dites des choses comme : « À un niveau de compréhension supérieur, le hasard n’existe pas. Je suis responsable de tout ce qui m’arrive, etc. » Évidemment, ces personnes à la pensée linéaire vont vous regarder et elles vont s’éloigner. Ce n’est pas logique. Cela sépare les familles et les amis, puisque vous êtes sortis du sentier linéaire. Vous savez de quoi je parle, n’est-ce pas ? Pourquoi l’avez-vous fait ? C’est parce que dans votre ADN d’ancienne âme, vous ressentez la sagesse des âges. C’est ce qui est en train de changer. Le changement que nous avons parlé pendant toutes ces années, près de 20, affecte l’ADN à son niveau de base. Il est un éveil en cours, et vous en êtes conscients. Oui, ce n’est pas une chose facile. Il est difficile de devenir un Être Humain inter-dimensionnel, parce c’est vraiment une chose étrange ou inusitée pour les personnes de votre entourage, n’est-ce pas ? C’est assurément un enseignement bizarre, pour les 12 personnes sceptiques qui sont ici (sourire de Kryeon).

Pourquoi est-ce difficile ?

La deuxième raison est que le Créateur souhaite être trouvé ou reconnu. Chers Êtres Humains, quand vous commencez à pousser sur cette porte, vous accédez au portail de votre Soi-supérieur. Imaginez une porte que vous pouvez commencer à ouvrir. Au fur et à mesure que vous l’ouvrez, une lumière éclatante commence à entrer en vous. Cette lumière est celle que vous cherchez. Elle est comme un vortex intemporel qui vous relie à votre chez-soi. Il y en a parmi vous qui l’utilisent sur une base quotidienne, dans leurs méditations, guérisons ou autres. Toutefois, vous continuez à pousser sur cette porte, car vous en voulez plus, n’est-ce pas ? Voici ce qui est difficile et ce que vous ne vous attendez pas. Lorsque vous commencez à pousser sur cette porte, vous retrouvez le Créateur qui souhaite être trouvé. À ce moment-là… La porte réagit, et elle continue à s’ouvrir par elle-même. Nous voilà devant un Être Humain qui prend peur. Il se peut que vous reculiez et dites : « Je ne pensais pas qu’elle allait continuer à s’ouvrir d’elle-même. Je pensais qu’il n’y avait personne de l’autre côté. Je cherche seulement à effleurer le Créateur. J’essaie tout bonnement d’absorber quelques parcelles de l’énergie de Dieu. Je voulais seulement jeter un coup d’ oeil… Rien d’autre. »

Vous ne pensiez pas qu’une main – de l’autre côté de la porte – allait se tendre vers vous, n’est-ce pas ? Vous ne pensiez pas que cette main spirituelle allait vouloir tenir la vôtre et dire : « N’abandonnez pas ! Ne faites pas demi-tour ! » En effet, cela peut faire peur. Voilà pourquoi c’est difficile. Il y a un axiome que nous avons enseigné pendant des années. Il s’énonce comme suit ; Le mental ou l’esprit Humain ne peut pas effacer des souvenirs de sa mémoire. Vous ne pouvez pas déconstruire une réalité que vous avez expérimentée. Il vous est maintenant impossible d’effacer de votre mémoire, le souvenir de cette journée. Vous ne pouvez pas l’oublier volontairement. C’est là, gravé dans votre cerveau ou mémoire, et ça le sera jusqu’au jour où vous prendrez votre dernier souffle. La raison de ce processus est cachée, car il y a seulement un certain nombre d’Êtres Humains qui peuvent toucher le visage du Créateur et de rester équilibrés. Moins de un demi de un pour cent de l’humanité fera ce que certains d’entre vous sont prêts à faire. Le saviez-vous ? Cela ne sera pas une « Terre Nouvel Âge », puisque seules les anciennes âmes peuvent le faire. Le changement se rapporte à vous. Il s’agit de la façon dont les Humains commencent à penser, mais il s’agit de vous, de chacun de vous, les anciennes âmes lémuriennes. C’est ce que nous voulons vous dire, mais il y a plus. Oh, il y a plus ! Voici de quoi il s’agit. Quoi faire ?

Comment faire ? « Kryeon, comment devons-nous agir pour ce faire ? »

Ce n’est pas difficile.

dessous-matrix-74 - Copie

Numéro un - La première chose à faire, est de devenir inter-dimensionnel. Voici la raison pour laquelle ce n’est pas difficile. C’est parce que vous pouvez suspendre vos croyances, avec l’aide qui vous est offerte de l’autre côté de cette porte. Cette main magnifique veut vous toucher. Elle veut vous aider à suspendre vos croyances, afin que vous puissiez commencer à penser en cercle. Il y a une autre chose qui se réalise, lorsque vous devenez inter-dimensionnels. Oh, comment puis-je vous exprimer ceci avec des mots ?

Dans cet auditoire, il y a 17 personnes qui ont perdu un Être cher, au cours des trois dernières années. Ces Êtres chers étaient un enfant, une mère ou un père, une conjointe ou un conjoint. Ces 17 personnes ont toutes un point en commun. En ce moment, elles ont toutes un trou ou un grand vide dans le coeur.

Je m’adresse maintenant à ces 17 Êtres Humains. Je ne serai pas long. Béni soit cet Être Humain qui vient sur cette planète avec un plan où il accepte de quitter de cette manière, car il se permet de passer de l’autre côté du voile, afin de devenir une énergie qu’il n’aurait pas pu devenir, s’il était resté ici. Vous, les 17, leur avez offert cette opportunité ! En cet instant du moment présent, je tiens à vous dire que vous pouvez immédiatement guérir la souffrance de votre coeur meurtri, car vous leur avez offert une grande opportunité. Voyez-vous à quel point il est difficile de vous parler d’une telle chose, car un coeur qui saigne, ça fait mal ? Vous ne cherchez pas à comprendre, puisque la douleur vous étouffe. Pourtant, vous cherchez une manière de soulager cette souffrance.

Je vais vous donner une vision ou une perception globale, mais elle est difficile à avaler. Même mon partenaire va trouver que c’est difficile à transmettre. C’est difficile, parce que cela demande à l’Être Humain de devenir et de penser d’une manière inter-dimensionnelle. L’ Être cher que vous avez perdu, est et sera à vos côtés pour le reste de votre vie. Il sera là, jusqu’au moment où vous aurez pris votre dernier souffle. Cet Être quitte son corps physique, afin d’aller au-delà des rôles qu’il peut jouer sur la scène de l’incarnation. Il arrive souvent que cette entente vous apporte plus de sagesse que celle qu’ils auraient pu vous apporter, s’ils étaient restés en incarnation. Avez-vous déjà pensé à cette alternative ? Chers Êtres Humains, vous pouvez encore tenir leurs mains, jusqu’au moment de votre dernier souffle ! Vous n’avez pas à souffrir. Oh, ce ne sera peut-être pas la même chose, car ils ne sont plus dans la forme physique. Toutefois, si vous commencez à devenir inter-dimensionnels, vous saurez qu’ils sont là, tout près de vous. Vous vous ressentirez leur présence et vous pourrez les appeler par leur nom.

Allez sous un ciel étoilé, regardez la voûte céleste et sachez qu’ils sont juste à côté de vous. Permettez-vous de vivre une expérience hors de l’ordinaire. C’est la différence entre un Être Humain linéaire, et celui qui est prêt à entrer dans la pensée circulaire. Vous n’avez pas perdu ces Êtres chers, car ils ne sont même pas partis. Vous pouvez dire : « Comment puis-je le savoir ? » C’est parce que, moi, je les vois. Il y a un contact entre eux et vous. Ce n’est pas fini. En fait, ça vient seulement de commencer. Difficile à digérer, n’est-ce pas ? Eh bien ! C’est pourquoi vous représentez un si petit pourcentage de la population humaine de cette planète. Vous allez là où peu de personnes se rendent, vous osez et vous passez à l’action. En effet, ce n’est pas une chose facile.

Numéro deux – Il faut bien comprendre que vous êtes partie de la famille de Dieu. Vous ne pouvez même pas commencer à aborder ce système de croyances, si vous ne ressentez pas une connexion entre la Famille et l’Esprit. Dieu ne peut pas être d’un côté, et vous de l’autre. La séparation est impossible. Vous devez être en mesure de vous tenir debout et dire : «  »Je Suis » une partie du Tout -en -tout. J’étais là, au moment où la Terre fut créée. » En effet, vous y étiez ! Vous étiez avec moi. Nous étions ensemble, et nous regardions cette création. Comment puis-je vous convaincre de ceci ? Vous devez commencer à penser que vous êtes une partie intégrale de la famille. Quand ce sera fait, il y aura une révélation intérieure qui va progressivement devenir une réalité.

Numéro trois - Devenir compatissant… Partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances. Je viens de vous présenter trois manières qui vous amènent à un point où vous pouvez toucher le visage de Dieu : une compréhension inter-dimensionnelle, la réalisation du fait que vous faites partie d’une famille, et un esprit compatissant. Vous pourriez dire : « Eh bien, Kryeon, ce sont des attitudes. Quelles sont les mesures que nous devons prendre ? » Et la réponse est, oui.

Chers Êtres Humains, cessez de demander ou chercher quelles sont les lois de la 3-D, ainsi que celles du processus inter-dimensionnel ! Quand vous êtes dans un état quantique, les règles, les lois, les qu’en-dira-t-on et les croyances linéaires ne fonctionnent plus. Je vais vous dire ce qui se passe, à ce moment-là. Quand vous faites le libre choix d’activer et de combiner ces trois attributs, vous ne pouvez plus empêcher la porte de continuer à s’ouvrir. Il en est de même pour la main qui continue à se tendre vers vous. C’est la simple suite logique de la permission que vous avez donnée. C’est l’Esprit qui commence à se joindre à vous. Cette main va vous en donner autant que vous pouvez en prendre, autant que vous en voulez, selon votre propre cheminement et votre notion de temps. Elle va vous tenir les mains, mais vous n’aurez jamais besoin de la laisser tomber ou de la repousser, car elle ne sera pas envahissante.

Extrait du Channeling de Kryeon par Lee Carroll présenté à Sedona en Arizona, USA, le 14 juin, lors de la Conférence Lumière de l’été 2008 – Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LA PRATIQUE DU VOYAGE DANS NOTRE CORPS (1)

 

Ce n’est pas nous qui sommes dans l’espace, mais l’espace qui est en nous…

Vous pouvez commencer par prendre comme sujet de méditation les pieds, les jambes et leur relation avec la base du tronc. Vous trouverez le développement de cette méditation ICI : http://francesca1.unblog.fr/2016/05/07/la-pratique-du-voyage-dans-notre-corps-2/

Pour l’heure, je vous suggère de laisser de côté les pieds, les jambes et les bras, les mains pour ne prendre comme objectif que le tronc et la tête où se situent les chakras et, employer ces différents niveaux, de bas et de haut, divisant cette partie de vous-mêmes en trois zones : le bas, le milieu et le haut, et de la pratiquer de façon passive ou active. En explorant ces trois niveaux de votre corps, vous procédez à une véritable ascension intérieure. Vous partez de la Terre pour aller vers le Ciel. Ayant atteint le sommet, vous en redescendrez enrichi d’une vision intérieure nouvelle et déjà un nouvel état de conscience s’éveillera.

méditation 2

LE BAS : LA PARTIE INFERIEURE DU TRONC

Dans cette partie de notre corps, nous avons, physiquement, les organes d’assimilation, d’excrétion et de reproduction. Psychologiquement, ce sont les intestins, l’anus, la vessie, les canaux d’évacuation ; pour la femme : les ovaires, la matrice, le vagin, les organes externes : pour l’homme, la prostate, les testicules et le pénis.

Selon l’ésotérisme oriental, cette zone correspond aux deux premiers chakras, centres de nos deux premiers corps subtils : le corps éthérique et le corps astral.

L’énergie vitale stockée dans ces deux centres est distribuée à ces deux niveaux et permet le bon fonctionnement du corps physique et est associée aux perceptions qui les concernant. Elle conditionne nos comportements, notre action et notre réactivité manifestés. On peut faire immédiatement le parallèle entre la physiologie et l’ésotérisme. Le bas de notre corps est le siège de notre animalité, de notre caractère primitif, de notre activité et de notre émotivité. Il est le lien à la terre, la conception, la reproduction, la matérialisation, dont l’origine est le TERRE et notre retour à la TERRE par l’excrétion et l’évacuation. L’association entre les deux chakras est évidente ; qu’une chose nous « gonfle » et nous voilà ballonnés, que nous soyons émus ou impressionnés et voilà que nous sommes forcés d’évacuer, que nous soyons amoureux (émotion) et voilà que nous éprouvons le besoin de copuler.

Nous voyons immédiatement le développement que peut prendre une méditation sur ce sujet et la richesse de nos prises de conscience de :

-Notre relation avec la Terre, mère et nourrice de notre existence, origine de la vie dans cette réalité, matérialisatrice de notre corps physique nous permettant l’activité, réception de nos déchets, accueillant nos excrétions, notre enveloppe physique à la mort de ce corps, l’alpha et l’oméga de cette réalité.

-Avec la Nature qui produit tout ce qui nous est nécessaire pour le fonctionnement de nos corps matériel, éthérique et astral, qui fournit l’alimentation de l’individu et l’entretien de l’instinct.

-Avec tous les êtres qui la peuplent : les animaux, les insectes, les poissons, les êtres humains. Nous découvrons ce qu’est la vie, par quel processus la conscience agit sur la matière, le développement de ses structures, la transformation des produits de la nature. Nous voyons le processus de développement du fœtus dans la matrice, de l’enfant sur la terre, de la graine dans la terre, du germe qui grandira en énergie vitale et astrale. Nous percevons la présence de l’Energie universelle se manifestant pour organiser le chaos organique. Nous prenons conscience du lien qui unit l’émotion à l’action, le désir à la manifestation, les sensations aux réactions et de notre communion avec tous les aspects de cette réalité. Nous prenons connaissance du sens de la vie. Nous découvrons l’origine de nos racines lointaines, celles de l’amour, de l’amitié, de la sympathie, bases de l’union, des échanges, de l’intérêt personnel, de l’égoïsme, de la cupidité et du pouvoir, la dimension de nos besoins, de nos désirs et l’aspiration à être personnel et autonome. Nous ressentons alors à quel point nos sommes dépendants de la nature et interdépendants de tous.

-Des liens unissant la physiologie et l’ésotérisme, de l’interdépendance des deux chakras de base avec les plans : matériel, vital, sentimental, émotionnel.

 animé infini

LE CENTRE : LA PARTIE SUPERIEURE DU TRONC 

Nous continuons notre parcours et prenons pour objet le centre de notre être. Physiologiquement, nous y trouvons les organes de la digestion et de la circulation : l’estomac, le foie, la rate, le  pylore, le cœur, les artères et les vaisseaux, les poumons. Ces organes nous permettent de faire circuler l’énergie et assurent le fonctionnement vital de l’organisme. 

Du point de vue ésotérique, cette zone correspond aux chakras de l’individualité et de l’’échange. Elle correspond au Moi et aux échanges entre celui-ci et les autres Moi. Nous percevons immédiatement la corrélation entre l’ésotérisme et la physiologie. Nous découvrons le lien étroit entre le Moi et les autres. Ne sommes-nous pas moi, parce qu’il y a les autres. 

Nous mettons également en relation notre base avec notre centre et comprenons qu’ils sont interdépendants. Que notre impressionnabilité nous joue des tours et voilà que nous digérons mal, que nous avons le souffle coupé et que notre cœur bat la chamade. 

Cette méditation est également d’une richesse insoupçonnée pour nous apporter une compréhension de notre individualité et peut s’étendre extrêmement moins dans le prolongement des perceptions qu’elle apporte.

Nous commençons par nous concentrer sur la partie la plus basse de la zone centrale, puis nous montons successivement à la partie supérieur et prenons conscience de : 

-La relation entre l’association de la matérialisation et de la sensation permettant la formation de l’Ego, du Moi individuel. La perception, grâce à Nos organes sensoriels, que nous sommes une individualité égale aux autres et cependant différente. 

-La relation entre digérer et être. Nous ressentons que nous devons digérer les différents éléments apportés de l’extérieur afin de permettre à l’être d’être lui, physiquement, psychiquement, affectivement. 

-La construction de ce Moi par rapport aux autres individualités. Le besoin de se distinguer des autres, d’être personnel, de diriger sa vie, d’être maître soi, de dominer les autres, d’exercer le pouvoir, de se dépasser, de se mettre en compétition, d’être le meilleur. 

-La relation entre notre centre, le cœur, et le centre de notre Moi, l’Ego. Ce Je qui domine toute notre existence sur ce plan matériel : JE SUIS, VEUX, FAIS, DECIDE, COMMANDE, EXIGE, OBTIENS, en définitive JE NE ME PREOCCUPE QUE DE MOI ET DE MES BESOINS. JE SUIS LE CENTRE DU MONDE. 

-La liberté personnelle, expression de ce Moi en expansion, manifestation de l’Ego se distinguant des autres. 

-Le fonctionnement du Moi, un système fermé d’échanges énergétiques, une concentration d ‘énergie, une agglomération des cellules maintenues ensemble par le courant énergétique, contrôlées et commandées par son centre, une machine dirigée par la volonté. 

-La volonté du Moi. Pour être, le JE, qui doit acquérir cette volonté qui lui permettra de diriger ses actions, d’affirmer son indépendance, le privant et l’isolant des autres individus. 

-L’isolement du Moi provoqué par l’individualité, la différence de structure physique, mentale, psychique entre ce Moi et les autres organismes vivants. 

-La différence de structure entre ce Moi et les autres organismes. 

-La nécessité de l’échange entre les différents organismes et le Moi, pour qu’il existe en tant qu’individualité personnelle : 

a)     Avec les organismes de la nature, l’air, l’eau, les végétaux, qu’il est nécessaire d’absorber pour se nourrir et exister. 

b)     Avec les autres être vivants : les animaux, les autres individus, qui permettent l’échange affectif, émotionnel, pratique, mental ainsi qu’au psychisme et au mental de fonctionner et au Moi de se différencier des autres Moi. 

c)     Sur le plan physique et pratique, dans nos activités journalières 

d)     Au niveau émotionnel, avec l’échange affectif, sensuel et sexuel. 

e)     Sur le plan social, par l’échange que nous avons les uns avec les autres. 

f)      Sur le plan mental, à travers nos conversations. Nous pouvons nous concentrer alors sur la valeur de l’échange dans les discussions, sur le monologue ou la véritable conversation : 

-       du rythme de l’échange nécessaire à la vie, comme le sont la respiration et la pulsation cardiaque,

-       de la conversation :

a)     de l’équilibre naturel de l’individu, à travers l’interaction des éléments énergétiques et des organes physiques

b)     de l’espèce, à travers l’échange sexuel

c)     du mental et du psychisme, par les contacts humains

  • de la gratitude, vis-à-vis de la nature nourricière, des organismes vivants, des autres Moi et de l’Energie universelle à l’origine de l’organisation des éléments.
  • du Moi et des autres, à travers l’action que nous dirigeons sur les autres. La volonté que nous mettons en action pour les obliger à faire ce que nous voulons, le despotisme, l’autosuffisance, l’utilisation des autres comme faire-valoir. Ce Moi n’empêche-t-il pas les autres d’être eux ? 

Nous arrivons tout naturellement à la troisième zone du corps humain. 

 animé infini

LA TETE, LE SOMMET DE NOTRE PERSONNE 

Continuant notre ascension, nous dirigeons notre attention sur le sommet de notre organisme ; physiologiquement, il est le siège du pharynx et du larynx, avec la bouche, le nez, les yeux, les oreilles : organes de préhension, de dégustation, de déglutition et d’absorption, des dents pour la mastication, des centres nerveux commandant à la fois le système sympathique et parasympathique : les fonctions volontaires et végétatives. 

Sur le plan ésotérique, il correspond au chakra de la gorge, à la réception et l’émission, au mental, au front, à la conscience, à la couronne, à la réception de l’Energie pure. Nous ressentons facilement le parallèle entre les organes sensoriels et la réception-émission, entre le système nerveux et le mental, entre le conscient et le système nerveux volontaire, le subconscient et le système neurovégétatif. Nous percevons que ces fonctions sont indissociables et agissent en interaction les unes avec les autres. Nous remarquons également leur connexion avec le centre, le Moi, et la relation nécessaire à ce Moi ainsi que l’indivisibilité du système tout entier. 

Quand nous faisons une expérience et éprouvons des émotions, nous l’enregistrons dans notre subconscient à travers nos organes sensoriels, l’analysons avec notre conscient et l’exprimons par l’action, le geste, la voix. 

Cette méditation a une étendue infinie et apporte à celui qui la pratique la connaissance des plans supérieurs. Elle débouche sur la connaissance spirituelle et initiatique. Elle aura un effet prodigieux sur l’individu, le faisant prendre conscience des plans supérieurs et des niveaux les plus élevés que peuvent atteindre la conscience. Elle provoquera des changements notables de la conscience et par là même de toute la structure physique, affective, égotique et mentale de l’être. 

A travers ce parcours, nous prenons conscience de : 

-L’intéraction entre la réception et l’assimilation :

a) au niveau physiologique, à travers l’absorption des aliments et des énergies vitales : air, eau, nourriture

b) sur le plan émotionnel, sentimental et sensitif, en ressentant nos émotions, en percevant nos sensations, en recevant des marques d’action

c) au niveau égotique, à travers notre relaiton aux autres, notre façon de donner et recevoir

d) sur le plan mental, avec l’entraînement de l’attention et de la mémorisation. 

-Du fonctionnement des organes de préhension et de mastication, qui nous permettent de capter, de prendre, de mastiquer et d’amener à l’assimilation

a) physiologiquement, par la bouche qui prend et mastique des aliments, le nez qui aspire l’air et l’énergie vitale, vivifiant l’organisme

b) émotionnellement, à travers nos organes sensoriels qui nous permettent de capter les sons et d’en ressentir la beauté, de respirer les odeurs et d’en avoir une sensation, de voir la manifestation physique et d’en éprouver des émotions

c) égotiquement, par la vue qui nous permet de constater la différence de structures entre notre Moi, les différents organismes vivants et les autres Moi

d) mentalement, à travers la vision qui capte les signes et les symboles, nous permettant d’apprendre, de décoder et d’enregistrer ; par les organes sensoriels qui, à travers le corps émotionnel, nous amènent les sensations que nous pouvons analyser. 

-De l’interaction entre l’extériorisation et l’Ego

a) physiologiquement, par la bouche qui expulse la nourriture que nous n’avons pas digérée, le nez qui rejette les déchets de l’air utilisé

b) émotionnellement, à travers le verbe qui exprime nos sentiments, nos émotions, nos sensations, nos besoins et nos désirs ; notre participation relationnelle, ce que nous donnons.

c) égotiquement aussi par la verbalisation qui exprime la volonté personnelle ; à travers l’action volontaire dirigée par le mental.

d) mentalement, par la voix qui extériorise notre discours, voix qui permet l’extériorisation de toutes les sensations perçues par le corps émotionnel et décodées par le mental

e) la fonction du mental, en relation avec tous les plans de l’individu.

f) l’utilisation du langage, à travers nos conversations, le monologue et l’échange

g) l’activité mentale, la formation des idées

h) le brouillage des ondes mentales par les parasites, l’incessante activité biochimique de notre cerveau

i) L’impulsion électrique du cerveau à l’organisme

j) La sollicitation de tous nos centres par l’environnement extérieur.

k) Le fonctionnement du conscient en connexion avec l’inconscient. La perception de l’Intuition, la connexion entre l’Energie pure et la fonction mentale. 

Celui qui aura su atteindre le sommet en reviendra enrichi de perceptions nouvelles. A ce stade, quand nous sommes conscients de notre connexion à l’Energie pure, nous entrons dans la méditation initiatique, celle qui nous permet d’être en permanence en contact avec notre Source, qui nous fait canal de l’Energie. Nous avons la conscience du fonctionnement de notre subconscient, nous entendons notre être intérieur nous donner la direction. Nous expérimentons l’état de conscience éveillée. Nous ressentons notre lien direct avec l’Energie pure.

 

Retrouvez la Seconde partie ICI : http://francesca1.unblog.fr/2016/05/07/la-pratique-du-voyage-dans-notre-corps-2/

 Francesca du forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

A la Recherche du Troisième Langage

Quand un pèlerin pénètre avec respect sur un site sacré, une énergie enveloppe son champ aurique et tout son être se transforme. Il apprend par le silence, en apaisant le narrateur intérieur et en se laissant envahir par la sagesse.

Les sites sacrés SONT des instructeurs conscients qui enseignent dans le troisième langage, c’est la résonance silencieuse de la Lumière.

1

Les Amérindiens comprenaient cela, car ils faisaient toujours une offrande et demandaient la permission avant d’entrer sur un site sacré. La Sagesse du « Savoir Universel » s’active à l’intérieur de notre « Esprit divin » et de notre ADN. Certains sites sacrés, principalement ceux qui émettent de la Lumière par un revêtement géométrique octaédrique, nous purifient.

Les anciens, en silence et profondément reliés à leurs sensations physiques et énergétiques, observaient le ciel, la nuit, à des moments comme celui de la ‘lune minimale’. Avec révérence et émerveillement pour leur voisin céleste, ils érigèrent les monuments de pierre à Carnac afin de célébrer le passage du temps et les forces naturelles beaucoup plus vastes qu’eux-mêmes. Ces monuments incluaient des viseurs de pierre gigantesques pour capturer le lever de la lune au moment des solstices, des alignements de milliers de menhirs qui culminaient par des cercles ou des carrés de pierres, ainsi que d’autres structures tels les dolmens qui ne laissent entrer la lumière qu’à des moments précis de l’année, et des tumulus, consistant en des monts de terre artificiels renfermant des chambres souterraines.

Aujourd’hui, nous qui sommes les descendants de ces anciens, avons un cerveau plus développé et le don du langage. Cependant, nous ne savons pas si ce changement est un progrès. Il semble que nous ayons remplacé le silence et la perception directe des autres et de notre environnement, qui autrefois était facteur de compassion et de coopération, avec un langage qui met l’accent au contraire sur la comparaison et le jugement, ainsi que sur la séparation, l’exclusion et la supériorité.

Ces sites nous forcent littéralement à affronter nos imperfections et nos modes de vie qui sont en conflit avec le Soi Divin. Le chercheur s’épure par le creuset de l’auto-examen.

D’autres sites sacrés, ceux qui projettent de la lumière par une lentille dodécaédrique, comme par exemple la Chapelle de Rosslyn   , en Ecosse, facilitent le voyage dans les mondes supérieurs. Ce sont des portails stellaires. La chapelle de Rosslyn contient l’un des plus puissants portails de notre planète, même si vous pensez que son mystère est lié à l’insaisissable Graal !

Le silence est le précieux point de départ pour y voir clair et ainsi remanier nos vies. Il nous permet de nous rencontrer face à face et d’affronter avec courage tout ce qui se tapit dans notre tapage quotidien. Il n’est certes pas facile de faire tomber les fausses représentations que nous nous donnons de nous-mêmes, mais notre liberté s’acquiert à ce prix. Sur la route de l’intégrité et de l’authenticité, il nous faut retrouver l’habitude du silence. La nature, est tellement plus qu’une somme d’arbres, de plantes, d’animaux et de phénomènes. Un de ses grands bienfaits, pratiquement ignoré, c’est qu’elle nous livre les messages que le Grand Mystère, ou nos guides, ou les anges, ou Dieu, selon nos croyances, veulent nous signifier.

Certains de nos métaphysiciens parlent d’activer les sites sacrés, de les rétablir et de les fixer. Certes, nous comprenons leur intention, mais dans la plupart des cas, c’est l’inverse qu’il faut faire. Ce sont nous qui sommes activés, rétablis et fixés par les énergies supérieures. Les chercheurs imprègnent de leur énergie les sites sacrés, dont l’énergie est alors amplifiée, ce qui augmente la vibration de la matrice ; l’énergie dont nous alimentons les sites sacrés nous revient toutefois de manière exponentielle par l’influx accéléré des énergies supérieurs et des particules adamantines qui se trouvent dans les nœuds de pouvoir.

Intervention de Métatron et recherches  de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

La nouvelle conscience planétaire de l’Etre Cristal que nous sommes

 

Le corps physique sait s’adapter à un environnement en transformation. Toutefois, le rythme des changements actuels crée moult turbulences, voire des déséquilibres et des malaises. Les fonctions des glandes sont modifiées, ce qui provoque des réactions erratiques sur les plans organique et systémique. Par contre, les chakras sont stimulés par le taux vibratoire en constante augmentation. Les corps subtils et leur structure énergétique devancent de ce fait tous les autres systèmes dans ce processus de transformation.

etres cristal

Tout cela fait en sorte que vous ressentez de la fatigue profonde et que votre système nerveux en est fort affecté. Il est essentiel que les humains ressentent et comprennent les enjeux et le but de tous ces mouvement sen eux et autour d’eux.

L’absence de compréhension, due au manque de conscience, de ce qui assure l’équilibre et l’harmonie fait en sorte que la dégénérescence s’accélère. Il est fondamental de comprendre que la transformation actuelle touche le cœur même de la cellule. Nous vous révélons aujourd’hui que la membrane cellulaire et celle du noyau de la cellule sont le véritable cerveau de l’humain et que ces membranes connaissent une transformation majeure. Par le passé, les humains ont identifié l’encéphale comme le siège de l’intelligence, de la mémoire et des communications entre les neurones. Puis, des humains inspirés ont découvert la structure génétique, l’ADN, et compris que l’intelligence et la mémoire se situent partout dans le corps humains. Cela constituait une avancée extraordinaire.

Faisons un pas de plus… sachez qu’il y a deux membranes importantes ; celle qui entoure la cellule et celle qui entoure le noyau de la cellule. La mutation actuelle chez l’humain a pour effet de transformer ces deux membranes, dont les fonctions sont comparables à celles du cerveau, par la nature des échanges d’informations qui s’y déroulent. Elle déclenche également une transformation de votre structure génétique. En outre, une conséquence majeure de ces transformations se traduira par une augmentation du nombre d’hélices de l’ADN. Elles sont potentiellement au nombre de 13, soit six paires et une hélice autonome.

Pour l’instant, la science ne reconnaît qu’une paire d’hélice s, appelée aussi double hélice. Ces hélices potentielles peuvent se manifester dans la matière ou se maintenir au niveau photo-lumineux, sur le plan subtil. Or, ces changements au niveau des hélices et des membranes subtiles se produisent parallèlement à la transformation des chakras. C’est ainsi que se transforment la structure et la fréquence vibratoire des sept principaux chakras, et que d’autres chakras encore méconnus émergent peu à peu.

Etablissons maintenant le lien entre les chakras et les glandes du corps physique qui leur sont associées. La vitalité des chakras est intimement liée à la vitalité des glandes du système endocrinien. Par ailleurs, cette vitalité est directement associée à la qualité des échanges énergétiques avec tous les tissus que les glandes influencent. Les différentes transformations du corps physique sont donc liées à celles des membranes de la cellule set de son noyau, des chakras et des glandes qui leur sont associées, avec un effet d’entrainement sur les autres organes et tissus. C’est pourquoi nous vous invitons à envisager une totale mutation de l’être humain, un changement structurel morphologique et biologique complet, mais de façon graduelle.

Ces changements sont en général très progressifs. Toutefois, lors de la bascule d’un cycle à un autre, ces derniers deviennent plus importants. Cela est particulièrement vrai de la fin du cycle actuel en phase avec la fin de cycles majeurs. Les changements seront d’autant plus significatifs s’ils sont combinés à un véritable éveil de la conscience favorisant l’émergence et l’utilisation de nouvelles facultés permettant de sortir de l’illusoire prison du corps physique et de voyager dans l’univers multidimensionnel. Non seulement cette conscience sera-t-elle plus grande, et surtout ces voyages seront-ils de plus en plus nombreux, mais grâce aux facultés éveillées des humains, la transformation physique sera même accélérée comparativement au précédent cycle.

En résumé, cela signifie que sur le plan énergétique, l’être se transforme, et que ses corps émotionnel, mental et même causal se transformeront aussi. Nous nous dirigeons donc peu à peu vers un être nouveau.

La mutation des corps subtils ainsi que celle de leur structure énergétique multidimensionnelle s’effectuent très rapidement à l’heure actuelle. De ce fait, elles affectent la transformation du corps physique, ainsi que les plans émotionnel et mental. Tout cela fait donc émerger chez les humains, de nouvelles facultés spirituelles.

Cependant, ces mutations sont vécues plus difficilement à cause des bouleversements que les hommes ont déclenchés depuis quelques siècles, provoquant ainsi des altérations dans leur environnement naturel, leurs structures sociales et leurs conditions de vie. Toutes ces altérations ont des répercussions sur le système nerveux central et périphérique, sur le système digestif, ainsi que sur le système reproductif des humains, qui ainsi, subissent inévitablement un stress causant de la dégénérescence.

Naturellement, l’humain qui choisit de s’harmoniser et de s’équilibrer vivra avec moins de soubresauts les phases du changement vibratoire de la planète, et évitera ainsi le stress consécutif aux secousses résultant de ces grands changements. A défaut d’ouvrir sa conscience, celui qui réfute non seulement le changement global en cours, mais aussi sa nature et même le sens de la vie, connaît présentement davantage de difficultés. Il vit en état de contractons et pourtant tous les mécanismes de transformation sont opérants, sauf sa disponibilité, sa présence et sa volonté de changement, ce qui fait qu’il est provoqué, bousculé.

Source

Imaginez un humain flottant dans une rivière à faible débit et qui voit tout à coup ce dernier s’élever de façon très importante. Celui qui aura développé ses aptitudes pour la nage et l’apnée pourra alors survivre avec moins de difficultés. Cela ne signifie pas qu’il ne sera pas emporté par les flots, qu’il n’y aura pas quelques soubresauts dans la frénésie du moment. Toutefois, celui qui résistera sera également emporté, mais sa résistance au changement fera en sorte que les secousses subies seront beaucoup plus fortes. Votre santé est liée à votre capacité à maintenir votre équilibre pendant cette période de changement.

Une fois la mutation terminée, vous serez sans doute devenus de vieux sages observant sur Terre ou dans l’au-delà les derniers soubresauts de ce changement de cycle. Il est donc important que vous arriviez à conserver votre équilibre durant cette intense période de mutation. Cet équilibre sera favorisé par l’absorption des nouvelles particules  et par l’utilisation de vos nouvelles facultés émergentes. Parallèlement,  le changement de cycle correspond aussi à des changements pour les différentes formes de vie végétales et animales, ainsi que dans le règne minéral. Cela vous étonnera peut-être de savoir que ces changements toucheront la matrice même de votre atmosphère, car de nouvelles énergies la pénètrent. Tout comme les mutations chez l’humain résultent davantage du changement de cycle que de son mode de vie, les grandes transformations de l’atmosphère sont aussi davantage la conséquence de ce changement cyclique – et donc de la hausse du taux vibratoire de la matrice.

Il n’en demeure pas moins que les humains, dans leurs manipulations de l’atome et des ondes, ont provoqué l’ouverture de brèches dans l’atmosphère terrestre. Si cela a pu se produire, c’est qu’elle aussi accueille la transformation. C’est donc dire qu’un ensemble de nouvelles particules peuvent ainsi pénétrer dans l’atmosphère, le sol et les eaux de la planète. Par ailleurs, d’autres particules qui sont l’héritage de civilisations antérieures sont émises depuis l’intérieur de la Terre. Ces nouvelles particules constituent une véritable source de nourriture spirituelle en provenance du cosmos et de l’intérieur de la Terre, dont l’humain peut s’alimenter afin de conserver l’équilibre et l’harmonie au fil de ses transmutations physique, émotionnelle, mentale, énergétique et spirituelle.

Voilà pourquoi il est vital de prendre conscience de l’importance de cette nourriture pour votre mieux-être. Toutes ces nouvelles particules favoriseront votre mutation et stimuleront votre régénération cellulaire.

Au fond, la majorité des humains sentent qu’une importante transformation est en cours. Non seulement la ressentent-ils, mais ils la souhaitent aussi parce qu’ils ne sont ni heureux, ni en bonne santé, parce qu’ils ont l’impression qu’une chose importante leur échappe et qu’il est insensé de continuer dans la direction où les choses semblent présentent aller. Une multitude d’êtres humains vivent une forme de conscience paradoxale oscillant entre l’espoir et le désespoir. En soi, les humains sentent que les choses ne peuvent plus durer ainsi.

D

Un nouveau monde avec de nouvelles structures doit être créé.

Bien que certains soient attachés au monde actuel, presque tous voient bien que les systèmes en place sont devenus dysfonctionnels. A l’évidence, le système monétaire mondial ne tien t plus la route. Vous savez aussi que les divers systèmes éducatifs, ballotés d’une réforme à une autre, ne répondent que superficiellement aux problèmes de l’heure. Vous êtes également conscients que les systèmes de santé du monde entier ne conviennent plus. Qu’ils soient réfractaires à une forme de médecin ou à une autre, les humains savent généralement que les conceptions de la médecine sont appelées à changer. La nouvelle conscience est un courant d’énergie qui éveillé tout sur son passage. Cela ne signifie pas que tous les humains ouvriront leur esprit et vibreront à un niveau de conscience plus élevé. Ne confondez pas vos intentions et votre détermination avec la pensée magique d’une réalisation instantanée. Nous parlons d’une nouvelle conscience planétaire parce que la majorité des humains ont l’impression ou sentent que tout doit changer, et qu’ils ont donc entrepris une véritable quête de sens.

Certains humains sont très conscients de ce dont nous parlons, mais ils croient à tort que la bascule du monde et de la vie se fera en quelques jours. En soi, ils ont une vision totalement opposée à celle des sceptiques. Leurs visions reposait sur la croyance d’une transmutation planétaire totale le 21 décembre 2012, certains prédisant la fin du monde et d’autres, la transition d’un grand nombre de Terriens vers une autre planète, voire une autre dimension. Nous vous avions prévenus que cette date, dans l’histoire humaine, correspondrait bien au début symbolique du nouveau monde. Et ce fut une date effectivement importante, car lors du solstice d’hiver de 2012, jamais autant d’humains ne se sont rassemblés en une conscience unifiée depuis le début de votre civilisation actuelle.

Si le taux vibratoire planétaire en fut influencé à la hausse, tout n’a tout de même pas changé en une seule nuit, car les énergies étaient en mouvement déjà depuis un certain temps. Ainsi, le changement s’est accentué et les transformations dans le corps physiques et subtils, de même que dans la psyché humaine que vous ressentez fortement, et dont nous ferons état ; en sont une preuve évidente. Cette grande mutation est en soi le Grand Œuvre de votre humanités, et ce dernier sera beaucoup plus fascinant si tous y participent. L’individu qui contribue consciemment au changement individuel et global le vivra beaucoup plus harmonieusement. Ainsi, les communautés ou les collectivités qui s’y engageront à fond vivront ce changement plus en douceur, plus rapidement, plus harmonieusement, d’une manière plus équilibrée et dans l’euphorie du renouveau.

Sources : 1- Extrait du livre « L’ADN DEMYSTIFIE» de Kishori Aird –  page  211-123

2- Kryeon : Tome VIII (Un nouveau Don de Lumière). Aux Editions Ariane

3- Nourriture de Guérison et de Transmutation Cellulaire aux Editions Ariane.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La pratique ancestrale chez les Esséniens

 

2ème partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient.
Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

A

SP : Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

Daniel Meurois. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Celle-ci est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances, car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie, vue sous cet angle, est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste, ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’ils accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient, dans ces masses qu’on appelle de nos jours « Forme-Pensées », les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les « entité-maladies ». Leur première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes, puis d’y lever certains barrages énergétiques, avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur.

Des sortes de mantras, puis des pratiques de « reconstruction mentale » par visualisation, étaient ensuite enseignées aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie, et ne retombent pas dans le même problème. De manière générale, passer à travers une maladie, digne de ce nom, était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi.

Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… « détail » qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résout aucun problème en profondeur.
On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

 

SP : Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. À qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous donnez, Marie-Johanne, en collaboration avec Daniel ?

Marie-Johanne Croteau-Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tous. Nous pensons très honnêtement que tout le monde ne possède, hélas, pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre école de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela, il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à faciliter l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clairaudience, de la clairvoyance, etc.

Il ne s’agit pas de dire : « Pour soigner, on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils… » car, à mon sens, c’est une formulation incohérente dans le cadre de la Tradition essénienne. Elle semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins, et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une « qualité » de Lumière spécifique. Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes, des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le « Ciel ». Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade « l’Onde sacrée de Guérison », dont la Lumière retourne ensuite au « Ciel ». Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

SP : Quelle place accordez-vous au sacré dans ces soins ?

MJCM : J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même. Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible.
C’est aussi clair et simple que cela. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin, donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Daniel et moi-même n’enseignons pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Cœur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi, afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade. Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre « marche » à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons.par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société, car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par-dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux mains du thérapeute et à son cœur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique. « L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir (1). Sans lui vous ne rêvez rien, vous n’accomplissez rien » est-il dit dans « Les Enseignements premiers du Christ » (2).

SP : Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJCM : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes, Il avait été formé par « la Grande Fraternité des Frères en Blanc » dès son tout jeune âge au Krmel mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en un bref rappel, il a dit à peu près ceci : « De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation, lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain. À la supraconscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une : la première, celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième, celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la Grande Présence manifestée dans notre Galaxie ».

Marie-Johanne ajoute : « Jai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans. Vous faire un portrait de qui « Il » était et de « Ce » qu’Il est toujours,
pour moi, m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait « de » et « par » Lui. Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ ! C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Elohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel ».

SP : Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ?

Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJCM : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes.

Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques, et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

SP : Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D. M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé, meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de l’Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes.

En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance. Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos, car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie.

À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain ; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie-Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre.

SP : La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D. M. : j’ai effectivement évoqué, dans « Ainsi soignaient-ils« , l’existence dans le cœur humain d’un point précis que les Égyptiens du temps d’Akhenaton appelaient « le point-vie ». Un tel point paraît bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le cœur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper-sensible constituée d’environ 40 000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas, lors d’une chirurgie cardiaque, sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire. En ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce que l’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base fondamentale de données – ou, si on préfère, le « disque dur  » – de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du cœur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?

SP : Un tome II d’« Ainsi soignaient-ils ? » est-il en préparation ?

D. M. : À vrai dire, peut-être bien plus qu’un simple tome II… mais ce sera une surprise. Il y a tant à dire pour « ressusciter » tout cela !

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

Prochaine étape d’Evolution ~L’année 2222

Permettez-nous de vous parler des changements physiques qui se mettent en place. Une grande partie du cerveau commence à travailler différemment, ce que la science médicale va bientôt constater. L’humanité est au seuil d’un processus évolutif qui va prendre environ 210 ans pour s’accomplir. D’un point de vue plus large sur la ligne du temps de l’être humain, on pourrait dire que cette évolution se passe en un clin d’oeil. Cependant, pour vous qui devez la vivre, ce sera, au mieux, difficile parce que vous n’en verrez pas la fin. L’année 2222 sera une période magique car elle marquera l’accomplissement d’un cycle évolutif géant qui, entre-temps, vous aura pris beaucoup d’énergie.

prochaine étape 2222

Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Votre corps va-t-il faire pousser un troisième bras ? Allez-vous changer d’aspect ? Eh bien, il nous est très difficile de prédire comment cela va se terminer parce que tout cela réside dans votre coeur. Ah ! vous vous attendiez à ce que nous pointions vers la tête. Expliquons-nous : vous allez découvrir un équilibre entre la tête et le coeur qui vous permettra d’avancer aisément dans ce processus évolutif. Cet équilibre permettra à votre corps de se développer et à vous d’en découvrir les nouvelles caractéristiques avant qu’elles se soient complètement développées. Vos concepts et votre énergie du coeur commencent à créer des portes et à les ouvrir avant que vous puissiez les franchir. Cela affectera le résultat du coup de fil que vous êtes sur le point de passer avant même de prendre l’appareil en mains. Vous allez maintenant devenir conscients du fait que votre énergie du coeur vous précède en tout ce que vous faites. Nous allons vous expliquer comment vous allez gérer l’énergie du fait que votre esprit utilise un corps physique. Une belle fusion de l’esprit, de l’être et de la matérialité vous permet de prétendre être un être humain. En cela, vous faites un magnifique travail. 

L’entrée dans le Nouveau Monde

Maintenant que ce changement commence, vous allez voir des transformations se produire tout d’abord dans votre corps émotionnel. Une vague d’énergie a traversé la Terre et a tout transformé, et, comme nous l’avons déjà dit, vous avez contribué à la créer. Vous avez fêté toutes ces dates magiques qui ont maintenant culminer le 12.12.12. Vous avez littéralement contribué à mettre en oeuvre vos changements et à créer un nouveau monde autour de vous. Maintenant, votre prochaine action est simplement d’entrer dans ce nouveau monde, de le revendiquer comme vôtre, de le faire vôtre et d’en faire votre expression de la Lumière. Nous vous le disons, il y aura certaines difficultés car vous êtes devenus sensibles à des niveaux d’énergie différents, qui ne vous sont pas familiers. C’est la raison pour laquelle nous vous avons demandé d’être prudents en vous exposant au soleil cet été. Les éruptions solaires de classe X qui pointent à l’horizon ont le potentiel de surcharger votre système. Normalement, vous n’avez que votre champ magnétique pour parer aux rayonnements nuisibles.

A cause des changements physiques et énergétiques en cours, certaines de ces défenses naturelles ont disparu. C’est pourquoi nous vous demandons d’utiliser votre bon sens lorsque vous vous exposerez au soleil cet été. L’été prochain, ce ne sera plus un problème mais en ce moment, vu toute l’énergie magnétique en provenance du soleil, il y a un potentiel pour que vous viviez des choses que vous n’avez pas envie de vivre. 

Le tableau général

Qu’en est-il du tableau général ? Qu’en est-il des moyens d’opérer certains de ces changements physiques de manière confortable ? Comment allez-vous encourager votre corps à passer par ces transformations ? Eh bien, cela se produit déjà. Beaucoup d’entre vous n’ont pas assimilé ce qui se passe à un changement physique de leur corps. Nous nous expliquons.

Une grande partie de l’énergie est arrivée sous la forme d’une vague. La façon la plus simple de voir cette vague est d’imaginer que l’on soulève violemment un tapis en faisant valser toutes les chaises jusqu’au fond de la pièce. La vague, en se développant jusqu’au bout du tapis, réorganiserait la disposition du mobilier sur son passage. C’est ce qui arrive à beaucoup d’entre vous sur le plan émotionnel. 

La protection extérieure a déjà changé et en conséquence, une énorme vague d’énergie traverse toute l’humanité en transformant toutes choses. Beaucoup d’entre vous sont de merveilleux professeurs, des guérisseurs et des canaux récepteurs de Lumière qui ont aidé cette planète à se développer mais se sont sentis débranchés pendant ces six derniers mois. Certains ont caché ce sentiment, ne voulant pas parler de leur déconnexion car cela leur donnait l’impression d’avoir d’une façon ou d’une autre perdu leur don. Néanmoins, c’est devenu une chose courante sur toute la planète. Ce qui s’est passé, c’est qu’une vague d’énergie est entrée si fort qu’elle a partiellement fait disparaître une partie du voile, que vous aviez appris à utiliser pour trouver votre place et avoir votre sens du moi. Le voile commençant à se soulever, vous perdez un peu de votre propre identité. Mais en même temps, vous y gagnez une relation harmonique avec tous ceux qui vous entourent. C’est le plus important de ce que vous allez vivre en évoluant, et même physiquement, car votre nouveau physique vous permettra de voir et d’utiliser consciemment votre relation à autrui. Il y en a maintenant sur la planète Terre qui rapportent quotidiennement ces événements.

Pourquoi tout cela, pensez-vous ? C’est une de nos façons de planter des graines sur la planète Terre, pour vous faire savoir que tout est possible ici si seulement vous voulez bien vous en charger.

Ce sentiment de déconnexion, qui pourrait aussi s’appeler une nouvelle nuit noire de l’âme, est ce qui manquait encore à de nombreux enseignants et guérisseurs. Cela s’est produit au niveau mondial. Le plus intéressant, c’est que pendant ce processus, tout s’est reconnecté d’une manière nouvelle, plus solide. Etant donné que cette seconde nuit noire de l’âme est ressentie par chacun de vous, vous aurez tendance à croire que quelque chose a raté ou manque, parce que la paix intérieure, le sens intérieur du soi que chacun de vous possédait perd un peu de sa crédibilité. Si vous apprenez à vous percevoir à travers les yeux des autres, vous verrez que vous ne perdez rien.

Très chers, lorsque vous êtes heureux, vous avez le sourire aux lèvres. Avez-vous déjà pensé à distribuer énergétiquement ce sourire à vos connaissances ? Avez-vous déjà pensé à garder la joie et la passion de ce que vous aimez faire ou de ce qui vous fait sourire, et eu le courage d’orienter toute votre vie sur cette énergie du coeur plutôt que sur ce que vous pensez être censé faire ? Voilà ce qui se passe. Vous passez de l’intellect au coeur et vous apprenez à réajuster votre vie de manière différente. Il y aura une grande fête en l’an 2222. Ce que vous ne savez pas, c’est qu’une bonne partie d’entre vous pourrait bien y assister

Il y a beaucoup de progrès et de nouvelles compréhensions qui s’ancrent maintenant dans le domaine de la science médicale et de la physiologie. Vous savez que vous n’utilisez qu’une petite partie de votre potentiel. Cela va changer. Votre système va très bientôt utiliser ses pleines capacités, pour autant que vous le demandiez. Ce n’est pas quelque chose qui va venir spontanément à vous. Ce n’est pas quelque chose qui va vous surcharger sans que vous l’ayez demandé. Sachez qu’une fois que vous aurez initié ce processus, vous entrerez dans l’âge de la réalisation car vous ne serez plus dans un champ de dualité, où vous pouvez mesurer les choses à l’aune du bien ou du mal, du juste ou du faux, du noir ou du blanc, de l’amour ou de la peur. Un nouvel équilibre avec le soi supérieur vous permettra de commencer à voir les choses différemment. Vous commencerez à vous relier à toutes vos dimensions et à être à nouveau un rayon individuel de Lumière. Ce n’est pas une transition facile et nous vous demandons de vous aider mutuellement pour faire en sorte que ce processus fonctionne bien, car la magie réside sur la planète Terre. C’est vous qui y avez amené de la magie. Vous avez été magiques toute votre vie. Maintenant, utilisez-la. Jouez-en tous les jours. Il n’y a plus à attendre. Le moment est venu.

Amusez-vous bien pendant ce voyage, très chers, et sachez que nous sommes à vos côtés de toutes les manières possibles. Pas pour vous aider à prendre le bon virage, pas pour vous apprendre la meilleure manière, mais simplement pour vous aimer pour ce que vous êtes. Vous apportez la Lumière de la Source et la faites briller à travers vos yeux. Vous êtes en train de transformer cette planète pour créer le ciel sur la Terre et cela marche !

C’est avec le plus grand honneur que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect. Prenez soin les uns des autres et tenez-vous les portes ouvertes à chaque occasion que vous trouverez, car vous êtes en train d’entrer dans un tout nouveau jeu, très différent. Et souvenez-vous de bien jouer ensemble. 

Espavo, LE GROUPE

Lightworker est une organisation à but non lucratif, consciente, dédiée à la diffusion de la Lumière par l’accession à notre potentiel. www.Lightworker.com Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LES INTELLIGENCES TERRESTRES

 

 IntelligenceHistoriquement, nous considérons les entreprises spatiales de l’humanité, dont les premières photographies de la Terre prises de l’espace, comme le point marquant d’une expansion de conscience. Quelque chose s’est alors passé dans l’imagination des humains qui ont vu ces photographies. La précarité et la fragilité de la Terre, comme sa grande beauté, sont devenues évidentes pour tous, sauf pour les individus les moins doués intellectuellement ou d’une grande étroitesse d’esprit. Ce simple changement de point de vue (la Terre vue de l’espace) a augmenté la conscience planétaire. Ce fut un pas en avant, mais cette nouvelle perspective demeure tridimensionnelle.

La difficulté de l’être humain réside dans une sorte d’hypnose due au fonctionnement de son cerveau et de son système nerveux. Vous croyez que votre expérience sensorielle du monde englobe toute la réalité, mais ce n’est pas le cas. Vous vivez dans un univers beaucoup plus complexe, mystérieux et diversifié que vous ne pourriez jamais l’imaginer. Votre vision physique résulte du développement de vos nerfs optiques et des centres visuels de votre cerveau. Or, ces structures neurologiques complexes ne perçoivent qu’une très mince bande passante du spectre énergétique.  Vous ne pouvez voir sans aide de lumière ultraviolette, les rayons X ou gamma, et encore moins le spectre supérieur que votre science n’a pas encore découvert. Vous croyez réelle votre expérience sensorielle du monde parce qu’elle est très vaste, mais ce que perçoivent vos cinq sens n’est qu’un infime partie de ce qui existe.

Dans d’autres portions du spectre électromagnétique, il existe des êtres que vous ne pouvez pas percevoir et qui pourtant se trouvent parmi vous sur cette planète. Nous ne parlons pas ici des extraterrestres, un sujet que nous aborderons dans un instant. Nous parlons plutôt des cohabitants de votre planète. Si vous vous entraînez à mieux percevoir l’univers, vous découvrirez que nous disons vrai.

Toutes les traditions chamaniques du monde connaissent l’existence de ces êtres qui vivent dans d’autres portions du spectre électromagnétique. Les chamans les appellent souvent « esprits », mais pour nous ils sont simplement dans le champ d’existence d’une vibration différente, une autre forme de conscience ayant des espoirs, des rêves et des aspirations tout comme les humains. Il est impossible de communiquer avec ces intelligences hautement vibratoires qui vivent sur votre planète et à l’intérieur de celle-ci. Certaines vivent à haute altitude dans votre atmosphère. Si vous entrez en contact avec une telle intelligence, prenez conscience qu’elle peut être bienveillante ou malveillante, ou dans certains cas, neutre, c’est à dire ni contre vous ni avec vous.

Certains de ces êtres associés à la Terre possèdent une technologie limitée, ais plus avancée que la vôtre, et d’autres voyagent dans des appareils en forme de disque, lesquels peuvent passer du spectre électromagnétique supérieur à al  périphérie du temps et de l’espace tridimensionnels. Autrement dit, quand vous apercevez un OVNI, il peut venir de l’espace, mais aussi de la Terre. Comme vous ne voyez qu’une infime partie du monde qui se trouve sous vos yeux, vous êtes portés à croire que votre espèce est la plus intelligente. Evidemment nous le contestons. Nous dirons que, sous certains aspects, les cétacés sont plus évolués et il ne fait aucun doute dans notre esprit que, dans plusieurs cas, l’intelligence de ces êtres hautement vibratoires qui habitent la Terre surpasse grandement la vôtre.

De notre point de vue, les différences entre les traditions chamaniques ne sont pas dues uniquement à l’emplacement, à la culture et à l’histoire. Certaines sont dues au fait que les chamans vivant à tel ou tel endroit rencontraient de hautes intelligences différentes. Ajoutez à leur présence celle d’intelligences extraterrestres et vous obtiendrez un tableau extrêmement complexe.

Voici maintenant une information qui va vous sembler très étrange : certains de ces vaisseaux appartiennent à des visiteurs humains provenant de votre futur. Ils voyagent dans le temps à des fins d’exploration et de connaissance. Certains de ces voyageurs du futur reviennent dans votre présent pour tenter de corriger des « déséquilibres ».

Nous savons que la plupart de ces visiteurs humains du futur voyagent dans des vaisseaux en forme de disque parce que c’est la principale technologie qu’ils ont développée. Pour être exact, je devrais plutôt dire « que vous avez développée » puisque ce sont vos descendants. C’est là une situation très étrange, aussi difficile à comprendre qu’elle soit. Admettre la possibilité que l’humanité future revienne à votre époque dans des vaisseaux en forme de disque relève simplement d’une expansion de la conscience. Autrement dit, non seulement votre connaissance de la réalité tridimensionnelle est très étroite, mais votre connaissance du temps est tout aussi limitée.

Quand un espèce a atteint un certain stade de développement, il lui est facile de voyager dans le passé ou dans le futur que ce l’est pour vous de prendre le métro. Imaginez comment l’humanité future voit son histoire et ses ancêtres, c’est à dire vous, à travers la lentille élargie de la mécanique temporelle. Vous pensez que le temps s’écoule en ligne droite, mais il s‘agit d’une perception limités par vos sens. Encore une fois, vous vivez dans une réalité tridimensionnelle beaucoup plus complexe que vous ne pouvez l’imaginer.

Vous êtes à un point du temps où de futurs explorateurs reviennent pour voir ce qui a dérapé. Vous faites l’objet d’une observation intense. Pour les humains du futur, vous êtes comme des Néandertaliens. C’est là un niveau de complexité.

 

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

L’ESSENCE MÊME DE NOS POUVOIRS EST L’ART DE LA MANIFESTATION

 

P10La vision que nous avons de nous-mêmes est teintée des effets de la polarité, en conséquence, les expériences que nous convoyons depuis notre enfance sont profondément ancrées en nous. Ce n’est pas toujours dans notre meilleur intérêt et présente des problèmes maintenant que nous commençons à redécouvrir nos pouvoirs de création. Tandis que nous prenons conscience du fait que ces présents merveilleux n’attendant que nous, notre  ego se met en travers pour nous dire que nous ne sommes pas dignes de tels cadeaux et de tels pouvoirs.

Si Dieu tel que vous l’imaginez devait apparaître devant vous à cet instant et vous demander quelque chose, ne l’obligeriez-vous pas sans vous poser la question de savoir s’il/elle en était digne ? Nous vous disons maintenant que Dieu est devant vous de nombreuses fois par jour, sollicitant de vous des choses dont vous jugez qu’Il/Elle ne les mérite pas. Voilà une attitude qui ne sert pas le meilleur de vos intérêts et vous retarde dans vos manifestations bien plus que vous n’en avez conscience. Celles-ci sont vos désirs et Dieu est celui qui se retourne pour vous regarder depuis votre propre miroir. C’est votre nature, votre héritage et votre doit que de réclamer ces présents qui vous attendent. Nous sommes ici pour vous aider à vous rappeler ces pouvoirs.

Comme il ne vous est pas encore possible de vous autoriser à accepter votre pouvoir Création, nous l’appellerons « Manifestation par la Co-création ». Il y a bien longtemps, vous avez étudié officiellement cet enseignement et vous avez même conçu des écoles pour en faciliter la diffusion. Les parchemins contenant cette information ont récemment été retrouvés bien que des portions cruciales en aient été prélevées à des fins de contrôle. En raison de cet acte, l’information est maintenant disponible pour vous par l’intermédiaire d’autres sources qui ne peuvent pas être aussi facilement manipulées.

C’est vous qui l’avez fait revenir dans votre sphère. Par votre intention d’élever votre vibration, vous avez créé l’espace indispensable pour recevoir votre révélation. Résultant de cet espace, un vide s’est formé qui a attiré cette instruction jusqu’à vous, à cet instant. Le flux de renseignement ayant été freiné dans une direction, il a tout simplement trouvé d’autres voies pour équilibrer ce vide. La vérité ne peut pas être contrôlée ni manipulée pendant très longtemps. La nature trouve toujours le moyen de rétablir l’équilibre.

Pour en revenir à ces écoles… Elles portent maintenant d’autres noms et utilisent des méthodes différentes, pourtant le message est le même. Autrefois lieux d’apprentissage conventionnel, elles étaient sollicitées par tous ceux qui choisissaient de devenir des maîtres. Plus récemment, la même instruction fut dispensée dans des écoles où l’information générale était scindée en deux parties. L’une d’elle est la mécanique (la connaissance, ou cerveau gauche) et l’autre, les aspects émotionnels (ou cerveau droit). L’approche que pratiquaient ces écoles consistait à séparer les deux aspects puis ensuite à enseigner l’intégration. C’était une manière d’aborder directement la dualité. Dans la conscience de la polarité, le regard que l’on porte accentue la séparation. Il y avait donc une opportunité à présenter cette information à ceux qui étaient conscients, permettant au succès du message d’apporter l’unification. L’expérience s’avéra fructueuse et très appropriée pour la vibration générale de cet âge. Elle demeure une approche légitime et beaucoup la troueront très utile. A mesure que vous vous éloignerez de la conscience de polarité, nous vous offrirons cette instruction en forme plus directe. A l’époque où de telles écoles se développèrent, nous avions introduit beaucoup d’information dans la conscience collective sur l’art de la manifestation. L’humanité, comme vous le savez, est en train de faire un pas considérable vers l’étape suivante de son évolution. Dans  cette optique, il est temps de se rappeler cette information une fois encore.

Nous sommes heureux de la mettre à la disposition de ceux qui la cherchent.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

UN SAUT DANS L’EVOLUTION

 

2emeagIl y a 455 000 ans existaient l’Homo erectus, l’homme de Neandertal, et l’Homo sapiens sapiens qui évoluaient toujours avant que les Dieux évolués n’atterrissent ici. Ils arrivèrent et créèrent canaux et rivières au Moyen-Orient. Le Nil est un fleuve artificiel. Le Nil n’est pas un chenal naturel.

Le Moyen-Orient était un Jardin d’Eden. L’Ephrate, le Tigre et le Nil furent tous créés artificellement. le pays n’était pas un désert. Chaque grain de sable que vous voyez aujourdh’ui est le résultat de l’érosion de ce qui fut jadis le pays le plus fertile du monde. C’est là que vinrent les deux frères, comme vous l’avez déjà entendu. Cela se trouve dans les Enuma Elish et toutes les tablettes découvertes à Sumer rapportèrent toutes la vérité. Ils vinrent ici et y créèrent une contrée qui en quelque sorte, puisse être utilisable par ceux qui faisaient des allers-retours ici. Ces Dieux avaient tous une peau magnifique, musculeuse, de couleur cannelle. Les Déesses étaient tout aussi grandes, fortes et belles, et avaient déjà quatre mille ans à l’époque de leur arrivée, c’est la vérité.

Le grand élixir des Dieux qui avait été préservé durant des millions d’années fut apporté sur cette planète il y a 455 000 ans ; Le premier ignoble à être planté sur la terre le fut entre la vallée de l’Euphrate et celle du Tigre ; il faut ensuite transplanté en un lieu appelé l’Argentine puis en Amérique du Sud, ensuite en Amérique du Nord, puis dans les steppes de la Russie et ensuite en Europe. Qui plantait ces vignobles ? Les Dieux, sur une terre sacrée. Saviez-vous que les vignobles destinés à la fabrication du vin sont uniquement plantés sur un sol qui fut jadis sous la mer. Le couronnement d’un sol est donc une terre qui s’est élevée de la matrice de l’océan et son couronnement est un vignoble.

Pourquoi est-ce important ? Parce qu’une terre émergée de l’océan est comme un enfant né de la matrice. C’est le résultat final du chaos et du changement. Et les vignobles les plus remarquables qui aient jamais été plantés furent plantés sur de tels sols ; ils sont bien en vie aujourd’hui. A cause des changements intervenus à la terre, nombre de ces vignobles n’existent plus aujourd’hui. Cela est dû aux destructions opérées par les Dieux et, par Dieux, je veux dire ceux qui vinrent ici et ceux qui manipulèrent les humains qui sont indigènes à cette terre. Mais les vestiges des grands vignobles existent sur un sol qui était jamais sous la mer. Cela est un symbole. C’est le couronnement d’une résurrection. La terre est toujours la résurrection à partir de la matrice. Le sol est un don divin de Dieu. Ils le plantèrent donc dans son environnement le plus favorable et apprirent aux êtres humains sa signification et ce pour quoi il est bon.

Les céréales ne sont pas indigènes à la terre. Elles furent apportées ici d’ailleurs. Le blé n’est pas une plante indigène à la terre. Il fut apporté ici par un groupe d’une autre constellation. Le blé comporte toujours en lui l’empreinte de la manipulation génétique originelle que ls Dieux apportèrent ici ; ils le manipulèrent pour qu’il puisse pousser sur cette terre à cette distance de ce soleil.

Pourquoi y avait-il des troupeaux de chèvres et des bergers ? Parce que nous trayons la chèvre qui a le lait qui nourrit ses petits, cet aliment absolu qui leur permet de grandir ; Comment un petit grandit-il pour devenir une chèvre adulte ? Un petit grandit en se nourrissant des éléments nutritifs qui permettent aux cellules de son cerveau, en vérité  son ADN, d’être stimulées. Et quel est l’effet stimulant du fromage ? Le calcium. Le calcium est la grosse molécule qui, si vous voulez, ouvre la bouche de la cellule permettant aux substances nutritives d’être transportées jusque dans l’ADN. C’est pourquoi les petits bébés peuvent vivre de lait seul , c’est parce que la valeur du calcium qu’il possède ouvre chacune de leurs cellule set permet aux substances nutritives d’y entrer pour leur donner stimulation et croissance immédiate.

Il y a 455 000 ans, cette planète fut colonisée par les cultures très avancées. La première fut les Lémuriens, et la deuxième les Atlantes. Et les Dieux de Sumer seraient ce qu’on appelle la généalogie qui mènerait au continent de l’Atlantide.

Les Atlantes deviendraient une espèce créée par le croisement de l’ADN des Dieux avec l’humanoïde le plus intelligent qui existait alors.  Et il fallut plus de cent vingt ans pour développer le brin parfait d’ADN qui donnerait jour à une entité ressemblant aux Dieux, qui possédaient un grand cerveau – ils héritèrent du cerveau jaune. Ils posséderaient toutes les facultés. Ils seraient aussi grands. Ils seraient aussi beaux, mais ils seraient des serviteurs. 

Il y a eu beaucoup de conjectures à savoir s’il existait des laboratoires travaillant sur l’ADN en Afrique.  Il y en existait mais il en existait également en Inde, car le retour migratoire vers l’Inde est un souvenir profondément ancré, une mémoire génétique, signifiant le retour au lieu de la conception.

Et en même temps, il y avait un autre groupe qui était venu ici d’au-delà de l’Etoile Polaire, les grands Lémuriens. Leur vaisseau était en réalité une entité biologique en elle-même et faite à partir d’eux-mêmes. Ils en avaient la capacité. Les Lémuriens vinrent d’au-delà de l’Etoile Polaire en traversant un vortex qui reliait ce qu’on appelle une autre réalité. C’étaient des géants. Leurs vaisseaux étaient des entités biologiques qui réagissaient à la concentration de leur pensée et à leur système nerveux. Tout ce qu’ils rêvaient, leur vaisseau pouvait le devenir. Ceci est un fait.

Ils atterrirent ici lorsque les dinosaures étaient encore ici ; ils n’en avaient pas peur parce qu’ils en comprenaient la radiation biologique car leur vaisseau entier était créé ; il avait poussé, comment pourrais-je dire, leurs vaisseaux avaient poussé dans un jardin. Fantastique ? Pourquoi pensez-vous que c’est si fantastique ? Vous utilisez moins de quatre pour cent de votre ADN. Qu’existe-t-il dans le reste ? Peut-être y a-t-il des ailes dans votre ADN.  Peut-être y a-t-il des écailles dans votre ADN. Et peut-être qu’il y a un ADN qui est l’antigravité, des projections du champ unifié. Peut-être que tout cela existe déjà. Qui êtes-vous pour dire que cela n’existe pas ? Ne montrez pas votre ignorance. Ne pensez même pas votre ignorance.

Les Lémuriens étaient plus purs. Parce qu’ils étaient si distinctement différents physiquement, leur lignée demeura dans sa totalité très pure jusqu’à l’époque où ils commencèrent  se mêler aux Atlantes et aux Ioniens qui étaient les Grecs d’origine ; Les Ioniens de la littérature grecques originelle sont les Norvégiens d’aujourd’hui. Les Grecs que vous voyez aujourd’hui dans le Bassin Méditerranéen sont un mélange de sangs fondamentalement issus de l’Empire Truc. Les vrais Grecs sont les norvégiens,  la peau claire, aux yeux clairs, aux cheveux blonds. Ils étaient les Ioniens.

Grâce à leurs processus alchimistes, à leurs processus métallurgiques, les Dieux savaient comment utiliser l’or, le faisant accéder à son spin de rotation le plus élevé au niveau du noyau. Et le produit qui en résultait était une poudre blanche qui émettait un champ radioactif. Ils le cuisaient pour en faire du pain, le mangeaient et, quand ils le mangeaient, leurs cops spirituel brillait. Cela leur donnait l’immortalité. Telle est la raison pour laquelle, après cela, tout être humain qui accédait au trône du gouvernement était décoré avec des plastrons d’or, des casques d’or. Pour eux, l’or représentait ce qui était intrinsèquement possible aux Dieux qu’ils servaient dans l’Antiquité.

Vous avez donc fait un saut dans votre évolution. Vous étiez au bon endroit au bon moment ; Cela signifiait que, quand tout le monde descendait du Point Zéro dans le Néant, le Point Zéro était comme la plus grande étoile qui ait jamais existé. Et pourtant, selon ce qu’aujourd’hui vous appelez grand, c’était la plus petite particule qui ait jamais existé et qui existe aujourd’hui. Cependant,  ce moment-là, c’était le plus grand système dans le Néant lui-même. Et les rayons qu’il émettait étaient innombrables car c’était un moteur qui ne cessait de perpétuer la conscience de sa propre contemplation, et c’est pourquoi vous êtes ici aujourd’hui.

L’immortalité a tout à voir avec l’ouverture d’esprit qui elle-même a tout à voir avec la manière dont l’ADN se reproduit dans la cellule. L’immortalité a à voir avec la certitude de la connaissance et la vérité. L’un de vos plus grands problèmes est votre corps émotionnel. C’est la malédiction de tout être humain. Et le terme maîtrise n’existerait pas s’il n’y avait pas son antithèse appelée le corps émotionnel. Le corps émotionnel est comme avoir reçu le cadeau d’une boîte d’outils faisant un travail médiocre mais satisfaisant, au lieu de comprendre l e fonctionnement des ordinateurs. Le corps émotionnel est comparable au livre qui nous enseigne comment faire fonctionner l’ordinateur. Mais beaucoup d’entre vous en sont encore à lire le livre et n’ont jamais fait fonctionner l’ordinateur. Vous utilisez toujours des clés à molette au lieu des lasers.

Onze milliards de planètes. Eh bien, vous n’êtes vraiment allés nulle part n’est-ce pas ?

Non. Et si vous ne me croyez pas, regardez la Voie lactée avec un télescope. Il vous faudra plus d’une seule nuit pour regarder l’immensité de ce que vous n’êtes pas, l’humanité de votre situation, pour réaliser ce que vous n’êtes pas et pourquoi vous êtes ici. Me suis-je fait comprendre ? Que cela nous enseigne-t-il sur les Dieux ?

Que cela nous apprend-il sur vous ? Ce sont vos remarquables parents. Si vous êtes les Dieux, que cela vous indique-t-il ? Cela vous dit de faire connaître l’inconnu et de partir ensuite. Il y a one milliard de terres dans la Voie lactée. Pourquoi voudriez-vous rester ici plus de quatre cent mille ans ? Il y a d’autres lieux où aller. Expliquez cela en vos termes à vous. 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux il y a 455 000 ans» aux Editions AdA.

LES VIES ANTERIEURES DANS L’AKASH

 

images (18)Ce qui motive la plus grande partie de l’humanité, ce sont les moteurs nommés karmas. Bon, le karma, c’est bien plus que de simples affaires à régler. Ce n’est pas une punition pour des gestes passés, chers amis. C’est un attribut du jugement qui n’est pas de Dieu. En détectant une expérience passée, le karma a une réaction émotionnelle de façon telle que vous referez cette expérience ou l’éviterez. Le karma est puissant et la plupart des humains le sentent, sans savoir qu’ils sont en train de recevoir un moteur précis de l’Akash. Souvent, le karma n’aboutit même pas. Parfois, un policier redevient un policier, ou un militaire redevient un militaire, ou des mères redeviennent des mères. C’est un moteur de la mémoire des choses positives et négatives. Parfois, ce n’est qu’une émotion. Parfois, il pousse quelqu’un vers une structure mentale classique et problématique.

Vous voulez en connaître un exemple ? C’est un problème classique qui donne vraiment du fil à retordre aux psychologues. Parfois, les choses que vous recevez de l’ADN ne sont pas agréables, mais vous ressentez que vous ne pouvez vivre sans elles. Voilà le karma. Certains humains viennent au monde convaincus de ne pas mériter d’être ici. Si leur conscience est telle, l’ADN essaie de coopérer avec elle. Vous le saviez n’est-ce pas ? La structure cellulaire reçoit ses signaux de la pensée humaine. Le manque de confiance en soi se manifestera par des problèmes qui créeront, vous l’avez deviné, un plus grand manque de confiance en soi. Cela engendre aussi le drame, et certaines personnes ne peuvent tout simplement pas s’en défaire.

L’humain qui est agressé u départ dans la vie a plusieurs choix. Il a probablement créé cette énigme pour voir s’il peut casser la structure (c’est le karma à son meilleur). Parfois, cependant, il ne fait que valider ce qu’il sent ; le fait  qu’il ne devrait pas être ici. Alors, souvent, cet humain sort d’une relation abusive pour passer à une autre, puis à une autre encore. Des amis voient cela et disent : « Qu’est-ce que tu as ? Tu refais toujours la même erreur ». Sur le plan akashique, ces victimes répondent sans cesse aux mêmes instructions. C’est leur zone de confort. Voyez-vous cela ?

C’est ce que fait l’Akash. Il vous présente des concepts d’existence. Si vous avez déjà eu peur, il vous fera peur. Si je vous disais, chers amis, que vous avez été tués à cause de vos croyances, vous me croiriez sans doute. La plupart des vieilles âmes l’ont été. Si je vous demandais combien de fois c’est arrivé, et où c’est arrivé, vous resterez incertains. Voyez-vous ce que je dis ? L’Akash s’occupe de concepts, non de souvenirs factuels. Cela vous donne aussi des concepts qui sont des invitations à changer.

Certains concepts intéressants sont transmis au moyen de l’Akash. Parlons des vies antérieures. Les vies passées apportent à l’Akash les concepts reçus [héritage akashique]. Alors, si vous étiez un guerrier et que vous avez été tué au champ de bataille, vous n’aimez peut-être pas l’odeur de fumée des armes. Ces choses vous sont transmises de manières inhabituelles. Certains d’entre vous le sentent s’ils se trouvent sur un champ de bataille. D’autres au contraire aiment cela, car c’est l’odeur de la victoire et de la libération – autres concepts émotionnels. Mais vous savez qu’il y a là quelque chose et, chers amis, c’est un concept. Il parvient à votre perception sensorielle centrale. C’est l’Akash à son meilleur. Vous ne vous rappelez pas tellement ; plutôt, vous ressentez une chose encore présente en vous.

Le lecteur de vies antérieures doit démêler tout cela. Il doit linéariser ce qui n’est pas linéaire. Il peut sentir le champ quantique créé autour de vous par l’ADN [La Merkabah]. C’est là qu’un bon lecteur peut aider à extraire des vies individuelles de cette « soupe de concepts », ce que vous ne seriez jamais capables de faire. Cela explique comment un bon lecteur peut vous aider concernant des blocages et des expériences antérieures dont vous ne pouvez apparemment pas vous dégager vous-mêmes.

Alors, les vieilles âmes ont un attribut akashique supplémentaire. Les vieilles âmes, celles qui sont ici par définit  depuis des milliers d’années, et vie après vie, ont vécu presque tout ce qu’il y avait à vivre. Alors d’après vous, vieilles âmes, qu’y a-t-il dans votre Akash ? Certes, la même chose que pour tout le monde – le drame, la peur et les affaires à régler, mais aussi une accumulation de vies d’éveil, voilà la différence. Dans la nouvelle énergie, voilà ce qu’elles vont commencer à se rappeler, sans ramener la portion des drames et des souffrances, mais uniquement celle des joies et des compétences utiles pour aujourd’hui. Alors, jusqu’ici, être de vieilles âmes n’avait pas autant de poids que maintenant, en termes d’Akash.

Les choses sont en train de se recalibrer. C’est aussi le recalibrage de l’Akash. C’est la façon dont vous vous sentez, ce que vous faites avec, et comment cela vous amène à faire des choses ; l’attribut le plus intéressant des vieilles âmes est qu’elles ont l’impression d’avoir tout compris. Elles ont tout vu, tout fait. Il n’y a rien de neuf, et sur la planète Terre, elles se sont engagées dans un mode vie ou dans ce qu’elles considèrent comme tel. C’est si intéressant, mais souvent c’est complètement faux.

Le syndrome de l’Atlantide

J’ai déjà donné ce scénario et je veux le redonner, juste pour vous en livrer un aperçu. Je sais que pour beaucoup d’entre vous, c’st controversé. Combien d’entre vous ont vécu en Atlantide ? Devant les nombreuses mains qui se lèvent, je dis : « Vraiment ? Dans quelle Atlantide étiez-vous «  ? Vous direz alors : « Eh bien nous ne savions pas qu’il y en avait plus qu’une » Il y en avait plus qu’une ; Laissez-moi vos demander : « Qu’est-ce qui s’est passé » ? Vous répondrez peut-être : « Nous vivions dans cette société avancée, mais nous avons été éliminés parce que nous avons fait quelque chose de mal. Ça reste dans notre Akash et nous le savons ».

Il y a des concepts que vous apportez dans votre Akash et qui sont extrêmement humains. J’appellerais l’un d ‘eux « Dieu, Gaïa et la Source créatrice de l’Univers avec un cerveau humain ». Les humains appliquent leur propre processus intellectuel à tout ce qui est Dieu.

Les Grecs l’ont très bien fait ; Ils ont créé des dieux supérieurs aux humains, mais complètement dysfonctionnels. Ils avaient toutes sortes de problèmes, y compris la jalousie, la haine, un caractère vindicatif, et même l’inceste. Leurs dieux ne s’aimaient pas beaucoup mutuellement, tout comme dans les familles humaines. S’ils jouaient avec les humains d’en bas, c’était uniquement pour irriter d’autres dieux. Ils portaient des jugements, ils exprimaient de la colère et de la rage. Telle est la mythologie des Grecs. Ils ont créé des dieux ayant des attributs humains.

Aujourd’hui, bien sûr, vous êtes au-dessus de cela. Ou plutôt, vous avez un seul Dieu, qui est amour. Mais alors, il y a eu une guerre au ciel, et un ange déchu, de la colère, du jugement et de la peine. Evidemment, l’ange déchu convoite votre âme, et ainsi de suite. La mythologie continue. Chers amis, vos sociétés ont tout simplement fait la même chose que les Grecs, mais en plus moderne. Tout cela vient de l’Akash, croyez-le ou non. C’est une croyance conceptuelle que la conscience est la même dans l’Univers entier et, bien sûr, c’est celle de la conscience humaine. Comme vous ne savez vraiment pas qu’il y a quelque chose de plus intelligent que vous, c’est votre seule conception de Dieu. De plus, vous avez la magnifique entité Gaïa qui est en colère et qui vous attaque au moyen d‘éclairs, de sécheresse et vous prive des récoltes. Voyez-vous ce que je veux dire ? Combien d’énergie consacrez-vous à des cérémonies visant à contenter Gaïa ? Des humains l’ont fait pendant des siècles. Plus vous avez vécu longtemps sur la planète, plus vous associez votre conscience aux autres que vous percevez dans l’Univers.

Alors, pourquoi la question de l’Atlantide ? Je vais vous l’expliquer encore une fois. Lémuriens. Vous avez quitté la grande montagne d’Hawaii lorsqu’elle s’est mise à couler. Pendant des milliers d’années, c’était votre maison, la plus haute montagne de la Terre. Elle a commencé à descendre ou à couler lorsque la bulle de magma a commencé à se décharger par plusieurs cheminées voisines et à libérer la pression qui l’avait poussée vers le haut. Vous ne saviez pas du tout si toute la montagne allait disparaître ou peut-être même exploser ?

Pendant plusieurs années, la plupart d’ente vous ont donc pris la mer pour s’éloigner ; lorsque la lave a cessé de couler certains sont restés, et les volcans voisins sont devenus les autres îles hawaïennes actuelles. Savez-vous ce que les Lémuriens aiment faire et ce qui est dans leur Akash encore aujourd’hui ? Ils cherchent d’autres îles pour y vivre. Cela fait partie des concepts inscrits dans leur ADN, des concepts qui leur indiquent que c’est la façon de vivre. C’est un concept d’être et, au cours de l’histoire, beaucoup de Lémuriens ont abouti sur d’autres îles parce qu’ils s’y sentaient chez eux.

Nous voulons ici simplement par analogie vous indiquer une forme de souvenir qui remonte en vous, parfois en terme imprécis d »Atlantide » et qu’il y a eu plusieurs phases, mais c’est resté fixé en votre ADN conceptuel sous la forme d’un seul grand événement. Concernant la technologie avancée, permettez-moi de vous dire ce que vous vous « rappelez » de celle-ci. Ce n’est pas comme ce que vous avez aujourd’hui. C’est plutôt une forme de pensée consciente d’un caractère élevé qui vous amenait à vous rassembler pour élever la vibration d ‘un territoire. Il ne s’agit pas de machinerie ni de clignotants. Il s’agit d’une conscience qui pouvait changer le monde.

 

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Pouvons-nous mesurer l’amour inconditionnel

 

godfingerEh ben, la manière de mesurer l’amour inconditionnel est de mesurer que notre cœur bat toujours, que nous respirons toujours et que, tout bien considéré, nous sommes toujours en vie, que quelques chose nous a permis de rester en vie malgré notre pessimisme, notre tristesse et notre victimisation. Il n’y a personne ici qui soi si important de par l’oppression qu’il s’est imposée à lui-même qu’il puisse empêcher les étoiles de briller, la lune de croître et décroître, le soleil de monter dans le ciel créant toute la variété des couleurs et les brumes mystiques à l’aube ni qui puisse empêcher les oiseaux de chanter. En réalité, ce qui irrite tant tous ceux qui sont tristes, c’est le fait que le soleil vient toujours ; et eux, ils en ont ras le bol. Si les oiseaux chantent toujours, nous savons que nous n’avons pas atteint le fond de cette méchante arrogance que nous nous sommes imposée à nous-mêmes.

Et en fait, pouvons-nous jamais l’atteindre ? Jamais, jamais, parce que la pensée qui nous maintient en vie, vous et moi, est si inconditionnelle. Pourquoi est-elle si inconditionnelle ? Pourquoi avez-vous tous ces problèmes et croyez-vous que personne au monde n’a des problèmes comparables ? Pourquoi croyez-vous que vous êtes si importants ? Moi, je ne suis pas de cet avis parce que, plus nous sommes emplis de l’importance que nous nous sommes imposées à nous-mêmes, plus les oiseaux chantent fort le matin. C’est stupéfiant. Il existe quelque chose qui nous aime et fait que notre cœur bat, que nous respirons, urinons et digérons. Quelque chose nous aime même dans les horribles ténèbres de notre âme. Les choses peuvent-elles être si graves si les oiseaux chantent ? C’est la question que je me posais fréquemment jadis, les choses peuvent-elles être si graves ? Je ne le crois pas.

Ainsi donc, débutant, rien de ce que vous puissiez dire, faire ou penser ne va empêcher le soleil de se lever. Est-ce donc si terrible que cela ? Cela ne vous prive que du plaisir d’entendre les oiseaux chanter le matin et de voir les verges d’or percer à travers votre fenêtre et se poser sur vos paupières. Vous seuls fermez la porte à la force vitale. Mais vous n’êtes pas assez grands pour arrêter la vie. Et si vous prenez votre propre vie, vous êtes des imbéciles car vous appartenez à l’éternité.

Ayant compris cela, qu’est-ce donc que l’amour inconditionnel ? C’est l’aspect même qui est tellement plus grand que notre attitude d’esprit faite de dépit, notre attitude d’esprit faite de dépression, notre attitude d’esprit faite de manque, notre attitude d’esprit faite d’insécurité, que vous possédez, notre attitudes d’ineptie, de culpabilité et de honte . La liste est sans fin. Ces adjectifs décrivent une séparation de la force vitale. C’est ce qui fait que vous êtes humains.

Mais de combien d’incarnations avez-vous besoin en tant qu’humains avant de réaliser que vous avez été suffisamment humains ? Combien de jours de dépression, combien de jours emplis de la plus extrême extase ou de la dépression la plus profonde avons-nous besoin ? Combien d ‘expériences avez-vous faites de multiples fois et dont vous êtes maintenant dépendants ? A quel point avez-vous besoin de montrer que vous avez été humains ? Quel courage cela exige-t-il ? C’est l’aspect avec lequel nous nous battons dans le neuronet de notre cerveau. Ce sont les qualités de notre nature humaine .

Quelle st la raison d’être de l’école ? Cette école vise à atteindre le divin en vous et à vous montrer qu’il existe, contrairement à ce que disent l’Eglise et toutes les religions, tous les gorupes ethniques, toutes les couleurs de peau, qui tous pensent qu’ls connaissent le seul et unique chemin. Quelle farce. Aucun d’entre eux ne peut empêcher le soleil de se lever.

A quoi croyez-vous que ressemble un maître ? A quoi croyez-vous qu’ils ressemblent ? Vous avez créé ce que vous croyez qu’est un maître et regardez ce que vous avez créé. Autrement dit, vous avez créé Dieu à votre propre image. C’est ce que vous faites. C’est votre image qui crée Dieu. C’est Dieu qui ultimement vous punit pour vos excès. Avez-vous entendu ce que j’ai dit ? Veuillez vous tourner vers votre voisin et lui dire ce que je viens de dire.

Qui êtes-vous pour avoir, dans votre esprit de singe, décidé qui est Dieu ? Seriez-vous par hasard en mesure de juger Dieu ? Je vais vous dire pourquoi vous avez créé Dieu. Vous avez créé Dieu comme l’antithèse de tout ce que vous ne pouvez vous empêcher d’être. En aucun cas, Dieu ne pourrait être ce que vous êtes présentement. Il doit donc être ceci. D’om viennent donc votre culpabilité et votre honte ? De l’identité que vous avez vous-mêmes donnée à Dieu. Ne savez-vous pas que c’est vous qui vous punissez vous-mêmes ? Veuillez vous tourner vers notre voisin et lui dire cela. Je veux que vous lui disiez maintenant.

 retranscrit par Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux » aux Editions AdA.

 

LES LECONS D’UN TEMPS ANCIEN

 

 

images (14)Je veux vous parler ce soir de votre vie spirituelle. Cette soirée est appropriée car, comme l’annonça la prophétie, nous avons eu une éclipse du soleil, une éclipse totale de la une durant cette décennie comme on dit. La prophétie est la suivante : dans les derniers jours, il y aura un nouveau ciel et une nouvelle terre. Et ce qu’on appelle ces événements cosmiques, prévus par ce qu’on appelle de véritables prophètes qui virent les changements, se produiraient. Ces entités des temps anciens savaient que, lorsque l’amant de l’Enchanteresse la recouvrirait de son ombre, elle deviendrait un être nouveau. C’est ainsi que ces événements furent spirituellement compris à savoir que le soleil mourant en son cycle et renaissant de son éclipse, de même cela représentait le fait d’entrer dans une matrice cyclique et d’en ressortie avec une nouvelle destinée. Ces événements annonçaient la vision lointaine qu’il adviendrait un nouveau ciel, prophétie accomplie maintenant. Et il y aura une nouvelle terre ; cela ne manquera pas de se produire, comme le promet la prophétie. 

Vous devez garder à l’esprit qu’à l’époque où je vécus, il y a de nombreux, nombreux éons – il y a trente cinq mille ans et quelques jours – le cosmos et le plan terrestre avaient un aspect fort différent d’aujourd’hui et les forces dynamiques qui existaient entre deux lunes qui étaient en relation avec la terre créaient un environnement bien différent de celui dont vous jouissez aujourd’hui ; cependant, même dans ces temps-là, à cause du chaos créé par l’homme dû à son manque de sensibilité envers la nature et sa propre humanité, advint une condition des plus infortunées qui amena ce qu’on appelle une épuration du monde entier. 

En ces temps-là, la gloire des rayons de Râ se trouvait répandues à travers la couche nuageuse, ce qui rendait la lumière diffuse et non directe et empêchait de voir les étoiles et les lunes. Nous ne pouvions les voir qu’à travers un voile, un voile épais, et la lumière nous apparaissait comme piégée à travers ce voile. Lorsque les deux lunes se trouvaient en même temps dans les cieux, si nous regardions le voile, nous pouvions voir de grandes lumières diffusée s à différents points de l’horizon. C’est ce que voyaient les gens ordinaires, qui n’avaient pas la faculté d’aller au-delà de la couche nuageuse pour voir cette enfant extraordinaire de la terre dans ce qu’on appelle sa nouvelle matrice. Et, avant mon époque, elle avait déjà été dans des matrices, mais elle s’était émergée de nouveau dans une matrice, se purifiant avant de naître à nouveau. 

Quel est donc le problème de la datation au carbone ? La datation au carbone n‘est efficace que s’il existe un rayonnement solaire. Mais s’il n’existait pas de radiation solaire directe il y a trente-cinq mille ans, vous allez vous trouver devant un petit problème avec la datation au carbone. Combien d’entre vous comprennent cela ? Bien. Le fait est donc qu’à mon époque la négligence de gens très intelligents qui se faisaient la guerre les uns aux autres provoqua la déchirure de la protection nuageuse, cause de grands déluges, alors qu’ils tentaient d’écarter les bêtes sauvages de leurs territoires avec des lasers chauds et directs. Mes ancêtres et les Anciens savaient que cela allait se produire ; ils l’avaient prévu. J ne survécu que parce que ma mère, de même que de nombreux pèlerins de ce qu’on appelle la Lémurie traversèrent les régions marécageuses de ce que vous appelez le Pacifique jusqu’à ce qu’on appelle l’isthme, les marécages du Mexique et du Yucatan qui étaient des forêts humides, pour atteindre le territoire d’Onai. Nous survécûmes à ce qui frappa notre patrie. 

La notion de survie existait car la nature préserve ce qui est en harmonie avec elle, ce qui demeure à l’unisson avec elle. La nature ne préserve pas ce qui n’est pas en harmonie avec elle, ce qui nous amène à ce soir et à l’éclipse de lune. C’est un nouveau ciel qui est rendu manifeste ici à la fin de ce siècle. C’est un nouveau ciel. Exactement comme les prophètes d’antan le virent, de manière comparable à ce dont je fus moi-même le témoin et à quoi je pris part, vous aussi allez être mêlés à des changements formidables, les plus formidables d’entre eux venant de l’arrière-scène de l’infini. Ce sera un événement formidable s’il en est douze jours de lumière et une grande intimidation. Mais la nouvelle terre, qu’est-elle donc ? 

La nouvelle terre sera occupée par des entités qui ont le pouvoir en conscience de jeter un pont dans le temps. Tels sont ceux qui seront préservés. Cela paraît relativement métaphysique et simple, mais ça ne l’est pas. Ceux qui savent enjamber le pont d temps sont ceux qui vivront dans ces temps-là. Ceux qui ont la faculté de semer leur propre graine là-bas seront là-bas. Ceux qui  se voient impliqués avec les monstres de l’avenir n’y seront pas. 

Eh bien, je m’appelle Ramtha, l’Etre Illuminé, c’est ainsi que je fus appelé de mon temps et ainsi que j’existe dans les mémoires jusqu’à ce jour. Même les Egyptiens se souviennent de moi, les Perses se souviennent de moi et toutes les cultures anciennes se souviennent de moi, car mon peuple devint la race qui ensemença toutes les cultures. Leurs lois, ce dont ils avaient été les témoins, ils les apportèrent partout où ils s’établirent, car je représentais un haut point de l’histoire, pour ainsi dire un temps qui fut le siège non seulement de changements cataclysmiques mais également de la chute de l’arrogance et de l’orgueil, et la montée de ce qu’on appelle le barbarisme et de ce qu’on appelle l’illumination finale, la véritable illumination. 

Cette nuit où nous sommes ensemble dans un nouveau ciel et une nouvelle terre, je l’ai rêvée. Je suis une entité étrange car je viens avec de riches souvenirs d’un temps étrange et éloigné. Les scientifiques en doutent à l’exception de ceux qui ne craignent pas de regarder les choses telles qu’elles sont. Vous ne me voyez pas mais vous m’aimez et vous m’écoutez, peut-être même plus que quiconque dans votre vie. Ceci est une bonne chose parce que j’en sais plus qu’aucun autre. Mais cette affirmation ne se rapporte-t-elle pas à vous-même ? Je suis un être spirituel, ce que vous ne voyez pas plus que vous ne voyez le vent. Vous n’en voyez que les effets. Eh bien, vous êtes mes effets. Je suis le vent qui se meut dans votre vie et affecte votre vie de ce fait. C’est ce qu’on appelle l’Esprit. C’est ce que je suis. 

Définir ce qui sépare l’humanité et l’Esprit ! définition claire, inviolable. La raison en est de vous permettre d’être de nouveau en possession de tout votre pouvoir, Esprit omniscient capable d’organiser et de vivre pleinement dans son corps physique, prenant pleinement part à la vie jusqu’à des frontières qui vous paraissent à vous-même infranchissables. C‘est ce que vivre pleinement signifie pour moi. Vous ne savez pas encore de quoi il s’agit. Et ce n’est que lorsque l’être spirituel sera défini également, comme séparé de l’être physique, lorsqu’ils seront séparés l’un de l’autre, que nous serons entièrement dignes d’être préservés et incorruptibles. C’est alors que, dotés du pouvoir, vous serez capable de ne jamais mourir et de pouvoir aller voir les étoiles que vous avez regardées ce soir, voir toutes les choses que j’ai déjà vues moi-même, visitées, où j’ai moi-même séjourné au-delà de l’Etoile Polaire de mon peuple. 

La prophétie dit que la chair et le sang ne peuvent entrer dans le royaume des cieux, qu’afin d’entrer dans le royaume des cieux vous devez être vêtu d’un nouveau manteau, ce nouveau manteau étant le manteau de l’Esprit. Cela est très clair. Cela ne signifie pas que vous soyez dans l’obligation de mourir pour entrer dans ce qu’on appelle le paradis. Cela signifie que le corps ne peut y aller. Le corps est condamné à son royaume aussi longtemps que l’Esprit n’est pas éveillé. Mais lorsque l’Esprit est éveillé et qu’il possède un pouvoir clair, le royaume des cieux descend de l’Esprit dans le physique. Alors, nous quittons tout, nous quittons tout. La chair et le sang ne peuvent entrer dans le royaume des cieux. Mais la raison pour laquelle je suis revenu ici avec toutes les difficultés que cela implique – mon aspect extraordinaire est à un certain degré aujourd’hui vérifié par la science qui dit que je suis un énigme ; en effet, je ne peux être pesé – la raison est de vous enseigner méthodiquement comment le faire ; cette discipline on l’appelle la vie spirituelle. 

Vous êtes ici non pas pour être des personnes physiques ; vous êtes ici pour être des personnes spirituelles. Bien que le labyrinthe soit physiquement épuisant, c’est à partir de là, du champ que l’Esprit est cultivé. Le corps peut être épuisé mais l’Esprit peut se lever et être suprême au milieu de cela, c’est alors que vous connaissez la différence entre les deux. Un instant vous ne pouvez plus faire un pas de plus ou faire un autre souffle. Nous savons maintenant que c’est la chair et le sang. Et l’instant suivant quelque chose de surnaturel vous submerge et l’accomplit, c’est l’Esprit. Il existe une différence entre les deux. 

Lorsque vous aurez reçu la totale initiation de la discipline spirituelle et pourrez l’accomplir, vous pourrez manifester une pièce de monnaie dans votre main. Vous pourrez manifester du pain dans votre main. Vous serez alors l’Esprit, totalement et entièrement. Vous serez alors entré dans le royaume des cieux car il n’y aura rien que vous ne puissiez faire. Et vous aurez été soustrait pour toute éternité – soustrait pour toute éternité – à la médiocrité de l’homme et à ses modes d’action. Vous ne serez plus jamais un homme. Vous serez toujours un être divin, car vous ne pourrez jamais enlever à un être divin d’être un être spirituel entrant dans le royaume des cieux et mangeant à la table de Dieu. Une fois cela accompli, vous ne retournerez plus jamais en arrière pour être de nouveau un être humain normal. Les voies du monde ne vous tenteront plus. 

Il n’est pas besoin d’une vie entière pour développer le remarquable. Nous aurions pu le développer en sept jours avec une humilité absolue, passion et dévouement. Mais cela exige d’agir. Vous êtes paresseux. Que puis-je dire ? Un nouveau ciel et une nouvelle terre arrivent. A vous de choisir de quel côté vous voulez être. Je vous demande de faire cela avec sincérité, totale focalisation et certitudes absolue. Cela ne prend pas longtemps ; peut-être une heure, quelques minutes, peu importe. Il vous suffit de le faire avec régularité. Vous allez devoir ne plus jeter votre ancre dan le corps. Vous allez devoir jeter cette ancre dans le ciel et la jeter dans votre Esprit, et déclarer que c’est ce que vous voulez plus que toute autre chose dans votre vie ; vous allez devoir vouloir être si noble, au-delà de tout reproche, magnifique, posséder la faculté de rêver au-delà des limites de l’homme ordinaire ; vous allez devoir être capable tous les jours de rester assis la main tendue, tirant du ciel une pensée jusqu’à ce que votre main en devienne chaude, jusqu’à ce que vous en ayez eu la sensation dans la main. Lorsque l’objet de votre focalisation apparaîtra devant vous, sur votre chemin ou dans votre voiture, vous allez devoir également savoir que vous faites le travail. Et puis il faut y travailler, travailler tous les jours et un jour, vous pourrez faire n’importe quoi. Devenir un être spirituel, c’est cela. Guérir votre corps, votre vue, votre cerveau, vos reins, votre cœur peut être accompli de la même manière. C’est ce que je vous enseigne cette semaine et si vous ne le faites pas, cela veut dire que vous n’avez pas défini ce pouvoir.

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait du livre RAMTHA : « La civilisation humaine » aux Editions AdA.

 

LA LIBERATION DES HOMMES

 

ramtha

Voici un enseignement remarquable qui exprime l’essence de la sagesse ancienne de tous les temps en la rendant accessible à l’époque actuelle grâce au cadre pratique dans lequel elle est située, nous permettant facilement de nous y référer et de la comprendre. Comme Ramtha l’indique lui-même : «  Non ceci n’est pas un enseignement lourd et ésotérique, c’est réel ». 

Il existe un élément sur lequel Ramtha insiste énormément dans ses enseignements ; la restauration de la souveraineté des femmes en tant que Dieux et individus libres, ce qui devrait être clair à présent. Dans ce remarquable enseignement, Ramtha équilibre son effort en expliquant l’autre face de la médaille de la libération des femmes, à savoir la libération des hommes. 

L’évolution du mouvement de libération des femmes n’a pas toujours été équilibrée et proportionnée. L’abus et la répression excessive des femmes au cours de l’histoire dans toutes les cultures et toutes les religions ont souvent coloré le mouvement de libération des femmes d’une attitude de dédain et de haine envers les hommes ; C’est une réalité psychologique qu’un grand nombre de femmes haïssent les hommes inconsciemment et confondent fréquemment les objectifs de la libération des femmes avec le sexisme. Ceci est parfaitement compréhensible. Cependant, aucune solution significative et durable à ce problème ne saurait être trouvée si l’on ne regarde pas au-delà d’un simple inversement des rôles entre tyrans et victimes. 

L’histoire que raconte Ramtha va au-delà de la surface de la disharmonie commune existant dans les relations entre les hommes et les femmes ; sa compréhension de la psychologie de la nature humaine est remarquable, simple et indéniablement vraie. Il a déjà présenté ailleurs, de manière extensive, le problème du point de vue féminin. Cette histoire-ci présente la perspective masculine, souvent restée dans l’oubli. L’importance de cette approche ne tient pas au fait qu’elle exalte les hommes, mais qu’elle définit les véritables racines du problème. Quelle est la nature commune aux hommes et aux femmes ? Quelle est la signification du vrai bonheur ? Quelle est la signification de la vie ? Qu’est-ce qui est véritablement important dans la vie ? 

Deux hommes découvrirent une véritable amitié en or l’un pour l’autre lorsqu’ils se rendirent compte que l’abondance du monde extérieur ne pourrait jamais combler leur aspiration innée et intime au bonheur. La simplicité d’un esprit suffisamment conscient pour comprendre un autre esprit et y faire face, en dehors de toute considération d’identité sexuelle, de statut social, de race, d’âge ou de croyance religieuse était le secret de l’antiquité découvert par ces deux hommes, à leur manière. Autrement, ils réalisèrent leur vraie identité et leur vraie nature en termes qui transcendent l’image superficielle de la personnalité humaine ou les anticipations propres à la conscience sociale. 

L’essence de la connaissance de la sagesse ancienne qui dit : « Vous êtes des Dieux, les créateurs de la réalité », en termes de pensées courantes et d’attitudes qui influencent et façonnent nos expériences quotidiennes, Ramtha résume souvent les complexités de l’enseignement sur la fonction du cerveau et l’impact de la neurophysiologie sur le système nerveux jusqu’au niveau du comportement des particules subatomiques en citant la maxime : « Tout est dans l’attitude ». Ce n’est pas une expression simpliste, mais une affirmation de grande profondeur de la pensée de Ramtha qui peut passer le test de la science dans le champ de la physique quantique. 

Il y a des temps futurs que vous avez besoin de vivre pour pouvoir les voir car vous appartenez à ces temps véritablement. Il ne s’agit pas d’aller nulle part méditer, chanter et faire qui que ce soit. Quelqu’un peut dire, c’est ici, voici comment le faire, ou bien, c’est avec cette connaissance que vous avez appris ici et comment exploiter cette connaissance en comprenant les degrés de l’ego altéré et le trésor qu’est l’ego. Lorsque vous comprendrez cela et comprendrez l’évolution et comment changer un inconnu, vous traversez ces temps difficiles et cela vous rendra heureux car c’est l’inconnu qui s’approche. Et ce pourvoir… oh Celui de saisir la rose – ce pouvoir lui aussi élève. Il met en valeur, il voit, il manifeste. Oui et il ouvre cet esprit à des réalités plus grandes. Tout cela marche de la même manière. 

Malheur à l’homme qui reste assis sur son arrière-train et dit : « Jésus prendra son de moi ». Il ne vivra pas assez longtemps pour le voir. Malheur également à l’homme qui dit « Rien de tout cela ne va arriver. Nul besoin de faire quoi que ce soit. Je suis Dieu ». Continuez de rêver, car la réalité est le mélange du divin et de la vie, et vous vous apprêtez à faire l’expérience des tyrans, de la divinité et de la vie, et votre consécration vous aidera à traverser ces temps et à être préservé. 

Je désire donc, si vous le choisissez, que vous contempliez cette histoire vraie, simple, longue et haute en couleur de ces deux hommes et la manière dont à la fin ils furent livres. Ils l’étaient ; ils ne mendièrent auprès de personne, n’échangèrent rien avec personne ; ils étaient libres. Je veux que vous réfléchissiez dans le cadre de tout ce que vous avez appris et que vus l’ajoutiez à votre connaissance qui vous libère de la captivité. Ceci n’est pas un enseignement ésotérique difficile. Ceci est réel. Ajutez-le à ce que vous avez accumulé dans votre richesse, mêlé à l’inconnu que vous avez manifesté jusqu’ici. Je désirerais vraiment que vous le fassiez. 

Ramtha 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du Chapitre : « Enseignement de sagesse réel et pratique » aux Editions AdA.

 

L’ABAT-JOUR des multiples points d’observation

 

Qu’est-ce que cela a à voir avec Jésus et la mécanique quantique ?

Qu’est-ce que cela a à voir avec vous ?

DSC00375Eh bien ceci : si un simple abat-jour propulsé par e qu’on appelle des électrons artificiellement contenus bourdonnant autour d’un fil conducteur en cuivre ou tout autre matériaux conducteur est alimenté par deux pointes ou alimenté par une autre série de fils similaires jusqu’à un cerveau qui serait alors une ampoule électrique, si nous plaçons un abat-jour sur cette ampoule électrique – l’ampoule représentant la personnalité – si nous y plaçons un abat-jour percé de 1000 trous d’aiguille, tout point à travers lequel nous percevons un flux de lumière devient la manière dont nous coagulons les champs transitoires réels du matérialisme illusoire. Autrement dit, un seul rayon parmi le potentiel quantique de 360 degrés, d’où que vous choisissiez de le regarder – et ceci est très important – de quelque angle que vous le voyiez en observant l’abat-jour, va être la lumière selon laquelle vous allez prendre des décisions réfléchies. L’énergie des photos est l’énergie qui sera transformée en substance réellement utilisable formant les événements du lendemain. Les photons prendront en réalité la place de ce qu’on appelle la re-formation du lieu d’habitation personnel, de la réalité personnelle. 

La loi du Pharaon est donc une loi. Pharaon est une loi ; ce n’est pas une personne. Le Pharaon de la loi dit que si vous êtes assis dans la fenêtre d’une certaine lumière vieille de milliards d’années, vous ne pouvez devenir Pharaon que si votre relation à cette lumière remonte à cinq milliards d’années. Dans cette lumière, vous devez être capable de lire, de devenir et de succomber à ce qu’on appelle la loi de la description physique et de son aptitude. Et la loi est très spécifique. Elle est très spécifique. Elle dit que Pharaon doit mourir, que quiconque résidera dan la loi de Pharaon doit mourir à la génétique de ses ancêtres. 

Ils ne doivent plus se considérer mortels. Ils s’abreuvent de la lumière de l’immortalité de cinq milliards d’années et, dans ce rayon de lumière issu du grand abat-jour, prononcent le vœu d’être l’instrument des Dieux, l’esprit des Dieux. C’est ainsi que, par leur semence imprégnée par une initiation émotionnelle, ils donnent naissance à une nouvelle vie qui, suivant leurs pas immortels, promettra la continuité de la loi de Pharaon. L’Observateur – bon gouvernant – dirige alors la lumière d’une étole, plutôt que celle d’un abat-jour, en sorte que cette lumière astrale puisse re-former l’énergie et la réalité. N’est-ce pas magnifique ? 

Quelle tragédie qu’ils vous aient quittés. Quelle tragédie que la superstition ait causé la perte et la ruine de leurs temples. Quelle tragédie que les habitants du désert soient venus – qu’ils aient été des prétendants, jamais ceux de l’origine – quelle tragédie. Il ne vous reste que les squelettes de leur grande, vaste et merveilleuse connaissance.

 

La pyramide de Gizeh est un abat-jour. Bien qu’elle soit la description parfait du concept de pi en algèbre, c’est un abat-jour. Et chaque pierre, imaginez chaque pierre comme pouvant bouger – bouger – horizontalement pour révéler la lumière de Sirius, l’Etoile du Chien. Quel angle ? Allez-vous être à l’extérieur ? Allez-vous être à un tiers de sa hauteur ? Allez-vous rechercher ces pierres sacrées ? Ou bien allez-vous être suffisamment audacieux pour entrer et trouver la fenêtre magique par laquelle pénètre la lumière véritablement concentrée des lumières stellaires qui éclaire les halles des siècles ? 

Voici ce que Dieu vous dit de façon si parfaite : le Point Zéro est le potentiel de tout cadre de lumière. Comprendre ce qu’est la lumière est important. Chevaucher la lumière est un concept important car le lieu d’où nous la voyons, l’angle et l’attitude, déterminent réellement notre réalité. Nous commençons alors à comprendre que nous sommes assis avec une lumière qui ressemble réellement à une pyramide décapitée ; Nous sommes assis, nous la regardons et nous nous demandons si la lumière sous laquelle nous sommes assis et l’exposition de cette lumière obéissent à la loi de notre propre Pharaon, loi qui dit qu’à la lumière de cet angle, ce que je vois, perçois, lis et échange sera la loi de Pharaon. Le lendemain, votre vie sera transformée par les personnes qui étaient assises dans cette lumière selon cet angle – par la télévision que vous avez regardée selon cet angle, le livre que vous avez lu selon cet angle, la vue que vous avez eue de votre vie selon cet angle. Ceci devient alors la doctrine de Pharaon et celle-ci, dit que, où que vous contempliez une lumière et une pensée selon une pensée courante, vous pourriez assurément devenir un prophète de votre propre époque car vous pouvez prophétiser avec précision les événements qui se produiront du fait d’être simplement assis en toute ignorance, créant, tel un scribe, votre propre événement selon la doctrine de Pharaon et l’ombre porte de la lumière de la Grande Pyramide. Veuillez vous tourner vers votre voisin et lui expliquer. 

Combien d’entre vous comprennent jusqu’ici que la mécanique quantique était la doctrine sacrée de Pharaon ? 

Ramtha 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait du Chapitre : « Jéhovah, Dieu de la Guerre et de la Vengeance » aux Editions AdA.

 

Changements de la civilisation mondiale

 

images (17)Aussi incroyable que cela puisse paraître à beaucoup de monde, l’humanité terrestre traverse un processus de changement évolutionnaire dans sa manière d’expérimenter la vie. Nous devrions devenir une civilisation galactique qui interagirait positivement avec plusieurs civilisations de notre galaxie et univers, et aussi avec d’autres univers. C’est notre véritable destinée de passer d’une société basée sur la peur et la compétition à une société basée sur l’amour, la paix et l’harmonie. L’actuel chaos est simplement une partie de l’accélération du changement.

Introduction

Nous vivons dans un univers invisible (souvent appelé les royaumes spirituels, ou le Ciel) ainsi que dans un univers visible, celui qui apparaît comme le seul à la plupart des gens. La vérité nous a été cachée afin qu’éventuellement nous nous rappelions et découvrions qui nous sommes réellement, de grands êtres immortels de connaissance universelle et de sagesse, reliés étroitement à nos frères et sœurs de l’espace, et à ceux des royaumes spirituels. Malheureusement beaucoup de gouvernements, religions et philosophies ont été manipulés pour nous cacher une bonne partie de la vérité afin que certains puissent garder le pouvoir et le contrôle. Les récentes représailles des soi-disant attaques terroristes aux États-Unis montreront, le temps venu, être une des dernières tentatives pour nous garder sous contrôle. Cependant, il est temps qu’un grand changement dans la compréhension des populations mondiales ait lieu, dont la plupart souhaitent la paix malgré ce qui nous est présenté par les médias manipulés.

Beaucoup de gens ont l’impression que « quelque chose est sur le point d’arriver », mais parce qu’une grande partie de l’actuel changement se situe dans le monde invisible, avant qu’il se manifeste dans l’univers visible, il est difficile au départ de comprendre ce qui se passe. Nous avons en effet, fait partie d’une grande « expérience », et avons accepté à un plus haut niveau de compréhension d’être ici lors de cette excitante « fin des temps », la fin d’une civilisation et le début d’une nouvelle, appelée le Septième Âge d’Or que nous allons co-créer.

Beaucoup de choses ont été écrites, expliquées, et prophétisées au sujet de notre futur. Certaines de ces informations étaient vraies au moment de leur émission, mais depuis, cela a été modifié. D’autres informations n’ont jamais été vraies, et étaient faites pour nous manipuler. Et d’autres informations étaient correctes et restent encore aujourd’hui valides. Faire le tri parmi tout ceci s’avère difficile. C’est pourquoi ce qui est « vrai » pour une personne n’est pas nécessairement « vrai » pour quelqu’un d’autre. Vous avez besoin d’utiliser votre discernement pour toute information, même pour ce qui est présenté dans cet article. Les gens s’éveillent à des niveaux différents alors que nous continuons d’apprendre.

Une certaine information est difficile à accepter, telle la nature de notre terre creuse et les anciennes civilisations qui y vivent encore, de même que le fait que plusieurs personnes aient fait des voyages dans le temps afin de modifier le futur de cette planète et de cet univers, il y a des éons, ainsi que le fait que nous ayons découvert comment fabriquer les vaisseaux de guerre invisibles et le voyage dans le temps depuis 1943 et également comment le Programme lunaire d’Apollo était une technologie supérieure secrète. Des voyages secrets ont eu lieu pour établir des bases sur la Lune et Mars, et explorer d’autres parties de notre système solaire depuis le début des années 60. Finalement, pour aiguiser un peu plus votre appétit, ou pour vous rendre plus sceptique, selon votre chemin d’éveil, il est prévu que la Terre ralentisse sa rotation, s’arrête, et inverse son spin, sans catastrophes, et qu’elle soit déplacée dans l’espace avec les restes du système solaire pour faire partie du système des étoiles de Sirius !

Ascension et changement dimensionnel

La Terre possède une conscience propre, elle est un être vivant. Le Plan Divin du Créateur, que nous suivons tous, consciemment ou inconsciemment, appelle la Terre à ascensionner de la réalité que nous connaissons de 3e dimension, vers la 4e dimension (une existence intermédiaire ou temporaire) et ensuite à la 5e dimension. On pense depuis longtemps que ceci se passerait à la fin de 2012, ou avant. L’humanité, et toute forme de vie doivent être prêtes à ascensionner, ou à élever leur vibration, pour passer avec la planète. La plupart des gens n’ont plus le temps de passer par des processus séparés et individuels d’ascension qui pourraient prendre encore 200 ou 390 ans. Ils se trouvent dans leur dernière incarnation et doivent ascensionner pour aider à établir la nouvelle création sur Terre et dans tout l’univers. Ceci signifie qu’ils conserveraient leurs corps et les ramèneraient graduellement de retour à l’âge de 30 ans. Ceux qui ne seront pas prêts s’incarneront de nouveau en 3e dimension sur une autre planète. Ils ne peuvent pas revenir sur la nouvelle Terre de dimension plus élevée. Le contrat de certaines personnes est fini et elles doivent retourner dans leurs planètes d’origine, si elles le souhaitent, et même ascensionner au-delà de la 5e dimension. Personne sur Terre n’était originaire de cette planète.

L’ascension est l’intégration de l’esprit et de la matière. C’est le processus où les corps physique, émotionnel, mental et spirituel se combinent pour créer un être pleinement conscient. Nous prenons un Corps de Lumière. Nous sommes vraiment des êtres spirituels ayant vécu une expérience humaine. Nous avons d’autres aspects de nous-mêmes qui existent dans d’autres mondes, dimensions ou réalités. En essence, nous sommes des Anges physiques avec un problème géant d’amnésie. À travers l’ascension, nous réaliserons que nous sommes tous connectés, nous sommes tous Un avec toute forme de vie dans l’univers. Tout vient d’un Créateur. Des races différentes, la guerre, la possession des terres, sont en effet tous les aspects de notre monde actuel, vraiment illusoires. Nous vivons dans un hologramme géant.

Plusieurs dimensions, connues aussi comme plans, demeures, et mondes parallèles coexistent dans un même espace. Ils diffèrent simplement par leurs niveaux de vibration. Lorsque nous élevons suffisamment notre vibration, nous changeons de dimension. Une mesure de taux vibratoire de la Terre, son pouls, est la Résonance de Schumann, que certains de nos scientifiques mesurent autrement que selon l’information qui nous vient des royaumes supérieurs. Pendant de nombreuses années, elle se situait à 7.8 cycles par seconde (hertz). Elle a commencé à monter au moment de la Convergence Harmonique, en août 1987, l’année d’un grand éveil spirituel. En théorie, lorsqu’elle est constamment à 13.0, nous sommes en 4e dimension. En accord avec diverses sources, nous sommes à 12.9 depuis un certain temps, et nous passerons à 13.8 dans un futur proche.

Il est prévu que l’ascension s’effectue lorsque nous serons pleinement exposés aux énergies de la Ceinture de Photons. C’est une bande d’énergie de type toroïdal que notre système solaire travers deux fois en 26 000 ans. Chaque passage lors des cycles précédents a duré 2000 ans. Nous sommes actuellement sur la ceinture, mais protégés d’une ascension prématurée fatale, par un champ d’énergie holographique placé autour de notre système solaire par la Fédération Galactique de Lumière, notre alliée issue d’autres civilisations dans notre Voie Lactée galactique. Alors que notre taux vibratoire s’élève, certaines énergies photoniques sont libérées dans notre système solaire.
En principe, un système de 12 brins d’ADN/ARN remplacera notre système actuel de 2 brins. Nous aurons augmenté notre système de vortex d’énergie de 7 chakras à un système de 13 chakras. Nous utiliserons consciemment aussi 100 % de notre cerveau, au lieu des 10 à 20 % qui sont utilisés actuellement. La pleine conscience nous sera rendue, c’est-à-dire la conscience du pourquoi nous sommes ici, ce que nous allons faire dans le futur, et ce que nos vies passées ont été. Nous aurons une connaissance universelle à portée de main, ou plutôt, nos récepteurs du cerveau l’auront, et nous aurons des capacités supra-humaines.

Tony Wicks Traduit de l’anglais par Renée Royer-Salles

1234

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...